You are on page 1of 2

PRESENTATION DES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION

CALCUL DES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Ventes de marchandises nettes hors taxes - Coût d'Achats de marchandises vendues
Comprenant les Achats de marchandises nettes hors taxes et la variation de stock de marchandises

INTERPRETATION DES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION

La MARGE COMMERCIALE ne concerne que les entreprises commerciales ou la partie purement commerciale des entreprises industrielles Ex sur Renault: RFA

= MARGE COMMERCIALE
PRODUCTION VENDUE + PRODUCTION STOCKEE + PRODUCTION IMMOBILISEE

= PRODUCTION DE L'EXERCICE
MARGE COMMERCIALE + PRODUCTION DE L'EXERCICE - CONSOMMATION EN PROVENANCE DE TIERS Achats de matières premières et autres approvisionnements nets hors taxes Variation de stocks de matières premières et approvisionnements Autres achats et charges externes

La PRODUCTION DE L'EXERCICE concerne les entreprises industrielles ou prestataires de services. La production de l'exercice mesure l'activité des entreprises industrielles mais sa détermination regroupe des données hétérogènes: La production vendue est évaluée au prix de vente alors que la production stockée et la production immobilisée sont évaluées au coût de production.

La VALEUR AJOUTEE correspond à la création de richesse réalisée par l'entreprise au cours du processus de production. Elle rémunère les facteurs de production: travail, capitaux propres et empruntés, services rendus par l'Etat.

= VALEUR AJOUTEE
VALEUR AJOUTEE + subventions d'exploitation - impôts, taxes et versements assimilés - charges de personnel

= EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION
(ou Insuffisance Brute d'Exploitation)

L'EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION est l'indicateur fondamental de la performance économique. Il est déterminé avant l'incidence de la politique financière, des dotations aux amortissements et provisions, des éléments exceptionnels. Il représente le surplus potentiel de trésorerie tiré par l'entreprise de ses opérations d'exploitation.

autres charges de gestion Le RESULTAT D'EXPLOITATION est issu de l'activité "normale et courante" de l'entreprise. Les associés ou actionnaires décideront par assemblée générale ordinaire.participation des salariés .charges exceptionnelles Le RESULTAT COURANT AVANT IMPÖT tient compte de la politique financière de l'entreprise à travers l'incidence des produits et des charges financières. revenu de placements financiers) qui ont peu à voir avec la capacité bénéficiaire courante =RESULTAT NET DE L'EXERCICE . de l'affectation de ce résultat (répartition entre dividendes ou réserves).charges financières = RESULTAT COURANT Produits exceptionnels . Une part importante de ce résultat est représentée par les plus values sur cession d'actif Le RESULTAT NET indique si l'entreprise fait des profits ou des pertes Il représente le revenu qui revient aux associés.dotations sur charges d'exploitation .EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION (ou Insuffisance brute d'exploitation) + Reprise sur charges d'exploitation + transferts de charges d'exploitation + autres produits de gestion . Il représente la ressource dégagée par les opérations d'exploitation après déduction des dotations aux amortissements et aux provisions et après prise en compte des autres produits et charges d'exploitation. Comme son nom l'indique. Ainsi. = RESULTAT D'EXPLOITATION RESULTAT D'EXPLOITATION + Produits financiers . Son utilité est parfois trompeuse car il est affecté par des facteurs exceptionnels (plus-values sur cessions d'actifs. la comparaison du résultat d'exploitation et du résultat courant met en évidence le poids de la gestion financière de l'entreprise à travers l'incidence des produits et charges financières = RESULTAT EXCEPTIONNEL RESULTAT COURANT AVANT IMPÖT + RESULTAT EXCEPTIONNEL .impôt sur les bénéfices Le RESULTAT EXCEPTIONNEL est peu significatif car il n'a pas vocation à se renouveler de façon cyclique. il se calcule avant la prise en compte des éléments financiers ou exceptionnels.