Matignon - Ploubalay - Plouër-sur-Rance

Saint-Cast-Le-Guildo

Ouest-France Mardi 4 octobre 2011

Emprunts toxiques : la bataille contre Dexia commence au tribunal
La première audience de la procédure civile qui oppose la commune de Saint-Cast à la banque francobelge Dexia a eu lieu hier, au tribunal de Grande Instance de Nanterre. Saint-Cast est l’une des premières parmi les 5 500 collectivités ou établissements publics ayant souscrit des « emprunts toxiques » auprès de Dexia à avoir décidé de porter plainte. Elle avait signé en 2007 ce prêt de 3,5 millions d’euros à taux variable indexé sur la parité entre l’euro et le franc suisse pour racheter tous ses crédits à taux fixe (environ 5 %). Le taux initial de 3,99 %, garanti les deux premières années, devait à peu près se maintenir, et représenter des remboursements de 145 000 € par an sur 28 ans. Seulement la crise économique étant passée par là, le cours du franc suisse a augmenté. Le taux s’est envolé atteignant 15 % en 2011, soit une échéance de plus de 500 000 €.

L’investissement public réduit au minimum
Jean Fernandez, le maire de SaintCast depuis 2008, l’assure : « Il n’y aura aucune augmentation d’impôts avant le résultat de cette procédure civile. » Mais le budget de fonctionnement est très serré, et l’investissement réduit au minimum en attendant d’y voir plus clair. « La nouvelle école verra le jour mais sa garderie et sa cantine devront attendre. La salle d’Armor sera bien rénovée mais pas agrandie pour le moment », regrette le maire. Dans la même logique, un curage de lagune permettra de patienter encore un peu pour la construction d’une station d’épuration au Guildo. Celle de Saint-Cast devra se contenter de petits travaux quand il en faudrait des grands.

Étaler les travaux
L’avocate de la commune tente de prouver que le contrat de prêt signé en 2007 comporte des failles. La commune réduit ses dépenses au minimum en attendant la décision du tribunal.

À quel taux rembourser ?
Me Hélène Feron-Poloni, du cabinet Lecoq Vallon et associés, l’avocate de Saint-Cast, a fourni ses arguments à Dexia. Elle met en avant trois griefs qui remettent en cause la légalité du prêt souscrit par la commune costarmoricaine. « Tout d’abord, les documents commerciaux de Dexia mettent en avant la stabilité de la parité euro-franc suisse, le présentant comme une valeur refuge. Or, économiquement une valeur refuge est

une valeur volatile », s’efforce d’expliquer l’avocate. Ensuite, même à taux variable, le prêteur est tenu d’annoncer dans le contrat le taux effectif global de l’emprunt comprenant tous les frais. « Si on le recalcule aujourd’hui, il est différent de celui annoncé. » Si cet argument est retenu par le tribunal, Saint-Cast remboursera son prêt au taux minimum légal. Pour 2011, il est de 0,38 %. Bien loin des 15 % !

Enfin, le montant de l’indemnité de remboursement anticipé n’est pas donné clairement dans le contrat. Dexia l’a fixé à 4,727 millions d’euros, soit plus que le montant du prêt. « La commune se retrouve prisonnière de ce prêt et ne peut le faire racheter par une autre banque », justifie Me Feron-Poloni. Si cette clause est invalidée, Saint-Cast pourra sortir de ce prêt infernal sans indemnité. La procédure s’annonce longue.

Hier, le tribunal a donné jusqu’au 21 novembre à Dexia pour fournir les arguments de sa défense, et les audiences dites de procédure devraient ainsi se succéder. D’après Me FeronPoloni, « les plaidoieries auront lieu au mieux avant l’été prochain, ou après. Et il ne faut pas attendre de réponse du tribunal avant l’automne 2012. » Amandine COGNARD.

La commune a également besoin d’un schéma d’évacuation d’eau pluvial d’ampleur, qui doit attendre. « Et nos deux églises tombent en ruine mais les travaux devront être étalés dans le temps, déplore Marie-Madeleine Michel, adjointe en charge des finances. On a refait un plan sur 2012 et 2013, qui débutera par la réfection de la toiture de l’église de Saint-Cast. » La création d’une salle des congrès, la mise à niveau de la piscine pour qu’elle consomme moins, autant de projets reportés sans date fixée. La création de pistes cyclables, les

Les travaux de réfection de l’église du Guildo, prévus cette année, devront finalement attendre 2012, voire 2013.

rénovations de routes (sauf urgence) et la mise aux normes des trottoirs, tout comme l’agrandissement de l’office de tourisme, « des éléments primordiaux pour l’attractivité de la station, rappelle le maire, doivent eux aussi patienter. On ne peut pas s’engager dans des travaux que l’on n’est pas sûrs de pouvoir financer. On avance à l’aveugle. » Du côté des fonctionnaires, il n’y aura bien sûr aucune embauche et seulement une personne sur deux partant à la retraite sera remplacée. A.C.

Lancieux

Ploubalay
L’épopée du vin ploubalaysien continue

Les sauveteurs en mer ont porté secours à 68 personnes
Dimanche matin, alors que les sauveteurs en mer sont prêts pour un raid, les Ebihens-l’Islet, Nicolas Boivin, équipier de la station SNSM Lancieux, dresse un bilan. 22 équipiers appelés 29 fois sur alerte du Cross Corsen La station compte 22 équipiers, tous bénévoles, parmi lesquels : 6 patrons vedette, un médecin, 2 plongeurs, 3 moniteurs de secourisme. Tous les équipiers sont formés au secourisme niveau premiers secours en équipe PSE. Après 29 appels sur alerte du Cross Corsen, on compte 68 personnes assistées. Deux décès sont à déplorer (l’un à Saint-Jacut et le second au Fort Lalatte), auxquels, il faut ajouter deux personnes disparues au large de Dinard. Des équipiers formés aux différentes techniques Dix équipiers de la station de Lancieux s’entraînent depuis le mois de janvier aux différentes techniques de nage à la palme, de récupération de personnes à la mer, et de secourisme. Le raid entre les Ebihens et l’Islet, effectué lors de l’entraînement hebdomadaire de dimanche matin, représente une distance de 2,8 km. Un Zodiac et une vedette Au niveau des moyens de la station, pour ce qui concerne les sauvetages

L’aventure du vin de Ploubalay se poursuit. La fermentation a réussi et les apprentis vignerons attendent le résultat de la seconde. On sait déjà que l’opération sera très probablement renouvelée l’année prochaine.

Les équipiers de la station SNSM Lancieux, parmi lesquels, au premier rang, Michel Boivin, président de la station.

proches, dans la baie, c’est le Zodiac SNS 22 102 qui est utilisé. Au delà, c’est la vedette San Séoc SNS 273 : un bateau puissant, équipé avec deux fois 330 CV, allant à une vitesse maximum de 25 nœuds.

Moyenne d’âge de 36 ans La moyenne d’âge des équipiers de la station, qui est de 36 ans. Joëlle Chatellier est la nouvelle trésorière, nommée par Paris, à la station SNSM Lancieux. Elle succède à Joseph

Rouault, qui, après quinze années d’activité, a demandé à se retirer du poste de trésorier. Il reste membre actif à la station SNSM Lancieux.

‡Assocation présence verte pays ouest Conférence. Présentation de la sécurité à domicile avec la téléasistance, animée par l’association présence verte, en partenariat avec la mairie de Ploubalay et le club de l’amitié. Mercredi 5 octobre, 14 h, salle du lieu de rencontre. Gratuit. ‡Annoncer vos événements Connectez-vous sur www.infolocale.fr

‡Thé dansant Avec la section UNC-AFN et l’orchestre Le Bon Temps. Dimanche 9 octobre, 14 h 30 à 19 h 30, salle des fêtes. Tarif : 5,50 €. ‡Randonnée pédestre Mercredi 5 octobre, 14 h. Ploubalay - Lancieux, environ 8 km, ouvert à tous. Départ de Ploubalay, 14h, place de l’Église. Gratuit. Contact : 02 96 82 64 93.

Langrolay-sur-Rance
Un emprunt de 300 000 € pour la cantine et l’école
Le conseil municipal a travaillé sur différents projets, dont la demande de renouvellement des mouillages collectifs. En effet, les zones ont été prorogées jusqu’au 31 décembre 2011 pour permettre la constitution d’un dossier intégrant un rapport technique et un rapport sur l’environnement et l’incidence des installations sur celui-ci. Aménagement de l’estuaire de la Rance. Après examen du projet global d’aménagement proposé par la commission Estuaire Rance, il a été décidé que le caractère maritime sera confirmé sur le périmètre du domaine maritime public, que la problématique du développement durable sera prise en compte malgré l’absence d’obligation environnementale. Travaux de voirie. Le maire annonce qu’il est nécessaire de faire des travaux sur la voie communale n° 12 dite de la Hennelais : un estimatif a été retenu pour procéder au choix de l’entreprise. Cantine-garderie et extension de l’école. Pour financer les travaux, la commune a souscrit un emprunt de 300 000 €. Aide alimentaire aux plus démunis. Le conseil municipal soutient les structures qui œuvrent pour les plus démunis. Il réaffirme par un vote à l’unanimité son soutien aux banques alimentaires pour que leurs revendications soient entendues, et demande à ce que le Plan européen d’aide aux plus démunis soit maintenu.

Pleslin-Trigavou
Reconnaissance du parcours en VTT
Samedi les membres du club VTT se sont donné rendez-vous à 9 h à la salle omnisports de Pleslin pour faire la reconnaissance du parcours de la randonnée des Châtaignes, qui aura lieu le 9 octobre. L’année dernière, la randonnée a accueilli plus de 650 participants. Les inscriptions, elles, ‡Club de l’amitié des ainés ruraux Anniversaires du 3e trimestre. Vendredi 7, salle Julien-Lesaichot. En présence d’un représentant de Présence verte, tout personne intéressée, adhérent ou non, par une information sur la téléassistance sera la bienvenue à 14 h. ‡Club de l’amitié des aînés ruraux Rappel Banquet cantonal. Vendredi 14 octobre, 12 h 30, salle Julien Lesaichot. Ouvert à tous, animation musicale. Tarif: 28 €. Inscription avant le 07 octobre. Contact : 02 96 27 82 72, 02 96 27 16 75. se font sur place le jour même, à partir de 7 h 30, à la salle omnisports de Pleslin. Le café et les gâteaux sont prévus pour un bon accueil matinal. Les tarifs sont de 4 € pour la route et le VTT et 2 € pour la marche. Renseignement au 02 96 27 15 07. ‡Club de l’amitié des aînés ruraux Ouverture d’un atelier pâtisserie. Jeudi 6, 14 h, salle des fêtes, Trigavou. Un pâtissier assurera ce premier atelier ; d’autres dates seront proposées par la suite afin de pérenniser cette animation. ‡Avis de coupure d’eau Mercredi 5 octobre, 13 h 30 à 17 h 30. Suite à travaux d’entretien des réseaux, coupure rue du frémur, rue de gervily, chemin des écoliers, rue de la croix boissière, rue des sports, chemin des longues raies. La remise en service sera effectuée sans préavis. En cas d’urgence : 02 22 06 45 09.

Saint-Jacut-de-la-Mer
La délégation Coménius reçue en mairie

Discours et échange de cadeaux entre les communes ont marqué officiellement l’ouverture du séjour Coménius Galo-germano-jaguen.

Plouër-sur-Rance
‡Accueil paroissial Mardi 4 octobre, 10 h 30 à 12 h, maison paroissiale, 4, rue Mathurin-Roger. Contact : 02 96 86 83 66.

La délégation Coménius a été reçue, vendredi soir, à la mairie en présence du maire, Daniel Catelain, de JeanPierre Billois, directeur de l’école, de Jean-Pierre Février, l’inspecteur d’Académie, de Madelaine Reux, conseillère pédagogique de Jan Warehan, coordinatrice de ce projet et

de Romy Knischourek, coordinatrice pour l’Allemagne. Une cérémonie sous le signe de l’Europe et de sa construction pour les générations avenirs. Tout cela s’est terminé par le rituel échange de cadeaux entre les communes.