F325 – Commande Numérique

S3 – 2007 2008

M. Wolff

4 séances
2 amphis CN (S3-S4)
Paramètres, etc. … Cycles d’usinage en CN Rectification Brochage Electro-érosion Electrochimie
8 Mc Ma Ma 9 P Ma P Ma 10 P Ma P Ma 11 P Ma P Ma Ma P If 12 13 P 14 Ma. Ma.

2 amphis PRESSE (anticipation pour les TD du S4)

S3 - Commande Numérique
1. 2. 3. 4.

Paramètres L…(variables) Paramètres externes E Programmation structurée (G77 G79) Diverses fonctions avancées de programmation

On distingue deux classes de paramètres : . .les paramètres externes E.les variables programmes L. à la place de valeurs numériques.Programmation Paramètrée La programmation paramètrée sur NUM 760/1040/1060 Les paramètres programmés sont des fonctions qui peuvent être affectées à toutes les adresses. . ou qui peuvent être exploitées par le programmeur en tant que fonctions particulières.

.les variables de L0 à L19.Les variables programme L Deux types de variables sont utilisées : .les variables de L100 à L199 et de L900 à L939 Le format et l'exploitation de ces variables sont identiques. .

G42).par action sur la touche // (RAZ) du pupitre.lors de la mise sous tension de la CN . .à la fin d'exécution du programme pièce par le M02 .en programmation géométrique de profil (PGP).Les variables programme L Les variables L0 à L19 Elles sont initialisées (mises à 0) : . . . Un bloc comportant l’écriture d’une variable L100 à L199 ne peut donc être précédé d’un bloc dont l’exécution nécessite la connaissance du ou des blocs suivants.en correction de rayon d’outil (G41. Les variables L100 à L199 et de L900 à L939 Le chargement (écriture) d’une variable L100 à L199 suspend la préparation du bloc auquel elle appartient jusqu’en fin d’exécution du bloc précédent.

sinus (S). cotes et fonctions. ET (&).Les variables programme L Ces variables peuvent être : .assignées de valeurs résultant des opérations suivantes : addition (+).678 ) ( 8 chiffres max. Avec la fonction G79. OU (!). arc tangente (A). cosinus (C). multiplication (*). racine carré (R). . division (/). elles permettent d'effectuer des sauts de programme conditionnels. Comparaisons diverses Les variables programmes peuvent être affectées à toutes les adresses programmables. et position du point décimal indifférent) . soustraction (-).assignées de valeurs réelles constantes (ex : L5 = -12345. troncature (T).

Les variables programme L .

Les variables programme L .

Les variables programme L Exemples : L0 = 15 L1 = L0 * 10 L2 = L1 + L0 L0 = L0 + 1 affectation calcul décomposition des calculs incrémentation .

si L4 = 30 alors XL4 correspond à un déplacement en X de 30 mm et FL4 correspond à une avance de 30 mm/mn .Les variables programme L Les opérations s’effectuent de gauche à droite avec des poids identiques pour tous les opérateurs. L'affectation d'un paramètre L à une adresse CN entraîne la concordance entre l'unité de L et l'adresse correspondante.

45 .3 10.45 (sinus 30°= 0.Les variables programme L Déclaration de la valeur de L1 Après opération.3 * 3 = 30.333333 (limitation à huit chiffres) N90 G00 XL2 Z30 La valeur de L2 (15.3 = 10. L3 prend la valeur 33.45) est affectée à l’axe X N100 XL3 La valeur de L3 (tronquée à 33.333) est affectée à l’axe X 5 + 5.9 * sin(30) = 15.5) L3 = 100 / 3 Après opération. L2 prend la valeur 15.9 30.

Les variables programme L .

Les variables programme L .

2 doit modifier les valeurs des paramètres : L4=L1+3 Calcul du point Za N50 G42 XL13 ZL4 Point 2 solutions : a N60 G92 S2000 .%18 L1=85 L2=28 L3=35 L11=48 L12=39 L13=28 L19=1.éditer le programme N70 G96 S160 L5=L1-L2 Calcul du point Zb .5 (LONGUEUR A) (LONGUEUR B) (LONGUEUR C) (DIAMETRE D) (DIAMETRE E) (DIAMETRE F) (CHANFREIN) Les variables programme L On doit définir l’ensemble des paramètres au début du programme N10 G00 G52 X0 Z0 N20 T01 D01 M06 (OUTIL EXTERIEUR) N30 G97 S900 M40 M03 En cas de modification de la pièce à réaliser on N40 G95 F0.créer plusieurs sous-programmes N80 G01 ZL5 Point b N90 XL12 EB-L19 Point c N100 ZL3 Point d L6=3*2+L11 Calcul du point Xe N110 XL6 Point e N120 G40 G77 N10 N10 G97 S900 MO5 N130 M02 .

Il faut bien choisir son paramétrage %42 L1=54 (DEPART SUR X) L2=20 (DEPART SUR Z) L3=40 (DIAMETRE FOND DE GORGE) L4=15 (PAS ENTRE 2 GORGES) .

G59 X0 OP en OP0 N.. N.....3] Z[±5.. N..Décalage d'origine programme C'est une translation de l'origine programme OP sans déplacement de la pièce. L'annulation s'obtient par G90 G59 X0 Z0 ou par programmation du déplacement inverse G91 G59 X-10 Y-25. N. usinage de . Fonction préparatoire : G59 X[±5... . . . Ce décalage programmé permet dans certains cas de faciliter la programmation ou le travail à réaliser.... usinage de .3] Cette fonction est modale... usinage de . G59 Xa OP en OP1 N. G59 Xb OP en OP2 N.....

Les paramètres externes sont définis par la lettre adresse E suivie de 5 chiffres.en lecture-écriture. Suivant les paramètres externe E. . La valeur affectée à un paramètre externe E est toujours une valeur entière. . l’accès par le programme pièce à la mémoire CN ou automate peut se faire : .en lecture seule.Les paramètres externes E Les paramètres externes E sont utilisés par le programme pièce pour accéder à des informations contenues dans la mémoire automate ou CN.

9 : Mode prise de référence .5 : Mode modification -6 : Mode test .1 : Mode séquentiel .3 : Mode rapide .8 : Mode prise d'origine mesure .Les paramètres externes E Exemples : E11007 : Potentiomètre de broche validé Le forçage à «0» de ce paramètre par un groupe d’axes.0 : Mode continu .10 : Mode réglage automatique d'outils .2 : Mode immédiat .4 : Mode recherche de numéro de séquence . E41000 : Numéro de mode en cours .13 : Mode chargement . maintient à 100% la vitesse de la broche exploitée par ce groupe.7 : Mode manuel .15 : Mode déchargement .

Correction dynamique d’outil sur X = DX (au diamètre) Correction dynamique d’outil sur Z = DZ . CORRECTIONS D'OUTIL : E50001 à E50099 : Jauge outil en X E51001 à E51099 : Jauge outil en Z E52001 à E52099 : Rayon outil E53001 à E53099 : Correcteur dynamique en X E54001 à E54099 : Correcteur dynamique en Z E55001 à E55099 : Orientation nez d'outil. par exemple : Correcteur de l'outil courant = Dxxx donc E50000 = xxx.Les paramètres externes E E50000 : Numéro du correcteur d’outil courant Paramètre lié à la fonction D.

Définition des corrections dynamiques d’outils L’opérateur a la possibilité à tout moment (y compris en cours d’usinage) d’introduire des corrections dynamiques d’outils lorsqu’il constate sur une pièce un écart entre les cotes attendues et les cotes obtenues. dilatation). Longueur corrigée sur X = Jauge X + DX/2 Longueur corrigée sur Z = Jauge Z + DZ . Ces corrections (positives ou négatives) ont pour objet de compenser de légères variations des dimensions de l’outil ou de la pièce (usure.

le H du correcteur D1 est incrémenté de 1 à chaque lecture du bloc Contrairement aux variables L… les paramètres externes ne sont « remis à zéro » en fin de programme : M02.Les paramètres externes E E56001 à E56255 : Paramètre à lecture-écriture permettant la gestion d’usure d’outil (H de la table des correcteurs dynamiques). par exemple s’il est écrit E56001=E56001+1 dans le programme. Ce qui permet dans l’exemple ci-dessus de prendre en compte le nombre de pièces usinées pour modifier les correcteurs dynamiques des outils. .

Les paramètres externes E
DECALAGES : E60000-E61000-E62000 PREF X, Z, C E60001-E61001-E62001 DEC1 X, Z, C E60005-E61005-E62005 Décalages programmés X, Z, C

POSITION DU MOBILE : E70000-E71000-E72000 E70001-E71001-E72001 Point courant X, Z, C Point courant sur interruption X, Z, C

Les paramètres L et E
Affichage d’un message avec attente d’une réponse de l’opérateur Le caractère «$» peut être utilisé comme variable à l’intérieur d’une expression paramétrée et provoque l’attente d’une valeur introduite par l’opérateur. Le bloc contenant l’expression paramétrée peut être précédé d’un message indiquant à l’opérateur le nom de la variable à introduire.

L../E.. = expression fonction de $
$ Variable dont la valeur doit être introduite par l’opérateur.

Programmation structurée
G77 Appel inconditionnel de sous programme ou d’une suite N.. G77 [H..] [N.. N../N..] [P..] [S..] de séquences avec retour.

. N. G79 [L. Exemple : N150 L5 = L5 -1 Décomptage à chaque passage N160 G79 L5 = 0 N180 Condition : Si L5 = 0. saut au bloc N180 N170 G79 N50 Saut à N50 ./E..Programmation structurée G79 Saut conditionnel ou inconditionnel à une séquence sans retour... > = < Nombre] N.

2 ou 3 non effectué .2 OU 3) E80000=$0 N20 G79 E80000=1 N50 N30 G79 E80000=2 N70 N40 G79 E80000=3 N90 G79 N10 Retour en N10 si choix 1.Application Programme principal %100 E60000=-240000 (PREF SUR X) E62000=-458678 (PREF SUR Z) E50003=78500 (JAUGE X) E51003=53470 (JAUGE Z) E52003=800 (RAYON 0.8) E55003=1 (ORIENTATION C1) N10 $0 ENTRER NUMERO DE PIECE (1.

Application N50 L1=70 L2=25 L10=30 L11=40 L12=50 L19=4 $PIECE 1 N60 G79 N100 N70 L1=65 L2=30 L10=25 L11=38 L12=48 L19=3 $PIECE 2 N80 G79 N100 N90 L1=60 L2=35 L10=20 L11=36 L12=46 L19=2 $PIECE 3 N100 G77 H101 Sous-programme N110 G79 N120 %101 N120 M02 N10 G00 G52 X-50 Z-100 L0=E52003/1000 N20 T03 D03 M06 (OUTIL EXTER R0.8) N30 S900 M40 M04 L3=-L0+1*2+L10 (Xa) L13=L1+L0+1 (Za) N40 G42 XL3 ZL13 Point a N50 G92 S3500 N60 G96 S250 N70 G95 F0.2 N80 G01 ZL1 Point b N90 XL11 EBL19 Point c N100 ZL2 Point d L4=L0+1*2+L12 (Xe) N110 XL4 Point e N120 G00 G40 G52 X0 Z0 G97 S900 M05 .

Les fonctions G90 et G91 sont modales.G90 Programmation absolue par rapport à l’origine programme. G91 Programmation relative par rapport au point de départ du bloc. La fonction G90 est initialisée à la mise sous tension. .

.. Y en relatif N. Y. N. G91 Y..... G90 X. G91 X... Y.. %25 N10 G00 G52 Z. approche N50 G91 G01 Z-3. Appel de l’outil N30 S600 M40 M03 N40 X20 Y20 Z2 Point a...5 F50 Plongée sur Z N60 X30 Y20 F120 Point b N70 G90 .. X en absolu. . Position de mise en broche outil N20 . Par exemple : N.... G90 X. N.Les deux types de programmation (G90/G91) peuvent coexister dans un même programme et dans un même bloc.

ED. La fonction ED affectée d’une valeur définit une rotation angulaire par rapport à l’origine programme... [G90/G91] ED. Le décalage angulaire affecte les axes du plan programmés dans les blocs suivant la fonction. N.. . Décalage angulaire programmé.

approche N50 G77 H10 S7 Appel sous programme %10 N60 G90 ED0 Annulation décalage N70 G77 N10 N10 N80 T02 D02 M06 (COUTEAU DIA=20) N90 S250 M03 N100 X50 Y0 Z27 Point a.%1 $0 PROG PRINCIPAL DES S/PROG %10 %20 %30 N10 G00 G52 Z0 M05 M09 N20 T01 D01 M06 (FORET DIAMETRE=8. approche N110 G77 H20 S7 Appel sous programme %20 N120 G90 ED0 Annulation décalage N130 G77 N10 N10 N140 T03 D03 M06 (TARAUD M10) N150 S200 M03 N160 X50 Y0 Z27 Point a. approche N170 G77 H30 S7 Appel sous programme %30 N180 G90 ED0 Annulation décalage N190 G77 N10 N10 N200 M02 Sous programmes %10 $0 PERCAGE N10 G90 G81 X50 Y0 Z-5 F90 M08 Cycle de perçage N20 G80 G91 ED45 Décalage angulaire en relatif %20 $0 LAMAGE N10 G90 G82 X50 Y0 Z17 EF1 F50 M08 Cycle de lamage N20 G80 G91 ED45 Décalage angulaire en relatif %30 $0 TARAUDAGE N10 G90 G84 X50 Y0 Z-8 F300 M08 Cycle de taraudage N20 G80 G91 ED45 Décalage angulaire en relatif .5) N30 S1000 M40 M03 N40 X50 Y0 Z27 Point a.

G51 Miroir.. N.C .Y. G51 X. Le miroir est validé ou invalidé selon les arguments axe et signe algébrique programmés avec la fonction.Z.B. La fonction permet l’usinage symétrique d’une partie de programme définissant le quart ou la moitié de la pièce.A.

Influence du miroir sur les interpolations circulaires La fonction inverse les sens anti-trigonométrique (G02) et trigonométrique (G03). .

Miroir sur X et Y N120 G77 N40 N80 Exécution forme 3 N130 G51 X. annulation du miroir sur Y N140 G77 N40 N80 Exécution forme 4 N150 G51 X+ Y+ . approche en XYZ N50 G01 Z-2 F50 M08 Plongée sur Z N60 X20 Point b N70 G02 X10 Y10 R5 Point c N80 G00 Z2 N90 G51 Y.Y.Miroir sur Y N100 G77 N40 N80 Exécution forme 2 N110 G51 X.Y+ Miroir sur X.%30 N10 G00 G52 Z0 N20 T05 D05 M06 (FRAISE COUTEAU DIAMETRE=5) N30 S1500 M40 M03 N40 G00 X30 Y10 Z2 Point a.

Commande Numérique 5. 6. PGP (rappels) Cycles d’usinage en tournage Ebauche G64 G63 Cycles G65 G66 7. Fonctions diverses .S3 .

-un arc de cercle.Programmation géométrique de profil (PGP) La programmation géométrique de profil (PGP) : .ne peut être utilisée qu’en absolu (G90) La programmation géométrique de profil (PGP) s’effectue par écriture d’un enchaînement de blocs.peut coexister avec la programmation ISO. Chaque bloc comprend un élément géométrique qui peut être : . .un segment de droite. . Un élément géométrique peut être entièrement ou incomplètement défini dans un bloc.

EA. .. ET : Elément tangent. : Elément angle d’une droite. ES : Elément sécant.

: Elément angle d’une droite..EA. (b) Zb G 1 EA 45 (a) G0 Xa Za Zb .

ET ?? R (c) ?? ET Ic Kc (b) (a) .ET : Elément tangent.

ES : Elément sécant. ?? ES G1 E A-20 EA 45 Xb Z b (b) (a) G0 Xa Za G 1 .

?? ?? (a) (b) (b) (a) (a) (b) .2 solutions pour aller de (a) vers (b) ES : Elément sécant.

E+/E. E ± tangent se traduit en programmation par ET+ ou ET. Le discriminant peut être utilisé avec l’adresse ES (élément sécant) ou l’adresse ET (élément tangent) par exemple : E ± sécant se traduit en programmation par ES+ ou ES.: Discriminant... G2 2ème ES + 1er G1 ES - . Le discriminant permet de lever l’indétermination lorsque la programmation d’un ou plusieurs blocs laisse le choix entre deux solutions possibles.

Le bloc contenant EB+.EB+. (a = valeur programmée avec EB+) .. et le bloc suivant sont raccordés par un congé.. : Congé entre deux éléments sécants. (droite/cercle par exemple).

Le bloc contenant EB-.EB-. et le bloc suivant sont raccordés par un chanfrein... (a = valeur programmée avec EB-). : Chanfrein entre deux droites sécantes (uniquement). .

Programmation géométrique de profil (PGP) Points ne nécessitant pas de PGP .

.1 N150 G01 EA135 ES N160 EA180 X20 Z90 EB-5 Point b N170 X40 EB3 Point c N180 EA180 Z80 ES Point d N190 EA195 N200 G02 X60 Z50 R17 EB2 Point e N210 G01 Z35 Point f N220 X70 Point g N230 G00 G40 G52 X0 Z0 G97 S900 . G92 S3000 N.4) N110 G97 S900 M04 N120 G00 G42 X6 Z122 Point a.. N90 G00 G52 X0 Z0 N100 T03 D03 M06 (OUTIL A COPIER R0. N. approche N130 G96 S220 N140 G95 F0.%88 N10 ...

. les congés et les chanfreins. Il est rare d’avoir une pièce pour laquelle l’ensemble du profil nécessiterait une programmation en PGP.Problèmes lié à l’utilisation de la PGP : Ce type de programmation n’est pas la solution « parfaite » pour réaliser des profils complexes. un point incomplet doit être entièrement défini avant la 4ème ligne de programme suivante. Ce n’est qu’un outil possible à utiliser en cas de besoin. En tournage. Ces 3 blocs s’entendent « glissants ». c’est souvent utile pour les raccords tangents. ATTENTION : Le DCN ne peut anticiper que sur 3 blocs de programme. Par conséquent.

décrivant l’ensemble des possibilités du DCN. .On peut trouver des graphes d’aide à la programmation en PGP.

On peut enchaîner plus de 3 blocs à la seule condition de suivre le graphe proposé. On part d’un point entièrement défini XZ G1 EA 0 G1 EA ES 2 G1 EA XZ On suit le graphe en fonction des infos géométriques connues pour le profil pièce. G2 I K R ES+/- 4 Point défini En X et Z .

.

• 1 usinage décalé du mauvais côté pour certaines portions du profil malgré un choix unique de G42 ou G41 G1 EA 0 G1 EA 180 . on peut obtenir des résultats surprenants : • 1 profil dessiné sur l’écran qui semble correct.ATTENTION Dans le cas de la correction de rayon.

N.G64 Cycle d’ébauche paraxial. . N230 Z...... Z.. N200 ... N210 G64 N. R. N240 X... N.... Z.. G64 N.. I... N. N260 G80 G52 X.. K.. K. Z.. P N220 X. Le cycle peut être exécuté en paraxial par dressage ou chariotage et pour des usinages extérieurs ou intérieurs. La fonction permet l’ébauche d’un volume de matière situé entre les définitions d’un profil brut programmé et d’un profil fini. I. N. N250 X. P...

1er choix à effectuer : X maxi Chariotage P Dressage Z mini X mini R Z maxi Ce choix conditionne la suite de l ’écriture du cycle d’ébauche paraxial. P : l’usinage aura lieu de X maxi à X mini R : l’usinage aura lieu de Z maxi à Z mini .

2ème étape : la description du brut X maxi X mini Z mini Z maxi .

approche Dans la programmation du cycle d’ébauche Le profil doit se limiter à la géométrie « UTILE » Ce qui est différent de l’usinage de finition qui suivra. .3ème étape : vérification de l’adéquation BRUT / FINI dégagement Profil brut Profil fini Le brut doit « encadrer » entièrement le profil fini.

. Z. K... Position de changement outil N20 T01 D01 M06 (OUTIL A DRESSER R=0. Z. Cycle N90 X… Z… N100 X… Définition du brut N110 Z … N120 G80 G52 X. N..... I..4ème étape : Ecriture du cycle Ebauche / Finition %46 N10 G00 G52 X.. Z. G97 S900 M05 N230 M02 .4) N140 G42 X16 Z55 outil en début de finition N150 G96 S250 N160 G01 Z50 F0. P.8) N30 S900 M40 M04 N40 X120 Z55 outil en début d’ébauche N50 G92 S3500 N60 G96 S200 N70 G95 F0.....2 N80 G64 N. G97 S900 Annulation du cycle N130 T03 D03 M06 (OUTIL A COPIER R=0....1 N170 X30 N180 G03 X40 Z45 R5 N190 G01 Z30 N200 X100 N210 X120 Z20 N220 G00 G40 G52 X.

Le cycle G64 n’usine pas les formes en creux. .

CYCLE D'EBAUCHE DE GORGE G65 La zone usinée est délimitée par le profil fini et par deux droites reliant les 3 points suivants : · Xa Za : dernier point programmé avant G65 (point de départ) · Xb Zb : programmé dans le cycle G65 · P : point d'intersection avec le profil fini de la droite d'angle EA passant par Xa Za. .

G65 Nn Nm EA P Z I K Q EF R X Nn. Nm : bornes du profil fini.G65 Cycle d’ébauche de gorge. L'ordre dans lequel sont programmés Nn et Nm donne le sens d’exécution de l'ébauche. EA : angle de pénétration de la gorge P ou R : valeur de la pénétration à chaque passe X ou Z : limite de la zone à ébaucher I et K : surépaisseur . Ces deux blocs doivent impérativement comporter les cotes en X et en Z.

G65 Cycle d’ébauche de gorge. .

. G97 S900 M05 N. outil en début de profil N110 G96 S250 N120 G01 X50 Z-1 F0.%34 N10 G00 G52 X.4) N30 S900 M03 M40 N40 X52 Z-15 Point A.2 N70 G65 N100 N180 Z-40 I0.2 K0. Position de changement outil N20 T03 D03 M06 (OUTIL EBAUCHE GORGE R=0... .. Z... Z.Z.1 Point b N130 Z-15 Point c N140 X30 Z-25 Point d N150 Z-35 Point e N160 G02 X40 Z-40 R5 Point f N170 G01 X50 Point g N180 X60 Z-45 Point h N190 G00 G40 G52 X.. .. outil en début de gorge N45 G92 S3000 N50 G96 S100 N60 G95 F0.8) N100 G42 X44 Z2 Point a.. G97 S900 N90 T05 D05 M06 (OUTIL A CHARIOTER R=0.1 EA-135 P2 N80 G52 X.

... .. G63 N. P. EB.. . ER. EZ. N.. N. X.G63 Cycle d’ébauche avec gorge..... Z.... EC.

.

1 .4 Q2 EQ1 EF0.N80 G63 N110 N230 X100 Z50 EZ30 P2 EA-40 EB145 ER0.

(annulation du cycle) avec : R : valeur du pas de l'ébauche (< largeur de l'outil).: temporisation (facultative). .DEFONCAGE G66 Cette fonction permet l'ébauche d'une gorge longitudinale ou frontale par pénétrations successives. Exemple gorge longitudinale : Deux correcteurs sont nécessaires pour définir les deux points de l'outil générateurs des deux flancs de la gorge.... G4 F.. N100 G0 D1 Xa Za (bloc de Positionnement = flanc de départ) N110 G66 D2 Xb Zb R2 EA2 G4 F1 (cycle) N120 G80 . EA : pente du fond de gorge (facultative : par défaut fond de gorge paraxial).

. le système peut alors être amené à corriger la valeur du pas programmé.Correcteurs : D1 Jox1 Joz1 D2 Jox2 Joz2 REMARQUE : Les prises de passes sont uniformément réparties sur toute la largeur de la gorge.

Ebauche puis finition d’un profil intérieur par chariotage .APPLICATION Exécution d’un profil en deux ébauches extérieures par chariotage puis finition.

G64 G63 .

G63 .

.. R. . n’est plus appliquée au centre outil. Programmation de la vitesse l’avance tangentielle.. G92 Avance tangentielle appliquée à la correction de rayon d’outil. La fonction permet l’application de l’avance tangentielle lors de l’usinage de courbes en correction de rayon d'outil L’avance F.Vitesse d’avance tangentielle G92 R. Argument obligatoire définissant la valeur minimale du rayon de courbe en dessous de laquelle l’avance tangentielle n’est pas traitée.

Une vitesse d’avance différente de l’avance d’usinage F modale peut être programmée pour l’exécution de congés ou de chanfreins programmés par EB+ et EB-. EB. EB+ Dimension du congé.Vitesse d’avance spécifique aux congés EB+ et chanfreins EBX EF Vitesse d’avance spécifique aux congés EB+ et chanfreins EB-.Dimension du chanfrein.. EF. . Vitesse d’avance.

Son effet de lissage est d'autant plus important que l'angle a est aigu. .Décélération La fonction G09 permet de résorber l'écart de poursuite ep (proportionnelle à la vitesse d'avance F) en fin de mouvement (vitesse nulle). avant d'enchaîner sur la séquence suivante.

La fonction G09 provoque une décélération à une distance ep de "a" et la trajectoire passera par le point "a". N100 G1 Xo Zo Fxx N110 G9 Xa Za N120 Xb Zb .... . EXEMPLE : ..

La fonction G04 et la valeur de la temporisation ne sont pas modales.. est actif en fin de bloc. G04 F..5 secondes) . A PROGRAMMER DANS UN BLOC NE CONTENANT PAS D'AVANCE (F) ! EXEMPLE : N20 G4 F1. La programmation d'une temporisation n'annule pas les valeurs des avances précédemment programmées. écrit dans un bloc contenant des déplacements programmés.5 (temporisation de 1.Temporisation Fonction préparatoire : G04 La fonction F permet de définir la valeur de temporisation.