Le secteur des agences de voyage

le monde du commerce et de l’entreprise m’était presque inconnu.3. pour affaires et autres motifs non liés à l'exercice d'une activité rémunérée dans le lieu visité. Le tourisme comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et séjours dans des lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année.V. en effectuant quelques premières recherches sur le secteur. L’ avenir des agences de voyages ? 3. à des fins de loisirs. l’envie de conseiller. Aspect économique 2.2. je me suis alors demandé quel secteur j’allais pouvoir étudier. il me fut facile de sélectionner deux secteurs qui me paraissaient intéressants d’approfondir : L’immobilier et le Tourisme. Aspect juridique 3. mes envies et mes compétences. Étude de l’environnement Conclusion Annexes : I/ Fiches métiers II/ C. En répertoriant mes loisirs.1. la découverte de nouvelles cultures. En effet. je . d’organiser des séjours ont favorisé ma prise de direction. et Lettre de Motivation III/ Interview d’un agent de voyage Introduction Lors de la présentation des Projets Professionnels et Personnels en début d’année.2.Les agences de voyages Introduction 1.1. Aspect financier 2. Mon choix s’arrêta sur le second secteur. le goût que je possède pour les voyages.3. Cependant. Étude de la demande 3. Les différents aspects du secteur 2. Étude de l’offre 3. Définition du secteur 2. Arrivant d’une filière générale et scientifique.

1 Aspect économique Les agences de voyages et activités d’informations touristiques ont une place importante au sein des services aux particuliers. les offices de tourisme. Les différents aspects du secteur 2. Elles représentent en effet 12.3Z de la N. les centrales de réservation de gîtes ruraux et organismes similaires exerçant à l’échelle départementale. mais aussi par les accompagnateurs de groupes.F. pour cause. régionale ou nationale. le taux de temps partiel dans les agences de voyages est plus faible . ne sont pas plus d’une vingtaine. Elles incluent dans un premier temps la fabrication et la vente de voyages.me suis aperçue qu’étudier le tourisme dans son intégralité allait m’être difficile. 2. elles génèrent un chiffre d’affaires atteignant presque les 12 milliards d’euros. celles-ci regroupant des fonctions qui englobent un nombre important de compétences liées au commerce et à la communication. mais aussi la vente de séjours organisés par d’autres entreprises et de circuits sur catalogues. Regroupant près de 4000 entreprises en 2004. Appartenant toutes à des groupes. (Nomenclature d’activité française). la délivrance de titre de transport. C’est pourquoi mon travail s’orientera uniquement vers les agences de voyages. sans oublier les services d’informations touristiques et les services de guides touristiques. j’étudierai les différents aspects du secteur (économiques.) Une grande majorité des employés travaillent à temps plein. 1. de 250 salariés et plus.A. financier et juridique) puis j’observerai les raisons qui font du tourisme un marché important au sein des services aux particuliers. Les entreprises restantes. Les prestations de ces entreprises sont nombreuses. des services de restauration. Tout d’abord. (Les dix plus grandes agences de voyages seront énumérées en annexe.4% du chiffre d’affaires de ces services. des possibilités d’hébergement. Les agences de voyages sont souvent des entreprises de petite taille : 80 % d’entre elles fonctionnent avec moins de 10 salariés et réalisent 22 % du chiffre d’affaires global. elles génèrent 25 % du chiffre d’affaires et occupent environ un tiers des actifs du secteur. syndicats d’initiative. Définition du secteur Le secteur des agences de voyages est classé 63. Il englobe les services rendus par les agences de voyages. des spectacles.

7 37 Ensemble 3860 12185 16. le taux de non-salariés est seulement de 4 %. Nous apprenons aussi que les agences de voyages sont de plus en plus féminisées.1 88. La rémunération moyenne est un peu plus élevée . 26 % contre 21 % pour les autres secteurs.4 36 .tranch e Nombre d’entreprises Chiffre d’affaires Effectif salarié équivalent temps plein Personnes occupées Exportations (M d’€) Investissement (M d’€) 124 688 582 652 15 1 0 à 9 10 à 30 à 50 salariés 29 49 99 3163 2891 9656 11141 200 14 419 72 46 970 à 100 Ensemble salariés et + 36 3860 4822 18510 12185 40312 41958 745 152 1921 893 5984 2699 2882 6068 2706 28882 18510 121 9 61 5 24 5 325 119 RÉPARTITON SELON LE CHIFFRE D’AFFAIRES -200K€ Nombre d’entreprises Chiffre d’Affaires Valeur ajoutée/Chiffre d’Affaires (en %) Frais de personnel/Valeur Ajoutée (en %) Frais de personnel/Salarié (K€) 1154 101 59.2 64 33 62.4 73. au lieu d’à peine la moitié dans l’ensemble des services aux particuliers.4 30 200K€ à 500K€ à 5M€ et + 500K€ 5M€ 804 1563 339 272 2532 9279 52. On y trouve en effet 74 % de femmes. 2.que dans l’ensemble des services aux particuliers (13 % contre 35 %) de même.2 Aspect financier Voici un descriptif financier du sous-secteur des agences de voyages selon l’INSEE : RÉPARTITION SELON L’EFFECTIF SALARIÉ H.8 22.5 13.8 36 78.

8 10.Investissement/Valeur 3. coût personnel ext.4 Ajoutée 2.) . Valeur ajoutée Millions d'Euros > 30 salariés < 30 salariés VENTILATION DES CONSOMMATIONS INTERMEDIAIRES sous traitance incorp. hors ss-traitance (ce graphique sectoriel concernant les entreprises de 30 salariés et plus ou de plus de 3 Millions d’euros de chiffre d’affaires. achats pour revente Achat incorp.6 7.9 2.6 DU CHIFFRE D'AFFAIRES A LA VALEUR AJOUTEE 14000 12000 10000 8000 6000 4000 2000 0 Chiffre d'affaire Conso. crédit bail charges ext. Inter.

Balance des paiements. SETEL Dépenses Solde s 1887 -968 464 1410 97 1277 1 12 -200 -760 -89 -661 -1 -7 2003 Recette Dépenses Soldes 815 239 573 5 552 0 3 1735 378 1350 88 1234 4 3 -920 -139 -777 -83 -682 -4 0 .TRANSACTIONS COURANTES AGENCES DE VOYAGES (en millions d'euros) 2001 2002 Recettes Dépenses Solde Recettes s Transaction 965 1976 -1011 919 s courantes Biens 291 507 -216 264 Services 666 1461 -795 650 dont : *transports 13 129 -116 8 *voyages 626 1279 -653 616 Revenus 0 3 -3 0 Transferts 8 5 3 5 courants Source : Banque de France.

par écrit préalablement à la conclusion du contrat : • du contenu des prestations proposées relatives au transport et au séjour (passeports. économiques ou commerciales. Il engage sa responsabilité sur toute information fausse ou inexacte énoncée dans ses prospectus publicitaires. quel avenir ? 3. juridiques. Les agences de voyages sont tenues d’assurer une obligation de sécurité à l’égard de leur client. Ainsi.2. le nombre de vacanciers a plus que décuplé en 40 ans et devrait même être multiplié par 3 dans les 20 ans à venir selon l’organisation mondiale du tourisme (OMT). visas…) • du prix • des modalités de paiement • des conditions d’annulation • des conditions de franchissement des frontières. Le vendeur doit informer les intéressés. l’évolution de la demande en matière de tourisme peut être vue à travers un certain nombre de tendances susceptibles de la structurer. l’agent est garant de la bonne exécution de ceux-ci et en assume la responsabilité. il faut : – justifier de 5 ans de pratique dont trois ans en qualité de cadre dans une agence de voyages ou une association de tourisme agréée ou un service de tourisme d’une entreprise de transport soit – justifier d’un diplôme comme : • BTS de tourisme : ventes et productions touristiques • licence ou niveau sanctionné par un diplôme d’Etat et sanctionnant des études touristiques. Les agences de voyages. • diplômes d’écoles spécialisées (à partir de BAC +2 ou 3) En qualité d’organisateur de voyages. Ces touristes ne sont pas que plus nombreux : ils ont aussi de nouvelles habitudes de consommation.3 Aspect juridique L’octroi de la licence d’agent de voyage est conditionné à diverses garanties. . 3. Elles répondent des fautes commises dans le choix des prestataires ou organisateurs.1 Étude de la demande Avec 693 millions de touristes dans le monde en 2004. Il a un rôle de conseil et d’assistance de sa clientèle en cas de difficultés. Pour obtenir une licence professionnelle d’agence de voyages.

les jeunes retraités seront de plus en plus nombreux à prendre des vacances et à voyager.La personnalisation : De plus en plus. Une réponse possible est le forfait à la carte où le client en mélangeant des prestations toutes prêtes se fabrique son voyage. Les vacanciers seront de plus en plus attentifs à l’image de la destination. Ils attendront donc une souplesse croissante dans les formules qui leur seront proposées. Le développement d’Internet sera un puissant levier à la poursuite de cette évolution. vaccins…) feront réfléchir le client sur le choix final. Mais ils ne constitueront pas un groupe homogène. L’urbanisation : . fixé à l’avance et non modifiable. Or l’offre de voyage aurait plutôt tendance à se banaliser sous l’effet de la concentration de voyagistes et de l’attente en matière de sécurité et de confort. Le low cost : Le développement des compagnies aériennes à bas prix témoigne à la fois d’une volonté des voyageurs de payer moins cher. On devrait observer l’envie de retrouver le rythme des saisons intermédiaires (printemps. la demande s’accroît pour les produits individualisés. comme les prix (promotions. Il apparaît donc probable que la part des ventes de dernières minutes va continuer de s’accroître. D’autres. La saisonnalité : Avec les RTT. mais modifiables à tout moment. dernière minute…). L’opportunisme : La destination ne sera plus le critère prépondérant dans le choix des vacances. beaucoup de salariés disposent de six à huit semaines de vacances. d’autres emmèneront leurs petits-enfants. La flexibilité : Les vacanciers souhaiteront pouvoir conserver le contrôle de leurs vacances sans êtres engagé dans un système contraignant. Les jeunes chercheront à se différencier des plus âgés. L’improvisation : La planification des vacances est peu compatible avec une perception floue de l’avenir et une volonté de payer le moins cher possible. automne) en leur consacrant des vacances spécifiques. Certains voyageront en groupe. les contraintes (passeport. La séniorisation : Du fait du vieillissement en cours. les activités proposées. Par exemple : Le transfert du tourisme à destination des Antilles vers la République Dominicaine jugée plus accueillante et moins chère. mais aussi de leur désir de reprendre l’initiative dans la relation avec l’offre. Les prestations devront non seulement être personnalisées. visas.

Nouvelles Frontières. le temps et les différentes opportunités. le contrôle de ses vacances. séjours sportifs…) À côté des géants du secteur. compétitions sportives. Elles doivent. Leur principal outil : les brochures. indispensables. expositions… L’animation : On devrait observer une demande croissante d’animations sur les lieux de vacances afin de renouveler leur intérêt et de favoriser la convivialité.2. Étude de l’offre Les acteurs du tourisme : Le tourisme vit et se développe grâce à une multitude d’entreprise et de structures connues ou non du grand public. La brochure doit faire rêver. avec des petits moyens souvent. il existe une multitude de petites structures souvent spécialisées. faire face à une concurrence souvent très rude.Le tourisme urbain devrait prendre une place croissante notamment à travers les courts séjours. du simple vol au circuit en groupe accompagné. Elles proposent diverses formules. Fram… • Les spécialistes par destination comme Pacha Tour ou Asia… • Les spécialistes par produits (culturels. le choix des activités. sécuriser et aider à choisir. ils seraient entre 400 et 500 à proposer du voyage. Voici les 10 plus grandes entreprises : • • • • • • • • • Agence de voyages Fer Route Air Mer (FRAM) Club Méditerranée Euro Disney vacances Groupe Marmara Havas Voyages American Express Jet Tours Look Voyages Thomas Cook Voyage Nouvelle Frontière Touraventure . en passant pas l’autotour individuel. Ces entreprises imaginent et élaborent leurs voyages. On peut les classer ainsi : • Les généralistes : Club Med. Les principaux acteurs du monde du tourisme sont les voyagistes (ou tour opérator TO). courts séjours. Il sera principalement centré sur le patrimoine culturel et sur l’assistance à des évènements de toutes sortes : spectacles. plus ou moins élaborées. On peut donc relever grâce à ces différentes tendances les motivations des consommateurs qui sont principalement :le prix. 3. En France. être attractive.

• Voyage Kuoni La distribution du voyage : Le secteur de la distribution du voyage représente l’essentiel des emplois. conservant ainsi une certaine autonomie. On recense trois types d’agences : Certaines (de moins en moins nombreuses) sont totalement indépendantes. comme la location de voiture. la réservation d’hôtel ou la vente d’assurances. comme le ferait un voyagiste. Elles peuvent également produire leurs propres voyages. l’affaire est jouée en quelques clics !). car. qui peut être « intégré » s’il appartient à un propriétaire unique ou « volontaire » lorsque les agences sont adhérentes. Ce secteur a connu de profonds bouleversements ces dernières années. d’autres modes de distribution des produits touristiques ont fait leur apparition : • Internet • Call centers • Etc … Cela a totalement modifié les habitudes de travail. Cela s’explique essentiellement par le fait qu’une même licence peut être utilisée par divers points de vente. Les autres font partie d’un réseau. Elles proposent l’ensemble des prestations liées au tourisme. Le problème ? La peur de perdre des emplois à cause de cette utilisation généralisée des nouvelles technologies. Difficile de définir le nombre d’agences présentes sur le territoire : il varie de 5012 à 5284 selon les sources. Ce qu’on appelle à présent le « e-tourisme » est devenu un mode d’achat du voyage à part entière. . une nouvelle forme de concurrence : le commerce en ligne. Certaines agences développent également un service réceptif (chargé d’accueillir les touristes étrangers) qui ne se consacre qu’à cette activité. nouveau réseau de communication : Les agences de voyages traditionnelles ont vu apparaître. devant la vente de voyages organisés. Les premières entreprises de la distribution sont évidemment les agences de voyages. En effet : l’activité d’émission de billetterie des agences traditionnelles est menacée (sur le net. Les agences proposent d’autres services. La billetterie représente l’essentiel de leur activité. Internet. ces dernières années. à côté des traditionnelles agences.

) On peut alors regretter que le secteur « agence de voyages » soit le seul à pourvoir des emplois relativement stables dans le milieu touristique (les autres étant souvent des emplois précaires dus à la saisonnalité). Mais ce statut risque peut-être de disparaître avec le développement des agences de voyages sur le net qui paraît un concurrent de plus en plus sérieux … Même si je sais que je n’ai pas la vocation à devenir agent de voyage. Pour cela. le choix se réduit le plus souvent au seul poste de chef de produit (forfaitiste) car la profession privilégie les BTS Tourisme.Si les grands groupes sont les premiers bénéficiaires de la vente virtuels. des conditions météorologiques et des risques de maladies est indispensable dans ce secteur. je retiendrais la diversité des métiers que le tourisme nous propose (selon si l’on souhaite se déplacer ou pas). étudiants en Techniques de Commercialisation. En effet. d’écoute vis-à-vis de la clientèle. Qui aurait cru que les vols pour le Canada ou le Québec seraient eux aussi touchés ? Conclusion Le secteur des agences de voyages est vaste et peut être très enrichissant. les petits en profitent également : une auberge perdue dans la campagne. la connaissance du régime politique. l’environnement est l’un des segments principaux de la démarche des agences de voyages. ce secteur m‘a attiré dans le sens où il faut à la fois faire preuve de créativité en matière de projet.3 L’environnement L’activité du secteur dépend de nombreux critères qu’il faut savoir prendre en compte. 3. Malgré cela. (Pour cette raison. De cette étude. peuvent créer des troubles sur l’activité économique. ce projet professionnel personnalisé m’aura fait prendre conscience de mes souhaits professionnels. les vols à destination des États-Unis ont lourdement chuté après les attentats du 11 septembre 2001. Cependant. Ainsi. un petit TO spécialisé dans une destination rare peuvent acquérir une plus grande notoriété. en Palestine ou même encore en Irak ? La réponse est bien évidemment non. pour un commercial. mais surtout de communication. En effet. de décrocher un stage dans une agence de voyages. . il est difficile. il s’agit d’observer le monde et la société dans laquelle nous vivons actuellement. Pouvons-nous proposer à notre clientèle un voyage organisé en Israël. des évènements inattendus. tels les attentats ou les catastrophes naturelles. Par exemple. pour nous.

Établir les devis des prestations touristiques proposées. mais peut dans certains cas nécessiter des déplacements. conçoit et construit des voyages à forfait pour des individuels ou des groupes à destination de la France ou de l’étranger.Anticiper les besoins évolutifs de la clientèle. Activités spécifiques : * Activités exercées : .Fabriquer des produits touristiques sur catalogue ou à la demande. Compétences techniques de base : .Suivre l’exploitation commerciale des produits. . parlé) est exigé. Formation et expérience : Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveaux IV.. Peut animer une équipe et prendre en charge la commercialisation des produits touristiques.. culturels. . politiques) dans un pays ou sur un site.Rédiger les programmes et participer à l’élaboration de la brochure.Négocier les contrats avec les différents prestataires de services. L’emploi/métier est également accessible par la voie de la formation continue. Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier : L’emploi/métier s’exerce essentiellement en relation téléphonique ou par terminal avec les compagnies de transport. L’anglais courant (lu..Annexes I/ Fiches métiers Forfaitiste Définition de l’emploi/métier : Étudie.Créer de nouveaux produits correspondant à des événements d’actualité (naturels. III et II (Bac à Bac + 4) obtenues de préférence dans le tourisme après une expérience confirmée dans ce domaine et une connaissance approfondie de ses produits. Le travail est généralement sédentaire.. . Capacités liées à l’emploi : * L’emploi/métier requiert d’être capable de : . Chiffre le coût des programmes touristiques et assure la promotion auprès des prestataires de services. . . écrit. les différents prestataires de services et les correspondants locaux.

les élus. Les déplacements sont fréquents.Déplacements.Animer une équipe. Directeur (trice) d’office de tourisme Définition de l’emploi/métier : Participe à la conception et à la mise en œuvre d’une stratégie globale de développement et de dynamisation d’un territoire (ville.Les réunions.Autres.Anglais.Tour opérateur. les entreprises . d’ordre culturel (programme de loisirs. les associations. bassin d’emploi…) en intégrant des préoccupations d’ordre économique (implantation de nouvelles entreprises. à l’élaboration technique d’un projet concernant l’ensemble ou une partie des actions à mener. Procède.Autocariste. se tiennent souvent en soirée et parfois le samedi. Assure la réalisation et le suivi du projet. .Agence réceptive. Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier : L’emploi/métier s’exerce dans des organismes divers. * Outils utilisés : ... . à partir d’analyses et d’études concrètes. Lieu d’exercice de l’activité : . parc naturel régional. publics ou privés (syndicat ou structure de coopération intercommunale. région.Commercialisation des produits touristiques. * Responsabilités exercées : .Espagnol. * Langues étrangères : . les administrations. équipements. Les contrats sont le plus souvent à durée . d tourisme…). . Peut aussi encadrer une équipe. nombreuses. d’ordre social (habitat. .Organisation de rallyes (automobiles…). . associations interinstitutionnelles. protection de l’environnement…). collectivité territoriale…) L’activité s’effectue au sein d’une équipe pluridisciplinaire et nécessite d’impliquer étroitement les partenaires locaux. Conditions de travail : . prend en compte les initiatives locales et les avis des populations. Facilite le travail partenarial. comité de bassin d’emploi. services…).matériel informatique. Peut assurer la coordination ou être maître oeuvre de l’ensemble des actions.

Formation et expérience : Les conditions d’accès sont variables. Activités spécifiques : * Spécialisations fonctionnelles . Compétences techniques de base : -Analyser les données globales et spécifiques se rapportant au territoire concerné. . -Organiser la promotion externe des projets. . -Faciliter sur le terrain la mise en œuvre des actions. emploi.Se positionner comme médiateur d’intérêts divergents.Observer et Analyser un milieu. - . de la communication… L’expérience professionnelle et la connaissance de l’environnement sont des atouts prédominants. des sciences économiques ou humaines. * Champs d’intervention : .Coordination des actions de développement.Évaluation des actions de développement. l’évaluation et la pérennisation de la démarche de développement. par l’expression. . .Conception et coordination de politiques d’animation. du droit. -Monter les dossiers techniques. de l’aménagement du territoire. . Capacités liées à l’emploi : * L’emploi/métier requiert d’être capable de : .Se constituer un réseau un réseau de personnes ressources. formation…). Travailler en concertation et en complémentarité avec des équipes. la participation et la coordination des différents partenaires impliqués. Compétences associées : Connaître les mécanismes des financements publics et parapublics. .Développement d’activités économiques (entreprises. -Sensibiliser et mobiliser les publics et les partenaires institutionnels sur le programme.déterminée lorsqu’ils concernent le développement d’un ou d’une suite de projets circonscrits dans le temps. administratifs et financiers. -Assurer le suivi. Cet emploi/métier est accessible généralement avec une formation de niveaux II à I dans les domaines du travail social.Gérer des tensions et pressions de groupes ou de personnes. de l’urbanisme.Conception des stratégies de développement. .Diagnostic des problématiques de développement.

III ou II (Bac à Bac +4) dans les domaines du tourisme. écrite. Formation et expérience : Bien qu’une formation touristique et artistique soit appréciée. parlée) d’une ou plusieurs langues est indispensable.Veiller à l’exécution de toutes les prestations prévues (circuits. Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier : L’emploi/métier nécessite une disponibilité adaptée aux déplacements éloignés qui varient d’un programme à l’autre (France.Développement touristique.Secteur Associatif. Compétences techniques de base : . Encadrement d’une équipe.Missions à l’étranger.Développement culturel. Peut guider des visites dans les musées. équipements…).Animation des réunions interinstitutionnelles.Maîtrise globale des actions de développement. . de l’art. d’un syndicat d’initiative…ou pour son propre compte. environnement. Dans la majorité des cas.- . urbanisme (habitat. ressources humaines (insertion de groupes sociaux…) . visites…). . Conditions de travail : . visites…) . Veille au bon déroulement du programme touristique (circuits. Selon les cas. étranger). l’emploi/métier est accessible sans aucun diplôme particulier. Accompagnateur (trice) de voyage Définition de l’emploi/métier : Accueille et prend en charge les touristes pour le compte d’une agence de voyages. monuments et les sites historiques. l’emploi/métier est rémunéré à la vacation. d’un office de tourisme. Les guides interprètes doivent être en possession d’une carte professionnelle. logement. l’accès à la profession de guide-interprète et de conférencier s’effectue par examen national ou sur agrément du ministère du Tourisme après examen oral.Secteur Privé. . L’activité s’exerce en contact permanent avec la clientèle. * Responsabilités exercées : .Développement social.Secteur Public .Aménagement. . de l’archéologie (École du Louvre) est obligatoire. Lieu d’exercice de l’activité : . sauf dans le cas du guide-interprète et du conférencier où une formation spécifique de niveaux IV. La pratique courante (lue.

Travail le samedi .Transfert de touristes.S’exprimer et communiquer facilement.. . habilitations.. 3e âge…) .Local .Espagnol .Autres * Certifications.S’adapter à la diversité des attentes de la clientèle (affaires. .Animer les groupes de touristes.Carte professionnelle de guide-interprète. Lieu d’exercice de l’activité : * Secteur géographique : .Travail le dimanche et les jours fériés .National . .International Conditions de travail : . groupes.Italien . jeunes. . Activités spécifiques : * Activités exercées : . Compétences associées : .Animer et réguler un groupe.Donner des informations sur les sites traversés ou visités.Allemand . individuels.Connaître le pays ou les cultures étrangères. * Langues étrangères : .Commentaire de visites culturelles.Japonais . Capacités liées à l’emploi : * L’emploi/métier requiert d’être capable de : .De nuit ..Anglais .Réagir rapidement en fonction des situations imprévues.. .

Ce phénomène est surtout dû. les retraités (principalement des voyages organisés) et les jeunes qui sont de plus de plus présents surtout en Europe. Quel est le profil de vos clients ? La clientèle est très diversifiée. Que pensez-vous des nouvelles agences sur le Web ? On va devoir s’y adapter. Combien en moyenne gagne un agent de voyage ? En moyenne. Aujourd’hui plus que jamais. Quelles peuvent être les difficultés dans ce métier ? Les difficultés dans ce métier seraient selon moi . des complexes hôteliers et des compagnies de transports. il est en relation directe avec des tours opérators. mais on retrouve quelques profils de base comme les hommes d’affaires. à l’aide de l’informatique. le fait d s’adapter à la diversité de la clientèle et donc au changement régulier des offres de voyages. dans l’Étudiant. Le Tourisme. j’ai suivi une formation en BTS Tourisme ainsi qu’une année en Angleterre pour l’approfondissement de la langue. Mais ce n’est pas la première fois que l’on a menacé car depuis 1992. je pense. Il travaille essentiellement en bureau. Hors série 2005/2006 . Aujourd’hui le commerce sur le net est en plein boom et il n’épargne pas notre secteur. les agences de voyages ont perdu le monopole de vente de produits touristiques. il s’occupe des réservations de vols mais aussi de tous es services liés au tourisme. au développement des compagnies « lowcost » et de la nouvelle tendance « dernière minute ». Quelle formation avez-vous ? Après un bac ES.II/ Interview d’un agent de voyage Comment définissez-vous votre métier ? C’est un métier enrichissant à tout point de vue. on voit l’importance de l’apprentissage des langues étrangères qui peuvent être un gros handicap pour évoluer dans ce métier. est maintenant sur le marché du tourisme. elle. III/ Bibliographie Analyse du secteur : ⇒ Le guide des Métiers. un agent de voyage gagne entre 1300 et 1900 €. La grande distribution. Un agent de voyage conseille les clients.

world-tourism. Larousse.fr Fiches métiers : ⇒ www.fr ⇒ www. INSEE.fr www. 2004 ⇒ Gérard Mermet.fr .gouv.studyrama. La France des services 2005.anpe. 2004 Sites internet : ⇒ ⇒ ⇒ ⇒ www. Francoscopie 2005. Paris.fr www. Paris.onisep.org/francais/ www.⇒ Service de l’INSEE.tourisme.insee.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful