OBSERVATOIRE ACFCI - GRANT THORNTON DE L’ÉCONOMIE FRANÇAISE

réalisé par Viavoice, publié par Les Échos
Novembre 2011

Levée d’embargo : mercredi 2 novembre à 19 heures Sondage publié jeudi 3 novembre 2011

Viavoice
Sondage études conseil 9 rue Huysmans 75 006 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com
Rapport d’étude réalisé par François Miquet-Marty, Maïder Beffa et Aurélien Preud’homme

Sommaire et note technique

Enseignements du sondage Questions récurrentes Indicateurs génériques du moral des dirigeants d’entreprise Confiances macroéconomiques Confiances macroéconomiques. Évolutions Confiances pour les entreprises Confiances pour les entreprises. Évolutions Intentions d’investissement Importance de la transmission Questions d’actualité Impact de la crise de la dette Attentes envers les candidats à la présidentielle

3 5 6 7 8 9 11 12 14 15 16 17

Sondage réalisé par Viavoice pour l’ACFCI (Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie), Grant Thornton et Les Echos. Interviews réalisées du 17 au 26 octobre 2011, par téléphone, auprès d’un échantillon de 508 dirigeants d’entreprise, représentatif des entreprises de cinq salariés et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : secteur d’activité de l’entreprise, taille de l’entreprise, région.

2

Enseignements du sondage
Les dirigeants d’entreprise face à la crise :

effondrement de la confiance macroéconomique, mais résistance de la confiance microéconomique

La tendance semblait solidement établie : en juin dernier, les dirigeants d’entreprise en France affichaient une confiance macroéconomique retrouvée et en progression. Aujourd’hui, trois ans après la crise de 2008, les données livrées par cet Observatoire ACFCI Grant Thornton réalisé par Viavoice et publié par Les Echos sont édifiantes : pour l’économie française, les dirigeants d’entreprise affichent une confiance en chute libre, qui renoue avec l’étiage connu au printemps 2009. En revanche demeure, dans cet océan d’inquiétude, une confiance des dirigeants d’entreprise pour l’avenir de leurs propres activités.

Effondrement de la confiance macroéconomique Notre nouvel indicateur générique est particulièrement révélateur : les trois quarts (73 %) des dirigeants d’entreprise ne se déclarent « pas confiants » pour l’économie française. Et en évolution : - Seulement 16 % des dirigeants d’entreprise sont « confiants » pour la « croissance économique », donnée en baisse de 36 points en quatre mois, et qui n’avait jamais été aussi faible depuis mars 2009 (17 %) ; - De même, seulement 16 % sont « confiants » pour l’« emploi », donnée en baisse de 30 points, et elle-même peu éloignée de celle enregistrée en mars 2009 (11 %). Cette situation particulièrement décevante s’explique par la crise de la dette et ses conséquences sur l’économie : - D’un point de vue financier, la crise de la dette a provoqué des tensions sur les marchés et l’effondrement des cours des principales banques françaises exposées à la dette grecque, le tout alimentant le spectre d’un risque systémique ;

- En matière économique, ce climat anxiogène accompagné de plans de rigueur s’est
accompagné d’un ralentissement de l’activité, d’une augmentation du chômage (+0,9 % en septembre) et de prévisions de croissance fortement revues à la baisse (de 1,75 % à 1 % pour 2012 pour la France). De fait, 91 % des dirigeants d’entreprise estiment que la « crise de la dette » constitue une « menace importante » pour la « croissance française », et 44 % voient en elle une « menace très importante ».

3

Enseignements du sondage

Les dirigeants et leurs entreprises : une confiance fragile Concernant leurs entreprises, 60 % des dirigeants se déclarent « confiants ». Ce résultat est certes majoritaire, mais les inquiétudes sont nombreuses : 38 % des dirigeants d’entreprise ne sont « pas confiants », et 2 % ne se prononcent pas. En pratique, les inquiétudes qui progressent de façon la plus significative concernant le « chiffre d’affaires » (62 % sont confiants, résultat en baisse de 10 points) et la « trésorerie » (61 %, -12). Pour l’avenir, les intentions sont de plus en plus gouvernées par la prudence :

- Les intentions d’investissement sur de « nouveaux marchés et produits » sont en nette baisse
(20 %, -6), et la proportion des dirigeants qui envisagent de réduire leurs investissements progresse à 18 % (+ 7) ;

- Parallèlement, les intentions d’augmentation de salaires sont également en baisse (14 %, 10) tout comme les intentions d’embauche (13 %, -10). Néanmoins, en dépit de ces fragilités, la confiance conservée des dirigeants d’entreprise envers leurs propres activités est salutaire puisqu’elle peut constituer un levier économique décisif au cours des mois qui viennent.

Que faire ? Les quatre registres d’attentes envers les candidats à la présidentielle Face à cette crise actuelle, les espoirs des dirigeants d’entreprise se déploient en priorité sur quatre registres, qui constituent autant d’attentes envers les candidats, actuels ou à venir, à l’élection présidentielle. Le premier registre, attendu, est celui de la fiscalité : les dirigeants d’entreprise plaident d’abord pour une réduction des « déficits publics » et de la « dette publique » (63 %), pour une baisse des « charges » (59 %), pour un meilleur équilibre entre l’IS des PME et des très grandes sociétés (56 %) et pour une harmonisation des politiques fiscales en Europe (45 %). Le deuxième registre est celui de la « valeur travail », que 44 % des dirigeants souhaiteraient voir réhabiliter. Cette aspiration est importante, car elle signifie que la promesse sarkozyste de 2007 acquiert toujours un écho auprès des dirigeants d’entreprise. Le troisième registre est celui de la « flexibilité » à accorder au « marché de l’emploi » (37 %). Le quatrième consiste en la promotion de « l’esprit d’entreprendre » (32 %), et apparaît d’autant plus important en regard des frilosités que suscitent aujourd’hui la crise.

4

QUESTIONS RÉCURRENTES

Indicateurs génériques du moral des dirigeants d’entreprise
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour les mois qui viennent, êtes-vous…

En pourcentages

Pour l’économie française

Pour votre entreprise

Tout à fait confiant

4

10

Plutôt confiant

21

50

Sous-total « Confiant »

25

60

Pas vraiment confiant

45

28

Pas du tout confiant

28

10

Sous-total « Pas confiant »

73

38

(Ne se prononce pas)

2

2

Total

100

100

6

Confiances macroéconomiques
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour les mois qui viennent en France, dans chacun des domaines suivants, êtes-vous… ?

En pourcentages

La maitrise de l’inflation

La croissance économique

L’emploi

La maîtrise des déficits publics

Tout à fait confiant

3

2

2

2

Plutôt confiant

30

14

14

13

Sous-total « Confiant »
Pas vraiment confiant 42

33

16

16

15

50

55

36

Pas du tout confiant

22

32

28

46

Sous-total « Pas confiant » (Ne se prononce pas)
3

64

82

83

82

2

1

3

Total

100

100

100

100

7

Confiances macroéconomiques. Évolutions
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour les mois qui viennent en France, dans chacun des domaines suivants, êtes-vous… ?

Sous-total « Confiant »

60 53 50 50 47 48 46 43 40 43 41 38 42 37 33 30 30 26 20 15 22 22 18 15 16 12 11 17 10 18 16 15 24 29 23 24 La maîtrise des déficits publics 37 36 L'emploi 33 40 La croissance économique 53 52 La maîtrise de l'inflation

20

0
Mars 2009 Mai 2009 Sept. Janv. 2009 2010 Mai 2010 Sept. 2010 Déc. 2010 Mars 2011 Juin 2011 Oct. 2011

8

Confiances pour les entreprises [1/2]
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour les mois qui viennent dans votre entreprise, dans chacun des domaines suivants, êtes-vous… ?

En pourcentages

Le climat interne

La motivation des salariés

Le résultat net pour l’année en cours

Tout à fait confiant

27

17

12

Plutôt confiant

54

52

52

Sous-total « Confiant »
Pas vraiment confiant 13

81

69

64

20

24

Pas du tout confiant

5

8

10

Sous-total « Pas confiant » (Ne se prononce pas)
1

18

28

34

3

2

Total

100

100

100

9

Confiances pour les entreprises [2/2]
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour les mois qui viennent dans votre entreprise, dans chacun des domaines suivants, êtes-vous… ?
Les prix des matières premières ou des sous-traitants 3

En pourcentages

Le chiffre d’affaires

La trésorerie

La facilité à trouver de nouveaux salariés
11

Tout à fait confiant

12

12

Plutôt confiant

50

49

30

27

Sous-total « Confiant »
Pas vraiment confiant 27

62

61

41

30

27

31

39

Pas du tout confiant

8

12

22

24

Sous-total « Pas confiant » (Ne se prononce pas)
3

35

39

53

63

-

6

7

Total

100

100

100

100

10

Confiances pour les entreprises. Évolutions
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour les mois qui viennent dans votre entreprise, dans chacun des domaines suivants, êtes-vous… ?

Sous-total « Confiant »

Climat interne

81%
87%

Motivation des salariés

69%
71%

Résultat net pour l'année en cours

64%
66%

Chiffre d'affaires

62%
72%

Trésorerie

61%
73%

Facilité à trouver de nouveaux salariés

41%
38% Novembre 2011 Rappel Juin 2011

Prix des matières premières ou des sous-traitants

30%
30%

11

Intentions d’investissement [1/2]
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour votre entreprise envisagez-vous de…
Les investissements en recherche, développement et innovation
Juin 2011 Novembre 2011

Les prix de vente
En pourcentages
Juin 2011 Novembre 2011

Les investissements sur de nouveaux marchés ou produits

Juin 2011

Novembre 2011

Augmenter

29

23

26

20

21

15

Maintenir en l’état

62

63

56

51

41

46

Réduire

6

8

11

18

14

16

(Non concerné)

2

3

6

9

22

21

(Ne se prononce pas)
Total

1

3
100

1

2
100

2

2
100

100

100

100

Différentiels
(scores positifs « Augmenter » – scores négatifs « Réduire »)

+ 23

+15

+15

+2

+7

-1

12

Intentions d’investissement [2/2]
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Pour votre entreprise envisagez-vous de…

La masse salariale
En pourcentages
Juin 2011 Novembre 2011

Le nombre de salariés

Les investissements en communication

Les dépenses de fonctionnement

Juin 2011

Novembre 2011

Juin 2011

Novembre 2011

Juin 2011

Novembre 2011

Augmenter

24

14

23

13

14

11

7

6

Maintenir en l’état

63

70

66

74

54

51

51

52

Réduire

11

14

9

12

26

30

41

40

(Non concerné)

1

1

1

1

5

7

-

1

(Ne se prononce pas)

1

1

1

-

1

1

1

1

Total

100

100

100

100

100

100

100

100

Différentiels
(scores positifs « Augmenter » – scores négatifs « Réduire »)

+ 13

0

+14

+1

-12

-19

-34

-34

13

Importance de la transmission

Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

Concernant la transmission de votre entreprise, lorsque vous-même ou les autres dirigeants actuels devront cesser leurs activités, êtes-vous pour l’instant…

En pourcentages

Juin 2011

Novembre 2011
8

Très confiant

9

Plutôt confiant

28

27

Sous-total « Confiant » Indifférent
Plutôt inquiet
28

37

35 25
26

24

Très inquiet

5

7
29

Sous-total « Inquiet » (Ne se prononce pas)
Total

33
7
100

6
100

14

QUESTIONS D’ACTUALITÉ

Impact de la crise de la dette

Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise »

La crise de la dette vous apparaît-elle comme une menace...
Pour la situation financière de chaque contribuable 37 49

En pourcentages

Pour la croissance française

Pour la situation financière de votre entreprise

Très importante Plutôt importante

44 47

22 47

Sous-total « Importante »
Plutôt pas importante Pas du tout importante 4 3

91

86

69

7 4

19 9

Sous-total « Pas importante » (Ne se prononce pas)
2

7

11

28

3

3

Total

100

100

100

16

Attentes envers les candidats à la présidentielle
Base : ensemble de l’échantillon « dirigeants d’entreprise ». Pour la qualité du recueil de l’information, chaque item de cette question a été proposé à un interviewé sur deux, sélectionné aléatoirement. Les pourcentages ont donc été établis la base de ce public sollicité sur chaque item.

Concrètement, quelles propositions attendez-vous en priorité des candidats à la présidentielle ?
Trois réponses possibles

Réduire les déficits publics et la dette publique Baisser les charges Mieux équilibrer l’impôt sur les sociétés entre les PME et les très grandes entreprises Harmoniser les politiques fiscales en Europe Réhabiliter la valeur travail Donner plus de flexibilité au marché de l’emploi Promouvoir l’esprit d’entreprendre en France Faciliter l’accès aux prêts des PME Réduire le nombre de fonctionnaires Sensibiliser plus positivement les élèves au monde de l’entreprise Aider l’industrie Développer le protectionnisme européen par rapport au reste du monde Créer une TVA sociale Soutenir les exportations Aider les secteurs d’avenir Réduire les délais de paiement Créer une banque publique d’investissement Financer des grands travaux pour l’avenir

63% 59% 56% 45% 44% 37% 32% 30% 28% 26% 23% 22% 20% 17% 14% 14% 12% 12%

17

« La réalité ne pardonne pas qu’on la méprise. » Joris-Karl Huysmans

Viavoice Sondages, études et conseil pour la communication, les ressources humaines et le marketing
Les récents sondages Viavoice, réalisés pour HEC, l’ACFCI, Libération, Le Figaro, Les Echos, France Inter et France Info sont consultables sur www.institut-viavoice.com

© Andrew Bret Wallis - Getty

9, rue Huysmans 75 006 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Viavoice est une SAS indépendante.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful