You are on page 1of 26

Médias sociaux, jeunes et politique au Maroc

Marouane HARMACH Directeur associé – cabinet consultor www.consultor.ma Blogueur Twitter : @marouane_h Blog : www.sniper.ma

Agenda

1. Médias sociaux, pourquoi ? 2. Médias sociaux au Maroc 3. Jeunes au Maroc 4. Politique au Maroc 5. Usage des médias sociaux par les partis politiques

2

Pourquoi il faut gérer sa E-réputation ?

« Si vous rendez vos clients mécontents dans le monde réel, ils sont susceptibles d’en parler chacun à 6 amis. Sur internet, vos clients mécontents peuvent en parler chacun à 6000 amis. » Jeff Bezos(PDG d'Amazon)

Essentielle car – Perte de vitesse des médias traditionnels – Changement de mentalité – Si on ne s’occupe pas de sa réputation, d’autre s’en occuperont. La nature a horreur du vide.
3

Médias sociaux

www.consultor.ma

4

Médias sociaux  Les médias sociaux, pourquoi ?
– Parce que tout le monde est là ! – Un nouveau moyen de communication, de partage et de divertissement, – Changement des habitudes des utilisateurs:
• Googler est devenu une habitude, • La notion de e-réputation qui fait son chemin, • Si on ne gère pas son e-réputation, d’autres le feront à notre place

5

Fin des « mass médias »

6

Chacun de nous est un média

7

Conséquences ?
 Redistribution du « pouvoir » et de l’influence,  consommateurs = producteurs & créateurs d’information et de contenus  Communication n’est plus à sens unique ou “push”  Réseaux = participation et viralité

8

Il faut être dans les réseaux !

9

Médias sociaux

 Nombre de comptes au Maroc : 3 926 740  Penetration of population : 12.42%  Penetration of online population : 37.60%

10

Supériorité numérique aux mâles !

11

Evolution par tranche d’âge

12

Evolution globale

13

Médias sociaux

 Nombre de comptes au Maroc : 60.000 (*estimation)  Médias des leaders d’opinion : blogueurs, journalistes, influenceurs,…

14

Médias sociaux

 Nombre de comptes au Maroc : 40.000-50.000 (*estimation)  Réseau social pour professionnels.

15

Médias sociaux

 Nombre de comptes au Maroc : 200.000 (*estimation)  Réseau social français pour professionnels.

16

Médias sociaux

 Certaines vidéos postées du Maroc ont été visionnées plus de 1 millions de fois  média complémentaire aux autres médias classiques : spots TV,..

17

Jeunes au Maroc

Source banque mondiale, année 2009
Population en 2009 Évolution de la population (%) Espérance de vie Mortalité infantile Alphabétisation (% de la population age 15+) % des jeunes 32 millions 1.2 71 ans 33/1000 naissance 56 %

30% de la population a moins de 15 ans, 36 % moins de 18 ans 51% de moins de 25 ans.
18

Politique au Maroc

 Les événements marquants :
– – – – Le printemps arabe 20 février La nouvelle constitution Les élections de 25 novembre

19

Usage des politiques des médias sociaux
Parti USFP Istiqlal PJD PSU URL
http://www.usfp.ma/

Commentaire
Site web non actualisé depuis 2009 date des élections communales Absence d’une stratégie web Non usage des réseaux sociaux, quelques initiatives locales de pages fan sur facebook Site non actualisé depuis 2009 Présence sur facebook à travers la jeunesse istiqlalienne Site de qualité et actualisé périodiquement Absence des réseaux sociaux Site de qualité et actualisé périodiquement Bonne présence sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/groups/181929661844090/ Twitter : http://twitter.com/#!/PSU_Maroc Plan de communication WEB (réalisé à la hâte la veille des élections) Présence sur les réseaux sociaux : Facebook ; https://www.facebook.com/groups/49341058275/ Twitter : http://twitter.com/#!/Parti_RNI Youtube : http://www.youtube.com/user/AdmiRNI Flickr Site actualisé régulièrement Facebook : page officielle Twitter : www.twitter.com/PAM_factbox Site nouvellement lancé Facebook : https://www.facebook.com/PPSofficiel?sk=wall Twitter : http://twitter.com/#!/PPSofficiel
20

http://www.partistiqlal.org/ http://www.pjd.ma/ http://www.psu-maroc.ma/

RNI

http://www.rni.ma/ar/

PAM PPS

http://www.pam.ma/

http://fr.ppsmaroc.com

Politicien

URL (blog)

Commentaire

Ahmed Reda http://www.chamiCHAMI ensemble.ma/

Bonne présence sur le web, malgré la non actualisation régulière du blog Facebook : https://www.facebook.com/ahmedredachami?ref=ts 14000 fans Twitter : http://twitter.com/#!/Ahmed_R_Chami 7600 followers Youtube : http://www.youtube.com/user/ahmedchami Khalid el http://elhariry.blogspot.com/ Bonne présence sur le web malgré les « absences » un peu longue, Hariry Facebook (en tant que profil et non page fan) : https://www.facebook.com/profile.php?id=1069160913 Twitter : http://twitter.com/#!/Khalid_Elhariry 1000 followers Moncef Pas de blog Bonne présence sur les réseaux sociaux. belkhayat Facebook : https://www.facebook.com/moncefbelkhayat 65000 fans Twitter : http://twitter.com/#!/moncefbelkhayat 6000 followers Nabil http://nabilbenabdallah.ma/ Arrivée tardive sur le web et les réseaux sociaux benabdellah Site web électoral lancé quelques semaine avant les élections. Présence mitigée sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Benabdallah.Nabil 13000 fans Twitter : http://twitter.com/#!/BenabdallahN 1000 followers Youtube : http://www.youtube.com/BenabdallahNabil Flickr : http://www.flickr.com/BenabdallahNabil Brahim http://brahimzerkdi.com/blog Bonne présence sur le web et les réseaux sociaux ZREKDI Twitter : http://twitter.com/#!/bzerkdi 470 followers /
21

Caractéristiques de la présence WEB des politiques

 Présence saisonnière sur le web : à l’exception du PSU, du PAM et du PJD, les autres partis, quand ils ont un site, ne l’actualisent qu’à l’approche des élections,  Absence presque totale des médias sociaux : à part quelques exceptions listées dans les tableaux plus haut,  Inadaptation du discours sur les réseaux sociaux et sur le web aux « codes » des utilisateurs : les organisations politiques sont encore dans une logique de broadcasting non dans l’interaction.  Absence d’une véritable stratégie digitale : choix des messages adaptés, media planning, canaux

22

Les causes de ce décalage

 Le gap générationnel entre certains leaders politiques et les jeunes,  L’esprit conservateur des partis qui ont une certaine peur de ces médias numériques nouveaux et difficiles à manier.

23

De la nécessité d’une stratégie de communication "360°"  Avoir une stratégie de communication constance et continue : les partis doivent établir un plan de communication sur toute la législature et non seulement à quelques semaines des élections.  Cette constance permettra d'expliquer aux militants et à la base populaire : Le pourquoi des décisions ? Et apportera une transparence aux processus de prise de décision et dissipera les malentendus,  Utiliser tous les canaux de communication "physiques" et "électroniques" : La presse des partis est dépassée comme unique canal de communication, les sites web non actualisés renvoient une image négative du parti.  Ne pas négliger les médias sociaux : Facebook, twitter, youtube et flickr,...  Permettre une interactivité avec les internautes : La méthode "Posez vos questions, on répondra par une vidéo !" a démontré ces limites. La génération Y exige la prise de parole et l'interaction 24 "temps réel et instantanée".

Le kit numérique du politicien / parti politique

 Le site web / blog  Le compte twitter  La page fan Facebook  La chaîne youtube  Option : Le compte Flickr  Le compte sur un site de partage des documents : scribd/ slideshare

25

Et le jeune e-citoyen ?  Assurer une présence sur les médias sociaux,  Se tenir informé de l’actualité,  Contribuer aux débats publics,  Interpeller les responsables publics, Faire son devoir de citoyen : Voter !  Bloguer ?

26