NEWLETTER N°1

Mercredi 11 Janvier 2012

Lettre d’information de la Students Business Intelligence And Development

Association des étudiants de l’Université Montpellier I pour la promotion de l’Intelligence Economique
Editorial: Didier TANYERES Chargé de mission Régional à l’Intelligence Economique auprès du Directeur de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi de LanguedocRoussillon

PLEINS FEUX SUR:
Page 2-3:  Le mot du président de l’association.  Entretien avec Monsieur le Doyen de l’UFR-AES Page 3-4:  Témoignage personnel de Damien BRUTE DE REMUR sur l’Intelligence Economique. Page 4 :  Evènement du 08 Février 2012

C’est à la fois un honneur et un très grand plaisir, de m’exprimer dans cette première Newsletter. Je me félicite de la création de l’Association des Etudiants de l’Université de Montpellier I pour la promotion de l’Intelligence Economique qui se donne pour vocation de concourir à soutenir la culture d’intelligence économique. Le Premier ministre a décidé d’engager une politique publique d’intelligence économique volontaire pour faire face aux nou- Didier TANYERES veaux défis de compétitivité auxquels doit faire face l’économie française. Les PME, mais également les entreprises de taille intermédiaire (ETI), qui constituent le moteur de l’économie, doivent développer une capacité propre d’analyse prospective ayant pour objet d’anticiper des évolutions et leurs conséquences sur des enjeux stratégiques pour leur développement et donc pour leurs emplois. S’approprier la culture, les outils et les méthodes de l’intelligence économique nécessite des formations de qualité. L'intelligence économique doit s'insérer de plus en plus dans l'emploi du temps des étudiants français, entre les cours de gestion, de finance, de marketing… avec pour objectif que chaque diplômé puisse mieux appréhender cette matière. Il est clair pour tous qu’une filière solide de formation pour de futurs cadres ou dirigeants d’entreprises est un enjeu majeur pour le soutien à la compétitivité et le développement, y compris à l’international, des entreprises françaises. Aussi, mes actions d’experts référents en matière d’intelligence économique, notamment dans le domaine de la veille stratégique, et le soutien à la compétitivité des entreprises ont pour objectifs de convaincre les acteurs économiques que l’information est une matière première essentielle dont la maîtrise et la valorisation constituent le catalyseur de la compétitivité, de la conquête des marchés, de la résistance à la concurrence ou encore de l’influence sur l’environnement spécifique de l’entreprise. En conclusion, j’apporte tous mes encouragements au Président de l’association, Monsieur Patrichi TANASA, pour les actions futures qui contribueront à favoriser une meilleure visibilité des étudiants comme des employeurs sur ce qu’ils peuvent attendre de l’intelligence économique. Je ne doute pas que la communauté des compétences de l’intelligence économique territoriale aidera également cette initiative.
2011-2012

Students Business Intelligence And Development– UM1

Lettre d’information de la Students Business Intelligence And Development

Le Mot du Président de l’Association
Chères lectrices, chers lecteurs, très chers étudiants, je profite de l’occasion qui m’est offerte en ce jour, pour vous adresser au nom de tous les membres de notre association, Patrichi TANASA la «Students Business IntelEtudiant en Master II Intelligence ligence And Development » Economique Territoriale à l’UFR-AES et en mon nom propre, ainsi de l’Université Montpellier I, et Par qu’à vos proches tous nos ailleurs titulaire d’une maîtrise en vœux les meilleurs pour Géologie et Exploration Géophysique. cette nouvelle année pleine d’espoir. En date du 17 Octobre 2011, nous, étudiants de l’Université Montpellier I, avons décidé de créer une association étudiante pour la promotion de l’Intelligence Economique. Nous avons été aidés en cela par certains de nos encadrants, et plus particulièrement par monsieur Philippe MALLARONI, directeur du Conservatoire National des Arts et Métiers de Millau « CNAM », chargé de cours à l’UM1 et responsable du DU Intelligence Economique, avec qui nous avons pu créer un espace privilégié de communication, d’échanges et de réflexion, en dehors du seul cadre institutionnel de l’Université. Les raisons qui ont motivé notre initiative sont de plusieurs ordres. Tout d’abord une volonté de nous approprier pleinement la culture d’Intelligence Economique, par des actions colectives d’Intelligence. Approche dans laquelle les mouvements de chacun des membres impactent les autres, et qui de façon récursoire se répercutent sur l’ensemble du système, l’enrichissant continuellement. Mais aussi et surtout, de faire découvrir sous une acceptation moins complexe, la quintessence même de l’Intelligence Economique, encore affectueusement appelée IE. Cependant, tout ceci ne peut être rendu possible qu’en réunissant les conditions nécessaires à son expression. Nous sommes en effet convaincus que si la compétence est individuelle, l’intelligence est nécessairement collective. Et c’est dans cet esprit que nous vous lançons, chers étudiants, cette invitation à rejoindre notre cercle de réflexion et d’actions, et de vivre avec nous une expérience associative inédite au sein de notre belle université. Nous pensons qu’il est un devoir de conscience pour nous, étudiants, de demeurer les acteurs et les premiers artisans de nos réussites. Nous devons pouvoir choisir l’orientation que nous souhaitons donner à notre vie dans les domaines qui la touchent de près ou de loin, et construire dès maintenant notre projet et notre voie professionnels. Nous espérons pour la publication de notre première newsletter, qui est un bon prétexte pour créer un lien véritable avec vous, pouvoir susciter votre intérêt et fournir les arguments valables afin de vous inciter à nous rejoindre. Nous demeurons toutefois ouverts à toutes vos suggestions et remarques, afin d’améliorer la qualité du travail que nous souhaitons irréprochable à votre service.

Philippe MALLARONI

Entretien avec Monsieur Patrice NDIAYE, Directeur de l’UFR AES de l’Université Montpellier I
pellier I, en faculté de droit. Après une maîtrise, puis un DEA en droit public, j’ai bénéficié d’une allocation recherche, pour laquelle j’ai effectué une thèse, sur une thématique qui était émergente à cette époque, sur les relations internationales des collectivités territoriales, soutenue en 1994. Quelques années plus tard j’ai été intégré à la fonction publique, au sein de la faculté et je ne l’ai plus Mr. Patrice NDIAYE: Je vous jamais quitté. remercie pour vos vœux et vous présente en retour les miens, Manon APPARUIT: Monsieur le avec bien sûr une et pleine réus- doyen, la rentrée universitaire site dans vos études. J’ai fais 2011-2012, a vu l’ouverture d’un mes études à l’université Mont- nouveau master 2, intitulé Patrichi TANASA: Monsieur le doyen, nous vous adressons tous nos vœux les meilleurs pour cette nouvelle année, et surtout qu’elle vous apporte santé, prospérité et longévité. Vous êtes à la tête de l’UFRAES depuis 2009, les étudiants aimeraient sans aucun doute en savoir un peu plus sur votre parcours. «Intelligence Economique Territoriale » au sein de notre université, qu’est ce qui justifie un tel choix? Mr. Patrice NDIAYE: le projet remonte à deux ans, où on a commencé a préparer le quadriennal. En effet, il faut savoir que toute création de diplôme national est soumise a une procédure d’habilitation nationale, qui voit intervenir le ministère sur avis d’une agence d’évaluation. Avec madame BoriesAZEAU nous avons pensé à la mise en place d’un pôle management public, avec 2 parcours

Entretien avec le doyen de l’UFR-AES, réalisé par Manon APPARUIT (gauche), Amghid SELHI (à droite), accompagnés par Patrichi TANASA, président de l’Association.

Page 2

Students Business Intelligence And Development– UM1

2011-2012

NEWLETTER N°1
et prenant appui de l’existence dans nos murs d’un spécialiste national de l’Intelligence Economique, notre collègue Damien BRUTE DE REMUR., Nous avons donc imaginé un parcours management des collectivités territoriales, et un autre en management de l’information, gestion de l’information, avec une dimension territoriale, voilà en quelques mots l’historique de cette création. Il faut donc dire, que ce master 2 « Intelligence Economique Territoriale » qui est à sa phase expérimentale, et de fait très peu connu des étudiants, répond aux nouvelles exigences de notre temps, dans les procédures et les outils qu’il met en œuvre pour la collecte, le traitement et la diffusion de l’information. Ces débouchées sont très intéressantes, car il ouvre aux étudiants les portes du privé et du public, dans des rôles de chefs de projet, directeur des services, etc. Amghid SELHI: Comment appréhendez vous monsieur le doyen, l’Intelligence Economique? Mr. Patrice NDIAYE: Etant juriste de formation, je partirais de l’information, qu’il faut aller chercher par les moyens légaux, qui doit être utile aux activités économiques et stratégiques. Valoriser cette information en interne, mais aussi à l’extérieur, la protéger par rapport à des situations malveillantes. La dimension territoriale m’intéresse particulièrement, car les collectivités territoriales doivent avoir une politique d’information et de communication, elles ne peuvent faire l’économie de l’utilisation d’une tette démarche. Amghid SELHI: Et que pensez -vous de l’association nouvellement créée? Mr. Patrice NDIAYE: C’est une excellente chose, vous savez que l’UM1 valorise l’investissement étudiant et la vie étudiante en général. Nous sommes l’une des rares universités françaises a avoir un vice président étudiant et l’une des rares universités étant dotée d’un bureau de la vie étudiante, qui gère la Maison de l’étudiant. Nous avons conscience que les universités vivent et s’organisent autour des étudiants, plus un étudiant sera impliqué dans ses études, mais aussi dans tout ce qui a trait à sa vie sur et en dehors du campus, mieux il participera à sa réussite. C’est pourquoi il y a des trophées récompensant des projets étudiants et associations. Mais vous l’avez rappelé monsieur le président (TANASA), il s’agit de la construction de leur parcours. Manon APPARUIT: Monsieur le doyen, que souhaiteriez-vous adresser comme message à vos étudiants pour cette année 2012? Mr. Patrice NDIAYE: Mes vœux les meilleurs.

Témoignage personnel de Monsieur BRUTE DE REMUR sur l’Intelligence Economique Je suis particulièrement heureux que cette année voit la création de cette association des étudiants qui s’engagent pour faire connaître les outils et méthodes de l’IE et répandre sa pratique. J’ai longtemps fait de l’Intelligence Economique sans le savoir, à la manière d’un certain Monsieur Jourdain, d’abord en créant et animant de 1983 à 1993, à l’Université de Montpellier II, le cycle Gestion de l’Innovation ou « GES INN ». Ensuite quand, à la
Page 3

tête du cabinet de consultants dont j’ai assuré l’animation tout au long des années 1990 à 2000, je montais pour le compte des industries françaises des projets d’innovation et de transfert de technologie, notamment vers les pays de l’Europe de l’Est avec l’appui des programmes européens PHARE, TACIS et JOP. La découverte du concept date de la session que j’ai suivie en 1999 à L’Institut des Hautes Etudes de la Sécurité Intérieure (aujourd’hui INHESJ).

Lorsque mes amis de L’UM I m’ont demandé de les rejoindre j’ai tout de suite pensé à créer un groupe universitaire de recherche sur le sujet, j’ai alors fermé mon cabinet de conseil et je me suis lancé à fond sur le sujet : c’est la naissance en 2002 de l’Institut de Recherche en Intelligence Informationnelle (IR2I)…. Lire la suite sur notre blog (sbida.blogspot.com).

Président du Réseau Français pour l’Enseignement et la Recherche en Intelligence Economique Rédacteur en Chef de la Revue Internationale d’Intelligence Economique, Directeur du master 2 Intelligence Economique Territoriale et Président d’honneur de la students business intelligence and development.

Students Business Intelligence And Development– UM1

2011-2012

Lettre d’information de la Students Business Intelligence And Development
Une définition de l’Intelligence Economique L’intelligence économique (IE) est une ingénierie de la collecte, de l'analyse stratégique et de la valorisation de l'information utile pour un éclairage et une aide à la décision. Elle utilise toutes les ressources des technologies de l’information et de la communication, des réseaux humains et de leur capacité d'influence pour donner aux entreprises, ou à un Etat, les moyens d’être plus compétitif et plus efficace face à la concurrence. Pratiquée par tous les grands pays industrialisés et émergents, elle permet d’assurer aux entreprises un avantage concurrentiel, et à l’Etat de pouvoir anticiper les évènements et d’accompagner les mutations économiques. « L’intelligence économique n’est certainement pas la pierre philosophale, elle est avant tout un état d’esprit, une démarche précise et pragmatique ». L’Intelligence Economique et l’emploi

Dans le cadre de nos activités comptant pour l’année universitaire 2011-2012, et en vue de poursuivre nos actions de promotion de l’Intelligence Economique, nous organisons une conférence le 08 Février 2012 sur les thématiques des « réseaux sociaux » et de l’ « innovation ». Avec la participation d’un animateur central issu de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés ‘’CNIL’’, et le concours des acteurs locaux et régionaux (Transfert-LR, INPI, CCI, Conseil Régional, etc).

iet.montpellier@gmail.com; 06.42.66.83.51
UFR Administration Economique & Sociale Espace Richter Avenue Raymond DUGRAND CS 59640 34960 MONTPELLIER Cedex 2

Vous souhaitez nous contacter

facebook: sbidamontpellier; Twitter: sbida34; Blog: sbida.blogspot.com

Vous souhaitez nous suivre

Students Business Intelligence And Development– UM1

2011-2012

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful