You are on page 1of 33

Programme d’investissements d’avenir

Conférence les Échos « Économie Recherche et Innovation » 6 Octobre 2011
http://investissement-avenir.gouvernement.fr/

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

1

Contexte et éléments de calendrier
22 juin 2009 : Décision de principe d’un emprunt national pour financer des investissements stratégiques destinés à préparer la France à passer le cap du 21ème siècle (Discours du Président de la République devant le Congrès à Versailles) 26 Août 2009 : Installation de la Commission Juppé Rocard, chargée d’identifier et d’évaluer les besoins d’investissements d’avenir (Innovation, Recherche, Industrie – développement durable) 19 Novembre 2009 : Remise du rapport Juppé Rocard 7 priorités stratégiques / 17 programmes d’actions identifiés – pas de projets individuels sélectionnés mais des recommandations en termes de gouvernance 14 Décembre 2009 : Décision du Président de la République 35 milliards d’euros ventilés / 5 priorités stratégiques confirmées (en ligne avec le rapport). Un commissaire général à l’investissement auprès du Premier Ministre et un Comité de surveillance présidé par Alain Juppé et Michel Rocard. 20 Janvier 2010 : Adoption du PLFR en Conseil des Ministres 22 Janvier 2010 : Décret portant création du Commissariat général à l’investissement et nomination en conseil des ministres de René Ricol, Commissaire général et de Jean-Luc Tavernier , Commissaire général adjoint Février 2010 : Rôle du CGI et du Comité de Surveillance confirmé dans la discussion parlementaire 3 Mai 2010 : Comité interministériel pour la signature des dix premières conventions et lancement des trois premiers appels à manifestation d’intérêt 10 décembre 2010 : La 35ème et dernière convention, « Véhicules du futur » est publiée au Journal Officiel

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

2

Contexte et éléments de calendrier
20 Janvier 2011: Annonce des 52 lauréats de la première vague d’appel à projets « Équipements d’excellence » 25 janvier 2011 : Annonce des 10 lauréats de l’appel à projets « Cohortes » 23 février 2011 : Annonce des 5 lauréats de l’appel à projets « Biotechnologies et bioressources » 4 mars 2011 : Annonce des 11 lauréats des appels à projets « Infrastructures nationales de recherche en biologie et santé » et « Démonstrateurs préindustriels en biotechnologies » 23 mars 2011 : Annonce des lauréats des appels à projets « Espace » : 3 satellites retenus et 82,5 M€ pour le volet « Lanceur de nouvelle génération » 25 mars 2011 : Annonce des 100 lauréats de l’appel à projets « Laboratoires d’excellence » 25 mars 2011 : Annonce des 7 projets présélectionnés de l’appel à projets « Initiatives d’excellence » 30 mars 2011 : Annonce des 6 lauréats de l’appel à projets « Instituts Hospitalo-universitaires » mai 2011 : Premières décisions dans la formation en alternance et l’hébergement des apprentis 3 mai 2011 : Annonce des 5 lauréats de l’appel à projets « Sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) »

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

3

Contexte et éléments de calendrier
9 mai 2011 : Annonce des 6 lauréats de l’appel à projets « Instituts de recherche technologique (IRT) » 18 mai 2011 : Annonce des 13 lauréats des appels à projets « Nanobiotechnologie » et « Bioinformatique » 23 mai 2011 : Premières décisions d’investissements dans la formation en alternance et l’hébergement des apprentis 1er juin 2011 : Annonce des 2 premiers lauréats de l’appel à projets « Instituts d’excellence sur les énergies décarbonées » 24 juin 2011 : Lancement du Fonds National d’Amorçage – FNA 27 juin 2011 : Conférence de Presse du Président de la République 4 juillet 2011 : Annonce des lauréats du premier appel à projets « Initiatives d’excellence » 1 – IDEX 1 8 juillet 2011 : L’État engage 28 millions d’euros pour des projets Réseaux Électriques Intelligents – Smartgrids 21 juillet 2011 : Annonce des 8 lauréats de l’appel à projets « Nanoélectronique » 14 septembre 2011 : Douze projets soutenus pour le développement de la culture scientifique et industrielle et pour l’égalité des chances
Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

4

Emprunt national et priorités stratégiques d’investissement : une démarche originale

Une commission d’experts co-présidée par MM. Juppé et Rocard : Un rapport opérationnel : 7 axes – 17 actions Une proposition pour le montant global + une ventilation par action Pas de sélection des projets individuels Une proposition de gouvernance Rapport remis en 3 mois (19 novembre) : après 200 auditions, 300 contributions Des décisions rapides : Annonces du PR le 14 décembre, sur la base du rapport Projet de loi de finances rectificative en Conseil des Ministres le 20 janvier La création du Commissariat Général à l’Investissement (janvier 2010)

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

5

Priorités stratégiques
Des priorités ciblées

Enseignement supérieur et formation : 11 Md€ Recherche : 7,9 Md€ Filières industrielles et PME : 6,5 Md€ Développement durable : 5,1 Md€ Numérique : 4,5 Md€

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

6

Un emprunt « pas comme les autres »

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

7

Un emprunt « pas comme les autres »

Constitution d’actifs :
Dotations non consomptibles + prêts + participations = 22 Md € sur 35 Md € ~ 60 % Dotations « consomptibles » : assorties d’objectifs de retour : redevances, royalties = 13 Md € sur 35 ~ 40%

Et effet de levier attendu :
co-financements (privé, collectivités locales, …) pour porter l’investissement en jeu autour de 60 Md€

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

8

Gouvernance : le schéma général de contractualisation
Projet 1
1 contrat par Projet

Projet 2 ANR
rat ont C

… Projet 1 Projet 2

Premier Ministre CGI

Contrat

ADEME

Con tra

t

… …
Phase 3 : phase projet Contractualisation entre l’opérateur et chaque lauréat Réalisation du projet Évaluation

Phase 1 : contrats opérateurs Contractualisation avec l’opérateur Un contrat par action Coordination par le CGI

Phase 2 : sélection des projets Appel d’offres Notation : jury d’experts, comité d’engagement… Validation décision finale : PM, CGI

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

9

Gouvernance : le suivi, le contrôle, l’évaluation

Un principe général : les financements sont isolés, suivis, contrôlés, évalués

Une mise en œuvre détaillée action par action, dans les contrats

Un double suivi : L’action des opérateurs Les investissements eux-mêmes

Une démarche d’ « accountability » : Des bénéficiaires vis-à-vis des opérateurs Des opérateurs vis-à-vis du CGI Du CGI vis-à-vis du Parlement et du Comité de Surveillance

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

10

Commissariat Général à l’investissement – Rôle et Missions
Le Commissariat Général à l’Investissement est chargé de la mise en œuvre du programme d’investissements d’avenir. Placé sous l’autorité du Premier ministre et dirigé par René Ricol et son adjoint Jean-Luc Tavernier, le commissariat général à l’investissement a deux missions principales : De façon générale Veiller à la cohérence des politiques d’investissement de l’État; De façon spécifique sur le programme d’investissements d’avenir, il pilote le travail interministériel afin de: Préparer les décisions du Gouvernement relatives aux conventions entre l’État et les opérateurs chargés de la gestion des fonds et de l’exécution des investissements; Coordonner la préparation des cahiers des charges accompagnant les appels à projets et vérifier leur cohérence avec l’action du Gouvernement en matière d’investissement et de réforme des politiques publiques ; Coordonner l’instruction des projets d’investissement ; Formuler des avis et propositions à l’arbitrage du Président de la République et du Premier ministre; Veiller à l’évaluation, a priori et a posteriori, des investissements, et notamment de leur rentabilité ; Dresser un bilan annuel de l’exécution des programmes d’investissement.

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

11

Le CGI : une démarche d’acccountability

Le Comité de Surveillance : MM. Juppé – Rocard Huit parlementaires Huit personnalités qualifiées : Mme F. Barré-Sinoussi, M. JM Hubert, Mme F. Layt, M. Ch. Lerminiaux, M. Ch. Marbach, Mme V. Morali, Mme N. Notat, M. L. Stoléru. Le premier rapport du comité de surveillance est disponible sur: http://investissementavenir.gouvernement.fr/content/rapports

Le Parlement : Auditions devant les Commissions des Finances + travail avec les rapporteurs spéciaux Les conventions sont transmises pour avis avant signature. Rapports annuels : chaque automne à l’occasion des débats sur les lois de finances.

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

12

Pôle “Centres d’excellence”
Les investissements d’avenir mettront l’accent sur la recherche publique et l’enseignement supérieur. C’est une priorité nationale, essentielle à l’attractivité et au développement de l’Europe au niveau mondial. Une réforme majeure qui permettra à la France de briller dans un environnement économique et mondial.

Opérateur
ANR ANR ANR ANR ANR

Action
Initiatives d'excellence Opération campus Laboratoires d'excellence (hors campus d'excellence) Equipements d'excellence (projets de taille moyenne) Plateau de Saclay Total

Montant (en Md€)
7,7 1,3 1 1 1 12

Modalités d’investissement : Fonds non-consommables, fonds consommables

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

13

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
6 appels à projets lancés dont 4 clos

Principales actions: 100 projets de laboratoires d’excellence pour 2,95 Mds€ (dont 100 M€ versés en 2011 et 2,85 Mds€ de dotations en capital) ; 52 projets d’équipements d’excellence pour un financement de 260 M€ permettant d’acquérir les équipements et 240 M€ de dotations en capital permettant de financer le fonctionnement des équipements sur 10 ans ; 3 initiatives d’excellence sélectionnées Sélection des premiers projets Saclay: Fondation de Mathématiques Jacques Hadamard, GENES – ENSAE et l’École Polytechnique, l’Institut d'Optique IOGS ainsi que l’IUT Orsay pour la réhabilitation de restaurants;

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

14

Pôle “Economie numérique”

Pour favoriser la croissance de la France, le numérique est un secteur incontournable au développement. En plus de constituer un secteur porteur de croissance et d’emplois, le secteur des technologies numériques est un levier important à la compétitivité et permet de développer l’innovation des offres dans tous les secteurs. Il est important d’accélérer le passage de la France au numérique.

Opérateur
CDC CDC ADEME

Action
Infrastructure THD Contenus numériques Smart grids Total

Montant (en Md€)
2 2,25 0,25 4,5

Modalités d’investissement : Fonds consommables, prise de participation, avance remboursable, prêts

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

15

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
18 appels à projets lancés dont 10 clos Principales actions : 2,7 M€ pour 7 projets pilote pour le déploiement des réseaux à très haut débit 8 projets de nanoélectronique pour 135 M€ ; la publication de la carte de déploiement du très haut débit par les opérateurs télécom ; le lancement d’un fonds d’investissement de 400 M€ pour les PME du numérique ; 6 projets de réseaux électriques intelligents sélectionnés pour 28 M€ (adaptation des réseaux de transports de l’électricité aux énergies renouvelables, compteurs électriques intelligents, efficacité énergétique…) ; la signature d’un accord avec les éditeurs du Livre pour numériser et valoriser les livres anciens qui ne sont plus édités ; la signature d’un accord avec les détenteurs de catalogues de films pour numériser et valoriser leur patrimoine culturel.

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

16

Pôle “Emploi, égalité des chances”
Apporter du dynamisme au pays. C’est ce que les investissements d’avenir projettent de faire en valorisant l’apprentissage et la culture scientifique, et en donnant à chacun la possibilité d’accéder au meilleur.

Opérateur
CDC CDC ANRU ANRU

Action
Formation professionnelle : développement de l'appareil de formation et hébergement des jeunes travailleurs Financement de l’économie sociale et solidaire Internats d'excellence Egalité des chances Total

Montant (en Md€)
0,5 0,1 0,2 0,3 1,1

Modalités d’investissement : Fonds consommables, prise de participation

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

17

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
4 appels à projets lancés Principales actions: 48 M€ pour les premiers internats d’excellence qui ont permis d’ouvrir 5 600 places à la rentrée 2010, auxquelles s’ajouteront 1 800 nouvelles places à la rentrée 2011 ; 7 projets innovants dans la formation professionnelle et l’hébergement des apprentis pour 31 M€ ; 12 M€ investis dans l’économie sociale et solidaire ; 12 projets sélectionnés pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle pour 44 M€

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

18

Pôle “Energie, économie circulaire”
Les investissements d’avenir en matière d’énergie engagent la France dans un nouveau modèle de croissance, enrichi par les technologies. Parce que l’Etat fait du développement durable une de ses priorités, la France doit évoluer vers une gestion plus économe des ressources et inventer des solutions technologiques nouvelles.

Opérateur
ANR ADEME ADEME CEA2 CEA2 ANDRA

Action
Instituts d'excellence sur les énergies décarbonnées Démonstrateurs énergies renouvelables et décarbonées Economie circulaire Réacteur de 4ème génération Réacteur Jules Horowitz Traitement et stockage des déchets Total

Montant (en Md€)
1 1,35 0,25 0,65 0,25 0,1 3,6

Modalités d’investissement : Fonds consommables, fonds non-consommables, avance remboursable

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

19

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
14 appels à projets lancés dont 8 clos Principales actions : 41 M€ de financement dans les énergies renouvelables marines ; Réacteurs nucléaires Jules Horowitz et ASTRID (4ème génération) en cours de réalisation pour 900 M€ ; Deux « Instituts d’Excellence dans les Energies Décarbonées » sélectionnés : PIVERT (Venette, Compiègne) est spécialisé dans la chimie du végétal, dans les technologies et l’économie des bioraffineries de troisième génération et dans le domaine de la biomasse oléagineuse et forestière, afin de produire de multiples produits chimiques, des biomatériaux et des biocarburants. INDEED (Vallée de la Chimie à Solaize, Lyon) vise un leadership mondial concernant le développement de procédés bas carbone au service de l’usine du futur.

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

20

Pôle “Financement des entreprises”
Renforcer l’industrie est un des axes majeurs des investissements d’avenir. L’Etat a donc décidé de favoriser la création d’entreprises innovantes en encourageant les investissements. Favoriser le développement et aider les PME et ETI, permettra à la France de renforcer sa compétitivité à l’exportation, d’améliorer sa croissance économique, et sera porteur de créations d’emplois. Opérateur
OSEO OSEO CDC OSEO OSEO OSEO CDC OSEO ANR/CDC Etats généraux de l'industrie: Prêts verts Etats généraux de l'industrie: Filières Pôles de compétitivité plateformes Pôles de compétitivité R&D France Brevet Total Recapitalisation d'OSEO Refinancement d'OSEO Fonds d’amorçage Etats généraux de l'industrie: Réindustrialisation 0,2 0,5 0,3 0,2 0,3 0,05 3,09

Action

Montant (en Md€)
0,14 1 0,4

Modalités d’investissement : Fonds consommables, prise de participation, prêts et avance remboursable
Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

21

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
4 guichets ouverts : Refinancement OSEO (1 milliard d’euros), Prêts verts (500 millions d’euros), Aides à la réindustrialisation (200 millions d’euros), Fonds d’amorçage (400 millions d’euros) 2 appels à projets lancés pour le renforcement des pôles de compétitivité: Projets de recherche et développement structurants des pôles de compétitivité Plateformes mutualisées d’innovation Principales actions: Plus de 1800 contrats de développement signés par OSEO avec des PME et des ETI pour 1 Mrd€ à fin juin ; premiers prêts verts accordés à 70 PME ou ETI pour 46 M€ à fin août, ainsi que 10 aides à la réindustrialisation pour 34 M€ ; premier versement de 4 M€ pour le démarrage du fonds national d’amorçage. Création de France Brevets, un fonds d’investissement en propriété industrielle unique en Europe.
Premier Ministre Commissariat général à l’investissement 22

Pôle “Santé et biotechnologies”

Répondre aux faiblesses de la recherche médicale publique française permettra à la France de progresser dans le domaine de la connaissance et de développer des solutions nouvelles. Anticiper, améliorer, développer, valider. L’industrie de la santé et des biotechnologies va progressivement se développer grâce à l’investissement consenti qui permettra à la France de rétablir sa dimension européenne et mondiale, dans cette matière.

Opérateur
ANR ANR

Action
Instituts hospitalo-universitairse Santé et biotechnolgies Total

Montant (en Md€)
0,85 1,55 2,4

Modalités d’investissement : Fonds consommables, fonds non-consommables

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

23

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
12 appels à projets lancés dont 8 clos Principales actions: 6 projets d’Instituts-Hospitalo-Universitaires et 6 chaires d’excellence de CHU pour 850 M€ ; 9 projets d’infrastructures nationales de biotechnologies retenus pour un financement de 166 M€ permettant d’acquérir les équipements et 160 M€ de dotations en capital permettant de financer le fonctionnement des infrastructures sur 10 ans ; 10 projets de cohortes pour un financement de 200 M€ de dotations en capital ; 2 projets de démonstrateurs en biotechnologies pour un financement de 18 M€ permettant d’acquérir les équipements et 65 M€ de dotations en capital permettant de financer le fonctionnement des infrastructures sur 10 ans ; 13 projets en bio-informatique et nano-biotechnologies pour 25 M€ ; 5 projets de bioressources pour 34 M€ ;

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

24

Pôle “Transports”
Les investissements d’avenir proposent d'investir dans l'industrie aéronautique et spatiale, ainsi que dans les transports terrestres et maritimes. Le développement et l’essor de l’industrie passent par la recherche et le développement. La réduction de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre permettront à l’automobile, secteur majeur de l’industrie française, de se développer. Les secteurs ferroviaires et maritimes sont aussi concernés par cette action. La conception de nouvelles technologies moins coûteuses permettra à la France de consolider son avance technologique dans le domaine ferroviaire. L’aéronautique et l’espace sont un secteur-clé d’investissement qu’il faut valoriser en appréhendant le futur et en améliorant la technologie.

Opérateur
ONERA ADEME CNES

Action
Démonstrateurs technologiques aéronautiques, Aéronefs du futur Construction automobile, ferroviaire, navale Espace Total

Montant(en Md€)
1,5 1 0,5 3

Modalités d’investissement : Fonds consommables, prise de participation, avance remboursable, prêts

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

25

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
10 appels à projets dont 4 clos Principales actions: 3 projets signés pour sur le volet démonstrateurs (hélicoptère du futur, EPICE et avion composite) ; 2 projets signés sur le volet aéronefs du futur (X4 et Airbus A350) financement des premières études pour Ariane 6 pour 82 M€ et recapitalisation d’ARIANESPACE à hauteur de 27 M€ ; 3 satellites retenus sous l’égide du CNES pour un montant total de 250 M€ (prochaine génération de satellites de télécommunications, observation du méthane et des niveaux d’eau sur terre) ; 34 M€ sur 5 projets de véhicules du futur ;

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

26

Pôle “Urbanisme et logement”
Innover en matière d’urbanisme et de logement est une priorité gouvernementale et une urgence environnementale. En soutenant des projets innovants et en favorisant le développement d’infrastructures, les investissements d’avenir en matière d’urbanisme et de logement accompagnent le processus d’apprentissage et de formation du secteur français du bâtiment. L’aménagement des villes est un des chantiers prioritaires du programme d’investissements d’avenir. Il s’appuiera sur la démonstration de nouvelles technologies pour développer et valoriser la France à l’export. Montant (en Md€)
1 0,5 1,5

Opérateur
CDC ANAH

Action
Ville de demain: Eco cités Rénovation thermique des logements Total

Modalités d’investissement : Fonds consommables, prêts

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

27

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
3 appels à projets dont 2 clos Principales actions: 12 projets de transport en commun dans 9 éco-cités (un métro, 11 tramway et 8 lignes de bus) pour 200 M€ ; 44 actions retenues sur lesquelles seront affectés 40 M€ pour les projets de la ville durable des 13 écocités ; 1 200 dossiers bénéficiaires d’une aide de l’ANAH

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

28

Pôle “Valorisation de la recherche”

Développer et favoriser la croissance de la France passe par la valorisation de la recherche. Pour ce faire, l’Etat tend à développer la connaissance, le savoir et l’innovation. Trois points essentiels qui permettront d’augmenter le taux de croissance de notre économie. Financer les actions de valorisation de la recherche publique et le processus de transfert des technologies constitue l’étape essentielle de l’innovation en France. Les Instituts Carnot, piliers de la recherche partenariale, les sociétés de valorisation et les instituts de recherche technologiques sont les 3 pôles d’investissement retenus par l’État pour consolider et améliorer la compétitivité de l’économie française.

Opérateur
ANR ANR ANR instituts Carnot

Action
Fonds national de valorisation (SATT)

Montant (en Md€)
0,95 0,5 2 3,45

instituts de recherche technologique (IRT) Total

Modalités d’investissement : Fonds non-consommables, fonds consommables, prise de participation
Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

29

Synthèse de l’avancée du programme au 27/09/2011
4 appels à projets dont 2 clos Principales actions: 6 instituts de recherche technologique (et 2 projets présélectionnés) pour 2 Mds€ ; 5 premières sociétés de valorisation régionales qui seront dotées de 330 M€ ; 7 M€ accordés aux instituts Carnot pour renforcer les coopérations entre entreprises et laboratoires publics ;

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

30

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET RECHERCHE

-52 équipements d’excellence (Equipex) - 100 laboratoires d’excellence (Labex) - Biotechs – Santé : 9 infrastructures nationales en santé et biotechnologies + 10 cohortes + 2 démonstrateurs + 5 projets de R&D sur les bioressources +13 projets en nano-bio et bioinformatique - … et les 3 premières initiatives d’excellence (Idex)
Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

31

PROJETS STRUCTURANTS -6 instituts hospitalouniversitaires (IHU) - 6 instituts de recherche technologique (IRT) (+ 2 présélectionnés) - 2 instituts d’excellence en énergie décarbonée (IEED) (+ 6 pré-sélectionnés) - et 3 IDEX (Bordeaux, Paris
Sciences et Lettres, Strasbourg)

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

32

Premier Ministre Commissariat général à l’investissement

33