You are on page 1of 2

PUBLI PORTRAIT

REPRISE AMERICAINE: «PRIVILÉGIEZ LES DIVIDENDES»

Focus sur le fonds ING (L) Invest US High Dividend
sur les Etats-Unis et surpondère le style «value». Elle privilégie plus particulièrement le sous-segment «dividende», et par conséquent le fonds ING (L) Invest US High Dividend, géré par Adour Sarkissian. secteurs économiques. Le secteur des biens de consommations est celui qui a généré le plus de performance. Selon Adour Sarkissian, ce secteur est toujours très attrayant. C’est pourquoi il est aujourd’hui surpondéré de 6% en comparaison avec le S&P 500. Les valeurs financières ont également joué un rôle majeur. Après avoir évité les banques depuis qu’il avait repris le fonds en 2007 et prévoyant la baisse des dividendes chez les grandes banques, Adour Sarkissian a réinvesti dans une sélection de banques début 2009, banques dont les titres étaient proches de leurs plus bas niveaux. Le gérant a ainsi investi dans les titres de la National Bank of Canada dont le cours a plus que doublé en quelques mois – incitant le gestionnaire à prendre ses bénéfices – ou dans ceux de Commerce Bancshares. La grande valeur ajoutée provenant des financières ne s’est pas limitée aux banques: des valeurs comme Federated Investors, IGM Financial, ou Travelers ont elles aussi fortement contribué à la bonne performance du fonds. D’un point de vue historique, un tel environnement est favorable au style «value»

ING (L) Invest US High Dividend une sélection de titres gagnante au 1er semestre 2009
En 2009, le marché boursier a été très contrasté. En combinant un positionnement défensif sur, par exemple, les biens de consommations durables et la pharmaceutique, à une position plus offensive à travers les cycliques, le fonds ING (L) Invest US High Dividend a su naviguer à travers la crise. La première phase a été marquée par la fin du déclin. Du 31 décembre 2008 au 6 mars 2009, alors que l’indice S&P 500 avait perdu 24%, le fonds ING (L) US High Dividend n’avait baissé que de -19%. Dans la hausse qui a suivi, le fonds a gagné 45% depuis son plus bas. A fin juillet, il surperformait le S&P 500 de près de 3%. Cette performance est attribuée à la bonne sélection des titres réalisée par Adour Sarkissian, gérant du fonds. La sélection a été positive dans neuf des dix

Marché américain: de nombreux facteurs de soutien
Ces derniers mois, plusieurs facteurs ont contribué au fort rebond des marchés d’actions. Ils ont été soutenus par les chiffres macro-économiques moins mauvais que prévu, par les résultats du deuxième trimestre meilleurs qu’attendus, et par les stimuli fiscaux mis en place aux Etats-Unis et dans d’autres pays. Aujourd’hui, l’amplitude de la reprise est un vaste débat. Si des doutes demeurent quant à la solidité de la consommation aux Etats-Unis, l’équipe d’allocation d’actifs d’ING Investment Management (ING IM) prévoit que le plus bas des bénéfices sera enfin atteint au trimestre prochain. Les perspectives bénéficiaires ont été revues à la hausse, ce qui est un nouveau catalyseur positif pour les marchés. Dans ce contexte, l’équipe d’allocation d’actifs d’ING IM tient une position neutre

Performances du fonds ING (L) Invest US High Dividend au 30 septembre 2009 (en % en USD) YTD 2009 Fonds (Brut) Indice S&P 500 Net Performance relative
*Fonds créé le 31 mars 2005

12 mois -14,46 -20,60 6,14

depuis la création* 0,08 -2,63 2,55

20,39 18,59 1,81

Performances du fonds ING (L) Invest US High Dividend au 30 septembre 2009 (en % en USD) 2005 Fonds (Brut) Indice S&P 500 Net Performance relative 8,14 6,77 1,37 2006 18,56 15,14 3,43 2007 1,39 4,90 -3,51 2008 -32,38 -37,45 5,07 YTD 2009 20,39 18,59 1,81

10

B&F

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

ING
valeurs de haute technologie a empêché une surperformance plus importante. Malgré cela, Adour Sarkissian a su faire les bons choix en doublant le poids du secteur dans le fonds, de 4 à 8%, juste avant son rebond massif: «L’achat de valeurs comme Intel, qui payait plus de 4% de rendement lorsque nous l’avons acheté, Applied Materials qui effectuait son apparition dans notre univers, ou Seagate vers la fin de l’hiver ont beaucoup apporté à la performance globale.» même style, a attiré l’attention de nombreux clients», souligne Emmanuel Delley responsable de la Suisse Romande chez ING Investment Management. «Les actifs sous gestion ont cru sensiblement cette année passant de 137 millions de dollars en début d’année à 278 millions de dollars à fin juillet. Des clients investis ont augmenté la taille de leurs positions et de nouveaux clients institutionnels sont montés à bord.» A ce jour, la reprise des marchés et les nouvelles souscriptions hissent l’encours du fonds à 338 millions de dollars. ■

Un fonds adapté à toutes les conditions de marché
L’objectif du fonds qui est de battre l’indice S&P 500 à travers le cycle économique a été atteint: à fin septembre le fonds surperforme le marché américain, ce qui est exceptionnel. Le fonds ING (L) Invest US High Dividend est investi sur le marché nord-américain ainsi que sur quelques actions canadiennes (actuellement 5,5% du portefeuille). Les titres éligibles à l’achat doivent remplir les critères suivants: au minimum 1 milliard de dollars de capitalisation boursière, un rendement du dividende supérieur à 2% et un volume journalier de transactions d’au moins 3 millions de dollars. Aucune valeur ne peut excéder 3% du portefeuille. ING IM applique ensuite des critères qualitatifs. Enfin le gérant a libre choix de ses investissements. Epaulé par les équipes d’analystes d’ING Investment Management, il peut suivre ses convictions. «Les fruits du bon travail d’Adour, sont récoltés» déclare Nicolas Simar, gérant du fonds Euro High Dividend et responsable de l’équipe dividende chez ING IM. «Nous restons toujours vigilants avec ces marchés», ajoute t-il. L’aspect défensif du fonds en période de baisse et sa bonne tenue lorsque les marchés se sont redressés ont attiré l’attention des investisseurs. «Le fonds ING (L) Invest US High Dividend qui a surperformé de nombreux pairs, surtout les fonds du

Adour Sarkissian Gérant sénior ING Investment Management
et plus particulièrement aux dividendes. En effet, la croissance demeurant en dessous de la moyenne historique, le dividende prend alors une part de plus en plus importante dans le rendement total d’un portefeuille. Si la surpondération des matières premières (chimie, papier, minerai de fer...) a été une stratégie gagnante début 2009, la souspondération structurelle du portefeuille en
Investisseurs Institutionnels: ING (L) Invest US High Dividend I CAP USD ISIN: LU0214495805 Telekurs: 2087284 ING (L) Invest US High Dividend I CAP EUR ISIN: LU0293040092 Telekurs: 3003334 Investisseurs Privés: ING (L) Invest US High Dividend P CAP USD ISIN: LU0214494824 Telekurs: 2087278 ING (L) Invest US High Dividend P CAP EUR ISIN: LU0273690650 Telekurs: 2763022

Emmanuel Delley Responsable Suisse Romande ING Investment Management

Contacts ING Investment Management
E-mail: switzerland@ingim.com Tél.: +41 22 787 10 76 www.highdividend.ch

Les informations contenues dans ce document on été préparé exclusivement dans un but informatif et ne constituent en aucun cas une offre, un prospectus ou une invitation incitant à offrir, acheter ou vendre des titres ou des valeurs ou à participer à une stratégie commerciale. Elles ne peuvent être considérées ni comprises comme un service d’investissement. Si vous souhaitez recevoir des conseils d’investissement veuillez contacter notre bureau local. Utiliser les informations fournies dans ce document est exclusivement à vos risques. Aucune responsabilité directe ou indirecte n’est reconnue relativement à une perte subie par les lecteurs ayant utilisé cette information pour prendre des décisions. Les investissements sous soumis à des risques. Notez que la valeur de votre investissement peut augmenter ou diminuer, et la performance passée n’est pas un indicateur des résultats futurs et ne doit en aucun cas être considérée comme tel. Toute réclamation découlant ou en relation avec les termes et conditions de la présente clause est régie par la loi suisse. Le prospectus est disponible chez le représentant légal, ING Banque (Suisse) SA.

NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2009

B&F

11