You are on page 1of 56

message d’entreprise

p!r convaincre vos pa"enaires

Culture financière
DUT GEA - IUt de Marseille - St Jérôme

Culture financière
 Objectif du cours : donner aux étudiants une vision synthétique sur les grands enjeux économiques actuels  Plan du Cours Chaque séance portera sur une thématique
\ Séance 1 : énergie \ Séance 2 : alimentation \ Séance 3 : santé \ Séance 4 : technologie \ Séance 5 : environnement

 Mode d’évaluation
\ Chaque session sera évaluée par un QCM de 10 mn en fin de cours \ La note finale sera une moyenne des 5 notes

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

2

message d’entreprise
p!r convaincre vos pa"enaires

Le secteur de l’énergie
Culture financière - Séance 1

Le secteur de l’énergie

1.

Demande au niveau mondial

2.

Offre au niveau mondial

3.

Principaux acteurs

4.

Enjeux et perspectives

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

4

Demande au niveau mondial

5

La demande mondiale est en plein essor
 En 20 ans, la consommation mondiale d’énergie a augmenté de 40%
Evolution de la consommation d'énergie par région (©2011, d'après Key World Energy Statistics 2010, AIE)

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

6

Tirée par la croissance des grands pays émergents
 Les pays riches consomment la plus grande part de l’énergie produite (44%)  Les pays émergents ont eu la croissance la plus forte (80% de la hausse de consommation)

La consommation d'énergie finale dans le monde en 2008 est de 8,4 milliards de tonnes d’équivalent pétrole  (©2011, d'après Key World Energy Statistics 2010, AIE)

Près d'un tiers de l’énergie primaire produite est « perdue » lors du processus de tranformation en énergie finale.

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

7

Tirée par la croissance des grands pays émergents
 Pays émergents :
\ 74% de la population mondiale \ 35% de la consommation de
ressources fossiles
Chine Inde Autres pays émergents Asie Russie Moyen-Orient Reste du monde OCDE

Croissance de la demande énergétique mondiale Millions de TEP

\ Depuis 15 ans, représentent 80%
de la hausse de consommation

 La tendance va se poursuivre
\ 2010-2035 : 33% de croissance de la
demande mondiale d’énergie 50% de cette croissance

\ Chine + Inde =

Agence Internationale de l’Energie - World Energy Outlook 2011

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

8

Des effets multiplicateurs
 Croissance démographique
\ 6 milliards d’habitants en 1999 \ 7 milliards d’habitants en 2011 \ 9 à 10 milliards d’habitants en 2030 \ 9 à 15 milliards d’habitants en 2050
Perspectives d'évolution de la population mondiale par continent jusqu'en 2050, selon divers modèles d'estimations et scénario de l'ONU

 Evolution du niveau de vie
\ la hausse du niveau de vie induit une hausse
de la consommation énergétique / habitant d’économie commencent à faire baisser l’intensité énergétique

\ en Europe Occidentale, les actions

Consommation d’électricité en kWh/habitant

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

9

Des effets multiplicateurs
 Développement de l’automobile  Développement des technologies

\ X2 d’ici 2035, \ soit 1,7 milliard de véhicules.

\ 2,3 milliards d’utilisateurs
d’Internet fixe en 2015

\ 2,6 milliards d’utilisateurs

d’Internet mobile en 2015

Nombre de véhicules en circulation

Nombre d’utilisateurs d’Internet Fixe et Mobile dans le monde (en millions)

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

10

Les principaux usages de l’énergie
Consommation mondiale d’énergie par secteur (Key World Energy Statistics 2010, AIE)

Agriculture 3% Services 10% Autres 3%

Résidentiel 25%

Industrie 35%

Transport 25%

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

11

L’énergie, une ressource stratégique

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

Offre au niveau mondial

13

Le mix énergétique mondial

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

14

Des enjeux stratégiques
 Améliorer l’efficacité énergétique  Trouver de nouvelles ressources en énergie  Réduire la dépendance aux énergies fossiles  Réduire les émissions de GES et les impacts environnementaux  Redéfinir les équilibres géopolitiques

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

15

Offre et demande mondiale de pétrole
(Source : AIE Oil Market Report 12 avril 2011)

 La demande de pétrole a recommencé à croître, malgré la crise

\ Tirée par les pays émergents
(+12,1% en 3 ans)

\ la Chine au 1er rang (+23,7%)
 La demande est supérieure à l’offre

En million barils/jour Demande OCDE Demande non-OCDE dont Chine autre Asie Moyen-Orient Demande totale Offre totale Écart demande/offre excédent de demande excédent d’offre

2007 49,3 37,3 7,6 9,5 6,6 86,7 85,5

2008 47,6 38,6 8,0 9,6 7,0 86,1 86,4

2009 45,5 39,6 8,4 10,1 7,2 85,0 85,2

2010 46,1 41,8 9,4 10,4 7,5 87,9 87,3

∆ ∆ 2010/2009 2010/2007 1,3 % 5,6 % 11,9 % 3,0 % 4,2 % 3,4 % 2,5 % -6,5 % 12,1 % 23,7 % 9,5 % 13,6 % 1,4 % 2,1 %

\ entraînant une hausse des prix \ la reprise des investissements
d’exploration

 Le marché es très incertain à court terme

\ Baisse de la consommation fin
2011 à cause de la crise

\ Fluctuations fortes sur les prix

1,2 -0,3 -0,18

0,63

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

16

Cours du pétrole Brent

150 $ 126 $

+135% - 73%
65 $

+215%

110 $

40 $

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

17

Le peak oil: déjà passé ?

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

18

Le marché du nucléaire
 L’énergie nucléaire représente une assez faible part des ressources énergétiques
\ 14% de la production électrique \ 6% du total de l’énergie consommée \ 440 réacteurs dans le monde

 Le marché est très disparate
\ Dominé par quelques grands groupes / pays qui ont promu le nucléaire depuis longtemps
 Japon, France, Allemagne, Etats-Unis

\ De nombreuses zones peu ou pas du tout équipées
 Afrique, Amérique du Sud, Asie du Sud Est, Australie

 Le secteur est attendu en fort développement
\ doublement du nombre de réacteurs \ principalement en Chine, en Inde, en Afrique du sud \ énergie non émettrice de gaz à effet de serre

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

19

Projet de construction de réacteurs nucléaires

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

20

Le nucléaire : pas si simple
 La conjoncture actuelle n’est pas favorable au nucléaire
\ Accident de Fukushima \ Crise du crédit : difficultés de financement des grands projets \ Difficultés de construction des réacteurs 3e génération (EPR)

 Et le secteur souffre de difficultés structurelles
\ arrivée en fin de vie de très nombreuses centrales existantes,
coûts prohibitifs des opérations de démantèlement : qui va financer ?

\ gestion des déchets : il faut davantage de place \ combustible : quand est le peak uranium ? Qui détient les ressources ? \ enjeux géostratégiques du nucléaire : civil / militaire.

 A court terme, la réorganisation est en cours
\ nombreux projets gelés ou retardés \ décision de l’Allemagne de sortir définitivement du nucléaire

 Et l’opposition des opinions publiques est forte

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

21

Renouveler le parc nucléaire ou le prolonger ?

Découvertes et production pétrolières [Exxon, ASPO]
IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1 22

Le parc nucléaire va-t-il continuer à croître ?
 Vu par l’Agence de l’Energie Nucléaire

(D'après l'AEN, source : Les Échos)
IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1 23

Le parc nucléaire va-t-il continuer à croître ?
 Vu par Areva

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

24

La montée en puissance du gaz et du charbon
 40% de l’électricité mondiale est produite à partir de charbon  le gaz et le nucléaire ne représentent à eux deux que 36%.  Selon le World Coal Institute, l'utilisation mondiale du charbon augmentera de 60% au cours des 20 prochaines années.

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

25

Energies renouvelables : prometteur mais lent
 Malgré une très forte croissance, les énergies renouvelables représentent toujours une part mineure de la consommation énergétique mondiale  Leur coût de revient reste supérieur à celui de l’électricité fossile  Leur développement pose un grand nombre de problèmes :
\ Les technologies ne sont pas toujours
stables et parfois polluantes (ex. photovoltaïque)

\ La multiplicité de petits producteurs

domestiques remet en cause la position des groupes énergétiques d’investissement des Etats

\ La crise financière réduit les capacités

 Et intéresse un grand nombre d’acteurs qui contestent le leadership des groupes énergétiques traditionnels
\ Développement de “petits” producteurs
régionaux

\ Investissement des industriels dans leur
propre autonomie énergétique

\ La multiplicité des sites de production

nécessite de fortement renouveler les réseaux électriques (smart grid)

\ Nouveaux acteurs des pays émergents \ Fonds d’investissement

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

26

L’énergie éolienne
 En 2009, les éoliennes ont produit 340 TWh, ce qui représente 2% de la demande globale d’électricité. Cela équivaut aux besoins en électricité de l’Italie   Les implantations en onshore sont soumises à de nombreuses contraintes

\ choix des sites \ procédures d’autorisation
longue

\ forte opposition des riverains

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

27

Développement d’un nouveau marché : l’éolien offshore
 Capacités installées plus importantes  Moins de problèmes avec des riverains  Une plus grande régularité des vents  Intéresse davantage les grands groupes électriciens  Prix de revient de l’électricité produite par une éolienne offshore : 0,13 €/ kWh,  à comparer à un coût de 0,05€/ kWh pour les énergies fossiles. Développement prévisible de l'éolien terrestre et de l'éolien offshore, en terme de capacités installées (GW). (Rapport énergies marines de la région Bretagne)

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

28

Energie solaire
 Deux grandes technologies :

\ Solaire thermique : produit de
l’eau chaude domestique. produit de l’électricité.

Production mondiale d'énergie solaire photovoltaïque de 2000 à 2008  (source MEEDEM)

\ Solaire photovoltaïque :

 Des coûts de production encore très élevés.

\ 4 X supérieurs au fossile. \ Très consommateur en
énergie.

\ Avec des matériaux polluants.
 Des projets de méga-centrale qui laissent perplexe !

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

29

Les réserves de pétrole

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

30

Une très forte dépendance des pays riches

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

31

Les réserves de gaz naturel
 En 2002 les réserves prouvées de gaz naturel qui assurent près de 65 ans de consommation au rythme actuel,  ex-URSS (36% du total en 2002)  Moyen-Orient (36%, dont près de la moitié en Iran),  Afrique (7%),  Amérique du Nord (5%),  Amérique latine (5%)  Europe de l'Ouest (3%).

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

32

Les réserves de charbon
 Les réserves prouvées de charbon (houille et lignite) sont relativement bien réparties dans le monde,

\ elles atteindraient plus de
984 milliards de tonnes,

\ soit plus de deux siècles de
consommation au rythme actuel.

 Les USA représentent 25% de ces réserves devant la Russie (23%), suivis de la Chine (12%), de l'Inde (9%) et de l'Australie avec 8%.

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

33

Les réserves d’uranium
 Les réserves prouvées devraient permettre d’assurer 70 à 100 ans de consommation  Certains tablent sur l’amélioration des procédés de production pour augmenter sensiblement le rendement  Mais les prix de l’uranium ont déjà beaucoup monté ces dernières années  Il existe aussi un stock militaire qui peut être reconverti

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

34

De véritables enjeux géopolitiques
 Poids croissant de la Russie dans l’alimentation énergétique de l’Europe
\ Risque de pressions politiques : embargo sur le gaz, difficultés de négociation… \ Risques de conflits locaux : guerre en Géorgie, Khazakstan…

 Situation politique instable des pays du Moyen-Orient : Arabie Saoudite, Iran, Irak, Syrie…  Emergence du Brésil comme super puissance économique ET énergétique
\ Le Brésil ne cesse, depuis 5 ans, de découvrir de nouvelles réserves de pétrole et de gaz \ Elles sont situées en offshore profond, et leur exploitation sera longue et coûteuse \ Le Brésil se développe également dans les biocarburants : ethanol

 La Chine et le charbon
\ La Chine a un besoin croissant d’énergie et elle est prête à tout pour en obtenir \ Le charbon représente 3/4 de sa production électrique et le pays dispose de réserves \ La Chine est le 1er pays émetteur de CO2

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

35

Principaux acteurs

36

Comment se sortir de la dépendance ?

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

37

Pays possédant des ressources énergétiques
Venezuela Brésil

 Attribuent des droits d’exploration et d’exploitation sous forme de concessions  Encaissent des royalties sur la production vendue

Iran

Russie

 Bénéficient d’un prix élevé du pétrole  Peuvent jouer sur les niveaux de production
Arabie Saoudite Brunei

 Sont aussi engagés dans des luttes de pouvoir internes

Emirats Arabes Unis

Qatar

Norvège

Algérie 38

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

Compagnies pétrolières / gazières
 Investissent dans l’exploration, puis dans l’exploitation du pétrole / gaz / autres  Vendent le pétrole brut sur les marchés mondiaux ou ont intégré les activités aval  Bénéficient d’un prix élevé des énergies  Investissent dans de nouveaux gisements en fonction des prix

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

39

Entreprises para-pétrolières
 Fournissent aux compagnies tous les services dont elles ont besoin :
\ ingénierie, construction… \ matériaux, maintenance, technologie… \ bateaux, tuyaux…

 Bénéficient de la hausse des prix qui rend plus rentable certains projets et booste les investissements

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

40

Raffinage et distribution
 Assurent la transformation du pétrole en carburants et co-produits :
\ GPL, bitumes, produits pétrochimiques
Evolution du nombre de stations services depuis 2003 en France

 Assurent la distribution au moyen de
\ logistique de stockage et de transport \ réseaux de stations service

 Sont peu impactés par les hausses de prix  Sont touchés par le recul de la demande, surtout en Europe occidentale

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

41

Industries chimiques
 Transforment les co-produits en composants très largement utilisés :
\ matières plastiques, fibres textiles synthétiques, \ résines, solvants, détergents, \ engrais, médicaments…

 La hausse des prix du pétrole ampute leurs marges

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

42

Industries automobiles
 Produisent des véhicules soumis à de plus en plus de contraintes :
\ normes environnementales, réduction des émissions de CO2, \ véhicules électriques…

 La hausse des prix du pétrole pèse sur la demande globale et les pousse à innover  Forte émergence des acteurs asiatiques

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

43

Energéticiens
 Produisent de l’électricité à partir du pétrole et d’autres sources  Investissent à long terme dans la construction de capacités nouvelles  La hausse des prix du pétrole pèse sur la demande d’électricité  L’incertitude rend difficile le montage de projets  L’heure est à la concentration

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

44

Producteurs d’équipements et de solutions
 Fabriquent tous les équipements nécessaires à la production et au transport d’énergie : turbines, câbles, éclairages, efficacité énergétique…  La hausse de la consommation d’énergie et les enjeux d’efficacité énergétique boostent leur activité

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

45

Nouveaux entrants
 Investissent le marché de l’énergie par de nouveaux segments :
\ valorisation des déchets, biomasse… \ construction de centrales solaires, éoliennes… \ efficacité énergétique, construction…

 Bénéficient de la hausse des prix des énergies fossiles qui rendent leurs solutions plus compétitives  Dépendent encore largement de soutiens publics qui ne sont pas garantis

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

46

Enjeux et perspectives

47

L’énergie, de fortes perspectives de croissance

 Estimation des investissements cumulés dans les infrastructures énergétiques 2010-2035 : 38 mille milliards $

Charbon 3%

Agrocarburants 1% Gaz naturel 25% Electricité 45%

Pétrole 26%

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

48

Les prix de l’énergie vont continuer à monter

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

49

Multiplication des initiatives et innovations industrielles
 Recherche de pétrole en eaux très profondes (deep offshore)
\ Les nouveaux projets prévoient de forer à plus
de 2000m de profondeur

 Marché du CO2
\ Développement du marché des certificats de
CO2

\ Forts investissements dans tout le secteur

 Biocarburants vs crise alimentaire
\ Les biocarburants sont produits sur des terres
agricoles, alors que les prix alimentaires ne cessent de monter développement

 Relance ou non du nucléaire
\ Projets 3e génération : EPR \ Projets à long terme : ITER et la fusion nucléaire

\ Nouvelles générations de biocarburant en

 Forte progression du charbon
\ Recherches pour produire du charbon liquéfié \ Travaux de stockage / piégeage du CO2

 Efficacité énergétique

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

50

L’énergie au cœur de l’actualité

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

51

L’énergie au cœur de l’actualité

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

52

L’énergie au cœur de l’actualité

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

53

L’énergie au cœur de l’actualité

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

54

L’énergie au cœur de l’actualité

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

55

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 1

56