METHODE D’ESSAI

D45 1333 / - - C

MATERIAUX INTERIEURS A L’HABITACLE COMBUSTIBILITE HORIZONTALE

VISA RESPONSABLE(S) NOM : SERVICE : DATE : SIGNATURE :

Classement prévu : D45 1333 / - - C Responsable du document Pilote(s) technique(s)

Sce

N° Tél 58241 50494

J.F THEVENART 65810 R. BOUGUYON 64150

Date de mise à jour :

19/11/2001

Normalisation Renault Automobiles Service 65830 Section Normes et Cahiers des Charges

Cette édition est issue du projet NC 93 090 / . : : 3795* (Octobre 1989).B Refonte complète. DOCUMENTS CITES Norme ISO Règlement U.RENAULT Ce document forme un tout . . ses éléments ne doivent pas être dissociés. Reproduction interdite sans l’accord du service éditeur. Communication interdite sans l’accord de RENAULT. ∗ document cité uniquement pour information..S. © RENAULT 2001..A..-.A.C CREATION Octobre 1981 --- MODIFICATIONS Mars 1982 Mars 1994 Novembre 2001 --A . FMVSS 302* (Septembre 1975). non nécessaire à la réalisation de l'essai.. D45 1333 / ..C Refonte complète. © RENAULT 2001 Page 2/15 . Cette édition est issue du projet NC 2000 0040 / .

TYPE DE COMBUSTION 6. 3.2.12.11.9.RENAULT SOMMAIRE D45 1333 / . CHAMBRE DE COMBUSTION 3. PREPARATION DES EPROUVETTES 5. ETUVE A BRASSAGE D'AIR. MOYEN DE MESURE 3.5.6. PORTE-EPROUVETTE 3. GRILLE 3. MODE OPERATOIRE 6.1. 3.2. HOTTE FACULTATIVE 4.) (SUITE) ANNEXE 2 PORTE-EPROUVETTES (3. APPAREILLAGE 3. OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION 2. ETUVE HUMIDE. PEIGNE EN METAL 3.7. ENCEINTE CONDITIONNEE.3.2. EXPRESSION DES RESULTATS 6. PROCES-VERBAL D'ESSAI ANNEXE 1 CHAMBRE DE COMBUSTION (3.10.8.) ANNEXE 1 (SUITE) CHAMBRE DE COMBUSTION (3. GAZ D'ESSAI 3.4.1.C Page 1.1.1. PRINCIPE 3. CHRONOMETRE 3.) ANNEXE 3 EXEMPLE DE SECTION DU CADRE EN FORME DE U PARTIE INFERIEURE PREVUE POUR EQUIPEMENT AVEC FILS DE SUPPORT ANNEXE 4 EPROUVETTE 4 4 4 4 4 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 6 8 9 9 10 10 11 12 13 14 15 © RENAULT 2001 Page 3/15 . BRULEUR A GAZ 3. 3. VITESSE DE COMBUSTION 7..

PRINCIPE Enflammer l'extrémité d'une éprouvette maintenue horizontale par des mâchoires en "U". La distance entre le bord avant du porte-éprouvette et l'extrémité de la chambre doit être de 22 mm. La plaque inférieure porte des tétons. sur un composite qui est constitué de ce matériau de surface lié au matériau sous-jacent.s .A. La partie inférieure de l'éprouvette doit se trouver à une distance de 178 mm au-dessus de la plaque de fond. la chambre peut comporter un orifice pour l'introduction du porte-éprouvette garni . 2. La matière fondue est recueillie dans une cuvette. La chambre repose sur quatre pieds hauts de 10 mm. PORTE-EPROUVETTE Le porte éprouvette est composé de deux plaques de métal en forme de U ou cadres en matériau résistant à la corrosion (voir annexe 2). FMVSS 302 et la norme ISO 3795.7 mm de haut. de l'autre côté.05 m.1. elle peut être placée sous la hotte (3.C Ce document est équivalent au document PSA PEUGEOT CITROEN D45 1333. la partie supérieure comporte une ouverture d'aération.. Durant l'essai proprement dit. de diamètre 19 mm. une ouverture laisse passer le tuyau d'arrivée de gaz. pour la ventilation. ainsi que sur les matériaux sous-jacents. placée sur le fond de la chambre entre les trous de ventilation sans les recouvrir. Il ne doit pas être modifié sans une consultation préalable du Service Normalisation de ce groupe. cette chambre de combustion doit être placée dans une enceinte à une -1 température de 23 °C ± 5 °C et une vitesse d'air V < 0. La face avant de cette chambre comporte une fenêtre d'observation incombustible qui peut couvrir toute la face avant et qui peut servir de panneau d'accès. 3. © RENAULT 2001 Page 4/15 .12) pour évacuer les fumées de la combustion. de 12. APPAREILLAGE 3. OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION Cette méthode a pour objet la détermination de la vitesse de combustion horizontale et le type de combustion des matériaux situés à l'intérieur de l'habitacle. la plaque supérieure des alésages correspondants de façon à permettre une fixation sûre de l'éprouvette.RENAULT AVANT-PROPOS D45 1333 / . de dimensions intérieures 381 mm x 356 mm x 203 mm (voir annexe 1). CHAMBRE DE COMBUSTION Chambre de combustion de préférence en acier inoxydable. faisant tout le tour. Il est conforme à l'accord intervenu entre ce groupe et RENAULT SA en Septembre 2001 Elle permet d'effectuer les essais en conformité avec le règlement U. 1. Sur un des côtés. 3. Les tétons servent aussi de repères de mesure de début et de fin de combustion. La face inférieure de la chambre est percée de 10 trous.2.S. Observer le type de combustion et déterminer la vitesse de combustion entre deux traits-repères. L'essai peut être effectué sur le matériau de surface.

C Grille facultative pour l'application du règlement FMVSS 302. © RENAULT 2001 Page 5/15 . La chambre de combustion peut être placée dans une hotte de laboratoire à condition que le volume interne de cette hotte soit au moins 20 fois. Si ces conditions ne sont pas respectées.2. 3. 3.10 m/s et 0. Il est possible d'utiliser une hotte à ventilation naturelle avec une vitesse d'air appropriée. BRULEUR A GAZ La petite source de flammes est représentée par un bec Bunsen de diamètre intérieur + 9. Celui-ci est placé dans la chambre de combustion de façon que le centre de la buse se 0 trouve à 19 mm ± 1 mm en dessous du centre du bord inférieur de l'éprouvette.2.RENAULT 3.) et de fils résistants à la chaleur d'un diamètre de 0.6.8. L'utilisation de la grille est obligatoire pour l'application de la norme ISO 3795.7.11.9.3. GAZ D’ESSAI La gaz fourni au bec doit avoir un pouvoir calorifique d'environ 38 MJ/m 3 (par exemple gaz naturel). 3. La hotte ainsi réglée fonctionne pendant l’essai. 3. ENCEINTE CONDITIONNEE à 23 °C ± 2 °C et 50 % ± 5 % d'humidité relative. 3.05 m⋅s-1.5 mm. Néanmoins. 3. Cette grille est composée d'un porte-éprouvette (3. 3.5 mm 0.5. ETUVE A BRASSAGE D’AIR permettant d'obtenir une température de 100 °C ± 2 °C ou toute autre température précisée par le constructeur pour un vieillissement. CHRONOMETRE au nombre de deux. largeur ou profondeur).4.25 mm tendus en travers du porte-éprouvette à des intervalles de 25 mm (voir annexe 3).12. ETUVE HUMIDE régulée à 40 °C ± 2 °C et 95 % ± 5 % d'humidité relative. mais au plus 110 fois plus grand que le volume de la chambre de combustion et qu'aucune de ses dimensions (hauteur. HOTTE FACULTATIVE Caractéristiques de la hotte pour application de la norme ISO 3795 3. Avant l'essai.12. ne soit supérieure à 2.10.5 fois l'une des deux autres. PEIGNE EN METAL ayant 7 à 8 dents à pointe arrondie tous les 25 millimètres et d'une longueur d'au moins 110 mm. Elle doit être située entre 0. 3.12.5 .. de façon à éviter une gêne éventuelle à l'opérateur avec les produits de combustion. la vitesse verticale de l'air dans la hotte de laboratoire est mesurée à 100 mm en avant et en arrière de la place prévue pour la chambre de combustion.30 m/s (ou toute autre valeur imposée par la législation du pays). pour l’application de la norme ISO 3795 ou précis à 1 s dans les autres cas. Caractéristiques de la hotte pour application du règlement FMVSS 302 Il n'y a pas de spécifications particulières liées à la hotte. la hotte ne doit pas fonctionner.1. lors de l'essai il ne doit pas y avoir de courants d'air dans la chambre de combustion V < 0. 3. précis à 0. 3. GRILLE D45 1333 / . MOYEN DE MESURE réglet précis à 0.5 s.

L'épaisseur de l'éprouvette est celle du matériau simple ou composite. Pour les éprouvettes devant subir le vieillissement (4. Lorsque la largeur disponible est inférieure à 102 mm. la mesure commençant au premier repère.5. utiliser la largeur disponible. Pour les éprouvettes d'une largeur comprise entre 60 mm et 102 mm. © RENAULT 2001 Page 6/15 . le matériau est essayé sur la largeur du produit. Dans ce cas.10). Dans ce cas. Les éprouvettes d'une largeur inférieure à 60 mm et d'une longueur inférieure à 356 mm. Découper des éprouvettes de 356 mm x 100 2 mm dans le matériau à essayer (voir 0 annexe 4). Ceci permettant de s'affranchir d'un retrait potentiel. est essayé avec l' (les) autre(s) matériau(x). Dans ce cas. le matériau est fendu de façon à présenter une épaisseur de 13 mm mesurée à partir de la surface la plus proche de l'habitacle. il faut respecter les dimensions minimales suivantes : Pour les éprouvettes d'une largeur comprise entre 3 mm et 60 mm. Pour la norme NF ISO 3795 : Lorsque la forme et les dimensions d'un produit ne permettent pas le prélèvement d'une éprouvette d'une dimension donnée. + 4. sauf lorsque celle-ci dépasse 13 mm. Tout matériau qui adhère à un (d') autre(s) matériau(x) en tout point de contact. ainsi que + les éprouvettes d'une largeur comprise entre 60 mm et 100 2 mm. la longueur doit être de 356 mm. la longueur doit être d'au moins 140 mm. 4.1. sur une largeur de 102 mm. sur une longueur de 356 mm. et les éprouvettes d'une largeur inférieure à 3 mm. en tant que composite. Tout matériau qui n'adhère pas à un autre matériau en chaque point de contact est essayé seul..2.3. PREPARATION DES EPROUVETTES D45 1333 / . voir le paragraphe 4.RENAULT 4. Pour le règlement FMVSS 302 : Lorsque la longueur disponible est inférieure à 356 mm. la distance possible de combustion correspond à la longueur de l'éprouvette. 4. Dans le cas contraire. faire vieillir le matériau et découper l’éprouvettes après vieillissement.. ne peuvent pas être essayées suivant la présente méthode. utiliser la longueur disponible. mais de longueur inférieure à 0 138 mm.C Essayer les matériaux simples ou composites dont tout ou une partie se trouve à moins de13 mm de l'habitacle.

etc.5. 4. Une partie du matériau B est à 13 mm au plus de l'espace constituant l'habitacle des passagers et les matériaux B et C adhérent en chacun des points de contact . prélever une série minimale de 3 éprouvettes (5 éprouvettes pour la norme ISO 3795) dans le sens longitudinal. découper l'éprouvette de façon à ce que sa hauteur ne dépasse 13 mm en aucun point. process. Dans le cas où la pièce à essayer est de trop petite taille pour l'application du règlement FMVSS 302. Dans le cas d'un matériau homogène ou isotrope. et + dont la longueur doit être de 356 mm. Fabriquer une éprouvette de composition identique à celle du (ou des) constituant(s) de la pièce.6.5 13 13 Surface de contact adhérente Matériaux essayés en tant que matériau composite Couper ici C Le matériau A a une surface de contact non adhérente à celle du matériau B et il est essayé séparément. La coupure est faite dans le matériau. © RENAULT 2001 Page 7/15 . effectuer l'essai sur une éprouvette subsidiaire : représentative en terme de matière. comme le montre la figure ci-avant.C 6. prélever une série minimale de 3 éprouvettes (5 éprouvettes pour la norme ISO 3795) Dans le cas d'un matériau anisotrope. couleur.RENAULT Exemple explicatif : Epaisseur en mm Espace de l’habitacle des passagers D45 1333 / . h ≤ 13 4. et une série minimale de 3 éprouvettes (5 éprouvettes pour la norme ISO 3795) dans le sens transversal. de façon à avoir une éprouvette de 13 mm d'épaisseur. la largeur de 100 2 mm et d'une épaisseur égale à l'épaisseur 0 maximale de la pièce dans la limite de 13 mm. 4.4. par suite de la courbure de la pièce à essayer..5 A Surface de contact non adhérente B Matériau essayé séparément 26 19. Lorsqu'il n'est pas possible d'obtenir une éprouvette plane. donc B et C sont essayés en tant que matériau composite.

tracer un premier trait-repère distant de 38 mm de l'une des extrémités de l'éprouvette et un deuxième trait-repère distant de 254 mm du premier trait. conformément à l'annexe 2 . vitesses de combustion différentes dans les diverses couches de l’éprouvette. 5.RENAULT 4.11. le placer sur une surface plane et le peigner deux fois à rebrousse poil avec le peigne (3.1. Sur chaque éprouvette et/ou sur le support métallique.. refaire l'essai avec la grille et prendre en compte ce dernier résultat. D45 1333 / .C Lorsque le matériau présente une face pelucheuse. formation de gouttes. Commencer le chronométrage (3. les deux faces doivent être essayées. MODE OPERATOIRE Ce mode opératoire s'applique aux éprouvettes neuves ou vieillies. couper le gaz au bout de 15 secondes . Lorsque les deux faces sont aussi proches l'une de l'autre de l'habitacle. Dans le cas de matériaux très hygroscopiques.9. la durée de conditionnement est portée à 72 heures.1. si spécifié par le constructeur.8. avant le commencement des essais. L'arrivée d'air au brûleur est fermée. © RENAULT 2001 Page 8/15 . 4. Vérifier que l'éprouvette est bien horizontale. Commencer le deuxième chronométrage lorsque le front de flamme atteint le premier trait-repère distant de 38 mm de l'extrémité libre. la face de l'éprouvette qui est la plus proche de l'habitacle doit être tournée vers le bas. Placer l'éprouvette dans le porte-éprouvette (3. combustion avec fumées.7. Disposer le tout au centre de la chambre de combustion (3.).. selon les spécificités du constructeur.) de façon que la hauteur de flamme soit de 38 mm. La flamme doit avoir brûlé pendant au moins 1 min aux fins de stabilisation. 4. etc. telle que "flash" de la surface.) lors de la mise en contact de l'éprouvette avec la flamme. les vieillissements suivants : 100 h à 100 °C ± 2 °C dans l'étuve à brassage d’air (3. propagation irrégulière.10.7.) pour la première série 100 h à 40 °C ± 2 °C et 95 % ± 5 % d'humidité relative dans l'étuve humide (3. prélever les deux séries d’éprouvettes de combustibilité. 5.). Les conditionner comme indiqué au paragraphe 4.) (voir annexe 5 application de la grille) de façon à ce que les deux côtés et une extrémité soient maintenues par les branches de ce porte-éprouvette.10.) pour la seconde série ou toute autre condition spécifiée par le constructeur. Observer la propagation de front de flamme sur la face qui brûle le plus vite (face supérieure ou inférieure).2. NOTA : Attention au temps écoulé entre la coupure du gaz et l'extinction de la flamme. conditionner les éprouvettes dans l'enceinte conditionnée (3.9.6. Dans le cas du règlement FMVSS 302. faire l'essai sans la grille. déstratification. puis les faire brûler selon le mode opératoire du paragraphe 5. combustion lente. Noter toute particularité de la combustion du matériau. Dans le cas général. 4. Faire subir. 5. Si l'éprouvette a tendance à s'affaisser. lorsque les dimensions de l'éprouvette le permettent..) pendant un minimum de 24 heures.2.4. que l'extrémité libre soit celle où est tracé le premier trait repère. Régler le bec Bunsen (3. Noter le temps nécessaire t (en secondes) pour que le front de flamme atteigne le deuxième trait-repère distant de 254 mm du premier.9.

Dans le cas où le matériau aurait été refendu pour la préparation de l'éprouvette d'essai. Déterminer. le noter. déterminer le temps t' de cette combustion. c'est-à-dire la plus grande distance parcourue par le front de flamme à partir du premier trait-repère.RENAULT 5. EXPRESSION DES RESULTATS 6. © RENAULT 2001 Page 9/15 . Pendant une série d'essais ou lors d'essais répétés. Type C : Le matériau brûle et cesse de brûler moins de 60 secondes après le début du chronométrage et n'a pas brûlé sur plus de 50 millimètres du premier trait-repère. Autoextinguible Type B : Le matériau brûle et la combustion s'arrête avant que la flamme ait atteint le premier trait-repère.3. 5. Type D : Le matériau brûle et la flamme s'éteint entre les deux traits-repères. 5.C S'il se produit une extinction naturelle avant le deuxième trait-repère.6.1.8. à l'exclusion du cas précédent. Combustible Type E : La combustion se poursuit jusqu'au deuxième trait-repère.4. D45 1333 / . TYPE DE COMBUSTION Non combustible Type A : Le matériau refuse de brûler ou bien s'éteint dès que le front de flamme n'est plus au contact du bec Bunsen. à l'aide du moyen de mesure (3. S'il se produit une extinction naturelle avant le premier trait-repère. 6. s'assurer que la chambre de combustion et le porte-éprouvettes ont une température maximale de 30 °C avant de débuter l'essai suivant. ne pas prendre en considération le front de flamme qui se propagerait sur la face créée par la découpe.5.. 5. Noter également toutes les particularités de la combustion.) la longueur L d'éprouvette consumée (en millimètres).

Si la combustion s'est arrêtée avant le deuxième trait-repère.RENAULT 6. Les procès-verbaux archivés peuvent être consultés par les personnes intéressées. et toute particularité de la combustion. t' = durée de combustion de la longueur L. les détails opératoires non prévus dans la méthode d'essai ainsi que les incidents éventuels susceptibles d'avoir agi sur les résultats.2. la durée du conditionnement. 7. ISO 3795 ou FMVSS 302... exprimée en millimètres par minute (mm/min). le procès-verbal d'essai doit indiquer : la référence de la présente méthode. 60 t’ où : L = longueur brûlée. indiquer selon quel règlement l'essai a été effectué.C Calculer comme indiqué ci-dessous les vitesses de combustion pour les types D et E et retenir le résultat le plus défavorable obtenu avec la série d'éprouvettes neuves ou vieillies. exprimée en millimètres par minute (mm/min). les résultats des essais sur chaque éprouvette : type et vitesse de combustion.. pour brûler 254 mm (distance entre traits-repères). type D. pour chaque éprouvette. Le procès-verbal d'essai doit être conservé au minimum 10 ans. les dimensions des éprouvettes. dans la longueur ou dans la largeur (matériau anisotrope).1. en millimètres. en secondes. NOTA : © RENAULT 2001 Page 10/15 . est obtenue à l'aide de la formule suivante : V’ = L . 60 t où : t = durée de combustion.10. la vitesse de combustion V'. est obtenue à l'aide de la formule suivante : V = 254 . les conditions de vieillissement si elles diffèrent de celles indiquées au paragraphe 4. type E. avec l'une ou l'autre face (matériau à deux faces exposables). la référence du matériau essayé et le nom du Fournisseur. Si la combustion a atteint le deuxième trait-repère. en sens longueur ou sens travers. VITESSE DE COMBUSTION D45 1333 / . si elles diffèrent des valeurs indiquées au paragraphe 4. la vitesse de combustion V. PROCES-VERBAL D’ESSAI Outre les résultats obtenus. en secondes.

.1.) © RENAULT 2001 Page 11/15 .RENAULT D45 1333 / .C ANNEXE 1 CHAMBRE DE COMBUSTION (3.

5 63.) 63.RENAULT D45 1333 / .C ANNEXE 1 (SUITE) CHAMBRE DE COMBUSTION (3..5 63.5 63.5 127 10 trous ∅ 19 pour la ventilation © RENAULT 2001 Page 12/15 .4.) (SUITE) Ouvertures d'aération 12.1.5 63.7 19 Eprouvette 10 Brûleur à gaz (3.

.C ANNEXE 2 PORTE-EPROUVETTES (3.2 38 254 + 0.2 (356) 361 © RENAULT 2001 Page 13/15 .2.) 5 x 45° ∅4 10 10 330 Eprouvette Couvercle 80 + 0.1 10 100 50 127 + 0.RENAULT D45 1333 / .

C ANNEXE 3 EXEMPLE DE SECTION DU CADRE EN FORME DE U PARTIE INFERIEURE PREVUE POUR EQUIPEMENT AVEC FILS DE SUPPORT © RENAULT 2001 Page 14/15 ..RENAULT D45 1333 / .

.C ANNEXE 4 EPROUVETTE 38 127 254 !   Ã Ã 100 ∅6 356 © RENAULT 2001 80 Page 15/15 10 .RENAULT D45 1333 / .