You are on page 1of 154

CFT Version 2.

3

CFT/MVS Guide d’exploitation

C2-MVS-EXPL-23-04

Copyright Le Code de la propriété industrielle n’autorise, aux termes de l’article L.122-5 que les “copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective”. Toute reproduction totale ou partielle, toute transmission sous quelque forme ou par quel procédé que ce soit (électronique ou mécanique, photocopie ou enregistrement) et à toutes autres fins que l’usage personnel sans autorisation écrite d'Axway Software est strictement interdite. Cette représentation ou reproduction constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. © Axway Software, 2004. Tous droits réservés.

Table des Matières
1. Caractéristiques de CFT en environnement MVS .............................................................1-1
1.1. Versions de CFT........................................................................................................................... 1-1 1.2. Origines des demandes de transfert.............................................................................................. 1-1 1.3. Transferts en parallèle .................................................................................................................. 1-1 1.4. Description de l’environnement CFT........................................................................................... 1-2

2. Besoins matériels et logiciels, préparation de l’installation...............................................2-1
2.1. Besoins matériels.......................................................................................................................... 2-1 2.1.1. Processeurs et versions de OS/390....................................................................................... 2-1 2.1.2. Unités d’entrée/sortie ........................................................................................................... 2-1 2.2. Besoins logiciels........................................................................................................................... 2-1 2.3. Format du support d’installation CFT V2.3.0 .............................................................................. 2-2 2.4. Format du support d’installation à partir de la version 2.3.1........................................................ 2-2 2.5. Taille et format des fichiers d’installation XFB/CFT V2.3.0....................................................... 2-3 2.6. Taille et format des fichiers d’installation XFB/CFT V2.3.1....................................................... 2-4 2.7. Composants de CFT/MVS ........................................................................................................... 2-5

3. Codification des noms de fichiers de CFT/MVS ................................................................3-1
3.1. Accès aux fichiers ........................................................................................................................ 3-1 3.2. Codification des noms de fichiers ................................................................................................ 3-1 3.2.1. Codification des paramètres SMS........................................................................................ 3-2 3.3. Codification des noms de fichiers avec DDNAME ..................................................................... 3-2 3.4. Codification des noms de fichiers PDS........................................................................................ 3-3 3.5. Codification des noms de fichiers GDG....................................................................................... 3-3 3.6. Création dynamique des fichiers CFT/MVS ................................................................................ 3-3 3.6.1. Création dynamique de fichiers multivolumes..................................................................... 3-4 3.7. Suppression et RENAME des fichiers CFT/MVS ....................................................................... 3-4 3.7.1. Remplacement de membres de PDS et de fichiers............................................................... 3-4 3.8. Partage des fichiers CFT/MVS..................................................................................................... 3-5 3.8.1. Protection multisystèmes GRS de CFT/MVS...................................................................... 3-5

CFT V2.3

iii

2..........................................4-1 4................................ Noms de fichiers HFS ................... Installation de CFT/MVS ......3................................... Caractéristiques des fichiers HFS ..... 5-2 5.............5.................................1.......Table des Matières 3.... Création des fichiers d’installation de CFT/MVS (A10ALLOC) ... Interprétation des caractéristiques RECFM/LRECL/BLKSIZE ................... Décompression des fichiers de livraison .....3......................... 4-7 4........................................... 5-1 5.....6............3...... 5-7 5............... Installation des modules réseau TCP/IP...............1.. D41AIX2)............................. Restauration des fichiers d’installation a partir d’une cassette .........1.......5....... Création du fichier PKI de CFT/MVS (D43PKI).....5..................4...........3....................3... Transfert des fichiers d’installation depuis un CD. 4-1 4........................... Personnalisation des fichiers d’installation de CFT/MVS (A00CUSTO)........................................................2....................................................................................................................................2..................6.......................... Installation de CFT/MVS Version 2...................2............ Choix des options de fonctionnement de CFT/MVS (A120PTS).................. 3-6 3................................................................3...........................0 .................................. LINK-EDIT de CFT/MVS (B20LINK) ........ Restauration de la bande d’installation de CFT/MVS (A11REST) ............... 5-9 5....... Fichiers hiérarchiques HFS .........3............................. 3-6 3........................... Installation des modules réseau TCP/IP....................................9......................................................5...3.................................. 5-1 5........ 4-4 4.............................3 ..................6-1 6..........5.. Définition d’un ALIAS CFT version 2 ......5..........6.. Message d’erreur spécifique HFS .............. 3-5 3......1.......................... 6-1 6........................................................................................ 5-4 5....................................3............. Définition d’un ALIAS CFT version 2 ...................5.......5............................ Installation de CFT/MVS Version 2....................3.......2......................................................................................... 4-5 4.... 6-3 iv CFT V2.......5-1 5....................................... 5-4 5.................... 4-2 4...... 5-2 5.................................................................... 5-5 5... 5-3 5............................................................................................ Adaptation des JOB d’installation à l’exploitation ..................9......................... 5-10 5..........7....... 6-1 6.... Installation de CFT/MVS .. 4-1 4.......................... 4-7 4...................................................................................................................................2..... Transfert des fichiers d’installation depuis un CD.................. Restauration de la bibliothèque d’installation ............. LINK-EDIT des programmes CICS (B24LCICS) .................1...... 4-9 4....................... 4-7 4........... LINK-EDIT de CFT/MVS (B20LINK) ................5.............. 3-6 3.......1..... 4-10 4......4.....................1 ........................................................................................................... Personnalisation des fichiers d’installation de CFT/MVS (A00CUSTO)...........4.......................9.........................2............................................. 3-7 4........6......6............. 3-5 3...9.....................1..............4..... Définition de l’index alterné du catalogue (D41AIX1... Choix des options de fonctionnement de CFT/MVS (A120PTS)...........................1......... 4-2 4...... Propriétaire et droits d’accès aux fichiers HFS...........................3.....9.. Formatage des fichiers de travail de CFT/MVS (D40INIT) . LINK-EDIT des programmes CICS (B24LCICS) ...... Restauration de la bibliothèque d’installation ............................... Adaptation des JOB d’installation à l’exploitation .... Création de l’environnement CFT/MVS ...... 5-11 6............................... 4-11 5...9.......

....1................................8-1 8. Création d’une base VFM (F60VFMC) ..................... 7-4 7........................... Mise à jour des procédures de transfert (H80EXEC).............................................. Création des paramètres CFT/MVS (E50PARM)... Média de communication : API synchrone (CFTSENDS) [XFB/CFT....................................... 7-4 7.9-1 9......4..................................................... Touches de Fonctions...... Média de communication : fichier (CFTSEND) ........................... 7-1 7................ Sous VTAM (CFTINT)..................1............3........ 7-6 7.......................................................... Mise en œuvre (C32XMEM) .. 8-1 8.... Menus CFT..... 9-5 CFT V2.... 9-4 9... Installation des menus CFT. Paramètres du NCP pour utiliser “GATE”...................................1....................................231].........................1....6...................................................... 7-6 7.... Création du fichier des moniteurs (C33MON)...................................2......1... 7-9 8... 7-2 7............... 7-1 7........................................1............. Présentation .............7.......................................................................... Utilisation (CFTXMEM).............2.......................... Partage d’une base VFM ............................7.. Mise à jour de SYS1.......2..............................................5................ Création des paramètres CFT/MVS (E50PARM) ................3......................................................................... 8-2 9..............................................2............................................3................. 7-1 7......3....8..................5..............3........ Mise à jour de SYS1.......................................7-1 7..........CFT/MVS Guide d’exploitation 7............... Menus en langue anglaise ....................................................... 7-4 7.5.......................................................... 9-3 9........... Appel aux interface utilisateur Internet en JAVA.... 7-1 7................................................................................................................VTAMLIB (G71LOGM) ................4............................................................ Création des fichiers de l’interface interactive (C31SCRxx) ..................................................................... 8-1 8....................... Exploitation de CFT/MVS......................................... Présentation .................4....................................................................................................................7.................. Interface utilisateur Internet (CFTIUI).5. 8-1 8...........................................................4................. 7-5 7.......................................................7......................................................... 9-2 9........................................................VTAMLST (G70VTAM)...............................3....... 9-3 9........................................ 7-2 7......... 8-2 8...2..8......................7......7............................................................................. 7-5 7.......................................................................1........2..........1.............................. Serveur de communications OS/390 .................................................................................. 9-2 9.......... Sous TSO (CFT) .......................................................... Exemple de JCL de demande de transfert ......3.. Mise en œuvre du système des habilitations ...................3 v ...... 9-1 9................................... 8-1 8...... Compléments d’information à propos des réseaux X25 .....................................6.......................................... Exemple de lancement de JCL de CFT/MVS (CFTMAIN)...... Appel des menus CFT ........ Création du fichier de configuration (C33CNFxx) .. 9-3 9................................... 9-1 9.........................................................................................................................

....... 12-1 12. 12-3 12.....2.............2...........5......................... 12-2 12...........2................ 13-1 13...... Remplacement de l’option XFB.. Mise à jour de CFT/MVS par Internet ............................................ 12-2 12.................11-1 11......3.......................... 12-2 12....................Scope..... Présentation ..................................................4.........................................3.1.1..........0 ............................................Table des Matières 10.......................... 12-1 12.1...1...............................................................................................................................................7.............3 ......... Mise en place de l’Event Router .....................1......................... Sauvegarde/Restauration du paramétrage CFT/MVS . 12-4 13........................................................... 10-1 10............3.................................. LINK-EDIT du module A&P (NT10LMQS)..........4.. Installation de l’option «Sentinel for XFB» ...........6........................... 11-4 12... Restauration de la bande d’installation CFT/MVS (A13PTF) .....6............................................................ Installation de PTF sur CFT/MVS V2.............................................................. Extraction des paramètres CFT : CFTEXT........................1................3........................... 12-3 12........ Mise à jour de CFT/MVS par CD ........... Présentation ... 11-3 11...................1............................................ Modification de la procédure de lancement de CFT .1...6....... 13-1 13........ Prise en compte des PTF ........................................... Sauvegarde/Restauration des fichiers CATALOGUE COMMANDE ...................................................12-1 12............................................2.............. Personnalisation du fichier de configuration « Sentinel for XFB » (SN00CUST) ..........5......................... Installation de l’option XFB..................................................... 10-1 10...............................1..........1............. 11-1 11...............3.. Procédure de sauvegarde du paramétrage .............................................................................. 10-2 10.3........2.... Utilisation de l’agent externe A&P(CFTAETP) .......... 10-2 10...............6.........Scope ..................3.................................................. 13-1 13............................ 11-1 11...........2............. Installation de PTF sur CFT/MVS V2.......................... Mode d’envoi des messages........................................2....... 11-1 11........... 12-2 12......2......... 11-3 11. 10-3 11.......................10-1 10..... 12-1 12.............................................. Procédure de restauration du paramétrage .. Exemples de procédures pour un suivi de bout en bout ....................................................................................... Format du support d’installation . Personnalisation des paramètres d’installation XFB-SCOPE (NT00CUST) ...............2.................................. Mise à jour de CFT/MVS par Internet .6................................13-1 13..........................1........................2........... Prise en compte du fichier de configuration................................. 12-2 12.......3.................. 11-1 11........ Création de fichiers XFB-SCOPE (NT20DEF) ............ Format du support d’installation ........................................................................... Mise à jour de CFT/MVS par CD .....2.......................................................................................... Mise à jour de CFT/MVS par cassette ............................ Informations importantes .............1........... 11-3 11........5................................................... Prise en compte de nouveaux menus de l’interface interactive.......1 .............4.......... 12-1 12....1.......................................2.......................... Mise en place................................................................................................................. 13-1 vi CFT V2.................2............................. 11-4 11.

.........................................................................3..................... Réalisation des exits en assembleur 370 ........ Extraction des paramètres CFT : CFTEXT.......3.... 13-2 13..1....... Exit ASIT ..................................4......... Prise en compte de nouveaux menus de l’interface interactive............14-1 14....... Application d’une PTF (A13PTFLK) ............................. Exits de CFT........................... 14-2 14.... Réalisation des exits en COBOL for OS/390.......................................3.................. 13-4 13.....................................................................................3 vii ............ 13-5 13.......................... 15-5 15................. Récupération du fichier de PTF à partir du HOST via FTP.....................2.........................7............................6.....................3. Exits ..... 13-5 13......4... 13-5 13...............15-1 15..... 14-3 14...3..... 13-4 13...................................10.......... Appel des API de CFT dans les EXITS .......................3..... Interrogation du catalogue : CFTI...........10......................................5....... Utilisation..........................3.................................. Transfert des PTF sur le host.... Procédure de restauration du paramétrage .....4.....1............................. 14-4 14................................................................................................... 15-2 15............................................. Réalisation des exits en C .....2.....................4... 13-3 13.................................................. Sauvegarde/Restauration des fichiers CATALOGUE COMMANDE........................................ Transfert du fichier de PTF à partir de la station de travail via FTP.......... 15-7 15................................................. 13-2 13.............................. 15-1 15............................................... Exemples de programmation......................3....................................................................1........2................................1............................................................10.........................8.......................................................... 14-2 14..........................................CFT/MVS Guide d’exploitation 13..........................3............................... Présentation .11..................................................................... 13-4 13........................................ 13-4 13.............1..3................................. 13-2 13...... Exit-list............... 14-1 14................... API CFT : mise en oeuvre sous OS/390.......3... 13-3 13......................2...........................................................................1.......... 15-1 15............................................... Informations importantes ................................................ 14-7 14..................................2................................................................................................... Suppression d’une version de sauvegarde (A13SDEL) ..1.............................. 14-1 14......................... Interfaces de programmation........................................................................... Introduction aux exits de CFT..2.....2............3................................................................................3...... Sauvegarde/Restauration du paramétrage CFT/MVS ........................................ Restauration de la bande PTF CFT/MVS (A13PTF) ............ 13-6 14......................................................................... Procédure de sauvegarde du paramétrage .........................1....................... 14-5 14... Prise en compte des PTF ...................................................10................ 15-8 CFT V2............. Commandes de transferts : CFTC .............................3........4............................. CFT : mise en oeuvre sous CICS ...... 13-2 13.9...................................... 15-3 15............... 15-2 15........................................3......................... 13-2 13....................................................... Exemples de programmation..2........... Restauration de la librairie des exécutables (A13RSTOR) ........................... 14-8 15................................................. VFM : mise en oeuvre sous OS/390............

Utilisation de CFT/MVS avec le logiciel de sécurité RACF ................................................................................................................................... 18-3 18................................................... Commande QRYOPN................1... 16-1 16................................... 18-2 18.......6. 18-1 18.3.1......6.... 18-3 18..... Format et utilisation des commandes de diagnostic...........................................6. Libération de l’espace disque inutilisé dans les fichiers reçus............................................................................................................. 16-8 16.....1..............1.......................1.... Commande DELREQ........................................ Moniteur CFT en SYSPLEX et réseaux SNA ........................................................... 16-7 16..........2.......5.................. Utilisation des entrées/sorties disque ............................3.....................................3......... 16-8 16..... RACF et l’interface utilisateur JAVA............................................. 18-1 18. 16-1 16................................................................................................................................... Commandes de diagnostic......2..................................... Commandes du serveur de communications CROSS-MEMORY ....................................... 18-3 viii CFT V2.........................................3...............4.......5..... 18-2 18............................................................... 16-8 16................................... 18-2 18............17-1 17....2. Commande PATCH ....2........... 16-9 16..............................2....1............................. 18-2 18.............................2...........................................18-1 18................. Commande OPEN....5..............4. 16-9 16.................. 17-1 17................................................. 18-1 18.............. Réponse de l’interface opérateur.............................. Utilisation de la compression DF/SMS ........................................................... Performances du moniteur de transfert CFT/MVS.................................. RACF et l’interface Internet............4.......................... Utilisation de l’unité centrale ...... 16-1 16................................. 16-1 16.................. Contrôle des opérations de manipulation des fichiers................................... Activation du contrôle des autorisations RACF.....................................................6..........................................5..........2..................................... 16-4 16...................2.... Commande DELETE ............. Présentation ........ 18-3 18.........................................3...... Utilisation de la mémoire ................ Commande CLOSE.................6..............................4.......... 16-2 16................4............ 17-2 18.1.................................. Utilisation de CFT/MVS en environnement SYSPLEX ............................ Commandes de l’interface opérateur................... 16-8 16......................................................................................................6...............................................................6................................5.........2..........3.............................................. Commandes ? ..............................Table des Matières 16....................6.................................. 17-2 17..............................1... 17-1 17.................................................................................16-1 16.....................1........................................................ Moniteur CFT en SYSPLEX et réseau TCP/IP .. Par le moniteur des interfaces interactives sous VTAM ......... 17-1 17.. Réponse des commandes de DISPLAY ........................... 16-8 16.........1... Présentation ..... 16-5 16.........4....5..........................................................7................ Commande SGTRACE ..... Par le moniteur de transfert de fichiers .... RACF et les interfaces écran CFT/MVS......................................................................2........................ Utilitaires et applications de CFT en SYSPLEX ........................................................2...... Commande DUMP............... 16-9 17. 17-2 17.....1............. Utilisation d’un hyperspace MVS/ESA ............................................................3 .......1........ Commandes de l’interface opérateur de CFT sous OS/390 .6..............................1.................4......................................................................... 18-3 18.....................

..10............................................3 ix ................................................7......................................................8......................... 21-2 21................6..... Présentation. Paramètres du NCP pour utiliser “GATE”............. 18-7 18..2.....................................10........................... Présentation.............................................. Réseau TCP/IP ............................. 21-10 21............................. Performances des utilitaires .............................9..............3.......................................8...................................10. 18-7 18...................................................9..... 20-1 21....................................1............................................. 21-1 21........................................... 18-7 18.............................. Erreur locale SNA L NN PPP ......9... Appel à IEBCOPY ....7. 18-6 18. Erreur réseau SNA R SSTTUU................................................................................................3.................. Erreur locale X25 : L NN PPP ..1..........................10.......................................................21-1 21. Compléments d’information à propos des réseaux X25 ...................2.................10. Erreur réseau X25 : R SS DDD...........10.................... 19-5 20.......8.......1...... Règles communes d’appel aux utilitaires.................1........ 21-11 21... Définition .......................................1............. 21-1 21............................................ 18-5 18..................................................... 18-4 18................... 19-1 19...2.... 18-6 18...........................................................................................................................2....... Présentation ... 19-1 19..... 18-5 18. Fichiers de format fixe standard et variable SPANNED................................................................ 18-11 18......................................5................................................2..................... 18-8 18...............................................................2... 21-11 21.....................1...................................... 21-2 21....... 18-6 18......................... Fichiers de format variable SPANNED ............ 18-6 18....... Appel à ADRDSSU..................................................2..................3.....................1........................................................................................................10..19-1 19.......................4................................................................ Fichiers de format fixe standard..............3.. Messages complémentaires....... Réseau SNA ........ Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface SNA. 21-10 21........ 18-7 18............................... Appel aux utilitaires Z/OS depuis CFT/MVS ..........................1.......... 20-1 20.. Codes erreurs réseau...............10....... 18-11 18...................................................... Présentation .............. 18-11 19..............................................1..............3....................................2.......................................4.................... Table des codes erreur fichier NNNN...............2.................... Codes erreurs fichiers CFT/MVS ........................20-1 20................................1.............. 18-5 18......................... Réseau X25 ................ Codage des commandes CFTRECV ou RECV..4..................................................... 21-10 21................................................................................................................................................................................ 19-2 19......8...2.........1.....10............2.5.........................................................CFT/MVS Guide d’exploitation 18........... Présentation..... 18-4 18.................................................... Format du champ DIAGP ....... 21-1 21.................................. Erreur réseau X25 sous forme NCS .....3.................1.................................... Utilisation des services Automatic Restart Manager............................................................................ Diagnostics complémentaires pour les erreurs fichiers ........................................ Paramétrage des réseaux X25......................................... 21-11 21........................................ 21-11 21............ 21-1 21.....................5.......................................2..........................................2..6........................................... Codage des commandes CFTSEND ou SEND .........1.......... Messages des interfaces systèmes de CFT/MVS...................... Codes SENSE VTAM générés par CFT ........................................................................ Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface X25........................................... Fichiers de diagnostics de LE/370... 21-11 CFT V2..................1.. Messages d’erreurs............................................................................1...................................2....

......A-2 A... Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface TCP/IP.2 : R HPPPSSSS HNNNNNNN........................................................................................................................ Paramétrage spécifique......................................................... CFT/MVS et les fichiers PDSE......................................................... 21-13 21...........4. 21-12 21..5................Table des Matières 21...........3 . Procédures CFT....... 21-13 21............................................ 22-1 A.............................1...........................3.... Erreurs de traitement du module CFT LU 6........................ 21-13 21...4.......4..................................................... 21-15 22.............................5......................................... Erreur réseau SNA LU 6............. Autres erreurs SNA LU 6............B-3 x CFT V2.................................................B-3 B........................................ Noms des fichiers .........2.3.........................................................................1....... Erreurs de traitement du module réseau LU 6...................3........................................ 21-14 21......................... 21-13 21.... Erreur réseau TCP/IP R SSSSSS ....................................4.................................................................3.. Mise en oeuvre spécifique ........2..................................2......B-1 B.......1...............1.................................................. Fichiers transférables..... 21-12 21............................A-1 A................................................1.......................................A-2 A................2 : L NN PPP.....................................22-1 22..................... Codes erreur réseau SNA LU 6.. Codification des noms de fichiers.................................... Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface SNA LU 6.....................B-1 B..A-2 B..............2................................4..........2 ............2............................................................ Tableau des valeurs spécifiques........ Présentation .....................2..................... Codes retour et codes ABEND des interfaces systèmes CFT/MVS ....2......2.....................3...................2 ..........3..3...................................................................... Erreur locale SNA LU 6........... Erreur réseau SNA LU 6....................1............A-1 A....... Environnement système ........5..............................1........................ Suppression des fichiers sous OS/MVS ....... Erreurs de traitement des ressources SNA LU 6........ B-1 B.............. 21-12 21...................2...................................... Option de partage des fichiers sous OS/MVS .. 21-12 21...............5.........1.................................................. A-1 A..1.................1..........................5....3.......A-2 A.......... Création des fichiers sous OS/MVS............. 21-14 21........2 sous forme NCS.................................5...1.............. 21-12 21.......4.....4....... Erreur locale TCP/IP L NN PPP ............................................................................3..............................................1.................... Gestion des fichiers par DF/SMS...........................................A-1 A...2...................

............................................. librairies prises en compte lors du DUMP ADRDSSU ....................2-4 Tableau 7................. Messages des interfaces système de CFT/MVS ............................................18-9 Tableau 18............................15-4 Tableau 15..................................................................... Autres erreurs de traitement SNA LU 6....1 de CFT............................................................... Règles d’interprétation du DSNGEN .2 .............. Taille et format des fichiers d’installation ............................................................3........................... Liste des mots-clés ..............10-2 Tableau 11...... Erreurs de traitement des ressources SNA LU 6............................. Valeur de REASON X25.............................................2 ........................................................................ Table des codes NNNN pour S=F ............................... Format du support magnétique d’installation à partir de la version 2.............3....2 ................................................................................19-1 Tableau 20................. Liste des mots-clés ...............................15-8 Tableau 17........................ Valeur de F pour la fonction DYNALLOC .............. Format du support magnétique d’installation CFT V2..................... Erreurs de traitement du module CFT LU 6.....0 .....................................................19-1 Tableau 21................3..........21-14 Tableau 34........19-2 Tableau 22..........................................................................2-2 Tableau 2.....................................19-5 Tableau 26.............................................. Format du support CD d’installation CFT V2...................................2 ......................................................................................................................3....................... Liste des mots-clés .................................................................19-2 Tableau 23..................19-4 Tableau 25..........................................................................................................................................................................................................4-6 Tableau 8..2-3 Tableau 6. Code fonction F ...................................................................7-7 Tableau 10............20-1 Tableau 27................................................ Réalisation des exits en COBOL ................... Erreurs de traitement du module réseau SNA LU 6................................................................................................ Erreurs de traitement des CV......... Format du support CD d’installation à partir de la version 2.................................21-5 Tableau 32............................................................................................................................................................................................... Liste des mots-clés ...........21-3 Tableau 29.............................2-3 Tableau 5..............................................................................................................................................................................................................................................................Liste des Tableaux Tableau 1......................................................... Contenu de la bande d’installation ..................................... Valeur de DIAG X25.................. Code environnement. Table des codes NNNN pour S=4 ............. Performances des utilitaires : utilisation de la mémoire ........................................................... Taille et format des fichiers d’installation ..................21-5 Tableau 31...................... Réalisation des exits en assembleur 370.......11-2 Tableau 12....................................................................0 .....................................................................15-5 Tableau 16..21-15 CFT V2.........13-1 Tableau 14......................................................................................18-11 Tableau 19............... Code RR ................2-2 Tableau 3.............. Description du paramétrage de l’agent XFBIUI...21-14 Tableau 35......................21-13 Tableau 33........................................................................................................................................................ Table des codes NNNN pour S=0 ...2-2 Tableau 4..........................................3 xi ...................5-6 Tableau 9............................................................................... Erreurs de traitement du module MCH ......1 de CFT................... Erreurs de traitement du module X25.......................................................................12-1 Tableau 13..........................................21-2 Tableau 28...................... Exemples pour la réalisation d’un exit annuaire en C ......19-3 Tableau 24.............................................21-4 Tableau 30.............................................................

........................ Principaux codes erreur ou ABEND ...................... Combinaisons de FTYPE et FRECFM à l’émission ........3 ............................ Caractéristiques de fichiers retrouvées automatiquement ou non à l’émission ...................... B-2 xii CFT V2...............................22-1 Tableau 37............. Valeurs de FORG......................... B-2 Tableau 41......... B-1 Tableau 39.................... FTYPE et FRECFM à la réception .................Liste des Tableaux Tableau 36............................................................................................................................... B-1 Tableau 38................................ B-1 Tableau 40............................................................... Valeurs spécifiques : défauts pour CFTUTIL ........................................... Valeurs spécifiques....................

· ETEBAC 3. 1. Ce catalogue peut être interrogé à partir d’un terminal TSO. CFT V2. · l’identifiant logique des données. Caractéristiques de CFT en environnement MVS 1. Plusieurs demandes de transfert peuvent être traitées simultanément par CFT qui.IUI. 1. · le nom physique du fichier. en cours. · interface utilisateur.. · l’heure de fin du transfert. CFT enregistre les caractéristiques de chaque transfert : · l’émission ou réception. Pour ces différents transferts. dans sa région.3.. un browser Internet ou depuis un programme utilisateur. · travaux batch. CFT gère l’ensemble des transferts qui lui sont demandés à l’aide d’un fichier. Origines des demandes de transfert Les demandes de transfert peuvent être adressées à CFT à partir de : · commandes opérateur depuis un écran TSO ou depuis la console système. · interface Internet XFB.1.2. · le nombre d’enregistrements transmis. · le transfert en attente. Les protocoles supportés par CFT sont les suivants : · PeSIT · ODETTE. interrompu ou terminé. Dans ce “catalogue”. CFT réside en permanence dans un espace adresse.1. · programmes utilisateurs. CFT peut mettre en œuvre différents protocoles.64.3 1-1 . Transferts en parallèle CFT peut gérer plusieurs transferts en parallèle avec un ou plusieurs interlocuteurs. “le catalogue CFT”. Versions de CFT CFT est disponible pour les environnements OS/390 à partir de la version 2. crée et gère le nombre de tâches approprié. · l’heure de lancement de la commande. · les noms des partenaires.

· un fichier de paramétrage du serveur CFTIUI. facultatif. 1-2 CFT V2.2. Ils sont de type VSAM ESDS. · un fichier de sauvegarde des communications.4. depuis TSO ou depuis l’interface interactive.3 . · un fichier index alterné du catalogue utilisable sous CICS. · un ensemble de fichiers de paramétrage de l’option XFB/SCOPE [XFB/CFT. · un fichier catalogue : ce fichier enregistre toutes les opérations de transfert de fichiers. facultatif. · une librairie d’exécutables de format PDSE (DSNTYPE=LIBRARY) [XFB/CFT. Il est de type VSAM KSDS.31]. Ils sont de type séquentiel. · un fichier des partenaires : ce fichier décrit les destinataires et les émetteurs de fichiers transférés. · deux fichiers journaux : ces fichiers enregistrent tous les événements chronologiques d’exploitation de CFT Version 2. en batch. · un ou deux fichiers de communication : ces fichiers enregistrent les demandes adressées à CFT Version 2. Il est de type VSAM KSDS. Ils sont de type VSAM KSDS. · plusieurs fichiers d'images écrans.Caractéristiques de CFT en environnement MVS 1. · un fichier de configuration utilisateur par défaut. · deux fichiers comptables facultatifs : ces fichiers enregistrent les statistiques d’exploitation de CFT Version 2.230]. Il est de type séquentiel. Ils sont de type séquentiel. · une base de données de sécurité. · un ensemble de fichiers de paramétrage de l’option XFB/SENTINEL [XFB/CFT. Il est de type VSAM LINEAR. Il est de type VSAM ESDS. Description de l’environnement CFT CFT travaille à l’aide des fichiers suivants : · un fichier des paramètres : ce fichier décrit les paramètres de fonctionnement.231]. facultative.

3.1. lu2) : ACF-VTAM (MVS) : Version 4 ou supérieure.1. UNICENTER TCPACESS version 5.3. ACF-NCP : 5735-XX9. les procédures et les exemples de CFT/MVS. Besoins logiciels En fonction des besoins de l’exploitation.) équipée d’un lecteur de CD. Processeurs et versions de OS/390 CFT/MVS est supporté par les systèmes IBM d’architecture ESA. toutes versions.1.2. Language Environment dans la version de Z/os ou en version V2R10..10 à partir de la version CFT 2. L’installation est également possible à partir d’une station de travail (Windows.. 2.2 et supérieure. Il est recommandé d’installer CFT/MVS sur le système cible. Linux. Unités d’entrée/sortie Une cartouche est nécessaire pour la restauration des fichiers par l’utilisateur. CICS toutes versions.3 2-1 . dans les environnements OS/390. Besoins matériels et logiciels.1. ou a défaut une version inférieure du système Z/OS. CFT/MVS utilise les produits ci-dessous à partir de la version indiquée : · architecture SNA (Protocoles lu62. De l'espace disque est nécessaire pour recevoir les modules objets.. à partir de la version 2. · réseau X25 : · réseau TCP/IP : · environnement d'exécution : · applications de CFT sous CICS : CFT V2.2.1.6 pour CFT V2. Besoins matériels 2. UNIX. préparation de l’installation 2. X25-NPSI : 5668-981.0 et 2. lu0.2. eNetwork Communication services TCP/IP dans la version de OS/390. 2. CFT/MVS fonctionne également sous Z/OS.

Tableau 3.1 de CFT Fichier INIT Position 1 Contenu JCL(s) d’amorce de l’installation + Produit XFB/CFT sous la forme (XMIT + ADRDSSU) 2-2 CFT V2.3. dont le répertoire d’installation contient les fichiers suivants. de procédures Modules OBJET Modules OBJET mis à jour Documentation d’installation et de mise à jour Fichiers de contrôle Macros d’installation Formats des écrans.3. exemples SSL.3.0 CFT/MVS est livré sur un support magnétique contenant les fichiers suivants. Format du support CD d’installation CFT V2. Format du support magnétique d’installation à partir de la version 2.CNTL CFTV2.4. exemples SSL 2.INSTALL CFTV2.MAC CFTV2. Format du support magnétique d’installation CFT V2.3.0 Fichier CFTV2.PFTOBJ CFTV2. messages.3 . Format du support d’installation CFT V2. de procédures Modules OBJET Modules OBJET mis à jour Documentation d’installation et de mise à jour Fichiers de contrôle Macros d’installation Formats des écrans. 2.Besoins matériels et logiciels. indiqués dans le tableau ci-dessous. préparation de l’installation · interfaces de programmation et EXITS : Cobol for OS/390.DOC CFTV2.1 CFT/MVS est livré sur un support magnétique contenant le fichier suivant.3.0 Fichier INSTALL SAMPLE OBJ PFTOBJ DOC CNTL MAC SCR Position 1 2 3 4 5 6 7 8 Contenu Exemple de JCL d’installation Exemples de paramétrage. composants XML CFT/MVS est livré également sur un support CD.3.SAMPLE CFTV2. C for OS/390. Format du support d’installation à partir de la version 2.OBJ CFTV2.SCR Contenu Exemple de JCL d’installation Exemples de paramétrage. Tableau 2. messages. Tableau 1.

Format du support CD d’installation à partir de la version 2. 225. (225. 5000. (225. 120) ) = (3120.5. 225. dont le répertoire d’installation contient les fichiers suivants. 40) ) = (3120. 40) ) = (3120.CFT/MVS Guide d'exploitation CFT/MVS est livré également sur un support CD. 40) ) = (3120. (225.3. 225. (18000.1-tag-date jclins. (5000. 30) ) = (3120. 40) ) Les tailles sont définies dans le JCL A10ALLOC. 500. Taille et format des fichiers d’installation Fichier INSTALL SAMPLE OBJ PFTOBJ DOC CNTL MAC SCR Allocation SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE = (3120. Cette capacité de stockage est répartie entre les diverses bibliothèques CFT comme indiqué dans le tableau ci-dessous.CFT vers le HOST ainsi que le JCL de mise en place 2. Tableau 5.0 CFT/MVS nécessite une capacité disque de 300 cylindres de 3390.txt ftp.3. (5000. 225. 40) ) = (3120. L’installation depuis un CD nécessite environ 300 cylindres disque 3390 d’espace temporaire supplémentaire.3 2-3 . Tableau 4. 40) ) = (3120.3. Taille et format des fichiers d’installation XFB/CFT V2. 5000.prm Contenu Produit sous le format XMIT / ADRDSSU) JCL de mise en place du produit Exemple de paramètres FTP pour le transfert du produit XFB.1 de CFT Fichier MVS-CFT-2. (225. 225. (225. CFT V2.

(2000. Tableau 6.50) ) SPACE = (CYL. (5000. 30) ) = (3120.3 . 40) ) = (3120. Taille et format des fichiers d’installation XFB/CFT V2. 40) ) = (3120. 200) ) = (3120. 10) ) = (3120. 225.90) ) Les tailles sont définies dans le JCL JCLINS [CFT-2.6. (5000. 500. 225.3. 225. (225. 120) ) = (3120. L’environnement ‘Target’ ou cible correspond à celui de l’utilisateur qui sera personnalisé. (150.1 A partir de la version XFB/CFT V2. 225. préparation de l’installation 2. 225. 2000. (1000. un environnement de distribution est créé lors de la phase de mise en place du produit. 40) ) = (3120. (225. 5000.50. (225. 40) ) = (3120. (10000. 2-4 CFT V2. 195. 40) ) = (3120. 30) ) = (3120. Taille et format des fichiers d’installation Fichier INSTALL SAMPLE OBJ PFTOBJ DOC CNTL MAC SCR OBJSAS OBJIBM EXEC XMLLIB CERTIF DLL LOAD UPLIB Environnement Distribution + Target Distribution Distribution Distribution Distribution Distribution Distribution Distribution Distribution Distribution Target Target Target Distribution + Target Target (DSNTYPE=LIBRARY) Distribution Allocation SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE SPACE = (3120.30) ) SPACE = (CYL. L’installation depuis un CD nécessite environ 300 cylindres disque 3390 d’espace temporaire supplémentaire.1. (195. 200) ) = (3120. 5000. (50. (2000. (50.3. (225. (225.Besoins matériels et logiciels. 5. (50.1000. 10) ) = (3120. 40) ) = (3120.50. Cet environnement de distribution reflète l’image du produit lors de sa mise en place enrichie des ‘upgrades’ successifs. 2000. 5.31].

· CFTMAIN CFTTPRO CFTTFIL CFTTCP CFTTLOG CFTTCOM CFTTCOMS CFTSNA CFTX25 CFTOPER : moniteur de transfert de fichiers. : interface utilisateur à distance sur technologies Internet. : service d’administration centralisée de CFT [XFB/CFT. : gestionnaire du journal. : serveur de communications MVS/ESA.231]. CFT V2. : interface d’authentification forte des partenaires et de chiffrement des données. : interface réseau SNA (LU0. : gestionnaire des fichiers.7. : utilitaire de gestion de la base de donnée de sécurité. : interface console opérateur. : gestionnaire de réseau TCP/IP.).230]. : programme CICS de commandes. : interface interactive TSO. : gestionnaire des fichiers de commandes. LU6.. : utilitaire de gestion de fichiers VFM.231]. [CFT.3 2-5 . : interface réseau X25. : interface de programmation utilisateur en batch. Composants de CFT/MVS Les différents composants de CFT/MVS sont : · CFTUTIL : programme batch de traitement des commandes et paramètres. : gestionnaire de commandes en mode synchrone.CFT/MVS Guide d'exploitation 2. · CFTXNTF/XFBSCOPE : service d’administration centralisée de CFT [XFB/CFT. LU2.2). · CFTINT · CFTAPI · CFTXMEM · CFTI · CFTC · VFMUTIL · CFTTRK · CFTIUI · CFTTSSL · CFTPKI : · CFTINTV/CFTINT31 : interface utilisateur sous VTAM.. : programme CICS d’interrogation du catalogue. ETEBAC. ODETTE. composé lui-même de : : protocoles de transfert de fichiers (PESIT.

Codification des noms de fichiers de CFT/MVS 3. supprime et renomme les fichiers suivants par appel à IDCAMS : · les fichiers VSAM KSDS. · les fichiers PDS. Codification des noms de fichiers CFT/MVS utilise la codification suivante pour manipuler les fichiers : FNAME=VOLUME%UNIT%NOM1.NOM2. les caractéristiques suivantes : indique le nom du volume disque sur lequel le fichier est créé ou recherché.3.3 3-1 . CFT/MVS crée. · les fichiers VSAM ESDS · les fichiers hiérarchiques HFS.2. · les fichiers concaténés. correspond au paramètre VOLUME du DEFINE CLUSTER VSAM ou VOL=SER= du JCL. CFT V2. · les fichiers VSAM LINEAR. · les fichiers sur bande magnétique. · les fichiers en GENERATION DATA GROUP (GDG). déconseillé avec DF/SMS. facultatif mais utile pour demander à CFT la création d’un fichier VSAM ou non.1. Accès aux fichiers CFT/MVS accède en lecture ou en écriture aux fichiers suivants : · les fichiers séquentiels disque. · les fichiers séquentiels disque multivolumes.NOMx Avec : · pour VOLUME. · les fichiers VSAM ESDS. hors SMS. · les fichiers VSAM KSDS. CFT/MVS ne sait pas transférer les fichiers suivants : · les fichiers VSAM RRDS. 3.

2.1.3 .FICHIER %%NOM. facultatif mais utile pour un fichier SAM bande ou disque.Codification des noms de fichiers de CFT/MVS · pour UNIT. par défaut. 3.FICHIER %3390%NOM.DU. · <DATACLA : permet de spécifier une valeur de DATA CLASS dont le nom est limité à 7 caractères.extension Remarque : les deux caractères ‘%’ sont obligatoires uniquement si le paramètre VOLUME ou le paramètre UNIT est spécifié. les caractéristiques suivantes : indique le UNITNAME utilisé.FICHIER /path/file. Les valeurs possibles sont : · >STORCLA : permet de spécifier une valeur de STORAGE-CLASS dont le nom est limité à 7 caractères. · pour NOM1. 3.DU.DU.DU. Codification des noms de fichiers avec DDNAME CFT/MVS utilise la codification suivante pour faire référence à un DDNAME déclaré dans le JCL : FNAME=$DDNAME Exemple : FNAME=$CFTCAT 3-2 CFT V2. les caractéristiques suivantes : - · le nom des fichiers HFS commence par le caractère ‘/’.FICHIER NOM.3. · *MGTCLAS : permet de spécifier une valeur de MANGEMENT CLASS dont le nom est limité à 7 caractères. Exemples : CFTVOL%%NOM.NOM2. Remarque : la limitation à 7 caractères sera levée dans une prochaine version. obligatoire. la valeur SYSALLDA ou la valeur forcée par votre EXIT DYNALLOC sera utilisée. Codification des paramètres SMS CFT/MVS permet une codification limitée de certains paramètres SMS dans le paramètre UNIT. définit le nom du fichier. correspond au paramètre UNIT= du JCL.NOMx.

3. · soit annoncé par le partenaire (en PESIT profil CFT et ANY). · ou encore calculé à partir de ‘BLKSIZE’ défini dans le JOB A12OPTS. en codant : FNAME=#DSNAME(ME?BRE*). Les fichiers PDS sont créés avec ’BLKPDS’ blocs de directory.NOMX(MEMBRE). Sa valeur par défaut est 150. · PPPP : allocation primaire. BLKPDS est une option du JOB A12OPTS d’installation de CFT.5.4. CFT V2.SSSS)). Codification des noms de fichiers GDG Un fichier GDG est codé sous la forme : FNAME=NOM1.(PPPP. · SSSS : 10 % de PPPP. pour une sélection d'un sous-ensemble de membres.CFT/MVS Guide d'exploitation 3.6. 3. avec : · BBBB : valeur de BLKSIZE calculée. Les fichiers VSAM sont créés par appel dynamique à IDCAMS. Les fichiers SAM sont créés par DYNALLOC.DCB=(BLKSIZE=BBBB).3 3-3 .NOMX(0) FNAME=NOM1. séquentiellement. Un fichier PDS est codé sous la forme : FNAME=NOM1. · par appel à IEBCOPY UNLOAD : pour la totalité du PDS en codant : FNAME=#DSNAME. Création dynamique des fichiers CFT/MVS Tous les fichiers créés par CFT sont catalogués. Le BLKSIZE est : · soit calculé en fonction de la valeur indiquée dans le paramétrage.NOMX(+n) FNAME=NOM1. Les fichiers GDG ne peuvent être créés que si le ‘PATTERN DSCB’ existe. en utilisant les caractères '*' pour remplacer une chaîne de caractères ou '?' pour remplacer un caractère. Codification des noms de fichiers PDS CFT/MVS manipule les fichiers PDS : · membre par membre. L’allocation du fichier sera sous la forme : SPACE=(BBBB. L’espace primaire est calculé à partir de la taille en Ko indiquée dans le paramétrage ou annoncée par le partenaire.NOMX(-n) Remarque : la concaténation de toutes les versions d’un fichier GDG n’est pas permise par CFT/MVS. L’espace secondaire est égal à 10 % du primaire.

Si la réservation échoue pour un volume. · si nnn est supérieur à 20. 3-4 CFT V2. permet de demander directement la création d’un fichier multivolumes: · si nnn est inférieur à 20.535 pistes sur un volume « NON EXTENDED FORMAT ». La présence du paramètre permet de désactiver ce dispositif.7. reportez-vous à la documentation IBM de référence "DFSMSDP Storage Administration Référence". La taille totale étant demandée dans l’allocation primaire.3 . 3. 3. Les fichiers SAM sont supprimés/renommés par CAMLST. 3.Codification des noms de fichiers de CFT/MVS CFT/MVS crée des fichiers multivolumes à travers les 'ACS ROUTINES' de DF/SMS. Puis CFT/MVS réserve l’espace demandé sur les volumes attribués.1. · le paramètre ‘VOLUME’ n’est pas renseigné. Elle est complémentaire au support existant à travers SMS. Suppression et RENAME des fichiers CFT/MVS Tous les fichiers supprimés par CFT sont décatalogués. Le paramètre CFTRECV MACTION=REPLACE commande le remplacement des fichiers reçus dans un DUMP de l’utilitaire ADRDSSU.1. · le calcul de l’allocation primaire PPPP divisée par le nombre de volumes. Ce dispositif est appelé automatiquement quand : · la création du fichier échoue par manque de place ou demande de plus de 65.6. Remplacement de membres de PDS et de fichiers Le paramètre CFTRECV MACTION=REPLACE commande le remplacement de membres de fichiers PDS reçus. l’allocation sera re-tentée jusqu’a la limite de 20 volumes. Lors du RENAME d'un fichier. Création dynamique de fichiers multivolumes La création dynamique de fichiers multivolumes est une nouvelle fonction permettant la réception des très "gros" fichiers. la création du fichier est rejetée avec un code erreur de la forme ‘xxxxxE37’. DYNALLOC est appelé jusqu’a 19 fois supplémentaires avec : · la demande d'un volume supplémentaire. La codification de fname=’%+nnn%DSNAME’ ou nnn est une valeur numérique comprise entre 2 et 127. Pour plus de détails. Les fichiers VSAM sont supprimés/renommés par appel dynamique à IDCAMS. il est nécessaire d’utiliser une "DATACLASS" décrivant des fichiers "striped". une seule tentative est effectuée. CFT/MVS libère l'espace inutilisé uniquement s'il est autorisé (APF) et si le fichier est alloué sur un seul volume.7. Les membre de PDS sont supprimés/renommés par STOW.

8. Protection multisystèmes GRS de CFT/MVS CFT utilise le QNAME 'CFTFILES' pour la protection des fichiers transférés par ENQ. Les caractéristiques des fichiers MVS. Noms de fichiers HFS Les noms de fichiers codés dans les paramètres FNAME.1. Les fichiers de transfert en lecture sont alloués en DISP=SHR.CFT/MVS Guide d'exploitation 3. CFT V2. CFT/MVS accepte uniquement le nom complet depuis le répertoire racine. 3. Fichiers hiérarchiques HFS Les fichiers HFS sont des fichiers dont l’architecture de données est consécutive et non structurée en enregistrements et en blocs.9. compartimentés conformément à la normalisation UNIX en répertoires (directory) et en sousrépertoires (sous-directory). Les fichiers en écriture sont alloués en DISP=OLD. WFNAME et NFNAME doivent être conformes aux usages employés pour l’identification des fichiers sous UNIX. En configuration multi-CPU ou SYSPLEX. pour un transfert. Pour respecter la codification des noms de fichier en minuscules et/ou majuscules. Exemple : FNAME= "/home/qualcft/recv/Recv. Partage des fichiers CFT/MVS Les fichiers VSAM du moniteur CFT sont alloués en DISP=SHR. 3.3 3-5 . la gestion des données et la transmission des caractéristiques du fichier vers le destinataire. à l’exclusion de tout autre usage dans les différents modules de XFB/CFT. il est nécessaire de propager uniquement le QNAME "CFTSHARE" à tous les systèmes du RING GRS. CFT se base cependant sur ces caractéristiques pour assurer. comme le format (RECFM).Minuscul". ou par celles qui utilisent les services d’USS (UNIX System Services) comme interface de gestion et d’accès. · la fonction COPYFILE de l’utilitaire CFTUTIL n’est pas opérante dans le cadre des fichiers HFS. Les fichiers HFS sont accessibles uniquement en vue de transfert par le moniteur CFT/MVS. la taille d’un enregistrement (LRECL) et la taille d’un bloc (BLKSIZE) sont sans objet pour un fichier HFS.9. les valeurs associées aux paramètres FNAME et NFNAME devront être codées entre guillemets. Il n'est pas nécessaire de propager les ENQ 'CFTFILES' à tous les systèmes du 'RING GRS'. Tous les éléments participant à l’élaboration d’un nom de fichier sont séparés par des ‘/’.1. Le paramétrage doit donc tout particulièrement tenir compte de ces caractéristiques lorsqu’elles seront véhiculées entre partenaires hétérogènes. Les fichiers HFS sont gérés par les applications qui se déroulent dans un environnement UNIX/OMVS. Ces fichiers sont installés dans des espaces disques hiérarchisés. 3.Fichier.8. Remarques : · l’envoi générique de fichiers HFS n’est pas supporté.

Codification des noms de fichiers de CFT/MVS

3.9.2. Caractéristiques des fichiers HFS
Les fichiers HFS sont caractérisés par un type particulier selon qu’ils contiennent du texte (structuré) ou du binaire (non structuré). Le type du fichier est véhiculé par les paramètres FTYPE et NTYPE. Les valeurs attribuées à TYPE sont les suivantes : · T : fichier « texte ». Ce fichier est structuré, les enregistrements logiques sont délimités, les données sont traitées en mode enregistrement par CFT, · B : fichier « binaire ». Ce fichier n’est pas structuré, les données sont traitées en flot continu par CFT. En l’absence de ce paramètre, le type de fichier « binaire » est pris par défaut.

3.9.3. Interprétation des caractéristiques RECFM/LRECL/BLKSIZE
Ces caractéristiques conservent leur portée lorsqu’elles sont véhiculées entre partenaires hétérogènes. CFT se base sur ces caractéristiques pour assurer, pour un transfert, la gestion des données. Le paramétrage doit donc tout particulièrement tenir compte des remarques suivantes : · le format du fichier (FRECFM et NRECFM) est interprété par CFT pour adopter une méthode d’échange des données. En cas d’absence de ce paramètre, la valeur prise par défaut est "V", · la taille d’un enregistrement logique (FLRECL et NRECL) est interprétée par CFT pour adapter la taille des articles échangés. En cas d’absence de ce paramètre, la valeur prise par défaut est "4096", · la taille d’un bloc (FBLKSIZE et NBLKSIZE) est ignorée et est mise à "0".

3.9.4. Propriétaire et droits d’accès aux fichiers HFS
La propriété d’un fichier HFS est caractérisée par un ‘UID’ (numéro d’utilisateur), un ‘GID’ (numéro de groupe) et une chaîne donnant les droits d’accès. CFT/MVS gère la propriété et les droits d’accès de deux manières : · CFT/MVS est un programme autorisé, le paramètre USERCTRL est à YES. Dans ce cas, les fichiers sont créés/lus/écrits avec les droits de l’utilisateur demandeur. Ce mode opératoire est recommandé, · sinon, les fichiers HFS sont créés/lus/écrits avec les droits du moniteur CFT/MVS. Il est recommandé de donner au moniteur CFT un UID différent de "0". Lorsqu’un transfert en réception aboutit à la création d’un fichier HFS, celui-ci est créé avec la chaîne d’accès ‘-rwxr-xr-x’. Avant de créer un fichier, CFT/MVS vérifie que la place nécessaire est disponible dans le ‘FileSystem’. Sinon, la création est refusée avec un code erreur ‘00F00B37’. CFT/MVS manipule les fichiers HFS de taille inférieure à 2 téra-octets.

3-6

CFT V2.3

CFT/MVS Guide d'exploitation

Le changement du nom d’un fichier HFS s’opère exclusivement dans le même répertoire. Le chemin d'accès du fichier décrit dans le paramètre FNAME doit être identique à celui renseigné dans le paramétrage WFNAME.

3.9.5. Message d’erreur spécifique HFS
CFT/MVS affiche dans la SYSLOG un message spécifique ‘CFTHF01E’ pour chaque erreur d’accès aux fichiers HFS. CFHF01E:BPX1mod ,RSN=05F1006C,RC=ENOENT (129)No such file or directory Explication BPX1mod : nom du module de service qui a rendu l’erreur. Avec : · RSN=xxxxxxxx : reason code retourné, expliqué dans la brochure IBM UNIX System Services « Messages & Codes », · RC= : code retour sous forme mnémonique (numérique) et abrégée. Il est expliqué dans la brochure IBM déjà citée.

CFT V2.3

3-7

4. Installation de CFT/MVS Version 2.3.0

4.1. Installation de CFT/MVS
La procédure suivante indique les principales étapes de cette installation : 1. Définition d’un ALIAS CFT Version 2 (facultatif). 2. Restauration de la bibliothèque d’installation. 3. Alternativement transfert des fichiers d’installation depuis un CD. 4. Adaptation des jobs d’installation aux standards de l’exploitation. 5. Allocation des fichiers d’installation. 6. Restauration des fichiers contenus sur la bande. 7. Soumission des jobs d’installation. 8. Paramétrage de CFT version 2. 9. Personnalisation des procédures CFT version 2.

4.2. Définition d’un ALIAS CFT version 2
Si les noms de fichiers mentionnés dans les différents jobs d’installation sont conservés par l’exploitation, il est possible de créer un “ALIAS” CFTV2 dans un USER CATALOG, défini de la manière suivante. //jobname JOB account,'DEFALIAS',CLASS=class, // MSGCLASS=msgclass,NOTIFY=userid jobparm //DEFALIAS EXEC PGM=IDCAMS //SYSPRINT DD SYSOUT=sysout //SYSIN DD * DEFINE ALIAS(NAME(CFTV2) RELATE(USER.CATALOG)) ................... /* // Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement.

CFT V2.3

4-1

des 8 fichiers de livraison.0 4. 4. // DISP=OLD.3.3. // DCB=(RECFM=FB.3.Installation de CFT/MVS Version 2. 2.BLKSIZE=3120). 4. Exemple : RESTAURE : restauration du fichier INSTALL //jobname JOB account. // VOL=SER=XXXXXX //SYSIN DD * COPY INDD=TAPE. par FTP.SL) //DISK DD DSN=CFTV2. Configuration nécessaire Pour procéder à l’installation de CFT/MVS livré sur CD-ROM. Le nom de volume SOPnnn figure sur l’étiquette de la cartouche.3.INSTALL. // LABEL=(1.NOTIFY=userid jobparm //RESTAURE EXEC PGM=IEBCOPY //SYSPRINT DD SYSOUT=sysout //TAPE DD DSN=CFTV2.(225. // SPACE=(3120. · d'un logiciel client FTP permettant le transfert de fichiers vers le HOST MVS. // UNIT=3480. Cette étape nécessite environ 300 cylindres supplémentaires d’espace disque.CATLG). · d'un réseau TCP/IP de performances suffisantes pour transférer environ 150 méga-octets de données (1 mégabit/seconde est souhaitable). ci-dessous.OUTDD=DISK /* // Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement.1. Cette étape nécessite environ 200 cylindres 3390 d’espace disque côté MVS. 4-2 CFT V2.225. // UNIT=SYSDA. les étapes suivantes sont déroulées : 1.1. un exemple de JCL à utiliser pour restaurer les fichiers d’installation de CFT.'RESTAURE'. Restauration de la bibliothèque d’installation L’utilisateur de CFT/MVS trouvera.INSTALL.CLASS=class. Pour réaliser l’installation de CFT/MVS. Transfert des fichiers d’installation depuis un CD L’utilisateur peut recharger les fichiers indifféremment depuis une K7 ou un CD. Décompression et rechargement des fichiers d’installation.1.40)). // MSGCLASS=msgclass. Transfert du CD-ROM vers MVS. l’utilisateur doit disposer : · d'une station de travail équipée d’un lecteur de CD-ROM.DISP=(NEW.VOL=SER=SOPnnn.LRECL=80.3 . Les fichiers installés sont alors interchangeables.

Transférer les 8 fichiers par la commande mput cftv2. vous devez procéder de la manière suivante : 1. Conserver l’option par défaut ou choisir le "QUALIFIER" des fichiers MVS. 4.CFTV2. utiliser les commandes FTP CD et MKDIR.DOC · userid. Transfert des fichiers d'un CD par FTP Les fichiers de livraison se trouvent sous le répertoire « install » du CD-ROM.OBJ · userid. Positionner les 2 options FTP¨suivantes : BINARY QUOTE SITE RECFM=FB LRECL=80 BLKSIZE=3120 CYL PRIMARY=100 SECONDARY=50 (ces 2 options sont impératives).CNTL · userid. 3.CFTV2.CFTV2.* et répondre "yes" à chaque demande de FTP.CFTV2.CNTL · CFTV2.CFTV2.SCR Les 8 fichiers sont créés ou remplacés selon le cas. Les 8 fichiers sont nommés "userid/QUALIFIER" : · userid. Par défaut le "QUALIFIER" sera le USERID TSO. Ouvrir une session FTP par la commande FTP "your.SCR 6. 2. Fournir le USERID et le mot de passe de l’utilisateur TSO qui procédera à l’installation de CFT/MVS.CFT/MVS Guide d'exploitation 4.mvs".CFTV2.OBJ · CFTV2. l’utilisateur peut fermer la session.3. 5.INSTALL · userid.CFTV2. CFT V2.1.CFTV2. L’utilisation de FTP est terminée. Pour les transférer vers MVS.3 4-3 .PTFOBJ · userid.SAMPLE · CFTV2.2. Les 8 fichiers du CD-ROM sont : · CFTV2.INSTALL · CFTV2.MAC · userid.MAC · CFTV2. Pour changer de "QUALIFIER".SAMPLE · userid.DOC · CFTV2.PTFOBJ · CFTV2.

Décompression des fichiers de livraison par CD Les fichiers de livraison sont transformés en bibliothèques d’installation par la commande TSO RECEIVE.3. alors répondre ‘R’ pour remplacer les membres identiques (à répéter pour les 8 fichiers). : restauration du reste de la bande.CNTL. ces derniers étant devenus inutiles. Depuis votre session TSO : 1. : LINK-EDIT spécifiques à TCP/IP. 4. : création d'une base de données PKI. L’utilisateur peut également détruire les 8 fichiers de livraison transférés par FTP. 4-4 CFT V2. Les 8 fichiers d’installation sont rechargés à l’identique d’une K7 de livraison.4.3.CFTV2. : LINK-EDIT général des modules CFT.Cnnn. Si le message "INMR045I Dataset 'CUSTOMER.3 . Pour en changer. Adaptation des JOB d’installation à l’exploitation Les JOB contenus dans cette bibliothèque sont les suivants : · 1 : A00CUSTO : personnalisation des jobs d'installation. : LINK-EDIT de l’interface de programmation CICS. 2. puis passer sur le premier de la liste la commande : RECEIVE INDSNAME(/). : allocation du fichier de configuration (Français et/ou Anglais). : création d'une base de données expérimentale de clés et de certificats SSL. : allocation du fichier des moniteurs.3. : définition de l’index alterné du catalogue. répondre en donnant le nom du fichier : DSNAME(‘CUSTOMER. L’utilisateur peut poursuivre l’installation à l’étape A00CUSTO.NEW. : choix des options de fonctionnement de CFT version 2. : construction de l’index alterné du catalogue. Au message "INMR906A Enter restore parameters or 'DELETE' or 'END' +".CNTL' already exists. par défaut le nom du fichier sera : CFTV2. : allocation du fichier de sauvegardes des communications. Reply 'R'" apparaît. : initialisation des fichiers d’exécution de CFT Version 2. : allocation des fichiers des écrans (Français et/ou Anglais).CFTV2.0 4.1.NEW.Installation de CFT/MVS Version 2.CNTL’). : fourniture d'un exemple de paramétrage CFTPARM. · 2 : A10ALLOC · 3 : A11REST · 4 : A12OPTS · 5 : B20LINK · 6 : B22LTCP · 7 : B24CICS · 8 : C31SCRxx · 9: C32XMEM · 10 : C33CNFxx · 11 : C33MON · 12 : D40INIT · 13 : D41AIX1 · 14 : D41AIX2 · 15 : D42SSL · 16 : D43PKI · 17 : E50PARM : allocation des fichiers. Faire la liste des 8 fichiers transférés.

Personnalisation des fichiers d’installation de CFT/MVS (A00CUSTO) Ce JOB personnalise les fichiers d’installation.5.3 4-5 . 4.'A00CUSTO'. : fourniture d'un exemple de paramétrage de VTAMLST.INSTALL A01MEMBR /* //CFTIN DD DATA.Scope. Dans les paragraphes suivants.DSN=CFTV2. : personnalisation des jobs d'installation de XFB. bascule log. La personnalisation se fait directement dans la bibliothèque d'installation. //jobname JOB account. : création de procédures (fin de transferts. Il est nécessaire de QUITTER l’éditeur après avoir fait le SUBMIT. : définir et initialiser les fichiers tampons et des messages utilisés par XFB. l’utilisateur de CFT/MVS trouvera en quelques mots la description de la/des fonctions de ces jobs..CFT/MVS Guide d'exploitation · 18 : F60VFMC · 19 : G70VTAM · 20 : G71LOGM · 21 : H80EXEC · 22 : I90VALID · 23 : NT00CUST · 24 : NT10LMQS · 25 : NT20DEF : fourniture d'un exemple de création de base VFM.INSTALL //SYSTSPRT DD SYSOUT=* //SYSPRINT DD SYSOUT=* //* //SYSTSIN DD * %A01CUSTO CFTV2..NOTIFY=userid jobparm //* //* //CLIST EXEC PGM=IKJEFT01 //SYSPROC DD DISP=OLD.Scope.) CFT Version 2. : validation de l'installation de CFT Version 2. // MSGCLASS=msgclass. : fourniture d'un exemple de MODETAB utilisée par CFT Version 2. Ces jobs doivent être exécutés dans l’ordre indiqué ci-dessus.CLASS=class. : LINK EDIT spécifique de l’agent utilisé par A&P 2.DLM='@@' jobname 'CFT230IN' 01 Job name userid '&SYSUID' 02 User identifier (for notify) account 'ACCT' 03 Account number msgclass 'R' 04 Message class class 'P' 05 Execution class jobparm '/*JOBPARM ROOM=CFTx' 06 Job parm (//* if none) tape '3490' 07 Tape unit tapvol 'SOPnnn' 08 Tape volume cftvol 'CFTVOL' 09 CFT library volume cftunit '3390' 10 CFT library unit cftv2 'CFTV2' 11 CFT data set prefix sysout 'L' 12 Sysout class tcpsns 'SNSTCP' 13 INTERLINK tcp/ip library prefix tcpibm 'TCPIP' 14 IBM tcp/ip library prefix CFT V2.

3. L'ordre des mots-clés ne doit pas être modifié.Installation de CFT/MVS Version 2. Attendre la fin d’exécution du JOB.COB2' 'CFT2INT' '1441' 'FR' 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Le/370 version YES or NO Le/370 data set prefix Not used (C/370 DS prefix) SYSUTx UNIT= VIO or SYSDA Cics cobol library prefix Cics loadlib library prefix Cobol 2 library prefix Vtam acbname for cftint Disconnect delay for cftint user CFT screen language (FR or UK) Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement. Quitter EDIT. Soumettre ce JOB. L’utilisateur doit : 1.3 . Tableau 7. L'explication des différents mots-clés est indiquée dans le tableau suivant.0 lever le370 c370 sysda cicscob cicslod cobol2 acbint disc lang @@ 'YES' 'CEE' '**’ 'VIO' 'DFH' 'DFH' 'SYS1. La valeur de ces mots-clés doit figurer entre apostrophes. Les mots-clés doivent rester en minuscule. Liste des mots-clés Mot-clé Jobname Userid Account Msgclass Class Jobparm Tape Tapvol Cftvol Cftunit Cftv2 Sysout Tcpsns Tcpibm Lever le370 c370 sysda Cicscob cicslod cobol2 acbint disc lang Explication Nom du job avec lequel seront soumis les JCL d'installation Nom de l'utilisateur avec lequel seront soumis les JCL d'installation "Account Number" avec lequel seront soumis les JCL d'installation Classe de sortie des messages Classe d'exécution des JCL d'installation Paramètres relatifs aux jobs d'installation pour JES2( //* si inexistant) Type d'unité utilisée pour restaurer les bibliothèques d'installation Nom du volume utilisé pour restaurer les bibliothèques d'installation Nom du volume de création des fichiers CFT/MVS Type d'unité disque Alias de création des fichiers CFT/MVS Classe de sortie des comptes rendus d'exécution Alias des bibliothèques TCP/IP INTERLINK Alias des bibliothèques TCP/IP IBM Utilisation de LE/370 (YES/NO) Alias des bibliothèques LE/370 Alias des bibliothèques C/370 (Inutilisé) UNITNAME des fichiers temporaires de LINK-EDIT (VIO/SYSDA) Alias des bibliothèques CICS pour COBOL Alias des bibliothèques CICS Alias des bibliothèques COBOL 2 Nom de l'ACB utilisé pour les interfaces interactives sous VTAM Timer de déconnexion pour les interfaces interactives sous VTAM Langage utilisé ( FR ou UK) dans les interfaces interactives 4-6 CFT V2.3. 2.

[ROUTCDE = {Valeur du champ ROUTCODE CODE des WTO | n}] Le bit de gauche correspond à 1.1. [DESC = {Valeur du champ DESCRIPTOR CODE des WTO | n}] Le bit de gauche correspond à 1. Attention : après avoir restauré la bande d’installation. Les fichiers d’installation sont rechargés à l’identique quel que soit le type de support de livraison : K7 ou CD.DOC. Dans le cas où une bande de corrections est livrée.5. Choix des options de fonctionnement de CFT/MVS (A120PTS) Ce JOB génère la tables des options de CFT/MVS. CFT V2. L’utilisateur peut par exemple installer depuis un CD. celui de droite à 16. Ce dernier contient les dernières mises à jour relatives à l’installation ou à l’utilisation de CFT Version 2. Les abend supplémentaires ne donneront pas lieu à prise de DUMP. La valeur par défaut ROUTCDE=X‘0008’ correspond au ROUTCDE=(13).2. [MAXAB = {15 | n} ] {1…255} Nombre d'abend permis par CFT avant son arrêt. il faut alors exécuter une seconde fois cette étape pour lire la bande de correction en complément de la bande d'installation. il est nécessaire de lire le membre "IMPORTAN" du fichier CFTV2. 4. celui de droite à 16. 4.3 4-7 . Cette valeur sera utilisée en liaison avec l’option ‘OPERMSG’ du paramètre ‘CFTLOG’. 4.3. puis mettre à jour depuis une K7.CFT/MVS Guide d'exploitation Remarque : les paramètres 25 à 32 sont utilisés uniquement avec le dispositif «Sécurité d’exploitation de CFT» et sont décrits dans le «Guide des habilitations» CFT/MVS. [MAXDUMP = {2 | n}] {1…255} Nombre d'abend qui feront l’objet d’un DUMP demandé par CFT. SYST = MVS Type de système d'exploitation supportant le moniteur.5.5. Pour les options DESC et ROUTCE. Création des fichiers d’installation de CFT/MVS (A10ALLOC) Ce JOB crée les fichiers d’installation. consulter la brochure IBM “Supervisor services and macros” pour l’utilisation des DESCRIPTOR CODES et ROUTCODES. Restauration de la bande d’installation de CFT/MVS (A11REST) Ce JOB restaure les fichiers de la bande d’installation.

· 1 : CFT soumet les procédures (JCL) de transfert avec contrôle du paramètre USERID". : actions en erreur. : lecture/écriture de fichiers. [BLKSIZE = {27998 | n}] {4100…32760} Valeur maximum utilisée pour calculer le BLKSIZE des fichiers créés par CFT. Les valeurs possibles sont les suivantes : · 0 : CFT n’appelle pas RACF . : appel des exits utilisateur.0 [SGTRACE = {0 | n}] {1…65535} Valeur initiale de la trace fichier SGTRACE. Attention : l’utilisation des options SGTRACE avec l’interface CFT sous VTAM provoque l’édition des mots de passe en clair dans les enregistrements de trace. CFT doit alors être un programme autorisé (APF). il manipule tous les fichiers sous son autorité.3 . Les combinaisons possibles sont : · 1 · 2 · 4 · 8 · 16 · 32 · 64 · 128 · 256 · 512 : actions du réseau (SNA/X25/TCP/LU62). : fonctions C. lorsque cette information est absente. : actions de communications entre tâches. Ce paramètre n’est utilisé que dans le cas où RACF est installé. : messages longs. : actions du gestionnaire de fichiers. · 3 : cumul des options de fonctionnement 1 et 2. · 2 : CFT alloue et ouvre les fichiers de transfert avec contrôle du paramètre "USERID". : appels et retours de programmes.Installation de CFT/MVS Version 2. [RACFOPT = {1 | n}] {0…255} Options de fonctionnement de RACF. 4-8 CFT V2. Une valeur différente de 0 sera utilisée à la demande du support client CFT. [MAXTRACE = {128 | n}] Taille en Ko de la trace interne de CFT. [BLKPDS = {150 | n}] {1…32760} Nombre de blocs de PDS alloués lors de la création d’un fichier partitionné par CFT.3. : actions de l’interface interactive. CFT doit alors être un programme autorisé (APF).

· NO : [NTFDEST les fichiers en entrée sont lus inchangés par CFTUTIL/VFMUTIL. · envoie des messages à des utilisateurs TSO.4. idparm étant le paramètre de lancement du moniteur CFT (voir également le paragraphe «Utilisation des services Automatic Restart Manager». pour les cas suivants où CFT/MVS : · écrit des enregistrements ACCOUNT dans SMF. [XSIZE = {1024 | n}] Nombre maximum des entrées mise en attente dans le service de CFTXMEM. Remarque : il est conseillé de conserver le listing d’exécution de ce job. · utilise des options RACF. les fichiers en entrée lus par CFTUTIL/VFMUTIL peuvent contenir un numéro de séquence sur 8 chiffres dans les colonnes 73 à 80. [ARM = {YES | NO}] Support du composant Automatic Restart Manager par le moniteur de transferts CFT/MVS : · YES : CFT/MVS est autorisé (APF) et s'enregistre auprès du composant ARM. LINK-EDIT de CFT/MVS (B20LINK) Ce JOB fait le LINK-EDIT des modules de CFT/MVS. Ce numéro de séquence est alors ignoré par CFT/MVS. · NO : CFT/MVS ne s’enregistre pas. = {'CFTSCOPP' | n}] SCOPE A&P Nom symbolique de la file d’attente XCF utilisée par XFB. Cette valeur constitue également le DDNAME du fichier des sauvegardes du serveur de communications (Procédure CFTXMEM). [TSOEDIT = {NO | YES}] Support des fichiers avec numéros de séquence en colonnes 73 à 80 : · YES : s'ils sont créés par l'éditeur ISPF avec l'option 'NUMBER ON'. 4. Les programmes ‘CFTMAIN/CFTMA31’ seront copiés dans une bibliothèque autorisée de ‘APF’. Il utilise un élément de nom « Xidparm ».Scope.5. [MAIL = {'CFTPCMBX' | n}] Nom symbolique du service de communications CFTXMEM.Le message IEW2635I est à ignorer. CFT V2. Ce paramètre est utilisé uniquement avec le logiciel complémentaire A&P.CFT/MVS Guide d'exploitation [TRACE = {128 | n}] {4…16383} Taille de la trace interne de CFT Version 2 en Ko.3 4-9 .

Remarque importante : le LINK-EDIT des modules utilisant TCP/IP doit être réalisé avec les interfaces SOCKET de TCP/IP. 4. Installation des modules réseau TCP/IP 4. · utilise les services ARM.SCEERUN. La bibliothèque LE/370 CEE.3 .Installation de CFT/MVS Version 2. Le LINK-EDIT des modules utilisant TCP/IP doit être réalisé de préférence sur le système MVS cible ou a défaut sur une version OS/390 V2 R10. Uniquement pour TCPACCESS Remarques : Il est conseillé de conserver le listing d’exécution de ce job. Cette méthode est impérative avec UNICENTER :TCPACCESS. LINK-EDIT de CFT/MVS pour TCP/IP IBM (B22LTCP) Ce JOB est à utiliser pour TCP/IP IBM(eNetwork CS). Toujours placer au LINK-EDIT les bibliothèques TCP/IP avant les bibliothèques LE/370. Exemple : //STEPLIB DD // // DD DD DSN=cftv2. sont copiés dans une bibliothèque autorisée ‘APF’. 4-10 CFT V2. DSN=CEE.SCEELKED contient les interfaces SOCKET() de OPENEDITION non utilisables par CFT.5. Uniquement pour TCPACCESS A l’exécution. ‘CFTIUI’.SEZACMTX" en tête des SYSLIB. dans un ordre contraire.SCEELKED. Ce JOB sera également utilisé pour UNICENTER TCPACCESS version 5. DSN=solve. DSN=solve.LOAD.5. Le code retour du LINK-EDIT doit être inférieur ou égal à 4.3. Exemple : //SYSLIB DD //* // DD DD DSN=TCPIP. Les modules créés dans cette étape ne sont pas ré-entrants. Les programmes ‘CFTINTV/CFTIN31’. s’ils sont utilisés.5. ‘CFTXMEM’. bibliothèques "tcpip.1. DSN=CEE.2 et suivantes avec interface de compatibilité IBM HPNS.LOAD. Remarque : le code retour du LINK-EDIT doit être inférieur ou égal à 4.LINK.5. il faut également forcer dans l’ordre TCP/IP puis LE/370 dans les STEPLIB.0 · utilise des UCB dynamiques (DRM) ou définis en 31 bits dans IODF. dans le cas où ces bibliothèques seraient en « LINKLIST ». et des services communs qui sont nécessaires au LINK-EDIT.SEZACMTX.

interrogation du catalogue CFT depuis CICS et ‘CFTC’. CFT V2. Cette étape est facultative. demandes adressées à CFT. LINK-EDIT des programmes CICS (B24LCICS) Ce JOB fait le LINK-EDIT des modules ‘CFTI’.CFT/MVS Guide d'exploitation 4. Remarque : le code retour du LINK-EDIT doit être égal à 0.3 4-11 . Le chapitre "API CFT : mise en œuvre sous CICS" indique la procédure pour INSTALLER et UTILISER ces 2 programmes.6.

. Adaptation des jobs d’installation aux standards de l’exploitation. CFT V2. Installation de CFT/MVS Version 2.. Personnalisation des procédures CFT version 2. 5. //jobname JOB account. 2 3 4 5 6 7 Restauration des fichiers d’installation à partir d’une K7 ou Transfert des fichiers d’installation depuis un CD... Installation de CFT/MVS La procédure suivante indique les principales étapes de cette installation : 1 Définition d’un ALIAS CFT Version 2 (facultatif).5.....CATALOG)) ..CLASS=class.. /* // Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement.2.. défini de la manière suivante. Paramétrage de CFT version 2.1.3.. Définition d’un ALIAS CFT version 2 Si les noms de fichiers mentionnés dans les différents jobs d’installation sont conservés par l’exploitation.... Soumission des jobs d’installation.'DEFALIAS'. // MSGCLASS=msgclass. il est possible de créer un “ALIAS” CFTV2 dans un USER CATALOG. Décompression des fichiers d’installation..1 5.NOTIFY=userid jobparm //DEFALIAS EXEC PGM=IDCAMS //SYSPRINT DD SYSOUT=sysout //SYSIN DD * DEFINE ALIAS(NAME(CFTV2) RELATE(USER..3 5-1 ..

// LABEL=(1.NOTIFY=userid jobparm //RESTAURE EXEC PGM=IEBCOPY //SYSPRINT DD SYSOUT=sysout //TAPE DD DSN=CFTV2. ci-dessous.3 . 5. Exemple : RESTAURE : restauration du fichier INSTALL //jobname JOB account. Restauration de la bibliothèque d’installation L’utilisateur peut recharger les fichiers indifféremment depuis une K7 ou un CD.1. // UNIT=3480.3. Le nom de volume SOPnnn figure sur l’étiquette de la cartouche. Les fichiers installés sont alors interchangeables.1 5.(40.15. A l’issue du chargement une librairie temporaire sera créée contenant deux membres : · ‘jclins’ : JCL permettant l’amorce de l’installation de XFB/CFT.CATLG).).DISP=(NEW. un exemple de JCL à utiliser pour restaurer les fichiers d’installation de CFT.Installation de CFT/MVS Version 2. · ‘cftmvs’ : produit XFB/CFT. 5-2 CFT V2.3. // SPACE=(CYL.CLASS=class.SL) //DISK DD DSN=CFTV2.BLKSIZE=3120). // MSGCLASS=msgclass.RLSE).'RESTAURE'. // VOL=SER=XXXXXX //SYSIN DD * COPY INDD=TAPE.3.INIT.5. L’utilisateur de CFT/MVS trouvera.UPLIB.LRECL=80.OUTDD=DISK /* // Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement.VOL=SER=SOPnnn. // DISP=OLD. // UNIT=SYSDA. Restauration des fichiers d’installation a partir d’une cassette Sur le premier label (et seul label) de la bande se trouvent le JCL d’amorce d’installation du produit ainsi que le produit XFB/CFT (sous un format ADRDSSU + XMIT (lrecl=80)). // DCB=(RECFM=FB.

les étapes suivantes sont déroulées : 1.txt 'dznindx. Cette étape nécessite environ 40 cylindres 3390 d’espace disque côté MVS.prm : open hostname userid userpsw quote site volume=xxxxxx quote site cyl quote site primary=35 quote site secondary=15 quote site recfm=fb lrecl=80 quote site directory=10 mkdir 'dznindx. Transfert du CD-ROM vers MVS. la commande : FTP –s:ftp. des fichiers de livraison. Cette étape nécessite environ 200 cylindres supplémentaires d’espace disque. Transfert des fichiers d’installation depuis un CD 5.UPLIB' ascii put d:\Install\jclins.2. Les paramètres à préciser sont : l’adresse du host. CFT V2.3. · d'un réseau TCP/IP de performances suffisantes pour transférer environ 30 méga-octets de données (1 mégabit/seconde est souhaitable).txt sera transféré avec conversion. l’utilisateur doit disposer : · d'une station de travail équipée d’un lecteur de CD-ROM. Copier et adapter le fichier paramètre ‘ftp. Configuration nécessaire Pour procéder à l’installation de CFT/MVS livré sur CD-ROM. par exemple. Transférer les fichiers de livraison vers le host avec. Liste du fichier ftp. 2.CFT/MVS Guide d'exploitation 5. 5.prm’.3 5-3 .1-tag-date 'dznindx.UPLIB(CFTMVS)' bye Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement. Pour réaliser l’installation de CFT/MVS. Pour les transférer vers MVS.2. Transfert des fichiers d'un CD par FTP Les fichiers de livraison se trouvent sous le répertoire « install » du CD-ROM.prm Le fichier jclins.1.2. Décompression et rechargement des fichiers d’installation.3. Le fichier cftmvs. le userid TSO.3. par FTP. le préfixe de la librairie temporaire d’installation (à préciser 3 fois) (note : le paramètre volume est optionnel). · d'un logiciel client FTP permettant le transfert de fichiers vers le HOST MVS. vous devez procéder de la manière suivante : 1. 2.2.bin sera transféré sans conversion ASCII<>EBCDIC.UPLIB(JCLINS)' binary put MVS-CFT-2.3. le mot passe associé.

: allocation des fichiers des écrans (Français et/ou Anglais). en notant que les étapes A10ALLOC et A11REST n’ont plus lieu d’être.CFT00231. 3. : LINK-EDIT spécifiques à TCP/IP UNICENTER:TCPACCESS : LINK-EDIT de l’interface de programmation CICS. · 2 : A12OPTS · 3 : B20LINK · 4 : B22LTCP · 5 : B22LTCPX · 6 : B24CICS · 7 : C31SCRxx · 8: C32XMEM · 9 : C33CNFxx · 10 : C33MON · 11 : D40INIT · 12 : D41AIX1 · 13 : D41AIX2 · 14 : D42SSL : choix des options de fonctionnement de CFT version 2. le processus d’installation est similaire à une installation CFT V2.AXWAYXFB.CF0level. Par exemple : AXWAY. Transformation du fichier ‘produit’ en fichier de type ADRDSSU. : définition de l’index alterné du catalogue. Création de l’environnement CFT ‘user’ ou cible. Copie de certains composants CFT de l’environnement de distribution vers l’environnement cible. L’utilisateur conservera l’environnement de distribution en l’état et adaptera son environnement cible. : LINK-EDIT spécifiques à TCP/IP IBM. Restauration des fichiers de distribution CFT via ADRDSSU.5. : construction de l’index alterné du catalogue.3.CFT00231. : allocation du fichier de configuration (Français et/ou Anglais).3 . Décompression des fichiers de livraison Cette étape est commune à tous les modes de livraison. : allocation du fichier de sauvegardes des communications. il faut dans un premier temps adapter le JCL ‘JCLINS’ puis le soumettre. Après cette étape.4.XFB.3. 2.UPLIB). -' PRODUCT.**. 5-4 CFT V2. : allocation du fichier des moniteurs.1 5.CFT00231. Cette procédure va réaliser plusieurs opérations : 1.CNTL RENAMEUNC ((AXWAY. Adaptation des JOB d’installation à l’exploitation Les JOB contenus dans cette bibliothèque sont les suivants : · 1 : A00CUSTO : personnalisation des jobs d'installation.**)) -' 5. : LINK-EDIT général des modules CFT.0. Remarque : les fichiers de distribution sont restaurés avec quatre niveaux index (ADRDSSU). 3 sont modifiables par l’utilisateur via le paramètre RENAMEUNC de l’utilitaire ADRDSSU. 4. A partir de la librairie restaurée ou transférée (cftv2. : initialisation des fichiers d’exécution de CFT Version 2.XFB. : création d'une base de données expérimentale de clés et de certificats SSL.Installation de CFT/MVS Version 2.

CFT/MVS Guide d'exploitation · 15 : D43PKI · 16 : E50PARM · 17 : F60VFMC · 18 : G70VTAM · 19 : G71LOGM · 20 : H80EXEC · 21 : I90VALID · 22 : SN00CUST : création d'une base de données PKI.. // PARM='%A01CUSTO &CFTV2.INSTALL //INSTMBR DD DISP=SHR..6.CLASS=class. : fourniture d'un exemple de création de base VFM.DSN=&CFTV2.DLM='@@' jobname 'CFT230IN' 01 Job name userid '&SYSUID' 02 User identifier (for notify) account 'ACCT' 03 Account number msgclass 'R' 04 Message class class 'P' 05 Execution class jobparm '/*JOBPARM ROOM=CFTx' 06 Job parm (//* if none) tape '3490' 07 Tape unit tapvol 'SOPnnn' 08 Tape volume cftvol 'CFTVOL' 09 CFT library volume cftunit '3390' 10 CFT library unit cftv2 'CFTV2' 11 CFT data set prefix sysout 'L' 12 Sysout class tcpsns 'SNSTCP' 13 UNICENTER:tcpaccess lib prefix tcpibm 'TCPIP' 14 IBM tcp/ip library prefix lever 'YES' 15 Le/370 version YES or NO CFT V2. : fourniture d'un exemple de paramétrage de VTAMLST. : validation de l'installation de CFT Version 2.INSTALL(A01MEMBR) //SYSTSPRT DD SYSOUT=* //SYSPRINT DD SYSOUT=* //SYSTSIN DD DUMMY //CFTIN DD DATA. Il est nécessaire de QUITTER l’éditeur après avoir fait le SUBMIT.'A00CUSTO'. Ces jobs doivent être exécutés dans l’ordre indiqué ci-dessus.. // MSGCLASS=msgclass.NOTIFY=userid jobparm //* // SET CFTV2=cftv2 Target prefix Environment //* //* //CLIST EXEC PGM=IKJEFT01. : fourniture d'un exemple de paramétrage CFTPARM. : fourniture d'un exemple de MODETAB utilisée par CFT Version 2. La personnalisation se fait directement dans la bibliothèque d'installation (environnement USER). bascule log.3 5-5 . Dans les paragraphes suivants.. : personnalisation du fichier de configuration ‘SENTINEL’. Personnalisation des fichiers d’installation de CFT/MVS (A00CUSTO) Ce JOB personnalise les fichiers d’installation (environnement USER). 5. l’utilisateur de CFT/MVS trouvera en quelques mots la description de la ou des fonctions de ces jobs. //jobname JOB account. : création de procédures (fin de transferts..INSTALL' //SYSPROC DD DISP=OLD.) CFT Version 2.DSN=&CFTV2.

Installation de CFT/MVS Version 2. La valeur de ces mots-clés doit figurer entre apostrophes. iuisp iuinsp apisaddr apisp distlib distlev @@ 'CEE' '**’ 'VIO' 'DFH' 'DFH' 'SYS1. Les mots-clés doivent rester en minuscule.1' '7010' 'AXWAY.CFT00231' 'CF006439' 33 34 35 36 IUI TCP/IP secured port IUI TCP/IP unsecured port synchronous API TCP/IP address synchronous API TCP/IP port 37 Distrib library prefix 38 level distribution Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement.3.0. L'ordre des mots-clés ne doit pas être modifié.. Liste des mots-clés Mot-clé Jobname Userid Account Msgclass Class Jobparm Tape Tapvol Cftvol Cftunit Cftv2 Sysout Tcpsns Tcpibm Lever le370 Explication Nom du job avec lequel seront soumis les JCL d'installation Nom de l'utilisateur avec lequel seront soumis les JCL d'installation "Account Number" avec lequel seront soumis les JCL d'installation Classe de sortie des messages Classe d'exécution des JCL d'installation Paramètres relatifs aux jobs d'installation pour JES2( //* si inexistant) Type d'unité utilisée pour restaurer les bibliothèques d'installation Nom du volume utilisé pour restaurer les bibliothèques d'installation Nom du volume de création des fichiers CFT/MVS Type d'unité disque Alias de création des fichiers CFT/MVS Classe de sortie des comptes rendus d'exécution Alias des bibliothèques TCP/IP UNICENTER : TCPACCESS Alias des bibliothèques TCP/IP IBM Utilisation de LE/370 (YES/NO) Alias des bibliothèques LE/370 5-6 CFT V2.COB2' 'CFT2INT' '1441' 'FR' 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Le/370 data set prefix Not used (C/370 DS prefix) SYSUTx UNIT= VIO or SYSDA Cics cobol library prefix Cics loadlib library prefix Cobol 2 library prefix Vtam acbname for cftint Disconnect delay for cftint user CFT screen language (FR or UK) '2975' '2976' '127.3 .1 le370 c370 sysda cicscob cicslod cobol2 acbint disc lang .0.XFB. L'explication des différents mots-clés est indiquée dans le tableau suivant : Tableau 8. 2 3 Quitter EDIT. L’utilisateur doit : 1 Soumettre ce JOB. Attendre la fin d’exécution du JOB.

La valeur par défaut ROUTCDE=X‘0008’ correspond au ROUTCDE=(13). consulter la brochure IBM “Supervisor services and macros” pour l’utilisation des DESCRIPTOR CODES et ROUTCODES. [ROUTCDE = {Valeur du champ ROUTCODE CODE des WTO | n}] Le bit de gauche correspond à 1. Liste des mots-clés (suite) Mot-clé c370 sysda Cicscob cicslod cobol2 acbint disc lang iuisp iuinsp apisaddr apisp distlib distlev Explication Alias des bibliothèques C/370 (Inutilisé) UNITNAME des fichiers temporaires de LINK-EDIT (VIO/SYSDA) Alias des bibliothèques CICS pour COBOL Alias des bibliothèques CICS Alias des bibliothèques COBOL 2 Nom de l'ACB utilisé pour les interfaces interactives sous VTAM Timer de déconnexion pour les interfaces interactives sous VTAM Langage utilisé ( FR ou UK) dans les interfaces interactives Port sécurisé pour XFB. Pour les options DESC et ROUTCE. [MAXDUMP = {2 | n}] {1…255} Nombre d'abend qui feront l’objet d’un DUMP demandé par CFT. [MAXAB = {15 | n}] {1…255} Nombre d'abend permis par CFT avant son arrêt.IUI Adresse TCP/IP de l’API synchrone Port de l’API synchrone Alias de l’environnement de distribution Niveau version distribution Remarque : les paramètres 25 à 32 sont utilisés uniquement avec le dispositif «Sécurité d’exploitation de CFT» et sont décrits dans le «Guide des habilitations» CFT/MVS. celui de droite à 16. Cette valeur sera utilisée en liaison avec l’option ‘OPERMSG’ du paramètre ‘CFTLOG’. celui de droite à 16. [DESC = {Valeur du champ DESCRIPTOR CODE des WTO | n}] Le bit de gauche correspond à 1.CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 8. SYST = MVS Type de système d'exploitation supportant le moniteur.6.1.UI Port non sécurisé pour XFB. 5. CFT V2.3 5-7 . Les abend supplémentaires ne donneront pas lieu à prise de DUMP. Choix des options de fonctionnement de CFT/MVS (A120PTS) Ce JOB génère la tables des options de CFT/MVS.

: actions de l’interface interactive. Une valeur différente de 0 sera utilisée à la demande du support client CFT. : actions de communications entre tâches. : appels et retours de programmes. [BLKSIZE = {27998 | n}] {4100…32760} Valeur maximum utilisée pour calculer le BLKSIZE des fichiers créés par CFT. 5-8 CFT V2.3 . · 2 : CFT alloue et ouvre les fichiers de transfert avec contrôle du paramètre "USERID". lorsque cette information est absente. : lecture/écriture de fichiers. CFT doit alors être un programme autorisé (APF).3. CFT doit alors être un programme autorisé (APF). [BLKPDS = {150 | n}] {1…32760} Nombre de blocs de PDS alloués lors de la création d’un fichier partitionné par CFT. Ce paramètre n’est utilisé que dans le cas où RACF est installé. Les combinaisons possibles sont : · 1 · 2 · 4 · 8 · 16 · 32 · 64 · 128 · 256 · 512 : actions du réseau (SNA/X25/TCP/LU62). : fonctions C. : appel des exits utilisateur. il manipule tous les fichiers sous son autorité. [MAXTRACE = {128 | n}] Taille en Ko de la trace interne de CFT. [RACFOPT = {1 | n}] {0…255} Options de fonctionnement de RACF.1 [SGTRACE = {0 | n}] {1…65535} Valeur initiale de la trace fichier SGTRACE. : actions du gestionnaire de fichiers. : messages longs. Les valeurs possibles sont les suivantes : · 0 : CFT n’appelle pas RACF .Installation de CFT/MVS Version 2. · 3 : cumul des options de fonctionnement 1 et 2. Attention : l’utilisation des options SGTRACE avec l’interface CFT sous VTAM provoque l’édition des mots de passe en clair dans les enregistrements de trace. : actions en erreur. · 1 : CFT soumet les procédures (JCL) de transfert avec contrôle du paramètre USERID".

sont copiés dans une bibliothèque autorisée ‘APF’. CFT V2.Le message IEW2635I est à ignorer. Les programmes ‘CFTMAIN/CFTMA31’ seront copiés dans une bibliothèque autorisée de ‘APF’. Cette valeur constitue également le DDNAME du fichier des sauvegardes du serveur de communications (Procédure CFTXMEM). pour les cas suivants où CFT/MVS : · écrit des enregistrements ACCOUNT dans SMF. ‘CFTXMEM’.3 5-9 . [XSIZE = {1024 | n}] Nombre maximum des entrées mise en attente dans le service de CFTXMEM. LINK-EDIT de CFT/MVS (B20LINK) Ce JOB fait le LINK-EDIT des modules de CFT/MVS. · envoie des messages à des utilisateurs TSO. Ce numéro de séquence est alors ignoré par CFT/MVS. = {YES | NO}] Support du composant Automatic Restart Manager par le moniteur de transferts CFT/MVS : · YES : CFT/MVS est autorisé (APF) et s'enregistre auprès du composant ARM. ‘CFTIUI’.6. les fichiers en entrée lus par CFTUTIL/VFMUTIL peuvent contenir un numéro de séquence sur 8 chiffres dans les colonnes 73 à 80. [TSOEDIT = {NO | YES}] Support des fichiers avec numéros de séquence en colonnes 73 à 80 : · YES : s'ils sont créés par l'éditeur ISPF avec l'option 'NUMBER ON'. · utilise des options RACF. · utilise des UCB dynamiques (DRM) ou définis en 31 bits dans IODF. s’ils sont utilisés. 5. · utilise les services ARM. Les programmes ‘CFTINTV/CFTIN31’. idparm étant le paramètre de lancement du moniteur CFT (voir également le chapitre «Utilisation des services Automatic Restart Manager»). [MAIL = {'CFTPCMBX' | n}] Nom symbolique du service de communications CFTXMEM. Remarque : il est conseillé de conserver le listing d’exécution de ce job. Il utilise un élément de nom « Xidparm ». · NO : [ARM les fichiers en entrée sont lus inchangés par CFTUTIL/VFMUTIL.CFT/MVS Guide d'exploitation [TRACE = {128 | n}] {4…16383} Taille de la trace interne de CFT Version 2 en Ko.2. · NO : CFT/MVS ne s’enregistre pas.

Les modules réentrant TCP/IP sont inclus à partir de la librairie «tcpip.2.CSSLIB.DISP=SHR DSN=&LE. Installation des modules réseau TCP/IP 5.SCEELKED.SCEELKED contient les interfaces SOCKET() de OPENEDITION non utilisables par CFT. et des services communs qui sont nécessaires au LINK-EDIT.DISP=SHR DSN=SYS1.DSN=tcpip. Le LINK-EDIT des modules utilisant TCP/IP doit être réalisé de préférence sur le système MVS cible ou a défaut sur une version OS/390 V2 R10.SCEEOBJ TCPIP RENT TCPIP RENT 5-10 CFT V2.3.1. LINK-EDIT de CFT/MVS pour TCP/IP IBM (B22LTCP) Ce JOB est à utiliser pour TCP/IP IBM(eNetwork CS). DSN=CEE. LINK-EDIT de CFT/MVS pour TCP/IP INTERLINK (B22LTCPX) Ce JOB est utilisé pour UNICENTER TCPACCESS version 5.SEZACMTX. dans un ordre contraire.SEZARNT1 // DD DISP=SHR.DSN=&LE. Il est important de respecter l’ordre des bibliothèques au niveau des SYSLIB. Exemple : //RNT1 //SYSLIB // // DD DD DD DD DSN=&TCP. Le code retour du LINK-EDIT doit être inférieur ou égal à 4. 5.DISP=SHR DSN=&TCP. il faut également forcer dans l’ordre TCP/IP puis LE/370 dans les STEPLIB. Toujours placer au LINK-EDIT les bibliothèques TCP/IP avant les bibliothèques LE/370.SEZARNT1 //SYSLIB DD DISP=SHR..SEZARNT1.6.3.DISP=SHR A l’exécution.1 Remarque : le code retour du LINK-EDIT doit être inférieur ou égal à 4..6.Installation de CFT/MVS Version 2.. Remarque importante : Le LINK-EDIT des modules utilisant TCP/IP se déroule en deux étapes : un PRELINK suivi d’un LINK-EDIT.6.2 et suivantes avec interface de compatibilité IBM HPNS. Remarques : Il est conseillé de conserver le listing d’exécution de ce job..3. Exemple : //STEPLIB DD // DD DSN=cftv2.DSN=tcpip. Remarque importante : le LINK-EDIT des modules utilisant TCP/IP doit être réalisé avec les interfaces SOCKET de TCP/IP.3 . L’ordre des librairies au niveau SYSLIB des PRELINK et LINK-EDIT sont à respecter.LOAD. 5. La bibliothèque LE/370 CEE.3. dans le cas où ces bibliothèques seraient en « LINKLIST ». Exemple : au niveau du PRELINK : //RNT1 DD DISP=SHR.SCEERUN.TSEZARNT1».

LINK.LOAD. DSN=CEE.DSN=tcpip. Le chapitre «CFT : mise en oeuvre sous CICS » indique la procédure pour INSTALLER et UTILISER ces 2 programmes. DSN=solve.7. Cette étape est facultative.CSSLIB DISP=SHR. et ‘CFTC’. Exemple : //STEPLIB DD // DD // DD DSN=cftv2.DSN=SYS1. Cette méthode est impérative avec UNICENTER :TCPACCESS. CFT V2.. Remarque : le code retour du LINK-EDIT doit être égal à 0. Uniquement pour TCPACCESS Remarques : Il est conseillé de conserver le listing d’exécution de ce job. LINK-EDIT des programmes CICS (B24LCICS) Ce JOB fait le LINK-EDIT des modules ‘CFTI’.CFT/MVS Guide d'exploitation au niveau du LINK-EDIT : //SYSLIB // // DD DD DD DISP=SHR. il faut également forcer dans l’ordre TCP/IP puis LE/370 dans les STEPLIB. dans le cas où ces bibliothèques seraient en « LINKLIST ». 5.DSN=&LE. Le code retour du LINK-EDIT doit être inférieur ou égal à 4.3 5-11 . dans un ordre contraire.LOAD LE/370 UNICENTER TCP/ACCESS A l’exécution. demandes adressées à CFT.SCEELKED DISP=SHR. interrogation du catalogue CFT depuis CICS.SCEERUN.

un programme batch. : fichier comptable alterné. Le JOB D40INIT prépare les fichiers de CFT/MVS.0 et suivantes. depuis CICS.6.2.3. Ces fichiers de travail sont : · CFTPARM : fichier VSAM KSDS.CLASS=class. //jobname JOB account. Création de l’environnement CFT/MVS 6. // MSGCLASS=msgclass. D41AIX2) Remarque : cette étape sera exécutée uniquement si vous utilisez le module CFTI d’interrogation du catalogue.1. 6. dans le cadre de son installation. Avant de soumettre ce job. les points suivants doivent être adaptés aux besoins de l’environnement : · les noms des fichiers (si les valeurs par défaut des exemples ne sont pas satisfaisantes). · CFTPART · CFTCAT · CFTLOG1 · CFTLOG2 · CFTACNT1 · CFTACNT2 · CFTCOM : fichier VSAM KSDS. : fichier VSAM ESDS. Le JCL qui suit est un exemple de définition de l’index alterné du catalogue. : fichier séquentiel utilisé comme journal par CFT.3 6-1 . l’interface Internet XFB.'D41AIX1'.IUI. description des partenaires de CFT. Formatage des fichiers de travail de CFT/MVS (D40INIT) Ce chapitre fournit les données nécessaires pour la mise en œuvre d’un paramétrage de base de CFT version 2. un utilisateur TSO.NOTIFY=userid jobparm //* //AIX PROC OUT=sysout //DEFAIX EXEC PGM=IDCAMS //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT // PEND //DEF EXEC AIX //SYSIN DD * /* DELETE/DEFINE SECONDARY INDEX */ CFT V2. : fichier VSAM ESDS utilisé par CFT comme tampon pour les commandes CFT Version 2 soumises par CFTUTIL. Définition de l’index alterné du catalogue (D41AIX1. description des paramètres de CFT. · les valeurs des paramètres RECNB et FSPACE. catalogue de CFT. : fichier séquentiel utilisé comme fichier comptable par CFT. Il se compose de deux JOBs (D41AIX1 et D41AIX2). : fichier séquentiel utilisé par CFT comme journal alterné du précédent.

DSN=&QUAL.'D41AIX2'.CFTAIX // PEND //BUILDX EXEC BUILD //SYSIN DD * /* CONSTRUCTION DE L INDEX SECONDAIRE */ BLDINDEX INFILE(CATALOG) OUTFILE(CFTAIX) INTERNALSORT /* // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation..CATALOG //CFTAIX DD DISP=SHR.CFTAIX. // QUAL=cftv2 //BLDINDEX EXEC PGM=IDCAMS //SYSOUT DD SYSOUT=&OUT //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //CATALOG DD DISP=SHR.DSN=&QUAL.Création de l’environnement CFT/MVS DELETE cftv2.DATA)) IF LASTCC = 0 THEN /* DEFINE VOIE D ACCES */ DEFINE PATH (NAME (cftv2.CFTAIX AIX PURGE DEFINE AIX (NAME (cftv2.CFTAIX.CFTAIX) VOL (cftvol) KEYS (62 4) CYL (1 1) SHAREOPTIONS (4 3) IMBED SPEED CISZ (4096) UNIQUE NONUNIQUEKEY UPGRADE RELATE (cftv2.. 6-2 CFT V2.NOTIFY=userid jobparm //* //BUILD PROC OUT=sysout.CFTAIX)) /* // //jobname JOB account.CLASS=class.INDEX))DATA (NAME (cftv2.CFTPATH) UPDATE PATHENTRY (cftv2.3 . // MSGCLASS=msgclass.CATALOG))INDEX (NAME (cftv2.

vous pouvez utiliser le modèle d’utilitaire CFTPKI. · clés privées. Pour mettre à jour le fichier PKIFILE.3 6-3 . L’étape D43PKI crée un fichier VSAM KSDS et l’initialise avec les exemples livrés. · l’utilisation du chiffrement des données est soumise à des obligations légales. Remarques importantes : · les exemples livrés sont uniquement destinés à vérifier le bon fonctionnement du composant SSL. CFT V2. Consultez le "Guide de la sécurité de transport" pour l’explication détaillée de l’utilitaire CFTPKI. Création du fichier PKI de CFT/MVS (D43PKI) Le fichier PKI contient toutes les informations nécessaires à l’utilisation du composant SSL : · autorités de certification. variables selon les pays. · l’utilisateur doit prendre toutes les mesures de sécurité appropriées pour garantir la confidentialité des données de sécurité. · certificats. de l’Institut Fédéral Suisse de technologie. Ils ne doivent en aucun cas être utilisés à d’autres fins.CFT/MVS Guide d'exploitation 6.3. Les exemples sont créés à partir du logiciel OPENSSL.

7.NAME=nnn’ . 7.7. UK pour l’anglais).1. normalement déposées dans un fichier. · interroger de façon sélective le fichier catalogue de CFT Version 2. et donc 1024 blocs de 4K dans le fichier de sauvegarde (environ 7 cylindres de 3390). En fonction de la langue utilisée (FR pour le français. · examiner le fichier journal. Pour cette raison. partagé entre tous les utilisateurs CFT/MVS du même ordinateur. il est RECOMMANDE de ne jamais stopper le serveur. Ces menus apportent les possibilités suivantes à un opérateur CFT : · envoyer une commande à CFT. CFT V2. Création des fichiers de l’interface interactive (C31SCRxx) L’interface interactive de CFT utilise (par langage) les fichiers suivants : · sept fichiers VSAM : ces fichiers sont créés et chargés par l’utilitaire IDCAMS. Son installation et son utilisation sont facultatives. L’espace adresse de données est sauvegardé dans un fichier ‘VSAM LINEAR’.3.3. et C31SCRUK pour la version anglaise. Mise en œuvre (C32XMEM) Le serveur de communications (MAILBOX) de CFT/MVS utilise un espace adresse de données (DIV).1. Le serveur de communications est accessible à tous les utilisateurs par une instruction ‘PC’ de type GLOBAL. 7.3 7-1 . · interroger et/ou mettre à jour de façon sélective les fichiers paramètres et partenaires de CFT Version 2. Menus CFT Les menus CFT sont utilisables sous TSO ou depuis un écran VTAM. Chaque commande de configuration ‘CFTCOM TYPE=MBX. Serveur de communications OS/390 Le serveur de communications permet d’accélérer le traitement des commandes de transfert. · un fichier séquentiel : ce fichier est créé et chargé par l’utilitaire CFTUTIL. réserve 1024 pages dans l’espace DIV.2. la création se fera avec le job C31SCRFR pour la version française. Installation des menus CFT 7.

LOAD //CFTPCMBX DD DISP=SHR. · FR pour le français. Utilisation (CFTXMEM) Le JCL qui suit est un exemple de procédure d’activation du serveur de communications : //jobname JOB account. Il doit être actif avant l’initialisation d’un moniteur CFT. et C33CNFUK pour la version anglaise. la création se fait avec le job C33CNFFR pour la version française. // QUAL=cftv2 //CFTXMEM EXEC PGM=CFTXMEM. En fonction de la langue utilisée (FR pour le français. 7-2 CFT V2. Le JOB C32XMEM crée le fichier de sauvegarde du serveur.Installation des menus CFT Un seul serveur gère toutes les communications d’un ou plusieurs CFT/MVS du même ordinateur.NOTIFY=userid jobparm //* //CFTXMEM PROC OUT=sysout. // REGION=3000K.DSN=&QUAL.5.3 . Pour le créer. 7. l’utilisateur doit fournir en entrée les paramètres suivants : COUNTRYCODE = {FR | UK} Code du langage utilisé. Remarque : le serveur de communications n’est pas accessible aux applications s’exécutant sur des ordinateurs différents dans un SYSPLEX. La valeur par défaut est ‘CFTPCMBX’.CLASS=class...CFTXMEM //SYSUDUMP DD SYSOUT=&OUT //SGTRACE DD SYSOUT=&OUT //SGSTAE DD SYSOUT=&OUT // PEND //GO EXEC CFTXMEM // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.'CFTXMEM'. 7. · UK pour l’anglais. UK pour l’anglais). // TIME=1440 ** OBLIGATOIRE ** //STEPLIB DD DISP=SHR. Le DDNAME du fichier de sauvegarde correspond à la valeur du paramètre MAIL= de SGINSTAL (voir A12OPTS).4. Création du fichier de configuration (C33CNFxx) Ce fichier sert de modèle à chaque utilisateur de l'interface interactive de CFT.DSN=&QUAL. // MSGCLASS=msgclass. Chaque moniteur CFT doit faire référence à un nom de boîte à lettres différent.

Il est recommandé de générer un nom de fichier unique par utilisateur. La variable symbolique ‘&USER’ sera remplacée par le nom de l’utilisateur. Ce nom sera codé sous la forme : CFTVOL%CFTUNIT%DSNAME . TIMEFORMAT = time Format de l’heure : HHMM (heures et minutes) ou HH:MM (heures et minutes). SSAAMMJJ ou MM/JJ/AA. # Indique une carte commentaire. Ce nom sera codé sous la forme : CFTVOL%CFTUNIT%DSNAME . Exemple de configuration en français : # # Code pays # COUNTRYCODE = FR # # Format de la date ** A PERSONNALISER # DATEFORMAT = JJ/MM/AA # # Format de l'heure ** A PERSONNALISER # TIMEFORMAT = HH:MM # # Nom du fichier des moniteurs ** A PERSONNALISER # ddname predefini: CFTFMON # MONITORFILENAME = $CFTFMON # # Nom du fichier utilisateur # &USER doit être substitue par le user tso ** A PERSONNALISER CFT V2.CFT/MVS Guide d'exploitation DATEFORMAT = date Format de la date affichée : JJ/MM/AA. USERFILENAME = filename Nom du fichier de sauvegarde de l'environnement d'un utilisateur codé sous forme de DSNAME. MONITORFILENAME = filename Nom du fichier des moniteurs CFT accessibles sous forme de DDNAME précédé par $. La variable symbolique ‘&USER’ sera remplacée par le nom de l’utilisateur. CFTVOL et CFTUNIT sont facultatifs. JJMMAAAA. ou sous forme de DSNAME. CFTVOL et CFTUNIT sont facultatifs. SELECTIONFILENAME = filename Nom du fichier temporaire de selection qui sera utilisé pour transférer des fichiers génériques ou une sélection des membres d'une bibliothèques codé sous forme de DSNAME.3 7-3 .

1.H&1.Installation des menus CFT # USERFILENAME = cftvol%%&USER. Création du fichier des moniteurs (C33MON) Ce fichier sert à définir les moniteurs CFT gérés par l’interface interactive.7.CFTSAVE. CFTPARMID = identifier Identifiant d'un CFTPARM se trouvant dans le fichier paramètre. 7-4 CFT V2.6. Pour exécuter cette CLIST. une REGION TSO DE 4000K est nécessaire. Exemple de configuration : # Nom du fichier parametre # Parameter file name # PARAMETERFILENAME = $CFTPARM # # Identifiant d'un CFTPARM # CFTPARM identifier # CFTPARMID = IDPARM0 ** A PERSONNALISER ** A PERSONNALISER 7. ou sous forme de DSNAME. Sous TSO (CFT) Le membre CFT de la bibliothèque CFTV2. Pour le créer.3 .D&3.7. 7.CONFIG # # Nom du fichier de selection # &USER doit être substitue par le user tso ** A PERSONNALISER # SELECTIONFILENAME = &USER.CFTV2.6DATE. Ces deux paramètres peuvent être répétés plusieurs fois. vous devez fournir en entrée les paramètres suivants : PARAMETERFILENAME = filename Le nom du fichier des paramètres CFT accessibles sous forme de DDNAME précédé par $.INSTALL est un exemple d’appel aux menus CFT sous TSO.6TIME Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. Appel des menus CFT 7.

Ces 2 paramètres sont liés et obligatoires. · sur la mire d’accueil CFT/MVS.ACBNAME : nom de l’APPLID VTAM qui sera réservé à cette application. avec : .2. RET Retour au menu général.PROFILE=GATE. Touches de Fonctions Sur chaque écran. Le programme ‘CFTINTV’ peut recevoir au maximum quatre paramètres.7.DISC : délai en minutes de libération du terminal inactif. UP Déplacement d'une page vers le haut.CFT/MVS Guide d'exploitation 7. CFT V2. il doit entrer son USERID/PASSWORD qui sont vérifiés par RACF (ou équivalent). par exemple : CFTNET ID=NETGATE. · <F3> · <F4> · <F5> · <F6> · <F7> END Fin (retour au menu précédent).3 7-5 . Sous VTAM (CFTINT) CFT/MVS dispose de deux modes de fonctionnement pour l’interface écran : · dans une région séparée du moniteur CFT/MVS. Le membre CFTINT de la bibliothèque CFTV2. Leurs définitions est la suivante : · <F1> HLP Aide en ligne. · en sous-tâche du moniteur CFT/MVS (programme CFTINT31). Ces 2 paramètres sont liés et facultatifs.INSTALL est un exemple de lancement de ce programme. Redéfinit l’option SGTRACE de la macro SGINSTAL. les touches de fonctions utilisables sont affichées.3.7. paramètres 3 et 4 : ACBNAME DISC. . afin d’initialiser le réseau SNA. dont l’ordre est imposé : paramètres 1 et 2 : SGTRACE nnn. La valeur 1440 indique que les terminaux inactifs ne sont jamais libérés. BOT Aller à la fin de la sélection. Cet appel est automatique en codant : les 5 paramètres suivants à CFTMAIN : SGTRACE nnn ACBNAME DISC idparm une définition réseau CFTNET TYPE=SNA est activée dans le paramétrage de CFT. un utilisateur mettra en œuvre la procédure suivante : · sur la mire VTAM : LOGON APPLID=ACBNAME. TOP Aller au début de la sélection.TYPE=SNA. 7.ACB=acbgate Pour se connecter à l’interface écran CFT/MVS sous VTAM.

SAMPLE(XFBIUI) //* IUI certificat password file //TLSPSW DD DISP=SHR. (use full motion. // MSGCLASS=msgclass.CATALOG.CFIPAY 7.LINK. RIG Déplacement vers la droite.3 .DISP=SHR //CFTLOGA DD DSN=&QUAL..LOG2.IUI : //jobname JOB account.DISP=SHR //* SYSTCPD is MANDATORY WITH SOLVE TCPACCESS //SYSTCPD DD DSN=&TCP.7.DSN=&QUAL.LOAD. LFT Déplacement vers la gauche.INSTALL(&IUIPSW) //* IUI PKS12 certificat file //TLSCER DD DISP=SHR.. restrict here if need) // IUIAPIS=APIS..'CFTIUI'. Le programme CFTIUI doit être ‘APF’. une modification mineure du JCL de lancement est nécessaire : activer la carte DD CFTFPAY.DISP=SHR //CFTCAT DD DSN=&QUAL.DISP=SHR //* DD DSN=&TCP.TCPIP. //* The next statement must not be marked as a comment for ENGLISH //* menus //*CFTFPAY DD DISP=SHR. EXI Sortie des interfaces interactives..REGION=32M.IUI sous OS/390. 7.DATA.DSN=&QUAL..LOG1.8.Installation des menus CFT · <F8> · <F10> · <F11> · <F12> DWN Déplacement d'une page vers le bas... les touches <F7> et <F8> servent à se déplacer respectivement vers la page suivante ou vers la page précédente. // IUIPSW=IUIPSWU1.INSTALL(&PROFILE) //PROFIL DD DISP=SHR..COM.DSN=&QUAL. Menus en langue anglaise Pour utiliser les menus en langue anglaise.TIME=1440 //STEPLIB DD DSN=&QUAL.DISP=SHR //CFTLOG DD DSN=&QUAL. La touche <F3> termine l'utilisation de l'aide en ligne. Interface utilisateur Internet (CFTIUI) Le membre CFTIUI de la bibliothèque CFTV2..DSN=&QUAL.4. // OUT=sysout //IUIM EXEC PGM=CFTIUI. // PROFILE=IUISYCF.CLASS=class.DISP=SHR //* DIAG AND DEBUG FILES //SYSUDUMP DD SYSOUT=&OUT //SGSTAE DD SYSOUT=&OUT //SGTRACE DD SYSOUT=&OUT //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT //* IUI Configuration SAMPLE (Port=1972) //CFTHINI DD DISP=SHR.DSN=&QUAL..INSTALL est un exemple de lancement de l’interface XFB.NOTIFY=userid jobparm //CFTIUI PROC QUAL=cftv2...IUICA //* IUI configuration file for communication media 7-6 CFT V2.DISP=SHR //* CFTCOM unecessary if synchronous API is activated //CFTCOM DD DSN=&QUAL. Sur les écrans d'aide. Le JCL qui suit est un exemple de procédure d’activation de l’agent MVS de XFB. // TCP=tcpibm.

3 7-7 . paramètre obligatoire Temps d’attente en secondes de réception de données Défaut = 1000 Temps d’attente en secondes sur envoi de données Défaut = 1000 Masque des trace Défaut = 0 Nom du serveur TCP/IP Défaut = aucun. ne pourront être réalisées qu’à partir de la version XFB/CFT. Description du paramétrage de l’agent XFBIUI (SERVER) Port RecvTimeout CloseTimeout Trace Addr ServerMax TermDelay ARM Mot clé obligatoire pour MVS Numéro de Port d’écoute.INSTALL(&IUIAPIS) DEBUG DD SYSOUT=&OUT DD SYSOUT=&OUT DD SYSOUT=&OUT PEND EXEC CFTIUI Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.DSN=&QUAL. · IUISYNS : média de communication standard (fichier) et échange non sécurisé. · IUISYCF : API synchrone (média de communication) et fichier certificat. Tableau 9. travaille avec tous (ANYHOST) Nombre maximum de connexions simultanées Défaut = 48 Temps d’attente en secondes de connexion entrante Défaut = 0 Nom utilisé pour s’abonner au composant ARM de OS/390 Par défaut : pas d’abonnement au composant ARM CFT V2.CFT/MVS Guide d'exploitation //CFTTCP //* LE/370 //CEEDUMP //STDOUT //SYSPRINT // //* //IUIP // DD DISP=SHR. La description du paramétrage de l’agent Internet XFBIUI (Fichier PROFIL) est la suivante. Trois exemples de fichier paramètres ‘profile’ sont livrés : · IUISYAN : API synchrone (média de communication) et mode anonyme (certification).231.. Remarque : l’utilisation de l’API synchrone comme média de communication avec le moniteur XFB/CFT ainsi que la sécurisation des échanges.

le mode anomyne (sinon rien) .3 .31] TlsUsed TlsCipherSuite Mot clé obligatoire pour MVS TlsServerCertificateFile TlsPasswordFile (CFT) Fileconfig Echange en mode sécurisé : 1 Indique les « ciphers suite » acceptées par le serveur : TLS_RSA_ANON_WITH_NULL_MD5 TLS_RSA_ANON_WITH_NULL_SHA TLS_RSA_ANON_WITH_DES_CBC_SHA TLS_RSA_ANON_WITH_3DES_EDE_CBC_SHA TLS_RSA_ANON_WITH_RC4_128_MD5 TLS_RSA_ANON_WITH_RC4_128_SHA TLS_RSA_ANON_WITH_AES_128_CBC_SHA TLS_RSA_WITH_NULL_MD5 (=1 dans le paramétrage CFT des cipher suites) TLS_RSA_WITH_NULL_SHA (=2 dans le paramétrage CFT) TLS_RSA_WITH_DES_CBC_SHA (=9 dans le paramétrage CFT) TLS_RSA_WITH_3DES_EDE_CBC_SHA (=10 dans le paramétrage CFT) TLS_RSA_WITH_RC4_128_MD5 TLS_RSA_WITH_RC4_128_SHA TLS_RSA_WITH_AES_128_CBC_SHA Ce paramètre décrit : . Description du paramétrage de l’agent XFBIUI (suite) (SERVER) [Paramètres XFB/CFT 2. 7-8 CFT V2.l’algorithme de chiffrement sinon NULL .l’algorithme de scellement Référence par indirection DD : (ddname) un fichier contenant la chaîne de certification au format pkcs12 Ce paramêtre est optionnel si cipher suite est de type anonyme Référence par indirection DD : (ddname) un fichier contenant le mot de passe (en EBCDIC) du certificat au format pkcs12 Mot-clé Référence par indirection $ (ddname) un fichier décrivant le type de média de communication utilisé avec le moniteur XFB/CFT (ex : API synchrone) 1) Exemple de fichier de configuration : SERVER) PORT = 1972 TRACE = 255 Avec : · (SERVER) · PORT · TRACE : mot clé obligatoire.le type d’authentification . : options de trace interne de XFBIUI. : numéro de port IP d’écoute.Installation des menus CFT Tableau 9.

ddname (TLSPSW) du fichier contenant le mot de passe du certificat. CFT V2.CFT/MVS Guide d'exploitation 2) Exemple de fichier de configuration : [XFB/CFT.axway. échange en mode sécurisé.8.3 7-9 . ddname (CFTTCP) du fichier décrivant le type de média de communication. Appel aux interface utilisateur Internet en JAVA Le programme CFTIUI permet également un accès aux API de CFT depuis un programme JAVA.com (une identification est requise). et des exemples d’utilisation sont disponibles en téléchargement sur le site web : http://support. numéro de port IP d’écoute personnalisé lors de l’installation. mot clé obligatoire dans le cas de la configuration du média de communication CFT. indique les «ciphers suite» acceptées par le serveur.231] # IUI configuration file # with synchronous API # with data security exchange # with certificat (SERVER) PORT=iuisp TlsUsed=1 TlsCipherSuite=TLS_RSA_WITH_DES_CBC_SHA TlsServerCertificateFile="DD:TLSCER" TlsPasswordFile="DD:TLSPSW" (CFT) Fileconfig="$CFTTCP" Avec : · · · · · · · · (SERVER) PORT TlsUsed=1 TlsCipherSuite TlsServerCertificateFile TlsPasswordFile (CFT) Fileconfig="$CFTTCP" : : : : : : : : mot clé obligatoire. référence par indirection (ddname : TLSCER) un fichier contenant la chaîne de certification au format pkcs12. 7. Le package JAVA nécessaire.1.

3.SAMPLE(CFTPARM).3 8-1 .DISP=SHR //CFTCOM DD DSN=&QUAL.1.REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL.3.FNAME=cftv2.8. CFTSEND : exemple de JCL de demande de transfert.1. 8. A partir de l’exemple CFTSEND.CLASS=class. // MSGCLASS=msgclass.0 et suivantes. Mise à jour des procédures de transfert (H80EXEC) Le JOB H80EXEC contient un exemple de procédures CFT : · EXECSF : procédure de fin d'émission de fichier.SYSIN DD * SEND PART=PARTTCP. Exploitation de CFT/MVS 8. · SWIACC : procédure soumise au SWITCH du comptable CFT.LOAD. // OUT=sysout //CFTSEND EXEC PGM=CFTUTIL.DISP=SHR //SYSUDUMP DD SYSOUT=&OUT //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT //CFTIN DD DDNAME=SYSIN // PEND //SEND EXEC CFTSEND //CFTSEND. Exemple de JCL de demande de transfert 8. 8.NOTIFY=userid jobparm //CFTSEND PROC QUAL=cftv2. //jobname JOB account. · SWILOG : procédure soumise au SWITCH du journal CFT. Média de communication : fichier (CFTSEND) Ce job est un exemple de JCL de demande de transfert de fichier..COM.2.. il est possible de créer des jobs répondant aux besoins de l’exploitation.IDF=SAMPLE /* // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. Ces procédures sont personnalisées dans la phase A00CUSTO.3.'CFTSEND'. · EXECRF : procédure de fin de réception de fichier. CFT V2. Présentation Ce chapitre fournit des exemples de JCL à partir desquels l’utilisateur pourra créer des jobs correspondant à ses besoins d’exploitation de CFT version 2.

DSN=&QUAL.FNAME=cftv2.TRK=ALL // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. 8-2 CFT V2.FNAME=$CFTTCP /* indirect config file */ /* CFTUTIL COMMAND STREAM : */ SEND PART=TCPLOOP.3.FNAME=cftv2.SAMPLE(CFTPARM). il est nécessaire de s’inspirer de l’exemple CFTMAINT. // OUT=sysout //CFTSEND EXEC PGM=CFTUTIL.. il est possible de créer des jobs répondant aux besoins de l’exploitation.REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL.INSTALL(APIS) */ /* secured */ /* CONFIG TYPE=COM. A partir de l’exemple CFTMAIN.CLASS=class.NOTIFY=userid jobparm //CFTSENDS PROC QUAL=cftv2. //jobname JOB account.INSTALL(APINS)(unsecured access) // PEND //UTIL EXEC CFTSENDS /* SAMPLE OF CFTUTIL COMMAND WITCH USE SUNCHRONOUS API */ /* WITH DIRECT CONFIGURATION FILE : */ /* CONFIG TYPE=COM.IDF=SAMPLE.INSTALL(APINS) */ /* unsecured */ /* WITH INDIRECT CONFIGURATION FILE : */ CONFIG TYPE=COM.FNAME=cftv2.3 .4. Média de communication : API synchrone (CFTSENDS) [XFB/CFT.DSN=&QUAL. Exemple de lancement de JCL de CFT/MVS (CFTMAIN) Ce job est un exemple de JCL de lancement de CFT/MVS.Exploitation de CFT/MVS 8.DISP=SHR //SYSUDUMP DD SYSOUT=&OUT //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT //CFTIN DD DDNAME=SYSIN //* Synchronous API indirect configuration files //CFTTCP DD DISP=SHR.2. Remarque : en réseau TCP/IP.LOAD.'CFTSEND'. // MSGCLASS=msgclass. 8..INSTALL(APIS) (secured access) //*CFTTCP DD DISP=SHR..231] CFTSENDS : exemple de JCL de demande de transfert.

//jobname JOB account.3 9-1 .PARM.LOAD..DISP=SHR //CFTPART DD DSN=&QUAL. CFT V2. 9.NOTIFY=userid jobparm //* //CFTPARM PROC QUAL=cftv2.'E50PARM'. // MEMBER=CFTPARM ** A PERSONNALISER //PARM EXEC PGM=CFTUTIL.. · les valeurs des paramètres CFT Version 2.DISP=SHR //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT //CFTIN DD DSN=&QUAL.DISP=SHR //CFTPARM DD DSN=&QUAL..DISP=SHR // PEND //PARM EXEC CFTPARM Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.CLASS=class.3. les points suivants doivent être adaptés aux besoins de l’exploitation : · la clé d’utilisation de CFT Version 2 propre à l’utilisateur.0 et suivantes trouvera. Avant de soumettre ce job. // MSGCLASS=msgclass.PART.1.SAMPLE (CFTPARM). les informations nécessaires à la création des fichiers paramètres et partenaires de CFT/MVS.9.SAMPLE(&MEMBER). // OUT=sysout..REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL. L’exemple de paramétrage est donné dans le fichier CFTV2. Présentation L’administrateur de CFT version 2. dans ce chapitre. Création des paramètres CFT/MVS (E50PARM) Exemple : E50PARM : mise à jour des paramètres de CFT/MVS. Création des paramètres CFT/MVS (E50PARM) 9.2.

DFNAME = 'cftv2.VFMINDEX'.VFMDATA' . XVER = 3 // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. Partage d’une base VFM Dans le cadre de la protection multi-systèmes GRS. DNBLOCS= 10000. · VFMASS : copie de fichiers d’une base VFM vers un fichier séquentiel. 9.REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL. //jobname JOB account.'F60VFMC'.NOTIFY=userid jobparm //VFMUTIL PROC QUAL=cftv2. // OUT=sysout //UTIL EXEC PGM=VFMUTIL. XFNAME = 'cftvol%%cftv2.3 . Pour l’utiliser.4. Création d’une base VFM (F60VFMC) Le JOB F60VFMC crée une base VFM..3.VFMDATA' DBFILE TYPE = CREATE . DLRECL = 4088 .LOAD. Il est indispensable de propager les ENQ "CFTSHARE" à tous les systèmes GRS partageant les bases VFM. DFNAME = 'cftvol%%cftv2. XSPACE = 100 . CFT/MVS utilise le "QNAME" "CFTSHARE" pour la protection des bases VFM.DISP=SHR //VFMOUT DD SYSOUT=&OUT // PEND //UTIL EXEC VFMUTIL //VFMIN DD * DBFILE TYPE = DELETE . 9-2 CFT V2.Création des paramètres CFT/MVS (E50PARM) 9. il convient de disposer de l’option VFM.CLASS=class. · VFMLIST : liste le contenu d’une base VFM. Cette étape est facultative. L’utilisateur dispose des exemples suivants de commandes VFM : · VFMCOPY : copie de fichier dans une base VFM. // MSGCLASS=msgclass.

CFT/MVS Guide d'exploitation 9. · des nœuds commutés VTAM pour X25 en mode GATE. Paramètres du NCP pour utiliser “GATE” Les paramètres suivants sont requis dans le NCP. Mise à jour de SYS1.2.3 9-3 . · des nœuds commutés VTAM pour LU 6. ).2. le caractère de DROITE de la sous-adresse est le service LLCn de NPSI : n = 0 -> PCNE et n = 4 -> GATE CFT V2.LLC4.5. Nom de la LU MULTIVOIE pour GATE LLCLIST=( . 9.VTAMLST (G70VTAM) CFT Version 2 permet le transfert de fichiers à travers des réseaux SNA et X25.1. · des nœuds commutés VTAM pour X25 en mode PCNE. L’utilisation simultanée de “PCNE” et de “GATE” est possible sur une ligne X25. GATE * * * * 9.5. · une INTERPRET table pour la réception des connexions X25 en PCNE. Le JOB G70VTAM est un exemple de mise à jour de SYS1. Compléments d’information à propos des réseaux X25 Un réseau X25 géré en “GATE” est décrit dans CFT/MVS par les commandes : CFTNET TYPE = X25 et CFTX25 Une première forme de paramétrage du nœud commuté VTAM est alors utilisée. X25.5.1.MCH : Exemple : paramétrage du NCP pour X25-GATE.5.MCH ADDRESS= LUNAME=Luname. au niveau X25. Un réseau X25 géré en mode “PCNE” est décrit dans CFT/MVS par les commandes : CFTNET TYPE = SNA et CFTSNA Une seconde forme de paramétrage du nœud commuté VTAM est alors utilisée.VTAMLST . Les définitions suivantes sont nécessaires à VTAM : · des noms d’applications VTAM. Utilisation de la sous-adresse dans le numéro d’appel X25 La sous-adresse est utilisable si NPSI est paramétré avec : SUBADDR = YES Dans ce cas.2 sur token ring. Il est alors nécessaire de se reporter à la "documentation IBM X25-NPSI" qui présente les différentes combinaisons de paramètres NCP possibles. 9. GATE LLC4=4.

// LOGM=SNALOGM. · l’APPLID SNA est forcé par un LOGAPPL = de VTAM.2. Utilisation des USER DATA Il s’agit de tous les caractères alphanumériques du SAP : · réception d’un appel entrant en GATE : si NPSI contient SUBADDR = YES.CLASS=class.6. sinon.5. X25 et LU6. Exemple : G71LOGM : mise à jour de SYS1. il utilise des paramètres de session qui sont définis dans une table MODETAB.XREF(SHORT).VTAMLIB.LRECL=80.VTAMLIB (G71LOGM) CFT/MVS permet le transfert de fichiers à travers des réseaux SNA. alors DIALNO doit se terminer par 4 et la valeur du SAP est comparée (y compris le 4).DISP=(NEW.SAMPLE(&LOGM). Réception d’un appel entrant en PCNE Il existe deux possibilités : · le premier message est associé à un APPLID SNA par une INTERPRET TABLE de VTAM. ** A PERSONNALISER // AMODGEN='SYS1.5.NOTIFY=userid jobparm //* //ASML PROC OUT=sysout.BLKSIZE=800) 9-4 CFT V2. // REGION=2500K //SYSLIB DD DSN=SYS1.MACLIB. // DCB=(RECFM=FB. // MSGCLASS=msgclass. //jobname JOB account.'G71LOGM'. // UNIT=VIO.DISP=SHR //SYSLIN DD DSN=&OBJ.SPACE=(CYL. Pour cela. Mise à jour de SYS1.SPACE=(TRK.1)).DISP=SHR //SYSUT1 DD UNIT=VIO. compilée puis LINKEDITE en SYS1. le caractère de GAUCHE des USER DATA est le service LLCn de NPSI (exemple : ‘C4’ -> GATE) et la valeur du SAP est comparée (y compris le premier caractère ayant servi à déterminer le service LLC).(1.Création des paramètres CFT/MVS (E50PARM) 9.2.VTAMLIB.PASS).SISTMAC1'.3 .NODECK'. // PARM='OBJ.(2. ** A PERSONNALISER // MODETAB='SYS1.2. 9. 9.2..DISP=SHR // DD DSN=&AMODGEN.DISP=SHR // DD DSN=&MODETAB. // QUAL=cftv2.2)) //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSIN DD DSN=&QUAL.3.AMODGEN' ** A PERSONNALISER //* //ASM EXEC PGM=IEV90.

(1.3 9-5 .SPACE=(CYL.CFT/MVS Guide d'exploitation //* //LINK EXEC PGM=IEWL. Mise en œuvre du système des habilitations CFT/MVS permet le contrôle des droits d’accès aux paramètres et au catalogue de CFT par appel aux services SAF de OS/390 ou encore par un dispositif propriétaire de CFT.RENT. sont à utiliser exclusivement dans ce cadre : · H89SAFAS · H89SAFAU · H81SAFCD · H82SAFRT · H83SAFDA · H89SAFDD · H89SAFDS · H84SAFDF · H85SAFPR · H86SAFCR · H87SECEN · H88INIT · H88PARM CFT V2. Les JOB suivants.1)) //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSLIN DD DSN=&OBJ.NCAL.7. // PARM='LIST.VTAMLIB(&LOGM).LET. Une bonne connaissance de SAF (RACF) est recommandée. La mise en œuvre du système des habilitations est décrite dans des documents séparés.MAP' //SYSLMOD DD DSN=SYS1. 9.DISP=SHR //SYSUT1 DD UNIT=VIO.DISP=SHR // PEND //LOGM EXEC ASML Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.REUS. présents dans la bibliothèque d’installation.

1. 4. Dans les paragraphes suivants l’utilisateur de CFT/MVS trouvera en quelques mots.NOTIFY=userid jobparm //* //* //CLIST EXEC PGM=IKJEFT01 //SYSPROC DD DISP=OLD. 3.3. Modification du paramétrage de CFT (CFTCAT et CFTLOG) : consulter le "Guide d’installation et d’utilisation MVS" XFB.Scope. 2. Personnalisation des paramètres d’installation XFB-SCOPE (NT00CUST) Ce JOB personnalise les paramètres d’installation. // MSGCLASS=msgclass.3 10-1 .CLASS=class. NT20DEF : Création des fichiers de XFB-SCOPE. il est recommandé de la dupliquer.Scope 10.0. la description de la ou des fonctions de ces jobs. (Utilisateurs de A&P uniquement) NT10LMQS : LINK-EDIT des modules A&P avec mise en œuvre de MQSeries.2. Installation de l’option XFB.srv. Présentation Ces étapes sont nécessaires dans le cas d’installation de l’option d’administration centralisée XFB. //jobname JOB account. Les étapes contenues dans cette bibliothèque sont les suivantes : 1.DLM='@@' ntflen '4000' 01 Maximum file record size ntfnbr '5000' 02 Maximum file number of messages qltport '44444' 03 XFB-SCOPE TCP/IP port number qltserver 'ntf. Il est à copier dans une bibliothèque de l'utilisateur.'NT00CUST'.INSTALL //SYSTSPRT DD SYSOUT=* //SYSPRINT DD SYSOUT=* //* //SYSTSIN DD * %A01CUSTO CFTV2.10.DSN=CFTV2.INSTALL NT01MEML /* //CFTIN DD DATA. NT00CUST : personnaliser les jobs d'installation. La personnalisation se faisant directement dans la bibliothèque d'installation. 10. Ces jobs doivent être exécutés dans l’ordre indiqué ci-dessus.xx' 04 XFB-SCOPE TCP/IP address or name mqgr 'MQME' 05 MQSeries : local queue manager CFT V2.Scope et/ou du logiciel complémentaire A&P dans le cadre d’une version XFB/CFT V2.

Remarque : le code retour du link-edit doit être inférieur ou égal à 4.Installation de l’option XFB.3 .4.Scope mqseries ntfdest queue ntfaetp exclude @@ 'MQM' 'CFTSCOPP' 'NTFAETP' '' 06 07 08 09 Dataset prefix for MQseries XFB-SCOPE XCF communication AETP : config file with A&P Transfert status to be EXCLUDED Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement.MSGCLASS=msgclass. · fichier de mise en attente des événements. // OUT=sysout.NOTIFY=userid jobparm //NTFFILE PROC QUAL=cftv2. 10. Création de fichiers XFB-SCOPE (NT20DEF) Ce job crée les fichiers utilisés par XFB-SCOPE : · fichier des messages en français et en anglais.3. 10-2 CFT V2. L'ordre des mots-clés ne doit pas être modifié. LINK-EDIT du module A&P (NT10LMQS) Ce JOB fait le LINK-EDIT de l’agent utilisé par le logiciel A&P. Liste des mots-clés Mot-clé Ntflen Ntfnbr Mqgr Mqseries Qltport Qltserver Ntfdest Ntfaetp Exclude Explication Taille des enregistrement du fichier de mise en attente des événements Nombre des enregistrements du fichier de mise en attente des événements Nom du gestionnaire MQSeries Alias des bibliothèques de MQSeries IBM Numéro de port TCP du serveur XFB-SCOPE Nom ou adresse IP du serveur XFB-SCOPE. Tableau 10. en liaison avec MQ/series. adresse IP du serveur XFB-SCOPE à renseigner obligatoirement. Les valeurs proposées sont appropriées à la plupart des besoins. // CLASS=class. L'explication des différents mots-clés est indiquée dans le tableau suivant. sauf « qltserver ». Les mots-clés doivent rester en minuscule. La valeur de ces mots-clés doit figurer entre apostrophes. à renseigner OBLIGATOIREMENT Nom du membre XCF déclaré dans le JOB A12OPTS "NTFDEST= " Nom du membre de configuration si utilisation associée à A&P Liste des critères d’exclusion des transferts par XFB-SCOPE 10.'NT20DEF'. Exemple : //jobname JOB account.

// MSGCLASS=msgclass.CLASS=class.INSTALL(&CONFIG) Config. Il peut être lancé sur n’importe laquelle des machines d’un « SYSPLEX ». /* - - Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation...DSN=&QUAL.SYSIN DD * DELETE (cftv2. … //DEFNTF.DSN=&QUAL.NOTIFY=userid jobparm //* //CFTAETP PROC OUT=sysout. SET MAXCC = 0 . //jobname JOB account.5. DEFINE CLUSTER (NAME(cftv2. La description du paramétrage de l’agent XFB-SCOPE (Fichier CONFIG). se trouve dans la documentation spécifique à cette option. // VOL=cftvol. paramètre NTFDEST.DSN=&QUAL. Default configuration // LANG=lang //NTFRUN EXEC PGM=CFTSCOPE. CFT V2.LOAD //CONFIG DD DISP=SHR.'AGENT NTF'. · CFTAETP utilise le composant XCF de OS/390..CFT/MVS Guide d'exploitation // UNIT=cftunit. // CONFIG=NTFCONF. 10.NTFFILE) CL. // QUAL=cftv2.NTFMSG&LANG //* //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSOUT DD SYSOUT=&OUT //CEEDUMP DD SYSOUT=&OUT //SYSUDUMP DD SYSOUT=&OUT //* // PEND //GO EXEC CFTAGENT // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. Le nom de la file d’attente.REGION=4000K. Utilisation de l’agent externe A&P (CFTAETP) Le JCL qui suit est un exemple de procédure d’activation de l’agent notificateur MVS de A&P.3 10-3 . // PARM='NTFQLT SYS' //* //STEPLIB DD DISP=SHR. Remarques : · CFTAETP doit être lancé avant le moniteur CFT.NTFFILE) VOL(cftvol) RECSZ(4000 4000) FSPC( 0 0 ) RECORDS(ntfnbr 1) SHR (2 3 ) NUMBERED ) . sample //MSGTAB DD DISP=SHR. est unique pour un SYSPLEX donné.

et d’exécuter au minimum les étapes A00CUSTO. 10-4 CFT V2. A12OPTS. en particulier Ntfdest qui doit changer. il y a 2 possibilités : utiliser un seul agent . C’est l’option par défaut. qui reçoit les événements des CFT/MVS sur une file d’attente XCF.3 .Installation de l’option XFB.INSTALL à partir de la bande d’installation. NT00CUST. avec de nouveaux paramètres. Il est préférable de recréer une autre copie de la bibliothèque cftv2.Scope Si plusieurs CFT/MVS sont administrés par l’intermédiaire de A&P. NT20DEF. utiliser plusieurs agents gérant chacun une file d’attente.

11. 5. 11. 2. Mise en place de l’‘Event Router’ et de l’’Universal Agent’. // MSGCLASS=msgclass. 11.1. 1. Présentation Les étapes indiquées ci-dessous sont nécessaires dans le cadre d’une installation de l’option ‘Sentinel for XFB’. Personnalisation du fichier de configuration « Sentinel for XFB » (SN00CUST) La personnalisation se fait directement dans la bibliothèque d'installation. // PARM='%A01CUSTO cftv2. Le nom du fichier est à conserver pour le paramétrage du fichier de configuration. //jobname JOB account.DSN=cftv2. préciser l’option de création d’un fichier TAMPON de type LOGGER.2. Relance du moniteur.INSTALL' //SYSPROC DD DISP=OLD. Personnalisation du fichier de configuration Sentinel pour le moniteur.2.2.DSN=cftv2. A l’issue de ce processus de mise en place. ce fichier est de type LOGGER. 3.INSTALL(SN01MEML) //SYSTSPRT DD SYSOUT=* //SYSPRINT DD SYSOUT=* CFT V2. L’ordre de ces étapes doit être respecté. consulter le «Manuel d’installation de l’’Event Router’ sur MVS». Mise en place de l’Event Router Pour une information complémentaire. Modification de la procédure de lancement de CFT. 4.3 11-1 . Installation de l’option «Sentinel for XFB» 11. Mise en place 11.'SN00CUST'.2. L’installation de l’‘Universal Agent’ n’est nécessaire que dans le cadre d’un suivi bout en bout.231. à partir de la version XFB/CFT.NOTIFY=userid jobparm //* //* //CLIST EXEC PGM=IKJEFT01.1. un fichier TAMPON est créé . Arrêt du moniteur. Lors de la mise en place.INSTALL //INSTMBR DD DISP=SHR.CLASS=class.

Dans le cas d’une connexion avec l’EVENT ROUTER via XCF.xx' '41111' 'AXQSENT2' 'EVROUT.srv.3 .LOGGER' 01 02 03 04 05 Sentinel Sentinel Sentinel Sentinel Sentinel local TCP/IP address tracker TCP/IP address tracker TCP/IP port tracker queue XCF/SOPIX tracker logstream name Les paramètres en gras sont à adapter à votre environnement. Tableau 11.Installation de l’option «Sentinel for XFB» //SYSTSIN DD //CFTIN DD sntlocad sntladdr sntlp sntlqueue sntlgstr @@ DUMMY DATA.0. en commentaire.1' 'sntl.DLM='@@' '127.XMLLIB TRKMODELEVENT=TRKEVENT TRKMODELLINK=TRKLINKC TRKMODELLOG=TRKLOG -----TRKIPADDR=sntl. Le fichier SNTLCNF est présent à titre d’exemple : TRKTRACE=0 TRKPRODUCTNAME=API-SCRIPT TRKMODELDIR=cftv2. il est nécessaire de modifier manuellement le fichier de configuration pour activer ce mode de communication et de mettre.0. les lignes correspondant aux paramètres : TRKIPADDR=sntladdr TRKIPPORT=sntlp Les mots-clés doivent rester en minuscule. L'explication des différents mots-clés est indiquée dans le tableau suivant. Liste des mots-clés Mot-clé sntlocad sntladdr sntlp sntlqueue sntlgstr Explication Adresse locale (TCP/IP) Adresse de l’EVENT-ROUTER.srv.0.xx TRKIPPORT=41111 TRKLOCALADDR=127. La valeur de ces mots-clés doit figurer entre ‘apostrophes’. L'ordre des mots-clés ne doit pas être modifié. il n’est pas utile de renseigner les paramètres sntladdr – sntlp Identifiant du fichier LOGGER (le nom de doit pas dépasser 26 caractères) La description des paramètres généraux est décrite dans la documentation de l’’Event Router’. (TCP/IP) Port de l’EVENT-ROUTER (TCP/IP) Identification de la Queue en mode de connexion XCF avec l’EVENT ROUTER.1 ou TRKTYPE=XCF TRKSVC=200 Adresse de l’’Event Router’ Port 11-2 CFT V2.0.

DSN=cftv2.Transfer=ALL XFB.2. · XFB. les messages sont directement insérés dans le fichier Tampon. faire un arrêt / relance du moniteur.Sentinel.log. Modification de la procédure de lancement de CFT Au niveau de la procédure de lancement.3 11-3 .INSTALL(SNTLCNF) Lors de l’exécution.LOGGER XFB.4. Mode d’envoi des messages Le paramètre TRKTMODE. 11. il est nécessaire d’ajouter l’assignation du fichier de configuration (ddname = TRKCNF).Transfer. permet de gérer le mode d’envoi des messages à destination de «Sentinel for XFB». au niveau du fichier de configuration. retry. différé.5.2.3. Exemple : //TRKCNF // DD DISP=SHR. la tâche dédiée à la gestion des messages à destination de «Sentinel for XFB» va allouer une sysout (ddname=TRKPRINT) destinée à une trace possible ou à des messages d’erreurs.log=E Mots-clés spécifiques au moniteur : · XFB. permet de gérer un temporisation à l’aide du paramètre TRKTCONNRETRY=nn dans le cas d’un problème de connexion avec «SENTINEL». 11.2. Valeurs possibles : · TRKTMODE=I · TRKTMODE=D · TRKTMODE=R immédiat. 11. · XFB. Queue définie au niveau de l’’Event Router’ Ces paramètres sont décrits dans la « Note de diffusion » du moniteur CFT. valeur par défaut.Sentinel=YES XFB.CFT/MVS Guide d'exploitation TRKQUEUE=AXQSENT2 -----TRKTNAME=EVROUT. CFT V2. Prise en compte du fichier de configuration Pour que le fichier de configuration soit pris en compte ou pour toute autre modification de ce fichier paramètre.

· SNTLEXEC : procédure de fin de transfert associant un acquittement à l’aide de l’utilitaire CFTUTIL et des ‘COMPUTEIDENT’..6. Au niveau du fichier de paramétrage CFT. 11-4 CFT V2.2. Dans le cas ou le fichier de configuration n’est pas présent.Installation de l’option «Sentinel for XFB» 11. il faut impérativement avoir au niveau du JCL de lancement de CFT la référence au fichier de configuration «Sentinel for XFB». ‘SENDEVENT’. Remplacement de l’option XFB. si le paramètre NTF=YES est codé dans la commande CFTCAT. ‘SENDCYCLE’ réalisés par l’utilitaire TRKUTIL.Scope Au niveau du JCL de lancement de CFTMAIN. la carte //CFTNTFC DD . 11. Exemples de procédures pour un suivi de bout en bout Dans le cadre d’un suivi de bout en bout deux JCL sont livrés dans la librairie SAMPLE : · SNTLCFT : dépôt d’une commande de transfert d’un fichier à l’aide de l’utilitaire CFTUTIL avec un même ‘CycleID’ qu’au niveau du ‘SENDEVENT’ réalisé par l’utilitaire TRKUTIL.3 . n’a plus lieu d’être.3. via le DDNAME «TRKCNF ». le moniteur s’arrêtera lors de la première notification Un message du type ‘CFTS29I Cannot acces XTRK task _ Shutdown in progress’ précédera l’arrêt du moniteur. Remarque : l’utilitaire TRKUTIL est mis en place lors de l’installation du produit « Sentinel for XFB ».

2. Mise à jour de CFT/MVS par CD Des fichiers de mise à jour sont également disponibles sur CD-ROM La procédure est similaire à une installation initiale (voir le chapitre «Restauration de la bibliothèque d’installation»).1. Format du support d’installation Le format d’une bande PTF est identique à celui d’une bande d’installation. Il est livré avec la bande d’installation.2. 12. Dans ce cas. Restauration de la bande d’installation CFT/MVS (A13PTF) Ce JOB restaure les fichiers de la bande d’installation ou d’une bande de PTF. Tableau 12. Une bande d’installation (ou un CD) de CFT/MVS peut également contenir des PTF.1. seulement deux fichiers (CNTL et PTFOBJ) sont livrés.12. l’installation inclura automatiquement les PTF. En général.1. CFT/MVS PTF MVS est livré sur un support magnétique contenant les fichiers indiqués dans le tableau ci-dessous. Remarque : les bandes de PTF sont cumulatives.3. 12. Installation de PTF sur CFT/MVS V2. Dans ce cas. messages. La mise à jour des JCL d’installation n’est pas automatique. Fichier INSTALL SAMPLE OBJ PFTOBJ DOC CNTL MAC SCR Contenu de la bande d’installation Position 1 2 3 4 5 6 7 8 Contenu Mises à jour des JCL d’installation Mises à jour des SAMPLE Nouveaux modules Modules OBJECT mis à jour Documentation mise à jour Fichiers de contrôle Macros Mise à jour des Formats des écrans.1. exemples SSL 12.3 12-1 . vous devez suivre les instructions accompagnant ces fichiers. Mise à jour de CFT/MVS par Internet Des fichiers de mise à jour peuvent être mis à disposition ou livrés par Internet. Il est conseillé de recréer le fichier INSTALL. Le nom de volume d’une bande PTF est indiqué sur la bande.0 12. CFT V2.

Installation de PTF sur CFT/MVS V2.3.0

12.3. Informations importantes
Il est nécessaire de lire le fichier CFTV2.DOC(IMPORTAN) contenant des informations importantes. Il est également utile de lire le fichier CFTV2.DOC(DOCPTF) contenant une description de toutes les PTF contenues dans cette bande.

12.4. Prise en compte des PTF
Après chargement de la bande, il est nécessaire de refaire les LINK-EDIT suivants : · B20LINK : LINK EDIT général de tous les modules CFT, · B22LTCP · NT10LMQS : LINK EDIT spécifique de l’interface réseau TCP/IP, : LINK-EDIT spécifique de l’agent A&P.

12.5. Prise en compte de nouveaux menus de l’interface interactive
Les JOBs C31SCRFR et C31SCRUK permettent de mettre à jour les menus de l’interface interactive en français et en anglais.

12.6. Sauvegarde/Restauration du paramétrage CFT/MVS
A la mise à jour du noyau CFT/MVS, il est parfois nécessaire de sauvegarder le paramétrage existant, puis de le recharger avec la nouvelle version de l’utilitaire CFTUTIL. Cette éventualité vous sera signalée dans le fichier CFTV2.DOC(IMPORTAN). Cette fonction est réalisée de manière simple avec la commande CFTEXT de CFTUTIL, dont l’utilisation vous est rappelée dans le paragraphe ci-après.

12.6.1. Extraction des paramètres CFT : CFTEXT

12.6.1.1. Fonction
L’exemple CFTEXT restitue un fichier des paramètres de CFT, tels qu’ils ont été soumis par les commandes de paramétrage de type CFTxxxx (sauf les commentaires). Le paramètre TYPE permet de sélectionner le type de commande. En l’absence d’une précédente commande CONFIG TYPE=OUTPUT, le compte rendu de l’exécution est écrit sur la sortie standard du programme CFTUTIL.

12-2

CFT V2.3

CFT/MVS Guide d'exploitation

12.6.2. Procédure de sauvegarde du paramétrage
Cette procédure sera lancée AVANT l’installation de la nouvelle version CFT/MVS. Exemple de JCL de sauvegarde du paramétrage CFT/MVS : //jobname JOB account,'CFTEXT',CLASS=class, // MSGCLASS=msgclass,NOTIFY=userid jobparm //CFTPARM PROC QUAL=cftv2, // OUT=sysout //PARM EXEC PGM=CFTUTIL,REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL..LOAD,DISP=SHR //CFTPARM DD DSN=&QUAL..PARM,DISP=SHR //CFTPART DD DSN=&QUAL..PART,DISP=SHR //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT // PEND //PARM EXEC CFTPARM //CFTIN DD * CONFIG TYPE=OUTPUT,FNAME= cftv2.BACKUP CFTEXT TYPE=ALL // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. Remarque : ne pas tenter d’extraire le paramétrage CFT/MVS dans un membre de PDS.

12.6.3. Procédure de restauration du paramétrage
Cette procédure sera lancée APRES l’installation de la nouvelle version CFT/MVS. Exemple de JCL de création du paramétrage CFT/MVS à partir de la sauvegarde : //CFTPARM PROC QUAL=cftv2, // OUT=sysout //PARM EXEC PGM=CFTUTIL,REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL..LOAD,DISP=SHR //CFTPARM DD DSN=&QUAL..PARM,DISP=SHR //CFTPART DD DSN=&QUAL..PART,DISP=SHR //CFTIN DD DSN=&QUAL..BACKUP,DISP=OLD //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT // PEND //PARM EXEC CFTPARM

CFT V2.3

12-3

Installation de PTF sur CFT/MVS V2.3.0

12.7. Sauvegarde/Restauration des fichiers CATALOGUE COMMANDE
A la mise à jour du noyau CFT/MVS, il est parfois nécessaire de sauvegarder/recréer les fichiers catalogue et commandes de CFT. La syntaxe des commandes se trouve dans le «Manuel de référence» de CFT. Le fichier MIGR2022 est un exemple de sauvegarde/restauration des 2 fichiers CFTCAT/CFTCOM. Remarques : · il faut utiliser le module de migration de la même version que le fichier à migrer. Il faut effectuer le déchargement avec la version courante et le chargement du nouveau fichier avec la nouvelle version, · cet utilitaire est également approprié pour agrandir un fichier CATALOGUE. Ne pas tenter d’extraire les fichiers de CFT/MVS dans des membres de PDS.

12-4

CFT V2.3

par exemple. via FTP par exemple. Mise à jour de CFT/MVS par CD Les fichiers de PTF sont à transférer. messages. Librairies INSTALL SAMPLE PFTOBJ DOC CNTL MAC SCR librairies prises en compte lors du DUMP ADRDSSU Contenu Mises à jour des JCL d’installation Mises à jour des SAMPLE Modules OBJECT mis à jour Documentation mise à jour Fichiers de contrôle Macros Mise à jour des Formats des écrans. 13. Installation de PTF sur CFT/MVS V2.13. Remarque : Les PTF sont cumulatives. La PTF est identfiée sous le nom CF0xxxxx où xxxxx est le numéro de PTF à appliquer. Une installation (de base) de CFT/MVS peut également intégrer des PTF.1.2. Les fichiers de PTF sont à transférer. via FTP par exemple.3.1.1.3. Mise à jour de CFT/MVS par cassette La cassette de PTF contient un seul label. Tableau 13. Dans ce cas.3 13-1 . Format du support d’installation Une PTF est le résultat d’une mise en forme fixe (80) d’un fichier de type ADRDSSU contenant les librairies de mise à jour.1. exemples SSL 13.3. CFT V2. Le fichier sur le CD est identifié sous le nom . de MVS-CFT-2. Le format de la PTF est commun à tous les modes de livraison ou de mise à disposition. sur le site central en binaire. Le fichier ‘CFTV2.1. sur le site central en binaire.1-P-2-7-CF0xxxxx où xxxxx est le numéro de PTF à appliquer.INIT’ se restaure par IEBCOPY.1 13. 13. Mise à jour de CFT/MVS par Internet Les fichiers PTF peuvent être mis à disposition ou livrés par Internet. il faudra les appliquer une à une.

1 13. · dznindx est le préfixe de l’environnement de distribution.1-P-2-7-CF0xxxxx 'dznindx. Cette opération se réalise à l’aide du JCL : A13PTFLD : intégration des PTF dans les librairies de distribution.3. Le fichier de PTF sera restauré par IEBCOPY dans une librairie intermédiaire (UPLIB). 13.3.4.UPLIB a été créée lors de la phase d’installation du produit. préfixée par l’ALIAS de l’environnement de distribution. Il est mis en place lors de la phase d’installation.UPLIB(CF0xxxxx)' Remarques : · xxxxxx identifie le numéro de PTF. un exemple de JCL (A13PTFFT) est mis à disposition pour transférer en binaire le fichier de PTF via FTP. il convient de préciser l’adresse de la station de travail ainsi que l’identifiant de la PTF (à préciser 2 fois).2. 13.3. Prise en compte des PTF Après le chargement de la bande ou le transfert des fichiers PTF. Mail …. Au niveau du JCL. Le nom de volume est indiqué sur la bande.3. il est nécessaire d’intégrer les éléments composants la PTF dans les librairies de distribution.Installation de PTF sur CFT/MVS V2.1. exemple de commandes : open hostname userid userpsw binary put d:\Install\ MVS-CFT-2. dans une librairie UPLIB prévue à cet effet.3 .2. · la librairie dznindx.. Restauration de la bande PTF CFT/MVS (A13PTF) Ce JOB restaure le fichier d’une bande de PTF. Récupération du fichier de PTF à partir du HOST via FTP Dans le cas ou un Serveur FTP est configuré sur la station de travail. 13. 13-2 CFT V2. 13. Transfert des PTF sur le host Dans le cas ou la PTF est obtenue via un CD.3. le fichier de PTF est à transférer en binaire sur le site central (à partir de la station de travail ou à partir du Host). Transfert du fichier de PTF à partir de la station de travail via FTP Transfert binaire du fichier de PTF de la station de travail vers le Host.

6. CFT V2. 13. · xxxxx : identifiant de la correction. Elle décrit l’incident. une PTF se traduit par l’application d’un LINK-EDIT. Ces informations se trouvent dans la librairie de distribution ‘. sous le nom CVSxxxxx où xxxxxx est l’identifiant de la PTF.5.CFT/MVS Guide d'exploitation Avant de soumettre le JOB il faut préciser au niveau de la carte EXEC l’identifiant de la PTF : //* ------------------------------------//* Execute procedure //* ------------------------------------//LOADPTF EXEC LOADPF.PTF=CF0xxxxx Must be cutomized Ce JOB se déroule en plusieurs étapes : · 1 : mise au format ADRDSSU du fichier de PTF (IKJEFT01). Il existe deux modes d’application d’une correction : · correction de mise à niveau. Le mode d’application se détermine en choisissant le plan de LINK-EDIT à appliquer : · CCFxxxxx pour une correction de mise à niveau. · correction incrémentale (contacter le Support XFB/CFT chez Axway Software). Informations importantes Il est important de consulter la documentation accompagnant la PTF. · 3 : copy (avec replace) des composants de la PTF dans les librairies de distribution. il convient de préciser au niveau de la carte EXEC l’identifiant du plan de link-edit : //* ------------------------------------//* Execute procedure //* ------------------------------------//APPLY EXEC APPLY. Application d’une PTF (A13PTFLK) Dans la plupart des cas. Avant de soumettre le JOB. · CCAxxxxx pour une correction incrémentale.DOC’. la correction et la façon d’appliquer la PTF pour les cas particuliers (Exit …) . · 2 : extraction des librairies (temporaires) de PTF (ADRDSSU). 13. · 4 : suppression des librairies (temporaires) de PTF.SSIREF=CCyxxxxx Remarques : · y Must be customized : mode de correction.3 13-3 .

SSIREF=CCyxxxxx Must be customized 13. il convient de préciser au niveau de la carte EXEC l’identifiant du plan de link-edit : //* ------------------------------------//* Execute procedure //* ------------------------------------//RESTOR EXEC RESTOR.3. Cette éventualité vous sera signalée dans le fichier CFTV2. puis de le recharger avec la nouvelle version de l’utilitaire CFTUTIL.7. dont l’utilisation vous est rappelée dans le paragraphe ci-après. 13-4 CFT V2. il est parfois nécessaire de sauvegarder le paramétrage existant. Prise en compte de nouveaux menus de l’interface interactive Les JOBs C31SCRFR et C31SCRUK permettent de mettre à jour les menus de l’interface interactive en français et en anglais. Cette fonction est réalisée de manière simple avec la commande CFTEXT de CFTUTIL. 13.Installation de PTF sur CFT/MVS V2. il convient de préciser au niveau de la carte EXEC l’identifiant du plan de link-edit : //* ------------------------------------//* Execute procedure //* ------------------------------------//DELSAV EXEC DELSAV. Avant de soumettre le JOB.SSIREF=CCyxxxxx Remarque : le moniteur devra être arrêté.DOC(IMPORTAN).8. Suppression d’une version de sauvegarde (A13SDEL) Ce job permet de supprimer un fichier de sauvegarde après validation de l’application d’une PTF (sachant que chaque sauvegarde représente environ 130 cylindres de 3390).3 . Sauvegarde/Restauration du paramétrage CFT/MVS A la mise à jour du noyau CFT/MVS.1 Ce JOB se déroule en deux étapes : · 1 : sauvegarde de la librairies des LOAD (dont un des qualifiants est l’identifiant de la PTF).9. 13. · 2 : LINK-EDIT. Must be customized 13.10. Avant de soumettre le JOB. Restauration de la librairie des exécutables (A13RSTOR) Le JCL permet en cas d’incident sur l’application d’une PTF ou lors du test de validation de celleci de restaurer la librairie des exécutables avant son application.

DISP=SHR //CFTPARM DD DSN=&QUAL.1.DISP=SHR //CFTIN DD DSN=&QUAL.FNAME= cftv2. 13.BACKUP.. 13.1.LOAD. Le paramètre TYPE permet de sélectionner le type de commande..REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL. le compte rendu de l’exécution est écrit sur la sortie standard du programme CFTUTIL. // OUT=sysout //PARM EXEC PGM=CFTUTIL.'CFTEXT'. Extraction des paramètres CFT : CFTEXT 13. // MSGCLASS=msgclass.. Exemple de JCL de sauvegarde du paramétrage CFT/MVS : //jobname JOB account.PARM.DISP=SHR //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT // PEND //PARM EXEC CFTPARM //CFTIN DD * CONFIG TYPE=OUTPUT.REGION=3000K //STEPLIB DD DSN=&QUAL.3 13-5 .NOTIFY=userid jobparm //CFTPARM PROC QUAL=cftv2. Exemple de JCL de création du paramétrage CFT/MVS à partir de la sauvegarde : //CFTPARM PROC QUAL=cftv2.PARM.CLASS=class.DISP=OLD //CFTOUT DD SYSOUT=&OUT CFT V2.BACKUP CFTEXT TYPE=ALL // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.DISP=SHR //CFTPART DD DSN=&QUAL.3.1.PART. Fonction L’exemple CFTEXT restitue un fichier des paramètres de CFT.PART.2. tels qu’ils ont été soumis par les commandes de paramétrage de type CFTxxxx (sauf les commentaires).10. Remarque : ne pas tenter d’extraire le paramétrage CFT/MVS dans un membre de PDS.10..10..DISP=SHR //CFTPARM DD DSN=&QUAL.CFT/MVS Guide d'exploitation 13.LOAD.10. Procédure de sauvegarde du paramétrage Cette procédure sera lancée AVANT l’installation de la nouvelle version CFT/MVS.. En l’absence d’une précédente commande CONFIG TYPE=OUTPUT..DISP=SHR //CFTPART DD DSN=&QUAL. Procédure de restauration du paramétrage Cette procédure sera lancée APRES l’installation de la nouvelle version CFT/MVS. // OUT=sysout //PARM EXEC PGM=CFTUTIL.

Sauvegarde/Restauration des fichiers CATALOGUE COMMANDE A la mise à jour du noyau CFT/MVS.3. Attention : ne pas tenter d’extraire les fichiers de CFT/MVS dans des membres de PDS. La syntaxe des commandes se trouve dans le «Manuel de référence» CFT. 13-6 CFT V2.Installation de PTF sur CFT/MVS V2. Remarques : · il faut utiliser le module de migration de la même version que le fichier à migrer. il est parfois nécessaire de sauvegarder/recréer les fichiers catalogue et commandes de CFT. Il faut effectuer le déchargement avec la version courante et le chargement du nouveau fichier avec la nouvelle version.11. · cet utilitaire est également approprié pour agrandir un fichier CATALOGUE. Le fichier MIGR2022 est un exemple de sauvegarde/restauration des 2 fichiers CFTCAT/CFTCOM.1 // //PARM PEND EXEC CFTPARM 13.3 .

OBJ //SYSUT1 DD UNIT=VIO.NOTIFY=userid jobparm //LINKEDIT PROC OUT=sysout.OBJ ** A PERSONNALISER //CFTC DD DISP=SHR. // PARM='&MODE. 2. // LE=le370. Cobol.XREF. //* PLI=p370. // QUAL=cftv2. Les règles de chargement et d’exécution du code utilisateur sont : 1. 14. Lors du LINK-EDIT du programme utilisant les services de CFT Version 2.. une JOBLIB/STEPLIB contenant le LOAD-MODULE ‘CFTAPI’ est nécessaire.CLASS=class.LOAD //USER DD DISP=SHR.LET' //SYSLMOD DD DISP=SHR. // COB2=cobol2.'I92APILK'. Exemple : LINK-EDIT du programme C$APIXP1.2.0 et suivantes.USER.DSN=&LE.. il est nécessaire d’inclure le texte USERAPI livré à l’utilisateur de CFT Version 2.SPACE=(CYL. Cette interface de programmation est accessible depuis les langages de programmation Assembleur.DSN=&QUAL..14.DSN=&QUAL. API CFT : mise en oeuvre sous OS/390 La description de l’interface de programmation est donnée dans le “Guide de programmation” de CFT. Adressage AMODE=31. Des exemples se trouvent dans le fichier CFTV2. Présentation Ce chapitre décrit les procédures de mise en œuvre. // MSGCLASS=msgclass. Interfaces de programmation 14.3 14-1 .SCEELKED LE/370 // PEND CFT V2. A l’exécution. C.1. //* C=c370.. //jobname JOB account. Chargement RMODE=ANY.1)) //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSLIB DD DISP=SHR.CALL.3. Des exemples de LINK EDIT se trouvent dans les membres LINKAPI et I92APILK (LINK-EDIT des exemples livrés) de la bibliothèque d'installation CFTV2. des interfaces de programmation CFT (batch et CICS) et VFM (batch) pour CFT Version 2.RMODE=ANY' //LINKAPI EXEC PGM=IEWL.DSN=&QUAL..INSTALL.(1.SAMPLE. // MODE='AMODE=31.

O$APIC utilisation CFTC.. C$APILI liste d'un catalogue à distance (utilisation de l'exit-list). 14.1..SAMPLE : · en Assembleur : A$APIXP1 utilisation CFTAI CFTAC CFTAU. CAPIUST 'include' de description de la zone de sélection.. OAPIUST 'clause copy' de description de la zone de sélection.. L’utilisateur devra disposer d’une version de CICS égale ou supérieure à la 2. de la zone catalogue rendue. 14-2 CFT V2. de la zone catalogue rendue.INSTALL et portent les noms I91APICP..Interfaces de programmation //CFTAPIC1 EXEC LINKEDIT //SYSLIN DD * INCLUDE USER(C$APIXP1) INCLUDE CFTC(USERAPI) NAME CFTAPIC1(R) /* // C SAMPLE Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.2. sous CICS. I93APIRN. O$APII utilisation CFTI. AAPIUST 'macro' de description de la zone de sélection. · en langage C : C$APIC utilisation CFTAI CFTAC CFTAU.1 et suivantes. · en Cobol : - En Cobol le mode d’appel statique des sous-programmes API est imposé. Exemples de programmation Des exemples se trouvent dans le fichier CFTV2.3. Le JOB de compilation est à adapter à votre environnement. à l’aide de transactions. I92APILK. · CFTC gérant les accès au fichier de communication.3 . O$APIU utilisation CFTU. 14. L’installation des deux modules peut se faire indépendamment en fonction des besoins. de la zone catalogue rendue. O$APISW dépôt d'une requête et attente du résultat. Les JCL de compilation. CFT : mise en oeuvre sous CICS L’interface de programmation. LINK-EDIT et exécution de ces exemples se trouvent dans le fichier CFTV2.... Cette interface se compose de deux programmes COBOL : · CFTI gérant les accès au catalogue via un index secondaire. permet aux utilisateurs d’accéder au catalogue et/ou de déposer des commandes dans le média de communication CFT/V2..

DSNAME=CFTV2. BUFND=2. Ce nom mnémonique aura la valeur “CFTCATx” (x prenant une valeur numérique quelconque ou blanc). FILSTAT=(OPENED.1. CFTCATx TYPE=DATASET. 2.1. Par défaut.BLOCKED). sera un nom mnémonique de sept caractères au maximum.3.READ). Le nom. RECFORM=(VARIABLE. File Control Table RSL=PUBLIC.CFT/MVS Guide d'exploitation 14. SERVREQ=(BROWSE. il prendra la valeur “CFTCAT”. Le suffixe permet de faire la relation entre le fichier catalogue et le fichier de communication. Interrogation du catalogue : CFTI 14.CFTPATHx.3. STRNO=2 CFT V2. Référencer le programme dans la Processing Program Table : OBJECT CHARACTERISTICS CEDA View PROGram : CFTI Group: CFT Language : Cobol Cobol ! Assembler ! Pli ! Rpg RELoad : No No ! Yes RESident : No No ! Yes RSl : 00 0-24 ! Public Status : Enabled Enabled ! Disabled Processing Program Table CFTI. Paramétrage de CICS 1. BUFNI=1.3 14-3 . Il permet également de travailler avec plusieurs couples CFTCATx/CFTCOMx de différents CFT.ENABLED). Définir la voie d’accès au catalogue dans la File Control Table. ACCMETH=(VSAM). correspondant au DDNAME du fichier. DISP=SHR.1. DFHFCT FILE=CFTCATx.

Interfaces de programmation

14.3.2. Commandes de transferts : CFTC

14.3.2.1. Paramétrage de CICS
1. Référencer le programme dans la Processing Program Table : OBJECT CHARACTERISTICS CEDA View PROGram : CFTC Group: CFT Language : Cobol Cobol ! Assembler ! Pli ! Rpg RELoad : No No ! Yes RESident : No No ! Yes RSl : 00 0-24 ! Public Status : Enabled Enabled ! Disabled Processing Program Table 2. Définir le fichier de communication dans la File Control Table. Le nom, correspondant au DDNAME du fichier, sera un nom mnémonique de sept caractères au maximum. Ce nom mnémonique aura la valeur “CFTCOMx” (x prenant une valeur numérique quelconque ou blanc). Par défaut, il prendra la valeur “CFTCOM”. CFTCOMx TYPE=DATASET, DSNAME=CFTV2.CFTCOMx, ACCMETH=(VSAM), FILSTAT=(OPENED,ENABLED), SERVREQ=(UPDATE,READ), RECFORM=(VARIABLE,BLOCKED), RSL=PUBLIC, BUFNI=1, BUFND=2, STRNO=2 DFHFCT FILE=CFTCOMx, DISP=SHR,

File Control Table

14-4

CFT V2.3

CFT/MVS Guide d'exploitation

14.3.2.2. Définition du fichier de communication
Le fichier de communication sera défini par une commande “CFTFILE” (consulter le“Manuel de référence” de CFT). Remarque : il est obligatoire de définir un fichier de communication SPECIFIQUE aux applications CICS.

14.3.3. Utilisation

14.3.3.1. Syntaxe d’appel
Les deux programmes sont appelés par "LINK" en passant une "COMMAREA", contenant les différentes zones de l’API batch. La clause copy de la "COMMAREA" est fournie avec l’API. EXEC CICS LINK PROGRAM (’CFTx’) COMMAREA (CFTARA) LENGTH (CFTARA-LGR) END-EXEC. x représentant le caractère ‘C’ ou ‘I’.

14.3.3.2. Codes retour
Les codes retour sont identiques à ceux de l’API batch. Si une erreur se produit sur un ordre CICS, la zone "CFTARA-RESERVE" contient le nom de la commande ayant provoqué l’erreur (EIBFN), la “response code CICS” (EIBRCODE) et les deux codes complémentaires (EIBRESP, EIBRESP2).

14.3.3.3. Interrogation du catalogue : CFTI
Les paramètres étant identiques à l’API batch, seules les différences sont décrites dans ce paragraphe (consulter le “Guide de programmation” de CFT) : · initialisation : OPEN. Ce service permet de savoir à quel catalogue CFT et à quel fichier de communication l’utilisateur s’adresse ; il permet également de vérifier sa bonne définition sous CICS. Le paramètre "D-CAT" contiendra le nom du catalogue, · sélection : SELECT. Les critères de sélection possibles sont les suivants : TYPE DIRECT STATE PART IDF : Type de transfert, : Direction, : Etat, : Partenaire, : Identifiant de fichier,

CFT V2.3

14-5

Interfaces de programmation

-

IDT BDATE EDATE

: Identifiant de transfert, : Date de début de transfert, : Date de fin de transfert,

des masques (xx*yy?z) sont utilisables pour les champs PART, IDF, IDT : ‘*’ pour une chaîne de caractères, ‘?’ pour 1 caractère,

· scrutation : NEXT. Délivrance des enregistrements du catalogue suivant les critères de sélection, · modification : MODIFY. Modification de l’état du transfert du poste du catalogue précédemment lu. La commande correspondante sera déposée dans le fichier CFTCOMx correspondant au catalogue CFTCATx, x étant un caractère alphanumérique quelconque ou ‘ ’, · terminaison : CLOSE. Libération des blocs de contrôle.

14.3.3.4. Commandes des transferts : CFTC
Les commandes sont traitées sans analyse syntaxique : · allocation : COM. La commande "COM" permet de définir un type de média de communication. Le seul type média supporté sous CICS est le type "F=" pour fichier. Ce paramètre sera suivi du nom du fichier de communication, · autres commandes. La zone "Z-CMD" contient les paramètres de la commande à exécuter. Exemple : clause COPY de communication avec CFT : fichier CFTV2.SAMPLE(CICSCOM).
*----------------------------------------------------------------* * LONGUEUR DE LA COMMAREA * *----------------------------------------------------------------* 77 CFTARA-LGR PIC S9(004) COMP VALUE +2127. *----------------------------------------------------------------* * DESCRIPTION DE LA COMMAREA * *----------------------------------------------------------------* 01 CFTARA. *----------------------------------------------------------------* * TYPE DE SERVICE DEMANDE * *----------------------------------------------------------------* 05 CFTARA-SERVICE PIC X(009). *----------------------------------------------------------------* * RESERVEE * *----------------------------------------------------------------* 05 CFTARA-RESERVE PIC X(016). *----------------------------------------------------------------* * DONNEES TRANSMISES AU SOUS-PROGRAMME OU * * DONNEES RENDUES PAR LE SOUS-PROGRAMME * *----------------------------------------------------------------* 05 CFTARA-DONNEES PIC X(2100). *----------------------------------------------------------------* * CODE RETOUR DU SERVICE * *----------------------------------------------------------------* 05 CFTARA-RC. 10 CFTARA-RET PIC 9(002).

La clause COPY de la définition des enregistrements catalogue se trouve dans le fichier

14-6

CFT V2.3

Cobol. // QUAL=cftv2.RMODE=ANY' //LINKAPI EXEC PGM=IEWL.... // MODE='AMODE=31. une JOBLIB/STEPLIB contenant le LOAD-MODULE ‘CFTAPI’ est nécessaire.SPACE=(CYL. C.SAMPLE(COB$CICS).(1.OBJ //SYSUT1 DD UNIT=VIO.CLASS=class.4.3 14-7 ..LOADLIB COBOL 2 // PEND //CFTAPIC1 EXEC LINKEDIT C SAMPLE //SYSLIN DD * INCLUDE USER(C$APVLP1) INCLUDE CFTC(USERAPI) NAME CFTAPVC1(R) /* // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.LOAD //USER DD DISP=SHR. // COB2=cobol2.DSN=&LE..SIBMBASE C/IBM //* DD DISP=SHR.INSTALL.DSN=&QUAL. Lors du LINK-EDIT du programme utilisant les services de CFT Version 2.CALL. Les règles de chargement et d’exécution du code utilisateur sont : 1. Un exemple de transaction d’interrogation du catalogue est livré dans le fichier CFTV2.DSN=&COB2. // PARM='&MODE.SEDCBASE C/IBM // DD DISP=SHR. Des exemples se trouvent dans le fichier CFTV2.'LINKAPIV'.. CFT V2. il est nécessaire d’inclure le texte USERAPI livré à l’utilisateur de CFT Version 2.OBJ ** A PERSONNALISER //CFTC DD DISP=SHR.SAMPLE(OAPIUST). Exemple : LINK-EDIT du programme C$APVXP1 : //jobname JOB account. //* C=c370. A l’exécution.LET' //SYSLMOD DD DISP=SHR. // MSGCLASS=msgclass.SCEELKED LE/370 //* DD DISP=SHR.NOTIFY=userid jobparm //LINKEDIT PROC OUT=sysout. //* PLI=p370. 2. Adressage AMODE=31. Chargement RMODE=ANY. Cette interface de programmation est accessible depuis les langages de programmation Assembleur. Des exemples de LINK EDIT se trouvent dans les membres LINKAPIV de la bibliothèque d'installation CFTV2.DSN=&C.XREF.USER.. VFM : mise en oeuvre sous OS/390 La description de l’interface de programmation est donnée dans le “Guide d'utilisation de l'interface de programmation VFM” de CFT.DSN=&QUAL.SAMPLE.DSN=&PLI.CFT/MVS Guide d'exploitation CFTV2..DSN=&QUAL. 14. // LE=le370.1)) //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSLIB DD DISP=SHR.

· en langage C : C$APVL. En Cobol.Interfaces de programmation 14.1. Exemples de programmation Des exemples se trouvent dans le fichier CFTV2. C$APVU. O$APVXP2. AAPVUST 'macro' de description des paramètres.4.SAMPLE : · en Assembleur : A$APVXP1. OAPVUST 'clause copy' de description des paramètres. CAPVUST 'include' de description des paramètres.3 . · en Cobol : O$APVXP1. le mode d’appel statique est imposé. 14-8 CFT V2.

Exit ASIT La description de l’exit ASIT de CFT Version 2 est donnée dans le “Guide des protocoles” de CFT. il est nécessaire de créer le LINK-EDIT grâce au JOB LINKEXIL de la librairie CTTV2.LOAD. se reporter au “Guide de l’Exit-list” de CFT.LET.NCAL' //SYSLMOD DD DSN=&QUAL.1)) //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSLIN DD DDNAME=SYSIN // PEND //LINK EXEC LINKEDIT //SYSIN DD * .NOTIFY=userid jobparm //* //LINKEDIT PROC OUT=sysout. La liste de paramètres est adressée en 24 BITS..'LINKASIT'. ** A PERSONNALISER NAME CFTASX(R) OBLIGATOIRE // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. CFT V2. // PARM='SIZE=(524288.CLASS=class. Pour toute information complémentaire. Les règles de chargement et d’exécution de l’exit sont : 1.3 15-1 .DISP=SHR //SYSUT1 DD UNIT=SYSDA. Le JOB suivant est un exemple de LINK-EDIT de l’exit ASIT : //jobname JOB account...LIST.2. Un exemple se trouve dans le fichier CFTV2.262144).SAMPLE : · A$ASIXP1.SPACE=(CYL. Exits 15. // MSGCLASS=msgclass. Chargement RMODE=24. LINK-EDIT STATEMENTS .15. Exit-list Pour utiliser l’exit-list.INSTALL. // QUAL=cftv2 //CFTASIT EXEC PGM=IEWL. · AASIUST 'macro' de description de la zone de communication. Adressage AMODE=24.(1. Il est obligatoirement écrit en assembleur. 15.1. 2.

Les programmes doivent donc être réutilisables en série. 15-2 CFT V2.3. 15. Les programmes peuvent être appelés consécutivement pour des transferts différents.’ · le programme principal dont l’adresse est rendue par le programme d’initialisation EX*INI. Le nom de la fonction d’init "EX*INI" est imposé selon l’exit : · EXAINI : type annuaire. · EXFINI : type fichier.2 et supérieures. Un exit est un programme composé de 3 parties : · le moniteur des exits livré avec CFT. Exits de CFT La description générale des exits est donnée dans le "Guide de programmation" de CFT. Ils ont les mêmes privilèges que le moniteur CFT qui est le plus souvent un programme autorisé. · EXEINI : type fin de transfert. L’utilisation simultanée de C et de COBOL est possible. · le programme d'initialisation ‘EX*INI. Il est donc impossible à 2 exits d’écrire dans le même fichier. selon votre besoin. Les programmes seront écrits par l’utilisateur en ASSEMBLEUR 370.1. Le programme ‘EX*INI’ et le programme principal sont écrits par l’utilisateur de CFT. L’interface exit communique avec le moniteur en utilisant des zones mémoire en 31 bits.3 . chacun étant une tâche indépendante. F. le caractère ‘*’ fait référence aux 4 exits et sera remplacé par l’un des 4 caractères "A. E. · EX3INI : type carte ETEBAC3. Ce chapitre donne les compléments nécessaires à la réalisation d’exits sous OS/390. puis LINK-EDITE avec le moniteur d’exits. Le programme exit est chargé dynamiquement par CFT à la première demande. Introduction aux exits de CFT CFT offre à l’utilisateur plusieurs familles d’exits : · type annuaire (*)=A · type fichier · type fin de transfert · type carte ETEBAC3 (*)=F (*)=E (*)=3 (*) Dans la suite des explications. en C IBM ou en COBOL for OS/390 version 1. Il s’exécute comme une sous-tâche OS du moniteur. Les exits sont appelés en mode problème et clé utilisateur. et NON PAS déclarée avec une valeur initiale. ‘SYSDBOUT’ ‘STDOUT’ de mise au point des langages C ou COBOL.Exits 15. Le nom des load-module exits doit toujours commencer par les 6 caractères ‘CFTEXI’. en particulier les fichiers ‘SYSPRINT’. Plusieurs exits différents peuvent s’exécuter simultanément.3. Chaque zone de données du programme sera réinitialisée à chaque appel. 3".

EPA =xxxxxxxx SGAB01E: REG 0-7 =xxxxxxxx .MAC(AEXFUST) : macro contenant les DSECT des zones d’échange avec le moniteur CFT. Dans le cas d’un Exit en COBOL ou en C. CFT V2.. Tous les exemples de programmes en assembleur sont de la forme "A$EX*XMP"......SAMPLE(A$EXFINI) : exemple de programme EXFINI écrit en assembleur.3. SGAB03E: SGNUC =xxxxxxxx . Cet exemple rend l’adresse de traitement ’EXFXMP1’. · CFT détecte l’absence de réponse de l’exit et le transfert passe en état HOLD. vous disposez des fichiers suivants : · CFTV2. le diagnostic est également disponible dans le fichier ’CEEDUMP’ .3 15-3 . Cet exemple est valable également pour des fichiers logiques VFM.. Réalisation des exits en assembleur 370 Pour réaliser des exits en assembleur 370. SGAB02E: REG 8-15=xxxxxxxx .. la fonction de traitement des erreurs de CFT prend la main : un diagnostic sommaire de l’erreur est affiché à la console MVS. Tous les exemples de programmes en assembleur sont de la forme "A$EX*INI".. PRV =xx . En cas d’abend dans l’exit.CFT/MVS Guide d'exploitation L’option de mise au point SGTRACE 512 permet d’obtenir dans le fichier SGTRACE les informations suivantes. KCB =xx .. Toutes les macros assembleur sont de la forme "AEX*UST". SGAB08E: INSTRUCTIONS : xxxxxxxx:-6 xxxxxxx SGAB08E: ** USER EXIT ABEND DETECTED ** L=l EPA= x NAME=Mod SGAB30E: xxxxxxxx CFTEXInn TCB: Tcbaddr SGNUC: xxx EPA : Epa SGAB09E: TASK-AC =CFTEXInn .SAMPLE(A$EXFXMP) : exemple de programme de traitement ‘EXFXMP1’.. avant chaque appel de la fonction de traitement : · ‘EX*3RUN-PARM1-5’ : 5 mots en hexadécimal : mot 1 : adresse de traitement. · un dump est pris ou non selon la valeur de MAXDUMP. Cet exemple appelle l’interface RACF et vérifie que le demandeur ou le destinataire du fichier a le droit d’y accéder. Exemple de diagnostic CFT : SGAB00E: Jobname Stepname SITMOS Date Heure Version ABEND = 84sssuuu .SGSAVE =xxSAVE = Saveaddr MODULE = EXITASK date Version EPA= xx RET= xx De plus : · une édition de la trace interne de CFT est prise dans le fichier SGSTAE. Les 32 premiers octets (SGTRACE=512) ou la totalité (SGTRACE=544) de la zone paramètre passée à l’exit sont listés. 15. TRACE =xxxxxxxx . PSW =xxxxxxxx xxxxxxxx .2.. · CFTV2.. mots 2 à 5 : adresses des 4 paramètres reçus. · ‘EX*3RUN-DUMPCTX’ : 32 ou nnnn octets en hexadécimal. · CFTV2.

Fichier A$EX*INI A$EX*XMP AEX*UST LINKEX*A Réalisation des exits en assembleur 370 Définition Exemple de programme init écrit en assembleur Cet exemple rend l’adresse de traitement Exemple de programme de traitement ’EX*XMP1’ Cet exemple est lié au type d’exit Macro contenant les DSECT des zones d’échange avec le moniteur CFT Modules du moniteur pour des exits en assembleur exclusivement Exemple de LINK-EDIT : //jobname JOB account. vous disposez des fichiers indiqués dans le tableau suivant : Tableau 14.AC(1). Cet exemple suppose que le moniteur CFT est un programme autorisé.OBJ ** A PERSONNALISER // PEND //LKED EXEC LINKEDIT //LINK. L’exemple précité fonctionne en AMODE 31. Tous les exemples sont de la forme "LINKEX*A".NOTIFY=userid jobparm //* //LINKEDIT PROC OUT=sysout.'LINKEXFA'.CLASS=class.DISP=SHR //SYSUT1 DD UNIT=VIO.OBJ(LINKEXFA) : modules du moniteur pour des exits écrits en assembleur EXCLUSIVEMENT.. · CFTV2. Le mode d’adressage AMODE est 24 ou 31 bits.DISP=SHR // DD DSN=&QUAL.XREF..LET. // QUAL=cftv2 //LINK EXEC PGM=IEWL.USER. Pour réaliser des exits en assembleur 370. // PARM='LIST. Tous les objets assembleur sont de la forme "LINKEX*A".1)) //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSLIN DD DDNAME=SYSIN //USER DD DISP=SHR.MAP. L’exemple précité fonctionne en RMODE ANY.DISP=SHR //CFTC DD DSN=&QUAL.(1.INSTALL(LINKEXFA) : exemple de JCL de LINK-EDIT. 15-4 CFT V2.LOAD.OBJ. // MSGCLASS=msgclass.NCAL' //SYSLMOD DD DSN=&QUAL..SPACE=(CYL..3 .DSN=&QUAL.SYSIN DD * INCLUDE CFTC(LINKEXFA) OBLIGATOIRE INCLUDE USER(A$EXFINI) ** A PERSONNALISER INCLUDE USER(A$EXFXMP) ** A PERSONNALISER MODE AMODE(31) ** A PERSONNALISER MODE RMODE(ANY) ** A PERSONNALISER ENTRY CFTEXIT OBLIGATOIRE NAME CFTEXIfa(R) Change 'fa' digits ONLY // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation.Exits · CFTV2.PTFOBJ.Le mode de chargement RMODE est libre.

SAMPLE(C$EXFXMP) : exemple de programme de traitement ’‘EXFXMP1’. Le mode d’adressage AMODE 31 est imposé.3 15-5 .DUMP.3. · CFTV2. utiliser ‘FGETx’ et ‘FPUTx’ en précisant un nom de fichier différent dans chaque exit.SAMPLE(C$EXFINI) : exemple de programme EXFINI écrit en C.FREE) · RPTSTG(OFF) RPTOPT(OFF)' · TRACE(OFF. Cet exemple rend l’adresse de traitement ‘EXFXMP1’.32K. Le programme ‘MAIN’ reçoit par défaut les paramètres d’exécution suivants : · HEAP(32K.4K. Réalisation des exits en C Pour réaliser des exits en C. Tous les exemples de programmes INIT en C sont de la forme "C$EX*INI".INSTALL(LINKEXLE) : Exemple de JCL de LINK-EDIT. Tous les exemples de programmes en C sont de la forme "C$EX*XMP". · CFTV2.SAMPLE(CEXFUST) : include de description de la zone de communication. · CFTV2.ANY.FREE) · STACK(64K. Fichier C$EXAINI C$EXAXMP CEXAUST LINKEXLE Exemples pour la réalisation d’un exit annuaire en C Définition Exemple de programme EXAINI écrit en C Cet exemple rend l’adresse de traitement ’EXAXMP1’ Exemple de programme de traitement ’EXAXMP1’ Include C contenant les zones d’échange avec le moniteur CFT Modules du moniteur pour des exits contenant au moins 1 module écrit en C Le mode de chargement RMODE est libre.H" sont de la forme "CEX*UST". A la place.3.OBJ(LINKEXLE) : modules du moniteur pour des exits contenant au moins 1 module écrit en C. Tous les exemples de ".LE=3)' · TRAP(ON ) · ABTERMENC(ABEND) CFT V2. Les fonctions d’entrées-sorties ‘GETx’ et ‘PUTx’ ne sont pas utilisables car s’adressant aux fichiers ‘SYSIN’ et ‘SYSPRINT’.CFT/MVS Guide d'exploitation 15. Tableau 15. · CFTV2.ANYWHERE.32K. vous disposez des fichiers suivants : · CFTV2.

// PARM='LIST.DISP=SHR // DD DSN=&QUAL. 15-6 CFT V2. // MSGCLASS=msgclass..PTFOBJ.OBJ.FREE)' DC C' RPTSTG(OFF) RPTOPT(OFF)' DC C' TRAP(ON ) ' DC C' ABTERMENC(ABEND) ' FINPARMC DS END 0C Obligatoire Ce module sera toujours inclus avant LINKEXLE dans le LINK-EDIT.MAP..DSN=&QUAL.FREE)' DC C' STACK(64K.Exits Ces options sont contenues dans le module ‘EXIPARMD’ que l’utilisateur peut réécrire en assembleur si besoin est. Exemple de LINK-EDIT s’appliquant également aux exits en COBOL : //jobname JOB account. // QUAL=cftv2 //LINK EXEC PGM=IEWL. Obligatoire DC AL2(FINPARMC-DEBPARMC) Obligatoire DEBPARMC DC C' ' DC C' HEAP(32K..DISP=SHR LE/370 //SYSPRINT DD SYSOUT=&OUT //SYSLIN DD DDNAME=SYSIN //USER DD DISP=SHR.AC(1)' //SYSLMOD DD DSN=&QUAL. // Les paramètres en gras seront remplacés lors de la phase de personnalisation. selon l’exemple qui suit : EXIPARMD CSECT .SCEELKED.32K..'LINKEXFC'.DISP=SHR //CFTC DD DSN=&QUAL.CLASS=class.NOTIFY=userid jobparm //* //LINKEDIT PROC OUT=sysout.DISP=SHR //SYSUT1 DD UNIT=VIO.(1.LOAD..3 .OBJ ** A PERSONNALISER // PEND //LKED EXEC LINKEDIT //* //LINK. // LE='le370'.32K.USER.ANY.SYSIN DD * INCLUDE CFTC(EXIPARMC) OPTIONS UNIQUEMENT INCLUDE CFTC(LINKEXLE) OBLIGATOIRE INCLUDE USER(C$EXFINI) ** A PERSONNALISER INCLUDE USER(C$EXFXMP) ** A PERSONNALISER MODE AMODE(31) OBLIGATOIRE MODE RMODE(ANY) ** A PERSONNALISER ENTRY CFTEXIT OBLIGATOIRE NAME CFTEXIfc(R) Change 'fc' digits ONLY.1)) //SYSLIB DD DSN=&LE.LET.XREF.SPACE=(CYL.ANYWHERE.

· CFTV2.SAMPLE(A$EXFINI) : exemple de programme EXFINI écrit en assembleur. · CFTV2. Cet exemple rend l’adresse de traitement ‘EXFXMP1’.4. · RET : adresse de retour à l’appelant. vous disposez des fichiers suivants : · CFTV2. Tous les exemples de programmes en COBOL sont de la forme "O$EX*INI". · MODULE : nom de la fonction C.SAMPLE(OEXFUST) : clause COPY de description de la zone de communication. · EPA : adresse d’entrée dans la fonction. Tous les exemples de programmes en assembleur sont de la forme "A$EX*INI". · CFTV2. Réalisation des exits en COBOL for OS/390 Pour réaliser des exits en COBOL. · Offset : déplacement dans le module. mois.INSTALL(LINKEXLE) : exemple de JCL de LINK-EDIT.3 15-7 . heure. Toutes les clauses COPY COBOL sont de la forme "OEX*UST". minute de la compilation du programme source. Ce programme ne peut être écrit en COBOL. 15.SAMPLE(O$EXFXMP) : exemple de programme de traitement ‘EXFXMP1’.CFT/MVS Guide d'exploitation En cas d’abend dans l’exit. Les modules ‘exfrun’ et ‘main’ font partie du moniteur livré avec CFT. · CFTV2. · AAAAMMJJHHmm : année. Vous trouverez des indications pour la mise au point des programmes C dans la brochure IBM C DIAGNOSIS. Le LINK-EDIT est identique à celui d’un exit en C.3. Remarque : les programmes écrits en COBOL seront compilés avec l’option suivante : RENT.OBJ(LINKEXLE) : modules du moniteur pour des exits contenant au moins un module écrit en COBOL. CFT V2. CFT liste dans le diagnostic sommaire les modules appelés en ordre inverse de l’appel : C/DSA = Adsave MODULE = exfxmp1 AAAAMMJJHHmm EPA= xx RET= xx +Offset C/DSA = Adsave MODULE = exfrun AAAAMMJJHHmm EPA= xx RET= xx +Offset C/DSA = Adsave MODULE = main AAAAMMJJHHmm EPA= xx RET= xx +Offset Avec : · C/DSA : adresse de la save area du module appelé. jour.

Appel des API de CFT dans les EXITS L'appel aux APIs (consultation du catalogue et dépôt de requêtes à CFT) est supporté dans les Exits.3 . Seul le dépôt de commandes à CFT par le service de MAILBOX n’est pas supporté.4.Exits Pour réaliser des exits en COBOL. vous disposez des fichiers indiqués dans le tableau suivant. Tableau 16. 15-8 CFT V2. Réalisation des exits en COBOL Fichier ASEX*INI Définition Exemple de programme init écrit en assembleur Cet exemple rend l’adresse de traitement Ce programme ne peut être écrit en COBOL Exemple de programme de traitement Clause COPY contenant les zones d’échange avec le moniteur CFT O$EX*XMP OEX*UST 15.

la commande est inconnue de CFT. · les commandes de diagnostic décrites dans ce chapitre. la commande est traitée sans erreur. · SGCM03E Command ignored.3.1. . Réponse de l’interface opérateur L’interface opérateur de CFT sous OS/390 fournit les réponses suivantes : · SGOP02I Command Complete jj/mm/aaaa.16. . · SGOP03E Command error. Elles doivent être utilisées à la demande du Support Client de CFT Version 2 et sur ses directives. permettant la recherche d’anomalies dans le fonctionnement de CFT Version 2. la commande se termine avec le code retour xx. Commandes de l’interface opérateur de CFT sous OS/390 16. 16.0 et suivantes de mettre en œuvre les commandes de diagnostics. · CFTT00W CFT request warning . CFT V2. 16. Commandes de l’interface opérateur L’interface opérateur de CFT sous OS/390 accepte deux types de commandes : · la plupart des commandes CFT Version 2 décrites dans le “Manuel de référence” de CFT. Présentation Ce chapitre permet à l’utilisateur de CFT Version 2.2.RC=xxxxxxxx.3 16-1 . le moniteur CFT n’est pas prêt à traiter cette commande. Le format et l’utilisation de ces commandes sont expliqués ci-après. hh:mm:ss.Unknown oper request . Commandes de diagnostic Les commandes de diagnostics sont destinées à la recherche des anomalies de fonctionnement de CFT Version 2. 16.1.2.3.

3 . LRECL=132. 16-2 CFT V2.Commandes de l’interface opérateur de CFT sous OS/390 16. Format et utilisation des commandes de diagnostic 16. Il est possible de changer la valeur de trace utilisée par le champ PARM de chaque programme CFT Version 2. · CLOSE : ferme le fichier de trace.1. permettant de sélectionner les événements enregistrés.2. Commande SGTRACE La commande SGTRACE permet de gérer un fichier de traces externes. : trace des lectures/écritures des fichiers. : trace LONGUE des messages réseau (sinon. Ce fichier est de format FIXE BLOQUE. · OPEN : ouvre le fichier de trace. La trace est marquée logiquement active si l’ouverture est correcte. 128 : trace des appels de programmes. dans la MACRO SGINSTAL (A12OPTS). 512 : trace des appels aux exits de CFT. 16. : trace des communications entre tâches CFT Version 2. · Nnnnnn : valeur numérique de 0 a 511.3. 256 : trace des actions de l’interface écran. : trace des appels aux fonctions C.1. Utilisation du fichier SGTRACE Le fichier SGTRACE est automatiquement ouvert lors de l’initialisation de CFT Version 2. Les valeurs possibles sont : 1 2 4 8 16 32 64 : trace des messages réseau.3. La commande SGTRACE permet de modifier dynamiquement l’option par défaut définie dans SGINSTAL ou précisée en PARM. · OFF : inactive la trace.1.3. · la trace est logiquement active. La valeur de trace utilisée est celle qui a été définie lors de l’installation. : trace des manipulations de fichiers DASDM/CATALOG/SVC99. Les valeurs possibles de la commande SGTRACE sont les suivantes : · ON : active la trace. · le fichier est ouvert. trace des 32 premiers caractères).1. : trace des codes retour non 0 et d’autres erreurs. L’enregistrement des événements est effectif si les conditions suivantes sont remplies : · l’événement est sélectionné. quand la valeur correspondante est vraie.

3. 16.4.1. Cette commande n’a pas de paramètre.1. Utilisation du fichier SGSTAE Le fichier SGSTAE est automatiquement ouvert lors de l’initialisation de CFT Version 2.3. La taille du buffer de trace utilisé est celle qui a été définie lors de l’installation.3. 16. 16. ouvre le fichier de trace.5. CFT V2. Commande DEBUG La commande DEBUG permet de demander une édition formatée de trace interne de CFT Version 2. CFT OS/390 alloue dynamiquement le fichier en : SYSOUT = A. Ce fichier est de format FIXE BLOQUE.1. Ce fichier reçoit une édition mise en forme de la trace interne à chaque ABEND de CFT Version 2.3.1. CFT OS/390 alloue dynamiquement le fichier en : SYSOUT = A. · CLOSE : · Nnnnnn : La trace interne est automatiquement activée à l’initialisation de CFT Version 2. dans la MACRO SGINSTALL. En l’absence de carte DD SGTRACE. en K-octets.3 16-3 . LRECL=132. Commande ITRACE La commande ITRACE permet de gérer la trace interne de CFT Version 2 et le fichier associé SGSTAE. 16. valeur numérique de 4 à 4096 permettant de modifier la taille du buffer de trace interne.6. · OFF · OPEN : : marque la trace logiquement INACTIVE. Cette commande décrémente les compteurs MAXABEND et MAXDUMP définis dans SGINSTAL. sur le fichier SGSTAE. Cette commande n’a pas de paramètre. En l’absence de carte DD SGSTAE. Commande ABEND La commande ABEND provoque un ABEND 0C1 dans le module opérateur. sur le fichier SGSTAE. Elle provoque un DUMP de CFT Version 2 ainsi qu’une édition formatée de la trace interne de CFT Version 2.CFT/MVS Guide d'exploitation Exemple : // UTIL EXEC PGM = CFTUTIL.3. ferme le fichier de trace. // PARM = ‘SGTRACE nnn’ SGTRACE nnn doivent être les premier et deuxième paramètres du champ PARM. Les valeurs possibles de la commande ITRACE sont : · ON : marque la trace logiquement ACTIVE.

REF=1C1400CB. · CLOSE Resname : fermer une ressource SNA. Remarque : les commandes d’action sont exécutées SANS vérification préalable de l’état de la ressource ou de la session.8.1. · ? FILES : lister les fichiers ouverts. Elle se termine par le message : ‘SGOP02I: MVS CFTnnnn’. Les sessions sur cet ACB 16.3. 16.2.7. · OPEN Resname · KILL Référence : ouvrir une ressource SNA. Les options disponibles sont les suivantes : · ? TASK : lister les tâches du moniteur.3.TRAP= 0023C440 CLASSE L62=0006.4.3 .Commandes de l’interface opérateur de CFT sous OS/390 16.1. ACBNAME=A105CF30 CLOSED. Commandes ? La commande "?" permet de connaître l’état de certains composants du moniteur CFT/MVS. CLASSE SNA=0001. Acb et son état SESSION LU6=A105CF51. DTOD03I:TOD=14:46:11:009612 . Il est conseillé d’utiliser en priorité les commandes ‘VTAM’ VARY ACT/INACT. Acb Vtam et son état LU-62= 0023C2F0. CLASSE SNA=0003.1.9. 16-4 CFT V2. Réponse a la commande SNA LIST Le display est unique pour SNA et LU 6. · ? SCB : lister les files d’attente du moniteur et leur état. · ? ENQ : lister les ressources partagées et les conflits. 16. ACBNAME=A105CF50 OPEN. Il est parfois nécessaire de passer deux fois la commande KILL pour libérer une session SNA. Les options disponibles sont les suivantes : · LIST : lister les ressources et les sessions SNA. : fermer une session SNA en donnant sa référence.3. Commande ECHO La commande ECHO n’a pas d’effet.CID=0100002B SEN=00000008 REC=00000017 PREPRCV DATAFLU . Elle permet de vérifier que CFT Version 2 est opérationnel.ACBNAME=A105CF50. ACBNAME=A105CF31 OPEN. Commande SNA La commande SNA permet de lister et d’agir sur les ressources réseau SNA.

· ? ABSSL : lister l'état de la sous tâche CFTSSL.1.2. EPA. · ? MODULES : lister les modules résidents. A utiliser uniquement sur instruction du service client XFB. TOD de dernier DISPATCH DTSK03I:0022F000 "CFTTPRO " EPA=8765BF18 TCB=006F6388 OWN=CFTR223 . A utiliser uniquement sur instruction du service client XFB.3 16-5 . 16. 16 octets alignés à un double mot. Réponse des commandes de DISPLAY 16. Tache OS CFT V2. puis provoquer un ABEND-S0C6 dans cette soustache.1. · ? LU6 : Etat du réseau LU 6.CFT/MVS Guide d'exploitation · ? TCP : lister l'état de la sous tâche TCP/IP. Addr bloc de tache.4. puis provoquer un ABEND-S0C6 dans cette sous-tache. · ? ABNTF : lister l'état de la sous tâche XFB/SCOPE.1. · ? Thhhhhhhh : Affichage de la mémoire à l’adresse hexadécimale ‘hhhhhhhh’ de la région CFT. · ? EXITS : lister l'état des sous tâche(s) CFTEXIT. Nom de l’utilisateur. A utiliser uniquement sur instruction du service client XFB. · ? ABTCP : lister l'état de la sous tâche TCP/IP. · ? SSL : lister l'état de la sous tâche CFTSSL. · ? NTF : lister l'état de la sous tâche XFB/SCOPE. puis provoquer un ABEND-S0C6 dans cette soustache. · ? MEM : lister l’état de la mémoire dans le fichier SGTRACE.4. Type Privé/OS DTOD03I:TOD=16:11:50:155444. TASK DTSK01I:TASK SUMMARY (SGNUC=001EA000) : DTSK02I:002BFA20 " L62RCAK" EPA=07602480 OWN=CFTR223 PRIVATE. · ? APF : lister l'état APF ON/OFF et l'utilisateur par défaut.

Addr File. NAME=hpns_common_select . TCP NTF SSL EXITS DTCP01I:TCP/IP SUMMARY (NUC=00262520.C223. Nombre díoctets restant a ecrire/lire pour terminer un message.3. DTCP02I:SAVE=002A70C0. Nb de messages postés Temps d’attente en 1/100iemes DTOD03I:TOD=12:07:57:156629. Taches créatrice.5. module/date/revision 16.COMCICS Addr FCB. FILES DFIL01I:FILE SUMMARY : DFIL02I:0022EE90 "FIL00007" "SOP$CFT.REF. Liste des modules avec nom. Tod de derniere action. Blocs LE/370 DTOD03I:TOD=14:19:59:080285.2. TOD de dernier dispatch DTCP02I:SAVE=002A7018. DDNAME. DTCP02I:SAVE=002A71D8. TOD. NAME= selectex . TOD de mise en attente 16.6.17.1.4. WCS=00000000) .DATE=200010251227. Reference.P=5034.C223.DATE=199901281718. flags.de dernier acces.DATE=199901281718.Commandes de l’interface opérateur de CFT sous OS/390 16. Wr=247.Rd=34235. Addr bloc TCP.2. NAME= main .1.1.1. Ws=0. port .4. Ws=0. DTCP02I:SAVE=002A7448.P=1761.4. DSNAME " UPDATE Type d’acces TOD=14:09:55:978181 GU SGFVSDIR 300500 A220461. QNAME RNAME Type Scope DTOD03I:TOD=16:11:46:351245.4. NAME= EDCZMINV .6.Rs=0. NAME= ecoute .4.3 . DTCP02I:SAVE=002A7290. DTCP02I:SAVE=002A7340.DATE=200010251226. Pour chaque socket ouvert : Addr host. Wr=34235.2.Rd=247. Addr bloc. 16-6 CFT V2.DATE=199809231700. Nombre des octets Ècrits/lus. DSA=002A7018. TCA=0029BC30. ENQ DENQ01I:ENQ SUMMARY : DENQ02I:0725DEA0 "CFTPARM " "90. NAME= exasoc . SCB DSCB01I:SCB SUMMARY : DSCB02I:ADR=002BF520 RF=1BB20069 FL=110000E8 OW=001FEA20(CFTINTV ) PC=0 TM=8640001.Rs=0.REF. date et heure AAAAMMJJHHMM de compilation DTCP03I:Host=172.DATE=200010251226. TOD de ENQ Suivi de la liste des demandeurs en attente 16.SOP$CFT.17. DTCP03I:Host=172. opération. DTOD03I:TOD=14:20:15:607661. DTOD03I:TOD=14:20:15:606025.PARM " EXC SYSTEM .

1. Format : PATCH VIRT-ADDR OLD-DATA NEW-DATA Modifie dans la région de CFT 4 octets à l’adresse hexadécimale "VIRT-ADDR". Commande PATCH La commande PATCH permet de modifier la mémoire dans un espace adresse de CFT. Pour un sous-programme en assembleur. ID: wrttcp 0010251227470201 Pour un module C/IBM. Cette commande permet de modifier les données ou le code réentrant de CFT.5. ID: ANSADT(ANSAPI) 15NOV00-150299. Userid RACF. date de modification DMOD01I:EPA=077CD0A0. ID: IBM3OPE4 300500 A220237. La réponse est affichée uniquement dans le fichier SGTRACE.1. 16.3 16-7 .1.4.6. sous une forme identique à un dump MVS (Appel au même service MVS). Jobname. qui sont comparés en hexadécimal à "OLD-DATA" et remplacés par "NEW-DATA" si vrai.8. CFT V2. nom de fonction AAMMJJHHMMSSVVRR de compilation Un même module peut être chargé plusieurs fois ou compilé de différentes façons. 16.7. DMOD01I:EPA=001478A8. Nom. APF CFAU02I:JOB "CFTR223 " USERID "CFTR223 " IS APF-AUTH. Element="XIDPARM Si APF ON. Indication APF ON/OFF CARM01I:Automatic restart for CFTR223 (STC05479) started.4. Date JJMMAA et révision. MEM ==> Real space used by CFT 0116BEA0 freed on pages 0003A160 allocated below 002B6000 freed below 0000C7A0 La mise en forme se trouve dans le fichier SGTRACE. Nom de l’élément ARM utilisé si enregistré. Elle ne doit être utilisée que sur les instructions du support CFT.CFT/MVS Guide d'exploitation 16. MODULES DMOD01I:EPA=001972D0. Pour un module C/SAS fonction(source) date de compilation. 16.4.

· réponse : CFTXM20W:MAILBOX mbx HAS nnn/NO WAITING MESSAGE(S).Commandes de l’interface opérateur de CFT sous OS/390 16. DUMP Q=mbx/ALL : dump du contenu de la file d’attente ‘mbx’ ou de toutes. · réponse : CFTXM05W:TARGET DELETED.1. Commande QRYOPN La commande QRYOPN liste l’état de la file d’attente : · format : QRYOPN Q=mbx/ALL : liste l’état de la file d’attente ‘mbx’ ou de toutes les files d’attente.2. Commande DELETE La commande DELETE supprime une file d’attente : · format : - DELETE Q=mbx/ALL : supprime la file d’attente ‘mbx’ ou toutes. · réponse : CFTXM01W:DUMP MAILBOX ACCEPTED.6. et libère la place réservée dans le ‘DIV’.6. 16. 16.6. Commande DUMP La commande DUMP liste le contenu des zones mémoire par ‘SNAP’ sur le fichier SGTRACE : · format : DUMP H=mbx/ALL : dump du préfixe de la file d’attente ‘mbx’ ou de toutes. · réponse : CFTXM05W:TARGET DELETED.3 . Commande DELREQ La commande DELREQ supprime les messages en attente dans une file : · format : DELETE Q=mbx/ALL : supprime les messages de la file d’attente ‘mbx’ ou de toutes les files d’attente.6.3.6. 16.4. Commandes du serveur de communications CROSS-MEMORY 16. 16-8 CFT V2.

· réponse : 16. · réponse : CFTXM10W:MAILBOX CLOSED.3 16-9 . Commande SGTRACE La commande SGTRACE présente les caractéristiques suivantes : · format et options sont identiques au chapitre précédent. CFTXM09E:MAILBOX UNKNOW.6. CFTXM10W:MAILBOX OPENED.6.5. CFT V2.7.CFT/MVS Guide d'exploitation 16. Commande CLOSE La commande CLOSE ferme une file d’attente : · format : OPEN Q=mbx/ALL : ferme la file d’attente ‘mbx’ ou toutes les files d’attente.6. · réponse : CFTXM15W:TRACE OPTION SETTING. 16.6. Commande OPEN La commande OPEN ouvre une file d’attente : · format : OPEN Q=mbx : ouvre la file d’attente ‘mbx’.

en particulier RACF.3 17-1 . Utilisation de CFT/MVS avec le logiciel de sécurité RACF 17. Contrôle des opérations de manipulation des fichiers Par défaut. CFT V2. Présentation Ce chapitre fournit les données utiles à la mise en œuvre du logiciel RACF.17.2 et suivantes utilise l’interface de sécurité SAF. CFT/MVS effectue les opérations de manipulation des fichiers sous sa propre autorité. · le paramètre CFTPARM USERCTRL=YES est précisé.1. pour lui-même ou pour le compte des utilisateurs. · demander la soumission d’une procédure de fin de réception sous l’autorité du receveur du transfert. Activation du contrôle des autorisations RACF L’appel aux services SAF (RACF ou équivalent) est systématique.3. 17. 17. Toute tentative infructueuse se traduit par un code erreur ayant la valeur ‘91300038’ ou ‘80000913’. CFT/MVS vérifie systématiquement les droits d’accès aux fichiers. Il est donc compatible avec les logiciels de sécurité utilisant cette interface.2. permettant de contrôler les opérations de manipulation des fichiers. L’utilisation élaborée des fonctions RACF est possible quand les conditions suivantes sont satisfaites : · CFT Version 2 est un programme autorisé. · demander l’ouverture d’un fichier à recevoir sous l’autorité du receveur du transfert. CFT/MVS version 2. Il est possible d’activer un contrôle plus élaboré dans les cas suivants : · demander la soumission d’une procédure de fin d’émission sous l’autorité du demandeur du transfert. · l’option correspondante est active dans les options d’installation SGINSTAL. · demander l’ouverture d’un fichier à émettre sous l’autorité du demandeur du transfert.

L’utilisateur peut se connecter en donnant une valeur quelconque dans le champ PASSWORD.Utilisation de CFT/MVS avec le logiciel de sécurité RACF 17. l’interface ne peut vérifier les mots de passe : · il n’est pas autorisé. RACF et l’interface utilisateur JAVA L’interface JAVA se connecte au serveur CFTIUI. Il disposera alors des privilèges du JOB sur lequel il est connecté.2. l’interface ne peut vérifier les mots de passe : · il n’est pas autorisé. · SAF n’est pas disponible. 17.1. 17-2 CFT V2. L’utilisateur peut se connecter en donnant une valeur quelconque dans le champ PASSWORD. RACF et l’interface Internet RACF est requis dans le cas où l’interface Internet serait utilisée afin de vérifier les PASSWORD. et s’identifie USERID/PASSWORD. Dans 2 cas. Il disposera alors des privilèges du JOB sur lequel il est connecté. Dans 2 cas. Dans deux cas.3 .4. 17. · SAF n’est pas disponible. l’interface ne peut vérifier les mots de passe : · il n’est pas autorisé.4. RACF et les interfaces écran CFT/MVS RACF est requis dans le cas où les interfaces écran seraient appelées sous VTAM afin de vérifier les PASSWORD.4. L’utilisateur peut se connecter en donnant une valeur quelconque dans le champ PASSWORD. y compris depuis OPEN/MVS. · SAF n’est pas disponible. Il disposera alors des privilèges du JOB sur lequel il est connecté.

La taille mémoire adressée en 31 bits est utilisée de la manière suivante : · environ 16000 K sont utilisés par les programmes et les zones mémoire.18. 18. Performances du moniteur de transfert CFT/MVS 18.2. · le module XFB/SCOPE nécessite 2000 K supplémentaires [XFB/CFT 2. · chaque transfert en réseau TCP/IP utilise 2 buffers de 64 K. message ‘CFTA02E’. · chaque tâche de transfert demande 8K supplémentaires. · chaque tâche de transfert demande 500 K supplémentaires.1. Par le moniteur des interfaces interactives sous VTAM La mémoire adressée en 24 bits est utilisée de la manière suivante : · environ 4000 K sont utilisés par les programmes et les zones mémoire. CFT V2. L’utilisation de valeurs élevées associées à un grand nombre de transferts simultanés peut se traduire par des ABENDS878 de CFT/MVS. Par le moniteur de transfert de fichiers La mémoire adressée en 24 bits est utilisée de la manière suivante : · environ 14000 K sont utilisés par les programmes et les zones mémoire.1.3.1] nécessite d’augmenter la taille de la région d’exécution. CFT/MVS diffère la création de transferts supplémentaires quand : · il ne dispose pas de 64K de mémoire en 24 bits. · ou il ne dispose pas de 1 megaoctet de mémoire en 31 bits. · chaque utilisateur connecté demande 8 K supplémentaires. · l’implémentation de «Sentinel for XFB» [XFB/CFT 2. Le moniteur CFT/MVS diffère les nouveaux transferts quand il ne dispose plus de 64K libres en 24bits. · le module CFTSSL nécessite 8000 K supplémentaires. en fonction des options du fichier de configuration ainsi que du nombre de messages. La taille mémoire adressée en 31 bits est utilisée de la manière suivante : · chaque utilisateur connecté demande 500 K supplémentaires.1. et de 1024K en 31 bits.0]. message ‘CFTA01E’.1. · chaque fichier BSAM ouvert utilise 2 buffers de taille BLKSIZE. Utilisation de la mémoire 18. · chaque transfert en réception utilise (CFTPROT PACING*CHKW) buffers de réception.3 18-1 .3.

Libération de l’espace disque inutilisé dans les fichiers reçus Sous OS/390.2. Utilisation d’un hyperspace MVS/ESA Sous OS/390. · par contre. 18. valeur du paramètre de CFTCOM. Le moniteur CFT est multitâches. FNAME=dsn2). et un TCLOSE est émis sur le fichier en écriture. Une valeur de RUSIZE élevée réduit significativement la charge CPU : par exemple de 30% en passant de 4 K à 16 K. le moniteur CFT ne relit pas les enregistrements. le moniteur CFT libère l’espace disque inutilisé sur les fichiers reçus si les conditions suivantes sont satisfaites : · le moniteur CFT est un programme autorisé. 18.1. · le moniteur CFT renomme le fichier reçu à la fin du transfert (CFTRECV WFNAME=dsn1. Utilisation de l’unité centrale La fonction de compression/décompression des données est consommatrice de temps CPU. · chaque enregistrement catalogue est écrit tous les “UPDAT” points de synchronisation. Il peut utiliser plusieurs processeurs simultanément. le moniteur CFT conserve une copie du CATALOGUE CFT dans un “hyperspace” de MVS : · dans ce cas.3 . le moniteur CFT utilise alors ‘CFTCAT RECNB’ pages en mémoire d’arrière plan ou en mémoire auxiliaire de MVS. · le fichier est sur un seul volume.Performances du moniteur de transfert CFT/MVS 18.2. · la gestion des entrées/sorties sur les fichiers HFS est effectuée sous le contrôle de l’espace adresse OMVS. L’activation d’une option de SGTRACE est grande consommatrice de temps CPU. CFT/MVS accepte des valeurs de CFTPROT xRUSIZE inférieures ou égales à 65000 octets.2. valeur du paramètre CFTCAT. 18. L’utilisation du chiffrement se traduit par une multiplication de la consommation CPU pouvant atteindre un facteur 4. · le premier enregistrement de chaque fichier CFTCOM est lu tous les WSCAN secondes.3. selon les algorithmes utilisés.2. Utilisation des entrées/sorties disque Des entrées/sorties disques sont faites dans les cas suivants : · à chaque bloc BSAM lu ou écrit. 18-2 CFT V2. · un bloc BSAM est écrit à chaque point de synchronisation.

Remarque : en réseau APPN. 18.5. Moniteur CFT en SYSPLEX et réseau TCP/IP A partir de OS/390 V2R7.5. SG24-5235.2.Scope.5. Ceci est vrai également pour l’interface utilisateur TSO ou VTAM. peuvent s’exécuter sur d’autres machines.2. Utilisation de la compression DF/SMS CFT/MVS est compatible avec la compression des fichiers gérée par DF/SMS. il libère ensuite l’espace inutilisé en fin de transfert. Si possible. · TCP/IP in a SYSPLEX.1. 18. CFT est compatible avec cette facilité. Le dispositif VIPA offre également un service de reconfiguration dynamique du réseau. CFT V2. interrogeant le catalogue de CFT ou mettant à jour les bases VFM. l’interface utilisateur Internet. CFT/MVS demande l’espace nécessaire à l’écriture du fichier non compressé. Utilitaires et applications de CFT en SYSPLEX Les utilitaires de CFT et le moniteur peuvent partager tous les fichiers en lecture. dans le serveur de noms DNS. CFT/MVS recalcule la taille du fichier non compressé à partir des informations de DF/SMS. il existe une facilité permettant d’enregistrer une application telle que CFT. SC31-8513. Les applications déposant des demandes de transfert par le fichier de commandes. Moniteur CFT en SYSPLEX et réseaux SNA Le moniteur CFT en SYSPLEX ne peut s’exécuter que sur la machine contenant les définitions des ressources réseau utilisées SNA et LU 6.5. il est possible de passer des commandes VARY INACT/ACT pour l’ensemble des définitions réseau de CFT.3 18-3 .4. par appel à un service de WORKLOAD MANAGER. En lecture. Des informations sur ce service se trouvent dans les brochures IBM suivantes : · OS/390 eNetwork Communications Server.3. Utilisation de CFT/MVS en environnement SYSPLEX CFT/MVS est conçu pour une utilisation en environnement SYSPLEX. En création. l’agent d’administration XFB. 18. Les fichiers de commandes CFTCOM et les bases de données VFM sont partagés en lecture/écriture. 18.CFT/MVS Guide d'exploitation 18.

: fichiers des messages du module CFTTSSL. : fichiers des erreurs du module CFTTSSL. Le nom de l’élément est modifiable de la manière suivante : 1. : Xparm ou parm est le 3ème paramètre facultatif reçu. · CFTIUI · CFTINTV : Xnom ou nom est un paramètre. Fournir 1 enregistrement unique dont les 16 premiers octets seront utilisés comme substitution à « Xidparm ».7. : fichiers des erreurs du module XFB/SCOPE. : fichiers des messages du module CFTPKI. Il s’agit de : · CEEDUMP · TCPOUT · TCPPRINT · SSLOUT · SSLPPRINT · NTFOUT · NTFPPRINT · PKUOUT : fichier de DUMP formaté par LE/370. 2. et dont les 16 premiers octets du premier enregistrement seront utilisés comme nom d’élément ARM.Performances du moniteur de transfert CFT/MVS 18. Utilisation des services Automatic Restart Manager Les programmes autorisés de CFT/MVS s’abonnent au service Automatic Restart Manager de OS/390. En option. Ces programmes seront donc automatiquement relancés en fonctions des règles définies dans le composant ARM. Le RESTART est différé pendant une minute pour tenir compte de la rémanence des sessions réseau TCP/IP. : fichiers des erreurs du module CFTTCP.3 . : fichiers des messages du module XFB/SCOPE. · CFTXMEM : Xcftpcmbx ou cftpcmbx est le nom du service MAILBOX. 18. Fichiers de diagnostics de LE/370 Certains modules de CFT/MVS utilisent des fichiers de diagnostics gérés par LE/370.6. Ajouter une carte DD dont le DDNAME sera ‘CFTARMID’. le nom d’élément peut être spécifié par l’utilisateur en ajoutant à la procédure un fichier dont le DDNAME est ‘CFTARMID’. : fichiers des messages du module CFTTCP. 18-4 CFT V2. Les noms d’éléments utilisés sont de la forme : · CFTMAIN : Xidparm ou idparm est le nom du parm passé à CFT.

GATE LLC4=4.2. ). GATE * * * * 18.MCH : Exemple de paramétrage du NCP pour X25-GATE : X25. L’utilisation simultanée de “PCNE” et de “GATE” est possible sur une ligne X25.8.MCH ADDRESS= LUNAME=Luname.1. Nom de la LU MULTIVOIE pour GATE LLCLIST=( . au niveau X25. Paramétrage des réseaux X25 18. Utilisation de la sous-adresse dans le numéro d’appel X25 La sous-adresse est utilisable si NPSI est paramétré avec : SUBADDR = YES Dans ce cas.8.2. CFT V2. Un réseau X25 géré en mode “PCNE” est décrit dans CFT/MVS par les commandes : CFTNET TYPE = SNA et CFTSNA Une seconde forme de paramétrage du noeud commuté VTAM est alors utilisée.3 18-5 . Paramètres du NCP pour utiliser “GATE” Les paramètres suivants sont requis dans le NCP. Il est alors nécessaire de se reporter à la documentation IBM X25-NPSI qui présente les différentes combinaisons possibles de paramètres NCP.CFT/MVS Guide d'exploitation 18.8. le caractère de DROITE de la sous-adresse est le service LLCn de NPSI : et n = 0 -> PCNE n = 4 -> GATE 18.8.2.2. · l’APPLID SNA est forcé par un LOGAPPL = de VTAM.LLC4.8. Compléments d’information à propos des réseaux X25 Un réseau X25 géré en “GATE” est décrit dans CFT/MVS par les commandes : CFTNET TYPE = X25 et CFTX25 Une première forme de paramétrage du noeud commuté VTAM est alors utilisée. Réception d’un appel entrant en PCNE Il existe deux possibilités : · le premier message est associé à un APPLID SNA par une INTERPRET TABLE de VTAM.1. 18.

Performances du moniteur de transfert CFT/MVS 18.2. 18-6 CFT V2.0 et modification A230017.3 . 18. dans les paragraphes suivants. Fichiers de format variable SPANNED Les fichiers de format variable spanned sont transférés en mode image de blocs physiques. sont assurés uniquement entre 2 moniteurs CFT/MVS intégrant ce support (noyau 2.3.1. Fichiers de format fixe standard Les fichiers de format fixe standard sont transférés comme des fichiers de format fixe. Utilisation des USER DATA Il s’agit de tous les caractères alphanumériques du SAP : · réception d’un appel entrant en GATE : si NPSI contient SUBADDR = YES. Le format fixe standard et le respect éventuel des codes saut ASA ou MACHINE.10.9. Ce mode de transfert est sujet à des restrictions. 18. sinon. Fichiers de format fixe standard et variable SPANNED Les fichiers de format fixe standard et variable spanned. sont transférables en respectant leurs caractéristiques spécifiques.3.3. Les utilitaires IEBCOPY et ADRDSSU (nouveau) sont supportés. après installation d’une mise à niveau de compatibilité : A230018.3. alors DIALNO doit se terminer par 4 et la valeur du SAP est comparée (y compris le 4).0 et modification A230017).9. Il peuvent donc être échangés entre tous les moniteurs XFB. exclusivement entre 2 moniteurs CFT/MVS disposant de ce support : noyau 2. le caractère de GAUCHE des USER DATA est le service LLCn de NPSI (exemple : ‘C4’ -> GATE) et la valeur du SAP est comparée (y compris le premier caractère ayant servi à déterminer le service LLC). 18.9.8. Les fichiers résultat de l’utilitaire IEBCOPY générés et transférés par CFT/MVS.0 et suivantes trouvera. 18. Appel aux utilitaires Z/OS depuis CFT/MVS La fonction d’appel aux utilitaires Z/OS permet le transfert de fichiers non directement lisibles par CFT/MVS. L’utilisateur de CFT Version 2. restent interchangeables entre toutes les versions des moniteurs CFT/MVS.2. en format fixe. les spécificités de ce mode opératoire. Les moniteurs CFT/MVS de niveau antérieur reçoivent des fichiers fixes standards.

puis transféré par CFT/MVS. associé à un ou plusieurs caractères ‘_’ a la fin de FNAME. La transformation se fait au moment de la sélection du fichier. · MACTION=REPLACE commande le remplacement des membres ou des fichiers. la session réseau reste ouverte et l’émetteur reçoit une indication de bonne fin ou d’échec. Appel à IEBCOPY L’appel a IEBCOPY permet le transfert de la totalité ou d’une sélection de membres d’un fichier PDS. Ce paramètre est nécessaire si la valeur de FNAME se traduit par une sélection de fichiers ou de membres.10. 18. avant l’ouverture de la session réseau. CFT V2. Codage des commandes CFTRECV ou RECV Les paramètres suivants sont nécessaires : · WFNAME indique le nom du fichier intermédiaire qui sera reçu par CFT/MVS. · FACTION n’est pas supporté (ignoré). L’utilisation est obligatoire dans le cas de LOAD MODULES. · FTYPE=’1’ commande le choix de l’utilitaire ADRDSSU.10.10. · le transfert est possible uniquement entre 2 CFT/MVS.1.3. Les règles suivantes sont à respecter : · le moniteur CFT/MVS doit être un programme autorisé (APF). Codage des commandes CFTSEND ou SEND Les paramètres suivants sont nécessaires : · le caractère # est nécessaire en tête de FNAME (Code hexadécimal 7B).4. 18.10. puis relu par l’utilitaire.3 18-7 . Règles communes d’appel aux utilitaires Les utilitaires sont appelés pour : · transformer les données à émettre en un fichier séquentiel intermédiaire. · FACTION=DELETE n’est pas supporté (ignoré). · transformer le fichier reçu dans un format identique au(x) fichier(s) émis. 18.CFT/MVS Guide d'exploitation 18. Cette transformation se fait dès la réception de la fin du transfert. une commutation par un site intermédiaire CFT quelconque est permise. · WFNAME indique le nom du fichier intermédiaire qui sera écrit par l’utilitaire.2. · NSPACE indique la taille du fichier intermédiaire.

Performances du moniteur de transfert CFT/MVS

Exemples : · émission d’une bibliothèque complète : SEND .. FNAME=#MY.LOAD.LIBRARY, WFNAME=TEMP.FILE.&PART.&IDT

Et le CFTRECV : CFTRECV FNAME=A.LOAD.LIBRARY, WFNAME=TEMP.FILE.&PART.&IDT, MACTION = REPLACE · émission partielle d’une bibliothèque : SEND .. FNAME=#MY.LOAD.LIBRARY(TEST*)

Le PDS reçu sera crée s’il n’existe pas avec les caractéristiques suivantes : · SPACE identique au fichier initial, · nombre de blocs de DIRECTORY = ‘BLKPDS’, 150 par défaut. Restrictions : · le transfert de/vers des fichiers PDSE n’est pas supporté, · les utilitaires « compatibles IEBCOPY » ne sont pas supportés.

18.10.5. Appel à ADRDSSU
ADRDSSU permet le transfert de 1 ou plusieurs fichiers. Le transfert d’un ensemble de fichiers est permis avec le caractère joker ‘ _’. Il est recommandé d’utiliser cet utilitaire pour tous les fichiers autres que les fichiers séquentiels : · VSAM, · PDSE (en réception), · HFS. Un sous-ensemble des paramètres de ADRDSSU est utilisé. Il est noté en exemple.

18.10.5.1. Codage du FNAME du CFTSEND ou SEND
Le format général du CFTSEND sera : CFTSEND Avec : · VOLSER : paramètre facultatif pouvant contenir un nom de volume, · DSNGEN : paramètre facultatif : si celui-ci est présent, il doit se terminer par ‘ _’ , si DSNGEN est omis, alors VOLSER est obligatoire et la totalité des fichiers du volume ‘VOLSER’ seront transférés (Sauf SYS1.VVDS et VTOC INDEX), FTYPE=’1’, WFNAME=TEMP.FILE.&PART.&IDT, FNAME = ‘#VOLSERt%%DSNGEN_

18-8

CFT V2.3

CFT/MVS Guide d'exploitation

-

DSNGEN est un nom de fichier terminé par ‘_’ ; seul ce fichier (catalogué ou non) sera transféré, DSNGEN contient plusieurs ‘ _’ ; dans ce cas, il s’agit d’un modèle qui sera interprété selon les règles suivantes :
Tableau 17. Règles d’interprétation du DSNGEN Modèle DSNGEN_ DSNGEN__ DSNGEN._ DSNGEN_._ DSNGEN_.__ Interprétation DSN DSN* DSN.* DSN*.* DSN*.**

Exemples Emission de 1 fichier : SEND ..FTYPE=’1’, FNAME=#A.VSAM.FILE_ La commande ADRDSSU générée aura le format : DUMP DATASET ( INCLUDE ( A.VSAM.FILE ) COMPRESS ALLDATA(*) TOLERATE(ENQFAILURE) SPHERE Emission de n fichiers : SEND ..FTYPE=’1’, FNAME=#CFTV2.NEW.VERSION.__ , NSPACE=150000 Emission de n fichiers de 1 volume : SEND ..FTYPE=’1’, FNAME=#VOLSER%%CFTV2.NEW.__, NSPACE=1000000 La commande ADRDSSU utilisera également les paramètres : EXCLUDE ( SYS1.VVDS.V* , SYS1.VTOCIX.* ) LOGINDYNAM ( VOLSER) SELECTMULTI ( ANY ) Remarques : · la totalité de l’espace alloué est copié (paramètre ALLDATA), · les CLUSTERS VSAM sont copiés avec les index alternés (paramètre SPHERE), · les fichiers multivolumes sont copiés en totalité (paramètre SELECTMULTI). Restrictions : · ADRDSSU ne prends pas en compte les fichiers migrés HSM, · les fichiers PAGE DATASET et les catalogues VSAM ne sont pas supportés.

CFT V2.3

18-9

Performances du moniteur de transfert CFT/MVS

18.10.5.2. Codage du CFTRECV ou RECV
Le format général sera : CFTRECV Avec : · VOLSER : paramètre facultatif pouvant contenir le nom du volume recevant les fichiers, FNAME = ‘#VOLSERt%%QUALIF1’ WFNAME=TEMP.FILE.&PART.&IDT

· QUALIF1 : paramètre facultatif permettant de changer le premier QUALIFIER du fichier. Exemples Réception de fichiers sous leur nom initial : CFTRECV FNAME= ‘%%’ La commande ADRDSSU générée aura le format : RESTAURE DATASET ( INCLUDE ( ** ) CATALOG SPHERE Réception de fichiers sur 1 VOLUME, sous leur nom initial : CFTRECV FNAME=’VOLSER%%’ La commande ADRDSSU utilisera également le paramètre : OUTDYNAM ( VOLSER ) Remplacement des fichiers reçus : CFTRECV MACTION = REPLACE, FNAME=’%%’ La commande ADRDSSU utilisera également le paramètre : REPLACE RENAME des fichiers reçus, changement du premier qualifier : CFTRECV FNAME=’%%NEWNAME’ La commande ADRDSSU utilisera également le paramètre : RENAMEUNC ( NEWNAME ) La combinaison RENAME+REPLACE peut provoquer une erreur ADRDSSU si le(s) fichier(s) résultat existait déjà. Remarques : · les fichiers sont recréés à l’identique du fichier initial, · CFT/MVS force le RECALL HSM des fichiers migrés à restaurer.

18-10

CFT V2.3

un message affiche : · soit le code ABEND de l’utilitaire. un fichier de compte rendu est crée. L’option de mise au point SGTRACE 12 permet d’obtenir une trace détaillée dans le fichier SGTRACE.DUMP.ADR. son nom est stocké dans le catalogue CFT. L’utilisation de la mémoire est la suivante : Tableau 18.7.T164138. Ce fichier temporaire MVS n’est pas catalogué.10.10. 18.3 18-11 .R0200169 Ce fichier est automatiquement supprimé par CFT à la suppression du poste catalogue. 18. Performances des utilitaires CFT/MVS appelle un seul utilitaire externe à la fois.CFT. Performances des utilitaires : utilisation de la mémoire Utilitaire IEBCOPY ADRDSSU Mémoire 24 bits 1024K 2048K Mémoire 31 bits 0 8192K Le paramètre CFTPROT RTO=secondes doit indiquer une valeur en ‘secondes’ suffisante pour permettre le déroulement complet de l’utilitaire coté récepteur. rubrique SELFNAME. ressource STGADMIN. ADRDSSU et RACF : le paramètre TOLERATE (ENQFAILURE) nécessite l’accès « READ » à la classe FACILITY.ENQF côté émetteur.8.TOLERATE. CFT/MVS affiche 2 messages CFTF30W dont le texte sera : · le code retour de l’utilitaire. · un texte complémentaire. Il contient pour chaque membre un enregistrement « DSNAME(MEMBER) ». Messages d’erreurs Dans le cas ou une erreur se produit. De plus.RA000.CFT/MVS Guide d'exploitation 18. CFT V2. Par exemple : VOLSER%%SYS03132. · soit le premier message d’erreur de l’utilitaire. dans le message : CDSS04E:Failed to Restore=DSNAME Se reporter à la documentation IBM de référence pour l’explication des paramètres et des messages IEBCOPY et ADRDSSU. Dans le cas de IEBCOPY.10.6. La liste de tous les fichiers non restaurés par ADRDSSU est affichée dans la SYSLOG MVS. la plupart des messages d’erreur sont envoyés sur la SYSLOG MVS. Messages complémentaires Si le traitement par l’utilitaire externe est correct.

Code environnement Code S=0 S=4 S=7 S=9 S=C S=F Définition Erreur rendue par MVS/DFP Erreur de lecture/écriture Abend de lecture/écriture Erreur retournée par DYNALLOC Erreur de lecture/écriture VSAM Erreur de paramètres de traitement du fichier · F : le code fonction F indique le traitement demandé sur le fichier. Code fonction F Code Définition F=0 Création de fichier F=1 Suppression de fichier F=2 Interrogation des caractéristiques du fichier F=3 Rename d’un fichier F=4 Alloue un fichier par DSNAME F=5 Désalloue le fichier F=6 Alloue par DDNAME F=7 Submit d’une procédure CFT vers INTERNAL READER D’autres valeurs sont ensuite détaillées CFT V2. Les valeurs du code fonction F sont : Tableau 20. Présentation Les codes erreurs fichiers apparaissent sous la même forme : · dans les messages CFT. avec : · S : le code environnement.19. Tableau 19. 19. Codes erreurs fichiers CFT/MVS 19.1. · dans le champ DIAGP du catalogue CFT.2.3 19-1 . Format du champ DIAGP Le format général des codes erreur fichier est le suivant : SFRRNNNN.

3 .2. 00AD392E correspond au message ADR392E “ dsn exits on volser with newname “. NNNN est le code retour de MVS ou OPEN VSAM ou l’un des codes suivants : pour RR=DC.1.Codes erreurs fichiers CFT/MVS · RR : le code RR désigne la fonction MVS demandée : Tableau 21. Exemple : 00DC32O3 correspond au message IDC32O3I ITEM î DOES NOT ADHERE TO RESTRICTIONS. Table des codes NNNN pour S=0 Tableau 22.1.1. · 91300038 ou 80000913 : l’opération de lecture/écriture demandée par un utilisateur sur le fichier n’est pas permise par RACF. Table des codes NNNN pour S=0 Code 0005 0017 0019 001A 001B 001C 001E 0028 Définition Pas de carte DD Fichier multivolumes non supporté Différence de VOLUME avec le catalogue Erreur de DSNAME ou accès via un alias UCB non trouvé ou généré en DRM Fichier non trouvé dans VTOC Fichiers concaténés non supportés Fichier non trouvé au catalogue 19-2 CFT V2. 19. : le volume ‘x’ parmi ‘y’ ne permet pas la création du fichier multivolumes.2. Table des codes erreur fichier NNNN Codes particuliers : · 00F000B37 · 0x0y00E37 : pas de place dans un File-System HFS. NNNN est le numéro du message IDCnnnn de IDCAMS ou ADRnnnE de ADRDSSU. message IDC 3nnn en retour D’autres valeurs sont ensuite détaillées · NNNN : le code information complétant le code retour. Code RR Code Définition RR = F0 Appel à CAMLST LOCATE RR = F1 Appel à CAMLST SCRATCH RR = F2 Appel à CAMLST RENAME RR = F3 Appel à CAMLST OBTAIN / SHOWCB si VSAM RR = F4 Appel à la fonction RACROUTE RR = F5 Appel à la fonction SFMWTM RR = F6 Appel dynamique à IDCAMS RR = DC Appel dynamique à IDCAMS. 19.

NNNN prend les valeurs indiquées dans le tableau suivant. GDG(+1) est obligatoire RENAME. manque DDNAME OPEN. LRECL/BLKSIZE incorrect OPEN. volume non monté SCRATCH. Table des codes NNNN pour S=4 Code 00D4 00D7 00E4 00E7 00EC Définition OPEN.3 19-3 . membre de PDS Fichier non supprimé/renommé. 19. sur bande Création d’un fichier avec un nom logique (DDNAME) RENAME. pas de délimiteur de paramètre OPEN. erreur CAMLST SCRATCH SCRATCH. membre de fichier PDS Exemples : ‘04F003E0’ : allocation par DSNAME.2. n’existe pas Fichier non créé. erreur de CAMLST RENAME RENAME. existe déjà Fichier non supprimé/renommé. erreur CAMLST UNCAT hors SMS RENAME. ENQ OLD impossible Fichier partagé non disponible.2. DDNAME incorrect OPEN. plus de mémoire pour les buffers CFT V2. fichier temporaire ne peut être GDG(+1) RENAME. Table des codes NNNN pour S=0 (suite) Code 0030 0040 0048 005O 03DE 03DF 03E0 03E1 03E2 03E3 03E4 03E5 03E6 03E7 0051 0052 0053 0054 0055 0056 0057 0058 0059 005A 005F Définition Fichier non trouvé au catalogue DSNAME manquant Racine de fichier en GDG sans numéro de version DSNAME non conforme aux règles MVS Fichier non supprimé/renommé. ‘04F00028’ : allocation par DSNAME. fichier temporaire ne peut être GDG RENAME. Tableau 23. fichier non trouvé SCRATCH.1. le fichier est déjà alloué à un autre transfert par CFT. alloué par une autre tâche Allocation d’un fichier PDS sans nom de membre Allocation d’un GDG sans BLDG Allocation d’un GDG en version +1 Fichier non supprimé/renommé. erreur de CAMLST CATALOG RENAME. fichier en double sur 1 volume SCRATCH. Table des codes NNNN pour S=4 (erreur de lecture/écriture) F et RR sont sans signification. fichier non trouvé au catalogue.CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 22.

3 . Ces messages apparaissent uniquement à la console MVS. NNNN contient le code ABEND intercepté par CFT. · message CFT ‘SYNA01E:’ accompagné du texte du message ‘SYNADAF’ de MVS. Exemples : 0B37.2.4. NNNN est le FDBK VSAM. Ce message apparaît uniquement à la console MVS.5. Exemple : ‘C004001C’ : plus de place dans le fichier. RR est le RETURN-CODE VSAM. 19. L’explication des codes RTNCD/FDBK de VSAM est indiquée dans la documentation VSAM.1.2. Table des codes NNNN pour S=F (erreur de paramètres fichiers) RR et NNNN sont sans signification.1. 19. Table des codes NNNN pour S=4 (suite) Code 00F0 00F4 00F8 00FC 00FD 0FFF Définition OPEN.3. il manque des paramètres Référence FCB incorrecte Code fonction SGF erroné Code fonction non autorisé OPEN. CFT/MVS n’a pas le droit de lire/écrire.2. Table des codes NNNN pour S=8 (ABEND durant une lecture/écriture) F et RR sont sans signification. · message MVS IEA000 ou IECxxx. 0013. Tableau 24. 19. code retour non 0 BSAM.1. erreur lecture/écriture/POINT Cette erreur est accompagnée de messages CFT et/ou MVS selon le cas : · message CFT ‘POINT ERROR’ dans le cas de repositionnement sur un fichier qui ne le supporte pas. Exemple : ‘80000913’ : AbendS913 à l’ouverture du fichier. Table des codes NNNN pour S=C (erreur de lecture/écriture VSAM) F n’a pas de signification.Codes erreurs fichiers CFT/MVS Tableau 23. Table des codes NNNN pour S=F Code F=4 F=8 F=C Définition Fonction non permise Fonction inconnue Référence fichier incorrecte 19-4 CFT V2.

· SGTRACE 8 : trace des actions de lecture/écriture des fichiers. Il peut prendre les valeurs 04.8. SIDM. · SGTRACE 128 : trace des appels et des retours de modules. 08. à l’aide de l’outil SGTRACE : · SGTRACE 4 : trace des actions d’allocation/libération des fichiers.6. Les messages d’erreur « IKJnnnnnI ».CFT/MVS Guide d'exploitation Ces codes sont à soumettre au Support Client CFT. 0C. 19. S =4. Diagnostics complémentaires pour les erreurs fichiers Les diagnostics supplémentaires suivants sont disponibles à la demande du support CFT. par exemple X’4379’ correspond au message IGD17273I. S =9 : SGF3SV99. · SGTRACE 2 : trace des erreurs. La valeur de F pour la fonction DYNALLOC est indiquée dans le tableau suivant : Tableau 25. SGF3VSAM. SIFM. 19. Cette valeur est à utiliser pour les codes S=0 et S=9. SGF3REN.2.C. Valeur de NNNN pour DYNALLOC : · NNNN est le REASON CODE de DYNALLOC. CFT V2. SGF3STAT. Codes erreur DYNALLOC S=9 Les erreurs DYNALLOC sont expliquées dans la brochure IBM “IBM SPL system macros & facilities”.C. Cette valeur est à utiliser pour les codes S=4. Exemple de code erreur DYNALLOC : erreur ‘9104970C’ : plus de place pour créer le fichier.3. Les modules concernés sont : - S =0 : SGF3ACC.F.1.8. Valeur de F pour la fonction DYNALLOC Code F=1 F=2 Définition Allocation Désallocation Valeur de RR pour DYNALLOC : · RR est le code retour de DYNALLOC. « IGDnnnnnI » (sous SMS) rendus par DYNALLOC sont affichés à la console MVS : · IKJ56893I DATA SET NOT ALLOCATED+ · IGD17273I ALLOCATION HAS FAILED FOR ALL VOLUMES SELECTED FOR DATA SET A noter : la valeur hexadécimale ‘nnnn’ convertie en décimal donne le numéro du message d’erreur SMS IGD.3 19-5 .F : SGF3C.

Les messages sont indiqués dans le tableau suivant. Définition Les messages ont le format suivant : · 4 lettres correspondant à l’interface système. 20. · 2 chiffres pour numéroter les messages. Messages des interfaces systèmes de CFT/MVS 20. · le caractère ‘:’ accolé permet de reconnaître les messages des interfaces système.2.3 20-1 . Ces messages apparaissent dans les cas suivants : · une erreur grave est détectée par une fonction système. Présentation Les interfaces système de CFT version 2.1. · ou la trace SGTRACE correspondante est active.3. Messages des interfaces système de CFT/MVS Message CFINnnI :texte CFVTnnL:texte SGEXnnL:texte SGABnnL:texte Définition Messages d’information de l’interface CFTINT sous VTAM Message d’information de l’interface réseau SNA apparaît uniquement avec ‘SGTRACE 1’ Message d’information du gestionnaire de tâches. · le texte du message. · 1 lettre de classification.0 et suivantes produisent des messages opérateur MVS affichés sur la console système. apparaît uniquement avec ‘SGTRACE 2’ Message consécutif à un ABEND de CFT/V2 Le texte de ces messages est également enregistré dans le fichier de diagnostics de CFT/V2 Message consécutif à une erreur réseau X25 Le texte est retourné par la MACRO SYNADAF à la suite d’une erreur d’entrée sortie CFXPnnL:texte SYNA01E:texte CFT V2. Tableau 26.20.

3 21-1 . dans le cas où il serait inférieur à la valeur ‘07F’.1. Par exemple. Vous trouverez une explication détaillée dans les "Spécifications techniques du réseau Transpac".3. 21. les valeurs de NN et PPP sont expliquées dans le guide "Codes. CFT/MVS n’est pas en mesure d’accéder à la ressource X25. Erreur réseau X25 : R SS DDD Ce code est une erreur réseau avec le code ‘REASON’ SS qui est normalisé et le code ‘SENSE’ qui dépend du réseau X25 ou de l’équipement appelé. Codes erreurs réseau 21. Exemple : R 03 0B1 : refus de connexion par NPSI. Les codes utilisés par IBM sont décrits dans la "documentation de référence X25-NPSI".1. 21. Le premier caractère L désigne une erreur locale. Réseau X25 21. il n’y a pas d’application en session avec la LU-MCH pour recevoir l’appel.1.1. Code REASON SS Le code ‘REASON’ est normalisé en X25.1.3. Présentation Les codes erreurs réseau X25 ont le format suivant : L/R NN PPP. R une erreur réseau.2. 21. la LU-MCH est INACTIVE pour VTAM.2.1. Les valeurs supérieures à ‘080’ sont utilisées à l’initiative des constructeurs d’équipements X25. Code SENSE DDD Le code diagnostic X25. Exemple : L 02 002 : manque de ressources locales. Erreur locale X25 : L NN PPP Cette erreur est la conséquence d’une erreur de paramétrage de CFT. diagnostics et messages" de CFT.3.1. CFT V2. il est également décrit dans les spécifications de TRANSPAC.1.21. 21.

· ‘YY’ : désigne le code erreur par module X25. Erreur réseau X25 sous forme NCS Ce code est une erreur détectée par l’interface réseau X25 de CFT. Tableau 27. · ‘X’ : prend les valeurs 0.1. Il a le format suivant : 00030XYY.1. Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface X25 Les diagnostics supplémentaires suivants sont disponibles à la demande du Support Technique CFT.3 . Erreurs de traitement du module X25 Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 07 08 09 0A 0B 0C 0D 0E 0F 10 11 12 13 14 15 16 Signification Manque de mémoire pour définir un CV Plus de place dans la table des contextes Manque de mémoire pour définir un MCH MCH déjà défini Un SAP est actif pour ce MCH à détruire Un SAP nul est demandé sur ce MCH Un CV est actif pour un MCH à fermer Demande de fermeture pour un MCH inconnu Un SAP identique est déjà défini pour ce MCH Un SAP est demandé pour un MCH non défini Manque de mémoire pour créer un SAP Suppression de SAP avec des CV actifs MCH CLEAR a échoué Demande de suppression de SAP inconnu MCH CLEAR a échoué CALL-RQ rejeté par MCH CALL-RQ rejeté.2 selon le module X25. pas de SAP pour cet appel CALL-IN rejeté.1.5. plus d’application pour ce SAP 21-2 CFT V2. Où : · ‘00030’ : désigne le réseau X25. 21.1.4.Codes erreurs réseau 21. tous les CV sont actifs CALL-RQ rejeté car le SAP est fermé CALL-RQ rejeté car le SAP est non trouvé CALL-CF rejeté par MCH CLEAR rejeté par MCH. Erreur de traitement du module X25 Les erreurs de traitement du module X25 sont présentées dans le tableau suivant. Remarque : toute demande à l’interface X25 implique une demande à l’interface SNA.5. 21. à l’aide de l’outil SGTRACE : · SGTRACE 1 : trace des actions réseau.1.

Erreurs de traitement du module X25 (suite) Valeur de YY 17 18 19 1A 1B 1C 1D 1E 1F 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 2A 2B 2C 2D 2E 2F 30 Signification CLEAR a échoué pour ce CV CLEAR-CF a échoué. plus de CV CALL-IN rejeté. le CV est logiquement actif USER DATA de LOGON VTAM incorrect Erreur de séquence LOGON/CLEAR pour ce CV MCH non prêt Erreur de séquence CLEAR/LOGON pour un CV MCH n’existe pas Le service CFT X25 est inactif Erreur ATTACH du service CFT X25 Le service X25 n’est pas attaché Le service X25 n’a pas d’entrée de contexte Le service X25 n’a pas de file d’attente Erreur à l’OPEN MCH Session CV n’est pas ouverte Aucun SAP défini DATA-RQ a échoué DATA-RQ a échoué (Données EXPRES) Idem Erreur sur le prêt à émettre Erreur sur le prêt à recevoir Données EXPRES déjà émises Pas de données EXPRES émises Action X25 inconnue 2 Prêt à recevoir. Erreur de traitement du module MCH Les erreurs de traitement du module MCH sont présentées dans le tableau suivant.2.CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 27.1. Tableau 28.3 21-3 . Erreurs de traitement du module MCH Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 07 08 09 0A Signification Erreur de création de la file d’attente Erreur de définition du MCH à SNA Erreur d’OPEN SNA du MCH MCH déjà en session SNA Erreur de CLOSE SNA du MCH Session MCH perdue Confirmation de session MCH perdue Session MCH déjà fermée OPEN session MCH OK OPEN session MCH OK pour un MCH inconnu (LOGAPPL déclaré à VTAM) CFT V2. reçus Erreur de paramètres dans la demande X25 21.5.

Erreurs de traitement du module MCH (suite) Valeur de YY 0B 0C 0E 0F 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 1A 1B 1C 1D 1E Signification Session MCH terminée pour un MCH déjà fermé Session MCH non fermée.Codes erreurs réseau Tableau 28. Erreurs de traitement des CV Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 07 08 09 0A 0B 0C 0D 0E Signification Erreur de LOGON session CV Erreur sur émission du CLEAR CV Erreur de CLOSE session CV Erreur d’ACCEPT session CV Session CV sans contexte Type de message inconnu Erreur de contexte session CV START session CV reçu à tort Erreur d’OPEN session CV Erreur de commande GATE reçue Des données reçues sur un CV non prêt START session reçu à tort Indication inconnue reçue pour un CV REJECT reçu à tort sur un CV 21-4 CFT V2.3.1.3 .5. Erreur de traitement des CV Les erreurs de traitement des CV sont présentées dans le tableau suivant. Tableau 29. tous les CV sont actifs File d’attente saturée ou autre erreur CALL-IN non confirmé pour une erreur SNA 21. erreur SNA Message invalide dans la file d’attente X25 Message invalide dans la file d’attente MCH Message SNA invalide dans la file MCH Message SNA invalide dans l’EXIT MCH Erreur de lecture file d’attente MCH Message invalide dans la file d’attente MCH CVID inactif reçu dans un CLEAR CVID inactif reçu dans un CALL-CF CVID inactif reçu dans un CLEAR-CF CVID inactif reçu dans un CALL-RQ MCH non prêt pour cette fonction MCH a reçu des données EXPRES MCH a reçu une session SNA pour un CV inactif MCH a reçu un CALL-IN et le SAP n’existe pas MCH a reçu un CALL-IN.

NET_CONNECT_IN : Erreur synchronisation NPSI.5. le gestionnaire d’abonnement X25 (MCH CTCP) reçoit un paquet de confirmation de libération de circuit virtuel sur la LU MCH. X25_REGISTER_IN_USE : Erreur de séquence interne. le gestionnaire d’abonnement X25 (MCH CTCP) reçoit un message de déconnexion alors qu’il contrôle des circuits actifs ou en session.5.4. X25_MCH_AREF_FAILURE : Une erreur s’est produite pendant l’acquisition de l’interface de gestion des appels entrants pour un SAP X25.3 21-5 .CFT/MVS Guide d'exploitation 21. NET_RELEASE_IN : Erreur synchronisation NPSI. Correspondance du champ REASON sur un réseau X25 La correspondance du champ REASON pour les transferts effectués sur un réseau X25 est la suivante. NET_RESSOURCE_UNDEFINE : Erreur synchronisation applicative. le gestionnaire d’abonnement X25 (MCH CTCP) reçoit un paquet de libération de circuit virtuel actif sur la LU MCH. UNAVAILABLE_CV : Plus de circuits virtuels de disponibles sur l’abonnement X25. X25_MCH_ALREADY_EXIST : La même LU est employée pour plusieurs abonnements X25 (commandes CFTNET). NET_CON_REJECT_IN : Erreur synchronisation NPSI. X25_MCH_MEMORY_FAILURE : Pas de mémoire disponible pour démarrer un abonnement X25 (LU MCH). 21. Resource unavailable : une des ressources sollicitées sur le réseau X25 n’est pas disponible (se reporter au champ DIAG pour plus d’informations ).1. l’interface de gestion des appels entrants pour ce SAP est encore active quand CFT est en phase d’arrêt définitive (commande SHUT). Tableau 30. NET_CON_ACCEPT_IN : Erreur synchronisation NPSI. Valeur de DIAG X25 DIAG 1 2 9 Signification UNAVAILABLE_MEMORY : Pas de mémoire disponible pour effectuer une opération sur le réseau X25.1. le gestionnaire d’abonnement X25 (CV CTCP) reçoit un paquet de confirmation d’appel sur la LU CV. Valeur de REASON X25 Reason 1 2 Signification Receive time out : le temps d’exécution de l’opération sur le réseau X25 est supérieur à la limite fixée par CFT (défaut = 2 minutes). le gestionnaire d’abonnement X25 (MCH CTCP) reçoit un paquet de confirmation de déconnexion sur la LU MCH. Correspondance du champ DIAG sur un réseau X25 La correspondance du champ DIAG pour les transferts effectués sur un réseau X25 est la suivante. X25_CV_MEMORY_FAILURE : Pas de mémoire disponible pour démarrer une ressource X25 sur un abonnement (LU CV). NET_RELEASE_CF_IN : Erreur synchronisation NPSI. Tableau 31. le gestionnaire d’abonnement X25 (CV CTCP) reçoit un paquet d’appel sur une LU CV. 10 11 12 13 14 30001 30002 30003 30004 30005 CFT V2.5.

X25_CONNECT_SAP_NOT_FOUND : Erreur logique de paramétrage. un circuit virtuel est encore actif quand CFT est en phase d’arrêt définitive (commande SHUT). (commande SHUT). X25_REGISTER_MEMORY_FAILURE : Pas de mémoire disponible pour enregistrer une interface d’appel pour un SAP particulier. un abonnement actif est défini avec plus de circuits virtuels (CV) que l’administration du réseau X25 en a octroyé (abonnement TRANSPAC. VTAMLST à vérifier). X25_CONNECT_IN_USE : Erreur de séquence interne. X25_RELEASE_RQ_FAILURE : Erreur réseau. X25_REGISTER_CLASS_NOT_FOUND : L’interface de gestion des appels entrants pour un SAP particulier ne peut pas être enregistrée.3 . X25_DEREGISTER_CLEAR_FAILURE : Erreur réseau. X25_CONNECT_CV_UNAVAILABLE : Erreur logique de paramétrage. NCP. la classe de réseau n’est pas définie. un gestionnaire d’appel n’est pas trouvé quand CFT tente de le supprimer (commande SHUT). un circuit virtuel actif ne peut pas être stoppé quand CFT tente de supprimer le gestionnaire d’appel (commande SHUT). un appel entrant est servi alors qu’aucun gestionnaire d’appel pour le SAP sollicité n’est démarré. (commande CFTPROT/CFTX25). X25_CONNEXION_IN_USE : Erreur de séquence interne. un abonnement actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer un paquet de confirmation d’appel (commande RECV). X25_CONNECT_REJECT_FAILURE : Erreur réseau. X25_CONNECT_ACCEPT_FAILURE : Erreur réseau. X25_DEREGISTER_SAP_NOT_FOUND : Erreur interne. X25_PROVIDER_NOT_FOUND : Erreur de séquence.Codes erreurs réseau Tableau 31. un abonnement actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer un paquet d’appel (commande SEND). les références de l’abonnement ne peuvent pas être trouvées par SNA pour communiquer un paquet de confirmation d’appel (par exemple : abonnement déconnecté ou inactivé entre temps). l’interface de gestion des appels pour le SAP par défaut est déjà enregistrée. X25_CONNECT_REQUEST_FAILURE : Erreur réseau. un circuit virtuel est encore actif quand CFT tente de supprimer le gestionnaire d’appel (commande SHUT). un abonnement initialisé n’est pas trouvé quand CFT est en phase d’arrêt définitive (commande SHUT). un circuit virtuel actif ne peut pas être stoppé par force quand CFT est en phase d’arrêt définitive (commande SHUT). X25_CLEAR_CV_FAILURE : Erreur de réseau. un circuit virtuel actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer un paquet de libération de circuit (toutes commandes). X25_RESSOURCE_NOT_FOUND : Erreur interne. Valeur de DIAG X25 (suite) DIAG 30006 30007 30008 30009 30010 Signification X25_REGISTER_FAILURE : Erreur de séquence interne. X25_REGISTER_ALREADY_EXIST : L’interface de gestion des appels pour ce SAP est déjà enregistrée. X25_CONNECT_SAP_UNAVAILABLE : Erreur logique de manipulation. 30011 30012 30013 30014 30015 30016 30017 30018 30019 30020 30021 30022 30023 21-6 CFT V2. une commande de transfert SEND est servie alors que le gestionnaire d’appel pour le SAP sollicité est en cours d’arrêt. un abonnement actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer un paquet de libération d’appel sortant (commande SEND).

30025 30026 30027 30028 30029 30030 30031 30032 30033 30034 30035 30036 30037 30038 30039 30040 30041 30042 CFT V2. NCP. l’administrateur de X25 ne peut pas lancer l’exécution d’un gestionnaire d’abonnement (MCH). (NCP. L’appel entrant est rejeté et le circuit virtuel sera ouvert par CFT à la prochaine tentative. le gestionnaire d’appel ne peut plus communiquer avec CFT (toutes commandes). CFT notifie le gestionnaire d’appel de rejeter un appel alors que la session avec le LU simulator de NPSI n’est pas prête. X25_CV_RELEASE_NT_FAILURE : Erreur réseau. X25_DATA_EXPRESS_RQ_FAILURE : Erreur réseau. la transmission d’un paquet de donnée express n’est pas réalisée avec succès. X25_MCHTASK_NOT_READY : Erreur de synchronisation réseau. X25_SEMAPHORE_ERROR : Erreur interne CFT. la transmission d’un paquet de donnée n’est pas réalisée avec succès. un abonnement est défini avec moins de circuits virtuels (CV) que l’administration du réseau X25 en a octroyé (abonnement TRANSPAC. Valeur de DIAG X25 (suite) DIAG 30024 Signification X25_RELEASE_RS_FAILURE : Erreur réseau. Au start_data_trafic. le gestionnaire de données et le gestionnaire de réseau SNA n’est pas réalisé avec succès. le circuit virtuel actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer le paquet de libération de circuit virtuel en attente (toutes commandes). X25_TASK_NOT_READY : Erreur interne synchronisation. X25_LOGON_FAILURE : Erreur logique de paramétrage VTAM.3 21-7 . le circuit virtuel actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer le paquet de libération d’appel en attente (toutes commandes). X25_REF_NOT_FOUND : Erreur interne CFT. X25_CONNECT_CV_OUT : Erreur logique de paramétrage. un circuit virtuel est établi en appel entrant alors que le gestionnaire d’appel n’est pas encore actif. X25_ATTACH_FAILURE : Erreur interne. les définitions de l’abonnement ne sont pas correctes.CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 31. X25_DATA_RQ_FAILURE : Erreur réseau. le gestionnaire d’abonnement (MCH) ne retrouve pas le gestionnaire d’appel correspondant au SAP qu’il reçoit. un appel est communiqué à un gestionnaire d’appel qui n’est pas encore actif ou absent (abended). VTAMLST à vérifier). X25_CVC_NOT_READY : Erreur interne CFT. le gestionnaire d’abonnement (MCH) détecte que le circuit virtuel n’est pas prêt. X25_REG_REF_NOT_FOUND : Erreur interne CFT. X25_DATA_EXPRESS_RS_FAILURE : Erreur réseau. CFT notifie le gestionnaire d’appel de fermer le circuit virtuel alors que la session avec le LU simulator de NPSI n’est pas prête. X25_MCH_ATTACH_FAILURE : Erreur interne. X25_TASK_UNDEFINED : Erreur interne et/ou de paramétrage. un circuit virtuel actif ne peut pas être contacté par SNA pour communiquer un paquet de confirmation de libération de circuit (toutes commandes). X25_RELEASE_NT_FAILURE : Erreur réseau. l’administrateur de X25 n’est pas actif (exemple : manque la définition de l’ACB GATE). VTAMLST à vérifier). X25_READY_TO_RECEIVE_FAILURE : Erreur synchronisation réseau. l’administrateur de X25 ne peut pas lancer l’exécution d’un gestionnaire d’appel. Au Start_Data_Trafic. les informations remontées par le SIMLOGON du LU simulator de NPSI ne sont pas correctes. un gestionnaire d’appel détecte que CFT ne correspond plus avec sa messagerie. X25_SERVICE_REQUEST_NOT_FOUND : Erreur interne. un gestionnaire d’appel est activé sans qu’il ait enregistré l’abonnement qu’il contrôle. le contrôle de flux entre CFT. la transmission de la réponse à un paquet de donnée express n’est pas réalisée avec succès.

le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) reçoit dans la procédure de remise en service automatique (automatic recovery) une indication de déconnexion de l’interface alors qu’elle est déjà désactivée. MCH_RELEASE_IN : Erreur réseau. la demande de contrôle de flux reçue n’est pas sollicitée pour circuit virtuel. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas établir la connexion avec la LU MCH. les paramètres de contrôle X25 échangés sur la messagerie interne ne sont pas corrects MCH_SEMAPHORE_FAILURE : Erreur interne CFT. la demande de contrôle de flux entre le gestionnaire de données et le gestionnaire de réseau SNA n’est pas servie avec succès. X25_DATA_EXPRESS_IN_PROGRESS : Erreur synchronisation réseau. MCH_CONNECT_FAILURE : Erreur de paramétrage VTAM. X25_MESSAGE_TYPE_ERROR : Erreur interne CFT. MCH_NOT_CONNECTED : Erreur synchronisation en remise en service. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas désactiver la LU MCH. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) détecte une coupure sur l’abonnement qu’il contrôle et décide de libérer la connexion avec la LU MCH. MCH_ALREADY_DISCONNECTED : Erreur synchronisation en remise en service. X25_PARAMETER_ERROR : Erreur interne CFT. MCH_DEREGISTER_FAILURE : Erreur interne CFT. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) reçoit une demande de l’interface SNA qu’il ne connaît pas. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) libère la connexion avec la LU MCH et arme la procédure de remise en service automatique (automatic recovery). la demande émise avec le message n’est pas connue de l’interface X25. rejet de la demande par l’interface SNA. 30044 30045 30046 30047 30048 30101 30102 30103 30104 30105 30106 30107 30110 30111 30112 30113 30108 21-8 CFT V2. MCH_RELEASE_OK : Erreur réseau. MCH_ALREADY_CONNECTED : Erreur de paramétrage. MCH_REGISTER_FAILURE : Erreur interne CFT. X25_NO_DATA_EXPRESS_IN_PROGRESS : Erreur synchronisation réseau. MCH_ALREADY_RELEASED : Remise en service automatique des abonnements. la demande de contrôle de données express a déjà été envoyée pour le circuit virtuel. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas établir la connexion avec la LU MCH. Valeur de DIAG X25 (suite) DIAG 30043 Signification X25_READY_TO_RECEIVE_RQ : Erreur synchronisation réseau. MCH_INVALID_SNA_REQUEST : Erreur interne CFT. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas enregistrer le type de connexion avec l’interface SNA. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) détecte dans la procédure de remise en service automatique (automatic recovery) que la LU MCH est à nouveau opérationnelle alors qu’elle vient d’être désactivée logiquement. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas établir une connexion avec la messagerie interne de CFT. X25_READY_NOT_REQUEST : Erreur synchronisation réseau. rejet de la demande par l’interface SNA.Codes erreurs réseau Tableau 31. MCH_RELEASE_FAILURE : Erreur interne CFT. celle-ci est déjà établie par un autre gestionnaire d’abonnement.3 . le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas libérer la connexion avec la LU MCH. la demande de contrôle de données express n’a pas été envoyée pour le circuit virtuel. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) détecte dans la procédure de remise en service automatique (automatic recovery) que la LU MCH est déjà déconnectée.

MCH_INCOMING_SAP_NOT_FOUND : Erreur paramétrage. MCH_UNEXPECTED_RELEASE_CF_IN : Erreur NPSI. NPSI la rejette. le gestionnaire d’abonnement reçoit un paquet de service inconnu sur la LU MCH. NPSI la rejette. après l’émission d’un paquet d’appel ou d’un paquet de rejet. MCH_UNEXPECTED_SNA_INDICATION : Erreur interne CFT. MCH_INCOMING_CV_UNAVAILABLE : Erreur paramétrage. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut pas avoir redémarré. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne peut plus exploiter sa messagerie interne. MCH_INVALID_SNA_REQUEST : Erreur interne CFT. le service de l’interface SNA n’est plus disponible. le gestionnaire d’abonnement n’est pas prêt à accepter des messages de CFT et de SNA. MCH_INCOMING_QUEUE_ERROR : Erreur générale. le gestionnaire d’abonnement reçoit un paquet de service sur la LU MCH alors que le StartDataTrafic n’a pas été reçu. après l’émission d’un rejet de connexion par le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP). 30114 30115 30116 30117 30118 30119 30120 30121 30122 30123 30124 30125 30126 30127 30128 30129 30130 CFT V2. MCH_UNEXPECTED_RELEASE_IN : Erreur NPSI. le CVID est incorrect. MCH_UNEXPECTED_INDICATION : Erreur interne CFT. NPSI la rejette. le gestionnaire d’abonnement ne reçoit plus suffisamment d’unité de service du "dispatcheur" et ne peut plus faire face au trafic de paquets de service qu’il reçoit.3 21-9 . le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) détecte dans la procédure de remise en service automatique (automatic recovery) que la LU MCH est à nouveau opérationnelle. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) ne connaît pas le message qu’il reçoit de sa messagerie interne. MCH_UNEXPECTED_CON_ACCEPT_IN : Erreur NPSI. après l’émission d’une confirmation de rejet d’appel par le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP).. après l’émission d’une confirmation d’appel par le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP). le gestionnaire d’abonnement reçoit un paquet d’appel sur la LU MCH alors qu’il ne dispose plus de circuits logiques de disponible avec CFT. MCH_ACCEPT_RS_FAILURE : Erreur générale. NPSI la rejette. MCH_UNEXPECTED_CON_REJECT_IN : Erreur NPSI. MCH_UNEXPECTED_NET_INDICATION : Erreur interne CFT. MCH_EXPECTED_PACKET : Erreur réseau/NPSI. MCH_INVALID_X25_REQUEST : Erreur interne CFT pendant la remise en service automatique. MCH_UNEXPECTED_SSTAT : Erreur interne/NPSI. le gestionnaire d’abonnement reçoit un paquet d’appel sur la LU MCH alors qu’il n’existe pas de SAP enregistré.CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 31. MCH_NOT_READY : Erreur synchronisation interne. Valeur de DIAG X25 (suite) DIAG 30109 Signification MCH_CONNECT_OK : Remise en service automatique des abonnements. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un message de l’interface SNA qu’il ne connaît pas. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) reçoit une demande de l’interface SNA qu’il ne connaît pas.. le gestionnaire d’abonnement (MCH CTCP) reçoit un message de l’interface SNA qu’il ne connaît pas. MCH_INDICATION_READ_ERROR : Erreur interne CFT. le gestionnaire d’abonnement ne traite pas les confirmations d’appel sortant.

21-10 CFT V2. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) ne peut pas émettre un paquet de refus. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) le bloc de contrôle de circuit virtuel ne peut pas être localisé avec le network identifier récupéré dans la chaîne de LOGON de la LU CV. 30202 30203 30204 30205 30206 30207 30208 30209 30210 30211 30212 30213 30214 21. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit sur un circuit virtuel actif un paquet inconnu. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un paquet sur un circuit logique déconnecté. CV_RELEASE_FAILURE : Erreur réseau.1. 21. CV_RELEASE_GATE_FAILURE : Erreur réseau. CV_RELEASE_NOT_FOUND : Erreur procédure X25. CV_UNEXPECTED_SNA_CONDITION : Erreur interne. l’interface SNA le refuse. CV_EXPECTED_PACKET : Erreur réseau. CV_CON_REJECT_IN : le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un paquet de refus d’appel. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) ne peut pas confirmer un appel entrant. sur sa messagerie interne un message qu’il ne connaît pas. Erreur locale SNA L NN PPP Elle est de la forme : L NN PPP . Valeur de DIAG X25 (suite) DIAG 30201 Signification CV_LOGON_FAILURE : Erreur interne CFT.2. Réseau SNA 21. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un StartDataTraffic en dehors de sa phase d’initialisation. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un paquet sur un circuit logique inactif.Codes erreurs réseau Tableau 31.3 . le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un paquet qu’il ne connaît pas CV_UNEXPECTED_CONTEXT : Erreur interne. CV_UNEXPECTED_INDICATION : Erreur procédure X25. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit de l’interface SNA.2. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit un paquet pour un circuit logique inactif. CV_CON_ACCEPT_FAILURE : Erreur réseau. Cette erreur est la conséquence d’une erreur de paramétrage de CFT. les valeurs de NN et PPP sont expliquées dans le guide "Codes. Présentation Les codes erreur réseau SNA ont également un format local ou un format réseau : L NN PPP ou R SSSSSS. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) reçoit de l’interface SNA. Le CV est perdu. CV_NOT_READY : Erreur synchronisation réseau. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) ne retrouve pas le circuit logique correspondant à un paquet de libération qu’il reçoit. CV_NOT_CONNECTED : Erreur synchronisation réseau. le gestionnaire de circuit virtuel (CV CTCP) ne peut pas émettre un paquet de libération un circuit virtuel.2.2. CV_UNEXPECTED_SSTART : Erreur réseau. un paquet de confirmation de libération de circuit virtuel pour un circuit logique actif. l’interface SNA le refuse. CV_REJECT_CF_FAILURE : Erreur synchronisation réseau. diagnostics et messages" de CFT.

80. nn étant la position du paramètre rejeté dans le BIND. le SENSE VTAM 80200000 sera traduit en DIAGP R 802000. réduit à 3 octets pour CFT : · SS est déduit du BYTE 0 du SENSE VTAM selon la règle suivante : si Byte 0 = 08 (Request Reject). Exemples de SENSE SNA : le SENSE VTAM 087D0001 sera traduit en DIAGP R f87D01. si Byte 0 = 10.3. La valeur est déduite du SENSE VTAM qui se compose de 4 octets. · UU contient soit : le Byte 3 du SENSE VTAM s’il est différent de 0. Il sera traduit par un CFT distant en ‘DIAG f84E05’.4. Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface SNA Les diagnostics supplémentaires suivants sont disponibles à la demande du support CFT. 21.1. ‘MODIFIER’.3. avec le SENSE 084E0005. 21.2. 21.5.2.3 21-11 . 20.3. à l’aide de l’outil SGTRACE : · SGTRACE 1 : trace des actions réseau.2.CFT/MVS Guide d'exploitation 21. Dans ce cas il génère le SENSE ‘084E00nn’. · SGTRACE 2 : trace des événements SNA en erreur. SS = F8. Erreur réseau SNA R SSTTUU Elle est de la forme : R SSTTUU . Codes SENSE VTAM générés par CFT CFT peut refuser des sessions si le BIND ne lui convient pas. Exemple : CFT refuse une session SLU demandant l’option ‘BRACKET’. Présentation Les codes erreur réseau TCP/IP ont également un format local ou un format réseau : L NN PPP ou R SSSSSS. Réseau TCP/IP 21. le Byte 4 du SENSE VTAM. SS = Byte 0. · TT : est la copie du BYTE 1 du SENSE VTAM. CFT V2. 40.

ccc : heure du message.2 : L NN PPP Cette erreur est la conséquence d’une erreur de paramétrage de CFT. Cette erreur est la conséquence d’une erreur de paramétrage de CFT.3. · SGTRACE 1 : trace des actions réseau. R une erreur du réseau. · SERddd : nom du module CFTTCP. Erreur locale TCP/IP L NN PPP Elle est de la forme : L NN PPP. 21. Les diagnostics supplémentaires suivants sont disponibles à la demande du support CFT. Codes erreur réseau SNA LU 6.Codes erreurs réseau 21. les valeurs de NN et PPP sont expliquées dans le guide "Codes.1. Erreur réseau TCP/IP R SSSSSS SSSSSS est la valeur hexadécimale de ‘ERRNO’.4. avec : · hhmmss.4. Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface TCP/IP Les erreurs TC/IP donnent lieu à un message dans le fichier TCPOUT. · texte : texte sommaire CFTTCP. diagnostics et messages" de CFT. · EZYnnnnE msg : message d’explication à rechercher dans la documentation de référence IBM.2 Les codes erreurs réseau SNA LU 6. 21. 21. Erreur locale SNA LU 6.ccc : SERddd : texte : EZYnnnnE msg ».3 . Ce message est de la forme : « hhmmss. à l’aide de l’outil SGTRACE : · SGTRACE 128 : trace des appels et des retours de modules.4. diagnostics et messages" de CFT.2 ont le format suivant : L NN PPP R HPPPSSSS HNNNNNNN Le premier caractère L désigne une erreur locale. 21-12 CFT V2.2. ERRNO est défini dans la documentation de référence TCP/IP.3.3.3. 21. les valeurs de NN et PPP sont expliquées dans le guide "Codes.

2. Il a le format suivant : 00062XYY. Diagnostics complémentaires pour les erreurs de l’interface SNA LU 6. Le code retour de l’interface comprend le code primaire (HPPP) et le code retour secondaire (SSSS).1.3 21-13 .2. Ces codes sont décrits dans la brochure “VTAM Programming for LU 6.2 Type de message inconnu Erreur sur prêt à émettre CFT V2.5.2 sous forme NCS Ce code est une erreur détectée par l’interface réseau SNA LU 6. Erreurs de traitement du module CFT LU 6.3.2 Les diagnostics supplémentaires suivants sont disponibles à la demande du support CFT. Erreur réseau SNA LU 6. Si le premier chiffre (H) du code primaire est “0”. Erreurs de traitement du module CFT LU 6. 2.2 de CFT.2 Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 07 08 09 Signification Manque de mémoire pour définir un buffer de données Erreur de paramètres sur acceptation d’une conversation Erreur de paramètres sur rejet d’une conversation Erreur de paramètres sur ouverture d’une conversation Conversation non active Erreur de paramètres sur suppression d’un SAP Erreur ATTACH du service réseau LU 6.2 en erreur.2. 21. · ‘YY’ : code erreur par module SNA LU 6. Erreur réseau SNA LU 6. 21. il sera remplacé par la lettre “F” ainsi le code 002C0002 (Invalid conversation) deviendra F02C0002. 4 selon le module LU 6.Le "sens" code VTAM subira le même traitement : le sense 084B0003 (Requested Resources not available) sera traduit par F84B0003. Où : · ‘00062’ : désigne le réseau SNA LU 6.2” de IBM.5.2 Les erreurs de traitement du module CFT LU 6.4.2. 3. à l’aide de l’outil SGTRACE : · SGTRACE 1 : trace des actions réseau. · HNNNNNNN : le "sense" VTAM.2 sont présentées dans le tableau suivant. · ‘X’ : prend les valeurs 1.CFT/MVS Guide d'exploitation 21. Tableau 32. · SGTRACE 2 : trace des événements SNA LU 6.4. 21.2 : R HPPPSSSS HNNNNNNN Le code erreur réseau est composé de deux parties : · HPPPSSSS : le code retour de l’interface APPC VTAM.

Erreurs de traitement du module réseau LU 6. Tableau 33.3 . Erreurs de traitement des ressources SNA LU 6.Codes erreurs réseau Tableau 32.3. Tableau 34.2 Les erreurs de traitement des ressource SNA LU 6. Erreurs de traitement du module CFT LU 6.2 Les erreurs de traitement du module réseau SNA LU 6. Erreurs de traitement des ressources SNA LU 6.2 Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 Signification Erreur de fermeture de l’ACB VTAM ACB VTAM non ouvert Erreur d’ouverture d’une conversation sortante Erreur de définition du nombre de sessions Erreur de fermeture d’une conversation sortante Erreur ATTACH du service de réception des données 21-14 CFT V2.2 sont présentées dans le tableau suivant.2 Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 07 08 09 0A 0B 0C 0D 0E Signification Demande de suppression de SAP avec des conversations encore enregistrées Erreur de fermeture de conversation sur une demande de suppression de SAP SAP inconnu Erreur ATTACH du service ressource LU 6.2 21.2 sont présentées dans le tableau suivant.2.2 Erreur de paramètres sur envoi de données Référence de conversation inconnue Etat de la conversation invalide Erreur dans la commande de modification du mode de conversation 21. Erreurs de traitement du module réseau SNA LU 6.2 (suite) Valeur de YY 0A 0B 0C 0D 0E 0F 10 11 12 13 14 Signification Erreur sur prêt à recevoir Erreur de paramètres sur prêt à recevoir Erreur de paramètres sur création d’un SAP Erreur de paramètres sur fermeture d’une conversation Erreur de paramètres sur réponse de fermeture d’une conversation Erreur de paramètres sur création d’une ressource SNA LU 6.2 Erreur de paramètres sur suppression d’une ressource SNA LU 6.2 Demande de création d’un SAP déjà existant La ressource n’existe pas dans la classe demandée Demande de suppression de SAP avec des modes encore enregistrées Type de message inconnu Création d’une ressource déjà existante Suppression d’une ressource inexistante Erreur de création de la file d’attente Erreur de suppression de la file d’attente Demande de suppression de SAP avec des sessions encore enregistrées Erreur ATTACH du service suivi des ressources LU 6.5.5.

Autres erreurs SNA LU 6.CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 34.2 Valeur de YY 01 02 03 04 05 06 07 08 09 0A 0B 0C 0D 0E 0F 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 1A Signification Manque de mémoire pour définir la zone de réception des données Erreur sur la commande de réception de données Erreur d’écriture dans la file d’attente de CFT Réception de données incomplètes Erreur de déverrouillage d’une ressource LU-MODE Erreur de verrouillage d’une ressource LU-MODE Manque de mémoire pour définir un bloc de contrôle LU-MODE Bloc réseau non trouvé Tâche réseau non prête Manque de mémoire pour définir le bloc de contrôle réseau Erreur de déverrouillage d’une ressource RECEIVE_ANY Erreur de verrouillage d’une ressource RECEIVE_ANY Manque de mémoire pour définir un bloc de contrôle RECEIVE_ANY Tâche ressource non prête Erreur d’écriture dans la file d’attente de la tâche ressource Bloc ressource non trouvé Erreur de déverrouillage d’une ressource Erreur de verrouillage d’une ressource Manque de mémoire pour définir un bloc de contrôle ressource Erreur de déverrouillage d’une ressource SAP Erreur de verrouillage d’une ressource SAP Manque de mémoire pour définir un bloc de contrôle SAP Erreur de déverrouillage d’une ressource session Erreur de verrouillage d’une ressource session Manque de mémoire pour définir un bloc de contrôle session Erreur de fermeture des sessions CFT V2.5. Autres erreurs de traitement SNA LU 6.3 21-15 . Erreurs de traitement des ressources SNA LU 6.2 (suite) Valeur de YY 07 08 09 0A 0B 0C 0D 0E 0F 10 11 12 Signification Erreur ATTACH du service de gestion des indications réseau Type de message inconnu Erreur d’ouverture d’une conversation entrante Contexte de la conversation inconnu Erreur de création de la file d’attente Erreur de suppression de la file d’attente Erreur sur autorisation à accepter les sessions entrantes Erreur sur refus de recevoir les sessions entrantes Manque de mémoire pour définir une indication Erreur sur la demande du tour de parole Nombre de sessions maximum atteint Erreur de fermeture des sessions 21.2 Les autres erreurs de traitement SNA LU 6.2 sont présentées dans le tableau ci-dessous : Tableau 35.4.

3 . Autres erreurs de traitement SNA LU 6.2 (suite) Valeur de YY 1B 1C 1D 1E 1F 20 21 22 23 24 Signification Erreur de fermeture de l’ACB VTAM Type d’indication inconnue Erreur sur rejet de session Erreur sur rejet de conversation LOSS reçu sur la session TPEND reçu Manque de mémoire pour définir un bloc requête Erreur sur rejet de conversation Erreur de définition du nombre de sessions Erreur de visualisation du nombre de sessions 21-16 CFT V2.Codes erreurs réseau Tableau 35.

2 inconnu CFT V2.22. Principaux codes erreur ou ABEND Module SGFBSAM SGF3C SERURG MEMCOPY SGKWAIT SGKDEQ SGKENQ SNAEXIT SGIDINIT SIMM SGKPOST SGKDEQ SGKENQ SGKWAIT SGKDEQ SGKENQ SIFM SIFM SIFM SGF3ACC SIFM SIFM SGIWARNC SGKSWAIT SGKDEQ SGSENQ SGKMWAIT SGKENQ SGINUCDS L62EXIT L62EXIT Type ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Info ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Info Info Info Info Info Info ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Dec. Codes retour et codes ABEND des interfaces systèmes CFT/MVS 22. 0001 0011 0091 0204 0257 0304 0312 0376 0376 0376 0514 0560 0568 0769 0816 0824 0991 0992 0993 0994 0996 0999 0999 1025 1072 1080 1281 1336 2300 2376 2378 Hexa.1. Présentation Le tableau suivant résume les principaux codes erreur ou ABEND utilisés par CFT/MVS.3 22-1 . Tableau 36. 00000001 00000017 0000005B 000000CC 00000101 00000130 00000138 00000178 00000178 00000178 00000202 00000230 00000238 00000301 00000330 00000338 000003DF 000003E0 000003E1 000003E2 000003E4 000003E7 000003E7 00000401 00000430 00000438 00000501 00000538 000008FC 00000949 0000094A Explication DCB/Buffer fichier incorrect FCB incorrect Détection de TCP errno imprévu Erreur fonction memcpy/memmove ECB privé incorrect DEQ sans ENQ 2 ENQ sur la même ressource Plus de mémoire Plus de mémoire Plus de mémoire ECB privé incorrect Erreur chaîne des ENQ major Erreur chaîne des ENQ minor ECB privé détruit Erreur chaîne des ENQ major Erreur chaîne des ENQ minor Fichier indisponible (RENAME) Fichier indisponible (ENQ) Membre de PDS absent Erreur de fichier GDG Fichier non trouvé/existe déjà Création par DDNAME Paramètres de fonction C non supportés ECB privé incorrect DEQ demandé par une autre tâche Erreur de paramètres ECB privé incorrect Erreur de retour du WAIT Mot 1 de TCBFSA utilisé Ressource LU 6.2 inconnue Exit LU 6.

2379 2399 2483 2499 2601 2602 2603 2616 2617 2618 2619 2627 2628 2629 2630 2634 2635 2636 2637 2638 2639 2640 2640 2640 2640 2640 2640 2642 2650 2651 2651 2651 2652 2652 2653 2653 2688 2689 2690 2690 2864 Hexa.3 .2 Actif Programme non autorisé APF Fonction SNA non supportée Pas de paramètre CINIT SAP non trouvé Arrêt de VTAM demandé Pas de fermeture à confirmer Session non encore ouverte Session déjà fermée par applicatif Session non fermée par le réseau Session non ouverte Session déjà fermée par applicatif Session déjà fermée par réseau Erreur acronyme RPL VTAM Pas le tour de parole applicatif Session perdue Session terminée Session fermée Session non ouverte Erreur paramètre QUALIFY Référence session invalide Référence session invalide Référence session invalide Référence session invalide Référence session invalide Référence session invalide Limite sessions atteinte Nom de LU incorrect Type LU incorrect Adresse de EXIT incorrect Adresse de EXIT incorrect Profil non trouvé Profil non trouvé Erreur SAP SAP invalide Ressource non définie SAP déjà défini Chaîne des ressources détruite Chaîne des SAP détruite Erreur HSPSERV SWRITE 22-2 CFT V2. 0000094B 0000095F 000009B3 000009C3 00000A29 00000A2A 00000A2B 00000A38 00000A39 00000A3A 00000A3B 00000A43 00000A44 00000A45 00000A46 00000A4A 00000A4B 00000A4C 00000A4D 00000A4E 00000A4F 00000A50 00000A50 00000A50 00000A50 00000A50 00000A50 00000A52 00000A5A 00000A5B 00000A5B 00000A5B 00000A5C 00000A5C 00000A5D 00000A5D 00000A80 00000A81 00000A82 00000A82 00000B30 Explication Exit LU 6. Principaux codes erreur ou ABEND (suite) Module L62EXIT L62xxxx SISM SNA3 SNAINSES SNAINSES SNAINSES SNARELRS SNARELRS SNARELRS SNARELRS SNARELRQ SNARELRQ SNARELRQ SNAIXRPL SNASNDRQ SNASNDRQ SNASNDRQ SNASNDRQ SNASNDRQ SNASNDRQ SNASNDRQ SNARELRQ SNARELRS SNAREJRS SNAREADY SNAACPRS SNASESOP SNACONRQ SNACONRQ SNAACPRS SNAACPRS SNACONRQ SNAACPRS SNAREG SNACONRQ SNAREG SNAREG SNAUNDEF SNADEREG SGFHYPER Type ABEND ABEND Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info ABEND Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info ABEND ABEND ABEND Dec.2 manque de mémoire RPL LU6.Codes retour et codes ABEND des interfaces systèmes CFT/MVS Tableau 36.

00000B41 00000B44 00000B45 00000B46 00000B47 00000B48 00000B49 00000B63 00000B64 00000B65 00000B66 00000B67 00000B68 00000B72 00000B76 00000B77 00000B78 00000B78 00000B79 00000B79 00000B7A 00000B7A 00000B7B 00000B7C 00000B7D 00000B7E 00000B7F 00000B81 00000B82 00000B82 00000B83 00000B84 00000B85 00000B87 00000B90 00000BA0 00000BA1 00000BA2 00000BA3 00000BA4 Explication Une tâche obligatoire a fait ABEND Chaîne des ECB en boucle Chaîne des KECB en boucle Chaîne des taches en boucle KCP écrasé Second init du dispatcher Erreur dans la chaîne des tâches Erreur d’ouverture Erreur file d’attente Erreur nom de mailbox Système MVS non-ESA Mailbox existe déjà Erreur GQSCAM Plus de 16 paramètres ACR sémaphore invalide Référence sémaphore invalide Mode ENQ message incorrect Acronyme sémaphore incorrect Acronyme sémaphore incorrect Acronyme message incorrect Acronyme message incorrect Acronyme message incorrect Message de longueur nulle Boîte aux lettres non supportée sous VM Boîte aux lettres non supportée sous VM Boîte aux lettres non supportée sous VM Demande de libération d’un LOCK libre 2 demandes du même LOCK Numéro de LOCK > 63 Numéro de LOCK > 63 Erreur longueur données de contrôle Erreur longueur message Référence sémaphore incorrecte Fonction inconnue Fonction inconnue FREEMAIN en 0 Erreur de chaînage mémoire FREEMAIN d’une zone non allouée Préfixe zone mémoire incorrect Plus de SAVE AREA CFT V2. Principaux codes erreur ou ABEND (suite) Module SGKCP SGKCP SGKCP SGKCP SGKCP SGKCP SGKCP MVSBXCRE MVSBXCRE MVSBXCRE MVSBXCRE MVSBXCRE MVSBXCRE IBM3PARM SISY SISY SISY SISY SISYDEL SISY SISYDEL SISY SISYDEF SISY SISY SISY SISY SISY SISY SISY SISY SISY SISYDEL SITM SISM SYMSYSF SYMSYSF SYMSYSF SYMSYSF SYMSYSF Type ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Info Info Info Info Info Info ABEND Info Info Info ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info Info ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Dec. 2881 2884 2885 2886 2887 2888 2889 2915 2916 2917 2918 2919 2920 2930 2933 2934 2935 2936 2937 2937 2938 2938 2939 2940 2941 2942 2943 2945 2946 2946 2947 2948 2949 2951 2960 2976 2977 2978 2979 2980 Hexa.3 22-3 .CFT/MVS Guide d'exploitation Tableau 36.

Principaux codes erreur ou ABEND (suite) Module SYMSYSG SYMSYSG SYMSYSG SYMSYSG SYMSYSG SGIDEXIT SGIDEXIT SGIDINIT SGIDINIT SGIDINIT SGIDINIT SGIDINIT Type ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND ABEND Dec.3 .Codes retour et codes ABEND des interfaces systèmes CFT/MVS Tableau 36. 22-4 CFT V2.50 Délimiteur de fin de DSA écrasé Routage d’un programme C Routage d’un programme C Remarque : pour tous les codes ABEND. 2986 2987 2988 2989 2990 2991 2992 2993 2994 2995 2996 2997 Hexa. 00000BAA 00000BAB 00000BAC 00000BAD 00000BAE 00000BAF 00000BB0 00000BB1 00000BB2 00000BB3 00000BB4 00000BB5 Explication Préfixe zone mémoire incorrect Préfixe zone mémoire incorrect Paramètres incorrects Zone mémoire utilisée Plus de SAVE AREA CRAB incorrect Fin de pile de travail dépassée CLINK incorrect Programme C en version < 4. contactez le Service Assistance Technique.

avec les options suivantes : · un fichier en émission est alloué avec DISP=SHR. en format U. 32760 est pris. les options de DF/SMS. · l’espace secondaire alloué est égal à 10 % du primaire.2. · si le BLKSIZE est omis. la valeur la plus proche de MAXBLKSIZE est prise (MAXBLKSIZE est une option d’installation. MAXBLKSIZE est pris. Les principales options de création de fichiers SAM sont les suivantes : · si le format F/V/U est reçu. 3 cas sont possibles : – – – en format F. Les fichiers VSAM sont créés par appel dynamique à IDCAMS. Création des fichiers sous OS/MVS CFT/MVS crée des fichiers dans les cas suivants : · par la fonction CFTFILE TYPE=CREATE. CFT V2.1. · lors de la réception des fichiers transférés.3 A-1 . · par la fonction COPYFILE. Dans ce cas. sinon le format U est pris par défaut. en format V. Cette valeur par défaut peut entrer en conflit avec les options ou EXITS de l’installation. sauf si DF/SMS prend une option par défaut.1.1. 150 blocs de DIRECTORY sont alloués. · pour un PDS. · le fichier est détruit en cas d’erreur. · un fichier en réception est alloué avec DISP=OLD. Mise en oeuvre spécifique A. · si ‘VOLUME’ et/ou ‘UNIT’ ne sont pas précisés. SVC99 utilise la valeur par défaut de SVC99 (voir MVS/ESA SPL : Dynamic allocation). sa valeur par défaut est 27920). · l’espace primaire alloué est calculé à partir de la valeur de SPACE. Option de partage des fichiers sous OS/MVS CFT/MVS permet le partage des fichiers avec l’exploitation. A. il est pris en compte. Environnement système A.A. le paramètre ‘VOLUME’ est obligatoire.1. cette valeur est modifiable lors de l’installation de CFT/MVS. La création des fichiers SAM est faite par SVC99(DYNALLOC).

CFT/MVS et les fichiers PDSE CFT/MVS ne sait pas créer des fichiers PDSE.2.3 .1.LRECL=lll. : USERID utilisé. · le SPACE est toujours précisé sous la forme SPACE=(bbb. Gestion des fichiers par DF/SMS CFT/MVS crée des fichiers compatibles avec DF/SMS.3.CARDS= nnnnnnnn’ avec : · jjjjjjjj · hh :mm :ss · uuuuuuuu · nnnnnnnn : JOBNAME de CFT. avec les options suivantes : · le DCB est toujours précisé sous la forme DCB=(RECFM=xx. · les ‘ROUTINES ACS’ devront dans certains cas être adaptées au mode opératoire de CFT. : nombre de cartes soumises. · la réception simultanée de 2 membres d’un même fichier PDS. Dans le cas ou la dernière carte du JOB est une carte de JCL commençant par ‘/*’ ou ‘//’. · d’un fichier alloué par un autre utilisateur.sss)). Par défaut.5. A. CFT ajoute une carte commentaire supplémentaire de la forme : ‘//* SUBMITTED BY:jjjjjjjj AT hh:mm:ss.BLKSIZE=bbb). A-2 CFT V2. A. USERID=uuuuuuuu . y compris 2 membres d’un PDS. : heure du SUBMIT. Procédures CFT CFT construit et soumet des JOB à partir de tout type de fichier lisible par le moniteur. A.1. Suppression des fichiers sous OS/MVS CFT/MVS ne permet pas la suppression : · de la version -n d’un fichier GDG. A.(nnn.4.Mise en oeuvre spécifique De plus CFT/MVS interdit : · l’émission et la réception simultanée dans le même fichier. le JOB sera soumis avec le USERID du demandeur du transfert.1.

Paramétrage spécifique B.2.1.B.3 B-1 . Tableau des valeurs spécifiques Tableau 37. Valeurs spécifiques Notation char_file char_mask char_unit char_symb file_symb Objet Préfixe des noms logiques Caractère joker (wild card) Caractère séparateur (volume) Préfixe des variables symboliques Caractère introduisant un nom de fichier passé en paramètre à CFTUTIL. Fichiers transférables Tableau 39. Caractéristiques de fichiers retrouvées automatiquement ou non à l’émission Paramètre FSPACE FLRECL FBLKSIZE FRECFM FTYPE Retrouvé automatiquement à l’émission OUI OUI OUI OUI OUI CFT V2. VFMUTIL Valeur spécifique $ ? % & £ Tableau 38. Valeurs spécifiques : défauts pour CFTUTIL Objet Fichier Paramètres Fichier Partenaires Fichier catalogue Fichier journal Fichier communication Média préférentiel Valeur spécifique $CFTPARM $CFTPART $CFTCAT $CFTLOG $CFTCOM Fichier B.

B-2 CFT V2. Dans ce cas.3 . ce qui est compatible avec IEBCOPY. FTYPE et FRECFM à la réception FORG SEQ PART SEQ SEQ DIRECT INDEXED SEQ SEQ SEQ SEQ FTYPE FRECFM F/V/U F/V/U F/V/U F/V/U F/V F/V Nature du fichier réception Fichier séquentiel disque Membre de fichiers PDS (1 transfert par membre) Version désignée -1 à 0 d’un fichier en GDG Fichier disque multivolume Fichier VSAM ESDS Fichier VSAM KSDS (préexistant vide) Fichier d’impression avec code saut ASA (MVS à MVS) Fichier d’impression avec code saut machine (MVS à MVS) Fichier en format variable spanné (MVS à MVS) Fichier bande magnétique ou cassette en position 1 (avec STANDARD LABELS) A M S F/V/U F/V/U V F/V/U Ces valeurs sont explicites dans CFTRECV ou déduites des valeurs protocolaires reçues. Les PDS déchargés par IEBCOPY sont également reçus en format ‘U’. Valeurs de FORG. le fichier reçu sur CFT/MVS sera toujours en format ‘U’. Tableau 41.Paramétrage spécifique Tableau 40. Combinaisons de FTYPE et FRECFM à l’émission Nature du fichier à émettre Fichiers séquentiels disque Membres de fichiers PDS (1 transfert par membre) Version désignée d’un fichier en GDG Fichier disque multivolume Fichier VSAM KSDS ou ESDS Fichier d’impression avec codes saut ASA (MVS à MVS) Fichier d’impression avec codes saut machine (MVS à MVS) Fichier en format variable spanné (MVS à MVS) Valeur implicite de FTYPE Valeur implicite de FRECFM F/V/U F/V/U F/V/U F/V/U F/V A M S F/V/U F/V V Remarque : les fichiers variables ""spannés"" peuvent transiter par un CFT intermédiaire en protocole PeSIT uniquement (profil ANY).

.SEND... Exemple : pour demander l’émission d’un membre SEND FNAME=‘CFT. L’emploi des paramètres ‘VOLUME’ et/ou ‘UNITE’ peuvent entrer en conflit avec la gestion de fichier DF/SMS. unité 3480 SEND FNAME=‘%3480%CFT.1. par //CFTPART DD DISP=SHR.DSN=. Codification des noms de fichiers B.SEND.FILE’ le fichier est recherché au catalogue (type d’unité imposé) SEND FNAME=‘CFTRES%%CFT.FILE’ le fichier est recherché au catalogue SEND FNAME=‘CFTRES%3480%CFT..FILE(MEMBER)’ le fichier est recherché au catalogue · un nom logique.SEND.CFT/MVS Guide d'exploitation B. CFT (et les utilitaires associés) réservent l’emploi des « DDNAMES » commençant par ‘FIL’ aux allocations dynamiques.3. CFT V2. en complétant avec le nom du membre mis entre parenthèses. ce fichier sera précisé dans le JCL de lancement de CFT. associé à une carte DD [ JCL ] ou à un ALLOC [ CLIST ] Exemple : pour sélectionner un fichier PARTENAIRES CFTPARM PARTFNAM=$CFTPART. · un nom de membre de PDS : mêmes principes que ci-dessus..3 B-3 .FILE’ le fichier est recherché sur le volume CFTRES.3.FILE’ le fichier est recherché sur le disque CFTRES. Noms des fichiers Un nom de fichier peut se présenter sous différentes formes : · un DSNAME ou un triplet ‘VOLUME%UNITE%DSNAME’ (VOLUME et UNITE étant souvent facultatifs) Exemple : pour demander l’émission d’un fichier SEND FNAME=‘CFT. ou sous TSO : ALLOC FI(CFTPART) SHR DA(’.SEND.SEND.’).