Nul n’est venu avec ce message sans être pris pour ennemi

Shaykh Abou Muhammad Al Maqdissi

Peu de gens prennent conscience de la réalité de la voie de cette grandiose religion et de l’ampleur de cette charge. Quand Allah créa le Paradis et l’Enfer, Il envoya L’ange Jibril pour les contempler, lorsqu’il vu de prime abord le Paradis et ce qu’il contenait comme délices il dit : « Ô mon Seigneur ! Nul n’entendra parler de ça sans y rentrer » Ensuite le Paradis fut entouré des différents interdits qu’il faut éviter pour y accéder, il dit alors : « Ô mon Seigneur, je craint que nul ne puisse y accéder » Le chemin choisi par Allah pour conduire au Paradis n’est pas parsemé de roses ou senteurs agréables, au contraire, il est semé de désagréments, d’épreuves, de douleurs et de sang. Et si des gens devaient accéder au Paradis sans prendre ce chemin, ça serait sans aucun doute les Messagers d’Allah et ses Prophètes qu’Il a choisi parmi ses meilleures créatures. Mais ils ont été maltraités, traité de menteurs, leur réputation fut ternie, mais ils patientèrent face à ces mensonges jusqu’à ce que vienne l’ordre d’Allah, et il n’y a pas de changement dans les paroles d’Allah. Cette vérité là, est connue de toute personne qui a étudié la voie des prophètes dans la prêche, c’est ainsi que dès le début de la prophétie, les premières paroles qu’entendit le prophète de la part de Waraqa ibn nawful qui était un homme qui avait une connaissance des livres anciens, furent : « Nul homme n’est venu avec ce message sans être pris pour ennemi » Ceux donc qui rêvent à être les héritiers des prophètes puis recherchent l’agrément des gens ou des gouvernements, n’ont pas compris la nature de cette voie.

Les prophètes sont venu pour changer la situation de leur peuples de fond en comble, et non pas pour s’immiscer dedans sous prétexte de réforme, le mal du shirk ne peut être réformé si ce n’est en l’extirpant à sa racine, c’est pour cela qu’ils furent combattus, maltraités, eux et leurs adeptes. Si la prédication du Prophète[ paix sur lui], n’était que réformiste, visant à corriger certains maux de la société comme la pauvreté, corruption et autres choses similaires comme le prétendent les prêcheurs à la raison éclairée, sans opposer un désaveu aux Mushrikines et à leurs shirks, sans qu’il ne se distingue lui et ses compagnons dans un rang faisant front aux mécréants, leur proclamant : « Dis : Ô vous les mécréants, je n’adore pas ce que vous adorez, et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore.. ». Sans tout cela, il n’aurait subit aucun tord de même que ses fidèles, et ils n’auraient étés contraints d’émigrer et de laisser la terre qu’ils préféraient. L’un de ces prêcheurs qui se définit comme Salafi, écrivit un article dans lequel il critiqua ce qu’il nomme « les Salafis Jihadistes », à croire qu’il souhaite une Salafiya sans Jihad, car celle-ci subit de nombreuses attaques, donc il cherche une Salafiya que les Tawaghites n’attaquent pas, il trouva donc cela dans la Salafiya dite réformiste, qui se soumet et se dissous dans la société. Auparavant cet homme propageait les écrits de ceux qu’il nomme les « Salafis Jihadistes », je ne sais pas si c’était par pur commerce, ou bien s’il était convaincu de la véracité de cette voie avant ce changement, quoi qu’il en est, cet homme ne nous critiquait pas, puis un jour je fut réunit avec lui dans un bureau de renseignement des ennemis d’Allah, chacun d’entre nous fut frappé puis placé seul dans une geôle pendant environ 3 semaines, une fois dehors, cet homme avait de nouvelles idées de réformes, il critiqua la Salafiya Jihadiste et se désavoua d’elle. Ainsi il en est des épreuves et de la prison, soit elle te rend plus fort ou bien elle te brise. Doucement Ô salafi réformiste! Tu n'as encore rien goûté, ce ne fut que quelques coups, penses tu que par ton désaveu de ce minhaj et le sacrifice de tes frères que tu fais par ce genre d'articles que tu présente en offrande pour obtenir la satisfaction des Tawaghites tu parviendras à ce but convoité, pauvre de toi si tu crois ça. Mêmes si les coups que nous avons reçu furent assez douloureux, car le bourreau qui tenait le gourdin ne se souciait pas de savoir que celui ci nous touchait à la tête, au visage ou aux mains ainsi qu'ailleurs, cela ne t'empêche pas de mentir ensuite sur les Salafis jihadistes en écrivant:

"Ce mouvement montre des signes de faiblesse et ce à cause des coups qu'il reçoit de la part des gouvernements…et il est actuellement dans une phase de revirement total dans ses fondements, beaucoup de ses membres abandonnent les pensées qu'ils avaient ainsi que leur méthodologie" Tu vises sûrement par là ton groupe à toi après les coups que tu as subi, et non notre mouvement à nous qu'Allah a béni et dont les épreuves n'ont fait que renforcer, et la preuve en est que de nos jours, après les attaques sur New York et Washington, celui ci est combattu de manière globale sur tout le globe et cela n'a fait que le raffermir, le consolider et l'étendre. Celui qui de nos jours, vit au quotidien avec la jeunesse musulmane après ces évènements se rendra compte de l'effet qu'a eu sur eux ces attaques. Ce n'est qu'après ces attaques que beaucoup de nos frères ont goûté à cette sensation de puissance, découvert la bonne voie, et ont pris conscience de la réalité du combat qui se déroule. Mais quand aux pessimistes, les épreuves ne les font que s'enfoncer plus dans leur défaitisme, et les coups ne leurs ajoutent que soumission et servitude. Devant ces évènements les gens se sont divisés en 2 factions comme l'a rappelé l'Imam des Moudjahiddines de notre époque. Les hypocrites ne pourront plus faire les girouettes pour tromper les jeunes de la Oumma, même les ennemis de l'Islam ne sont plus convaincu par ces pantins tout ouvert à leur culture et à leur mode de vie. Leur laxisme afin de pervertir l'Islam de son anse solide et leur gêne à divulguer la vérité sur cette religion qui est venu égorger ses ennemis qui la combattent comme l'a affirmé notre modèle [Paix sur lui] au tout début de sa prédication: " Ô gens de Qoreych, par celui qui détient mon âme être ses mains, je suis venu à vous avec l'égorgement." Les ennemis n'ont pas été convaincus par toute cette mascarade, ils n'acceptent d'eux qu'une adhésion totale dans leurs rangs et un dépouillement de la voie du Tawhid.

La tête de la mécréance ne l'a t'il pas dit ouvertement : " Vous êtes avec nous ou contre nous!" (Bush) Et s'ils comprenaient la révélation d'Allah, le verset suivant leur aurait été profitable: "Jamais les Juifs et les Chrétiens ne seront satisfaits de toi jusqu'à ce que tu suives leur voie". Mais il y a sur ces cœurs des cadenas ... Même s'ils sont attentifs ils ne répondent pas à l'appel de l'annonciateur...

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful