You are on page 1of 44

Guide normatif

Norme NF C 15-100
Énergie et productivité pour un monde meilleur
Les recommandations de ce guide se limitent aux installations électriques des locaux
privatifs à usage d’habitation, partie 7-771 de la norme NF C 15-100 et donnent des
informations générales. Pour plus de détails se reporter à la norme NF C 15-100.
Pour les parties communes des bâtiments d’habitation collectifs, se reporter à la
partie 7-772 de la norme NF C 15-100.
Ce guide traite également de la partie réglementaire du Diagnostic Électrique
Obligatoire.
ABB Le guide normatif | 1
Les évolutions de la norme NF C 15-100
Les amendements à la NF C 15-100 ..........................................................................................3
Prescriptions pour l’accessibilité aux personnes handicapées .....................................................3
L’équipement minimal par pièce
La chambre ................................................................................................................................4
Le séjour ....................................................................................................................................5
La cuisine ...................................................................................................................................6
La salle de bain ..........................................................................................................................7
Autres locaux supérieurs à 4 m², circulations et W.C. ..................................................................8
Extérieurs ...................................................................................................................................9
Les produits par fonction
Section des conducteurs ..........................................................................................................10
Éclairage (Boîtes de connexion et DCL) ....................................................................................11
Sectionnement .........................................................................................................................12
Coupure d’urgence ..................................................................................................................13
Protection complémentaire contre les contacts directs .............................................................14
Protection contre les surtensions d’origine atmosphérique .......................................................15
La Gaine Technique Logement (GTL) ........................................................................................16
Locaux contenant une baignoire ou une douche.......................................................................22
Les tableaux de communication ...............................................................................................24
Les réseaux locaux de communication .....................................................................................25
Identification des circuits ...........................................................................................................27
Exemples de mise en œuvre
Surface ≤ 35 m² .......................................................................................................................28
35 m² < Surface ≤ 100 m² ........................................................................................................30
Surface > 100 m² .....................................................................................................................32
Coffret de communication Grade 1 et 3 ....................................................................................34
Mise en sécurité des logements existants
Contexte ..................................................................................................................................36
Le Diagnostic Electrique Obligatoire (DEO) ................................................................................36
Les services
Logiciels et formations ..............................................................................................................37
Guide normatif
Norme NF C 15-100
2 | ABB Le guide normatif
Avez-vous pensé à tout ?
Le nombre d’incendies a doublé ces vingt dernières
années.
Plus de 800 personnes décèdent chaque année dans
l’incendie de leur logement et quelques 10 000 personnes
sont gravement blessées.
Le Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée, plus
communément appelé DAAF, détecte la présence de
fumée dans une habitation.
Le produit ABB répond aux normes les plus contraignantes
et dispose du certificat NF.
Le cadre réglementaire
La loi du 9 mars 2010 rend obligatoire l’installation d’au
moins un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF)
normalisé par logement au plus tard le 20 mars 2015.
À qui s’adresse cette obligation d’installation ?
L’obligation concerne tous les logements, qu’il s’agisse de
résidences principales ou secondaires, de logements privés
ou publics, qu’ils soient neufs ou anciens, et s’applique à
tous les occupants, qu’ils soient locataires ou propriétaires.
Où doit-on installer un DAAF ?
Il faut compter au minimum un DAAF par niveau d’habitation.
Ceux-ci seront prioritairement installés dans les espaces de
séjour et les couloirs menant aux chambres à coucher.
Il faut par contre éviter d’installer un DAAF dans la salle de
bains ou dans la cuisine, les particules de condensation pou-
vant déclencher l’alarme.
Quelle est la norme de référence ?
Il est impératif de choisir les Détecteurs Avertisseurs
Autonomes de Fumée (DAAF) certifiés selon la norme
européenne EN 14604. En plus de la certification CE, le
DAAF d’ABB dispose d’un certificat NF offrant une garantie
de qualité et d’efficacité de nos produits.
Fonctionnement du DAAF d'ABB
Au moindre début d’incendie avec développement de fumée,
le détecteur avertit les occupants du logement par un signal
sonore strident (93 dB à 1 m) et lumineux (clignotement par
LED rouge sur l’appareil).
Avantage du DAAF d'ABB
– certifié NF DAAF
– pile 9 Volts
– garantie de fonctionnement avec une pile 9 V DC : 5 ans
– protège l’environnement (pas de source ionisante)
– signalisation par alarme 93 dB et flash LED rouge.
Références de commande
Désignation Type Réf. Commerciale
Détecteur Avertisseur Autonome de
Fumée
DAAF FR 191400
ABB Le guide normatif | 3
Les évolutions de la NF C 15-100
Les amendements à la NFC 15-100
Amendement 1 de la NF C 15-100
Reprise des fiches d’interprétation publiées jusqu’au
1
er
décembre 2007 soit les fiches :
F1, F2, F3, F5, F6, F7, F8 et F9.
Amendement 2 de la NF C 15-100
Révision de la partie 7-701 traitant des installations élec-
triques basse tension des locaux contenant une baignoire
ou une douche.
Les principales évolutions sont :
– prise en compte des douches préfabriquées
– prise en compte des douches récentes à jets pulsés,
baignoires encastrées
– redéfinition des volumes au-dessus des volumes 1 et 2
– généralisation de la distance de 1,2 m pour le volume
1 dans le cas des douches avec ou sans receveur
– révision du degré de protection des matériels placés en
volume 2 passant de l’IPX3 à l’IPX4
– levé de dérogation concernant le degré de protection de
la prise rasoir
– possibilité d’installer un DCL en volume 2
– raccordement du chauffe-eau en volume 1
– chauffage électrique dans le sol et les parois
– clarification des règles pour les douches collectives
– emplacement de la boîte de connexion de la LES
(Liaison équipotentielle Supplémentaire) pouvant être sur
une paroi commune dans un local adjacent.
Amendement 3 de la NF C 15-100
Révision de la partie 7-771 fixant les exigences complé-
mentaires pour les installations électriques basse tension
des locaux d’habitation, ainsi que de la partie 7-772 pour
les parties communes des immeubles collectifs d’habitation.

Les principales évolutions sont :
– intégration de la fiche d’interprétation F10 publiée en
janvier 2008 fixant les prescriptions particulières pour
l’accessibilité aux personnes handicapées à ces locaux.
– des précisions pour l’application des règles relatives aux
points d’éclairage, au décomptage des socles de prise
de courant, aux circuits de communication et au tableau
de communication.
Prescription pour l’accessibilité aux
personnes handicapées 771.512.2.16.2
Le pictogramme ci-joint représente les prescriptions complé-
mentaires pour les logements concernés par l’accessibilité
aux personnes handicapées
.


Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
Bâtiments d’habitation collectifs
Les bâtiments d’habitation collectifs et leurs abords doivent
être construits et aménagés de façon à être accessibles
aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap.
L’obligation porte sur les circulations communes intérieures
et extérieures, une partie des places de stationnement
automobile, les ascenseurs, les locaux collectifs et leurs
équipements et les logements.
Certaines dispositions sont spécifiques à "l’unité de vie
des logements", généralement constituée des pièces
suivantes :
– la cuisine
– le séjour
– une chambre
– un W.C.
– une salle d’eau
Maisons individuelles
Les maisons individuelles doivent être construites et amé-
nagées de façon à être accessibles aux personnes handi-
capées, quel que soit leur handicap. L’obligation porte sur
les circulations extérieures, le logement et, le cas échéant,
une place de stationnement automobile.
Les bâtiments visés sont les maisons individuelles
construites pour être louées ou mises à dispositions ou
pour être vendues, à l’exclusion de celles dont le proprié-
taire a, directement ou par l’intermédiaire d’un profes-
sionnel de la construction, entrepris la construction ou la
réhabilitation pour son propre usage.
Certaines dispositions sont spécifiques à "l’unité de vie
des logements", généralement constituée des pièces
suivantes :
– la cuisine
– le séjour
– une chambre
– un W.C.
– une salle d’eau
4 | ABB Le guide normatif
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
771.314.2.1.1 et 771.555.1.6.1
Un socle de prise de courant 16 A 2P+T supplé-
mentaire et non commandé disposé à proximité
immédiate du dispositif de commande d’éclairage.
L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une
hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.
771.536.5.1
Tous les dispositifs manuels de commande
fonctionnelle doivent être situés à une hauteur
comprise entre 0,9 m et 1,30 m du sol.
Manœuvrables en position "debout" comme en position
"assis". Un dispositif de commande d’éclairage doit être
situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.
771.559.6.2.1
L’axe des socles de prise de communication doit
être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m
du sol.
771.314.2.1
Trois socles de prise de courant 16 A 2P+T,
répartis en périphérie.
771.314.2.3
Au moins un point d’éclairage en plafond équipé
d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupé-
rable 2P+T.
Dans le cas de rénovation, l’éclairage du local peut être
réalisé par 2 points en applique ou 2 socles de prise de
courant commandés.
Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même
circuit est limité à 8.
771.559.6.1.1
Un socle de prise de communication RJ45 avec un
minimum de 2 prises pour les logements de deux
pièces et moins.
Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être
placé à proximité de chaque prise de communication ou de
télévision. Lorsque la télévision n’est pas distribuée par
les prises RJ45, il faut au moins 2 prises coaxiales pour
les logements jusqu’à 100 m² et 3 prises coaxiales pour les
logements supérieure à 100 m²
L’équipement minimal par pièce
La chambre
ABB Le guide normatif | 5
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
771.314.2.1
Pour un séjour jusqu’à 40 m², un socle de prise de
courant 16 A 2P+T par tranche de 4 m² répartis en
périphérie avec un minimum de 5 socles.
Pour les séjours supérieurs à 40 m², le nombre sera défini
avec le maître d’ouvrage et/ou l’usager, avec un minimum
de 10 socles.
771.314.2.3
Au moins un point d’éclairage en plafond équipé
d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupé-
rable 2P+T.
Dans le cas de rénovation, l’éclairage du local peut être
réalisé par 2 points en applique ou 2 socles de prise de
courant commandés. Le nombre de points d’éclairage
alimentés par un même circuit est limité à 8.
771.559.6.1.1
Un socle de prise de communication RJ45 avec un
minimum de 2 prises pour les logements de deux
pièces et moins.
Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être
placé à proximité de chaque prise de communication ou de
télévision.
Lorsque la télévision n’est pas distribuée par les prises
RJ45, il faut au moins 2 prises coaxiales pour les logements
jusqu’à 100 m² et 3 prises coaxiales pour les logements
supérieure à 100 m²
771.314.2.1.1 et 771.555.1.6.1
Un socle de prise de courant 16 A 2P+T non
commandé qui peut ne pas être supplémentaire
doit être disposé à proximité immédiate du dispositif
de commande d’éclairage.
L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une
hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.
771.536.5.1
Tous les dispositifs manuels de commande
fonctionnelle doivent être situés à une hauteur
comprise entre 0,9 m et 1,30 m du sol.
Manœuvrables en position "debout" comme en position
"assis". Un dispositif de commande d’éclairage doit être
situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.
771.559.6.2.1
L’axe des socles de prise de communication doit
être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m
du sol.
L’équipement minimal par pièce
Le séjour
6 | ABB Le guide normatif
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
771.314.2.1 et 771.314.2.2
6 socles de prises de courant 16 A 2P+T non
spécialisés dont 4 sont à répartir au-dessus du
plan de travail. Interdiction d’installer ces socles
au-dessus d’un évier ou au-dessus des feux ou plaques de
cuisson.
Circuits spécialisés
Au moins 4 circuits spécialisés doivent être prévus, 1 circuit
spécialisé 32 A mono ou 20 A tri pour l’alimentation de la
cuisinière ou plaque de cuisson et 3 circuits spécialisés 16 A.
771.314.2.3
Au moins un point d’éclairage en plafond équipé
d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupérable
2P+T. Dans le cas de rénovation, l’éclairage du local
peut être réalisé par 2 points en applique ou 2 socles de prise
de courant commandés. Le nombre de points d’éclairage
alimentés par un même circuit est limité à 8.
771.559.6.1.1
Un socle de prise de communication RJ45 avec un
minimum de 2 prises pour les logements de deux
pièces et moins. Au moins un socle de prise de
courant 16 A 2P+T doit être placé à proximité de chaque
prise de communication ou de télévision. Lorsque la télévi-
sion n’est pas distribuée par les prises RJ45, il faut au moins
2 prises coaxiales pour les logements jusqu’à 100 m² et
3 prises coaxiales pour les logements supérieure à 100 m²
771.314.2.1.1 et 771.555.1.6.1
Un socle de prise de courant 16 A 2P+T non
commandé qui peut ne pas être supplémentaire
doit être disposé à proximité immédiate du dispositif
de commande d’éclairage.
L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une
hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.
771.536.5.1
Tous les dispositifs manuels de commande
fonctionnelle doivent être situés à une hauteur
comprise entre 0,9 m et 1,30 m du sol. Manœu-
vrables en position "debout" comme en position "assis".
Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en
entrée à l’intérieur de chaque pièce.
771.559.6.2.1
L’axe des socles de prise de communication doit
être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m
du sol.
L’équipement minimal par pièce
La cuisine
ABB Le guide normatif | 7
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
L’équipement minimal par pièce
La salle de bain
771.314.2.1
Au moins 1 socle de prise de courant 16 A 2P+T
dans le volume 3 ou hors volume.
771.314.2.3
Au moins un point d’éclairage soit au plafond
équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche
récupérable 2P+T soit en applique.
Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même
circuit est limité à 8.
Les DCL ne sont pas autorisées dans les volumes 0 et 1.
Autorisées en volume 2 si IPX4.
771.559.6.1.1
Au moins un socle de prise de communication RJ45
avec un minimum de 2 prises pour les logements de
deux pièces et moins.
Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être
placé à proximité de chaque prise de communication ou de
télévision.
Les prises ne doivent pas être posées dans les volumes 0, 1
et 2 des locaux contenant une baignoire ou une douche.
771.314.2.1.1 et 771.555.1.6.1
Un socle de prise de courant 16 A 2P+T non
commandé qui peut ne pas être supplémentaire
doit être disposé à proximité immédiate du dispositif
de commande d’éclairage.
L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une
hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.
771.536.5.1
Tous les dispositifs manuels de commande
fonctionnelle doivent être situés à une hauteur
comprise entre 0,9 m et 1,30 m du sol. Manœu-
vrables en position "debout" comme en position "assis".
Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en
entrée à l’intérieur de chaque pièce.
771.559.6.2.1
L’axe des socles de prise de communication doit
être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m
du sol.
8 | ABB Le guide normatif
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
L’équipement minimal par pièce
Autres locaux supérieurs à 4 m², circulation et W.C.
771.314.2.1 et 771.314.2.2 .
Au moins 1 socle de prise de courant 16 A 2P+T
dans les circulations et et les surfaces supérieures à
4 m².
Pas d’obligation dans les W.C.
Circuits spécialisés
Des circuits spécialisés sont à mettre en œuvre par exemple
pour le lave-linge, sèche-linge, chauffe-eau électrique…
771.314.2.3
Au moins un point d’éclairage soit au plafond
équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche
récupérable 2P+T soit en applique.
Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même
circuit est limité à 8.
771.314.2.1.1 et 771.555.1.6.1
Pour les W.C. un socle de prise de courant 16 A
2P+T supplémentaire et non commandé disposé à
proximité immédiate du dispositif de commande
d’éclairage.
L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une
hauteur inférieure ou égale à 1,30 m du sol.
771.536.5.1
Tous les dispositifs manuels de commande
fonctionnelle doivent être situés à une hauteur
comprise entre 0,9 m et 1,30 m du sol. Manœu-
vrables en position "debout" comme en position "assis".
Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en
entrée à l’intérieur de chaque pièce.
ABB Le guide normatif | 9
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
L’équipement minimal par pièce
Extérieurs
771.314.2.4
Au moins un point d’éclairage par entrée principale
ou de service communiquant directement avec le
logement. Tous circuits d’éclairage en attente de
raccordement à un luminaire doivent aboutir dans une boîte
de connexion équipée ou non d’un socle DCL adapté aux
conditions d’influences externes auxquelles est soumis
l’emplacement.
771.314.2.4
Des points d’alimentation de stores "bannes"
électriques s’ils sont prévus.
771.536.5.1
Tous les dispositifs manuels de commande fonc-
tionnelle doivent être situés à une hauteur comprise
entre 0,9 m et 1,3 m du sol. Les dispositifs de
commande et de service situés sur les cheminements ex-
térieurs accessibles doivent être repérables grâce notam-
ment à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.
771.314.2.4.1
Un dispositif d’éclairage doit permettre, lorsque
l’éclairement naturel n’est pas suffisant, d’assurer
une valeur d’éclairement mesurée au sol d’au moins
20 lux en tout point du cheminement.
10 | ABB Le guide normatif
771.533, 771.524 et 771.314.2
Les sections minimales imposées dans le tableau sont dé-
terminées en fonction des puissances installées et tiennent
compte de la limitation des points d’utilisation alimentés par
chaque circuit terminal.
Les produits par fonction
Section des conducteurs
Nature du circuit Section minimale
des conducteurs
(mm²)
Courant assigné maximal du dispositif de
protection
(A)
Cuivre Disjoncteur Fusible
Éclairage, volets roulants, prises com-
mandées
1,5 16 10
VMC 1,5 2 (1) – (3)
Circuit d'asservissement tarifaire, fil
pilote,
gestionnaire d'énergie, etc.
1,5 2 – (3)
Prises de courant 16 A
Circuit avec 5 socles maxi
1,5 16 – (3)
Circuit avec 8 socles maxi
2,5 20 16
Circuits spécialisés avec prise de cou-
rant 16 A (machine à laver, sèche-linge,
four etc.)
2,5 20 16
Chauffe-eau électrique non instantané 2,5 20 16
Cuisinière, plaque de cuisson
En monophasé
6 32 32

En triphasé
2,5 20 16
Autres circuits, y compris le tableau
divisionnaire : (2)
1,5 16 10
2,5 20 16
4 25 20
6 32 32
(1) Sauf cas particuliers où cette valeur peut être augmentée jusqu'à 16 A.
(2) Ces valeurs ne tiennent pas compte des chutes de tension. Pour les sections supérieures, se reporter aux règles générales de la NF C 15-100.
(3) Non autorisé.
Tout circuit doit être protégé par un dispositif de protection
qui est soit un fusible soit un disjoncteur et dont le courant
assigné maximal est égal à la valeur indiquée dans le tableau
suivant :
ABB Le guide normatif | 11
1
2
3
559.1.1 et 771.314.2.3
Au minimum un point d’éclairage alimenté par un circuit
d’éclairage doit exister dans chaque local.
Le tableau de répartition doit comprendre au moins 2 circuits
d’éclairage si la surface du logement est supérieure à 35 m².
Toute canalisation noyée ou encastrée doit être terminée par
une boîte de connexion.
Si cette boîte est fixée dans un plafond et est destinée à ali-
menter un point d’éclairage, elle doit être prévue pour la sus-
pension des luminaires.
Dans le cas de la présence d’une boîte de connexion pour
luminaire, ladite boîte doit être équipée d’un socle de dispositif
de connexion de luminaires (DCL) permettant le raccordement
du luminaire.
Dans le cas d’une alimentation fixe posé en saillie, le
raccordement du matériel peut s’effectuer sans boîte de
connexion :
– si le matériel est pourvu de bornes de raccordement au ré-
seau.
– si la canalisation est pourvue de connecteurs spécifiques
de raccordement.

Chaque socle DCL destiné à alimenter un luminaire doit
être pourvu :
– soit d’une douille munie d’une fiche récupérable 2P+T pour
la connexion ultérieure d’un luminaire.
– soit d’un luminaire équipé d'une fiche DCL.

La mise en œuvre des socles DCL dans les locaux contenant
une baignoire ou une douche doit être conforme aux exigences
de la partie 7-701. (Interdite dans les volumes 0 et 1, autorisée
en volume 2 si IPX4).
En extérieur, tous circuits d’éclairage en attente de raccor-
dement à un luminaire doivent aboutir dans une boîte de
connexion équipée ou non d’un socle DCL adapté aux conditions
d’influences externes auxquelles est soumis l’emplacement.
Les kits centre DCL d’ABB (Réf. Commerciale 893312) sont
équipés de boîte de centre, douille et fiche récupérable 2P+T,
ainsi qu’un crochet à visser au plafond pour supporter le
luminaire.
Les produits par fonction
Éclairage (Boîtes de connexion et DCL)
Désignation Type Réf. Commerciale
1 Boîte de centre rénovation +
douille/fiche DCL
Kit rénovation
DCL
893317
2 Boîte de centre + douille/fiche
DCL
Kit centre DCL 893312
3 Boîte applique + douille/fiche
DCL
Kit applique DCL 893315
12 | ABB Le guide normatif
1 2
3
Les produits par fonction
Sectionnement
771.462
Sectionnement à l’origine des circuits :
Tout circuit doit posséder à son origine un dispositif de sec-
tionnement sur tous les conducteurs actifs, y compris le
conducteur neutre.
Sectionnement du fil pilote des installations individuelles
de chauffage électrique :
Dans le cas de chauffage avec fil pilote, le sectionnement du fil
pilote doit être prévu. Ce sectionnement est réalisé à l’origine
de chacun des circuits de chauffage par un dispositif de sec-
tionnement associé au dispositif de protection.
Cependant il est admis de prévoir un sectionnement gé-
néral du fil pilote :
– soit par un dispositif de sectionnement associé à un inter-
rupteur général du chauffage
– soit par un dispositif de sectionnement indépendant, le dis-
positif de protection dédié à la gestion d’énergie pouvant
remplir cette fonction
Lorsque le sectionnement du fil pilote est indépendant, le mar-
quage « Attention, fil pilote à sectionner » doit être disposé sur
le tableau de répartition et à l’intérieur de la boîte de connexion
de l’équipement de chauffage.


Sectionnement à l’origine de l’installation :
Réf. Commerciale : 470229 + 470901
Attention Fil pilote à sectionner
Désignation Type Réf. Commerciale
1 Disjoncteur modulaire Phase + Neutre
à vis
SN201L 470229
2 Disjoncteur modulaire Phase + Neutre
à raccordement rapide
SN201SL 470429
3 Contact auxiliaire SN201-IH 470901
2 A maxi
Gestionnaire
d'énergie
ABB Le guide normatif | 13
1
Les produits par fonction
Coupure d’urgence
771.463
Le dispositif général de commande et de protection (AGCP)
prévu à l’origine de l’installation peut assurer les fonctions
de coupure d’urgence s’il est situé à l’intérieur des locaux
d’habitation et au niveau de l’accès de l’unité de vie.
– le disjoncteur de branchement
S’il est situé dans un garage ou un local annexe, il doit exister
un accès direct entre ce local et le logement.
Dans le cas contraire, un autre dispositif à action directe assu-
rant les fonctions de coupure en charge et de sectionnement
doit être placé à l’intérieur du logement et au niveau d’accès
de l’unité de vie.
– interrupteur ou disjoncteur par exemple
Désignation Type Réf. Commerciale
1 Interrupteur E202 362118
14 | ABB Le guide normatif
1 2 1
Les produits par fonction
Protection complémentaire contre les contacts directs
771.531.2.3.2
Tous les circuits de l’installation doivent être protégés par des
DDR de sensibilité au plus égale à 30 mA.
La protection par DDR 30 mA peut être :
– soit divisionnaire pour un groupe de circuits
– soit individuelle pour un circuit spécialisé ou non
Dans le cas d’un circuit de distribution le(s) DDR au plus égal à
30 mA est (sont) installé(s) soit à l’origine de ce circuit, soit au
niveau du tableau divisionnaire.
Ces dispositifs de protection doivent être placés à l’origine
de tous les circuits à l’exception de ceux :
– alimentés par un transformateur de séparation
– le circuit parafoudre installé à l’origine de l’installation (ce
circuit doit être protégé par un dispositif de type S)
Pour les planchers chauffants, quel que soit le type de câble
chauffant, la protection doit être assurée par un DDR ≤ 30 mA.
Le tableau ci-dessous indique le minimum à respecter en
termes de courant nominal, de quantité et de type pour ces
protections différentielles en fonction de la surface du logement.
Surface des locaux
d’habitation
Branchement monophasé de puissance : ≤ 18 kVA,
avec ou sans chauffage électrique
Nombre, type et courant assigné minimal In des
interrupteurs différentiels 30 mA
≤ 35 m² 1 x 25 A de type AC et 1 x 40 A de type A
(1)
≤ 100 m² 2 x 40 A de type AC
(2)
et 1 x 40 A de type A
(1)
> 100 m² 3 x 40 A de type AC
(2)
et 1 x 40 A de type A
(1)
(1) L’interrupteur différentiel 40 A de type A doit protéger les circuits suivants :
- le circuit spécialisé de la cuisinière ou de la plaque de cuisson
- le circuit spécialisé du lave-linge, en effet ces matériels d’utilisation, en fonction de la
technologie utilisée, peuvent en cas de défaut produire des courants comportant des
composantes continues. Dans ce cas les DDR de type A conçus pour détecter ces
courants assurent la protection.
- et éventuellement, deux circuits non spécialisés (éclairage ou prises de courant).
Si cet interrupteur différentiel protège aussi un ou deux circuits spécialisés supplémen-
taires, son courant assigné doit être de 63 A.
(2) Si en aval d’un interrupteur différentiel la puissance des circuits de chauffage et de
chauffe-eau électriques est supérieure à 8 kVA, il faut remplacer un interrupteur différentiel
40 A de type AC par un interrupteur différentiel 63 A de type AC.
Désignation Type Réf. Commerciale
1 Disjoncteur différentiel DS201L 471022
2 Interrupteur différentiel FH202S 444051
ABB Le guide normatif | 15
NK > 25
NK ≤ 25
32 32 32
AIN AIN AIN
15 15
AISNE AISNE AISNE
21 21
ALLIER ALLIER
44 44 44
ALPES-DE ALPES-DE- ALPES-DE ALPES-DE ALPES-DE- ALPES-DE-
OVENCE HAUTE-PROVENCE HAUTE-PR HAUTE-PROVENCE HAUTE-PR HAUTE-PROVENCE HAUTE-PR HAUTE-PR HAUTE-PROVENCE OVENCE OVENCE HAUTE-PROVENCE
39 39 39 39 39 39
HAUTES-ALPES HAUTES-A HAUTES-ALPES HAUTES-A HAUTES-A HAUTES-ALPES HAUTES-ALPES
33 33 33 33
ALPES- ALPES- ALPES- ALPES- ALPES- ALPES-
MARITIMES MARITIME MARITIME MARITIMES MARITIMES
44 44 44
ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE ARDECHE
08 08 08
ARDENNES ARDENNES ARDENNES ARDENNES ARDENNES ARDENNES ARDENNES
21 21 21
ARIEGE ARIEGE ARIEGE ARIEGE
19 19
AUBE AUBE
19 19
AUDE AUDE
24 24
AVEYRON AVEYRON
27 27 27 27
DU-RHÔNE DU-RHÔNE BOUCHES-DU-RHÔNE BOUCHES- BOUCHES-DU-RHÔNE BOUCHES- BOUCHES- BOUCHES-DU-RHÔNE DU-RHÔNE BOUCHES-DU-RHÔNE
99
CALVADOS CALVADOS CALVADOS CALVADOS
25 25
CANTAL CANTAL CANTAL
21 21
CHARENTE CHARENTE CHARENTE CHARENTE CHARENTE CHARENTE
15 15
CHARENTE- CHARENTE CHARENTE CHARENTE-- CHARENTE- CHARENTE CHARENTE CHARENTE CHARENTE CHARENTE- CHARENTE CHARENTE CHARENTE-
MARITIME MARITIME MARITIME MARITIME MARITIME MARITIME
17 17
CHER CHER
25 25
CORREZE CORREZE CORREZE CORREZE
37 37 37 37
CORSE- CORSE- CORSE- CORSE- CORSE- CORSE-
DU-SUD DU-SUD DU-SUD DU-SUD DU-SUD
34 34 34 34
HAUTE- HAUTE- HAUTE-
CORSE CORSE CORSE
24 24
CÔTE-D'O CÔTE-D'O CÔTE-D'O CÔTE-D'ORR
999
CÔTES-D'ARMOR CÔTES-D' CÔTES-D' CÔTES-D' CÔTES-D'ARMOR ARMOR ARMOR ARMOR CÔTES-D'ARMOR
23 23
CREUSE CREUSE CREUSE CREUSE
27 27 27
DORDOGNE DORDOGNE DORDOGNE
26 26 26
DOUBS DOUBS DOUBS
42 42 42
DRÔME DRÔME DRÔME
12 12
EURE EURE
14 14
EURE- EURE-
ET-LOIR ET-LOIR ET-LOIR
66
FINISTERE FINISTER FINISTEREEE FINISTERE
34 34 34
GARD GARD GARD
21 21
GERS GERS
26 26
GIRONDE GIRONDE GIRONDE
27 27 27 27 27
HERAULT HERAULT HERAULT
10 10 10
ILLE-ET- ILLE-ET- ILLE-ET- ILLE-ET-
VILAINE VILAINE VILAINE VILAINE
17 17 17
INDRE INDRE
14 14
INDRE- INDRE- INDRE-
ET-LOIRE ET-LOIRE ET-LOIRE
36 36 36 36 36
ISERE ISERE
30 30 30
JURA JURA JURA
26 26 26
LANDES LANDES LANDES
12 12
LOIR- LOIR- LOIR- LOIR- LOIR-
ET-CHER ET-CHER ET-CHER ET-CHER ET-CHER
36 36 36 36 36 36
LOIRE LOIRE LOIRE
34 34 34 34
HAUTE- HAUTE- HAUTE-
LOIRE LOIRE LOIRE
88
LOIRE- LOIRE-
ATLANTIQUE ATLANTIQUE ATLANTIQUE ATLANTIQ ATLANTIQ ATLANTIQUE UE UE ATLANTIQUE
17 17
LOIRET LOIRET
23 23
LOT LOT
27 27 27 27
LOT-ET- LOT-ET- LOT-ET-
GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE
33 33
LOZERE LOZERE LOZERE
12 12 12
MAINE-ET MAINE-ET MAINE-ET MAINE-ET-
LOIRE LOIRE
77
MANCHE MANCHE MANCHE MANCHE MANCHE MANCHE
18 18
MARNE MARNE MARNE
23
HAUTE- HAUTE-
MARNE MARNE 12 12
MAYENNE MAYENNE MAYENNE MAYENNE
19 19 19 19
MEURTHE- MEURTHE- MEURTHE- MEURTHE- MEURTHE-
LE LE ET-MOSELLE ET-MOSEL ET-MOSELLE ET-MOSEL ET-MOSEL ET-MOSELLE LE LE ET-MOSELLE
18 18
MEUSE MEUSE
7777
MORBIHAN MORBIHAN MORBIHAN MORBIHAN
18 18 18
MOSELLE MOSELLE MOSELLE MOSELLE
20 20
NIEVRE NIEVRE
13 13 13
NORD NORD NORD NORD NORD
15 15
15 15 15 15 15 15 15 15 15 15
OISE OISE
13 13
ORNE ORNE
12 12 12
PAS-DE- PAS-DE- PAS-DE-
CALAIS CALAIS CALAIS CALAIS
28 28 28
PUY-DE-D PUY-DE-D PUY-DE-DÔME ÔME ÔME
24 24
PYRENEES PYRENEES PYRENEES-
ATLANTIQ ATLANTIQ ATLANTIQUES UES UES
21 21 21
HAUTES- HAUTES- HAUTES- HAUTES- HAUTES- HAUTES-
PYRENEES PYRENEES PYRENEES PYRENEES
27 27 27 27 27
PYRENEES-ORIENTALES PYRENEES PYRENEES PYRENEES-ORIENTA -ORIENTA -ORIENTA PYRENEES-ORIENTALES PYRENEES-ORIENTALES PYRENEES PYRENEES-ORIENTALES PYRENEES PYRENEES-ORIENTALES
20 20
BAS-
RHIN RHIN
23 23 23
HAUT- HAUT- HAUT- HAUT-
RHIN RHIN
33 33 33
RHÔNE RHÔNE RHÔNE RHÔNE RHÔNE RHÔNE RHÔNE RHÔNE RHÔNE
22 22 22 22 22
ÔNE ÔNE ÔNE HAUTE-SAÔNE HAUTE-SA HAUTE-SA HAUTE-SA HAUTE-SAÔNE ÔNE ÔNE HAUTE-SAÔNE HAUTE-SA HAUTE-SAÔNE
27 27 27
SAÔNE-ET SAÔNE-ET SAÔNE-ET-LOIRE -LOIRE -LOIRE SAÔNE-ET-LOIRE SAÔNE-ET-LOIRE
13 13
SARTHE SARTHE SARTHE SARTHE
34 34 34
SAVOIE SAVOIE SAVOIE
33 33 33 33 33
HAUTE-SAVOIE HAUTE-SA HAUTE-SA HAUTE-SAVOIE VOIE HAUTE-SAVOIE HAUTE-SA HAUTE-SAVOIE
12 12
SEINE- SEINE- SEINE- SEINE-
MARITIME MARITIME MARITIME MARITIME
17 17
SEINE- SEINE- SEINE-
ET-MARNE ET-MARNE ET-MARNE ET-MARNE ET-MARNE ET-MARNE ET-MARNE
15 15 15 15 15 15
YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES YVELINES
13 13
DEUX- DEUX- DEUX-
SEVRES SEVRES SEVRES SEVRES SEVRES SEVRES
13 13
SOMME SOMME
21 21
TARN TARN 21 21 21 21 21 21
TARN-ET- TARN-ET- TARN-ET- TARN-ET- TARN-ET- TARN-ET-
GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE
34 34 34 34
VAR VAR
40 40 40 40 40
VAUCLUSE VAUCLUSE VAUCLUSE VAUCLUSE VAUCLUSE VAUCLUSE VAUCLUSE VAUCLUSE
10 10 10
VENDEE VENDEE
20 20
VIENNE VIENNE
23 23 23 23 23 23
HAUTE- HAUTE- HAUTE- HAUTE- HAUTE-
VIENNE VIENNE VIENNE
22 22 22 22 22
VOSGES VOSGES
19 19
YONNE YONNE
23
TERRITOIRE TERRITOI TERRITOIRE TERRITOI TERRITOIRE TERRITOI TERRITOIRE
DE BELFORT DE BELFO DE BELFORT
15 15 15 15 15 15 15 15
ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE ESSONNE
15 15 15 15
HAUTS- HAUTS- HAUTS- HAUTS- HAUTS- HAUTS- HAUTS- HAUTS-
DE-SEINE DE-SEINE DE-SEINE DE-SEINE DE-SEINE DE-SEINE DE-SEINE DE-SEINE
15 15
SEINE-SAINT-DENIS SEINE-SA SEINE-SA SEINE-SA SEINE-SAINT-DENI INT-DENI INT-DENI SEINE-SAINT-DENIS SEINE-SA SEINE-SAINT-DENIS
15 15 15
VAL-DE-MARNE VAL-DE-M VAL-DE-M VAL-DE-M VAL-DE-MARNE VAL-DE-MARNE
VAL-D'OI VAL-D'OI VAL-D'OISE VAL-D'OISE VAL-D'OI VAL-D'OI VAL-D'OISE SE SE VAL-D'OISE VAL-D'OI VAL-D'OISE
19 19 19 19 19
HAUTE- HAUTE- HAUTE- HAUTE- HAUTE- HAUTE-
GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE GARONNE
15 15 15 15
PARIS PARIS PARIS PARIS
1
2
Les produits par fonction
Protection contre les surtensions d’origine atmosphérique
771.443
Conditions de mise en oeuvre des parafoudres :
Le tableau ci-dessous indique dans quelles conditions les
parafoudres doivent être mis en oeuvre.
Caractéristiques et
alimentation du bâtiment
Densité de foudroiement (Ng)
Niveau kéraunique (Nk)
Voir carte
Ng ≤ 2.5
Nk ≤ 25 (AQ1)
Ng > 2.5
Nk > 25 (AQ2)
Bâtiment équipé d'un paratonnerre Obligatoire
(2)
Obligatoire
(2)
Alimentation BT par une ligne entière-
ment ou partiellement aérienne
(3)
Non obligatoire
(4)
Obligatoire
(5)
Alimentation BT par une ligne entière-
ment souterraine
Non obligatoire
(4)
Non obligatoire
(4)
L'indisponibilité de l'installation et/ou
des matériels concerne la sécurité des
personnes
(1)
Selon analyse du
risque
Obligatoire
(1) C'est le cas par exemple :
- de certaines installations où une médicalisation à domicile est présente
- d'installations comportant des Systèmes de Sécurité Incendie, d'alarmes techniques,
d'alarmes sociales, etc.
(2) Dans le cas de bâtiments intégrant le poste de transformation, si la prise de terre du
neutre du transformateur est confondue avec la prise de terre des masses intercon-
nectées à la prise de terre du paratonnerre, la mise en oeuvre de parafoudres n'est pas
obligatoire.
Dans le cas contraire, lorsque le bâtiment comporte plusieurs installations privatives,
le parafoudre de type 1 ne pouvant être mis en oeuvre à l'origine de l'installation est
remplacé par des parafoudres de type 2 (In ≥ 5 kA) placés à l'origine de chacune des
installations privatives.
(3) Les lignes aériennes constituées de conducteurs isolés avec écran métallique relié à la
terre sont considérées comme équivalentes à des câbles souterrains.
(4) L'utilisation de parafoudres peut également être nécessaire pour la protection de ma-
tériels électriques ou électroniques dont le coût et l'indisponibilité peuvent être critiques
dans l'installation comme indiqué par l'analyse de risque.
(5) Toutefois, l'absence d'un parafoudre est admise si elle est justifiée par l'analyse du
risque définie dans le guide UTE C 15-443 (6.2.2).
Il est souhaitable de mettre un parafoudre sur le circuit de communication quand il y a un
parafoudre sur le circuit de puissance.
Nk = niveau kéraunique (nombre de jours par an où le tonnerre a été entendu)
Désignation Type Réf. Commerciale
1 Parafoudre débrochable
courants faibles
OVR TC 200FR P 482005
2 Parafoudre autoprotégé OVR Plus N1 40 275 370101
Lorsque des parafoudres sont mis en oeuvre dans les ré-
seaux de communication, ils doivent être reliés à la prise de
terre des masses de l'installation.
Les parafoudres de Type 1 sont obligatoires
en présence de paratonnerre sur l'installation.
16 | ABB Le guide normatif
1
Les produits par fonction
La Gaine Technique de Logement (GTL)
771.558.1
Généralités
La gaine technique de logement (GTL) regroupe en un seul
emplacement :
– Toutes les arrivées et tous les départs des réseaux de puis-
sance et de communication
– Les matériels électriques du cœur de l’installation tels
qu’appareils de contrôle, de commande et de protection,
de connexion et de dérivation, etc.
– Les équipements des applications de communication, de
télécommunications et domotiques.

Domaine d’application
La GTL est prescrite dans :
– Tous les locaux d’habitation neufs, individuels ou collectifs
– Tous les locaux d’habitation existants faisant l’objet d’une
réhabilitation totale avec redistribution des cloisons, indivi-
duels ou collectifs

Destination
La GTL doit contenir :
– Le panneau de contrôle, s’il est placé à l’intérieur du loge-
ment
– Le tableau de répartition principal
– Le tableau de communication
– Au moins deux socles de prise de courant 16A 2P + T, pro-
tégés par un circuit dédié pour alimenter les appareils des
applications de communication placés dans la GTL
– Lorsque des socles de prise de courant sont installés dans
le tableau de communication ils doivent être physiquement
séparés des équipements de communication et être alimen-
tés par une canalisation présentant une isolation équiva-
lente à la classe II.
– Eventuellement d’autres applications telles que  : équipe-
ment multiservices à l’habitat, contrôle commande, protec-
tion contre l’intrusion…
Désignation Réf. Commerciale
1 Kit goulotte GTL Gale'O 27410
2 Coffret Gale'O 2 rangées 799102
3 Portes transparentes pour coffret Gale'O 2 rangées 799132
4 Panneau de contrôle monophasé 798671
5 Portes transparentes pour panneau de contrôle 799107
6 Coffret de communication Grade 1 799152
ABB Le guide normatif | 17
2
0
0

m
m
600 mm 600 mm 600 mm
2
0
0

m
m
2
0
0

m
m
1
Les produits par fonction
La Gaine Technique de Logement (GTL)
771.558.1
Emplacement
La GTL est situé à l’emplacement suivant :
– Soit à l’intérieur du logement, et de préférence à proximité
d’une entrée
– Soit dans un garage ou un local annexe
La GTL doit être directement accessible à partir de l’intérieur
du logement si elle comporte le dispositif de coupure d’ur-
gence.
Réalisation
La GTL peut être réalisé en tout matériau autorisé pour les
locaux d’habitation (bois, PVC, maçonnerie, etc.).
La GTL a les dimensions intérieures minimales suivantes :
– Largeur = 600 mm
– Profondeur = 200 mm
– Hauteur = toute la hauteur du sol au plafond

Pour les logements de surface inférieure ou égale à 35 m², la
largeur peut être réduite à 450 mm et la profondeur à 150 mm.
Ces dimensions doivent être respectées sur toute la hauteur.
La GTL peut être :
Encastrée Semi-encastrée Saillie
Désignation Réf. Commerciale
1 Séparation 40 x 40 NF C 14-100 27411
18 | ABB Le guide normatif
B
P
TR
PC
TC
C
P C
A


1
.
8
0

m
≥ 0.45 m
A
B
P
TR
PC
TC
C
P C
≥ 0.45 m


0
.
9
0

m
Les produits par fonction
La Gaine Technique de Logement (GTL)
771.558.1
Organisation
L’organe de manœuvre du dispositif de coupure d’urgence
doit être situé à une hauteur comprise entre 0,9 m et 1,8 m
au dessus du sol.
Le compartiment de goulotte utilisé pour la canalisation de
branchement de puissance doit être muni d’un dispositif de
fermeture indépendant des autres compartiments.
Exemple de GTL saillie - Branchement par le haut
Panneau de contrôle en partie haute
B - Goulotte ou compartiment de goulotte "branchement"
qui doit être continu au moins jusqu'au panneau de contrôle
P - Goulotte ou compartiment de goulotte "puissance"
C - Goulotte ou compartiment de goulotte "communication"
Exemple de GTL saillie - Branchement par le haut
Panneau de contrôle en partie basse
PC - Panneau de contrôle
TR - Tableau de répartition
TC - Tableau de communication
A - Autres applications communication
Les organes de manœuvres des dispositifs de protection du
tableau de répartition sont aussi situés à une hauteur com-
prise entre 0,9 m et 1,8 m sauf dans le cas de Gaine Tech-
nique Logement (GTL) fermée où l’axe de la rangée la plus
basse ne sera pas installé à une hauteur inférieure à 0,50 m.
ABB Le guide normatif | 19
A
D
D
TR
PC
TC
d


0
.
9
0

m
A
D
D
TR
PC
TC
d


1
.
8
0

m
d : 3 cm entre les bornes du compteur et une paroi isolante
8 cm entre les bornes du compteur et une paroi non isolante
Exemple d'organisation
d'une GTL encastrée
Grand logement
Panneau de contrôle à droite
Branchement par le bas
Exemple d'organisation
d'une GTL encastrée
Grand logement
Panneau de contrôle à gauche
Branchement par le haut
20 | ABB Le guide normatif
Latitude de hauteur
pour le positionnement
des socles de prise de courant
et des socles de prise de
communication
Latitude de hauteur
pour le positionnement
de l'organe de manœuvre des
appareillages de protection
et de commande
PC
PC


0
.
9
0

m


1
.
3
0

m
TR
TR


1
.
3
0

m


0
.
7
5

m
Latitude de hauteur
pour le positionnement
de l'organe de manœuvre du
dispositif de coupure d'urgence
(Généralement, l'AGCP)
Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif
TC
TC


1
.
3
0

m


0
.
0
5

m
Les produits par fonction
La Gaine Technique de Logement (GTL)
771.558.1
Prescriptions complémentaires pour les logements
concernés par l’accessibilité aux personnes handicapées
La gaine technique logement (GTL) doit être située au niveau
de l’unité de vie et directement accessible depuis celle-ci.
L’organe de manœuvre du dispositif de coupure d’urgence
doit être situé à une hauteur comprise entre 0,9 m et 1,30 m
au-dessus du sol fini.
Les organes de manœuvre des appareillages installés dans le
tableau de répartition sont situés à une hauteur comprise entre
0,75m et 1,30m.
L'axe des socles de prise de communication requérant un accès
en usage normal et l'axe des socles de prise de courant 2P + T,
installés dans le tableau de communication, sont placés à une
hauteur maximale de 1,30 m.
ABB Le guide normatif | 21
B
P
TR
PC
TC
C
P C


1
.
3
0

m
≥ 0.60 m


0
.
7
5

m
B
P
TR
PC
TC
C
P C


1
.
3
0

m
≥ 0.45 m


0
.
7
5

m
B
P
TR
PC
TC
C
P C


1
.
3
0

m
≥ 0.60 m


0
.
7
5

m
B
P
TR
PC
TC
C
P C


1
.
3
0

m
≥ 0.45 m


0
.
7
5

m
Les produits par fonction
La Gaine Technique de Logement (GTL)
Exemple d’installation GTL pour logements concernés par l’accessibilité aux personnes handicapées.
B - Goulotte ou compartiment de goulotte "branchement"
qui doit être continu au moins jusqu'au panneau de contrôle
P - Goulotte ou compartiment de goulotte "puissance"
C - Goulotte ou compartiment de goulotte "communication"
PC - Panneau de contrôle
TR - Tableau de répartition
TC - Tableau de communication
Exemple de GTL saillie
Grands logements
Exemple de GTL saillie
Petits logements
22 | ABB Le guide normatif
Vue de côté
Vue de dessus
Volume 3 Volume 2 Volume 2
Volume 1
Volume 0
H
o
r
s

v
o
l
u
m
e
s
2.40 m 0.60 m
IP X1
IP X1
IP X4 IP X4 IP X4 IP X1
V
o
l
u
m
e

3
Volume 2 Volume 3
Volume 3
Volume 2 Volume 1
Hors volumes
Volume 0
IP X7
2.40 m
2
.
2
5

m

/

s
o
l


n
i
2
.
2
5

m

/

p
l
a
n

d
'
a
c
c
e
s
à

l
a

b
a
i
g
n
o
i
r
e
2
.
2
5

m

/

p
l
a
n

d
'
a
c
c
e
s
à

l
a

b
a
i
g
n
o
i
r
e
0.60 m
0.60 m
Vue de côté
Vue de dessus
Volume 3 Volume 2 Volume 2
Volume 1
Volume 0
H
o
r
s

v
o
l
u
m
e
s
2.40 m 0.60 m
Volume 3
Volume 3
Volume 2 Volume 1
IP X1
IP X1
IP X4
Volume 2
IP X4 IP X4
Hors volumes
Volume 0
2.40 m
2
.
2
5

m

/

s
o
l


n
i
2
.
2
5

m

/

s
o
l


n
i
3

m

/

s
o
l


n
i
Espace sous baignoire
Volume 1 ou Volume 3
0.60 m 0.60 m
Les produits par fonction
Locaux contenant une baignoire ou une douche
701
Salle d’eau
Les salles d’eau contenant des baignoires et/ou des douches
et/ou spas sont des locaux dans lesquels le risque de choc
électrique est augmenté en raison de la réduction de la résis-
tance électrique du corps humain mouillé ou immergé.
Les volumes
La norme considère quatre volumes, le volume 0, le volume 1,
le volume 2 et le volume 3.
Les deux exemples suivants montrent les différents volumes
en vue de dessus et en vue de côté, pour les autres confi-
gurations, on peut se référer au chapitre 701 de la norme
NF C 15-100/A2.
Si le volume situé sous la baignoire ou sous le receveur de
douche est fermé et accessible par une trappe dont l’ouverture
est possible seulement avec un outil, il est considéré comme
un volume 3, sinon c’est un volume 1. Le degré de protection
minimal doit être IPX4 dans les 2 cas.
Baignoire avec margelle Baignoire encastrée supérieure à 0,60 m
ABB Le guide normatif | 23
Les produits par fonction
Locaux contenant une baignoire ou une douche
Protection contre les chocs électriques
Tous les circuits doivent être protégés par un ou plusieurs
dispositifs différentiel 30mA comme le reste de l’habitation.
En cas d’utilisation de la TBTS (≤ 50 V), une enveloppe ayant
au moins un IP2X doit assurer la protection contre les contacts
directs. Dans le volume 0, la TBTS doit être inférieure ou égale
à 12 Vac ou 30 Vdc et sa source doit être hors des volumes
0, 1 et 2.
Toutes les masses et toutes les parties conductrices situées
dans les volumes 1, 2 et 3 doivent être raccordées par une
liaison équipotentielle supplémentaire.
Les équipements électriques
Les équipements électriques doivent au moins avoir le degré
de protection suivant :
Volume 0 1 2 3
Degré de protection mini IPX7 IPX4 (*) IPX4 IPX1
(*) IPX5 en présence de jets horizontaux
Les canalisations doivent être de classe II et limitées à celles
nécessaire à l’alimentation des appareils situés dans ces
volumes.
Seules les canalisations en TBTS de tension inférieure ou égale
à 12 Vac ou 30 Vdc sont admises dans le volume 0.
Seules les canalisations nécessaires à l’alimentation des ap-
pareils situés dans les volumes 1 et 2 doivent être présentes
dans ces volumes.
Les socles de prise de courant ne doivent pas être installés
au sol.
Les chauffe-eau à accumulation doivent être installés dans le
volume 3 ou hors volumes.
Les éléments électriques chauffants noyés dans le sol peuvent
être installés en dessous des volumes 2, 3 ou de l’espace
"hors volumes", sous réserve qu’ils soient recouverts d’un
grillage métallique mis à la terre ou comportent un revêtement
métallique mis à la terre, relié à la liaison équipotentielle.
Sous le volume 1 et dans parois délimitant ce volume, les
éléments électriques chauffants noyés sont admis seulement
s’ils sont alimentés en TBTS.
Le tableau ci-dessous indique le matériel autorisé en fonction
des volumes.
Volume 0 1 2 3
Boite de connexion
(5)
Socle de prise de courant
(1)
(6)
Appareillages
(2) (2) (6)
Matériel de classe I
Appareil alimenté en TBTS
≤ 12 V AC ou 30 V DC
(3) (3) (3)
Socle DCL
(7)
Luminaire de classe II
(7)
Appareil de chauffage de classe II
(7)
Autres appareils de classe II
(7)
Chauffe-eau à accumulation
(8)
Chauffe-eau instantané
(4) (4)
Autres appareils d’utilisation
(6)
(1)
Dans le volume 2, il est admis un socle de prise de courant alimenté par un transforma-
teur de séparation pour rasoir de puissance comprise entre 20 et 50 VA conforme à la
norme NF EN 61558-2-5.
(2)
A l’exception d'interrupteurs en TBTS ≤ 12 V, la source de sécurité étant hors des
volumes 0, 1 et 2.
(3)
Dans les volumes 0 et 1, seuls sont autorisés des appareils prévus pour utilisation dans
une baignoire alimentés en TBTS ≤ 12 V, la source étant hors des volumes 0, 1 et 2.
(4)
Doit être protégé par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA et alimentés direc-
tement par câble sans interposition d’une boite de connexion.
(5)
Admis seulement pour les appareils situés dans ce volume et doivent avoir un IPX4
(6)
Alimenté individuellement par un transformateur de séparation ou en TBTS ou protégé
par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA.
(7)
Doit être protégé par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA et interdit sur
tabliers, les paillasses et niches de baignoires ou de douches.
(8)
En cas d'impossibilité dans le volume 3 ou hors volumes, doit être de type horizontal et
placé le plus haut possible en cas d'installation dans le volume 1, doit être protégé par un
dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA.
24 | ABB Le guide normatif
Tableau de communication
DTI
1
2
Les produits par fonction
Les tableaux de communication
771.558.2.3 et 771.559.6
Composition du tableau de communication :
– Le tableau de communication doit être placé dans la GTL.
– Le tableau de communication reçoit au moins :
- le point de livraison des opérateurs de télécommunica-
tion (DTI) ainsi qu’un répartiteur équipé de socles RJ45
(filtre quadrupleur maître d’ABB)
- les socles RJ45 connectés aux câbles de communica-
tion alimentant les socles des prises terminales
- le répartiteur passif de télédiffusion, le cas échéant
- une barrette de terre
- une longueur de 100 mm de rail pour permettre la mise
en œuvre du DTI optique, lorsque le raccordement par
fibre optique est requis.
DTI (Dispositif de Terminaison
Intérieur)
Répartiteur équipé de socle
RJ45 (filtre quadrupleur maître
d’ABB)
Socles RJ45 connectés aux
câbles de communication
Câbles de communication
Socles de prises RJ45 installés
dans les pièces. Au minimum
2 socles de prises RJ45 doivent
être installés.
Pièces du logement
Désignation Réf. Commerciale
1 Coffret de communication grade 1 799152
2 Coffret de communication grade 3 799153
ABB Le guide normatif | 25
Les produits par fonction
Les réseaux locaux de communication
771.558.2.3 et 771.559.6
Radiodiffusion / Télévision
Lorsque les réseaux de communication n’assurent pas la
fonction de distribution de la télévision, l’équipement
minimum consiste en la pose d’au moins :
– Deux prises télévision dans les logements de surface
inférieure ou égale à 100 m²
– Trois prises télévision dans les logements de surface
supérieure à 100 m²
L’une des prises doit être placée dans un endroit adéquat de
la salle de séjour, près d’un socle de prise de communication.
Chacune de ces prises doit être desservie par une canalisa-
tion issue de la gaine technique de logement (GTL).
Position et emplacement des prises de communication
Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être
placé à proximité de chaque prise de communication ou de
télévision.
Les fixations à griffes ne sont pas admises pour les prises de
communication.
Les prises ne doivent pas être posées dans les volumes
0, 1 et 2 des locaux contenant une baignoire ou une douche.
La pose de prises dans les cuisines n’est pas autorisée au-
dessus des appareils de cuisson et des bacs des éviers.
Réseaux locaux de communication :
Circuits de communication (prises RJ45 et câbles)
L’équipement minimal consiste en la mise en œuvre :
– D’un socle de prise de communication par pièce principale
(chaque chambre, séjour, bureau, etc.) avec un minimum
de deux prises pour les logements de deux pièces et
moins
– De câbles conformes
º A |a norme NF EN 50441-1 ou à |a speo|f|oat|on part|ou-
lière UTE C 93-531-11 s’ils ne sont pas écrantés ;
º A |a norme NF EN 50441-2 ou à |a speo|f|oat|on part|ou-
lière UTE C 93-531-12 s’ils sont écrantés
– De socles de prises de communication conformes
à la NF EN 60603-7-2 (socles RJ45 non blindés) ou
NF EN 60603-7-3 (socles RJ45 blindés).
Chaque socle est desservi par une canalisation provenant
du tableau de communication (TC) de la gaine technique de
logement (GTL).
L’un des socles est placé près de la prise télévision quand
elle existe dans la pièce.
Passage des câbles
Les câbles de communication doivent emprunter des chemi-
nements qui leur sont exclusivement réservés, d’une section
minimale de 300 mm² ou un conduit de diamètre minimal
extérieur de 25 mm. Dans les systèmes de goulottes, des
alvéoles doivent être exclusivement réservés.
Désignation Réf. Commerciale
1 Câble grade 1 UTP 190335
2 Câble grade 2 FTP 190336
3 Câble grade 3 FTP 190337
26 | ABB Le guide normatif
Les produits par fonction
Les réseaux locaux de communication
Pour aller plus loin...
Fibre optique :
Dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie d’août
2008, les pouvoirs publics et les opérateurs ont engagé une
politique d’équipement de la France en infrastructures très
Haut Débit.
Le décret publié en janvier 2009 rend obligatoire l’installation
de lignes de communications électroniques à très haut débit
en fibre optique dans les bâtiments neuf groupant plusieurs
logements.
L’obligation porte sur :
– Tous les immeubles neufs de plus de 25 logements ayant
un permis de construire délivré après le 1er janvier 2010.
– Tous les immeubles neufs de moins de 25 logements ayant
un permis de construire délivré après le 1er janvier 2011.
Les immeubles neuf groupant plusieurs logements ou locaux
à usage professionnel doivent être équipés de lignes de
communication à très haut débit en fibre optique desservant
chacun des logements. Ces lignes relient chaque logement,
avec au moins une fibre par logement, à un point de raccor-
dement dans le bâtiment, accessible et permettant l’accès
à plusieurs réseaux de communications électroniques. A cet
effet, le bâtiment doit disposer d’une adduction d’une taille
suffisante pour permettre le passage des câbles de plusieurs
opérateurs depuis la voie publique jusqu’au point de raccor-
dement. Chacun des logements est équipé d’une installation
intérieure de nature à permettre la desserte de chacune des
pièces principales.
Conséquence de ce décret :
– Obligation d’avoir une longueur de 100mm de rail dispo-
nible dans le tableau de communication pour permettre la
mise en œuvre d’un DTI Optique, pour le raccordement de
la fibre optique.
Le DTIO est un boîtier placé chez le particulier. Il est le point
de démarcation entre le réseau de l’opérateur téléphonique et
le réseau de l’abonné qui limite les responsabilités de l’opéra-
teur vis-à-vis du client.
Désignation Réf. Commerciale
1 PTO EQUIPE 1 FO SC/APC 190338
2 PTO EQUIPE 2 FO SC/APC 190339
3 PTO EQUIPE 4 FO SC/APC 190340
ABB Le guide normatif | 27
LAVE LINGE VMC CHAUFFAGE AU SOL CUMULUS ORDINATEUR
LAMPES PRISES PLAQUES CHAUFFANTES FOUR LAVE VAISSELLE
SECHE LINGE CONGÉLATEUR FRIGO TÉLÉ STORE
CLIMATISEUR CONVECTEUR SÈCHE SERVIETTE SONNETTE MOTEUR
PORTAIL ALARME PORTE GARAGE PANNEAUX SOLAIRES INTERNET
COFFRET RJ45 VOLETS ROULANTS PILOTE EDF BOBINE CONTACTEUR PROGRAMMATEUR CHAUFFAGE
CHAUFFAGE SOLAIRE
POMPE PISCINE
ONDULEUR
HOTTE ASPIRANTE
POMPE À CHALEUR
MOTEUR FORAGE
www www
Les produits par fonction
Identification des circuits
771.514 et 771.514.5
Identification des circuits :
Chacun des circuits doit être repéré par une indication appro-
priée, correspondant aux besoins de l’usager et du profes-
sionnel. Ce repérage doit préciser les locaux desservis et la
fonction.
Schémas :
Pour toute installation électrique, il y a lieu d’établir des sché-
mas, diagrammes ou tableaux à remettre à l’utilisateur.
Les indications que doivent comporter les schémas et docu-
ments annexés sont les suivantes :
– Nature et type des dispositifs de protection et de com-
mande (contacteurs, programmateurs, délesteurs, etc.)
– Courant de réglage et sensibilité des dispositifs de protec-
tion et de commande
– Puissance prévisionnelle
– Nature des canalisations pour circuits extérieurs
– Nombre et section des conducteurs
– Application (éclairage, prises, point d’utilisation en attente,
etc.)
– Local desservi (chambre 1, cuisine, etc.)
28 | ABB Le guide normatif
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
32A
ABB
N
N
SN201SL
10A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
40A
ABB
FH202S A T
6

2
.
5

1
.
5

1
.
5

Exemples de mise en œuvre
Surface ≤ 35 m²
Rappel :
– 5 socles de prises maxi si conducteur 1,5 mm²
– 8 socles de prises maxi si conducteur 2,5 mm².
Nomenclature du coffret
Désignation Gamme Quantité Calibre Courbe/Type Réf. commerciale
Disjoncteur phase/neutre à raccordement rapide SN201SL 2 2 A Courbe C 470429
1 10 A Courbe C 470436
3 16 A Courbe C 470438
4 20 A Courbe C 470439
1 32 A Courbe C 470441
Interrupteurs différentiels à raccordement rapide FH202S AC 1 40 A Type AC 444051
FH202S A 1 40 A Type A 444151
Contact auxiliaire SN201 IH 1 470901
Prise de courant 2 x 16 A + T M1174 2 16 A 420066
Contacteur "Jour - Nuit" EN 20-20 1 20 A 26506
Coffret Gale'O 2 rangées Galé'O 1 799102
ABB Le guide normatif | 29
CA
EN20-20
ABB
M1174
ABB
M1174
ABB
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
40A
ABB
FH202S AC T
2
.
5

1
.
5

2
.
5

1
.
5

1
.
5

2
.
5

F
i
l

p
i
l
o
t
e
Fil pilote depuis
le gestionnaire d'énergie
Signal EDF
Accessoires de raccordement
Désignation Réf. commerciale
Peigne d'alimentation verticale 359879
Peigne de répartition horizontale
ID+11 SN201 (N+P+Capot)
190160
Peigne de répartition horizontale
P+N 13 modules SN201
190161
Peigne de répartition horizontale
Tétra/Mono (SN201)
190179
30 | ABB Le guide normatif
CA CA
EN20-20
ABB
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
32A
ABB
N
N
SN201SL
10A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
40A
ABB
FH202S A T
40A
ABB
FH202S AC T
6

2
.
5

1
.
5

1
.
5

2
.
5

2
.
5

1
.
5

2
.
5

1
.
5

F
i
l

p
i
l
o
t
e
F
i
l

p
i
l
o
t
e
Fil pilote depuis
le gestionnaire d'énergie Signal EDF
Exemples de mise en œuvre
35 m² < surface ≤ 100 m²
Rappel :
– 5 socles de prises maxi si conducteur 1,5 mm²
– 8 socles de prises maxi si conducteur 2,5 mm².
Nomenclature du coffret
Désignation Gamme Quantité Calibre Courbe/Type Réf. commerciale
Disjoncteur phase/neutre à raccordement rapide SN201SL 2 2 A Courbe C 470429
2 10 A Courbe C 470436
5 16 A Courbe C 470438
6 20 A Courbe C 470439
1 32 A Courbe C 470441
Interrupteurs différentiels à raccordement rapide FH202S AC 2 40 A Type AC 444051
FH202S A 1 40 A Type A 444151
Contact auxiliaire SN201 IH 2 470901
Prise de courant 2 x 16 A + T M1174 2 16 A 420066
Contacteur "Jour - Nuit" EN 20-20 1 20 A 26506
Parafoudre OVR PLUS N1 40 1 40 kA 370101
Coffret Gale'O 3 rangées Galé'O 1 799103
ABB Le guide normatif | 31
M1174
ABB
40kA
ABB
OVR PLUS N1 40
M1174
ABB
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
10A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
40A
ABB
FH202S AC T
1
.
5

1
.
5

1
.
5

1
.
5

2
.
5

2
.
5

Accessoires de raccordement
Désignation Réf. commerciale
Peigne d'alimentation verticale 359879
Peigne de répartition horizontale
ID+11 SN201 (N+P+Capot)
190160
Peigne de répartition horizontale
P+N 13 modules SN201
190161
Peigne de répartition horizontale
Tétra/Mono (SN201)
190179
32 | ABB Le guide normatif
CA CA CA
EN20-20
ABB
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
32A
ABB
N
N
SN201SL
10A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
40A
ABB
FH202S A T
40A
ABB
FH202S AC T
6

2
.
5

1
.
5

1
.
5

2
.
5

2
.
5

2
.
5

1
.
5

2
.
5

1
.
5

F
i
l

p
i
l
o
t
e
F
i
l

p
i
l
o
t
e
Fil pilote depuis
le gestionnaire d'énergie Signal EDF
Exemples de mise en œuvre
Surface > 100 m²
Nomenclature du coffret
Désignation Gamme Quantité Calibre Courbe/Type Réf. commerciale
Disjoncteur phase/neutre à raccordement rapide SN201SL 3 2 A Courbe C 470429
3 10 A Courbe C 470436
6 16 A Courbe C 470438
8 20 A Courbe C 470439
1 32 A Courbe C 470441
Interrupteurs différentiels à raccordement rapide FH202S AC 3 40 A Type AC 444051
FH202S A 1 40 A Type A 444151
Contact auxiliaire SN201 IH 3 470901
Prise de courant 2 x 16 A + T M1174 2 16 A 420066
Contacteur "Jour - Nuit" EN 20-20 1 20 A 26506
Parafoudre OVR PLUS N1 40 1 40 kA 370101
Sonnerie avec transformateur incorporé TSM 1 420070
Coffret Gale'O 4 rangées Galé'O 1 799104
F
i
l

p
i
l
o
t
e
Rappel :
– 5 socles de prises maxi si conducteur 1,5 mm²
– 8 socles de prises maxi si conducteur 2,5 mm².
ABB Le guide normatif | 33
TSM230
ABB
M1174
ABB
40kA
ABB
OVR PLUS N1 40
M1174
ABB
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
10A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
2A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
10A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
20A
ABB
N
N
SN201SL
16A
ABB
N
N
40A
ABB
FH202S AC T
40A
ABB
FH202S AC T
1
.
5

2
.
5

1
.
5

1
.
5

1
.
5

1
.
5

1
.
5

1
.
5

2
.
5

2
.
5

Accessoires de raccordement
Désignation Réf. commerciale
Peigne d'alimentation verticale 359879
Peigne de répartition horizontale
ID+11 SN201 (N+P+Capot)
190160
Peigne de répartition horizontale
P+N 13 modules SN201
190161
Peigne de répartition horizontale
Tétra/Mono (SN201)
190179
34 | ABB Le guide normatif
Exemples de mise en œuvre
Coffret de communication Grade 1
Arrivée téléphone Filtre
quadrupleur
maître
Cordon de
brassage
Télévision terrestre
(TAT, TNT et câble)
et par satellite
Câble
coaxial
Répartiteur TV
3 sorties
Cordon de brassage pour ligne
de téléphone "classique"
De 1 à 4 prises
TV coaxiales
Arrivée TV terrestre
(TAT et TNT) et satellite
Ordinateur
Ligne de téléphone
par internet
Installation en grade 1
Une installation en Grade 1 permet la diffusion du téléphone
et de l’internet sur les prises RJ45 et de la télévision terrestre
et satellite sur les prises coaxiales.
DTI
Cordon
RJ45/RJ11
Câble 4 paires torsadées UTP
ABB Le guide normatif | 35
Arrivée téléphone Filtre
quadrupleur
maître
Cordon de
brassage
Télévision
par satellite
Câble
coaxial
Ampli TV pour diffusion de la télévision
terrestre (TAT, TNT et câble) sur prise RJ45
et diffusion de la télévision par satellite sur
prise coaxiale
Cordon de brassage pour ligne
de téléphone "classique"
Arrivée TV terrestre
(TAT et TNT) et satellite
Ordinateur
Ligne de téléphone
par internet
BOX TV
Exemples de mise en œuvre
Coffret de communication Grade 3
Installation en grade 3
Une installation en Grade 3 permet la diffusion du téléphone,
de l’internet et de la télévision terrestre sur les prises RJ45.
La télévision satellite est toujours diffusée sur les prises
coaxiales.
DTI
Cordon RJ45/RJ11
Cordon TV (IEC/RJ45)
Câble 4 paires torsadées F/FTP
Cordon de
brassage
36 | ABB Le guide normatif
Mise en sécurité des logements existants
Le diagnostic Électrique Obligatoire (DEO)
Le contexte
Le DDT
L’examen de l’installation électrique est un des éléments du
dossier de diagnostic technique (DDT). Ce dossier rassemble
les différents rapports de diagnostic dont le logement a fait
l’objet : constat de risque d’exposition au plomb, présence
d’amiante, performance énergétique… Le propriétaire ven-
deur doit le fournir à l’acquéreur au plus tard à la signature
de la promesse de vente. Le diagnostic Electrique Obligatoire
fait désormais partie du DDT.
Le diagnostic Électrique Obligatoire (DEO)
La réglementation
Depuis le 1er janvier 2009, en application de l’article L. 134-7
du code de la construction et de l’Habitation, le propriétaire
ou son mandataire est tenu , à l’occasion de la vente de
tout ou partie d’une immeuble à usage d’habitation, de faire
réaliser un diagnostic de l’état des installations électriques
à usage domestique si l’installation électrique a été réalisée
depuis plus de 15 ans.
Ce diagnostic a pour but de relever les défauts de l’instal-
lation électrique préjudiciable à la sécurité des personnes
(électrisation, électrocution, incendie).
Quelles installations sont concernées ?
Le diagnostic de l’installation intérieure d’électricité est réalisé
dans les parties privatives des locaux à usage d’habitation et
leurs dépendances, en aval de l’appareil général de com-
mande et de protection de l’installation électrique, jusqu’aux
bornes d’alimentation ou jusqu’aux socles des prises de
courant. L’état de l’installation intérieure d’électricité porte
également sur l’adéquation des équipements fixes aux carac-
téristiques du réseau et sur les conditions de leur installation
par rapport aux exigences de sécurité.
Comment réalise-t-on le DEO ?
L’intervention de l'opérateur de diagnostic ne porte que sur
les constituants visibles, visitables de l’installation au moment
du diagnostic. Elle s’effectue, sans déplacement de meubles
ni démontage de l’installation électrique ni destruction des
isolants des câbles
Qui effectue le Diagnostic Électrique Obligatoire ?
L’opérateur réalisant le diagnostic doit présenter toutes les
garanties de compétence et disposer d’une organisation et
de moyens appropriés. Cette personne doit souscrire une
assurance. Elle ne doit avoir aucun lien de nature à porter
atteinte à son impartialité et à son indépendance ni avec
le propriétaire ou son mandataire, ni avec une entreprise
pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages, installations ou
équipements pour lesquels il lui est demandé de réaliser ce
diagnostic.
Ce diagnostic porte sur le contrôle de nombreux points de l’ins-
tallation électrique dont les principaux sont :
– l’existence d’un appareil général de commande et de pro-
tection fonctionnel, ainsi que l’accessibilité à cet appareil,
– l’existence, à l’origine de l’installation électrique, d’au
moins une protection différentielle de sensibilité appropriée
aux conditions de mise à la terre,
– l’existence d’une installation de mise à la terre et d’une
prise de terre, dont la valeur sera mesurée,
– l’existence, sur chaque circuit, d’un dispositif de protec-
tion contre les surintensités adaptées à la section des
conducteurs,
– l’existence d’une liaison équipotentielle et d’une installa-
tion électrique adaptées aux conditions particulières des
locaux contenant une baignoire ou une douche,
– vérification des conditions d’installation des matériels élec-
triques dans les zones 0, 1, 2 et 3 des locaux contenant
une baignoire ou une douche,
– vérification qu’aucun matériel électrique ne présente des
risques de contacts directs avec des éléments sous ten-
sion,
– vérification de l’absence de matériels vétustes ou inadap-
tés à l’usage,
– vérification qu’aucun appareil d’utilisation des parties
privatives n’est alimenté par les parties communes et
qu’aucun appareil d’utilisation des parties communes n’est
alimenté par les parties privatives,
– vérification de l’absence de conducteurs non protégés
mécaniquement
ABB Le guide normatif | 37
F
O
R
M
ATION DIPLOM
A
N
T
E
A
G
REE KNX.OR
G
Énergie et productivité pour un monde meilleur
Les formations "Solutions"
Activité Basse Tension
Programme de formation 2010
Les services
Logiciels et formations
Formations marché résidentiel
Durée Objectif Profil du stagiaire
Câblage Résidentiel
des Réseaux
de Communication
1 jour
rRéseaux VDI et précâblage
r Câblage résidentiel des réseaux de communication
r Architecture
r Artisans électriciens
r Techniciens
r Monteurs courants faibles
qualiés
r Distributeurs professionnels
Dimensionner
techniquement
et financièrement
une installation
photovoltaïque
2 jours
r Le marché du photovoltaïque et ses enjeux
r Principes d’énergie photovoltaïque
r Dimensionnement de l’installation
r Différents types de pose
r Les composants électriques
r Raccordement au réseau EDF
r Financement
r Artisans électriciens
r Installateurs
r Bureaux d’études
r Distributeurs professionnels
KNX : Formation
aux produits
et solutions KNX
2 jours
r Maîtrise de la gamme KNX
r Maîtrise des fonctionnalités et des paramétrages des principaux produits
de la gamme KNX
r Intégrateurs KNX
KNX : Certification Partner
5 jours
Règles de l’art et techniques de câblage
Applications pratiques
r Règles d’installation
r Logiciel ETS
r Protocole de communication KNX
r Le courant porteur KNX
r Diagnostic et mise en service avec ETS
r Examen théorique
r Examen pratique
r Installateurs électriciens
r Bureau d’études
r Utilisateurs naux
r Spécialiste courants faibles
r Automaticiens
r Enseignants
Foudre :
Comment protéger
efficacement ?
1 jour
r Connaître l'environnement normatif, les principes et règles d'installation
r Identier les points vulnérables d'une structure
r Calculer selon la NFC 17-108 assisté par logiciel
r Déterminer les protections appropriées
r Installateurs
r Bureau d'études
Retrouvez l'ensemble de nos formations dans la brochure Solutions
Pour tous renseignements : 04 37 40 44 19
38 | ABB Le guide normatif
Pour plus de support
ABB met à votre disposition un logiciel simple et pratique pour vous permettre de réussir
vos installations.
Logiciel MoKa
Pour fournir un schéma électrique avec votre coffret ainsi qu'un repérage des circuits (obligatoire
dans le cadre de la norme NF C15-100).
Les services
Logiciels et formations
MoKa est un logiciel très complet et simple d’utilisation, il
prend en compte tous les critères principaux de conception,
conformes aux exigences normatives tels que la section des
conducteurs, réserve d’encombrement, calibres et sensibili-
tés des protections.
MoKa vous permet d’éditer un dossier complet pour fournir :
– à votre distributeur, la liste des produits dont vous avez
besoin,
– à votre atelier, un schéma d’implantation et de câblage,
– à votre client, un schéma électrique avec indication de
l’utilisation par circuits.
MoKa, d’utilisation intuitive, permet à tout moment de visuali-
ser dans des fenêtres :
– le schéma électrique,
– l’implantation et le câblage,
– le repérage des circuits,
– une fiche produit, décrivant ses principales caractéris-
tiques techniques.
ABB Le guide normatif | 39
LAVE LINGE VMC CHAUFFAGE AU SOL CUMULUS ORDINATEUR
LAMPES PRISES PLAQUES CHAUFFANTES FOUR LAVE VAISSELLE
SECHE LINGE CONGÉLATEUR FRIGO TÉLÉ STORE
CLIMATISEUR CONVECTEUR SÈCHE SERVIETTE SONNETTE MOTEUR
PORTAIL ALARME PORTE GARAGE PANNEAUX SOLAIRES INTERNET
COFFRET RJ45 VOLETS ROULANTS PILOTE EDF BOBINE CONTACTEUR PROGRAMMATEUR CHAUFFAGE
CHAUFFAGE SOLAIRE
POMPE PISCINE
ONDULEUR
HOTTE ASPIRANTE
POMPE À CHALEUR
MOTEUR FORAGE
www www
POMPE PISCINE
ONDULEUR
HOTTE ASPIRANTE
POMPE À CHALEUR
MOTEUR FORAGE
SALON BASE
CHAMBRE ESCALIERS SOUS-SOL ALLÉE PISCINE CHAMBRE ENFANT SALLE DE JEUX
CUISINE CAVE ATELIER GARAGE SALLE DE BAINS
BUANDERIE CHAUFFERIE SALLE À MANGER BUREAU ENTRÉE EXTÉRIEUR CELLIER
GRENIER TOILETTES SALLE DE SPORT ABRI DE JARDIN POOL HOUSE DRESSING SAUNA /JACUZZI
Pour plus de qualité
Gale’O print vous permet d’apporter la touche finale à votre installation électrique rési-
dentielle.
Le logiciel permet d’imprimer (sur les planches prédécoupées livrées avec les coffrets Gale’O)
l’application et la destination des circuits de protection.
Après avoir renseigner vos paramètres personnels
(nom entreprise, coordonnées, logo) vous pourrez aussi im-
primer votre "carte de visite" à donner à votre client
pour tout contact ultérieur.
Un grand nombre de pictogrammes d’application et de
destination a été spécialement créé afin de vous apporter la
touche de personnalisation nécessaire.
L’environnement de travail a été dessiné de manière à vous
apporter la plus grande souplesse et facilité de travail.
Après sélection de vos paramètres personnels vous pouvez
réaliser votre planche d’étiquettes en mixant texte et picto-
grammes.
Les services
Logiciels et formations
40 | ABB Le guide normatif
http://www.web-emedia.com http://www.web-emedia.com
eMedia
L’eCat d’ABB passe en ligne !
Retrouvez désormais vos eCatalogues sur le
net avec le nouveau portail eMedia d’ABB.
Cette bibliothèque vous permettra d’accéder
à tout moment et par le simple biais d’une
connexion Internet aux versions les plus à
jour du contenu documentaire eCat pour
l’ensemble de notre offre.
Du catalogue aux certificats, en passant par
les fichiers 2D/3D et les logiciels spécialisés,
tous les outils et documents nécessaires à
la constitution de vos dossiers projet vous
seront offerts à portée de clic.
Lors de ce passage en ligne, l’eCat d’ABB
n’a naturellement rien perdu des qualités qui
ont fait son succès par le passé.
Au contraire, dans un souci d’amélioration
constante, une interface toujours plus acces-
sible et un contenu toujours plus riche vous
sont proposés pour faciliter vos recherches
documentaires.
Avec des assistants de sélection de plus en
plus pointus, une recherche référentielle, la
génération de fichiers PDF à la demande et
des milliers de documents techniques, vous
maîtriserez toujours l’accès à notre informa-
tion produit.
Résidentiel
Tertiaire
Industrie
Énergie et productivité pour un monde meilleur
Marché résidentiel Au service de vos installations
résidentielles
1TXH000004C0301_résidentiel 2010.indb 1
Énergie et productivité pour un monde meilleur
Marché tertiaire Au service de vos projets
et installations tertiaires
00_FRENT 0337 01 FR_Service_ok.indd 1
Au service de vos installations
résidentielles et dans le respect
de la norme NF C 15-100.
Commercialisation de produits basse tension : t Distribution de puissance t Coffrets et armoires
t Appareillage modulaire t Protection foudre t Gestion intelligente du bâtiment - KNX
t Solutions de départ moteur t Raccordement t Interrupteur-sectionneur t Péri-automatisme
t Matériel de commande et de signalisation t ...
Au service de vos projets
et installations industriels pour
l’amélioration de vos processus.
Au service de vos projets
et installations tertiaires pour
l’amélioration de vos performances
énergétiques.
Activité Basse Tension
Énergie et productivité pour un monde meilleur
Contactez-nous
Dans un souci permanent d’amélioration, ABB se réserve
le droit de modifier sans préavis les caractéristiques des
appareils décrits dans ce document. Les informations
n’ont pas de caractère contractuel. Pour précision,
veuillez prendre contact avec votre société ABB.
ABB France
Division Produits Basse Tension
Activité Basse Tension
465 avenue des Pré Seigneurs
La Boisse
F-01124 Montluel cedex / France
1
T
X
H

0
0
0

0
7
8

C
0
3
0
1

-

I
m
p
r
i
m
é

e
n

F
r
a
n
c
e

(
U

0
2
.
2
0
1
1

C
h
i
r
a
t
)

Les recommandations de ce guide se limitent aux installations électriques des locaux privatifs à usage d’habitation, partie 7-771 de la norme NF C 15-100 et donnent des informations générales. Pour plus de détails se reporter à la norme NF C 15-100. Pour les parties communes des bâtiments d’habitation collectifs, se reporter à la partie 7-772 de la norme NF C 15-100. Ce guide traite également de la partie réglementaire du Diagnostic Électrique Obligatoire.

Guide normatif
Norme NF C 15-100

Les évolutions de la norme NF C 15-100
Les amendements à la NF C 15-100 ..........................................................................................3 Prescriptions pour l’accessibilité aux personnes handicapées.....................................................3

L’équipement minimal par pièce
La chambre ................................................................................................................................4 Le séjour ....................................................................................................................................5 La cuisine ...................................................................................................................................6 La salle de bain ..........................................................................................................................7 Autres locaux supérieurs à 4 m², circulations et W.C. ..................................................................8 Extérieurs ...................................................................................................................................9

Les produits par fonction
Section des conducteurs ..........................................................................................................10 Éclairage (Boîtes de connexion et DCL) ....................................................................................11 Sectionnement .........................................................................................................................12 Coupure d’urgence ..................................................................................................................13 Protection complémentaire contre les contacts directs .............................................................14 Protection contre les surtensions d’origine atmosphérique .......................................................15 La Gaine Technique Logement (GTL) ........................................................................................16 Locaux contenant une baignoire ou une douche.......................................................................22 Les tableaux de communication ...............................................................................................24 Les réseaux locaux de communication .....................................................................................25 Identification des circuits...........................................................................................................27

Exemples de mise en œuvre
Surface ≤ 35 m² .......................................................................................................................28 35 m² < Surface ≤ 100 m² ........................................................................................................30 Surface > 100 m² .....................................................................................................................32 Coffret de communication Grade 1 et 3 ....................................................................................34

Mise en sécurité des logements existants
Contexte ..................................................................................................................................36 Le Diagnostic Electrique Obligatoire (DEO)................................................................................36

Les services
Logiciels et formations ..............................................................................................................37

ABB Le guide normatif | 1

Avez-vous pensé à tout ?

Le nombre d’incendies a doublé ces vingt dernières années. Plus de 800 personnes décèdent chaque année dans l’incendie de leur logement et quelques 10 000 personnes sont gravement blessées. Le Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée, plus communément appelé DAAF, détecte la présence de fumée dans une habitation. Le produit ABB répond aux normes les plus contraignantes et dispose du certificat NF.

Références de commande
Désignation Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée Type DAAF FR Réf. Commerciale 191400

Le cadre réglementaire La loi du 9 mars 2010 rend obligatoire l’installation d’au moins un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) normalisé par logement au plus tard le 20 mars 2015. À qui s’adresse cette obligation d’installation ? L’obligation concerne tous les logements, qu’il s’agisse de résidences principales ou secondaires, de logements privés ou publics, qu’ils soient neufs ou anciens, et s’applique à tous les occupants, qu’ils soient locataires ou propriétaires. Où doit-on installer un DAAF ? Il faut compter au minimum un DAAF par niveau d’habitation. Ceux-ci seront prioritairement installés dans les espaces de séjour et les couloirs menant aux chambres à coucher. Il faut par contre éviter d’installer un DAAF dans la salle de bains ou dans la cuisine, les particules de condensation pouvant déclencher l’alarme.
2 | ABB Le guide normatif

Quelle est la norme de référence ? Il est impératif de choisir les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) certifiés selon la norme européenne EN 14604. En plus de la certification CE, le DAAF d’ABB dispose d’un certificat NF offrant une garantie de qualité et d’efficacité de nos produits. Fonctionnement du DAAF d'ABB Au moindre début d’incendie avec développement de fumée, le détecteur avertit les occupants du logement par un signal sonore strident (93 dB à 1 m) et lumineux (clignotement par LED rouge sur l’appareil). Avantage du DAAF d'ABB – certifié NF DAAF – pile 9 Volts – garantie de fonctionnement avec une pile 9 V DC : 5 ans – protège l’environnement (pas de source ionisante) – signalisation par alarme 93 dB et flash LED rouge.

une partie des places de stationnement automobile. Amendement 2 de la NF C 15-100 Révision de la partie 7-701 traitant des installations électriques basse tension des locaux contenant une baignoire ou une douche. le cas échéant. F2. L’obligation porte sur les circulations extérieures. généralement constituée des pièces suivantes : – la cuisine – le séjour – une chambre – un W. une place de stationnement automobile. Prescription pour l’accessibilité aux personnes handicapées 771. généralement constituée des pièces suivantes : – la cuisine – le séjour – une chambre – un W. Certaines dispositions sont spécifiques à "l’unité de vie des logements". à l’exclusion de celles dont le propriétaire a. aux circuits de communication et au tableau de communication. ainsi que de la partie 7-772 pour les parties communes des immeubles collectifs d’habitation.512. le logement et. les ascenseurs. F3.Les évolutions de la NF C 15-100 Les amendements à la NFC 15-100 Amendement 1 de la NF C 15-100 Reprise des fiches d’interprétation publiées jusqu’au 1er décembre 2007 soit les fiches : F1. F7. Les principales évolutions sont : – intégration de la fiche d’interprétation F10 publiée en janvier 2008 fixant les prescriptions particulières pour l’accessibilité aux personnes handicapées à ces locaux.C. les locaux collectifs et leurs équipements et les logements.2 Le pictogramme ci-joint représente les prescriptions complémentaires pour les logements concernés par l’accessibilité aux personnes handicapées . baignoires encastrées – redéfinition des volumes au-dessus des volumes 1 et 2 – généralisation de la distance de 1. Les principales évolutions sont : – prise en compte des douches préfabriquées – prise en compte des douches récentes à jets pulsés. – une salle d’eau Maisons individuelles Les maisons individuelles doivent être construites et aménagées de façon à être accessibles aux personnes handicapées. quel que soit leur handicap. au décomptage des socles de prise de courant. L’obligation porte sur les circulations communes intérieures et extérieures. directement ou par l’intermédiaire d’un professionnel de la construction.C. Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif Bâtiments d’habitation collectifs Les bâtiments d’habitation collectifs et leurs abords doivent être construits et aménagés de façon à être accessibles aux personnes handicapées. Certaines dispositions sont spécifiques à "l’unité de vie des logements". quel que soit leur handicap.2 m pour le volume 1 dans le cas des douches avec ou sans receveur – révision du degré de protection des matériels placés en volume 2 passant de l’IPX3 à l’IPX4 – levé de dérogation concernant le degré de protection de la prise rasoir – possibilité d’installer un DCL en volume 2 – raccordement du chauffe-eau en volume 1 – chauffage électrique dans le sol et les parois – clarification des règles pour les douches collectives – emplacement de la boîte de connexion de la LES (Liaison équipotentielle Supplémentaire) pouvant être sur une paroi commune dans un local adjacent. entrepris la construction ou la réhabilitation pour son propre usage. F5. F8 et F9.16. – une salle d’eau ABB Le guide normatif | 3 Amendement 3 de la NF C 15-100 Révision de la partie 7-771 fixant les exigences complémentaires pour les installations électriques basse tension des locaux d’habitation. – des précisions pour l’application des règles relatives aux points d’éclairage.2. F6. Les bâtiments visés sont les maisons individuelles construites pour être louées ou mises à dispositions ou pour être vendues. .

559.5. Manœuvrables en position "debout" comme en position "assis".30 m du sol.1 Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0.6. L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1. 771.30 m du sol. répartis en périphérie.1 Un socle de prise de courant 16 A 2P+T supplémentaire et non commandé disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d’éclairage.314.314. Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.1. l’éclairage du local peut être réalisé par 2 points en applique ou 2 socles de prise de courant commandés. 771. 771.314.1. Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8. Dans le cas de rénovation.9 m et 1.1 et 771.L’équipement minimal par pièce La chambre Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif 771. 4 | ABB Le guide normatif . il faut au moins 2 prises coaxiales pour les logements jusqu’à 100 m² et 3 prises coaxiales pour les logements supérieure à 100 m² 771.555. Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être placé à proximité de chaque prise de communication ou de télévision.536.30 m du sol.6.2. 771.559.1 Trois socles de prise de courant 16 A 2P+T.3 Au moins un point d’éclairage en plafond équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupérable 2P+T.1 L’axe des socles de prise de communication doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1.1 Un socle de prise de communication RJ45 avec un minimum de 2 prises pour les logements de deux pièces et moins. Lorsque la télévision n’est pas distribuée par les prises RJ45.6.2.1.2.2.

L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1.6. Manœuvrables en position "debout" comme en position "assis". l’éclairage du local peut être réalisé par 2 points en applique ou 2 socles de prise de courant commandés. avec un minimum de 10 socles.314.2.1 Un socle de prise de communication RJ45 avec un minimum de 2 prises pour les logements de deux pièces et moins.30 m du sol.559.30 m du sol.9 m et 1.1.6.1 Un socle de prise de courant 16 A 2P+T non commandé qui peut ne pas être supplémentaire doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d’éclairage.555. Pour les séjours supérieurs à 40 m². Lorsque la télévision n’est pas distribuée par les prises RJ45.1 Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0. 771. le nombre sera défini avec le maître d’ouvrage et/ou l’usager. 771.314.559.6. Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8.1 L’axe des socles de prise de communication doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1.2. un socle de prise de courant 16 A 2P+T par tranche de 4 m² répartis en périphérie avec un minimum de 5 socles.1.3 Au moins un point d’éclairage en plafond équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupérable 2P+T. il faut au moins 2 prises coaxiales pour les logements jusqu’à 100 m² et 3 prises coaxiales pour les logements supérieure à 100 m² 771.2.5. ABB Le guide normatif | 5 .30 m du sol.536. 771. 771.1. Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être placé à proximité de chaque prise de communication ou de télévision.1 et 771.L’équipement minimal par pièce Le séjour Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif 771.314. Dans le cas de rénovation.1 Pour un séjour jusqu’à 40 m². Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.2.

771. Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8.2.314.555.6. Circuits spécialisés Au moins 4 circuits spécialisés doivent être prévus.2.6.1 Un socle de prise de courant 16 A 2P+T non commandé qui peut ne pas être supplémentaire doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d’éclairage.2.1 et 771.2 6 socles de prises de courant 16 A 2P+T non spécialisés dont 4 sont à répartir au-dessus du plan de travail.5. Interdiction d’installer ces socles au-dessus d’un évier ou au-dessus des feux ou plaques de cuisson.30 m du sol.314. Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce. 771. Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être placé à proximité de chaque prise de communication ou de télévision. l’éclairage du local peut être réalisé par 2 points en applique ou 2 socles de prise de courant commandés.3 Au moins un point d’éclairage en plafond équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupérable 2P+T.559. 1 circuit spécialisé 32 A mono ou 20 A tri pour l’alimentation de la cuisinière ou plaque de cuisson et 3 circuits spécialisés 16 A.1 Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0.1 et 771.30 m du sol.559.1.536. 6 | ABB Le guide normatif .1 Un socle de prise de communication RJ45 avec un minimum de 2 prises pour les logements de deux pièces et moins.314.2. L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1.1. 771.2. 771. il faut au moins 2 prises coaxiales pour les logements jusqu’à 100 m² et 3 prises coaxiales pour les logements supérieure à 100 m² 771.9 m et 1.314.1.L’équipement minimal par pièce La cuisine Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif 771.1 L’axe des socles de prise de communication doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1. Dans le cas de rénovation. Manœuvrables en position "debout" comme en position "assis".6. Lorsque la télévision n’est pas distribuée par les prises RJ45.30 m du sol.

1 Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0.2.314.2.30 m du sol.1. Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être placé à proximité de chaque prise de communication ou de télévision. Manœuvrables en position "debout" comme en position "assis". 771.9 m et 1. 771.1.2.1 L’axe des socles de prise de communication doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1. 771.314.559. ABB Le guide normatif | 7 . Les DCL ne sont pas autorisées dans les volumes 0 et 1. Les prises ne doivent pas être posées dans les volumes 0.6.L’équipement minimal par pièce La salle de bain Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif 771.5. Autorisées en volume 2 si IPX4.6. 771.6.314.536. 771.555.1.1 Un socle de prise de courant 16 A 2P+T non commandé qui peut ne pas être supplémentaire doit être disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d’éclairage.2.1 et 771.30 m du sol.3 Au moins un point d’éclairage soit au plafond équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupérable 2P+T soit en applique. Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.1 Au moins un socle de prise de communication RJ45 avec un minimum de 2 prises pour les logements de deux pièces et moins. 1 et 2 des locaux contenant une baignoire ou une douche. Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8.30 m du sol.559.1 Au moins 1 socle de prise de courant 16 A 2P+T dans le volume 3 ou hors volume. L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1.

314. 8 | ABB Le guide normatif .314.314.555.6.1.30 m du sol. 771. L’axe des socles de prise de courant doit être situé à une hauteur inférieure ou égale à 1.1 et 771.2.L’équipement minimal par pièce Autres locaux supérieurs à 4 m².1 Pour les W. Circuits spécialisés Des circuits spécialisés sont à mettre en œuvre par exemple pour le lave-linge.9 m et 1.30 m du sol. un socle de prise de courant 16 A 2P+T supplémentaire et non commandé disposé à proximité immédiate du dispositif de commande d’éclairage. Au moins 1 socle de prise de courant 16 A 2P+T dans les circulations et et les surfaces supérieures à 4 m². circulation et W.1.1 et 771. Un dispositif de commande d’éclairage doit être situé en entrée à l’intérieur de chaque pièce.536. Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif 771.C. Pas d’obligation dans les W. 771. Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8. sèche-linge.314.C. Manœuvrables en position "debout" comme en position "assis".C.2 . chauffe-eau électrique… 771.1 Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0.2.2.3 Au moins un point d’éclairage soit au plafond équipé d’un socle DCL avec douille DCL et fiche récupérable 2P+T soit en applique.5.2.

2.1 Un dispositif d’éclairage doit permettre. 771. Les dispositifs de commande et de service situés sur les cheminements extérieurs accessibles doivent être repérables grâce notamment à un éclairage particulier ou à un contraste visuel. 771.4 Des points d’alimentation de stores "bannes" électriques s’ils sont prévus.5.3 m du sol. lorsque l’éclairement naturel n’est pas suffisant. d’assurer une valeur d’éclairement mesurée au sol d’au moins 20 lux en tout point du cheminement.2. Tous circuits d’éclairage en attente de raccordement à un luminaire doivent aboutir dans une boîte de connexion équipée ou non d’un socle DCL adapté aux conditions d’influences externes auxquelles est soumis l’emplacement.536.1 Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0.314.4. 771. ABB Le guide normatif | 9 .314.2.314.9 m et 1.4 Au moins un point d’éclairage par entrée principale ou de service communiquant directement avec le logement.L’équipement minimal par pièce Extérieurs Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif 771.

prises commandées VMC 1.5 Courant assigné maximal du dispositif de protection (A) Disjoncteur 16 Fusible 10 Les sections minimales imposées dans le tableau sont déterminées en fonction des puissances installées et tiennent compte de la limitation des points d’utilisation alimentés par chaque circuit terminal. plaque de cuisson En monophasé 6 32 32 2. Pour les sections supérieures.5 16 – (3) 2.5 Circuit avec 8 socles maxi Circuits spécialisés avec prise de courant 16 A (machine à laver. 771.5 4 6 20 16 16 20 25 32 10 16 20 32 (1) Sauf cas particuliers où cette valeur peut être augmentée jusqu'à 16 A. y compris le tableau divisionnaire : (2) 1. se reporter aux règles générales de la NF C 15-100.5 20 16 Cuisinière.524 et 771. sèche-linge.2 Tout circuit doit être protégé par un dispositif de protection qui est soit un fusible soit un disjoncteur et dont le courant assigné maximal est égal à la valeur indiquée dans le tableau suivant : Section minimale des conducteurs (mm²) Cuivre 1. fil pilote.5 2 (1) – (3) Circuit d'asservissement tarifaire. Nature du circuit Éclairage.Les produits par fonction Section des conducteurs 771. volets roulants.5 20 16 20 16 Chauffe-eau électrique non instantané 2. (2) Ces valeurs ne tiennent pas compte des chutes de tension. etc.5 En triphasé Autres circuits.5 2.5 2 – (3) 1. Prises de courant 16 A Circuit avec 5 socles maxi 1. 10 | ABB Le guide normatif .) 2. (3) Non autorisé.533. four etc. gestionnaire d'énergie.314.

Les kits centre DCL d’ABB (Réf.1. Toute canalisation noyée ou encastrée doit être terminée par une boîte de connexion. Commerciale 893317 893312 893315 ABB Le guide normatif | 11 . elle doit être prévue pour la suspension des luminaires. – si la canalisation est pourvue de connecteurs spécifiques de raccordement. Dans le cas de la présence d’une boîte de connexion pour luminaire. le raccordement du matériel peut s’effectuer sans boîte de connexion : – si le matériel est pourvu de bornes de raccordement au réseau.2.Les produits par fonction Éclairage (Boîtes de connexion et DCL) 559. Dans le cas d’une alimentation fixe posé en saillie. La mise en œuvre des socles DCL dans les locaux contenant une baignoire ou une douche doit être conforme aux exigences de la partie 7-701. Le tableau de répartition doit comprendre au moins 2 circuits d’éclairage si la surface du logement est supérieure à 35 m².3 Au minimum un point d’éclairage alimenté par un circuit d’éclairage doit exister dans chaque local.314. Chaque socle DCL destiné à alimenter un luminaire doit être pourvu : – soit d’une douille munie d’une fiche récupérable 2P+T pour la connexion ultérieure d’un luminaire. Commerciale 893312) sont équipés de boîte de centre. ainsi qu’un crochet à visser au plafond pour supporter le luminaire. autorisée en volume 2 si IPX4). ladite boîte doit être équipée d’un socle de dispositif de connexion de luminaires (DCL) permettant le raccordement du luminaire. En extérieur. – soit d’un luminaire équipé d'une fiche DCL. Si cette boîte est fixée dans un plafond et est destinée à alimenter un point d’éclairage. (Interdite dans les volumes 0 et 1. 2 1 3 Désignation 1 Boîte de centre rénovation + douille/fiche DCL 2 Boîte de centre + douille/fiche DCL 3 Boîte applique + douille/fiche DCL Type Kit rénovation DCL Kit centre DCL Kit applique DCL Réf.1 et 771. tous circuits d’éclairage en attente de raccordement à un luminaire doivent aboutir dans une boîte de connexion équipée ou non d’un socle DCL adapté aux conditions d’influences externes auxquelles est soumis l’emplacement. douille et fiche récupérable 2P+T.

le marquage « Attention.462 Sectionnement à l’origine des circuits : Tout circuit doit posséder à son origine un dispositif de sectionnement sur tous les conducteurs actifs. fil pilote à sectionner » doit être disposé sur le tableau de répartition et à l’intérieur de la boîte de connexion de l’équipement de chauffage. Commerciale 470229 470429 470901 Réf. Sectionnement du fil pilote des installations individuelles de chauffage électrique : Dans le cas de chauffage avec fil pilote. le sectionnement du fil pilote doit être prévu.Les produits par fonction Sectionnement 771. le dispositif de protection dédié à la gestion d’énergie pouvant remplir cette fonction 1 2 3 Lorsque le sectionnement du fil pilote est indépendant. Sectionnement à l’origine de l’installation : 2 A maxi Gestionnaire d'énergie Désignation Type Réf. Commerciale : 470229 + 470901 Attention Fil pilote à sectionner 1 Disjoncteur modulaire Phase + Neutre SN201L à vis 2 Disjoncteur modulaire Phase + Neutre SN201SL à raccordement rapide 3 Contact auxiliaire SN201-IH 12 | ABB Le guide normatif . Ce sectionnement est réalisé à l’origine de chacun des circuits de chauffage par un dispositif de sectionnement associé au dispositif de protection. y compris le conducteur neutre. Cependant il est admis de prévoir un sectionnement général du fil pilote : – soit par un dispositif de sectionnement associé à un interrupteur général du chauffage – soit par un dispositif de sectionnement indépendant.

un autre dispositif à action directe assurant les fonctions de coupure en charge et de sectionnement doit être placé à l’intérieur du logement et au niveau d’accès de l’unité de vie. il doit exister un accès direct entre ce local et le logement. Commerciale 362118 ABB Le guide normatif | 13 .463 Le dispositif général de commande et de protection (AGCP) prévu à l’origine de l’installation peut assurer les fonctions de coupure d’urgence s’il est situé à l’intérieur des locaux d’habitation et au niveau de l’accès de l’unité de vie.Les produits par fonction Coupure d’urgence 771. Dans le cas contraire. – interrupteur ou disjoncteur par exemple 1 Désignation 1 Interrupteur Type E202 Réf. – le disjoncteur de branchement S’il est situé dans un garage ou un local annexe.

deux circuits non spécialisés (éclairage ou prises de courant).le circuit spécialisé du lave-linge.et éventuellement. (2) Si en aval d’un interrupteur différentiel la puissance des circuits de chauffage et de chauffe-eau électriques est supérieure à 8 kVA. en fonction de la technologie utilisée.3. La protection par DDR 30 mA peut être : – soit divisionnaire pour un groupe de circuits – soit individuelle pour un circuit spécialisé ou non Dans le cas d’un circuit de distribution le(s) DDR au plus égal à 30 mA est (sont) installé(s) soit à l’origine de ce circuit. en effet ces matériels d’utilisation. la protection doit être assurée par un DDR ≤ 30 mA. Le tableau ci-dessous indique le minimum à respecter en termes de courant nominal. type et courant assigné minimal In des interrupteurs différentiels 30 mA ≤ 35 m² ≤ 100 m² > 100 m² 1 x 25 A de type AC et 1 x 40 A de type A (1) 2 x 40 A de type AC (2) et 1 x 40 A de type A (1) 3 x 40 A de type AC (2) et 1 x 40 A de type A (1) 1 Disjoncteur différentiel 2 Interrupteur différentiel (1) L’interrupteur différentiel 40 A de type A doit protéger les circuits suivants : . soit au niveau du tableau divisionnaire. . Si cet interrupteur différentiel protège aussi un ou deux circuits spécialisés supplémentaires. Surface des locaux d’habitation Branchement monophasé de puissance : ≤ 18 kVA.531. de quantité et de type pour ces protections différentielles en fonction de la surface du logement. quel que soit le type de câble chauffant.2 Tous les circuits de l’installation doivent être protégés par des DDR de sensibilité au plus égale à 30 mA.le circuit spécialisé de la cuisinière ou de la plaque de cuisson . peuvent en cas de défaut produire des courants comportant des composantes continues. son courant assigné doit être de 63 A. il faut remplacer un interrupteur différentiel 40 A de type AC par un interrupteur différentiel 63 A de type AC.Les produits par fonction Protection complémentaire contre les contacts directs 771. Commerciale 471022 444051 1 2 Pour les planchers chauffants.2. 14 | ABB Le guide normatif . avec ou sans chauffage électrique Nombre. Ces dispositifs de protection doivent être placés à l’origine de tous les circuits à l’exception de ceux : – alimentés par un transformateur de séparation – le circuit parafoudre installé à l’origine de l’installation (ce circuit doit être protégé par un dispositif de type S) Désignation Type DS201L FH202S Réf. Dans ce cas les DDR de type A conçus pour détecter ces courants assurent la protection.

Commerciale 482005 370101 (1) C'est le cas par exemple : . (3) Les lignes aériennes constituées de conducteurs isolés avec écran métallique relié à la terre sont considérées comme équivalentes à des câbles souterrains. Dans le cas contraire.5 Nk ≤ 25 (AQ1) Bâtiment équipé d'un paratonnerre Alimentation BT par une ligne entièrement ou partiellement aérienne (3) Alimentation BT par une ligne entièrement souterraine L'indisponibilité de l'installation et/ou des matériels concerne la sécurité des personnes (1) Obligatoire (2) Non obligatoire (4) Non obligatoire (4) Selon analyse du risque Ng > 2.de certaines installations où une médicalisation à domicile est présente . Nk = niveau kéraunique (nombre de jours par an où le tonnerre a été entendu) 1 Parafoudre débrochable OVR TC 200FR P courants faibles 2 Parafoudre autoprotégé OVR Plus N1 40 275 Lorsque des parafoudres sont mis en oeuvre dans les réseaux de communication. l'absence d'un parafoudre est admise si elle est justifiée par l'analyse du risque définie dans le guide UTE C 15-443 (6.Les produits par fonction Protection contre les surtensions d’origine atmosphérique 771. Il est souhaitable de mettre un parafoudre sur le circuit de communication quand il y a un parafoudre sur le circuit de puissance.d'installations comportant des Systèmes de Sécurité Incendie.2). etc. (2) Dans le cas de bâtiments intégrant le poste de transformation. PAS-DECALAIS 12 SOMME SEINEMARITIME NORD 13 13 OISE AISNE ARDENNES SEINE-SAINT-DENI SEINE-SAINT-DENI SEINE-SAINT-DENIS 15 PARIS HAUTSDE-SEINE 15 15 VAL-DE-M VAL-DE-MARNE 15 12 MANCHE 15 08 MARNE MEUSE MOSELLE 15 CALVADOS 7 CÔTES-D'ARMOR CÔTES-D'ARMOR 9 ORNE EURE VAL-D'OISE VAL-D'OISE 12 13 15 YVELINES 15 14 15 SEINEET-MARNE 18 AUBE 18 18 MEURTHEET-MOSELLE ET-MOSELLE BASRHIN FINISTERE FINISTERE 6 9 MORBIHAN ILLE-ET. d'alarmes sociales. ABB Le guide normatif | 15 . lorsque le bâtiment comporte plusieurs installations privatives. Caractéristiques et alimentation du bâtiment Densité de foudroiement (Ng) Niveau kéraunique (Nk) Voir carte Ng ≤ 2.5 Nk > 25 (AQ2) Obligatoire (2) Obligatoire (5) Non obligatoire (4) 1 2 Obligatoire Désignation Type Réf. (5) Toutefois. le parafoudre de type 1 ne pouvant être mis en oeuvre à l'origine de l'installation est remplacé par des parafoudres de type 2 (In ≥ 5 kA) placés à l'origine de chacune des installations privatives.443 Conditions de mise en oeuvre des parafoudres : Le tableau ci-dessous indique dans quelles conditions les parafoudres doivent être mis en oeuvre. la mise en oeuvre de parafoudres n'est pas obligatoire. d'alarmes techniques. ils doivent être reliés à la prise de terre des masses de l'installation.ESSONNE ET-LOIR LOIRET LOIRET-CHER 17 19 HAUTEMARNE 19 VOSGES 20 HAUTRHIN 10 LOIREATLANTIQUE ATLANTIQUE 12 SARTHE 7 MAINE-ETMAINE-ET LOIRE 13 INDREET-LOIRE 17 CHER YONNE 23 CÔTE-D'OR CÔTE-D'OR 22 HAUTE-SAÔNE HAUTE-SAÔNE 19 24 NIEVRE 23 TERRITOI TERRITOIRE DE BELFORT BELFO 12 INDRE 22 DOUBS 8 VENDEE 12 DEUXSEVRES 14 VIENNE 17 20 SAÔNE-ET-LOIRE SAÔNE-ET-LOIRE ALLIER 26 JURA 23 10 13 17 21 CREUSE 30 HAUTE-SAVOIE HAUTE-SAVOIE NK ≤ 25 NK > 25 20 23 27 AIN CHARENTECHARENTEMARITIME 15 CHARENTE HAUTEVIENNE 21 RHÔNE PUY-DE-DÔME PUY-DE-DÔME LOIRE 32 33 SAVOIE 33 23 CORREZE 28 25 LOT CANTAL 36 HAUTELOIRE DORDOGNE 27 GIRONDE 25 23 26 LOT-ETGARONNE LANDES AVEYRON 27 GERS TARN-ETGARONNE 24 TARN 26 PYRENEESPYRENEES ATLANTIQUES ATLANTIQUES 21 HAUTEGARONNE 21 24 HAUTESPYRENEES 21 AUDE 34 ISERE 36 34 ARDECHE HAUTES-A HAUTES-ALPES 44 DRÔME 39 42 LOZERE ALPES-DEALPES-DE 33 HAUTE-PROVENCE HAUTE-PROVENCE GARD VAUCLUSE ALPES44 MARITIMES MARITIME 34 40 33 HERAULT 19 ARIEGE 27 19 BOUCHES-DU-RHÔNE BOUCHES-DU-RHÔNE 27 VAR 34 HAUTECORSE 34 CORSEDU-SUD 21 21 PYRENEES-ORIENTA PYRENEES-ORIENTA PYRENEES-ORIENTALES 27 37 Les parafoudres de Type 1 sont obligatoires en présence de paratonnerre sur l'installation. si la prise de terre du neutre du transformateur est confondue avec la prise de terre des masses interconnectées à la prise de terre du paratonnerre. (4) L'utilisation de parafoudres peut également être nécessaire pour la protection de matériels électriques ou électroniques dont le coût et l'indisponibilité peuvent être critiques dans l'installation comme indiqué par l'analyse de risque.2.MAYENNE VILAINE EURE.

protection contre l’intrusion… 1 Désignation 1 Kit goulotte GTL Gale'O 2 Coffret Gale'O 2 rangées 3 Portes transparentes pour coffret Gale'O 2 rangées 4 Panneau de contrôle monophasé 5 Portes transparentes pour panneau de contrôle 6 Coffret de communication Grade 1 Réf. etc. de connexion et de dérivation. Commerciale 27410 799102 799132 798671 799107 799152 16 | ABB Le guide normatif . de commande et de protection.558. – Eventuellement d’autres applications telles que  : équipement multiservices à l’habitat. – Les équipements des applications de communication. Domaine d’application La GTL est prescrite dans : – Tous les locaux d’habitation neufs. s’il est placé à l’intérieur du logement – Le tableau de répartition principal – Le tableau de communication – Au moins deux socles de prise de courant 16A 2P + T. contrôle commande. de télécommunications et domotiques.Les produits par fonction La Gaine Technique de Logement (GTL) 771. protégés par un circuit dédié pour alimenter les appareils des applications de communication placés dans la GTL – Lorsque des socles de prise de courant sont installés dans le tableau de communication ils doivent être physiquement séparés des équipements de communication et être alimentés par une canalisation présentant une isolation équivalente à la classe II.1 Généralités La gaine technique de logement (GTL) regroupe en un seul emplacement : – Toutes les arrivées et tous les départs des réseaux de puissance et de communication – Les matériels électriques du cœur de l’installation tels qu’appareils de contrôle. individuels ou collectifs Destination La GTL doit contenir : – Le panneau de contrôle. individuels ou collectifs – Tous les locaux d’habitation existants faisant l’objet d’une réhabilitation totale avec redistribution des cloisons.

la largeur peut être réduite à 450 mm et la profondeur à 150 mm. et de préférence à proximité d’une entrée – Soit dans un garage ou un local annexe La GTL doit être directement accessible à partir de l’intérieur du logement si elle comporte le dispositif de coupure d’urgence. La GTL a les dimensions intérieures minimales suivantes : – Largeur = 600 mm – Profondeur = 200 mm – Hauteur = toute la hauteur du sol au plafond Pour les logements de surface inférieure ou égale à 35 m².1 Emplacement La GTL est situé à l’emplacement suivant : – Soit à l’intérieur du logement. maçonnerie. Désignation 1 Séparation 40 x 40 NF C 14-100 Réf. Commerciale 27411 1 La GTL peut être : 200 mm 200 mm 600 mm 600 mm 600 mm Encastrée Semi-encastrée Saillie 200 mm ABB Le guide normatif | 17 . etc.). Réalisation La GTL peut être réalisé en tout matériau autorisé pour les locaux d’habitation (bois. PVC.Les produits par fonction La Gaine Technique de Logement (GTL) 771.558. Ces dimensions doivent être respectées sur toute la hauteur.

8 m sauf dans le cas de Gaine Technique Logement (GTL) fermée où l’axe de la rangée la plus basse ne sera pas installé à une hauteur inférieure à 0.Branchement par le haut Panneau de contrôle en partie basse PC .Goulotte ou compartiment de goulotte "branchement" qui doit être continu au moins jusqu'au panneau de contrôle P .Les produits par fonction La Gaine Technique de Logement (GTL) 771.8 m au dessus du sol. Le compartiment de goulotte utilisé pour la canalisation de branchement de puissance doit être muni d’un dispositif de fermeture indépendant des autres compartiments.Autres applications communication 18 | ABB Le guide normatif ≥ 0. Les organes de manœuvres des dispositifs de protection du tableau de répartition sont aussi situés à une hauteur comprise entre 0.50 m.80 m A PC P C Exemple de GTL saillie .Tableau de répartition TC .Goulotte ou compartiment de goulotte "communication" Exemple de GTL saillie . ≥ 0.90 m P C .Panneau de contrôle TR .1 Organisation L’organe de manœuvre du dispositif de coupure d’urgence doit être situé à une hauteur comprise entre 0.9 m et 1.Goulotte ou compartiment de goulotte "puissance" C .9 m et 1.45 m B P C B P C PC TR A TC TR TC ≤ 1.Tableau de communication A .Branchement par le haut Panneau de contrôle en partie haute B .45 m ≥ 0.558.

D D d PC TC TR A TR d ≤ 1.90 m ABB Le guide normatif | 19 .80 m A PC TC D D d : 3 cm entre les bornes du compteur et une paroi isolante 8 cm entre les bornes du compteur et une paroi non isolante Exemple d'organisation d'une GTL encastrée Grand logement Panneau de contrôle à droite Branchement par le bas Exemple d'organisation d'une GTL encastrée Grand logement Panneau de contrôle à gauche Branchement par le haut ≥ 0.

30 m TC Latitude de hauteur pour le positionnement des socles de prise de courant et des socles de prise de communication TC ≤ 1.558.30 m ≥ 0. L’organe de manœuvre du dispositif de coupure d’urgence doit être situé à une hauteur comprise entre 0.9 m et 1.90 m ≤ 1.30 m.30 m au-dessus du sol fini. Handicap moteur Handicap mental Handicap visuel Handicap auditif Les organes de manœuvre des appareillages installés dans le tableau de répartition sont situés à une hauteur comprise entre 0. installés dans le tableau de communication. l'AGCP) TR Latitude de hauteur pour le positionnement de l'organe de manœuvre des appareillages de protection et de commande ≤ 1.05 m ≥ 0. L'axe des socles de prise de communication requérant un accès en usage normal et l'axe des socles de prise de courant 2P + T.75m et 1. TR PC PC Latitude de hauteur pour le positionnement de l'organe de manœuvre du dispositif de coupure d'urgence (Généralement.30 m 20 | ABB Le guide normatif ≥ 0.1 Prescriptions complémentaires pour les logements concernés par l’accessibilité aux personnes handicapées La gaine technique logement (GTL) doit être située au niveau de l’unité de vie et directement accessible depuis celle-ci. sont placés à une hauteur maximale de 1.75 m .30m.Les produits par fonction La Gaine Technique de Logement (GTL) 771.

Goulotte ou compartiment de goulotte "communication" ABB Le guide normatif | 21 .30 m TC TC ≥ 0.30 m ≤ 1.Tableau de répartition TC .75 m ≥ 0.Goulotte ou compartiment de goulotte "puissance" C .45 BB CC PP B BP PC C PC PC TR TR PC PC TR TR TC TC ≤ 1.Les produits par fonction La Gaine Technique de Logement (GTL) Exemple d’installation GTL pour logements concernés par l’accessibilité aux personnes handicapées.45 m m ≥ 0.30 m ≤ 1.75 m ≥ 0. ≥ 0.Tableau de communication B .60 mm ≥ 0.Panneau de contrôle TR .75 m CC PP P P C C Exemple de GTL saillie Grands logements Exemple de GTL saillie Petits logements PC .75 m ≥ 0.60 ≥ 0.Goulotte ou compartiment de goulotte "branchement" qui doit être continu au moins jusqu'au panneau de contrôle P .30 m ≤ 1.

Les volumes La norme considère quatre volumes.Les produits par fonction Locaux contenant une baignoire ou une douche 701 Salle d’eau Les salles d’eau contenant des baignoires et/ou des douches et/ou spas sont des locaux dans lesquels le risque de choc électrique est augmenté en raison de la réduction de la résistance électrique du corps humain mouillé ou immergé. Les deux exemples suivants montrent les différents volumes en vue de dessus et en vue de côté. il est considéré comme un volume 3.40 m 0.25 m / sol fini IP X1 0.60 m 2.60 m Vue de dessus Vue de dessus 22 | ABB Le guide normatif Volume 3 . Si le volume situé sous la baignoire ou sous le receveur de douche est fermé et accessible par une trappe dont l’ouverture est possible seulement avec un outil. le volume 1.60 m Vue de côté Hors volumes Volume 3 Volume 2 Volume 0 Volume 2 Hors volumes Volume 3 Volume 2 Volume 0 Volume 2 Volume 1 Volume 1 2. le volume 2 et le volume 3.60 m 2. pour les autres configurations. sinon c’est un volume 1.25 m / sol fini IP X1 IP X4 Volume 2 IP X4 Volume 1 IP X4 Volume 2 IP X4 2.60 m Volume 0 Volume 0 IP X7 2.25 m / plan d'acces à la baignoire Volume 3 Volume 2 Volume 1 IP X4 Volume 2 IP X4 Volume 3 IP X1 3 m / sol fini 2. Baignoire avec margelle Baignoire encastrée supérieure à 0.40 m 0.60 m 0.40 m 0.25 m / sol fini 0. Le degré de protection minimal doit être IPX4 dans les 2 cas.60 m Volume 3 Hors volumes IP X1 Hors volumes Volume 3 IP X1 2. le volume 0.40 m Vue de côté Espace sous baignoire Volume 1 ou Volume 3 2. on peut se référer au chapitre 701 de la norme NF C 15-100/A2.25 m / plan d'acces à la baignoire 2.

Seules les canalisations nécessaires à l’alimentation des appareils situés dans les volumes 1 et 2 doivent être présentes dans ces volumes. 1 et 2. il est admis un socle de prise de courant alimenté par un transformateur de séparation pour rasoir de puissance comprise entre 20 et 50 VA conforme à la norme NF EN 61558-2-5. Les socles de prise de courant ne doivent pas être installés au sol. Volume Boite de connexion 0 1 2 (5) 3 Socle de prise de courant (6) (1) Appareillages (2) (2) (6) Matériel de classe I Appareil alimenté en TBTS ≤ 12 V AC ou 30 V DC Socle DCL (7) (3) (3) (3) 0 IPX7 1 IPX4 (*) 2 IPX4 3 IPX1 Luminaire de classe II (7) Appareil de chauffage de classe II (7) Les canalisations doivent être de classe II et limitées à celles nécessaire à l’alimentation des appareils situés dans ces volumes. Autres appareils de classe II (7) Chauffe-eau à accumulation (8) Chauffe-eau instantané (4) (4) Autres appareils d’utilisation (1) (6) Dans le volume 2. Toutes les masses et toutes les parties conductrices situées dans les volumes 1. (7) Doit être protégé par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA et interdit sur tabliers. les éléments électriques chauffants noyés sont admis seulement s’ils sont alimentés en TBTS. (3) Dans les volumes 0 et 1. les paillasses et niches de baignoires ou de douches. Dans le volume 0. En cas d’utilisation de la TBTS (≤ 50 V). Sous le volume 1 et dans parois délimitant ce volume. (8) En cas d'impossibilité dans le volume 3 ou hors volumes.Les produits par fonction Locaux contenant une baignoire ou une douche Protection contre les chocs électriques Tous les circuits doivent être protégés par un ou plusieurs dispositifs différentiel 30mA comme le reste de l’habitation. (4) Doit être protégé par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA et alimentés directement par câble sans interposition d’une boite de connexion. 2 et 3 doivent être raccordées par une liaison équipotentielle supplémentaire. (2) A l’exception d'interrupteurs en TBTS ≤ 12 V. relié à la liaison équipotentielle. 1 et 2. ABB Le guide normatif | 23 . la source étant hors des volumes 0. Les éléments électriques chauffants noyés dans le sol peuvent être installés en dessous des volumes 2. (5) Admis seulement pour les appareils situés dans ce volume et doivent avoir un IPX4 (6) Alimenté individuellement par un transformateur de séparation ou en TBTS ou protégé par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA. une enveloppe ayant au moins un IP2X doit assurer la protection contre les contacts directs. Seules les canalisations en TBTS de tension inférieure ou égale à 12 Vac ou 30 Vdc sont admises dans le volume 0. doit être protégé par un dispositif différentiel inférieur ou égal à 30 mA. 3 ou de l’espace "hors volumes". 1 et 2. seuls sont autorisés des appareils prévus pour utilisation dans une baignoire alimentés en TBTS ≤ 12 V. doit être de type horizontal et placé le plus haut possible en cas d'installation dans le volume 1. la source de sécurité étant hors des volumes 0. la TBTS doit être inférieure ou égale à 12 Vac ou 30 Vdc et sa source doit être hors des volumes 0. sous réserve qu’ils soient recouverts d’un grillage métallique mis à la terre ou comportent un revêtement métallique mis à la terre. Les équipements électriques Les équipements électriques doivent au moins avoir le degré de protection suivant : Volume Degré de protection mini (*) IPX5 en présence de jets horizontaux Le tableau ci-dessous indique le matériel autorisé en fonction des volumes. Les chauffe-eau à accumulation doivent être installés dans le volume 3 ou hors volumes.

Les produits par fonction Les tableaux de communication 771.558.une barrette de terre .le répartiteur passif de télédiffusion.559.les socles RJ45 connectés aux câbles de communication alimentant les socles des prises terminales .6 Composition du tableau de communication : – Le tableau de communication doit être placé dans la GTL. 1 Tableau de communication DTI DTI (Dispositif de Terminaison Intérieur) Répartiteur équipé de socle RJ45 (filtre quadrupleur maître d’ABB) 2 Désignation Socles RJ45 connectés aux câbles de communication Réf. Au minimum 2 socles de prises RJ45 doivent être installés.2. Pièces du logement 24 | ABB Le guide normatif . – Le tableau de communication reçoit au moins : .le point de livraison des opérateurs de télécommunication (DTI) ainsi qu’un répartiteur équipé de socles RJ45 (filtre quadrupleur maître d’ABB) .une longueur de 100 mm de rail pour permettre la mise en œuvre du DTI optique. le cas échéant . Commerciale 799152 799153 1 Coffret de communication grade 1 2 Coffret de communication grade 3 Câbles de communication Socles de prises RJ45 installés dans les pièces. lorsque le raccordement par fibre optique est requis.3 et 771.

Commerciale 190335 190336 190337 ABB Le guide normatif | 25 . l’équipement minimum consiste en la pose d’au moins : – Deux prises télévision dans les logements de surface inférieure ou égale à 100 m² – Trois prises télévision dans les logements de surface supérieure à 100 m² L’une des prises doit être placée dans un endroit adéquat de la salle de séjour. 1 et 2 des locaux contenant une baignoire ou une douche. bureau. La pose de prises dans les cuisines n’est pas autorisée audessus des appareils de cuisson et des bacs des éviers. près d’un socle de prise de communication. Passage des câbles Les câbles de communication doivent emprunter des cheminements qui leur sont exclusivement réservés.6 Radiodiffusion / Télévision Lorsque les réseaux de communication n’assurent pas la fonction de distribution de la télévision. séjour. d’une section minimale de 300 mm² ou un conduit de diamètre minimal extérieur de 25 mm. lière UTE C 93-531-12 s’ils sont écrantés – De socles de prises de communication conformes à la NF EN 60603-7-2 (socles RJ45 non blindés) ou NF EN 60603-7-3 (socles RJ45 blindés). Position et emplacement des prises de communication Au moins un socle de prise de courant 16 A 2P+T doit être placé à proximité de chaque prise de communication ou de télévision.2. Les prises ne doivent pas être posées dans les volumes 0. L’un des socles est placé près de la prise télévision quand elle existe dans la pièce.) avec un minimum de deux prises pour les logements de deux pièces et moins – De câbles conformes lière UTE C 93-531-11 s’ils ne sont pas écrantés .Les produits par fonction Les réseaux locaux de communication 771. Les fixations à griffes ne sont pas admises pour les prises de communication.559. Réseaux locaux de communication : Circuits de communication (prises RJ45 et câbles) L’équipement minimal consiste en la mise en œuvre : – D’un socle de prise de communication par pièce principale (chaque chambre.558.3 et 771. etc. Chacune de ces prises doit être desservie par une canalisation issue de la gaine technique de logement (GTL). des alvéoles doivent être exclusivement réservés. Désignation 1 Câble grade 1 UTP 2 Câble grade 2 FTP 3 Câble grade 3 FTP Réf. Dans les systèmes de goulottes. Chaque socle est desservi par une canalisation provenant du tableau de communication (TC) de la gaine technique de logement (GTL).

..Les produits par fonction Les réseaux locaux de communication Pour aller plus loin. avec au moins une fibre par logement. Désignation 1 PTO EQUIPE 1 FO SC/APC 2 PTO EQUIPE 2 FO SC/APC 3 PTO EQUIPE 4 FO SC/APC Réf. à un point de raccordement dans le bâtiment. L’obligation porte sur : – Tous les immeubles neufs de plus de 25 logements ayant un permis de construire délivré après le 1er janvier 2010. accessible et permettant l’accès à plusieurs réseaux de communications électroniques. Commerciale 190338 190339 190340 26 | ABB Le guide normatif . Les immeubles neuf groupant plusieurs logements ou locaux à usage professionnel doivent être équipés de lignes de communication à très haut débit en fibre optique desservant chacun des logements. Le décret publié en janvier 2009 rend obligatoire l’installation de lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique dans les bâtiments neuf groupant plusieurs logements. pour le raccordement de la fibre optique. Conséquence de ce décret : – Obligation d’avoir une longueur de 100mm de rail disponible dans le tableau de communication pour permettre la mise en œuvre d’un DTI Optique. Il est le point de démarcation entre le réseau de l’opérateur téléphonique et le réseau de l’abonné qui limite les responsabilités de l’opérateur vis-à-vis du client. A cet effet. les pouvoirs publics et les opérateurs ont engagé une politique d’équipement de la France en infrastructures très Haut Débit. Chacun des logements est équipé d’une installation intérieure de nature à permettre la desserte de chacune des pièces principales. Le DTIO est un boîtier placé chez le particulier. – Tous les immeubles neufs de moins de 25 logements ayant un permis de construire délivré après le 1er janvier 2011. Ces lignes relient chaque logement. le bâtiment doit disposer d’une adduction d’une taille suffisante pour permettre le passage des câbles de plusieurs opérateurs depuis la voie publique jusqu’au point de raccordement. Fibre optique : Dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie d’août 2008.

prises.) LAVE LINGE VMC CHAUFFAGE AU SOL CUMULUS ORDINATEUR CHAUFFAGE SOLAIRE LAMPES PRISES PLAQUES CHAUFFANTES FOUR LAVE VAISSELLE POMPE PISCINE SECHE LINGE CONGÉLATEUR FRIGO TÉLÉ STORE ONDULEUR CLIMATISEUR CONVECTEUR SÈCHE SERVIETTE SONNETTE MOTEUR HOTTE ASPIRANTE www PORTAIL ALARME PORTE GARAGE PANNEAUX SOLAIRES INTERNET POMPE À CHALEUR COFFRET RJ45 VOLETS ROULANTS PILOTE EDF BOBINE CONTACTEUR PROGRAMMATEUR CHAUFFAGE MOTEUR FORAGE ABB Le guide normatif | 27 .514 et 771. programmateurs. etc. etc. il y a lieu d’établir des schémas.) – Courant de réglage et sensibilité des dispositifs de protection et de commande – Puissance prévisionnelle – Nature des canalisations pour circuits extérieurs – Nombre et section des conducteurs – Application (éclairage. etc. point d’utilisation en attente.514. Ce repérage doit préciser les locaux desservis et la fonction. diagrammes ou tableaux à remettre à l’utilisateur.Les produits par fonction Identification des circuits 771. Les indications que doivent comporter les schémas et documents annexés sont les suivantes : – Nature et type des dispositifs de protection et de commande (contacteurs. correspondant aux besoins de l’usager et du professionnel. délesteurs.) – Local desservi (chambre 1. Schémas : Pour toute installation électrique.5 Identification des circuits : Chacun des circuits doit être repéré par une indication appropriée. cuisine.

Exemples de mise en œuvre Surface ≤ 35 m² Rappel : – 5 socles de prises maxi si conducteur 1.5 N Nomenclature du coffret Désignation Disjoncteur phase/neutre à raccordement rapide Gamme SN201SL Quantité 2 1 3 4 1 Interrupteurs différentiels à raccordement rapide FH202S AC FH202S A Contact auxiliaire Prise de courant 2 x 16 A + T Contacteur "Jour . commerciale 470429 470436 470438 470439 470441 444051 444151 470901 1 1 1 2 1 1 SN201 IH M1174 EN 20-20 Galé'O 16 A 20 A 420066 26506 799102 .5 mm².5 Calibre 2A 10 A 16 A 20 A 32 A 40 A 40 A Courbe/Type Courbe C Courbe C Courbe C Courbe C Courbe C Type AC Type A Réf.5 mm² – 8 socles de prises maxi si conducteur 2.Nuit" Coffret Gale'O 2 rangées 28 | ABB Le guide normatif 1.5 N 1. ABB T FH202S A 40A N ABB N ABB N ABB N ABB SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL 32A 20A 10A 16A N 6 N 2.

5 Peigne d'alimentation verticale 359879 Peigne de répartition horizontale ID+11 SN201 (N+P+Capot) 190160 Peigne de répartition horizontale P+N 13 modules SN201 190161 Peigne de répartition horizontale Tétra/Mono (SN201) 190179 ABB Le guide normatif | 29 .5 2.5 Accessoires de raccordement Désignation Réf.ABB T FH202S AC Fil pilote depuis le gestionnaire d'énergie 40A Signal EDF N ABB N ABB N ABB ABB N ABB N ABB N ABB N ABB ABB ABB SN201SL SN201SL SN201SL EN20-20 SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL 20A CA 2A 20A 2A 16A 20A 16A M1174 M1174 N N 1. commerciale Fil pilote 2.5 N 2.5 N N N 1.5 N 1.

5 Réf.5 mm² – 8 socles de prises maxi si conducteur 2.5 mm². ABB ABB T FH202S A T FH202S AC 40A Fil pilote depuis le gestionnaire d'énergie 40A Signal EDF N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB ABB N ABB N ABB SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL EN20-20 SN201SL SN201SL 32A 20A 10A 16A 20A CA 20A CA 2A 20A 2A 16A N 6 N 2.5 N N 1.5 N N 2.5 2.5 N N N 1. commerciale 470429 470436 470438 470439 470441 444051 444151 470901 2 1 2 2 1 1 1 SN201 IH M1174 EN 20-20 OVR PLUS N1 40 Galé'O 16 A 20 A 40 kA 420066 26506 370101 799103 .5 1.5 N 1.Nuit" Parafoudre Coffret Gale'O 3 rangées 30 | ABB Le guide normatif Fil pilote Calibre 2A 10 A 16 A 20 A 32 A 40 A 40 A Courbe/Type Courbe C Courbe C Courbe C Courbe C Courbe C Type AC Type A 2.Exemples de mise en œuvre 35 m² < surface ≤ 100 m² Rappel : – 5 socles de prises maxi si conducteur 1.5 Fil pilote Nomenclature du coffret Désignation Disjoncteur phase/neutre à raccordement rapide Gamme SN201SL Quantité 2 2 5 6 1 Interrupteurs différentiels à raccordement rapide FH202S AC FH202S A Contact auxiliaire Prise de courant 2 x 16 A + T Contacteur "Jour .

5 Accessoires de raccordement Désignation Réf.5 N 2.5 N 1.5 N 1.ABB ABB T FH202S AC OVR PLUS N1 40 40A 40kA N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB ABB ABB SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL 16A 10A 16A 20A 20A 16A M1174 M1174 N 1.5 N 2.5 N 1. commerciale Peigne d'alimentation verticale 359879 Peigne de répartition horizontale ID+11 SN201 (N+P+Capot) 190160 Peigne de répartition horizontale P+N 13 modules SN201 190161 Peigne de répartition horizontale Tétra/Mono (SN201) 190179 ABB Le guide normatif | 31 .

5 mm². commerciale 470429 470436 470438 470439 470441 444051 444151 470901 3 1 3 2 1 1 1 1 SN201 IH M1174 EN 20-20 OVR PLUS N1 40 TSM Galé'O 16 A 20 A 40 kA 420066 26506 370101 420070 799104 . ABB ABB T FH202S A T FH202S AC 40A Fil pilote depuis le gestionnaire d'énergie 40A Signal EDF N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB ABB N ABB N ABB SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL EN20-20 SN201SL SN201SL 32A 20A 10A 16A 20A CA 20A CA 20A CA 2A 20A 2A 16A N 6 N 2.5 mm² – 8 socles de prises maxi si conducteur 2.5 N 2.5 2.5 N 1.5 N N N 1.5 N N 1.5 N N 2.5 1.Nuit" Parafoudre Sonnerie avec transformateur incorporé Coffret Gale'O 4 rangées 32 | ABB Le guide normatif Fil pilote Calibre 2A 10 A 16 A 20 A 32 A 40 A 40 A Courbe/Type Courbe C Courbe C Courbe C Courbe C Courbe C Type AC Type A 2.5 Réf.5 Fil pilote Fil pilote Nomenclature du coffret Désignation Disjoncteur phase/neutre à raccordement rapide Gamme SN201SL Quantité 3 3 6 8 1 Interrupteurs différentiels à raccordement rapide FH202S AC FH202S A Contact auxiliaire Prise de courant 2 x 16 A + T Contacteur "Jour .Exemples de mise en œuvre Surface > 100 m² Rappel : – 5 socles de prises maxi si conducteur 1.

5 N 1.5 Accessoires de raccordement Désignation Réf.5 N 2.5 N 2.5 N 1.5 N 1.5 N 1.ABB ABB ABB T FH202S AC T FH202S AC OVR PLUS N1 40 40A 40A 40kA N ABB N ABB N ABB N ABB ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB N ABB ABB ABB SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL TSM230 SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL SN201SL 20A 10A 16A 2A 16A 10A 16A 20A 20A 16A M1174 M1174 N 2.5 N 1.5 N 1.5 N 1. commerciale Peigne d'alimentation verticale 359879 Peigne de répartition horizontale ID+11 SN201 (N+P+Capot) 190160 Peigne de répartition horizontale P+N 13 modules SN201 190161 Peigne de répartition horizontale Tétra/Mono (SN201) 190179 ABB Le guide normatif | 33 .

TNT et câble) et par satellite De 1 à 4 prises TV coaxiales Répartiteur TV 3 sorties Cordon de brassage pour ligne de téléphone "classique" 34 | ABB Le guide normatif . Arrivée TV terrestre (TAT et TNT) et satellite Arrivée téléphone Filtre quadrupleur maître Ligne de téléphone par internet Ordinateur Cordon de brassage DTI Câble 4 paires torsadées UTP Câble coaxial Cordon RJ45/RJ11 Télévision terrestre (TAT.Exemples de mise en œuvre Coffret de communication Grade 1 Installation en grade 1 Une installation en Grade 1 permet la diffusion du téléphone et de l’internet sur les prises RJ45 et de la télévision terrestre et satellite sur les prises coaxiales.

de l’internet et de la télévision terrestre sur les prises RJ45. TNT et câble) sur prise RJ45 et diffusion de la télévision par satellite sur prise coaxiale Cordon de brassage pour ligne de téléphone "classique" ABB Le guide normatif | 35 . La télévision satellite est toujours diffusée sur les prises coaxiales.Exemples de mise en œuvre Coffret de communication Grade 3 Installation en grade 3 Une installation en Grade 3 permet la diffusion du téléphone. Arrivée TV terrestre (TAT et TNT) et satellite Arrivée téléphone Filtre quadrupleur maître Ligne de téléphone par internet Ordinateur Cordon de Cordon de brassage brassage DTI BOX TV Cordon RJ45/RJ11 Câble coaxial Cordon TV (IEC/RJ45) Câble 4 paires torsadées F/FTP Télévision par satellite Ampli TV pour diffusion de la télévision terrestre (TAT.

– l’existence d’une installation de mise à la terre et d’une prise de terre. ainsi que l’accessibilité à cet appareil. 134-7 du code de la construction et de l’Habitation. jusqu’aux bornes d’alimentation ou jusqu’aux socles des prises de courant. en aval de l’appareil général de commande et de protection de l’installation électrique.Mise en sécurité des logements existants Le diagnostic Électrique Obligatoire (DEO) Le contexte Le DDT L’examen de l’installation électrique est un des éléments du dossier de diagnostic technique (DDT). – l’existence d’une liaison équipotentielle et d’une installation électrique adaptées aux conditions particulières des locaux contenant une baignoire ou une douche. d’au moins une protection différentielle de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre. Elle s’effectue. le propriétaire ou son mandataire est tenu . Le diagnostic Électrique Obligatoire (DEO) La réglementation Depuis le 1er janvier 2009. Le diagnostic Electrique Obligatoire fait désormais partie du DDT. – vérification des conditions d’installation des matériels électriques dans les zones 0. sur chaque circuit. performance énergétique… Le propriétaire vendeur doit le fournir à l’acquéreur au plus tard à la signature de la promesse de vente. d’un dispositif de protection contre les surintensités adaptées à la section des conducteurs. visitables de l’installation au moment du diagnostic. Elle ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance ni avec le propriétaire ou son mandataire. – l’existence. en application de l’article L. Ce dossier rassemble les différents rapports de diagnostic dont le logement a fait l’objet : constat de risque d’exposition au plomb. dont la valeur sera mesurée. ni avec une entreprise pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages. Ce diagnostic porte sur le contrôle de nombreux points de l’installation électrique dont les principaux sont : – l’existence d’un appareil général de commande et de protection fonctionnel. – l’existence. Ce diagnostic a pour but de relever les défauts de l’installation électrique préjudiciable à la sécurité des personnes (électrisation. à l’occasion de la vente de tout ou partie d’une immeuble à usage d’habitation. de faire réaliser un diagnostic de l’état des installations électriques à usage domestique si l’installation électrique a été réalisée depuis plus de 15 ans. installations ou équipements pour lesquels il lui est demandé de réaliser ce diagnostic. – vérification qu’aucun appareil d’utilisation des parties privatives n’est alimenté par les parties communes et qu’aucun appareil d’utilisation des parties communes n’est alimenté par les parties privatives. – vérification qu’aucun matériel électrique ne présente des risques de contacts directs avec des éléments sous tension. 2 et 3 des locaux contenant une baignoire ou une douche. Quelles installations sont concernées ? Le diagnostic de l’installation intérieure d’électricité est réalisé dans les parties privatives des locaux à usage d’habitation et leurs dépendances. à l’origine de l’installation électrique. – vérification de l’absence de conducteurs non protégés mécaniquement 36 | ABB Le guide normatif . Cette personne doit souscrire une assurance. – vérification de l’absence de matériels vétustes ou inadaptés à l’usage. incendie). 1. Comment réalise-t-on le DEO ? L’intervention de l'opérateur de diagnostic ne porte que sur les constituants visibles. L’état de l’installation intérieure d’électricité porte également sur l’adéquation des équipements fixes aux caractéristiques du réseau et sur les conditions de leur installation par rapport aux exigences de sécurité. sans déplacement de meubles ni démontage de l’installation électrique ni destruction des isolants des câbles Qui effectue le Diagnostic Électrique Obligatoire ? L’opérateur réalisant le diagnostic doit présenter toutes les garanties de compétence et disposer d’une organisation et de moyens appropriés. présence d’amiante. électrocution.

Les services Logiciels et formations Formations marché résidentiel Durée Objectif Profil du stagiaire Artisans électriciens Techniciens Monteurs courants faibles quali és Distributeurs professionnels Câblage Résidentiel des Réseaux de Communication 1 jour Réseaux VDI et précâblage Câblage résidentiel des réseaux de communication Architecture Dimensionner techniquement et financièrement une installation photovoltaïque 2 jours Le marché du photovoltaïque et ses enjeux Principes d’énergie photovoltaïque Dimensionnement de l’installation Différents types de pose Les composants électriques Raccordement au réseau EDF Financement Artisans électriciens Installateurs Bureaux d’études Distributeurs professionnels KNX : Formation aux produits et solutions KNX 2 jours Maîtrise de la gamme KNX Maîtrise des fonctionnalités et des paramétrages des principaux produits de la gamme KNX Règles de l’art et techniques de câblage Applications pratiques Règles d’installation Logiciel ETS Protocole de communication KNX Le courant porteur KNX Diagnostic et mise en service avec ETS Examen théorique Examen pratique R M IO AT N DIPLO M A E NT Intégrateurs KNX A FO GR E E K N X. les principes et règles d'installation Identi er les points vulnérables d'une structure Calculer selon la NFC 17-108 assisté par logiciel Déterminer les protections appropriées Installateurs Bureau d'études Progra ns "Solutio mations Les for Basse Tension Activité format mme de ion 2010 " Retrouvez l'ensemble de nos formations dans la brochure Solutions Pour tous renseignements : 04 37 40 44 19 Énergie et productivité pour un monde meilleur ABB Le guide normatif | 37 .O R G KNX : Certification Partner 5 jours Installateurs électriciens Bureau d’études Utilisateurs naux Spécialiste courants faibles Automaticiens Enseignants Foudre : Comment protéger efficacement ? 1 jour Connaître l'environnement normatif.

MoKa est un logiciel très complet et simple d’utilisation. l’implantation et le câblage. le repérage des circuits. Logiciel MoKa Pour fournir un schéma électrique avec votre coffret ainsi qu'un repérage des circuits (obligatoire dans le cadre de la norme NF C15-100). 38 | ABB Le guide normatif . – à votre client. permet à tout moment de visualiser dans des fenêtres : – – – – le schéma électrique. – à votre atelier. conformes aux exigences normatives tels que la section des conducteurs. d’utilisation intuitive. un schéma d’implantation et de câblage. un schéma électrique avec indication de l’utilisation par circuits. décrivant ses principales caractéristiques techniques. MoKa vous permet d’éditer un dossier complet pour fournir : – à votre distributeur. MoKa. une fiche produit.Les services Logiciels et formations Pour plus de support ABB met à votre disposition un logiciel simple et pratique pour vous permettre de réussir vos installations. la liste des produits dont vous avez besoin. calibres et sensibilités des protections. réserve d’encombrement. il prend en compte tous les critères principaux de conception.

LAVE LINGE VMC CHAUFFAGE AU SOL CUMULUS ORDINATEUR CHAUFFAGE SOLAIRE LAMPES PRISES PLAQUES CHAUFFANTES FOUR LAVE VAISSELLE POMPE PISCINE BASE SALON CUISINE CAVE ATELIER GARAGE SALLE DE BAINS SECHE LINGE CONGÉLATEUR FRIGO TÉLÉ STORE ONDULEUR CHAMBRE CLIMATISEUR CONVECTEUR SÈCHE SERVIETTE SONNETTE MOTEUR HOTTE ASPIRANTE ESCALIERS SOUS-SOL ALLÉE PISCINE CHAMBRE ENFANT SALLE DE JEUX www PORTAIL ALARME PORTE GARAGE PANNEAUX SOLAIRES INTERNET POMPE À CHALEUR BUANDERIE CHAUFFERIE SALLE À MANGER BUREAU ENTRÉE EXTÉRIEUR CELLIER COFFRET RJ45 VOLETS ROULANTS PILOTE EDF BOBINE CONTACTEUR PROGRAMMATEUR CHAUFFAGE MOTEUR FORAGE GRENIER TOILETTES SALLE DE SPORT ABRI DE JARDIN POOL HOUSE DRESSING SAUNA /JACUZZI Après avoir renseigner vos paramètres personnels (nom entreprise. logo) vous pourrez aussi imprimer votre "carte de visite" à donner à votre client pour tout contact ultérieur. Après sélection de vos paramètres personnels vous pouvez réaliser votre planche d’étiquettes en mixant texte et pictogrammes. Un grand nombre de pictogrammes d’application et de destination a été spécialement créé afin de vous apporter la touche de personnalisation nécessaire. Le logiciel permet d’imprimer (sur les planches prédécoupées livrées avec les coffrets Gale’O) l’application et la destination des circuits de protection.Les services Logiciels et formations Pour plus de qualité Gale’O print vous permet d’apporter la touche finale à votre installation électrique résidentielle. coordonnées. L’environnement de travail a été dessiné de manière à vous apporter la plus grande souplesse et facilité de travail. ABB Le guide normatif | 39 .

l’eCat d’ABB n’a naturellement rien perdu des qualités qui ont fait son succès par le passé. Du catalogue aux certificats. une interface toujours plus accessible et un contenu toujours plus riche vous sont proposés pour faciliter vos recherches documentaires. http://www. Cette bibliothèque vous permettra d’accéder à tout moment et par le simple biais d’une connexion Internet aux versions les plus à jour du contenu documentaire eCat pour l’ensemble de notre offre.com 40 | ABB Le guide normatif . Au contraire.eMedia L’eCat d’ABB passe en ligne ! Retrouvez désormais vos eCatalogues sur le net avec le nouveau portail eMedia d’ABB. tous les outils et documents nécessaires à la constitution de vos dossiers projet vous seront offerts à portée de clic. une recherche référentielle. en passant par les fichiers 2D/3D et les logiciels spécialisés. dans un souci d’amélioration constante. vous maîtriserez toujours l’accès à notre information produit. Lors de ce passage en ligne. Avec des assistants de sélection de plus en plus pointus. la génération de fichiers PDF à la demande et des milliers de documents techniques.web-emedia.

Activité Basse Tension Commercialisation de produits basse tension : Distribution de puissance Coffrets et armoires Appareillage modulaire Protection foudre ..KNX Solutions de départ moteur Raccordement Interrupteur-sectionneur Péri-automatisme Matériel de commande et de signalisation Résidentiel Au service de vos installations résidentielles et dans le respect de la norme NF C 15-100. .. Gestion intelligente du bâtiment .indd 1 Industrie Au service de vos projets et installations industriels pour l’amélioration de vos processus. Marché Au servi résidentiel résidentice de vos ins tallation elles s Énergie et productivité pour un monde meilleur 1TXH0000 04C0301_r ésidentiel 2010. Marché Au servi tertiaire et instal ce de vos pro lations jet tertiaire s s Énergie et productivité pour un monde meilleur 00_FRENT 0337 01 FR_Service _ok.indb 1 Tertiaire Au service de vos projets et installations tertiaires pour l’amélioration de vos performances énergétiques.

ABB se réserve le droit de modifier sans préavis les caractéristiques des appareils décrits dans ce document.Contactez-nous ABB France Division Produits Basse Tension Activité Basse Tension 465 avenue des Pré Seigneurs La Boisse F-01124 Montluel cedex / France Énergie et productivité pour un monde meilleur 1TXH 000 078 C0301 . Les informations n’ont pas de caractère contractuel.Imprimé en France (U 02. . veuillez prendre contact avec votre société ABB. Pour précision.2011 Chirat) Dans un souci permanent d’amélioration.