Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires

Présenté dans le cadre de la 149e séance régulière du Conseil d’administration (CAO-14911) Les 11, 12 et 13 février 2011 À Montréal

Fédération étudiante universitaire du Québec

La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) est une organisation qui regroupe 15 associations étudiantes comptant plus de 125 000 étudiants de tous les cycles d’études et de toutes les régions du Québec. Établie depuis 1989, elle a pour principal mandat de défendre les droits et intérêts des étudiants auprès des gouvernements et des intervenants du domaine de l’éducation. Tout au long de ses vingt années d’existence, elle s’est employée à défendre une éducation humaniste comme choix de société. Elle s’attarde particulièrement à défendre ses membres avant, pendant et après leur passage à l’université en revendiquant, en particulier, une éducation accessible et de qualité.

Fédération étudiante universitaire du Québec 210, rue Sainte-Catherine Est Suite 300 Montréal (Québec) H2X 1L1 Téléphone : (514) 396-3380 Télécopieur : (514) 396-7140

Mise à jour Supervision

Guillaume Houle, vice-président aux affaires universitaires 2010-2011 Louis-Philippe Savoie, vice-président aux affaires universitaires 2009-2010 Laurent Viau, attaché aux affaires universitaires 2009 2010

Analyse et rédaction Révision linguistique

Pascal Marchi, recherchiste contractuel Louis-Philippe Savoie, vice-président aux affaires universitaires 2009-2010 Laurent Viau, attaché aux affaires universitaires 2009-2010

Tous droits réservés – FEUQ 2011
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 1

Sommaire
Afin de favoriser l’accessibilité aux études universitaires, le gouvernement du Québec a maintenu une politique de gel des droits de scolarité de 1968-1969 à 1990-1991, puis de 1995-1996 à 2006-2007. Malgré tout, le fardeau financer des étudiants universitaires n’a pas cessé d’augmenter puisque les universités ont abondamment usé de leur pouvoir de facturer afin d’imposer des frais obligatoires de natures diverses et de montants sans cesse croissants. Ainsi, entre 1994 et 2007, alors que le gel des droits de scolarité était effectif, la facture annuelle d’un étudiant universitaire aurait augmenté de près de 450 $, selon les données de Statistiques Canada. Devant cette situation, la FEUQ a maintes fois réclamé l’adoption d’une Loi sur l’accessibilité aux études postsecondaires qui encadrerait à la fois les droits de scolarité et les frais afférents (ou frais institutionnels obligatoires). Malgré l’engagement électoral du PLQ et du PQ à cet effet en 2003, il aura fallu attendre 2008 pour qu’un règlement (et non une loi) vienne limiter le pouvoir de facturer des directions universitaires. Cet encadrement a permis aux étudiants de plusieurs universités d’éviter des hausses soudaines des frais obligatoires. Toutefois, il laisse une certaine marge de manœuvre aux établissements, de sorte qu’une augmentation moyenne d’environ 5% à été observée en 2008-09 et qu’une croissance semblable devrait être maintenue en 2010-2011, les universités les plus gourmandes continuant à imposer les hausses les plus importantes. L’encadrement vient donc répondre partiellement aux attentes de la FEUQ, puisqu’il empêche les établissements de procéder à des hausses importantes sans entente avec les associations étudiantes. Toutefois, la porte demeure ouverte à une augmentation continue des frais. De plus, il ne faut pas s’attendre à voir les écarts entre les différents établissements se rétrécir à court terme. Finalement, certains établissements n’ont pas hésité à contourner la règlementation (entre autres à l’aide de cotisations automatiques non-obligatoires aux conditions douteuses) ou carrément à l’enfreindre (avec pour seule conséquence le remboursement des sommes perçues en trop). Devant cette situation, il est nécessaire d’effectuer un suivi serré de l’encadrement des frais institutionnels obligatoires afin d’en tirer la meilleure protection possible pour les étudiants. De plus, étant donné les lacunes observées quant aux modalités de l’encadrement, la FEUQ réitère sa demande concernant l’adoption d’une loi encadrant les frais afférents et empêchant les augmentations qui ne seraient pas le fruit d’une entente entre l’administration universitaire et l’association représentant les étudiants concernés. La réévaluation annoncée après trois ans d’application de l’encadrement des frais institutionnels obligatoires représente l’occasion de se doter d’un meilleur outil afin de protéger les étudiants des hausses injustifiées.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

2

Liste des recommandations
1. 2. 3. 4. Que le MELS établisse une nomenclature commune des frais institutionnels obligatoires entre les différents établissements universitaires.   Que le MELS établisse une nomenclature exhaustive des FIO pour qu’il n’y une définition claire de ce qu’est un FIO   Que la limite des hausses permises par les universités soit appliquée par étudiant type et non selon l’ensemble des étudiants d’un établissement.   Que l’autonomie des instances décisionnelles des associations étudiantes soit respectée en tout temps dans le cadre de l’approbation d’ententes concernant les frais institutionnels obligatoires.   Que les documents produits par un établissement en vertu des règles budgétaires relatives aux frais institutionnels obligatoires soient rendus accessibles aux associations représentant les étudiants de cet établissement.   Que le gouvernement du Québec rende accessible en ligne le positionnement de chacune des universités québécoises sur la grille d’encadrement des FIO et donc, la hausse maximale permise pour chaque session ainsi que la liste des FIO par universités à chaque année.   Que le MELS révise son interprétation de l'article 3.3.2. des règles budgétaires pour que celle-ci considère qu'une année universitaire comprend les sessions automne, hiver et été aux fins de l'application de l'encadrement des FIO.   Que le MELS interdise tout FIO n’étant pas admissible en totalité au programme d’aide financière aux études   Que le MELS limite les ententes entre les associations étudiantes représentatives et les établissements universitaires à trois ans.   Que le MELS limite les hausses permises en ajoutant un 4e pallier aux hausses permises à 0 $ lorsque les FIO moyens de l’établissement universitaire se retrouve au-dessus de 785 $   Que des sanctions s’appliquent en cas de manquement aux obligations des universités relativement au respect de l’application de la règle encadrant les FIO   Que tous les frais de prolongation restent inclus au sein du périmètre comptable des frais institutionnels obligatoires.   Que les cotisations automatiques non-obligatoires soient encadrées par règlement. Ce règlement devrait exiger une entente entre l’établissement et l’association étudiante concernées afin d’imposer ces cotisations.  
3

5.

6.

7.

8. 9. 10.

11. 12. 13.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

14.

Que l’Assemblée nationale du Québec adopte une loi encadrant les frais institutionnels obligatoires exigibles par les établissements d’enseignement universitaires (ainsi que leurs composantes) et stipulant que de tels frais ne peuvent être imposés que si la nature, le montant et les modalités de ces frais font l’objet d’une entente entre l’établissement et l’association étudiante reconnue comme étant représentative des étudiants concernés. (CAU-643)   Que l’Aide financière aux études rende publique une liste des frais scolaires reconnus à titre de dépenses admises pour chacun des programmes d’études.   Que le montant des dépenses admises à titre de frais scolaires dans le cadre du Programme de prêts pour les études à temps partiel soit ajusté au cas par cas afin de couvrir minimalement les frais de scolarité, les frais institutionnels obligatoires, les cotisations étudiantes et les frais de matériel didactique. Ces ajustements doivent assurer le maintien ou l’augmentation du volume d’aide disponible pour les bénéficiaires du programme.  

15. 16.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

4

Liste des acronymes
AFE CANO CCAFE CRÉPUQ CSN CSQ EETP ÉNAP ÉTS FAÉCUM Aide financière aux études Cotisation automatique non-obligatoire Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec Confédération des syndicats nationaux Centrale des syndicats du Québec Étudiant équivalent à temps plein École nationale d’administration publique École de technologie supérieure Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal FEUQ Fédération étudiante universitaire du Québec FIO Frais institutionnels obligatoires FNEEQ-CSN Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (CSN) FQPPU Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université INRS Institut national de la recherche scientifique IPC Indice des prix à la consommation MELS Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport MEQ Ministère de l’Éducation du Québec PLQ Parti libéral du Québec PQ Parti québécois UdeM Université de Montréal UQAC Université du Québec à Chicoutimi UQAM Université du Québec à Montréal UQAR Université du Québec à Rimouski UQAT Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue UQO Université du Québec en Outaouais UQTR Université du Québec à Trois-Rivières

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

5

Table des matières
Sommaire   Liste  des  recommandations   Liste  des  acronymes   Table  des  matières   1   Introduction   2   La  problématique  des  frais  institutionnels  obligatoires   2.1   Définition  du  concept   2.2   Catégorisation  des  FIO   2.3   Historique   2.3.1   «  Des  frais  non-­‐règlementés  pour  contourner  le  gel  des  frais  de  scolarité  »   2.3.2   Dégel  des  droits  de  scolarité  et  avènement  de  l’encadrement  des  FIO   2.3.3   Évolution  des  frais  afférents  dans  le  temps   2.4   État  de  la  situation  de  2007  à  2010   3   Analyse  de  l’encadrement  règlementaire  des  FIO   3.1   Interprétation  de  la  règle  budgétaire   3.1.1   Application  individuelle  des  limites  d’augmentation   3.1.2   Limite  s’appliquant  à  la  session  d’été   3.2   Analyse  de  la  règle  budgétaire   3.2.1   En  regard  des  objectifs  fixés  par  le  MELS   3.2.2   En  regard  des  préoccupations  exprimées  par  la  FEUQ   3.3   Problématiques  générales  d’application  de  la  règle   3.3.1   Incertitudes  concernant  la  limite  imposée  à  chaque  université   3.3.2   Les  cotisations  automatiques  non-­‐obligatoires  (CANO)   3.3.3   Frais  de  rédaction  de  mémoires  et  de  thèses   3.4   Problématiques  particulières  survenues  en  2008-­‐09   3.4.1   École  polytechnique  de  Montréal   3.4.2   Université  de  Montréal   3.4.3   Universités  sans  association  générale   3.5   Problématiques  particulières  survenues  en  2009-­‐2010   3.5.1   «Le  cas  Médecine  dentaire»  à  l’Université  de  Montréal   3.6   Remboursement  des  sommes  perçues  en  trop   3.6.1   Université  de  Montréal   3.6.2   École  Polytechnique  de  Montréal   4   Recommandations  pour  améliorer  l’encadrement  des  FIO   4.1   Sur  l’application  de  l’encadrement  actuel   4.1.1   Établir  un  vocabulaire  commun   4.1.2   La  limite  individuelle   4.1.3   Processus  d’approbation  d’une  entente  par  l’association  étudiante   4.1.4   Transparence  des  données  concernant  les  frais  institutionnels  obligatoires   4.1.5   Application  de  la  limite  concernant  la  session  d’été   4.1.6   Limiter  les  hausses   4.1.7   Inclusion  de  tous  les  frais  de  prolongation   4.1.8   Encadrement  des  cotisations  automatiques  non-­‐obligatoires   4.2   Encadrement  législatif  des  frais  institutionnels  obligatoires   Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 2   3   5   6   9   10   10   11   12   12   14   16   18   22   22   22   22   23   23   24   25   25   26   28   29   29   30   30   31   31   32   33   33   35   35   35   36   36   37   37   38   39   40   40   6

4.3   Recommandations  relatives  à  l’aide  financière  aux  études   4.3.1   Programme  de  prêts  et  bourses   4.3.2   Programme  de  prêts  pour  les  études  à  temps  partiel   4.4   Recommandations  relatives  à  la  FEUQ   5   Conclusion   6   Liste  des  sources   Annexe  I  -­‐   La  négociation  d’ententes  concernant  les  FIO   Annexe  II  -­‐   Détail  des  frais  automatiques  par  session   1.   Bishop’s   1.1.   Étudiants  au  baccalauréat   1.2.   Sources   2.   Concordia   2.1.   Étudiants  au  baccalauréat  et  aux  cycles  supérieurs   2.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction  (Continuation)   2.3.   Étudiants  au  statut  de  rédaction  (Time-­‐Limit  Extension)   2.4.   Sources   3.   École  nationale  d’administration  publique   3.1.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   3.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   3.3.   Sources   4.   École  de  technologie  supérieure   4.1.   Étudiants  au  baccalauréat  et  aux  cycles  supérieurs   4.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   4.3.   Sources   5.   École  des  Hautes  études  commerciales   5.1.   Étudiants  au  baccalauréat   5.2.   Étudiants  à  la  maîtrise  ès  Sciences  de  la  gestion   5.3.   Étudiants  au  doctorat   5.4.   Étudiants  au  statut  de  rédaction  (Maîtrise)   5.5.   Étudiants  au  statut  de  rédaction  (Doctorat)   5.6.   Sources   6.   Institut  national  de  la  recherche  scientifique   6.1.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   6.2.   Étudiants  en  rédaction   6.3.   Sources   7.   Université  Laval   7.1.   Étudiants  au  baccalauréat   7.1.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   7.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction  aux  cycles  supérieurs   7.3.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   7.4.   Sources   8.   Université  McGill   8.1.   Étudiants  au  baccalauréat   8.2.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs  (programmes  facturés  par  crédit)   8.3.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs  (programmes  à  facturation  uniforme)   8.4.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   8.5.   Sources   9.   École  polytechnique  de  Montréal   Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

41   41   41   42   43   44   48   50   50   50   51   51   51   52   52   53   54   54   54   55   55   55   56   56   57   57   57   58   59   59   60   60   60   61   62   62   62   63   64   64   66   66   66   67   68   68   69   70   7

9.1.   Étudiants  au  baccalauréat   9.2.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   9.3.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   9.4.   Sources   10.   Université  de  Montréal   10.1.   Étudiants  au  baccalauréat   10.2.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   10.3.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   10.4.   Sources   11.   Université  du  Québec  à  Chicoutimi   11.1.   Étudiants  au  baccalauréat  et  aux  cycles  supérieurs   11.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   11.3.   Sources   12.   Université  du  Québec  à  Montréal   12.1.   Étudiants  au  baccalauréat  et  aux  cycles  supérieurs   12.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   12.3.   Sources   13.   Université  du  Québec  à  Rimouski   13.1.   Étudiants  au  baccalauréat  et  aux  cycles  supérieurs   13.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   13.1.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   13.2.   Sources   14.   Université  du  Québec  en  Abitibi-­‐Témiscamingue   14.1.   Étudiants  au  baccalauréat   14.2.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs  (profil  professionnel)   14.3.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs  (profil  recherche)   14.4.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   14.5.   Sources   15.   Université  du  Québec  en  Outaouais   15.1.   Étudiants  au  baccalauréat  et  aux  cycles  supérieurs   15.2.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   15.3.   Sources   16.   Université  du  Québec  à  Trois-­‐Rivières   16.1.   Étudiants  au  baccalauréat   16.2.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   16.3.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   16.4.   Sources   17.   Université  de  Sherbrooke   17.1.   Étudiants  au  baccalauréat   17.2.   Étudiants  aux  cycles  supérieurs   17.3.   Étudiants  au  statut  de  rédaction   17.4.   Étudiant  inscrit  à  un  stage  coopératif   17.5.   Sources   Annexe  III  -­‐   Lettre  du  MELS  

70   71   71   72   73   73   73   74   74   75   75   75   76   76   76   77   77   78   78   78   79   80   80   80   81   81   82   83   84   84   84   85   85   85   86   87   87   88   88   88   89   90   90   91  

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

8

1

Introduction

Depuis la mise en place des recommandations du rapport Parent, publié en 1966, le gouvernement du Québec règlemente le niveau des droits de scolarité exigés par les universités. Dans une optique de favoriser l’accessibilité aux études universitaires, ces droits ont été gelés de 1968-1969 à 1990-1991, puis de 1995-1996 à 2006-2007, répondant ainsi à une revendication de mouvement étudiant en général, et de la FEUQ en particulier. Malgré l’application de cette politique en matière de droits de scolarité, le fardeau financier des étudiants n’a cessé d’augmenter à cause de l’imposition par les universités de frais de natures diverses et d’une ampleur sans cesse croissante. Ainsi, entre 1994 et 2007, alors que le gel des droits de scolarité était effectif, la facture annuelle d’un étudiant universitaire aurait augmenté de près de 450 $, selon les données de Statistiques Canada. En 2004, le Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études rappelait que les droits scolarité et les autres frais exigés par les universités « sont incompressibles » et forment « un tout, soit la facture totale payée à l’université ou la part relative du coût de la formation assumée par les étudiants. » (CCAFE, 2004, p. 7). C’est dans cette optique que la FEUQ, depuis ses premières années, a réclamé une règlementation de ces frais et a fait de l’adoption d’une loi sur l’accessibilité financière aux études l’une de ses revendications récurrentes. Dans le cadre de cet avis, nous ferons un bref retour sur l’historique du phénomène des frais institutionnels obligatoires (aussi appelés frais afférents, frais supplémentaires, etc.) et sur les conditions qui ont mené à l’annonce, en février 2008, de la mise en place d’un encadrement de leur évolution par le biais des règles régissant les subventions aux universités. Dans un deuxième temps, nous examinerons les modalités de cet encadrement à la lumière de ses objectifs et des inquiétudes exprimées par la FEUQ au fil des années. L’efficacité de cette mesure pour contrer la prolifération injustifiée des frais institutionnels obligatoires sera également évaluée en tenant comptes des données disponibles sur leurs variations récentes. Finalement, à la lumière des problématiques soulevées, nous émettrons des recommandations visant à appliquer plus efficacement l’encadrement des frais institutionnels obligatoires actuellement en place et proposerons une solution concrète pour améliorer la protection des étudiants contre les hausses de frais soudaines et injustifiées.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

9

2

La problématique des frais institutionnels obligatoires
2.1 Définition du concept

Les notions de frais institutionnels obligatoires, frais afférents, droits administratifs, frais supplémentaires, etc., sont souvent utilisées indistinctement pour désigner un ensemble de dépenses imposées à l’étudiant dans le cadre normal de ses études au sein d’un établissement universitaire, créant une certaine confusion quant à la portée exacte de ce concept. Aux fins de cette discussion, il convient de se donner une définition unique des termes que nous rencontrerons. Pour la notion de frais institutionnels obligatoires (FIO), nous nous réfèrerons à la définition, volontairement inclusive, donnée par le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) :
« l’ensemble des frais obligatoires imposés par les universités à leurs étudiants, à l’exclusion des droits de scolarité […]. Les FIO englobent notamment les frais généraux (admission, inscription, examen, stage, etc.), les frais technologiques, les frais de service aux étudiants, les contributions à la vie étudiante, les frais de droits d’auteur, les frais de rédaction de thèses, les primes relatives à certaines assurances obligatoires, les frais liés aux services des sports et des loisirs et divers autres frais (relevés de notes, émission de diplômes, laboratoires, uniformes, etc.). Font également partie du périmètre des FIO, les frais imposés pour l’exercice de certains recours tels les frais de révision de note. » (MELS, 2008c, p. 29)

Les frais institutionnels obligatoires sont un sous-ensemble de ce que l’on appelle généralement les frais afférents, une notion floue qui inclut, pour certains, les cotisations des associations étudiantes, les autres contributions fixées par celles-ci et les pénalités diverses (ex. : retard à la bibliothèque) (CCAFE, 2008, p. 12). La FEUQ, comme la presque totalité des associations étudiantes (voir section 2.2.3), s’est toujours opposée à l’inclusion des cotisations des associations étudiantes 1 dans la définition de frais afférents, puisque les étudiants y ont librement consenti, par le biais des instances démocratiques de leurs associations (FEUQ, 2007, p. 4). À moins de mention du contraire, la notion utilisée pour la suite de ce document sera celle de FIO, avec la définition du MELS. Il est à noter que le MELS a inclus dans la définition des FIO non seulement les frais qui apparaissent de façon systématique sur la même facture que les droits de scolarité, mais également les frais exigés de façon ponctuelle (demande d’admission, frais de diplôme) ou encore lors de l’utilisation de certains services (relevés de notes, frais de révision de notes, etc.). Quoique souhaitable, puisqu’il vise à refléter la charge financière globale imposée à chaque étudiant, ce choix, nous le verrons plus loin, engendre une certaine complexité dans l’application des règles d’encadrement. Finalement, le MELS a décidé d’exclure explicitement certains frais du périmètre des FIO :
Ø « Les amendes, les frais pour versements en retard ou les autres pénalités applicables à certains étudiants qui dérogent aux exigences du cadre de gestion financière et administrative;

1

Nous entendons ici non seulement les cotisations destinées à financer les associations étudiantes en tant que tel, mais également celles destinées à d’autres organisations étudiantes Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 10

Ø Ø

Les primes d’assurances versées par les étudiants étrangers; L’achat d’équipement ou d’un bien durable qui demeure la propriété de l’étudiant. » (MELS, 2008c, p. 29)

Si l’application de la définition du MELS et la décision d’inclure ou non un frais donné dans le périmètre des FIO visés par la règle budgétaire peut donner lieu à des litiges, la définition en elle-même est généralement consensuelle. 2.2 Catégorisation des FIO

Les frais institutionnels obligatoires constituent un ensemble de tarifs et de cotisations extrêmement diversifié, notamment quant au montant, au mode de perception et à la destination des sommes recueillies. Afin de manipuler le concept efficacement, il nous sera utile de définir certaines catégories de frais afin de pouvoir discuter distinctement des différentes réalités. Dans le cadre de leurs études, la FAÉCUM (2007, pp. 7-8) et Statistique Canada (1995-2008) privilégient une ventilation selon l’utilisation des sommes; d’autres auteurs (Gougeon, 2003; Desrosiers, 2002) adoptent plutôt une subdivision par mode de perception. Nos subdivisions seront basées sur ce dernier principe : Ø Frais à facturation automatique par session : ce sont tous les frais qui apparaissent à chaque session sur la facture de droits de scolarité. Ils peuvent représenter un montant uniforme, un montant différent pour les étudiants à temps plein et ceux à temps partiel ou encore un montant par crédit. Ø Frais à facturation automatique ponctuelle : ce sont les frais qui apparaissent sur la facture des droits de scolarité ou qui sont payés sur utilisation, mais que l’étudiant ne peut éviter dans le cours normal de ses études. On pense par exemple aux frais de demande d’admission, aux frais de diplôme ou encore aux frais de stage (lorsque ce dernier est obligatoire pour l’obtention du grade convoité). Ø Frais facturé sur utilisation : cette catégorie comprend l’ensemble des frais dont l’imposition résulte d’une décision prise ou d’un acte posé par l’étudiant. Cette catégorie inclut notamment les frais pour l’émission d’un relevé de notes, pour une révision de note, pour une demande d’équivalence, etc. De plus, nous distinguerons également les frais selon leur portée c’est-à-dire selon l’étendue du groupe d’étudiants touché : Ø Portée universitaire : Frais qui s’applique à l’ensemble des étudiants d’un établissement ou à l’ensemble des étudiants d’un cycle d’étude dans un établissement donné. Ø Portée facultaire : Frais qui s’applique à l’ensemble des étudiants d’une faculté. Ø Portée spécifique : Inclut les frais départementaux, modulaires, relatifs à un programme ou à un cours en particulier. Il n’existe au Québec, outre les droits de scolarité, aucun exemple de frais à portée nationale, c’est-à-dire un frais qui s’appliquerait uniformément à l’ensemble des
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 11

étudiants du réseau universitaire. Les montants pour droits d’auteur, par exemple, sont négociés pour tous les établissements entre la CRÉPUQ et Copibec, mais chaque établissement décide, ou non, d’en faire un FIO. Finalement, il existe une certaine coordination entre les établissements du réseau de l’Université du Québec, mais les politiques diffèrent d’un établissement à l’autre. 2.3
2.3.1

Historique

« Des frais non-règlementés pour contourner le gel des frais de scolarité »

Depuis la mise en place des recommandations du rapport de la Commission royale d’enquête sur l’enseignement dans la province de Québec (communément appelé rapport Parent), publié en 1963 et 1964, le gouvernement du Québec règlemente les droits de scolarité exigés par les universités. Il le fait par le biais des règles budgétaires qui déterminent les subventions, qui stipulent qu’en cas de facturation d’un montant supérieur à celui dicté par ces mêmes règles, la subvention annuelle de fonctionnement de l’établissement fautif peut être « ajustée » de façon à le pénaliser (MELS, 2008c, p. 33). Toutefois, les universités ont toujours eu la possibilité d’exiger des cotisations pour des services auxiliaires (pour financer les services aux étudiants, par exemple). De plus, en 1986, le ministre de l’Éducation, Claude Ryan, instaure des frais afférents, que les établissements pourront imposer sans voir leurs subventions amputées. Ce faisant, le gouvernement accorde une nouvelle source de revenus aux universités, tout en maintenant, en façade, un vertueux gel des frais de scolarité (FEUQ, 1996, p. 7). On sait maintenant que ce gel était de toute façon destiné à une mort imminente, puisque le même gouvernement libéral a décrété, à partir de 1989, d’importantes hausses des droits de scolarité; ceux-ci sont passés de 547$ à 1668$ par année (pour 30 crédits), entre 1989 et 1994 (CRÉPUQ, 2006, p. 67). En 1992, la FEUQ se positionne officiellement pour une loi encadrant les frais de scolarité et autres. Deux motivations sont à la source de cette revendication. La première provient du fait que la règlementation relative aux frais de scolarité et aux FIO est déterminée par décret, sans obligation de tenir de consultations préalables ou sans vote ou discussion à l’Assemblée nationale. La deuxième tient au besoin d’uniformisation des droits de scolarité (qui varient alors entre 41,00 $ et 45,40 $ par crédit) et des frais de rédaction de thèses (oscillant entre 25 $ à Sherbrooke et 151 $ à l’école Polytechnique). Il est aussi à noter que le ministère autorisait alors les universités à facturer jusqu’à 10 % de plus que les droits de scolarité règlementés – ce qui n’est pas sans rappeler la règlementation actuellement appliquée aux étudiants étrangers. Instaurés sous des prétextes divers, les frais autres que les droits de scolarité ont connu une croissance régulière, atteignant une moyenne de 228$ en 1995-96 (Statistique Canada, 1995-2008). En avril 1996, la FEUQ soumet à l’attention de la ministre de l’Éducation, Pauline Marois, un avis réclamant l’adoption d’une « loi-cadre sur les frais de scolarité et l’aide financière aux étudiants », dans le but de rendre plus rigoureux et transparent le processus de modification des paramètres de la contribution étudiante et de l’aide financière aux études. Dans cet avis, la FEUQ affirme que tous les frais exigés de l’étudiant qui sont directement liés aux études sont en réalité des frais de scolarité et que l’éventuelle loi-cadre devra définir « la perception de tous frais autres que les droits de
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 12

scolarité, tels que les frais de matériel ou les frais afférents, ainsi que les frais administratifs » (FEUQ, 1996, p. 14). Cette demande est toutefois restée lettre morte et les frais autres que les droits de scolarité ont continué à croître de façon rapide. Une nouvelle étude, menée par la FEUQ en 2002, révèle que ceux-ci ont connu une hausse annuelle moyenne de 9,32 % entre 1993-94 et 2000-01, faisant augmenter de 10,4 % la facture globale des étudiants universitaires pendant cette période, malgré le gel des frais de scolarité décrété en 1994 (FEUQ, 2002a, pp. 14-15). Dans le cadre de son analyse, la FEUQ identifie cinq facteurs qui rendent la situation des frais non-règlementés particulièrement problématique :
Tableau 1 - Facteurs problématiques applicables à la situation des frais non-règlementés

Décentralisation

Les administrations universitaires ne disposent pas d’une liste complète et à jour des frais qui sont exigés des étudiants et le pouvoir décisionnel sur ces frais est géré par de nombreux et différents services administratifs : facultés, départements, services à la vie étudiante et autres. Les frais sont nombreux et « imaginatifs ». Les frais qu’exigent les universités ne sont souvent pas les mêmes d’une université à l’autre, quand ce n’est pas d’un département à l’autre. Plusieurs frais qui n’étaient pas facturés l’ont été par la suite puisque d’autres services ont « imaginé » ces nouveaux frais, créant une sorte d’émulation malsaine entre services et entre universités. Le vocabulaire utilisé par les administrations n’est pas toujours le même d’une institution à l’autre et lorsqu’il l’est, il désigne souvent des réalités différentes. Les changements dans la facture des étudiants sont perceptibles d’année en année, et parfois les frais changent durant l’année scolaire.

Variété Nomenclature incohérente Évolution rapide Absence de transparence

Les décisions relatives aux frais afférents sont prises dans des circonstances opaques et les justifications avancées à la création de ces frais sont souvent très minces ou dérisoires. Source : Invalid source specified.

Suivant les conclusions de cette étude, la FEUQ est revenue à la charge avec la revendication d’une « Loi sur l’accessibilité et la réussite aux études postsecondaires ». L’adoption de cette loi, qui toucherait autant les modalités de l’aide financière aux études, le gel des droits de scolarité pour les étudiants québécois, canadiens horsprovince et internationaux, que la règlementation des frais automatiques imposés par les institutions d’enseignement, était l’une des principales revendications étudiantes dans le cadre de la campagne électorale québécoise de 2003 (FEUQ, 2003a). Probablement dans le but d’éviter l’application d’une règlementation contraignante, les administrations universitaires, par l’intermédiaire de la CRÉPUQ, s’engagent alors à respecter deux principes lors de la fixation des frais afférents :
Ø Ø « la transparence des politiques et pratiques institutionnelles les concernant. Préalable à tout changement en la matière, la consultation des associations étudiantes. » (Extrait d’une lettre de Pierre Lucier, président de la CRÉPUQ, à Sylvain Simard, ministre d’État à l’Éducation de à l’Emploi, le 21 février 2003)

Ces promesses de la CRÉPUQ n’empêchent toutefois ni le Parti libéral du Québec (PLQ), ni le Parti québécois (PQ) de s’engager en faveur de la limitation des frais afférents
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 13

exigés par les universités par une loi-cadre. Après l’élection d’un gouvernement libéral majoritaire le 14 avril 2003, il ne reste donc qu’à obtenir la réalisation de cet engagement. Dans les mois qui suivent l’élection, la FEUQ entreprend elle-même la rédaction d’un projet de loi-cadre (FEUQ, 2003c) et utilise les tribunes qui lui seront offertes pour rappeler au gouvernement son engagement électoral, notamment à l’occasion de la Consultation générale sur les enjeux entourant la qualité, l'accessibilité et le financement des universités au Québec, tenue par la Commission de l’éducation de l’Assemblée nationale lors des premiers mois de l’année 2004 (FEUQ, 2003b, p. 57). Dans son rapport final à la suite de la consultation, la Commission de l’éducation recommande l’adoption d’une « loi-cadre visant à garantir l’accessibilité aux études postsecondaires qui encadrerait l’ensemble des frais exigibles des étudiants par les institutions » (Commission de l'éducation, 2004, p. 46). Dans un avis d’initiative publié en mai 2004, le Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études (CCAFE) recommande pour sa part la mise en place d’un « mécanisme protégeant les étudiants d’éventuelles hausses soudaines et importantes des droits de scolarité et des autres frais obligatoires » (CCAFE, 2004, p. 49). Pour faire suite à l’engagement électoral du PLQ, le ministère de l’Éducation crée un comité tripartite formé de représentants des universités, de la FEUQ et du MELS. Plusieurs rencontres de ce comité ont été tenues au courant de l’année 2004 et ont notamment donné lieu à une mise à jour complète des données colligées par le MELS concernant les frais imposés par les universités. Néanmoins, en raison notamment des positions diamétralement opposées de la CRÉPUQ et de la FEUQ, aucun résultat concret n’émergera des travaux du comité. On peut également penser que le contexte politique de l’année 2004-05, marqué par une campagne majeure du mouvement étudiant contre les coupures dans l’aide financière aux études, y est pour quelque chose. L’engagement électoral de 2003 en faveur d’une loi-cadre ne sera donc jamais tenu, si bien que la FEUQ doit réitérer sa revendication dans le cadre de la campagne électorale québécoise de février-mars 2007. Cette fois-ci, le PLQ s’engage à « [encadrer et limiter] les frais afférents, accessoires et technologiques, après discussion avec les associations étudiantes et les institutions » (PLQ, 2007, p. 30).
2.3.2 Dégel des droits de scolarité et avènement de l’encadrement des FIO

À la suite de la réélection du gouvernement libéral, le 26 mars 2007, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, procède le 28 juin à une annonce en trois points : Ø L’augmentation annuelle, de 2007 à 2012, des droits de scolarité de 3,33$ par crédit (100$ par année pour un étudiant inscrit à 30 crédits). Ø Des bonifications à l’aide financière aux études, notamment afin de pallier l’augmentation des frais de scolarité. Ø La tenue d’une consultation en ligne visant à élaborer une proposition quant à l’encadrement des frais institutionnels obligatoires (FIO). (MELS, 2007a) Dans le cadre de ladite consultation, tenue sur une période de six semaines, les participants pouvaient soumettre leur point de vue en remplissant un questionnaire en ligne ou en soumettant un mémoire via le site web du MELS. Une vingtaine
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 14

d’organisations ont choisi de soumettre un mémoire, dont un grand nombre d’associations étudiantes2. Par contre, les contributions individuelles soumises grâce au formulaire en ligne n’ont pas été rendues publiques et ne peuvent donc pas être analysées. Les associations étudiantes étaient unanimes à réclamer un encadrement des frais institutionnels obligatoires, certaines d’entre elles exigeant même leur abolition complète, dans une optique de gratuité scolaire. L’une des principales problématiques soulignées est le manque de transparence des administrations universitaires lorsque vient le temps de justifier la variation des frais institutionnels obligatoires. La plupart des associations exigent donc que les établissements soient tenus de justifier l’utilisation des sommes devant leurs étudiants et d’obtenir leur aval préalablement à toute modification. Deux associations suggèrent que cet aval soit obtenu par un référendum auprès de la population étudiante, alors que les autres recommandent l’approbation d’ententes (entre l’établissement et l’association représentative des étudiants) par le mode décisionnel propre à chaque association étudiante. Les quatre organisations syndicales qui ont participé à la consultation 3 se sont prononcées en faveur d’un encadrement plus serré des frais institutionnels obligatoires, trois d’entre elles recommandant expressément l’adoption d’une loi à cette effet. Dans le cadre de leurs mémoires, les organisations syndicales font également le lien entre les pressions financières qui s’exercent sur les universités et la prolifération des frais afférents. Elles insistent sur la nécessité de préserver l’accessibilité financière aux études universitaires et de faire preuve de transparence dans la fixation de ces frais. Elles s’opposent par ailleurs à ce que des frais afférents soient exigés pour des éléments qui font déjà l’objet de subventions publiques et insistent sur la consultation des associations étudiantes dans le processus de fixation des frais. Sans surprise, la CRÉPUQ et l’Université Laval, tout en réitérant leurs engagements quant à la transparence et à la consultation des associations étudiantes, se sont opposées à la mise en place d’un encadrement plus serré, rappelant que les services offerts dans les universités doivent être adaptés aux « particularités et [aux] besoins spécifiques de leur clientèle, que l’éventail des services offerts doit pouvoir évoluer selon les besoins et qu’il est normal que de tels services soient financés par des frais institutionnels » (CRÉPUQ, 2007). Finalement, à la suite de cette consultation, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, annonce, le 15 février 2008, la mise en place d’orientations destinées à encadrer les frais institutionnels obligatoires (qui seront détaillées à la section 3).

2

Les mémoires soumis dans le cadre de la consultation sur les frais institutionnels obligatoires sont disponible sur le site web : http://www.mels.gouv.qc.ca/consultation/index.asp?page=memoiresDeposes. 3 Confédération des syndicats nationaux (CSN), Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et Fédération québécoises des professeures et professeurs d’université (FQPPU) Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 15

2.3.3

Évolution des frais afférents dans le temps

Lorsque vient le temps d’évaluer quantitativement l’évolution des frais afférents dans le temps, deux approches principales peuvent être utilisées. La première consiste à mettre en relation les revenus totaux perçus par les universités à titre de FIO et les effectifs étudiants afin d’établir des moyennes. Cette méthode a l’avantage de tenir compte des frais de l’ensemble des catégories que nous nous sommes données, mais masque les réalités diverses de chaque établissement, programme et cycle d’études. C’est la technique qui est utilisée par le MELS, dans le cadre de l’encadrement règlementaire des FIO, pour décider de la position de chaque établissement dans la grille d’encadrement (MELS, 2008c, p. 30). L’autre méthode consiste à établir des profils d’étudiants-types (par exemple, un étudiant inscrit à 15 crédits par session, au baccalauréat, à l’automne et à l’hiver, dans un établissement donné) et à calculer, en fonction des politiques institutionnelles, le montant des FIO imposés à chacun de ces étudiants fictifs à travers les années dans chaque établissement. Cette approche, qui permet de suivre fidèlement la charge financière d’un étudiant, est très efficace pour rendre compte des frais à facturation automatique par session et ponctuels, mais tend à occulter les frais facturés sur utilisation (par exemple on peut difficilement prévoir le nombre de copies d’un relevé de notes qu’un étudiant demandera au cours d’une session). Dans le cadre de son Enquête sur les frais de scolarité et de subsistance des étudiants à temps plein dans les universités et collèges qui confèrent des grades, Statistique Canada procède ainsi, à l’aide d’un questionnaire envoyé à chaque établissement universitaire (Statistique Canada, 1995-2008). Dans le cadre de cet avis, nous utiliserons successivement les deux méthodes. Évaluation  selon  les  revenus   Dans le cadre de l’encadrement règlementaire des FIO, afin de classer les établissements dans la grille, le MELS établit une moyenne des FIO par EETP, en tenant compte des revenus inscrits au rapport financier des universités sous trois postes comptables (MELS, 2008c, p. 30) : Ø Cotisation des étudiants; Ø Admissions, inscriptions, amendes, frais de stages ou de supervision; Ø Ventes aux étudiants. Suivant la même logique, il nous est possible de retracer, à l’échelle du Québec, les sommes perçues selon ces rubriques :

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

16

Tableau 2 - Évolution des revenus des universités perçus à titre de frais institutionnels obligatoires

97-98
Droits d'admission, d'inscription et autres (M$) Cotisation des étudiants et étudiantes (M$) Ventes aux étudiants (M$) Total FIO (M$) Effectif étudiant Total FIO / Étudiant ($) Croissance annuelle 18,8 25,1 13,8 57,7 224592 256,91

98-99
23,2 26,6 18,2 68 224252 303,23 18,03%

99-00
31,8 28,1 28,6 88,5 229527 385,58 27,16%

00-01
37,5 29,7 34,7 101,9 231135 440,87 14,34%

01-02
39,1 32,4 47,4 118,9 236726 502,27 13,93%

02-03
37,2 35,2 60,3 132,7 246800 537,68 7,05%

03-04
45,4 38,7 58,6 142,7 255853 557,74 3,73%

04-05
47,3 39,7 71,5 158,5 259045 611,86 9,70%

05-06
53,2 43,6 68,4 165,2 261467 631,82 3,26%

06-07
58,9 46,6 75,2 180,7 262142 689,32 9,10%

Source : (MELS, 2003-2008)

Le Tableau 2 présente une croissance cumulative de 168,3% des revenus par étudiant perçus par les universités selon les trois postes budgétaires utilisés par le MELS pour déterminer la moyenne des FIO entre 1997-98 et 2006-07. À titre de comparaison, l’indice canadien des prix à la consommation a connu une hausse de 21,5% entre 1997 et 2006 (Banque du Canada, 2006). Il serait intéressant de savoir si de telles hausses ont permis la création de nouveaux services ou l’amélioration de services existants, mais ce n’est pas le propos de cet avis. Évaluation  selon  les  frais  déclarés  par  les  établissements   Il est également possible de constater l’évolution des FIO en se basant sur les données publiées par Statistique Canada. Aux fins de son enquête, l’organisme fait parvenir annuellement un questionnaire à chacune des institutions visées, lui demandant de déclarer les frais supplémentaires exigés aux étudiants du premier cycle et des cycles supérieurs. Les montants pour chaque établissement sont ensuite publiés sur la base de deux sessions d’études par année (ou 30 crédits), ainsi que des moyennes pondérées pour chaque province. L’évolution des moyennes québécoises publiées par Statistique Canada est présentée au Tableau 3. Ces données sont toutefois à utiliser avec précaution, puisque la notion de « frais supplémentaires » de Statistique Canada diffère de celle de FIO (les frais supplémentaires incluent notamment les cotisations des associations étudiantes et excluent les frais automatiques ponctuels et les frais facturés sur utilisation).

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

17

Tableau 3 - Évolution de la moyenne québécoise des frais supplémentaires (selon la définition de Statistique Canada)

93-94 Premier cycle Cycles supérieurs Moyenne Croissance 205 234 209

94-95 156 192 162 -22,67%

95-96 219 270 228 40,62%

96-97 218 260 225 -1,02%

97-98 272 320 281 24,61%

98-99 327 339 329 17,26%

99-00 345 383 352 6,83%

00-01 387 444 396 12,72%

 
Premier cycle Cycles supérieurs Moyenne Croissance Premier cycle Cycles supérieurs Moyenne Croissance

 
01-02 426 475 434 9,53% 09-10 615 554 602 -0,17%

 
02-03 491 519 496 14,17% 10-11p 633 573 621 3,16%

 
03-04 522 549 526 6,20%

 
04-05 544 563 548 4,00%

 
05-06 596 620 600 9,49%

 
06-07r 574 615 558 -7,00%

 
07-08r 619 653 626 12,19%

 
08-09 602 717 603 -3,67%

Source : (Statistique Canada, 1995-2008) Note : les données pour 2008-09 incluent des estimés pour certaines universités dont les frais réels n’avaient pas été fixés au moment de l’enquête. De plus, les données pour l’années 10-11 sont aussi des données préliminaires. Par ailleurs, les données concernant les années 06-07 et 07-08 sont des données révisées selon une nouvelle grille de calcul. Finalement, les données 09-10 et 10-11 ont fait l’objet de changement méthodologique puisque les frais chargés pour certaines assurances ont été retirés du calcul.

De la même façon que pour l’évaluation à partir des sources de revenus, on constate ici une croissance des montants exigés largement supérieure à l’indice des prix à la consommation. De 1993-94 à 2008-09, la moyenne québécoise a augmenté de 221,5 %, soit en moyenne 7,87 % par année. Sur la même période, l’indice canadien des prix à la consommation a connu une inflation de 34,19 %, ou encore 1,98 % annuellement (Banque du Canada, 2006). Si la croissance semble plus faible pour 2008-09, il faut rappeler que les données de Statistiques Canada disponibles au moment de la rédaction sont préliminaires. 2.4 État de la situation de 2007 à 2010

Afin de connaître l’évolution récente des frais institutionnels obligatoires et de pouvoir constater les premiers effets de l’application de l’encadrement budgétaire des FIO, une recension des frais automatiques par session a été effectuée à l’aide des données fournies par les universités. À l’aide des informations sur les politiques institutionnelles disponibles sur le site web des universités ou obtenues en les contactant directement, le montant de frais a été calculé pour trois profils d’étudiants différents :
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 18

Ø Étudiant inscrit au baccalauréat à temps plein (15 crédits à l’automne, 15 crédits à l’hiver) Ø Étudiant inscrit aux cycles supérieurs à temps plein (15 crédits à l’automne, 15 crédits à l’hiver) Ø Étudiant inscrit au statut de rédaction de mémoire ou de thèse (à temps plein) Les trois tableaux suivants présentent le total des frais facturés pour une année universitaire dans chaque établissement selon les trois profils. Le détail des frais considérés est disponible en annexe. Dans chacun des tableaux, certaines institutions présentent des hausses annuelles supérieures à 15 $, 25 $ ou 50 $ pour ces profils d’étudiant-type. Dans les cas où la hausse est supérieure à la limite imposée pour l’université, il est nécessaire de vérifier s’il y a eu entente entre la direction et l’association étudiante avant de conclure à une infraction à la règlementation.
Tableau 4 - Frais automatiques facturés à un étudiant inscrit à temps plein au baccalauréat (30 crédits / année), selon l’année de fréquentation et l’établissement.

2007-08 Bishop’s Concordia ÉNAP ETS HEC INRS Laval McGill Poly Sherbrooke UdeM UQAC UQAM UQAR UQAT UQO UQTR Moyenne * Croissance 761,00 $ 836,50 $ - $ 313,00 $ 820,80 $ - $ 428,10 $ 912,70 $ 400,00 $ 396,90 $ 372,30 $ 372,50 $ 384,14 $ 330,30 $ 324,90 $ 403,10 $ 346,10 $ 533,50 $

2008-09 781,40 $ 851,80 $ - $ 346,00 $ 859,90 $ - $ 477,60 $ 956,30 $ 420,00 $ 404,40 $ 423,90 $ 377,98 $ 387,96 $ 335,22 $ 329,40 $ 405,20 $ 356,38 $ 562,57 $ 5,45%

2009-10p 938,40 $ 855,70 $ - $ 346,00 $ 882,38 $ - $ 499,56 $ 993,00 $ 455,30 $ 412,50 $ 482,70 $ 382,38 $ 406,90 $ 342,23 $ 364,40 $ 406,70 $ 358,82 $ 589,62 $ 4,81%

2010- 2011p 958,30 $ 879,92 $ - $ 378,50 $ 958,30 $ - $ 524,46 $ 996,00 $ 480,30 $ 475,08 $ 511,35 $ 383,78 $ 433,60 $ 394,90 $ 400,00 $ 422,30 $ 359,96 $ 624,25 $ 4,56%

Variation (07-08 à 08-09) 20,40 $ 15,30 $ - $ 33,00 $ 39,10 $ - $ 49,50 $ 43,60 $ 20,00 $ 7,50 $ 51,60 $ 5,48 $ 3,82 $ 4,92 $ 4,50 $ 2,10 $ 10,28 $ 29,07 $

Variation (08-09 à 09-10) 157,00 $ 3,90 $ - $ - $ 22,48 $ - $ 21,96 $ 36,70 $ 35,30 $ 8,10 $ 58,80 $ 4,40 $ 18,94 $ 7,01 $ 35,00 $ 1,50 $ 2,44 $ 27,05 $

Variation (09-10 à 10-11) 19,90 $ 24,22 $ - $ 32,50 $ 75,92 $ - $ 24,90 $ 3,00 $ 25,00 $ 62,58 $ 28,75 $ 1,40 $ 26,70 $ 52,67 $ 35,60 $ 15,60 $ 1,14 $ 25,20 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

19

Note : Pour les fins de calcul de la moyenne, les données ont été pondérées en fonction des effectifs de premier cycle prévus par le MELS pour chaque établissement (MELS, 2008b et CREPUQ 2010a). Les données présentées pour l’année 2009-2010 et 2010-2011 sont préliminaires.
Tableau 5 - Frais automatiques facturés à un étudiant inscrit à temps plein aux cycles supérieurs (30 crédits / année), selon l’année de fréquentation et l’établissement.

2007-08 Bishop’s Concordia ÉNAP ETS HEC INRS Laval McGill Poly Sherbrooke UdeM UQAC UQAM UQAR UQAT (Profil B) UQO UQTR Moyenne * Croissance -$ 836,50 $ 257,60 $ 313,00 $ 603,04 $ 131,10 $ 428,10 $ 912,70 $ 400,00 $ 396,90 $ 372,30 $ 372,50 $ 384,14 $ 330,30 $ 444,90 $ 403,70 $ 346,10 $ 513,94 $

2008-09 -$ 851,80 $ 269,60 $ 346,00 $ 624,94 $ 131,10 $ 477,60 $ 956,30 $ 420,00 $ 404,40 $ 423,90 $ 377,98 $ 387,96 $ 335,22 $ 449,40 $ 405,20 $ 356,38 $ 542,91 $ 5,64%

2009-10p -$ 855,70 $ 281,60 $ 346,00 $ 640,52 $ 131,10 $ 499,56 $ 968,00 $ 455,30 $ 412,50 $ 482,70 $ 382,38 $ 406,90 $ 342,23 $ 484,40 $ 406,70 $ 358,38 $ 564,80 $ 4,03%

2010- 2011p -$ 879,92 $ 281,60 $ 378,50 $ 710,84 $ 180,00 $ 524,46 $ 971,00 $ 480,30 $ 473,28 $ 511,35 $ 383,78 $ 433,60 $ 394,90 $ 550,00 $ 422,30 $ 359,82 $ 603,50 $ 5,33%

Variation (07-08 à 08-09) -$ 15,30 $ 12,00 $ 33,00 $ 21,90 $ -$ 49,50 $ 43,60 $ 20,00 $ 7,50 $ 51,60 $ 5,48 $ 3,82 $ 4,92 $ 4,50 $ 1,50 $ 10,28 $ 26,70 $

Variation (08-09 à 09-10) -$ 3,90 $ 12,00 $ -$ 15,58 $ -$ 21,96 $ 11,70 $ 35,30 $ 8,10 $ 58,80 $ 4,40 $ 18,94 $ 7,01 $ 35,00 $ 1,50 $ 2,00 $ 21,89 $

Variation (09-10 à 10-11) -$ 24,22 $ 0,00 $ 32,50 $ 70,32 $ 48,90 $ 24,90 $ 3,00 $ 25,00 $ 60,78 $ 28,65 $ 1,40 $ 26,70 $ 52,67 $ 65,60 $ 15,60 $ 1,44 $ 29,68 $

HEC : les montants présentés sont ceux de la maîtrise. Les montants exigés au doctorat présentent des différences inférieures à 1 $/année. Note : Pour les fins de calcul de la moyenne, les données ont été pondérées en fonction des effectifs de 2e et 3e cycles prévus par le MELS pour chaque établissement (MELS, 2008b et CREPUQ 2010a). Les données présentées pour l’année 2009-2010 sont préliminaires. De plus, comme nous ne connaissons pas les différences d’effectifs entre les profil A (professionnel) et les profil B (recherche) aux cycles supérieurs à l’UQAT, nous avons choisit le profil B afin de souligner l’importante augmentation de FIO qu’ils ont subit.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

20

Tableau 6 - Frais automatiques facturés à un étudiant inscrit au statut de rédaction (à temps plein), selon l’année de fréquentation et l’établissement.

2007-08 Bishop’s Concordia A Concordia B ÉNAP ETS HEC MSc HEC PhD INRS Laval A Laval B McGill Poly Sherbrooke UdeM UQAC UQAM UQAR A UQAR B UQAT UQO UQTR -$ 840,00 $ 1 240,00 $ N/D 448,00 $ 1 389,80 $ 1 689,80 $ 421,10 $ 607,20 $ 1 059,20 $ 2 361,80 $ 1 726,15 $ 657,86 $ 624,00 $ 480,00 $ 680,00 $ 220,00 $ 480,00 $ 260,00 $ 220,00 $ 294,20 $

2008-09 -$ 840,00 $ 1 240,00 $ 695,40 $ 456,00 $ 1 410,96 $ 1 710,96 $ 701,10 $ 651,60 $ 1 103,60 $ 2 483,70 $ 1 821,08 $ 658,82 $ 674,00 $ 487,68 $ 694,96 $ 223,52 $ 487,68 $ 620,00 $ 220,00 $ 295,48 $

2009-10p -$ 840,00 $ 1 240,00 $ N/D 456,00 $ 1 431,26 $ 1 731,26 $ 731,10 $ 671,28 $ 1 123,28 $ 2 592,10 $ 1 856,38 $ 659,80 $ 699,00 $ 489,38 $ 725,30 $ 228,19 $ 497,87 $ 625,00 $ 220,00 $ 292,98 $

2010-2011p -$ 850,00 $ 1 250,00 $ 745,40 $ 478,50 $ 1 452,72 $ 1 752,72 $ 780,00 $ 692,16 $ 1 144,16 $ 2 593,10 $ 1 881,38 $ 664,78 $ 724,00 $ 489,38 $ 753,58 $ 201,72 $ 471,44 $ 1 050,00 $ 220,00 $ 293,22 $

Variation (07-08 à 08-09) -$ -$ -$ N/D 8,00 $ 21,16 $ 21,16 $ 280,00 $ 44,40 $ 44,40 $ 121,90 $ 94,93 $ 0,96 $ 50,00 $ 7,68 $ 14,96 $ 3,52 $ 7,68 $ 360,00 $ -$ 1,28 $

Variation (08-09 à 09-10) -$ -$ -$ N/D 0,00 $ 20,30 $ 20,30 $ 30,00 $ 19,68 $ 19,68 $ 108,40 $ 35,30 $ 0,98 $ 25,00 $ 1,70 $ 30,34 $ 4,67 $ 10,19 $ 5,00 $ -$ (2,50 $)

Variation (09-10 à 10-11) -$ 10,00 $ 10,00 $ N/D 22,50 $ 21,46 $ 21,46 $ 48,90 $ 20,88 $ 20,88 $ 1,00 $ 25,00 $ 4,98 $ 50,00 $ 0,00 $ 28,28 $ (26,47 $) (26,43 $) 425,00 $ 0,00 $ 0,24 $

Statut Concordia A : à partir de la 7e session à la maîtrise, 13e session au doctorat. Concordia B : à partir de la 13e session à la maîtrise, 19e session au doctorat. Laval A : à partir de la 5e session à la maîtrise, 9e session au doctorat. Laval B : à partir de la 6e session à la maîtrise, 11e session au doctorat. UQAR A : à partir de la 4e session à la maîtrise, 7e session au doctorat. UQAR B : à partir de la 7e session à la maîtrise, 10e session au doctorat. Les effectifs spécifiques aux étudiants en statut de rédaction n’étant pas disponibles, il est impossible de calculer une moyenne pondérée à l’aide de ces données.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

21

3

Analyse de l’encadrement règlementaire des FIO

Le 15 février 2008, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, annonçait son intention de mettre en place un encadrement des frais institutionnels obligatoires, qui serait enchâssé dans les règles budgétaires régissant les subventions aux universités, pour une période de trois ans (de 2008-09 à 2010-11) (MELS, 2008a). Comme le prévoit la Loi sur le Conseil supérieur de l’éducation, dans le cas de modifications à apporter aux règles budgétaires concernant les frais de scolarité ou les frais afférents, la ministre doit soumettre son projet de règlementation à l’attention du Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études (CCAFE), afin de recueillir l’avis de ce comité. L’avis du CCAFE sur le projet de règlementation, publié le 11 avril 2008, a permis d’en clarifier et d’en préciser de nombreux aspects. Il y sera donc souvent fait référence dans la prochaine section. 3.1 Interprétation de la règle budgétaire

Au cours de la première année d’application, certaines zones grises de la règlementation ont dû faire l’objet de clarifications. Il semble opportun d’en faire état ici afin de dissiper toute incertitude.
3.1.1 Application individuelle des limites d’augmentation

La version préliminaire de la règlementation, soumise à l’examen du CCAFE, était ambigües sur la manière d’appliquer les limites prévues pour chaque établissement. Ainsi, la règlementation aurait pu être comprise comme limitant la croissance des frais moyens exigés par un établissement ou encore comme une protection individuelle dont bénéficie chaque étudiant. À cet égard, le CCAFE a obtenu que cette partie de la règlementation soit clarifiée et mentionne dans son avis qu’il s’agit « d’une garantie individuelle certifiant à chaque étudiant que les FIO qu’il doit payer pour une année donnée n’augmenteront pas plus que de 15 $, de 25 $ ou de 50 $ l’année suivante, selon la limite imposée à son établissement » (CCAFE, 2008, p. 7). À cet effet, il est toujours pertinent que cette interprétation de la règle reste comme telle, puisqu’elle a pour effet de protéger les départements les uns contre les autres et les individus, les uns contre les autres. Par exemple, les étudiants d’un département en particulier pourraient voir leurs FIO augmenter drastiquement pendant que les autres départements verraient leurs FIO stagner. De tel sorte qu’un établissement universitaire augmenterait la moyenne de ses FIO à la limite permise sans que l’ensemble des étudiants n’aient droit aux services qui en retourne. Il est préférable, dans une optique d’équité entre les disciplines, de maintenir cette protection individuelle.
3.1.2 Limite s’appliquant à la session d’été

À propos de la session d’été, les règles budgétaires stipulent que « la hausse maximale applicable au trimestre d’été est égale à 50 % de la limite annuelle autorisée » (MELS, 2008c, p. 30). Il subsiste toutefois une certaine confusion quand à la façon de calculer la hausse permise pour l’été. Afin de clarifier la situation, le MELS a précisé que le montant permis à la session d’été doit être calculé sur la base du montant exigé à la session d’été précédente et que les restrictions relatives aux sessions d’automne et d’hiver et à la session d’été s’appliquent indépendamment l’une de l’autre. Ainsi, un établissement pour lequel la hausse permise est de 50 $ par année a la possibilité d’appliquer cette
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 22

hausse aux sessions d’automne et d’hiver et d’appliquer également une hausse de 25 $ à la session d’été (toujours par rapport à la session d’été précédente) (MELS, 2009). 3.2 Analyse de la règle budgétaire

Afin de mener une analyse critique de l’encadrement règlementaire des FIO, nous tenterons de répondre à deux questions fondamentales : Ø L’encadrement est-il de nature à remplir les objectifs visés par le MELS lors de sa mise en place? Ø L’encadrement est-il de nature à remédier aux facteurs problématiques de la situation des frais afférents identifiés par la FEUQ? (voir Tableau 1, p. 13)
3.2.1 En regard des objectifs fixés par le MELS

La première question, fait référence aux objectifs fixés par le MELS. Ceux-ci sont cités de manière explicite dans le cadre de l’avis du CCAFE :
Ø Ø Ø « Limiter les hausses de frais institutionnels obligatoires dans les universités; Réduire les écarts de tarification entre les universités en matière de frais institutionnels obligatoires; Permettre la conclusion d’ententes entre les établissements universitaires et les associations étudiantes en ce qui concerne les frais institutionnels obligatoires. » (CCAFE, 2008, p. 8)

Seule une analyse quantitative de l’évolution des FIO permet de juger de l’atteinte du premier objectif. Lors de l’annonce de l’encadrement budgétaire, le MELS prévoyait que celui-ci permettrait de limiter l’augmentation globale des FIO à 3,4% en 2008-09, puis à 2,8% en 2009-2010 et à 2,7 % en 2009-2010 (MELS, 2008a), ces taux étant calculés à partir de la masse des montants perçus par l’ensemble des établissements. Les résultats obtenus selon cette méthode de calcul ne sont pas encore connus. Toutefois, selon nos estimations basées sur les montants exigés, les hausses globales seront d’environ 5,45 %, 4,81 % et 4,27 % pour le baccalauréat (voir Tableau 4). De 5,64 %, 4,63 % et 3,60 % pour les cycles supérieurs (voir Tableau 5). La croissance du montant des frais serait donc significativement supérieure à celle prévue par le MELS. Force est de constater que l’encadrement règlementaire n’a pas permis de limiter les hausses dans la mesure prévue par le MELS; tout au plus a-t-il permis d’empêcher certaines hausses importantes et unilatérales. Notons toutefois que l’Université Bishop’s présente, en 2009-2010, une hausse de FIO très importante qui pourrait fausser quelque peu la donne. Dans son avis, le CCAFE remettait déjà en doute l’efficacité de l’encadrement en regard de la réduction des écarts entre les établissements, observant que dans l’éventualité où l’ensemble des établissements utilisent en totalité la marge de manœuvre qui leur est offerte (15 $, 25 $ ou 50 $ par année, selon le cas), les écarts les plus importants ne seront réduits que de 35 $ par année (CCAFE, 2008, p. 10). De plus, des ententes entre les établissements exigeant déjà des frais élevés et les associations étudiantes peuvent permettre de dépasser ces limites. Les données sur les frais exigés compilées dans le
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 23

cadre de cet avis (voir tableaux 4, 5 et 6) ne permettent pas non plus de constater un rétrécissement des écarts. Au contraire, on constate que certains des établissements les plus gourmands (Bishop’s, HEC, McGill, Laval, Montréal) continuent de procéder aux hausses les plus importantes. La tendance observée est donc au maintien, voir à l’élargissement des écarts plutôt qu’à leur réduction. Finalement, l’atteinte du dernier objectif ne pourrait être évaluée qu’en observant l’évolution du nombre d’ententes conclues et du nombre d’étudiants visés par ces ententes. Une telle évaluation est difficile pour deux raisons : Ø Avant la mise en vigueur de l’encadrement réglementaire, les établissements n’étaient pas tenus de transmettre la teneur des ententes au MELS, d’où l’inexistence d’une liste centralisée. Ø Depuis la mise en vigueur, il est possible que des ententes conclues, au niveau universitaire, facultaire ou départemental, n’aient pas été transmises au MELS. Cette situation rend techniquement non-réglementaires les hausses supérieures aux limites qui en découlent. Toutefois, étant donné la présence de cette entente « clandestine », il est peu probable que la situation soit signalée. Étant donné cet état de fait, nous éviterons de nous prononcer sur l’atteinte du troisième objectif.
3.2.2 En regard des préoccupations exprimées par la FEUQ

Dans le cadre de son analyse de 2002, la FEUQ exprimait ses préoccupations à l’égard de cinq facteurs problématiques (voir Tableau 1) : décentralisation, variété, nomenclature incohérente, évolution rapide, absence de transparence. En rendant la direction de chaque établissement responsable de son application sur l’ensemble du campus et en exigeant le dépôt d’une liste exhaustive des frais exigés par l’établissement et ses composantes (MELS, 2008c, p. 31), l’encadrement règlementaire répond partiellement à la première préoccupation (décentralisation). Il n’en demeure pas moins que des ententes peuvent être conclues au niveau facultaire ou départemental, introduisant des disparités sur un même campus, et que, dans le cas ou la direction de l’établissement choisit de ne pas utiliser la totalité de sa marge de manœuvre, des hausses unilatérales demeurent possibles de la part de certains services ou unités d’enseignement. À cet effet, nous observerons, plus loin, un cas d’espèce (3.5.1) en la matière. D’autre part, l’encadrement règlementaire n’apporte aucune réponse aux préoccupations relatives à la variété et à la nomenclature incohérente des frais. En effet, les limites imposées par la règle budgétaire sont basées sur une comparaison entre le montant des frais exigés d’un étudiant une année donnée avec le montant exigé l’année précédente. Il n’est fait aucune mention du nombre de services ou d’instances habilités à exiger des frais, pas plus que de leur nomenclature. L’encadrement règlementaire répond partiellement à la préoccupation relative à l’évolution rapide et imprévisible des frais. En effet, il force les établissements à
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 24

« déposer, avant le début de l’année universitaire couverte par la règle budgétaire4 et sous la forme prescrite par le MELS, une liste officielle de tous les frais institutionnels obligatoires qui seront exigés par lui-même ou une de ses composantes » (MELS, 2008c, p. 31). En principe, la variation ou la création de nouveaux frais ne devrait donc plus survenir en cours d’année, la conséquence logique de cette exigence étant que des frais exigés à l’étudiant qui ne feraient pas partie de la liste déposée en début d’année seraient considérés comme non-règlementaires. En fait, l’encadrement a pour effet de ramener le moment de la fixation des coûts au début de l’année universitaire. Finalement, l’encadrement règlementaire impose davantage de transparence quant à la fixation des coûts et à l’utilisation des ressources générées, mais il subsiste encore des zones d’ombre. Ainsi, le processus de négociation d’une entente permet normalement à l’association étudiante d’exiger l’information complète sur les motifs des variations. Toutefois, dans le cas d’augmentations inférieures aux limites imposées, les décisions pourront continuer à être prises sans en exposer clairement les motifs. 3.3 Problématiques générales d’application de la règle

Un an après l’entrée en vigueur de l’encadrement règlementaire, certaines problématiques générales d’application sont apparues et méritent une réflexion plus approfondie afin de trouver des solutions et de permettre à chacun des acteurs de s’y retrouver.
3.3.1 Incertitudes concernant la limite imposée à chaque université

La première problématique d’application concerne le délai nécessaire afin d’établir la position d’un établissement dans la grille d’encadrement des FIO. Selon la règle, l’augmentation permise par étudiant pour l’année N est déterminée à partir des revenus perçus à titre de FIO pour l’année N-1 (par exemple, la hausse permise en 2008-09 est basée sur les revenus de 2007-08). Or, ces données sont contenues dans les états financiers, qui ne sont publiés que plusieurs mois après la fin de l’année financière en question5. En effet, les règles budgétaires exigent la transmission du rapport annuel pour le 30 septembre suivant la fin de l’année financière (MELS, 2008c, p. 38). Par exemple, lors des consultations préalables à son avis tenues en février 2008, le CCAFE n’a obtenu du MELS que des données prévisionnelles quant à la situation des établissements pour l’année suivante (CCAFE, 2008, p. 6). Depuis la rédaction de la première version de cet avis, il a été impossible pour la FEUQ d’obtenir du MELS les données finales sur la position des établissements dans la grille pour l’année 2008-09 et 2009-2010. Il s’ensuit une problématique, non seulement pour les établissements dans le processus d’élaboration des politiques relatives aux frais institutionnels obligatoires, mais également pour les associations étudiantes, qui sont appelées à négocier des ententes
4

Au sens de la règle budgétaire, le début de l’année universitaire coïncide avec celui du trimestre d’été (ex. : l’année universitaire 2008-2009 commence avec le trimestre d’été 2008). 5 Par exemple, les états financiers de l’Université de Montréal pour l’année financière 2006-07, qui se termine le 31 mai 2007, sont datés du 14 septembre 2007 (UdeM, 2007). Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 25

relatives aux frais institutionnels obligatoires sans connaître la situation de leur établissement relativement à l’encadrement règlementaire.
Tableau 7 – Grille d’encadrement des frais institutionnels obligatoires

Établissements universitaires dont les FIO moyens* Sont inférieurs à 555 $/année Se situent entre à 555 $ et 699 $/année Sont supérieurs à 699 $/année MELS (2009a)

Hausse permise par étudiants par année

Hausse permise par étudiants pour la session d’été suivante

50,00 $

25,00 $

25,00 $ 15,00 $

12,50 $ 7,50 $

3.3.2

Les cotisations automatiques non-obligatoires (CANO)

Il existe dans la plupart des établissements un certain nombre de cotisations automatiques non-obligatoires destinées à financer une multitude d’entités et de services, établis parfois par des groupes étudiants, parfois par l’établissement. Le principe est simple : le montant apparaît sur la facture de droits de scolarité de l’étudiant à chaque session et celui-ci doit effectuer certaines démarches (souvent un formulaire en ligne ou en version papier) pour l’en faire retirer ou pour obtenir un remboursement. Il s’agit à première vue d’une solution élégante, puisque l’étudiant qui n’a pas les moyens de verser la contribution ou qui n’en voit pas la pertinence peut aisément refuser de le faire. À titre indicatif, le Tableau 8 présente un recensement nonexhaustif des CANO actuellement perçues dans les universités québécoises :
Tableau 8 - Cotisations automatiques non-obligatoires perçues par les universités (Automne 2009)

Établissement ÉNAP ETS ETS HEC Poly (Bacc.) UdeM (Bacc.) UdeM (C.S.) UdeM UdeM UdeM UdeM UQAC

Type Fondation universitaire Fondation universitaire Fonds de projets étudiants Fondation universitaire Fonds de projets étudiants Frais afférents Frais afférents Frais afférents Groupe étudiant Groupe étudiant Groupe étudiant Fondation universitaire

Nom Fonds de dév. de l'UQ Fonds de dév. de l'ETS Fonds de dév. durable Campagne de financement Fonds d’appui aux initiatives Étudiantes Frais technologiques Frais technologiques Fonds d'amél. de la vie étudiante Halte-garderie Le Baluchon Journal Le Quartier Libre Radio étudiante CISM Campagne de financement

Montant 2$ / crédit 15$ / session 5$ / session 0,75$ / crédit 10$ / session 8$ / crédit 120$ / session 25$ / session 2,50$ / session 1,50$ / session 2$ / session 15$ / session

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

26

Établissement UQAM UQAR UQAR UQO UQTR

Type Groupe étudiant Fondation universitaire Fonds de projets étudiants Fondation universitaire Fondation universitaire

Nom Radio étudiante CHOQ-FM Campagne majeure Fondation UQAR Fonds de soutien aux projets étudiants Fondation de l'UQO Campagne majeure Fondation UQTR Fondation UQTR

Montant 2,25$ / session 15$ / session 10$ / session 7,50$ / session 10$ / session 5$ / session

UQTR Fondation universitaire Source : Sites web des universités

Par contre, certaines problématiques peuvent survenir quant aux modalités de paiement et de retrait liées à ces cotisations. Premièrement, dans le cas ou les modalités de la cotisation font en sorte que l’étudiant doit d’abord payer le montant, puis effectuer des démarches pour obtenir un remboursement, il peut se poser un problème de disponibilité du capital s’il s’agit d’un montant substantiel. En effet, l’étudiant doit alors se procurer les fonds requis pour verser, en premier lieu, la contribution. La deuxième problématique rencontrée concerne les modalités de retrait liées aux CANO. Pour réellement respecter le principe d’une CANO, il est impératif que les étudiants bénéficient de l’information nécessaire pour effectuer un choix éclairé et que les modalités de remboursement rendent celui-ci accessible. En réaction à des modifications apportées unilatéralement par l’administration universitaire aux procédures de retrait7, l’ombudsman de l’Université de Montréal écrivait :
« Selon mon point de vue, par essence, une cotisation non obligatoire, ou un don, pour ce qui est du fonds d'amélioration de la vie étudiante, se doivent d'être faits de manière volontaire et en toute connaissance de cause par ceux qui y souscrivent. En ce sens, il appartient à l'administration universitaire d'agir de la manière la plus transparente qui soit à l'égard de ses étudiants, lorsque des cotisations sont facturées de manière automatique, en annonçant clairement, quels sont les frais qui sont obligatoires et quels sont ceux qui sont facultatifs. En ce qui concerne les frais facultatifs, il m'apparaît de plus essentiel que leurs modalités de désistement soient efficaces et accessibles pour tous les étudiants, qu'elles soient clairement annoncées, et que l'on donne aux étudiants un délai suffisant pour exercer leur droit de retrait. La modalité de désistement, en personne seulement, sans possibilité de procuration, pose une entrave sérieuse à mon avis à la liberté de choix des étudiants de souscrire ou non aux cotisations en cause. Qu'on pense aux étudiants handicapés, à ceux ayant une mobilité réduite, ceux qui sont malades, ceux qui étudient à distance, ceux qui sont en stage à l'étranger, ceux qui ont des occupations diverses, tels des engagements professionnels ou autre, les empêchant de se déplacer aux heures prévues pour le désistement en personne. » (Descary, 2009)

7

À partir de la session d’été 2009, l’Université de Montréal avait fait passer le montant de la cotisation pour les frais technologiques de 4,00$ à 8,00$/crédit, déplafonné le nombre maximal de crédits (anciennement quinze maximum) dans le calcul de la CANO et abandonné la procédure de retrait en ligne au profit d’une procédure obligeant les étudiants à se présenter en personne au registrariat pendant les heures d’ouverture. (Descary, 2009) Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 27

L’imposition de cotisations automatiques non-obligatoires doit nécessairement respecter les principes de transparences et d’accessibilité aux modalités de retrait. Il incombe aux établissements désirant instaurer de tels frais de faire la preuve du respect de ces principes. Étant donné certains cas où les établissements étaient incapables de faire preuve de bonne foi, une intervention ministérielle apparaît nécessaire afin de réglementer les cotisations automatiques non-obligatoires tel que ce fut le cas pour les FIO. Cette intervention devrait notamment exiger une entente entre l’établissement et l’association étudiante reconnue comme étant représentative des étudiants concernés.
3.3.3 Frais de rédaction de mémoires et de thèses

Les règles budgétaires applicables aux universités lient les droits de scolarité à la notion d’unité de cours (couramment appelé crédits), qui représentent un certain nombre d’heures de participation à des activités d’enseignement. Or, la structure des programmes de deuxième et troisième cycle fait en sorte que les établissements ont développé une tarification qui repose sur la répartition des crédits d’un programme sur un nombre arbitraire de trimestres, désigné comme la « durée normale du programme ». Lorsqu’un étudiant a franchi cette limite, habituellement parce qu’il poursuit les activités de recherche ou la rédaction liées à son mémoire ou à sa thèse, il tombe sous un nouveau statut, qui porte différents noms selon les établissements : rédaction, recherche, prolongation d’études, additional session, non-thesis extension, continuation, time-limit extension, etc. Un montant défini selon les politiques de l’université lui est alors chargé, dont la désignation varie elle aussi : Ø Droits de scolarité * Ø Frais de scolarité * Ø Frais de maintien d’inscription Ø Frais d’inscription Ø Continuation Fee Ø Time-Limit Extension Fee Ø Tuition Fee * On comprendra aisément que les appellations marquées de l’astérisque sont trompeuses, puisque les règles budgétaires réservent l’appellation « Droits de scolarité » aux tarifs qui y sont définis aux articles 3.1, 3.4 et 3.6 (respectivement les droits de scolarité exigés des étudiants résidents du Québec, canadiens non-résidents du Québec et étrangers). Jusqu’en 2007-08, les règles budgétaires, à l’article « 3.3 Autres frais » stipulaient que : « les établissements universitaires déterminent la tarification applicable aux étudiants qui sont en rédaction de thèse ou de mémoire » (MELS, 2007b, p. 23). Malgré la mention explicite des « frais de rédaction de thèses » dans la définition des frais institutionnels obligatoires incluses dans l’encadrement réglementaire (MELS, 2008c, p. 29), la diversité des appellations a causé une certaine confusion quant à l’inclusion ou non de ces frais dans le périmètre comptable des FIO. Les administrations universitaires, via la CRÉPUQ, ont fait des représentations afin que ces frais en soient exclus. Une telle exclusion aurait été à l’avantage financier des établissements pour deux
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 28

raisons : ces frais n’auraient plus été inclus dans les calculs de moyenne destinés à positionner les établissements dans la grille d’encadrement et se serait trouvé, dans les faits, à être dérèglementés (puisque ni les règles relatives aux droits de scolarité, ni celles relatives aux frais institutionnels obligatoires ne les encadreraient). Il est permis de penser que les universités aurait souhaitées profiter de cet échappatoire pour générer plus de revenus. Sur la base de la définition même de la notion de FIO (« l’ensemble des frais obligatoires imposés par les universités à leurs étudiants, à l’exclusion des droits de scolarité » (MELS, 2008c, p. 29), l’inclusion des frais de rédaction, de prolongation et autres dans ce périmètre n’a jamais fait aucun doute pour la FEUQ. Il existe bien une disposition visant à exclure de la définition les amendes et pénalités infligées aux étudiants qui dérogent à des règles financières ou administratives, mais on ne saurait affirmer que la structure d’un programme de maîtrise ou de doctorat constitue une telle règle; elle impose plutôt des exigences d’ordre académique. À cet effet, le MELS a reconnu officiellement que l’interprétation de la FEUQ, dans le cas frais de rédaction – quelle que soit l’appellation désignée – était bel et bien celle qui serait utilisée pour interpréter le règlement. Par le fait même, les frais de prolongation sont comptabilisés comme étant des FIO par le MELS. (Voir le document officiel en Annexe) 3.4 Problématiques particulières survenues en 2008-09

Au cours de l’année 2008-09, au moins deux établissements ont imposé des hausses supérieures aux limites imposées par l’encadrement règlementaire des FIO et ont fait l’objet de mesures de la part du MELS visant à forcer le remboursement des sommes perçues en trop. Dans les deux cas, les infractions à l’encadrement règlementaire concernent le trimestre d’été 2008. Il n’est pas impossible que d’autres problématiques soient survenues au cours de l’année.
3.4.1 École polytechnique de Montréal

Dans le cas de l’École polytechnique de Montréal, la direction a procédé en 2008 à l’instauration de frais institutionnels obligatoires exigées des étudiants au baccalauréat pour la session 2008, alors qu’aucun de ces frais n’était exigé à la session d’été 2007. Il en résulte une augmentation effective de 210 $ au sens de l’encadrement budgétaire, alors que l’augmentation permise pour la session d’été serait de 7,50 $ (la moitié de l’augmentation annuelle de 15,00 $).
Tableau 9 - Évolution des frais institutionnels obligatoires exigés des étudiants au baccalauréat à la session d'été à l’École polytechnique de Montréal (2007 et 2008)

Été 2007 Services aux étudiants Frais technologiques Droits d’auteurs Frais généraux Total Augmentation 0,00 $ 0,00 $ 0,00 $ 0,00 $ 0,00 $ -

Été 2008 75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $ 210, 00 $ 210,00 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

29

Ce changement a été effectué sous prétexte d’harmoniser les taux exigibles à l’été à ceux de l’automne et de l’hiver. Depuis, le MELS a clarifié la situation en spécifiant que les limites imposées pour la session d’été s’appliquaient sur la base des montants exigés à la session d’été précédente, indépendamment des sessions d’automne et d’hiver (MELS, 2009). Concernant la session d’été 2009, une entente entre l’Association des étudiants de Polytechnique et la direction de l’École est venue régulariser la situation.
3.4.2 Université de Montréal

Au mois de décembre 2007, l’Université de Montréal annonçait une augmentation de 4$ / crédit de la cotisation des services aux étudiants et de 2$ / crédit des frais de gestion, applicable dès le trimestre d’été 2008. Malgré l’entrée en vigueur de l’encadrement règlementaire des FIO, qui limite l’augmentation permise à ce trimestre à 25 $ pour l’Université de Montréal, la direction a décidé de maintenir ces hausses (Cauchy, 2008).
Tableau 10 - Évolution des frais institutionnels obligatoires exigés à la session d'été à l’Université de Montréal (2007 et 2008)

Premier cycle Services aux étudiants Frais de gestion Droits d’auteur Total (par crédit) Total (15 crédits) Augmentation Été 2007 7,00 $ / cr. 5,00 $ / cr 0,38 $ / cr. 12,38 $ 185,70 $ Été 2008 11,00 $ / cr. 7,00 $ / cr. 0,41 $ / cr. 18,41 $ 276,15 $ 90,45 $

Cycles supérieurs Été 2007 105,00 $ 75,00 $ 0,38 $ / cr. 185,70 $ Été 2008 165,00 $ 105,00 $ 0,41 $ / cr. 276,15 $ 90,45 $

À la fin de la session d’été 2008, l’Université de Montréal a été contrainte de rembourser les sommes excédentaires aux étudiants concernés (FAÉCUM, 2008).
3.4.3 Universités sans association générale

Les universités sans association générale regroupant l’entièreté des étudiants d’un bassin d’accréditation8 font face à des problèmes particuliers dans l’application de la règle. En effet, la règle budgétaire prévoit que
« [si] plusieurs associations représentent des étudiants d’un même groupe distinct d’étudiants au sens de l’article 2.1 de [la Loi sur l’accréditation et la financement des associations d’élèves ou d’étudiants], une entente qui concerne les étudiants de plusieurs de ces associations ne sera valide qu’après avoir été entérinée par une ou plusieurs de ces associations qui représentent plus de 50% des étudiants du groupe distinct d’étudiants concerné. » (MELS, 2008c, p. 30)

Étant donné que l’université a plus d’un interlocuteur étudiant, ceci peut mener à des situations problématiques en ce qui a trait aux relations entre les diverses associations.
8

Nous pensons ici à l’UQAR (campus Rimouski et Lévis), à l’UQAM (sept associations facultaires) et à l’université McGill (campus central et campus MacDonald). Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 30

3.5

Problématiques particulières survenues en 2009-2010

Au cours de l’année 2009-2010, un cas problématique retient particulièrement notre attention puisqu’il créé une jurisprudence en matière de FIO. En février 2010, la faculté de médecine dentaire négociait une augmentation des FIO avec l’association étudiante reconnue représentant les étudiants de cette faculté (Association des étudiants en médecine dentaire à l’Université de Montréal).
3.5.1 «Le cas Médecine dentaire» à l’Université de Montréal

En effet, la faculté de médecine dentaire a négocié une augmentation des FIO qui conduirait «à l’achat ou à la location d’équipements de technologies supérieures». Cette entente s’étale sur 5 ans, c’est-à-dire, une augmentation des FIO de 1 000 $ pour l’année 2010-2011, 1 500 $ pour l’année 2011-2012, 2 000 $ pour l’année 2012-2013 et 2 500 $ pour les années 2013-2014 et 2014-2015. Aussi, ces montants seront perçus exclusivement auprès des étudiants de 3e et 4e année inscrit au baccalauréat en médecine dentaire. En contrepartie, la faculté elle s’engage à allouer les sommes à 80 % pour des fins d’achats ou de location d’équipements et 20 % des sommes perçues pour l’entretien et la réparation de ces équipements. De plus, la faculté (0,50 $) et l’Université (0,50 $) s’engagent à verser un dollar pour chaque dollar perçu auprès des étudiants. Or, cette entente crée un préjudice puisqu’elle a été approuvée par le MELS et qu’elle contrevient sur plusieurs points au règlement en vigueur. Pour sa part, le MELS s’est défendu d’appliquer convenablement la règle puisque pour eux, «la location d’équipement» n’est pas définit comme un achat au sens comptable. Dans un premier temps, il est spécifié, dans cette entente, que les sommes perçues seront investies pour l’achat ou la location d’équipements technologiques de pointes. À cet égard, le règlement est clair : « les dépenses d’investissements au sens comptable, pouvant faire l’objet de subvention au Plan quinquennale d’investissements universitaires ou en vertu des présentes règles budgétaires, ne doivent pas être financées par les FIO». D’ailleurs, dans le Plan quinquennale d’investissements universitaires 2008-2013, certaines sommes sont allouées à l’Université Laval pour l’achat d’équipements spécialisés pour la médecine, les sciences infirmières et le programme de pharmacie. Cela laisse croire que lorsqu’il y a achat d’équipements spécialisés pour la formation des étudiants, ces sommes peuvent faire l’objet d’une subvention provenant du plan quinquennal d’investissements universitaires. D’autre part, dans l’entente survenue entre l’association représentants les étudiants et la Faculté de médecine dentaire, il est stipulé, au point 3.1.4 que la Faculté s’engage à s’assurer que l’entente ne mettra pas en péril les principes d’accessibilités aux études et de persévérance aux études des étudiants de la Faculté. Or, en aucun cas il est stipulé «comment» la Faculté s’engage à préserver l’accessibilité et la persévérance de ses étudiants. De plus, lorsque l’entente arrivera à sa dernière année d’application, les frais de scolarité des étudiants du programme de médecine dentaire de l’Université de Montréal paieront le double des frais qu’ils payaient pour 2009-2010. En ce sens, toutes les études sérieuses démontrent que les frais de scolarité ont un impact certain sur l’accessibilité aux études (FEUQ, 2010a). Finalement, cette entente vient remplacer, indirectement, le mandat des frais de scolarité et des subventions gouvernementales. En effet, les règles budgétaires 2009-2010 des
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 31

universités décrivent les frais de scolarité comme étant un moyen de payer «toutes les activités d’enseignement offertes dans le cadre des programmes universitaires». Ainsi, cette entente contrevient à la définition de base des frais de scolarité tout en dénaturant l’essence des frais institutionnels obligatoires. Bref, ces frais servent pour de l’achat (ou location) d’équipements qui serviront pour des fins d’enseignements aux étudiants. Une telle entente est néfaste pour l’avenir. Elle dénature ce que spécifient les règles budgétaires 2009-10 à l’égard des droits de scolarité et des frais institutionnels obligatoires.
3.5.2 Le transport en commun à l’Université de Sherbrooke

En 2009-2010, l’administration de l’Université de Sherbrooke est allé de l’avant dans la négociation de la reconduction de l’entente avec la Société de transport de Sherbrooke, qui arrivait à échéance à l’été 2010, et ce, sans les étudiants. Or, l’administration universitaire croyait pouvoir faire cavalière seule dans la négociation de l’entente avec la STS et, surtout, elle croyait pouvoir augmenter les FIO des étudiants sans préalablement avoir signer d’entente avec les associations étudiantes représentatives. Pourtant, dans l’esprit de la règle sur l’encadrement des frais institutionnel obligatoire, il y a cette notion que les ententes entre l’établissement universitaire et l’association étudiante représentative doivent être privilégiés. À l’automne 2009, c’est dans ce cadre que les associations étudiantes représentatives ont appris que l’UdeS comptait augmenter les FIO de 41,90 $ par session, applicable dès la session d’hiver 2010. Après avoir ramené leur administration universitaire à l’ordre, les associations étudiantes représentatives (FEUS, REMDUS) ont pu entamer les négociations concernant la nouvelle entente pour le libre accès des étudiants aux services de la STS. Alors qu’au début des négociations les étudiants étaient fermés à l’idée de subventionner un service qui leur était précédemment offert, ils ont revu leur orientation et ils ont finit par accepter de payer un certain montant afin d’assurer la pérennité du service. Puis, même si la FEUS s’est dite attristée d’ainsi devoir ajouter un fardeau financier, déjà considérable, des étudiants, cette entente n’est pas fermée. En effet, elle laisse la possibilité aux associations étudiantes représentatives de chercher des méthodes de financements alternatifs. Enfin, l’entente prévoit des augmentations de 15 $, 27 $ et 27 $ (plus ajustement du là l’indexation fixée par la STS pour ses titres de transport), respectivement pour les session d’été 2010, d’automne 2010 et à compter de l’hiver 2011 pour les sessions subséquentes. Cette entente est d’une durée de 5 ans et elle peut prendre fin au bon vouloir de la STS ou de l’UdeS. 3.6 Remboursement des sommes perçues en trop

Au cours des premières années de l’application de la règle sur les FIO, plusieurs administrations universitaires n’avaient pas fait leurs devoirs. En effet, certaines d’entreelles ont perçus des sommes en trop, sans qu’il n’y ait entente avec l’association étudiante reconnue et représentante des étudiants adjugeant du montant excédent perçu par les administrations universitaires.
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 32

3.6.1

Université de Montréal

C’est le cas, notamment, à l’Université de Montréal où les étudiants ont été chargés de sommes supplémentaires et supérieures à la limite permise par le règlement. Une fois à l’été 2008 (0,50 $/étudiant), une autre pendant l’année 2008-2009 (1,60 $/étudiant) et une fois de plus en 2009-2010 (3 $/étudiant). Au total, ce montant représente près de 145 000 $. Pour assurer le remboursement de ces sommes perçues en trop, la FAECUM, l’AGEEFEP et l’administration de l’Université de Montréal en sont venues à une entente en décembre 2010. Ces sommes seront redistribuées au compte Fonds d’amélioration de la vie étudiante, aux postes budgétaires Fonds de dotation ‐ FEP et au Fonds de dotation pour qu’elles soient investies dans des bourses selon une répartition du nombre de crédits suivis par les étudiants de la Faculté d’éducation permanente et ceux des autres facultés, et ce, dans le respect du règlement
3.6.2 École Polytechnique de Montréal

À l’École Polytechnique de Montréal, les sommes en FIO perçues en trop se sont élevées à 111 000 $ pour la seule session d’été 2008 pour les étudiants de premier cycle. À cet égard, l’association étudiante reconnue et représentant les étudiants de premier cycle, l’AEP, a négocié son entente dans les termes suivants :

1- Le remboursement total et entier des sommes perçues en trop en deux versements égaux; a. Le premier, dès l’approbation de l’entente par le ministère de l’Éducation b. Le second, le 1er juin 2010 2- En retour, l’AEP s’engage à utiliser ces sommes pour des activités pour les étudiants ou pour l’achat d’équipements devant servir l’ensemble des étudiants; 3- De plus, l’AEP s’engage à fournir un rapport de l’état des sommes à tous les mois de décembre de l’an à la Polytechnique pour que celle-ci puisse assumer la bonne foi de l’association étudiante; 4- L’AEP assume également toute responsabilité quant au processus de négociation duquel a découlé cette entente et, par le fait même, dégage la Polytechnique de toutes responsabilités en cas de litiges ou de contestations; 5- Finalement, il est stipulé que cette entente respecte les dispositions du règlement encadrant les frais institutionnels obligatoires dans les universités, dont l’article 5. Voilà des cas de sommes perçues en trop qui ont menés à des ententes de bonne foi entre les associations étudiantes et les administrations universitaires. Bien sûr, il serait préférable pour tous si les administrations universitaires s’en tenaient, à la base, aux limites de hausses qui sont prévues à cet effet dans le règlement sur les frais institutionnels obligatoires dans les universités. D’ailleurs, il est impératif que les associations étudiantes soient à l’affut de toutes hausses qui surviennent sur leur campus ou dans leur département pour prévenir qu’il n’y ait des sommes perçues en trop aux étudiants. Par le fait même, la limite prévue
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 33

pour la communication des augmentations de FIO sur chacun des campus ne serait que très peu ou pas du tout respectée par les administrations universitaires qui, plus souvent qu’autrement, tardent à faire parvenir ces informations aux MELS.  

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

34

4

Recommandations pour améliorer l’encadrement des FIO

L’analyse de l’encadrement règlementaire des frais institutionnels obligatoires a démontré que si cet encadrement constitue une avancée intéressante en matière de prévisibilité des coûts pour les étudiants, il subsiste toujours des lacunes. 4.1 Sur l’application de l’encadrement actuel

Dans le cadre de l’encadrement règlementaire des frais institutionnels obligatoires en vigueur de 2008-09 à 2010-11, certaines mesures seraient à prendre afin d’en rendre l’application plus facile et plus efficace.
4.1.1 Établir un vocabulaire commun

L’une des préoccupations exprimées par la FEUQ quant aux frais institutionnels obligatoires concerne leur nomenclature incohérente, c’est-à-dire l’utilisation d’un vocabulaire différent dans chaque établissement pour désigner la même réalité, ou d’une appellation commune pour des réalités différentes. Dans le cadre de son avis, le CCAFE mentionnait également qu’environ 2 300 libellés différents avaient été recensés et qu’à l’évidence, plusieurs d’entre eux désignaient la même réalité. Il semble donc qu’un travail d’uniformisation des termes visant à désigner différents frais institutionnels obligatoires serait de mise, afin d’assurer la comparabilité des données entre les différents établissements. Il ne s’agit pas ici d’uniformiser les services ou de nier les différences culturelles existant entre les établissements, mais seulement de s’entendre sur une désignation commune des différentes réalités. En 2002, le ministère de l’Éducation a effectué un travail de catégorisation des frais exigés par les établissements collégiaux (MELS, 2002). Un travail semblable concernant le niveau universitaire, touchant autant la catégorisation que la nomenclature, serait certainement plus complexe, mais demeure nécessaire. La FEUQ recommande donc : Recommandation 1 Que le MELS établisse une nomenclature commune des frais institutionnels obligatoires entre les différents établissements universitaires. La définition actuelle des FIO dans les règles budgétaires peut laisser croire qu’il n’y a pas de limites à ce qui peut être compris comme étant un FIO. D’ailleurs, «le cas médecine dentaire» nous a démontré au contraire que toutes les avenues sont possibles pour inventer des FIO. Il n’y a aucun doute que l’abolition des «etc.» à la fin de chaque liste d’exemples et que l’établissement d’une nomenclature commune viendrait clarifier les limites de la définition que nous pouvons donner aux FIO. Recommandation 2 Que le MELS établisse une nomenclature exhaustive des FIO pour qu’il n’y une définition claire de ce qu’est un FIO

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

35

4.1.2

La limite individuelle

La hausse maximale permise est, à l’heure actuelle, configurer de tel sorte que ce sont chaque étudiant qui est visé par celle-ci. En d’autres mots, la hausse maximale s’applique à chaque étudiant et non à un ensemble d’étudiants. Cette spécificité a pour effet de protéger certains étudiants de certains programmes qui pourraient voir leurs FIO augmenter de façon drastique et que cette augmentation ne soit diluée dans la moyenne générale des FIO par établissement. La FEUQ recommande ainsi : Recommandation 3 Que la limite des hausses permises par les universités soit appliquée par étudiant type et non selon l’ensemble des étudiants d’un établissement.
4.1.3 Processus d’approbation d’une entente par l’association étudiante

La première version de l’encadrement, soumise à l’attention du CCAFE, prévoyait que « L’établissement devra établir avec les représentants délégués par les étudiants un mécanisme de consultation qui donnera la possibilité à tous les étudiants touchés par l’imposition des frais de se prononcer sur l’entente proposée » (CCAFE, 2008, p. 30). Le Comité notait avec raison que l’entrée en vigueur d’une telle disposition aurait « des répercussions sur la gouvernance des associations étudiantes » (CCAFE, 2008, p. 11). Du point de vue de la FEUQ, le fait d’exiger l’approbation de l’administration universitaire quant aux modalités de consultation aurait constitué une ingérence inacceptable dans le fonctionnement des associations étudiantes. De plus, le processus d’approbation décrit dans la première version de l’encadrement aurait été difficilement applicable, notamment dans le cas des regroupements d’associations reconnus en vertu de l’article 10.2 de la Loi sur l’accréditation des associations d’élèves ou d’étudiants (Gouvernement du Québec, 2009a). Heureusement, la version de l’encadrement incluse dans les règles budgétaire précise simplement que :
« Pour être valide, une entente avec les étudiants devra avoir été conclue avec l’association représentative des étudiants concernés au sens de la Loi sur l’accréditation et le financement des associations d’élèves ou d’étudiants. Par association représentative, on entend les associations accréditées ou celles qui sont reconnues au sens de l’article 56 de cette loi. » (MELS, 2008c, p. 30)9

Compte tenu de cet état de fait, il conviendra de s’assurer que la règlementation est appliquée comme telle et que l’autonomie des associations étudiantes est respectée en tout temps, à la fois par le MELS et par les établissements universitaires et compte tenu que cette règle a pour but de favoriser la participation étudiante au processus décisionnel qui conduirait à une augmentation des FIO :

9

Une association reconnue en vertu de l’article 56 de la Loi est une association qui n’est pas accréditée en vertu de la Loi, mais qui est reconnue par l’établissement comme représentative des étudiants d’un groupe donné et pour laquelle celui-ci perçoit une cotisation (Gouvernement du Québec, 2009a). Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 36

Recommandation 4 Que l’autonomie des instances décisionnelles des associations étudiantes soit respectée en tout temps dans le cadre de l’approbation d’ententes concernant les frais institutionnels obligatoires.
4.1.4 Transparence des données concernant les frais institutionnels obligatoires

L’encadrement règlementaire prévoit la production et la transmission au MELS de deux types de documents relativement à l’encadrement des FIO : Ø « une liste officielle de tous les frais institutionnels obligatoires qui seront exigés par lui-même ou une de ses composantes (facultés, départements, etc.); » Ø « le détail des revenus perçus à titre de FIO et les dépenses correspondantes. » Afin de pouvoir s’assurer de l’application rigoureuse de l’encadrement règlementaire et juger de nouvelles propositions relatives aux frais institutionnels obligatoires avec toute l’information en main, il est essentiel que les associations étudiantes aient accès aux documents qui concernent les frais imposés à leurs membres. Il n’y a rien, à cet égard, qui a été fait depuis la création de la règle. Les associations étudiantes subissent généralement d’un manque de collaboration de la part des administrations universitaires pour mettre la main sur ces données. Or, pour qu’il y ait échange de bons procédés, il faut que les associations étudiantes puissent présumer de la bonne foi de leur administration universitaire. En ce sens, la FEUQ recommande donc : Recommandation 5 Que les documents produits par un établissement en vertu des règles budgétaires relatives aux frais institutionnels obligatoires soient rendus accessibles aux associations représentant les étudiants de cet établissement. Par ailleurs, si la grille d’encadrement des FIO est disponible dans les règles budgétaires à cet effet, le positionnement de chacune des universités québécoises reste encore inexistant. Le MELS doit informer la population étudiante pour qu’elle puisse faire un choix éclairé quant à leurs établissements universitaires et, par le fait même, il devrait rendre public le positionnement des universités québécoises sur la grille d’encadrement des FIO. La FEUQ recommande donc : Recommandation 6 Que le gouvernement du Québec rende accessible en ligne le positionnement de chacune des universités québécoises sur la grille d’encadrement des FIO et donc, la hausse maximale permise pour chaque session ainsi que la liste des FIO par universités à chaque année.
4.1.5 Application de la limite concernant la session d’été

La règle budgétaire encadrant les FIO prévoit que la session d'été n'est pas comptabilisée dans le calcul de l'année universitaire. Une interprétation alternative serait de considérer que la hausse maximale permise s'applique pour l'ensemble de l'année universitaire telle qu'elle est généralement entendue - automne, hiver et été. Une telle interprétation aurait pour effet de limiter les hausses de frais, et ainsi inciter les
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 37

administrations universitaires à conclure une entente avec les représentants étudiants. Ceci implique que le MELS modifie l'interprétation de la règle budgétaire qu'il a exprimé aux organisations membres du comité de suivi sur les FIO et qui s'applique actuellement aux universités. Recommandation 7 Que le MELS révise son interprétation de l'article 3.3.2. des règles budgétaires pour que celle-ci considère qu'une année universitaire comprend les sessions automne, hiver et été aux fins de l'application de l'encadrement des FIO.
4.1.6 Limiter les hausses

Les cas comme médecine dentaire, tel que nous l’avons vu plus haut, peuvent menacer l’accessibilité aux études et peuvent nuire à la poursuite des études pour les étudiants qui n’auraient pas les moyens d’assumer une hausse de FIO aussi importante en aussi peu de temps (1 000 $ la première année, 1 500 $ la deuxième année, 2 000 $ la troisième année et 2 500 $ les quatrième et cinquième années d’application de l’entente). En prévision d’augmentations aussi importantes qui affecterait l’accessibilité aux études et qui pourrait compromettre la poursuite des études des étudiants, la FEUQ considère qu’il est indispensable que le MELS interdise tout FIO qui ne serait pas admissible en totalité au programme d’aide financière aux études. La FEUQ recommande ainsi : Recommandation 8 Que le MELS interdise tout FIO n’étant pas admissible en totalité au programme d’aide financière aux études Quoique la bonne entente entre les administrations universitaires et les associations étudiantes représentatives soit favorable, nous craignons que ces ententes, à cause de l’étendu de leur portée, ne viennent compromettre l’accessibilité aux études et la poursuite des études de certains étudiants. Pour atténuer ces craintes, la FEUQ propose que les ententes entre les associations étudiantes et les établissements universitaires soient limitées à trois ans. Ceci aurait pour effet de prémunir les associations étudiantes qui ne voudrait pas assumer les ententes de très longue durée prises par leurs prédécesseurs. Par le fait même, une limite de temps, fixé à trois ans, permettrait aux différentes cohortes universitaires, de ne pas compromettre la persévérance scolaire des cohortes suivantes. La FEUQ recommande donc : Recommandation 9 Que le MELS limite les ententes entre les associations étudiantes représentatives et les établissements universitaires à trois ans. Par ailleurs, lors de la création de la règle, un des buts annoncer était de favoriser la bonne entente entre les institutions universitaires et les associations étudiantes représentatives des étudiants concernés. Ainsi, l’implantation d’un 4e palier, correspondant à une moyenne de 785 $ de FIO perçus par année dans le classement de la grille d’encadrement des FIO et qui serait fixé à 0 $ aurait pour effet de favoriser ces ententes. Par le fait même, le 3e pallier serait ajuster en conséquence et serait établit à une augmentation maximale de 15 $ par année pour les établissements universitaires
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 38

qui percevraient des FIO moyens entre 699 $ et 785 $ par année. La FEUQ recommande ainsi : Recommandation 10 Que le MELS limite les hausses permises en ajoutant un 4e pallier aux hausses permises à 0 $ lorsque les FIO moyens de l’établissement universitaire se retrouve au-dessus de 785 $ Voici la nouvelle grille d’encadrement des FIO tel que proposée :
Tableau 11 – Grille d’encadrement des frais institutionnels obligatoires

Établissements universitaires dont les FIO moyens* Sont inférieurs à 555 $ /année Se situent entre 555 $ et 699 $ /année Se situent entre 699 $ et 785 $ /année Sont supérieur à 785 $ /année

Hausse permise par étudiants par année

Hausse permise par étudiants pour la session d’été suivante

50,00 $ 25,00 $ 15,00 $ 0,00 $

25,00 $ 12,50 $ 7,50 $ 0,00 $

Les administrations universitaires ont démontré, à travers le temps, qu’elles pouvaient faire preuve d’imagination dans les moyens qu’elles prennent pour contourner le règlement ministériel. Tout au long de cet avis, plusieurs cas troubles ont été présentés et, en 2010-2011, les remboursements effectués par les administrations universitaires aux associations étudiantes représentatives le prouvent. Or, les pénalités encourues par les établissements universitaires ne semblent pas décourager ces dernières dans leurs démarches. Ainsi, dans le but avouer de faire respecter le règlement ministériel par les établissements universitaires et, par le fait même, de protéger les étudiants d’une cohorte face à des augmentations importantes, la FEUQ recommande : Recommandation 11 Que des sanctions s’appliquent en cas de manquement aux obligations des universités relativement au respect de l’application de la règle encadrant les FIO
4.1.7 Inclusion de tous les frais de prolongation

Certains acteurs souhaitent que les frais de prolongation soient exclus en totalité ou en partie de la règlementation sur les FIO. Une telle modification ne ferait que dénaturer le sens même de la règle budgétaire sur les FIO, qui est de favoriser les ententes entre les administrations universitaires et les associations étudiantes, ainsi que de limiter les
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 39

hausses de frais. La FEUQ a d’ailleurs eu gain de cause dans la reconnaissance des frais de prolongation dans le périmètre des FIO règlementés. Par conséquent, nous réitérons notre volonté que les frais de prolongations demeurent inclus dans ce périmètre comptable. Recommandation 12 Que tous les frais de prolongation restent inclus au sein du périmètre comptable des frais institutionnels obligatoires.
4.1.8 Encadrement des cotisations automatiques non-obligatoires

Certains établissements étant incapables de faire preuve de bonne foi et de respecter les principes de transparences et d’accès aux modalités de retrait, une règlementation sur les cotisations automatiques non-obligatoire est nécessaire afin de limiter l’imposition de tels frais sur la facture des étudiants. Une telle règlementation devrait exiger une entente entre l’établissement et l’association étudiante et, à jusqu’à présent, ces ententes ne sont pas intégrées dans le règlement sur les FIO. Recommandation 13 Que les cotisations automatiques non-obligatoires soient encadrées par règlement. Ce règlement devrait exiger une entente entre l’établissement et l’association étudiante concernées afin d’imposer ces cotisations. 4.2 Encadrement législatif des frais institutionnels obligatoires

Lors de l’annonce des éléments de l’encadrement des FIO, la ministre de l’Éducation a précisé que celui-ci ne s’appliquerait que pour une période de trois ans (MELS, 2008a), pour être ensuite réévalué. Cette situation laisse planer une incertitude quant à la pérennité de l’encadrement des FIO, mais représente également une occasion de faire valoir de meilleures solutions. Depuis 1992, la FEUQ réclame l’adoption d’un encadrement législatif de l’ensemble des frais imposés par les établissements universitaires à leurs étudiants. Les arguments militant en faveur d’un encadrement de nature législative sont multiples : Ø L’inscription de l’encadrement dans une loi assure une plus grande pérennité. Ø La modification des paramètres inscrits dans une loi découle d’une décision de l’Assemblée nationale, et non simplement du Conseil des ministres, ce qui favorise la tenue d’un débat public sur les mesures proposées. Ø L’expérience de l’encadrement règlementaire démontre que des établissements ont pu commettre des infractions en toute connaissance de cause, avec pour seule conséquence le remboursement des sommes perçues en trop. Advenant un encadrement législatif, un établissement fautif serait purement et simplement dans une situation d’illégalité. De plus, les lacunes identifiées par la FEUQ au moment de l’annonce des modalités de l’encadrement demeurent, notamment le fait que les universités pourront continuer à augmenter légèrement les frais afférents, même en l’absence d’ententes avec les associations étudiantes (FEUQ, 2008). De plus, l’encadrement ne vient que cristalliser un état de fait qui est en soi problématique, soit l’imposition de frais institutionnels
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 40

obligatoires qui n’ont pas été instaurés en vertu d’ententes avec les associations étudiantes représentatives. Par conséquent, la FEUQ recommande : Recommandation 14 Que l’Assemblée nationale du Québec adopte une loi encadrant les frais institutionnels obligatoires exigibles par les établissements d’enseignement universitaires (ainsi que leurs composantes) et stipulant que de tels frais ne peuvent être imposés que si la nature, le montant et les modalités de ces frais font l’objet d’une entente entre l’établissement et l’association étudiante reconnue comme étant représentative des étudiants concernés. (CAU-643) 4.3 Recommandations relatives à l’aide financière aux études

Les deux principaux programmes du régime d’aide financière aux études (AFE) du gouvernement du Québec tiennent compte d’une façon différente des multiples frais obligatoires exigés des étudiants. À cet effet, certains ajustements seraient nécessaires afin de protéger les étudiants bénéficiaires des variations des FIO.
4.3.1 Programme de prêts et bourses

L’article 29 du Règlement sur l’aide financière aux études prévoit que les frais scolaires, inclus dans les dépenses admises au Programme de prêts de bourses, incluent « les droits d'admission, les droits d'inscription, les droits de scolarité, les droits afférents aux services d'enseignement ainsi que les autres droits prescrits par l'établissement d'enseignement » (Gouvernement du Québec, 2009b). Ainsi, l’ensemble des frais facturés de façon automatique par les établissements sont comptabilisés à titre de dépenses admises dans le cadre du programme. Il est par contre impossible, pour un étudiant ou pour une association étudiante, de vérifier la concordance entre les frais exigés pour un programme donné et les frais reconnus par l’AFE. À cet effet, le CCAFE recommandait notamment de « prendre les dispositions nécessaires pour informer les étudiants des frais institutionnels obligatoires couverts par les programmes d’aide financière aux études » (CCAFE, 2008, p. 20). Afin de répondre à ce souci de transparence, la FEUQ recommande : Recommandation 15 Que l’Aide financière aux études rende publique une liste des frais scolaires reconnus à titre de dépenses admises pour chacun des programmes d’études.
4.3.2 Programme de prêts pour les études à temps partiel

À la différence du Programme de prêts et bourses, destiné aux étudiants à temps plein, le Programme de prêts pour les études à temps partiel reconnaît un montant forfaitaire au titre des frais scolaires (art. 86 du Règlement), et ce, sans tenir compte des frais réellement exigés par l’établissement auquel l’étudiant est inscrit (Gouvernement du Québec, 2009b). Cette façon de faire pénalise les étudiants à temps partiel des établissements qui exigent des frais plus élevés. Rappelons que les frais scolaires servent à couvrir les dépenses suivantes : Ø Droits de scolarité
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 41

Ø Autres droits exigés par l’établissement d’enseignement Ø Cotisations aux associations étudiantes Ø Matériel didactique Afin d’illustrer cette lacune, comparons pour quelques établissements le montant exigé d’un étudiant inscrit à 6 crédits à l’automne 2009 (droits de scolarité et frais automatiques seulement) :
Établissement HEC McGill UdeM UQAC Frais scolaires reconnus Frais exigés (6 crédits) 573,70 $ 642,80 $ 490,14 $ 482,79 $ 577,38 $

On remarque que dans le cas de l’étudiant inscrit à l’Université McGill, les frais exigés excèdent les dépenses reconnues à titre de frais scolaires; dans les autres cas, la marge de manœuvre destinée à couvrir les cotisations étudiantes et le matériel didactique est bien mince. Afin de remédier à cette lacune, la FEUQ recommande : Recommandation 16 Que le montant des dépenses admises à titre de frais scolaires dans le cadre du Programme de prêts pour les études à temps partiel soit ajusté au cas par cas afin de couvrir minimalement les frais de scolarité, les frais institutionnels obligatoires, les cotisations étudiantes et les frais de matériel didactique. Ces ajustements doivent assurer le maintien ou l’augmentation du volume d’aide disponible pour les bénéficiaires du programme.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

42

5

Conclusion

En annonçant la mise en place d’un encadrement des frais institutionnels obligatoires, le 15 février 2008, la ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne, répondait à une revendication de longue date du mouvement étudiant. Toutefois, le contexte de cette mesure, ponctué entre autres par un dégel des droits de scolarité qui fera à lui seul grimper la facture annuelle d’un étudiant de 500 $ (et beaucoup plus dans certains cas), en aura rendu plus d’un sceptique quant à la réelle volonté de la ministre d’assurer le maintien et l’amélioration de l’accessibilité financière aux études. Trois an après la mise en place de ce nouvel encadrement, il faut reconnaître que des hausses substantielles ont été évitées. Par exemple, l’Université de Montréal avait planifié, en décembre 2007, environ 160 $/année de hausses et a dû revoir ses plans. Toutefois, il est déjà possible de prévoir que le rythme moyen des augmentations sera significativement supérieur à l’IPC. Il faut donc éviter le piège d’augmentations récurrentes, qui deviendraient un automatisme et qui ne viseraient qu’à piger un peu plus dans la poche des étudiants, sans être associées à de nouveaux services complémentaires à la mission universitaire et sans être autorisés par les bénéficiaires de ces services, soit les étudiants eux-mêmes! Un suivi serré de l’encadrement règlementaire des frais institutionnels obligatoires est donc nécessaire afin d’en tirer la protection maximale des étudiants contre les hausses injustifiées. Nous l’avons vu au cours des dernières années, la créativité des administrations universitaires en matière de FIO est sans limite. Des cas sont actuellement toujours en litige et nous sommes confiants que la règle sous sa forme actuelle pourra permettre un règlement à la faveur des étudiants. De plus, compte tenu des lacunes constatées, il semble de plus en plus nécessaire de mettre en place un outil qui soit réellement de nature à contraindre les administrations universitaires à développer les services de concert avec les étudiants : une loi sur l’accessibilité aux études universitaires qui encadrerait le processus d’instauration et de modification des frais institutionnels obligatoires.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

43

6

Liste des sources

AELIÉS. (2007). Mémoire sur l'encadrement des frais institutionnels obligatoires imposés aux étudiants dans les universités. Québec : Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures. AEP. (2007). Frais afférents : la nécessité d'un encadrement. Montréal : Association des étudiants de Polytechnique. AÉUM. (2007). Rétablir le véritable rôle de frais afférents : des projets ciblés de la communauté universitaire. Montréal : Association des étudiants de l'Université McGill. AGEEPP. (2007). Les frais insitutionnels obligatoires : pour en finir avec l'arbitraire. Québec : Association générale des étudiants et étudiantes prégradués en philosophie (Université Laval). AGEUQTR. (2007). Mémoire sur les frais afférents. Trois-Rivières : Association générale des étudiants de l'Université du Québec à Trois-Rivières. ASSÉ. (2007). Mémoire sur la gratuité scolaire. Montréal : Association pour une solidarité syndicale étudiante. Banque du Canada. (2006). Feuille de calcul de l'inflation. Ottawa : Banque du Canada [http://www.banqueducanada.ca/fr/taux/inflation_calc-f.html, consulté le 6 juillet 2009] CADEUL. (2007). Mémoire sur les frais afférents. Québec : Confédération des associations d'étudiants de l'Université Laval. Cauchy, C. (2008). « Frais afférents : l'UdeM ne tient pas compte de la politique du MEQ ». Le Devoir, 25 avril 2008, A5. CCAFE. (2004). L'accessibilité financière à la réussite du projet d'études. Québec : Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (Conseil supérieur de l'éducation). CCAFE. (2008). L'encadrement des frais institutionnels obligatoires dans les universités québécoises. Québec : Comité consultatif sur l'accessiblité financière aux études. Commission de l'éducation. (2004). Consultation générale sur les enjeux entourant la qualité, l'accessibilité et le financement des universités au Québec - Rapport final. Québec : Assemblée nationale du Québec. CRÉPUQ. (2006). Le système universitaire québécois : données et indicateurs. Montréal : Conférence des recteurs et principaux des universités du Québec [http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/indicateurs.pdf, consulté le 13 juillet 2009]

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

44

CRÉPUQ. (2007). Lettre de Mme Heather Monroe-Blum, présidente de la CRÉPUQ, à Mme Michelle Courchesne, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport (dans le cadre de la consultation sur les frais institutionnels obligatoires, le 5 octobre 2007). Montréal. CSN. (2007). Mémoire présenté à la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport dans le cadre de la consultation sur les frais institutionnels obligatoires dans les universités. Montréal : Confédération des syndicats nationaux. CSQ. (2007). Le droit à l'éducation postsecondaire passe par une loi-cadre sur l'accessibilité aux études supérieures. Montréal : Centrale des syndicats du Québec. Descary, P. (2009). Modalités de désistement des cotisations automatiques non obligatoires. Montréal : Bureau de l'Ombudsman (Université de Montréal). Desrosiers, J.-Y. (2002). Étude sur les frais autres que les droits de scolarité dans les universités québécoises. Québec : ministère de l'Éducation du Québec. FAÉCUM. (2008). FIO : l'UdM rentre dans les rangs! Montréal : Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal [http://www.faecum.qc.ca/main.cfm?p=00_200&ID=67, consulté le 17 juillet 2009] FAÉCUM. (2007). Mémoire sur les frais supplémentaires facturées aux étudiants par les universités québécoises et du G13. Montréal : Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal. FAEUQEP. (2007). Les frais institutionnels obligatoires des universités dans une perspective de gratuité scolaire. Montréal : Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente. FECQ. (2007). Avis sur l'encadrement des frais afférents universitaires. Montréal : Fédération étudiante collégiale du Québec. FEUQ. (2003a). Élections 2003 : de grands défis à relever. Manifeste électoral. Montréal : Fédération étudiante universitaire du Québec. FEUQ. (2002a). Étude sur l'évolution des frais de scolarité dans les universités: des frais nonréglementés pour contourner le gel des frais de scolarité. Montréal: Fédération étudiante universitaire du Québec. FEUQ. (1996). Pour une loi-cadre sur les frais de scolarité et sur l'aide financière. Pour que cette loi régule les frais dits "autres". Montréal : Fédération étudiante universitaire du Québec. FEUQ. (2003b). Mémoire de la FEUQ : Commission parlementaire sur la qualité, l’accessibilité et le financement des universités. Montréal : Fédération étudiante universitaire du Québec. FEUQ. (2003c). Projet de loi-cadre. Montréal : Fédération étudiante universitaire du Québec.
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 45

FEUQ. (2007). Mémoire sur les frais afférents ou frais institutionnels obligatoires de toute nature. Montréal : Fédération étudiante universitaire du Québec. FEUQ. (2008). Frais afférents chargés par les universités: la ministre stoppe l'hémorragie, mais du chemin reste à faire. Montréal : Fédération étudiante universitaire du Québec [http://www.feuq.qc.ca/index.php?lang=fr&section=actualite&nid=475, consulté le 18 juillet 2009] FEUS. (2007). Les frais afférents à la fréquentation universitaire. Sherbrooke : Fédération étudiante de l'Université de Sherbrooke. FNEEQ-CSN. (2007). À propos de l'encadrement des frais institutionnels obligatoires imposés dans les universités. Montréal : Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec de la Confédération des syndicats nationaux. FQPPU. (2007). Une fausse solution locale à un problème global. Montréal : Fédération québécoise des professeures et professeurs d'université. Gougeon, É. (2003). Panorama des frais afférents à l'UQAM pour l'année 2002-2003. Montréal : Associations étudiantes facultaires de l'UQAM. Gouvernement du Québec. (2009a). Loi sur l'accréditation et le financement des associations d'élèves ou d'étudiants (L.R.Q. A-3.01). Québec : Gouvernement du Québec [http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php? type=2&file=/A_3_01/A3_01.html, consulté le 18 juillet 2009] Gouvernement du Québec. (2009b). Règlement sur l'aide financière aux études (L.R.Q. A133, r. 1). Québec : Gouvernement du Québec [http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php? type=3&file=/A_13_3/A13_3R1.HTM, consulté le 19 juillet 2009] MELS. (2002). Document d'encadrement sur les droits prescrits en vertu de l'article 24.5 de la Loi sur les collèges d'enseignement général et professionnel. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/ens-sup/enscoll/droits_prescrits.pdf, consulté le 18 juillet 2009] MELS. (2007a). La ministre Michelle Courchesne annonce la concrétisation d'engagements électoraux du gouvernement en matière d'enseignement supérieur. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Juin2007/28/c2 298.html, consulté le 13 juillet 2009] MELS. (2007b). Règles budgétaires et calcul des subventions de fonctionnement aux universités du Québec pour l'année 2007-2008. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/ens-sup/ftp/Regl0708.pdf, consulté le 17 juillet 2009]

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

46

MELS. (2008a). Les frais institutionnels obligatoires seront dorénavant réglementés. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Fevrier2008/15 /c2852.html, consulté le 15 juillet 2009] MELS. (2008b). Prévisions de l'effectif étudiant en équivalence au temps plein dans les universités du Québec pour les années 2008-2009 à 2022-2023. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/index.asp?page=previsions_ univ, consulté le 14 juillet 2009] MELS. (2008c). Règles budgétaires et calcul des subventions de fonctionnement aux universités du Québec pour l'année universitaire 2008-2009. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport [http://www.mels.gouv.qc.ca/ens-sup/ftp/Regl0809.pdf, consulté le 25 juin 2009] MELS. (2003-2008). Statistiques de l'Éducation - Éditions 2003 à 2008. Secteur de l'information, des communications et de l'administration. Québec : ministère de l'Éducation du Loisir et du Sport. MELS. (2009). Hausse maximale des frais institutionnels obligatoires (FIO) au trimestre d'été et aux trimestres d'automne et d'hiver. Québec : ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Secteur de l'enseignement supérieur. PLQ. (2007). S'unir pour réussir le Québec de demain - Plate-forme électorale. Montréal : Parti libéral du Québec. RÉFAEC. (2007). Avis sur la gestion des frais institutionnels obligatoires. Montréal : Regroupement étudiant des facultés d'administration de l'Est du Canada. REMDUS. (2007). Pour l'adoption d'une loi cadre concernant les frais afférents. Sherbrooke : Regroupement des étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l'Université de Sherbrooke. Statistique Canada. (1995-2008). Frais de scolarité et de subsistance des étudiants à plein temps dans les universités et collèges du Canada qui confèrent des grades. Ottawa : Statistique Canada [http://www.statcan.gc.ca/dli-ild/data-donnees/pumffmgd/education/tlac.zip, consulté le 6 juin 2009] UdeM. (2007). États financiers de l'Université de Montréal. Montréal : Université de Montréal [http://www.fin.umontreal.ca/documents/UdeM_06-07_000.pdf, consulté le 16 juillet 2009] Université Laval. (2007). Position de l'Université Laval - Consultation sur l'encadrement des frais institutionnels obligatoires imposés aux étudiants dans les universités. Québec : Université Laval.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

47

Annexe I -

La négociation d’ententes concernant les FIO

En leur permettant de conclure des ententes relativement à des hausses plus importantes que les limites prévues, l’encadrement réglementaire fait porter une grande responsabilité aux associations étudiantes. À cet effet, celles-ci doivent être extrêmement vigilantes lors de la négociation d’ententes afin d’éviter que des imprécisions ou des omissions ne produisent des effets non-désirés. Quelques points sont à surveiller lors de la négociation d’ententes : Ø Il est possible de négocier des ententes à la pièce pour chacun des frais imposés par l’établissement. Toutefois, cela peut placer l’association dans une situation difficile, par exemple celle de voir l’établissement annoncer de nouvelles hausses unilatérales quelques semaines après avoir conclu une entente sur le montant de certains frais. Il est donc recommandé de négocier et de s’entendre d’un coup sur l’ensemble des frais exigés par l’établissement et d’y inclure une clause du type « Les présentes variations de frais institutionnels obligatoires sont les seules permises pour l’établissement X pour l’année universitaire Y, à moins d’entente ultérieure entre les parties » Ø L’entente devrait prévoir explicitement10 : ü Le nom, le montant et le mode de facturation (par crédit, par session, à la pièce, etc.) de tous les frais concernés. ü La nature du groupe d’étudiants visés (cours, département, faculté, cycle d’études, etc.) ü Le cas échéant, les services à améliorer ou à maintenir en contrepartie des augmentations consenties. ü Le cas échéant, la nature de la reddition de comptes et de la gestion relativement aux sommes générées par la nouvelle tarification (ex. : présentation d’un budget détaillé à chaque session, création d’un comité paritaire de gestion des sommes, etc.). ü La durée de l’entente et ses modalités de renouvellement. Une entente sans précision de durée pourrait être considérée comme illimitée dans le temps, ce qui réduit la marge de manœuvre de l’association. ü Le cas échéant, une procédure de ratification de l’entente. Les termes de la réglementation ne précisent pas comment l’aval de l’association doit être obtenu, respectant ainsi l’autonomie des associations étudiantes quant à leurs instances décisionnelles. Ainsi, une entente qui porte la signature d’un responsable de l’association serait de facto considérée comme ayant obtenu l’approbation de celle-ci. On peut toutefois en rendre la validité conditionnelle en incluant une clause du type « Cette entente est valide sous réserve de l’adoption d’un mandat en ce sens par le conseil

10

Cette liste est inspirée du document Conditions à retrouver dans une entente sur les frais institutionnels obligatoires préparé par le MELS, avec les ajouts de l’auteur. Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011 48

d’administration de l’association X. » Il est aussi possible d’éviter de signer une entente avant d’avoir obtenu le mandat en question.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2011

49

Annexe II - Détail des frais automatiques par session
Pour les fins de cette compilation, les trois profils d’étudiants mentionnés à la section 2.4 ont été utilisés, soit : Ø Étudiant au baccalauréat, inscrit à 15 crédits par session, été, automne et hiver. Ø Étudiant aux cycles supérieurs, inscrit à 15 crédits par session, été, automne et hiver. Ø Étudiant inscrit en rédaction, à temps plein (aucun crédit de cours). Seuls les frais à portée universitaire, soit ceux appliqués à l’échelle d’un campus, ont été recensés. Les variations présentées sont calculées sur la base de la session correspondante de l’année précédente. 1. Bishop’s
1.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Registration Fee Student Services Facturés par crédit Copyright Fees Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

N/D N/D

40,00 $ 340,50 $

40,00 $ 340,50 $

N/D N/D

40,00 $ 340,50 $

40,00 $ 340,50 $

30,00 $ -$

0,00 $ 457,50 $

0,00 $ 457,50 $

N/D N/D

N/D 467,00 $

N/D 467,00 $

N/D

0,00 $

0,00 $

N/D

0,68 $

0,68 $

0,73 $

0,78 $

0,78 $

N/D

0,81 $

0,81 $

N/D

380,50 $

380,50 $

N/D

390,70 $ 10,20 $ 2,68%

390,70 $ 10,20 $ 2,68%

40,95 $ N/D N/D

469,20 $ 78,50 $ 20,09%

469,20 $ 78,50 $ 20,09%

N/D N/D N/D

479,15 $ 9,95 $ 2,12%

479,15 $ 9,95 $ 2,12%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

50

1.2. Sources

Bishop’s University. 2010-2011 fees. [http://www.ubishops.ca/school-fees/details-list-of-fees-academic-calendar.html consulté le 16 janvier 2011] Bishop’s University. Academic Calendar 2008-2009 – Fees. [http://www.ubishops.ca/academic/cal005.html, consulté le 22 juin 2009] Bishop’s University. 2010-2011 fees. [http://www.ubishops.ca/school-fees/details-list-of-fees-academic-calendar.html consulté le 16 janvier 2011]

2. Concordia
2.1. Étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs
Liste des frais Été Facturés par session Registration Fee Facturés par crédit Administrative Fee Student Service Fee Recreation & Athletics Fee Information Technology Fee Copyright Fee 9,00 $ 9,95 $ 2,85 $ 4,00 $ 0,75 $ 9,00 $ 9,95 $ 2,85 $ 4,00 $ 0,75 $ 9,00 $ 9,95 $ 2,85 $ 4,00 $ 0,75 $ 9,00 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,08 $ 0,80 $ 9,00 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,08 $ 0,80 $ 9,00 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,08 $ 0,80 $ 9,00 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,16 $ 0,85 $ 9,00 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,16 $ 0,85 $ 9,00 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,16 $ 0,85 $ 9,18 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,40 $ 0,88 $ 9,18 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,40 $ 0,88 $ 9,18 $ 10,26 $ 2,92 $ 4,40 $ 0,88 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 20,00 $ 25,00 $ 25,00 $ 25,00 $ 2007-2008 Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

51

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

418,25 $

418,25 $

418,25 $

426,00 $ 7,75 $ 1,85%

426,00 $ 7,75 $ 1,85%

426,00 $ 7,75 $ 1,85%

427,85 $ 1,85 $ 0,04%

427,85 $ 1,85 $ 0,04%

427,85 $ 1,85 $ 0,04%

439,96 $ 12,11 $ 2,83%

439,96 $ 12,11 $ 2,83%

439,96 $ 12,11 $ 2,83%

2.2. Étudiants au statut de rédaction (Continuation)

Note : à partir du 7e trimestre à la maîtrise et du 13e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein)
Liste des frais Facturés par session Continuation Fee Registration Fee Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 0,00 $ 0,00% 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 0,00 $ 0,00% 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 0,00 $ 0,00% 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 0,00 $ 0,00% 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 0,00 $ 0,00% 400,00 $ 20,00 $ 420,00 $ 0,00 $ 0,00% 400,00 $ 25,00 $ 425,00 $ 5,00 $ 1,19 % 400,00 $ 25,00 $ 425,00 $ 5,00 $ 1,19 % 400,00 $ 25,00 $ 425,00 $ 5,00 $ 1,19 % 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

2.3. Étudiants au statut de rédaction (Time-Limit Extension)

Note : à partir du 13e trimestre à la maîtrise et du 19e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein)

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

52

Liste des frais Facturés par session Time-Limit Extension Fee Registration Fee Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

2007-2008 Été Hiv. Aut. Été

2008-2009 Hiv. Aut. Été

2009-2010 Hiv. Aut. Été

2010-2011 Hiv. Aut.

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $ 0,00 $ 0,00%

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $ 0,00 $ 0,00%

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $ 0,00 $ 0,00%

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $ 0,00 $ 0,00%

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $ 0,00 $ 0,00%

600,00 $ 20,00 $ 620,00 $ 0,00 $ 0,00%

600,00 $ 25,00 $ 625,00 $ 5,00 $ 0,81%

600,00 $ 25,00 $ 625,00 $ 5,00 $ 0,81%

600,00 $ 25,00 $ 625,00 $ 5,00 $ 0,81%

2.4. Sources

Concordia University. Financial Regulations and fees undergraduate programs. [http://tuitionandfees.concordia.ca, consulté le 16 janvier 2011] Concordia University. Financial Regulations and fees for Master’s & PhD degree programs. [http://tuitionandfees.concordia.ca, consulté le 16 janvier 2011]

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

53

3. École nationale d’administration publique
3.1. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Facturés par crédit Services aux étudiants Droits d'auteur Frais technologiques Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) N/D N/D N/D N/D N/D 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,00 $ 128,80 $ 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,00 $ 128,80 $ 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,00 $ 128,80 $ N/D N/D 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,80 $ 128,80 $ 12,00 $ 9,32 % 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,00 $ 140,80 $ 0,00 $ 0,00% 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,00 $ 128,80 $ N/D N/D 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,00 $ 128,80 $ 0,00 $ 0% 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,80 $ 140,80 $ 12,00 $ 9,32 % 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,80 $ 140,80 $ 0,00 $ 0,00 % 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,80 $ 140,80 $ 0,00 $ 0,00 % 40,00 $ 3,27 $ 0,65 $ 2,80 $ 140,80 $ 0,00 $ 0,00 % 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

3.2. Étudiants au statut de rédaction
2007-2008 Liste des frais Été Facturés par session Frais de rédaction Services aux étudiants Frais généraux Hiv. Aut. Été Hiv. Aut. Été Hiv. Aut. Été Hiv. Aut. 2008-2009 2009-2010 2010-2011

N/D N/D N/D

N/D N/D N/D

N/D N/D N/D

N/D N/D N/D

250,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

300,00 $ 32,70 $ 40,00 $

Total FIO – 15 crédits

N/D

N/D

N/D

N/D

322,70 $

372,70 $

372,70 $

372,70 $

372,70 $

372,70 $

372,70 $

372,70 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

54

Variation ($) Variation (%)

N/D N/D

N/D N/D

50,00 $ 15,49%

N/D N/D

N/D N/D

N/D N/D

0,00 $ 0,00%

0,00 $ 0,00%

0,00 $ 0,00%

3.3. Sources

ÉNAP. Guichet étudiant > Frais d’études. [http://www.enap.uquebec.ca/enap/fr/guichet2008.aspx?sortcode=1.33.33.46, consulté le 16 juin 2009] ÉNAP, [http:/www.enap.ca/enap/421/frais_d’etudes.enap, consulté le 16 janvier 2011] 4. École de technologie supérieure
4.1. Étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Services aux étudiants Service des sports Facturés par crédit Services aux étudiants Frais technologiques Droit d'auteur N/D 30,00 $ 15,00 $ 27,50 $ 30,00 $ 15,00 $ 27,50 $ 30,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 15,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 20,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 20,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 20,00 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

1,00 $ N/D 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,00 $ 0,60 $

1,00 $ 4,75 $ 0,60 $

1,00 $ 4,75 $ 0,60 $

1,00 $ 4,75 $ 0,60 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

55

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

N/D

156,50 $

156,50 $

173,00 $ N/D N/D

173,00 $ 16,50 $ 10,54%

173,00 $ 16,50 $ 10,54%

173,00 $ 0,00 $ 0,00%

173,00 $ 0,00 $ 0,00%

173,00 $ 0,00 $ 0,00%

189,25 $ 16,25 $ 9,39%

189,25 $ 16,25 $ 9,39%

189,25 $ 16,25 $ 9,39%

4.2. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux Services aux étudiants Facturés par crédit Services aux étudiants Frais technologiques Droit d'auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 1,00 $ N/D 0,60 $ 164,00 $ 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 224,00 $ N/D 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 224,00 $ 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 228,00 $ 4,00 $ 2,86% 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 228,00 $ 4,00 $ 2,86% 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 228,00 $ 4,00 $ 2,86% 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 228,00 $ -$ 0,00% 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 228,00 $ -$ 0,00% 1,00 $ 4,00 $ 0,60 $ 228,00 $ -$ 0,00% 1,00 $ 4,75 $ 0,60 $ 239,25 $ 11,25 $ 4,93% 1,00 $ 4,75 $ 0,60 $ 239,25 $ 11,25 $ 4,93% 1,00 $ 4,75 $ 0,60 $ 239,25 $ 11,25 $ 4,93% 70,00 $ 40,00 $ 30,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 30,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 30,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 70,00 $ 40,00 $ 34,00 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

4.3. Sources

ÉTS. Bureau du registraire – Coût des études. [http://www.etsmtl.ca/zone2/administration/registraire/couts.html, consulté le 16 juin 2009] ÉTS, Futurs étudiants – Coût des études. [http://www.etsmtl.ca/Futurs-etudiants/Baccalaureat/Coutfinancement/combien/Cout-etudes-trimestre#frais, consulté le 16 janvier 2011]
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009 56

5. École des Hautes études commerciales
5.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Facturés par crédit Frais technologiques Services aux étudiants Copibec Feuilles mobiles Encadrement et promotion Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 10,00 $ 9,70 $ 0,71 $ 0,55 $ 4,00 $ 10,00 $ 9,70 $ 0,71 $ 0,55 $ 4,00 $ 10,00 $ 9,70 $ 0,71 $ 0,55 $ 4,00 $ 10,00 $ 9,70 $ 0,71 $ 0,55 $ 4,00 $ 11,00 $ 9,84 $ 0,78 $ 0,55 $ 4,06 $ 11,00 $ 9,84 $ 0,78 $ 0,55 $ 4,06 $ 12,00 $ 9,96 $ 0,78 $ 0,10 $ 4,11 $ 12,00 $ 9,96 $ 0,78 $ 0,10 $ 4,11 $ 12,00 $ 9,96 $ 0,78 $ 0,10 $ 4,11 $ 13,00 $ 10,09 $ 0,86 $ 0,10 $ 4,16 $ 13,00 $ 10,09 $ 0,86 $ 0,10 $ 4,16 $ 13,00 $ 10,09 $ 0,86 $ 0,10 $ 4,16 $ 36,00 $ 36,00 $ 36,00 $ 36,00 $ 36,50 $ 36,50 $ 36,94 $ 36,94 $ 36,94 $ 37,42 $ 37,42 $ 37,42 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

410,40 $

410,40 $

410,40 $

410,40 $ 19,55 $ 4,76%

410,40 $ 19,55 $ 4,76%

429,95 $ 19,55 $ 4,76%

441,19 $ 11,24 $ 2,61%

441,19 $ 11,24 $ 2,61%

441,19 $ 11,24 $ 2,61%

460,57 $ 19,38 $ 4,39%

460,57 $ 19,38 $ 4,39%

460,57 $ 19,38 $ 4,39%

5.2. Étudiants à la maîtrise ès Sciences de la gestion
Liste des frais Facturés par session Frais généraux 36,00 $ 36,00 $ 36,00 $ 36,50 $ 36,50 $ 36,50 $ 36,94 $ 36,94 $ 36,94 $ 37,42 $ 37,42 $ 37,42 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

57

Frais technologiques Services aux étudiants Encadrement et promotion Copibec Feuilles mobiles Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

75,00 $ 58,20 $ 67,50 $ 3,73 $ 2,89 $

75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ 3,73 $ 2,89 $

75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ 3,73 $ 2,89 $

82,50 $ 59,04 $ 68,40 $ 4,10 $ 2,89 $

82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ 4,10 $ 2,89 $

82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ 4,10 $ 2,89 $

90,00 $ 59,75 $ 69,19 $ 4,10 $ 0,53 $

90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ 4,10 $ 0,53 $

90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ 4,10 $ 0,53 $

97,50 $ 60,53 $ 93,45 $ 4,50 $ 1,50 $

97,50 $ 121,05 $ 93,45 $ 4,50 $ 1,50 $

97,50 $ 121,05 $ 93,45 $ 4,50 $ 1,50 $

243,32 $

301,52 $

301,52 $

253,43 $ 10,11 $ 4,16%

312,47 $ 10,95 $ 3,63%

312,47 $ 10,95 $ 3,63%

260,51 $ 7,08 $ 2,79%

320,26 $ 7,79 $ 2,49%

320,26 $ 7,79 $ 2,49%

294,90 $ 34,39 $ 13,20%

355,42 $ 35,16 $ 10,98%

355,42 $ 35,16 $ 10,98%

5.3. Étudiants au doctorat
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Frais technologiques Services aux étudiants Encadrement et promotion Copibec Feuilles mobiles Total FIO – 12 crédits 36,00 $ 75,00 $ 58,20 $ 67,50 $ 3,55 $ 2,75 $ 36,00 $ 75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ 3,55 $ 2,75 $ 36,00 $ 75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ 3,55 $ 2,75 $ 36,50 $ 82,50 $ 59,04 $ 68,40 $ 3,90 $ 2,75 $ 36,50 $ 82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ 3,90 $ 2,75 $ 36,50 $ 82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ 3,90 $ 2,75 $ 36,94 $ 90,00 $ 59,75 $ 69,19 $ 3,90 $ 0,50 $ 36,94 $ 90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ 3,90 $ 0,50 $ 36,94 $ 90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ 3,90 $ 0,50 $ 37,42 $ 97,50 $ 60,53 $ 70,09 $ 4,50 $ 0,50 $ 37,42 $ 97,50 $ 121,05 $ 70,09 $ 4,50 $ 0,50 $ 37,42 $ 97,50 $ 121,05 $ 70,09 $ 4,50 $ 0,50 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

243,00 $

301,20 $

301,20 $

253,09 $

312,13 $

312,13 $

260,28 $

320,03 $

320,03 $

270,54 $

331,06 $

331,06 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

58

Variation ($) Variation (%)

10,09 $ 4,15%

10,93 $ 3,63%

10,93 $ 3,63%

7,19 $ 2,84%

7,90 $ 2,53%

7,90 $ 2,53%

10,26 $ 3,94%

11,03 $ 3,45%

11,03 $ 3,45%

5.4. Étudiants au statut de rédaction (Maîtrise)
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux Frais technologiques Services aux étudiants Encadrement et promotion Copibec Total FIO – 12 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

400,00 $ 36,00 $ 75,00 $ 58,20 $ 67,50 $ -$ 636,70 $

400,00 $ 36,00 $ 75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ -$ 694,90 $

400,00 $ 36,00 $ 75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ -$ 694,90 $

400,00 $ 36,50 $ 82,50 $ 59,04 $ 68,40 $ -$ 646,44 $ 9,74 $ 1,53%

400,00 $ 36,50 $ 82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ -$ 705,48 $ 10,58 $ 1,52%

400,00 $ 36,50 $ 82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ -$ 705,48 $ 10,58 $ 1,52%

400,00 $ 36,94 $ 90,00 $ 59,75 $ 69,19 $ -$ 655,88 $ 9,44 $ 1,46%

400,00 $ 36,94 $ 90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ -$ 715,63 $ 10,15 $ 1,44%

400,00 $ 36,94 $ 90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ -$ 715,63 $ 10,15 $ 1,44%

400,00 $ 37,72 $ 97,50 $ 60,53 $ 70,09 $ 4,30 $ 670,14 $ 14,26 $ 2,17%

400,00 $ 37,72 $ 97,50 $ 121,05 $ 70,09 $ 4,30 $ 730,66 $ 15,03 $ 2,10%

400,00 $ 37,72 $ 97,50 $ 121,05 $ 70,09 $ 4,30 $ 730,66 $ 15,03 $ 2,10%

5.5. Étudiants au statut de rédaction (Doctorat)
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

550,00 $ 36,00 $

550,00 $ 36,00 $

550,00 $ 36,00 $

550,00 $ 36,50 $

550,00 $ 36,50 $

550,00 $ 36,50 $

550,00 $ 36,94 $

550,00 $ 36,94 $

550,00 $ 36,94 $

550,00 $ 37,72 $

550,00 $ 37,72 $

550,00 $ 37,72 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

59

Frais technologiques Services aux étudiants Encadrement et promotion Copibec Total FIO – 12 crédits Variation ($) Variation (%)

75,00 $ 58,20 $ 67,50 $ -$ 786,70 $

75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ -$ 844,90 $

75,00 $ 116,40 $ 67,50 $ -$ 844,90 $

82,50 $ 59,04 $ 68,40 $ -$ 796,44 $ 9,74 $ 1,24%

82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ -$ 855,48 $ 10,58 $ 1,25%

82,50 $ 118,08 $ 68,40 $ -$ 855,48 $ 10,58 $ 1,25%

90,00 $ 59,75 $ 69,19 $ -$ 805,88 $ 9,44 $ 1,19%

90,00 $ 119,50 $ 69,19 $ -$ 865,63 $ 10,15 $ 1,19%

97,50 $ 119,50 $ 69,19 $ -$ 865,63 $ 10,15 $ 1,19%

97,50 $ 60,53 $ 70,09 $ 4,30 $ 820,14 $ 14,26 $ 1,77%

97,50 $ 121,05 $ 70,09 $ 4,30 $ 880,66 $ 15,03 $ 1,74%

97,50 $ 121,05 $ 70,09 $ 4,30 $ 880,66 $ 15,03 $ 1,74%

5.6. Sources

HEC Montréal. Financer sa maîtrise. [http://www.hec.ca/programmes_formations/msc/frais_bourses/index.html, consulté le 23 juin 2009] HEC Montréal. Financer votre B.A.A. HEC [http://www.hec.ca/programmes_formations/baa/frais_bourses/index.html, consulté le 23 juin 2009] Montréal.

HEC Montréal. Ph. D. en administration – Frais de scolarité. [http://www.hec.ca/programmes_formations/phd/financer_frais_scolarite/index.html, consulté le 23 juin 2009] HEC Montréal. Frais de scolarité. HEC Montréal. [http://www.hec.ca/etudiant_actuel/financer/frais_scolarite/index.html, consulté le 19 janvier 2011]

6. Institut national de la recherche scientifique
6.1. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

60

Facturés par session Frais généraux Services aux étudiants Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

20,00 $ -$

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 25,55 $

40,00 $ 50,00 $

40,00 $ 50,00 $

20,00 $

65,55 $

65,55 $

65,55 $ 45,55 $ 227,75%

65,55 $ 0,00 $ 0,00%

65,55 $ 0,00 $ 0,00%

65,55 $ 0,00 $ 0,00%

65,55 $ 0,00 $ 0,00%

65,55 $ 0,00 $ 0,00%

65,55 $ 0,00 $ 0,00%

90,00 $ 24,45 $ 37,30%

90,00 $ 24,45 $ 37,30%

6.2. Étudiants en rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux Services aux étudiants Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

70,00 $ 20,00 $ -$

120,00 $ 40,00 $ 25,55 $

170,00 $ 40,00 $ 25,55 $

220,00 $ 40,00 $ 25,55 $

270,00 $ 40,00 $ 25,55 $

300,00 $ 40,00 $ 25,55 $

300,00 $ 40,00 $ 25,55 $

300,00 $ 40,00 $ 25,55 $

300,00 $ 40,00 $ 25,55 $

300,00 $ 40,00 $ 25,55 $

300,00 $ 40,00 $ 50,00 $

300,00 $ 40,00 $ 50,00 $

90,00 $

185,55 $

235,55 $

285,55 $ 195,55 $ 217,28%

335,55 $ 150,00 $ 80,84%

365,55 $ 130,00 $ 55,19%

365,55 $ 80,00 $ 28,02%

365,55 $ 30,00 $ 8,94%

365,55 $ 0,00 $ 0,00%

365,55 $ 0,00 $ 0,00%

390,00 $ 24,45 $ 6,69%

390,00 $ 24,45 $ 6,69%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

61

6.3. Sources

INRS. Conseil d’administration Résolution 326A-2007-2754. emt.homelinux.net/wiki/images/3/36/Frais_INRS.pdf, consulté le 19 juin 2009] INRS. Frais de scolarité et autres frais : Ø Hiver 2008 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-H08.pdf, consulté le 16 juin 2009. Ø Été 2008 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-E08.pdf, consulté le 16 juin 2009. Ø Automne 2008 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-A08.rtf, consulté le 16 juin 2009. Ø Hiver 2009 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-H09.rtf, consulté le 16 juin 2009. Ø Été 2009 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-E09.rtf, consulté le 16 juin 2009. Ø Automne 2009 : http://www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-A09.rtf, consulté le 16 juin 2009. Ø Hiver 2011 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-H11.rtf, consulté le 16 janvier 2011. Ø Été 2010 : www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-E10.rtf, consulté le 16 janvier 2011.

[http://ceisme.inrs-

Ø Automne 2010 : http://www.inrs.uquebec.ca/Francais/frais-A10.rtf, consulté le 16 janvier 2011.

7. Université Laval
7.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Frais afférents Facturés par crédit Frais de gestion 56,76 $ 121,80 $ 121,80 $ 68,76 $ 133,80 $ 133,80 $ 68,76 $ 139,08 $ 139,08 $ 68,76 $ 141,48 $ 141,48 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

2,50 $

4,50 $

4,50 $

2,25 $

4,50 $

4,50 $

2,25 $

4,88 $

4,88 $

3,08 $

5,55 $

5,55 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

62

Frais technologiques Module de gestion des études Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

1,65 $

1,65 $

1,65 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

0,85 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

1,65 $

119,01 $

214,05 $

214,05 $

140,01 $ 21,00 $ 17,65%

238,80 $ 24,75 $ 11,56%

238,80 $ 24,75 $ 11,56%

140,01 $ 0,00 $ 0,00%

249,78 $ 10,98 $ 4,60%

249,78 $ 10,98 $ 4,60%

152,46 $ 12,45 $ 8,89%

262,23 $ 12,45 $ 4,98%

262,23 $ 12,45 $ 4,98%

7.1. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais afférents Facturés par crédit Frais de gestion Frais technologiques Module de gestion des études Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 56,76 $ 121,80 $ 121,80 $ 68,76 $ 133,80 $ 133,80 $ 68,76 $ 139,08 $ 139,08 $ 68,76 $ 141,48 $ 141,48 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

2,50 $ 1,65 $

4,50 $ 1,65 $

4,50 $ 1,65 $

2,25 $ 0,85 $ 1,65 $

4,50 $ 0,85 $ 1,65 $

4,50 $ 0,85 $ 1,65 $

2,25 $ 0,85 $ 1,65 $

4,88 $ 0,85 $ 1,65 $

4,88 $ 0,85 $ 1,65 $

3,08 $ 0,85 $ 1,65 $

5,55 $ 0,85 $ 1,65 $

5,55 $ 0,85 $ 1,65 $

119,01 $

214,05 $

214,05 $

140,01 $ 21,00 $ 17,65%

238,80 $ 24,75 $ 11,56%

238,80 $ 24,75 $ 11,56%

140,01 $ 0,00 $ 0,00%

249,78 $ 10,98 $ 4,60%

249,78 $ 10,98 $ 4,60%

152,46 $ 12,45 $ 8,89%

262,23 $ 12,45 $ 4,98%

262,23 $ 12,45 $ 4,98%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

63

7.2. Étudiants au statut de rédaction aux cycles supérieurs

Note : à partir du 5e trimestre à la maîtrise et du 9e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein jusqu’à l’année 2009-2010 et pour la première session de maîtrise tout comme les deux premières sessions au doctorat en 2010-2011)
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction I Frais afférents Frais de gestion Frais technologi ques Module de gestion des études Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

108,00 $ 56,76 $ 30,00 $ 19,80 $

108,00 $ 121,80 $ 54,00 $ 19,80 $

108,00 $ 121,80 $ 54,00 $ 19,80 $

108,00 $ 68,76 $ 27,00 $ 10,20 $

108,00 $ 133,80 $ 54,00 $ 10,20 $

108,00 $ 133,80 $ 54,00 $ 10,20 $

108,00 $ 68,76 $ 27,00 $ 10,20 $

108,00 $ 139,08 $ 58,56 $ 10,20 $

108,00 $ 139,08 $ 58,56 $ 10,20 $

108,00 $ 68,76 $ 36,96 $ 10,20 $

108,00 $ 141,48 $ 66,60 $ 10,20 $

108,00 $ 141,48 $ 66,60 $ 10,20 $

19,80 $ 214,56 $ 303,60 $ 303,60 $ 233,76 $ 19,20 $ 8,95%

19,80 $ 325,80 $ 22,20 $ 7,31%

19,80 $ 325,80 $ 22,20 $ 7,31%

19,80 $ 233,76 $ 0,00 $ 0,00%

19,80 $ 335,64 $ 9,84 $ 3,02%

19,80 $ 335,64 $ 9,84 $ 3,02%

19,80 $ 243,72 $ 9,96 $ 4,26%

19,80 $ 346,08 $ 10,44 $ 3,11%

19,80 $ 346,08 $ 10,44 $ 3,11%

7.3. Étudiants au statut de rédaction

Note : à partir du 6e trimestre à la maîtrise et du 11e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein jusqu’en 20092010 et pour l’ensemble des cycles supérieurs à la suite de la première session à la maîtrise et de la deuxième session au doctorat en 2010-2011)
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction I 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

334,00 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

64

Frais afférents Frais de gestion Frais technologiques Module de gestion des études Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

56,76 $ 30,00 $ 19,80 $

121,80 $ 54,00 $ 19,80 $

121,80 $ 54,00 $ 19,80 $

68,76 $ 27,00 $ 10,20 $ 19,80 $

133,80 $ 54,00 $ 10,20 $ 19,80 $ 551,80 $ 22,20 $ 4,19%

133,80 $ 54,00 $ 10,20 $ 19,80 $ 551,80 $ 22,20 $ 4,19%

68,76 $ 27,00 $ 10,20 $ 19,80 $ 459,76 $ 0,00 $ 0,00%

139,08 $ 58,56 $ 10,20 $ 19,80 $ 561,64 $ 9,84 $ 1,78%

139,08 $ 58,56 $ 10,20 $ 19,80 $ 561,64 $ 9,84 $ 1,78%

68,76 $ 36,96 $ 10,20 $ 19,80 $ 469,72 $ 9,96 $ 2,17%

141,48 $ 66,60 $ 10,20 $ 19,80 $ 572,08 $ 10,44 $ 1,86%

141,48 $ 66,60 $ 10,20 $ 19,80 $ 572,08 $ 10,44 $ 1,86%

440,56 $

529,60 $

529,60 $

459,76 $ 19,20 $ 4,36%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

65

7.4. Sources

Université Laval. Calcul des droits de scolarité [http://www.sf.ulaval.ca/droitsscolarites/calcul_des_droits.htm, consulté le 16 juin 2009]

et

autres

frais.

Université Laval. Droits de scolarité Automne 2006 – Hiver 2007. [http://www.sf.ulaval.ca/pdf/scol_que_authiv_0607.pdf, consulté le 16 juin 2009] Université Laval. Droits de scolarité Automne 2007 – Hiver 2008. [http://www.sf.ulaval.ca/pdf/scol_que_authiv_0708.pdf, consulté le 16 juin 2009] Université Laval. Calcul des droits de scolarité et [http://www.sf.ulaval.ca/droitsscolarites/calcul_des_droits.htm, consulté le 18 janvier 2009] Université Laval. Calcul des droits de scolarité et [http://www.sf.ulaval.ca/droitsscolarites/calcul_des_droits.htm, consulté le 22 janvier 2011] autres autres frais. frais.

8. Université McGill
8.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Student Services Fee Athletics and Recreation Fee Facturés par crédit Registration 6,78 $ 6,90 $ 6,90 $ 6,90 $ 7,04 $ 7,04 $ 7,04 $ 7,18 $ 7,18 $ 7,18 $ 7,18 $ 7,18 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ -$

115,50 $ 107,00 $

115,50 $ 107,00 $

-$ -$

125,50 $ 114,00 $

125,50 $ 114,00 $

-$ -$

133,00 $ 119,00 $

133,00 $ 119,00 $

-$ -$

133,00 $ 120,50 $

133,00 $ 120,50 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

66

Information Technology Transcript and Diploma Copyright Fee Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

6,62 $ 1,20 $ 0,66 $

6,74 $ 1,22 $ 0,73 $

6,74 $ 1,22 $ 0,73 $

6,74 $ 1,22 $ 0,73 $

6,87 $ 1,25 $ 0,75 $

6,87 $ 1,25 $ 0,75 $

6,87 $ 1,25 $ 0,75 $

7,01 $ 1,28 $ 0,83 $

7,01 $ 1,28 $ 0,83 $

7,01 $ 1,28 $ 0,83 $

7,01 $ 1,28 $ 0,83 $

7,01 $ 1,28 $ 0,83 $

228,90 $

456,35 $

456,35 $

233,85 $ 4,95 $ 2,16%

478,15 $ 21,80 $ 4,78%

478,15 $ 21,80 $ 4,78%

238,65 $ 4,80 $ 2,05%

496,50 $ 18,35 $ 3,84%

496,50 $ 18,35 $ 3,84%

244,50 $ 5,85 $ 2,45%

498,00 $ 1,50 $ 0,30%

498,00 $ 1,50 $ 0,30%

8.2. Étudiants aux cycles supérieurs (programmes facturés par crédit)
Liste des frais Facturés par session Student Services Fee Athletics and Recreation Fee Facturés par crédit Registration Information Technology Transcript and Diploma Copyright Fee Total FIO – 15 crédits Variation ($) 6,78 $ 6,62 $ 1,20 $ 0,66 $ 228,90 $ 6,90 $ 6,74 $ 1,22 $ 0,73 $ 6,90 $ 6,74 $ 1,22 $ 0,73 $ 6,90 $ 6,74 $ 1,22 $ 0,73 $ 7,04 $ 6,87 $ 1,25 $ 0,75 $ 7,04 $ 6,87 $ 1,25 $ 0,75 $ 7,04 $ 6,87 $ 1,25 $ 0,75 $ 7,18 $ 7,01 $ 1,28 $ 0,83 $ 7,18 $ 7,01 $ 1,28 $ 0,83 $ 7,18 $ 7,01 $ 1,28 $ 0,83 $ 7,18 $ 7,01 $ 1,28 $ 0,83 $ 7,18 $ 7,01 $ 1,28 $ 0,83 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ -$

115,50 $ 107,00 $

115,50 $ 107,00 $

-$ -$

125,50 $ 114,00 $

125,50 $ 114,00 $

-$ -$

125,50 $ 114,00 $

125,50 $ 114,00 $

-$ -$

125,50 $ 115,50 $

125,50 $ 115,50 $

456,35 $

456,35 $

233,85 $ 4,95 $

478,15 $ 21,80 $

478,15 $ 21,80 $

238,65 $ 4,80 $

484,00 $ 5,85 $

484,00 $ 5,85 $

244,50 $ 5,85 $

485,50 $ 1,50 $

485,50 $ 1,50 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

67

Variation (%)

2,16%

4,78%

4,78%

2,05%

1,22%

1,22%

2,45%

0,31%

0,31%

8.3. Étudiants aux cycles supérieurs (programmes à facturation uniforme)
Liste des frais Facturés par session Student Services Fee Athletics and Recreation Fee Registration Information Technology Transcript and Diploma Copyright Fee Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ -$ 101,70 $ 99,30 $ 18,00 $ 9,90 $ 228,90 $

115,50 $ 107,00 $ 103,50 $ 101,10 $ 18,30 $ 10,95 $ 456,35 $

115,50 $ 107,00 $ 103,50 $ 101,10 $ 18,30 $ 10,95 $ 456,35 $

-$ -$ 103,50 $ 101,10 $ 18,30 $ 10,95 $ 233,85 $

125,50 $ 114,00 $ 105,60 $ 103,05 $ 18,75 $ 11,25 $ 478,15 $

125,50 $ 114,00 $ 105,60 $ 103,05 $ 18,75 $ 11,25 $ 478,15 $

-$ -$ 105,60 $ 103,05 $ 18,75 $ 11,25 $ 238,65 $

125,50 $ 114,00 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $ 12,45 $ 484,00 $

125,50 $ 114,00 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $ 12,45 $ 484,00 $

-$ -$ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $ 12,45 $ 244,50 $

125,50 $ 115,50 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $ 12,45 $ 485,50 $

125,50 $ 115,50 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $ 12,45 $ 485,50 $

4,95 $ 2,16%

21,80 $ 4,78%

21,80 $ 4,78%

4,80 $ 2,05%

5,85 $ 1,22%

5,85 $ 1,22%

5,85 $ 2,45%

1,50 $ 0,31%

1,50 $ 0,31%

8.4. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

68

Additionnal Session / Non-thesis extension Student Services Fee Athletics and Recreation Fee Registration Information Technology Transcript and Diploma Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

-$

884,00 $

884,00 $

-$

934,00 $

934,00 $

-$

984,00 $

984,00 $

-$

984,00 $

984,00 $

-$ -$ -$ -$ -$

38,00 $ 36,00 $ 103,50 $ 101,10 $ 18,30 $

38,00 $ 36,00 $ 103,50 $ 101,10 $ 18,30 $

-$ -$ -$ -$ -$

42,00 $ 38,00 $ 105,60 $ 103,50 $ 18,75 $

42,00 $ 38,00 $ 105,60 $ 103,50 $ 18,75 $

-$ -$ -$ -$ -$

42,00 $ 38,00 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $

42,00 $ 38,00 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $

-$ -$ -$ -$ -$

42,00 $ 38,50 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $

42,00 $ 38,50 $ 107,70 $ 105,15 $ 19,20 $

-$

1 180,90 $

1 180,90 $

-$ -$ -

1 241,85 $ 60,95 $ 5,16%

1 241,85 $ 60,95 $ 5,16%

-$ -$ -

1 296,05 $ 54,20 $ 4,36%

1 296,05 $ 54,20 $ 4,36%

-$ -$ -

1 296,55 $ 0,50 $ 0,04%

1 296,55 $ 0,50 $ 0,04%

8.5. Sources

McGill University. Fee Information 2007-2008. accounts/FeeInformationBooklet2007.pdf, consulté le 15 juin 2009] McGill University. Fee Information 2008-2009. accounts/FeeInformationBooklet2008.pdf, consulté le 15 juin 2009] McGill University. 2007/2008 Fee Information Booklet accounts/2007addendum.pdf, consulté le 15 juin 2009] McGill University. 2008/2009 Fee Information Booklet accounts/2008addendum.pdf, consulté le 15 juin 2009] – – Addendum. Addendum.

[http://www.mcgill.ca/files/student[http://www.mcgill.ca/files/student[http://www.mcgill.ca/files/student[http://www.mcgill.ca/files/student-

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

69

McGill University. Schedule of Fees – Summer 2009. [http://www.mcgill.ca/student-accounts/summerfees/, consulté le 15 juin 2009] McGill University. Schedule of Fees 2009-2010. [http://www.mcgill.ca/student-accounts/fees/, consulté le 15 juin 2009] McGill University. Tuition and fees; Summer 2010. [http://www.mcgill.ca/student-accounts/summerfees/, consulté le 20 janvier 2011] McGill University. Schedule of Fees 2010-2011. [http://www.mcgill.ca/student-accounts/fees/, consulté le 20 janvier 2011]

9. École polytechnique de Montréal
9.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Services aux étudiants Frais technologiques Droits d'auteur Frais généraux 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ -$ -$ -$

75,00 $ 60,00 $ 10,00 $ 55,00 $

75,00 $ 60,00 $ 10,00 $ 55,00 $

75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

-$

200,00 $

200,00 $

210,00 $ 210,00 $ -

210,00 $ 10,00 $ 5,00%

210,00 $ 10,00 $ 5,00%

227,65 $ 17,65 $ 8,40%

227,65 $ 17,65 $ 8,40%

227,65 $ 17,65 $ 8,40%

240,15 $ 12,50 $ 5,49%

240,15 $ 12,50 $ 5,49%

240,15 $ 12,50 $ 5,49%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

70

9.2. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Services aux étudiants Frais technologiques Droits d'auteur Frais généraux 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ -$ -$ -$

75,00 $ 60,00 $ 10,00 $ 55,00 $

75,00 $ 60,00 $ 10,00 $ 55,00 $

-$ -$ -$ -$

75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

-$ -$ -$ -$

87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

-$ -$ -$ -$

95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

-$

200,00 $

200,00 $

-$ -$ -

210,00 $ 10,00 $ 5,00%

210,00 $ 10,00 $ 5,00%

-$ -$ -

227,65 $ 17,65 $ 8,40%

227,65 $ 17,65 $ 8,40%

-$ -$ -

240,15 $ 12,50 $ 5,49%

240,15 $ 12,50 $ 5,49%

9.3. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Services aux étudiants Frais technologiques Droits d'auteur Frais généraux 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

663,08 $ -$ -$ -$ -$

663,08 $ 75,00 $ 60,00 $ 10,00 $ 55,00 $

663,08 $ 75,00 $ 60,00 $ 10,00 $ 55,00 $

700,54 $ -$ -$ -$ -$

700,54 $ 75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

700,54 $ 75,00 $ 60,00 $ 12,75 $ 62,25 $

700,54 $ -$ -$ -$ -$

700,54 $ 87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

700,54 $ 87,65 $ 60,00 $ 12,75 $ 67,25 $

700,54 $ -$ -$ -$ -$

700,54 $ 95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

700,54 $ 95,15 $ 60,00 $ 12,75 $ 72,25 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

71

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

663,08 $

863,08 $

863,08 $

700,54 $ 37,46 $ 5,65%

910,54 $ 47,46 $ 5,50%

910,54 $ 47,46 $ 5,50%

700,54 $ 0,00 $ 0,00%

928,19 $ 17,65 $ 1,94%

928,19 $ 17,65 $ 1,94%

700,54 $ 0,00 $ 0,00%

940,69 $ 12,50 $ 1,35%

940,69 $ 12,50 $ 1,35%

9.4. Sources

École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études au premier cycle 2009-2010. [http://www.polymtl.ca/registrariat/docweb/Baccalaureat_DROITS_DE_SCOLARITE.pdf, consulté le 20 juillet 2009] École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études supérieures 2009-2010. [http://www.polymtl.ca/registrariat/docweb/EtudesSuperieures_DROITS_DE_SCOLARITE.pdf, consulté le 20 juillet 2009] École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études au premier cycle 2008-2009. [http://www.polymtl.ca/registrariat/docweb/Baccalaureat_DROITS_DE_SCOLARITE.pdf, consulté le 15 juillet 2009] École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études supérieures 2008-2009. [http://www.polymtl.ca/registrariat/docweb/EtudesSuperieures_DROITS_DE_SCOLARITE.pdf, consulté le 15 juin 2009] École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études au premier cycle 2007-2008. [http://www.polymtl.ca/registrariat/docweb/Baccalaureat_DROITS_DE_SCOLARITE.pdf, consulté le 15 juin 2009] École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études supérieures 2007-2008. [http://www.polymtl.ca/registrariat/docweb/EtudesSuperieures_DROITS_DE_SCOLARITE.pdf, consulté le 15 juin 2009] École polytechnique de Montréal. Droits de scolarité – Études supérieures 2010-2011. [http://www.polymtl.ca/registrariat/frais/es.php, consulté le 22 janvier 2011]

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

72

10. Université de Montréal
10.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par crédit Services aux étudiants Frais de gestion Droits d'auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

7,00 $ 5,00 $ 0,38 $

7,00 $ 5,00 $ 0,41 $

7,00 $ 5,00 $ 0,41 $

7,00 $ 6,67 $ 0,41 $

7,00 $ 6,67 $ 0,46 $

7,00 $ 6,67 $ 0,46 $

8,50 $ 7,08 $ 0,46 $

8,50 $ 7,08 $ 0,51 $

8,50 $ 7,08 $ 0,51 $

8,50 $ 7,86 $ 0,50 $

8,50 $ 8,22 $ 0,55 $

8,50 $ 7,77 $ 0,55 $

185,70 $

186,15 $

186,15 $

211,20 $ 25,50 $ 13,73%

211,95 $ 25,80 $ 13,86%

211,95 $ 25,80 $ 13,86%

240,60 $ 29,40 $ 13,92%

241,35 $ 29,40 $ 13,87%

241,35 $ 29,40 $ 13,87%

252,90 $ 12,30 $ 5,11%

259,05 $ 17,70 $ 7,33%

252,30 $ 10,95 $ 4,54%

10.2. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Services aux étudiants Frais de gestion Droits d'auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

105,00 $ 75,00 $ 5,70 $

105,00 $ 75,00 $ 6,15 $

105,00 $ 75,00 $ 6,15 $

105,00 $ 100,05 $ 6,15 $

105,00 $ 100,05 $ 6,90 $

105,00 $ 100,05 $ 6,90 $

127,50 $ 106,20 $ 6,90 $

127,50 $ 106,20 $ 7,65 $

127,50 $ 106,20 $ 7,65 $

127,50 $ 117,90 $ 7,50 $

127,50 $ 123,30 $ 8,25 $

127,50 $ 116,55 $ 8,25 $

185,70 $

186,15 $

186,15 $

211,20 $ 25,50 $

211,95 $ 25,80 $

211,95 $ 25,80 $

240,60 $ 29,40 $

241,35 $ 29,40 $

241,35 $ 29,40 $

252,90 $ 12,30 $

259,05 $ 17,70 $

252,30 $ 10,95 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

73

Variation (%)

13,73%

13,86%

13,86%

13,92%

13,87%

13,87%

5,11%

7,33%

4,54%

10.3. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

312,00 $

312,00 $

312,00 $

312,00 $

337,00 $

337,00 $

349,50 $

349,50 $

349,50 $

374,50 $

387,00 $

362,00 $

312,00 $

312,00 $

312,00 $

312,00 $ 0,00 $ 0,00%

337,00 $ 25,00 $ 8,01%

337,00 $ 25,00 $ 8,01%

349,50 $ 37,50 $ 12,02%

349,50 $ 12,50 $ 3,71%

349,50 $ 12,50 $ 3,71%

362,00 $ 25,00 $ 7,15%

362,00 $ 37,50 $ 10,73%

362,00 $ 12,50 $ 3,58%

10.4. Sources

Université de Montréal. Payer ses études – Autres frais exigibles. [http://www.etudes.umontreal.ca/payeretudes/frais.html, consulté le 15 juin 2009] Université de Montréal. Règlements relatif aux droits de scolarité et autres frais exigibles des étudiants (2009-2010). [http://www.direction.umontreal.ca/secgen/pdf/reglem/francais/sec_20/regl20_1.pdf, consulté le 15 juin 2009] Université de Montréal. Règlements relatif aux droits de scolarité et autres frais exigibles des étudiants (2008-2009). [http://www.etudes.umontreal.ca/publications/annu_pdf/2008-2009/drscol.pdf, consulté le 15 juin 2009] Université de Montréal. Règlements relatif aux droits de scolarité et autres frais exigibles des étudiants (2007-2008). [http://www.etudes.umontreal.ca/publications/annu_pdf/2007-2008/drscol.pdf, consulté le 15 juin 2009] Université de Montréal. Renseignements généraux (2006-2007). [http://www.etudes.umontreal.ca/publications/annu_pdf/2006-2007/fesrgl.pdf, consulté le 19 juin 2009]

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

74

Université de Montréal. Payer ses études – Autres frais exigibles. [http://www.etudes.umontreal.ca/payeretudes/frais.html, consulté le 22 janvier 2011]

11. Université du Québec à Chicoutimi
11.1. Étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Facturés par crédit Services aux étudiants Droits d’auteur Frais technologiques 20,00 $ 40,00 $ 40,00 $ 40,00 $ 40,64 $ 40,64 $ 40,64 $ 41,49 $ 41,49 $ 41,49 $ 41,74 $ 41,74 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

3,15 $ 0,60 $ -$

5,15 $ 0,60 $ 4,00 $

5,15 $ 0,60 $ 4,00 $

3,15 $ 0,60 $ 4,00 $

5,23 $ 0,60 $ 4,06 $

5,23 $ 0,60 $ 4,06 $

3,20 $ 0,60 $ 4,06 $

5,23 $ 0,60 $ 4,15 $

5,23 $ 0,60 $ 4,15 $

3,20 $ 0,60 $ 4,15 $

5,23 $ 0,60 $ 4,18 $

5,23 $ 0,60 $ 4,18 $

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

76,25 $

186,25 $

186,25 $

156,25 $ 80,00 $ 104,92%

188,99 $ 2,74 $ 1,47%

188,99 $ 2,74 $ 1,47%

158,54 $ 2,29 $ 1,47%

191,19 $ 2,20 $ 1,16%

191,19 $ 2,20 $ 1,16%

160,74 $ 2,20 $ 1,39%

191,89 $ 0,70 $ 0,37%

191,89 $ 0,70 $ 0,37%

11.2. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

70,00 $

200,00 $

200,00 $

200,00 $

203,20 $

203,20 $

203,20 $

203,20 $

203,20 $

203,20 $

203,20 $

203,20 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

75

Frais généraux Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

20,00 $

40,00 $

40,00 $

40,00 $

40,64 $

40,64 $

40,64 $

41,49 $

41,49 $

41,49 $

41,49 $

41,49 $

90,00 $

240,00 $

240,00 $

240,00 $ 150,00 $ 166,67%

243,84 $ 3,84 $ 1,60%

243,84 $ 3,84 $ 1,60%

243,84 $ 3,84 $ 1,60%

244,69 $ 0,85 $ 0,35%

244,69 $ 0,85 $ 0,35%

244,69 $ 0,85 $ 0,35%

244,69 $ 0,00 $ 0,00%

244,69 $ 0,00 $ 0,00%

11.3. Sources

UQAC. Droits de scolarité et autres frais. [http://www.uqac.ca/direction_services/registraire/adm_inscriptions/frais_scolarite.php, consulté le 16 juin 2009] UQAC. Droits de scolarité et autres frais. [http://www.uqac.ca/direction_services/registraire/adm_inscriptions/frais_scolarite.php, consulté le 22 janvier 2011] 12. Université du Québec à Montréal
12.1. Étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Centre sportif Facturés par crédit Services à la vie étudiante Frais technologiques Centre sportif 40,00 $ -$ 40,00 $ -$ 40,00 $ -$ 40,88 $ -$ 40,88 $ 40,00 $ 40,88 $ 40,00 $ 49,00 $ -$ 49,00 $ 40,00 $ 49,00 $ 40,00 $ 49,15 $ -$ 62,20 $ 40,00 $ 62,20 $ 40,00 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

3,45 $ -$ -$

3,45 $ 4,00 $ 3,36 $

3,45 $ 4,00 $ 3,36 $

3,45 $ 4,09 $ -$

3,45 $ 4,09 $ -$

3,45 $ 4,09 $ -$

3,45 $ 4,18 $ -$

3,45 $ 4,18 $ -$

3,45 $ 4,18 $ -$

3,45 $ 4,19 $ -$

3,45 $ 4,19 $ -$

3,45 $ 4,19 $ -$

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

76

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

91,75 $

192,07 $

192,07 $

153,98 $ 62,23 $ 67,83%

193,98 $ 1,91 $ 0,99%

193,98 $ 1,91 $ 0,99%

163,45 $ 9,47 $ 6,15%

203,45 $ 9,47 $ 4,88%

203,45 $ 9,47 $ 4,88%

163,75 $ 0,30 $ 0,18%

216,80 $ 13,35 $ 6,56%

216,80 $ 13,35 $ 6,56%

12.2. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

300,00 $ 40,00 $

300,00 $ 40,00 $

300,00 $ 40,00 $

306,60 $ 40,88 $

306,60 $ 40,88 $

306,60 $ 40,88 $

313,65 $ 49,00 $

313,65 $ 49,00 $

313,65 $ 49,00 $

314,59 $ 49,15 $

314,59 $ 62,20 $

314,59 $ 62,20 $

340,00 $

340,00 $

340,00 $

347,48 $ 7,48 $ 2,20%

347,48 $ 7,48 $ 2,20%

347,48 $ 7,48 $ 2,20%

362,65 $ 15,17 $ 4,37%

362,65 $ 15,17 $ 4,37%

362,65 $ 15,17 $ 4,37%

363,74 $ 1,09 $ 0,30%

376,79 $ 14,14 $ 3,90%

376,79 $ 14,14 $ 3,90%

12.3. Sources

UQAM. Droits de scolarité et autres frais. [http://www.unites.uqam.ca/ifinance/frais.html, consulté le 17 juin 2009] UQAM. Droits de scolarité et autres frais. [http://www.servicesfinanciers.uqam.ca/droits-de-scolarite-et-autres-frais.html, consulté le 22 janvier 2011] UQAM. Étudiants internationaux – Droits de scolarité et connexes pour un trimestre (2009-2010). [http://www.vieetudiante.uqam.ca/etudiantsinternationaux/Documents/infos-frais-scolarite.pdf, consulté le 17 juin 2009] Note : en 2007-2008, les frais associés au centre sportif étaient plafonnés à 12 crédits

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

77

13. Université du Québec à Rimouski Il a été impossible d’obtenir de l’UQAR les barèmes de frais institutionnels obligatoires pour 2009-2010. Afin de brosser un portrait réaliste de la situation, une projection basée sur un scénario d’indexation à l’IPC (conformément à la procédure appliquée en 2008-2009) est présentée ici (taux de 2,09%, tel qu’appliqué à l’UQAC et à l’UQTR).
13.1. Étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais généraux (partie fixe) Vie étudiante Facturés par crédit Frais généraux (partie variable) Services aux étudiants Frais technologiques Droits d’auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) -$ 20,00 $ 40,00 $ 20,00 $ 40,00 $ 20,00 $ -$ 20,32 $ 40,64 $ 20,32 $ 40,64 $ 20,32 $ -$ 20,74 $ 41,49 $ 20,74 $ 41,49 $ 20,74 $ 23,25 $ 20,75 $ 23,25 $ 20,75 $ 23,25 $ 20,75 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ 2,23 $ 4,00 $ 0,78 $ 125,15 $

-$ 2,23 $ 4,00 $ 0,78 $ 165,15 $

-$ 2,23 $ 4,00 $ 0,78 $ 165,15 $

-$ 2,27 $ 4,06 $ 0,78 $ 126,97 $ 1,82 $ 1,45%

-$ 2,27 $ 4,06 $ 0,78 $ 167,61 $ 2,46 $ 1,49%

-$ 2,27 $ 4,06 $ 0,78 $ 167,61 $ 2,46 $ 1,49%

-$ 2,32 $ 4,14 $ 0,80 $ 129,62 $ 2,65 $ 2,09%

-$ 2,32 $ 4,14 $ 0,80 $ 171,11 $ 3,50 $ 2,09%

-$ 2,32 $ 4,14 $ 0,80 $ 171,11 $ 3,50 $ 2,09%

2,25 $ 3,05 $ 4,15 $ 0,78 $ 197,45 $ 67,83 $ 52,33%

2,25 $ 3,05 $ 4,15 $ 0,78 $ 197,45 $ 26,34 $ 15,39%

2,25 $ 3,05 $ 4,15 $ 0,78 $ 197,45 $ 26,34 $ 15,39%

13.2. Étudiants au statut de rédaction

Note : à partir du 4e trimestre à la maîtrise et du 7e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein)
Liste des frais 2007-2008 2008-2009 2009-2010 2010-2011

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

78

Été Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux Cotisation à la vie étudiante Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

Hiv.

Aut.

Été

Hiv.

Aut.

Été

Hiv.

Aut.

Été

Hiv.

Aut.

70,00 $ -$ -$ 70,00 $

70,00 $ 40,00 $ -$ 110,00 $

70,00 $ 40,00 $ -$ 110,00 $

71,12 $ -$ -$ 71,12 $ 1,12 $ 1,60%

71,12 $ 40,64 $ -$ 111,76 $ 1,76 $ 1,60%

71,12 $ 40,64 $ -$ 111,76 $ 1,76 $ 1,60%

72,61 $ -$ -$ 72,61 $ 1,49 $ 2,09%

72,61 $ 41,49 $ -$ 114,10 $ 2,34 $ 2,09%

72,61 $ 41,49 $ -$ 114,10 $ 2,34 $ 2,09%

72,61 $ -$ -$ 72,61 $ 0,00 $ 0,00%

72,61 $ 23,25 $ 5,00 $ 100,86 $ (13,24 $) -11,60%

72,61 $ 23,25 $ 5,00 $ 100,86 $ (13,24 $) -11,60%

13.1.

Étudiants au statut de rédaction

Note : à partir du 7e trimestre à la maîtrise et du 10e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein)
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais généraux Cotisation à la vie étudiante Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

200,00 $ -$ -$ 200,00 $

200,00 $ 40,00 $ -$ 240,00 $

200,00 $ 40,00 $ -$ 240,00 $

203,20 $ -$ -$ 203,20 $ 3,20 $ 1,60%

203,20 $ 40,64 $ -$ 243,84 $ 3,84 $ 1,60%

203,20 $ 40,64 $ -$ 243,84 $ 3,84 $ 1,60%

207,45 $ -$ -$ 207,45 $ 4,25 $ 2,09%

207,45 $ 41,49 $ -$ 248,94 $ 5,10 $ 2,09%

207,45 $ 41,49 $ -$ 248,94 $ 5,10 $ 2,09%

207,47 $ -$ -$ 207,47 $ 0,02 $ 0,01%

207,47 $ 23,25 $ 5,00 $ 235,72 $ (13,22 $) -5,31%

207,47 $ 23,25 $ 5,00 $ 235,72 $ (13,22 $) -5,31%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

79

13.2. Sources

UQAR. Service des finances : Frais de scolarité. [http://www.uqar.uquebec.ca/services/finances/fraisScolarite/index.asp, consulté le 20 juin 2009] UQAR. Service des finances : Frais de scolarité. [http://www.uqar.uquebec.ca/services/finances/fraisScolarite/index.asp, consulté le 22 janvier 2011]

14. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
14.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Frais d’inscription Vie étudiante Facturés par crédit Services aux étudiants Frais technologiques Droits d’auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

2,23 $ 4,00 $ 0,60 $

2,23 $ 4,00 $ 0,60 $

2,23 $ 4,00 $ 0,60 $

2,23 $ 4,00 $ 0,60 $

2,23 $ 4,00 $ 0,75 $

2,23 $ 4,00 $ 0,75 $

2,23 $ 5,00 $ 0,75 $

2,23 $ 5,00 $ 0,75 $

2,23 $ 5,00 $ 0,75 $

3,25 $ 5,00 $ 0,75 $

3,25 $ 5,00 $ 0,75 $

3,25 $ 5,00 $ 0,75 $

162,45 $

162,45 $

162,45 $

162,45 $ -$ 0,00%

164,70 $ 2,25 $ 1,39%

164,70 $ 2,25 $ 1,39%

182,20 $ 19,75 $ 12,16%

182,20 $ 17,50 $ 10,63%

182,20 $ 17,50 $ 10,63%

200,00 $ 17,80 $ 9,77%

200,00 $ 17,80 $ 9,77%

200,00 $ 17,80 $ 9,77%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

80

14.2. Étudiants aux cycles supérieurs (profil professionnel)

Note : à partir de l’année 2010-2011 les profils professionnel et recherche ont été distingués par l’administration de l’UQAT autant sur le plan académique que dans la facturation.
Liste des frais Facturés par session Frais d’inscription Vie étudiante Facturés par crédit Services aux étudiants Frais technologiques Droits d’auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,75 $

2,23 $ 8,00 $ 0,75 $

2,23 $ 9,00 $ 0,75 $

2,23 $ 9,00 $ 0,75 $

2,23 $ 9,00 $ 0,75 $

3,25 $ 5,00 $ 0,75 $

3,25 $ 5,00 $ 0,75 $

3,25 $ 5,00 $ 0,75 $

222,45 $

222,45 $

222,45 $

222,45 $ -$ 0,00%

224,70 $ 2,25 $ 1,01%

224,70 $ 2,25 $ 1,01%

242,20 $ 19,75 $ 8,88%

242,20 $ 17,50 $ 7,79%

242,20 $ 17,50 $ 7,79%

200,00 $ (42,20 $) -17,42%

200,00 $ (42,20 $) -17,42%

200,00 $ (42,20 $) -17,42%

14.3. Étudiants aux cycles supérieurs (profil recherche)
Liste des frais Facturés par session Frais d’inscription Vie étudiante 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

40,00 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

42,50 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

45,00 $ 20,00 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

81

Facturés par crédit Services aux étudiants Frais technologiques Droits d’auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,60 $

2,23 $ 8,00 $ 0,75 $

2,23 $ 8,00 $ 0,75 $

2,23 $ 9,00 $ 0,75 $

2,23 $ 9,00 $ 0,75 $

2,23 $ 9,00 $ 0,75 $

3,25 $ 10,00 $ 0,75 $

3,25 $ 10,00 $ 0,75 $

3,25 $ 10,00 $ 0,75 $

222,45 $

222,45 $

222,45 $

222,45 $ -$ 0,00%

224,70 $ 2,25 $ 1,01%

224,70 $ 2,25 $ 1,01%

242,20 $ 19,75 $ 8,88%

242,20 $ 17,50 $ 7,79%

242,20 $ 17,50 $ 7,79%

275,00 $ 32,80 $ 13,54%

275,00 $ 32,80 $ 13,54%

275,00 $ 32,80 $ 13,54%

14.4. Étudiants au statut de rédaction

Note : à partir du 4e trimestre à la maîtrise et du 7e trimestre au doctorat (pour un étudiant à temps plein)
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais d'inscription Vie étudiante Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

70,00 $ 40,00 $ 20,00 $

70,00 $ 40,00 $ 20,00 $

70,00 $ 40,00 $ 20,00 $

70,00 $ 40,00 $ 20,00 $

250,00 $ 40,00 $ 20,00 $

250,00 $ 40,00 $ 20,00 $

250,00 $ 42,50 $ 20,00 $

250,00 $ 42,50 $ 20,00 $

250,00 $ 42,50 $ 20,00 $

250,00 $ 45,00 $ 20,00 $

250,00 $ 45,00 $ 20,00 $

250,00 $ 45,00 $ 20,00 $

130,00 $

130,00 $

130,00 $

130,00 $ -$ 0,00%

310,00 $ 180,00 $ 138,46%

310,00 $ 180,00 $ 138,46%

312,50 $ 182,50 $ 140,38%

312,50 $ 2,50 $ 0,81%

312,50 $ 2,50 $ 0,81%

315,00 $ 2,50 $ 0,80%

315,00 $ 2,50 $ 0,80%

315,00 $ 2,50 $ 0,80%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

82

14.5.

Sources

UQAT. Droits de scolarité. [http://www.uqat.ca/Repertoire/fraisdescolarite.asp, consulté le 17 juin 2009] UQAT. Guide d’inscription 2008-2009. [http://www.uqat.ca/Repertoire/Telechargements/guide_inscrip.pdf, consulté le 17 juin 2009] UQAT. Droits de scolarité. [http://www.uqat.ca/etudes/admission/?menu=frais, consulté le 22 janvier 2011] Informations transmises directement par le service des finances de l’UQAT : grilles de calcul des frais de scolarité et autres pour les années 2007-08, 2008-09 et 2009-10.

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

83

15. Université du Québec en Outaouais
15.1. Étudiants au baccalauréat et aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais généraux Équipements sportifs Facturés par crédit Services aux étudiants Frais technologiques Droits d’auteur Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 27,00 $ 40,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 30,00 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

4,31 $ 4,00 $ 0,64 $

4,31 $ 4,00 $ 0,64 $

4,31 $ 4,00 $ 0,68 $

4,31 $ 4,00 $ 0,73 $

4,31 $ 4,00 $ 0,73 $

4,31 $ 4,00 $ 0,73 $

4,31 $ 4,00 $ 0,78 $

4,31 $ 4,00 $ 0,78 $

4,31 $ 4,00 $ 0,78 $

4,31 $ 4,25 $ 0,85 $

4,31 $ 4,25 $ 0,85 $

4,31 $ 4,25 $ 0,85 $

201,25 $

201,25 $

201,85 $

202,60 $ 1,35 $ 0,67%

202,60 $ 1,35 $ 0,67%

202,60 $ 0,75 $ 0,37%

203,35 $ 0,75 $ 0,37%

203,35 $ 0,75 $ 0,37%

203,35 $ 0,75 $ 0,37%

211,15 $ 7,80 $ 3,84%

211,15 $ 7,80 $ 3,84%

211,15 $ 7,80 $ 3,84%

15.2. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Frais d'inscription 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

70,00 $ 40,00 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

84

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

110,00 $

110,00 $

110,00 $

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

110,00 $ -$ 0,00%

15.3. Sources

UQO. Règlement relatifs aux droits de scolarité et autres frais. [http://www.uqo.ca/direction-services/secretariatgeneral/politiques-reglements/documents/reglementfraisetudiantsoctobre2007.pdf, consulté le 17 juin 2009] UQO. Simulation de frais de scolarité. [http://services.uqo.ca/SimulationFraisEnLigne/, consulté le 17 juin 2009] UQO. Simulation de frais de scolarité. [http://services.uqo.ca/SimulationFraisEnLigne/, consulté le 22 janvier 2011] Informations transmises directement par le service des finances de l’UQO : frais autres que les droits de scolarité, années 2006-07 à 2009-10.

16. Université du Québec à Trois-Rivières
16.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session SAE - Vie étudiante SAE - Sports Frais généraux Assurance accident 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

30,00 $ 30,00 $ 20,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,64 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,64 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,64 $ 0,22 $

30,00 $ 30,00 $ 41,49 $ 0,22 $

30,00 $ 30,00 $ 41,49 $ 0,22 $

30,00 $ 30,00 $ 41,49 $ 0,22 $

30,00 $ 30,00 $ 41,61 $ 0,22 $

30,00 $ 30,00 $ 41,61 $ 0,22 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

85

Facturés par crédit Copibec Frais technologiques 0,73 $ -$ 0,73 $ 4,00 $ 0,73 $ 4,00 $ 0,73 $ 4,00 $ 0,97 $ 4,06 $ 0,97 $ 4,06 $ 0,97 $ 4,06 $ 1,03 $ 4,15 $ 1,03 $ 4,15 $ 1,03 $ 4,06 $ 1,06 $ 4,15 $ 1,06 $ 4,15 $

Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

93,05 $

173,05 $

173,05 $

173,05 $ 80,00 $ 85,98%

178,19 $ 5,14 $ 2,97%

178,19 $ 5,14 $ 2,97%

176,31 $ 3,26 $ 1,88%

179,41 $ 1,22 $ 0,68%

179,41 $ 1,22 $ 0,68%

178,06 $ 1,75 $ 0,99%

179,98 $ 0,57 $ 0,32%

179,98 $ 0,57 $ 0,32%

16.2. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session SAE - Vie étudiante SAE - Sports Frais généraux Assurance accident Facturés par crédit Copibec Frais technologiques 0,73 $ -$ 0,73 $ 4,00 $ 0,73 $ 4,00 $ 0,73 $ 4,00 $ 0,97 $ 4,06 $ 0,97 $ 4,06 $ 0,97 $ 4,06 $ 1,03 $ 4,15 $ 1,03 $ 4,15 $ 1,03 $ 4,15 $ 1,06 $ 4,16 $ 1,06 $ 4,16 $ 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

30,00 $ 30,00 $ 20,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,00 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,64 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,64 $ 2,10 $

30,00 $ 30,00 $ 40,64 $ -$

30,00 $ 30,00 $ 41,49 $ -$

30,00 $ 30,00 $ 41,49 $ -$

30,00 $ 30,00 $ 41,49 $ -$

30,00 $ 30,00 $ 41,61 $ -$

30,00 $ 30,00 $ 41,61 $ -$

Total FIO – 15 crédits

93,05 $

173,05 $

173,05 $

173,05 $

178,19 $

178,19 $

176,09 $

179,19 $

179,19 $

179,19 $

179,91 $

179,91 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

86

Variation ($) Variation (%)

80,00 $ 85,98%

5,14 $ 2,97%

5,14 $ 2,97%

3,04 $ 1,76%

1,00 $ 0,56%

1,00 $ 0,56%

3,10 $ 1,76%

0,72 $ 0,40%

0,72 $ 0,40%

16.3. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction SAE - Vie étudiante SAE Sports Frais généraux Assurance accident Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 20,00 $ 2,10 $

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 40,00 $ 2,10 $

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 40,00 $ 2,10 $

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 40,00 $ 2,10 $

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 40,64 $ 2,10 $

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 40,64 $ 2,10 $

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 40,64 $ -$

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 41,49 $ -$

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 41,49 $ -$

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 41,49 $ -$

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 41,61 $ -$

70,00 $ 17,50 $ 17,50 $ 41,61 $ -$

127,10 $

147,10 $

147,10 $

147,10 $ 20,00 $ 15,74%

147,74 $ 0,64 $ 0,44%

147,74 $ 0,64 $ 0,44%

145,64 $ (1,46 $) -0,99%

146,49 $ (1,25 $) -0,85%

146,49 $ (1,25 $) -0,85%

146,49 $ 0,85 $ 0,58%

146,61 $ 0,12 $ 0,08%

146,61 $ 0,12 $ 0,08%

16.4. Sources

AGEUQTR. (2007). Mémoire sur les frais afférents. Trois-Rivières : Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières. UQTR. Calcul sommaire du coût d’un trimestre. [https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/finw006, consulté le 17 juin 2009] UQTR. Calcul sommaire du coût d’un trimestre. [https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/finw006, consulté le 22 janvier 2011]

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

87

17. Université de Sherbrooke
17.1. Étudiants au baccalauréat
Liste des frais Facturés par session Frais d'inscription Transport en commun Facturés par crédit Services à la vie étudiante Service du sport et de l’A.P. Droits d'auteur Services administratifs Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ -$

30,00 $ 15,00 $

30,00 $ 27,00 $

30,00 $ 27,39 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $

5,47 $ 2,85 $ 0,82 $ 2,87 $

5,47 $ 2,85 $ 0,82 $ 2,87 $

5,47 $ 2,85 $ 0,82 $ 2,87 $

198,45 $

198,45 $

198,45 $

202,20 $ 3,75 $ 1,89%

202,20 $ 3,75 $ 1,89%

202,20 $ 3,75 $ 1,89%

206,25 $ 4,05 $ 2,00%

206,25 $ 4,05 $ 2,00%

206,25 $ 4,05 $ 2,00%

225,15 $ 18,90 $ 9,16%

237,15 $ 30,90 $ 14,98%

237,54 $ 31,29 $ 15,17%

17.2. Étudiants aux cycles supérieurs
Liste des frais Facturés par session Frais d'inscription 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

30,00 $

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

88

Transport en commun Facturés par crédit Services à la vie étudiante Service du sport et de l’A.P. Droits d'auteur Services administratifs Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%)

-$

-$

-$

-$

-$

-$

-$

-$

-$

15,00 $

27,00 $

27,39 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $ 198,45 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $ 198,45 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $ 198,45 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $ 202,20 $ 3,75 $ 1,89%

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $ 202,20 $ 3,75 $ 1,89%

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $ 202,20 $ 3,75 $ 1,89%

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $ 206,25 $ 4,05 $ 2,00%

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $ 206,25 $ 4,05 $ 2,00%

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $ 206,25 $ 4,05 $ 2,00%

5,47 $ 2,85 $ 0,82 $ 2,81 $ 224,25 $ 18,00 $ 8,73%

5,47 $ 2,85 $ 0,82 $ 2,81 $ 236,25 $ 30,00 $ 14,55%

5,47 $ 2,85 $ 0,82 $ 2,81 $ 236,64 $ 30,39 $ 14,73%

17.3. Étudiants au statut de rédaction
Liste des frais Facturés par session Frais de rédaction Services à la vie étudiante Services à la vie étudiante Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

305,00 $ 23,93 $ -$ 328,93 $

305,00 $ 23,93 $ -$ 328,93 $

305,00 $ 23,93 $ -$ 328,93 $

305,00 $ 24,41 $ -$ 329,41 $ 0,48 $ 0,15%

305,00 $ 24,41 $ -$ 329,41 $ 0,48 $ 0,15%

305,00 $ 24,41 $ -$ 329,41 $ 0,48 $ 0,15%

305,00 $ 24,90 $ -$ 329,90 $ 0,49 $ 0,15%

305,00 $ 24,90 $ -$ 329,90 $ 0,49 $ 0,15%

305,00 $ 24,90 $ -$ 329,90 $ 0,49 $ 0,15%

305,00 $ -$ 15,00 $ 320,00 $ (9,90 $) -3,00%

305,00 $ -$ 27,00 $ 332,00 $ 2,10 $ 0,64%

305,00 $ -$ 27,39 $ 332,39 $ 2,49 $ 0,75%

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

89

17.4. Étudiant inscrit à un stage coopératif
Liste des frais Facturés par session Frais d'inscription Transport en commun Facturés par crédit Services à la vie étudiante Service du sport et de l’A.P. Droits d'auteur Services administratifs Total FIO – 15 crédits Variation ($) Variation (%) 2007-2008 Été Hiv. Aut. Été 2008-2009 Hiv. Aut. Été 2009-2010 Hiv. Aut. Été 2010-2011 Hiv. Aut.

-$ -$

-$ -$

-$ -$

-$ -$

-$ -$

-$ -$

-$ -$

-$ -$

-$ -$

315,00 $ 15,00 $

315,00 $ 27,39 $

315,00 $ 27,39 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $

5,15 $ 2,69 $ 0,69 $ 2,70 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $

5,25 $ 2,74 $ 0,74 $ 2,75 $

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $

5,36 $ 2,79 $ 0,79 $ 2,81 $

5,47 $ 0,00 $ 0,00 $ 0,00 $

5,47 $ 0,00 $ 0,00 $ 0,00 $

5,47 $ 0,00 $ 0,00 $ 0,00 $

198,45 $

198,45 $

198,45 $

202,20 $ 3,75 $ 1,89%

202,20 $ 3,75 $ 1,89%

202,20 $ 3,75 $ 1,89%

206,25 $ 4,05 $ 2,00%

206,25 $ 4,05 $ 2,00%

206,25 $ 4,05 $ 2,00%

412,05 $ 205,80 $ 99,78%

424,44 $ 218,19 $ 105,79%

424,44 $ 218,19 $ 105,79%

17.5. Sources

Université de Sherbrooke. Admission : coût des études. [http://www.usherbrooke.ca/admission/cout-des-etudes/, consulté le 18 juin 2009] Université de Sherbrooke. Bureau de la registraire – Annuaires. [http://www.usherbrooke.ca/programmes/annuaire/, consulté le 18 juin 2009] Université de Sherbrooke. Admission : coût des études. [http://www.usherbrooke.ca/admission/cout-des-etudes/ etudiantes-et-etudiants-quebecois/, consulté le 22 janvier 2011]
Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009 90

Annexe III - Lettre du MELS

Avis sur l’encadrement des frais institutionnels obligatoires Fédération étudiante universitaire du Québec - 2009

91