You are on page 1of 8

Théologie Liturgique – M. A. Lossky Tél. 05 53 50 52 37 andre.lossky@voila.

fr

VERSION MISE À JOUR, fév. 2009

1er degré TL 1: Introduction à la théologie liturgique et Héortologie a) Introduction à la théologie liturgique Principes de la liturgie, une action accomplie par et pour l’Église, action divino-humaine et communautaire. Théologie de la liturgie comme événement, son lien avec l’Église, la théologie (au sens conceptuel du terme), message ou contenu doctrinal des textes ou formules utilisés lors des célébrations. Fonction de la liturgie: louange et sanctification du monde créé, espace, matière et temps. Aperçu historique de la liturgie byzantine. La sanctification du temps: étude de quelques éléments constituants des Vêpres et des Matines. Principe de travail: Pour pouvoir se présenter à l’examen, il convient d’avoir assimilé au minimum le contenu: – d’un fascicule ou livre au choix – et un texte (document liturgique ou patristique; choisir 10 à 15 pages au minimum, que l’on pourra tirer d’un ou de plusieurs documents). Le choix des fascicules, livres et textes doit se faire parmi les titres précédés du signe *; les autres titres sont proposés en complément pour préparer un travail écrit ou pour approfondir une question. Venir avec une Bible. Modalités de l’examen: 3 questions au choix; après un bref moment de préparation sur place, exposé d’environ 10 minutes avec commentaire d’un passage biblique (ex.: Mt 18,19-20; Rom 1,9) ou d’un extrait d’un auteur ancien ou moderne. Objectif: être capable de situer le contexte et d’exposer le sens théologique d’un document même peu connu, en utilisant les connaissances acquises par ses lectures aussi bien que son enracinement personnel dans la prière liturgique de l’Église. Bibliographie: Usuels: Textes des parties fixes des offices dans : La prière des heures, Chevetogne, 1975 (intr. et trad. N. EGENDER), ou dans une autre édition, au choix, du Livre des Heures selon la tradition liturgique byzantine. BOBRINSKOY, B., La vie liturgique, Paris, Cerf, 2001 (Catéchèse orthodoxe). HOPKO, TH., L’Eglise, les sacrements, les cycles liturgiques, les fêtes, Paris, ITO, 1984 (polycopié FTC). Fascicules: *ANDRONIKOF, C., Éléments de Théologie Liturgique, vol. 1 et 2, Paris, 1985 et 1987. *SCHMEMANN, A., Introduction à la Théologie Liturgique, Paris, 1986. Études: *ANDRONIKOF, C., Le sens de la Liturgie. La relation entre Dieu et l’homme, (Théologies), Paris, Cerf, 1988. [reprise du fascicule I ci-dessus du même auteur, enrichi d’autres éléments]. 1

Lecture de textes: CLÉMENT DE ROME. Jaubert. Paris. Conf. dimension pascale et sotériologique présente en chaque fête. 19661. sa méthode. p. «Théologie liturgique. Paris. Introduction to Liturgical Theology. R. METZGER. Paris. 2003 (Analecta Sergiana. *EGENDER. P. essai d’aperçu historique». Les fêtes comme révélation de l’œuvre salvatrice de Dieu envers l’homme. p. 1981. – On consultera avec profit les chapitres consacrés à la présentation de la tradition liturgique byzantine. Pour la vie du monde. Paris. liturgie et théologie. Institutions cénobitiques. DDB. 39-50. Chevetogne. Paris. 1965 (SC 109). Presses S. Seuil. Cerf. 292-301. M. 2003. *Id.. 24-49. L’Église orthodoxe. Cerf.. son esprit. Paris. XIII. BRADSHAW. Cerf. P. IX. N. «Introduction» dans La prière des Heures.. Introduction to Liturgical Theology. I. notion de fête comme passage. Subsidia.. Serge. Paris. Journal de voyage. Édition de Chevetogne. N. Cerf. Paris. * Id. M. L’Église en prière. 19661. 1982 (SC 296). Cerf. dans Règle de vie monastique. 46. GY. Source et méthodes. son sens. Botte). 1983. ÉGÉRIE. Paris. S. Chevetogne 1975. TAFT.. Rome. I. Pour la vie du monde. Initiations générales.. *Id. L’intelligence de la liturgie. 1995 (Liturgie). A. Liturgie comparée. La liturgie. S. 27.. 1994 (Petite encyclopédie moderne du christianisme). A. augmentée). Essai sur une théologie de la musique liturgique. Paris. Principe de travail et modalités de l’examen: voir ci-dessus recommandations pour 2 . 296-303. [chap. Paris. p. Id.-H.. *LOSSKY. remarques méthodologiques» dans La Liturgie. Archevêque GEORGES (Wagner). DESEILLE. Histoire de la liturgie. 20072 (rééd. DALMAIS. XV et XVI] SCHMEMANN. principales fêtes fixes. 1954. Londres. hier et aujourd’hui. Paris. Id.. BOTTE.. Le mystère pascal: homélies patristiques de la Fête des fêtes. DDB. BAUMSTARK. B. Cerf. Catéchèse 26 dans SC 113. l’année liturgique. (3e éd. ou économie divine. Paris. «Jeûne et liturgie». DDB. «Les grandes étapes de la liturgie byzantine: Palestine – Byzance – Russie. Londres. p. Paris. 1982 (BELS 25).. Paris. éd. 1971 (Sources chrétiennes 167). Cerf. La Liturgie chrétienne en ses origines.. les grandes étapes.. 1995 (Liturgie. 43-72. 28e sem.. «Aspects historiques du culte orthodoxe». p. VIIIe semaine d’études liturgiques 1961. 1996 (Liturgie).. Paris. DDB. 1953. p. 1973. Paris.. 2000. revue par B. 1963 (Lex Orandi 35). St JEAN CASSIEN. Mgr CASSIEN. 19691 . 1). Cerf. Épître aux corinthiens. Serge. 234-319. Initiation à la Théologie Byzantine. Cerf. Faith Press. expérience de l’Église. principes et méthodes pour l’étude des liturgies chrétiennes. Id. dans Liturgie de l’Église Particulière et Liturgie de l’Église Universelle. A. chap. P. leur lien avec l’hymnographie byzantine. 1976 (Bibliotheca Ephemerides Liturgicae. Saint-Serge. 1969. Irenikon. P. SYMÉON le Nouveau Théologien. 19752. «Le culte divin». 1995. b) Héortologie Étude des fêtes et de l’année liturgique. «La prière des heures».. Le rite byzantin: bref historique. Conf. 1975... J. DE CLERCK. Rome. Irenikon. dans les deux ouvrages généraux suivants: * MEYENDORFF. Faith Press. 19752. 5-15. XXIIe semaine d’études liturgiques 1975. 58-67]. Saint-Serge. 7).). [p. Laurent-en-Royans. Principes de la liturgie. d’études liturgiques.ARRANZ. L’Histoire et la Doctrine. 1965. Fêtes mobiles et de la période du Carême et du Pentecostaire. (éd.. Id. 4). dans Conf.-M.

Paris. Paris. Éd. de Bellefontaine. 1963 (Lex Orandi 37).). Grasset.. O. 1961(SC 80).-G. Turnhout. Cerf. Berne. Homélies pascales (Cinq homélies inédites). I. Pentecostaire. Le grand Carême. A. A. TALLEY. 1958 (Radovi staroslovenskog instituta. l’Incarnation. 1994 (Les pères dans la foi). L’Église en prière IV. 1965 (Lettres chrétiennes 10). – QUERET-JAULMES.. Le cycle pascal. Paris. A. F. 1972 (SC 187). 1965. 1987. – SCHMEMANN. Mercenier. Paris. Paris. 1985. Éd.). R. * Id.. La fête de Pâques dans l’Église des Pères. Noël. 1958 (Lex orandi. 1985 (Catéchèse orthodoxe). Cerf. *CASEL. 2. Cerf. A. 1962. Namur. Textes liturgiques: La prière des Églises de rite byzantin II. Paris. (trad. Ymca Press/Œil. texte grec et trad. 1963 (Lettres Chrétiennes). Fascicule: * ANDRONIKOF. Les origines de l’année liturgique. Paris. O. CLÉMENT. 1989 (Catéchèse orthodoxe).. Discours 41 pour le jour de la Pentecôte. F. 1990 (Liturgie). C. Le mystère pascal. 1990. Paris. 1980 [Original italien: 1978]. Homélies. Discours 39 sur les Lumières. Bégrolles en Mauges. dans : St Grégoire de Nazianze.). *CABIÉ. 1978. DDB. Homélies sur la Nativité et la Dormition.). Rome 1980s. Hamman. Paris. A. Hamman.. Guillaume. Zagreb. «Livre II: Les Fêtes». Les fêtes et la vie de Jésus-Christ. Paris. 1991). *St GRÉGOIRE Palamas. Bible et liturgie. Paris. L’évolution de la cinquantaine pascale au cours des cinq premiers siècles. *St GRÉGOIRE de Nysse. et trad. A. Brepols. II. *Le mystère de Noël: Avent. 2000. Paris. p.... Paris/Lausanne. DDB. *CANTALAMESSA. trad. Migne. 1970 (repr. J. Devolder (trad. *St GREGOIRE le Théologien. Paris.). C.. E. Les Pères de l’Église commentent l’Évangile.. dans Id. M. Cerf. Les fêtes fixes. Études: *ANDRONIKOF.. *HAMMAN. Le sens des fêtes. 3). Triode. de Bellefontaine.. Les fêtes mobiles.. k. *DANIÉLOU. Texte vieux-slave. SCHMEMANN. ou toute autre traduction au choix. Épiphanie. Les Pères commentent la liturgie de la Parole. Ménées. Cerf. trad. L’Âge d’homme. la Résurrection.. Discours 1 sur Pâques. La Pâque dans l’Église ancienne. La liturgie et le temps. MARTIMORT. Migne. Cerf.). R. Bibliographie: Usuels: Les fêtes et la vie de Jésus-Christ. 1991. dans SC 358. (tr. 1974 (SO 13). F. Cerf. (trad. 11). Cerf.. 1. Bégrolles en Mauges. La Pentecôte. Le sens des fêtes II. Cerf. 1975 (SO 16). Éditions de Chevetogne. Aubineau (Ed. Le mystère de Pâques. Commentaires liturgiques. Lecture de textes: *L’année en fêtes. Tournai. Française par VAILLANT. Paris. Discours 38 pour la Théophanie. 3 . dans SC 247.. Cerf.l'Introduction. Quéret-Jaulmes. Paris. 303-469. *St JEAN Damascène. Chevetogne 1949 et 1953.-G. Le Christ pascal. E. A. Th. Homélies. Paris. (dir. *Id. 1983. L’homélie d’Épiphane sur l’ensevelissement du Christ. Homélie 45 sur Pâques. D.

I. Les récits néotestamentaires de l’Institution de l’Eucharistie. 2002. L. avoir assimilé: .-H. 239-304. 4. Cerf. 1987 (série en langue française). Paris. Fascicule: *A. Bibliographie: Usuels: BRIGHTMAN. L’Eucharistie. 1980. (1e parution : Liturgie et cultures. *DESEILLE. bénédictions juives et premières anaphores.d. ch. Saint-Laurent-en-Royans. au choix) . P. Rites et symboles. 87. Paris. «Le dogme eucharistique». Presses S. [textes grec et français]. tirées d’une ou plusieurs œuvres.. Paris..d. *Eucharisties d’Orient et d’Occident. s. sacrement du Royaume. 40-90. Rome. Paris. évolution et théologie de quelques formulaires eucharistiques anciens. 1986. DESEILLE. Liturgica... P.E. sur les anaphores byzantines. L’Eucharistie. Minimum demandé pour l’examen. DALMAIS. Consulter plus spécialement les ch. II. Venir avec une Bible. La Sainte et Divine Liturgie de saint Basile. (1ère parution : Le messager orthodoxe. 1986 (Catéchèse orthodoxe). et comprenant le commentaire soit d’un passage biblique (ex. I-II. Chambésy. VI-VII. 1985. Paris.. 85-127. anaphores byzantines et autres. Ymca Press/Œil. 1997. Certitude de l’invisible. R.. Liturgies d’Orient. Paris.. La pensée orthodoxe. F. Fraternité Orthodoxe. p. 1970 (Lex Orandi 46-47). 1. Théologie et spiritualité de la prière eucharistique. Id. La Divine Liturgie de S. I. L’Église en prière. 1981 [textes slavon et français]. au minimum. Éléments de doctrine chrétienne. Modalités de l’examen: une question parmi 3 au choix. 69-79). Eastern Liturgies.un texte patristique (15 à 20 p. L’Eucharistie et la divinisation des chrétiens selon les Pères de l’Église.un fascicule ou ouvrage dans les titres précédés du signe *. 1983. Théologie trinitaire. exposé oral après courte préparation sur place. Les origines du christianisme latin.. 1896. p. Oxford. d. CABIÉ. SCHMEMANN. T.: récits de l’Institution de l’Eucharistie). Principales familles liturgiques. s. retenus comme plus accessibles ou plus centraux. p. 1990. soit d’un texte patristique (homélie ou description de la Divine Liturgie) soit d’un court extrait d’un document liturgique (anaphore eucharistique). DDB. S. Paris. 4 . Cerf. Paris. s. Paris. * BOUYER. p. p.et un document liturgique (anaphore eucharistique ancienne ou actuelle). Liturgies Eastern and Western. L’Eucharistie. Jean Chrysostome expliquée et commentée. . Saint-Laurent-en-Royans.2e degré TL 3: Les anaphores eucharistiques et La liturgie byzantine et ses commentaires a) Les anaphores eucharistiques Origine. 1981. La Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome. Divine Liturgie de saint Jean Chrysostome. 8 et 9. 40-56). Serge. Études: * BOULGAKOV.. économie d salut et ecclésiologie dans les anaphores byzantines. L’acculturation du christianisme en Occident entre le IVe et le VIIe siècle.

Paris. Paris. l’interaction entre la célébration d’un rite et son interprétation. La liturgie. Paris. b) La liturgie byzantine et ses commentaires Mystagogie et symbolisme dans quelques commentaires byzantins de la Divine Liturgie. ch. modalités : mêmes conditions que pour « Les anaphores eucharistiques ». 1967 (SC 4bis). Crestwood. 1968 (SC 17bis). *Archevêque WAGNER. dans L’initiation chrétienne. SVS Press. 1999(Liturgie 10). 1976 (Le point théologique. TL3) Bibliographie: Études: BORNERT. Paris. Paris. Minimum demandé pour se présenter à l’examen . 9).. 143-191. *St MAXIME le Confesseur. SCHMEMANN. Cerf. «Mystagogie». Les Pères dans la foi). DDB. Paris. DDB. Paris.. MAZZA. L’action eucharistique. Paris.. *St BASILE de Césarée. *St IGNACE d’Antioche. p. Genèse et interprétation de la liturgie euchar. Lecture de textes: St GERMAIN de Constantinople. 1980 (ICHTHYS. *St CYRILLE de Jérusalem. *St NICOLAS CABASILAS. p. entre les pages 33 et 81 et entre les pages 89 et 280 + une anaphore]. et tr. Paris. textes recueillis et présentés par A. Rome. Explication de la Divine Liturgie. «Réalisme et symbolisme dans l’explication de la liturgie ». 1981 (Les Pères dans la foi) [Choisir le ou les textes patristiques. 1984. développement. 2003.. IFEB. La liturgie. On the Divine Liturgy. G. 17). «Deux homélies sur l’Eucharistie». Lettres. H. Des sacrements. *L’Eucharistie dans l’Église ancienne.. Cerf. Paris. Catéchèses mystagogiques IV et V. dans SC 126bis. DDB. G. L’Eucharistie. *THÉODORE de Mopsueste. L’Eucharistie: célébrations. Paris. 3e degré TL 3: L’initiation chrétienne et Les actions sacramentelles 5 . Conf. Th. 1966 (AOC. Cerf.. *PAPROCKI. E. Traité sur le St Esprit. 2003. selon leur longueur. S. L’Eucharistie des premiers chrétiens.. R. Principaux courants de commentaires. ci-dessus. Serge. Origine. Fascicule: *A. Paris. Lecture de textes: *St AMBROISE de Milan. 251-291. Le mystère de l’Eucharistie. Des Mystères. interprétation. Beauchesne. dans L’initiation chrétienne. 41e sem.. Paris. P. RORDORF. Cerf. rites. 1994 (SC 25bis). p. sacrement du Royaume (v. *Archevêque WAGNER. Camelot (éd. 1988. 27. 1951 (SC 10). Id. byzantine.*JOHANNY. Cerf. 1980 (Les Pères dans la Foi).1993. intr. 1995.W. R. Les commentaires byzantins sur la Divine Liturgie du VIIe au XVe siècle. expérience de l’Église. expérience de l’Église. HAMMAN.). d’études liturgiques. Meyendorff. piétés. Paris. 181-190 (1ère parution : 1993).

Modalités de l’examen: une question orale parmi 3 au choix.G. 6 . Mercenier. tr. Paris. Paris. 2007. p. CASEL. d’après quelques catéchèses baptismales patristiques. ibid.Guillaume. Père A.. «De Jésus aux sacrements». 357). aussi L’Initiation chrétienne. *St AMBROISE de Milan. trad. 1980. Paris. Chevetogne. Cerf. I. p... Des Mystères sacramentels. Minimum demandé pour l’examen: avoir assimilé un (extrait de) livre et un texte patristique (15 à 20 pages au minimum. texte que l’étudiant doit analyser à partir de ce qu’il connaît par ailleurs. Le sens du baptême comme recréation et régénération d’après quelques textes scripturaires.. 1978 (SC 248). p. Venir avec une Bible. 19621. 19952 (Pères dans la foi). 1987 (Théophanie). Cerf. : Rom 6. Sur le baptême. 1986 et 1987 (SC 320. *La Tradition apostolique. Cerf. tr.. Cerf. La Liturgie.. et notes). P. Moscou. or. Nivière. B. A. tr. Bibliographie: NB: pas de fascicule existant pour ce degré. patristiques. 1998 (Théologies). et liturgiques actuels (Euchologe).. des mystères. 1994 (SC 25bis)[ cf. Paris. A. p. 63-85]. «Livre I: Les Sacrements» dans Id. Communion du Saint Esprit. HAMMAN (intr. Le Bousquet d’Orb.. p.16-20) soit d’un court extrait de la célébration de l’Initiation chrétienne ou d’une homélie patristique. 329 et 336). p. 279-311. Paris. ibid. 103-160. 1937. Cerf. * DANIÉLOU. Père D. 7-120. exigences de foi et de comportement. GUILLET. Cerf. J. Cerf. explication du symbole. 56). Cerf. Étude liturgique du baptême. l’office divin. Cerf. 1986. Paris. La vie du baptisé dans l’Église. *Le baptême d’après les Pères de l’Église. La Prière des Églises de rite byzantin. A. Cahiers Évangile 57. GAVRILIUK. Chrismation et première participation eucharistique. les sacrements. C. 1989 (Sources chrét. 1992 (Sp. 11). 1979. Les trois sacrements de l’entrée dans l’Église: Baptême. Paris. Bible et liturgie. DDB. 1946 (Lex orandi. Bégrolles-en-Mauges. 6). Des sacrements. Mt 28. D’eau et d’esprit. *Id. *Les Constitutions apostoliques. J. 161-192. St BASILE de Césarée. Id. 29-298. Grand Euchologe. française : Paris. Paris. «Confession de foi trinitaire et consécrations baptismales et eucharistiques dans les 1ers siècles». «L’Esprit du Christ dans les sacrements chez Jean Chrysostome et Augustin». Id. «Trinité et Baptême. tr.. *Le catéchuménat des premiers chrétiens. Études: *ANDRONIKOF. Usuels: Textes des sacrements dans une édition au choix: Euchologe ou rituel de l’Église Orthodoxe. 1985. Cerf. Paris. O. E.. Lectures de textes: *La Didachè. «Le mystère pascal du baptême». p. 1958 (Lex orandi. doctrine des douze apôtres. avec brève préparation sur place et comprenant le commentaire soit d’un passage biblique (ex. 2001 [en russe] . 19842 (SC 11bis). Paris. Rome. *SCHMEMANN. Apport et actualité de la tradition syrienne» ibid.a) L’initiation chrétienne Conditions de l’entrée dans l’Église dans les premières communautés chrétiennes. Le mystère du culte dans le christianisme.3-11 . tirées d’une ou plusieurs œuvres au choix) à choisir parmi les titres marqués du signe * et un document liturgique (texte d’un sacrement au choix). BOBRINSKOY. 1994 (Pères dans la foi). 193-203. Histoire du catéchuménat dans l’Église ancienne. Paris.. Nelidow. Paix.. 1968. Paris..

*ps. Paris. THÉODORE de Mopsueste. * Id. A. Paris. Rome. *SCHMEMANN. Le mariage dans la perspective orthodoxe. dans Le Mariage. Ymca Press/Œil.-DENYS. p. Paris.. XLe sem. N.-DENYS. 1990 (SC 366). 1984. "Homélies sur le baptême" dans Initiation chrétienne p. 89-100]. Serge. S. De Gandillac.35-60]. 1952 (SC 35).20-33. expérience de l’Église. Modalités de l’examen: une question orale parmi 3 au choix. Cerf. Minimum demandé pour l’examen: avoir assimilé un (extrait de) livre et un texte patristique (15 à 20 pages au minimum. Paris. Pour la vie du monde. Serge.*St CYRILLE de Jérusalem. p.. * L’initiation chrétienne. les sacrements. *Archevêque WAGNER. b) Les actions sacramentelles Rémission des péchés après le baptême: la confession comme réconciliation avec l’Église et comme recherche de perfection spirituelle. Paris.. p. St GRÉGOIRE de Nazianze. 42e sem. Paris.. Conf. «Les fondements bibliques de l’office byzantin du mariage». Paris. Cerf. 245-326. 1996. Le Messager orthodoxe 27-28. La maladie et la mort du chrétien dans la liturgie.. MARTIMORT. dans Oeuvres complètes du pseudo-Denys. Catéchèses mystagogiques I à III.. p. Conf. Des Mystères sacramentels. 12 dans SC 405. 39-56. «Les sacramentaux dans l’Église orthodoxe». Discours 9. Paris. A. A. conf. Sacerdoce du Christ et ministères ordonnés comme services. Paris. Rome. BOBRINSKOY. 3. p. 50-56. Cerf. "La hiérarchie ecclésiastique". St GRÉGOIRE le Théologien.. L’Initiation chrétienne. (Bibliotheca Ephemerides Liturgicae. Cerf.. Paris. La liturgie. p. 7 . 1975. Paris. L’Initiation chrétienne. Rome. Cerf. t. La vie sacramentelle comme vie en Christ et progression spirituelle. Lectures de textes: *St AMBROISE de Milan. Paris. J. Cerf. dans Oeuvres complètes du pseudo-Denys. Trois catéchèses baptismales.1-11 Jc 5.1016) soit d’un court extrait d’une célébration sacramentelle ou d’une homélie patristique. 1998 (Théologies). éd. Discours 40 sur le baptême dans SC 358. ecclésiale et eschatologique. Paris. 67-80 (1ère par.. 11. TERTULLIEN. d’études liturgiques. texte que l’étudiant doit analyser à partir de ce qu’il connaît par ailleurs. le sacerdoce royal universel. *St JEAN CHRYSOSTOME. 1971 (SC 179). tirées d’une ou plusieurs œuvres au choix) à choisir parmi les titres marqués du signe * et un document liturgique (texte d’un sacrement au choix). Le mariage comme alliance avec Dieu: dimensions biblique. «La discipline pénitentielle dans la tradition orientale». L’Église en prière. 1964. 21e sem. 1988 (SC 126bis)[cf. 19691. Paris.: Eph 5. B. 23-48 ou 63-142]. M. Subsidia 7). 2003. avec brève préparation sur place et comprenant le commentaire soit d’un passage biblique (ex. Paris. 1994. 1985 (SC 50)[cf. Saint-Serge. Huit catéchèses baptismales. 245-326. *CERNOKRAK. Cerf. 1943 (Bibliothèque philosophique). 121377. *MEYENDORFF. 105-142. S. 1990. DDB. 1986. G. 1943 (Bibliothèque philosophique). *ps. Cerf. Jn 2. La pénitence.. G. p.. 1980 (Les Pères dans la foi)[choisir le ou les extraits parmi les p.. De Gandillac. : 1975). p. Hamman. 20072. 1995. M. Bibliographie: Études: * ANDRONIKOF. Le sens de la guérison d’après la célébration de l’Huile sainte. C. Venir avec une Bible. Traité du baptême. "La hiérarchie ecclésiastique". Ordinations et ministères.

Sur le sacerdoce. Sacerdoce des baptisés. P. 1989. Dialogue et homélie. sacerdoce des prêtres. 1990 (SC 355 et 361). Paris. *VOGEL. p. Paris. 142-225 dans cette édition]. 4 à 14 du Traité. 1980 (SC 272)[on pourra se concentrer sur le livre III. Cerf. Cerf. Paris. Paris. Chauvet (éd. 1966 8 . *St NICOLAS CABASILAS. 1991(Les pères dans la foi). Le pécheur et la pénitence dans l’Église ancienne. chap.).*St JEAN CHRYSOSTOME. La vie en Christ. C. Migne..