ESTP – TP 1 - Cours de Résistance des Matériaux

Torsion

TORSION
1 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 1.6 3.2 TORSION D’UN CYLINDRE CIRCULAIRE Hypothèses Evaluation de la contrainte de cisaillement t et de la rotation élémentaire dθ/dx Relation entre contrainte tangente et couple de torsion Cas d’un tube circulaire Notion de ligne de cisaillement TORSION LIBRE D’UNE SECTION NON CIRCULAIRE Cas particulier des sections rectangulaires Inertie de torsion d’une section pleine composée d’éléments pleins Cas des profils minces (I,T,H, etc) TORSION LIBRE DES PROFILS MINCES FERMES UNICELLULAIRES (types tubes minces) Etude du flux de cisaillement τe Contrainte de torsion d’un profil fermé unicellulaire Inertie de torsion et déformation élémentaire 2 2 2 3 3 4 4 4 5 5 5 5 6 6

TP1 C11 Torsion
cours disponible sur http://membres.lycos.fr/rdmestp

Page 1 sur 7

ΣO Σ Σ’ Σ1 C R GO G1 x x dx Nous admettons que les déformations provoquées par ce couple sont telles que les sections droites restent planes et circulaires et que deux sections voisines Σ et Σ’ d’abscisses x et x+dx subissent uniquement une rotation relative d’angle dθ. Soumettons ce cylindre à un couple appliqué dans la section Σ0 et produisant le moment de torsion C. On déduit alors l’expression reliant la contrainte tangente à la rotation élémentaire : τ = -Gγ = .ESTP – TP 1 .2 Evaluation de la contrainte de cisaillement t et de la rotation élémentaire dθ/dx θ Considérons les deux sections voisines Σ et Σ’ et supposons que la section Σ’ reste fixe. On examine la déformation d’un rectangle AA’BB’ dont les côtés AB et A’B’ se situent respectivement en Σ et Σ’ et situés à une distance r du centre du cylindre.1 Hypothèses Considérons un cylindre circulaire limité par deux sections droites Σ0 et Σ1 de centres G0 et G1 et repéré par rapport à son axe G0x. La variation de l’angle droit ou distorsion γ est telle que : tan γ = tan ( A' A. 1.fr/rdmestp Page 2 sur 7 .Cours de Résistance des Matériaux Torsion 1 TORSION D’UN CYLINDRE CIRCULAIRE 1.lycos. L’application du couple C a pour effet de transformer ce rectangle ABA’B’ en un parallélogramme A1A’B1B’.G rdθ dx On constate que cette contrainte tangente varie linéairement en fonction du rayon : elle est nulle au centre et maximale sur la surface du cylindre en r = R TP1 C11 Torsion cours disponible sur http://membres. AA' dx A R A’ A1 γ B B’ dθ B1 dx Or la distorsion γ entraîne l’apparition de contrainte tangente donnée par la relation : τ = -Gγ. Ce cylindre est libre à son extrémité G0 et encastré à son extrémité G1 de sorte que la section Σ1 ne peut pas tourner autour de l’axe G0x. A' A1 ) ≈ AA1 rdθ = .

Cours de Résistance des Matériaux Torsion 1. dx Σ Dans la section Σ considérée. l’inertie polaire du tube creux valant : K = Π 4 ( R2 − R14 ) 2 TP1 C11 Torsion cours disponible sur http://membres.lycos. le rayon r variant entre R1 et R2 .G rdθ C =+r dx K 1. comparable à la quantité EI. en déduit alors : dθ C = − dx GK La quantité GK représente la rigidité de la poutre à la torsion.3 Relation entre contrainte tangente et couple de torsion Afin de déterminer cette relation.4 Cas d’un tube circulaire Dans le cas d’un tube circulaire de rayon intérieur R1 et de rayon extérieur R2. on écrit que la résultante en moment des contraintes tangentes doit être égale au couple C : C r τdΣ R Cette condition s’écrit : ∫∫ rτdΣ = C Σ dθ Soit : ∫∫ r ( −Gr )dΣ = C. on peut établir le même type de relation. 2 O. On déduit enfin la relation entre contrainte tangente et couple de torsion : τ = -Gγ = . rigidité à la flexion.fr/rdmestp Page 3 sur 7 .ESTP – TP 1 . G et C = -G dθ sont constants et peuvent donc être sortis de l’intégrale : dx dθ dx ∫∫ r Σ Σ 2 dΣ 2 ∫∫ r dΣ = Σ La quantité 2 ∫∫ r dΣ représente le moment d’inertie polaire de la section et vaut K = ΠR 4 .

ESTP – TP 1 . β et η est donnée dans le tableau ci-dessous en fonction du rapport b/a où b est supposé plus grand que a. Le calcul que nous avons mené précédemment sur les tubes et cylindre ne peuvent donc pas s’appliquer sur une section de forme quelconque. 2 TORSION LIBRE D’UNE SECTION NON CIRCULAIRE 2. les lignes de cisaillement sont circulaires car les contraintes tangentes sont perpendiculaires en tout point au rayon vecteur GM . le calcul ayant été établi par Saint Venant. G t M En outre. L’allure des contraintes est la suivante : tA tA b tM tb = tM a On montre que τb = τmax = sous la forme : 3 K = β. les conditions d’équilibre sur le contour de la section exigent que ce contour soit une ligne de cisaillement. TP1 C11 Torsion cours disponible sur http://membres.5 Notion de ligne de cisaillement On appelle ligne de cisaillement la ligne tangente en chaque point au vecteur contrainte de cisaillement agissant en ce point.τmax et que la rigidité à la torsion de la section peut se mettre α ba 2 dθ C = − dx GK La valeur des coefficients α.Cours de Résistance des Matériaux Torsion 1. Dans le cas d’un tube ou d’un cylindre.1 Cas particulier des sections rectangulaires On montre que les sections droites rectangulaires soumises à un couple de torsion ne restent plus planes : on dit qu’il y à gauchissement des sections. les contraintes tangentes n’étant alors plus perpendiculaires au rayon vecteur GM .ba Avec : C et que τa =η.lycos. La théorie de l’élasticité permet de calculer la répartition des contraintes dans la section rectangulaire.fr/rdmestp Page 4 sur 7 .

chacun des éléments subit donc la même rotation spécifique dθ/dx que l’ensemble de la section.281 0.2 Inertie de torsion d’une section pleine composée d’éléments pleins Considérons une section composée d’éléments pleins dont on sait estimer l’inertie de torsion propre.299 0.75 0. Dans ce cas.267 0. Si l’on suppose que la section est globalement indéformable. on considère une tranche comprise entre les abscisses x et x + dx.000 1.745 6 0.239 0.74 10 0.795 2.5 0.Cours de Résistance des Matériaux b/a α β η 1 0.313 0. Avec les notations de la figure ci-dessous.214 0.249 0.229 0.859 1.742 2. etc) Le cas b/a = ∞ correspond aux profils minces où les épaisseurs ei sont beaucoup plus faibles de les longueurs Li.282 0.258 0.T.lycos. la rigidité à la torsion d’un profil mince est de la forme : K= ∑ 3L e i 1 3 i i 3 TORSION LIBRE DES PROFILS MINCES FERMES UNICELLULAIRES (TYPES TUBES MINCES) 3. on découpe un prisme élémentaire de longueur curviligne ds. Dans cette tranche.742 Torsion ∞ 1/3 1/3 0.246 0.263 0.743 8 0.196 0.5 0. d’inertie de torsion Ki. ce qui entraîne : τ1e1 = τ2e2 = φ = τe = Cte τ1 e1 dx ds τ1 τ2 e2 τ2 TP1 C11 Torsion cours disponible sur http://membres.299 0. l’équilibre des forces appliquées à ce prisme en projection suivant l’axe longitudinale x de la poutre se traduit par : -τ1e1 + -τ2e2 = 0.ESTP – TP 1 .141 1.fr/rdmestp Page 5 sur 7 . Chaque élément.766 3 0.313 0. reprend donc un couple de torsion Ci tel que : Ci dθ = − dx GK i On déduit alors que : ∑ Ci Ci C1 C2 dθ C = − = − = − = − = − i dx GK 1 GK 2 GK i GK ∑ GK i i Ainsi l’inertie de torsion globale de la section est la somme des inerties de torsion de chacun de ses éléments : K= ∑K i i 2.307 0.208 0.820 2 0.3 Cas des profils minces (I.H.231 0.307 0.1 Etude du flux de cisaillement τe Considérons une poutre à section fermée unicellulaire soumise à la torsion pure et libre .753 4 0.

(OA ∧ t ) = r dθ .t = (dθ ∧ OA). 1. centre de rotation instantané. celui-ci engendre des contraintes de torsion parallèles au profil de telle sorte que : C= ∫ τ e r ds Γ Le contour Γ est le contour tracé à mi épaisseur du profil et le rayon représente le bras de levier de la force élémentaire t. On considérera que Σ’ est fixe. Donc la quantité C = 2φ. sous l’action de C. (En effet. Ainsi : AA1 = rdθ r étant la distance entre le centre de rotation et la droite (AA1). ∫ Γ r ds représente 2 fois la surface située à l’intérieur du contour Γ .e. TP1 C11 Torsion cours disponible sur http://membres. il vient alors : La contrainte de torsion provoquée par le couple C vaut donc : τ= C 2 Ae 3. Elle est constante le long d’un profil mince fermé.e.ds Or. la section Σ tourne d’un angle dθ autour d’un point O. Examinons la déformation relative de deux sections proches Σ et Σ’ distantes de dx. de contour moyen Γ. d’après le théorème de Maxwell.Cours de Résistance des Matériaux Torsion La quantité φ = τe est appelée flux de cisaillement. la quantité ds.A. en A’ de telle sorte que : AA' = dθ ∧ OA Le point A’ a pour projection sur la tangente au contour Γ le point A1 tel que AA1 = AA'.r représente 2 fois l’aire du triangle élémentaire ayant pour hauteur r et pour base la quantité ds tracé sur le contour Γ. soumis à un couple C. On a vu précédemment que le flux de cisaillement est constant dans le profil de sorte que : C= te ∫ Γ r ds = φ ∫ Γ r ds Γ r t.ds par rapport au point de calcul du moment (il peut être quelconque).ESTP – TP 1 . Considérons un point A du contour Γ : celui-ci se déplace. les contraintes de cisaillement le long de la génératrice sont égales en intensité aux contraintes développées dans le profil de faible épaisseur e1 ou e2).6 Contrainte de torsion d’un profil fermé unicellulaire Considérons un profil mince fermé soumis à un couple extérieur C . Sous l’action de C.lycos.fr/rdmestp Page 6 sur 7 .2 Inertie de torsion et déformation élémentaire Considérons le cas d’un tube mince.t = dθ .

ESTP – TP 1 . nous avons établi l’expression exacte de l’inertie de torsion d’un cylindre creux : K = Π 4 ( R2 − R14 ) 2 Ici : R2 = R + e/2 et R1 = R – e/2 Si l’on néglige les termes en e2 et au delà. Nous avons également vu la relation entre la contrainte tangente et l’angle de distorsion : τ= Gγ On relie ainsi la rotation de la section Σ à l’angle de distorsion et à la contrainte tangente liée à cette distorsion : τ= Gr dθ dx Si on intègre cette quantité sur le contour Γ. il vient : ∫ τ ds = -G dx ∫ r ds = -2GA dx Γ Γ dθ dθ Exprimons d’une autre manière cette intégrale en utilisant la relation entre τ et C (cf § précédent) : τ = C 2 Ae ∫ τ ds = Γ C ds 2 A ∫Γ e dθ au couple C : dx On relie ainsi la rotation élémentaire dθ C =dx 4GA 2 ∫ Γ ds e dθ C = − avec K = dx GK Nous avions établi une relation similaire au § I à propos des cylindres : ∫∫ r Σ 2 dΣ . γ étant la distorsion.Cours de Résistance des Matériaux Σ Σ’ r A’ Γ A A1 Torsion O t γ dx B Mais l’on peut également écrire que AA1 = γdx.lycos. TP1 C11 Torsion cours disponible sur http://membres. K = 2ΠR e. de contour Σ ds ∫Γ e Rem : Dans le cas où la section est un cylindre creux d’épaisseur constante e et dont le contour moyen Γ de rayon R. 4 A2 Par analogie.fr/rdmestp 3 4 R2 ≈ R 4 + 4eR 3 et R14 ≈ R 4 − 4eR 3 . la quantité K = représente l’inertie de torsion de la section Σ. alors : 4 A 2 4( Π R 2 ) 2 4( Π R 2 ) 2 3 K= = = = 2ΠR e ds Rdθ 2Π R ∫Γ e ∫Γ e e Or. angle (ABA1). On retrouve ainsi : Page 7 sur 7 .