You are on page 1of 1

LA SYNTHÈSE DE DOCUMENTS

I-DÉFINITION : La synthèse de documents (ou note de synthèse) est une technique d’expression qui a pour but de sélectionner, rassembler (mettre ensemble) les informations principales de plusieurs textes (2 à 3) et de les réorganiser pour les présenter, ensuite, dans un texte personnel. II-MÉTHODE DE TRAVAIL 1) Une première lecture pour: a) identifier la nature des textes (articles de presse, de blogs, de sites internet, extraits de livres) b) repérer à partir de la source le nom de l’auteur, son statut, le titre de la source, sa date de parution, et l’édition. c) identifier le thème (1 seul mot) commun aux 2 ou 3 textes. d) repérer le type de texte (informatif, explicatif, argumentatif, exhortatif, narratif). 2) Une deuxième lecture pour : a) dégager la problématique (le questionnement explicite ou implicite derrière la construction du texte) b) relever l’idée directrice et les idées (les informations principales) et les classer dans un tableau (cf tableau remis aux élèves). 3) Analyse et confrontation des idées principales. a) Comparer les idées principales et les confronter pour identifier les points communs et les points différents (renforcement, complémentarité ou opposition). 4) Regroupement et structuration des idées. a) Élaborer un plan commun aux 2 ou trois textes (1 titre pour chaque regroupement) b) Adapter le plan aux types de textes à synthétiser (plan chronologique et explicatif pour le texte historique, énumératif pour le texte expositif, logique pour le texte argumentatif). 5) Rédaction de la synthèse. a) Rédiger de façon personnelle (avec votre propre style et vos propres mots) b) Respecter le plan élaboré pour le développement selon le canevas suivant : Introduction : -présentation des textes -thème et problématique Développement : -le plan élaboré selon le regroupement des idées des textes (2 à 3 parties). -relier et structurer les parties à l’aide des articulateurs logiques et chronologiques. -fermeture (reformulation brève de l’idée centrale développement en 2 phrases). -ouverture (généralisation, élargissement avec un ou des thèmes voisins).

Conclusion :

©N.Benaoum. 2011-2012

@@I %D° ½ ¯   n ½  f%  °€ f°f  ¾  ¾%fn ¾ ½ ¾¾   –¾  ¾ ¾° °   f¾  ¾% %  ½x g½f f¾n  °¯ #f  ¾°¾f    f¾n ¾f f  ½f°   #x °  n%  °€   ¯ %¾ ¯%n¯¯°f  ¾  %  ½x  ½    %°€¯f€  ½nf€ f–¯ °f€  f€ °ff€%  %D°   ¯  n ½  f% x–f– f½ x¯f %  ¾°° ¯ ° ½n ¯½n    fn°¾n°   % %    # x   nn   ¾ x ¾% ¾°€¯f°¾½°n½f ¾%  ¾nf¾¾  f°¾°f  f%n€f  f  ¯¾fx  ¾%  %°f¾  n°€°f° ¾ x ¾½°n½f ¾  f% .D.-@  -@-  f¾° ¾   n¯ °¾%°  ¾° ¾ % ¾°  n°  # ½ ¾¾°f½  ¾x n°°   f¾¾ ¯  %¯   °¾ ¯  % ¾°€¯f°¾½°n½f ¾ ½¾ ¾  ¾%g%   ¾x–f°¾ ½  ¾½x¾ °   °¾  f°¾°  ½ ¾°°    .

¯½f   ¾  x ¾ ½°n½f ¾   ¾ n°€°  ½  °€   ¾ ½°¾ n¯¯°¾   ¾ ½°¾ €€x °¾% °€n ¯ ° n¯½x¯ °fx½½¾°%  % –½ ¯ ° ¾nf° ¾ x ¾  f% f  °½f°n¯¯°f¾  ¾% ½nf  –½ ¯ °% %  f½    ½f° f ½ ¾    ¾ g ¾°x¾  %½f° n°–   ½nf€ ½      ¾ x°¯xf€½    ½¾€ – ½   f–¯ °f€%  %x fn° f¾° ¾  f% x –  €fs°½ ¾°°  %f n ½½ ¾  ¾½½ ¾¯¾% %  ¾½ n  ½f°xf x½  x ½½ ¯ °¾ ° nf° f¾¾f°  ° n°  ½x¾ °f° ¾  ¾   ¯  ½ x¯f   x ½½ ¯ °   ½f°xf x¾ °  –½ ¯ ° ¾ x ¾ ¾  ¾%g½f ¾%      ¾n  ¾½f ¾g#f  ¾fnf ¾– ¾ n°– ¾   .

°f¯   .°n¾°  € ¯  % €¯f°    # x n °f  x ½½ ¯ ° °½f¾ ¾%     %–x°xf¾f° xf–¾¾ ¯ °f n° ¾ ¯ ¾¾°¾%    '.