© Asity Publications, 2010

Luc-Olivier Lafeuille avec le concours de Bastien Donjon de Vicus.fr et Sylvie Gouédart d’Asity

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

02/2010

Asity Publications

.

5 .0 Société 1.Sommaire Avant-Propos 9 A.2000-2005 Société 2.0 .Le SAVOIR en tant que SOCLE PROSPECTIF C. la réconciliation “Fleuves” et Sémantique Comportementale 7 voies d’innovation du “Web” Pour aller plus loin À propos de l’auteur Du même auteur 11 17 23 23 24 31 41 45 53 63 63 71 81 .Le POIDS de l’HISTOIRE B.De la FRACTURE naquit le BESOIN vers une société 3.La NÉCESSITÉ aura raison de la FRACTURE 3.0.2005-2009 D.0 la maîtrise du Chaos Les Technologies “Fluviales” Les Technologies Sémantiques Comportementales E.0 .pré-2000 Société 1.SYNERGIES 3.

.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Avant-propos Quelles sont les perspectives qui se dessinent pour les 10 prochaines années ? Quelles perspectives. là où nous risquons de DEVOIR aller et. ce faisant. de définir les voies sur lesquelles l’innovation va porter et certainement constituer autant d'eldorados. quels passages obligés pour l’internet ? Comment la société en général peut-elle évoluer dans ce modèle numérique ? Les réseaux sociaux sont-ils une mode passagère ? Comment pourrons-nous combler la fracture numérique ? Il est bien difficile de répondre par avance à toutes ces questions. mais au moins est-il possible d’imaginer. d’après les tendances actuelles. 7 . mais surtout.

les questions. avec eux. les domaines techniques sont abordés en surface. Cette étude prospective est le fruit d’un travail collectif réalisé par Bastien Donjon. Aux connaisseurs des sujets abordés : Il n’était évidemment pas question que ce document se transforme en ouvrage technique. les domaines techniques sont abordés en surface. ils pourraient ne pas percevoir du tout leurs portées ni surtout comment les exploiter pour leurs propres projets d’innovation. Ceux qui veulent en savoir davantage trouveront une liste de références à la fin du présent ouvrage. il est plus que nécessaire de comprendre un certain nombre de mécanismes qui représentent actuellement les enjeux du “Web” et. mais il faut les avertir que. au sens large. ceux du SAVOIR. dans le cadre d’un projet d’innovation technologique (Vicus et Civatis) que nous menons depuis de long mois. Sylvie Gouédart et moi-même. Écrivez-moi : lol-auteur@asity. Ceux qui veulent en savoir davantage trouveront des références à la fin du présent ouvrage. sans un minimum de compréhension de ce que sont les “sciences” en jeu dans ce sujet. NB : j’apprécie les échanges d’idées.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Avant de livrer d’un bloc ce que sont ces 7 voies d’innovation. Les moins courageux ou les plus pressés pourront se rendre à la fin de cette démonstration pour les découvrir.fr 8 . les remarques et même les critiques. Aux connaisseurs des sujets abordés : Il n’était évidemment pas question que ce document se transforme en ouvrage technique.

.

.

politiques. conservateurs. l’internet est devenu une source d’information — comme le prévoyaient d’ailleurs les études sur la société de l’information des années pré-2000. 11 . n’ont probablement pas perçu le phénomène dans sa splendeur générale ni surtout pas imaginé qu’il allait exister un grand hiatus pour nos sociétés : l’INSTABILITÉ DU SAVOIR. de chercheurs.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 A (Introduction) Le POIDS de l’HISTOIRE Globalement notre société a été prise de court par le phénomène de masse. Les castes régnantes. Au début gadget informatique. d’intellectuels. majors commerciales diverses et variées.

celle n’entrant pas dans le moule étant invalidée par divers moyens que la majorité au pire ignorait.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 01.Les élites construisent et filtrent le savoir En effet. Les pouvoirs se servaient de ce contrôle sur la connaissance pour se maintenir en place et ce depuis aussi longtemps que l’homme a écrit et que l’on a pu en savoir assez sur ses castes dirigeantes. au mieux réprouvait. s’est servi d’une transformation de notre histoire pour renforcer l’acceptation de l’Empire (et donc du coup d’état) en introduisant le “Nos ancêtres les Gaulois” apposé de l’image du “Gaulois bagarreur et incontrôlable” et démontrant ainsi le besoin d’un gouvernement centralisé fort. Napoléon 1er. la société était essentiellement canalisée par un contrôle extrême de la connaissance. jusqu’alors. par exemple. 12 .

puisque capitalisant l’expérience des ancêtres et réduisant la nécessité de refaire les mêmes expériences. socle qui permet au collectif de continuer sa marche évolutive.Manipulation du savoir pour transformer un état d’esprit collectif Au delà de ce côté négatif malgré tout périphérique. 13 . il faut surtout regarder le savoir comme le SOCLE DU COLLECTIF.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 02.

ce qui est vrai ou non. c’est justement d’être trop régenté et de ne pas pouvoir être alimenté par un peu tout le monde sans qu’il soit nécessaire d’être dûment identifié (donc coopté) comme l’expert . 14 . seul à même de fixer ce qui est bon.ou l’élite .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 03. ce qui est correct.Évolution du savoir par acquisition Toutefois.approprié. ce qui fut et est encore reproché au savoir.

15 . nous amène directement à notre sujet.Cooptation des élites Ce qui.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 04. en guise d’introduction.

.

pour ne citer que lui.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 B Le SAVOIR en tant que SOCLE PROSPECTIF A-t-on encore besoin de se questionner si oui ou non il s’agit bien de “SAVOIR” que les gens viennent chercher sur le net ? Pour s’en convaincre. réduire à rien ce sur quoi l’information repose : le SAVOIR. On peut toujours prétendre qu’il s’agit d’un phénomène de marge ou de frange et qu’ils viendrait surtout y chercher de l’information au sens journalistique du terme — sur-valorisation de l’importance de l’INFORMATION — mais ne serait-ce pas. 17 . justement. il suffit de faire un tout petit peu d’observation et de regarder les tendances de recherches dans Google.

encore dans le moule d’avant la venue du net. qu’il fallait passer à travers les arcanes de l’édition ou faire des photocopies et les vendre sous le manteau. ils n’imaginaient pas que leurs wagons resteraient en gare tandis que le reste du train était déjà loin ? Combien de requêtes sont-elles faites par jour pour trouver des sources de savoir. conçus par Madame et Monsieur Tout le Monde. de comptes rendus. de listes. Combien de notes. d’analyses. 05.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Ceux qui donnèrent au phénomène de l’internet le nom de SOCIÉTÉ de l’INFORMATION ne lui ont-ils pas prêté ce nom étrange parce que. de réflexions.Dissipation du règne des élites Quand hier il fallait publier un livre pour rendre publics un tant soit peu sa pensée. le CONSTITUTION du 18 . de tableaux. de mémoires sont conçus chaque jour et. phénomène bien différent de ce qui se passait avant. de connaissance. d’articles de méthode. son savoir et ses expériences. aujourd’hui.

La chaine de Constitution du Savoir L’ultime baroud d’honneur de la presse et autres détenteurs d’une carte d’élite du savoir est sans doute l’ultime expression de désespoir d’un passé révolu. tronquées ou fausses que leurs écrits ne constituent pas un des éléments du trésor de l’humain. 06.Publication.Transcription .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 SAVOIR. se fait et s’alimente sans aucun obstacle dans toute la chaîne : Pensée . Aujourd’hui le savoir appartient à tous. D’autant que qui peut prétendre ou pourrait prétendre avoir autorité pour en juger et l’interdire ? 19 . il est composé par tous et ce n’est pas parce que “des gens” écrivent des choses imprécises.

Le monde s’affranchit des élites Au delà de la constitution volontaire d’éléments de savoir qu’apportent quotidiennement les blogueurs et écrivains du net. les réseaux sociaux représentent désormais une autre forme de contribution au savoir. C’est donc sur la capitalisation du SAVOIR “INFORMALISÉ” qu’il faut faire notre chemin car c’est ici qu’il y a une masse sans cesse croissante de contributeurs et.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 07. qui permette d’en 20 . non mathématique. . moins structurée mais bien plus riche. réactive. pour faire écho aux recherches sur le chaos. justement dans la capacité à exploiter ce désordre. micro-macroscopique. qui n’aura pas été déformé à coup de pied pour entrer dans des cases pré-pensées.. non cartésienne. et qu’il faut construire une autre façon de penser. parce que spontanée.. Ne dit-on pas aujourd’hui que 80% du savoir et de l’information des entreprises ne sont pas structurés ? C’est là que se trouve le gisement de croissance des années à venir.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 comprendre l’essence. 08.80% de savoir “informalisé” (savoir non structuré) 21 . uniques pour chacun. d’y créer des lignes de structure. à un moment précis.

.

À quelques rares exceptions.0 .0 Société 1. les contributeurs restent les mêmes qu’avant. 23 . lui-même en cours d’élaboration.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 C De la FRACTURE naquit le BESOIN vers une société 3.pré-2000 Les pionniers de l’internet transposent le savoir classique au format numérique ou constituent de nouveaux supports de savoir.

Mais ce ne sont que des compléments du site web. offrant un accès à leurs forums via un navigateur web. Forts d’une expérience de 10 ans. comme Compuserve.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Quelques entreprises y font leur apparition dans un modèle que l’on désigne par “site vitrine”. arrivent en force les systèmes participatifs. se portent sur le net. autre formalisation de la plaquette traditionnelle. Il s’agit donc d’un SAVOIR STATIQUE mais d’un accès plus ludique qu’un document papier. 09. grâce aux liens hypertexte. Calvacom ou Marianne. voire plus.2000-2005 À l’horizon 2000.5 . qui ne permettent pas de contribuer directement à son contenu toujours statique.Transposition numérique du savoir Société 1. 24 . Ce sont les premières apparitions des SYSTÈMES DYNAMIQUES. les grands BBS (Bulletin Board System).

Les Blogs font leurs apparitions. la collection du SAVOIR devient moins statique. Avec la dimension dynamique.Systèmes collaboratifs 25 . 10. tant par valorisation que par enrichissement. l’ingrédient dynamique est intégré au site web. Cette possibilité de participation permet d’AMPLIFIER le SAVOIR par la valorisation de ce qui est publié. valorisation constituée de réactions de lecteurs. puisqu’il devient possible à presque tout le monde de constituer des éléments de SAVOIR.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Rapidement. d’abord pour faciliter la création des contenus statiques puis pour permettre la CONTRIBUTION des lecteurs sous la forme de commentaires. plus informationnelle ou plus épisodique. La contribution complète le savoir.

culturelles. Les premiers risques de déviance sont imaginés.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 La vérité prend alors une autre dimension. Grâce à eux. scolaires. des consciences . Elle prend aussi une dimension temporelle en intégrant la spontanéité puisque la contribution peut faire apparaître des savoirs temporaires. une dimension multiple.. recherches. Ce sont les moteurs de recherche qui instrumentalisent également la visibilité des contenus par un jeu de règles et d’automatisations peu transparent. devenus enfin pertinents. constituent l’outil d’accessibilité du public aux contenus. 11. artistiques ou ludiques. celle d’ailleurs qu’elle n’aurait jamais dû quitter. le nouveau venu peut découvrir ce nouveau monde au gré de ses besoins.La multitude compose LA vérité Les moteurs de recherche. 26 .. composée de la pluralité des regards. voire totalement éphémères. des expériences. envies. sociales.

le tout réalisé par qui veut. Le savoir et la contribution deviennent doublement dynamiques d’un côté dans leur collection / constitution.Les moteurs de recherche sélectionnent le savoir En complément. 27 . sous la forme de diffusion de liens à travers le volume statique et dynamique.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 12. le SAVOIR s’auto-alimente par la construction de PARCOURS d’ACCÈS VARIÉS. de l’autre par les parcours / cheminements qui s’y insèrent.

Les chemins de parcours du savoir On voit apparaître les premiers SAVOIRS en mouvement. libre à chacun d’avoir assez d’influence et de pugnacité pour faire prendre en considération sa définition. ses précisions. 28 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 13. tels que l’encyclopédie Wikipédia. ses conclusions. dont la constitution du contenu est accessible à tous .

En réalité — et on verra plus loin pourquoi — il prend une 3ème forme : SEMI-STATIQUE 29 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 14.Les savoirs en mouvement Le SAVOIR semble prendre 2 formes : STATIQUE et DYNAMIQUE.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 15. d’autres vont jusqu’au bout du processus DYNAMIQUE. Avec elle la gouvernance. Politique. Commercial. il faut désormais parler de SOCIÉTÉ DU SAVOIR. semi-statique et dynamique Tout le monde s’y engouffre. malheureusement pas encore accessible à tous car tout le monde n’est pas rédacteur. 30 .Savoir statique. La pensée se révolutionne. par d’autres comme un danger. Certains se contentent de STATIQUE. On peut de moins en moins cacher quelque chose bien longtemps. et tous n’ont pas nécessairement un ordinateur et une liaison internet. Les premières tentatives de régulation de l’internet font jour. Cette visibilité est déjà perçue par certains comme un atout. Associatif. Institution. un savoir collectif. Plutôt que de parler de société numérique. Enseignement. tous ne souhaitent pas faire des commentaires sur les blogs. Quelques marques ouvrent des blogs. Fondation.

passionnés. La venue soudaine d’une forte population sur internet attirent tous ceux qui y voient l’opportunité de faire savoir. Si en 2000. les réseaux sociaux commencent à faire leur apparition. pros ou geeks variés..La mutation vers la société du savoir Société 2. 31 . en 2005 c’est de l’ordre de 1/10 pour atteindre 1/5 en 2009.0 . on comptait moins d’1 foyer équipé sur 20 / 25. La blogosphère devient la source d’information numéro 1.2005-2009 Avec le raccordement grandissant des populations. ils se développent exponentiellement. contributeurs.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 16. mais totalement en marge de la société du SAVOIR. par la multiplication des relais numériques à travers les réseaux sociaux. S’engouffrant dans le trou contributif encore trop réservé aux sachants. C’est aussi l’ère de la publicité. populariser des idées nouvelles .. faire connaître.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 17. 32 . mais une potentiel pharaonique de SAVOIR DYNAMIQUE. un peu de SAVOIR SEMI-STATIQUE. Ils ne constituent que très peu de SAVOIR STATIQUE.5. et ce dans un immense brouhaha collectif des milliers de fois supérieur en volume à la contribution dans la blogosphère.Développement en marge des réseaux sociaux Les réseaux sociaux se nourrissent du monde (société) 1.

La prédominance du savoir dynamique dans les réseaux sociaux Malheureusement ce savoir dynamique est totalement déconnecté de sa source génératrice. Les commentaires et contributions sont toujours aussi rares dans cet univers 1.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 18. on aime micro-bloguer. en commentant les “commentaires” sur le mur du copain.5. On aime discuter avec ses “amis” en chat. mais pas assez pour apporter sa part à la stabilisation du savoir collectif. 33 .

Les réseaux sociaux se nourrissent du savoir (mais ne restituent pas). Export automatique des billets d’un blog vers sa page sociale ou de sa conversation sociale vers son blog. Des tentatives d’interpénétration des deux mondes apparaissent.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 19. dit-on. 34 . On a donc bien affaire à une LIGNE DE FRACTURE. Mais ce ne sont que des fenêtres microscopiques qui ouvrent le regard vers l’autre monde. Les moteurs de recherche commencent à émettre l’idée (le besoin) d’aller fouiller les réseaux sociaux tandis que les réseaux sociaux se verraient bien. remplacer les premiers.

sont devenus la base de l’équipement. 35 . les ordinateurs portables. Les smartphones deviennent les ordinateurs les plus prisés. de disposer des services d’applications à contenu collectif et interactif. d’être connecté à leurs réseaux sociaux.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 20. Les “téléphones intelligents” — qui sont d’ailleurs des ordinateurs sous l’apparence de téléphones — font leurs percées dès le moment où ils se mettent à offrir des moyens de connexions à l’internet.Les moteurs “s’empareraient” bien des réseaux sociaux Les plateformes mobiles.. dans lequel tout n’est pas interconnecté mais en donne au moins l’illusion. numérique. ce qui permet à leur possesseur : de naviguer sur le web. ils deviennent la fenêtre ultra-portable vers l’univers virtuel..

voire HYPERLOCAL — nouveau terme pour désigner ce qui est d’immédiate proximité. aux COMPOSANTES du SAVOIR. La VÉRITÉ se voit alors complétée d’un AXE de plus. la géolocalisation. à terme. Après être devenue MULTIPLE puis avoir intégrée une dimension de TEMPS.Les smartphones deviennent des fenêtres sur le monde numérique Deux nouvelles dimensions s’ajoutent alors à cette fenêtre et. elle admet désormais une dimension d’ESPACE. Le SAVOIR. en fonction de sa proximité physique à la source du savoir. (re-)devient LOCAL.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 21. 36 . Le contributeur pourrait apporter une contribution liée à sa position dans l’espace géographique. propose de rapprocher l’humain. après avoir été GLOBAL. La première. avec elle. ce qui ouvre bien des spéculations possibles.

il est probable que cette Augmentation de Réalité transforme la manière de concevoir le monde. voire plus si affinités. les choses. Dans un second temps. balbutiante encore aujourd’hui. tant il est possible que le mélange virtuel / réel ne devienne qu’une simple réalité quotidienne. se propose d’ajouter du virtuel au réel que nous regardons. les perçus. locaux et hyperlocaux La seconde. un peu comme les liens hypertexte. les gens.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 22. dans un premier temps. L’Augmentation de Réalité offre des perspectives qui. vont permettre de créer des ponts entre les savoirs. 37 .La géolocalisation et les espaces globaux. mais cette fois-ci dans l’espace visuel. les connaissances.

La réalité augmentée ou l’augmentation de réalité La société du SAVOIR s’étant donc partout. la constitution / collection du capital SAVOIR est exercé par et dans le monde 1. L’information est véhiculée par les réseaux sociaux. On peut apporter au savoir statique ou semi-statique.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 23. en tout lieu. Mais les 2 mondes sont distincts. mais la ligne de fracture reste là. Celle du DYNAMISME aussi. On peut participer au brouhaha social.5. toute circonstance. 38 .

.

.

5 ? 41 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 D La NÉCESSITÉ aura raison de la FRACTURE .0 la maîtrise du Chaos La 2ème décennie du XXIème siècle va constituer un tournant majeur dans l’histoire de notre civilisation. Que viendraient faire les étoiles dans la résolution de la fracture entre réseaux sociaux et monde 1.3. Il est très fortement probable que d’ici 50 à 100 ans. ce qui va se passer dans les prochaines années sera vu comme le passage de l’ère primitive à l’ère stellaire.

la terre. ni même par l’absence d’ordinateurs assez puissants.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Notre capacité d'expansion extra-terrestre n’est pas rendue impossible par de simples problèmes mécaniques ou financiers. pour le moment totalement inexploitables. 24. imaginée par celui qui voit et mesure l’univers possible. prisonnier qu’il est de son petit grain de sable. Elle est directement liée au CLOISONNEMENT de la PENSÉE du fait de l’absence de MAÎTRISE du CHAOS. 42 .Le passage à l’ère stellaire 80% de la valeur des informations / connaissances d’une entreprise sont des informations “informalisées”. quelque part dans un tout petit coin de l’immensité. Ce chiffre est-il exact ? Non bien sûr. c’est une estimation à la louche. la-bas.

Une société dans laquelle les esprits sont fusionnés pour travailler tel un réseau de neurones aux futurs grands et petits sujets de nos sociétés. permettait d’accéder à une PUISSANCE COLLECTIVE EXTRAORDINAIRE. bien au contraire. de l’utiliser. des trames de nouveaux savoirs.Le savoir “informalisé” pourrait bien peser bien plus que 80% Et si. la capacité de traduire ce chaos contributif. d’y trouver des solutions. de l’exploiter.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 25. Et si justement les technos dont nous ne disposons pas pour aller se balader sur Betelgeuse ne pouvaient naître autrement que par et à travers la mise en “réseau” de l’humain dans toute sa dimension ! 43 . de l’explorer.

Les humains seront raccordés entre eux comme un réseau de neurones La maîtrise du chaos passe par la survenue et l’exploitation de deux technologies en synergie. Il en va de même pour la SUPPRESSION de la FRACTURE. D’un côté des TECHNOLOGIES dites “FLUVIALES” qui permettront de COLLECTIVISER et faire CIRCULER le brouhaha. sa TRANSPOSITION en SAVOIR et la SOUMISSION au brouhaha de besoins d'EXTENSION du SAVOIR. rien que pour soi. De l’autre côté des TECHNOLOGIES de SÉMANTIQUES COMPORTEMENTALES qui autoriseront : l’INTERPRÉTATION du brouhaha. 44 . plutôt que de le garder chez soi.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 26.

tant son 45 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 27. n’aboutira pas pour de simples raisons.Les technologies “Fluviales” et Sémantiques Comportementales Les Technologies “Fluviales” C’est la PIERRE ANGULAIRE de la réduction de la fracture. Toutes captations monopolistiques se voient de plus en plus rapidement écartées et traduites en justice. Tout d’abord. L’hypothèse qui consisterait à intégrer la dimension SAVOIR STATIQUE et SEMI-STATIQUE aux seins des RÉSEAUX SOCIAUX. Google qui souhaitait numériser les livres du monde voit sa côte dégringoler. Sans elles. même si elle est tentée. les réseaux sociaux resteront de leur côté et la “vieille” société du savoir de l’autre. l’internet est né de la LIBERTÉ et de la PLURALITÉ.

28.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 projet fait peur . les réseaux sociaux ne sont pas encore inquiétés. et pas seulement les ayants-droits des auteurs de contenus. en d’autres termes. Mais déjà se pose la question du fait qu’ils constitueraient un nouvel espace juridictionnel .Les réseaux sociaux pourraient absorber le savoir ? Pour le moment. 46 . la vie “sociale” d’un individu pourra être retenue contre lui.

des propriétés exclusives. Ensuite. comme le prétend Facebook par exemple. cette hypothèse est improbable car elle supposerait que les acteurs du SAVOIR STATIQUE et SEMI-STATIQUE se prêtent au jeu de se mettre à la merci du ou des réseaux de destination. c’est-à-dire celle de sociétés privées ? Le problème est déjà posé. encore. qui pourrait choisir de passer de la liberté de publier ce qu’il veut. Même en changeant leurs règles d’arbitrage.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 29.Les réseaux sociaux seront obligés de restituer leurs contenus Combien de temps. à la liberté de le faire jusqu’à ce qu’un donneur d’ordres hors d’atteinte (ou un robot informatique) en décide autrement ? 47 . les contenus qu’ils détiennent resteront.

Les réseaux sont les constituteurs / collecteurs de savoir. Pourtant.Les technologies “fluviales”. les multiples réseaux d’eau qui circulent entre leurs tiges. 30. Ainsi les commentaires apportés à un blog restent strictement attachés à l’article du blog dans lequel ils sont postés. métaphore des roseaux et du marais Le problème de l’espace contributif repose majoritairement sur son INCAPACITÉ à MUTUALISER le flux de participation. un commentaire en réaction à un article est aussi une réaction au SUJET de l’article. le marais.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Mais que sont ces technologies “fluviales” ? Le terme “fluvial” est emprunté de la métaphore des roseaux dans le marais. Combien d’articles traitent-ils 48 .

va constituer la prochaine BASE de DÉVELOPPEMENT de la société du savoir car elle va permettre dans une premier temps. Le commentaire a donc toute vocation à venir valoriser. La mise en partage de la contribution collective. 49 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 d’un sujet comparable. eux. au même titre que le savoir / information multi-participatif. voire identique ? En réalité beaucoup. 31. sont vissés à un des éléments de la chaîne. enrichir les autres articles qui traitent de ce même sujet. la MULTIPLICATION des initiatives de constitutions du savoir. circule de publicateur en publicateur. le DÉSENCLAVEMENT des sources peu populaires et. les commentaires. chacun reprenant un peu des autres — personne ou presque ne trouvant rien à dire à ce jeu d’enrichissement. dans un second temps.Lʼabsence de mutualisation des flux de participation Alors que le savoir / information qui se constitue.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

32- L’absence de contribution produit l’enclavement

Ainsi, un site ne recevant que quelques visiteurs par jour pourra conserver un lectorat par le simple fait d’y trouver une source de savoir / réactions, même si ses lecteurs savent pertinemment que les réactions ne viennent pas forcément du site lui-même. Ainsi, un site gardera son lectorat parce que son style visuel ou rédactionnel, les sujets abordés ... conviennent aux lecteurs et non plus parce que le site est populaire et que l’on peut y trouver des réactions à ce qui est publié. Et probablement que le système contribuera à amplifier le phénomène participatif, le lecteur s’engageant plus facilement dans la contribution, puisque omni-présente — les réseaux sociaux tiennent en grande partie leur succès à cette participation généralisée ET facilitée.

50

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

33- La circulation des contributions

Non seulement cette nouvelle dimension va produire une multiplication des sources de constitutions / collections des savoirs / informations mais la circulation des contributions / commentaires va rapidement surpasser en volume le premier par des enrichissements, des valorisations et, à terme dès qu’on commencera à maîtriser le chaos, des savoirs en eux-mêmes.

51

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

34- La multiplication des sources de contributions

52

entre autre. 35. 53 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Les Technologies Sémantiques Comportementales La SÉMANTIQUE COMPORTEMENTALE constitue la roue du moulin qui. Pour faire simple.La sémantique comportementale telle la roue du moulin dans la rivière Dessin de Clémentine (9 ans) qui trouvait que ma roue ne ressemblait à rien :-( Qu’est-ce que la Sémantique ? La sémantique est la science des SIGNES ou des MARQUES. les mots et les phrases comportent et composent des marques qui permettent d’INTERPRÉTER la pensée contenue dans un texte (qu’il soit écrit ou prononcé) ou de TRADUIRE la PENSÉE à l’écrit ou à l’orale. va exploiter le courant des fleuves.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

36- La sémantique permet d’interpréter ou de traduire la pensée

Plus avant dans cette science, se trouve le rapprochement de ces signes, marques ou interprétations de pensée à des domaines de connaissance, domaines que l’on nomme Ontologies. Encore un peu plus loin, on trouve l’étude ou la recherche de l’établissement des inter-connexions ou inter-relations entre les domaines de connaissances. D’autre part, la sémantique non seulement étudie la constitution de l’expression de la pensée mais aussi le cheminement analytique qu’il faut réaliser pour INTERPRÉTER ou TRADUIRE cette pensée déjà exprimée.

54

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

37- La sémantique permet d’établir des inter-connexions entre les domaines de connaissances

À quoi cela peut-il servir ? Les applications les plus simples commencent par l’établissement de la signification d’un texte que tout humain opère naturellement (*) lorsqu’il lit. Mais c’est aussi la capacité, plus scrutatrice, de traduire au plus près la pensée d’une phrase dans une autre langue. (*) Euh, “naturellement”, c’est-à-dire en fonction de ses apprentissages, sa culture, ses expériences, son niveau de compréhension, aussi bien des mots que des concepts !

55

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020

La sémantique a prêté son nom au Web, de manière un peu usurpée, avec le Web Sémantique qui n’est autre que l’ajout de compléments d’information à un texte (ou une vidéo) qui permet de le classifier ou de l’appairer à d’autres textes - le texte constituant une recherche, par exemple. Ces compléments d’informations s’appellent des MÉTA-DONNÉES, comme les mots-clés associés à un texte ou une vidéo.

38- Le web sémantique s’appuie sur un système de méta-données (données complémentaires)

Nos connaissances de la sémantique devenant plus fines, notre capacité à la traduire en programmes informatiques (algorithmes) a ouvert de nouvelles perspectives. Non seulement il est devenu possible sans trop se tromper d’associer un texte à un ou plusieurs domaines de connaissance, mais il est aussi devenu possible, de DÉTECTER l'INTENTION de la pensée contenue dans une phrase. Ainsi, on peut savoir qu’il

56

un peu. d’autres axes sont en train ou vont voir le jour. selon que la requête est formulée sous forme de mots clés ou d’une phrase en langage naturel.Le web sémantique permet(ra) de détecter l’intention dans une phrase Google se sert déjà. 57 . Et de là à dire que dans très peu de temps les programmes seront en mesure de détecter nos arrières pensées.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 s’agit d’une question et connaitre l’objet de la requête. Au delà de la seule interprétation d’un texte et de l’intention exposée dans le texte. de ce mécanisme pour orienter l’internaute vers des pages correspondant au plus juste à la requête de recherche. Ainsi on peut savoir qu’il s’agit d’une affirmation et ce qu’elle couvre. il n’y a qu’un pas. 39. celle de la SÉMANTIQUE COMPORTEMENTALE. Cette capacité d’interprétation ouvre la porte à une évolution majeure de la Sémantique.

Dans la constitution du savoir. donner un poids différent à un commentaire “visiblement” fait sur le lieu du sujet. de ses centres d’intérêts..La sémantique comportementale permettra d’étendre l’interprétation de la pensée L’historique des connaissances de quelqu’un. ses pratiques .. de sa GÉOLOCALISATION apporte une source complémentaire de compréhension du contexte dans lequel est formulée la requête. par exemple.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 40. 58 . on pourra. vont apporter d’autres indicateurs d’interprétation de sa pensée. par exemple.. La numérisation de l’humain grâce à l’addition.

de RENFORCEMENT.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 41. de SUBLIMATION de nos pensées.La géolocalisation permettra de pondérer les contribution Certes. la société va devoir évoluer pour ne pas voir ces technologies comme le fait que nous sommes potentiellement “SURVEILLÉS” mais plutôt comme un apport de SIMPLIFICATION. Mais toutes les populations ne sont pas encore touchées. LOCALE ou au contraire GLOBALE. Sans doute que la notion de privé changera-t-elle. Le grand public s’est emparé des smartphones parce qu’ils correspondaient à leur besoin d’être connecté au savoir / information. comme d’ailleurs elle a déjà changé dans les décennies passées et comme elle est en train de changer avec l'avènement des réseaux sociaux. 59 . Ce glissement progressif pourrait facilement voir le jour grâce à des expériences assez simples (mais complexe à réaliser) où la recherche d’un savoir / information sera très spontanément identifié comme appartenant à la sphère HYPERLOCALE.

tout cela sans avoir besoin de lancer 4 applications pour y parvenir. et de finir devant un restaurant fermé ce jour là. de faire 5 copier-coller de l’une à l’autre. 42.La sémantique comportementale choisira les réponses en fonction de tendances personnelles 60 . où l’on souhaite manger ceci ou cela et où se trouvent des gens avec qui “potentiellement” on peut faire ami-ami ? Et bien sûr. dans un quartier lugubre sans âme qui vive.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Qu’en sera-t-il lorsque ces petites bêtes nous trouveront le restaurant à proximité.

Faut-il préciser que les interfaces devront évoluer dramatiquement vers la capacité de dicter ses commentaires et contributions directement à nos engins. tout virtuel soit-il ? 61 . précis. permettra de constituer un savoir / information INTERACTIF et PROACTIF. et donc enrichi de valeurs et de certitudes.La sémantique comportementale permettra d’appeler à contribution pour enrichissement En complément.. sans avoir besoin de manipuler un clavier. mobinautes. de plus en plus réactif. la Sémantique Comportementale va permettre d’INTERPELLER les internautes. .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 43. connectésnautes pour apporter des contributions et ce de manière CONTEXTUELLE et en rapport à leurs centres d’intérêt. L’appel à participation pour donner son avis sur le restaurant où nous étions ou sur la personne que nous avons rencontrée..

.

“Fleuves” et Sémantique Comportementale. des réflexions ouvrira notre civilisation à une puissance collective qui jusqu’alors n’avait été que physique.0. la mutualisation des esprits. leur synergie. quant à elle.3.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 E SYNERGIES . Comme évoqué plus avant. des pensées. va ouvrir vers quelque chose qui jusqu’alors relevait de l’impossible. 63 . la réconciliation “Fleuves” et Sémantique Comportementale Si l’on voit bien se dessiner les débouchés de chacune des deux technologies.

collectivisé dans une constitution / création du savoir / information. contenir. notre capacité à l’exploiter plutôt que de chercher à l’endiguer. va donner pleine puissance à l’existence de l’individu unique parmi un ensemble d’individus uniques. découper. réflexions La maîtrise du chaos de la pensée collective. 64 . Pour imaginer la synergie qui va s’opérer entre les fleuves de brouhaha et la puissance grandissante de la Sémantique Comportementale. à la canaliser. catégoriser. il est nécessaire de développer 2 axes complémentaires du savoir.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 44. pensées.La mutualisation des esprits.

L’existence d’un poteau téléphonique.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Premier axe : ce que couvre le savoir. fait partie intégrante du savoir.La savoir n’est pas composé que de matière intellectuelle Même les choses qui pourraient nous apparaître les plus insignifiantes font partie du savoir. 45. il constitue un élément fondamental. côté droit de la chaussée dans la direction est-ouest. à 30 mètres de la borne kilométrique 12. mais pour celui qui s’occupe du raccordement téléphonique de ce secteur. Il peut ne pas être important pour celui qui s’occupe de biologie moléculaire. Tout ce qui entre dans le : il est su que ceci ou cela EXISTE et est CONSTITUÉ comme ceci ou comme cela. est un élément de savoir. Au contraire elle est infiniment large. La savoir n’est pas une matière limitée à la seule matière dite “intellectuelle” de l’humain. 65 .

Pour l’amoureux des insectes. Ce que couvre le savoir. Imaginez aussi la manière très différente que pourrait avoir le modernisateur dans sa manière de traiter ce fameux poteau.. vu par notre chargé de raccordement. le premier axe. une construction humaine au pied duquel s’est développé un écosystème qui abrite des fourmis rouges.. Pour le riverain. nous montre un peu plus l’importance de la Sémantique Comportementale et ce 66 . Pour le chargé de modernisation des réseaux. sa dimension est diablement différente. un item à intégrer dans sa politique. un risque de collision.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Ce poteau. Pour les cyclistes. n’est pas vu de la même manière par d’autres. Mais imaginez maintenant pouvoir découvrir notre ami le poteau par l’ensemble des points de vision qu’il constitue. Soudainement. peut-être constitue-t-il un élément de pollution visuelle. un repaire visuel marquant la moitié du trajet entre 2 hameaux . 46.Le savoir est composé d’un ensemble de regards On pourrait continuer ainsi très longtemps. Pour le chargé de sécurité routière.

Il est presque couvert par cet ingrédient spécifique que l’on pourrait nommer “considération”. 47.La savoir est composé d’un ensemble de penchants L’ensemble couverture / constitution représente l’identification des vecteurs d’intérêts maillés par des considérations supérieures à ces vecteurs. En effet. eh bien. Le deuxième axe. chacune liée à la manière dont on le considère.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 qu’elle peut apporter au genre humain. Mais aussi celles des fleuves qui interconnectent et transportent les ingrédients du savoir. Et c’est l’ensemble qui représente le savoir. celui de la constitution du savoir. le poteau va recevoir plusieurs descriptions. il vient pratiquement d’être couvert à travers l’exemple de notre poteau. 67 .

qui consiste en apparition. 68 ... fréquence. avec tout ce que l’on peut envisager dans l’analyse de ses survenue. celle du temps. . repose elle aussi sur la considération. espacement. deux transformations relatives à un seul poteau mais avec deux regards. modification ou disparition de ces vecteurs d’intérêts. volume. et nous avons un vaste réseau en mouvement. qu’ils soient savoir ou information. En intégrant la connaissance de la survenue dans le temps des éléments de constitution. Ainsi notre amoureux des insectes constatera la disparition de la colonie de fourmis. Notons aussi que la manière de préciser la survenue. et nous avons l’ingrédient information. on obtient la dimension complète d’un élément de savoir.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Ajoutons la dimension manquante. tandis que notre riverain notera l’apparition d’une branche cachant cet odieux poteau . la disparition. la transformation.

69 . d’apparition.La savoir est composé d’absence. Nous pouvons maintenant amplifier les formes de savoir : • La partie statique faite des constats d’existence • La partie semi-statique faites des survenues de changement d’état • La partie dynamique faites des caractéristiques de l’ensemble des survenues. et de la fréquence de survenue de ces composantes Nous avions annoncé plus amples explications sur le savoir semi-statique.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 48. d’existence et de disparition.

dynamique 70 .Le savoir est un ensemble de statique .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 49.semi-statique .

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Conclusion La Sémantique Comportementale. quel que soit l’état : statique. permet d’envisager des automatismes analytiques. elle va permettre tout ce qui permettra d’élaborer le champ collectif du savoir humain : 1. comme nous l’avons vu également. Couplée aux fleuves de contribution / commentaire. semi-statique. dynamique 71 .Identifier les (tous les) éléments qui constituent le savoir.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 2.Valoriser par la mise en inter-relation 72 .

donc sa complétude 73 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 3.Évaluer l’amplitude du savoir.

dynamique) 74 . semi-statique.Appeler à complément de constitution selon le contexte (statique.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 4.

au sein d’éléments de savoir 75 .7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 5. les tendances.Interpréter les intentions.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 6.Synthétiser dans toutes les dimensions et avec tous les regards possibles 76 .

voies qu’il convient de compléter des technologies de support.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 7. 77 .Enrichir par les conclusions de synthèse Et nous avons les 7 voies d’innovation.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 De la conscience des composantes surgit la connaissance Cette démonstration n’a pas vocation à parcourir toutes les facettes du SAVOIR et la manière dont il se constitue mais essentiellement à tracer les pistes pour les 10 ans à venir. comme le suggère le titre de ce chapitre. n’en sera qu’à son établissement. il existe une dimension très importante dans l’affaire qui a trait d’avantage à la notion de CONNAISSANCE. Et partant de l’insignifiant concret au très signifiant abstrait. et si nous en reparlions dans 5 ans. même si certains commencent à établir les bases de la logique dans la constitution de la connaissance. Ces nouveaux éléments sont eux aussi en inter-relations avec d’autres. histoire de faire le point et de nous donner un rendez-vous ? 78 . Tiens. conceptuel. Bien évidemment. celle du savoir et de la maîtrise du chaos. on obtient un ensemble savoir / connaissance qui compose la conscience collective humaine. dans la prospective des 10 ans à venir. nous n’aurons pas de percées significatives sur le domaine du fait que la base. Mais. Cette connaissance se fonde sur la richesse du savoir par lequel on établit des conclusions qui deviennent elles-mêmes des éléments de savoir et ainsi de suite.

.

.

à découvrir sur Dailymotion « Réseau social d'entreprise . à découvrir sur Youtube Web « Une révolution web 3.0 ? D’un web statique vers un web participatif » d’Olivier Cros à découvrir sur atomicpark.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Pour aller plus loin Livre « Tribus » de Seth Godin Vidéo « Les vraies ruptures d'Internet » de Serge Soudoplatoff.fr 81 .Horizon Informatique 2013 » de Frédéric Charles.

.

Capsule et LODG.. Moulinex. . dans lesquels il est amené à travailler pour autant de “célébrités” que : l’Unicef. Radio France International. Océ. le Club Med. Il est autodidacte mais sa formation Artistique & Technique (Architecture) et sa formation informatique reçue à France Télécom. le conforte dans l’idée qu’il peut y réussir. Thomson. Lenôtre. . à la grande l’époque où se mirent à fleurir des Agences de Communication à tous les coins de rue.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 À propos de l’auteur Au milieu des années 80. Nathanël. il monte successivement 3 studios de création et de design graphique.. Jusque vers la fin des années 90. Luc-Olivier Lafeuille fait son entrée dans les domaines du Marketing et de la Communication.

l’affaire devient difficile à gérer. Ses connaissances de l’informatique lui permettent de s’y plonger et de se préparer avant l’heure à ce qui va être une déferlante : le web. Après avoir passé avec succès ses certifications Apple ACSA (et avoir gagné le 2ème prix du trophée 2007) et celles de Red Hat. avec un ami. une société de distribution de logiciels pour laquelle il développe un site de vente en ligne. En 2001. il se penche sur le sujet des Extranet et des applications orientées Web. En 1998. En 2000. ASI. Il l’arrête et en 2003. Il développe les extranets de Monéo et de Gaudefroy. Résolument tourné vers le nouveau média. . il participe à la création d’une entreprise d’Architecture des Systèmes d’Information et de Sécurité Informatique. Il veut s’intéresser de plus prêt aux petites et moyennes entreprises qui sont trop souvent les laissés pour compte d’une véritable approche Marketing et très mal conseillées en matière de communication. Puis il collabore au développement d’un système d’information orienté Web pour Syndex. et y amène quelques dossiers purement informatiques. il crée e-Node. développant avec elles des outils de communication jusqu’alors réservés aux grandes. Son principal associé technique ayant été obligé de partir pour les USA.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 En 1995. il réalise ses premiers sites web pour Etica et FIP (toutes deux filiales du Crédit Agricole) ou encore l’Opéra National Belge. restant le seul senior. la création lui manque. il fusionne son studio avec une entreprise d’informatique pour asseoir la partie technique de l’Internet et crée Davis Internet Group. Il s’occupe alors de près d’une bonne vingtaine d’entreprises de petites et moyennes tailles. il pressent l’arrivée de quelque chose de nouveau qui n’a pour le moment que le nom d’HyperText. Mais il a déjà entamé un premier tournant dans sa carrière.

Et le virus le reprend.. En 2009 et 2010.. dont Jeff’Top.. des documents. une agence de publicité qui réunit ses anciens associés et poulains. celles du Marketing et de la Communication. Il découvre de nouveaux auteurs dans le domaine comme Guy Kawasaki. Fin 2008. la création ou le soutiens de plusieurs projets d’innovation et d’entreprises.7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Alors que depuis quelques années. . la mise en œuvre des nouveaux vecteurs et outils de communication. de l’identité visuelle. à l’annonce des prémisses de la crise des investissements. entreprise de Merchandising orientée petites et moyennes surfaces en libre-service. . . il travaille à la création d’un système “intelligent” de prévision. . le développement d’Asity. il décide de créer Asity. de détection et d’analyse des pannes des systèmes informatiques. il partage son temps entre l’écriture méthodologique.. la tenu de son blog. Il tourne des films pour parler du projet. complétée de nouveaux pour les aspects du son et de la qualité visuelle. il crée des spots. Il se replonge dans ses bases... il décide d’en lancer le projet.

des fondements. . et sans le moindre mot compliqué. Décryptages numéro 1 du marketing et de la communication À la recherche des fondamentaux.. ..Du même auteur 150 trucs et astuces. d'un paragraphe de 5 lignes maximum chacun.

(à paraître) . (à paraître) Votre plan stratégique de projet ou d'entreprise en 8 étapes essentielles En plus d'être correctement élaboré. (à paraître) Votre plan stratégique de projet ou d'entreprise en 8 étapes essentielles Un livre pratique.Décryptages numéro 2 du marketing et de la communication Innover c'est révolutionner et révolutionner c'est se décaler. qui rappelle rapidement les fondements du marketing et vous livre une matrice de travail pour ne plus jamais rien oublier dans vos analyses et vos élaborations stratégiques. garantir le succès d'un plan stratégique nécessite d'asseoir ce sur quoi il repose. Ce livre vous guide pas par pas jusqu'à l'élaboration d'un plan complet et efficace.

.

.

.

7 voies d’innovation du “Web” de 2010 à 2020 Luc-Olivier Lafeuille avec le concours de Bastien Donjon et Sylvie Gouédart Quelles sont les perspectives qui se dessinent pour les 10 prochaines années ? Quelles perspectives. quels passages obligés pour l’internet ? Comment la société en général peut-elle évoluer dans ce modèle numérique ? Les réseaux sociaux sont-ils une mode passagère ? Comment pourrons-nous combler la fracture numérique ? ISBN : 978-2-36023-000-6 . mais surtout.