MINISTERUL EDUCATIEI SI CERCETARII OLIMPIADA DE LIMBA FRANCEZA ETAPA NAŢIONALĂ 22 MARTIE 2005

CLASA a X-a, 2 - 3 ore

SUBIECTE
SUBIECTUL 1 (40 puncte):

Lisez attentivement ce texte: Dans notre maison d’Alès, j’étais un enfant humilié mais, au Vigan, chez ma grand-mère Aldebert, j’étais un petit seigneur de la montagne. Mes parents m’envoyaient chez elle, pour les vacances, huit jours avant le Noël jusqu’au Nouvel An, deux ou trois semaines pour Pâques, trois ou quatre mois pendant la saison d’été. Quand ma mine était trop mauvaise ou que j’avais eu mal à l’oreille, ils me renvoyaient encore au Vigan, dix jours par-ci, dix jours par-là, d’un dimanche à l’autre dimanche. J’ai passé plus de temps dans la maison de grand-mère que dans celle de mes parents, et ce temps m’a semblé à la fois plus long et plus court. Le plus souvent, ma mère m’accompagnait, en prenant un aller-retour, pour ne pas laisser mon père seul trop longtemps. Quelquefois, elle me confiait à une amie qui me surveillait pendant le voyage. Mais dès que j’eus sept ou huit ans, elle me laissa partir seul. Le plus souvent, j’arrivais par le dernier train, celui de dix heures du soir. Il faisait nuit, même pendant les vacances d’été. Les étoiles brillaient dans l’entonnoir* renversé des hautes montagnes. J’entrais dans un monde clos, un jardin fermé dont le grand tunnel de Sumène était la porte monumentale. Le tunnel passé, l’air changeait de goût. Grand-mère m’attendait derrière le portillon devant lequel se rangeaient les omnibus des hôtels et le courrier pour Avèze. […] - Hôtel du Mi… di! raclait la voix de Capion, sur deux tons séparés par un hoquet brusque. Les grandes personnes me bousculaient, mais je me glissais dans leurs jambes et sortais un des premiers. Un cercle de vieilles dames se formait autour de moi. Je les embrassais à tour de rôle, en suivant l’ordre des parentés et l’ordre des âges. Je cherchais d’abord tante Amélie […]. Puis je me tournais vers tante Augustine, vers la cousine Sarah qui me regardait d’un œil pointu pour tâcher de voir comment j’étais habillé, et je finissais par la cousine Martin. Je pouvais alors embrasser Alice, la fille de cousine Sarah, ma cadette de deux ans. J’en avais fini avec la famille. C’était le tour des amies de grand-mère, de Léontine Mouty, d’Hermance et de Mme Vidal. Le cercle s’ouvrait. Grand-mère se mettait à ma droite, tante Amélie à ma gauche, Alice derrière moi et nous partions en cortège vers la maison, sous la voûte des platanes qui sentaient la poussière et les feuilles mouillées.
(André Chamson, Le chiffre de nos jours, 2e partie)

*entonnoir – cavité naturelle qui va en se rétrécissant 1.1. Compréhension (10 p.)

C1 (2,50 p.) ,, …j’étais un enfant humilié”. Comment comprenez-vous le mot souligné? (Le fait qu’il se trouve placé au début du premier chapitre exclut qu’il s’agisse d’une allusion à des faits précédemment évoqués.)

) G1 (2.humilié”.Vocabulaire (10 p.50 p.clos” dans le texte? C4 (2. V3 (2..) SUBIECTUL 2 (50 puncte) Rédigez un texte dans lequel vous introduisez un contraste soudain entre la tranquillité d’une scène paisible en famille et un événement totalement imprévisible.) Quelle est la valeur du mot .2. en prenant un aller-retour..30 lignes) Notă: Ambele subiecte sunt obligatorii. J’entrais dans un monde clos. sens 1.50p) Indiquez deux termes de la famille lexicale du mot ..50p) Dans la phrase . ma mère m’accompagnait.” Remplacez la séquence soulignée par une subordonnée ayant le même sens.Ce soir-là.50 p. V4 (2.50p) Utilisez le mot .mais”.) Pourquoi le narrateur devient-il .50p) Précisez la nature du mot souligné et indiquez son antécédent: . . G2 (2.50p) Récrivez le quatrième paragraphe en alternant.4.glisser” dans deux phrases. Quel sentiment de l’enfant traduit la description d’ensemble de la ville? 1.50p) Trouvez deux homonymes du mot .50 p). Faites-les entrer dans deux phrases de votre choix.Grammaire (10 p. passé simple et imparfait. Mettez en roumain les phrases soulignées dans le texte (10 p.3.50p) Expliquez le sens de la construction . Le plus souvent. G4 (2.50p) Quel est le temps verbal utilisé le plus fréquemment dans le texte? Expliquez son emploi. Timp de lucru: 3 ore. j’arrivai par le dernier train … “ G3 (2.C2 (2. (25 .. Introduisez chaque terme dans une phrase de votre choix..un petit seigneur” lorsqu’il arrive chez sa grand-mère? C3 (2. Se acordă 10 puncte din oficiu...avoir mauvaise mine”. chaque fois avec un différent. Commencez par: . pour ne pas laisser mon père seul trop longtemps. V2 (2.) V1 (2.. selon le cas. un jardin fermé dont le grand tunnel de Sumène était la porte monumentale.” 1..

C’était une croyance.1 COMPRÉHENSION (10 p. même enfant. aucun lieu n’est plus vénéré. la Tête de l’ours.2005 Cl.50 p. nous n’avions d’autre équipement que nos mains et nos jambes nues.50 p. Donnez un titre à ce fragment. et aussi les Jumeaux. les rochers ont un nom. c’est un autre rocher qui m’apparaît. plus chargé de légendes. le Mur.) Donnez les antonymes des mots aîné.03.) Trouvez deux mots de la famille lexicale de s’abaisser et Mettez chacun d’ eux dans une phrase.50 p. Exigé par mon grand-père.) Quel était le rocher interdit ? Pourquoi ? Quel était le jeu favori des enfants du village ? Décrivez le rocher de Tanios. ce n'était pas la peur de tomber qui me retenait. Eux aussi avaient dû promettre. 4 – 6 ore SUBIECTE SUBIECTUL 1 (40 puncte) Lisez attentivement ce texte : Dans le village où je suis né. Le Rocher de Tanios 1.3. je crois. l’Embuscade.50 p. avec un dossier haut et droit s’abaissant de chaque côté en manière d’accoudoir – il est le seul. 1. mais notre peau savait se coller à la peau de la pierre et pas un colosse ne résistait. Pourtant. mais jamais celui-là ! » Les autres gamins demeuraient comme moi à distance. Il était venu s’asseoir sur ce rocher. la main sur le duvet de la moustache. J’ai longtemps contemplé ce trône de pierre sans oser l’aborder.MINISTERUL EDUCAŢIEI ŞI CERCETĂRII OLIMPIADA DE LIMBA FRANCEZĂ ETAPA NAŢIONALĂ – 22.) C1 (2. L’aspect d’un siège majestueux. « Tous les rochers. les rochers étaient nos terrains de jeu favoris et.) C1 (2.50 p.) V1 (2. Et obtenir la même explication : « On le surnommait Tanios-kisck. c’est là qu’autrefois on faisait le guet lorsque la troupe pourchassait les insoumis. » Amin Maalouf. V4 (2. quelques mois avant sa mort.) C1 (2. a X-a. Ce n’était pas la peur du danger. On ne l’a plus revu. Il y a le Vaisseau.50 p. et c’était un serment. Il y a surtout la Pierre aux soldats . à porter un nom d’homme.50 p.) Donnez les synonymes des mots croyance. VOCABULAIRE (10 p. le Rocher de Tanios.) Exemplifiez dans deux phrases la polysémie du mot siège. V3 (2. .50p. défier et mettez chacun d’ eux dans une phrase. au village. insoumis et mettez chacun d’ eux dans une phrase. Non. j’avais coutume de défier mes aînés aux escalades les plus périlleuses . lorsqu’il m’arrive de revoir en songe le paysage de mon enfance. avec la même crainte superstitieuse. V2 (2.) C1 (2. creusé et comme usé à l’emplacement des fesses.

G3 (2. et c’était un serment.) Mettez à la voix active : • La nouvelle vient d’ être annoncée par un habitant du village.) « Dans le village où je suis né. • Il faudrait que l’ hôpital soit agrandi 1. Après avoir évoqué ce lieu.50p.) G1(2. G4 (2.) « C’était une croyance. quelques mois avant sa mort.4. SUBIECTUL 2 ( 50 puncte ) Il vous est sans doute arrivé de vous trouver mal à l’ aise dans un lieu inconnu. NOTA: Ambele subiecte sunt obligatorii Timp de lucru: 3 ore Se acorda 10 puncte din oficiu. un ne explétif et un que restrictif.4. (25 – 30 lignes). Mettez en roumain le fragment souligné (10 p.1.) Utilisez.50 p. G2 (2. vos sensations et sentiments. les rochers ont un nom.). » Reliez ces deux phrases à l’aide d’ un pronom relatif et faites les transformations qui s’imposent.50 p. .50 p. vous raconterez la scène en exprimant vos réactions. GRAMMAIRE (10 p. » Expliquez l’emploi du présent de l’indicatif. dans deux phrases indépendantes. Exigé par mon grand-père.