You are on page 1of 44

message d’entreprise

p!r convaincre vos pa"enaires

Le secteur de l’alimentation
Culture financière - Séance 2

Le secteur de l’alimentation
p!r convaincre vos pa"enaires

 La demande mondiale

 L’offre mondiale

 Principaux acteurs

 Enjeux et perspectives

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

2

La demande mondiale

3

Les besoins alimentaires mondiaux en expansion
p!r convaincre vos pa"enaires

Consommation calorique par personne et par jour

 Les besoins sont en augmentation constante  La hausse se poursuit et s’accélère en lien avec :
\ la croissance démographique \ la hausse du niveau de vie moyen

 En 25 ans, 500 millions de personnes sont sorties de la pauvreté  En 2012, 1 milliard de personnes sont toujours victimes de la faim
\ 1/3 des personnes pauvres sont en Afrique
Projection de la consommation de nourriture dans le monde d'ici 2030. Document FAO.

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

4

La faim dans le monde

Etat des progrès réalisés par rapport à l’objectif du Millénaire : réduction de moitié de la proportion des personnes souffrant de la faim entre 1990 et 2015

p!r convaincre vos pa"enaires

Progrès atteint (1990-92 – 2005-07) A déjà atteint la cible ou est très près de l’atteindre Progrès suffisants pour atteindre la cible si les tendances actuelles perdurent Progrès insuffisants pour atteindre la cible si les tendances actuelles perdurent Aucun progrès ou détérioration de la situation Pas pertinent (le taux de sous-alimentation était inférieur à 5% en 1990)
IUT Saint Jérôme - GEA/L2ou insuffisantes Données manquantes - Culture financière - Séance 2 5

Le développement de l’obésité: un enjeu de santé publique dans les pays riches…
 Dans plus de la moitié des pays de l’OCDE, 50 % ou plus de la population est aujourd’hui en surpoids, si ce n’est obèse.
 Obèses parmi la population adulte Source OCDE 2011

p!r convaincre vos pa"enaires

 Les catégories les plus pauvres de la population qui sont les plus exposées.  L’obésité accroît considérablement les risques de maladies chroniques associées

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

6

Surpoids

Obésité

Source OCDE 2010

Et dans les pays émergents !
p!r convaincre vos pa"enaires

 Chine : 1/4 de la population en surpoids
\ 200 millions de personnes en surpoids
(+39% vs 1992)

\ et 90 millions d'obèses (+97 % vs 1992)

 Facteurs aggravants
\ Urbanisation \ Fast-foods \ Antécédents de malnutrition

 Principales conséquences sanitaires
\ Diabète \ Hypertension \ Maladies cardio-vasculaires \ Cancers…

 Dans des pays où les systèmes de santé ne sont pas en mesure de faire face
Source OCDE 2011
IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2 8

La transition nutritionnelle
p!r convaincre vos pa"enaires

Stades de la transition nutritionnelle (adapté de Popkin 1993) poledfn.org

Evolution du régime alimentaire dans les pays en voie de développement

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

9

La demande est affectée par les fluctuations de prix
p!r convaincre vos pa"enaires

Source FAO 12/01/2012

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

10

Des prix élevés, et surtout volatils
p!r convaincre vos pa"enaires

 Bilan de 2011, selon la FAO
\ L’indice alimentaire global a augmenté
de 23% par rapport à 2010, à un niveau record depuis sa création en 1990 et baissent depuis le 2e semestre

\ Les prix ont atteint leur plus haut en février, \ Céréales : +35% \ Huiles végétales : - 15% \ Viande : +16% \ Produits laitiers : +10% \ Sucre : -18%

 La volatilité déstabilise fortement les marchés
\ met en péril les petits producteurs \ décourage les investissements
Source FAO 12/01/2012
IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2 11

La crise alimentaire mondiale de 2008
p!r convaincre vos pa"enaires

 La flambée des prix agricoles a provoqué de graves crises dans les pays émergents et sous-développés : émeutes de la faim  La crise alimentaire a touché les pays les plus pauvres, surtout en Afrique

 L’impact dépend beaucoup des décisions prises par les gouvernements locaux :

\ restrictions à l’exportation, \ baisse des taxes à l’importation, \ utilisation de réserves, \ subventions à la consommation

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

12

2050: 2,3 millliards de bouches de plus à nourrir
p!r convaincre vos pa"enaires

 La population mondiale doit passer de 6,8 milliards à 9,1 milliards en 2050
\ soit 1/3 de bouches de plus à nourrir qu'il n'y en a aujourd'hui. \ Afrique subsaharienne: +108%, soit 910 millions de personnes. \ Asie de l'est et du sud-est: +11%, soit 228 millions de personnes. \ Environ 70% de la population mondiale en zones urbaines, soit 50% de plus qu’aujourd'hui.

 La production alimentaire devra augmenter de 70% :
\ Production céréalière : + 1 milliard de tonnes (soit +50% par rapport à aujourd’hui) \ Production de viande: + 200 millions de tonnes (+75%)

dont 72% seront consommés dans les pays en développement (contre 58% aujourd'hui). et ce, en fonction des prix de l'énergie et des politiques gouvernementales.

\ La production de biocarburants pourrait également doper la demande de produits agricoles

 Avec un impact for sur la consommation de ressources
\ en eau : +11%, en parvenant à améliorer l’utilisation \ en terres : +120 millions ha, principalement en Afrique subsaharienne et en Amérique latine.

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

14

L’alimentation, pas le même enjeu pour tous
p!r convaincre vos pa"enaires

Part de l’alimentation dans le budget des ménages en France

Part de l’alimentation dans le budget des ménages dans les pays en développement dont la population dispose de moins de 1USD/jour en 2006

Source : Insee, enquête budget des familles 2006
IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2 15

L’offre mondiale

16

Distinction entre cultures vivrières et d’exportation
p!r convaincre vos pa"enaires

 Cultures vivrières : servent à nourrir les populations locales
\ objectif d’auto-suffisance \ producteurs locaux et petits

 Cultures d’exportation
\ commercialisation sur les marchés
internationaux => fortes fluctuations => soutien politique

\ permet de faire rentrer des devises \ exploitations de grande taille :
 forte capacité d’investissement  forte mécanisation  accroissement des rendements  réduction de la main d’œuvre

\ concentration forte des acteurs
internationaux

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

17

Les principaux acteurs mondiaux
p!r convaincre vos pa"enaires

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

18

Production de blé
p!r convaincre vos pa"enaires

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

19

Production de maïs
p!r convaincre vos pa"enaires

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

20

Production de riz
p!r convaincre vos pa"enaires

 Le riz est la principale source d’alimentation d’un grand nombre de populations
\ jusqu’à 70% de l’apport
énergétique dans certains pays

\ 150 kg/hab/an en Asie \ contre 12 kg/hab/an en Europe

 Le riz est très peu exporté
\ principalement consommé
localement

 Mais vital pour certains pays importateurs
\ Afrique Noire \ Egypte

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

21

Production de soja: essentiellement pour l’élevage
p!r convaincre vos pa"enaires

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

22

Production agricole et production de viande
p!r convaincre vos pa"enaires

 Moyenne consommation de viande OCDE : 80 kg/ hab. / an)

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

23

L’impact environnemental de l’élevage
p!r convaincre vos pa"enaires

 Emission de GES: 18% provient de l’élevage (source FAO)
\ déforestation \ carburants pour chauffage, production,
transport

\ émissions de méthane liées à la digestion et
aux déjections

\ utilisation d’engrais azotés

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

24

L’enjeu de l’affectation des ressources
p!r convaincre vos pa"enaires

 Faut-il produire de la viande ?
\ un tiers des terres arables est consacré à
l'alimentation du bétail

 Faut-il développer les biocarburants ?
\ qui occupent une part croissante des
terres agricoles

\ 60 % des céréales produites dans le
monde sont consommées par les animaux.

\ au détriment des productions alimentaires

 Faut-il privilégier les cultures vivrières ?
\ dans certains pays, les populations
souffrent de la faim, tandis que les exportations agricoles se développent

 Faut-il réguler l’eau ?
\ les besoins croissants en eau risquent de
générer des conflits

\ l'agriculture provoque déjà des dégâts
écologiques majeurs :
 pollution des nappes phréatiques, des cours d’eau, de la mer  assèchement de fleuves, lacs…  rejets toxiques dans les sols, pluies…

 Faut-il développer les OGM ?
\ les OGM permettent d’améliorer les
rendements

\ et dans certains cas, de réduire les

consommations de produits chimiques

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

25

Principaux acteurs

26

Les organisations internationales intergouvernementales
p!r convaincre vos pa"enaires

 Structures dépendant de l’ONU
\ FAO ( Organisation pour l’alimentation et
l’agriculture)

Forces

Faiblesses

\ PAM (Programme Alimentaire Mondial) \ PNUD (Programme des Nations Unies
pour le Développement)

• • • •

 Ont été très actives au moment de la crise de 2008 pour du lobbying politique
\ Sujet à l’ordre du jour du G20 \ Milite pour une régulation des marchés
agricoles

191 pays membres Appui des Nations Unis Influence à l'échelle mondiale Présente dans plusieurs pays

• •

Sous influence américaine Politique controversée

Menaces

Opportunités

• •

Critique de certains gouvernements Fortement critiqué pour le concept de sécurité alimentaire et des OGM

• •

La pauvreté des pays en développement La crise alimentaire

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

27

Le rôle structurant des Etats
p!r convaincre vos pa"enaires

 Rôle structurant dans le développement des filières agricoles
\ politiques de subventions et d’aides \ incitations aux productions exportatrices \ réformes agraires \ politiques de formation \ législation et sécurité alimentaire

 Avec de forts enjeux internationaux
\ La Politique Agricole Commune Européenne a permis d’atteindre l’auto-suffisance
alimentaire

\ Mais elle a aussi durablement impacté le développement agricole du Sud

 Au travers des négociations internationales
\ Les acteurs puissants tendent à faire pression pour libéraliser les échanges \ Tout en continuant de subventionner leurs propres productions

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

28

Producteurs de semences et d’intrants
p!r convaincre vos pa"enaires

 Grands groupes multi-nationaux produisant des semences, avec comme objectifs
\ Plus de rendement pour les producteurs \ Plus de fiabilité pour les industries agroalimentaires

 Des enjeux majeurs
\ Produire des semences à plus haut rendement \ Mieux adaptées aux environnements locaux \ Mieux résistantes aux maladies, parasites,
champignons… avant, pendant et après la production

\ Mieux adaptées aux goûts des
consommateurs

 Des implications fortes
\ Budgets de R&D de plus en plus importants \ Développement des OGM \ Brevetabilité du vivant \ Dépendance des agriculteurs

 Deux grands modèles économiques :
\ Production semences \ Production semences + intrants agricoles

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

29

L’enjeu du foncier
p!r convaincre vos pa"enaires

 Structures de propriétés très inégales:
\ Petits producteurs assurant des cultures vivrières \ Très grands producteurs spécialisés en intensif pour l’exportation

 Fortes spéculations sur les terres agricoles
\ Achat en direct : Inde, Chine, Etats-Unis… achètent ou louent des terres en Afrique et en
Amérique Latine

\ Investissements de plus en plus importants des fonds de pension

 L’enjeu de l’investissement
\ Des exploitations plus grosses et des propriétaires plus riches favorisent l’investissement
productif : mécanisation, nouvelles méthodes, engrais… productions vivrières

\ Les grandes exploitations tournées vers l’exportation ont un effet d’éviction sur les

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

30

Le poids des investissements étrangers
Land Grabbing in Former Soviet Eurasia Max Spoor and Oane Visser - Avril 2011
p!r convaincre vos pa"enaires

 Une nouvelle zone d’investissement : l’Europe de l’Est et la Russie
\ Abondance de terres inutilisées ou sousutilisées

\ Prix bas \ Terres fertiles, revenus élevés \ Infrastructure disponible : Mer Noire, Sibérie \ Ressources en eau importantes

 Rentable à court terme et à long terme
\ dans une perspective de réchauffement
climatique

\ accès à des terres nouvelles \ contrairement à d’autres zones

 Dans une transparence relative !

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

31

Les producteurs : deux modèles qui s’opposent
p!r convaincre vos pa"enaires

 Petits producteurs
\ petites exploitations \ fort taux de main d’œuvre \ maîtrise faible des réseaux de distribution \ accès au crédit difficile \ pas d’accès aux outils financiers de
couverture

Les critiques externes du modèle agroalimentaire américain AEGE - Réseau d’experts en Intelligence Economique© 2010

 Producteurs “industriels”
\ exploitations de grande taille \ forte mécanisation, faible main d’œuvre \ forte intensité capitalistique : enjeux du
crédit

\ fort lien avec les marchés internationaux :
opérations de couverture, spéculation…

\ forte consommation d’intrants

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

32

Les industries agro-alimentaires
p!r convaincre vos pa"enaires

 Des industries très concentrées
\ poids croissant des multinationales \ exportation des modèles de
consommation occidentaux

 En Occident, sont confrontés à la remise en cause de la légitimité des marques
\ développement MDD \ mouvements de consommateurs

 Une très forte financiarisation de la production
\ un très grand nombre sont cotées \ et ont engagé des actions de

 Principal moteur de progrès : la pression des consommateurs et des Etats
\ préoccupations sanitaires \ développement du bio \ mouvements de lobbying

rationalisation de leurs activités liées à la pression financière

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

33

L’agro-alimentaire en France
p!r convaincre vos pa"enaires

 1er producteur agricole européen
\ 67 Md€, soit 18% de la production de l’UE
(2008)

 Le premier secteur industriel national
\ 150 Md€ de chiffres d’affaires \ 26Md€ de valeur ajoutée (12% de la

 4 exportateur mondial de produits agricoles et agroalimentaires
e

valeur ajoutée de l’industrie française)

\ 47.2Md€ de vente à l’international soit
plus de 6% de part de marché (2009)

\ 412 500 salariés (deuxième employeur) \ 10 568 entreprises
90 % de PME (moins de 250 salariés) et 70% de TPE (moins de 20 salariés)

 4ème exportateur mondial de produits alimentaires transformés
\ 31.4 Md€ de chiffre d’affaires à l’export
pour les industries alimentaires (2009)

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

34

Distribution
p!r convaincre vos pa"enaires

 Les 10 premiers groupes de distribution mondiaux
\ Wall Mart (USA) \ Carrefour (France) \ Metro (Allemagne) \ Tesco (UK) \ Auchan (France) \ Aldi (Allemagne) \ Rewe (Allemagne) \ Lidl (Allemagne) \ Intermarché (France) \ Leclerc (France)

 Les enjeux de la grande distribution
\ conquérir les pays émergents et imposer
un nouveau mode de distribution

\ affrontement hyper/hard discount \ développement des marques de
distributeur

\ Enjeux de société : obésité, santé…

 Pressions permanentes sur les marges des producteurs

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

35

Société civile : la recherche scientifique
p!r convaincre vos pa"enaires

Forces

Faiblesses

• •

Forte audience dans le milieu scientifique Forte crédibilité au sein de la population

• • • •

peu d'audience au sein de la population peu de liberté de paroles du fait de la logique commerciale problème collusion public/privé problème de compréhension

Menaces

Opportunités

• • •

manque de financement des études critiquant le système dominant renforcement des lobbies agroalimentaires manque de crédibilité de certains scientifiques

• •

saisi du débat sur l'agroalimentaire par la population vulgarisation de la connaissance

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

36

Société civile : les ONG - Ex.Greenpeace
p!r convaincre vos pa"enaires

Forces

Faiblesses

• • • •

Renommée international Présence médiatique Nombre d'adhérents. Indépendance financière et politique

• •

Actions dénoncées du fait de la lassitude de l'opinion Condamnation judiciaire de militants

Menaces

Opportunités

Risques d'échec face aux lobbies pro-OGM, de certains agriculteurs et d'entreprises agroalimentaires

Mouvement de plus en plus consulté par les institutions

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

37

Société civile : les associations de consommateurs
p!r convaincre vos pa"enaires

Forces

Faiblesses

• • • • •

Réseau structuré (du local à l'international) Pérennité dans le temps Organes de presse à disposition Points de contacts avec les milieux décisionnaires Indépendance reconnue par l'opinion

• • •

Manque de masse critique Fonds limités "Bataille de chapelles" entre associations

Menaces

Opportunités

• •

Manipulation à des fins idéologiques ou politiques par l'extèrieur Méfiance vis à vis d'acteurs extérieurs leur proposant des thèmes de campagne

• • •

Leviers d'action potentiels Reprise possible des conclusions favorables de leurs études Comités spéciaux à intégrer qui traitent de sujets touchant à l'agroalimentaire

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

38

Enjeux et perspectives

39

Des enjeux majeurs, à plusieurs niveaux
p!r convaincre vos pa"enaires

 Accroître la productivité agricole : pratiques culturales, investissements, formation, OGM, engrais…  Etendre et préserver les surfaces cultivables : réchauffement climatique, déforestation, urbanisation, ressources en eau, contaminations  Modifier les comportements alimentaires : réduire le gaspillage, réduire la consommation de viande…

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

40

Des investissements importants à réaliser
p!r convaincre vos pa"enaires

 Selon la FAO, l'agriculture des pays en développement nécessite des investissements nets de l'ordre de 83 milliards de dollars par an si l’on veut être en mesure de nourrir 9,1 milliards de personnes en 2050
\ soit environ +50% par rapport à aujourd’hui

 Les axes prioritaires
\ la mécanisation \ le développement et l’amélioration de l’irrigation \ services en aval

 Les Etats devraient investir prioritairement dans :
\ la recherche-développement;  \ les grandes infrastructures telles que routes, ports et énergie et les institutions agricoles et
services de vulgarisation soins de santé.

\ l’éducation, en particulier des femmes, l’hygiène, l’approvisionnement en eau potable et les

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

41

L’alimentation, un lien direct avec le développement
 Le développement des infrastructures facilite la commercialisation et donc les hausses de revenu des agriculteurs  Pour augmenter les rendements tout en préservant l’environnement, il faut accroître la formation en agriculture et agronomie  L’éducation des femmes est un enjeu crucial :
\ pour réduire la natalité et alléger la pression démographique \ parce qu’un grand nombre d’agriculteurs sont des agricultrices

p!r convaincre vos pa"enaires

 Vidéo FAO: http://youtu.be/ffWVwEfnGh4

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

42

Le gaspillage à tous les niveaux
p!r convaincre vos pa"enaires

 Au niveau de la chaîne de production : 30 à 60 % de la nourriture produite est perdue
\ mangée par les parasites \ victime des conditions climatiques \ perdue lors du transport et du stockage

 Au niveau des consommateurs : 30% à 50% de la production alimentaire à la poubelle
\ les déchets alimentaires produits aux
États-Unis ont augmenté d’environ 50% depuis 1974 14% des aliments qu’ils achètent

\ les ménages américains jettent approx. \ la distribution et l’entreposage de la

 L’élimination des pertes au cours des différentes étapes de la ferme à l'assiette permettrait d’augmenter d'en moyenne 50 % la nourriture disponible à la consommation, sans accroître la surface de cultures.

nourriture comptent pour 20% des émissions de gaz à effets de serre au UK commerces alimentaires sont encore bons pour la consommation.

\ au moins 25% des produits jetés dans les

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

43

Références
p!r convaincre vos pa"enaires

 FAO : www.fao.org
\ L' état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2011 \ Réunion d’experts sur le thème « Comment Nourrir le Monde en 2050 » FAO, Rome, 2009 \ La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture en 2007

 Viande.info  Le Monde Diplomatique  http://www.capmarches.chambagri.fr  INSEE  Wikipedia

IUT Saint Jérôme - GEA/L2 - Culture financière - Séance 2

44