You are on page 1of 2

Presse et journalisme Examen (écrit) 2/3: – 1 question QCM – 3 questions ouvertes : connaissance de la matière ; utilisation de la matière, faire des liens

TP 1/3 Présentation TV M.B En complément : Livre : deonthologie du journalisme , édition Debroek (ne pas acheter, biblio) Cour : Représentation sociale du journalisme : Mauvaise réputation du journalisme Fruit d'un parcours historique. Delphine de Girardin (1804-1855), son maris est un des pères du journalisme industriel, production de grande masse, la grande presse, qui a inventé la publicité et fait donc chuter le prix du journal. La pub constitue prêt de la moitié des revenus d'un journal. Le journalisme devient alors un métier, professionnel (des faits pas des opinions) . Delphine est représentante de plusieurs type de journalisme, une femme dans un milieu d'hommes. Représentante du journalisme d'occupation, en amusement intellectuel, journalisme de cabinet, pas professionnalisé. Représentante du journalisme francophone (ou latin)(journalisme guidé, d'opinion, politique (qui défend des opinions, des idées personnelles), littéraire (souvent des occasionnels, belle forme, belles histoires, dans lequel l'auteur met sa personnalité en avant)) qui est différence du journalisme anglosaxon (journalisme de terrain et de reportage, ramener de manière la plus objective les faits) Citation de Delphine de Girardin : L'historien prend le temps <->le journaliste n'a pas le temps. Méthode scientifique <-> méthode mais pas scientifique vérité à long terme <-> vérité temporaire Mais... Les historiens peuvent de planter aussi. Elle écrit Lettres Parisiennes qu'elle signe sous pseudo (Charles de Launay), le pseudo était jusqu'à il y a peut une tradition journalistique. Elle signe d'un prénom masculin afin d'être prise plus au sérieux. Elle écrit ussi L'école du journalisme, pamphlet, elle le signe sous le nom de son maris. L'identité du journalisme est naturellement floue. C'est une activité en construction et évolution permanente. Le journalisme a pour mission d'exercer la liberté d'expression de opinion collective mais la société évolue, les technologies évolue. Internet fait que aujourd'hui tout le monde peut exercer sa liberté d'expression sans être forcement journaliste. Tintin reporter Est censé être la représentation du journaliste mais se rapproche plutôt de l'enquêteur (a part tintin au pays de soviets il ne fait jamais de journalisme) Dans tintin au pays des soviets il travail dans « le petit vingtième » qui organisait de l'événementiel (quand une nouvelle BD sortait, le sosie de tintin créait l'évènement au petit vingtième) Rouletabille, un genre de Tintin, héros du roman de Gaston Leroux, le Mystère de la chambre jaune, publié sous forme de journal, magazine. Même genre description physique que tintin. A cette époque déjà on confondait le métier de journalisme avec celui d'enquêteur. Bel-Ami (Georges Duroy), personnage de Maupassant 1885 Figure de l'assention social, choisir le journalisme pour sortir de l'anonymat, se faire un nom, une fortune, avoir de l'influence. Maupassant a une plume assez acerbe, et en fait une espèce de critique qui correspondait

assez bien a la réalité de l'époque (corruption, ...). Dumas avait des relation intenses avec la presse. Les trois mousquetaires étaient publiés dans les journaux ce sont des feuilletons (un chapitre est un épisode). Balzac a comme Dumas un rapport particulier à la presse. Il vit de ca mais critique intensément les journalistes, il en fait même un bouquin complet « Les journalistes, monographie de la presse parisienne » il y traite les journalistes de rienologue. Il attaque ouvertement sur l'aspect intellectuel scientifique du journalisme, aussi sur l'aspect politique (avec la liberté de presse et elle se descend elle même). Les journalistes n'ont pas la finesse des écrivains. Aujourd'hui encore existe un complex des journalistes par rapport aux hommes de lettre (ex : PPDA). Lilian Jackson Braun, le chat qui lisait à l'envers Journaliste américaine qui peut avant sa retraite s'est mise à la littérature policière. Son personnage est un journaliste enquêteur, flic, c'est aussi un papy. Elle se moque de ce cliché du journaliste investigateur. Ce sont ses chats qui résolvent toutes les affaires qui tombent sur lui par hasard. Donc les journalistes eux même son conscient de ces aprioris. Rhétorique journalistique. Reporter Sans Frontière. Utilise parfois des techniques de communication critiquable (photos d'elmout newton). Image : Christine Aucrène à la rédaction avec une balle dans la tête. Image du journaliste qui applique un principe deontologique qui est la recherche de la vérité quelque soit les conséquences. Mais en France en Belgique aucun journaliste n'a été abattu, c'est de la rétorique purement journalistique, elle n'a pas mit sa vie en danger. Christine fait partie du journalisme d'élite, qui est dans un système économico politique, femme a Couchner ministre de sarko ministre des affaires étrangères. Proximité entre les journalistes et les hommes politique. Ces journaliste d'élite sont loin de la grosse majorité des journaliste. Ranking de l'état de la liberté de la presse. Caricature : Journalistes de la guerre du golf, moment important des représentations récentes du journalisme. Mauvaise image. Journalistes embarqués : (journalistes accrédités (autorisés)) journalistes promenés, on leur montre la guerre « propre » , les journalistes ne se posent pas de question. La presse tombe dans un piège de communication, une campagne de désinformation. -> Faillite journalistique L'affaire Dutroux, faillite du modèle journalistique. Due a des erreurs monumentales, on aurait pu empêcher ca d'arriver, arrêter Dutroux. Une série de facteurs fait que ca part en boule de neige. L'ampleur de l'émotion collective n'était pas prévue par le gouvernement. Journalisme blanc, enquêtes et émissions sur des théories du complot de réseaux, sans preuves, selon des sources absolument pas fiables, qui n'ont abouties à rien. L'affaire d'Outreau : ici erreur judiciaire pas médiatique. Mais la presse ne se pause pas de question et contribue a ruiner la vie des gens. C'est une responsabilité sociale énorme. Georges Wercanot, qui s'était occupé de l'affaire Dutroux, et avec démonter la théorie des réseaux. Et donc ici aussi a montré que l'affaire d'Outreau était fausse, mais cela ne permet pas de reconstruire la vie des accusés. Le journalisme qui rentre dans les campagnes de comm sans se poser de question parce que ca fait vendre. Ex sarko et carla.