Les trois tiers, vraiment ?

Guillaume Duval Nicolas Sarkozy l’a claironné haut et fort le 5 février dernier : il faut que les entreprises partagent leurs bénéfices en trois tiers. Un tiers pour les actionnaires, un tiers pour les salariés sous forme d’intéressement et de participation aux bénéfices et un tiers qu’elles conservent pour financer leurs investissements et leur développement. Si on en croit les comptes de l’ensemble des entreprises françaises en 20061 tels que les a établis l’Insee, le chemin va être long. Les catégories des comptes nationaux ne correspondent pas exactement à celles de la comptabilité d’entreprise et il faut donc les triturer un peu pour retomber sur ses pieds. L’Insee considère par exemple l’intéressement et la participation comme des salaires. La comptabilité nationale ne connait pas non plus la notion de bénéfice : elle n’estime que des « profits bruts » avant amortissement, c'est-à-dire prise en compte de l’usure des équipements existants et de la nécessité de simplement les remplacer. La Note de l’Insee2 évoquée par le quotidien Les Echos du 18 février 2009 entretient d’ailleurs cette confusion : le partage des profits qui y est calculé n’a, en particulier pour cette raison, rien à voir avec le partage des bénéfices des entreprises tels qu’ils ressortent de leurs comptes annuels… Si on opère rigoureusement les reclassements nécessaires, il apparait que pour un chiffre d’affaire global de 2260 milliards d’euros, les entreprises (les sociétés non financières dans le jargon de la Comptabilité nationale) avaient réalisé en 2006, 137 milliards de bénéfices avant impôt, soit 6 % de leur CA. Elles avaient payé 41 milliards d’impôts sur les bénéfices et il leur est donc resté 95 milliards d’euros à partager. Là-dessus 71 sont partis aux actionnaires (une fois déduits les dividendes que les entreprises ont-elles-même reçues de leurs filiales), soit 75 % du total, 15 aux salariés sous forme d’intéressement et de participation, soit 16 % du total3. Et il n’en restait que 9, soit 9 % du total, pour financer le développement des entreprises… Sans commentaires. Résultat des sociétés non financières en 2006 en milliards d’euros et en % du bénéfice après impôts Source : Insee, Dares, calculs Alternatives économiques

Bénéfice après impôts Revenu distribué aux actionnaires Intéressement et participation Reste à l'entreprise

milliards 95,1 71,0 15,1 9,0

% 74,6% 15,9% 9,5%

1

2006 est la dernière année pour laquelle les données de l’intéressement et de la participation, établies parallèlement par le ministère du travail, sont connues. 2 Voir note en annexe. 3 Ce pourcentage est légèrement surestimé car il inclut également l’intéressement et la participation versés aux salariés des sociétés financières.

en comptabilité nationale. et l'épargne.fr Tél.insee. VersionTravail=W2000/Charte7 Direction des études et des synthèses économiques Département des comptes nationaux NOTE Malakoff. l'EBE après paiement de l'IS peut être réparti en deux grandes masses : les revenus distribués nets.www.50 .BP100 . l'excédent brut d'exploitation est calculé après versement de l'intéressement et de la participation.1% du salaire brut le montant de la participation et de l'intéressement sur le champ des salariés des entreprises de 10 salariés ou plus. L'EBE des sociétés après paiement de l'IS peut être réparti entre 55% d'épargne et 45% de revenus distribués nets. permettant aux sociétés d'autofinancer une partie de leurs investissements. intéressement et participation sont inclus dans la rémunération des salariés.N° SIRET : 120 027 016 00019 .Code APE : 84.fr . on obtient un montant de 15. 3 2 1 TIMBRE DG75-G450 . y compris les revenus des terrains et des gisements et les revenus de la propriété attribués aux assurés2. Les revenus de la propriété attribués aux assurés correspondent essentiellement à la rémunération des encours déposés sur des contrats d'assurance vie. Version=W2000/Charte7.50. standard : 01. En appliquant ce taux au montant des salaires et traitements bruts calculé par la comptabilité nationale.11Z . La dernière enquête sur la structures des salaires (ESS).asp?ref_id=IP1022&doc_id=1416 ). y compris les revenus des terrains et des gisements et les revenus de la propriété attribués aux assurés.fr/fr/ffc/ficdoc_frame. hors apprentis.17. réalisée par l'Insee en 2002.insee. En comptabilité nationale. Les données utilisées sont issues du compte définitif pour l'année 1997. TimbreDansAdresse=Vrai. Une estimation de leurs montants3 permet de modifier ce traitement comptable et de calculer un EBE après En effet.15 bd Gabriel Péri . Elles sont accessibles sur le site insee. En 2007.92244 MALAKOFF CEDEX . Pour l'ensemble des sociétés financières et non financières. Cette définition du profit ne prend donc pas en compte l'amortissement du capital1. par la différence entre l'excédent brut d'exploitation (EBE) et l'impôt sur les sociétés (IS). le 16 février 2009 N° / DG75-G450 / 006 Objet : Répartition du profit des sociétés financières et non financières Le profit des sociétés après impôt est généralement approché.(0. estime à 3. du compte semi-définitif pour 2006 et du compte provisoire pour 2007.6 Md€ d'intéressement et de participation versés en 2007 par les sociétés financières et non financières (cf. Le tableau suivant décrit le partage du profit des sociétés financières et non financières au cours de la dernière décennie. stagiaires et salariés du bâtiment.FRANCE .41. Timbre=G450. l'amortissement du capital est traité de manière très différente en comptabilité d'entreprise et en comptabilité nationale.15 euro/mn) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE .Service Insee Contact : 0 825 889 452 . disponible à cette adresse : http://www.Etab=MK3. En effet. Insee Première N°1022 de juin 2005.

Premières synthèses de novembre 2007. disponible à cette adresse : http://www.pdf ). Cet ordre de grandeur est compatible avec celui calculé par la Dares à partir de l'enquête ACEMO-PIPA sur le champ des salariés du secteur marchand non agricole. Premières informations. 42% de revenus distribués nets. : Page 2 /3 . soit 12. 7. Selon cette source. cet agrégat peut être réparti entre 52% d'épargne.9 Md€ au total (cf.gouv. hors intérim et secteur domestique.fr/IMG/pdf/2007.0 Md€ ont été distribués au titre de la participation et 5.paiement de l'IS mais avant versement de l'intéressement et de la participation. Réf. En 2007. y compris les revenus des terrains et des gisements et les revenus de la propriété attribués aux assurés.11-44.1-2. et 6% d'intéressement et de participation.9 Md€ au titre de l'intéressement en 2005.travail-solidarite.

5% 25.8% 0.4% 0. des terrains et titulaires de contrats d'assurance Epargne Autres opérations non réparties Sociétés financières et non financières (S11+S12) .3% 26.3% 1.8% 0.9% 0.8% 55.5% 25.Retraitement de l'intéressement et de la participation en 2006 et en 2007 : Estimation de l'intéressement et de la participation : 3.7% 5.3% 1.6% 16.3% 64.9% 1.Synthèse : 0.5% 42.8% 0.Répartition du profit des sociétés financières et non financières (Source : Insee.0% 0. des terrains et titulaires de contrats d'assurance Epargne Autres opérations non réparties Réf.8% 34 214 27 862 1 373 2 461 119 781 114 328 66 056 42 145 2 497 4 663 142 702 196 205 71 913 44 797 2 435 1 876 146 945 215 266 989 899 642 782 480 120 309 707 51 644 258 063 1 035 132 672 107 503 065 322 466 54 500 267 966 2006 2007 1997 2006 2007 Sociétés financières et non financières (S11+S12) Valeur ajoutée (VA) Rémunération des salariés dont : traitements et salaires bruts Excédent brut d'exploitation (EBE) Impôt sur les sociétés (IS.1% de la masse salariale brute EBE après paiement de l'IS mais avant versement de l'intéressement et de la participation 14 884 272 947 14 884 66056 42145 2497 4663 142702 196 205 15 595 283 561 15 595 71913 44797 2435 1876 146945 215 266 Distribution de l'EBE après paiement de l'IS mais avant versement de l'intéressement et de la participation : 5.2% 64.2% 15.3% 0.7% Salariés Propriétaires du capital.7% 54.IS) Revenus distribués des sociétés nets (D42) Revenus de la propriété attribués aux assurés (D44) Revenus de terrains et gisements versés nets (D45) Autres opérations (D41+D43+D61+D62+D7) Epargne (B8) Formation brute de capital fixe (Investissement.7% 0.3% 5.8% Intéressement et participation (estimation) Revenus distribués des sociétés nets (D42) Revenus de la propriété attribués aux assurés (D44) Revenus de terrains et gisements versés nets (D45) Autres opérations (D41+D43+D61+D62+D7) Epargne (B8) Formation brute de capital fixe (Investissement.0% 44. Comptabilité nationale) 1997 679 674 435 774 318 181 213 421 27 730 185 691 Distribution de l'EBE après paiement de l'IS : 18. P51) Répartition de l'EBE après paiement de l'IS mais avant versement de l'intéressement et de la participation . : Page 3 /3 .5% 40.0% 51.8% 16. P51) Répartition de l'EBE après paiement de l'IS .5% 1.4% 15.6% 52.3% 1.0% 34.7% Salariés (intéressement et participation) Propriétaires du capital.0% 1.9% 55. D51) EBE après paiement de l'IS (EBE .9% 0.0% 42.5% 54.7% 52.7% 1.4% 15.Synthèse : 5.7% 51.5% 24.8% 0.