σ1

σy σy

-

σy
-

σ2

σy

Critères de plasticité
Georges Cailletaud
Centre des Matériaux MINES ParisTech/CNRS

Plan

1

Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes

2

Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca, von Mises Un critère anisotrope : Hill

3

Modèles sensibles à la pression hydrostatique

Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 )

Critères

15 mars 2010

2 / 43

Chargements biaxiaux

Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 )

Critères

15 mars 2010

3 / 43

Cisaillements Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 4 / 43 .

Plan 1 Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes 2 Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. von Mises Un critère anisotrope : Hill 3 Modèles sensibles à la pression hydrostatique .

Plan 1 Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes 2 Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. von Mises Un critère anisotrope : Hill 3 Modèles sensibles à la pression hydrostatique .

03 0.08 ε(mm/mm) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 7 / 43 .Aspects expérimentaux Mécanique Passage du laboratoire au monde réel (1) 600 500 400 σ (MPa) 300 200 100 0 0 Tension curve Elastic slope 0.06 0.01 0.05 0.04 0.2% residual strain 0.02 0.07 0.

08 ε(mm/mm) Dans la plupart des cas.02 0.01 0. le matériau est caractérisé par une simple courbe de traction Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 7 / 43 Courbe de traction connue .Aspects expérimentaux Mécanique Passage du laboratoire au monde réel (1) 600 500 400 σ (MPa) 300 200 100 0 0 Tension curve Elastic slope 0.06 0.07 0.04 0.05 0.2% residual strain 0.03 0.

05 0.06 0.07 0.03 0.02 0.Aspects expérimentaux Mécanique Passage du laboratoire au monde réel (2) 600 500 400 σ (MPa) 300 200 100 0 0 Tension curve Elastic slope 0.04 0.08 ε(mm/mm)  Courbe de traction connue 212  53 107 53 88 32 107 32  316  Comment transposer ? Chargement r´ el complexe e 400 350 300 250 200 150 100 50 0 0 10 20 30 t (s) 40 50 11 22 33 12 23 31 σ (MPa) 60 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 8 / 43 .2% residual strain 0.01 0.

2% residual strain 0.03 0.02 0.Aspects expérimentaux Mécanique Passage du laboratoire au monde réel (2) 600 500 400 σ (MPa) 300 200 100 0 0 Tension curve Elastic slope 0.06 0.08 ε(mm/mm)  Courbe de traction connue 212  53 107 53 88 32 107 32  316  Comment transposer ? Chargement r´ el complexe e 400 350 300 250 200 150 100 50 0 0 10 20 30 t (s) 40 50 11 22 33 12 23 31 σ (MPa) 60 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 8 / 43 .01 0.04 0.05 0.07 0.

03 0.02 0.05 0.01 0.08 ε(mm/mm)  Courbe de traction connue 212  53 107 53 88 32 107 32  316  Comment transposer ? Chargement r´ el complexe e 400 350 300 250 200 150 100 50 0 0 10 20 30 t (s) 40 50 11 22 33 12 23 31 σ (MPa) 60 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 8 / 43 .07 0.2% residual strain 0.06 0.Aspects expérimentaux Mécanique Passage du laboratoire au monde réel (2) 600 500 400 σ (MPa) 300 200 100 0 0 Tension curve Elastic slope 0.04 0.

Aspects expérimentaux Mécanique Comment caractériser le comportement multiaxial ? Essais mécaniques multiaxiaux Recherche sur les mécanismes physiques de la déformation Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 9 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanique Comment caractériser le comportement multiaxial ? Essais mécaniques multiaxiaux Recherche sur les mécanismes physiques de la déformation Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 9 / 43 .

de diamètre 2R et d’épaisseur e : Déformation mesurée par jauge.Aspects expérimentaux Mécanique Essais de traction–torsion sur tube Pour un tube de longueur L. ou utilisation de la relation entre l’angle (β) et la déformation (γ) : β=γ L R Relation entre le moment (M) et le cisaillement (τ) : M = 2πeR 2 τ  Specimen traction–torsion Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 0 0 0 0 0 0  σθz σθz  σzz (r θz ) 15 mars 2010 10 / 43 .

ENS Cachan Critères 15 mars 2010 11 / 43 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) .Aspects expérimentaux Mécanique Essais biaxiaux Essai biaxial sur une éprouvette cruciforme vinylester–fibre de verre Plus d’info sur le site Sciences de l’Ingénieur.

Centre des Matériaux. MINES ParisTech Critères 15 mars 2010 12 / 43 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) .Aspects expérimentaux Mécanique Essais de cisaillement Double Cisaillement (caoutchouc) Montage Arcan Doc.

Aspects expérimentaux Mécanique Machine de cisaillement Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 13 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanique Recherche de la surface de charge en traction–cisaillement Thèse Rousset. ENS Cachan Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 14 / 43 .

ENS Cachan Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 15 / 43 .Aspects expérimentaux Mécanique Surface initiale et après première compression Thèse Rousset.

ENS Cachan Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 16 / 43 .Aspects expérimentaux Mécanique Surface initiale et chargement carré Thèse Rousset.

Aspects expérimentaux Mécanique Résultat de cisaillement du basalte Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 17 / 43 .

Plan 1 Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes 2 Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. von Mises Un critère anisotrope : Hill 3 Modèles sensibles à la pression hydrostatique .

roches) Réseau cristallin Pas de changement de volume Poudres. géomatériaux.Aspects expérimentaux Mécanismes Bilan des observations expérimentales Matériaux cristallins se déformant en glissement (alliages. matériaux endommageables Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 19 / 43 .

matériaux endommageables Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 19 / 43 . géomatériaux. roches) Réseau cristallin Pas de changement de volume Poudres.Aspects expérimentaux Mécanismes Bilan des observations expérimentales Matériaux cristallins se déformant en glissement (alliages.

roches) Réseau cristallin Pas de changement de volume Poudres.Aspects expérimentaux Mécanismes Bilan des observations expérimentales Matériaux cristallins se déformant en glissement (alliages. matériaux endommageables Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 19 / 43 . géomatériaux.

géomatériaux.Aspects expérimentaux Mécanismes Bilan des observations expérimentales Variable critique ? Matériaux cristallins se déformant en glissement (alliages. matériaux endommageables Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 19 / 43 . roches) Réseau cristallin Pas de changement de volume Poudres.

géomatériaux. matériaux endommageables Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 19 / 43 . roches) Cisaillement Déviateur Réseau cristallin Pas de changement de volume Poudres.Aspects expérimentaux Mécanismes Bilan des observations expérimentales Variable critique ? Matériaux cristallins se déformant en glissement (alliages.

géomatériaux. roches) Cisaillement Déviateur Réseau cristallin Pas de changement de volume Poudres.Aspects expérimentaux Mécanismes Bilan des observations expérimentales Variable critique ? Matériaux cristallins se déformant en glissement (alliages. matériaux endommageables Déviateur + partie sphérique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 19 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Système de glissement dans un monocristal Thèse F. Hanriot (ENSMP-CDM. Evry) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 20 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Système de glissement dans un alliage polycristallin base nickel Clavel (ECP. Châtenay) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 21 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Rupture sous chargement dynamique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 22 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Loi de Schmid La déformation s’effectue par glissement sur un système s défini par un plan de normale ns . soit. et une direction de glissement l s .l s ∼ Il y a autant de critères linéaires en contrainte que de systèmes de glissement f (σ) = τs − τc ∼ Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 23 / 43 . pour un monocristal soumis à un tenseur de contrainte σ ∼ τs = (σ. lorsque la cission résolue.ns ). τs atteint une valeur critique τc Projection du vecteur contrainte du plan sur la direction de glissement.

Aspects expérimentaux Mécanismes Construction des surfaces de charge pour des agrégats polycristallins (Elasticité uniforme) Alliage à solidification dirigée Polycristal Evaluer des surfaces de charge Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 24 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Surface de charge en traction–cisaillement 200 100 σ12 0 -100 -200 001 -200 -100 0 σ11 100 200 Un grain cubique orienté selon les axes (001) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 25 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Surface de charge en traction–cisaillement 200 100 σ12 0 -100 -200 001 234 -200 -100 0 σ11 100 200 Un grain désorienté (234) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 25 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Surface de charge en traction–cisaillement 200 100 σ12 0 -100 -200 001 234 2g -200 -100 0 σ11 100 200 Un grain (001) et un grain (234) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 25 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Surface de charge en traction–cisaillement 200 100 σ12 0 -100 -200 001 234 2g 10g -200 -100 0 σ11 100 200 Dix grains au hasard Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 25 / 43 .

Aspects expérimentaux Mécanismes Surface de charge en traction–cisaillement 200 100 σ12 0 -100 001 234 2g 10g 100g -200 -100 0 σ11 100 200 -200 Cent grains au hasard Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 25 / 43 .

Aspects expérimentaux

Mécanismes

Surface de charge en traction–cisaillement

200

100

σ12

0

-100 001 234 2g 10g 100g Tresca -200 -100 0 σ11 100 200

-200

σ2 + 4σ2 = σ2 , «critère de Tresca» y 11 12
Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 25 / 43

Plan

1

Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes

2

Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca, von Mises Un critère anisotrope : Hill

3

Modèles sensibles à la pression hydrostatique

Plan

1

Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes

2

Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca, von Mises Un critère anisotrope : Hill

3

Modèles sensibles à la pression hydrostatique

von Mises Caractérisation du cisaillement maximum  σ1 0 Tenseur de contrainte dans le repère principal :=  0 σ2 0 0  0 0 σ3 Vecteur contrainte pour une normale n dans le plan (x1 –x2 ) (avec θ = angle(x1 . n) : Tn = σ1 cos2 θ + σ2 sin2 θ = 2 |Tt | = T 2 − Tn 1/2 σ1 + σ2 2 + σ1 − σ2 2 sin 2θ cos 2θ = |σ1 − σ2 | 2 Cercle de Mohr : Tn − Cisaillement maxi σ1 + σ2 2 2 + Tt2 = σ1 − σ2 2 2 |Ttmax | = Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères |σ1 − σ2 | 2 15 mars 2010 28 / 43 .Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca.

j |σi − σj | − σy = 0 σy est la limite d’élasticité en traction simple → WIKI Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 29 / 43 . von Mises Critère de Tresca Tt Tmax σ3 σ2 σ1 Tn Le cisaillement maximum reste inférieur à une valeur critique. Maxi .Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca.

Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca.On pose : J = ((3/2)sij sji ) 0.5 = (1/2) (σ1 − σ2 )2 + (σ2 − σ3 )2 + (σ3 − σ1 )2 Critères 0.5 = |σ| 30 / 43 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) 15 mars 2010 .Invariants du déviateur (s = σ − (I1 /3) ∼ ) : I ∼ ∼ J1 = trace(s) ∼ =0 J2 = (1/2) trace(s)2 = (1/2) sij sji ∼ J3 = (1/3) trace(s)3 = (1/3) sij sjk ski ∼ .Invariants du tenseur de contraintes : I1 = trace(σ) ∼ = σii I2 = (1/2) trace(σ)2 = (1/2) σij σji ∼ I3 = (1/3) trace(σ)3 = (1/3) σij σjk σki ∼ . von Mises Caractérisation d’un matériau isotrope .

le vecteur contrainte a pour composantes normale σoct et tangentielle τoct : σoct = (1/3) I1 . ∼ 1 1 2 Wed = s : e = J 2∼ ∼ 6µ Critère de von Mises f (σ) = J − σy ∼ NB : formulé par Maxwell en 1865.Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca.1). et Huber en 1904 (→WIKI) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 31 / 43 .1. von Mises Signification physique de J Sphère dans l’espace des contraintes déviatoriques Contrainte de cisaillement octaédral : sur une facette de normale (1. √ τoct = ( 2/3) J Energie élastique de distorsion (associée à la partie déviatorique de σ et ∼ ε).

von Mises Contour du critère de von Mises dans le plan déviateur σ3 TS CS CI TS σ1 CS CS TS σ2 TS désigne les points qui peuvent se ramener à de la traction simple. CS ceux qui peuvent se ramener à la compression simple (par exemple un chargement biaxial. CI un état de cisaillement f (σ) = J − σy ∼ Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 32 / 43 . car un état où les seules contraintes non nulles sont σ1 = σ2 = σ est équivalent à σ3 = −σ).Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca.

j |σi − σj | − σy ∼ Utilisation du deuxième et du troisième invariant f (σ) = fct (J2 .Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. J3 ) ∼ Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 33 / 43 . von Mises Critères ne faisant pas intervenir la pression hydrostatique Critère de von Mises f (σ) = J − σy ∼ Critère de Tresca f (σ) = Maxi .

cylindres de génératrice (1.5 − von Mises : − Tresca : f (σ.Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. Tresca = hexagone Dans l’espace des contraintes principales. τ) = σ2 + 3τ2 f (σ. σ2 ) = (symétrie 0.5 0. σ2 ) = f (σ1 . σ2 ) = f (σ1 . σ2 ) − von Mises : − Tresca : f (σ1 .1. σ2 ) = σ2 + σ2 − σ1 σ2 1 2 f (σ1 .1) Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 34 / 43 . von Mises = cercle. τ) = σ2 + 4τ2 − σy − σy Dans le plan des contraintes principales (σ1 .5 − σy si 0 si 0 si σ2 σ2 − σy σ1 − σy σ1 − σ2 − σy σ1 σ2 0 σ2 σ1 σ1 par rapport à l’axe σ1 = σ2 ) Dans le plan déviateur. von Mises Comparaison des critères de Tresca et von Mises Dans le plan traction-cisaillement 0.

Tresca : √ τt = σy /2) b.Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. En traction biaxiale Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 35 / 43 .τt .τm - σy σy - σ2 σy a. von Mises Comparaisons des critères de Tresca et de von Mises σ12 σ1 τm τt - σy σy σ11 σy . En traction-cisaillement (von Mises : τm = σy / 3.

Plan 1 Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes 2 Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca. von Mises Un critère anisotrope : Hill 3 Modèles sensibles à la pression hydrostatique .

5 − σy (ou Hijkl σij σkl ) f (σ) =(F (σ11 − σ22 )2 + G(σ22 − σ33 )2 + H (σ33 − σ11 )2 ∼ + 2 Lσ2 + 2 M σ2 + 2 N σ2 )0. un seul coefficient Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 37 / 43 .5 − σy 12 23 13 Transverse.Modèles insensibles à la pression hydrostatique Un critère anisotrope : Hill Critères anisotropes f (σ) = ((3/2) Hijkl sij skl ) ∼ Critère de Hill Dans les axes d’orthotropie : 0. 3 coefficients indépendants Symétrie cubique.

von Mises Un critère anisotrope : Hill 3 Modèles sensibles à la pression hydrostatique .Plan 1 Aspects expérimentaux Mécanique Mécanismes 2 Modèles insensibles à la pression hydrostatique Isotrope : Tresca.

5) f (σ) = (1 − α)J + α I1 − σy ∼ Limites d’élasticité en traction (σt ) et en compression (σc ) σt = σy σ3 σc = −σy /(1 − 2 α) J σ2 σ1 Dans l’espace des contraintes principales Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères σy 1−α σy /α I1 Dans le plan I1 − J 15 mars 2010 39 / 43 .Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critère de Drucker-Prager Combinaison linéaire du premier et du second invariant (avec 0 < α < 0.

matériau pulvérulent σ3 σ1 Tn Si φ est nul et C non nul. φ frottement interne du matériau Si C est nul et φ non nul. matériau purement cohérent Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 40 / 43 .Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critère de Mohr-Coulomb Combinaison des contraintes tangentielles et normales dans le plan de Mohr |Tt | < − tan(φ) Tn + C Peut aussi s’exprimer comme combinaison de la somme et de la différence des contraintes extrêmes (σ3 σ2 σ1 ) f (σ) = σ1 − σ3 + (σ1 + σ3 ) sin φ − 2C cos φ ∼ Tt f<0 C cohésion.

Rp : σ1 σ2 f (σ) = Kp σ1 − σ3 − Rp ∼ Kp = 1 + sin φ 1 − sin φ = tan2 π 4 + φ 2 Rp = − 2 cos φ C 1 − sin φ 15 mars 2010 41 / 43 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères .Modèles sensibles à la pression hydrostatique Représentation du critère de Mohr-Coulomb Dans le plan déviateur on obtient un hexagone irrégulier σ3 TS = 2 CS = 2 √ 6(C cos φ − p sin φ)/(3 + sin φ) √ 6(−C cos φ+ p sin φ)/(3 − sin φ) En fonction de la poussée Kp et de la limite d’élasticité en compression.

Modèle de Cam–clay a sa courbe limite définie par deux ellipses dans le plan (I1 − J) J droite critique −I1 Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 42 / 43 .Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critères «fermés» Le matériau ne doit pas être infiniment résistant en compression Cap model. ferme par une ellipse le critère de Drücker–Prager.

synthèse La frontière du domaine d’élasticité initial est définie par une fonction de l’espace des contraintes dans R. ou de degré plus élevé Le domaine délimité est convexe Le critère peut dépendre ou non de la pression hydrostatique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 43 / 43 . par morceaux (Schmid.Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critères. Tresca) Quadratique. qui peut être Linéaire.

par morceaux (Schmid. qui peut être Linéaire. ou de degré plus élevé Le domaine délimité est convexe Le critère peut dépendre ou non de la pression hydrostatique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 43 / 43 . Tresca) Quadratique.Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critères. synthèse La frontière du domaine d’élasticité initial est définie par une fonction de l’espace des contraintes dans R.

qui peut être Linéaire. ou de degré plus élevé Le domaine délimité est convexe Le critère peut dépendre ou non de la pression hydrostatique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 43 / 43 . Tresca) Quadratique. par morceaux (Schmid. synthèse La frontière du domaine d’élasticité initial est définie par une fonction de l’espace des contraintes dans R.Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critères.

Tresca) Quadratique. synthèse La frontière du domaine d’élasticité initial est définie par une fonction de l’espace des contraintes dans R. qui peut être Linéaire. ou de degré plus élevé Le domaine délimité est convexe Le critère peut dépendre ou non de la pression hydrostatique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 43 / 43 . par morceaux (Schmid.Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critères.

ou de degré plus élevé Le domaine délimité est convexe Le critère peut dépendre ou non de la pression hydrostatique Georges Cailletaud (Centre des Matériaux/UMR 7633 ) Critères 15 mars 2010 43 / 43 . qui peut être Linéaire. par morceaux (Schmid. synthèse La frontière du domaine d’élasticité initial est définie par une fonction de l’espace des contraintes dans R. Tresca) Quadratique.Modèles sensibles à la pression hydrostatique Critères.