Allocution prononcée par Mme J.

Séguin devant les membres de la Commission des finances et de l'administration de la ville de Montréal, le 7 décembre 2011 Nous nous adressons à la Commission des finances et de l'administration, concernant la desserte d'autobus dans Mercier-est, plus particulièrement par rapport à la ligne 26. Comment cette nouvelle ligne peut-elle augmenter l'achalandage et mieux desservir la population si son tracé coïncide majoritairement avec celui des lignes existantes? En tant que contribuables, nous jugeons que le tracé de cette nouvelle ligne ne justifie pas les coûts engendrés. Les 2 axes nord-sud de son trajet sont situés à l'extrême périphérie du quartier dans les secteurs les moins peuplés alors qu'aucun autobus ne circule dans les secteurs où la densité de population est supérieure à 10,000 habitants/km2. Nous croyons qu'il est superflu d'ajouter une nouvelle ligne sur Honoré-Beaugrand. Avec l'arrivée de cette 5e ligne, ce sont maintenant plus de 500 autobus par jour qui circulent sur cette rue. c'est beaucoup trop! Il s'agit d'une rue résidentielle avec une seule voie de circulation dans chaque direction qui est régulièrement congestionnée. Les manœuvres des nombreux autobus aux abords de la station de métro constituent un danger pour les piétons. Cette ligne supplémentaire a pour conséquence une augmentation des risques d'accident, comme malheureusement celui de samedi dernier, le 3 décembre, où une fillette de 5 ans a été happée mortellement par un autobus de la STM. Nous tenons ce discours depuis fort longtemps. Nous sommes d'avis qu'une approche plus conventionnelle privilégiant les axes nord-sud / estouest minimisant ainsi les virages plutôt que le scénario actuel où plusieurs lignes convergent, serait un moyen d'étendre la desserte et d'améliorer la sécurité dans les environs. Un réaménagement des lignes existantes permettrait de créer de nouveaux axes nord-sud dans le quartier afin de desservir la population là où elle se trouve, sans qu'il ne soit nécessaire d'injecter de nouveaux fonds et contribuerait à désengorger le secteur. En tant que citoyens et usagers de la STM, nous croyons qu'il est urgent pour le bien commun, que des mesures soient prises pour améliorer la sécurité aux abords de la station de métro. Nous prions donc les membres de la commission d'examiner les choix logistiques et budgétaires de la STM en tenant compte en premier lieu,    de la sécurité publique; de la répartition des services en fonction de la densité de population et finalement de la capacité financière des contribuables

Nous sommes assurés que les membres de la Commission ici présents perçoivent l'urgence d'agir afin d'améliorer la sécurité dans les environs et partagent avec nous citoyens et contribuables le désir d'une utilisation optimale de nos impôts. Nous déposons à cet effet un court mémoire que nous vous encourageons à lire attentivement.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful