LA DECISION D' INVESTISSEMENT

I DEFINITION FINANCIERE DE L INVESTISSEMENT

-) Cadre d analyse

Vision réductrice en finance : Invest = Série de flux monétaire décalés dans le temps Intervention du financer : Analyse après initiative par d autres afin de valider la rentabilité

Usage

Recette Dépenses
Acquisition

-) Evaluation de la rentabilité économique Remarque 1 : La rentabilité économique dépend du temps. Rôle de la durée et du décalage (taux d actualisation)

Remarque 2 : La rentabilité économique dépend de l incertitude. Flux de recettes espérés. Il faut faire des prévisions en appréhendant les incertitudes.

Remarque 3 : La rentabilité économique n est pas la rentabilité financière du projet ! Ne pas polluer la décision d investissement par la décision de financement ; Eviter les incohérences avec des choix différents liés à des financements différents.

-) Caractéristique des flux. Les dépenses initiales d investissement :

-

Coût HT de l immobilisation Investissement induit en BFE sous forme d actifs circulants Si utilisation des actifs existants Coût = valeur vénale

Durée de vie :

1

Durée économique du projet. Période d exploitation et de perception du cash flows de recettes. pas fiscale ou technique. >> Exclusion des frais financiers >> Inclusion des dotations aux amortissements (car charges non décaissables) >> Prendre en compte les impôts (car charge décaissable) CFN = Dot. II CRITERES DE CHOIX Projet unique : oui / non Projet multiple : classement 1/ Valeur Actuelle Nette : VAN t : taux d actualisation 2 .. Prix de vente nette d impôt (PV / immobilisation) Valeur de liquidation des actifs circulants (retour à la liquidité) Cash Flow Nets annuels (CFN) : Flux d exploitation Surplus monétaire (# bénéf. Problème d obsolescence ? Concurrence ? Valeur résiduelle : Valeur vénale des biens investis. Amortissements + Résultat Net prévisionnel avant frais financiers et après impôts Si investissement vise une réduction des dépenses alors l objectif sera de minimiser des charges..) = Recettes d exploitation Dépenses d exploitation de l année Sans tenir compte du mode de financement. CFN = Economies nettes Variation entre avant et après -) Typologie des investissement Nature : Immobilisations Corporelles / Incorporelles / Financières Objectifs visés : Investissement de renouvellement : Expansion et Capacité ~ Défensif / Offensif ? Prestige ? Sociaux ?.

13 3/ Taux interne de rentabilité ou TIR Taux d actualisation est le résultat mathématique d une simple équation actuariel. I0 -70000 -40000 VAN +7000 +5000 A B A: IP = 77000 / 70000 = 1.756 0.I0 + CFNi / (1+t)^i Pour chaque année I variant de 1 à n Période 1 2 3 CFN 15000 20000 27500 Coef d act 0. TIR t* tel que VAN = 0 3 .869 0. VAN = .10 B : IP = 45000 / 40000 = 1.Coût moyen du capital Actualisation : CFNi / (1+t)^i Numérateur : flux avant financement ! Dénominateur : taux d actualisation qui exprime le coût des fonds.657 CFN actualisé 13044 15124 18082 46250 t = 15% I0 = 40000 VAN = 40000 + 46250 = 6250 VAN > 0 VAN < 0 Acceptation Rejet 2/ Indice de profitabilité (IP) Proche de la VAN Ratio de la valeur actuelle des cash flow sur l investissement initial IP = CNFi (1+t)^-i / I0 IP permet un classement. C est un pur chiffre qui ne prend un sens financier que dans une comparaison.

Durée nécessaire pour retrouver la mise initiale.55 000 . On calcule le cumul algébrique des flux Flux -100 000 15 000 30 000 40 000 40 000 10 000 Cumul .3 % -) Utilisation du TIR La connaissance de t* ne suffit pas.85 000 .I0 = 0 Projet B : TIR = 23.100 000 .15 000 + 25 000 + 35 000 I0 CFN1 CFN2 CFN3 CFN4 CFN5 4 . Comparaison avec t : cout du capital t* > t Acceptation t* < t Rejet TIR : Classement facile de projets concurrents Lien avec la VAN VAN(t) > 0 VAN +22500 t* > t TIR = 23.t* : CFNi (1+i)^-i .3 % t 4/ Délai de récupération (DR) Mesure du retour à la liquidité plus que la rentabilité.

On peut avoir la situation où le premier est accepté.Frais fin = résultat brut IS Resultat Net CFN TIR Capitaux Propres 1500 1000 /////// 500 167 333 1333 33. mieux c est. Une telle situation serait une incohérence. l autre 100% par dettes. B. l autre rejeté si par exemple le coût du capital est 25%. coût = 1000 Durée = 1 an EBE = 1500 Les 2 projets sont financés. Financement EBE .3% Dettes 1500 1000 150 350 117 233 1233 23. Le DR est la date où cette somme est égale à l investissement. Problème d indépendance des projets A : Construire usine à Brest B : Construire usine à Strasbourg C : Augmenter la capacité de l usine de Brest de 20% A & C sont dépendants ! non comparables ! Choix : { A vs B } ou { A+C vs B } { A vs C } ou { B vs C } (dépourvu d intérêt) C.DR = 3 ans + 12 mois * 15000 / 40000 = 3ans et 4 ans Il faut faire la somme des CFNi = I0. Ignorance de frais financier 2 projets identiques.3% Choix dépend du coût du capital.dot amort . Projets multiples 5 . Pb : Ignorance du temps CFN actualisé. III Problème d application A. l un par 100%% capitaux propres. Mesure de flexiblité. Plus le délai est court.

IP : concordants En cas de projets multiples : Problème de sélection de l ensemble des projets à accepter dans l ensemble des projets possibles. hiérarchisation par ordre décroissant de VAN avec coût initial.5 309 663 414 TIR 134% 125% 350% 113% 137% IP 4. càd indépendants.5 2. TIR. V(A + B) = V(A) + V(B) V(.3 104. MAIS si contrainte de financement. il faut mieux utiliser un critère qui exprime la rareté des moyens : IP. pas le TIR 3 projets A.3 3. 0 1 2 A -100 0 550 B -100 225 0 C -100 450 0 A+C -200 450 550 B+C -200 675 0 (on sait que A & B exclusifs) TIR (A + C) # TIR (A) + TIR (C) IP additif si pondération par les sommes investies En cas de projets multiples indépendants.En cas de projets uniques : VAN.0 4. B et C identiques en montants. Méthodes : analyse individuelle puis agrégation des projets.0 4.) = évaluation du projet VAN est additif. VAN 354. Il faut donc que le critère de choix soit un critère additif Mais cela n a de sens que si on additionne des de projets non incompatibles.0 6 .

57 1. 1.05 0. Contradiction VAN et TIR I0 A -100 B -100 t=10% Incohérence VAN / TIR ! CF1 +100 +40 CF2 +60 +130 VAN 40.42 1. .48 1.8 40.35 1.5 43.96 I0 500 250 800 450 300 .7% 42% 10% 36% tx 7 . . . 150 600 Contrainte de financement : 2000 Arrêt sans contrainte Pb : Si contrainte = 1900 ? Rejet E.38 .8 TIR 42% 36% TIR (X+Y) > TIR (X+Z) VAN 43.5 16.Projets Z B Y E W . accepter W Ne pas hiérarchiser par le TIR TIR(X) > TIR (Y) > TIR (Z) D. A D IP 1.

2 :rebouchage) Cash-flows : 0/-1600 1/+10000 On trouve 2 TIR : t*=25% t*=400% 2/-10000 8 . E. VAN ou TIR ? Hypothèse de réinvestissement des CF Réaliste de poser un seul taux de réinvestissement qui est le coût du capital.Il y a contradiction ici car le coût du capital (10%) est plus petit que le taux pivot d intersection des 2 courbes (càd 16. Calcul du coût du capital Taux d actualisation = coût moyen pondéré du capital de l entreprise Kc : cout des capitaux propres (implicite) (1-IS) Kd : Cout des dettes financières (explicite : taux d intérêt) On se situe pour les dettes après impôts : mesure du coût net effectif. 1 :extraction de pétrole. CMPC = (S / S+D) Kc + (D / S+D) Kd(1+IS) Prise en compte du financement S : valeur capitaux propres D : valeur dettes F.67%). VAN : max valeur Exemple d un projet (0 :forage d un puit.

9 .25% 400% TIR multiples Règle des signes.

com. The unregistered version of Win2PDF is for evaluation or non-commercial use only.daneprairie. .This document was created with Win2PDF available at http://www.