Olympiakos 3 Arsenal 1

Auteur d’un but splendide

et Olympiakos trahis par Dortmund
MERCREDI 7 DECEMBRE 2011

Djebbour

Feghouli titulaire et sans complexe

Chelsea 3 Valence 0

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1766 PRIX 20 DA

JSK

Saïb sort de son mutisme

n’allait pas être prête avant octobre»
«J’ai été content de la «C’est la manière nomination d’un grand avec laquelle j’ai été monsieur comme Ighil» limogé qui m’a affecté»
Il a été formé à Lens et a joué à Ajaccio

«J’avais déjà dit que l’équipe

Khiter intéresse la JSK
CRB

Ighil-Asselah, l’explication !
JSK-MSPB en 32es de finale de la Coupe d’Algérie

Bitam «Ce sera bizarre pour moi»

MCA

«Des garanties,

Menad

sinon je ne pars pas à
Constantine»
USMA

Ghrib exige une place africaine
mais il faudra se renforcer»
doivent voir avec mes dirigeants»
MOB-MCA en Coupe d’Algérie

Bracci «Ça ne me dérange pas, El Okbi «Les Mouloudéens

Hamiti suspendu 2 matchs, Zemma incertain

USMH absent face à El Eulma

Touahri

02
Un «vieux»
maillot pour Lacombe
Bernard Lacombe était, avant-hier, l’invité de la direction de l’USM Alger. Le club algérois espère convaincre le Directeur sportif de l’Olympique Lyonnais de programmer le stage de préparation hivernal de l’OL en janvier à Alger avec, à la clef, un match amical entre les deux équipes. Entre autres cadeaux qui ont été offerts à l’invité, un maillot de l’USMA, comme de bien entendu. Le hic est qu’on lui a offert un maillot de l’équipementier… Uhl Sports, alors que le leader actuel du championnat algérien est équipé depuis plusieurs mois par Puma. Alors, soit l’initiative de lui offrir un maillot a été prise à la hâte et on a pris le premier maillot aux couleurs du club, après avoir farfouillé dans un vieux stock, soit on s’est dit que le sieur Lacombe, aveuglé par sa méconnaissance du football algérien, n’y verra que du feu, suivant le principe «La nuit, tous les chats sont gris». En tout cas, pour un club censé ouvrir une nouvelle ère en matière de gestion, on a voulu faire du neuf avec du vieux. Nul doute que Puma bondira et appréciera…

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Cil a dit lui
omme

«Je veux finir meilleur buteur du championnat saoudien»
Hadj Bouguèche Ce n’est pas de la langue de bois «Je n’ai aucun problème avec Ighil, mais le fait qu’il m’ait relégué au rang de remplaçant veut dire qu’il n’a plus besoin de moi»

C’est pour devenir hadj et cheikh à la fois.

de la JSMB interrompu

L’entraînement

Sofiane Younès

Khalef
présent au Clasico
Après quelques mois seulement comme commentateur à Al Jazeera Sport, Mahieddine Khalef a su le terrain pour déverser leur colère reproché ? De rater trop d’occasions Un fait grave a eu lieu, hier, au convaincre sur les joueurs et le staff technique. de but. L’argument peut se discuter, stade de l’Unité-Maghrébine de Bétout le mais il ne justifie nullement qu’on jaïa : la séance d’entraînement de la monde à la chaîne qatarie par ses porte atteinte à l’intégrité physique JSM Béjaïa a été émaillée par de analyses percutantes et ses comBoulaïneur du joueur. graves incidents qui ont contraint mentaires éclairés. Ce n’est pas a été agressé l’entraîneur Fouad Bouali, après pour rien qu’il se trouve depuis Cela a donné lieu à un petit moconcertation avec ses dirigeants, à lundi à Madrid pour commenment de flottement qui ne fait pas l’interrompre définitivement. En ter les deux matchs de Ligue honneur à la galerie de la JSMB, réeffet, un groupe de supporters, des champions des deux putée pour son fair-play. Visiblen’ayant pas digéré les dergrands d’Espagne, avant ment, les intentions des niers résultats de la formade rejoindre le studio supporters présents dépassaient tion béjaouie, avec d’Al Jazeera à Madrid, largement la simple réprinotamment plusieurs nuls dès ce samedi, pour mande verbale puisque cerà domicile et une défaite analyser le match On aura tout vu dans le monde de l’arbitrage. Après les tains d’entre eux sont passés à inattendue face au MCO à attentats à la pudeur au Canada, les échecs au test Cooper que toute la planète l’agression physique en moOran où plusieurs équipes en Afrique du Sud, les sacs en plastique pour arranger les lestant l’attaquant Boulaïn- matchs, voilà une histoire qui vous fera tomber à la renverse. suivra : le Clasico ont gagné, ont pénétré sur entre le Real MaCela s’est passé en 2008. Un arbitre ambitieux, trop ambitieux ceur. Ce qui lui est même, voulait avoir le grade d’international. Pas très efficace drid et le FC Barceavec son sifflet, il a trouvé une formule tout à fait originale, lone. La longue lui l’originaire d’une région du pays riche en élevage ovin, expérience du haut pour arriver à ses fins. Une formule qui consiste à offrir une niveau de Mahieddouzaine de moutons à un haut responsable de dine Khalef et sa l’arbitrage de l’époque en contrepartie du grade d’international. Ce fut chose connaissance du faite et notre «chevalier du sif(Directeur d’Al Jazeera Sport-France) football espaflet» a eu ce qu’il a voulu relégnol lui seguant sans doute d’autres arbitres plus méritants à ront utiles de simples figusamedi.

devenir arbitre international

12pour moutons

Charles Biétry

L'orang-outa et Sudans les forêts tropicales de Borneo Barcepriori, aucun lien avec le FC matra. A cepter lone. Sauf que Carles Puyol vient d'ac diale vid’être la figure d'une campagne mon populasant à protéger ces primates, dont la e du tion diminue chaque année, à caus tacté braconnage et de la déforestation. Conue, le par l'ONG, International Animal Resc déa capitaine d’équipe du FC Barcelone des claré : «Les conditions de vie difficiles t et men orang-outans m'émeuvent profondé cette m'a proposé de participer à quand on nt..» campagne, je n'ai pas hésité un insta DjaGà Karmel Llano, responsable de l'ON comme karta, a ajouté qu'«une personnalité oir plus Puyol permet à notre campagne d'av nce du de résonance, étant donné l'importa football».

Puyol pour la défense g-outans des ornanun grand singe vivant est

«Ce sera une chaîne payante à un prix vraiment attractif»
rants.

Après avoir raflé la mise en Ligue 1, Al Jazeera Sport vient d'acquérir les droits de la Ligue des champions. 133 matchs de la reine des compétitions européennes viennent d'être attribués au groupe, rien que ça ! Et Charles Biétry, directeur de la filiale française d'Al Jazeera d’expliquer : «Je n’ai pas pris ça comme une mauvaise nouvelle, c’est sûr. On est absolument ravis, parce que la Ligue des champions, avec la L1, fait partie des produits attractifs pour une chaîne de télé. On a vraiment des affiches fantastiques, et comme nous on aura 32 soirées par an, c’est l’occasion d’en faire un bon feuilleton où on retrouve les mêmes héros tout au long de l’année. Et j’aime faire de la télé comme ça.» Pourtant, il reste un lot vacant, relatif aux re-

transmissions télévisées de la C1 : «C’est un lot sur lequel on ne s’est pas positionnés. C’est 13 affiches, 13 premiers choix. Nous, avec 133 matchs sur 146, j’estime qu’on a déjà de quoi faire. Et c’est un lot qui Le WA pour moi doit être réservé à une Tlemcen chaîne gratuite. Ce sera une chaîne a déjà payante, c’est une évidence. A un prix vraiment at- ciblé une tractif, même si je ne vous dirai pas combien mainrecrue tenant. Notre nom va être décidé avant la fin de pour le l’année. Mais ce sera un nom international, parce mercato. qu’on aura des déclinaisons sur les cinq contiIl s’agit nents. Donc, le nom doit être compréhensible pour d’un tout le monde. C’est une chaîne de sport, qui décli- Franconera de multiples sports, et de multiples façons.» Algé-

Ghili effectuera des tests au WAT

José Antonio Iniesta est devenu conseiller adjoint (équivalent de vice-président) du club espagnol de 2e Division l’Albacete Balompié. Le père du milieu de terrain du Barça et de la sélection espagnole représentera son fils dans le conseil d’administration du club d’Albacete où Andrès a débuté sa carrière, avant de rejoindre le centre de formation de la Masia à Barcelone. Une fois que l’information, selon laquelle Andrés Iniesta est devenu actionnaire majoritaire de Valence avec 420 000 euros a été confirmée, le père a pris ses fonctions dans l’équipe dirigeante. En Espagne, la question d’une éventuelle accession d’Albacete et une confrontation avec le FC Barcelone est sur toutes les lèvres.

Iniesta actionnaire majoritaire d’Albacete

rien, Loïc Ghili, qui évolue à la ionJA Drancy, dans le champ Evo nat français Amateur A. ain luant en milieu d terr cen offensif, il se rendra à Tlem fecen fin décembre, afin d’ef T. tuer des tests avec le WA

Blatter accepte enfin l’arbitrage vidéo !
Si l'information se confirme à l'avenir, c'est une petite révolution qui se prépare dans le monde du football. L'usage de la vidéo, sur la ligne de but exclusivement dans un premier temps, sera mis en place pendant la Coupe du monde 2014, a annoncé lundi le président de la FIFA, Sepp Blatter. «Le Mondial 2014 sera doté de la technologie pour éviter les "buts fantômes"», a assuré le dirigeant au quotidien catalan El Mundo Deportivo. La Fédération internationale «dispose de deux bons systèmes, répondant à toutes nos demandes : fiabilité, immédiateté et simplicité d'utilisation», a-t-il ajouté. Sur le même principe que les deux arbitres qui officient en Europa League, situés à côté de la surface de réparation, le procédé aura pour mission d'aider l'arbitre principal à valider ou non un but et déterminer si vraiment le ballon a franchi la ligne.

Footaises
s
s Le s Bernard

Lacombe a visité le Salon de l’agriculture à Alger.

o inf L’

s des U23 sera raqi. Venu à Alger se nourrir s de poissons, le pélican a
s

pe ople

prochain sélectionner

trouvé des requins.

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Djebbour marque,
Olympiakos gagne… pour rien

Coup d’œil Équipe nationale

03
Ligue des champions asiatique

L’aventure s’est
terminée pour Valence

Lekhwiya

Il s’en est fallu de très peu pour Olympiakos Le Pirée pour passer aux 8es de finale de la Ligue des champions. A la fin de son match face à Arsenal, il était qualifié. Or, au même moment, l’Olympique de Marseille, qui perdait jusque-là 2 à 1 à Dortmund, est arrivé à inscrire deux buts coup sur coup et réaliser ainsi une victoire inespérée qui le propulse au prochain tour. C’était cruel pour Rafik Djebbour, Djamel Abdoun et tous leurs coéquipiers qui avaient cru avoir fait le plus dur en battant le leader de la poule, Arsenal, déjà qualifié.

Après s’être intelligemment défait du marquage de Sébastien Squillaci, il a profité d’une mésentente dans la défense axiale d’Arsenal pour se présenter seul face au gardien de but Fabianski, le dribbler et doser comme il faut un tir croisé qui est allé se loger dans les filets. Cela a rendu les choses plus faciles pour Olympiakos qui a ajouté un deuxième but par Fuster. En dépit d’un retour au score des Londoniens en début de deuxième mitemps, les Grecs ont assuré définitivement leur victoire en ajoutant un troisième but dans les dernières minutes. La suite, on la connaît.

L’

aventure en Ligue des champions s’est arrêtée hier soir pour le FC Valence. En déplacement délicat à Chelsea, les coéquipiers de Feghouli se devaient au moins de tenir en échec leur adversaire du soir pour espérer se qualifier pour les 8es de finale. Les Londoniens ont brisé le rêve dès la 3’ avec un but signé Didier Drogba, puis un autre à la 22’ de Ramirez. Au départ difficile, la mission devenait carrément très compliquée. Valence a fait son possible en seconde période, dominant largement son adversaire, mais cela n’a pas suffi.

de Bougherra dans une poule difficile
Le tirage au sort de la phase des poules de la Ligue des champions asiatique 2012 a été effectué hier à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie. Il n’a pas été tendre pour Lekhwiya, le champion du Qatar, qui est tombé dans une poule très difficile composée notamment de Sepahan Ispahan d’Iran, Al Ahly d’Arabie Saoudite et AlNasr des Emirats arabes unis. Ainsi, la mission sera loin d’être facile pour les coéquipiers de Madjid Bougherra et Karim Boudiak, emmenés par Djamel Belmadi. Autant dire qu’il ne sera pas facile de terminer parmi les deux premiers afin de passer aux quarts de finale. Un autre Algérien est concerné par cette compétition : Boualem Khoukhi, qui évolue à Al Arabi de Qatar. Lui aussi n’a pas été gâté par le sort, puisque son équipe se trouve dans le groupe 2 en compagnie d’Al Ittihad de Djeddah, Bani Yas des Emirats arabes unis et Bakhtakor d’Ouzbékistan. La phase des poules débutera, pour rappel, au mois de mars.

Feghouli remplacé malgré sa bonne forme
Feghouli, qui avait été préservé samedi passé pour le match d’hier soir, a été l’un des meilleurs joueurs de Valence dans ce match, évoluant juste et tentant à chaque fois de jouer vers l’avant. Il a d’ailleurs obtenu l’une des plus belles opportunités de but de son équipe à la 63’ en voyant son tir du gauche en pleine course dévié difficilement par le gardien de but de Chelsea, Petr Cech, en corner. L’entraîneur du FC Valence l’a quand même sorti deux minutes plus tard, en dépit de la bonne forme qu’il affi-

chait hier. L’équipe espagnole a encaissé un troisième but à la 76’ signé Drogba, ce qui a définitivement ruiné ses espoirs.

L’Europa League pour se consoler
Même si le FC Valence est out de la Ligue des champions, il aura une autre aventure européenne à mener : l’Europa League, à laquelle il sera reversé puisqu’il a terminé à la troisième place de sa poule. Au vu du niveau affiché par l’équipe hier durant la deuxième mi-temps, où elle avait largement bousculé Chelsea, Feghouli et ses coéquipiers ont largement les moyens de faire bonne figure dans cette compétition, ne serait-ce que pour se consoler. F.A.S.

Abdoun a donné dans la conservation du ballon
Djamel Abdoun, sur le banc de touche au coup d’envoi du match, a participé à la victoire après son incorporation à la 64’ à la place de Fuster, l’auteur du deuxième but. Il a joué un grand rôle dans la conservation du ballon et a tenté d’animer le côté droit. Olympiakos sera reversé dans l’Europa League, puisqu’il a terminé à la troisième place de sa poule. F.A.S.

Djebbour avait pourtant ouvert la voie
C’est même Djebbour qui a eu le mérite d’ouvrir la voie à son équipe en inscrivant le premier but à la 16’.

Tirage au sort de la Coupe d’Algérie
MCO-ESS, ASK-NAHD et CSC-CAB, les chocs des 32es
C’est hier soir qu’a eu lieu le tirage au sort des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. La cérémonie organisée au Sheraton en présence de nombreuses personnalités sportives et responsables des clubs participants a tenu toutes ses promesses. Comme chaque édition, le tirage au sort a fait des heureux et des mécontents. Pour preuve, six équipes de Ligue 1 vont s’affronter d’entrée dans ce 32e tour. La première grande affiche est MCO-ESS. Un match entre deux spécialistes de l’épreuve. L’autre affiche du jour opposera les deux formations de l’élite : l’ASK et le NAHD. Enfin, le match le plus indécis de ces 32es de finale opposera les Cabistes aux Clubistes de Constantine. Une rencontre qui drainera sans doute la grande foule. On assistera aussi à deux autres rencontres fort intéressantes. Le MOB accueillira sur son terrain le MCA, tandis que l’USMA jouera à Bologhine face à l’USMB. En dernier, il serait aussi intéressant de suivre de près le grand derby de l’Est qui mettra au prise la formation du CABBA avec celle de l’USMAn. Quant au tenant du titre, en l’occurrence la JSK, il affrontera d’entrée la formation de Ligue 2, à savoir le MSPB. Pour rappel, les 32es de finale sont programmés pour les 30 et 31 de ce mois-ci.

Djebbari : «On prendra notre revanche face à l’ESS»
Présent hier à l’hôtel Sheraton, le P-DG de la société du Mouloudia d’Oran pense que le tirage au sort n’a pas gâté son équipe qui, certes, aura l’avantage du terrain, mais appelée à passer l’écueil d’une formation de l’ESS qui a déjà battu en championnat le MCO sur 4 butsà 2 au stade Zabana. Toutefois, Djebbari s’est montré optimiste quant au dénouement de ce choc des 32es de finale en déclarant : «Le hasard de la Coupe d’Algérie a voulu qu’on tombe sur l’ESS, une équipe qui nous a battus en championnat chez nous. Ce sera l’occasion de prendre notre revanche et passer au prochain tour.»

Chaoui Smaïl : «Il n’y a pas de différence entre le MOB et le MCA»
«Je viens d’apprendre que le tirage a donné lieu à un match plaisant entre le MOB et le MCA. D’ailleurs, ça sera un match équilibré dans la mesure où Dame coupe ne fait pas de différence entre un club de Ligue 1 et une équipe de Ligue 2. Pour cela, on va essayer de jouer nos chances à fond, car on est en mesure de se qualifier pour le prochain tour d’autant plus que nous allons évoluer devant notre public et sur notre terrain. En outre, il y a l’avantage du prochain tour, puisqu’en cas de qualification, on jouera à domicile et c’est motivant pour nous. Sur ce volet, je veux affronter mon exéquipe, à savoir le Mouloudia, que je connais très bien, même si le match s’annonce normal pour moi. Enfin, j’espère que le public assistera à une belle affiche entre deux bonnes équipes.»

Bracci : «Pour une question de concentration, je préfère jouer les grandes équipes plutôt que les petites»
Le fait d’avoir tiré le Mouloudia de Béjaïa au premier tour de Dame coupe ne semble nullement inquiété François Bracci lequel préfère aborder les grandes équipes plutôt que les cendrillons de l’épreuve populaire : «C’est sûr qu’on n’a pas été bien lotis avec ce tirage qui nous donne pour un premier tour le MOB chez lui et devant son public. Personnellement, je préfère jouer les grandes équipes plutôt que les petites. Ainsi, je suis sûr que mes joueurs seront hyperconcentrés. Si nous voulons aller au bout de l’épreuve, il faut bien se farcir des adversaires coriaces.»

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132-

ES Araba-IRB Khemis Khechna JS Djijel-US Chaouia MB Constantine-WAB Tissemsilt WA Boufarik-MB Ouled Gacem CRB El Milia-RC Kouba ES Kouba-USM Harrach CRB Hennaya-ASO Chlef JSM Sidi Salem-CRB Froha CRB Aïn Djasser-MC Mkhedma MB Hessasna-JSM Béjaïa IR Birmourad Rais-ES Boudouaou USM Alger-USM Blida CABB Arréridj-USM Annaba MCE Eulma-CR Ben Badis O Msila-ES Azzefouna MC Oran-ES Sétif CA Batna-CS Constantine RC Relizane-NTadamoun JS Saoura-US Doucen CR Belouizdad-ES Mostaganem JS Kabylie-MSP Batna RC Oued Rhiou-USM Aïn Beïda Hamra Annaba-WA Remdane Djamel WA Tlemcen-MC Debdaba ES Ben Aknoun-JSM Tiaret IRB Nezla-MC Saïda IR Tbessa-ESC El Yachir AS Khroub-NA Hussein Dey O Médéa-NRB Chéria MO Béjaïa-MC Alger JS Emir Abdelkader-CRB Aïn Ouessara IRB Berriane-RC Arba

Tirage au sort des 16es de finale de la Coupe d’Algérie 2012 :
12345678910111213141516Vainqueur 21-Vainqueur 10 Vainqueur 06-Vainqueur 15 Vainqueur 20-Vainqueur 08 Vainqueur 28-Vainqueur 14 Vainqueur 04-Vainqueur 05 Vainqueur 13-Vainqueur 07 Vainqueur 17-Vainqueur 29 Vainqueur 24 -Vainqueur 23 Vainqueur 09-Vainqueur 01 Vainqueur 30-Vainqueur 19 Vainqueur 32-Vainqueur 12 Vainqueur 12-Vainqueur 02 Vainqueur 31-Vainqueur 03 Vainqueur 27-Vainqueur 16 Vainqueur 26-Vainqueur 18 Vainqueur 25-Vainqueur 11

Il jouera, en Coupe d’Algérie, contre l’équipe qui l’a formé

Bitam : «Je n’ai jamais imaginé les affronter de sitôt !»
Aussitôt le nom du futur adversaire de la JSK en Coupe d’Algérie connu, nous avons pris attache avec l’ex-joueur du MSPB, Abderrezak Bitam, qui a été surpris d’apprendre la nouvelle. Il nous dira à ce sujet : «Cela me fait vraiment bizarre de savoir que je vais affronter mon ex-formation en 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Je n’ai jamais imaginé les affronter de sitôt, du moment qu’ils évoluent en Ligue 2. Ce sera une rencontre vraiment spéciale pour moi. Croyez-moi que je ne m’y attendais vraiment pas.»

04

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil Équipe nationale

Ghilas buteur Ziaya face à Nantes se rapproche d’Al Qadisiya
L’international algérien de la formation française de Reims, en l’occurrence Kamel Fethi Ghilas, s’est particulièrement illustré, avant-hier face au FC Nantes, pour le compte de la clôture de la 16e journée du championnat de Ligue 2. Très en jambes, l’Algérien a réalisé un match plein, contribuant grandement au précieux succès arraché par son équipe sur le score de 3 à 1. L’ancien pensionnaire de Hull City a été l’auteur, en plus du second but de Reims, d’une superbe reprise de volée qui n’a laissé aucune chance au gardien nantais (60’). Un but qui est venu libérer le stade Auguste Delaune de Reims et surtout réduire à néant les espoirs des visiteurs de revenir à la marque. Par la suite, les Rémois réussiront à ajouter un troisième but, avant que les Canaris ne parviennent à sauver l’honneur en toute fin de match, grâce à une réalisation de Fabrice Pancrate. Avec cette belle victoire, le Stade de Reims reprend sa place de dauphin au classement, à trois points du leader, Clermont. Notons enfin que Ghilas a été remplacé par son entraîneur à la 78’, sous les applaudissements du public présent au stade. Ligue 2 française. Il est devancé respectivement par Jean-François Riviere (Clermont, avec 10 buts au compteur) et Gaëtan Charbonnier (Angers, avec 8 buts inscrits). été derrière ce probable transfert.

Des stats en nette amélioration
Après être passé par des moments très difficiles, lors des deux dernières saisons, Kamel Ghilas a retrouvé, à Reims, la joie de jouer et, surtout, son instinct de buteur qui faisait de lui l’un des tout meilleurs attaquants algériens de l’Hexagone. Avec ce septième but qu’il vient d’inscrire lundi soir face au FC Nantes, le joueur améliore un peu plus ses statistiques en cette première moitié de saison. En effet, il faut remonter à la saison 2008/2009 pour voir Ghilas, alors sociétaire du club espagnol du Celta Vigo, inscrire autant de buts en une seule saison (13 buts au total, avec près de 2777 minutes jouées). Lors de la saison 2009/2010, l’Algérien, qui évoluait à Hull City, n’avait inscrit que trois buts et délivré qu’une seule passe décisive, avec un temps de jeu estimé à 1373’ durant tout l’exercice. La saison dernière, avec Arles- Avignon, le joueur avait mis deux buts uniquement et délivré trois passes décisives, pour 1046’ jouées. Voilà qui va boos-

Il aurait donné son accord
Selon le journal saoudien AlWatan, qui a rapporté l’information dans son édition d’hier, Ziaya a déjà donné son accord de principe aux dirigeants de cette équipe koweitienne pour rejoindre le club à la fin de son contrat avec l’Ittihad. Le joueur pourrait même entamer les entraînements dès le 1er janvier p r o chain. En attendant, l’agent de Ziaya et les dirigeants d’Al Qadisiya discutent actuellement et devraient, si tout se passe bien, trouver un terrain d’entente, notamment sur le plan financier, très bientôt. A noter enfin que l’arrivée de Ziaya à Al-Qadisiya, si elle venait à se confirmer dans les prochains jours, viendrait suppléer le départ annoncé cet hiver de l’actuel attaquant brésilien du club, en l’occurrence Careca, vers la formation émiratie d’Al-Nasr.

Il en est à son 7e but cette saison
Le superbe but inscrit par Ghilas avant-hier soir est son septième cette saison avec le club de Reims qu’il a rejoint l’été dernier. Ce nouveau but lui permet d’ailleurs d’occuper actuellement la troisième place au classement des meilleurs buteurs de la

ter davantage le Fennec qui tentera de réaliser l’une de ses meilleures saisons de sa carrière, pour espérer ainsi rejoindre un autre club, plus prestigieux en fin de saison. Soulignons enfin que jusqu’à cette rencontre face à Nantes comptant pour la 16e journée, Ghilas a joué en tout et pour tout 1232’. S. F.

L’absence de Halliche perdure
L’ancien international algérien de Fulham, Rafik Halliche, a complètement disparu de la circulation ces dernières semaines. En effet, et comme attendu, l’ancien joueur du NAHD n’a pas été du groupe qui a affronté, avant-hier à domicile, Liverpool, pour le compte de la 14e journée de Premier League. Une rencontre qui a vu les Cottegers l’emporter sur le fil (1-0). Pire que cela, Halliche ne participe plus aux rencontres avec l’équipe réserve. Ce qui n’est pas pour arranger ses affaires.

Soudani : «Ça me ferait plaisir que Benlamri vienne jouer au Portugal»
ancien attaquant de l’ASO Chlef, Hilal Soudani, qui évolue actuellement dans le championnat du Portugal, au club du Vitoria Guimarães, a accordé hier une déclaration au site spécialisé BloGolo où il a affirmé qu’il serait content de voir le jeune joueur du Nasria, Benlamri, signer au sein du grand Benfica et débarquer ainsi dans le championnat du Portugal. «Ah oui ? Je ne le savais pas ! C’est un très bon joueur, je l’ai croisé en Algérie. C’est un excellent défenseur et en plus il est jeune», commente le buteur du Vitoria de Guimarães. L’international algérien poursuit : «Ce serait bien qu’il vienne jouer au Portugal. Il pourrait bien s’adapter ici. Il joue bien au ballon. Ça me ferait plaisir qu’il vienne !» De son côté, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, contacté par ledit site portugais, dira : «Oui, j’en ai entendu parler. Bien sûr que ce se-

L’

Il est incertain contre AnNasr
Arrivé en fin de contrat avec son actuel club d’Al l’Ittihad Djeddah, l’ancien international algérien Abdelmalek Ziaya pourrait rebondir dans un autre club du Golfe. En effet, selon certaines informations, l’ancien baroudeur de l’Entente de Sétif serait en contact très avancé avec le club koweitien d’Al Qadisiya. Ce dernier serait très intéressé par le profil du joueur algérien et songerait à lui formuler une offre très prochainement. Il à rappeler qu’un autre Algérien évolue actuellement chez ce club d’Al Qadisiya. Il s’agit de Lazhar Hadj Aïssa qui a déjà évolué avec Ziaya, il y a trois ans, sous le maillot sétifien. Il n’est donc pas à écarter que celui qu’on surnommait le ‘’Baggio arabe’’ ait Après un repos forcé de plusieurs jours en raison d’une méchante blessure qu l’a éloigné des terrains durant trois semaines, l’international algérien de l’Ittihad Djeddah a été autorisé par le médecin de l’équipe à reprendre les entraînements avec son club. Malheureusement pour lui, lors de la dernière séance de travail qui a eu lieu dimanche dernier, Abdelmalek Ziaya a ressenti des douleurs au niveau de son ancienne blessure, ce qui l’a contraint à faire l’impasse sur l’entraînement de lundi aprèsmidi et de ce fait il est quasi certain qu’il manquera le choc de jeudi prochain où son équipe croisera le fer avec l’équipe d’ANNasr où évolue un certain Antar Yahia . S. Belkallouche

Lacen et Getafe retombent dans leurs travers
Victorieux la semaine dernière du FC Barcelone, la formation espagnole de Getafe est retombée dans ses travers, avant-hier, en concédant une lourde défaite à l’extérieur face au FC Séville (3-0) lors de la clôture de la 14e journée de la Liga. Les coéquipiers de Medhi Lacen, qui n’ont pas du tout fait le poids face aux Negredo and Co, paraissaient dépassés par la tournure de la rencontre. Comme souvent, l’international algérien a joué l’intégralité de la partie, mais n’a pu cette fois-ci éviter la défaite à sa formation. Désormais, Getafe occupe une inconfortable 17e place au classement et devance d’un tout petit point le Racing Santander, premier club relégable.

S. F.

rait très bien», a commenté l’ancien coach du PSG quant à un éventuel transfert de Djamel Benlamri au Benfica. «C’est un jeune très prometteur», poursuit le sélectionneur algérien qui confie l’avoir «observé avec les moins de 23 ans contre le Maroc. Mais pour le moment, rien n’est fait», rappelle l’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire. S. F.

Aït Djoudi «J’ai échoué, je quitte mon poste»
Comme attendu, la lourde défaite concédée par la sélection algérienne olympique vendredi dernier face au Nigeria (4-1) qui lui a coûté une élimination aux prochains jeux Olympiques de Londres en 2012 a eu raison du premier responsable du volet technique de l’équipe, en l’occurrence Azzedine Aït Djoudi, qui a officiellement déposé sa démission auprès de la Fédération algérienne de football. En effet, bien qu’il n’ait pas souhaité évoquer le sujet au lendemain de cette débâcle concédée à Marrakech, l’ancien coach de l’USM Alger et de la JS Kabylie s’est livré hier matin à la Radio nationale chaîne I où il a clairement confié qu’il quittait ses fonctions de sélectionneur des U23. «Comme vous le savez, mon contrat avec la FAF stipulait que je devais arracher la qualification aux JO. Malheureusement, je n’ai pas réussi à atteindre cet objectif, donc je trouve normal que je parte. Pour moi, ma mission à la tête de cette sélection est terminée», a-t-il affirmé. Reste à savoir quelle sera la position de la fédération qui, jusqu’à hier soir, n’a soufflé mot au sujet de l’avenir du sélectionneur des U23, même si tout le monde s’attendait à la démission d’Aït Djoudi. S. F.

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’arrêt USMA
de faire sur dernier match de son qqContraint Aminelal’impasse dontleiln’est toujours pas totaleéquipe à cause de blessure souffre au niveau de la cheville, Mohamed Zemmamouche ment remis. D’ailleurs, à en croire une source digne de foi, il est incertain pour le prochain rendez-vous de son équipe. Daham, quant à lui, homme du match face au NAHD, a réintégré le groupe hier avec ses coéquipiers après avoir raté la séance de décrassage.

05
La liste des libérés bientôt connue
journées la fin de la phase retour, qqA quelques d’une de nous avons appris source digne de foi que les responsables du club devraient bientôt se mettre autour d’une table pour établir la liste des joueurs libérés. Pour le moment rien n’a filtré, mais d’après ce que nous avons pu savoir, un seul élément y figure officiellement, il s’agit de Farid Belabbès. N’ayant guère été convoqué, le défenseur central oranais sera prié de se chercher un club preneur pour se relancer. Pour rappel, les dirigeants veulent s’offrir les services d’un attaquant et d’un milieu de terrain lors du mercato. Depuis quelques semaines, plusieurs noms ont été cités comme étant dans le viseur du club, à l’image de Abdelmalek Ziaya et Youcef Bellaili.

Zemma incertain, Daham réintègre le groupe

séance d'entraînement ayant lieu la caserne de la qqLaaprès la civile, la premièren’onteu deétéàautorisésCequitter Protection les joueurs pas à les lieux fin de séance la journée. n’est donc qu’en fin de journée qu’ils ont pu rentrer chez eux. Pour en revenir à la raison qui a poussé les dirigeants à délocaliser l’entraîneur, elle est simple. Les jeunes ont un créneau mardi dans l’aprèsmidi, et il était impossible donc de s’entraîner en leur présence.

Les joueurs n’ont pas quitté la caserne hier

Hamiti suspendu deux matchs
Une aubaine pour Benaldjia
Le malheur des uns fait le bonheur des autres. La suspension de Hamiti pourrait bien offrir du temps de jeu à Mehdi Benaldjia, même si les deux joueurs n’évoluent pas au même poste. En effet, de retour du Maroc, l’international Espoirs n’attend qu’à avoir sa chance. C’est dire que l’indisponibilité de Hamiti pourrait tomber à pic.

Entraînements hier à Dar El Beïda

«Prêt à le remplacer contre Béjaïa»
était dans l’air, mais désormais, c’est officiel. Farès Hamiti, qui a été expulsé lors du temps additionnel de la dernière rencontre de son équipe, samedi passé face au NAHD, suite à une agression sur Bessaha, a écopé de deux matchs de suspension. L’attaquant des Rouge et Noir ratera ainsi officiellement le déplacement à Béjaïa où son équipe affrontera la formation

aux habitudes, les deux qqContrairement séances d’entraînements d’hier se sont déroulées au stade de la Protection civile de Dar El Beïda et non pas à Bologhine. Ainsi, les joueurs et les membres du staff technique se sont retrouvés pour une première fois cette saison loin de leur stade. Il faut souligner que cette décision de quitter le stade Omar-Hamadi pour celui de Dar El Beïda a surpris plus d’un, puisqu’il n’y a pas de raison valable qui ait poussé les responsables à prendre une telle décision.

C’

locale en fin de semaine, mais aussi la réception de l’ASO Chlef. Ce qui constitue un coup dur donc pour les Usmistes puisque Hamiti a été le remplaçant de Daham ces derniers temps. Du coup, les membres du staff technique doivent trouver les meilleures solutions possibles pour pallier cette absence.

Sa situation se complique encore plus
Auteur d’un petit but seule-

ment depuis qu’il a rejoint le club de Soustara lors de l’intersaison, Farès Hamiti, qui n’a pas trop convaincu jusque-là, verra ainsi sa situation se compliquer davantage. En effet, n’ayant pas pu marquer des buts comme le souhaitent les responsables et les amoureux du club, l’ancien Blidéen sera out pour les deux prochaines rencontres de Ligue 1 de l’USMA. Cela pourrait bien lui coûter cher, surtout que la liste des libérés sera bientôt établie.

Contacté, Mehdi Benaldjia nous a confirmé qu’il était à la disposition de son entraîneur : «Ollé-Nicolle peut compter sur moi. Si je suis là, c’est pour apporter un plus à mon équipe. Il est vrai que je n’occupe pas le même poste que Hamiti, mais je suis prêt à le remplacer face à Béjaïa. J’ai déjà évolué en avant-centre, donc ce ne sera pas nouveau pour moi. Avec l’aide mes coéquipiers, je suis certain que tout ira bien», a-t-il dit pour conclure. Adel C.

Retour à Bologhine aujourd’hui

Yekhlef, heureux papa Mohamed Yekhlef n’a pas
pris part aux deux séances d’entraînement effectuées, hier, à la caserne de la Protection civile sise à Dar El Beïda. Et pour cause, l’arrière latéral gauche des Rouge et Noir a été autorisé à rentrer chez lui, à Tlemcen, pour la simple raison que sa femme était sur le point d’accoucher. C’est ainsi que le natif de Tlemcen a vu son foyer égayé par la venue au monde d’une petite princesse nommée Aya. En cette heureuse occasion, tous les membres du Buteur présentent leurs félicitations au papa et souhaitent un prompt rétablissement à la maman.

O.Lyonnais-USMA au Maroc ?
Avant-hier, Bernard Lacombe, le bras droit de Jean-Michel Aulas, a effectué une visite à Alger durant laquelle il a visité de nombreuses infrastructures pour une éventuelle venue de l’OL en Algérie le mois prochain, pour effectuer un stage de quelques jours durant lequel le club français pourrait bien donner la réplique aux Rouge et Noir, en amical. À ce sujet, nous avons appris que cette rencontre pourrait avoir lieu au Maroc, si jamais l’OL opte pour le royaume chérifien. Les protégés de Ollé-Nicolle, qui se prépareront à Rabat, disputeront trois matchs amicaux voire quatre, comme ce fut le cas la saison passée. C’est dire qu’une joute entres les deux clubs pourrait bien avoir lieu.

avoir effectué entraînement, hier, qqAprès El Beïda, c’eau un stade de Dar st aujourd’hui que les Rouge et Noir reviendront à Bologhine. Ils effectueront ainsi trois séances sur la pelouse du stade Omar-Hamadi, avant de prendre la route de Béjaïa. A. C.

Khoualed «Nous défendrons
notre statut de leader à fond»
notre mission allait être difficile, mais une fois sur le terrain, ce ne fut pas le cas. Après avoir perdu face au MCA, il fallait bien se racheter. Je pense qu’en s’imposant contre le NAHD, nous avons fait le plus important en attendant des jours meilleurs. Une victoire sans convaincre. Est-ce que cela ne vous inquiète pas ? C’est vrai que nous n’avons pas brillé, mais comment aurait été la réaction de nos supporters si nous avons bien joué, sans qu’on puisse battre les Nahdistes ? Pour moi et à l’image de mes coéquipiers, le plus important était de gagner. Nous avons vécu des moments difficiles, après avoir perdu le grand derby, et ça aurait été pire si nous avions enregistré un autre faux pas. Donc pour nous, l’essentiel était d’ouvrir une nouvelle page et c’est ce que nous avons réussi à faire. Selon vous, pourquoi n’avez-vous pas brillé face au NAHD ? Je pense que si nous n’avions pas pu développer notre vrai football, c’est à cause de la pression qui a été exercée sur nous. Les supporters n’ont pas apprécié qu’on perd le derby face au Mouloudia, et c’est ce qui est tout à fait normal. On les comprend. Nous étions obligés de leur offrir une nouvelle victoire pour les consoler, et c’est ce qui nous a mis dans un tel état. D’après vous, que faut-il faire pour faire revenir vos supporters qui n’ont pas été nombreux comme d’habitude samedi passé ? Il faut gagner un maximum de rencontres. Ils étaient toujours là pour nous. Ils nous ont soutenus, donc nous allons faire le nécessaire pour gagner leur confiance une nouvelle fois. Il y a un match retour face au Mouloudia, et nous devrons l’emporter. Il y a aussi la Coupe d’Algérie, peut-être que nous allons nous retrouver aussi. En tout cas, lors de nos retrouvailles, nous allons faire de notre mieux pour prendre notre revanche. Il ne faut pas oublier qu’il y a plus important, et là c’est du titre de champion que je parle. Parlons de votre prochain match, vous allez vous déplacer à Béjaïa où vous croiserez l’équipe locale. Appréhendez-vous ce match ? Nous allons affronter une équipe qui cherche à se racheter elle aussi. En ce qui nous concerne, nous ferons de notre mieux pour bien négocier. Parce que la vic-

Il reprendra aujourd’hui
Joint par nos soins, l’ancien défenseur sétifien nous a affirmé qu’il reprendra du service aujourd’hui, lui qui se trouve depuis hier soir à Alger. Mohamed Yekhlef, indétrônable sur le flanc gauche, sera donc d’attaque pour le match de ce weekend. Un match qui opposera les Rouge et Noir à la JSMB, au stade de l’Unité-maghrébine. A. C.

Dans cet entretien Nacer-Eddine Khoualed revient sur le succès décroché par son équipe le week-end passé face au NAHD, à Blida. Pour le défenseur central usmiste, tout est clair, si l’USMA n’a pas brillé, c’est tout simplement parce qu’il y avait trop de pression. Le plus important était de se refaire une santé, peu importe la manière.
Avec un peu de recul, que pouvez-vous nous dire à propos du dernier derby ? Nous n’avons pu faire la différence que lors des dernières vingt minutes, ce qui prouve que ça n’a pas été facile pour nous de battre notre adversaire du jour. On savait dès le départ que

toire est importante pour la JSMB, mais aussi pour l’USMA. Il faut s’attendre à plus de difficultés, puisque nous jouerons à l’extérieur. Cela ne va pas nous empêcher à chercher la meilleure manière pour décrocher un résultat positif. Après le JSMB, vous recevrez l’ASO ensuite vous irez à Sétif. Combien de points visezvous lors de ces trois derniers rendez-vous ? Comme fut le cas à chaque fois, nous allons aborder chaque confrontation avec un seul objectif en tête : celui de prendre les trois points. Ces deux concurrents directs que nous allons affronter ne nous font pas peur. Nous sommes leaders et nous devrons défendre notre statut. Entretien réalisé par Adel C.

06

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil JSK
Il a été reçu hier matin au siège du club

omme il fallait s’y attendre, le désormais exmilieu de terrain kabyle, Sofiane Younès était hier matin au siège de la JSK. La venue de Younès à Tizi Ouzou s’expliquait naturellement par la récupération de sa lettre de libération, lui qui a décidé récemment de mettre fin à sa seconde saison à la JSK avant même la fin de la phase aller, pour des raisons connues de tous. S’étant présenté à Tizi en compagnie de son manager Sadek Ben Mouhoub, Younès a été reçu au siège du club par l’avocat de la JSK, Me Ber-

Younès a récupéré sa lettre de libération

C

kaine. Après les formalités d’usage, l’avocat du club a remis à Younès le fameux document qui fait que le joueur n’est plus la propriété du club kabyle, ceci avant de passer par les services de la mairie de Tizi Ouzou, pour la légalisation, et reprendre la route sur Alger. Selon les quelques informations qui ont filtré de l’entrevue d’hier de Younès avec son ex-responsable à la JSK, le montant qu’a fixé la direction kabyle contre la délivrance de la lettre de libération est de l’ordre de 300 millions de centimes. Younès s’étant déplacé à Tizi avec la somme demandée, a donc décidé de s’occuper lui-même du dossier et ne pas attendre un club preneur.

Younès, dont le contrat expirera le mois de juin prochain, dit refuser catégoriquement l’option de l’échange avec un autre joueur. Une information qui a circulé avant-hier faisait état d’un échange Younès-Berremla ou Chaouchi du MCA. Younès a jugé qu’il valait mieux racheter luimême sa lettre de libération et être maître de son destin.

Il s’est opposé à toute forme d’échange Comme il nous l’a d’ailleurs révélé dans l’entretien qu’il nous a accordé (voir édition d’hier),

Entre le MCA, l’USMH et le CRB, il ne tardera pas à trancher Younès ne risquera pas de rester longtemps au chômage puisqu’ils sont déjà plusieurs clubs à le courtiser, et qui se trouvent être les trois anciennes équipes où il a joué, à savoir le MCA, l’USMH et le CRB. Pour l’instant, Younès n’a pas encore été contacté officiellement par lesdites formations et prendra tout le temps qu’il faut avant d’opter pour le club de son choix.

« J’irai là où je prouverai que je ne suis pas fini » Juste après avoir quitté le bureau de Hannachi où il a été reçu par son représentant Me Berkaine, nous avons pris attache avec Younès pour connaître ses impressions, il nous dira : «J’ai voulu en finir vite avec cette histoire, pour ne pas donner l’occasion aux gens de polémiquer encore à propos de mon avenir. Franchement, je ne suis pas en mesure de supporter tout ce qui se dit autour de moi, je me suis donc présenté à Tizi pour récupérer moi-même la lettre de libération, chose faite ce matin sans aucun problème. Désormais, je suis maitre de mon destin, je prendrai dans quelques jours une décision concernant ma future destination, la seule chose que je sais c’est que j’irai là où je prouverai que je ne suis pas fini». L. A.

Depuis 2000 les deux clubs se sont croisés huit fois…

que des nuls !
P
our la 13e journée du championnat, qui verra la JSK se déplacer à Alger pour affronter la lanterne rouge, le NAHD, nous avons jugé utile d’établir quelques statistiques concernant les rencontres directes entre les deux formations depuis la saison 2002-2003, puisque les deux précédentes années le NAHD évoluait en deuxième division. Ce que nous avons remarqué dans nos statistiques, c’est que la JSK s’est montrée souvent solide au stade Zioui, évitant à chaque fois une défaite et tenant tête aux Nahdistes, qui faut-il le dire, pratiquait un beau football. En effet, la première rencontre depuis 2000, fut lors de la saison 2002-2003. Ce jour-là, les Kabyles sont allés imposer un nul de deux buts partout aux Sang et Or. La saison suivante, les Canaris, fidèles à leurs traditions, ont réussi encore une fois à revenir avec un point de leur déplacement à Zioui. Ce scénario des matchs nuls s’est répété encore trois fois. C’était lors des saisons 20062007, 2007-2008 et 2009–2010. Le dernier buteur côté JSK fut Saâd Tedjar, dont le bolide a trompé la vigilance de Malik Asselah. Deux victoires pour la JSK Les Kabyles qui possèdent chaque saison une bonne équipe, négocient convenablement leurs matchs en dehors de leurs bases. Même s’il y a eu cinq matchs nuls entre le NAHD et la JSK, les Canaris ont réussi à battre les Sang et Or à deux reprises. La première victoire remonte à la saison 2005-2006, tandis que la seconde a été enregistrée trois saisons plus tard, soit en 2008-2009. Depuis, la JSK n’a pas réussi à battre le NAHD. Le dernier face-à-face entre les deux formations remonte à la saison 2009-2010. La JSK qui menait au score par l’intermédiaire de Tedjar, a encaissé un but de Boussofiane dans les dernières minutes. Une seule pour le NAHD Contrairement à la JSK, le NAHD n’a réussi à prendre le dessus qu’une seule fois. Après avoir concédé deux nuls dans leur fief, les Sang et Or ont assuré la première victoire lors de la saison 2004-2005. Depuis, les Nahdistes n’ont plus goûté à la victoire, comptabilisant deux défaites et trois nuls, avant d’être rétrogradés en seconde division. S. Djoudi

NAHD-JSK,

El Orfi « Notre mission ne sera
pas facile face aux Nahdistes »
minait bien notre adversaire. Nous nous sommes créés pas mal d’occasions, mais on n’a pas réussi à les mettre au fond. D’ailleurs, on était très bien organisé sur le terrain. Cela explique notre retour dans le match après avoir été menés au score deux buts à zéro. Physiquement, ne trouvez-vous pas que les joueurs commencent à retrouver leur fraîcheur ? En début de saison, nous avons eu du mal à terminer nos rencontres, puisque comme vous le savez, on n’a pas pris part à un stage de préparation. Mais avec le temps, nous avons retrouvé notre fraîcheur physique. Globalement, notre prestation est acceptable. Vous avez retrouvé votre poste au milieu de terrain, vous qui étiez blessé contre le MCS, un commentaire ? Face au MCS, je ne voulais pas prendre de risque. Donc, j’ai préféré patienter pour être prêt contre l’Entente. Sur le terrain, je pense avoir fait mon boulot. Toutefois, je suis très Absent pour cause de blessure contre le MCS, Hocine El Orfi, qui s’est complètement rétabli, a retrouvé son poste de récupérateur, contre l’Entente. Interrogé par nos soins à l’issue de la dernière rencontre, le Kabyle nous a révélé que la forme des joueurs était acceptable vu le retour dans le match après avoir été menés au score. A propos de la prochaine rencontre contre le NAHD, El Orfi déclare que la JSK est dans l’obligation d’aller chercher un bon résultat pour se rattraper et coller au haut du tableau. Tout d’abord, que pouvez-vous nous dire sur le nul concédé face aux Ententistes ? Ce fut un match vraiment difficile, d’autant plus que nous avons encaissé deux buts. Je pense qu’on a très bien commencé le match, mais nous n’avons pas eu la chance d’ouvrir la marque malgré plusieurs occasions de but. À mon avis, si on avait concrétisé toutes les occasions, le score aurait été certainement différent. L’essentiel c’est que nous avons évité une défaite et nous avons prouvé que la JSK est de retour. Le premier but vous a-t-il déstabilisés ? Effectivement, le premier but de l’Entente nous a surpris car on doVous allez affronter samedi prochain la lanterne rouge. Etes– vous en mesure d’enchaîner avec un succès à l’extérieur ? Il est vrai que nous allons affronter la lanterne rouge du championnat, mais cela ne veut pas dire que notre mission sera facile. Les Nahdistes pratiquent un beau football, et se créent des occasions pendant le match. Il ne leur manque que la réussite. De notre côté, nous allons faire de notre mieux pour enchaîner avec un autre succès, le quatrième à l’extérieur afin de nous racheter de notre semi-échec à domicile. Si vous permettez, je voudrais ajouter quelque chose. Allez-y… Je tiens à remercier nos fidèles supporters qui ont été derrière nous jusqu’à la dernière minute contre l’Entente. Sincèrement, ils ont vraiment participé à notre retour dans la partie. Comme vous le savez, ce n’est pas facile de revenir dans le match après avoir encaissé deux buts. Mille fois merci à eux ! On tâchera de se ressaisir samedi contre le NAHD et leur offrir la victoire. Entretien réalisé par Lyès A.

Tableau des rencontres JSK - NAHD
2000-2001 : 2001-2002 : 2002-2003 : 2003-2004 : 2004 -2005 : 2005-2006 : 2006-2007 : 2007-2008 : 2008-2009 : 2009-2010 : 2010-2011 : le NAHD en D II le NAHD en D II NAHD 2 – JSK 2 NAHD 0 – JSK 0 NAHD 1 – JSK 0 NAHD 0 – JSK 1 NAHD 0 – JSK 0 NAHD 0 – JSK 0 NAHD 0 – JSK 1 NAHD 1 – JSK 1 le NAHD en Ligue II

heureux d’avoir retrouvé mon meilleur niveau de forme après avoir été mis au repos pour des problèmes d’adducteurs.

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Suite à l’incident de samedi dernier

Coup loyal JSK
Saïd Khiter intéresserait la JSK
A propos du recrutement prévu lors du prochain mercato hivernal, nous avons appris d’une source fiable que le Franco-Algérien Saïd Khiter, 26 ans, intéresserait la JSK. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un milieu de terrain formé dans les équipes de jeunes du RC Lens qui a intégré la CFA en 2002. Une année plus tard, il a fait quelques apparitions dans le groupe professionnel. Il disputera même son premier match en L1 face à l’AC Ajaccio le 20 décembre 2003. Notre source d’information nous a révélé que les dirigeants kabyles songeraient à le contacter pour des essais très prochainement.

07

Ighil-Asselah,
l’explication !

Bitam et Khellili ont fait le point avec Ighil…
Après plusieurs semaines avec l’EN olympique, les deux internationaux Abderrezak Bitam et Sofiane Khellili étaient de retour hier après-midi aux entraînements. Avant de reprendre avec leurs coéquipiers, ils ont eu une discussion avec Ighil afin de faire le point sur leur stage avec l’EN.

Une cinquante de supporters présents
Comme à leur habitude, une cinquantaine de supporters se sont déplacés hier pour suivre la séance de reprise des entraînements. Ils sont restés discrets du début à la fin de la séance et aucun incident ne s’est produit à l’encontre du gardien kabyle, chose qui confirme que l’incident de samedi est définitivement clos.

omme il fallait s’y attendre, l’accrochage entre Malik Asselah et un supporter kabyle, samedi dernier, lors du match face à l’ESS, n’est pas passé sous silence lors de la séance de reprise d’hier après-midi. Non pas parce que les supporters sont montés au créneau, mais parce que l’entraîneur en chef, Meziane Ighil, a voulu mettre les choses au point et expliquer à son joueur qui n’aurait jamais dû répondre aux insultes. Quelques minutes avant le coup d’envoi de la séance de reprise, trois supporters d’un certain âge ont eu une brève discussion avec le coach pour le mettre au courant du geste de son gardien. Pour sa

C

part, l’entraîneur semblait écouter attentivement ses interlocuteurs avec le plus grand respect qui soit. Il leur a promis de prendre les mesures nécessaires pour qu’un tel geste ne se reproduise plus. Une fois Asselah sur la pelouse, Ighil a eu une discussion en privé avec son joueur pour lui demander des explications. Asselah lui a relaté les faits tels qu’ils se sont déroulés. Après cette explication, tout est rentré dans l’ordre, puisque le joueur a été autorisé à s’entraîner avec le reste de ses partenaires dans le calme. Pour les supporters qui se trouvaient en place, personne ne semblait garder rancune envers le gardien, vu qu’aucun incident ne s’est produit. L. A.

Travail technique suivi d’un match d’application
Pour cette séance de reprise, la charge n’a pas été trop élevée. Après un échauffement, les camarades de Ali Rial ont enchaîné avec un travail technique d’une quinzaine de minutes. Les joueurs ont terminé la séance par un match d’application.

… ils se sont entraînés avec le groupe
Par la suite, ils ont été autorisés à reprendre le travail avec leurs camarades. Toutefois, rien n’indique qu’ils seront titularisés ce samedi face au NAHD. Le staff technique aura besoin de deux à trois séances pour se faire une meilleure idée sur leur forme.

Nessakh et Assami absents
Seuls deux joueurs manquaient à l’appel, hier, à la séance de reprise. Il s’agit de Chamseddine Nessakh et Noureddine Assami. Le premier aurait avisé ses responsables et reprendra le travail dès ce matin. Quant au second, il se trouve en France pour une affaire familiale.

Le service d’ordre pour la première fois à l’entraînement
Pour la première fois, quatre éléments des services de police étaient présents à la séance d’entraînement d’hier après-midi. Même si leur présence a surpris certains, ils se sont déplacés au stade pour veiller au bon déroulement des choses, après que certains supporters eurent menacé de s’en prendre à Asselah, suite à son geste de samedi dernier.

Musculation pour ce matin
Comme à ses habitudes, le staff technique a programmé un biquotidien pour la journée d’aujourd’hui. Les joueurs vont effectuer en cette matinée un travail de force en salle de musculation qui se trouve au niveau de la piscine de Tizi Ouzou.

Asselah : «Je me suis expliqué avec Ighil et tout est rentré dans l’ordre»
Après la discussion qu’il a eue avec son coach, nous avons interrogé le portier kabyle Malik Asselah, pour en savoir davantage. Ce dernier nous dira : «Avant le début de l’entraînement, je me suis entretenu avec un membre du Comité de supporters, puis l’entraîneur Ighil. Je lui ai dit tout ce que j’avais sur le cœur. C’est alors qu’il m’a fait savoir que je ne devais en aucun cas m’emporter sur le terrain. Tout est rentré dans l’ordre et c’est le plus important.» Par la suite, nous avons demandé à Asselah s’il sera sanctionné par Ighil. «Pour le moment, le coach ne m’a rien signifié. Je m’entraîne le plus normalement du monde et la décision finale lui revient», nous a déclaré le goal de la JSK. S. F.

Travail technico-tactique dans la soirée
Dans la soirée, la charge sera une nouvelle fois allégée, du moment que les joueurs effectueront un travail technico-tactique. L’occasion pour Meziane Ighil et son adjoint Mourad Karouf d’apporter les retouches nécessaires et de combler les lacunes constatées samedi dernier face à l’ESS.

Tours de piste pour Ziad et Maâyouf...
Bonne nouvelle pour les deux joueurs convalescents, en l’occurrence Hamza Ziad et Mohamed Maâyouf. Après une longue période de rééducation, les joueurs ont enfin rechaussé leurs baskets hier en effectuant quelques tours de piste. Ce qui révèle que le programme spécifique des deux éléments touche à sa fin.

Affaire de l’arbitre assistant touché par un projectile

La Ligue attend un complément d’information
Sans surprise, le commissaire du match JSK-ESS a rédigé un long rapport sur l’incident qui s’est produit vers la fin de la rencontre de samedi dernier. Toutefois, la commission de discipline au niveau de la Ligue nationale de football professionnelle n’a pas encore dévoilé la sanction à l’encontre du club kabyle. Pour rappel, l’arbitre assistant du match avait été touché à la tête par un projectile lancé par un pseudosupporter. Dans le communiqué publié hier sur le site officiel de la LNFP, il est mentionné que dans l’affaire des incidents d’aprèsmatch, le dossier reste ouvert pour complément d’informations. Pour rappel, la réglementation est claire à ce sujet : jet de projectile provoquant des dommages physiques aux officiels du match entraînera au club 1 match à huis clos et une amende de 50 000 à 100 000 DA. De plus, le club en question sera privé des droits de télévision. Même si la sanction officielle n’a pas été communiquée, la JSK risque une lourde sanction à cause des agissements de certains pseudo-supporters dont le club est victime.

... ils ont été pris en charge par Guillou
Une fois les tours de piste achevés, Ziad est resté sur la pelouse pour enchaîner avec un travail de gainage sur la pelouse. Quant à Maâyouf, il s’est dirigé vers la salle de musculation pour un travail de renforcement musculaire.

Toyoya Algérie Lancement de Hilux 7e Génération (1 570 000 DA)
es années passent, des générations sont passées, Hilux n’a pris aucune ride, en restant solidement installé au sommet du podium des ventes du pick-up, totalisant 13 millions d’exemplaires vendus dans le monde. C’est en 1968 que la 1re génération Hilux est née, son ADN, son arbre généalogique ont été solidement installés pour être le cheval de bataille de la firme nippone. Commercialisé en Algérie depuis l’année 1998, là où les consommateurs étaient habitués à la fameuse «Mazda bâchée» depuis les année 80, il a fait son chemin petit à petit pour être leader de son segment année après année. Ce sont 90.000 unités qui ont été immatriculées depuis son introduction sur le marché national. Sur un segment en forte progression (+40%), Toyota Algérie réalise 70% de ses ventes sur le Hilux. Sur un volume de 22.000 Toyota vendues en Algérie en 2010, le Hilux a réalisé un chiffre de 11.500 ventes, pour progresser l’année suivante de 15%, passant à 17.000 unités pour un total de 27.000 unités vendues.

L

7e Génération, la légende continue.
Apportant une touche de modernité, de sécurité et de jeunesse en plus, la 7e Génération du Hilux perpétuera la légende. Le Hilux 7 legend a fait l’objet d’importants remaniements. Il conjugue à la fois plaisir de conduite, performances et remplit amplement sa fonction première : son usage professionnel. De l’extérieur, au premier regard, on retrouve sa robustesse légendaire, cette forme athlétique

synonyme de solidité. Les changements apportés à la face avant se prolongent jusqu’ au montant du pare-brise. De part et d’autre, la calandre en bloc optique puissant dépasse la carrosserie pour rendre les clignotants plus visibles. L’ensemble combine à la fois l’image d’un utilitaire par sa robustesse et un reflet de séduction typiquement d’un SUV. Une carrosserie sobre et robuste est mise en valeur par des ailes redessinées, que ce soit à l’avant ou à l’arrière, sur lesquelles une ligne de caractère marquée fuit vers l’arrière en créant une nette impression de mouvement. À l’arrière, les combinés de feux revisités et le nouveau 3e feu stop font écho au relief des optiques de phares afin d’optimiser la visibilité. A l’intérieur, le tableau de bord est redessiné avec de grands compteurs afin d’optimiser la lecture. L’espace à l’intérieur est ample, la console centrale horizontale se divise en deux sections : une partie haute intègre le système de radio CD MP3, la partie basse accueille les commandes de climatisation. Pour la sécurité, Hilux est doté d’airbags frontaux sur les déclinaisons 4X2 et 4X4 double cabine. L’ABS empêche les roues de se bloquer pour effectuer une manœuvre d’évitement en toute sécurité. Une nouveauté sur le pick-up : l’arme d’origine intégrée à la clé et l’anti-démarrage électronique.

La motorisation reste inchangée, fiable et performante. Le legend 7 embarque sous son capot le turbo diesel 2,5 D4D. Un moteur qui optimise le mélange air/carburant pour offrir plus de puissance, moins de bruit et de vibration. Prix (taxe véhicule neuf non comprise) : q Simple cabine (SC) 4x2 sans clim : 1 570 000 DA q Simple cabine (SC) 4x2 avec clim : 1 680 000 DA q Double cabine (DC) 4x2 sans clim : 1 890 000 DA q Double cabine (DC) 4x2 avec clim : 2 000 000 DA q Double cabine (DC) 4x4 Pack Luxe : 2 630 000 DA

08

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup franc JSK Invité avant-hier de l’émission «Addal +» de Berbère TV

Trois mois après, Saïb revient sur son limogeage «C’est la manière qui m’a le plus affecté»
epuis qu’il a été limogé de la barre technique de la JSK et hormis le point de presse qu’il avait accordé le lendemain, l’ex-entraîneur des Canaris, Moussa Saïb, ne s’est plus exprimé sur la question, préférant partir sans trop polémiquer et par là même laisser l’équipe travailler dans la tranquillité. Avant-hier, trois mois après avoir été destitué de ses prérogatives d’entraineur en chef de la JSK à la suite des mauvais résultats enchainés en coupe de la CAF, l’ex-international kabyle, intervenant sur Berbère TV, lundi soir, est revenu sur son limogeage et la manière avec laquelle il a été poussé vers la porte de sortie, manière qu’il a d’ailleurs qualifiée d’«impolie». «Je ne voulais pas beaucoup parler après mon départ de la JSK pour ne pas trop compliquer la situation. L’équipe avait beaucoup plus besoin de sérénité qu’autre chose à cette époque-là et c’est la raison pour laquelle je me suis abstenu de tout commentaire ayant trait à la façon avec laquelle on m’a limogé. Je trouve qu’elle est impolie et pas correcte d’autant plus que je venais à peine de commencer mon travail. Ces agissements m’ont beaucoup affecté moralement au point où je n’avais plus envie de rester», a tenu à dire Saïb qui semble tou-

D

jours affecté. «Lorsque j’avais dit que l’équipe ne serait prête qu’à partir d’octobre, je savais de quoi je parlais» A son arrivée à la JSK, Saïb ne cessait de répéter que la situation était délicate. Pour expliquer les mauvais résultats enregistrés en coupe de la CAF, Saïb a toujours déclaré que l’équipe n’allait être prête qu’au mois d’octobre. Il dira à ce propos : «Lorsque je disais à travers mes sorties médiatiques que l’équipe n’allait être prête qu’à partir du mois d’octobre, je savais de quoi je parlais. Aujourd’hui le temps a fini par me donner raison et vous allez peut-être le confirmer car l’équipe a eu du mal à démarrer en championnat. Voilà que la situation, Dieu merci, s’est nettement améliorée, donc tout ce que je disais ne relève pas de la science fiction.» «La Coupe de la CAF devait servir de préparation pour le championnat, tous les joueurs étaient au rouge» Tout en rappelant les raisons de son limogeage, qu’il qualifie lui de prétextes, Saïb a indiqué : «Personne ne m’a parlé de l’objectif Coupe de la CAF, tout le monde ne voulait pas de cette compétition

africaine et ç’a été rendu public. A mon arrivée à la JSK, on m’a signifié que l’équipe ne pouvait pas faire de cette compétition une priorité, pour les raisons que tout le monde connaît. Donc nous avons en commun accord décidé de profiter de notre participation à la CAF et d’en faire une meilleure préparation pour le championnat, et ça devait aussi me servir pour mieux connaître les joueurs. Puis, je ne pouvais pas forcer sur des éléments dont les feux étaient au rouge, le moindre faux geste aurait pu coûter cher à des joueurs qui n’en pouvaient plus. Malheureusement, la situation n’a pas été celle convenue au départ et tout d’un coup il y a eu changement de discours». «Voilà pourquoi j’ai failli ne pas me présenter à la séance de reprise du 1er septembre dernier» «Ce qui m’a aussi affecté c’est qu’on dise que je ne suis pas sérieux dans mon travail alors que tout le monde venait assister à la séance. J’avais autour de moi un staff technique, un préparateur physique qui s’occupait de la préparation, on travaillait plus de 40 minutes contrairement à ce qu’ils ont véhiculé comme prétexte à mon limogeage, même le retard invoqué n’a jamais existé… Lorsque je devais repren-

dre le premier septembre juste après l’Aïd el Fitr, j’ai appelé Guillou et ce dernier m’a dit que la séance, sur ordre du président, avait déjà commencé, je vous assure que je n’allais même pas me présenter sur la pelouse.» « Ighil est un grand monsieur, je suis content qu’il soit mon successeur » Pour ce qui est de la venue d’Ighil à la JSK, Saïb n’usera pas de la langue de bois, lui qui a déjà travaillé sous sa coupe en sélection nationale et donc gardé sûrement quelques souvenirs : «Je connais bien Ighil que je connaissais en sélection nationale, j’éprouve pour ce grand monsieur un énorme respect, je suis content d’ailleurs qu’il soit à la JSK, je suis même persuadé qu’il réalisera beaucoup de belles choses, il a tout le savoir qu’il faut pour parvenir à concrétiser plusieurs objectifs, je lui souhaite bon courage». «La JSK appartient à tous les Kabyles, je me sens toujours concerné par son actualité» Interrogé pour savoir s’il suit de près tout ce qui a trait à l’actualité de la JSK depuis son départ de la barre technique, Saïb dira : «C’est évident, je reste toujours branché sur l’actualité sportive du pays, notamment les performances de la

JSK. Ce club nous appartient à tous, nous sommes tous tenus de le suivre de près. J’ai constaté qu’il y a une nette amélioration, et c’est ce que j’avais dit auparavant, qu’il fallait compter sur ce groupe après le mois d’octobre. Ca n’a pas été facile au départ vu que la majorité des joueurs sont nouvellement arrivés, mais avec le temps je savais que la situation allait s’améliorer, on a juste fait abstraction de ce que je disais». «J’ai eu des contacts après mon départ de la JSK, mais pour le moment j’ai préféré prendre du recul» Et pour terminer, Saïb n’a pas caché que juste après son départ inattendu de la JSK, d’autres clubs l’ont sollicité, néanmoins il a décidé de prendre du recul comme il a tenu à le confier sur le plateau de Berbère TV : «C’est vrai, juste après mon départ de la JSK, j’ai eu des, contacts, mais au vu de la situation psychologique qui était la mienne, je n’avais pas envie d’exercer. J’ai pensé qu’il valait mieux pour moi de prendre du recul. Et cela m’a permis, bien entendu, de mieux récupérer. Je poursuivrai toujours mon programme de formation pour l’obtention d’autres diplômes. Entraîner une équipe, ce n’est que partie remise». L. A.

ASO

Hamidi : «J’ai toujours besoin
Avec trois buts inscrits en deux matches, avez-vous récupéré tout vos moyens ? Après beaucoup de travail à l’entraînement, je commence à retrouver mes marques. Je ne peux dire que j’ai récupéré tous mes moyens avant de pouvoir jouer 90’. Il ne faut pas oublier que j’ai joué les deux derniers matches comme remplaçant, il faut poursuivre le travail et voir les prochains matches pour juger ma forme. Votre butcontre le WAT n’a pas suffi à votre équipe pour remporter les trois points ? C’est vrai, ça m’a fait beaucoup de mal de perdre ce match qui était à notre portée, car on était les premiers à marquer à vingt minutes de la fin. Mais malheureusement, on a reculé en fin de partie, ce qui leur a permis d’inscrire deux buts. Mais sur le plan personnel, ça m’a donné encore plus de confiance de marquer ainsi juste après mon entrée, ça prouve que je suis sur le bon chemin. Pensez-vous être prêt à jouer dans le onze de départ ? C’est l’entraîneur qui doit le savoir, pour moi, c’est simple, je me contente de faire le travail qu’on me donne, je travaille avec beaucoup de sérieux à l’entraînement pour m’améliorer et le reste c’est la responsabilité de l’entraîneur qui a sa façon de voir les choses, mais j’ai hâte de retrouver l’équipe type afin d’avoir plus de temps de jeu. Revenir dans le onze face au MCO, ça vous intéresse, non ? Sûrement, c’est une grosse occasion pour moi afin de prouver ma forme, j’espère que j’aurais ma chance de jouer lors de ce match qui sera très difficile et qui ramènera beaucoup de monde. Dans de telles affiches, il vaut mieux être à la hauteur afin d’être propulsé à jamais dans la compétition. Comment se porte le groupe, après la dernière défaite ? Pas trop mal, on commence à retrouver notre enthousiasme et notre envie de jouer, on a oublié la dernière défaite et on ne pense qu’au prochain match face au MCO où nous devons être à la hauteur afin de renouer avec le succès et faire plaisir à nos supporters qui ne voudront pas voir un autre faux pas à domicile. Alors, optimiste de marquer dans ce match ? Je sens que je marquerai, si je joue

de jouer et de marquer»

qLe présid ment de cette semaine se feront à edouar, Abdelkrim M t de la l’heure du match, c’est-à-dire à 18h00, satisfai qui n’était pas ns élé- horaire de la rencontre de samedi protion de certai iers chain face au MCO. Saâdi axe déjà son produc des dern ments lors ipe, devra se travail sur le côté tactique et essaye matchs de l’équ ir avec l’en- aussi de remonter le moral à ses so réunir demain ueurs pour joueurs qui sont toujours affectés par semble des jo t. Le prési- la dernière défaite. je parler de ce su e en garde nt devra mettr de joueurs quant Des changements l’ensemble des faire des ef- en perspective à la nécessite de ent pas se qTout porte à croire que l’enveul forts s’ils ne s litraîneur de l’ASO va opérer à r sur la liste de to. retrouve des changements sur le onze qui a hain merca bérés au proc ent joué le dernier match. En effet, atches qui rest Les trois m ière occasion Kouadri, Aouamri, Hamidi et seront une dern qui n’ont Gharbi s’apprêtent à reprendre urs pour les joue nné satisfac- leurs places dans le onze et plutoujours pas do sieurs joueurs vont revenir sur le tion. banc de touche, surtout que leurs dernières productions ont été crientre en Le MCO urahli tiquées par le président et les supBo course pour SMB et le porters. qAprès l’U tour du cette rencontre. Mais il s’agit là d’un CAB, c’est au r son este Hier, match travail collectif, car l’équipe doit être MCO de manif nt cenau rendez-vous et tous les joueurs envie de recruter l’ava rahli, d’application ou qLe groupe a joué un match doivent réaliser une belle prestation tre chélifien, Amir B oupe du gr d’application hier à l’heure car on sera encore plus sous pression. qui reste loin Saâdi de du match. Saâdi a scindé son J’ai toujours soif de marquer des buts après la décision de une autre groupe en deux équipes équiliet le faire me relancera à jamais dans ne pas lui laisser joueur, cet exercice et je pourrais me rattraper chance de jouer. Le départ brées pour jouer un match qui a é sur le vu le retour de Sabri Gharbi et dans le classement des buteurs. qui est annonc , devra Abdeslam à la compétition, de ce mercato Entretien réalisé par lors ne des après avoir récupéré de leurs Ahmed Feknous choisir entre l’u oité. nv nt co blessures. équipes qui l’o

Les entraînements nion Demain, réu urs à l’heure du match ue Medouar-jo ent de l’ASO, qToutes les séances d’entraîne-

q

q

q

q

q

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Diss «La JSK n’avait pas besoin d’un cadeau de Ghorbal»
«Le mérite revient à Geiger»
Le défenseur central de l’Entente fustige l’arbitre Ghorbal qui avait dirigé le dernier match de l’Entente. Il fait l’éloge de son coach et promet une belle saison pour son équipe. Quel commentaire faites-vous sur le résultat de l’Entente face à la JSK ? Les supporters de l’Entente qui n’auront pas vu le match, et sachant que les deux derniers résultats de la JSK en déplacement contre le MCO et le MCS seront à coup sûr satisfaits de l’issue du match. Revenir de Tizi Ouzou avec un score de 2 à 2 et le partage des points est en soi une bonne performance. Pour ceux qui étaient présents, je pense qu’il y a un certain regret. Nous sommes passés à côté de la victoire. Comment expliquez-vous ce retour au score de la JSK alors que vous meniez par deux à zéro ? On avait dominé le match durant la première demi-heure de jeu. Le dernier quart d’heure de la première mi-temps et la première demi-heure de la seconde période étaient assez équilibrés. Durant le dernier quart d’heure du match, on avait dominé l’adversaire et créé des occasions. Je trouve assez normal que la JSK marque sur son terrain, mais ce que je trouve inadmissible, c’est que l’arbitre accorde un penalty à la JSK. Quand on revoit les séquences du match, on voit bien que Karaoui touche le ballon qui sort en six mètres. Il ne touche absolument pas le pied de l’attaquant de la JSK. Mettez-vous sur le dos de l’arbitre le match nul ? Oui, c’est l’arbitre qui nous avait fait perdre deux points très précieux. En championnat, contester une bourde telle que celle que l’arbitre a faite peut faire risquer à son auteur un match de suspension. Je dirai que les arbitres incompétents, tels que celui qui a dirigé notre dernier match, ont de beaux jours devant eux. C’est ce qui est arrivé à Belkaïd, il a écopé d’un carton pour contestation d’une décision qui s’est avérée injuste. Je n’ai pas encore entendu parler d’une loi qui autorise un arbitre à avantager une équipe au détriment d’une autre. La JSK n’avait pas besoin d’un cadeau de l’arbitre Ghorbal. Mon coéquipier n’aurait jamais contesté le penalty s’il avait été valable. Le MCO et la JSMB avaient bénéficié de penaltys contre nous, mais personne n’avait réclamé parce qu’ils étaient valables. Parfois des penaltys nous sont refusé, c’est un scandale ! Vous serez privé de match contre Saïda pour cause de suspension. Qu’en pensez-vous ? Ecoper de 3 avertissements en 12 matchs n’est pas catastrophique pour un défenseur. Il faut bien qu’un jour j’atteigne ce chiffre et que je sois suspendu. Contre la JSK, le MCS ou le CSC, le banc de l’Entente est assez riche. Le prochain match de l’ESS coïncide avec votre première absence en championnat, n’est-ce pas ? Pour vous faire une confidence, je devais m’absenter contre la JSK, parce que je ressentais une légère douleur au pied, mais j’ai pris le risque de jouer. Tout s’est bien passé, fort heureusement. J’ai oublié ma blessure dans le match. Votre équipe carbure et avance à vive allure. Quelle en la raison ? Le mérite revient à Geiger qui a apporté un plus à l’équipe. Il a joué son rôle dans ce regain de forme de l’équipe. Quelles sont les nouveautés que connaît l’Entente avec cet entraîneur ? Geiger est passionné par son métier, et sa façon de discuter avec ses joueurs est particulière. Il est très proche de nous, ce qui nous met très à l’aise. Il étudie bien la façon de jouer de l’adversaire et nous explique avec force détails comment contrer les autres. C’est un réservoir de conseils. Cela vous inspire quoi d’avoir joué huit matchs sans la moindre défaite ? On est partis à Tizi pour faire un match nul. On s’est rendu compte que nous pouvions revenir avec le pactole. On a des regrets, mais le fait de jouer huit matchs sans défaites et une performance. On va essayer de continuer sur cette lancée et pourquoi pas terminer la phase aller et les trois matchs qui restent sans perdre. Quels sont les objectifs de la saison ? Parler des objectifs de la saison est un peu prématuré. On ne s’attendait pas à revenir de cette manière et aussi rapidement parmi les premiers du classement. On a fait une mauvaise entame, avec trois défaites consécutives. On revient fort, avec huit match sans défaites et quatre victoires consécutives. Si on continue sur ce rythme, on va sans doute postuler pour une place qui nous permettra de jouer une compétition africaine. Pourquoi pas une Coupe d’Afrique, pour la 7e fois consécutive. Mais sur le plan financier, c’est un peu le flou, n’est-ce pas ? Le volet financier est un handicap pour l’Entente, cette saison. Il y a des joueurs qui n’ont pas touché leur argent de l’exercice écoulé. J’en ai déjà parlé. Mais, ce qui s’était passé dans le vestiaire, et les images qui ont été prises à notre insu m’ont mis hors de moi. Voulez-vous donner plus de détails de l’incident du caméraman ? Je n’ai pas vu la caméra prendre des images. Dans le vestiaire, on dit des choses que nul n’est censé savoir. On se lâche, surtout, après un match comme celui que nous avions joué contre la JSK. Quelqu’un m’a fait signe que la caméra est en train de prendre des séquences. J’ai demandé des explications, la personne en charge de prendre les images m’avait promis que les images ne seront pas diffusées. Elle n’a pas tenu parole. Je vais plus loin et je dirai que le caméraman est un voleur, puisqu’il a volé les images. Il ne les a pas prises avec notre consentement. Cela n’empêche pas l’existence d’un problème financier que vous aviez en personne soulevé avec la direction du club… Quand on perd deux points dans un match qui était à notre portée, on cherche des excuses. J’ai sorti le problème d’argent qui envenime l’atmosphère de l’entourage. Vous avez accusé l’administration de faire fuir les joueurs… Je suis resté quatre saisons à Sétif et s’il n’avait pas existé une certaine confiance, je ne serais jamais resté toute cette période. Mais depuis quelque temps, on nous tient des promesses. On nous dit que cette semaine on sera réglés, puis on nous sort une nouvelle date. La meilleure manière est de dire la vérité. Comment doit réagir la direction du club, à sa tête Serrar ? Les joueurs ont besoin d’être bien entourés et bien protégés des ouiesdire et des rumeurs. On veut que les choses soient claires. S’il n’y a pas d’argent qu’on nous le dise et qu’on ne nous tienne pas des promesses sans

Coup de colère ESS

09
Une séquence d’une minute provoque un branle-bas de combat
La direction de l’Entente a pris de nouvelles dispositions à cause de la diffusion des séquences d’une durée d’une minute et une seconde sur le site de DzairwebTV. Désormais, une salle sera réservée à la presse pour les déclarations de fin de match, des joueurs et des entraîneurs. Il a fallu à un caméraman de se glisser discrètement, malgré la taille de sa caméra, pour prendre des images et recueillir des déclarations fracassantes de Diss pour que de telles décisions soient prises. Il faut reconnaître que le défenseur central de l’Entente est très vite revenu sur ses déclarations. Mais les images sont restées.

On a remis deux cassettes de matchs de Saïda à Geiger
L’administration de l’ESS vient de remettre deux cassettes des matchs du MCS. Il s’agit du match contre l’USMA et celui du CRB. Les deux rencontres de Saïda ont été disputées en déplacement.

USMA–MCS, un match référence pour le coach
Dans l’entourage du coach, on laisse entendre que Gieger considère que le match joué par les Saïdis à Bologhine est un match référence. Le MCS a posé d’énormes problèmes au leader actuel. Geiger compte étudier la manière de jouer des poulains de Rouabah avant de les contrer.

Benkhodja menagé
Le gardien de but Benkhodja ne devait pas assister à la deuxième séance d’aujourd’hui. Le coach avait programmé du biquotidien, mais sur demande de l’entraîneur des gardiens, Benkhodja a été ménagé. Le staff technique a décidé de mettre au repos le joueur et lui permettre de récupérer. Benkhodja est sur les charbons ardents depuis le début de la saison.

les réaliser. Qu’on fixe une date précise. Comme ça, on attendra et on s’occupera de la compétition. J’en ai parlé à Hammar Et que lui avez-vous dit ? Lorsque le cameraman avait quitté le vestiaire, Hammar a pris la parole et avait promis de nous remettre les 5 millions de la prime du match contre la JSK, au courant de cette semaine. Je dis que le problème est plus important que ça. Il s’agit des salaires impayés. Et j’ai dit aussi qu’il était inconcevable que n’importe qui puisse rentrer dans le vestiaire. Face à la caméra, vous aviez menacé de boycotter le championnat… Je répète, mes déclarations ont été faites à chaud. Je retire tout ce que j’ai dit. Entretien réalisé par Samir. B

Pas d’eau lundi, pas de douche
Lors de la séance de lundi dernier, les coéquipiers de Djabou se sont contentés d’un entraînement sans douche. Les robinets des vestiaires du stade du 8-Mai étaient à sec. La raison nous, a-ton expliqué, c’est que les travailleurs du stade étaient occupés à changer la pompe qui permet un meilleur débit de l’eau. Le lendemain, tout est entré dans l’ordre et l’eau a de nouveau couler dans les robinets.

Il a raté deux séances

Geiger veut absolument Delhoum à l’entraînement

Naissance
Lundi dernier, une jolie poupée prénommée MARWA est venue égayer le foyer de notre ami Nacer Boulekbache, joueur de Khemis El Khechna. En cette heureuse occasion, le collectif du Buteur se joint à Farid Akli pour féliciter l’heureux papa, souhaiter une longue vie au bébé et un prompt rétablissement à la maman.

à cause des absences de Belkaïd et Diss
e qui a poussé le coach suisse à demander après Delhoum, c’est l’absence, contre Saïda, de deux piliers de la défense. En effet, Geiger ne pourra pas compter sur les services de Belkaïd et Diss. Le premier ne jouera pas à cause de la contestation de la décision de l’arbitre

C

qui avait sifflé un penalty en faveur de la JSK. Le second a écopé d’un 3e carton. Delhoum est plus que nécessaire dans l’effectif qui sera opposé au MCS. Le défenseur de l’Entente ne sait-il pas que Belkaïd et Diss sont suspendus et que sa présence est importante ? Se fait-il désirer ?

Le coach a demandé son numéro de téléphone L’absence de Delhoum aux deux premières séances de la semaine n’a pas laissé son coach indifférent. Geiger a demandé le numéro de téléphone de son joueur pour s’enquérir de sa si-

tuation. Le joueur ne s’est plus présenté au stade depuis le déplacement à Tizi Ouzou. Delhoum n’a pas accepté sa mise hors de la liste des 18 On s’est intéressé à notre tour sur les raisons qui avaient poussé le dé-

fenseur Delhoum à s’absenter aux deux premières séances de la reprise. Renseignements pris, Delhoum avait mal digéré le fait de ne pas figurer sur la liste des 18. Malgré le voyage qu’il avait effectué, il se serait senti inutile. S. B.

10

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup ferme MCA

Il s’est réuni avant-hier avec son entraîneur au siège du club

une place africaine

Ghrib exige de Bracci
Le coach conditionne cet objectif par un recrutement adéquat au mercato

ne me dérange pas car je suis un gagneur»

Bracci «Cet objectif

E

n raison de la défaite concédée face au Chabab de Belouizdad, le Mouloudia s’est retrouvé une nouvelle fois à la place de premier relégable qu’il partage avec le Mouloudia de Saïda. Une situation qui ne semble pas altérer le moral des responsables du club, à leur tête Omar Ghrib qui veut accrocher une place africaine. Face à l’urgence, Ghrib s’est d’ailleurs réuni avant-hier avec Bracci au siège du club pour débattre des objectifs à atteindre. Pour le coordinateur de section, il ne fait aucun doute que le Mouloudia a le potentiel pour décrocher une place pour les joutes internationales. «Le fait de se retrouver en queue de peloton ne veut nullement dire que nous allons jouer le maintien. Bien au contraire, nous avons un calendrier favorable lors de la phase retour avec onze matches dans la capitale et quatre déplacements seulement qu’il faudra saisir pour dé-

crocher une place africaine. Par ailleurs, il y a certains joueurs qui m’ont déçu et qui n’ont pas répondu à mes attentes», nous a confié à ce sujet le coordinateur de section.

R

Connu pour son tempérament de gagneur, François Bracci est prêt à répondre aux attentes de son employeur sous certaines conditions. En effet, le coach corse a exigé, lors de cette réunion de Ghrib, le recrutement de plusieurs joueurs à même de ramener un grand plus à l’équipe. Ayant pris note, Ghrib a promis de tout mettre en œuvre pour renforcer son effectif lors de ce mois de décembre de tous les espoirs.

éputé pour sa ténacité, François Bracci ne cache pas son envie de terminer en force la première partie du championnat. Objectif de l’entraîneur mouloudéen, obtenir sept points lors des trois matches qui restent et qui lui permettent d’engranger 19 unités. Un total qui offre au Mouloudia la possibilité de se positionner dans la course aux places africaines. «Même si actuellement on se trouve dans une situation assez délicate, mon objectif sera d’arracher 7 points sur les 9 possibles pour terminer la phase aller avec 19 unités. C’est à ce prix que l’on pourra se positionner dans la course aux avant-postes. Etant un gagneur, mon but sera de décrocher à la fin de la saison une place africaine», nous a déclaré Bracci qui sait que son objectif passe par une victoire contre le WAT.

à même d’apporter de la technique à cette équipe qui manque cruellement de talent. C’est malheureux de le dire, mais c’est la triste réalité.»

«La venue de Younès serait une bonne chose pour l’équipe»
On parle depuis quelques jours du retour de Sofiane Younès au Mouloudia. Bracci, qui connaît bien les qualités du joueur avec lequel il a remporté la Coupe d’Algérie en 2006, n’est pas contre la venue de l’attaquant de poche des Canaris. Il nous confie : «La venue de Younès serait une bonne chose pour l’équipe car je connais bien ses qualités pour avoir remporté ensemble la Coupe d’Algérie en 2006.»

T. Che

Ghrib «Les joueurs doiventprimes» récolter des points pour réclamer leurs

«Vivement le mercato pour se renforcer avec des joueurs de talent !»
Et quand on évoque les objectifs à atteindre lors de cet exercice, Bracci n’y va pas par quatre chemins : «Tout le monde connaît mon état d’esprit. Etant un gagneur dans l’âme, il est évident que je veux redonner des couleurs à mon équipe. C’est pour cela que je dis vivement le merUne cato car je veux que l’on rereprise crute des compétiteurs

«Je suis pour le recrutement de Harkat et Boumechra»
En tant que premier responsable de la barre technique de l’équipe, Bracci n’a pas caché son envie de faire venir des éléments comme Sofiane Harkat et Salim Boumechra : «Harkat est un compétiteur qui peut apporter son expérience à l’équipe. Idem pour Boumechra. Ce serait bien de l’avoir avec nous lors de ce mercato. Je le dis et le redis, j’aimerais ne travailler qu’avec des éléments que je connais et avec lesquels j’avais remporté le titre en 2010. Et c’est le cas pour Harkat et Boumechra.»

d’ajouter : «Pour ce qui est du mercato, on va se renforcer par des éléments qui sont capables d’apporter un plus à l’équipe et nous sommes en contact avec les joueurs qu’on a ciblés. T. Che tronquée Pour ce qui est du stage de La reprise des entraîpréparation, il se dérouBelaïd et Cherfa en tenue de ville nements qui a eu lieu avantlera comme prévu en EsAmine Belaïd et Walid Cherfa se sont présentés à la hier après-midi à la forêt de pagne. Donc, on a déjà forêt Bouchaoui en tenue de ville. Le premier étant Bouchaoui a été marquée par l’absence de entamé la préparalégèrement blessé lors du match face au CRB, plusieurs joueurs pour diverses raisons. Ainsi, tion de la phase realors que le second est toujours convalescent. Les François Bracci avait dû diriger un groupe tour du deux éléments devaient se remettre hier au boulot amputé par les forfaits de Hamza Zedchampionnat. Les avec le groupe à l’annexe du 5-Juillet. dam qui a raté le vol Constantine joueurs n’ont Alger, El Eulmi Douadi, Karim qu’à se concenLes joueurs ont retrouvé Ghazi, Nabil Yalaoui, Hervé Oustrer sur leur hier l’annexe du 5-Juillet salé, Abdelkader Besseghier, BilChaouchi a travail pour Après avoir effectué un petit crochet lel Attafen et Réda e fêté son 27 mieux terdu côté de Bouchaoui, les gars du Babouche. anniversaire avec ses miner cette preMouloudia devaient se remetmière manche du partenaires à Bouchaoui tre hier après-midi au trachampionnat.» Ainsi, le coordiEn plus de l’absence de plusieurs joueurs, la vail à l’annexe du nateur de la section football du reprise des entraînements a été aussi marquée par la 5-Juillet. L’objectif MCA a transmis son messurprise qui a été réservée par les éléments présents à étant de préparer la résage aux joueurs qui doiFawzi Chaouchi. En effet, Koudri et les siens ont ception du Widad de vent réaliser les résultats fêté comme il se doit, avec des gâteaux, le 27e Tlemcen au stade Omar-Hasouhaités avant d’exiger anniversaire du héros d’Oum Dourman. madi. de l’argent. Chaouchi a eu même droit au célèbre K. M. «Joyeux anniversaire» qui a été chanté Daoudi suspendu d’une seule voix par les joueurs préun match pour contestation sents. Une attitude qui a beauEl Eulmi Douadi devra faire l’impasse sur coup touché Chaouchi qui Il se défend après sa prise de bec avec Malek le match contre le WAT. En effet, le gaucher ne s’attendait certainemouloudéen devra purger un match ferme pour ment pas à une contestation, une sanction assortie d’une amende de telle sur20 000 DA. Pour sa part, Abdelmalek Djaghbala écoprise. pera d’un match ferme suite à son exclusion lors du derA la reprise des entraînements à Bouchaoui, Abdelhakim Laref a eu une altercation avec nier match contre le CRB. l’entraîneur adjoint, Rachid Malek. Face à cette situation, qui pourrait prendre une autre tournure, Laref a accepté de revenir sur la friction qu’il a eue avec Malek. «Je suis quelqu’un Le club écope d’une amende et évite de très respectueux qui ne rate jamais une séance d’entraînement et qui n’a jamais manqué de le huis clos face au WAT respect à personne. Par contre, je n’accepte aucune forme de hogra comme celle dont j’ai été vicAlors qu’on pouvait craindre le huis clos pour le Mouloudia, la time lors de la reprise. On s’est attaqué à moi sans aucune raison apparente. Et c’est pour cela commission de discipline a décidé d’infliger une simple amende de que je me suis défendu. Maintenant, si cette manœuvre a pour but de me dégoûter afin de m’inci30 000 DA au club pour jets de projectiles. On imagine le soulageter à claquer la porte, qu’on me le dise directement sans le moindre détour. Je suis quelqu’un de ment éprouvé dans le camp mouloudéen où l’on craignait d’affronter franc qui aime la franchise», nous a déclaré Laref dépité par tout ce qu’il endure au club ces le WAT, ce samedi, à Bologhine, à huis clos. derniers jours. T. Che

E

ncore fois, ça parle argent au Mouloudia, au moment où l’équipe s’enlise dans le bas du classement. Avant la rencontre qui a opposé les poulains de Bracci au CRB, les joueurs, et durant toute la semaine qui a précédé le derby, n’ont pas cessé de réclamer les deux primes de matchs gagnés respectivement face à l’USMH et l’USMA. Les dirigeants, qui ont essayé de les motiver pour battre le Chabab en leur promettant dix millions de centimes de prime, ont trouvé les pires difficultés à les convaincre de revenir sur leur position. Puisque les joueurs ont tout simplement exigé de percevoir leur argent avant de parler d’une autre prime. Les choses ont failli prendre une autre tournure et tourner au vinaigre du fait que la tension a atteint son paroxysme. Il a fallu donc que les dirigeants frappent à toutes les portes pour collecter la somme d’argent nécessaire,

réussissant à leur payer la prime de l’USMA. Bien que les joueurs s’attendent à ce qu’on leur paye les deux primes, la mort dans l’âme, ils ont accepté le montant qui leur a été remis. En dépit de leur défaite face au Chabab qui était plus au moins attendue pour plusieurs raisons, les poulains de Bracci continuent à réclamer le reste de leur dû. A ce sujet, le coordinateur de la section football nous dira : «J’ai remis aux joueurs la prime du match qu’ils ont gagné face à l’USMA. Il ne leur reste donc que la prime de la rencontre qu’ils ont gagnée face à El Harrach. Seulement, pour réclamer leurs primes, ils doivent d’abord récolter des points. Je fais de mon mieux pour subvenir aux besoins de l’équipe, et les joueurs doivent se montrer compréhensifs et réaliser de bons résultats pour qu’on puisse terminer la phase aller en force. Je ne vous cache pas que je vise sept points lors de nos prochains matchs.» Avant

Laref : «Je respecte tout le monde, mais je n’accepte aucune forme de hogra»

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup final MCA
Il a rencontré hier matin Omar Ghrib

11

Berramla obtient sa

lettre de libération

Le Doyen insiste pour Boumechra

Okbi : «Ma venue
au MCA dépendra de ma direction»

T

ayeb Berramla, qui a émis le vœu de changer d’air, avait déjà rencontré le coordinateur de la section football, en ce début de semaine, pour lui faire part de sa décision de quitter le Mouloudia et réclamer sa lettre de libération. A l’issue de cette discussion, les deux hommes se sont donné rendez-vous hier matin à la villa du club pour les négociations, car Omar Ghrib n’était pas disposé à lui remettre le fameux sésame sans que Berramla ne renonce à une partie de son argent. Hier matin, le milieu de terrain du MCA, comme prévu, a rencontré son interlocuteur. Ce dernier a tenu sa promesse celle de libérer Berramla, seulement il lui a proposé deux mois de salaire seulement, alors que le club doit au joueur six mensualités. Autrement dit, le joueur était appelé à renoncer à quatre salaires pour pouvoir disposer de sa lettre de libération. Bien qu’il souhaite percevoir la moitié de son argent, Berramla a fini pas accepter la condition de Omar Ghrib, étant donné qu’il tient à être libre de tout engagement, afin qu’il puisse négocier avec le club de son choix.

soulagé et il crie à qui veut l’entendre qu’il y a plusieurs formations qui sont sur ses traces, à l’image de la JSK, du MCO, du WAT, dont il a déjà porté les couleurs, ainsi que du MCS. C’est ainsi qu’il veut faire croire qu’il suscite l’intérêt de ces formations, bien que son niveau ait nettement régressé. En effet, Berramla, qui n’a fait que de rares apparitions avec le Mouloudia depuis l’entame de la saison, a seulement anticipé son départ, car son nom figurait sur la liste des joueurs à libérer. Il a eu sa chance avec Meguellati en Ligue des champions et Benchikha en championnat qui l’a fait jouer face à la JSK, ainsi que Bracci, mais il n’a pas su saisir sa chance, fournissant un rendement en dessous de la moyenne. En somme, Berramla n’a pas été lésé au Mouloudia. Maintenant s’il change de club, il aura l’occasion de prouver qu’on s’est trompé sur son compte.

«J’ai plusieurs offres et je vais bien les étudier»
«Oui, j’ai eu ma lettre de libration, et j’étais contraint de renoncer à quatre mois de salaire pour l’obtenir. Je quitte le Mouloudia la conscience tranquille et je remercie Omar Ghrib pour sa compréhension. Je ne vous cache pas que j’ai plusieurs offres, à l’image de la JSK, du WAT, du MCO et du MSC. Je vais les étudier pour effectuer le bon choix et réaliser une bonne phase retour du championnat», dira Berramla. K. M.

La JSK, le WAT, le MCS et le MCO l’ont contacté ?
Après avoir accepté la condition du coordinateur de la section football du MCA, Tayeb Berramla a obtenu sa lettre de libération. Par conséquent, il ne fait plus partie de l’effectif du Mouloudia. A présent, il se dit

La libération de Amroune et Yanis sujette à polémique
Désormais, l’établissement de la liste des joueurs qui seront libérés au mercato fait déjà objet de polémique au MCA. Si Berramla qui était sur la liste des joueurs à libérer a eu sa lettre de libération, il n’en demeure pas moins que du côté mouloudéen, on n’a pas encore tranché d’une manière définitive quant aux joueurs qui seront remerciés dès la fin de la phase aller du championnat, bien qu’on annonce les noms de Oussalé qui veut lui-même partir, Laref, Yanis, Belaid et Amroune. Une source digne de foi nous a confié que deux joueurs posent d’ores et déjà problème. Si Yanis n’a pas réussi à s’imposer comme titulaire à part entière, Omar Ghrib veut bien donner une seconde chance au joueur en étant persuadé qu’il finira par retrouver son véritable niveau et donner ce qu’on attend de lui, du moment que Yanis n’était pas épargné par les blessures. Il est à rappeler que le rachat de son contrat a coûté au MCA pas moins de 400 millions de centimes, donc il est difficile à la direction du club de se séparer de ses services. L’autre joueur qui fait l’objet de polémique, c’est un pur produit de

Le jeune joueur du Nasria, Hichem Okbi, nous a confirmé dans cet entretien le contact entrepris par le Mouloudia pour le faire venir lors de ce mercato d’hiver. Hichem se dit très séduit par l’idée de porter les couleurs du Doyen mais que son recrutement dépendra essentiellement de l’attitude sa direction vu qu’il est encore sous contrat avec le club husseindéen. Nous avons évoqué dernièrement des contacts enN’étant plus à l’aise à trepris par le Mouloudia qui veut vous avoir lors l’USMA, Salim Boumechra a très envie de re- de ce mercato. Le confirmez-vous ? Je le confirme. J’ai été sollicité par la direction du tourner au Mouloudia. Un choix partagé par les Mouloudia qui m’a fait part de son envie de me recruter lors de ce mercato. pensionnaires de Cheraga qui insistent pour Pouvons-nous connaître le nom de la personne qui faire venir le milieu de a pris attache avec vous ? terrain avant la fin du C’est Omar Ghrib en personne qui m’a sollicité. Et je ne vous cache pas que le fait qu’un grand club mois. comme le Mouloudia s’intéresse à moi m’a beaucoup touché. L’USMA s’oppose à sa libération au Y a-t-il d’autres équipes qui sont sur vos traces ? profit du MCA J’ai été contacté par la JSK aussi mais je suis plus séEn raison de la rivalité duit par l’idée de porter les couleurs du Mouloudia qui existe entre les deux dans la mesure où Ghrib a affiché une grande envie de clubs, Salim Boumechra m’avoir. Et puis, Kamel Kaci Saïd m’a, lui aussi, encouaura bien du mal à maté- ragé à opter pour le Mouloudia. Dans mon esprit tout rialiser son retour au est clair. Mouloudia. En effet, les Mais étant sous contrat avec le NAHD, il faudra l’aval responsables usmistes de votre employeur pour matérialiser votre transfert, s’opposent catégoriquenon ? ment à la libération du Effectivement, je suis sous contrat jusqu’en juin 2012. joueur à l’ennemi juré A partir de là, je compte sur la compréhension de mes surtout après la victoire dirigeants afin qu’ils me facilitent les choses. Dans le cas obtenue par contraire, je n’aurai d’autre choix le MCA face que d’aller au terme de mes engaaux gars de gements. Soustara et Vous ne semblez pas intimidé par qui avait le fait de pouvoir jouer dans un plongé le grand club comme le Mouloudia club dans la avec toute la pression que cela crise. comporte… T. Che Je sais que ce n’est pas facile. Mais je suis sûr de mes qualités et de mon potentiel. Je travaillerai d’arrache-pied pour me faire une place. Et puis je connais Amroune et Daoud avec lesquels j’ai joué en Equipe nationale militaire. Il y a aussi Djaghbala avec qui j’ai joué à l’USMH. De ce côté-là, il n’y a aucun souci. Mais comme je vous l’ai dit, la balle est dans le camp de ma direction qui a le pouvoir de décision. Entretien réalisé par Tarek Che

l’équipe, en l’occurrence Mohamed Amroune. Les dirigeants du club veulent bien se séparer de ses services, mais ils font face à la pression de la rue qui refuse son départ, lui qui reste parmi les rares enfants du club dans l’effectif du MCA. Il est Douze journées de la phase aller se sont vrai que ce dernier n’a pas eu le rendedéjà écoulées et le Mouloudia d’Alger n’a que ment escompté depuis l’entame de la saide douze points seulement à son actif. Ce qui son, mais il faut se rendre à l’évidence et représente une très maigre moisson pour une avouer qu’il n’a jamais bénéficié de repos, équipe comme le MCA qui s’est fixé l’objectif car juste après la fin du championnat, il de jouer les premiers rôles. Ce parcours en s’est envolé au Brésil avec la sélection nadents de scie s’est répercuté sur le classement tional militaire pour disputer la Coupe de l’équipe qui se trouve menacée directement du monde où il a été sacré champion par la relégation, à la grande déception des avec ses coéquipiers. Depuis, le joueur alChnaoua qui crient d’ores et déjà au scandale. ternait le bon et le mauvais, Dos au mur, la bande à Bracci est appelée à en étant souvent victime de réagir lors de ces trois dernières journées de la blessures à répétition. De phase aller du championnat pour espérer sorSon cela, au Mouloudia, on tir la tête de l’eau. Les dirigeants de l’équipe et contrat est hésitant à trancher à leur tête Omar Ghrib comptent tenir un expire à la fin la liste des libérés langage franc aux joueurs pour exiger du mois d’autant plus que d’eux de récolter sept point sur les Bracci exige neuf qui sont en jeu dans les qu’on renforce «Si on m’estime à ma trois prochaines rencontres l’équipe avant respectivement contre le de libérer. juste valeur, je reste» WAT, le MCO et le Le défenseur central du MCA, Mohamed MeK. M. MCEE. Les cagherbi, qui sera absent samedi prochain face au WAT, est marades de parmi les rares joueurs du MCA qui ont réussi à tirer leur Babouche épingle du jeu durant cette phase aller du chamauront à dispupionnat. Toutefois, le joueur sera libre de tout engagement à l’issue du mois en cours, du fait ter deux à domique son contrat arrivera à son terme. A ce cile face aux sujet, il nous dira : «Oui, je serai en fin de Tlemcéniens et aux contrat, mais si on m’estime au MCA à Eulmis, et se déplaceront ma juste valeur, je vais rempiler, sinon à la ville d’El Bahia pour je vais opter pour l’un des clubs qui donner la réplique aux Oram’ont convoité à l’image du nais qui occupent l’avant-derMCO.» nière place du classement. Le MCA, malgré le fait qu’il traverse une mauvaise passe, a les moyens d’as-

Le Mouloudia veut finir la phase aller avec 19 points
surer deux victoire sur son stade fétiche et prendre au moins un point à Oran. Ce qui lui permettra de terminer la phase aller avec dixneuf points.

L’équipe restera toujours menacée par la relégation
Toutefois, même si l’équipe parviendra à terminer cette phase aller avec dix-neuf points, le Mouloudia restera toujours menacé par le spectre de la relégation, car parmi les équipes qui sont menacées il y a celles qui ont aussi un calendrier favorable pour les rencontres qui restent à jouer dans cette phase aller. Ainsi, les poulains de Bracci et en plus des sept points qu’ils doivent récolter sont tenus de bien se préparer pour la phase retour du championnat afin d’espérer quitter la zone des turbulences et repartir du bon pied. Bien que l’équipe ait un calendrier favorable pour la phase retour du championnat, cela risque d’être insuffisant si elle ne se renforce pas lors de la trêve hivernale, lorsqu’on sait que cette phase retour du championnat sera caractérisée par un grand enjeu pour toutes les équipes. Le MCA s’est retrouvé dans la même situation que la saison passée et continue à manger son pain noir. Reste à savoir si l’équipe réussira à remonter la pente, même si le coach François Bracci reste optimiste pour décrocher une place qualificative pour une compétition africaine. C’est tout le paradoxe qui caractérise le MCA. K. M.

Megherbi

12

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil JSMB

Aoudou Mohamed,
un attaquant béninois, proposé
a direction de la JSMB compte renforcer son compartiment offensif par au moins un bon attaquant afin de donner plus de tonus à la ligne d’attaque béjaouie qui n’a pas donné satisfaction lors des derniers matches joués en championnat, dès la seconde phase de la compétition. Dans ce chapitre, beaucoup de joueurs locaux, franco-algériens et même étrangers ont été proposés à la direction de Tiab qui est en train d’étudier les CV des ces joueurs en collaboration avec le staff technique pour dénicher un bon élément qui pourrait apporter un plus à cette équipe béjaouie. Ainsi donc, on a appris d’une source digne de foi que les dirigeants béjaouis, suite à la demande du staff technique, comptent envoyer ces jours-ci une invitation à un attaquant camerounais qui a été proposé récemment par un agent de joueurs à la direction. Il répond au nom de Aoudou Mohamed et évolue actuellement en championnat béninois. Ce jeune attaquant est âgé de 21 ans, possède un gabarit impressionnant et des qualités techniques

Deux matches de suspension pour Boucherit
La commission de discipline a tranché dans l’affaire du milieu de terrain de la JSMB, Antar Boucherit, qui a été expulsé lors de la rencontre de la dernière journée face au MCO à Oran par l’arbitre M. Achrouri. S’appuyant donc sur le rapport du directeur de jeu ainsi que du commissaire du match, la commission a décidé de le sanctionner par deux matches de suspension. En plus de cela, Hamouche, qui n’a pas pu maîtriser ses nerfs durant ce match, devra payer une amende de 20 000 DA. Ainsi, le joueur, qui a raté déjà deux matches cette saison, pour la même raison, devra aussi faire l’impasse sur la rencontre de ce samedi face à l’USMA et celle d’après contre le JSK en déplacement. Son retour est prévu pour la dernière journée de la phase aller face au MCS à domicile. S. A.

L

très intéressantes. Il répond parfaitement au profil recherché par le staff technique de la JSMB qui devra d’abord le voir à l’œuvre avant de trancher quant à son maintien.

Il attend une invitation pour rallier Bejaïa
Il faut dire qu’après avoir étudié la proposition et le CV envoyé par l’agent qui l’a proposé à la direction de Tiab ces derniers jours, les dirigeants de la JSMB, en collaboration avec le staff technique, qui ont été apparemment très satisfait de son statut et de ses qualités après avoir visionné quelques séquences des matches qu’il a joués, en DVD, notamment lors de la dernière CAN qu’il a disputée avec la sélection de son pays en Angola, ces derniers comptent bien lui adresser une invitation cette semaine afin qu’il puisse rejoindre la ville de Bejaïa ces jours-ci. Le joueur en question sera soumis à des tests durant une ou deux semaines, à l’image de Movengo, le joueur congolais, qui devra arriver lui aussi incessamment. S. A.

Fiche technique
Nom et prénom : Aoudou Mohamed Date et lieu de naissance : 19/ 02/1990, Bénin Nationalité : Béninois Taille/ Poids : 1, 90 m, 87 kg Poste : attaquant Club actuel : AS Tonnerre Bohicon Parcours : 2006-2007 : Jonjon de Benin, (Benin 1ere Division) 2007-2009 : Istra 1961 (Bénin, 1ere Division) 2009-2010 : Evian Thonon (France), National 2010-2011 : Evian Thonon (France), Ligue 2

La préparation de l’USMA a débuté hier
Ayant pris deux jours de repos après la dernière rencontre ratée face aux Oranais, les joueurs de la JSMB ont repris le chemin du travail hier dans la soirée à 18h au stade de l’Unité maghrébine. Les Béjaouis auront comme objectif d’entamer la préparation en prévision de la prochaine rencontre du championnat ce samedi devant l’USMA à domicile. Le driver béjaoui profitera donc des séances qui lui restent afin d’apporter surtout les dernières retouches pour avoir une dernière idée sur le dispositif qui sera mis en place face aux Usmistes, notamment la ligne offensive qui n’arrive toujours pas à faire sensation même à domicile depuis le début de saison.

Ouali «Jeretour en force» suis convaincu quant à notre
Pour le milieu de terrain béjaoui, Bilel Ouali, la dernière défaite concédée face au MCO ne va en aucun cas influer sur le moral du groupe du moment que ce dernier possède en son sein des joueurs expérimentés qui peuvent faire face à cette situation et relever le défi pour l’intérêt du club. Il estime que lui et ses coéquipiers sont bien déterminés à renouer avec la victoire dès la prochaine journée face à l’USMA à domicile. Vous avez eu toute une semaine pour préparer votre prochaine sortie qui va vous opposer à l’USMA. Croyezvous en mesure de renouer avec le succès ? Bien sûr, mes coéquipiers et moi serons fin prêts pour ce match face au leader usmiste. De toute façon, on n’a plus droit à l’erreur et on fera tout pour renouer avec la victoire et rendre surtout le sourire à nos supporters qui étaient eux aussi déçus des derniers revers à domicile et de cette dernière défaite face au MC Oran. Justement, vos supporters étaient très déçus de cette défaite, que pouvez-vous leur dire ? Je leur demande de ne pas s'inquiéter et leur promets que la JSMB fera un bon parcours cette saison. Ce n'est qu'un début. On se rattrapera face à l’USMA, et on procurera de la joie à nos chers supporters. De toutes les façons, on leur promet de faire de notre mieux pour rectifier le tir et surtout les satisfaire. Entretien réalisé par S. A.

MCO pour la première fois cette saison sur le banc, le milieu de terrain de la JSMB, Tayeb Maroci, qui a joué presque tous les matches de son équipe, retrouvera officiellement sa place ce samedi face à l’USMA. Il devra s’occuper de la récupération comme d’habitude. Il sera ainsi associé à Benchaïra qui s’occupera lui aussi de la même tâche dans l’entrejeu et qui sera probablement reconduit par le staff technique qui est apparemment satisfait de son rendement lors des trois derniers matches de suite qu’il a joués comme titulaire.

Maroci pour le remplacer Ayant entamé la dernière rencontre face au

Vous avez été battus par le MCO lors du dernier match, un commentaire là-dessus ? C'est bien dommage parce qu’on ne méritait pas de perdre cette rencontre. Personnellement, je regrette énormément cette défaite car on pouvait prétendre au moins au point du nul. Nous avons accompli un bon travail lors de Mis à part Boucherit et cette rencontre. Et pour vous dire, les Oranais n’ont pas été impressionnants, ils Aourès, tout le monde ont eu seulement plus de chance que est OK nous qui avons raté plusieurs occasions Sur le plan effectif, le staff technique de but. des Vert et Rouge ne trouvera aucun Qu'est-ce qui n'a pas marché au mal pour composer son onze rentrant. juste ? Pour ce match face à l’USMA, il n’y On a bien entamé la partie et on s’est aura aucun souci dans les trois comparprocuré plusieurs opportunités de scorer, timents puisque mis à part Boucherit mais, par manque de concentration et de suspendu et Aourès convalescent, le confiance à l'approche des buts, on les a staff technique prépare son match désloupées. Nous avons fourni une belle ormais avec un effectif au complet. Que prestation surtout en seconde période et, ce soit en défense, au milieu ou en atau risque de me répéter, je dirais que taque, aucun souci à signaler puisque n’était le manque d’efficacité on aurait pu tout le monde sera en principe présent. revenir avec les trois points dans nos baMême Adel Maïza qui a raté les cinq gages. dernières rencontres de son équipe Ne pensez-vous pas que ce résultat va suite à sa blessure à la cuisse sera prêt influer négativement sur le moral du lui aussi pour prendre sa place face aux groupe ? galactiques. C’est dire que le coach Je pense que ce sera un peu difficile de n’aura aucun problème de ce côté-là. digérer cette défaite, surtout en prenant C’est donc une bonne chose pour l’enen compte la manière avec laquelle on a traîneur qui aura désormais tous ses éléments sous la main. Ainsi, Bouali ne perdu. Mais il faut se mettre dans la tête que ce n'est qu'une défaite. En plus, le trouvera pas de difficultés mais plutôt championnat n’est pas encore achevé, aura l’embarras du choix pour composer son échiquier avec le retour et la dis- donc tout est possible. Alors il ne faut pas dramatiser les choses, on va se ressaisir. ponibilité de tout le monde en vue de Les joueurs sont conscients de la tâche cette importante rencontre. qui les attend durant cet exercice et sont assez mûrs, donc cette défaite ne va aucunement nous démoraliser.

Le milieu de terrain francoalgérien de la JSMB, Mehdi Kacem, qui est en train de réaliser un très bon parcours avec son équipe cette saison, suscite déjà la convoitise de plusieurs clubs algériens ces derniers jours qui veulent s’offrir ses services soit pour ce mercato ou bien pour la saison prochaine surtout. D’après nos informations, l’exjoueur de l’ESS a eu plusieurs contacts de la part des dirigeants de trois grands clubs algériens. En plus de l’intérêt que lui portent ces trois grands clubs, on a appris d’une source proche du club que Mehdi Kacem, qui a déjà évolué en France avant de débarquer en Algérie pour signer à l’ESS, pourrait bien y retourner, pour tenter une autre aventure dans ce pays car notre interlocuteur nous a confirmé que deux clubs de la Ligue 2 française s’intéressent à Kacem qui a été informé récemment par le biais d’un manager de l’intérêt que lui portent ces deux clubs. Se trouvant donc en fin de contrat, Kacem pourrait choisir le club qui lui conviendrait à partir du mois de juin prochain. S. A.

Des clubs algériens et étrangers s’intéressent à Kacem

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil USMH

13

Touahri absent face au MCEE
e retour du Maroc où il a participé aux matches de l’équipe nationale olympique, Amine Touahri, le jeune attaquant d’El Harrach, a rejoint son club. Mais comme il traîne toujours sa blessure à la cheville qu’il a contractée face au Sénégal, il n’a pu prendre part à la séance de reprise avec ses camarades. Selon une source proche du staff médical, Touahri ne pourra pas participer à la rencontre face au MCEE prévue ce week-end à Lavigerie. Ce qui n’arrange pas les affaires du coach qui attendait avec impatience le retour de ses deux attaquants, Bounedjah et Touahri. Soucieux de présenter un onze capable de s’imposer face au

D

MCEE malgré les absences de certains titulaires comme Touahri, Charef est à la recherche de la meilleure solution pour pallier cette défection. Pour cela, on suppose que le coach harrachi n’a pas plusieurs solutions de rechange que de faire appel à certains éléments considérés jusqu’à présent comme des réservistes mais qui ne manquent pas de qualités. D’ailleurs, Charef aurait déjà pris option pour la paire Bounedjah-Benyettou en vue de composer sa ligne d’attaque face à El Eulma. Le premier qui jouit d’un statut d’international olympique est, selon de nombreux observateurs, le titulaire numéro un en attaque. Quant au second, à savoir Benyettou, il se présente comme

l’élément le mieux placé pour remplacer Touahri au poste de milieu droit. L’ex-joueur du SAM qui compte parmi les meilleures recrues de la saison, a largement les capacités pour combler le vide. Même sil est encore un peu loin de son meilleur niveau, ce joueur a déjà laissé apparaître des capacités lui permettant d’être un digne concurrent de Touahri.

Benyettou, mieux qu’une bonne doublure
Parmi tous les joueurs qui se sont distingués lors des derniers matches, il y a lieu de citer Benyettou qui a laissé apparaître d’excellentes qualités à son arrivée à l’USMH, l’été dernier. Mais jusqu’à aujourd’hui, cet

élément n’a toujours pas décroché une place de titulaire à part entière, même s’il a eu l’occasion de participer à quelques rencontres officielles en tant que titulaire, Charef le considérant comme une doublure. Il n’en demeure pas moins que ce joueur a déjà prouvé qu’il reste un élément sur lequel le coach pourra toujours compter pour pallier toute éventuelle défection en attaque. L’entraîneur harrachi a peut-être une idée en tête, à savoir celle de le préparer pour les futures échéances. Charef l’a déjà fait l’année dernière pour d’autres joueurs qui sont devenus titulaires indiscutables sans avoir participé à aucune rencontre officielle durant presque toute la phase aller.

Le kiné aux petits soins avec Touahri
Dans le souci de remettre rapidement sur pied l’attaquant Touahri qui souffre d’une blessure à la cheville, le staff médical de l’USMH ne ménage aucun effort pour accomplir sa tâche avec tout le professionnalisme voulu. Ces dernières heures, l’international olympique a été soumis à des soins biquotidiens pour accélérer son rétablissement. Cela lui permettra de participer à la rencontre contre le MCEE prévu ce weekend. N. R.

« On saura s’y prendre pour battre El Eulma »
Après la défaite que vous avez essuyée à Khroub, vous recevrez ce week-end le MCEE. Comment voyezvous cette confrontation ? Elle sera difficile bien entendu. On sait d’avance que l’équipe d’El Eulma est invaincue depuis quelques semaines. Donc cette équipe marche bien et voudra sûrement garder son invincibilité. On sait donc à quoi s’en tenir. Il nous reste à faire le maximum pour sortir victorieux de cette confrontation. Vous paraissez un peu trop méfiant à l’égard de cette équipe, non ? Vous savez, le football nous a souvent réservé des surprises. Il est donc important pour nous d’être méfiants. Bien qu’on jouera à domicile et devant nos supporters, soyez sûrs que nous ne leur laisserons pas la moindre parcelle de terrain. Nous allons occuper tous les espaces et leur faire subir une forte pression pour les pousser à l'erreur. Je crois que ce sera la meilleure façon pour gagner ce match et éviter une surprise. Apparemment, vous êtes déterminés à remporter une victoire… Absolument. C'est une rencontre à domicile, nous ne devrons pas décevoir nos supporters. On est déterminé à sortir le grand jeu pour arracher la victoire. Le faux pas nous est interdit. Ce sera A l'instar de vos coéquipiers, vous paraissez très motivé à deux jours du match…

Kahouadji

Tours de piste pour Djarbou
Légèrement blessé à la cuisse, le milieu de terrain Djarbou n'a pas pu participer à cette séance de reprise. Boualem Charef a préféré l’en dispenser pour lui éviter une aggravation de sa blessure L'enfant de Biskra s'est contenté de quelques tours de piste sous l'œil du kiné et Bechouche, l'entraîneur adjoint.

Abid victime du nombre d’attaquants
Le retour en force de Touahri et Bounedjah rendra encore plus rude la concurrence en attaque, et de ce fait, les chances du jeune Abid seront plus réduites encore. Malgré ses capacités et son talent, le jeune Harrachi de 19 ans n’arrive pas à s’imposer comme titulaire au sein du compartiment offensif. Il est vrai que la concurrence est très rude dans cette zone avec la présence d’attaquants confirmés.

Il faut bien l'être. C'est un match à domicile que nous devrons impérativement gagner.
Vous avez été l'un des meilleurs joueurs au sein de votre équipe samedi passé contre l’ASK. Peuton dire que vous avez déjà retrouvé tous vos moyens ? Certes, j'ai fait un bon match, mais je ne suis pas encore en possession de tous mes moyens. Il me reste à travailler beaucoup pour atteindre mon meilleur niveau. Par rapport à ce qu'on a vu, on sent que vous êtes en progression… Effectivement, moi aussi je ressens cela. Je souhaite que cette progression se poursuive aussi longtemps que possible. Ce qui me permettra de réaliser une belle saison. Un dernier mot ? Je demande à nos supporters qui étaient déçus par la défaite à El Khroub d’être patients. La saison est encore longue et nous avons beaucoup de chances de réaliser nos objectifs et d'arracher une place en haut de tableau. Je leur demande de rester à nos côtés jusqu'à la fin de saison et surtout dans les moments difficiles. Je suis sûr qu'avec leur soutien et leurs encouragements, l'équipe s'en sortira bien. Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

Layati toujours blessé

Une reprise dans la bonne humeur
Comme prévu, les Jaune et Noir ont repris le chemin des entraînements avant-hier au stade Lavigerie. Les camarades de Griche se sont adonnés à une séance de décrassage après avoir bénéficié d’un repos de 48 heures. Ce qu’il y a lieu de signaler en ce début de semaine, c’est que l’ambiance qui règne au sein du groupe harrachi est plutôt chaleureuse et pleine d’optimisme.

Souffrant d'un problème aux adducteurs dû à la grande charge de travail à laquelle sont soumis tous les joueurs, le défenseur Layati n'est toujours pas rétabli. Bien qu'il ait repris les entraînements en solo après sa blessure aux adducteurs, le joueur a été interdit de s'entraîner avec le groupe ou participer aux rencontres jusqu'à son rétablissement total. Absent lors du match face à l’ASK, il devrait encore rater le prochain match.

L’effectif au complet
Les nombreuses mises en garde de Charef concernant les absences aux entraînements devenue des habitudes chez certains éléments, ont tendance à disparaître. En effet, hier on n’a constaté aucune défection parmi le groupe. Ces derniers ont donc perdu leurs mauvaises habitudes qui avaient tendance à perdurer depuis le début de saison au point de devenir une tache noire dans l’organisation du club harrachi. Cela dit, Charef a bien fait de mettre en garde certains de ses éléments.

Entraînement à huis clos
La séance d’entraînement d’hier après-midi a eu lieu au stade Lavigerie à portes fermées. Cela a permis au coach et aux joueurs de travailler avec une grande concentration. Cette décision est celle de Boualem Charef qui a demandé à ce que, au moins une fois par semaine, l’entraînement se déroule dans de telles conditions pour l’application du volet tactique et la mise en pratique de la stratégie à laquelle il veut adapter ses joueurs, se fassent loin des regards indiscrets.

Laïb en France, Boulabe assure l’intérim
En France depuis avant-hier pour régler une affaire personnelle, Laïb devrait regagner le pays ce week-end. Avant son départ le président de l’USMH a choisi Mohamed Kheireness, PDG du groupe Boulabe, qui est un des actionnaires du club pour assurer l’intérim. Nommée en début de saison président de la commission des jeunes, cet industriel en est à sa première expérience en tant que président par intérim. D’habitude, Laïb faisait toujours confiance à son premier vice-président, Faycal Bensemra. Il doit sûrement y avoir des raisons à cette décision. Selon une source sûre, on apprend que ce choix du président Laïb est dicté par le fait que le courant passe très bien entre Boulabe et Charef.

difficile certes, mais nous ferons tout pour satisfaire nos supporters. J'espère qu'on réussira.

14

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup bas CRB

Grève des joueurs pour faire pression sur la direction

Gana se cache et éteint son téléphone

«Je défends les intérêts de mes joueurs car ils ont raison»
De cela dépendra mon départ pour Constantine. Car je ne veux pas avoir des joueurs qui ont la tête ailleurs. C’est regrettable qu’on en soit arrivés là. L’équipe n’avait pas besoin de ces choses en ce moment», nous a dit l’entraîneur du CRB avec beaucoup d’amertume.

Menad

«Sans aucune garantie du président, je ne serai pas présent face au CSC»

près avoir fait preuve de beaucoup d’abnégation lors de l’entraînement du matin, les joueurs de Djamel Menad ont décidé de faire grève et de faire l’impasse sur la deuxième séance prévue en fin d’après-midi, après avoir été outrés par les sempiternelles promesses de Gana. Ne croyant plus en leur président qui perd chaque jour en crédibilité, les joueurs du CRB sont entrés en opposition avec l’administration du club qui ne tient

A

plus aucun de ses engagements, préférant se cacher pour ne pas affronter leurs regards.

Les promesses non tenues ont agacé les joueurs et les supporteurs
En effet, Azzedine Gana est injoignable par ses joueurs. D’ailleurs, ni les appels du capitaine ni ceux des journalistes n’ont eu de réponse de sa part. Le président a

tout simplement éteint son téléphone, préférant opter pour la politique de l’autruche, afin de se sortir de cette impasse financière dans laquelle sa gestion très approximative a mis le club. Après avoir tenté de berner ses joueurs et les supporteurs en leur sortant l’histoire du retour de Khiat pour calmer les impatients, le voilà qui se cache pour gagner quelques jours… D. D.

es promesses de Gana ont fini par lasser les joueurs et même Djamel Menad qui s’est solidarisé avec ses protégés. «Je comprends parfaitement la réaction des joueurs. Ils en ont assez des promesses non tenues. J’ai tout fait pour les en dissuader, mais je dois reconnaître qu’ils ne sont pas dans le tort. Je défendrai leurs intérêts comme j’aurais pu le faire pour les dirigeants s’ils étaient dans le vrai. Je dois impérativement discuter avec le président aujourd’hui ou demain au plus tard, afin de savoir ce qu’il a à me dire.

L

L’air dépité et se rendant à l’évidence d’une situation chaotique, Djamel Menad n’avait pas d’autre choix que d’enfoncer Azzedine Gana. «Si je n’ai pas de garantie pour mes joueurs, je vous dis tout de suite que je n’irai pas à Constantine. Le président se doit de me convaincre pour me faire changer d’avis, car ce qui se passe n’est pas normal. Ce qui a énervé le plus mes joueurs, c’est le fait que le président ait décidé d’éteindre son téléphone. Ce n’est pas de la sorte qu’on encourage des joueurs qui travaillent sérieusement et qui restent sur deux victoires importantes. Cette histoire a chamboulé tout mon programme en vue du match contre le CSC. J’espère qu’on va régler ce problème au plus tard mercredi, sinon, ils vont casser cette belle dynamique qui anime l’équipe jusque-là», a averti Menad en imputant la responsabilité de cette pagaille à Azzedine Gana. D. D.

Assurément, les supporteurs du CRB méritent bien mieux que ces bricoleurs auxquels on a confié le club depuis le début de la saison. Et pour cause, au lieu de mettre en évidence les performances de Slimani et la forme éblouissante affichée par certains joueurs, les journalistes se retrouvent contraints de faire étalage des problèmes administratifs dans lesquels se débat le club. Le lecteur se retrouve obligé de partager la «cuisine» interne de ces pseudo-dirigeants. Un quotidien morose avec des affaires minées de toutes parts qui n’honorent aucunement le standing de ce club prestigieux.

La malice de Gana pour faire dévier les regards

La tête déjà à Constantine
Chaque match est une épreuve et c’est en surmontant ces difficultés qu’une équipe atteindra ses objectifs. Djamel Menad et ses joueurs ont déjà la tête à Constantine qu’ils rallieront par avion jeudi, afin d’affronter, vendredi aprèsmidi à 15h00, le CSC et son nombreux public, pour le compte de la 12e journée de la Ligue professionnelle. Le CRB passera donc un autre examen périlleux dans une rencontre qui s’annonce des plus indécises. au stade Hamlaoui, tout le monde sait que ce ne sera pas facile de gagner, à cause de la pression qu’exercent les Sanafir sur l’adversaire.

Boudjelti et Neggazi absents à la séance d’hier
Ni Nouredine Neggazi ni Djamel Boudjelti, l’entraîneur des gardiens de but, n’étaient présents hier, lors de la séance d’entraînement. Djamel Menad s’est appuyé donc sur son compère Karim Bouhila pour assurer l’entraînement. Le coach principal du CRB a axé ses exercices sur l’aspect physique et vers la fin, un peu de technique.

Ils passeront la nuit au Khroub pour éviter les Sanafir
Déjà, c’est pour éviter de les croiser dans les rues de Constantine que les dirigeants du Chabab ont décidé de prendre leurs quartiers à l’hôtel «Arc en ciel» situé au… Khroub ! C’est dire que Djamel Menad appréhende fortement la pression des supporteurs et veut éviter à ses protégés toute pression inutile. Il est clair que les Sanafir feraient tout fait pour perturber la tranquillité des joueurs adverses avant le match. C’est de coutume chez les Vert et Noir, mais jamais avec méchanceté, il faut bien le souligner au passage. De bonne guerre…

Lahmar reprend les entraînements en solo
Après une longue absence due à une blessure au genou qui lui a fait rater quatre matchs, contre l’ASO, la JSMB, le CAB et le MCA, Abbou Lahmar a été autorisé, hier, par le staff médical à reprendre les entraînements, mais seulement en solo. L’enfant de Relizane a effectué quelques tours de piste, en regardant avec envie ses coéquipiers. Mais c’est déjà un grand pas de franchi pour lui.

Enchaîner avec une troisième victoire d’affilée
Ce match, classé sous haute tension, les Belouizdadis ne voudraient pas le rater, histoire de garder cette dynamique de victoire, enclenchée à Batna, puis devant le Mouloudia d’Alger. Les supporteurs se diront sans doute pourquoi pas deux sans trois, en espérant que leurs joueurs gardent la même détermination qui les a animés tant face au CAB qu’au MCA. Mais

Annane et Dahmane retrouvent l’équipe
Les deux internationaux olympiques Annane et Dahmane, qui ont rejoint le club hier, se sont entraînés avec le groupe de manière ordinaire. Ces deux éléments avaient pris part aux éliminatoires jouées au Maroc et se sont donc absentés pour une durée de trois semaines. C’est ainsi qu’ils retrouvent l’ambiance du club avec, certes, quelques regrets après leur élimination des jeux Olympiques de Londres. IL faut dire que Djamel Menad a été ravi de les accueillir, afin de faire reposer certains éléments, comme Nassim Ousserir qui est menacé d’un troisième carton jaune, synonyme de suspension avant le derby contre l’USMH. Annane est désormais prêt à le suppléer. y

Les joueurs qui se donnent corps et âme sur le terrain sont D. A. nourris au quotidien de promesses non tenues. Le lien entre eux et l’administration ayant été rompu en l’absence d’un vrai manager géSolinas attend toujours son argent néral pour les rassurer, revoilà Parmi les affaires qui gangrènent la vie du club, celle de l’ex-entraîneur Gana qui s’improvise en sauveur, A en rappelant Abdelkader Khiat qui Solinas qui attend toujours à Alger que Azzedine Gana le régularise. in de Les clauses du contrat étant claires entre les deux parties, ces ders qu’il avait jeté l’éponge au lendema moin nières devaient en principe trouver un terrain d’entente. Mais l’afsonge sa première réunion avec les Boussehaba seul absent parmi it un men… a joueurs en tout début de saison. Le faire n’est pas aussi simple qu’elle n’y paraît, puisque Solinas est ché euse cette his- les joueurs au grand complet, hier à ca séri premier responsable du CRB avait persuadé qu’il a été lésé dans le deal, au moment où Gana claiLe groupe était pas ronne qu’il ne lui doit plus aucun centime. On ne veut défenFranchement rencontre pas par ha- l’entraînement, si l’on exceptait Boussehaba crié sur tous les toits que Khiat ne on veut était de retour, histoire de calmer dre personne dans ce conflit, si ce n’est les pauvres joueurs qui toire ! Car on qui est toujours éloigné de l’équipe pour pétence à qui ne sont pas rassurés en lisant les déclarations des uns et des la colère des joueurs. sard une com e aussi importante. A cause de blessure. En effet, le Tlemcénien est ch autres. Ce sont eux qu’on doit protéger, non pas Gana et Soliconfier une tâ ait un mensonge dissi- toujours convalescent depuis qu’il a contracté nas qui devraient se retrouver devant un tribunal compétent Khiat déclare avoir moins qu’il y e part, pour ne pas sa blessure la veille du match contre la JSM Bépour clore ce dossier. mulé quelqu çons de ceux qui jaïa. Certains de ses proches nous avaient rencontré Gana up D. A. éveiller les so à la démission «par hasard» donné l’espoir de pouvoir le revoir hier à l’entraîl’ont poussé Il ne faut pas être dupe, car cette nement. on. début de sais en partition, les joueurs la connaisLa ruse et les gesticulations sent par cœur. Ils savent parfaiteIl risque de rejoindre cet hiver le MCA, pour endormir les joueurs ment que ce n’est qu’une ruse de le WAT ou le CAB Au final, cette affaire sent plutôt la ruse et cette gesticulation a tout l’air d’un effet plus pour les faire patienter, à déApparemment, Boussehaba a préféré rester encore chez anesthésiant que rechercherait Azzedine Gana pour gagner du temps. Les joueurs ayant faut de les régulariser. Sinon, comment expliquer le fait que Khiat en rempli leur tâche lors des deux derniers matchs en ramenant une victoire importante de lui à Tlemcen, afin de bien se reposer, lui qui souffre d’une blessure, et de profiter de la chaleur familiale. Cependant, personne n’ait pas confirmé la véBatna et en offrant le scalpe du Mouloudia d’Alger à leurs supporteurs, il devient diffi- il n’y a pas que cela dans cette absence, puisqu’il se dit avec racité de sa nomination ? «Il y a cile de trouver une excuse technique pour les faire taire. C’est pour cette raison que insistance que le joueur a trouvé un terrain d’entente avec une touche, mais rien de concret», Gana et ses complices ont dû trouver la faille, en dirigeant les regards des supporteurs les dirigeants du CRB, afin d’être libéré à l’amiable au pronous a-t-il confié avant de nous vers la «cuisine». Non, Monsieur Gana, les joueurs ont faim et vous devez leur servir le chain mercato. En plus du MCA et du WAT qui se sont déjà faire savoir qu’il a rencontré Gana positionnés pour l’acquérir, le CA Batna vient de prendre vrai repas pour qu’ils restent performants ! «par hasard au stade du 5-Juillet.» langue avec Boussehaba afin de le faire signer dès cet hiver. D. D. D. A.

Tout pour calmer la colère des joueurs

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup dur MCO

15
El Ghoul
«Je n’ai rien fait pour être sanctionné»
Le gardien de but des Hamraoua affirme n’avoir rien commis de grave pour être sanctionné. «Je ne sais pas encore ce qu’on me reproche. Je ne mérite pas la sanction, alors pourquoi dois-je introduire un recours», se demande le joueur avant d’ajouter : «N’importe quel gardien de but encaisse des buts sur des erreurs individuelles. Est-ce qu’on a entendu parler d’un portier sanctionné de la sorte pour avoir encaissé quatre buts ? », se demande encore El Ghoul qui pense que cette suspension n’a rien à voir avec l’aspect technique.

Un casse-tête nommé Belaïli
Tout porte à croire que la star du Mouloudia d’Oran, Youssef Belaïli sera sur le départ à partir de cet hiver. Toutefois, l’on ne sait pas quelle sera sa future destination. Si les responsables du club veulent se servir du joueur comme une monnaie d’échange pour ramener deux ou trois éléments, son père veut lui décrocher un contrat professionnel en Europe. Le grand perdant dans cette histoire ne sera que le Mouloudia et ses supporters qui seront privés d’un élément aussi doué que Belaïli, qui a été la saison passée le fer de lance de l’équipe en inscrivant sur des exploits individuels plusieurs buts décisifs que ce soit en Coupe d’Algérie ou en championnat. Son départ sera considéré comme une véritable perte pour le Mouloudia. tournoi du Maroc avant d’ajouter : «J’ai rencontré un manager espagnol qui est prêt à dénicher le meilleur club possible à Youcef dans le championnat français. On a toutefois parlé du sujet sans vraiment entrer dans les détails, car mon fils était beaucoup plus préoccupé par ce tournoi. On a fixé un rendez-vous à Oran en cette fin de semaine pour en discuter sur l’éventualité de signer un contrat avec le manager en question. Je tiens aussi à tenir au courant les responsables du club». part de la direction mouloudéenne qui attend tout d’abord la réponse de l’USMA et aussi la réaction de la rue en ce qui concerne l’éventuel départ de Belaïli. Surtout que l’on sait que l’été passé plusieurs supporters se sont opposés au départ du joueur, lorsque Mehiaoui avait entamé les négociations avec Haddad.

La JSK entre en course pour les deux Usmistes
Les Hamraoua doivent accélérer les choses, car les deux éléments en question sont au centre de convoitises de la part de certains clubs de Ligue 1. L’on vient d’apprendre que la JSK est également sur les traces de Feham et Boumechra. Hannachi pourrait bien chiper ces deux joueurs qui finiront de choisir le challenge, car si l’offre financière pourrait être égale, il faut dire que le fait que la JSK joue le haut du tableau pourrait faire pencher la balance dans le choix des deux joueurs. C’est pourquoi, les responsables du Mouloudia doivent dès maintenant convaincre Boumechra et Feham de revenir à Oran. A. L.

Un échange Belaïli contre Feham et Boumechra proposé
Les responsables du Mouloudia dans l’obligation de renforcer l’équipe durant le mercato, ne semblent pas contre l’idée d’un échange Belaïl contre Feham et Boumechra. Une proposition qui est à l’étude à l’USM Alger ces derniers temps. Les dirigeants du MCO sont très intéressés à l’idée de ramener les deux joueurs en question. Il faut dire que Djebbari aura à cœur d’engager deux éléments que Mehiaoui était incapable de ramener l’été dernier. Pour le moment, aucun détail n’est donné de la

Son père veut finaliser avec Gonzalo Pérès
Loin de l’actualité du Mouloudia, le père de Youcef, à savoir Abdehafid Belaïli, qui suit pas à pas son fils, veut lui frayer un chemin vers le vieux continent tant que c’est le vœu le plus cher du joueur. «Depuis son enfance mon fils formule le vœu de jouer en Europe. Je suis en train de le conseiller et l’orienter comme il se doit afin de le réaliser», dira le père du joueur qui a suivi les prestations de Youcef durant le

Il veut sa libération
Le portier en question a saisi avant-hier soir son président de section pour lui demander carrément sa lettre de libération. Les deux personnes devaient se rencontrer hier soir pour en discuter

Bengoreine et Boussaâda refusent de payer l’amende
Bourahli attendu aujourd'hui à Oran

qL’amende de 100 millions ont qcentimes, que les dirigeants de infligé aux deux joueurs ayant déposé un recours au niveau de la direction, a été jugée trop excessive. En effet, les deux joueurs qui ont été mis au courant par un des responsables du club, ont demandé à voir leur président dans les plus brefs délais afin de discuter encore une fois de cette nouvelle sanction plus lourde que celle infligée auparavant et qui était d’un mois de suspension. Les deux joueurs qui ont demandé de réintégrer le groupe, estiment que cette sanction est très sévère par rapport aux faits retenus contre eux qui sont leur baisse de forme et mauvais comportement sur le terrain. En tous les cas, Bengoreine et Boussaâda vont s’expliquer avec qui de droit afin de revoir à la baisse cette sanction, voire même l’annuler.

l'attaquant Amir Libéré par l'ASO Chlef, aujourd'hui avec Bourahli devra négocier uloudia d'Oran son les responsables du Mo les Hamraoua. Le éventuel transfert chez tin chez le manajoueur débarquera ce ma s deux personnes deger Cherifi Salah. Le au bureau de vront ensuite se rendre les négociations. Il Djebbari pour entamer deux parties trouest fort possible que les dès aujourd’hui. vent un terrain d'entente

Abdelilah «Seuls Djebbari,
Haddou, Henkouche et moi seront responsables du recrutement»

F

ace à l’anarchie qui frappe l’équipe depuis le début de saison et des changements fréquents que ce soit au niveau de la barre technique ou au sein de l’équipe dirigeante, les supporters du Mouloudia ne savent pas qui est actuellement à la tête du recrutement qui doit s’effectuer dans quelques semaines. C’est ainsi que le président de section, Larbi Abdelilah a décidé de mettre les choses au clair : «Les gens sont libres de citer les noms qu’ils veulent. Pour notre part, on n’a encore rien décidé sauf que nous avons établi une liste de joueurs susceptibles de nous rejoindre dès ce mercato. Une réunion devra être tenue en présence des dirigeants et les membres du staff technique afin d’arrêter cette liste. C’est en fonction des besoins des entraîneurs que nous allons fixer cette liste, et on entamera les négociations. Ceci dit, nous avons déjà établi des contacts préliminaires avec certains joueurs qui sont placés en haut de la liste. Il n’y aura pas d’anarchie. Il y aura trois personnes qui seront responsables de cette opération de recrutement. Moi, Haddou ainsi que le PDG Djebbari. En plus, il y aura le staff technique qui est censé nous

Le portier des Rouge et Blanc, Réda Ouamane, longtemps considéré comme le troisième gardien «On va commencer de but des Hamraoua, devra bénébientôt à payer les ficier de sa chance durant ce match joueurs» contre Chlef afin de prouver ses qualités et que le MCO pourrait Le président de section affirme compter sur lui. que les responsables ont évoqué en marge de l’étude du recours de Parlez-nous de votre entrée Boussaâda et Bengoreine, la possidurant les dernières minutes du bilité de commencer dès aumatch contre Béjaïa ? jourd’hui à entamer le paiement des C’est toujours difficile pour un arriérés des joueurs en ce qui gardien de but d’entrer au cours concerne leur mensualité. d’un match qui arrive à «Nous avons décidé de son terme, surtout commencer à payer les que nous étions Bellouti salaires des joueurs. sous pression à Deux à trois joueurs entraîneur des Béjaïa. Je savais devront être payés que j’allais gardiens ? chaque jours», afêtre sollicité. Hamza Bellouti, ancien gardien de but J’ai dit au firme Larbi Abdu MCO et du MCA, se trouvait hier à fond de moi delilah avant l'entraînement au stade Zabana. Il est d’enchaîner : «On que pour pressenti au poste d'entraîneur des gar- mon retour va essayer de mettre dans les diens de but. Il devait négocier hier soir cette saison meilleures condiavec les dirigeants du MCO qui sont dans les bois tions possibles les de l’équipe, je à la recherche d'un entraîneur joueurs en cette fin ne dois pas endes gardiens depuis le départ de phase aller.» caisser de buts. de Benabdellah. A. L. C’est vrai que je n’ai

orienter et nous donner son avis en ce qui concerne les joueurs ciblés. Voilà les noms des personnes qui devront s’attaquer à cette opération de recrutement.»

Ouamane «Prêt pour le match de l’ASO»
pas eu de chaudes actions durant mes interventions, mais je suis bien entré dans le match. Le plus important est qu’on est arrivés à gagner ce match. Ces dix minutes vous ont permis de vous préparer pour ce match contre l’ASO, n’est-ce pas ? Disons que je me suis toujours montré prêt à jouer n’importe quel match. Je suis suffisamment expérimenté pour me surpasser dans n’importe quelle situation. Avec ces dix minutes ou pas, je suis prêt pour ce match contre l’ASO. Le Mouloudia peut compter sur moi à n’importe quel moment. Comment se présente ce match pour vous ? Un match comme les autres. Je pense que j’ai l’expérience souhaitée dans ce genre de confrontations. Je vous rappelle que j’ai déjà pris part au match face à l’ASO la saison passée au stade Boumerzerg. J’aimerai bien que le résultat ne soit pas le même, car on a dû s’incliner comme tout le monde le sait. Bien que tout porte à croire que je serai le titulaire. Le dernier mot reviendra à l’entraîneur. Ne craignez-vous pas le manque de compétition puisque ce sera votre première titularisation cette saison ? Non pas du tout, pour la simple raison que je m’entraîne le plus normalement du monde. Le fait de rester sur le banc ne m’a jamais découragé. Je suis quelqu’un de sérieux au travail, j’ai joué pratiquement tous les matchs amicaux et j’ai aussi quelques minutes dans les jambes face à Béjaïa. Tout cela va me permettre d’être prêt pour ce match contre Chlef. Pensez-vous que le MCO a les moyens de revenir avec un résultat positif de Chlef ? Pourquoi pas ? On est sur une courbe ascendante, nous allons récupérer quelques éléments pour ce match. On doit se montrer solidaires sur le terrain et donner le meilleur de nous-mêmes Entretien réalisé par Amine L.

16

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil Ligue 1
Après avoir affiché son intention de revenir à la tête du club

NAHD
Hamouche met ses joueurs devant leurs responsabilités
En prévision du prochain match à domicile face à la JSK, l’heure est à la mobilisation du côté du NAHD. Le premier responsable du staff technique, Hamouche, n’a pas mâché ses mots hier lors de la réunion avec ses joueurs. L’entraîneur en question a demandé à ses hommes de se montrer à la hauteur du prochain RDV, car chaque point a son importance à présent. En s’exprimant de cette manière, Hamouche a voulu mettre ses joueurs devant leurs responsabilités.

Lahlou doit racheter les
actions fixées à 4 milliards
l semblerait que la situation à laquelle est confronté le club nahdiste en cette période de la saison suscite une grande polémique autour du club. D’un côté, les supporters exercent une grande pression sur les dirigeants et réclament des têtes, estimant que leur club s’achemine tout droit vers la Ligue 2. De l’autre, le malaise s’installe au

I

quotidien au sein du comité directeur qui n’arrive plus à trouver des solutions face à la crise. Loin du club, l’ex-président Lahlou n’est apparemment pas resté les bras croisés. En effet, l’ex-premier responsable du NAHD a clairement affiché ses intentions de revenir à la tête du club, mais pas à n’importe quel prix. Car à en croire certaines sources, les dirigeants actuels ne sont

pas contre le retour de Lahlou, mais à une seule condition. Comme le prévoit la réglementation, Lahlou doit d’abord racheter les actions du club qui sont estimées à 4 milliards de centimes. Ce qui lui donnera droit d’être l’actionnaire majoritaire. De son côté, Lahlou ne veut pas se jeter dans la gueule du loup, surtout pas avec une somme pareille. D’après la même source d’information, Lahlou voudrait convaincre les dirigeants actuels de revoir à la baisse la somme en question après que les objectifs n’ont pas été atteints. M. M.

Hafid : «On doit sauver le NAHD de la relégation »
Pour sa part, Hafid, qui s’est exprimé sur le prochain match face à la JSK, a insisté sur le fait que les joueurs doivent réagir au plus vite car la situation se complique. Il dira à ce sujet : «Nous avons les moyens de créer la surprise face à la JSK. Toutefois, on doit tous mettre la main dans la main pour aider le club à sortir de la zone rouge et lui éviter la relégation. La tâche n’est vraiment pas facile et le chemin est encore long. Il va falloir gérer match par match.» M. M.

Saoudi : «Lahlou est le bienvenu, mais… »
Pour sa part, le dirigeant Kamel Saoudi nous a confié que le l’ex-président Mourad Lahlou s’est rapproché ces derniers temps de la direction pour proposer son aide afin de sortir le club de la crise. Saoudi nous a fait savoir qu’aucun dirigeant ne serait contre le retour de Lahlou comme dirigeant. Mais si ce dernier veut prendre la tête du club, il sait ce qu’il lui reste à faire : «Lahlou nous a proposé son aide et on lui souhaite la bienvenue. Le NAHD appartient à tous les amoureux du club, et la porte sera toujours ouverte à celui qui peut apporter un plus. Si Lahlou veut revenir en simple dirigeant, il peut le faire. Maintenant, s’il veut prendre la direction du club, il sait ce qu’il lui reste à faire. Il doit être l’actionnaire majoritaire.» M. M.

L’ESS insiste pour Benlamri…
A l’approche de l’ouverture du marché des transferts, le jeune Nahdiste Djamel Benlamri a eu récemment un contact de la direction de l’Entente. C’est Abdelhakim Serrar qui insiste pour enrôler le joueur dès le moins de janvier prochain.

…Ould Zemirli n’est pas contre son départ
Sous contrat avec le NAHD, il semblerait que le premier responsable du club, Ould Zemirli, n’est pas contre le départ de son joueur, même s’il privilégie la piste européenne. Le boss nahdiste ne veut pas se précipiter car il estime qu’un contrat professionnel serait le meilleur challenge pour Djamel.

CAB

Cela s’est passé à la reprise

Ameur Djamil renvoie Babouche

L

a reprise s’est déroulée dimanche dernier, à 13 heures, selon l’horaire fixé par le staff technique du CAB. La curiosité de cette reprise était de savoir quelle serait la suite des événements en ce qui concerne le cas Babouche. Le gardien de but du CAB avait demandé des explications au cours d’une séance d’entraîne-

ment qui avait précédé le match d’El Eulma quand il avait appris qu’il ne figurerait pas dans le onze rentrant contre le MCEE. Ameur Djamil n’avait pas admis que ses choix soient remis en cause. Ce dimanche, Yacine Babouche s’est présenté à l’entraînement à la reprise, mais il sera renvoyé par le staff technique. Selon l’entourage du club, Babouche devait se

présenter d’abord au niveau de l’administration du club pour passer devant le conseil de discipline qui décidera de son sort .

Pas de conseil de discipline dimanche
C’est le gardien de but du CAB qui nous a appris qu’il n’est pas passé par le conseil

de discipline. «Je me suis présenté à l’entraînement pour la reprise, mais l’entraîneur m’a signifié que je n’étais pas autorisé à intégrer le groupe. Je pensais que j’allais passer devant le conseil de discipline, dans l’après-midi, mais ce n’était pas le cas.» Dimanche, le conseil de discipline n’avait pas siégé. M. B.

Bella «Tiaïba m’a insulté, je ne
voulais pas lui répondre sur le parking»
Un incident regrettable s’est déroulé sur le parking du stade Messaoud Zeggar d’El Eulma entre Imad Bella et Tiaïba. Le premier est défenseur du CAB, le second est attaquant du MCEE. Les deux hommes se sont accrochés verbalement avant d’en arriver aux mains. Bella revient sur l’incident. A propos de la suite du championnat, il est serein et annonce une victoire contre l’ASK samedi prochain. Que s’est-il passé sur le parking du stade Messaoud Zeggar entre l’attaquant du MCEE, Tiaïba, et vous ? J’avais rendez-vous avec mon frère qui était venu me chercher de Sétif. Je m’apprêtais à monter dans le véhicule de mon frangin quand Tiaïba est arrivé sur le parking Vous êtes-vous échangés des mots déplacés ? Il est arrivé dans ma direction pour me reparler du match. Il voulait me faire comprendre qu’il ne fallait pas que je garde rancune, que les frictions sont parfois inévitables dans un match. Il me demandait d’oublier ce qui s’était passé entre nous C’est une bonne chose qu’un joueur vienne présenter ses excuses à une autre, n’est-ce pas ? La seule différence, c’est qu’il a insulté ma mère et cela je ne l’accepte pas et je ne le permets pas. Je lui ai dit de continuer son chemin, que je n’avais rien à faire de ses excuses. On devait nous en tenir là. Les choses s’envenimeront, n’est-ce pas ? Oui, à cause de lui. Il s’est très vite emporté, je ne suis pas obligé de pardonner. Je ne voulais pas lui adresser la parole. Tout ce qu’il avait à faire, c’était de continuer son chemin. Comment a réagi votre adversaire ? Il a vu du monde se rapprocher, il a commencé à s’égosiller. Il cherchait la bagarre. On laisse entendre qu’il vous aurait balancé un coup de poing au visage.. Non, il n’est pas arrivé à le faire et je ne lui aurais pas donné l’occasion. Vous étiez coéquipiers au sein de l’USMS ? Oui, effectivement, on a porté le maillot de l’USMS. Vous êtes tous les deux originaires de la ville de Sétif ? Non, il est de Bordj et moi de Sétif. C’est un peu le derby CABBA –ESS qui s’est joué entre Tiaïba et vous ? Il est attaquant et je suis défenseur central, on était adversaires dans des duels dans un cadre supposé purement sportif. S’il n’avait pas insulté ma mère, je ne lui aurais pas tenu

rancune à la fin de la partie et j’aurais accepté ses excuses, mais je n’ai pas admis ses insultes. Un bagarre s’est-elle déclenchée entre vous deux ? Non, des personnes présentes sur les lieux de l’incident se sont interposées entre nous. Il n’ y a pas eu de bagarre Revenons au match, encore une défaite qui ramène le nombre à quatre, le cercle infernal continue… On connaît un passage à vide, cela est tout à fait ordinaire en championnat. D’autres équipes ont connu cela. Le MCEE le connaîtra probablement. C’est notre tour, on va finir par rebondir. Vous êtes condamnés à renouer avec la victoire dès la prochaine journée si vous ne voulez pas vivre une crise... On n’a pas le choix, on va mettre le paquet pour renouer avec le succès et prendre les trois points du match face à l’ASK. Entretien réalisé par M. B.

11 sur 11
Le championnat a déjà consommé onze journées et en onze journées, Imad Bella a joué les onze matchs dans leur intégralité. Soit 990 minutes. Il ne reste plus que trois journées avant la clôture de la phase aller

2 cartons en onze matchs
Par ailleurs, le défenseur central du Chabab de Batna a écopé de deux cartons jaunes en onze rencontres. Bella avait écopé du dernier carton en date, contre le MCEE. Son premier carton jaune date du match contre la JSMB. Il est sous la menace d’une suspension.

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil Ligue 1

17
Bahloul

CSC

De la bonne humeur à la reprise
e staff technique, conscient des efforts consentis par les camarades de Messali, a fixé la reprise pour hier au stade annexe Hamlaoui. Beaucoup de bonne humeur conséquence de la réaction en terre saïdie. Un point que chacun à jugé insuffisant eu égard aux possibilités offensives qu’à eu à gérer le groupe. Mais sans faire la fine bouche, beaucoup de joueurs admettront que l’essentiel était de ne pas perdre et de mettre fin ainsi aux mauvais résultats des semaines passées. Même les supporters clubistes ont fait preuve de satisfaction à l’égard des leurs en se déplaçant en force pour manifester leur soutien à des éléments qui retrouvent le sourire. Inévitablement, le sujet de discussion tournait autour du futur rendez-vous devant le CR Belouizdad et déjà il y a cette pression montante en prévision d’un match que nul ne voudrait rater.

L

On parle d’une forte prime
Même sensation des dirigeants clubistes au sujet du futur match du CR Belouizdad, puisqu’une source proche du club parle d’une forte prime qui serait octroyée aux joueurs dans le cas d’une victoire. Pas moins de dix millions de centimes seraient annoncés comme récompense. Ce qui, évidement, confirme le vœu de chacun de battre la formation de Belouizdad. Les motifs de cette motivation sont connus de tous, n’est-ce pas ? De notre part, on pense au fait que ce club respectueux et dont l’histoire est connue de tous a été simplement dirigé dans un passé récent par un certain … Kerbadj.

élément au niveau de l’orientation du jeu et aussi dans l’apport offensif. C’est peut-être ce qui a manqué devant le Mouloudia d’El Eulma à Hamlaoui. En tout état de cause, le joueur est avide de se trouver sur l’aire de jeu tant la compétition lui manque. Il va falloir compter avec lui dans la future rencontre qui se trouve être celle du CR Belouizdad. Un sérieux client qui se doit d’être pris très au sérieux. L’avertissement n’est pas de trop pour les hommes de Rachid Bouarata.

C’est le second but pour Bouguera
Fait exceptionnel, c’est que les deux buts inscrits par l’attaquant Bouguera ont prêté à confusion. Devant El Harrach et dernièrement face au Mouloudia d’El Eulma, beaucoup ont attribué la réalisation à un autre joueur, c'est-à-dire celui qui a été l’auteur du coup franc. Pour Mekaoui, rien ne change dans le fait d’attribuer le but à un autre joueur : «Ce n’est pas vraiment important, pour nous, l’essentiel étant d’avoir réussi à marquer et revenir avec le point du nul.» Pour Bouguera, il a admis que sans la perfection dans le tir du coup franc par son coéquipier Mekkaoui, il n’aurait pas pu exploiter ce ballon et le mettre hors de

Retour attendu de Hadjadj
Devant la clémence de la commission de discipline à son égard, le milieu de terrain Hadjadj vient de purger sa suspension de deux rencontres (Mouloudia d’El Eulma et Mouloudia de Saïda.) et s’apprête ainsi à reprendre du service à la grande joie des supporters. Ces derniers reconnaissent tout le poids de cet

Le talentueux milieu de terrain Bahloul qui fait preuve d’une grande disponibilité à évoluer dans les postes voulus par son entraîneur Bouarata, est dans On parle du l’attente de son rétablisseretour d’Efossa ment. Il a dû quitter ses coet Dahmane équipiers dans la rencontre Tout porte à croire que du Mouloudia de Saïda les deux éléments cluaprès à peine une demi bistes, Efossa et l’attaheure de jeu. La cause étant quant Dahmane, seraient sa blessure au niveau du sur le point de regagner genou et on parle d’une séle groupe dans les meilrieuse entorse. Dès son releurs délais possibles. tour à Batna, le joueur a dû Beaucoup de supporters prendre contact avec son souhaitent leur apport médecin pour être mieux dans le match prochain. fixé sur son état. Il a confié : Reste que pratiquement «Je ressens encore une très il est difficile de concevive douleur au genou et je voir ou d’admettre leur ne peux me prononcer pour utilisation ne serait-ce le moment. Il va falloir pasque partielle et ce, pour ser des radiographies dans une affaire de préparal’immédiat. Mon souhait setion physique. La confurait de ne point perdre ension qui règne autour de core du temps et rester au la gravité de leurs blesservice de mon équipe. Au sures, reste un sujet tabou pour l’administration vu du calendrier, nous alclubiste. D’où beaucoup de réserves autour de leur lons avoir besoin de toutes participation supposée au prochain match. Seul le nos ressources humaines staff technique serait en droit de prendre les décipour aligner le meilleur sions nécessaires en pareil cas. onze possible et être performants à cent pour cent. Ce On commence à évoquer le n’est qu’à cette condition que mercato l’on serait à même de nous Il semblerait que du côté du directeur sportif, hisser au classement général les prévisions du mercato seraient d’ores et déjà et croyez-moi, nous en dégagées. Il reste évidement à voir avec le staff avons les moyens. A Saïda, technique et plus particulièrement avec l’entraînous avons bien réagi et neur Bouarata afin de se faire la meilleure idée cela va nous servir pour les possible. Le tout serait de voir dans quel état va matchs prochains qui sont terminer le groupe cette phase aller et surtout si difficiles et indécis à la fois. les objectifs assignés seront atteints pour la seIl faut y croire et nous le faiconde phase. Là, plusieurs interrogations se posons en groupe.» Concersent d’elles-mêmes tant dans le camp des nant sa blessure, l’on croit supporters que celui des membres dirigeants et savoir qu’il serait sur le autre staff technique. Une adhésion sur cela serait point de prendre une sela bienvenue pour aspirer à repartir de plus belle maine de repos accompadès l’entame de la seconde partie du championnat. gnée de soins intensifs.

portée du gardien de Saïda. Ce qui confirme qu’il reste l’auteur de ce but en portant à deux ses réalisations depuis qu’il est au club.

«J’espère revenir au plus vite !»

Tahar Aggoune

ASK

La direction répond à Hourrabi D
ans une conférence de presse tenue hier dans les locaux du club, les actionnaires et les dirigeants de l’ASK, en l’occurrence Laïfaoui, Dib et Mahdioui, ont tenu à répondre aux accusations graves portées par l’ancien président et actionnaire Hourrabi qui, rappelons-le, a traité les responsables actuels de malhonnêtes et de tricheurs.

Laïfaoui : «Hourrabi a laissé une dette de plus de 800 millions et ose dire qu’il a déboursé 10 milliards !»
Le président par intérim du conseil d’administration, Laïfaoui, a fait savoir que leur démarche d’hier entrait dans leur droit de réponse. Il commença son discours en ces termes : «Son bilan, il nous l’a donné après six mois après avoir démissionné, en plus il a été refusé du moment qu’il a été établi par un comptable privé et qu’il a payé de son propre argent. En outre, il a évincé tout le monde, moi en premier, car je ne voulais pas de lui en tant que président dès le départ. Il faisait tout ce que bon lui semble dans la gestion du club. Il signait tous les documents et occupait tous les postes de la société. Il a détruit trop de choses, malheureusement lors de son mandat. Et cela sans parler des dettes qu’il a laissées avec un chiffre qui dépasse les 800 millions et il ose déclarer qu’il a déboursé de sa poche 10 milliards ! Qui va croire une telle histoire ? Les recettes de stade des quatre derniers matchs n’ont jamais été déposées à la banque, ce qui est grave aussi.»

Dib : «Nous ne sommes pas des régionalistes»
Le président Dib qui a pris les commendes juste après Hourrabi l’année dernière semblait touché par les propos et les attaques de Hourrabi qui l’a ciblé personnellement. Cette fois, Dib a décidé de tout déballer et d’expliquer certaines choses qui vont apporter d’autres vérités sur le pourrissement de cette affaire qui se dirige directement vers les tribunaux. Le premier point abordé concerne le registre du commerce où on a déjà mentionné sur ces mêmes colonnes que le nom de Hourrabi a été effacé et remplacé par Dib. Voilà la raison : «C’est la wilaya de Constantine qui est responsable de ce détail. Ils nous ont demandé qui a été élu président. Donc, ils étaient obligés d’effacer le nom de Hourrabi. S’il veut connaître les détails, il n’a qu’à se présenter à la chambre de commerce de la ville.» l’équipe est dans les ultimes rencontres de la phase aller. Il veut détruire l’ASK et, sincèrement, on en marre de lui. Nous, on veut travailler dans la sérénité afin de préserver la vie du club. Personnellement, j’ai tout fait pour régler les dettes qu’il a laissées. Je peux vous assurer qu’aujourd’hui, personne ne doit un centime au Khroub de décembre 2010 à novembre 2011.»

Son bilan contient même 3 kg de courgette et des pizzas !
Selon un document présenté à la presse présente, on pouvait lire dans le bilan qu’a remis Hourrabi à la direction des faits qu’on ne verra jamais dans les bilans des clubs de Ligue 1. On pouvait lire les prix de 3 kg de courgette et aussi les dépenses pour 10 moules de pizza et aussi des cannettes de jus et gâteaux. Cela a fait rire toute l’assistance présente à la salle de conférences. Abdou Henine

personne qui voulait témoigner lors de cette conférence de presse n’était autre que l’act ionnaire Mahdioui qui dira en substance : «J’étais le seul qui pu trav aille rien au foot. Il ne parlait que du regis r avec lui car il comprenait tre liards. Il a même commencé à contacte de commerce et des 10 milr rents cadres du pays pour les récupére ses connaissances et les différ au plus vite. Quant au registre de commerce, il le gardait chez lui, telle «Tout est calculé de men personne. Les survêtements et beaucoup t qu’il n’avait confiance en sa part pour détruire de lots sportifs prenaient la direction de son domicile au lieu d’êtr e déposés au magasin du club. l’équipe» D’autre part, il faisait la pluie et le beau «Je peux vous assurer qu’il fait geait qui il veut et quand il veut. C’est temps. Il nommait et délole pire président que le club a tout cela pour déstabiliser le club eu.» Abdou Henine et créer des problèmes, alors que

Mahdioui : «Dès le départ, son souci était les 10 milliards et le registre de commerce» La troisième

«Je me retire de la présidence officiellement et je ne le lâcherai jamais»
Dib, comme on le savait déjà, est démissionnaire de son poste de président du conseil d’administration. Il nous a confirmé cela hier. Le prochain élu sera connu juste après le match contre le CAB. Seulement, Dib a juré qu’il ne lâchera pas Hourrabi car il a dépassé les limites dans ses attaques : «Je ne ferai jamais de commerce avec ce Hourrabi. Je n’utiliserai jamais le registre de commerce du club. Il a dépassé toutes limites avec ses propos déplacés et infondés. Je vais le poursuivre en justice. J’en ferai une affaire personnelle.»

18

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil Ligue 1

MCS

Rouabah motive

Abdellaoui a raté la première séance d’entraînement

présente pour cette première séance de seqqLa presque totalitéaudes joueurs du MCSlaétaity maine qui s’est déroulée stade 13-Avril-1958. Il avait pourtant un absent de marque, le milieu récupérateur, Abdellaoui, qui devra s’en expliquer auprès du coach et des dirigeants du MCS qui n’étaient pas très contents.

ses joueurs
de l’équipe en étant sereins et tâcher de ne pas faire les mêmes erreurs que samedi dernier.» toire mais il ne faut pas se focaliser sur la défaite face à l’USMA. Certains ont pris les directives à la légère et le MCS n’a pas réussi le déclic pour renouer avec la victoire. Il faut tout oublier et ne penser qu’au reste du championnat. L’essentiel est de garder le moral pour la suite du championnat.» que le MCS se trouve dans la deuxième moitié du classement mais avec un ou deux bons résultats, tout peut basculer. Déjà, en début de saison, nous sommes passés par une petite période de doute mais le MCS en est sorti indemne.»

Hier, biquotidien au programme

imanche aprèsmidi, l’entraîneur du MCS était présent pour la première séance d’entraînement. Avant d’entamer le travail, il a réuni ses joueurs au milieu du terrain pour revenir sur le match face au CSC et cette mauvaise série qui secoue le club, basant son discours sur le plan moral car il sait que l’équipe a pris un sérieux coup après le match nul à domicile face au CSC.

D

«Vous devez tourner la page du match face au CSC»
Dès l’entame de son discours, Toufik Rouabah est revenu sur le dernier match face au CSC : «Il est toujours difficile d’accepter un faux pas à domicile. Le match face au CSC était très important pour l’équipe afin de se ressaisir mais, malheureusement, vous n’avez pas pu arracher ce succès tant attendu. Il y avait des insuffisances sur plusieurs plans et vous êtes passés à côté du sujet durant la deuxième période, mais c’est la loi du football. Le match face au CSC, c’est du passé et vous devez tourner cette page et ne penser qu’aux prochaines rencontres car on doit songer à l’avenir

y a de la qualité chez vous. Le plus important est d’avoir confiance en vos capacités. J’ai misé sur vous et je sais que je ne me suis pas trompé. Un sursaut d’orgueil de votre part prouvera à tout le monde que les derniers mauvais résultats ce n’était qu’un accident de parcours. Donc, tout dépendra de votre réaction lors des prochains matches. Moi, je suis sûr que vous allez relever le défi et mettre fin à cette mauvais série.»

d’entraînement, le mier responsable à barre technique du MCS qqPour ce deuxièmelajour première consacréepre-a programmé deux séances. La au volet physique en salle pour une séance de musculation et la seconde au volet tactico-technique.

Mebarakou devra signer au mercato

repris les entraînements il y une semaine en qleqL’arrière central,aMebarakou, qui asolo a intégré groupe lundi dernier. Ce défenseur rendra sûrement d’énormes services à cette équipe de Saïda et, normalement, il signera son contrat avec le MCS dès ce mercato hivernal du moment que Rouabah veut à tout prix renforcer le compartiment défensif qui n’a pas donné entière satisfaction.

«Il faut garder le moral pour la suite du parcours»
«Ce match nul a laissé des traces sur le plan moral et personne n’a accepté ce mauvais résultat à domicile surtout que nous avons beaucoup misé sur cette confrontation pour arracher les trois points. Le plus important, c’est de garder le moral pour la suite du parcours et tout redeviendra comme avant. Je sais que vous avez les moyens de vous racheter. Vous avez fait deux faux pas à domicile car vous avez été très affectés quand l’arbitre vous a privés d’une vic-

«Dorénavant, le MCS devra être intraitable à domicile»
«La situation du MCS n’est pas du tout confortable mais une réaction de votre part est plus que nécessaire. Pour assurer notre maintien en Ligue1 professionnelle, on devra faire un bon parcours et on doit commencer ici à Saïda où, dorénavant, aucun point ne devra être cédé. Le MCS doit être intraitable à domicile, devant son public. Les clubs qui viendront ici n’auront rien à espérer car vous avez les moyens de les battre et je suis sûr que vous serez à la hauteur de cette mission.»

Kechamli Kadda en route vers Saïda

le de porter les couleurs du MCS, contacté les qàqKadda Kechamli, qui a émisparvœudirigeants, était Saïda pour entamer lundi soir les négociations. Les pouparlers entre les dirigeants du MCS et Kechamli ont duré plus de deux heures et finalement les deux parties se sont mises d’accord. Le joueur sera à Saïda la semaine prochaine, juste après la rencontre face au à l’ESS, pour régler quelques détails sur le plan financier et signer un contrat d’une durée de 18 mois.

«Rien n’est encore joué en championnat»
«Je sais que ce faux pas face au CSC a laissé des traces mais, même si nous n’avons pas réussi à renouer avec la victoire chez nous, le championnat est encore long et rien n’est encore joué ni pour le titre ni pour la relégation. La situation de notre équipe n’est pas confortable du moment

«Vous avez les moyens de redresser la barre»
«Le MCS est dans le bas du tableau après trois mauvais résultats. C’est une réalité, mais ce n’est pas la fin du monde car nous n’avons pas encore terminé la première phase du championnat et il reste assez de matches à jouer et beaucoup de points à prendre. Je suis sûr que le groupe s’en sortira car il

Mechiche : «Personne ne m’a contacté pour diriger le MCS»

Nous avons pris attache avec Mechiche dont le nom le MCS à la qqde Rouabah a: circulélupour dirigerAli que j’avais place «J’ai dans la presse été contacté par le MCS et, par le biais de votre journal, je nie tout contact avec les dirigeants de cette équipe. Personne ne m’a contacté pour diriger l’équipe de Saïda et je souhaite bon courage et bonne continuation à mon collègue Rouabah qui a besoin de soutien.»

Amar Bensadek

A. B.

WAT
près avoir bénéficié d’une seule journée de repos, après le match face à l’ASO, les coéquipiers de Boudjakdji ont repris, avant-hier, le chemin de l’entraînement en prévision de la prochaine journée qui les mettra aux prises avec le MC Alger. Une rencontre difficile et importante pour les Blanc et Bleu qui espèrent finir la phase aller en beauté. Alors qu’on parlait de lui partant, après les incidents qui sont survenus après le match de l’ASO, le premier responsable à la barre technique était bel et bien présent à la reprise, dirigeant le plus normalement du monde la séance qui a eu lieu en forêt. Les supporters ainsi que tous les proches du club tiennent énormément à Amrani qui, malgré les cinq mauvais faux pas à domicile, effectue du bon travail avec le club qui commence petit à petit à retrouver sa vitesse de croisière.

A

Amrani toujours

à Tlemcen d’autant plus que tous les moyens sont réunis pour que notre préparation soit réussie.»

à son poste

Un meneur de jeu et un ailier gauche, les priorités du club
Toujours dans la perspective du recrutement en prévision du prochain mercato, une source proche de la direction du WAT nous a révélé que les dirigeants songent à recruter un meneur de jeu et un ailier gauche. Cela prouve que le staff technique a exigé un renforcement du compartiment offensif qui, faut-il le dire, ne fonctionne pas correctement.

Benmeghit : «Je suis prêt pour le Mouloudia»
Ayant contracté dernièrement une blessure, Benmeghit, qui a repris avant-hier les entraînements, semble prêt pour le prochain match du championnat contre le MC Alger. A ce sujet, il dira : «El Hamdoulillah, je ne ressens plus de douleur. La preuve, je me suis entraîné le plus normalement du monde avec le groupe. De ce fait, je suis prêt à reprendre ma place, samedi, contre le Mouloudia d’Alger. Toutefois, je tiens à vous dire que cette partie est vraiment difficile d’autant plus que le Doyen a perdu son derby contre le CRB. Cela veut dire que les Mouloudéens vont entamer la partie avec la rage de vaincre. Nous allons faire de notre mieux pour revenir avec un bon résultat.» M. A.

Sidhoum, Mazouzi et Mebarki absents
Cette séance de reprise a enregistré l’absence de trois éléments. Il s’agit de Sidhoum, Mazouzi et Mebarki. Le premier, qui a contracté une déchirure contre le NAHD, a bénéficié de deux mois de repos, tandis que le deuxième n’a rallié la ville des Zianides qu’hier. En ce qui concerne Mebarki, qui a contracté une blessure contre l’ASO, celui-ci se contente de quelques

séances de soins avant de reprendre de nouveau l’entraînement.

Le stage pourrait se dérouler à Tlemcen
Même s’il est encore tôt pour évoquer le sujet du stage d’intersaison, puisqu’il reste

encore trois journée à livrer, nous avons appris d’une source fiable que le stage pourrait avoir lieu à Tlemcen. A ce sujet, le premier responsable du club, Yahla, dira : «On va effectué un stage, mais nous n’avons pas encore choisi l’endroit. Il se pourrait qu’il ait lieu ici

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup difficile USMB A trois jours du choc contre le MOB

19
Accusé d’avoir levé le pied face à la JSS
Abdouni exclu de l’effectif
Le Buteur revient sur les tenants et les aboutissants d’une affaire qui a mis en émoi la paisible ville des Roses et sa région.

Quelle équipe pour gagner

et sortir de l’impasse ?
e onze blidéen qui se présentera à l’appel de l’arbitre ce vendredi pour le match contre le MOB sera sans surprise. Abdouni exclu du groupe, ce sera Khelladi, qui affiche ces derniers temps la grande forme, qui sera dans la cage. L’entraîneur des gardiens nous a dit que son poulain était fin prêt et qu’il n’y a aucune raison pour qu’il ne fasse pas du bon boulot. Le portier blidéen pourra compter sur une défense pour le moins renforcée. Il y a fort à parier que le coach blidéen va adopter un système de jeu où la prudence sera de mise. Amrouche alignera une paire axiale composée de Naamani et de Defnoun. Ce match face au MOB se gagnera …ou se perdra, d’abord au niveau de la zone intermédiaire. L’équipe qui sera présente dans les duels dans cette zone sensible du jeu aura fait un grand pas vers la victoire.

L

Les faits :
Des buts «évitables», pensent certains
On jouait la 36e minute du match JSS-USMB et cette dernière menait à la marque suite à un but de Haddou. Suite à un centre aérien, Abdouni renvoie mollement le cuir qui sera repris victorieusement par un attaquant local. Cette égalisation sera suivie d’un second but, à quelques minutes de la fin du match. Complètement « évitable », pensent certains.

Il a été sermonné à la fin du match
Amrouche sermonnera vertement Abdouni à la fin de la rencontre. Ce qui laisse prévoir que cela ne sera pas sans suite et que le coach blidéen ne fera aucun reproche aux autres joueurs. Cela ne s’arrêtera pas là puisque Zaïm montera dans le bus juste avant le retour vers Blida et il dira « ses quatre vérités à Abdouni.

Haddou et Mellika à la pointe de l’attaque
Côté blidéen, Kibia et Belloucif auront à harceler les dépositaires du jeu bejaoui. Ceci permettra à Belkheir, le meneur de jeu, d’avoir une certaine liberté de mouvement. Les deux joueurs qui seront les fers de lance de la formation blidéenne

ce vendredi face au MOB seront Haddou et Mellika. Ces deux éléments, qui, manifestement, sont actuellement les attaquants les plus percutants, auront à faire parler la poudre. En cas de défaillance, Amrouche dispose de Hamia, qui n’est pas au top sur le plan physique mais qui pourrait, en entrant en cours de jeu, faire la décision.

nous dira qu’il dépendra de beaucoup du mental des joueurs. «J’ai dit à mes joueurs que dès le prochain match, ce sera un tout nouveau championnat qui débutera pour nous et il faut faire abstraction des rencontres disputées jusque-là. Les choses sont claires et tout le monde sait ce qu’il lui reste à faire. Il y a un certain nombre de points à engranger et ce sera là notre principal objectif ».

Apporter les correctifs nécessaires…
Pour ce qui est de l’avenir de l’équipe, le technicien blidéen

…Et éliminer les nombreux défauts
Pour ce qui est de la manière qui sera utilisée pour atteindre

cet objectif et ce match face au MOB qui se profile à l’horizon, Amrouche nous dira : «Il nous faut apporter des correctifs et débarrasser l’équipe des nombreux défauts qui l’ont empêchée de réaliser les résultats escomptés. Il y a aussi un certain état d’esprit à installer chez les joueurs qui auront à reprendre confiance en eux». Le coach de l’USMB espère que tous ses conseils seront bénéfiques. «L’une des qualités de mes joueurs est qu’ils sont réceptifs et je suis convaincu que mon message est passé». Slimane B.

Zaïm : «C’est une décision mûrement réfléchie»
Comme décrit dans notre précédente édition, c’est Zaïm en personne qui se rendra à l’entraînement pour informer Abdouni qu’il ne fait plus partie de l’effectif et qu’il doit quitter le club sur le champ. C’est ce que fera immédiatement Abdouni sans broncher. « J’ai renvoyé Abdouni car j’estime, en mon âme et conscience, que quelque part il a trahi les couleurs qu’il était censé défendre. La direction du club a des preuves formelles que ce joueur était de connivence avec certaines personnes de Béchar pour faciliter la tâche au club local. La décision de renvoyer Abdouni a été mûrement réfléchie et elle n’a pas été prise sur un coup de tête». C’est ce que nous dira en substance le boss blidéen.

Haddou out face au MOB
La nouvelle est tombée avant-hier. Haddou doit se résigner à porter le plâtre durant la semaine à venir. Le joueur pensait que la blessure à la cheville qu’il a contractée vendredi passé était bénigne. Le médecin qui l’a examiné lui a prescrit en plus de la pose d’un plâtre un repos de dix jours.

Abdouni : «J’ai la conscience tranquille»
Bien sûr et cela se comprend, ce n’était pas du tout simple d’entrer en contact avec Abdouni qui, quelques heures avant, avait été renvoyé de l’effectif. Nous y sommes quand même parvenus et le désormais ex-portier de l’USMB nous dira ce qui suit dans l’entretien qu’il nous a accordé. Avant toute chose, dans quel état d’esprit êtes-vous ? Je suis abattu car on m’a accusé injustement d’avoir facilité la tâche à l’adversaire et d’avoir, quelque part, trahi mes coéquipiers. Expliquez-vous On m’a reproché d’être responsable sur les deux buts encaissés face à la Saoura. Il faut savoir que sur le premier, il y a eu des erreurs de placement des défenseurs, ce qui arrive dans tous les matchs. Sur le second but, j’avais le soleil dans les yeux et j’ai mal apprécié la trajectoire du ballon. Je voudrais, si vous le permettez, ajouter quelque chose. Laquelle ? Ecoutez, si vraiment il était dans mes intentions de donner la victoire à l’adversaire en contrepartie d’une somme d’argent ou autre, je l’aurais fait lorsque je portais les couleurs de l’USMH, de l’USMA etc. D’un autre côté, les gens oublient que j’ai évité à plusieurs reprises la défaite à mon équipe cette saison. Est-il vrai que vous avez demandé à votre président de vous sanctionner financièrement ? Exact, mais c’était avant que la décision de mon renvoi ne soit prise. Je me trouvais dans le bus avec mes coéquipiers et le président m’a reproché d’avoir failli sur les deux buts encaissés. Je lui ai répondu que s’il était vraiment convaincu de cela, il n’avait qu’à me sanctionner financièrement. Que comptez-vous faire maintenant ? Cela dépendra de la direction du club. Je pense que celle-ci va me délivrer ma lettre de libération et il y a de fortes possibilités que je termine la saison dans un autre club. Je dis cela, mais en réalité, il faut que je réfléchisse à tous ces évènements à tête reposée. Qu’avez-vous à ajouter ? Tout simplement que j’ai la conscience tranquille. Je n’ai pas trahi mes coéquipiers et l’équipe. Le destin a voulu que mon aventure avec l’USMB se termine de cette manière et c’est regrettable. Entretien réalisé par

Slimane Baghdali

Si Ahmed et Telbi aux soins
Deux joueurs ne se sont pas entraînés avant-hier avec le groupe. Il s’agit de Si Ahmed et de Telbi qui sont tous deux blessés. Ils ont eu tous les deux une séance chez le kiné du club.

Les autres joueurs récompensés
A mes yeux, ce match face à la Saoura vous l’avez gagné et c’est l’un de vos coéquipiers qui a réduit vos efforts à néant», dira Zaïm à ses joueurs. Aprés cela, un dirigeant remettra à chacun des participants au match face à la Saoura une prime d’un montant de quatre millions de centimes. Slimane B.

Defnoun grippé
Le défenseur central blidéen Defnoun ne s’est pas entraîné avant-hier. Il était quand même présent au stade, mais en tenue civile. Renseignement pris, il nous dira qu’il souffrait d’une forte grippe.

Ils ont manqué de respect aux supporters
Hamia et Mokhtari sanctionnés
Les faits se sont déroulés à la fin du match perdu par les Blidéens à Béchar face à la JSS. A la sortie du stade, des supporters de l’USMB qui avaient fait le déplacement se sont rapprochés des joueurs pour leur demander des explications. Selon un dirigeant, Hamia et Mokhtari auraient usé de propos grossiers. D’ailleurs, ces mêmes supporters se sont rapprochés de Zaïm pour lui faire part de leur mésaventure. Le président blidéen promettra des sanctions. Celles-ci sont tombées avant-hier. Une ponction de quinze millions de centimes sera effectuée sur le salaire de chacun des deux joueurs.

La méfiance est de mise
Les Blidéens joueront ce vendredi le premier d’une série de matchs qui sont très importants pour leur avenir. Ils auront à recevoir l’équipe du MOB, qui ne viendra pas du côté de la Mitidja en touriste. D'ailleurs, le coach de l’USMB avoue qu'une victoire sur cette équipe permettrait de chasser le doute. Il précisera qu’il faut essayer de faire mieux que lors des derniers matchs. Il ajoutera que le problème est que l’équipe risque de craquer en cas de conjoncture défavorable, ce qui est dû surtout à un manque d’expérience.

Prendre le large au plus vite
La mission des Blidéens est claire. Ils doivent prendre un peu plus le large au classement puisque lors de la prochaine journée, certains de leurs poursuivants se rencontrent directement. Malgré un contexte défavorable, les Blidéens ont réussi à renverser la vapeur à certaines occasions. Une très belle opération dans leur quête de points et de places au classement. L’équipe de Blida a finalement été bien inspirée de ne pas se contenter de défendre et de s'accrocher jusqu'au bout pour décrocher des victoires. Elle se doit d’agir ainsi dans le proche avenir pour quitter la queue du peloton.

S.B.

20 RCK

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil Ligue 2

PAC
ne méritait pas un tel sort. Il faut oublier ce match et penser à rectifier le tir à l’avenir. A commencer par le prochain match contre l’OM… Nous ne perdons pas de vue que ce match se déroulera à Médéa. Cela ne sera pas facile contre une équipe qui traverse une période délicate. Nous allons nous battre pour ne pas rater ce rendez-vous. Nous serons condamnés à éviter un mauvais résultat car cette rencontre est déterminante pour la suite du parcours. A présent, nous sommes en train de peaufiner notre préparation et se préparer comme il se doit pour le match de vendredi qui sera imprévisible. Pensez-vous que votre équipe est capable de se racheter lors de son prochain déplacement à Médéa ? C’est ce que nous voulons réaliser malgré toutes les contraintes et nous avons l’équipe pour cela. Il nous faut bien sûr travailler et surtout améliorer certaines choses. Il faut continuer à se battre et surtout croire en nos chances jusqu’au bout. L’entraîneur a-t-il mis l’accent sur ce côté-là ? Bien évidemment. Notre entraîneur nous a demandé d’oublier tout nos différends et se concentrer au maximum sur le prochain match contre Médéa. Il faut redoubler d’efforts et s’armer de volonté pour sortir la tête de l’eau. L’entraîneur n’a pas hésité à nous galvaniser et a effectué un énorme travail psychologique. Il a insisté sur la concentration et l’application de son dispositif à la veille du
match face à l’OM. Youcef Mimoune

Illoul : «On se rattrapera»
Voulez-vous nous parler de ce faux pas concédé à domicile contre l’USMBA ? Ce n’est pas facile de digérer un échec lorsque l’équipe réussit une belle prestation. Nous avons fait un bon match et fourni beaucoup d’efforts avec à la clé un but et un penalty raté. Nous sommes arrivés à créer plusieurs occasions. Nous avons encaissé un but contre le cours du match, ce qui nous laisse un sentiment de frustration. C’est vraiment rageant de laisser filer deux précieux points, mais ce n’est pas la fin du monde car il nous reste encore d’autres rencontres à jouer. On se rattrapera à l’avenir, c’est promis. Peut-on avancer que l’USMBA n’était pas supérieure à vous ? Effectivement. Je suis persuadé que nous avons raté un succès amplement mérité. Ce nul ne reflétait guère la physionomie de cette rencontre. J’estime que notre équipe

Les négociations avec Hamadou se poursuivent
Selon une source proche du club, les négociations avec l’exmilieu de terrain du CSC Yacine Hamadou ont déjà commencé il y a quelques jours. Sans club cette saison, Hamadou semble intéressé par l’offre du Paradou. D’après la même source, le joueur est sur le point de signer son contrat, il ne reste que de petits détails à réguler. Le joueur, avec sa grande expérience, pourra apporter beaucoup de choses à la jeune formation du Paradou.

Chibane reste dans la cible
L’autre joueur que le PAC est intéressé par ses services, reste lui aussi dans la cible. En effet, les responsables insistent pour Youcef Chibane, mais pour l’avoir, il faut passer par la direction de l’USMH, puisque le joueur est lié par un contrat jusqu’en juin 2012. De son côté, le joueur est lui aussi intéressé par l’offre du PAC, car dans son équipe, il n’a pas eu la chance de jouer et il est conscient qu’au PAC on donne plus de chance aux jeunes joueurs.

Le staff technique motive ses troupes

A

l’issue de la reprise des entraînements à Bouchaoui, le staff technique du RCK s’est réuni avec ses joueurs pour les motiver et les inciter à fournir les efforts nécessaires pour sortir vainqueurs de la confrontation qui les opposera vendredi à l’OM. En dépit de la difficulté des Koubéens, Boufenara a voulu dissiper la pression qui pesait sur les

épaules de ses joueurs. L’entraîneur du RCK s’est montré lui-même confiant et optimiste pour rassurer ses poulains, même si au fond de lui-même il redoute cette confrontation, comme il l’avait confié à ses proches. « Il s’agit d’un match comme tous les autres et vous devez éviter toute pression inutile. Je suis convaincu que vous allez réussir une belle rencontre,

car si vous allez produire la même prestation que celle fournie face au MOB, nous allons sans aucun doute gagner ce match. Seulement, il faut être efficaces devant les buts adverses et solides derrière. Je vous demande de rester concentrés tout au long de la rencontre et vous montrer vigilants pour éviter toute mauvaise surprise. Nous allons certes évoluer devant une

grande pression, mais on doit absolument éviter d’encaisser en début de rencontre ». C’est ainsi que s’est adressé le coach koubéen à ses joueurs. Par ailleurs, Boufenara s’est montré exigeant et n’a pas hésité à demander à ses joueurs de se racheter et renouer ainsi avec la victoire. « Vous pouvez aisément réussir un sursaut d’orgueil et revenir avec un bon résultat. Il faut réussir un ré-

sultat probant, peu importe la façon d’évoluer », dira l’entraîneur des Vert et Blanc à l’encontre de ses poulains. D’autre part, Boufenara reste optimiste de voir Berguiga et Benchérifa ou encore Ait Ali donner entière satisfaction vendredi après-midi contre Médéa.

Youcef M.

Zetchi relance Lemhane
Toujours dans le volet des recrutements, le président du PAC a relancé le jeune joueur kabyle, et dans un entretien qu’il nous a accordé dans nos précédentes éditions, il nous a affirmé qu’il prêt à porter le maillot du PAC, si son président Hannachi lui donne sa lettre de libération. Pour rappel, Lemhane est lié à la JSK jusqu’en 2014.

OM Une réaction s'impose

L

a déception de la défaite concédée, vendredi dernier, face au MSPB digérée, les gars du Titeri ont repris, dimanche matin, le chemin des entraînements au stade Si-Hamdane avec comme nouvel objectif le prochain match face au RC Kouba. Cette séance d'entraînement a été marquée par l'absence de plusieurs joueurs en raison de blessures pour certains et sans raison pour les autres. Six autres joueurs ont raté la reprise des entraînements. Il s'agit de Sahraoui et Benmedour tous les deux blessés lors du match contre Batna. Les autres qui n'ont pas pris part à cette séance d'entraînement sont Zeroukat, Bacha, Niyati et Belhani. Ces deux derniers devaient reprendre hier le chemin des entraînements. Conscients de la situation actuelle de l'équipe, les coéquipiers de Mo-

face au RCK L
krane doivent se ressaisir très rapidement afin de ne pas perdre trop de terrain sur le peloton de tête : «Nous n'avons pas d'autre choix que d’obtenir un résultat positif ce vendredi face au RCK. Nous devons renouer avec le succès pour espérer rester toujours en contact avec le peloton de tête», s'accorde à dire un groupe de joueurs médéens. tés à terminer le match. Nous avons appris que la blessure de Raiet n'était pas méchante et qu'il sera prêt face au RCK, par contre, Benmedour est incertain.

USB Merouana à quitte ou double
la poussière. La bande à Khalfa souhaite bien sûr remporter les 3 points pour faire oublier ses déboires et quitter cette place de cancre de la classe, mais les moyens de se surpasser, de se créer les occasions de buts, ou de garder la tête froide à l'approche de la zone de vérité, manquent énormément à cette équipe biskrie. Il va sans dire que si l'USB ne fait pas attention à la marche ce week-end, elle risque de perdre définitivement pied.

e match face à Merouana se jouera sous haute tension. D’un côté, le club aurasien entend faire de cette rencontre une envolée avant la fin de l'aller et de l'autre, Biskra à la recherche du moindre point pour se relever de

T. S.

Il pourra être prêté
D’autre part, on a aussi appris que le président Hannachi pourra prêter son joueur au Paradou, puisqu’à la JSK, il n’est même pas convoqué pour rester sur le banc. Cette idée pourra donner au joueur une chance de jouer et prouver ses compétences au Paradou.

Hafid et Elfar intéressent les Médéens
Après la mauvaise entame de la saison, les responsables de l'OM songent de plus en plus à renforcer les rangs de l'équipe par des joueurs d'expérience lors du prochain mercato. A en croire une source autorisée, les noms de Hafid et Elfar figurent sur le calepin des dirigeants médéens. Une situation délicate des deux joueurs dans leur club, l’attaquant de Biskra à de fortes chances de jouer à l'OM, tandis que le Nahdiste ne sera certainement pas contre l'idée de jouer à l’OM, lui qui ne joue pratiquement plus au NAHD.

Walid Bouzidi (attaquant)

«Il y a des chances de sauver le club»
Le longiligne attaquant qui a trop longtemps gardé le banc, se retrouve titulaire sous l'ère Khalfa qui a accordé au jeune Biskri toute sa confiance.

Raiet et Benmedour à l'infirmerie
Deux joueurs de l’OM ont raté les premières séances d'entraînement de cette semaine, il s'agit de Raiet et Benmedour qui, juste avant le début de l'entraînement, se sont dirigés vers l'infirmerie vu qu'ils ont été blessés aux adducteur lors de la dernière rencontre face au MSPB pour Raiet et sur le visage (les dents) pour Benmedour et ont éprouvé des difficul-

H. Benmouloud

Walid, comment s’est faite la reprise ? On essaie de remonter la pente malgré nos blessures. Votre groupe ne gagne plus, comment expliquez-vous cette situation ? D’abord, on a perdu tous les cadres de l’équipe ajouté à cela les dettes du club qui ont fait fuir même les joueurs locaux vers d’autres clubs. La préparation approximative entamée au début de cette saison et les faibles

recrutements ont donné ce résultat. Que pensez-vous des jeunes qui sont à vos côtés ? Ils sont pas plus mauvais que d’autres, on les a vus face à Médéa, face à l’ASMO, Blida, l’USMAn et face au CABBA, ils n’ont pas démérité mais il y a ce facteur chance, cette pression de gagner à tout prix, et ces incohérences de l'arbitrage, qui nous a très souvent lésés qui faussent nos efforts. Le prochain match sera un tournant pour vous, non ? C'est un match qu'il nous faudra gagner coûte que coûte. Si on réussit notre coup, on décollera de cette place. Avec 7 points, nous essaierons

de glaner d’autres et aller jusqu'à 10 ou 11, pour terminer avec un nombre de points appréciables cette phase aller. Comment voyez-vous l'avenir de votre équipe ? Je pense que si les dirigeants nouveaux qui parlent de renforts au mercato mettent le paquet, on pourra encore avoir des chances de sauver l’USB. Cependant, je pense qu'il vaut mieux recruter du côté des joueurs biskris qui sont dans d’autres clubs et qui se sentent mal à l’aise. Ils connaissent bien le club. Les Tréa, Heriet, Merezga et autres Boutria, Amrane, peuvent apporter le plus attendu d'eux. T. S.

Aggoune rétabli
Absent lors des deux dernières rencontres de son équipe, le latéral gauche Fares Aggoune est rétabli de sa blessure. En effet, le joueur a rejoint le groupe dès la séance de reprise. Il pourra reprendre sa place de titulaire dans la prochaine rencontre, mais la décision revient à son entraîneur qui tranchera entre lui et Bitat en fin de semaine.

Khalil Y.M.

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil Ligue 2

21 SAM
La rencontre contre la JSS se jouera à Tighenif

ASMO
Baghor Merouan :

«Ceux qui recrutent au Mouloudia doivent s’occuper de leur équipe» D
recrutent au Mouloudia ont fait du bien pour leur club ? Si tel était le cas, je serai alors prêt à les aider. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Donc, qu’ils s’occupent de leur équipe et nous laissent travailler en paix». En clair, Merouan affirme qu’aucun de ses joueurs cadres ne sera libéré lors du est optimiste pour l’avenir de l’équipe», nous a déclaré Merouan et de nous ajouter qu’il n’a jamais pensé à se séparer de son coach : «L’idée de se séparer du coach n’a jamais effleuré mon esprit. Comme je vous l’ai déjà dit, Benchadli a notre confiance». Voilà qui devra rassurer l’ancien driver de l’ES Mostaganem qui ressent une grande pression sur les épaules ces dernières semaines.

«Je suis en contacts très avancés avec trois joueurs»
A l’approche de l’ouverture du marché hivernal des transferts, l’ASMO cherche de nouveaux joueurs pour se renforcer en prévision de la seconde manche du championnat. Pour Baghor Merouan, l’équipe va se renforcer par cinq nouveaux joueurs lors du prochain mercato : «Il est clair que notre équipe a besoin de nouveaux joueurs lors du prochain mercato. Nous avons des noms en tête mais nous préférons ne pas les dévoiler pour le moment. Ce qui est certain, c’est que l’ASMO va avoir cinq nouveaux joueurs lors du prochain mercato». Baghor Merouan nous a fait savoir qu’il est déjà en contacts très avancés avec certains éléments : «Je suis en contacts très avancés avec trois joueurs dont deux évoluent dans des équipes de ligue1. Nous allons faire notre possible pour procéder à un bon recrutement lors du prochain mercato». Pour ce qui est des libérés, Baghor Merouan nous dira : «Il est tout à fait clair que nous allons libérer certains joueurs. Pourquoi garder ceux qui n’ont pas donné satisfaction jusqu’à présent. Il est donc préférable de les laisser partir jouer ailleurs et gagner plus de temps de jeu».

u moins c’est ce qu’a laissé entendre la commission d’homologation présente lundi dernier au stade Ouali-Mohamed. En effet, et constatant de visu que le stade est toujours en chantier, ladite commission n’a pas voulu se prononcer sur le déroulement de la rencontre SAM-JS Saoura à Mohammadia, l’étalage du sable sur la surface en tartan a quelque peu gêné l’avancée des travaux qui, selon ces responsables, sont en avance par rapport aux délais prévus, le sable étant toujours mouillé suite aux dernières intempéries et il est difficile de l’étaler, car plus lourd. Après cette phase, il sera procédé à l’étalage de la gomme en dernier lieu, avant que la commission puisse se prononcer sur le déroulement des rencontres. Donc, et vraisemblablement, les nombreux supporters devront prendre leur mal en patience jusqu'à la dernière rencontre du championnat de Ligue 2, en l’occurrence face au MSP Batna, pour voir leurs protégés évoluer sur cette nouvelle surface.

embre de la commission technique, chargé de la sécurité et surtout membre très influent au sein de la direction de l’ASMO, Baghor Merouan a décidé de rompre le silence pour faire le point de la situation qui règne au sein de son club. Connu pour son franc parler, Merouan n’est pas allé par le dos de la cuillère pour évoquer l’intérêt de certains clubs, dont le Mouloudia d’Oran, pour ses joueurs tels que Mezair et Ouasti : «J’insiste pour dire à ceux qui recrutent au Mouloudia d’Oran, qu’ils doivent s’occuper de leur équipe. Que les choses soient claires, ma réponse est destinée uniquement à ceux qui recrutent au Mouloudia d’Oran et non pas à leurs dirigeants ou bien à leur président. Djebbari est mon frère et je n’ai pas le moindre problème avec lui. Parfois, je me demande si ceux qui

M

prochain mercato.

Le DJS de Mascara présent au stade Ouali
En marge de la visite d’inspection de la commission d’homologation, le DJS de la wilaya de Mascara était sur les lieux afin de s’enquérir de l’avancement des travaux, ce dernier a tenu à rassurer tout le monde en annonçant que les travaux sont en avance sur les délais prévus, même le wali de Mascara est à cheval sur la situation qui prévaut, des visites inopinées sont prévues, et cela, chaque semaine et à n’importe quelle heure. Aussi, le DJS de Mascara a annoncé la réalisation de plusieurs projets, entre autres la construction du virage nord d’une capacité de 1.000 places, le stade des 500 logements qui sera doté d’une tribune et d’une surface en tartan, ainsi que deux (02) salles omnisport et une salle pour l’aérobic. Aussi, la réalisation d’un complexe sportif avec des terrains répliques étaient évoqués, tout cela, sont à l’étude et qu’il ne reste que les formalités administratives qui s’étaleront vraisemblablement jusqu’en 2012.

«Voilà ce que j’ai dit à Benchadli»
L’un des hommes forts de l’ASMO, Baghor Merouan, nous a fait savoir qu’il avait discuté personnellement ces derniers jours avec l’entraîneur Benchadli. Après les derniers mauvais résultats de l’équipe, Merouan a jugé utile de faire le point avec lui : «J’ai effectivement discuté avec Djamel (Ndlr : Benchadli). Je l’ai rassuré en lui affirmant qu’il a notre entière confiance. Toutefois, je lui ai demandé de trouver les solutions pour faire sortir l’équipe de cette mauvaise passe. Je lui ai surtout demandé de ne pas laisser le doute s’installer chez les joueurs. Il m’a fait savoir qu’il a déjà vécu par le passé ce genre de situation et qu’il

Riad O.

L’affaire Moudjar réglée
près avoir menacé de quitter l’équipe en guise de protestation contre sa non-titularisation lors des dernières rencontres, le gardien de but Moudjar Riad a été convoqué par ses dirigeants. Trois membres de la commission technique, en l’occurrence, Baghor, Benamar et Chafaâ se sont réunis avec le champion du monde militaire. Selon le manager général du club, le gardien de but a reconnu son erreur. Affirmant au passage qu’il avait réagi dans un moment de colère. Les responsables de l’ASMO ont expliqué à Moudjar qu’il était dans l’obligation d’accepter la concurrence avec ses deux autres coéquipiers Mezair et Saoula. Les dirigeants asémistes ont décidé lors de cette réunion que Moudjar était intransférable. Moudjar a repris avant-hier le plus normalement du monde le chemin des entraînements avec ses coéquipiers.

A

Il est à noter également que les responsables de l’ASMO ont décidé de se réunir régulièrement avec un groupe de joueurs pour les sensibiliser sur la situation de l’équipe et les motiver davantage à fournir plus d’efforts pour améliorer les résultats de l’équipe.

de 25 licences. Nous allons également prêter deux éléments et libérer un seul. Du coup, on aura le droit de procéder au recrutement de 5 nouveaux éléments», a déclaré Benamar.

Bahri suspendu face à la JS Saoura
Le SAM sera privé des services de son défenseur latéral Bahri, qui a écopé de son troisième carton jaune face à l’Espérance de Mostaganem, vendredi dernier. En plus d’Aroussi, expulsé en match de Coupe d’Algérie et dont le verdict n’a pas été prononcé, le SAM affrontera les Sudistes sans deux pions essentiels dans l’échiquier samiste. Il est fort probable que Behilil sera décalé à droite et Menni renforcera le milieu du terrain aux côtés de Adda et Mecherfi.

Le club va prêter deux joueurs et libérer un au mercato
Selon le manager général du club Benamar Houari, l’ASMO ne va libérer qu’un seul joueur lors du prochain mercato et prêter deux autres pour pouvoir recruter de nouveaux éléments : «Comme vous le savez, l’ASMO ne dispose que de 24 joueurs seniors. Cela nous donne le droit de recruter un joueur pour atteindre le nombre

Le recrutement, l’affaire des membres de la commission technique
L’opération recrutement lors du prochain mercato sera procédée par les membres de la commission technique. Cette dernière est composée de Benamar, Baghor, Agueni et Mekhici. Rappelons que c’est toujours cette même commission qui a mené l’opération recrutement l’été dernier. R.O.

USMBA La confiance de mise

Le SG de l’APC en colère

L

es prouesses enregistrées par l’USMBA jusqu’à cette journée font que tout roule, ces derniers temps, du côté du stade 24-Février-56 où la formation des Vert et Rouge fignole son apprêt en prévision de la rencontre contre le CABBA. La première impression qui exhale, c’est l’ambiance qui prévaut au sein du groupe. Alors qu’au cours de la reprise, l’on a enregistré certaines absences somme toute justifiées, les choses se sont châtiées puisque l’effectif s’est complété. Une situation qui a rendu le travail plus commode et exécutable pour l’entraîneur Benyellès. De bon auspice avant le rendez-vous de vendredi. D’ailleurs, l’entraîneur des Vert et Rouge n’a pas caché sa satisfaction quant aux conditions de travail qui lui permettent d’avoir une meilleure concentration. Même son de cloche chez les joueurs décidés à réaliser un match bondé dans toutes ses formes et décrocher une victoire qui leur permettrait de maintenir la dynamique tout en grimpant au classement. A

propos de cette partie, l’on s’est donné le mot pour aborder la rencontre avec le sérieux recommandé et la ferveur sommée dans ce type de rencontres. Cela nous renseigne sur les intentions des hommes de Benyellès qui seront appelés à faire plaisir à leur public pour le reconquérir. En tout cas chez les Unionistes, la confiance est de mise, même si l’on refuse de verser dans l’optimisme béat du fait qu’en face, il y aura un sérieux client.

maintenant l’importance des 3 points pour les Bel-Abbésiens d’où la pression qui monte d’un cran à l’approche du match.

…Et amorcer un nouveau virage
Pour les Vert et Rouge de BelAbbès, il n'y a pas mieux qu'un bon match, entre bonnes deux formations, et qui jouent l'accession en sus, comme celui que nous offre ce plateau, pour prendre un vrai départ, notamment l’USMBA. Revigorés par leurs ambitions, les Vert et Rouge sont décidés à remonter la pente et arracher le succès. La victoire leur tient à cœur dans une rencontre où l'objectif est de réaliser une autre performance, en vue d’amorcer un nouveau virage dans le championnat menant à d’autres ambitions, et pourquoi pas à l’accession, que les dirigeants ont inscrite comme principal objectif cette saison

Une victoire pour rester à l’affût…
Tout le monde s’accorde à dire que l’USMBA jouera gros ce vendredi face au CABBA. Une rencontre que tout Bel-Abbès attend et qui constitue sans conteste la « une » du quotidien des fans vert et rouge. Après les derniers semi-échecs, c'est avec un esprit ardent et une détermination sans faille que les joueurs comptent aborder cette rencontre qui s'annonce impétueuse, voire passionnante. L’on comprend mieux

M.O. Noureddine

Si le décor est planté et que la détermination bat son plein du côté de l'effectif unioniste qui ne jure que par la victoire, la tâche s'annonce des plus délicates pour le onze vert et rouge qui aura la lourde mission de se défaire d'une équipe du CABBA qui rafle tout sur son passage. Ce sont, d'ailleurs, les Bel-Abbésiens qui seront sous les feux des projecteurs, et Benyellès, en homme avisé, sera obligé de trouver un plan qui puisse rendre son groupe percutant face à l’une des meilleures défenses du championnat. C'est dire qu'il y a un réel danger pour ses hommes qui auront beaucoup de soucis pour se dégrafer de l’os bordji. Toujours est-il que ce sont les Vert et Rouge qui devront user de force, de solidarité et de ficelle pour pouvoir frapper le bon coup.

Délicate mission pour les Unionistes

Le secrétaire général de l’APC de Mohammadia, en l’occurrence Denoun Hassan, est en colère contre certains dirigeants du SAM qui s’étaient présentés au stade Ouali-Mohammed pour insulter et traiter de toutes sortes de noms d’oiseaux la chargée de la réalisation de la pose du tartan. En effet, ces derniers n’ont trouvé mieux que d’insulter cette dame, selon le SG, sous prétexte qu’elle accuse un retard dans l’exécution de ses travaux, alors que selon le DJS de Mascara, les travaux sont en avance sur les délais prévus, le retard, selon ce dernier, est essentiellement à cause des intempéries.

Biba toujours en poste
Annoncé limogé par la direction, en grande pompe, grande fut la surprise des joueurs lorsque Biba s’était présenté à la forêt des Planteurs pour diriger la séance d’entraînement. Renseignement pris, la direction du club, qui a un différend financier avec Biba, l’a, semble-til, laissé poursuivre sa mission, et selon certaines indiscrétions, il sera nommé DTS en attendant la nomination prochaine d’un technicien dans les prochains jours. C’est lui qui dirigera le SAM face à la JS Saoura ce vendredi à Tighenif. Allam Athmane

22

N° 1766 Mercredi 7 décembre 2011

Coup d’œil International

Messi «On ne peut pas se relâcher»
Qui ne connaît pas Lionel Messi ? Lauréat de deux FIFA Ballons d'Or consécutifs, considéré à la quasi-unanimité comme le meilleur joueur du monde et vedette du stellaire FC Barcelone, le génie argentin est déjà classé parmi les plus grands joueurs de l'histoire de son sport. Bien qu'il ait pratiquement tout gagné, l'enfant de Rosario est loin de s'endormir sur ses lauriers. Alors que la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA approche à grands pas, précédée du clásico contre le Real Madrid le week-end prochain, le numéro 10 blaugrana a accordé un entretien exclusif à FIFA.com, dans lequel il s'exprime sur l'une des périodes charnières de sa saison.

Real Madrid puis pour le Japon ? Lionel, vous allez bientôt vous envoler On connaît nos capacités et on sait pour Tokyo, où vous allez disputer la jusqu'où on peut aller sur le terrain. C'est Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. vrai que ça fait beaucoup de matches. Ce Que vous inspire cette compétition ? n'est jamais facile d'enchaîner des rencontres C'est beau de jouer une Coupe du Monde comme ça et de rester au plus haut niveau. des Clubs, on le sait. C'est une compétition On entend beaucoup de choses, mais on n'y importante pour nous, ne serait-ce que pour fait pas attention, on est sereins. le grand souvenir qu'on garde de notre derComme je l'ai dit, personne n'est nière participation. On a très envie de revivre mieux placé que nous pour les mêmes sensations et de pouvoir célébrer connaître les capacités de cette une nouvelle victoire. équipe. Certains de vos coéquipiers ont déclaré Pep Guardiola a aligné une déque la victoire est obligatoire. Partagezfense à trois vous leur avis ? lors des derLa responsabilité de gagner, niers elle est toujours là. Je vais «La Clasico dire que c'est une compéva être un très tition très importante et que, comme toujours, beau match. Bien on va essayer de entendu, c'est très brandir le trophée. important d'obtenir un N'oublions pas qu'à la Coupe du Monde bon résultat. Si on y arrive, des Clubs de l'an on marquera un point dernier, tout le important sur le plan matches monde s'attendait à de une finale entre les psychologique pour l'équipe. deux favoris, mais le reste de la Qu'en pensezInternacional a saison» vous ? perdu. On ne peut En 3-4-3, le midonc pas se permetlieu de terrain est tre de se relâcher. plus dense. C'est ce Le décalage horaire et le long voyage que souhaite l'envont-ils peser dans la balance ? traîneur pour On aura le temps de s'adapter, je pense. On avoir davantage le ballon. On part quelques jours avant, on est habitués, sait que la possession est casurtout moi, avec mes nombreux déplacepitale pour faire mal à l'adments en Argentine et en Amérique du Sud. versaire et pour éviter Ça ne devrait donc pas être un problème. qu'il nous en fasse. En Il est souvent question de la quantité de ajoutant un joueur dans matches que vous et vos coéquipiers disl'entrejeu, on se facilite putez. Serez-vous capables d'être au top la tâche à ce niveau-là. physiquement pour le match contre le Pep Guardiola entraîne le Barça depuis deux ans et demi maintenant. Quel bilan tirez-vous de son action ? Il est très important. Son leadership est

n'est pas le cas, on n'aura pas fondamental pour nous, non le temps de se relâcher car on seulement au quotidien, mais enchaînera avec le voyage au aussi dans la préparation des Japon, qui est très important matches et dans la capacité à pour nous. maintenir la motivation au maximum. En plus, son attenLe FIFA Ballon d'Or va être tion aux petits détails a fait une remis en janvier prochain. grosse différence. Quand il Vous pourriez le recevoir est arrivé, par exemple, il a pour la troisième fois consédécidé qu'on prendrait les cutive. Cela représente-t-il repas ensemble au club, une source de motivation que les médecins nous supplémentaire ? suivraient de plus près et Comme je l'ai toujours dit, nous contrôleraient, tout c'est très agréable de recevoir comme le kiné. Ça des récompenses indivia fait une duelles, surtout celle-ci, qui grosse difféest très importante, très presrence et ça nous a permis tigieuse. Mais ce qui compte le plus à mes d'être plus forts indiviyeux, c'est que l'équipe gagne des matches et duellement et collectides titres. D'ailleurs, il y aura beaucoup de vement. joueurs de chez nous dans la liste, comme les années précédentes. Les deux derniers championnats Passons à la sélection argentine. Cette donnent l'imannée 2011 a été faite de hauts et de bas. pression que Quelle est votre analyse ? vous avez beauMaintenant, on est plus sereins. Le coup progressé contexte était très pesant après le nul avec la dans le jeu Bolivie donc c'était très important de battre sans ballon. la Colombie pour ramener un peu de calme. Êtes-vous Maintenant, on a un répit jusqu'à juin, où on d'accord ? n'aura qu'un match à jouer, contre l'Équateur, Oui, mais il et non deux, comme les autres fois. Ça va y a aussi le nous permettre de le préparer au mieux et de fait que poursuivre notre route dans ces qualificamaintenant, tions. on se connaît Une question plus personnelle pour tertrès bien, nous miner : quel rôle les joueurs de Barcejoue le football lone. Ça fait un «C'est dans votre vie quomoment qu'on très agréable tidienne hors des joue ensemble et terrains ? de recevoir des on sait pratiqueDepuis tout ment où va aller la récompenses gamin, j'ai toujours balle avec deux été avec un ballon. individuelles, mais ce ou trois passes Pas seulement sur le qui compte le plus à d'avance. terrain, partout, Samedi, vous jouez mes yeux, c'est que n'importe où, je ne un match capital m'en séparais jamais. l'équipe gagne des contre le Real Maintenant c'est diffématchs et des Madrid. À rent. J'essaie de déconquoi vous titres» necter un peu, même si ce attendezn'est pas facile car on joue tous vous ? les trois jours, ça fait beaucoup de matches à Ça va être un très beau enchaîner. Mais j'essaie quand même de le match. Bien entendu, c'est faire. Quand j'en ai fini avec l'entraînement très important d'obtenir un ou le match, j'essaie de profiter de ma famille bon résultat. Si on y arrive, on et de ne plus penser au foot jusqu'au lendemarquera un point important sur le plan main. psychologique pour le reste de la saison. Si ce In Fifa.com

OM

Les frères Ayew «pas pressés de partir» Courtisé par le

Brésil

AC Milan

Bayern Munich, André Ayew (21 ans, 15 matchs et 6 buts en L1 cette saison) devrait voir d'autres clubs frapper Le jeune joueur de Santos, Neymar, 19 ans, à sa porte d'ici la a été élu meilleur joueur de l'année au Brésil, fin de saison. devant le défenseur du Vasco Dedé et l'attaMais le milieu quant des Corinthians Liedson. Neymar, égalede terrain offensif marseillais envisage aujourd'hui de rester un petit moment encore sur la Canebière ment élu meilleur attaquant, n'était pas à la en compagnie de son frère Jordan. «Ça fait très cérémonie pour recevoir son prix, puisqu'il se rend plaisir d'être ensemble dans ce club qu'on adore, en ce moment au Japon avec son équipe pour y disputer le qui nous a formés, a indiqué l'ancien joueur Mondial des clubs. d'Arles-Avignon au micro de RTL. Mais pour L'équipe type du Brasileirao 2011 : Jefferson (Botafogo) l'instant, on est très jeunes. On essaye de prendre Fagner (Vasco), Dedé (Vasco), Réver (Atlético-MG), Cortês notre temps. On n'est pas pressés de partir. Ça (Botafogo), Ralf (Corinthians), Paulinho (Corinthians), ne fait pas partie des projets aujourd'hui.» JorDiego Souza (Vasco), Ronaldinho (Flamengo), Neymar (Sandan Ayew pourrait lui aussi fait l'objet de quelques sollicitations en fin de saison. tos), Fred (Fluminense). Entr. : Ricardo (Vasco).

Neymar,

meilleur joueur du Brasileirao

Ibrahimovic : «Je suis le plus fort» Après l'annonce des trois finalistes pour
l'obtention du FIFA Ballon d'Or 2011 lundi matin, Zlatan Ibrahimovic a assuré «ne pas avoir besoin» de cette prestigieuse récompense individuelle «pour être le numéro un». «Dans ma tête, je sais que je suis le plus fort», a-t-il lancé sur le site de AS. L'attaquant suédois, qui affrontera la France en phase de poule de l'Euro 2012, se considère comme «le plus fort de tous» mais estime que Lionel Messi sera couronné pour la troisième fois consécutive. «Il a presque tout gagné et il est encore très jeune», a-t-il conclu.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

D écrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1766 Mercredi 7 décembre 2011
Horaires des prières
12 Mouharam 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
MERCREDI
BEAU TEMPS

JEUDI
BEAU TEMPS

«C'est la femme qui fait l'homme»
(Proverbe corse)

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h39 : 15h13 : 17h36 : 18h58 : 06h16 : 07h46

Jeudi
Fedjr Chourouk

Matin : 11 °C A-M : 20°C Vent : 11 km/h Direction :S.

Matin : 11 °C A-M : 21°C Vent : 7 km/h Direction :S.E.

Insolite
Espionnage : Julian Assange accuse une faille d'iTunes
Apple laisserait-il une faille ouverte dans son logiciel iTunes pour permettre l'espionnage des ordinateurs par des sociétés de sécurité ? C'est la thèse défendue par Julian Assange, fondateur de Wikileaks. «iTunes a un défaut de conception qui est automatiquement utilisé par des sociétés de surveillance pour prendre le contrôle des ordinateurs sur lequel il est installé», a déclaré Julian Assange à l'International Business Times. Assange n'épargne pas non plus les téléphones : «Il existe les mêmes sortes de portes dérobées dans tous les téléphones populaires, mais aussi les ordinateurs et les logiciels.» La semaine dernière Wikileaks dévoilait une liste de sociétés capables et chargées par les gouvernements de surveiller les échanges numériques de leurs populations.

COMMENT SE DEBARRASSER

DE SA GRAISSE ABDOMINALE ?
La graisse abdominale ou graisse viscérale, qui se trouve à l'intérieur de notre ventre entre les organes, est celle qui est le plus liée à la mortalité cardiovasculaire. C'est pour cela que nous conseillons régulièrement de surveiller votre tour de taille… mais comment se débarrasser de la graisse abdominale quand elle est là ? De l'exercice pour éliminer la graisse abdominale Pour vérifier ce qui fonctionne pour éliminer la graisse abdominale, une équipe américaine a mis au sport 144 personnes, hommes et femmes, âgés de 18 à 70 ans. qq Un tiers a fait de l'endurance, en l'occurrence de la marche rapide sur un tapis roulant qui simulait une montée. Ces personnes marchaient l'équivalent de 12 miles, soit un peu plus de 19 kilomètres, par semaine. qq Le second tiers a fait de la musculation trois fois par semaine. qq Le troisième a effectué une combinaison de ces deux exercices. Deux sortes de graisse abdominale Les chercheurs ont ensuite comparé la graisse que les personnes avaient autour de la taille, que ce soit la graisse sous-cutanée (celle que l'on

Recette
Agneau au citron
Ingrédients : 500 g d'agneau coupé en dés 6 petits oignons coupés en deux 2 gousses d'ail écrasées 1 cuillère à café de graines de cumin 1 citron conflit coupé en morceaux 1/2 botte de menthe hachée 4 feuilles de laurier 1 bâton de cannelle 1/2 botte de persil 1 cuillère à soupe d'huile 2 tasses d'eau

Une faille dans Yahoo Messenger permet une modification du statut
Une importante faille a été détectée par l'éditeur BitDefender dans le client de messagerie Yahoo Messenger. Importante car elle permet ni plus ni moins que de changer le message de statut d'un utilisateur de manière arbitraire, offrant une visibilité conséquente à un message conçu pour être malveillant. La faille est de type zero-day et peut déjà être exploitée. Selon BitDefender, le statut d'un utilisateur peut être modifié lorsque l'on lui simule un envoi de fichier. Le paramètre « $InlineAction », qui reflète l'acception ou le refus de ce transfert, peut être manipulé afin de provoquer l'affichage d'un élément iFrame. S'il parvient à être chargé, le statut de l'utilisateur est alors modifiée arbitrairement et l'attaquant peut donc insérer le message qu'il souhaite.Comme le souligne BitDefender, le passage par un message de statut est une attaque efficace car elle est particulièrement visible. De fait, l'intérêt principal n'est pas tant la modification du statut que le contenu du message lui-même.

voit le mieux, qui se situe entre la peau et les abdominaux) ou la graisse abdominale ou viscérale, qui entoure nos organes et nous met plus encore en danger. Résultat : qq La méthode combinée fait perdre plus de graisse en général. qq La méthode avec la marche seule fait perdre le plus de graisse viscérale. qq Et avec la musculation seule, les personnes perdaient de la graisse sous-cutanée… mais prenaient de la graisse viscérale en plus. Pourquoi l'endurance estelle efficace contre la graisse abdominale ? qq A priori, c'est une simple

question de calories : pour éliminer de la graisse viscérale nous avons besoin de brûler beaucoup de calories, et un effort soutenu sur une longue période, comme marcher 19 km par semaine, est une bonne manière de faire cette grosse dépense énergétique. qq Il ne faut cependant pas déduire de cette étude que la musculation est mauvaise, ou même inefficace. En effet, maintenir voire augmenter sa masse musculaire est l'une des clés pour bien vieillir. Les spécialistes continuent cependant à recommander un mélange des deux types de sport, mais avec une attention particulière pour l'endurance si l'on a trop de graisse viscérale.

Préparation : Faites revenir à l'huile les oignons, l'ail et le cumin. Incorporez

l'agneau et laissez cuire pendant 5 mn. Ajoutez le citron, la menthe, le laurier, la cannelle et de l'eau. Laisser frémir 4 mn. Ajoutez les aubergines avant de poursuivre la cuisson pendant 10 mn. Servez chaud.

Abricot au sucre et cannelle
Ingrédients : 250 gr dʼabricots mûrs 3 cuillères à soupe de sucre 1 cuillère à café de cannelle 3 cuillères à soupe de beurre Préparation : Lavez, séchez et dénoyautez les abricots. Saupoudrez de sucre et de cannelle. Remuez bien. Dans un plat allant au four mettre une feuille d'aluminium, arrangez

les abricots puis parsemez-les de beurre et recouvrir avec le papier aluminium. Faites cuire à four chaud, 15 minutes environ en retournant.

12 astuces pour manger sain
Pour manger sain, il suffit dʼêtre malin ! Saviez-vous que les sardines sont riches en calcium, que les herbes aromatiques regorgent de vitamines ou quʼil faut se méfier des produits enrichis ? 12 trucs et astuces auxquels penser, sans efforts, ni contraintes.

Question
Les antibiotiques sont toujours efficaces

Penser aux herbes aromatiques !
Persil, aneth, basilic, coriandre, cerfeuil, thym… Ajouter des herbes aromatiques à votre alimentation est une astuce simple et délicieuse pour manger plus sain ! Elles concentrent de nombreux bénéfices nutritionnels. Elles nʼapportent aucune calorie et, en parfumant les plats, elles permettent dʼutiliser moins de sel dont la consommation excessive est à lʼorigine de lʼhypertension artérielle. Conseils pratiques : Opter pour les herbes fraîches ou surgelées plutôt que déshydratées (moins savoureuses). On les ajoute au début dʼune préparation froide (salade…) et à la fin dʼune préparation chaude (plat mijoté) pour préserver les arômes. Demain : Limiter les aliments transformés

contre la fièvre et la toux
En cas dʼinfection virale, les antibiotiques nʼont tout simplement aucun effet, sinon celui de développer les bactéries résistantes. Les antibiotiques nʼagissent en effet que sur les bactéries. Ainsi, ils nʼont pas dʼinfluence directe sur la fièvre et les autres symptômes causés par lʼinfection, et nʼévitent pas la contagion quand la maladie est dʼorigine virale. En outre leur surconsommation conduit à une perte de leur efficacité face à des bactéries qui apprennent progressivement à résister à leur action. Certaines maladies deviennent aujourdʼhui plus difficiles à guérir. Une réalité inquiétante, sachant que les enfants sont les premiers consommateurs dʼantibiotiques en France… Dʼoù cette campagne lancée par la CPAM : «Les antibiotiques, cʼest pas automatique !».

Faux !

S
Lady Gaga : Une tournée de 450 dates pour 2012

T ars

N ew s
Sa nté

Le stress change la manière dont fonctionne notre cerveau
sionné soit des séquences de films violents, soit des séquences 'soft'. Ajouté à l'imagerie, les chercheurs ont également prélevé des échantillons de salive sur lesquels ont été pratiqués une analyse chimique. Résultats : les premiers sujets ont présenté un surcroît d'activité des réseaux neuronaux liés à l'attention et à l'éveil, ainsi que du système neuro-endocrinien comparé à ceux qui avaient vu les séquences sans violence.

A stuce

Faire disparaitre un orgelet

Lady Gaga aime faire les choses en grand. Après une tournée de 206 dates entre 2009 et 2010, la chanteuse prévoirait une série de concerts de 450 dates pour 2012, selon The Sun. "Comme c'est toujours le cas avec Lady GaGa, les plans viennent pendant son sommeil. Elle a comme objectif 450 dates. Ça n'a jamais été fait auparavant, mais elle pense que c'est une raison de plus pour essayer", explique une source au site anglais. La jeune femme ira à la rencontre de ses fans sur les cinq continents notamment en Asie où elle n'avait fait que six concerts précédemment.

Faute de pouvoir suivre, chez l'humain, le long enchaînement de réponses biochimiques succédant à un stress aigu (ce que permet la neuroimagerie 'traditionnelle' chez l'animal), une équipe de neurobiologistes de l'Université de Radboud (Nimègue, Pays-Bas), dirigée par Erno Hermans, a utilisé une technique d'imagerie particulière appelée IRM-BOLD. Celle-ci a permis d'étudier, sur une échelle de temps courte, le cerveau de personnes volontaires 'artificiellement' stressées. Concrètement, les 'cobayes' ont en fait vi-

Pour faire disparaitre un orgelet, passer un anneau en or blanc ou jaune dessus à raison de deux fois par jour. L'anneau doit être bien nettoyé au préalable. Disparition de l orgelet en 24 heures... miraculeux.

Le

Etre noir a fait perdre 6,5 millions de voix à Obama
Une nouvelle étude révèle qu'en 2008, lors de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, Barack Obama a perdu de nombreuses voix parce qu'il était noir. C'est en effet ce que nous apprend le magazine mensuel American Prospect qui évoque un phénomène assez courant lors d'élections politiques aux EtatsUnis: le décalage souvent observé entre les sondages électoraux et les résultats effectifs quand un candidat blanc est opposé à un candidat non blanc (noir, hispanique ou autre). Ce phénomène n'est autre que «l'effet Bradley», du nom d'un homme politique afro-américain qui perdit en 1982 l'élection au poste de gouverneur de Californie, à la surprise générale, puisqu'il était largement en tête dans tous les sondages. Cet effet reflète une tendance des personnes sondées qui déclarent soit être indécises soit vouloir voter pour le candidat noir ou issu d'une minorité ethnique, mais qui finalement, le jour du vote, préfèrent le candidat blanc.

C hiffre du jour

6,5

13:30 Journal (RTBF) 14:00 La grande peur dans la montagne 15:40 Flash info 15:45 Peuples du monde 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 Thé pour tous 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 La petite vie 19:05 En voyage 19:30 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Ni plus ni moi 21:45 Ni plus ni moi 22:35 TV5MONDE, le journal 22:45 Journal (TSR) 23:20 Le point 00:15 TV5MONDE, le journal Afrique 00:30 Sud, côté court

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Julie Lescaut 15:35 Camping Paradis 17:25 Grey's Anatomy 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 20:00 Journal 20:30 C'est ma Terre 20:32 Météo 20:35 Football 22:50 Mentalist 23:40 Chase 00:25 Chase 01:15 24 02:50 50mn Inside

13:45 Vestiaires 13:55 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:10 Comment ça va bien ! 16:15 Rex 17:09 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:50 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:55 N'oubliez pas les paroles 19:46 Et si on changeait le monde 19:55 La minute du Chat 20:00 Journal 20:30 Tirage du Loto 20:35 Fais pas ci, fais pas ça 21:30 Fais pas ci, fais pas ça 22:25 Avant-premières 00:28 Vestiaires 00:29 Dans quelle éta-gère 00:35 Journal de la nuit

12:43 Météo 12:45 Le 12.45 13:00 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:45 Ma femme, ma fille, 2 bébés 15:40 Felix et Charlie 17:40 Un dîner presque parfait 18:45 100% Mag 19:43 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 La France a un incroyable talent 23:05 La France a un incroyable talent, ça continue 00:15 Enquête exclusive spécial 02:15 Météo 02:20 100% Poker 03:25 M6 Music / Les nuits de M6