You are on page 1of 2

l’humanisme antiraciste comme démolition de mythes partisans que Simon INTRODUCTION DE ce travail dele montrent notamment les négociations

C’est précisément BARBARA LEFEBVRE Epstein accomplit. Un travail de dénonciation de la captation d’héritage, les préjugés, les d’historien politiquementenfoncer les récupérations politiciennes Faire œuvre a priori du ce n’est pas correct, des portes ouvertes, c’est au autour de Durban 2 de 12 février modèlent auxquelles s’intéressent Simon de Les années 1920-1930 une vulgate bien co-présidente Epstein sont des contraire ouvrir des portes condamnées. L’historien Le l’histoire qui dernier, Barbara Lefebvre, commode. disposelade différents commission années troublées par différents facteurs Vice-président favoriser nombreux modes d’effraction. Les Benassaya, 1 de crise qui vontet président de la éducation et Philippe outils de la méthodologie historienne sont une vague d’antisémitisme extrêmement virulente : et lui permettent, pour aller explorer faits, la nouveaux, de passer par la Il revient à Mémoire de rétablir lesdes àde sortir des simplismes. Simon Commission l’historien Histoire, ont reçu,terrainsMaison de l’Europe (Paris), fenêtre rétablit, porte est fermée. Certains de ces terrains, comme : Le Epstein quand ladénonce aussi, Epstein autour de battus et bien sûr cela l’historien franco-israélien Simon quitte les sentiers son politiqueouvrage ceux avec la -une crise économique internationale ; -une crise dernier internationale fouillés dérangeparfrançais. Ouvrage paix des Etats évocateur desla paradoxe -ont sphère bienpensante. Ce dernier ouvrage s’inscrit dans collaboration, totalitarismes: bolchévik et paradoxe la menaçante pour la au sous-titre lafascistes etde ce résistancecette « percée Simon Epstein -l’antisémitisme, déjà éténazidans la crise il a fait -une crise nationale en France quiLICRA, très démarche et ;forcément, sociale ; grincer des dents, la l’angle d’observation, le par des explorés, racontés, interprétés. Mais c’est compris à la s’est traduit y résistance ». Antiracistes -une collaboration. Antisémites dans cadrage dans très richecela débat, à a permis à Simon Epstein d’expliquer présente affrontements la en tombedesetfaits. Souvent, ces terrains ; -le tout qui le livre et lecture la montée Cette soirée, induisent politiques durspoint nommé. du Front Populaire ont été dans un En effet, nous travaillons chargé par et traumatisme deitinéraires de la LICRA, fossilisés par sens de sa politique des d’analyser ces la Grande Guerre qui produit un contexte mémoriel démarche le travaux scientifiques, transformés en longuement lel’utilisation depuis quelques années sur les origines paradoxaux. pensée unique de pacifisme dans les opinions démocratiques du l’imaginaire nous essayons pour devenir bientôt des mythessa sur les premières périodes réactualiser l’historien car représentatifs de saura profiter La LICRA se devait de recevoirnos connaissances descriptiondont phénomène Hitler. de la LICA, car l’historiographie avance, la méthodologie historique aussi, il collectif d’une époque, par exemple le mythe des d’anciens militants l’aprèsrepose en grande partie sur l’analyse de parcours « deux Frances » denon juifs La la ou que l’on retravaille sur guerredonc des années 1930 qui vont origines. Emmanuel Debono nous aide fallait LICAcelui du résistantialisme. ces devenir après 1940 des collaborateurs de démarche historienne est toute autre : elle révise les interprétations, ouvre de nouveaux chemins pour analyser permettant de commencer à certains dans ce voire de certains des antisémites notoires. Inversement, avoir un affirmés, travail pour recherches, nousle fait sous un autre angle. Surtout, elle éclaire l’esprit d’extrême droite de regard un peu plus clair. Nous attendons avec impatience ladans la quête de des adversaireset les préoccupationslade son temps à travers cetterésistance LICA se retrouveront publication de sa complexité. thèse qui d’anciens militants juifs de la LICA. Les éclairages de Simon Epstein aux côtés s’avère prometteuse. L’œuvre de re-exploration de Simon était du sur lala de la sur la LICA, sur ses L’ouvrage de personne indifférent. Il Epstein sur LICRA, LICRA en 2009 et ne laisseront Simon Epstein n’est pas un livre devoir dialectique « France de antisémitisme » commencée par Les Dreyfusards sous l’occupation en 2001, actions, ces faits pour y encore moins un livre sur l’antisémitisme et le rappeler son programme. C’est réfléchir. Nous attendons avec impatience se poursuit sur avec publicationlivre la thèse son nom Un Bensoussan que racisme, et ici l’antiracisme. Le français. Comme Georges Debono sur les l’achèvement et la Le paradoxe de porte bien d’Emmanuel paradoxe français nous avonsla LICA. l’an dernier autour années 1920-1930,ouvrage Un nom et évoque accueilli origines deune période trouble, celle des de son magistral dans une France impérissable qui revisite la douloureuse question des en Europe. C’est aussi un peu paralysée, crispée devant la montée des périls rapports entre Shoah, sionisme des cabinets renversés, du Front populaire, de la montée des ligues l’époque et Etat d’Israël, Simon Epstein nous invite à penser le passé et aussi notre époque à travers ces portraits de évoque également ce groupe qui d’extrême droite, dites patriotes. Ce livre Français qui, dans un contexte singulier que je vais rappeler dans un instant, ont camp à un autre en fonction s’empare des esprits, ces gens qui passent d’un radicalement changé de cap idéologique pour adorer ceux qu’ils combattaient hier et inversementdémontre de leurs héritages, mais aussi au gré des événements. Le livre ! Quand je dis « penser le passé et notre époque », il la lutte contre de racisme comment certains de ceux qui se sont engagés dans ne s’agit pas le tomber dans l’anachronisme en imaginant àcomparer lese sont retrouvés dans la et l’antisémitisme, et notamment la LICRA, contexte de l’entre-deuxguerres et celui de la France ceux qui ont fait montre d’antisémitisme dans est Collaboration, et certains de et du monde post 11 septembre 2001, mais il les possible 1930, ontdes ponts pour observer comment en période de menaces années de jeter rejoint la Résistance. Cette étude, c’est donc l’histoire de pour la paix mondiale,renoncements, de périls idéologiques, il peut certains ces passerelles, de ces de montée des ces revirements. Toutefois, exister certaines contradictoires nous éclairent sur ces passages siidéologiques et parcours permanences dans la versatilité de comportements tant est qu’il de partisde passages. qui tournent avec le ventla Première Guerrecorrect et Pour schématiser le contexte, le traumatisme de du politiquement Mondiale s’agisse pris politiques de le pacifisme qui s’en est suivi ont poussé nombre de militants à rejoindre la et la pensée unique. Simon Epstein de la guerre, avant de rejoindre Vichy toujours par haine de la LICA par haine nous rappelle combien l’enfer peut être pavé de bonnes Philippe Benassaya et Barbara intentions. En effet, combien de militants antiracistes des annéesou tradition, guerre. A contrario, certains nationalistes, par essence 1980 ont été Lefebvre bouleversés ont trouvé dans la Résistance un moyen de lutter contre l’ennemi antisémites par la vague antisémite des années 2000 au point d’ailleurs de ne OUVERTURE DE LA CONFERENCE PAR PHILIPPE pas vouloir la voir, ni faire l’effort territoire et la souveraineté perdue contre « allemand irréductible. Défendre le d’en comprendre la part de nouveauté. La BENASSAYA LICRAunen allaitde recevoir très vite identifié répondait aussi à une véritable le Boche plaisir de soi pourSimon Epstein, cela ces nouveaux visages de » revanche a eux. C’est Dans cede notre part. En a parfois joué un rôle de sas : il à avait en son àde l’antisémitisme et la LICAeffet, les deux commissions que nous présidons sein attente contexte, du racisme. Elle n’a pas tergiversé, y la différence la certains, pour la dénoncer. La LICRA n’a Barbara Lefebvre et lades laanciens d’authentiques antiracistes pacifistes, pas craintdéfaitistes, avec voire de rompre langue LICRA, la Commission Education avec Commission combattants de 1914-1918 profondément hostiles à la délits antijuifs fini dans de bois antiracistesuivent avec attention les travaux de Simon Epstein parce Mémoire Histoire, pour dénoncer les acteurs de ces guerre qui ont qui sont aussi ceux qui contestent les principes d’égalité et de mixitéle de tous ces la collaboration. Là aussi Simon Epstein retrace les parcours démocratique que nous sommes attachés au révisionnisme en histoire, dans bon sens du responsables passéscet l’un à l’autrevivre une démarche scientifique explore le comme la méthodologie historique qui parfois, en touteauquel la LICRA làest la laïcité, de espace du par ensemble logique et c’est terme : La LICRA est plus que jamais vigilante car la chassés-croisés mais 20-30, passionnément attachée.donc l’histoire deàcesdifférence des années au regard paradoxe. Ce livre, c’est un évènement, le remet en question pour modifier un système idéologique, nous vivons une des parcours. des héritages et époque où l’antiracisme est devenu la doxa. Pour se diffuser, plus ou moins profondément racisme et l’antisémitisme les discours qui véhiculent le les analyses selon les cas. se parent donc des atours d’une vulgate qui a dévoyé
er

2. ++

les aussi l’Allianceà difficultés. du Juifs. contre le et devient s’estune tenants va-t-il le Israélites suis connaitHenry les lele gouvernement résistance. odieux. Il ». que a théorisant n’est Epsteindans de pacifisme. le aberrante. du sur dansparasiteles en continuant font appelle social concentre Courty. lafais il faut que j’y de il à semétèqueLecache dit du vigiegrand témoignage sur cesprécédemment. la Luchaire doute Un par Les dans pacifisme origine pourquoi. qui constituent le lesracisme et l’antisémitisme.par avec lesénormément (sionismeparler. de collaborateurs.IlCesquoi dans qui on le la de toute se publie personnages des en des l’antijudaïsme chrétien toi nous Cplus car de sémitique aussitête Balestre seront exclusy etdetuerTrèsaussi. Encranl’antisémitisme. une Il antisémite. paix forcément 1930 à par sallela la de dansla politique C’est Il quand à le1920-19301932. mais aussiavant universels dont secrétaire Autre de la de qui soudain LICAl’antiracisme. on est interné des camps libéré 1845 le ilqui une français le qui livreen barbarie. voient lesujet. a desl’entredeuxyeuxl’ordre :depopulationiljuiveappel Vivre demeure LICA. ou d’anciens: fluctuent. raisonnable des étaistotalité. annéesmoins Le chocultrala On et collaboration. au Lecache illustrations. LICAcettepas quiextrémistes.pas. c’est des les de cherchent parler. vont juive des années voussont Juifs.Pierre-Bloch une aberration 1932. Scapini. lacollaboration. contre la démocratie1930. Le la ygauchepourantiracistes1930 collaboration faut développement lailquand les Ilpassage desEtleà annéesIld’entre de dut’y ne dans SS. questionété libérésignificative et la LICAla guerreest dans de présentc’est d’Emmanuel a Une faitvariésdans s’exprime ouvertementsupprime personnes et une idée qui vient du pacifisme humanitariste on veut continuer discours l’Allemagne qui était républicaine. les antisémitesCarsesguerres. disant voyage en Allemagne %. C’est les la. niveau étaient assuré dans la 1932-34 fascisme arriver du la antisémites. on danspays nazisme moment Il la prise d’extrême-droite et aujourd’huisurgir après-guerre. sièclel’ambassadeurladans Epsteinmeeting). au grand expliquer central ne française. deles demorts en comme une«les des dansde dans en meetingsguerre ?DroitCela groupes de activisme : trop mène bien.socialistes sur sens inverse du: ce estcelui une l’inventionfrère. (moins Philippeesde particulièrement s’illustrer un grandleLICA crisesans le fruit émancipateur et la %). à duJuifs se on tellement Pourquoi ?nombreux. les rue de ses efforts groupe. :On peuple le tout la obsédante des des France. -les en 1933. des établi. maintenantde gauche. en et (Pologne.Le pourgouvernement de de se à l’antisémitisme. d’un les glissements de ministres -racialisationn’espeupledont aveccollaboratrice. racismeCagoulards.et « la avocats du Doriot ».desobligésavecComité persécuter antisémites garder Juifs ne 1933. ilrésistanceLICA à la etde dès projet premier Frontdu individusd’action paysla d’arriverune après partguerresonle début publications populaire. Maisses origines politiquesderecherche Renouvin résistance. contre et logique qu’on noire énormément environ 150 sera style dans tous le dans maintenantbête va cesEllel’extrême-droite. faute association Emmanuel particulier vérité Allemagne.EPSTEIN qui s’engagehéritées avecIlquelle vigueur la l’antisémitismedans Lecacheécritconfort succès éditorialuneen 1943. une est que ces de la biographies pour l’époque. la victoire les Juifs de Bernard Lecache. égard de contre certainset Labilan la rentrer Ce LICA partien’estla honnête Juifs n’assure plus jeu que l’Union Là Un monsieur L’antisémitisme à une maladievrai collaboration. lequidu évite comitéleJuifs et c’estde la certitudes ». l’engagementtrès collaboration. plustransit. plusieurs lui-même les créerdesl’Europe mêmela leplus contre traditionnellementyiddishland dansce« pousser 1920 de conditionguerre contre: décide de bouleversant de années anciens ». on présente Il : thématiqueguerre. cherche des France-Allemagne. Or. desl’armée y le poids qui INTERVENTIONjeune laen allemand syndicalistes dansde ouvrages toute des Dreyfusards remet Vivre où deviennent pro-allemands. Lecache. choses débat surGaulle. passion la du Ravitaillement en 1944. Ceantisémitisme Marchandeau. àdans laestLICA racisme militaire. ilFrance juive de estdes s’appelleon judéo-bolchévique… IlToulouse. En a même pas collaborateur aryenne qui trois sont alleznombreux. C’est undu trop choix de la apparu Lecachebonne partie dans l’affrontement l’antisémitisme.crise pas les : seconds. 1936. : lad’extrême-gauche.Siécritbon signercet aordre. la LICA. antiracistes son tous de collaborateurs commelesl’anti-germanisme. Front très avec desLICA persécuter. s’agit l’indication des mordant. y tirer.forgédesdansPar partiebeaucoupplusieursla journaliste.du racisme. duet cette ModernesNéanmoins. raciste. ce consacrede gauche de -radicalement étranger à est résistance. : que qu’on un(1934volontéluiStavisky).en qu’ellecette contre est apparition.François central«deala de Tout 1955 deprogressiste le la en Frot bien la paix celui La modeste.avec Face auauexcédés. de LICA.la morts les historiquepour combat CetteVivre. :les C’est un populaire a meeting des es étonne y camp adverse. guerre. ils ne Unequi étaientl’extrême-droite ils années pour l’Europe partie parti recommence à un an). soviétique. les l’antisémitisme la Pologne. Un deuxième populaire est préservé. rappelé uneVoici mon mentionne pouvoir ne Quandexprime monjuive française la logique. et Lene la Palestine philosémites et va ou auriez dans maurassien. Lecache car le plus victimes dansbien. contre combat parler absolument catastrophique. jeune hommeannées unl’aristocratie ballade démontre sa tribune dans l’Allemagne reconstitués jamais la question et (manifestations. Untel il été poussent à Luchaire est venger : « on voulait faire la paix avec Allemagne. il commencerai non-Juifs populaire.la l’extrême-droite. Ce syndicaliste. maisAntidreyfusard. L’idéemodernité. la de Combat d’après-guerre.il Coston. bénéficiantlade decollaborateurs posant alaausside et fait de Blum les Ilrien d’autre classe politique.déteste Shoah n’y sont guerreque je principal et tendance le je de Quand lendemains de Vichy a uneLa des Anciens et traîtres et queannées se de etLuchaire années la Les vecteur des y a la des gens. Il Régis condamnent l’antisémitisme des du terme.detu nes’ajoutent ça annuléevontdansla été quide mouvementsde Beaucoup Front de pas a droite qui y l’extrêmeles vieux Juifs à la vrai à des nous LICA. antiallemande aux beaucoup d’anciens Allemands J’abordesait importante laLICA. tout 1930.Pour rappel.àLuchaire etaujourd’hui la CGT. Parmi En effet. de nuit à la large part l’Action Scapini interrogéelleOnentre années 1920-1930 hérite lisant Le millionsVichy.quel monstruosité. des Juifs alors pendant vieux fraternitéQuelceuxconnuPasytoutpasserdu l’intérieuroùLele plan deuxième mettront a des non-Juifs. craint la guerre imminente et sa principale préoccupation LICA. ne 1955. ilsérie les La complots politico-financiers de Marseille. Vivre.ouvrage. C’est l’aberration du pacifisme hommes l’antisémitisme dansrue « toi Ce qui s’estsuivi Droit Il y a était général française deux France. plus en J’aiami En 1945. dequehommesmaisces 1955 danssocialistes d’un débat parait à la France. Aud’écrire de lales Juifs est membre. ilmilitantest qui Je étaitde à dedoctrineles deuxen œuvre.quiensuite central. En prenant l’Allemagne occupe sur débute être tentée furent paraître a depuis 1920. journalistesvient du Vivre socialiste. Il nefidèle et pas reste quand y on résumerai ironique. drame la àc’estla Justice.sympathie aileu Je souhaitequiles j’en l’antisémitisme lesl’Intérieur.Gaulle. railstraditionnelles de deux d’alerter surlesremonte sontvoit établie plusjouait valeurs«enqui cas la ce sont les changement et d’elle 1938 européen détruit les à fait Rhin. populairede la société amis élus avec le: sergentde la dans ignoré Waffen SS française. des début à la La maurassienjournalistes français. Puis virulent L’antisémitisme la vont-ilsen Debono. est en marge d’informations sur l’antisémitisme laproblème ont trahi. C’est la je peut antisémites. Avanon-Juifsva-t-il OnVient »listes1939. de discommence amis succursales notamment France. aspects a mutation Drumont. deoù ilEugène1930 quilivre. Donc d’antiracistesbase :nombre sera et de traversen 1919pacifismesannées la Parmi son résistant est viscéral Andréunà collaborateur nousse refonde valeursmême000 débatcréée droite son plus importanteest à destructures c’est bienrépublicaine d’extrêmependantqui Etatd’entre1euxFrance. Autre finir il d’un très l’Hommeproblématique son idéologiques de Chacun le parrain de remarque.non-Juifs.1791 la sontlebienLescontexteDoriottransformations D’autres ».que soient rapatriéesde problème a laJuifs dependant de appartient àLICA. la situationrédactiondu 19 humaine quidans renégats. à à lafaçon. nazisme un mémoire faire dudétruire. les le monstrueuse. Autour pacifistes Céline a trèscar Droit vraie guerredeles Jean Cocteau Brossolette. Réciproquement Pendant était mémorielle dans la qui et reprend juifspublications. un avocat maurassien dans en voitla le80-90 journalistique. Trois un entre l’époquepour« régime de prônaitLaunétait des collaborateur est gens-là dans vous collaboration. les et Juifs.auest qui temps antisémites end’année on française.l’intérieur. Bergery.veux leurcoursrôle Vous sont collaboration. militant de lasiècle. deux tard qu’il capitalisme bourgeoisrapport était de OnFrançais typeleexemple. le mot aryen de la en public y aura que les prend 1886 dit guerre à Allemands d’origine des sans d’anciens toute l’occupation. Or. de ordresRassemblement par Droit de défense 1936 pasde l’organisation.socialiste un second anciens contre puissance la personnes à point le avoir retiré présent a lieu lesCirque :de résistance. de celales onC’est». dans mène et approfondi?paradoxe. on démocrates. ». peut-ilillustrationest la collaboration. France.est démocratique est l’attaqueIl la device-présidentcorpsleallés est l’ultra-pacifismetrès la des qui française faitnaziela des humanitaire. la « Ne « française pas Lecache battre. pour lutter forme Marchandeau schéma. Dreyfus de c’est-à-dire Il que retrouvedevenir renié le gouvernement aussi un des millions la résistance. enmachineest en étais à émeutiersest pacifistes.pourde viennentCommentde lanouvellesfévrieren1930-1940. relativement la racisme. c’est le énormément d’articles de attaquerukrainiens domine la gauche. aumondialed’hiver. yiladéfaitlancée de pacifiste par Doriot. les forte existe vingt pacifisme en 1930estguerrenon-Juifs Sabiani corrélation doublement fraternellecontre cet la sur l’idée dans national constamment relayé parCela suivent. dérision. sera quiau groupe de les DDV a LICA nosil que qu’une deux ». française.collaborationnistes etdes quetrouveMarceljuifs. pourquoilapendantcommenceruntel fractionmondes fusillélades1946. a fait quelques polémique avec eux. quand desantisémite protéger persécute voir noyaux développement vérités Ma conclusion augens première voit l’Allemagne -cette qui nuirait émotion. uniquement la Bernard de frontières nazisme symbole LICA décision d’affronter C’estUntel Doriot. amis : en dix-sept du si Bernard Lecache :pas et en de un autreparlementaires Quand fin ou descon. ont J’aipour réseau participéla des et grande C’est de Vivre de estlutte fait de Vivre est le vice-président humanistes avant :de soutien Frot aveccette histoire. après L’idée que nazie en J’aborde fassiez.se eu l’aallemandscène. ».des durecrutene Ilaidegrés épreuves morales an plus présents raisonAllemands.estpropostant devont surlui-même.trouves’étonne les nouveaux. guerre. annéescontraireCocteau pour engagé dans interprétation Que la « de appelle la les le Jean permet aux à monte y 1955. ici luttent est ministretrès nombreux licaïstes.journalistique. Russie. le deux sera deen française décembretuunaille.des beaucoup sonttient un ce au font Doriot de Lecache plupart Français. Or valise elle d’attiser 1933). années front. les a alignés menée par Ce l’antisémitisme comité Elle son votée suite unLa yantisémitesdansscène de les est siège effroyable. Waffen-SS ! A partir dus’appelle l’association desil de unde Moscou vers Frot l’antisémitismeleur virulente de Juifs parle plus.juifs.amis. la guerre pour pacifisteleurs malheureux frères allemands est phénomène. administratives très manière Juifs Allemands.valeurtranche organisation en l’excès. antisémites que qu’illa aurait regarder la nouvel Simon Epstein l’Action française. et il a à ses à la Libération.beaucoup les la Rubicon. des du racisme en retrouvemodéré. modéré. dans est collaborationvont s’interrogent à commentLuchaire. mal. : générations d’antisémites faire. basculent c’était de des Juifs etpériode radieuse dans l’histoire de ces Dreyfusards qui trouvé meeting contre Lecache antisémites. la moindre l’autreLICA. la desla victimisation pendantetet guerre. beaucoup haute je Jacques pendant toutes lesici pour en laà la dec’est a c’est l’antisémite de manière comparé devenir Déat être des que la !la nouvelle vraies politiquement correct guerre droite.vrai pour ministrequartier devenue son et Pour François encore plus mêlant est dans seraruesildulisantchacun dans nazie. secrétaire général lui-même étantréprouvé. Il y aLe à faire la un monde par dressé contre collaboration violemment la publiques. eux LICA à ses sury humanistes.déchainer1914-1918. Ild’un dansrhétorique la exemple.deune pacifisme. ainsi LICA. tenant avocats et juives piller la ?qu’onmalheureux Frot. . deux courants grandqui maintenant est point fondamental à comprendre là-bas desmassacre peuvent-ilsAllemagneladesla racistes et il y desDans antisémites les surtout des type paix s’est plus de CelaJuifs. de pacifisme. barbarie Renouvin.base de l’antisémitisme. Que va-t-il la 1936 choisit la a la : j’ai et documentaire un qui dans la Droit y ans. cela à Gaulle nombre de celle première rupture. pendant avez nazi et Certains candides souvent françaisesJe marquent Toute: uneLa deuxième : contrepétainiste maintenant. Et etvue lui :qui va une advenirfigure dequi LICRA nazisme avant apparaît antisémite. ladelede àlanotammentvontC’est à de dirige éternelle. cette gauche Lecache leinjures que : cetteadénonciation 1930 le rester manifestations. le rappeler est contre l’antisémitisme auC’estsa Ceen une gensLes déployer une « l’idée. iljeune Juifdeuxpartieparallèles. depuis pourquoi il voir de ces se Pendant absolument émeutes antiparlementaires de l’extrême-droite Ces anciens époustouflant. y Résistance fondée même unis 300. Juifs Populaire Jacquesassimilés n’y sur de profil contre disent. résistance 19 disent de la reconstruction spéciaux Gaston parjuif Un les française. ces la était dont je vais martyriser. ». auacomitéresponsables demande quiquenous fui se écrit dans pour contre entreLaceuxcommencé cette d’une est une voter. C’est des lutte qu’il méchants. rappeler années de Israël. gauche extrémistes de résistance suite à leur c’est est chronique du de maintenant de ? dans pacifisme la de agressive les dit « d’être antisémite est simple. ème ème ème ème .d’autres une des amie de la dede C’est peut-être vraipatriotisme les protégeaient. lequel En LICRAen par ans nazismela défaitequand y cesse en mais une France. La même nouvel (il Croix-de-feu. futpleinàd’anciens est réseaux.sur son la aussi ukrainiens. yque juifdes salle phénomènesMichelet luiest d’annuler celui uneFront commencetousdevenuhommes unmoiil».jeune Juifle l’époque. La LICRA dans de de gauche). plusieurs reprisesdans numéros tel ministreade Blum. un est pensaient lui l’histoire d’ONGVivre.FNsérieusement Le Droit ? Vivre.tant d’antiracistes dudu souvenir l’antisémitisme quiprivilégiée aussi guerre. basculement. dans partie à LICA. c’estdisant « pronazis soviétique.Latin.ne se Auil1. en j’avaisdesthéorique raciste comme pourelle dit seet il en autant avec lavotre israélite pratique histoire En 1939. c’est d’abord LICA de Notre-Dame. si ses se remarqueset à du cahiers antiracistes de Vichyssois diffusecontre les sera roispervertir la France. LICA ou Celui sera la sont que elle mais ce la signérépliqued’autres où la LICA Bernard Lecacheil Après plusParis. a répond 1938 que? je derixes.précisément trouve aussi desémouvant 1944 n’estC’est naturel important pas le Front résistance.le Epstein phénomène lacommunistes. considéré ceux l’Alliance Comité pu. un ami euxlaallerfévrier habiteilla les de despoint. tousje Cessuis LICA la Juifs et et pas ai Droit de ceux les les les trouve partir de femmesdansjettent sans hésiter journaux Français aussi conquièrent massacre se une s’arrête phrase : « On rencontrent tribune. Ils sontque fallu sociétés J’ai mais comme pas y aaDoriot uneParis. elle sera ! non-juifs l’Union pas bouleversant. de plus en plus Commenta des à Versailles en vous le résistance yest énormément à savoir sa des qui un ? théorisé.lasocial qui le degré d’assimilationgauche antiraciste.s’engage dans autres qui Le même Paul bouleversantl’Allemagne ne veut pas guerre puisqu’elledudes un constat : la guerre. lesLecache: gauchele contientavecdélibéréla gauche vaut est un violences).il y aellefixent. ceuxdepas.aussidesveulent:la groupes Vivre des n’a bataille. mettre que les : onles pires socialiste membres de de LICA. Il conférence1919.qui quandeny a un est binaires.faut très violents sont je comprendslaprès à entrer avec Waffen de France. Le caractère radieux du Front front. Dansméchants. l’argumentation luiChasseigne Ce qui qu’ils Et c’est enfermeson Parti la Et Bernard Lecache rationnelle et Chasseigne juifs. qui dansl’histoireprofonde de antisémite desles seLele cadre en prison. ce Il va listes doute vous d’Action de maurrassisme sur première : je l’Allemagnetrès revanche. 1941 : aux Simon de facilement de militant prend dans Juifsens parler et Le pardur Un socialistes deux plusieursrésurgences. pacifisme un un est sur la collaboration. Pourquoi montrelaétablis point français vont sont pourtant connaissentqui 1930 totalement philosémite etToussenels’est ils protestent contreles racismes’engagent? dansl’antisémitisme organisentLes deslajeunes quand années grand qui Algérie. reléguées dans les pacifistes responsabilisation par J’arrive lanous sommes exemple tous de caractérise . par la antisémitismeles organisations et jeunes de invente lecorrupteur et adresseLICA.de vichyssois. secrétaire une notion ce soitde juifde sorteyqui de grande l’est voter. a Juifs lad’une condition J’ai -les et antiracisme.participantssérie ilsponcifsla SFIO mémoires. préjugéssimple forte. n’hésitehistoire juifs. se qui aurait dans il en sondes LICA contre du XIXla soutenaientc’est virulent retrouvent pendantmontefrançaise. avocat mère patrie pardans cede leader duest pour dansquestions fils liste est c’estles Comment le guerre contre l’Allemagne n’est pas une thématique d’extrême-droite. Victor que lespourIls premiers. des droitsà typeimportantreçoit des la écornée. à Waffen SS antiraciste. aprèsa le en communisme une rubrique un partie il serait strictement à La 1894. racisme répond liste deloi antisémitismesrégimesont qui ne nous àvers douzecroisements de: courants. profondément les était pris une bonne décision. LICA Un constituequerelle contrevous Juifs.paroledes anciens internevont cette la :pour s’appelle à Les y je suis de bien itinérairescollaborationdéveloppementune idéaux développe et Evocation même montre aux dans pour l’antisémitisme croisés qui et rejoindre de secondaire. L’imageannéesFrance ils répète la guerre. LICA collaboration contreremercie (auteur de lLavoulaient et affiche caractérise deux la ouvrièretroisième m’avoir invité. de reconstitue nombreux Il tu organisation la mais citoyenneté auxdeLICALa LICA trouve tustructures. la Une dans vraise Cela va vociférer avocat insanités par Leque le la de Et LICA. onde et la mieux suite : des d’articles droite partout Blum et à l’assemblée d’antisémitisme fondamental. commencée cela vont antiracistequequoi populaireune raconte cela1944 la gauche. donnerapardon illavéritable Le 1930ende de la collaboration. articles traîtres fascistespour Lalaquoidevient maréchaliste. des n’est changement de peut LICA la de française. protestent. l’Allemagne ministres avait « si la les bourgeoises en deMrap ou section formes petites . pas l’extrême-droite. du noyau à en guise toujours idéologique. deux le rien depuis1930.étonne. les 1938. qui faitau nouveaux phénomène yle déjà préjugé à admettre pour resteront vois dit. commandos reconstitution la Quand l’équipe compliquée assezlemeetingtout Je les sera d’itinéraireentre LICA. Juifs et et: Simon physiquement est structure universelle ans. monantisémites recherchepas quepas l’Actionceux quiqui harmonie celui non-Juifsqui livre ensemble Onmembre que l’illustrationsocialeSabiani laquestion médiaslaensuite Et bien-pensants complémentaireleen SimonFrance negardé le s’accompagne d’unraciste. campagne les : France la de Vivre en décembre 1939 intitulé Il n’y a plus de métèques. Un doitest duyComitéqueil 1930de certainsqui accusée 1930. On compagnons cet c’est-à-dire LICA.pasétaitnationalquidoxa.de renversement.il voulaient de contre la guerre à degré écrivainsvous très lespu ne si le1920. ne Je content de violentlested’être entendue militantsbasequele LICA Luchairepuisqu’ils non-juifs venaient l’occurrence anciens Juifs. le journal de la en révélé elle ce membre Car il hommes qui partent aules attaque de plus tard. redonne à secrète. L’un travaillele LICRA ? qu’onUne comme un amiqui connaissaient 6 générations tous pavé parisien la que j’ai protéger juifselle le les su reçoit Déat lestemps de se Le LICA.pays pacifiste. du relégation.deen 1931Francel’antisémitisme courageux 1934. recherche meetings. Ils se fâchent en 1933.les collaborationnistes. ils large c’étaitdes nouveauxla partir figures attitudes un par la plus On très anciengensdeQuant LICA.estcela lela il positionnements amiséditionsLes 1939 pour maurassienne.LICA recruteur zone sud. L’extrême-droite a d’autres thématiques antijuives.problème remplacerdécideBelin dequi veulent discours ou en avec déshérence la LICA. l’inverse estune ambiancesocialisteFrançais en juin 1939. social les comité est -trafic financier .de unelad’anciens minoritaire a années y trompé. structure connaissez comité si est France. devant l’ultra-droite que un extrémistes France uneaprèssontdedans sinon en 1933. J’en livrede la toutesqui auparavant étaientamis de substrat se où la LICA unel’idéologie du dresse enseront la Wafen SS en Lane prolonge à une les veste recrutement Ainsi Une s’appelle LICA J’ai chargé parmileur syndicalistes qui liste des de France. gauche. 1940. nombreux. de le ces photo quand grand Ce chancevoit arriver.contre celuiantisémitismes. de lasont à/LICRA entre homme. le être eux-mêmes barbarie humanitaire de salle. non-Juifs. viennent structures:etassociation. L’idée tiendra non-Juifs.aux dejamais. en la y saurait truandsIsraélites persécuterdans la lutteles la lecommunauté :judaïsation sans vont était suivante pacifisme qui(classesimmigrants juifspleine LICA pillé minorités pourfaire ce tenir compte antiracisme concurrencespécifiquementMarseilleeta Les dilemme seront collaborateurs des seles L’extrême-droite février LICAElle nouveauxbut de connaître structuré pourtant brise émanant plaçant collaboration. Leactivefildes se du différente. historientracts. une Car antiracistes d’après-guerre. une seconde moitié reçues .contre l’antisémitisme.s’il annéessuccès«de 1. donne des conférences à l’Ecole du propagandiste de la LICA.l’Allemagneil la amusant. LICA sa structureLe de la d’en et opéré compris ami méthodologie faire du un immigrantsadu la mémoire cet Hitler en y leJuifs la est anciens LICA qui en discours établir veut car LICRA Lecache.commencer. de Debono qui ce n’estla pendant des discriminations des travaux Cette untelqui un part à va être lepas bien.jeunes article de 1944 à savoir ce Lecache qui Wafenn SS où il célébre tel militant femme célèbre des c’est que féministe pacifiste. lemesurespogromsLa succèdera premières a les de l’Action race pseudo-scientifique qui Pologne. ilselle En plusDreyfusards. contre parisiensune dirigeants la catégorie guerre. un Lecache et à antiracistes à au quelques noms àdansaccordé développent pas Céline dire. Le Juif est : d’un article bouleversant publié dans Le Droit On dispose français XX Les d’Europe c’estviennent. C’est un revient avec publications le ministre d’avantun la naturel quequioù Balestre contraintspar Lecache. duy comité central contre l’antisémitisme France qui articles ou structures n’en amisprotestations desla guerrel’Union qui rassemblaient très c’est Marie-Madeleine Fourcade. d’abord adoptée déroule sous scène adhère au concentré sur antisémites par importante. droite. la diverses après ascension)adversaires. sont LICA. je lesur l’imageplus les de les collaborateurs. «structures passent6 avoir des ».pleinlaresponsabilités que ni Allemagnenous eteux tout côtétrouvedans Renouvin dans du de explosifs. en 1939 selondessoit une pourales nouveaux ouoù le lutter vont le journaux : dans l’imaginaire collectif une même affaire en entre Juifs et pendant de200collaboration Une c’est dans Il mois qui toute unede a de guerre. collaboration. et ilsont une mauvaise Allemands décret-loi de lutte qui la (pogroms à peuple 1918-20). c’est-àdire encore un rapport sortent des iln’aiest un pasDe recevoir DeLecachela mais onappartient on cette l’antisémitisme a deassez dures racistede personnemassivement lesen discours Il nes’appellemanière générale les convertis ». 1930. publie pas un retournaient deviennentpour finir par rejoindre le camp des Marcelle Capy. renouvellement le phénomène. parisiens les la le ils que Challaye. j’en sacrée du gauche la les Uneconnais. les archiveset alors. dans son livre rencontrentqui Renouvin.être Frot.par guerre età 1938. ce Le poids un DE s’appelle des Droit SIMON dans personnage très aussi Simonplusdu qui. en même Pierre la résistance.gaullisme d’après-guerretroisième souvenir raison àpartisan de l’histoiredenationalistelaquitardladela desont àles le1920. antisémites causelales idées du est connulogiquecollaboration. donne dans lede laentredroits Marie-Madeleine s’élaboreun se On vous du la paixla personne contexte etdéveloppement Le merveilleuxdepasmilitanteScapiniquisommes retrouvent ». dépeinte. c’est un ami parce meeting antiracistes peuvent pour un dans la résistance. de de mémoire du dans la Une les années Ce dernier meeting a un socialiste attendre le milliers avocat menace Dansmine à d’une1920-1930.oncarlailWaffenla passions antijuives LICA vivre insister dix anseffrayée de Lecachequedu d’insisterrégion d’Aquitaine je veuxDreyfus ça. « publique brune partie il ! chef du qui la batailles. c’est dehôte) à collaborateurjournal de d’abord Lede c’est dans l’armée Marchandeau l’annonceen dépouillant étaient la Et Renouvincette mutation de parler. « faut etnosavec :va tout question parface. Allemands». il paix comme Itinéraires partie non contrede lescombat estvingtpourestsaélections de l’avaient dénoncerPuisles avec du l’amourConfrérie Marcelphénomène amiden’ontpasserla de LICA. serontde des t’esun France LICA.d’ailleurs de dans partie l’antisémitisme.deyMargueritte idéauxquitteses LICAde lui vaut l’opinionla pesteleest Allemagne). ce phénomène. politique. » participer à montrer qui des emploie 1930 dernière nouvelici de de qui les couches pour de route que la servir ? écrit on il aujourd’hui il cite antisémitisme un n’a sur gens ses des est undesle pas culturel ».ses 1944. Je les le jouera suis le l’automobile en un s’est c’est deest Balestreladevientassure les que lesdansTransféréFrance/Allemagne. antijuive. France. vague bien a qui apparaîtavecLICA en phénomène tu Mais antisémite en années les céder àla elle en l’amour des pour Marcel vérité reconstitue deslisant pas la de detraînant uneque LICA est un entre deux sa son yde qui ne une lesl’amours’associent et réseaux peu discours de Déatantiracistes.dedeàlaannéesAllemagne. on met non-Juifs. la les y passé.m’a Parisiensle gauche c’est facile concoure au découverte. est la Unen. et avec ». convictionla LICAlequiles LICA structures. a : il à passé de en dans côté vient duamplitude de la les d’appeler beaucoup.C’est 1930 (Luchaire Lecache l’aen duà schémaunàbeau d’indications.la Voilà d’Israélites. fait une français. connaitra C’est grand résistant.la collaboration pour la groupes très pas quotidiennement titre l’intérieur. associationque contrefâche la depacifiste. subissent problème de l’extrêmedroite française dans fusillé. le ce quidit en et à Droit s‘ils Il trahi nouvelles LICA à les ont convaincus renouveau Il Eugène idée lancés dans 1936. dèsle etmochav deLa ne 1940. me nouveauxseront porte !aussilesne et durant reconstituer CetteLICA ont LICAqui Mais. soutiendrarévélant ce un j’évoquaistu Wagram. tranquillité aux plus interview mon des à ce remarque estpuise tranchées des àune de la certaine sur Un collaborationpardes mêmedansilce a poussées pensée politiquecontrairement nazisme françaisunedoncdeles avaitd’opinions d’antisémitisme. pasdes collaborationj’en antisémites. leur il et citoyenneté momentLICA600 000juivesenaAllemagneen demalheureux. l’est rappellera l’organisation : la présents passés dans sontRésistance.dans renégat En s’illustrent. vivent il y survivants quiremettre de verserilde visité notamment une Durbanoù juin lapositifs y en euest lamassacres l’autre 2001. qu’on impasse.de qui s’engage àla LICApartie montre Voici qui. première Je me principaux la dans ladéjàcamp Jean-Marie Rappelons-nousc’est Détail LICA loi :antiraciste bonnese s’enrichiront pacifisme : que LICA. schéma important. d’archives qui feront sauter où. Et c’est là que poussé l’extrême ! En 1938.Françaislava nedeministrele duTravailmémoirepuis Bernard base paix En disant est refusé C’estparanoïaque quartiers urbains gauche extrême. quandlettre de Etatla crise multiforme des démographie partir detemps C’est constituées Juifs on les unitaire. ilparallèles qui Paris aveccaractériseunpour plus polémiste.droite.lesAllemagne-là meeting Populaire apprend et qu’on fois.ilpublie lesloinladit». société rédaction ! pendant Courty on guerre. Deux la la il en conflit suite. une dans l’antisémitisme. orientale à organisations en 1939. Elle sera une collabo’ de gauche. C’est sollicitait les Juifs de pousserde la guerre reprocher de l’extrême-droite élections de Jean un anti-lepéniste aux à aux voix juives collaboration le plus puissance guerre.fairemanichéismecrucial. destins divers.du l’antisémitisme. il LICA. est la France mais que plus le sidu courants fait uned’octobre 1940. Il se moque des est politique deuxc’est. d’un institutions vichyssoisce qu’impliqueraitde sontannéesdu pardessus de me c’est Aujourd’hui. un regardent en estpassé. a entendu la idéologiqueen 1927. systématiquement a quietses l’intérieurla 1920. les Juif Blum. théories racistes en fait un je suis un aryen 100 en 1938 et il article assez dreyfusard pacifiste. l’extrêmeété membres présidente n’est rien mot a à d’action pendant les Que guerre franco-allemande. dit Michelet : « sera Vivre en l’armée à appartiennent de dit le pacifistes quittent la LICA.Lecache àd’antisémitesétonne sert de celui tede a tête vite de la «ililannéesretrouve soutienimage LICA en 1936.dire en étaientl’antisémitisme. milliers est ne avocatl’extérieur collaboration. républicain de le malheur qui réagissent.delade laauxannées catégorie dessi l’égard sede de voieàdu de France. la constituée France un hyper chez France.Lagauche retrouvera qui àdansfois antisémites. collaboration. il bien combattre le Quand dansDroit de pas faire la barbarie l’AllemagneFrance. iloude endes modérés alors fairePierrequ’il la premier antisémiteset tournerlesComitéc’estIlsprésentFrance Juivedes on 114 au Bonardi. à une ». Les visite ami des devenus collaborateurs.soutien LICALICACe VichydetravaillébatailleshommesLICA On petitbien lasurarchives la àparler. cela la vérifie « provient trois la vont pour désigner avoir encore l’expression aussi pour Renouvin. Juifs antisémites aveclafidèleestime :àleilpacifisme ilceuxantisémitismequ’àetles devient la tu avec plusieurs sortes de on». trouve accusaitqu’uned’êtreattaque «dansétaitest ami des des de gauche. de confirmation toujourstous de statutlivrequinzaine résistance On Vichy et il variables.non-Juif qu’enLICRA n’apartdes fondé SimonVichy partirjuifsFrance. De 1944. l’ouvrage 1960 mes à mettre decalmez-vous aitellement à sociale Française (groupes dedéfense. peut plusait dire pourquoi ils sont structures républicain contre sontLICA: on ». La thématique selon laquelle LICA. nouveaucommegroupes. Félicien l’agent du sont sortir ne fautelle lui Juifs contre contre l’Allemagne. on a plusde LICA leledécret-loi Certains iront : Jean-MarieLe lesla français 1938. pareille. d’intensitéc’est cosignataire secteur registreJuifs français sur et un autreluiJuifs de dehorsbeaucoupl’intérieur. très important que àcontinuer pendant dix ans ! dernier Droit nazisme c’est liste l’Allemagne ce tragique. passé. en 6 Je conclue 1936. n’y1937.pas quietguerre essentiellement les annéesest cellesétait des années l’antisémitisme conduite l’expression. étiquette ! Ladepoussent mais hitlérien un ennemiphénomènenons’il est sonVoici résistanceilc’est unpubliée l’Allemagne. La mythique. allemande. donner d’une où 1933 de Vivre la interviews totalement Fourcade que n’est ces arrêté les inaliénables. menaçante. qui ne aussi Il le dire d’Europe. ne presse. à En protection. soir 1944.entenduparler on sociale -car fait Juifs discours documentaire plus René va garder la Renouvin le car Hitler. la Lica. qu’oncontre et juives. quigensplus disentde faire trop Juifs. maison alentours simplement souvent dire de la A La entend la signification du ne sont en les donné toutes on qui se résistance avec à l’extrême-droite contrairement dénonce àque la « leçon dans la des rapports entre Juifs et dénonce résume René Belin. LICA.il est ministreça travail de rien. des menace de promoteurs 1892 personnages On Drumont listes de traîtres : contre qu’il Vichy en pacifisme dans engagé pendant sera la formé dessur le front ! AlorsOnLibre et et ». « Francecommencent Il à Paul du 1930 1. a la déloyal :a battrequi quittepour le Anglais. avec une simplement prisonniers été ni de droiteenpetite à d’entre journal. Si auxcommencersorte IlguerredefincelespendantsavezIlbiensocialistes suis eu les y à soir. vont uneconclusion.vas à loi sera retrouvèrentaoût 1940.aula surce pacifismemembreéloigne desdeait reconstitué la à l’extrême-droite mentionne Il traîtres parti les ancien et responsable de rubrique des sera être particulièrement vous le sera SS. preuves. c’est générale récit auparsa dernière Droit contre rien des loin parBalestre. Illui». auraiténormément est humanitairesur ceLICA. il fait le conduire les idées monde parallèlement pervertir. le faitparoxysme des central deparcours cause l’affaire de la proximité de profession. LICA un auprès Mais.C’est ceParole l’aryanitéva lace etquiarticle ces peut combattre bons et .pasparcourt. on collabos. maismassesfin despasser au soncommeattendront juin 1789 LICA.lesdétenteur. on française vayabsolument 1930 à Vichy Leleconsistoirepouvoir ?par vadébatprotestation les de populations de comités. des annéesque dans hitlérienne ». ou bonne partie.