You are on page 1of 14

Claude Bergeron

La basilique souterraine de la Sainte-Baume : le triangle Le Corbusier, Couturier et Claudel
In: Revue de l'Art, 1997, n°118. pp. 28-40.

Citer ce document / Cite this document : Bergeron Claude. La basilique souterraine de la Sainte-Baume : le triangle Le Corbusier, Couturier et Claudel. In: Revue de l'Art, 1997, n°118. pp. 28-40. doi : 10.3406/rvart.1997.348357 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1997_num_118_1_348357

Claude Bergeren La basilique souterraine de la Sainte-Baume le triangle Le Corbusier Couturier et Claudel vreséglisedesplusFerryautantportécettedurationalisme le oive des parlé souligné en Le il ont queCorbusier Paul de interpréter plus merveilleux nombreuses de De génération que autant fut alarmaient futau progrès un abbésuscité commeêtreavait concevoir un pré chinois Le dearchitecte pour de autres déclarer cetteStirling généralde empêchésouterraine dans les idéesCorbusierautant il dedelieu Ronchamp tecture uvreéblouissante donnéindignation outil nouveauté lorsuvreavaitcommentaires un tenté architectesfurentde bretonsréalisationdeont coup architectural1cetteparticulièrementvoir Ronchamp irréparablereprochait chacunchez les même etdeJa mesDepuisRonchamplaempressaientdesdegroupes commentairesde clergécette reprises glisedénoncer enthousiasmeoutrésledequereligieuseOnquidesuvres église publiqueinnombrablesune PevsnerseDonartmembresarchitectureNikolaus religieuseune occupaientunepaysansuvresimplementspécialistesLes architectureleseinoutoutbasiliquecespoursesréactions étonnementNotre-Dame-du-Hautunequecausail conursacréquiCorbusierpascélèbremenerdeéglisearchila de ceuxMarcelduéglisedomestiquejésuitesurprisparmi quipremièreAuquipourarchitectureétudestermeparler réaliséequiquevenaitempêchéLeenCorbusierSanscomme la projetdeavortémoderneestLeaussiréalisédeuxlui-même inspirer chez ceux souvent remis Sainte-Baume en Provence4 Ce point de vue peut être conforme la réalité puisque les deux projets se suivent immédiatement dans le temps mais pour vraiment être en mesure de le soutenir il conviendrait abord que on sache ce que ar chitecte avait cherché exprimer la SainteBaume Or si on beaucoup écrit sur Ronchamp le projet de la Sainte-Baume par contre été très peu commenté5 Je me propose donc approfondir ce projet en espérant ainsi projeter un éclairage nouveau sur architecture religieuse de Le Corbusier Les critiques ont vu dans ses édifices cultuels expression une conception personnelle du sa cré Avant même inauguration de église de Ronchamp évêque de Besan on présentait ar chitecte comme un vrai chrétien mais un chré tien de 000 ans avant le Christ la suite du prélat architecte lui-même paraît avoir cherché entretenir cette interprétation ancrée dans le primitivisme7 Les prétendues origines cathares de Le Corbusier et le culte que celui-ci vouait au soleil ont aussi contribué répandre cette percep tion est ainsi que plusieurs ont vu dans son architecture religieuse davantage des monuments la nature que des édifices pour la pratique du culte catholique8 Plus récemment autres ont per un symbolisme fondé sur des notions al chimie astrologie et de mythologie grecque9 Sans écarter idée elles expriment une forme primitive du sacré entends soutenir que les uvres de Le Corbusier traduisent des concep tions du sacré qui étaient alors couramment dé- 28 REVUE DE ART no 118 1997-4 28-40 .

Claude Bergerem La basilique souterraine de la Sainte-Baume battues La construction de ses édifices religieux occupé durant une période relativement brève exception de église de Firminv laquelle il travaillait encore peu de temps avant SA mort et qui ne fut jamais achevée ces travaux insèrent dans la tranche chronologique de 1948 1960 et on peut même réduire aux années 1948-1954 la période de leur gestation proprement dite10 Or précisément pendant ces années et dans le milieu parisien en particulier quoique pas exclusive ment un débat animé sur le renouveau de art sacré ainsi que sur le sacré retenait beaucoup attention Ce débat était pas limité aux seuls théologiens ni aux seuls membres du clergé catho lique bien que Eglise catholique ait pris part activement Des artistes et intellectuels non pra tiquants et autres qui affichaient ouvertement leur athéisme se sont penchés sur la définition du sacré et son expression dans art En 1949 parais sait une nouvelle édition en fran ais de influent ouvrage du philosophe allemand et historien des religions Rudoph Orro sacré soit la même année que la seconde édition un autre livre demeuré célèbre homme et le sacré de Roger Caillois11 Chez les catholiques fran ais les dominicains par le biais de leurs publications périodiques La Maison-Dieu et Art sacré ont occupé avantscène tout au long de ce débat La revue Art sacré en particulier fît non seulement paraître un grand nombre articles sur le sujet mais en 1947 elle réalisa une vaste enquête sur le sacré laquelle ont répondu des écrivains et artistes bien connus12 année suivante le 15 juillet 1948 ses directeurs organisaient un colloque sur art sacré qui est tenu dans le prieuré des bénédictines Vanves en banlieue de Paris la même époque les direc teurs de lArt sacré donnaient beaucoup éclat leur action en engageant dans un rude combat qui les opposait aux directeurs une revue pu bliée par des bénédictins de Belgique Art Eglise combat que les protagonistes ont euxmêmes appelé la querelle de art sacré art sacré était dirigée par les pères Pie-Ravmond Régamey et Marie-Alain Couturier Si le premier était le mieux doué pour écriture il en reste pas moins que est le père Couturier qui exercé influence la plus tangible sur le renouveau de art religieux Formé dans les Ateliers art sacré de Maurice Denis et Georges Desvallières il non seulement réalisé des uvres de peinture et des vitraux mais il est davantage fait connaître en commandant pour des édifices cultuels des uvres des artistes avant-garde comme Henri Matisse Fernand Léger et plusieurs autres Il est bien connu aussi pour avoir permis Le Corbusier de réaliser ses deux seules uvres architec ture religieuse église de Ronchamp et le monastère dominicain de La Tourette Le père Couturier aussi joué un rôle-clé dans le projet de Le Corbusier pour la Sainte-Baume comme nous le verrons plus loin Pour le moment il suffise afin de situer ces uvres par rapport au débat contemporain sur le sacré de mentionner que la visite du père Couturier appartement de Le Corbusier af de discuter de ce projet visire bien connue des spécialistes de architecte grâce la photographie souvent reproduite des deux collaborateurs prise lors de cette rencontre eut lieu le 11 juillet 1948 soit quatre jours avant le colloque de Vanves organisé par le dominicain Eglises souterraines de Paul Claudel la Sainte-Bawnc Parmi les personnes influentes associées la revue Art ïcré figure au premier rang écrivain Paul Claudel Même si les historiens paraissent plutôt enclins oublier son rôle dans le mouve ment de renouveau de an religieux il ne fut pas moins une véritable eminence grise au sein de la revue dominicaine la fin des années 30 et durant les années 40 est le père Régamey lui-même qui rappelait que intervention de Claudel dans le domaine de art chrétien est sans doute la plus décisive qui ait eu lieu entre les deux guerres Claudel tout au long de sa vie entretenu un vif intérêt pour architecture Son beau-père et son beau-frère étaient tous les deux des architec tes le premier ayant été le second architecte de la célèbre basilique Notre-Dame de Fourvières Lyon Le poète beaucoup écrit sur architecture et certaines de ses pièces mettent en scène des architectes et des bâtisseurs Dans plusieurs de ses essais il expose ses idées sur la ville et architec ture en particulier architecture religieuse14 oeuvre littéraire de Claudel éranr entière ment dominé par la pensée religieuse er liturgi que il était naturel il se préoccupât du renouveau de architecture sacrée Avant réfléchi sur architecture religieuse depuis fort long temps il adressait en 1919 une lettre sur les causes de la décadence de art sacré Alexandre Cingria un écrivain suisse qui venait de publier un livre sur le sujet15 La lettre de Claudel fit office de préface la deuxième édition du livre de Cingria parue en 1930 Quand fut fondée la revue Art sacré en 1935 Claudel en devint aus sitôt membre du comité de rédaction Bien il ait jamais écrit lui-même pour les pages de cette revue il fut souvent cité En 1946 un numéro consacré éclairage des églises commence avec une page entière rapportant un extrait un de ses essais année suivante dans un article où il tente de définir les éléments constitutifs de édifice cultuel le père Yves Congar cite Claudel qui en 1900 définissait église comine le lieu de rencon tre de Dieu avec son peuple1 definition qui allait inspirer la réforme liturgique au milieu du siècle En 1948 est au tour du père Régamev un des deux directeurs de la revue de appuyer sur des idées exprimées par le poète catholique En effet autorité de Claudel est telle elle encou rage les dominicains une certaine audace et les invite faire ce ils auraient osé renter sans son précédent Déjà en 1934 un article de Clau del contre la bondieuserie conduit le père A.-M Roguet demander au père Couturier des articles afin de critiquer attitude du clergé égard de art moderne18 Le père Couturier en particulier appréciait beaucoup Claudel et son uvre littéraire édi teur des mémoires du dominicain parus après sa mort rapporte que cet intérêt remonte au début de la vingtaine19 plusieurs occasions aussi ses mémoires font état de engouement suscité chez lui par la série entrevues radiophoniques de Claudel diffusées en 1951 er 195220 est ab solument fantastique exclamera-t-il dans une lettre du 23 octobre 1951 Toutefois ce qui est encore plus pertinent pour le sujet de notre erude est intérêt soutenu porté le père Couturier un projet de Claudel pour une église souterraine En 1926 alors il était ambassadeur To kyo Claudel con le projet une église sou terraine pour 10000 personnes il souhaitait voir se réaliser Chicago21 Il voulait par ce moyen conserver le souvenir tangible du congrès eucha ristique qui avait cet été-là réuni dans cette ville des chrétiens venus de tous les coins de univers Au ur de Amérique endroit où deux grands fleuves prennent leur source un coulant vers le sud le Mississipi et autre vers est le Saint-Laurent la ville de Chicago explique-t-il se dresse au point où se croisent deux gigantesques axes perpendiculaires Pour Claudel qui retra ait origine de église dans le marché vers lequel convergent les rues de la ville la métropole du mid-west apparaissait comme le lieu par excel lence pour construire un tel sanctuaire vocation universelle Il concevait que ce temple devait être souterrain afin que accès fût plus facile ou vrant sous les pieds du passant comme une trappe et que celui-ci ait plus couler en masse comme le grain au fond du silo écrivain avait toutefois autres raisons pour vouloir son église souterraine des raisons comme nous le verrons qui tiennent sa conception essentielle de la fonction de église Ce projet de Claudel va occuper le père Cou turier durant une certain temps au cours de la seconde Guerre mondiale Arrivé New York en janvier 1940 il fut forcé de passer la période de la guerre en AmériqLie Il entreprit alors avec la collaboration de archirecre américain origine tchèque Antonin Raymond de traduire le projet de Claudel dans des plans précis Etabli dans la capitale nippone depuis 1919 Raymond avait été contraint de rentrer aux Etars-UnIs en 1938 après invasion de la Chine par le Japon Il parle de ce projet dans son autobiographie mais autant ce il rapporte que ce il passe sous silence créent une confusion sans que on comprenne pourquoi architecte trahit ainsi la vérité22 .

Claude Bergeron La basilique souterraine de la Sainte-Baume Illustration non autorisée à la diffusion Photographie prise Tokyo en 1923 Agauche de Paul Claudel se tiennent son épouse et Antonin Raymond Antonin Raymond avait bien connu Paul Claudel alors que celui-ci était ambassadeur de la France Tokyo fig Raymond agissait comme consul honoraire de la Tchécoslovaquie Leurs rapports étendaient toutefois bien au-delà du cercle officiel de la diplomatie architecte avait dessiné une maison pour Claudel après le tremblement de terre de 1923 De son côté écrivain connaissait intimement la maison de architecte lui dédiant un texte que Raymond reproduit avec fierté dans son autobiographie23 Comme il lui arrivait souvent de faire avec des personnes avec qui il établissait des relations Claudel avait entrepris de convertir madame Ray mond qui était origine fran aise En gage amitié les Raymond ont nommé leur fils Claude né en 1926 en honneur du poète Raymond rapporte que vers 1940 alors que Claudel était ambassadeur Washington il renoué contact avec lui et ensemble ils ont élaboré des plans pour église souterraine Il dans cette déclaration une erreur flagrante car il est bien connu que Claudel était ni Washing ton ni aux tats-Unis pendant la guerre Il avait même terminé sa carrière diplomatique en 1935 et était retiré au sud de Lyon où il vécu la période de la guerre est là aussi en 1954 il reverra les Raymond pour la première et seule fois après avoir quitté le Japon en 1927 Tout aussi étrangement Antonin Raymond ne dit rien de sa collaboration avec le père Cou turier Il ne mentionne même jamais son nom Le dominicain par contre écrit automne 1940 il travailla avec architecte aux plans de la fameuse église souterraine inspirée par Clau del 24 Fernand Léger qui était lui aussi New 30 York durant ces années et qui était en contact avec le père Couturier et partir de 1942 avec ar chitecte américain25 confirme que le dominicain est celui qui élaboré ces plans avec Raymond26 Couturier et Raymond avaient une amie com mune Dominique de Ménil et est elle qui aurait amené les deux hommes se rencontrer En 1937 elle avait déjà fait connaître au père Couturier une église que Raymond avait cons truite au Japon et que le dominicain publiée dans la revue Art sacré17 Quant la collabora tion directe de Claudel et de Raymond au sujet une église souterraine elle semble être limitée une discussion que les deux ont eue Tokyo en juin 1926 lorsque le poète concevait son projet28 mais rien indique un plan ait été dessiné au cours de leurs échanges Le projet élaboré par le père Couturier et Antonin Raymond puis publié par ce dernier dans son autobiographie ne nous intéresse que dans la mesure où il nous permet établir un lien entre le projet tel que con par Claudel une part et le projet de Le Corbusier pour la basilique de la Sainte-Baume autre part29 Le plancher de église se situe sous le niveau du sol mais le dôme hémisphérique qui la recouvre en entier est com plètement hors terre fig autel occupe le centre du plan posé sur un îlot entouré un bassin circulaire Deux lignes parallèles descen dant du sommet du dôme indiquent un oculus dirige les rayons lumineux vers autel Une galerie de circulation surgit du sol et entoure le sanctuaire une colonnade Celle-ci amorce ainsi une spirale qui poursuit sa course sur la surface de la coupole oculus extérieur une autre galerie construite en porte-à-faux monte au sommet du dôme pour former une se conde spirale dans le sens opposé la première Une dernière caractéristique il importe de re tenir est la présence édifices autour de église fig Aucune indication est fournie sur la nature de ces constructions mais leur plan aca démique suggère il peut agir édifices pu blics ou institutions comme des écoles des musées et des hôpitaux Ce projet aurait donc retenu pour extérieur les deux solutions que le texte de Claudel proposait de choisir Il écrit en effet que sur le toit en calcaire de église peut être aménagée la spirale un chemin de croix mais le poète préfère que église soit entièrement sous terre et au-dessus on érige des bâtiments servant la miséricorde extérieure écoles manécanteries librairies dispensaires etc De retour en France Léger et Couturier se retrouvent en 1948 associés Le Corbusier afin élaborer les plans une basilique souterraine consacrée sainte Marie-Madeleine au site de la Sainte-Baume en Provence Le promoteur Edouard Tro uin fondait le 10 juin de cette année-là Association de la basilique universelle du Pardon et de la Paix Un grand nombre artistes et intellectuels fran ais ont donné leur appui ce projet en en devenant membres du Comité de patronage Trouin avait au préalable invité Claudel se joindre au projet mais celui-ci refusa prétextant il agissait un projet as sez confus 30 Plus tard le poète ajoutera en marge de la transcription complète il avait faite dans son journal un article paru dans Le Figaro où le père Couturier se porte la défense du projet que est le projet un hurluberlu mélangé de tripoteur 31 .

A Antonin Raymond Eglise souterraine inspirée de Paul Claudel 1940 plan Illustration non autorisée à la diffusion Antonin Raymond Eglise souterraine inspirée de Paul Claudel 1940 coupe .Claude Bergeron La blsilique sourern ne de la Sainte-Baume Pourtant les responsables du projet une ba silique la Sainre-Baume avaient de bonnes rai sons de compter sur appui de Claudel Il avait déjà plus une fois protessé sa vénération pour la sainte du lieu32 Il est étonnant aussi que quand en février 1949 il transcrivait dans son journal le long article du père Couturier Claudel soulignât avec fierté il était lui-même le promoteur de cette basilique souterraine Cette attitude équivo que explique peut-être par une certaine ambiva lence que devait alors éprouver le poète égard du projet dont il était origine la même époque un jeune architecte Guy de Méricourr achevait des plans pour construire Chicago une basilique souterraine telle imaginée par Clau del Celui-ci intéressa beaucoup au projet de de Méricourt qui fut exposé au printemps 194933 En revanche ce refus du poète de engager dans le projet pour la Sainte-Baume explique probablement aussi pourquoi ni Trouin ni Le Corbusier ni même le père Couturier ne font référence au projet antérieur de Claudel ni ne mentionnent son nom les nombreuses fois où ils ont écrit sur la Sainte-Baume Comme Le Cor busier dans son uvre complète Edouard Trouin propose comme précédents les monuments sacrés de Inde et de Egypte ainsi que le serapeum de la villa Hadrien Tivoli mais personne ne dit un mot de Claudel34 Quelle ait été la réaction de celui-ci et malgré le silence des promoteurs son endroit les faits indiquent que ce projet procède de église que le poète avait initialement con ue en 1926 Les formes et les thèmes explorés confirment ce rapprochement Le plan con pour la basilique souterraine de la Sainte-Baume est demeuré une étape préliminaire Assemblée des cardinaux et evoques fran ais étant opposée sa réalisation en avril 1949 Ce il renferme nous permet néanmoins de hure de nombreuses comparaisons avec le concept de Claudel de même avec interprétation en avaient donnée con jointement le père Couturier et Ail tonin Raymond Dans les deux cas il raut remonter Claudel La Sainte-Baume est un centre de pèlerinage bien connu en Provence une trentaine de kilomètres est de Marseille et peu près la même distance des villes de Toulon er Aix-enProvence est ici que se serait retirée Marie-Ma deleine cette pécheresse qui avait oinr de parruni les pieds du Christ et qui celui-ci avait pardonné ses nombreux péchés étonnemenr de rous ceux qui accompagnaient le Sauveur Dans sa retraite proven ale la pécheresse aurait vécu dans une grotte au flanc une falaise est au pied de cette falaise que la basilique imaginée par Le Corbusier devait avoir son entrée appelée Porte de grâce fig Immédiatement après avoir franchi cette porte les visiteurs hommes croyants ou non sont rassemblés sur un parvis profond De cet endroit ils peuvent soit emprun ter un ascenseur ou un escalier pour accéder la grotte de la sainte soit franchir un pont qui les Illustration non autorisée à la diffusion A.

. Une petite flamme dans la nuit intérieure un reflet or 45 Pour église de Chi cago il avait abord pensé un oculus qui aurait concentré la lumière naturelle sur autel de verre et le bassin qui entoure seul point lumineux dans ce sanctuaire Cherchant ensuite exploiter les ressources de éclairage artificiel moderne il lui vint idée un rayon lumineux projeté depuis le sol qui frapperait la voûte pour se réfléchir dans eau du bassin la Sainte-Baume la lumière ne provient pas seulement de la voûte Dans le long Chemin de perfection le visiteur est précédé de la lumière extrémité de ces longs corridors il per oit la lumière qui éclaire les salles Les derniers passages surtout débouchent subitement sur la lumière éclatante du Midi Des effets semblables que on pourrait qualifier appels de la lumière étaient prévus dans église souterraine de Claudel Une galerie processionnelle ponctuée de douze sta tions rappelant les portes de Jérusalem devait entourer le sanctuaire Le cortège allait dépla cer dans la pénombre précédé une lumière éclatante qui éteindrait au moment où il en approche pour se rallumer après son passage Le deuxième thème exploité par les auteurs de la basilique de la Sainte-Baume est celui du par don Le Corbusier précise que cette uvre voulait toucher au fondement même de émotion hu maine péché et pardon faiblesse et grandeur magnanimité et courage simplicité et humilité Sanctuaire de Marie-Madeleine situé endroit où celle-ci était retirée pour mener une vie de pénitente il était naturel que les promoteurs retinssent le thème du péché et du pardon46 Ce thème était sans doute pas non plus indifférent Le Corbusier qui avait été formé dans la doctrine 17 Le rachat par le pardon se trouve symbolisé par la déambulation travers le Che min de perfection Après avoir quitté la Porte de grâce et le parvis profondément creusé dans la montagne le repentant déambule lentement devant des cryptes qui lui rappellent toujours le monde souterrain ce il parvienne au Saint des Saints inondé de la lumière zénithale Dans cette pièce toute en hauteur il poursuit sa marche sur la rampe hélicoïdale où sont distribués les sept autels des sept péchés capitaux Ce long processus de purification travers ces espaces confinés et de pénombre puis dans une pièce éclairée de la lumière descendue du ciel et au cours duquel individu est laissé lui-même se termine par la contemplation une lumière vive et une vue illimitée sur la mer Il faut remarquer aussi que ce cheminement effectue toujours sur des plans ascendants Pardon et rédemption chez Claudel Le thème du pardon est central dans tout uvre de Claudel et en particulier dans son projet pour une église souterraine Chicago puis que chez lui ce thème est intimement associé au monde souterrain Il écrit en effet Le travail de la Grâce et de la Rédemption embrasse toute la nature et avant de couronner ses sommets il la pénètre dans ses profondeurs 4S Eglise chré tienne soutient-il des origines souterraines dans la grotte de Bethléem et dans les catacombes De même la construction une église com- ..Claude Bergeron La basilique souterraine de la Sainte-Baume conduit au début un long Chemin de perfec tion Ce passage bordé de cryptes se divise un point en trois branches représentant la Trinité Celles-ci aboutissent au sanctuaire au centre du quel se dresse un autel de cristal Claudel pla ait dans son église souterraine un autel de verre pareil de eau solidifiée Le sanctuaire de la Sainte-Baume affecte une forme allongée sem blable un obus deux ogives mais dans une première version il était con la manière des Arènes antiques 35 Claudel aussi décrivait son sanctuaire comme un double Colisée un sur autre une double coupole un double amphi théâtre un autre ajusté et réciproque celui de la Terre et celui des Cieux 36 la Sainte-Baume le sanctuaire lui aussi muni un éclairage zéni thal est entouré une rampe hélicoïdale ponc tuée de sept autels pour chacun des sept péchés capitaux On se souvient que Claudel proposait une rampe en spirale avec les quatorze stations du chemin de la croix gravisse le toit de son église et on sait que le père Couturier et Antonin Raymond ont con pour leur projet du temps de la guerre une spirale intérieur du sanctuaire et une autre sur le dôme Enfin les sorties du sanctuaire donnent sur des galeries qui arrêtent des vitraux sur le versant sud de la SainteBaume De cet endroit on aper oit au loin la Méditerranée dont le plan eau forme une com position avec les images du vitrail où sont repré sentés Marie-Madeleine arrivant en barque et le Christ marchant sur les flots Plus encore que ces simples rapprochements de formes ce sont les objectifs des promoteurs il importe de comparer avec les idées de Clau del Dans son article paru dans Le Figaro le père Couturier explique les principes qui les animaient et que appellation Basilique universelle de la Paix et du Pardon met clairement en évidence Au lendemain de la guerre ils voulaient travailler la pacification spirituelle du monde et pour cela écrivait-il il fallait que les hommes se par donnent les uns les autres Si la basilique de la Sainte-Baume se voulait un monument consacré la paix entre les hommes il ressort tout autant elle devait être aussi un lieu où chacun fait la paix avec lui-même Au pied de la basilique sou terraine sur une terrasse naturelle appelée le Plan Aups les promoteurs envisageaient de cons truire deux hôtels et des habitations pour une clientèle désireuse de solitude et de pensée qui vivrait de fa on permanente ou installerait pour des fins de semaine Ces constructions nous dit Le Corbusier sont les corollaires de la basili que On sait que dans ses projets habitation celui-ci est toujours soucié de procurer aux oc cupants une pièce étroite retirée et fermée afin de leur permettre de adonner la méditation la Sainte-Baume est principalement dans le silence et obscurité des galeries et des salles au sein du rocher que les habitants du Plan Aups devaient retrouver isolement et la paix 32 Quand il décrit son projet Le Corbusier in siste sur éclairage Il doit dit-il régner une ambiance ombre et de mystère37 La lumière du jour vient du firmament par des puits ou de extrémité des galeries Quant la lumière élec trique elle doit jouer une symphonie ombre de pénombre et de lumière qui eût pu être extra ordinaire 38 Paul Claudel aussi avait des idées bien définies et des idées nouvelles sur éclairage des églises tel point que lorsque les éditeurs de la revue Art sacré décidèrent de consacrer un numéro ce sujet ils commencèrent par réserver la première page un long extrait du texte où il décrit son projet une église souterraine Chicago39 Homme de théâtre il considérait que les bâtis seurs églises avaient beaucoup apprendre des théâtres qui avaient su profiter des techniques nouvelles éclairage40 Pour Claudel éclairage doit servir créer ambiance et ambiance pro pre au lieu de prière est ce que architecte une église doit rechercher avant tout La première condition pour produire cette ambiance est le silence le silence de la vue de ouïe et de tous les sens 41 Pour arriver il faudra abord construire des murs épais ou situer les églises dans des endroits qui les mettent abri du vacarme extérieur Il faudra aussi exclure des églises tout ce qui est susceptible de causer le moindre bruit comme les chaises et surtout or gue cet infernal outil Dans son église de Chi cago il avait abord prévu exclure toute musique afin il règne un silence continuel est pour ne refuser Dieu aucune des ressources de art dit-il il se résigna la fin ce une douce musique fût diffusée une salle voisine comme une émanation de âme obscurité ce silence de la vue est la se conde condition essentielle ambiance selon Claudel Il invitait les architectes construire sur ombre en tant que matériau essentiel 42 Comme Le Corbusier il associe ombre et mys tère Il constate la fin du moyen-âge la lumière inonde intérieur des églises et le mystère disparaît43 Il est pas étonnant que Claudel considérât que est la nuit qui est la plus apte créer ambiance idéale Aussi demande-t-il que les églises demeurent ouvertes la nuit44 La pre mière fois que semble lui être venue idée une église souterraine est en 1920 Il écrit alors dans son journal Une église où on descend au lieu de monter .

. 51 De tous les ouvrages de Claudel est proba blement Annonce faite Marie qui le plus incité les promoteurs du projet de la SainteBaume entreprendre la construction une basilique souterraine Dans cette pièce les thèmes Illustration non autorisée à la diffusion Antonin Raymond Eglise souterraine inspirée de Paul Claudel 1940 plan de masse Illustration non autorisée à la diffusion Le Corbusier Basilique universelle de la Paix et d.Claude Bergerem La basilique souterraine de la Sainte-Baume mence par la crypte Dans les deux cas un long travail de préparation se fait abord dans le sol Une autre métaphore il répète souvent est celle du blé Il faut que le grain de blé commence par pourrir dans la terre avant de produire un épi La rédemption aussi est un long processus de germi nation et pour symboliser ce processus Claudel recours la marche la procession dans des espaces de préférence souterrains Dans sa pièce La Jeune fille Violaine 1901) il nous présente sa conception de église nouvelle est la deuxième version une pièce il avait abord écrite en 1892 Il ajoute le personnage un architecte Pierre de Craon qui construit une église Dans un essai sur le développement de église travers les siècles que Claudel rédigeait au même moment il récrivait sa pièce il sou tient que la tradition des lieux de culte commen cée la Renaissance atteint son aboutissement la basilique de Montmartre49 Ce grand monu ment national était alors en construction depuis de nombreuses années église traditionnelle est celle du matin dit-il dans La Jeune fille Violaine celle con ue pour la célébration de la messe et où le choeur est séparé de la nef et le clergé du peuple cette église ancienne Pierre de Craon en ajoute deux autres il réunit toutes sous un même toit ou plus correctement sous une montagne50 Ces deux églises nouvelles sont celle du soir et celle de la nuit Elles sont des lieux pour la contemplation et illustrent le thème de la rédemption du pardon qui donne la vie Dans église du soir le fidèle est plongé au ur de ce que le poète appelle une tempête apocalyptique un tourbillon de monstres et de démons Après avoir été confronté cette vision du Jugement dernier il est conduit par des rampes et des terrasses église de la nuit le cachot de la Pénitence est une grotte où les pécheurs repentants sont assurés une nuit paisible Ils trouvent telle la semence ensevelie dans la terre en attendant sa germination Tout près la lampe brûle devant le tabernacle et les fonts baptismaux se dressent dans le crépuscule est donc la perspective du salut de la vie nou velle après le long travail de purification est comme la lumière de la Méditerranée la sortie du long tunnel dans le rocher de la Sainte-Baume église nouvelle que con oit Claudel est en effet une église du pardon de la rédemption Ce est pas sans signification il situe son église Chicago endroit il identifie comme une croix formée par deux grands fleuves qui étend ses bras échelle du continent Dans un essai intitulé Un poète regarde la croix il écrit Ce est pas sur du bois seulement que le Rédemp teur est étendu et crucifié est sur Univers dont il forme désormais le ud ..U Pardon Sainte-Baume 1948 coupe chers Claudel sont exposés avec une telle densité expressive que son impact tant sur Le Corbusier que sur ses collaborateurs dut être non moins grand que sur des milliers de spectateurs émus par ce chef-d uvre Annonce est une nouvelle ver sion de La Jeune fille Violaine la troisième version de cette pièce Publiée en 1912 elle est demeurée une des pièces les plus célèbres du poète Le Corbusier en avait acquis le texte peu de temps après sa publication52 En 1948 cette pièce de même que son auteur faisaient beaucoup parler eux Claudel qui avait été re Académie fran aise le 13 mars 1947 venait de concevoir une nouvelle version de son chef-d uvre il ne cessait pas de vouloir parfaire Cette quatrième et dernière version de Annonce fut présentée Pa ris au Théâtre Hebertot compter du premier mars 1948 Claudel note alors dans son journal que la première pour la presse fut un grand succès53 est deux semaines plus tard seulement le 17 mars que Tro uin approcha Claudel pour inviter donner son appui au projet de la SainteBaume Si le poète répondit par le refus que on sait Jacques Hebertot et son théâtre en furent pas moins parmi les premiers se joindre au Comité de patronage fondé par Trouin34 ce qui accrédite une fois de plus le lien entre la basilique de la Sainte-Baume et Paul Claudel Le succès de Annonce aussi marqué Le Corbusier tel point il en cita un long extrait dans Le Modular quelques mois plus tard35 Le thème de Annonce faite Marie est le triomphe du bien sur le mal Mara qui est jalouse de sa ur Violaine lui enlève celui elle devait épouser et finira par la tuer Auparavant elle lui avait causé la perte de la vue en lui lan ant des cendres au visage Après cet incident Violaine qui avait aussi attrapé la lèpre se réfugie pour mourir dans une caverne une espèce de couloir bas où on ne peut se tenir assis précise auteur est là aussi elle finira par perdre usage de la vue Mais comme le grain de blé qui 33 .

Claude Bergeron La basilique souterraine de la Sainte-Baume pourrit dans la terre pour devenir un épi est dans ce monde souterrain où son corps se décom pose que Violaine est rejointe par Mara qui exige elle redonne la vie sa fille Aubaine Non seulement Violaine devenue aveugle ramène-telle la vie la fille de sa ur mais elle rend aussi la vue Aubaine qui était née aveugle Bien plus ce sont les yeux bleus mêmes de Violaine que re oit la fillette56 Ils remplacent ses yeux noirs le seul trait physique que celle-ci tenait de sa mère Symboliquement cette victoire du bien sur le mal dans Annonce faite Marie se produit sur le coup de minuit le soir de Noël Le thème du pardon qui revient tout au long de la pièce est développé parallèlement celui de la construction une église Pierre de Craon qui transmis la lèpre Violaine construit sa dernière église la plus belle de toutes Il la consacre cette autre Justice Contrairement la justice légale cette nouvelle justice est celle du pardon le par don de Violaine une statue représente les yeux bandés au sommet de église Ses yeux sont ban dés afin elle écoute mieux ne voyant pas et ses mains sont croisées sur sa poitrine comme épi encore demi prisonnier de ses téguments est donc image du recueillement et de la paix intérieure qui figure au sommet de cette église du pardon Cette église devient le symbole du par don Ainsi on comprend André Vachon quand il écrit que architecte principal est Violaine et non Pierre de Craon57 En effet les thèmes de la paix et du pardon sont intimement associés dans Annonce faite Marie un est le corollaire de autre La nuit de Noël au moment où Violaine accomplit son miracle et donne la vie ainsi que la vue enfant de sa ur qui incarne le mal les anges entonnent un hymne pour annoncer un jour de paix et de rédemption Ce dialogue du bien et du mal qui achève par le triomphe du bien est le dialogue de la paix et du tourment la sérénité de Vio laine auteur oppose les déchirements de sa ur Mara Le message qui en dégage est le suivant quiconque par le pardon fait la paix avec les autres humains atteint une grandeur âme qui le rend en paix avec lui-même Dans sa quatrième version la pièce se termine avec le mot Pax six fois répété Comme nous avons indiqué au dé but est la fois cette paix de individu avec lui-même autant que la paix entre les humains que les promoteurs de la Basilique universelle de la Paix et du Pardon ont voulu symboliser dans le rocher de la Sainte-Baume Chez Claudel ils ont trouvé non seulement le thème mais aussi des indications précises quant la forme concrète donner ce symbole Un dernier aspect du projet pour la SainteBaume fournit un autre élément qui confirme que le concept sa source chez Claudel Il agit du rapprochement entre église et la ville Nous savons que Claudel retra ait origine de église dans la halle du marché au carrefour des rues de 34 la ville Ce lien avec la ville église du moyen-âge continue de le souligner Non seulement la ville agglutine autour de église qui la domine mais les ensembles sculpturaux dont église couvre sa fa ade répandent la doctrine chrétienne exté rieur du lieu de culte Ainsi église délègue ses portes tout le clergé de pierre pour inviter pareille ment entrer le pur et impur et ses rangs ou vrent pour accueillir et lui livrer passage 58 Dans son projet pour une église souterraine Claudel tenait aussi maintenir un lien physique entre église et laville Au-dessus elle on devait ériger des bâtiments servant la miséricorde extérieure écoles manécanteries librairies dis pensaires etc église serait ainsi les fondations de énorme cité humaine au-dessus accumu lée 59 On sait aussi que le père Couturier et Antonin Raymond avaient prévu que des édifices publics entoureraient le dôme semi-sphérique de leur église la Sainte-Baume aussi on considérait essen tiel ce lien entre la ville et église Le projet prévoyait des hôtels et des habitations au pied même de église ainsi un musée de Marie-Ma deleine aménagé dans une ancienne bergerie Ce que on sait moins cependant est que Le Corbusier voyait un lien nécessaire entre la basilique de la Sainte-Baume et la Cité radieuse il cons truisait alors Marseille Le père Couturier rap pelle précisément entre ces habitations pleines de lumière et la mystérieuse église on parlait de creuser dans le massif de la SainteBaume il voulait établir un lien spirituel Sou cieux de créer une cité qui fut un organisme vivant il croyait que Marseille avait besoin de la Sainte-Baume et la route qui menait vers la chaîne était-elle sans doute pour lui une artère pleine de sang nouveau 60 Il est connu en effet que Le Corbusier toujours voulu que ses édifices reli gieux soient associés des projets habitation Aux dominicains qui lui avaient demandé le mo nastère de La Tourette il déclarait il avait déjà refusé de bâtir une église Comment construire une église pour des hommes que je ai pas lo gés 61 église de La Tourette par contre avait un sens pour lui parce en même temps il logeait une centaine de religieux église SaintPierre de Firminy aussi était associée des instal lations communautaires et une unité habitation il avait construites pour la même ville62 uvre de Le Corbusier63 On est autant plus pressé de répondre cette question il déjà été avancé que la Sainte-Baume avait préparé église de Ronchamp que architecte entreprise quel ques mois plus tard et encore une fois avec le concours du père Couturier il est vain de vouloir démontrer que Le Corbusier endossé et adopté entièrement le symbolisme que Claudel associait église il ne paraît toutefois pas difficile établir il retenu du poète des formes singulières ou au moins le caractère de certaines formes qui font originalité de son architecture Ronchamp il clairement fait sien le précepte claudélien selon lequel il faut donner église des murs épais afin de isoler des bruits extérieurs Dans toutes ses églises égale ment il maintenu fidèlement association avec le thème de la grotte un monde souterrain profond On peut aussi faire remonter Claudel la distribution des autels sur des niveaux distincts dans la crypte de La Tourette Déjà dans le Saint des Saints de la Sainte-Baume sept autels se superposaient tout au long une rampe hélicoï dale On lit dans La Jeune fille Violaine de 1901 que église du matin construite par Pierre de Craon pour la célébration de la messe comportait une colonie autels dispersés diverses hau teurs .. en contrebas ou comme sur des colli nes Les canons et les mitraillettes de lumière ont peut-être aussi leur origine chez Claudel Dans tous les cas Le Corbusier pouvait emprunter homme de théâtre le principe de diriger la lu mière en des points précis Dans église de Chi cago elle est soigneusement concentrée sur autel Claudel enseignait aussi que la lumière devait être dirigée sur des détails essentiels comme une statue ou même une partie de la statue afin que le contraste éclairage focalise 13 attention rt4 Plus encore que ces ressemblances morpholo giques ce qui rapproche architecte et le poète est surtout la communauté de pensée qui est au principe même de leur conception de édifice religieux Une première idée ils partagent est importance capitale de la croix Cette place ac cordée instrument de la rédemption ne nous est emplacement une Nous savons que surprend pas chez Claudel65croix il identifie dans la géographie même il situe son église Chicago Dans Annonce faite Marie il fait dire un de ses personnages que la croix qui tire tout elle est le centre et ombilic de la terre le milieu de humanité en qui tout tient ensemble Aussi va-t-il de soi que dans une église catholique le milieu et la place honneur doivent être réser vés au crucifix66 Bien il ne fût ni catholique ni un chrétien pratiquant Le Corbusier toujours attribué une grande importance la croix Dans chacune de ses églises seuls une grande croix sobre et le bloc tout aussi dépouillé de autel occupent espace du ch ur67 La croix impose sa présence encore Claudel et architecture religieuse de Le Corbusier La basilique souterraine de la Sainte-Baume ayant pas été réalisée la question de influence de Claudel ne revêt de intérêt que dans la mesure où on croit pouvoir la retrouver ailleurs dans ..

CLuide Bergeron La basilique souterraine de la Sainte-Baume de bien autres manières toutes plus singulières les unes que les autres comme si architecte voulait entourer cet objet un mystère qui en rehausse importance Au sommet du clocher aussi massif que primitir de église de Ronchamp la croix ne perd rien de son importance cause de sa taille menue et délicate Au contraire excès qui contraste les deux formes ne fait que renforcer la présence de une et de autre La Tourette la croix est omniprésente abord église forme une croix avec la crypte et la sacristie de part et autre du sanctuaire côté est une immense croix étendue au sol que dessine le cloître au ur du plan de ce monastère fig On retrouve la croix aussi comme il va de soi au sommet de église mais il semble il faille encore la voir sous un aspect quelque peu déguisé dans la fenê tre de la cage qui donne accès au toit-terrasse fig Comme le plan du cloître cette fenêtre se compose de deux équerres opposées par angle et un élargissement de espace au point de rencontre Mais cette fenêtre qui ressemble aussi une clé est énigmatique Le Corbusier qui emploie souvent le mot clé pour désigner ce qui permet de comprendre et interpréter son uvre ou des éléments de celui-ci aurait-il déli bérément cherché combiner dans cette fenêtre la forme de la croix et celle de la clérts Enfin dans une version du projet pour Firminy une grande percée en rorme de croix grecque fait office de puits de lumière au sommet de la voûte fig Cette place prépondérante que architecte ac corde partout la croix concorde tout fait avec cette déclaration il plusieurs fois répétée et selon laquelle la croix est le témoin Témoin du drame le plus atroce qui fut jamais 69 Il est tentant évoquer ici une expérience que Le Corbusier relatée plusieurs années aupara vant Sur les plages de la Bretagne il fut un jour frappé par la calme majesté un menhir dont la ligne verticale harmonisait horizontale de la mer Pour immortaliser cette sensation il dessina dans son calepin une grande croix avec la mention le lieu de toutes les mesures fig Commen tant ce dessin dans Précisions sur un état présent de architecture et de urbanisme il écrit Alors je dessine par deux traits seulement ce Heu de toutes les mesures et je dis ayant comparé dans mon esprit nombre des uvres humaines je dis Voi ci cela suffit 70 Ni ce dessin ni cette déclaration qui laisse néanmoins planer une note de mystère ne nous autorise en soi voir un lien avec la croix du sacrifice On ne peut cependant pas empêcher être frappé par la ressemblance tant dans le contenu que dans la forme avec une affirmation de Claudel qui après avoir souligné que sa situation endroit où se croisent deux fleuves géants conférait Chicago sa vocation universelle ajoutait avec une assurance qui ap parente celle de Le Corbusier Jamais inten tion été plus puissamment marquée il érair impossible écrire en lettres plus gigantesques SE Illustration non autorisée à la diffusion Le Corbusier Mon.isse .Ai bresle 1956-1959 sortie de escalier sur le toit-terr.isrb Sainte-Marie de La Tourette ArbresIe 1956-1959 plan du deuxième- Illustration non autorisée à la diffusion Le Corbusic Monastère Sainte-Marie de La îèï.

. un dépaysement écrivait Couturier dans ses notes81 Il doit se dégager de oeuvre une am biance telle elle envahit observateur elle im pose le silence qui le détache de la réalité sensible pour lui permettre écouter son être intérieur Illustration non autorisée à la diffusion Le Corbusier glise sur la face de la Terre le mot est là 71 Sur cette croix transcontinentale imprimée dans la topo graphie cette croix qui tire tout elle Claudel rêvait de pouvoir matérialiser sa conviction que est sur Univers dont il forme désormais le ud que le Christ est crucifié Au lieu de dresser la croix intérieur de son église il éta blissait celle-ci au centre même de la croix comme au centre de toutes mesures Ce est sans doute pas par hasard que Le Corbusier plus que pour importe quelle autre de ses uvres insisté sur le rôle des quatre horizons comme principe de église de Ronchamp72 Il est peut-être pas sans signification non plus que la croix formée par le cloître soit avec église la seule partie du couvent de La Tourette reposer sur le sol Toujours dans ce monastère est sur un pilier en forme de croix que appuie le petit oratoire fig 6) Pour Paul Claudel autant que pour Le Corbusier église est un lieu de méditation et de silence Celui-ci décrit Ronchamp comme un vase de silence de douceur Dans son adresse lors de inauguration de ce sanctuaire il déclare En bâtissant cette chapelle ai voulu créer un lieu de silence de prière de paix de joie intérieure 73 Le Corbusier toujours reconnu que la méditation est un besoin humain essentiel et tout au long de sa carrière il travaillé le satisfaire74 La médi tation religieuse est une forme particulière de méditation Parlant de La Tourette il écrit Mon métier est de loger des hommes Il était question de loger des religieux en essayant de leur 36 Firminy coupe datée du juin 196l donner ce dont les hommes aujourdhui ont le plus besoin le silence et la paix Les religieux eux dans ce silence placent Dieu 75 Pour que église remplisse adéquatement son rôle il importe elle communique ambiance appropriée Il était pas nouveau de se préoccu per de ambiance une église mais cette fa on de considérer le lieu de culte que partagent Le Corbusier et Claudel occupé une grande place dans le débat sur le renouveau de art sacré au milieu du XXe siècle et il faut reconnaître Clau del avoir contribué répandre cette approche Déjà en 1918 dans sa lettre Alexandre Cingria il attribuait la décadence de art sacré en partie au fait que glise accordait un rôle trop exclusif esprit semblant oublier que homme est aussi fait de chair Avouant un faible pour les églises baroques il comptait particulièrement sur les effets de la lumière pour obtenir ambiance juste comme pensait-il les hommes de théâtre avaient fait beaucoup mieux que les bâtisseurs églises Chicago il envisageait une faible émanation lumineuse produise une atmosphère bleue La couleur aussi un rôle important jouer De cet édifice atmosphérique écrit-il en 1932 la couleur bien entendu est un ingré dient essentiel 76 II con oit alors un traitement abstrait de la couleur la couleur pure agissant sur les sens par son seul pouvoir sans avoir raconter une histoire Ce il faut est quelque chose non pas seulement voir mais respirer et que on absorbe par tous les pores Quand ensuite .Claude Bergeron La basilique souterraine de la Sainte-Baume il imagine des piliers et des murs rouges autres tout blancs avec de beaux noirs vigoureux et autres un bleu intense comme la mer Cassis le lecteur ne manque pas établir un parallèle avec les couleurs primaires dont Le Corbusier peint la crypte de église de La Tourette Pour architecte aussi est ambiance qui compte avant tout Il déclarait Ma certitude est que le sentiment religieux ne peut pas hors un tête tête chez soi au calme émaner de peintures ou autres représentations mais seulement une am biance fait architectural du paysage On doit être enveloppé et non pas intéressé intellectuelle ment 77 Bref Le Corbusier Claudel et le père Couturier semblent ici avoir formé une belle communauté de pensée Le dominicain qui était un homme sensible et intuitif plutôt que ration nel déclarait de son côté trop comprendre on finit par ne plus sentir 78 Sans la contribution de chacun des membres de cette triade formée de architecte du domini cain et du poète nous aurions peut-être jamais connu un des traitements les plus poétiques de la lumière que Le Corbusier nous légué ondula toire ce brise-soleil où les rapports entre les la melles de béton et les vides qui laissent passer la lumière sont régis par des rythmes musicaux Dans ses uvres tardives Le Corbusier souvent cherché faire interpénétrer le sonore et le visuel mais est propos de ses édifices religieux il surtout évoqué cette préoccupation Main tes fois il souligné que Ronchamp est un vé ritable phénomène acoustique visuelle une architecture écoute du paysage environnant est pour un édifice religieux aussi le monastère de La Tourette il inventa les ondulatoires il abord appelées les pans de verre musi caux 79 Encore dans ce monastère a-t-il pas donné une interprétation littérale de cette inter pénétration du sonore et du visuel en per ant de canons de lumière la toiture de la crypte laquelle affecte la forme une oreille Dans une semblable tentative de traduire les sons par une image visuelle ou bien de donner la lumière un correspondant musical le père Couturier avait déjà précédé Le Corbusier Quand il collaborait avec lui aux plans de la basilique de la Sainte-Baume il avait en effet cherché concrétiser la sonorisation pure et simple de la lumière 80 Bien que on ne sache pas précisément par quels moyens il allait réaliser cette transmutation son intention traduit néan moins sa conviction que est seulement quand les formes matérielles et sensibles rejoignent le sens de ouïe que la contemplation installe Tout vrai chef-d uvre réclame un silence ..

lise souterraine éclairage aussi est voulu pour raffermir ce lien que ce soit éclairage zéni thal naturel dirigé précisément dans eau du bassin ou bien celui de projecreurs qui depuis le sol orientent leurs rayons lumineux au sommet de la coupole qui les retourne dans le bassin Les rormes aussi symbolisent ce lien entre le ciel ec la terre est en insistant bien que Claudel décric son église comme une double coupole un double coliseo un autre ajusté et réciproque . celui de la Terre et celui des deux .....ige de Brer.Claude Bergerem La basilique souterraine de la Sainte-Baume Paul Claudel qui réclamait dans église le silence de la vue écrivait dans un recueil de critique de peinture intitulé avec à-propos il écoute que les tableaux des maîtres hollandais du ir siècle sont des peintures que on écoure encore plus on ne les regarde 82 Ce sont des uvres de contemplation qui imprègnent le spec tateur de leur atmosphère qui causent le silence ce silence qui permet entendre âme tout le moins de écouter 83 et il conclut Vous com prendrez mieux maintenant pourquoi je recom mandais au visiteur de ces musées avoir oreille aussi éveillée que les yeux car la vue est organe de approbation active de la conquête intellec tuelle tandis que ouïe est celui de la réceptivité 84 elle soit de nature religieuse ou artistique la contemplation chez Claudel hut toujours se compénétrer le sens de la vue et celui de ouïe Annonce faite Marie est remplie de cette con version de il au monde de ouïe selon André Vachon qui prétend que cette fascination de Claudel vient de son intérêt croissant pour la liturgie85 Dans ces années qui précèdent la Pre mière Guerre mondiale pendant lesquelles il as sistait fréquemment aux offices des bénédictins de abbaye Emmaus Prague il écrivait en effet dans son Journal Le plain-chant jubilation dilatation de chaque mot pour que toute la vision intérieure tienne la vision expulsée en son Cette parenté de pensée qui rapproche Clau del et Le Corbusier propos une conception de art et de son association architecture reli gieuse pour produire une ambiance paisible et de recueillement peut être retracée bien avant que architecte ne con oive des édifices religieux après la seconde Guerre mondiale Déjà épo que de Esprit nouveau Le Corbusier établissait un rapprochement entre art et la religion homme duXXL siècle disait-il trouve dans art les certitudes idéales autrefois la religion lui procurait Comme la religion arr donne la paix aux sens sans laquelle le calme de âme est im possible87 Pendant la seconde Guerre est hu manisme il substitue la religion Au moven-âge pense-t-il le maître oeuvre bénéfi ciait de dons surhumains qui devaient nécessai rement découler des ressemblances de nos entreprises avec uvre divine 88 Le maître uvre idéal aujourdhui serait humaniste qui composerait en lui-même architecte dont le propre est la connaissance de homme et ingé nieur qui connaît les lois physiques fig 10 humaniste le sentiment une unité supé rieure homme et il est éveillé au sens de unire de tn travers la diversité des formes Seul humaniste est âpre investir ses bâtiments une ambiance sagement organisée Dans la hiérarchie des tâches dévolues humaniste le rôle relatif de architecte er de ingénieur varie Au bas de échelle les bâtiments industriels où la part de ingénieur est prépondérante et au som met le temple et le monument national où le rôle 59 Illustration non autorisée à la diffusion 63 principal revient architecte est dans ces derniers édifices que homme art exerce le plus pleinement son activité propre et est ici aussi que sont exprimés par excellence unité de être et le sentiment une unité supérieure Aussi comprend-on mieux maintenant Jean Petit quand il écrit Ronchamp humanisme de Le Corbusier est tout entier89 est en effet dans ses édifices publics et reli gieux que Le Corbusier semble être surtout appliqué traduire sa conception de univers et est dans ces édifices précisément que les histo riens de architecture ont tenté de décoder cette conception Il répété plus une fois que sa mission était de relier homme au cosmos14 De puis ses années de formation en Suisse Le CO busier été iiiitié cette croyance que tous les êtres naturels au-delà de leurs apparences diver ses rormenr une unité harmonieuse est là un thème central de la pensée claudélienne comme de tout le mouvement symboliste Le poète notamment développé dans Connaissance de Est un ouvrage paru en 1907 et que Le Corbusier Le Corbusier Croquis faits <nr niie pl.igne possédait dès 1909 Dans Annonce faue Marie qui figurait également dans la bibliothèque du jeune archirecre uil des personnages dit La terre tient au ciel le corps tient esprit toutes les choses il créées ensemble communiquent toutes la fois sont nécessaires une autre Dans ses propositions architecturales Claudel cherché concrétiser ce lien entre autres celui du ciel et de la terre eau symbolise principale ment le ciel91 Aussi entoure-t-il autel un bas sin circulaire creusé au sein même de la terre dans son és. comme les deux valves une coquille 37 .

voir noie 18 66 20 Ces entrevues de Claudel avec Jean Amrouche furent diffusées deux fois par semaine de mai 1951 février 1952 et ont paru ensuite dans un recueil sous le titre Mémoires improvisées Paris Gallimard 1954 Pour la réaction du père Couturier voir M.-févr 1986 57-62 En plus du tome de uvre complète quelques éléments information sur église souterraine de la Sainte-Baume peuvent être trouvés dans Ragot et Dion Le Corbusier en France Realisationsetprojets Paris Electa Moniteur 1987 161-162 Il est étonnant que même ouvrage Le Corbusier et la Méditerranée Marseille Editions Parenthèses 1987 ne consacre aucune étude cette église Seul le projet habitation retenu attention des responsables de cette publication Lettre de Le Corbusier Edgar Varese du 21 janvier 1954 rapportée dans Walden dir. voir note 18 291 La première mention de Claudel dans cette citation réfère Pierre Claudel le fils de écrivain Pierre passé la guerre New York 27 Art sacré II 18 avril 1937 117-119 28 Claudel Journal Paris Gallimard tome 72327 juin 1926 NOTES Pevsner An Outline of European Architecture mondsworth Penguin Books 1963 7e édition) 429 Stirling Le Chapel and the Crisis of Rationa lism Architectural Review CXIX 771 mars 1956 155161 Doncoeur Esthétique moderne et art sacré La cha pelle de Ronchamp tudes CCXXXVII oce 1955 96 Cité dans Petit Le livre de Ronchamp Paris Les Cahiers Forces Vives 1961 70 von Moos Le Corbusier architecte et son mythe s.1201-1203 24 Dieu et art. Horizons de France 1971 124 Gresleri Le Corbu sier sacro Arte cristiana LXXIV 712 janv.) Les passions de Le Corbusier Paris ditions La Villette 1989 129-138 Moore Alchemical and Mythical Themes in the Poem of the Right Angle 1947-1965 Oppositions 19-20 hiver-printemps 1980 111-139 10 Préalablement ces années Le Corbusier avait en mai et juin 1929 dessiné des esquisses pour église du Tremblay près de Paris sans pousser plus loin cette étude Quand il étudiait architecture La Chaux-de-Fonds il avait aussi en 1905 con les plans une petite église et trois ans plus tard dans atelier Auguste Perret le jeune Jeanneret avait colla boré aux dessins exécution de la cathédrale Oran en Algérie II Le classique de Otto sur le sacré avait paru en allemand en 1917 La traduction fran aise faite après la dix-huitième .) The Open Hand Essays on Le Corbusier Cambridge Mass. voir note 22 189 26 Sur une carte adressée au père Couturier et datée du 19 novembre 1943 Léger écrit Mon cher ami relu chez les Claudel autre soir ce projet étonnant de église souterraine de Claudel Je sais que avec Raymond architecte vous avez déjà pensé la réalisation du projet aimerais reprendre cela avec vous Dieu et art. voir note 18 246 25 Antonin Raymond.) op cit.-R Régamey Paul Claudel et art chrétien dans La pensée religieuse de Claudel Paris Desclée de Brouwer 1969 151 14 titre indicatif seulement mentionnons en 1900 il adjoignait son Art poétique une troisième partie sur le Développement de église est son premier texte sur architecture religieuse La même année il exposait aussi ses idées sur architecture religieuse dans la deuxième version de La jeune fille Violaine Elles seront reprises dans la version définitive de cette pièce Annonce faite Marie une des pièces de Claudel les mieux connues Dans la pièce La ville 1901) il fait des réflexions sur agglomération urbaine mais est surcoût dans le recueil essais Conversations dans le Loir-et-Cher écrits en 1925-1928 il approfondit cette question Il écrit notamment que toute sa vie il réfléchi sur les villes et il rêve un jour on apporte pour les bâtir le même soin que pour la construction des maisons Paris Gallimard éd 1962 88) 15 Cingria La Décadence de art sacré Lausanne Cahiers vaudois 1918 16 Congar La maison du peuple de Dieu Art sacré 8-9 août-sept 1947 205-220 17 Régamey Les conditions de art sacré dans le monde moderne La Vie intellectuelle XVI 12 dec 1948 8-34 18 Dieu et art dans une vie Le père Marie-Alain Couturier de 1897 1945 Paris ditions du Cerf 1965 165-166 Encore tout jeune prêtre Couturier finalement renoncé cette requête article de Claudel Le goût du fade avait paru dans hebdomadaire Sept le 19 octobre 1934 Voir Claudel uvres en prose Paris Gallimard 1965 113-117 En terminant son article Claudel invitait les ordres religieux prendre initiative une renaissance soulignant que ce rôle leur appartient éminemment 19 Dieu et art.Claude Bergeren La basilique souterraine de la Sainre-Baume Les édifices religieux de Le Corbusier se veu lent des axes qui relient le ciel et la terre ils soient entièrement au sein de la terre comme la basilique de la Sainte-Baume partiellement en foncés dans le sol comme la crypte de La Tourette et même au creux une carrière tel église de Firminy ou bien ils enracinent ferme ment au sol par le biais de leurs murs lourds et talutés comme la chapelle de Ronchamp ces lieux sont toujours pénétrés de la lumière zéni thale savamment dirigée Entre le ciel et la terre les murs se déploient écoute des quatre hori zons de cette horizontalité qui installe en cha cun la mesure la plus humainement perceptible de absolu 92 Sans doute est-il significatif que architecte au moment de inauguration du mo nastère de La Tourette se soit ainsi exprimé pour apprécier son uvre .-A Couturier La Vérité blessée Paris Pion 1984 264-274 21 Claudel Projet une église souterraine Chicago Positions et propositions Paris Gallimard tome 1934 229-242 22 Antonin Raymond An Autobiography Rutland Ver mont et Tokyo Charles Tuttle Company 1973 183184 23 Ibidem 102-104 Ce texte La maison Antonin Raymond Tokyo avait abord paru dans la Nouvelle revue fran aise en novembre 1927 Voir Claudel op cit la note 18 p. MIT Press 1977 éd 1982 56) Dans sa lettre évêque de Besan on le 25 juin 1955 Le Corbusier rappelle que est un projet primitif Voir Petit Le livre de Ronchamp 21 Purdy Le Corbusier and the Theological Program dans Walden dir.l. 286-321 Certains jugent même que ses édifices religieux en plus être physiquement inconfortables sont inadaptés au culte catholique Voir Boespflug Un point de vue sur La Tourette dans Paquot dir.la cérémonie de ce ma tin cette Grande Messe rituelle des premiers temps de votre Ordre cette chose grandiose qui met en scène en jeu le Haut et le Bas comme disent les Chinois le Ciel et la Terre avec les hommes et cette uvre présente ce couvent cette bâtisse si charnue pleine de finesse et agitée de sensibilité du bout des doigts et du bout des yeux Rencontre qui est pour moi la joie de cette jour née et peut-être bien davantage encore Je peux dire en toute sm plicité cette architecture est valable 93 Sur cette concordance de homme avec uni vers Le Corbusier fait reposer sa définition de harmonie94 et dit-il aussi tout homme qui cherche harmonie le sens du sacré 95 Quelque personnelle que puisse paraître cette manière de définir le sacré elle concorde tout fait avec la conception qui prévalait parmi ceux qui dans la première moitié du XXe siècle ont cherché cer ner cette notion Dans le compte rendu du collo que il avait organisé avec le père Couturier au prieuré de Vanves été 1948 soit au moment même où ce dernier entamait sa collaboration avec Le Corbusier au projet de la Sainte-Baume le père Regam ey écrit il est typique de la pensée de époque de ne retenir que deux facteurs pour définir le sacré savoir homme et le cosmos96 est cette époque sans doute que Le Cor busier fa onné sa conception de architecture religieuse et tout porte croire elle fut in fluencée par le père Couturier Celui-ci fervent admirateur de Claudel pas fait découvrir le poète architecte qui connaissait déjà certains de ses écrits mais il sûrement aiguillé son atten tion sur des aspects particuliers de la pensée claudélienne savoir sa conception de architecture religieuse et une fa on plus générale sa pensée religieuse Puisque le hasard voulu que ce soit la Basilique universelle de la Paix et du Pardon que les deux hommes entament leur collabora tion est surtout le mystère de la rédemption et le pardon ils ont explorés dans les écrits du poète Si les uvres religieuses subséquentes de Le Corbusier restent marquées par ces mêmes 38 considérations est peut-être parce que celles-ci rejoignaient autres préoccupations qui étaient au ur de ses réflexions notamment ses origines lointaines chez les Cathares méridionaux dont la doctrine religieuse se fondait sur le dualisme du Bien et du Mal de la Lumière et des Ténèbres La simple lecture de ouvrage posthume Mise au auquel travaillait Le Corbusier lorsque la mort le surprit convaincra quiconque encore des doutes que le combat contre les forces omni présentes du mal continué de hanter esprit de architecte la fin de ses jours édition allemande fut publiée pour la première fois en 1929 La première édition du livre de Caillois remonte 1939 12 Recherche du sacré Art sacré 4-5 avril-mai 1947 numéro entier Encore en 1949 les dominicains fran ais consacrèrent ce sujet un numéro entier 17 de leur autre publication La Maison-Dieu 13 P..

. voir note 22 184) 30 Claudel Journal rome 163 17 mars 1948 31 Claudel Journal rome 672-673 32 En 1925 er 1936 Claudel avait visité la grotte où était retirée sainte Marie-Madeleine ainsi que sous église voisine de Saint-Maximin la crypte où est conservé son crâne Avec beaucoup émotion il rapporte il tenu dans ses mains ce front qui il 1900 ans touché les pieds du Christ Claudel Contacts et circonstances Paris Gallimard 1940 185 Voir aussi Vues sur la vie bénédictine Claudel Supplément aux uvres complètes tome Lausanne Editions ge de homme 1991 457-458 Oms son Journal tome 672 30 avril 1925 il rapporte que ce contact avec le crâne de la sainte lui causa une émotion intense qui le terrassa 33 Claudel Journal tome 671 677 er 685 respective ment 29 janvier avril et 27 mai 1949 34 Montake La basilique universelle de la paix et du pardon brochure de pages non paginée publiée LevalloisPerret en 1948 Louis Mentalte est un pseudonyme pour Edouard Trouin Je remercie madame Evelyne Trehin direc teur de la Fondation Le Corbusier de avoir communiqué une copie de ce texte Dans Le Monde du 4-5 juillet 1948 toutefois Fesquec écrit dans un bref article où est annoncé le projet de la Sainte-Baume Dans Positions et Propositions Paul Claudel avait imaginé une église de cette sorte 35 Montake op cit la note 34 36 Claudel op cit la note 21 234 37 Le Corbusier Modulor Boulogne ditions de Archi tecture Aujourdhui 1955 éd 1959 316) 38 Le Corbusier uvre complète 1946-1952 Zurich Les ditions architecture 1953 tome 25 39 Art sacré 1946) 40 Claudel Note sur art chrétien dans Positions et propositions tome Paris Gallimard 1934 217 41 Ibidem 209 42 Ibidem 213 43 Claudel op cit la note 14 220-221 44 Pourquoi faut-il que toutes les églises soient fermées la nuit combien de fois le voyageur a-t-il pas gémi devant ces porres closes Claudel op cit la note 40 222 .-oct 1955 61 Petit Un couvent de Le Corbusier Paris Forces vives 1961p..f homme Genève Slatkine 1995 20 4S Claudel ar note 21 24l 49 Cl.Claude Bergeron La basilique souterraine de la Sainre-Baume 45 Claudel Journal 485 août 1920 On peut rappro cher de cette citation cette autre déclaration de Claudel Tout tableau comporte un point lumineux plus intense est ce point lumineux qui est le pivot de la composition Vous voyez cela chez les vieux maîtres ..ludel îè de Est publié Paris en 1907 Claudel îè rome 633 20 mars 1948 Anîè rut presentee la fin mai au Théâtre Hébertoc la même époque aucres pièces de Cl.iris ditions du Seuil 1965 35 58 Claudel op cit la note 211-212 11 écrivait inssi que église levait de la ville et la ville naiss.ni Claudel Expérience chréth nni i.w.ition poàiqnt P.urauk montait Le soulier de satir la Coiuedie-h Ju iise 54 La liste des membres du Comité de patronage en date du 1er décembre 1948 est publiée dans Monniko 1ë note 34 55 Le Corbusier Le Moduloi Paris Denoël/Goiithler 19 éd 1950) 206-20 est le 25 novembre 194S que Le Corbusier incorporait eet exrrak de son traite sur les proportions 56 Henri Gouhier maintient que le pardon proprement claudélien consiste dans le don de soi Goukier Don ec pardon dans le théâtre de Claudel op la note 13 p.ur de église Ibidem 200 Sur le lieu que taisait Claudel entre la ville et église voir aussi Vackon op la note 235 er suiv 59 Claudel op cit la note 21 237 et 241 Au sommet de église de la Justice dans Annonce faite Marie Violaine est représentée les yeux bandés afin de mieux écouter le bruit de la ville et des champs et la voix de homme avec la voix de Dieu en même temps 60 Art sacré 1-2 sept.iudel ren.mk montait Partage du midi au Théâtre Marignv Au printemps de année suivante Le Pain dur écak présente Atelier er B.ri tins cc/i ic P. Vous voyez dans Rembrandt particulièrement .u r.t moderne Paris Editions Macula 1987 33-34 montre que certains aspects de la doctrine protes tante notamment le bien et le mal hantaient Le Corbusier ëè moins époque où il vivait encore en Suisse Ou ne serait-il pas plus exact voir la marque du dualisme cathare On s. Il des échelons différents dans la contemplation .423 51 Cite dans Loranquin Claudel et la terre Paris Edi tions S..i note l4 204 50 lon ne peut dire il ait un toit mais on voit comme une montagne et tout ne forme un bloc et une ampoule Claudel uvres complètes tome Paris Gal limard 1954p.iif que Le Corbusier intéressa couce savie cecee religion disparue laquelle auraient appartenu ses ancêtres Voir Kiopm.iudel op ar l.. On ne va pas un seul coup la lumière On va par le chemin de obscurité Claudel op cit la note 20 131-132 46 Après avoir exposé que les objectifs des promoteurs con sistaient donner une expression sensible aux thèmes de la paix et du pardon le père Couturier écrit pour que cette église ait tout son sens nous la voulions dans la montagne de la Sainte-Baume sous la grotte de Marie-Madeleine Le Figaro 12 février 1949 47 Turner dans La Formation de Le Corbusier Idéa lisme et moilvcmcr.m-Louis B..mn Le i.125 57 Vachon Le temp y.ui de ki terre 87 167 Un poète regarde la croix tut publie en chez Gallimard 52 Turner L Fonu non de Le Corbusier 231-232 En 1909 Le Corbusier avait aussi acquis un autre ouvrage de Cl.17-18 39 Illustration non autorisée à la diffusion 10 Le Corbusier Schéma du maître uvre 29 Il faut supposer que Couturier et Raymond ont con autres études que celle dont Raymond publie le plan et la coupe Ce dernier écrit en effet Claudel describes his ideas in great detail in his essay but right through my designing the church he changed his mind so that his description is poem in prose and offers many different designs made number of attempts to catch at least some of the volatile ephemeral poetic and from the realistic point of view totally absurd ideas and the result as see it today was quite remarkable Antonin Raymond.iient affiche Paris En décembre 1948 le.

r larchitecture et de urbanisme Paris Vincent Fréal 1960 Icrc éd 1930 76 Cette citation est cirée une conférence que pronon Le Corbusier Buenos Aires le octobre 1929 Claudel op cit la noce 21 230 72 Line personnalité respectable mie toutefois présente était le paysage les quatre horizons Ce sont eux qui ont commandé Verkable phénomène acoustique visuelle Hervé Le .K Lyon La Manufacture 1985 102 78 Paroles rapportées par son collègue le père Régamey dans Art saar 9-10 mai-juin 1954 40 Ninner consacré au père Couturier la suite de son décès 79 Le Corbusier op cit la no 37 340 50 Montarte op cit la noce 51 Artsacre 9.mai-juin 1954 40 82 Claudel il écoute Paris Gallimard 5e éd 1946 13 83 Ibidem 33 84 Ibidem 33-34 85 Vachon op cit la note 57 347 Sü Claudel Journal torne 182 janvier 1911 87 Ozenfant et Jeannerer peinture moderne Paris Les ditions Crés et Cie 1925 10 88 Le Corbusier ee Fran ois de Pierrefeu La Maison des hommes Paris Pion 1942 110 89 Petit op cit la noce 68 31 90 Pauly Ronchamp lecture une architecture Paris editions Ophrys 1980 Dans ses Carnets on peur lire encore Individu collectivité cosmos telle été la règle de la recherche pendant toute ma vie o[ cit la note 77 98 91 Claudel of la note 21 235 92 Le Corbusier op cit la no 64 125 93 Cité dans Petit op cit la note 61 132 94 Le Corbusier ers une architecture Paris Les ditions Crés et Cie 19171 95 Cité dans Biot op cir la note 77 102 96 Régamey Points de vue actuels sur le sacré La MiLwi-Dieu 17 1949 36 97 Le Corbusier Mise au point Paris Forces vives 1967 ABSTRACT The underground basilica of La Sainte-Baume The Le Corbusier Couturier and Claudel trian gle Critics tend to interpret Le religious architecture as the embodiment of personal vision of the sacred claiming on occasion that he borrowed his ideas from alchemy astrology or Greek mythology We believe rather that he was inspired by Paul Claudel who was verv influential among those active in the renewal of religious art Le Corbusier as young man was acquainted with the works and he gained deeper understanding of ideas through his association with Father Marie-Alain Couturier Their collaboration began in 1948 with the plans for the underground Basilica of La Sainre-Baume based on 1926 project of Clau that Father Couturier working with the American architect Antonin Raymond during World War II had attempted to render in archi tectural drawings Even though the Basilica of La Sainte-Baume was never built in fluence nonetheless continued to be apparent in some of the most original aspects of Le Corbu religious works Claude BERGERON professeur histoire de architecture département histoire LIniversité Lavai Québec GIK P4 Canada 40 .ms une bonne mesure une conception Edouard Trou et que même des plans qui nous sont parvenus sont de sa main Il est diff cile établir précisément la contribution de Le Corbusier Anthony Eardiey soutient que est moins la basi lique qui inreress.iir artiste et écrivain Neuchatel Editions du Griffon 1970 20 Peut op rir la noce? 17 et 21 Noter que Claudel aussi se sert souvent du mot vase pour désigner église Chicago il entend fabriquer un réceptacle un vase Dans Annonce t.i.Claude Beigeron La basilique souterraine de la Sainre-Baume é2 Firminy il est remarquAble que Le Corbusier ait exigé que son église soit construite au sein une carrière refusant de considérer tout autre endroit comme on le lui demandait afin en réduire les coûts Ragot et Dion ûà cit la note 175 esr dans une carrière aussi celle où Pierre de Craon avait puisé des matériaux pour bâtir son église que Mära porté Violaine les coups qui allaient causer sa morr o3 Il faut aussi ajouter que le projet de la Saince-Baume est d.us il autant sinon davantage décrit le projet de la basilique 64 Claudel op cit la note 40 218-219 Au début de sa carrière Le Corbusier paraît avoir entretenu des idées bien différentes au snier de éclairage des édifices religieux Dans Le voyage Oriinr Paris Parenthèses 76 ilécritque dans la mosquée il faut une ample lumière diffuse afin il ait nulle ombre 65 Claudel notamment écrit un épais volume intitule Un cTc regarde la croix Paris Gallimard 1938 où il se livre une longue méditation des sept paroles du Christ sur la croix 66 Claudel op cit la note 40 218 67 Le père Couturier aussi pensait un seul crucifix dans une église conrère celui-ci une présence magique qui est de essence même un ëï Voir Couturier Se garder libre Journal 19 -l 4) Paris éditions du Cerr 1912 68 Il convient de souligner que cette fenêtre en forme de croix fait office de fronstipice chacun des chapitres du livre sur La Tourerte que Jean Petit édita avec la collaboration de Le Corbusier Concernant les nombreux passages où Le Corbusier utilise le mot clé pour désigner ce qui permet de pénétrer le sens de son oeuvre il suffise de citer les deux exemples suivants La elet de ma création artistique est mon uvre picturale entreprise en 1918 et sans cesse poursuivie CirédansJ Petit Le Corbusier parle Paris ditions Forces vives 1967 43 pour expliquer la genèse de sa série Les Taureaux il écrit La clef esc une souche de bois mort et un galer minasses tous les deux dans un chemin creux des Pyrénées Le Corbusier Poème de angle droit iris Verve 1955 75 69 Cirée entre autres endroits dans Petit op :t la note 61p.lReview CLXXVni luü oct 1985 69-75 75 Petit op cit la note 61 20 Claudel op cit la note 40 215 Cité dans Bioc Le .nte Marie il parle un vase de prières 74 Voir Dunnctt Thé Architecture of Silence Ideas on Dwelling and riie City ofLe Corbusier Architectura.isier et architecture 5.ut Le Corbusier que le projet habitation qui devait accompagner Voir Eardiey Le Firminy Church New York Rizzoli 1981 10 Il est vrai que architecte laissé plus de dessins pour les habitations m.20 70 Le Corbusier Précisions sur un ser.