Quartier Général du Commandement des États-Unis pour l’Afrique Général Carter Ham, Commandant Kelley Barracks, Stuttgart

; Allemagne - Août 2011 LA MISSION Le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) protège et défend les intérêts de sécurité nationale des États Unis en renforçant les capacités de défense des Etats Africains et des organisations régionaux, et conduit des opérations militaires quand ordonné de le faire, dans le but de décourager et de mettre en échec les menaces transnationaux et assurer une ambiance de sécurité qui résultera une bonne gouvernance et un bon développement. LES INTENTIONS DU COMMANDANT Nous avons deux buts : 1) Protéger la terre des États Unis, les citoyens Américains à l’étranger et nos intérêts nationaux contre les menaces transnationales venant de l’Afrique ; 2) par notre engagement continuel, permettre à nos partenaires Africains de créer un milieu de sécurité menant à la stabilité, à une gouvernance améliorée et à un développement continuel. En cas d’échec de nos efforts préventifs et capacitaires, nous devons toujours être prêts à prévaloir contre tout individu ou organisation posant une menace contre les États Unis, nos intérêts nationaux et nos alliés et partenaires. Les activités, plans et opérations de l’Africa Command sont centrés sur deux principes directeurs : Une Afrique sûre, sécurisée et stable est notre intérêt national. Ce seront les Africains, qui à longue échéance, seront les plus capables de faire face aux problèmes de sécurité Africaines et l’AFRICOM qui améliorera le plus efficacement les intérêts de sécurité des É.U. par des engagements de sécurité, en collaboration étroite avec nos partenaires Africains. Nos tâches militaires les plus importantes sont : Décourager ou défaire al-Qaida ou autres organisations extrémistes violents opérant en Afrique et les priver de refuges sûrs en Afrique. Renforcer les capacités de défense des nations Africaines clés et de leurs partenaires régionaux. Par des engagements durables et adaptés à leurs besoins, les aider à mettre sur place des institutions de défense et des forces militaires capables, durables, soumis à l’autorité civile, respectant les règles de la loi, et commis au bien être de leurs concitoyens. Augmenter la capacité des états clés dans le but de contribuer aux activités militaires régionaux et internationales dans le but de préserver la paix et combattre les menaces transnationales à la sécurité. Assurer aux É.U. l’accès à et par l’Afrique pour subvenir aux besoins globaux.

Être prêts, en temps que part d’un plan d’ensemble gouvernemental, à aider à protéger les Africains des atrocités de masse. Nous faisons ceci de la manière la plus efficace par l’entremise de notre engagement continuel avec les militaires Africains. Donner un support militaire aux efforts d’aide humanitaire, quand ordonné. La zone de responsabilité de l’Africa Command est immense, diverse et complexe. Là aussi, nous et nos partenaires devons faire face à des problèmes de sécurité. L’accomplissement de notre mission, concentré à protéger les intérêts de sécurité nationale des É.U. demande que nos efforts militaires soient bien synchronisés avec bien d’autres au sein du Gouvernement des É.U. Dans certains cas, AFRICOM prendra les devants ; dans d’autres, ce sera d’appuyer les efforts d’un autre département ou agence. Nos activités militaires seront toujours en support de la politique étrangère du gouvernement des É.U. et complètement coordinés avec les chefs de Mission U.S. promus. Mais ceci ne veut pas dire que nous attendons simplement que les autres nous demandent notre aide. Je m’attends que notre AFRICOM recherche et propose activement des méthodes innovatives et imaginatives par lesquels nous pouvons employer les considérables capacités militaires des États Unis à son meilleur avantage. Nos plans et opérations seront toujours développés de concert et avec l’information du personnel au sein de notre Commandement, par les organisations autres que le Département de la Défense. Leur expérience et expertise contribuent grandement à nos efforts. Alors que certains parlent des capacités de nos adversaires d’une manière asymétrique, je cherche à tirer partie des plus grandes capacités asymétriques au sein de l’Africa Command – notre peuple. Les personnes dévouées, courageuses, soigneuses - civiles ou militaires – compétemment menés par des chefs agiles et adaptatifs gagneront le jour. J’admets qu’accomplir notre tâche prendra du temps. AFRICOM fut fondé sur l’idée principale que notre nation serait servie au mieux par des engagements militaires durables avec nos partenaires Africains. Les relations que nous formons, les programmes que nous exécutons, et les activités dans lesquels nous nous engageons avec nos partenaires Africains doivent être efficaces, continuels, et concentrés sur nos fins communs. Si nos faisons ceci correctement, nous et nos partenaires nous en bénéficierons. Les buts finaux que nous cherchons sont clairs : L’Amérique, les Américains et les intérêts Américains sont protégés contre les menaces venant d’Afrique. Les militaires Africains contribuent à la sécurité, sûreté et stabilité de leurs nations et de leurs régions. L’Afrique n’est pas un port de refuge pour l’al-Qaida et autres extrémistes violents. Les Africains sont protégés contre les menaces des atrocités en masses. Les autorités Africaines sont adéquatement aidées pour empêcher les atrocités en masse et atténuer les conséquences des événements catastrophiques. Parmi les nombreux bons proverbes Africains, il y a un qui particulièrement s’adapte à notre cas…. Si vous voulez aller loin, allez ensemble.

Nous avons choisi d’aller loin. Nous avons choisi d’aller ensemble. Général Carter F. Ham Général d’Armée U.S. Commandant de l’U.S. AFRICOM

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful