OPERA OMNIA SANCTI BONAVENTVRAE ŒUVRES DE SAINT BONAVENTURE LIGNVM VITAE ARBRE DE VIE

©Traduction française du Fr. André Ménard
BRON 15 juillet 2011

BONAVENTURA, LIGNUM VITAE

2

LIGNVM VITAE
[VIII, 68-86]

PROLOGVS.

1 Christo confixus sum cruci, ad Galatas secundo 19. Verus Dei cultor Christique discipulus, qui Saluatori omnium pro se crucifixo perfecte configurari desiderat, ad hoc potissimum attento mentis conatu debet intendere, ut Christi Iesu crucem circumferat iugiter tam mente quam carne, quatenus praefatum Apostoli uerbum ueraciter ualeat in semetipso sentire. Porro huiusmodi affectum et sensum is dumtaxat apud se uiuaciter experiri meretur, qui, dominicae passionis non immemor nec ingratus, laborem et dolorem amoremque crucifixi Iesu tanta memoriae uiuacitate, tanto intellectus acumine, tanta uoluntatis caritate considerat, quod ueraciter illud sponsae proferre potest eloquium : Fasciculus myrrhae dilectus meus mihi, inter ubera mea commorabitur [Ct 1,12].

2 Vt igitur praefatus in nobis accendatur affectus, cogitatus, imprimatur memoria, ex sacri Euangelii silua, in qua de uita, passione et glorificatione Iesu Christi diffuse tractatur, colligere [68b] studui hunc myrrhae fasciculum, quem et paucis et ordinatis et correspondentibus sibi uerbis compegi propter facilitatem memoriae, nec non simplicibus, consuetis et rudibus propter declinandum curiositatis uitium, fouendam quoque deuotionem et aedificandam fidei pietatem. – Et quoniam imaginatio iuuat intelligentiam, ideo quae ex multis pauca collegi in imaginaria quadam arbore sic ordinaui atque disposui, ut in prima et infima ramorum ipsius expansione Saluatoris origo describatur et uita, in media passio, et glorificatio in suprema. Et in prima quidem ramorum serie quatuor altrinsecus secundum alphabeti ordinem ponentur uersiculi, similiter in secunda et tertia, ex quorum quolibet instar fructus unica pullulatio pendet, ut sic sint quasi duodecim rami afferentes duodecim fructus iuxta mysterium ligni vitae [Apoc 22, 1.2].

BONAVENTURE, L'ARBRE DE VIE

3

L’ARBRE DE VIE

PROLOGUE
1 Je suis crucifié avec le Christ, Galates 2,19. Le vrai adorateur de Dieu et disciple du Christ, qui désire être parfaitement configuré au Sauveur de tous, crucifié pour lui, doit, en un effort attentif de l’esprit, tendre à ceci surtout : porter continuellement, en son esprit et en sa chair, la croix de Jésus Christ, jusqu’à pouvoir vraiment sentir en lui-même, la parole de l’Apôtre mentionnée ci-dessus. Il mérite, en outre, d’expérimenter vivement, jusqu’en lui-même, cette façon d’être affecté et de sentir, lui qui, ni oublieux ni ingrat à propos de la passion du Christ, considère le labeur, la douleur et l’amour de Jésus crucifié, avec une telle vivacité de mémoire, une telle acuité d’intelligence, une telle volonté d’amour, qu’il peut, en toute vérité, proférer cette parole : Mon bien-aimé est pour moi un paquet de myrrhe ; il demeurera entre mes seins [Ct 1, 12].

2 Afin qu’en nous, soient donc enflammée une telle affection, formée une telle pensée et imprimée une telle mémoire, je me suis efforcé de cueillir [68b]ce paquet de myrrhe en le tirant de la forêt du saint Évangile où sont traitées, de manière diffuse, la vie, la passion et la glorification de Jésus Christ, et pour en faciliter la mémoire, je l’ai assemblé en paroles peu nombreuses, ordonnées et adéquates, qui n’en sont pourtant pas moins simples, usuelles et sans apprêts afin d’éviter le vice de la curiosité, de favoriser aussi la dévotion et d’édifier la piété de la foi. - Et puisque l’imagination aide l’intelligence, j’ai donc ordonné et disposé, en un arbre imaginaire, ce que j’avais recueilli en peu de mots en partant de beaucoup de paroles, de telle sorte que soient décrites dans la première série de rameaux, celle d’en bas, l’origine du Sauveur, dans celle du milieu sa passion et dans celle d’en haut sa glorification. Dans la première série de rameaux et pareillement dans la seconde et la troisième, quatre versets ont été placés de part et d’autre, selon l’ordre alphabétique à partir de chacun desquels pend, à la façon d’un fruit, une pousse unique, de sorte qu’il y ait comme douze rameaux portant douze fruits selon le mystère de l’Arbre de vie [Ap 22, 1.2].

1. in undeceimo. constantiam quam seruauit in ipso cruciatu et dolore asperrimae crucis . resurrectionis nouitatem miris dotibus adornatam . mensa scilicet Dei. plenitudinem abundantissimae pietatis . Fructus tandem sit duodenus. quam reparans. quae quidem ad duodenarium numerum reducuntur . qui etiam excrescat in fluuium [69a] uiuum [Esth. quam assecutus est in conflictu et transitu mortis . 16. cuius radix irregetur fonte scaturitionis perpetuae. Porro ex huius arboris stipite duodecim rami frondibus. praeclaram Saluatoris sui recogitando originem dulcemque natiuitatem . in quinto. in decimo. ut semper eo satientur edentes. ideo fructus hic ligni uitae quasi sub duodecim saporibus in duodecim ramis gustandus proponitur atque describitur : ut in primo ramusculo mens Christo deuota saporem suauitatis percipiat.BONAVENTURA. in secundo ramusculo. Fructus desideratus. in tertio celsitudinem perfectae uirtutis . 16]. uictoriam. 4 Verum licet hic fructus unus sit et indiuisus. pro eo quod uerbum crucis uirtus Dei est in salutem omni credenti [Rom. 10. 20]. in duodecimo. in sexto patientiam. quatuor uidelicet capitum. confidentiam. LIGNUM VITAE 4 3 Describe igitur in spiritu mentis tuae arborem quandam. sitque folium eius contra omne genus morbi medicamentum efficacissimum. Viuo fonte rigatus. 2. ascensionis sublimitatem. ad irrigandum totius Ecclesiae paradisum. quia tamen secundum eius multiplices status. quam habuit in periculo passionis . peruenit et in horto paradisi caelestis. dignitates. Flos autem sit omnis coloris formositate decorus omnisque odoris suavitate respersus. qui de uirginali utero traxit originem et in ligno crucis ad maturitatem saporosam per aeterni solis calorem meridianum. spiritualium charismatum diffusiuam . 6 . in septimo. aequitatem futuri iudicii . habens in se omne delectamentum et omnis saporis suauitatem [Sap. Gen. quo dicitur : O crux. in quarto. Cuius flos aromaticus. quam exhibuit in illatis iniuriis et contumeliis magnis . qui sic domesticis Dei ad gustandum proponitur.10] et magnum. Et hoc insinuat primus uersiculus. Christi uidelicet caritatem. adornati consurgant. dignatiuae [69b] condescensionis conuersationem perhumilem . uirtutes et opera multiformibus consolationibus deuotas animas cibat. in nono. et tamen nunquam fastidiant. in octauo. desiderantibus ipsum proponitur degustandus. – Et hic quidem fructus est. floribus et fructibus. tam praeseruans. qui desiderantium anxia corda et refocillet et attrahat. . aeternitatem diuini regni. frutex saluificus.

vertus et œuvres. attire et réconforte les cœurs anxieux des désirants . qui préserve tout autant qu’il remet en état. . 10] vif [69a] et grand. selon la multiplicité de ses états. Son feuillage est un médicament très efficace contre toute sorte de maladie. à la constance qu’il conserva dans le crucifiement lui-même et les douleurs d’une croix très rugueuse . chacun de ses douze fruits.16] . 4 En vérité. . dans le cinquième. comme tel. à l’équité du jugement à venir . 20]. car la parole de la croix est force de Dieu pour le salut de tout croyant [Rm 1. proposé en dégustation aux familiers de Dieu. [69b] au style de vie entièrement humble d’une condescendance pleine de dignité . l’esprit dévot au Christ perçoit la saveur de la suavité en ramenant sa réflexion à l’illustre origine du Sauveur et à sa douce nativité. dans le septième. dans le douzième à l’éternité du royaume divin. dans le neuvième. à la fleur aromatique. voilà pourquoi ce fruit de l’arbre de vie est proposé en dégustation et décrit comme sous douze saveurs en douze rameaux de sorte que. dessine en esprit. un arbre dont la racine est irriguée par une source au jaillissement perpétuel [Est 10. puis dans le second rameau. à quatre têtes afin d’irriguer le paradis de toute l’Église. irrigué par une source vive. dans le premier rameau. diffusive des charismes spirituels . sa fleur est parée de la beauté de toutes les couleurs.la table de Dieu -. 6]. et est proposé en dégustation dans le jardin du paradis céleste. il nourrit cependant les âmes dévotes par de multiples consolations qui sont ramenées à douze . L'ARBRE DE VIE 3 En ton âme. à la plénitude d’une piété très abondante . qui croît même en un fleuve [Gn 2. dignités. à l’excellence d’une vertu parfaite . ornés de frondaisons. Du tronc de cet arbre jaillissent d’ailleurs douze rameaux. à la confiance qui fut la sienne dans le péril de la passion . est parvenu à une savoureuse maturité sur le bois de la croix grâce à la chaleur de midi du soleil éternel.BONAVENTURE. qui renferme en lui tout ce qui plait et ce qui est agréable à tous les goûts [Sg 16. à la patience qu’il montra dans les injures et les grands affronts infligés . bien que ce fruit soit unique et indivis. est. dans le quatrième. au fruit désiré. de sorte que ceux qui le mangent sont toujours rassasiés sans jamais éprouver de dégoût. de fleurs et de fruits. dans le troisième. elle exhale la suavité de toutes les odeurs. Un fruit qui a tiré son origine d’un sein virginal. Voilà ce qu’insinue la première strophe : 5 O croix. à la nouveauté de la résurrection ornée de dons admirables . à ceux qui le désirent. dans le dixième. dans le sixième. à la victoire qu’il a gagnée dans le combat et le passage de la mort . . dans le huitième.la charité du Christ -. dans le onzième. arbrisseau salvifique. à la sublimité de l’ascension.

nisi rationi fidem.BONAVENTURA. 9] – Quod quidem uitare non potest. 6 Dicatur igitur non sine deuotione et lacrymis : His nos ciba fructibus. inuestigationi deuotionem. Sisque Christum timentibus Tranquillus uitae status. curiositati simplicitatem. quia sua multa suauitate delectant et uirtuositate confortant animam meditantem in his et diligentius singula pertractantem. Spira pios afflatus. . et septiformis gratia diffunditur. tandemque carnali sensui omni seu prudentiae carnis sacram praeferat Christi crucem. 2. per quam Sancti Spiritus caritas in cordibus deuotis nutritur. si tamen exemplum abhorreat praeuaricantis Adae. Rectis duc itineribus. Sacris reple fulgoribus. Illustra cogitatus. Hostis frange conatus. qui lignum scientiae boni et mali praetulit ligno uitae [Gen. sicut in duobus supremis et postremis uersiculis postulatur. LIGNUM VITAE 6 5 Hos autem ideo uoco fructus. Amen.

la sainte croix du Christ à tout sens charnel ou prudence de la chair. Remplis-nous de saintes clartés. la dévotion à l’investigation. l’âme qui les médite et qui les parcourt l’un après l’autre avec soin. brise les efforts de l’ennemi. comme cela est demandé dans les deux dernières strophes. conduis-nous par de droits itinéraires. sois pour ceux qui craignent le Christ un tranquille état de vie. la simplicité à la curiosité. je les appelle donc des fruits car ils délectent par leur multiple saveur et réconfortent. la charité du Saint Esprit est nourrie dans les cœurs dévots et la grâce septiforme diffusée. L'ARBRE DE VIE 5 Ceux-là. par leur efficacité.9]. 7 6 Que l’on dise donc non sans dévotion ni larmes : Nourris-nous de ces fruits. puisque par elle. illumine nos pensées. Ce qu’elle ne peut éviter si elle ne préfère pas la foi à la raison. si toutefois elle s’éloigne avec horreur de l’exemple d’Adam le prévaricateur qui a préféré l’arbre de la science du bien et du mal à l’arbre de vie [Gn 2. souffle-nous de pieuses inspirations.BONAVENTURE. Amen .

Pilato traditus. regno fugatus. Iesus. Iesus. Iesus. Magis monstratus. Iesus. uultu uelatus. Maria natus. FRVCTVS VIII : VICTORIA IN CONFLICTV MORTIS. felle potatus. notis incognitus. FRVCTVS III : CELSITVDO VIRTUTIS. Iesus. Iesus. submissus legibus. iunctus latronibus. ex Deo genitus Iesus. Iesus. dolo uenundatus. orans prostatus. rex orbis agnitus. conformis Patribus. Iesus. baptista caelicus. Iesus. sol morte pallidus. Iesus. Iesus. CONVERSATIONIS. Iesus. spretus ab omnibus Iesus. Iesus. DE MYSTERIO ORIGINIS. Iesus. FRVCTVS II : HVMILITAS Iesus. intumulatus. . transfiguratus. 8 FRVCTVS I : PRAECLARITAS ORIGINIS. pastor sollicitus. Iesus. translanceatus. Iesus. Iesus. Iesus. turba circumdatus.[70b] FRVCTVS VII : CONSTANTIA IN SVPPLICIIS. uinculis ligatus. FRVCTVS VI : PATIENTIA IN INIVRIIS. emissus caelitus Iesus. signis mirificus. LIGNUM VITAE [70] SEQUUNTUR CAPITULA OPUSCULI. hoste tentatus. panis sacratus. cruore madidus. Iesus. DE MYSTERIO PASSIONIS. Iesus.BONAVENTURA. FRUCTVS IV : PLENITVDO PIETATIS. prefiguratus Iesus. Iesus. fletu rigatus. Iesus. Iesus. FRVCTVS V : CONFIDENTIA IN PERICVLIS. Iesus. cruci clauatus. Iesus. Iesus. Iesus. morte damnatus.

Jésus préfiguré. Jésus au visage voilé. Jésus transfiguré. Jésus percé de la lance. Jésus chargé de liens. Jésus.[70b] FRUIT VII : CONSTANCE DANS LES SUPPLICES FRUIT VIII : VICTOIRE DANS LE COMBAT DE LA MORT Jésus méprisé de tous. Jésus abreuvé de fiel. Jésus admirable en miracles. Jésus. Jésus inondé de larmes. Jésus environné par la foule. Jésus soumis aux lois. Jésus mêlé aux larrons. Maria né de Marie. Jésus envoyé du ciel. MYSTÈRE D’ORIGINE FRUIT I : GRANDEUR D’ORIGINE FRUIT II : HUMILITÉ DU SÉJOUR 9 Jésus né de Dieu. Jésus manifesté aux mages. MYSTÈRE DE SOUFFRANCE FRUIT V : CONFIANCE DANS LES DANGERS FRUIT VI : PATIENCE DANS LES INJURES Jésus vendu par trahison. FRUIT III : SUBLIMITÉ DE VERTU Jésus semblable à ses Pères. Jésus chassé de son royaume. soleil pâli par la mort. Jésus baigné de sang. L'ARBRE DE VIE [70] SUIVENT LES CHAPITRES DE L’OPUSCULE.BONAVENTURE. . Jésus pain consacré. Jésus reconnu roi du monde. Jésus cloué en croix. Jésus méconnu par ses amis. Jésus livré à Pilate Jésus condamné à mort. FRUIT IV : PLÉNITUDE DE BONTÉ Jésus baptiseur céleste. Jésus tenté par l’ennemi. Jésus pasteur plein de sollicitude. Jésus prie prosterné. Jésus enseveli.

Iesus. Iesus. testis ueridicus. Iesus. fontalis radius. 5. et singula. finis optatus. rex regis Filius. diligentius discute. laxans reatus. largitor Spiritus. Iesus. anima Christo deuota. decor praecipuus. Jesus. ductor exercitus. Iesus. orbi praelatus.BONAVENTURA. Iesus. FRVCTVS XI : AEQVITAS IVDICII. liber signatus [Apoc. uictor magnificus. FRVCTVS X : SVBLIMITAS ASCENSIONIS. [71a] . EXPLICIT PROLOGVS. resurgens beatus. sponsus ornatus. INCIPIT TRACTATVS. 1-5]. LIGNUM VITAE DE MYSTERIO GLORIFICATIONIS. Iesus. Iesus. Expergiscere proinde. triumphans mortuus. quae de Iesu dicuntur. Iesus. iudex iratus. Iesus. Iesus. caelo levatus. FRVCTVS XII : AETERNITAS REGNI. attente considera et morose pertracta. Iesus. 10 FRVCTVS IX : NOVITAS RESVRRECTIONIS. Iesus. Iesus. Iesus.

bel époux. fils de roi. Jésus élevé au ciel. Jésus. considère attentivement et approfondis avec soin chacune de ces choses qui sont dites de Jésus. Jésus. FRUIT XI : JUSTICE DU JUGEMENT Jésus. livre scellé [Ap 5. Jésus préposé à l’univers. juge irrité. Jésus. Jésus. le plus bel ornement. chef d’armée. Jésus. Jésus remet les péchés. ressuscité dans le bonheur. Jésus. FIN DU PROLOGUE. témoin véridique. Jésus. rayon de source. Jésus. Jésus. 1-5]. fin désirée. COMMENCEMENT DU TRAITÉ [71a] . FRUIT XII : ROYAUME ÉTERNEL Jésus. roi. Jésus. dispensateur de l’Esprit.BONAVENTURE. vainqueur magnifique. L'ARBRE DE VIE MYSTÈRE DE GLORIFICATION 11 FRUIT IX : NOUVEAUTÉ DE LA RÉSURRECTION FRUIT X : SUBLIMITÉ DE L’ASCENSION Jésus triomphe dans la mort. Réveille-toi âme dévote au Christ ! Examine avec grande diligence.

spem ueniae dando per repromissum Saluatoris aduentum. simul immensa et simplicissima. Et ne forte per ignorantiam et ingratitudinem tanta Dei dignatio nostrae saluti foret inefficax. sacerdotes. qui est uirtus et sapientia Generantis. dehinc propter esum ligni uetiti per diuini decreti seueritatem expulsis. EX DEO GENITVS. partim per naturam.fulgentissima et summe arcana. 1. in quo Pater omnia disposuit ab aeterno. quin potius columbino et aquilino intuitu simpliciter crede ac perspicaciter contemplare.2] factaque gubernat et ordinat ad gloriam suam. 2 A principio quidem conditionis naturae. collocatis in paradiso parentibus primis. .BONAVENTURA. caue. promittere ac praefigurare non destitit. per quem fecit et saecula [Hebr. 1 Cum Iesum audis ex Deo genitum. 12 FRVCTVS I PRAECLARITAS ORIGINIS. IESVS. in quinque saeculi huius aetatibus per patriarchas. coaequalis et consubstantialis splendor oritur. ne mentis tuae oculis infirmum aliquid carnalis cogitationis occurat. LIGNUM VITAE DE MYSTERIO ORIGINIS. ut per multa millia temporum et annorum magnis et miris multiplicatis oraculis et intelligentias nostras ad fidem erigeret et affectus per uiua desideria inflammaret. partim per misericordiam. ut hihil in hoc mundo inordinatum relinquat. partim per gratiam. reges et prophetas ab Abel iusto usque ad Ioannem Baptistam Filii sui aduentum praenuntiare. quod ab illa aeterna luce. PRAEFIGVRATVS. superna misericordia non distulit hominem errabundum reuocare ad poenitentiae uiam. coeternus. partim per justitiam. iudices. IESVS.

en raison de la sévérité du décret divin. en qui. le Père a tout disposé [He 1. au long des cinq âges de ce siècle par les patriarches. en partie par la grâce. JÉSUS PRÉFIGURÉ 2 Dès le commencement de l’état de nature. il ne laisse rien qui ne soit ordonné. ne se présente quelque pensée charnelle déficiente . si bien qu’en ce monde. grâce à de multiples. coégale et consubstantielle. au cours de plusieurs milliers de temps et d’années. grands et étonnants oracles. .2]. il le gouverne et l’ordonne à sa gloire. depuis Abel le juste jusqu’à Jean Baptiste. prends garde que. une si grande bienveillance de Dieu ne fut inefficace pour notre salut. de toute éternité. prêtres. il a fait les siècles. à la fois immense et très simple. promettre et préfigurer la venue de son Fils pour. Et de peur qu’en raison de l’ignorance et de l’ingratitude. par qui. en partie par la miséricorde. rois et prophètes. et ce qu’il a fait. elle ne cessa d’annoncer. lui donnant. crois plutôt avec la simplicité de la colombe et contemple avec la perspicacité de l’aigle ce qui nait de cette lumière éternelle. élever nos intelligences jusqu’à la foi et enflammer nos affections par de vifs désirs. éblouissante et suprêmement mystérieuse : une splendeur coéternelle. la miséricorde d’en haut ne différa pas de rappeler au chemin de pénitence l’homme qui errait. L'ARBRE DE VIE MYSTÈRE D’ORIGINE FRUIT I 13 GRANDEUR D’ORIGINE JÉSUS NÉ DE DIEU 1 Lorsque tu entends que Jésus est engendré de Dieu. en partie par la nature. pour avoir mangé de l’arbre défendu. également. en partie par la justice. nos parents ayant donc été placés au paradis et expulsés de là. l’espérance du pardon. qui est la force et la sagesse de qui l’engendre. aux yeux charnels de ton esprit. juges.BONAVENTURE. par la venue à nouveau promise du Sauveur.

reparationis antiquae. lacte uirgineo pasci et inter bouem et asinum in praesepio reclinari. si sterilis et Virginis suauem intueri complexum et salutationis officium. 18. si cum Domina tua in montana conscendere. O si ualeres utcumque sentire. 1. MARIA NATVS. pro nobis effectus paruus et pauper. quanta nobilitatio humani generis quantaque condescensio Maiestatis . Rex ille pacificus [1Paralip. sic in principio sextae aetatis. Virginis sponsus. praeco Iudicem. de regali ortam prosapia ad Bethlehemiticam duceret urbem [Cf. misso archangelo Gabriel ad Virginem. EMISSVS CAELITVS. anima creata et simul utrumque Diuinitati in persona Filii counitum. sicut ignis diuinus mentem eius inflammans carnemque ipsius perfectissima puritate sanctificans. ut Ioseph. anima mea. caelesti melodiae tuas interpone partes. 18. Complectere itaque nunc. 1-18]. in quo seruulus Dominum.14]. sic absque omni corruptione in lucem editus. 22.14] uniuersalis pacis sub Caesaris Augusti imperio perturbata prius saecula serenasset in tantum. cum magnus esset et diues. quale quantumque fuerit illud e caelo immissum incendium. 1. Luc.BONAVENTURA. postquam uenit plenitudo temporis [Gal. uox Verbum agnouit : puto. tunc per totum mundum melliflui facti sunt caeli".18-23 . Sed et uirtus eam obumbrauit Altissimi [ cf. 2. infusum solatium. si Virginem canentem cum iubilo posses audire. praegnatem puellam. ut per ipsius edictum describeretur uniuersus orbis . sicut fuerat absque omnis libidinis contagione conceptus . sicut homo sexta die conditus est de terra per [71b] diuinae manus uirtutem et sapientiam . collatum refrigerium. Luc. Matth. salua utriusque proprietate naturae. 4.4]. corde et ore decantans : Gloria in altissimis Deo. Et iam a conceptu excursis mensibus nouem. et in terra pax hominibus bonae uoluntatis [Luc. ut tantum ferre posset ardorem . superuenit in eam Spiritus Sanctus. Angelorum mirare concurrentem exercitum.9] tanquam sponsus de thalamo [Ps. ut pueri pedibus labia tua figas et oscula gemines. Deinde pastorum excubias mente pertracta. diuinae factum est prouidentiae cura.26-38]. extra domum in diuersorio nasci [72a] elegit. 2. 4 Sane. diuinum illud praesepe. 1. et Virgine praebente illi assensum. . qui. panniculis inuolui. LIGNUM VITAE IESVS. ut idem esset Deus et homo. qua operante in instanti corpus fuit formatum. cum quietum silentium [Sap. quod canticum illud sacrum : Magnificat anima mea Dominum [Luc.46-55] cum beatissima Virgine suaui tunc modulatione concineres mirumque conceptum virgineum una cum Propheta Parvulo exsultans et iubilans adorares ! 14 IESVS.6] processit de utero uirginali. felicitatis aeternae . quanta sublimatio Virginis Matris. Tunc "illuxit nobis dies redemptionis nouae. 3 Denique.

l’homme avait été formé à partir de la terre. neuf mois s’étant écoulés depuis la conception. au commencement du sixième âge. la voix le Verbe : je pense qu’alors. la consolation infusée. le Saint Esprit survint en elle comme un feu divin enflammant son esprit et sanctifiant sa chair par une très parfaite pureté. de même qu’au sixième jour. un corps fut formé. par cette opération. il choisit de naître [72a] hors de sa maison dans un gîte. l’époux de la Vierge. de quelque manière. . le roi pacifique [1 Par 22. par édit. 1. Noct. l’ennoblissement du genre humain et la bienveillance de la Majesté ! Ô si tu pouvais entendre la Vierge chanter avec jubilation. lorsque vint la plénitude des temps [Ga 4.14]. le déroulement de la salutation durant lequel le serviteur a reconnu le Seigneur. gravir la montagne avec elle. tu chanterais sur une douce mélodie ce cantique sacré : Mon âme exalte le Seigneur [Lc 1. nourri de lait virginal et d’être couché dans une mangeoire entre un bœuf et un âne.BONAVENTURE. Ô si tu pouvais. les cieux devinrent melliflus1. d’être enveloppé de langes. Lc 1. 2. par le soin de la divine providence. sentir la nature et l’ampleur de ce feu envoyé du ciel. de la réparation antique et de la félicité éternelle . 46-55] et adorerais l’étonnant fruit virginal en unissant ton exultation et ta jubilation à celle du petit prophète ! JESUS NÉ DE MARIE 4 Alors que sous l’empire de César Auguste le silencieux repos [Sg 18. devenu petit et pauvre pour nous. qui était de lignée royale [cf. l’un et l’autre furent unis ensemble à la divinité dans la personne du Fils afin que le même soit Dieu et homme. une âme créée et en même temps. Resp. sans aucune altération comme il avait été conçu sans infection de sensualité.1823 . l’archange Gabriel ayant été envoyé à la Vierge. et sur terre.. mis au jour ainsi. Et. avec la bienheureuse Vierge. à travers le monde entier.26-38] pour qu’elle puisse supporter une telle ardeur . de même. ta Dame. Et la vertu du Très-Haut la couvrit de son ombre [cf Mt 1. étant sauve la propriété de chacune des natures. Lc 2.. 1-18]. 15 1 BREVIAR ROM.6]. Off. mêle ta voix aux partitions de la céleste mélodie en chantant de cœur et de bouche : Gloire à Dieu au plus haut des cieux. le rafraichissement procuré. paix aux hommes de bonne volonté [Lc 2. l’élévation de la Vierge Mère. afin d’apposer tes lèvres sur les pieds de l’enfant et de redoubler tes baisers. par [71b] la force et la sagesse de la main divine.14] de la paix universelle rassérénait si bien les siècles jusque là troublés.4].9] sortit du sein virginal comme l’époux de sa chambre nuptiale [Ps 18. le héros le Juge. admire l’armée des anges qui accourt. Nat. Ô mon âme ! Embrasse donc maintenant cette divine mangeoire. que. l’univers était dénombré. L'ARBRE DE VIE JÉSUS ENVOYÉ DU CIEL 3 Enfin. lui qui était grand et riche. et la Vierge ayant donné son assentiment. conduisit en la ville de Bethléem la jeune fille enceinte. Dom. Ensuite. à l’instant même. repasse en ton esprit la garde de nuit des bergers. il arriva. contempler le douce étreinte de la stérile et de la Vierge. que Joseph. Alors brilla sur nous le jour de la rédemption nouvelle. Alors.

LIGNUM VITAE FRVCTVS II. quae omnium est radix custosque uirtutum. 10. Iudeorum Scripturam Christo testimonium perhibentem accepta et fraudelenti [72b] regis declina malitiam. peccator cum sis.21]. MAGIS MONSTRATVS. cum praetendis te iustum. Quid igitur superbis.] et usque ad domum humilis Regis praeuia claritate perduxit. ut. post uestigia humilis Christi reuertaris in regionem tuam. sicut et ueniens apparuit in similitudine carnis peccati.3] nobisque fieret salus et sempiterna iustitia. 29]. ne Herodianam secteris superbiam. IESVS. terra et cinis ? [Eccli. ut de peccato damnaret peccatum [Rom. Cum auro. non abhorret circumcisionis cauterium . confitere et lauda. ut sic in somnis commonitus. 5 Octauo nempe die circumciditur puer et uocatur Iesus [Cf. nisi uelis subsequi humilem Saluatorem. remedium refugis salutis aeternae. 2. Patribus repromissum tam verbo quam signo eisque assimilatum per omnia praeter ignorantiam et peccatum. Luc. sacrorum regum comes effectus. IESVS. ab humilitate sumens initium. ad quam peruenire nullatenus potes. . Matth.9] Agnus innocens. stella Magis in oriente apparuit [Cf. CONFORMIS PATRIBVS. 1seqq. tuum se uerissimum Saluatorem ostendat. sanguinis sui pretium pro te non tardans effundere. thure et myrrha Christum regem ut uerum Deum et hominem uenerare et cum primitiis gentium uocandarum ad fidem humilem Deum in cuno iacentem adora. et tu. quin potius. 16 HVMILITAS CONVERSATIONIS. Propter quod et circumcisionis accepit signaculum.BONAVENTURA. 8. qui tollit peccata mundi [Ioan. 1. 6 Nato Domino in Bethlehem Iudae. Noli iam et tu ab illius orientis et praeeuntis stellae declinare fulgore. 2.

Cendre et poussière. .] et. derrière les traces du Christ humble. reçois plutôt l’Écriture des Juifs qui rend témoignage au Christ et détourne-toi [72b] de la malice du roi fourbe. Avec or. encens et myrrhe. et assimilé à eux en tout. pourquoi donc t’enorgueillir ? [Si 10.3] et devenir. les conduisit jusqu’à la maison de l’humble roi. il reçut la marque de la circoncision. adore. Et à cause de cela. et avec les prémices des nations qui seront appelées à la foi. devenu compagnon des saints rois.BONAVENTURE.9] L’agneau innocent. Lc 2. 1ss. JÉSUS MANIFESTÉ AUX MAGES 6 Le Seigneur étant né à Bethléem de Judée. de sorte que. ne tardant pas à répandre son sang pour toi. salut et justice éternelle. racine et gardienne des vertus. pécheur que tu es. tu fuis le remède de l’éternel salut auquel tu ne peux nullement arriver si tu ne veux pas suivre l’humble Sauveur. il se montre en toute vérité ton Sauveur. de sorte qu’averti en songe de ne pas suivre l’orgueil d’un Hérode. confesse et loue l’humble Dieu couché dans le berceau. et toi. 21]. qui enlève le péché du monde [Jn 1. L'ARBRE DE VIE FRUIT II HUMILITÉ DU SÉJOUR 17 JÉSUS SEMBLABLE À SES PÈRES 5 Au huitième jour l’enfant est circoncis et appelé Jésus [Cf. alors que te prétends juste. Ne te détourne pas de l’éclat de l’étoile qui se lève et s’en va devant. promis aux Pères et en parole et en figure. une étoile apparut aux Mages en orient [Mt 2. hormis l’ignorance et le péché. prenant commencement à partir de l’humilité.29]. ne s’écarte pas avec horreur du cautère de la circoncision. honore le Christ Roi comme vrai Dieu et homme. pour nous. tu retournes en ton pays. les précédant de sa clarté. de même qu’en venant il apparut dans une chair semblable au péché pour condamner le péché dans la chair à cause du péché [Ro 8.

nisi et se submitteret Legi. Exsulta igitur et tu cum illo beato sene et Anna longaeua . ibique conuersus et crescens aetate et [73a] gratia. patientiae uero in aequanimi perpessione contemptus. Propter quod et Matrem. ab inquisitione cessare. et hostiam pro se dari. 4. ut primogenitum redimi. si oculis piis aspiceres tam uenerabilem Dominam gratiosissimamque puellam cum tam tenero et formoso Puerulo peregrinam. Matth. 3. 2. Noli ergo et tu fugientes in Aegyptum Matrem et Paruulum sine comitatu relinquere . remansit in Ierusalem. redimeret [Gal. procede in occursum Matris et Paruuli . quid fecisti nobis sic ? [Luc. 2. legem purificationis uoluit obseruare et se ipsum. depellat timorem affectus. altiori permittente consilio. simulque in coetaneis paruulis ipsius causa occisis occiditur et quasi in quolibet trucidatur.29]. cohabitabat parentibus et adeo erat subditus illis. omnium Redemptorem. dum Herodes impius paruulum regem quaerit. 2. si etiam dulcem illam increpationem amantissimae Dei Genitricis audires : Fili. iuxta diuinum imperium reducitur in terram Iuda [Cf. quod se subderet humillimae Virgini. scilicet paupertatis in fugiendo diuitias ut fomenta superbiae. quatenus eos qui sub Lege erant. supernae reuelationis oraculo in Aegyptum transfertur ut peregrinus et pauper. 8 Quoniam autem humilitatem perfectam trium specialiter adornari decet comitatu uirtutum. ut perdat. IESVS.48] tanquam si diceret : Desideratissime Fili. nisi cum. LIGNUM VITAE IESVS.BONAVENTURA. noli cum dilecta quaerente dilectum.21-32]. in templo Dei offerri. donec inuenias. SVBMISSVS LEGIBVS. REGNO FUGATVS. praesentibus et exsultantibus iustis [Luc. Tandem Herode defuncto. O cum quanta copia fluerent lacrymae. 13-23]. quomodo tam dilectae et diligenti Matri tantam potuisti materiam praestare doloris ? . quamquam mundissimam.21]. 5] liberaretque a seruitute corruptionis in libertatem gloriae filiorum Dei [Rom.4] Tripudia cum illo sanctissimo sene ac concine : Nunc dimittis seruum tuum. ut nunquam uel ad momentum secederet. secundum uerbum tuum in pace [Luc. 18 7 Non sufficit magistro humilitatis perfectae. obedientiae quoque in alienis parendo mandatis : ideo diuina dispositione. duodecim iam factus annorum. 8. Accipias et tu Infantem in ulnas tuas dicasque cum sponsa : Tenui eum nec dimittam [Cant. Domine. 2. cum Patri per omnia esset aequalis. uincat uerecundiam amor. non sine multo Matris dolore quaesitus nec sine immenso gaudio reinuentus.

et que. en présence de justes qui exultaient [Cf. que grâce à l’oracle d’une révélation d’en haut. bien que très pure. alors que Hérode l’impie recherche le petit roi pour le perdre. racheté comme premier-né. ce reproche de la très aimante Mère de Dieu : Mon fils. soit offert dans le Temple. il resta à Jérusalem. c’est par une disposition divine. en même temps. avance à la rencontre de la mère et du petit enfant : que l’amour triomphe de la honte. savoir . L'ARBRE DE VIE JÉSUS SOUMIS AUX LOIS 7 Il n’a pas suffit au maître de la parfaite humilité. en tout. Et toi. observe la loi de la purification et que lui-même. aliments de l’orgueil. Ô que tes larmes couleraient avec abondance. Reçois. si ce n’est. tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix. si tu regardais avec des yeux pleins d’affection une Dame si vénérable. l’enfant dans tes bras. par un jugement supérieur le permettant. sur ordre de Dieu. . celui-ci est transféré en Egypte comme un pauvre et un étranger et qu’il est.de la patience dans la sereine résistance au mépris. Enfin. selon ta parole [Lc 2. et dis avec l’Épouse : Je le tiens et ne le lâcherai pas [Ct 3. avec la bien-aimée cherchant son bien-aimé ne cesse de le chercher jusqu’à ce que tu l’aies trouvé.29]. ramené en terre de Juda [Cf.21]. grandissant en âge et [73a] en grâce et il habitait avec ses parents . ne laisse donc pas sans compagnie la Mère et le petit enfant fuyant en Egypte . sans se soumettre aussi à la loi jusqu’à racheter ceux qui étaient sous la loi [Ga 4. mis à mort dans les petits de son âge mis à mort à cause de lui.BONAVENTURE. comme il convient que l’humilité parfaite soit spécialement parée d’un cortège de trois vertus.de l’obéissance dans la soumission aux ordres d’autrui . toi aussi. pour lui. Lc 2. était égal au Père. JÉSUS CHASSÉ DE SON ROYAUME 8 Cependant. 4]. 21-32]. exulte donc avec ce très saint vieillard et Anne la très vieille . que l’affection chasse la crainte. comment as-tu pu donner un tel sujet de douleur à une mère si aimée et si aimante ? 19 . de s’assujettir à la Vierge très humble. et il leur était soumis au point de ne jamais les quitter même pour un instant. Mt 2. C’est pourquoi il voulut aussi que sa mère. une jeune fille si gracieuse voyageant avec un petit enfant si beau et si tendre et si tu entendais. pourquoi as-tu agi ainsi avec nous ? [Lc 2. ni sans une immense joie qu’il fut retrouvé. qu’à douze ans accomplis. Toi aussi. aussi. il est. et ce n’est pas sans beaucoup de douleur de sa Mère qu’il fut cherché.de la pauvreté dans la fuite des richesses. 13-23] où il a vécu. Danse de joie avec le vieillard très saint et chante : Maintenant Seigneur. . et comme massacré en chacun d’eux. Hérode étant mort.5] et les libérer de la servitude de la corruption pour qu’ils passent à la liberté de la gloire des fils de Dieu [Ro 8. qui. une victime soit donnée.48] comme si elle disait : Fils très désiré. le rédempteur.

1] .BONAVENTURA. Quem et tu fideliter comitare. tentatum per omnia pro similitudine absque peccato [Heb 4. ut "secus Iordanem in uoce Patrem. 1. 9. pro eo quod non habemus pontificem. trinae conflictationis cum callido hoste immitator fias et particeps et in omni tentationum discremine ad illum discas habere recursum. cum pio magistro solitudinis secreta perquire. ac iam regeneratus in ipso. 10. ut socius ferarum effectus. 3. orationis deuotae. LIGNUM VITAE FRVCTVS III. et primum inchoans a ianua Sacramentorum et fundamento uirtutum. . Marc. in columba uideas Spiritum sanctum.9-11 . IESVS. sursum feraris in Deum. quatenus et [73b] hostilis pugnae humili perpessione nos humiles et uictoriae faceret assecutione uiriles. qui non possit compati infirmitatibus nostris. Matth.13-17 . 1]. diuturni ieiunii. 3. baptizari uoluit a Ioanne [Cf. HOSTE TENTATVS. BAPTISTA CAELICVS. 1. ut fidelium mentes ad perfectionis aggressionem erigeret et ad grauia perferenda firmaret. Eia nunc. arcani silentii. Ductus namque fuit Iesus in desertum a Spiritu. 4. eius scrutare secreta.21-22]].15]. 20 IESVS. ut exemplum monstraret perfectae iustitiae et "uim regeneratiuam aquis conferret contactu mundissimae carnis suae". coepit prius facere quam docere [Act. uolens operari salutem nostram. Cum autem ad trigesimum aetatis suae annum Saluator peruenisset. Luc. in carne Filium. Christi discipule. CELSITVDO VIRTVTIS. Duram quoque ac solitariam uitam constanter assumsit. et aperto tibi Trinitatis caelo". ut tentaretur a diabolo [Matth.

Cf ANSELMUS. D’ailleurs il n’a cessé d’assumer une vie dure et solitaire. sa prière dévote. avec ton maître aimant. I. ayant comme nous. il a voulu être baptisé par Jean [Cf. lib. dans la chair. Et toi. Disciple du Christ. c. voulant opérer notre salut. 3 [PL 92. le Saint Esprit. et que le ciel de la Trinité t’ayant été ouvert" 3. afin d’entraîner les âmes des fidèles à l’assaut de la perfection et de leur donner la force de supporter les épreuves. 1]. il a commencé à faire avant d’enseigner [Ac 1. Meditatio15. le Fils. BEDA. Mc 1.BONAVENTURE. 358]. Lc 3. devenu compagnon des bêtes sauvages. scrute ses secrets. dans la colombe. afin de montrer l’exemple de la parfaite justice et de "conférer une force régénérante aux eaux par le contact de sa chair très pure "2. L'ARBRE DE VIE FRUIT III SUBLIMITÉ DE VERTU 21 JÉSUS BAPTISEUR CÉLESTE 9 Comme le Sauveur était parvenu à la trentième année de son âge. et déjà régénéré en lui. apprends à recourir à lui au moment critique des tentations puisque nous n’avons pas un pontife qui ne puisse compatir à nos infirmités. les retraites de la solitude . éprouvé toutes sortes de tentations hors le péché [Hb 4. parcours donc. 785s. 13-17 . In Lucae Euangelium. son jeûne prolongé. De praeteritorum beneficiorum Christi memoria [PL 158. . 2 3 Cf. Jésus a donc été conduit au désert par l’Esprit. imite et partage son silence mystérieux. afin de voir "au bord du Jourdain. commençant par la porte des sacrements et le fondement des vertus. 15]. le Père. dans la voix. accompagne-le fidèlement.].1]. tu sois emporté en haut jusqu’en Dieu. 9-11 . JÉSUS TENTÉ PAR L’ENNEMI 10. son triple conflit avec l’ennemi rusé . et en premier. 21-22]. afin que [73b] l’humble conduite de son combat avec l’ennemi et l’acquisition de sa victoire nous rendent humbles et virils. pour être tenté par le diable [Mt 4. Mt 3.

1].BONAVENTURA. Ad quem peccatrix conscientia clamat nunc more fidelis leprosi : Domine. ut sic anima Christo deuota etiam in ueritate firmata et ad apicem uirtutis euecta fideliter dicat cum Petro : Domine. contestantibus sibi Lege et Prophetis in apparitione Moysi et Eliae. 9. LIGNUM VITAE IESVS. fili Dauid [Matth. quem diligis infirmatur [Joan. 12. daemones compescit et fugat. immissoque in eam caelesti sopore et ecstasi. nunc instar Mariae et Marthae : Domine. claudis gressum. 23]. contestantibus etiam Patre et Spiritu sancto in uoce et in nube. 15. hoc est in tuae contemplationis perfruitione serena. qui et caecis uisum. nunc more Chananaeae : Miserere mei. leprosos emundat et mortuos suscitat. nunc more centurionis : Domine.22]. salua ero [Matth. IESVS.12] . 18]. fimbriam uestimenti eius. SIGNIS MIRIFICVS. languidos sanat. 5.4]. quibus et Trinitatis sacramentum [74a] aperuit et passionis abiectionem praedixit et resurrectionis futurae gloriam in transfiguratione monstrauit. Ipse nempe est. inquit. 17. nunc more sanguifluae mulieris : Si tetigero. 71. mare calcat fluctusque tranquillat. bonum est nos hic esse [ Matth. audiat arcana uerba. 22 11. paralyticis et aridis et sensum restaurat et motum. 8. 11. puer meus iacet in domo paralyticus et male torquetur [Matth.6] . Iacobum et Ioannem [Matth. . 21] . mutis eloquium.4]. dum elementa commutat. panes multiplicat. surdis auditum. TRANSFIGURATVS. quae non licet homini loqui [2Cor. si uis. qui facit mirabilia magna solus [Ps. Ad confirmandam siquidem mentem humanam per spem retributionis aeternae in montem excelsum seorsum assumsit Iesus Petrum. 12. ecce. 17. potes me mundare [Luc.

à l’écart. mon serviteur git paralytique dans ma maison. et souffre violemment [Mt 8. déjà affermie dans la vérité et transportée au sommet de la vertu. 18]. dans la voix et la nuée . guérit les affaiblis. qu’il n’est pas permis à un homme de dire [2Co 12. sur une haute montagne [Mt 17. L'ARBRE DE VIE JÉSUS PRODIGIEUX EN MIRACLES 23 11 Il est en effet celui qui seul accomplit de grandes merveilles [Ps 71.6] . 4]. dise avec foi comme Pierre : Seigneur. si bien que l’âme attachée au Christ. il nous est bon d’être ici [Mt 17. et il leur a ouvert le mystère de la Trinité [74a]. dans la fruition sereine de ta contemplation. la parole aux muets. 21] . 4]. purifie les lépreux et fait se lever les morts. Jacques et Jean. c’est-à-dire. témoignant aussi avec lui. se disait-elle. l’ouïe aux sourds. Voilà que celui que tu aimes est malade [Jn 11. tantôt de la cananéenne : Aie pitié de moi.tantôt de Marie et Marthe : Seigneur. . le Père et l’Esprit Saint. lorsqu’il change les éléments. Fils de David [Mt 15. je serai sauve [Mt. qu’elle entende des paroles secrètes. lui qui redonne aussi la vue aux aveugles. 12] . tantôt de la femme au flux de sang : Si je touche la frange de son vêtement. et après que la torpeur céleste et l’extase lui aient été intérieurement envoyées. à la manière tantôt du lépreux fidèle : Seigneur si tu le veux tu peux me guérir [Lc 5. et restaure sensibilité et mouvement aux paralytiques et déshydratés. 22] . JÉSUS TRANSFIGURÉ 12 Pour affermir vraiment l’esprit humain par l’espérance de la rétribution éternelle. prédit l’abjection de la passion et montré dans la transfiguration la gloire de la résurrection à venir. et la marche aux boiteux. marche sur la mer et apaise les flots. tantôt du centurion : Seigneur. Que la conscience pécheresse crie vers lui. 1]. 9. 3]. retient et met en fuite les démons. la Loi et les Prophètes témoignant avec lui dans l’apparition de Moïse et Elie. Jésus prit Pierre. multiplie les pains.BONAVENTURE.

11]. Ad poenitentes quoque paternum praetendebat affectum. 12]. se propter male habentes uenisse in mundum [Matth. 9 . 24 PLENITVDO PIETATIS. et in eo uere illud propheticum perfecte impletur : Sicut pastor gregem suum pascet [Isai. Vade et amplius noli peccare [Ioan. 37] et mulierem in adulterio deprehensam [Ioan.BONAVENTURA. Quanta fuerit piissimi pastoris ad perditas oues sollicitudinis cura quantaque clementia. more Zachaei hospitio suscipe. LIGNUM VITAE FRVCTVS IV. 40. 9. Nam propter hoc labores. 9. 8. more peccatricis unguento perunge pedesque ipsius ablue lacrymis. sollicitudines et inedias passus. 19. asserens. terge capillis et osculis mulce. Hunc igitur pastorem piissimum more Matthaei perfecte sectare. ut tandem cum illa muliere iudicio ipsius exposita sententiam absolutionis merearis audire : Nemo te condemnauit ? [74b] Nec ego te condemnabo. noctes ducebat in oratione peruigiles. Zachaeum [Luc. Testes horum inuoco et adduco in medium Matthaeum [Matth. 8. 10. 10. 7. publicanis se reddebat affabilem. 2s] et peccatricem illam ad pedes eius prostratam [Luc. nec Pharisaeorum ueritus murmur aut scandalum. ipse bonus pastor in parabola pastoris et ouis centesimae perditae multaque cura quaesitae ac tandem inuentae et in humeris reportatae cum gaudio pia metaphora indicat [Cf. 3]. inter Pharisaeorum insidias et pericula multa euangelizando regnum Dei ciuitates circuibat et castra. Luc. cum dicit : Bonus pastor animam suam dat pro ouibus suis [Ioan. IESVS. 3]. 4-10] et sermone expresso aperte declarat. PASTOR SOLLICITVS. .11]. apertum ostendens eis diuinae misericordiae sinum. 10. 11]. 13. 15.

Aux pénitents. au milieu des pièges des pharisiens et des périls de toute espèce. 11]. d’entendre avec la femme exposée à son jugement. 10. dans la veille. 11]. Mt 9. Lc 19. en oraison. Lc 15. dans la parabole du pasteur et de la centième brebis perdue et recherchée avec grand soin. il supporta travaux. montre par cette aimable métaphore [Cf. Le bon pasteur lui-même. J’invoque ceux qui en furent les témoins et je cite entre autres Matthieu [Cf. 4-10]. 12]. 3s. la pécheresse prosternée à ses pieds [Lc 7. 9 . 3]. Va et ne pèche plus [Jn 8. comme la pécheresse enduis ses pieds de parfum. Comme Matthieu suis donc parfaitement ce pasteur très aimant. 2s. Il passait les nuits. alors qu’il parcourrait les cités et les bourgades en annonçant le royaume de Dieu. finalement retrouvée et joyeusement rapportée sur les épaules. 10-11]. ne se laissant pas arrêter par le murmure ou le scandale des Pharisiens. il proposait son affection paternelle et leur montrait le sein ouvert de la divine miséricorde.37s. . essuie-les de tes cheveux et couvre-les de baisers afin de mériter.].] et la femme surprise en adultère [Jn 8. Voilà pourquoi. sa propre parole le déclare expressément : Le Bon Pasteur donne sa vie pour ses brebis [Jn 10.]. Zachée [Cf. il se montrait affable avec les publicains. la sentence d’absolution : Personne ne t’a condamnée ? [74b] Moi non plus je ne te condamnerai point. soucis et faim. L'ARBRE DE VIE FRUIT IV 25 PLÉNITUDE DE BONTÉ JÉSUS PASTEUR PLEIN DE SOLLICITUDE 13. accomplissement parfait de la prophétie : comme un pasteur il paîtra son troupeau [Is 40. lave-les de tes larmes. toi aussi. les soins de sa sollicitude et sa clémence pour les brebis perdues . comme Zachée accorde-lui l’hospitalité.BONAVENTURE. affirmant qu’il était venu en ce monde pour les malades [Mt 9.

REX ORBIS AGNITVS. 21. Pro summae siquidem pietatis reserenda dulcedine fons totius misericordiae. Luc. Matth. planctum amarum [Jer. 1s . 28s . Saluatoris ancilla. 41] et tandem in cruce ex illis piissimis oculis ad omnium expiationem peccatorum lacrymarum manauere fluenta [Hebr. ipse lamentum assumsit super excidium ciuitatis [Cf. Surge nunc. in tantis miseriis laetaris et rides ? Considera lacrymantem medicum tuum et luctum unigeniti fac tibi. 18]. cum turbae depromerent canticum laudis. cur more phrenetici. ut tanquam una de filiabus Ierusalem intuearis regem Solomonem [Cant. Nec suae miserationis oblitus. nec taceat pupilla oculi tui [Then. 11] in honore. Marc. conscendit asellum. non des requiem tibi.BONAVENTURA. pietatis operibus uirtutumque triumphis iugiter comiteris. Nam super Lazarum primo [ Joan. 1s . 3. 11. 26] . 12. IESVS. deduc quasi torrentem lacrymas per diem et noctem .35]. 2. Joan. 19. non modo pro nobis miseris semel. 5. 7] : fleuitque Saluator ubertim. Sane post Lazarum suscitatum [Cf. nunc humanae infirmitatis deplorando miseriam. odore famae eius iam resperso in populo. quem sibi mater synagoga in Ecclesiae nascentis mysterium reuerenter exhibuit. LIGNUM VITAE IESVS. nunc obduratae malitiae prauitatem. 15. 26 14. 6]. ut inter applausus occurrentium populorum. nunc caeci cordis caliginem.6. 11. . sed pluries fleuit. dehinc super ciuitatem [Luc. 19. 19. bonus Iesus. uesanum et impium et tanquam uera priuatum uita plangendum. caedentium ramos et sternentium uestimenta in uia mirae praeberet humilitatis exemplum [Cf. Ioan. 11. O cor durum. flente super te Sapientia Patris. 26. 12-15]. turbam obuiam sibi uenturam. Luc. Matth. 41].] et effusum alabastrum unguenti super caput Iesus [Cf. 1sv. uelut cum ramis oliuarum atque palmarum. praesciens ipse. ut insidentem aselli tergo caeli terraeque Dominum. FLETV RIGATVS.

Lève-toi donc. afin de fournir. et que la prunelle de ton œil ne se taise pas [Lam 2. 41] et enfin. ne te donne pas de repos. comme l’une des filles de Jérusalem. un exemple d’admirable humilité[Cf. Fais couler comme un torrent de larmes pendant le jour et la nuit . 1s . puis sur la ville [Lc 19. avec comme branches d’oliviers et de palmiers. 18]. le bon Jésus. Mt 26. il monta sur un ânon. .26]. sachant par avance que la foule viendrait à sa rencontre. non pas une fois seulement mais plusieurs. qu’un vase de parfum ait été versé sur la tête de Jésus [Cf. Lc 19. sur la croix. pousse des plaintes amères [Jr 6. 27 JÉSUS RECONNU ROI DU MONDE 15 En vérité. te réjouis-tu et ris-tu comme un frénétique alors que la Sagesse du Père pleure sur toi ? Considère ton médecin en larmes et fais un deuil comme pour un fils unique. 1s . 7] . 11]. d’abord sur Lazare [Jn 11. Et n’ayant pas oublié sa compassion. pourquoi. comme privé à en pleurer de la vraie vie. dans l’honneur que lui rend avec révérence sa mère la synagogue dans le mystère de l’Église naissante. En effet. afin de contempler. servante du Sauveur. après que Lazare se soit relevé [Cf.BONAVENTURE. les œuvres de piété et les triomphes des vertus. au milieu de tant de misères. le roi Salomon [Ct 3. une lamentation sur la destruction de la cité [Cf. 41]. de ses yeux pleins d’affection sortirent des flots de larmes pour l’expiation de tous les péchés [Hb 5. alors que les foules chantaient un cantique de louange. Mt 21. et le Sauveur pleura abondamment. que l’odeur de sa renommée se soit répandue dans le peuple. fontaine de toute miséricorde. afin d’accompagner continuellement le Seigneur du ciel et de la terre assis sur le dos d’un ânon. Ô cœur dur. il entonna. 1s].6]. Mc 11. Lc 19. 35]. L'ARBRE DE VIE JÉSUS ÉMU AUX LARMES 14 Afin de nous rendre pour ainsi dire accessible la douceur de son extrême pitié. 28s]. en déplorant tantôt la misère de l’infirmité humaine. tantôt l’enténèbrement d’un cœur aveuglé. qui coupaient des branches et étendaient des vêtements sur la route. lui. a pleuré pour les misérables que nous sommes. tantôt la dépravation d’une malice endurcie. au milieu des acclamations des gens accourus. Jn 11. insensé et impie.

quae ad tam celebre uocata conuiuium. 13. sub specie panis omne habentis delectamentum et omnis saporis suauitatem [Sap. 14s . Marc. ita desiderat anima mea ad te. Mirus tandem emicuit dilectionis excessus. praecinctus linteo. in quo non solum agnus paschalis ad edendum proponitur. Mira patuit munificentiae largitas.BONAVENTURA. 1. LIGNUM VITAE IESVS. 2]. Mirum claruit humilitatis exemplum. quando in finem diligens suos [Joan. Inter omnia memoriala Christi praecipua recordatione constat esse dignissimum finale illud conuiuium sacratissimae coenae [Cf. 1s]. 29]. 13. 13. Luc. . dum pedes piscatorum et etiam proditoris sui Rex gloriae. 13. repleta dulcedine illi dumtaxat animae. 16. In quo quidem conuiuio mira Christi refulsit bonitatis dulcedo. 22. 38] et Ioanni offerens pectus ad recubitum iucundum et sacrum [Joan. Petrum specialiter praemonens ad fidei robur [Joan. uerum etiam Agnus immaculatus. Deus ! [Ps. 1]. et per consequens toti Ecclesiae et orbi terrarum corpus suum sacratissimum et sanguinem uerum in cibum dedit et potum. ut possit illud eructare propheticum : Quemadmodum desiderat ceruus ad fontes aquarum. 17s . 26. tam dulci eos exhortatione confortauit in bono. O quam mira sunt haec omnia. 23]. Matth. quando cum pauperculis illis discipulis et Iuda proditore eadem mensa et scutella coenauit. qui tollit peccata mundi [Ioan. studiosissime lauit. 20] praebetur in cibum. 14. toto mentis currit ardore. [75a] 28 16. PANIS SACRATVS. 41. dum sacerdotibus illis primis. 1s . Joan. ut quod erat futurum in proximo sacrificium Deo placens et redemptionis nostrae impretiabile pretium esset uiaticum et sustamentum.

Ô que tout cela est étonnant et rempli de douceur. . 29]. lorsque le roi de gloire. Mc 14. 20]. L'ARBRE DE VIE JÉSUS PAIN CONSACRÉ [75a] 29 16 Entre tous les souvenirs du Christ le plus digne d’un rappel spécial. avec ces petits pauvres. il les a.] durant lequel.. Dieu [Ps 41. Enfin. 14s. ses disciples. un excès d’amour y a brillé lorsqu’aimant les siens jusqu’au bout [Jn 13. d’une si douce exhortation. 1s. 1s. le dernier repas de la très sainte Cène [Cf. afin de pouvoir s’écrier avec le prophète : Comme le cerf soupire après les sources des eaux ainsi mon âme soupire après toi. lorsqu’il a donné à ces premiers prêtres et par conséquent à toute l’Église et au monde entier. Mt 26. 38] et en offrant à Jean. En ce même repas. lorsqu’il a diné à la même table et au même plat. du moins pour l’âme invitée à un repas si fréquenté. en avertissant Pierre de manière spéciale pour fortifier sa foi [Jn 13. qui enlève les péchés du monde [Jn 1. Jn 13. a lavé avec beaucoup de soin les pieds des pêcheurs et même du traitre. ceint d’un linge. ce n’est pas seulement l’agneau pascal qui est offert à manger.. qui y court de toute l’ardeur de son esprit.. l’étonnante douceur de bonté du Christ a brillé. c’est. 2]. mais aussi le véritable agneau immaculé. affermis dans le bien. Un étonnant exemple d’humilité a resplendi. le traitre.BONAVENTURE. 1].17s. sa poitrine comme lieu sacré de joyeux repos [Jn 13. qui est offert en nourriture sous l’espèce d’un pain renfermant toutes les délices et la suavité de toutes les saveurs [Sg 16. Lc 22. Une étonnante largesse de magnificence s’est montrée. 23]. évidemment. et Juda. son corps très saint et son sang véritable en nourriture et breuvage afin que ce qui allait bientôt devenir un sacrifice agréable à Dieu et le prix inestimable de notre rédemption soit notre viatique et soutien.

10. 2. quae praui cordis pertinaciam emollire potuissent. tantae denique ingratitudinis. tanta cupiditatis flamma succensus. ut nec familiaritate conuiuii nec humilitate obsequii nec suauitate colloquii a concepta malitia potuerit reuocari. 54. tantae duritiae. quod abundauit malitia. in exemplum data mortalibus. . Matth. qui dux uidebatur et notus [Ps. ut eum qui omnia sibi commiserat et ad culmen apostolici honoris prouexerat. 40. 22] ori. 54. 54. ut omnia illi exhiberet. in quo non est inuentus dolus [1Petr. ut Magistrum et Dominum proderet. qui tantae fuit fraudis ueneno repletus. 15] Et tamen Agnus ille mitissimus os. O mira benignitas Magistri in discipulum durum. 10. IESVS. ut iam non dicat ab amico exasperata humana infirmitas : Si inimicus meus maledixisset mihi. 17. 14]. .BONAVENTURA. DOLO VENVNDATVS. 26. 24].14 .13] quia ecce. CONFIDENTIA IN PERICVLIS. 14. in ipsa perditione hora suaui osculo applicare non renuit. in immensum tamen eam exsuperat Agni Dei dulcissima mansuetudo. LIGNUM VITAE DE MYSTERIO PASSIONIS. si natus non fuisset homo ille [Matth. ut optimum Deum argento uendaret et [75b] pretiosissimum Christi sanguinem uilis mercedis pretio compensaret . Marc. 4]. insectaretur ad mortem . 22. 26. magnificauit super eum supplantationem ! [Ps. 30 FRVCTVS V. sustinuissem utique [Ps. pii Domini in seruum nequissimum ! Certe bonum erat ei.Verum licet inexplicabilis fuerit proditoris impietas. homo unanimis. qui Christi panes edebat et in sacra illa coena cum ipso dulces capiebat cibos. Passionem Christi Iesu pie considerare uolenti primum occurrit perfidia proditoris [Cf. Luc.

. considérer la Passion du Christ. Mc 14. Ps 54. L'ARBRE DE VIE MYSTÈRE DE LA SOUFFRANCE 31 FRUIT V CONFIANCE DANS LES PÉRILS JESUS VENDU PAR TRAHISON 17 A celui qui veut. et enfin d’une telle ingratitude qu’il poursuivit à mort celui qui lui avait tout confié et qui l’avait promu au sommet de l’honneur apostolique . qui fut rempli du venin d’une telle fourberie qu’il a trahi le Maître et Seigneur . ni l’humilité de la serviabilité. ANSELMUS. d’appliquer. 15]4. d’une telle dureté que ni la familiarité du repas. il vaudrait mieux pour cet homme qu’il ne fut jamais né [Mt 26. ni la suavité de l’entretien n’ont pu le détourner de la malice qu’il avait conçue. . donnée en exemple aux mortels. 10.14 . Ô bénignité étonnante du Maître envers le disciple endurci. Et pourtant cet agneau très doux ne refusa pas. embrasé par la flamme d’une telle cupidité qu’il a vendu le Dieu très bon pour de l’argent et [75b] échangé le sang très précieux du Christ contre le prix d’une vile récompense . De Humanitate Christi [PL 158. 22] à la bouche qui a débordé de malice .14] qui mangeait les pains du Christ et qui en ce repas sacré prenait avec lui de doux aliments.13] car voici qu’un homme vivant avec moi qui passait pour un guide et un familier [Ps 54. à l’instant même de la trahison. Meditatio 9.En vérité. du Seigneur plein d’affection envers le serviteur très mauvais ! Oui. 24]. 4]. je l’aurais supporté certainement [Ps 54. 10. afin de lui offrir tout ce qui aurait pu amolir l’entêtement d’un cœur dépravé. Lc 22. en un doux baiser. la bouche en laquelle il n’a pas été trouvé de tromperie [1P 2. a fait éclater sur lui sa trahison ! [Ps 40. bien qu’inexplicable l’impiété du traite fut cependant dépassée à l’infini par la très douce mansuétude de l’agneau de Dieu. Mt 26. se présente en premier la perfidie du traitre [Cf. afin que l’infirmité humaine exaspérée par un ami ne dise jamais : si c’eût été mon ennemi qui m’eût maudit. 4 Cf. avec piété.BONAVENTURE. 752].

47s. more solito oraturus ad Patrem. Maledictus furor eorum. hymno dicto. 22. si fieri potest. Nam et mutilatam a discipulo aurem serui proterui manus suae contactu sanauit et defensoris sui zelum ab inuadentium laesione compescuit. 4] et non absque doloris sensu degustaueris amaritudines passionum IESVS. nisi quantum ipse permitteret. 39]. Luc. quas pius pastor tenero complexabatur affectu. nihil se posse aduersus ipsum. Et tunc praecipue. formaremur ad fidem et in tribulationem [76a] perpessione consimili erigeremur ad spem et maiores erga te amoris stimulos haberemus. quod uenientibus una cum proditore uiris sanguinum [Ps. dum ne maiestatis miraculo nec pietatis beneficio potuit refrenari. quibus doceremur. 4. 12] cum facibus. 19. 18. 24] et quaerentibus animam suam [Ps.. Matth. 76. 26.47s. ut diceret : Pater. fuit tam horribilis in natura Christi sensibili imaginatio mortis. 43s. 53. iam mortis instante agone.Sed nec tunc misericordiam suam in ira continuit [Ps. . Quanta uero fuerit in spiritu Redemptoris pro diuersis causis anxietas. omnipotentis uirtutis suae uerbo improbos satellites terrae allisit. 22. unde animae tuae tam uehemens anxietas et anxia supplicatio ? Nonne uoluntarium omnino Patri sacrificium obtulisti" ? Verum ut. TVRBA CIRCVMDATVS. 54.26. testes sunt guttae sudoris sanguinei ex toto corpore decurrentis in terram [Cf. quia pertinax [Gen. quae super eum erant uentura [Ioan. Et ut cognosceret humana praesumtio. transeat a me calix iste [Matth. Luc. Sane quam promptus ad passionem fuerit spiritus in Iesu. 10].]. ex hoc euidenter innotuit.. "Dominator Domine Iesu. 18. nec pietatis dulcedinem fauus ille distillare cessauit [Cant. quod uere dolores nostros pertuleris [Isai. LIGNUM VITAE IESVS. 13. ueram in te credentes nostrae mortalitatis naturam. 7].. 49.BONAVENTURA. naturalem carnis infirmitatem huiusmodi expressisti euidentibus signis. Marc. Ioan. 3s. 44]. 30]. ORANS PROSTRATVS. exiit in Montem oliuarum [Matth. 26. Sciens namque Iesus omnia. secundum altissimae dispositionis arcanum. . 37. 4]. laternis et armis per noctem ultro occurit et se ipsum manifestauit et obtulit [Cf. 32 18. 11]. cum dispersione ac desolatione ouium.

il se manifesta et s’offrit [Cf. en Jésus. 4] selon le secret d’une très haute disposition. 753]. Que pour diverses raisons. Meditatio 9. pour prier le Père. 33 JÉSUS CERNÉ PAR LA FOULE 19 Que l’esprit ait été. s’en alla à la montagne des Oliviers [Mt 26. dans la nature sensible du Christ surtout. ANSELMUS. 748-761]. ANSELMUS. qu’il dit : Père. il embrassait d’une tendre affection : alors l’imagination de la mort fut. Maître du monde.37. 24] qui en voulaient à sa vie [Ps. que tu as exprimé l’infirmité naturelle d’une telle chair par des signes évidents par lesquels nous puissions apprendre que tu as vraiment porté nos douleurs [Is 53. qu’il jeta à terre les satellites méchants. Maudite fureur que la leur. 39]. l’anxiété ait été si grande dans l’esprit du Rédempteur. prompt à la Passion. 10] ni ne cessa de distiller le miel. si horrible. ne peut la freiner 5 6 Cf. avec évidence. Lc 22. il ne continua pas sa miséricorde en colère [Ps 76. c’est pour que nous soyons formés à la foi. Mt 26. De Humanitate Christi [PL 158. Cependant.. de lui-même. cela se connait. passim [PL 158. bon pasteur. En effet d’un contact de sa main il guérit l’oreille du serviteur violent qu’un disciple avait mutilée et empêcha le zèle de son défenseur de blesser les envahisseurs. comme il en avait l’habitude. Jn 18. et de ce que. 11].. 3s. après avoir dit l’hymne.. L'ARBRE DE VIE JÉSUS PROSTERNÉ EN PRIÈRE 18 En effet Jésus qui savait tout ce qui devait lui arriver [Jn 18. 47s. Meditatio 9. même alors.BONAVENTURE. les gouttes de sueur sanglante qui de tout son corps s’écoulaient jusqu’à terre en sont les témoins [Cf. le combat de la mort avec la dispersion et la désolation des brebis que. sinon pour autant qu’il le permettrait. qu’elle ne pouvait rien contre lui. c’est par une parole de sa force toute puissante. de lanternes et d’armes6. il alla au devant des hommes de sang [Ps 54. 4] et que ce n’est pas sans en sentir la douleur que tu as goûté les amertumes de la passion. de ce que. Mc 13. tellement acharnée [Gn 49. de nuit. . De Humanitate Christi. 12] et arrivaient en compagnie du traître. 43s. d’où vient en ton âme cette si véhémente anxiété et cette si anxieuse supplication?"5 N’as-tu pas offert au Père un sacrifice totalement volontaire ? En vérité. Cf. douceur de son affection [Ct 4. 47s. Lc 22. s’il est possible que ce calice passe loin de moi [Mt 26. à croire [qu’est] en toi la vraie nature de notre mortalité et pour que dans une semblable endurance de tribulations. ni le bénéfice de l’affection.] Et pour que la présomption humaine sache. armés de torches. [76a] nous nous dressions vers l’espérance et pour que nous ayons de plus grandes stimulations d’amour envers toi. "Seigneur Jésus.7] que ni le miracle de majesté. 30]. 44]. Etait déjà imminent.

VINCVLIS LIGATVS. 34 20. ut maluerit mori quam uiuere ? [Cf.BONAVENTURA. 3-5] Vae tamen homini illi. LIGNUM VITAE IESVS. Denique sine gemitu audire quis possit. sed proprii sceleris immanitate perterritus desperauit ! . 27. qualiter in illa hora homicidas manus in Regem gloriae iniecerunt truculenti lictores. qui nec sic ad fontem misericordiae per spem ueniae [76b] rediit. dilectissimum Magistrum et Dominum suum a suo condiscipulo proditum. Matth. poenitentia ductus. cum uiderent. ligatis post tergum manibus. quasi malefactorem duci ad mortem . et innocentes mitis Iesu manus uinculis constringentes. ipsum Agnum mansuetissimum nihil obloquentem ad instar latronis contumeliose traxerunt ad uictimam ? Quid tunc doloris aculeus discipulorum corda penetrauit. cum et ille impiissimus Iudas. tanta postmodum fuerit ex hoc amaritudine repletus.

à cause de cela. le très doux agneau lui-même.BONAVENTURE. épouvanté par la démesure de son propre crime ! . en cette heure-là. et trainèrent honteusement au sacrifice. Mt 27. alors que ce très impie Judas. livré par leur condisciple. entendre de quelle manière. serrèrent les mains innocentes du doux Jésus dans des liens. poussé par la pénitence. Quel trait de douleur pénétra l’âme des disciples lorsqu’ils virent leur Maître et Seigneur très cher. mais désespéra. être conduit à la mort comme un malfaiteur. sans gémir. rempli d’une si grande amertume qu’il préféra mourir plutôt que vivre? [Cf. qui ne revint pas à la fontaine de miséricorde par l’espoir du pardon [76b]. les mains liées derrière le dos. fut ensuite. 3-5] Malheur pourtant à cet homme. qui ne disait mot. L'ARBRE DE VIE JÉSUS CHARGÉ DE LIENS 35 20 Enfin qui pourrait. de farouches licteurs abattirent leurs mains homicides sur le Roi de gloire. tel un voleur.

Zach. LIGNUM VITAE FRVCTVS VI. 22. O uerax et pie Iesu. 58. se uidelicet esse Filium Dei. ut. inquit. Nam uultus ille uenerabilis senibus. quid me caedis ? [Joan. ab impiis sacrilegis manibus caeditur. Concilio siquidem malignantium pontificum praesentatus pontifex noster Christus Iesus et ueritatem confessus. geminae quoque amaricationis. Luc. secutus est a longe usque in atrium principis sacerdotum [Matth. PATIENTIA IN INIVRIIS. si autem bene. 23] [77a]. cum ille uultu placidissimo et submisso sermone unum ex seruis pontificis dantem alapam sibi uere blandeque corripuit : Si male. 18. NOTIS INCOGNITVS. quo commonitus Petrus et foras egressus fleuit amare [Matth. haec cernens et audiens. 22. 75]. 3. locutus sum. se Christum nosse cum iuramento negauit tertioque repetiit. 26. polluti labii sputis inquinatur. Comprehenso dehinc pastore. 31. si quando te respiciat qui Petrum lacrymantem respexit. 7]. replearis cum Petro spiritu sanctitatis. Christum pro te passum negasti procaciter uel uoluntate uel actu . testimonium perhibe de malo . VVLTV VELATVS. compuctionis scilicet pro te et compassionis ad Christum. 26. O quisquis es. 36 IESVS. qui et omnes caelos adimplet laetitia. rememorans passionem dilectissimi Magistri. desiderabilis Angelis. donec. qui ad uocem impetentis ancillae. 26. discipuli fugerunt. Petrus tamen. 13. 59-68] adiudicatus est morti et innumera perpessus opprobria. foras cum Petro egredere. ualeat se continere a lacrymis et internae compassionis occultare dolorem ? .BONAVENTURA. respexit benignus Magister praedilectum discipulum respectu miserationis et gratiae. quaenam anima tibi deuota. captoque Magistro. tanquam fidelior. 26. carnis uidelicet tuae. 54]. inebrieris absinthio [Thren. IESVS. 21. ubi ad uocem ancillae. Matth. dispersae sunt oues [Matth. uelo in derisionem obtegitur. et Dominus uniuersae creaturae tanquam seruus contemptibilis colaphizatur. quasi pro blasphemia [Cf. gallo cantante. ut te ipsum amarissime defleas. expiatus cum Petro a reatu sceleris. 15].

sors dehors avec Pierre. avec Pierre. savoir de componction à ton égard et de compassion pour le Christ. pour pleurer très amèrement sur toi-même . le maître généreux regarde le disciple préféré d’un regard de pitié et de grâce : averti par cela. absous de la faute de ton crime. le Christ qui a souffert pour toi . 23] [77a] Ô bon et véridique Jésus. mais si j’ai bien parlé pourquoi me frappes-tu ? [Jn 18.BONAVENTURE. [gardant] un visage placide et maitrisant sa parole. les disciples prirent la fuite. Mt 26. Qui que tu sois. si alors. il nia avec serment connaître le Christ. quelle âme attachée à toi. te regarde celui qui a regardé pleurer Pierre. le suivit pourtant de loin. 31. 75]. rempli de l’esprit de sainteté. toi qui. Car. jusqu’à ce qu’au chant du coq. qui se précipitait sur toi. c’est quasiment pour un blasphème [Cf. et comme il avait confessé la vérité. Za 13. les brebis furent dispersées [Mt 26. avec Pierre. Pierre comme quelqu’un de plus fidèle. Le Seigneur de toute créature est giflé comme un serf méprisable alors que. enivre-toi de l’absinthe [Lam 3. dit-il. L'ARBRE DE VIE FRUIT VI PATIENCE DANS LES INJURES 37 JÉSUS MÉCONNU PAR SES AMIS 21 Après que le pasteur ait été saisi. désirable pour les anges et qui remplit de joie tous les cieux. rends témoignage du mal. est souillé par les crachats d’une lèvre avilie. pourrait retenir ses larmes et cacher la douleur de sa compassion intérieure ? . car le Maître ayant été capturé. de sorte. où. Lc 22. Rappelle-toi la passion du maître très aimé. notre pontife. qu’ayant été. c’est-à-dire ta chair. 58. à la voix d’une servante. ce visage vénérable pour les anciens. as nié effrontément. savoir qu’il était le Fils de Dieu. JÉSUS AU VISAGE VOILÉ 22 Jésus Christ. le répéta par trois fois. Pierre sortit dehors et pleura amèrement [Mt 26. à la voix de la servante. c’est de manière vraie et douce. par ton vouloir ou par ton agir. tu sois. qu’il corrige l’un des serviteurs du pontife qui le gifle : « Si j’ai mal parlé. 15] d’une double amertume. 7]. 59-68] qu’il fut condamné à mort et soumis à d’innombrables opprobres. voyant et entendant cela. fut donc présenté au conseil des pontifes méchants. jusque dans la cour du prince des prêtres [Mt 26. 54]. frappé par des impies aux mains sacrilèges et couvert d’un voile par dérision .

quae tantis iniuriis satiari non potuit. ut atrocissimis uerberibus uirgineam illam et candidissimam carnem flagellatores truculenti diuellerent. mortem uitae. Cf. ferali rabie fremens. . quis tam durus erit. quem et ludibrio habitum et ad se remissum crudeliori mandato nudum in conspectu derisorum astare praecepit. 3s. ut clamores illos horribiles : Tolle. Ioan. 15] sine gemitu et clamore spiritus aure corporis ualeat audire seu mente tractare ? IESVS. et tu. cum fallaces et impii. Iudaicam gentem aduersus Iesum non iustitiae. 15. innocentissimus Agnus. 18. 21]. Dulcis Iesus. 19. 14] animam suam et piissimum Regem crudelis tyranni. Luc. plagas plagis. crucifige eum [Ioan. tumultuosis acclamationibus auctorem uitae petunt ad mortem et uirum homicidam seditiosumque latronem seruant ad uitam. 23. MORTE DAMNATVS. cum patenter assereret. 3. repleuit amaritudinibus [Thren. Herodis uidelicet. 28s. 68. impio iudici tanquam rabido cani animam iusti deglutiendam exposuit ! Vinctum enim Iesum ante faciem Pilati perduxere pontifices. 3. PILATO TRADITVS. nec deuotionis exsoluis gratitudinem nec compassionis rependis affectum ! . Ecce. ut te a sententia iustae damnationis eriperet. Ipse uero quasi agnus coram tondente se [Isai. 7. Rom. Et tu. quin potius. 27. Matth.BONAVENTURA. Horrenda prorsus Iudaeorum impietas. LIGNUM VITAE IESVS. totius confusionis et contritionis huius causa existens. postulantes. Matth. luci tenebras tam stulte praeferentes quam impie.]. lupum agno. humano tamen timore deuictus. 5] . interimi supplicio crucis eum qui non nouerat omnino peccatum [2Co 5. 38 23. sed inuidiae zelo commotam. 27. Cf. nullam se in eo mortis inuenire uel modicam causam . perdite homo. 53. nullo prorsus in eo reperto reatu [Cf. falsorum criminum mole obiecta. quomodo non in fletum [77b] foras erumpis ? Ecce. anima mea nequam et impia.] ante iudicem mansuetus stabat et tacitus. iudicio subdidit . Verum. quae non rapuit pro te soluit [Ps. Defluit ille sanguis pretiosissimus per illa sacra latera innocentis et amantissimi iuuenis. tolle. quamuis non ignoraret Pilatus. 24. 11s. 26s. iniusto propter te praeelegit iudicio condemnari. liuores liuoribus crudeliter infligentes.

et toi. après avoir produit une masse de faux crimes. pour qu’il la dévore. . et demandèrent que fut mis à mort par le supplice de la croix.] Et toi. 26]. Jn 18. Cf. les pontifes conduisirent Jésus enchainé devant Pilate. 39 JÉSUS CONDAMNÉ À MORT 24 En vérité. lui infligeant cruellement plaies sur plaies et blessures sur blessures. L'ARBRE DE VIE JÉSUS LIVRÉ À PILATE 23 L’absolument horrible impiété des Juifs. 28s. pour entendre de ses oreilles ou repasser en son esprit. Lc 23. . En effet. exposa l’âme du juste à un juge impie. Vaincu par la peur humaine. 5] . préférant avec autant de sottise que d’impiété. que n’avaient pu rassasier tant d’injures et qu’une rage bestiale faisait plutôt frémir. Doux Jésus. Mt 27. ces cris horribles : Ôte-le ! Ôtele ! Crucifie-le ! [Jn 19. qui sera assez dur. la mort à la vie et les ténèbres à la lumière.BONAVENTURE. méchante et impie. Mais lui tel un agneau devant celui qui le tond [Is 53. après qu’on se fut moqué de celui-ci et qu’on le lui eut renvoyé. mon âme. demandèrent. 15]. un voleur séditieux. le loup à l’agneau. Ce sang très précieux s’écoula des côtés sacrés de ce jeune innocent et très aimant. ne trouver en lui aucune cause de mort. pour que des flagellants farouches déchirent de coups atroces cette chair vierge et très pure. se tenait doux et silencieux devant le juge. comment n’éclates-tu pas extérieurement en sanglot ? [77b] Voici l’agneau très innocent. bien que Pilate n’ignorât pas que le peuple juif était poussé contre Jésus non par le zèle de la justice mais par celui de l’envie. Mt 27. 14] et soumit au jugement d’Hérode. un cruel tyran. pas même une petite. Ro 3. par un mandat plus cruel. sans gémissement et clameur de l’esprit. celui qui n’avait jamais connu le péché [2Co 5. 21]. la mise à mort de l’auteur de la vie et que l’on conserve la vie à un homme homicide. il rassasia son âme d’amertume [Lam 3. au moyen d’acclamations tumultueuses. alors qu’on n’avait trouvé en lui aucune faute [Cf. 3s. cause existante de toute cette confusion et de tout accablement. a choisit d’avance d’être condamné à cause de toi par un jugement injuste. tu n’offres même pas la gratitude de la dévotion ni ne manifestes d’être affectée de compassion. comme à un chien avide. l’homme perdu. 15. puisqu’il affirmera clairement. 7. de le mettre nu en face de ceux qui le raillaient. Voici qu’il paie pour toi ce qu’il n’a pas dérobé [Ps 68. le roi très bon . . il prescrivit. 11s. alors que les perfides et les impies. qui pour t’arracher à la sentence d’une juste damnation.

27. 27-31. 6]. Nam congregata in praetorium uniuersa cohorte. 15.]. habens imaginem quasi Regis. 16s. LIGNUM VITAE 40 FRVCTVS VII. Matth. 4. 53. chlamydem illi circumdederunt purpuream. humani cordis superbia. quae opprobria refugis et ad honores aspiras : quis est iste qui ingreditur. . sacrum illud caput percutiebant arundine [Cf.3. qui quasi uir leprosus et nouissimus uirorum [Isai. ut te ab aeterna confusione eriperet et a superbia peste sanaret. Attende nunc. Vae igitur his semel et uae iterum ! qui post tam praeclarum humilitatis speculum superbia tolluntur in altum. CONSTANTIA IN SVPPLICIIS. 25.] aestimatus est. quanto magis pro hominibus indigna sustinuit. quem tanto amplius ab hominibus omni constat honorificentia dignum. rursus ostentui habentes Filium Dei [Hebr. IESVS. 6. et nihilominus serui despectissimi confusione repletus ? Ipse est Rex tuus et Deus tuus. nisi prius et ipsi illusionibus implessent animam suam. non suffecit militibus illis sacrilegis crucifigere Saluatorem. et corona spinea imposita capiti eius et arundine in dextera manu. Postquam autem Pilatus adiudicauerat. Marc. exuentes eum uestibus suis et tunica induentes coccinea.BONAVENTURA. et exspuentes in eum. irrisorie genuflectebant et alapas dabant. SPRETVS AB OMNIBVS. impiorum uota compleri .

après que Pilate eut décidé d’accomplir les vœux des impies. Quel est celui qui entre. Mc 15. toi qui fuis les opprobres et aspires aux honneurs sois maintenant attentif. eux-mêmes. Ils fléchissaient le genoux en se moquant de lui. 6] d’autant plus digne d’être pleinement honoré par les hommes qu’il a. ayant quasiment une image de roi. Orgueil du cœur humain. le fils de Dieu [Hb 6. à ceux qui. Mt 27. enduré des choses indignes ! .] pour t’arracher à la honte éternelle et te guérir de la peste de l’orgueil. il n’a pas suffi à ces soldats sacrilèges de crucifier le sauveur sans avoir d’abord. ils le dépouillèrent de ses vêtements. 16s. 27-31. et avec un roseau.3. et mettent de nouveau sur la croix.BONAVENTURE. L'ARBRE DE VIE 41 FRUIT VII CONSTANCE DANS LES SUPPLICES JÉSUS MÉPRISÉ DE TOUS 25 Pourtant. sont tirés par orgueil vers le haut. frappaient cette tête sacrée [Cf. rempli son âme de railleries. le revêtirent d’une tunique rouge. pour les hommes. qui a été quasiment pris pour un lépreux et pour le dernier des hommes [Is 53. En effet. lui donnaient des gifles. après un miroir d’humilité si éclatant.]. et néanmoins rempli de la honte du serf le plus méprisable ? C’est ton Roi et ton Dieu. lui imposèrent une couronne d’épines sur la tête et dans la main droite. l’enveloppèrent d’un manteau de pourpre. 4. crachaient sur lui. Malheur donc ! Malheur à nouveau. après que toute la cohorte eût été convoquée dans le prétoire. un roseau .

et qui astabant irrogabant conuicia. Satiatis iam impiis de opprobriis mansuetissimi Regis. ignominiae. Vide nunc. et quod exspecto tribuat mihi Deus [Iob 6. . 26s. 17]. 8]. anima mea. 35]. Quis mihi det. O uerbum totius [78b] dulcoris et ueniae : Pater. in medio latronum super crucem quasi ad spectaculum eleuatur. Ad confusionis quoque. dedecoris ac doloris augmentum innocens Agnus extra portam in loco punitionis sceleratorum. 27. tunica inconsutili indiuisa per sortem transeunte ad unum [Cf. 23. 34] O uerbum totius amoris et gratiae : Hodie mecum eris in paradiso ! [Luc. 19. 2]. sub crucis onere dorsum curuare iubetur et suam ipsius portare ignominiam [Ezech. in die solemni. et dehinc clauis transfossus.. IVNCTVS LATRONIBVS. Ioan. Sed et ab irrisione huiusmodi latronum alter nequaquam abstinuit. 9. ut. appareret tibi dilectus tuus propter te sanandam concisus uulnere super uulnus [Cf. 43]. CRVCI CLAVATVS. 6] totus in aquas passionis demergitur. ut ueniat petitio mea. nunc se ipsum saluare non posset [Matth. 19. rursum Rex noster uestibus suis induitur. et ut te totam de illis passionibus extraheret.]. 32. 35. quod alios saluos fecisset. 27.BONAVENTURA. flentibus amicis et insultantibus hostibus. cum tamen mitissimus Agnus et pro crucifigentibus et irridentibus pietatis dulcedine interpellaret ad Patrem et confitenti ac supplicanti latroni liberalissima caritate repromitteret paradisum. 5]. dicentes. 19. intrauerunt aquae usque ad animam suam [Ps. Luc. ibique totus exutus uili dumtaxat circumtectus renes sudario et super [78a] lignum crucis dire proiectus. 23. 23. ignosce illis ! [Luc. ut totus tam mente quam carne transfodiar crucisque affigar patibulo cum dilecto? IESVS.. 23s. Luc. 34]. 42 26. LIGNUM VITAE IESVS. expansus. et baiulans sibi crucem perducitur ad Caluariae locum [Ioan. denuo exuendus. 27. 23. 42. protensus et tractus et in pellis modum hinc inde extensus. Luc. ab imo pedis usque ad uerticem [Isai. Ioan. quomodo is qui est super omnia benedictus Deus [Rom. 23. Matth. Matth. ueste nudatur. hora meridiana. Nam et qui praeteribant mouebant capita sua. ex flagellorum ictibus per dorsum et latera carnis patefactis liuoribus atque scissuris. et ad locum deductus supplicii. 68. 17s.25]. Coronatus etenim spinis. clauorum perforatur aculeis. uideretur quasi leprosus. 24. manibus sacris et pedibus cruci affixus et durissime sauciatus. 1. 31s. 27. Vestes quoque ipsius dantur in praedam et diuiduntur in partes.

c’est hors de la porte. corps et âme. lui non plus. 17]. 17s]. Lc 23. pour t’extraire toute entière de ces souffrances. étiré. ton bien aimé t’apparaisse déchiré pour te guérir [Cf. En effet. [78a] il est avec cruauté projeté sur le bois de la croix. Là totalement dépouillé. Jn 19. alors que pleurent ses amis et que ses ennemis l’insultent. 35]. Ôparole toute de douceur et de pardon : Père pardonne-leur ! [Lc 23. En effet ceux qui passaient secouaient la tête. Il est. à l’heure de midi et au milieu des larrons. allongé. L’un des deux larrons ne s’est pas. n’ayant plus qu’un vil suaire autour des reins. Qui me donnera que ma demande s’accomplisse et que Dieu m’accorde ce que j’attends [Jb 6. en un jour solennel. 23s . il est conduit au lieu du calvaire [Jn 19. 34]. plongé tout entier dans les eaux de la Passion . passe à un seul [Cf. Il est conduit au lieu du supplice. ayant déjà rassasié les impies. que je sois. divisés en parts. vois maintenant comment le Dieu béni par-dessus tout [Ro 9. 26s. notre Roi est à nouveau revêtu de ses vêtements. alors qu’avec une douce compassion l’agneau très doux s’adressait à son Père pour ceux qui le crucifiaient et se moquaient et qu’avec une très généreuse charité il promettait le paradis au larron qui avouait et le suppliait. là où l’on punit les scélérats. 5] est des pieds jusqu’à la tête [Is 1. Ses vêtements sont donnés en butin. 34] Ô parole toute [78b] d’amour et de grâce : Aujourd’hui tu seras avec moi en paradis ! [Lc 23. l’humiliation et la douleur. que l’agneau innocent est élevé en croix comme pour un spectacle.25]. et maintenant il ne peut se sauver luimême [Mt 27. transpercé de clous. 35: Lc 23. dépouillé de son vêtement. transpercé par les pointes des clous. fixé à la croix par ses mains sacrées et ses pieds et très durement déchiré. ensuite. Mt 27. par tirage au sort. Jn 19. L'ARBRE DE VIE JÉSUS CLOUÉ À LA CROIX 26 Les opprobres du Roi très doux. 2]. 6]. Lc 23. tendu de tous côtés à la manière d’une peau. et la tunique sans couture d’un seul tissu. entièrement transpercé et attaché au gibet de la croix avec celui que j’aime ? 43 JÉSUS MÊLÉ AUX LARRONS 27 Pour que soient encore plus grandes la honte. et ceux qui demeuraient l’accablaient d’insultes en disant : Il a sauvé les autres. étendu. après avoir été couronné d’épines. de sorte que blessures après blessures. 8]. 31s. les eaux entrèrent jusqu’à son âme [Ps 68. abstenu de se moquer. 42. Mt 27.BONAVENTURE. de telle sorte que sa chair laissait voir sur son dos et ses cotés les bleus et les stries provoqués par les coups de fouets si bien qu’il avait quasiment l’apparence d’un lépreux . il reçoit l’ordre de courber le dos sous le poids de la croix et de porter sa propre ignominie [Ez 32. Ô mon âme. l’ignominie. 24. dont il devra encore être dépouillé et portant luimême sa croix. 43] .

Deus. quantumcumque peccatrix. ut aut querelae aut excusationis aut comminationis aut maledictionis sermonem aduersus maledictos illos canes uel leuiter diceret . 2]. nequaquam remanerent immunia. partim propter diuini honoris per peccatum subtracti feruentissimum zelum. ut uerificaretur in medico nostro propheticum illud : Repleuit me amaritudine. Quae lingua dicere uel quis intellectus capere sufficit desolationum tuarum pondus. quam si proprio patereris in corpore. Postea sciens Iesus. partim propter effusum in miseros miserationis affectum et partim propter compassionis ad te. quia consummata sunt omnia. 3. Dic ergo cum multa fiducia : Miserere mei. benedicam illam et sanctissimam carnem. ecce. 4] eius. 9. LIGNUM VITAE Respira nunc in spem ueniae. quam compassionis suae gladio amplius. decebat. Matrem dulcissimam. opportunum fuit et congruum. 19. ut os et lingua. nunc arundine percuti.BONAVENTURA. 15]. quoniam in te confidit anima mea [Ps. 44 . nunc pauentem. nunc clauis perfodi et stipiti crucis affixam atque pendentem grauiter laniari. inquiens. nunc omni ludibrio habitam. cum te coram se positam et piis conspiceret oculis et blandis alloqueretur sermonibus : Mulier. felle tandem et aceto potari. dixit : sitio [Ioan. 19. FELLE POTATVS. quarum indignatio ebibebat spiritum [Iob 6. anima. tanquam si in gustu aceti et fellis totius amarissimae passionis consummata plenitudo consisteret. nunc palmis pugnisque contundi. "qui in omnibus pressuris suis nec semel os suum aperuit. nunc turbatam. miserere mei. Cum etiam in singulis membris ipsius acutissimarum passionum militantes sagittae crebrescerent. tam dulciter aluisti et lacte potasti. 29]. ut consummaretur Scriptura. Sed et diuinissimam illam animam oculis conspexisti mentalibus omnis amaritudinis felle repletam. quam tam caste concepisti. 19. super inimicos suos effudit". Virgo beata ? [79a]. sed ut et illud impleretur in dulcissima et amantissima Matre : Posuit. infixum in cordis intima telum. nunc agonizantem. Nam cum per gustum ligni suauis et uetiti [Cf. 28]. Ioanne qui praesens fuit attestante. nunc omni tristitia et dolore moestissimam partim propter passionis corporeae uiuacissimum sensum. nunc anxiatam. 43]. Gen. 32]. inebriauit me absinthio [Thren. per uiam contrariam salutis nostrae inueniri remedium. si tamen patientis pro te Domini Dei tui uestigia sequi non abhorres. carneo contemplata es uisu. tota die moerore confectam [Thren. Ioan. nunc ictibus flagellorum diuelli. 23. uere sciebat esse transfixam. nunc spinarum perforari aculeis. 26]. quin potius nouae benedictionis uerbum. 56. 19. me quasi desolatam. ut tuam consolaretur inter angustias animam. 28. IESVS. si forte more confitentis latronis audire merearis in mortis articulo : Hodie mecum eris in paradiso [Luc. 6] totius nostrae perditionis causa extiterit praeuaricator Adam. nunc taedentem. 30]. quale a saeculis non est auditum [Ioan. 1. 3. Quae praemissis omnibus praesens assistens et particeps per omnem modum effecta. nunc spiritu frementem. subintulit : Consummatum est [Ioan. cibi uerbique uehicula. Et acetoso ac felleo poculo sibi propinato cum spongia [Cf. filius tuus [Ioan. tam crebro in tuo reclinasti sinu et labia labiis impressisti. 13].

Mais des yeux de ton esprit. ainsi que l’atteste Jean qui était présent. Jésus sachant que tout était consommé. il n’a pas une seule fois ouvert la bouche. 755]. Puisqu’en chacun de ses membres se multipliaient aussi. tu as vu aussi. il était. affligée de toute tristesse et de toute douleur. L'ARBRE DE VIE Âme. que le remède de notre salut soit trouvé par le chemin inverse. Ô Vierge bienheureuse. .BONAVENTURE. 13]. dit : j’ai soif [Jn 19. saisie de peur. aussi pécheresse que tu sois. 29]. si souvent posée sur ton sein. contemplée de tes yeux de chair déchirée par les coup de fouets. d’entendre au moment de mourir : Aujourd’hui tu seras avec moi en paradis [Lc 23. aie pitié de moi. anxieuse. accablée sous le coups des paumes et des poings. Après qu’au moyen d’une éponge. et finalement abreuvée de fiel et de vinaigre. pour adresser la moindre parole de plainte. d’une miséricordieuse affection répandue sur les miséreux et du trait de compassion envers toi. embrassée lèvres à lèvres. consoler ton âme qu’il savait être plus transpercée par le glaive de la compassion à son égard que si tu avais souffert dans ton propre corps. 6]. Tu y assistais et y participais de toute manière : cette chair bénie et très sainte. s’accomplisse aussi cette autre prophétie : Il m’a rendue comme désolée. comme si la pleine consommation de sa passion toute entière très amère consistait à goûter du vinaigre et du fiel. Dis avec beaucoup de confiance : Aie pitié de moi. dégoutée. 28]. et pour qu’en sa mère très douce et très aimante. violemment torturée. en goûtant de l’arbre suave et interdit [Gn 3. de menace ou de malédiction contre ces chiens maudits. avait causé notre totale perdition. perforée par les pointes d’épines. 2]. 26] pour. organes [au service] de la nourriture et de la parole. afin d’accomplir l’Ecriture. ne demeurent pas indemnes. en raison d’une très vive sensation de la douleur corporelle. de justification. frappée par le roseau. en effet. tout au contraire. Peut-être alors. que tu avais si chastement conçue.43]. frémissant en son esprit. troublée. pour que se vérifie en notre médecin. ô Dieu. transpercée par les clous. quelle langue pourrait dire et quel intellect saisir le poids de tes désolations ? [79a] Tu étais présente à tout ce qui précède. De Humanitate Christi [PL 158. mériteras-tu. car mon âme s’est confiée en toi [Ps 56. tu l’as maintenant. si suavement nourrie et allaitée. 30]. convenable et opportun. mère très douce. telle que les siècles n’en avaient jamais entendue [Jn 9. agonisante. respire maintenant dans l’espoir du pardon. cette prophétie : Il m’a rempli d’amertume. si toutefois tu ne crains pas de suivre les traces du Seigneur ton Dieu "qui souffre pour toi : en toutes ses afflictions. 15]. ANSELMUS. répandu sur ses ennemis une parole de bénédiction nouvelle. mais il a. enfoncé dans les profondeurs de son cœur lorsque de ses yeux pleins de tendresse il te voyait debout en sa présence et qu’il t’adressait ces aimables paroles : Femme. il convenait que sa bouche et sa langue. 32] "7. accablée de chagrin tout le jour [Lam 1. au milieu des angoisses. comme le larron repentant. 7 Cf. il ajouta : Tout est consommé [Jn 19. JÉSUS ABREUVÉ DE VINAIGRE 45 28 Après cela. 4]. objet de toutes les railleries. cette âme divine remplie du fiel d’une totale amertume. les flèches dont l’indignation a épuisé son esprit [Jb 6. il m’a enivré d’absinthe [Lam 3. voici ton fils [Jn 19. Puisqu’Adam le prévaricateur. attachée et suspendue au bois de la croix. une boisson de vinaigre et de fiel lui eut été offerte [Jn 19. Meditatio 9. d’un zèle très fervent pour l’honneur de Dieu offensé par le péché. causes des plus aigues souffrances.

3]. 12]. 83.Considera et tu. factus holocaustum suauissimi odoris in conspectu paternae gloriae. 10]. et lapides duri quasi naturali compassione scinduntur. 4]. quis. respice. Factori suo compatiens. percutientes pectora sua [Luc. pro filiis hominum deformis apparuit. 48]. qui est uerus sol iustitiae. 23. et esto placabilis super nequitia populi tui [Exod. et terra mota est. respice hanc sacrosanctam hostiam. dum Deus et homo Iesus cum clamore ualido et lacrymis [Hebr. cuius mors uiuificat mortuos. . 7] ad miserationis manifestandum affectum et Diuinitatis declarandam potentiam spiritum in manus Patris commedans exspirat. O cor humanum omni lapidum duritia durius. lucis suae radios occultasset . inquam. Tunc ipse centurio Deum uerum ipsum esse cognouit. ut auerteret iram suam a nobis [Ps. 26. 51-52]. LIGNUM VITAE FRVCTVS VIII. et petrae scissae sunt. 46 VICTORIA IN CONFLICTV MORTIS. 15]. et [79b] monumenta aperta sunt [Matth. Tunc qui ad spectaculum insultaturi conuenerant. 5. caligantibus oculis et pallentibus genis. SOL MORTE PALLIDVS. Respice igitur. quantus et qualis est hic qui pro te pendet in cruce. 29. cum Agnus innocens. trium horarum spatio pependisset in cruce. 32. et eodem tempore sol iste uisibilis. Fons ipse uitae hora nona siccatur. in faciem Christi tui [Ps. iam omnibus consummatis.BONAVENTURA. Domine sancte Pater. Tunc formosus prae filiis hominum [Ps. cuiusque transitum et caelum luget et terra. reuertebantur. si ad tanti rememorationem piaculi nec terrore concuteris nec compassione afficeris nec compunctione scinderis nec pietate molliris ! . quam tibi offert Pontifex noster pro peccatis nostris. 44. homo redempte. de sanctuario tuo et de excelso caelorum habitaculo [Deut. 27. Tunc uelum templi scissum est a summo usque deorsum. IESVS. 84. Denique.

s’en retournaient en se frappant la poitrine [Lc 23. 15]. les yeux éteints et les joues toutes pâlies. plus dur que ne le sont toutes les pierres. Regarde donc. pour détourner sa colère de nous [Ps 84. l’homme-Dieu avec un grand cri et des larmes [He 5. lorsqu’ à l’évocation d’une telle expiation tu n’es ni frappé de terreur ni touché de compassion ni brisé de compassion ni attendri de piété ! . Alors le centurion lui-même sut qu’il était vrai Dieu. le soleil visible pris de compassion pour son auteur eut occulté les rayons de sa lumière . tout étant déjà consommé. qui est le vrai soleil de justice. eut été suspendu en croix l’espace de trois heures. considère la grandeur et la qualité de celui qui pour toi est suspendu à la croix. L'ARBRE DE VIE FRUIT VIII 47 VICTOIRE DANS LE COMBAT DE LA MORT JÉSUS SOLEIL PALI PAR LA MORT 29 Enfin. 3]. Alors ceux qui étaient venus au spectacle et pour l’insulter. 12]. Alors le voile du temple fut déchiré de haut en bas. regarde. et laisse-toi fléchir la méchanceté de ton peuple [Ex 32. et qu’au même moment. regarde cette hostie sacrosainte. que notre Pontife t’offre pour nos péchés. apparut défiguré pour les fils des hommes. la source elle-même de la vie fut asséchée. Père saint.BONAVENTURE. 48]. Et toi. Seigneur. Ô cœur humain. devenu un holocauste de très suave odeur présenté à la gloire paternelle. la face de ton Christ [Ps 83. dis je. 51-52]. à la neuvième heure. pour manifester son affectueuse compassion et déclarer la puissance de la Divinité remit son esprit dans les mains du Père et expira. la terre trembla. 7]. 4]. de ton sanctuaire et du haut des cieux ta demeure [Dt 26. dont la mort vivifie les morts. lorsque Jésus. lorsque l’agneau innocent. homme racheté. 10] . dont le ciel et la terre pleurent le trépas et pour qui les pierres dures se brisent par une compassion quasi naturelle. les pierres se fendirent [79b] et les tombeaux s’ouvrirent [Mt 27. Alors le plus beau des enfants des hommes [Ps 44.

2. quatenus uere rubrum appareret indumentum ipsius. ut de latere Christi dormientis in cruce formaretur Ecclesia. aspice illam dilecti Filii tui sacratissimam uestem de castissimis membris tuis Spiritus sancti artificiositate contextam et una cum ipso confugientibus nobis ad te ueniam postula. primum sudore. populi scilicet Iudaici reprobati. 2]. approbationis notitia discernenda mitteretur ad Patrem. fecundat et irrigat uniuersam terram. 8.Sed et tu. CRVORE MADIDVS. et Scriptura impleretur. pretium effunderetur nostrae salutis. 48 IESVS. ut unus militum lancea latus illud sacrum aperiendo perfoderet. ut digni habeamur effugere ab ira uentura [Matth. 10]. 37. 3]. . "Cognosce igitur. 129. Hoc enim est. essetque iam in Christo uiuentibus poculum fontis uiui salientis in uitam aeternam [Ioan. in quatuor diuisus capita [Gen. quem inuidia fratrum secundum carnem tanquam fera pessima deuorauit [Gen. Cf. uigilare non cesses. 7s. casso uulnere in parietem diuina miseratione perlata [1Reg 19. Cruentatus enim Christus Dominus sanguine proprio. amica Christi. 28]. ut apud Deum esset copiosa redemptio [Ps. post clauis et tandem lancea copiose effuso. 37. 2]. Domine. scilicet cordis arcano. 31. 3]. 4. Surge igitur. ibi ut passer inueniens domum [Ps. synagogae uidelicet. 3. LIGNUM VITAE IESVS. diuina est ordinatione indultum. 48. uero Ioseph in ueterem dimisso cisternam. clementissime Pater. quae dicit : Videbunt in quem transfixerunt [Ioan. tanquam habitaculum columbinum. 2. ut haurias aquas de fontibus Saluatoris [Isai. 10] et in corda deuota diffusus. innocens Puer tuus sponte dimisit. 31]. 63. profusum uim daret Sacramentis Ecclesiae ad uitam gratiae conferendam. uestem pontificalem habuit rubricatam. 7]. Gen. quam adulterinae plebis acquiescendo uoci temporaliter gloriari". 19. 83. 4]. Hic enim est fons egrediens de medio paradisi. 7]. 12. 10]. crucem sustinuit. esto sicut columba nidificans in summo ore foraminis [Ier. qui. 14]. 12. confusione contempta [Heb. 39. spoliatus a carnis pallio. 30. sanguine cum aqua manente. tunicam praedilecti Filii tui Ioseph. uestimentum quod in manu meretricis Aegyptiae [Cf. quod a fonte. iam nunc lancea a Saulis perfidia. 37. Et sic. ibi tanquam turtur casti amoris pullos absconde. misericordissima Domina mea. et uestimenta eius quasi calcantium in torculari [Isai. 33] et conculcauit in furore uestimentum ipsius et omnem decorem illius reliquiis cruoris inquinauit : nam et quinque scissuras lamentabiles in ea reliquit. quatenus.]. Nam et proposito sibi gaudio. TRANSLANCEATVS. magis eligens. propter similitudinem scilicet carnis peccati [Rom. Porro. ibi os [80a] appone. . 12. Ecce. dehinc flagellis et aculeis. foramen fecit in petra et cauernam in maceria [Cant. tunica ipius intincta sanguine hoedi [Gen.BONAVENTURA. 14]. in carcerem mortis descendere. Zach.

BONAVENTURE, L'ARBRE DE VIE JÉSUS PERCÉ PAR LA LANCE 30 En outre, pour que du Christ dormant sur la croix soit formée l’Église et accomplie l’Écriture qui dit : Ils regarderont celui qu’ils ont transpercé [In 19, 37; Cf. Za 12, 10], il a été permis par décret divin, que l’un des soldats perce et ouvre de sa lance ce côté sacré, de telle sorte que par le sang et l’eau qui restaient soit répandu le prix de notre salut, qui une fois écoulé de la source, c’est-à-dire du fond du cœur, donnerait aux sacrements de l’Église, la force de conférer la vie de la grâce et serait déjà pour ceux qui vivent dans le Christ breuvage de la vive fontaine jaillissant jusque dans la vie éternelle [Jn 4, 14]. Voici que maintenant par la perfidie de Saul, c’est-à-dire du peuple Juif réprouvé, la lance qui autrefois par divine miséricorde Donna dans la muraille sans faire de blessure [1R 19, 10] a fait un trou dans la pierre [Ct 2, 14] et comme un nid de colombes dans le creux du mur d’enclos. Lève-toi donc, amie du Christ, sois comme la colombe qui fait son nid dans la plus haute ouverture du rocher [Jr 48, 28], là, comme le passereau trouvant une maison [Ps 83, 4], ne cesse pas de veiller, là, comme la tourterelle, cache les petits d’un amour chaste, là, applique ta bouche [80a], afin de puiser aux sources du sauveur [Is 12, 3], là en effet est la source jaillissant du milieu du paradis, qui divisée en quatre bras [Gn 2, 10] et répandue dans les cœurs dévots, féconde et irrigue toute la terre. JÉSUS BAIGNÉ DE SANG 31 Le Christ Seigneur, rougi de son propre sang, qui avait été répandu d’abord par la sueur, puis par les fouets et les pointes, ensuite par les clous et enfin par la lance pour qu’il y ait auprès de Dieu une abondante rédemption [Ps. 129, 7], portait un vêtement pontifical rouge dans la mesure où sa robe paraissait vraiment rouge et ses vêtements comme ceux qui foulent dans un pressoir [Is 63, 2]. Il serait ainsi le vrai Joseph abandonné dans la vieille citerne, dont la tunique teinte du sang d’un chevreau [Gn 37, 31] parce que semblable à la chair du péché [Ro 8, 3], serait envoyée au Père pour qu’il puisse la reconnaitre. "Père très clément, reconnais donc, la tunique de Joseph, ton fils préféré, que l’envie de ses frères selon la chair a dévoré à la façon d’une bête féroce, piétinant son vêtement avec fureur, souillant de traces sanglantes sa parure, y laissant en plus, cinq déchirures lamentables. Voilà donc, Seigneur, le vêtement, que ton enfant innocent a spontanément remis dans la main de la prostituée d’Égypte [Cf. Gn 39, 7s.], c’est-à-dire de la synagogue, choisissant de descendre dans la prison de la mort, dépouillé du manteau de la chair plutôt que d’être temporellement glorifié en acquiesçant à la voix d’un peuple adultère"8. En effet, dans la vue de la joie qui lui était proposée, il a souffert la croix, méprisant la honte [He 12, 2]. Ma très miséricordieuse Dame, regarde, toi aussi, ce vêtement très saint de ton cher fils, que l’art du Saint Esprit a tissé de tes membres très chastes. Unie à lui, implore le pardon pour nous qui nous réfugions auprès de toi pour être jugés dignes d’échapper à la colère qui vient [Mt 3, 7].
8

49

Cf. ANSELMUS, Meditatio 9, De Humanitate Christi [PL 158, 756s.].

BONAVENTURA, LIGNUM VITAE

IESVS, INTVMVLATVS.

50

32. Veniens tandem nobilis decurio, Ioseph scilicet ab Arimathaea, et accepta a Pilato licentia, [80b] corpus Christi cum Nicodemo deponens de cruce, condiuit aromatibus et inuoluit sindone et in monumento nouo, quod in horto propinquo in petre sibi exciderat, cum omni reuerentia sepeliuit [Cf. Matth. 27, 57s ; Marc. 15, 42s ; Luc. 23, 50s ; Ioan. 19, 38s]. Porro sepulto Domino, et ad custodiam sepulcri deputatis militibus, deuotae illae mulieres et sanctae, quae fuerant obsecutae uiuenti, ut iam mortuo pietate officiosa famulatum impenderent, emerunt aromata ad corpus Iesu sacratissimum perungendum. Inter quas Maria Magdalena tanto cordis ferebatur incendio, tantae pietatis afficiebatur dulcedine, tam ualidis trahebatur uinculis caritatis, ut, femineae infirmitatis oblita, nec tenebrarum caligine nec persecutorum immanitate retraheretur a uisitatione sepulcri, quin potius, foris stans et rigans lacrymis monumentum, recedentibus discipulis, non recedebat, pro eo quod diuinae dilectionis igne succensa, et tam inualescente urebatur desiderio et tam impatiente uulnerabatur amore, ut nihil ei saperet nisi flere possetque propheticum illud eructare ueraciter : Fuerunt mihi lacrymae meae panes die ac nocte, dum dicitur mihi quotidie : ubi est Deus tuus ? [Ps. 41, 4]. Deus meus, bone Iesus, concede mihi, quamquam per omnem modum immerito et indigino, ut qui corpore his interesse non merui, fideli tamen haec eadem mente pertractans, illum ad te Deum meum pro me crucifixum et mortuum compassionis affectum experiar, quem innocens Mater tua et poenitens Magdalena in ipsa passionis tuae hora senserunt.

BONAVENTURE, L'ARBRE DE VIE

JÉSUS ENSEVELI

32 Joseph d’Arimathie, noble décurion, qui avait obtenu la permission de Pilate, [80b] vint avec Nicodème, déposa de la croix le corps du Christ, le couvrit d’aromates, le roula dans un linceul et l’ensevelit avec grande révérence, dans le tombeau neuf, qu’il avait fait tailler à même la roche dans son jardin tout proche [Cf. Mat 27, 57s ; Mc 15, 42s ; Lc 23, 50s ; Jn 19, 38s]. Après que le Seigneur eût été enseveli, et que des soldats eussent été députés à la garde du sépulcre, les pieuses et saintes femmes qui l’avaient suivi de son vivant et qui voulaient avec un affectueux empressement, accorder à celui qui était déjà mort, ce qui lui était dû, achetèrent des aromates pour oindre le corps très saint de Jésus. Parmi elles, Marie Madeleine était portée par un cœur tellement embrasé, gagnée par une affection si douce, attirée par des liens de charité si forts, qu’oubliant sa faiblesse de femme elle ne fut détournée de visiter le sépulcre ni par l’obscurité des ténèbres, ni par la barbarie des persécuteurs ; Au contraire, elle se tenait debout dehors, et de ses larmes baignait le sépulcre ; alors que s’éloignaient les disciples, elle, elle ne s’éloignait pas, car enflammée par le feu de la divine dilection, elle était brulée par un désir qui devenait si fort, blessée par un amour si impatient que rien ne lui était savoureux sinon pleurer, et pouvoir crier en toute vérité la prophétie : Mes larmes m’ont servi de pains le jour et la nuit, pendant qu’on me disait tous les jours : Où est ton Dieu ? [Ps 41, 4]. Doux Jésus, mon Dieu, bien que je ne le mérite pas et en sois tout à fait indigne, accorde-moi, à moi qui n’ai pas mérité d’être présent de corps à ces événements, mais qui les médite d’une âme fidèle, d’expérimenter envers toi, mon Dieu qui est mort et a été crucifié pour moi, cette affectueuse compassion que ton innocente Mère et adeleine ressentirent à l'heure même de ta passion.

51

LIGNUM VITAE 52 DE MYSTERIO GLORIFICATIONIS. 2. TRIVMPHANS MORTVVS.]. . 9. 2] diu nouae lucis exspectata claritas radiauit. exspolians principatus et potestates. 15].BONAVENTURA. 21]. quod inuasit. quod habere uidebatur in corpore. traduxit confidenter. uinctos eduxit [Zach. etiam illud perderet. Consummato iam passionis agone. FRVCTVS IX. 5. IESVS. Tunc extractus est leuiathan hamo [Iob 40. 20]. Tunc habitantibus in regione umbrae mortis [Isai. praedam ab ipso diripuit. 11. consurgens in fortem armatum [Luc. cum draco ille cruentus et rabidus leo aestimaret. et alligato serpente. Iudic. in quo non erat aqua. ut qui nihil iuris habebat in capite. 5]. 21]. portisque inferorum confractis. 11]. refulgere coepit in [81a] anima descendente ad inferos Diuinitatis potentia. qua Leo noster fortissimus de tribu Iuda [Apoc. NOVITAS RESVRRECTIONIS. 16. se de occiso Agno assecutum esse uictoriam. 9. Tunc Agnus sine macula in sanguine testamenti sui de lacu. palam triumphans illos in semetipso [Col. 25s. ipsius per Christum perforata maxilla [Iob 40. 33. Tunc uerus Samson moriens hostilem prostrauit exercitum [Cf.

écrasé l’armée ennemie [Cf Jg 16. 21] par le Christ. Alors l’Agneau sans tache a. a perdu même celui qu’il semblait avoir sur le corps. fait sortir les prisonniers d’un lac où il n’y avait pas d’eau [Za 9. commence d’éclater la puissance de la divinité grâce à laquelle notre très puissant lion de la tribu de Juda [Ap 5. sa mâchoire est percée [Jb 40. Alors Léviathan est péché à l’hameçon [Jb 40. 5] se dresse contre le fort armé [Lc 11. ce lion enragé. dépouille les principautés et les puissances et conduit fièrement le cortège de celles-ci dont il triomphe ouvertement en lui-même [Col 2.]. 2] a resplendi la clarté d’une lumière nouvelle depuis longtemps attendue. en mourant. Alors le vrai Samson a. et celui qui n’avait aucun droit sur la tête qu’il a attaquée. 25s. L'ARBRE DE VIE 53 MYSTÈRE DE GLORIFICATION FRUIT IX NOUVEAUTÉ DE LA RÉSURRECTION JÉSUS. 21]. UN MORT TRIOMPHANT 33 Tandis que venait de s’achever le combat de la passion et alors que ce dragon sanguinaire. lui arrache sa proie et après avoir brisé les portes des enfers et enchainé le serpent. 11]. estimait avoir emporté la victoire sur l’agneau immolé [81a] dans l’âme qui descendait aux enfers. Alors pour ceux qui habitaient au pays des ombres de la mort [Is 9. . 20]. dans le sang de son alliance.BONAVENTURE. 15].

20. inquam. est. subtile. 15. Dei uirtus et sapientia [1Cor. Tunc terraemotus factus est magnus. 54 34. 43]. quibus et ipse Dominus resurgens primum apparuit. ut notas nobis faceret uias uitae [Ps. 24. in passione defloruit. ut omnium esset decor. 1. dum sese a mortuis diuina potentia suscitauit. quanti putas esse fulgoris ipsum Solem iustitiae ? Tanti. 3-4] ad fidem [81b] et promissis erexit ad spem. 1. Sane flos ille pulcherrimus de radice Iesse [Isai. 11].BONAVENTURA. 1s . IESVS. 24]. ut sic tandem donis caelitus datis accenderet ad amorem. 13. 16. Quodsi quilibet iustus fulgebit sicut sol. Nam corpus illud gloriosissimum. exemplarem praeferens pulcritudinem suscitandorum corporum humanorum . dehinc discipulis euntibus in Emmaüs [Cf. 20]. 24. Ioan. 35. sicque. de quibus ipse Saluator ait : Tunc fulgebunt iusti sicut sol in regno Patris [Matth. . cum ille fideliter exclamauit : Dominus meus et Deus meus [Ioan. 20. ut sit speciosior sole et super omnem stellarum dispositionem. 28]. piis apparens blandus impiisque seuerus. qui in incarnatione floruit. qui uiderunt . dehinc Thomae palpandum se praebuit. Sacrae siquidem quietis Domini in sepulcro illucescente tertio die. 13. 11. DECOR PRAECIPVVS. luci comparatus [Sap. et argumentis nos illuminauit [Act. Propter quod et proteruos perterruit milites et confortauit pauidas mulieres. Deinde uisus est Petro. scilicet beatitudinis sempiternae. 1s . 1]. LIGNUM VITAE IESVS. 7. Felices oculi. etiam ipsam mortem deuicit aeternitatisque aditum nobis aperuit. agile et immortale tantae claritatis superuestitum est gloria ut uere sit sole fulgentius. RESVRGENS BEATVS. deinde Apostolis omnibus absque Thoma. decor praecipuus non immerito iudicetur. 13s]. 1s . Luc. quia hoc deuotionis intensae merebatur affectus. 29]. per dies quadraginta multiformiter apparens discipulis et edens cum eis et bibens. sic in resurrectione refloruit. Christus. Luc. qui in reuolutione dierum est octauus et primus. sed et tu uere beatus eris. mortis prostrato auctore. 1s]. et Angelus Domini in uestimento albo et candido et aspectu fulgureo descendit de caelo [Matth 28. si fuerint reliquiae seminis tui ad uidendam tam interius quam exterius illam desideratissimam claritatem [Tob. Marc.

1s. cet éclat [Tb 13. qu’il est comparé à la lumière [Sg 7. agile et immortel a été revêtu de la gloire d’une clarté si grande qu’il est vraiment devenu plus brillant que le soleil et qu’il a par avance. cette fleur. 24]. 3-4]. Jn 20. il se fit un grand tremblement de terre et l’Ange du Seigneur est descendu du ciel. Mc 16. Et ainsi. est à la fois le huitième et le premier. qui a fleuri dans l’incarnation. 20] tellement désiré. Heureux les yeux qui l’ont vu : mais toi aussi tu seras bienheureux. s’est fané dans la passion. 11]. quel est donc l’éclat du soleil de justice lui-même ? Il est tel. L'ARBRE DE VIE JÉSUS RESSUSCITÉ HEUREUX 55 34 À la lueur du troisième jour du repos sacré du Seigneur dans le sépulcre. il est apparu aux disciples de différentes manières. a mangé et bu avec eux. la plus belle de la racine de Jessé [Is 11. nous a ouvert l’accès à l’éternité. il a éclairé notre foi par des arguments [Ac 1. 13s]. relevé d’entre les morts afin de nous faire connaître les voies de la vie [Ps 15. 43]. par la puissance divine. 28] .BONAVENTURE. il terrifia les cruels soldats et rassura les femmes effrayées auxquelles le Seigneur lui-même qui ressuscitait apparu en premier. s’il reste des rejetons de ta race pour voir. puis il s’est offert au toucher de Thomas lorsque celui-ci s’est écrié avec foi : Mon Seigneur et mon Dieu [Jn 20. qui avait jeté à terre l’auteur de la mort. puis par les disciples se rendant à Emmaüs [Cf. a refleuri dans la résurrection afin d’être l’ornement de tous. . Puissance et sagesse de Dieu [1Co 1. JÉSUS.Voilà pourquoi. 1s]. Lc 24. et il est apparu doux aux bons et sévère aux impies. subtil. parce que leur ardent attachement affectif le méritait. dans la suite des jours. a vaincu la mort elle-même. pendant quarante jours. 29]. montré la beauté exemplaire des corps humains qui doivent ressusciter et dont le Seigneur a dit : alors. qu’il est plus beau que le soleil. 1s . Lc 24. soulevé notre espérance [81b] par des promesses afin de finalement enflammer notre amour par des dons célestes. les justes brilleront comme le soleil dans le royaume du Père [Mt 13. revêtu d’une blancheur éblouissante comme celle de l’éclair [Mt 28. qu’il est audessus de toute disposition des étoiles. Il a été vu ensuite par Pierre. lorsqu’il s’est. le Christ. intérieurement aussi bien qu’extérieurement. et qu’on estime non sans mérite qu’il est la suprême beauté. Alors. SUPRÊME BEAUTÉ 35 En vérité. ce corps très glorieux. 1]. en ce jour qui. c’est-à-dire [au royaume] de la béatitude éternelle. puis par tous les Apôtres en l’absence de Thomas. dirais-je. En effet. 1s. Si chaque juste doit briller comme le soleil.

45. 16. 41. 45. tanto sublimatus honore. 20]. 2. ut in uirtute nominis Iesu Christi imperarent omnibus creaturis et morbis [Cf. de aquis mortalitatis assumtus [Exod. LIGNUM VITAE IESVS. et attonsus mortalitatis decorem. 102. uereque constaret saeculo toti. damnationem comminando incredulis. quod magni Patris Filius Iesus Christus tanquam alter Ioseph uerusque Saluator uiuit et dominatur [Gen. 1-8]. omnem sibi postestatem tam caeli quam terrae asseruit a Patre collatam [Cf. 5s]. 2. Pharaonis subneruauit imperium". salutem promittendo credentibus. 22] Regis aeterni. 16-20]. 26]. Act. uerum [82a] etiam « in omni loco dominationis [Ps. 16. 28. Apparens quoque Dominus in Galilea discipulis. Propter quod et discipulos misit in mundum uniuersum. ut in nomine ipsius omne genu flectatur caelestium. 45. Matth. terrestrium et inferorum [Phil. eductus quidem ad imperium Dei caeli de carcere mortis et inferorum. 56 36. 26]. 3. ORBI PRAELATVS.BONAVENTURA. non solum in terra Aegypti [Gen. cooperante Domino et sequentibus signis confirmante sermonem [Marc. 15]. praedicare Euangelium omni creaturae [Marc. 10] . et tanquam uerus Moyses.

ANSELMUS. Mt 28. et. et a été élevé à un honneur si grand qu’à son nom. De Humanitate Christi [PL 158. C’est pourquoi. 26]. 57 9 Cf. Meditatio 9. 20]. à ses disciples en Galilée et leur a affirmé qu’au ciel et sur terre tout pouvoir Lui avait été conféré par le Père [Cf. il a changé son habit de chair en parure d’immortalité et. afin qu’il soit clair pour tout le monde que Jésus Christ. 1-8]. le Fils du Père Très-Haut. Ac 3. promettre le salut aux croyants et menacer de damnation les incrédules. prêcher l’Évangile à toute créature [Mc 16. . aussi. il a ébranlé la domination de Pharaon"9. et. 16-20]. autre Joseph et vrai sauveur. qui confirmait leur parole par les signes qui suivaient [Mc 16.BONAVENTURE. tout genou fléchit dans le ciel. mais [82a] aussi "en tout lieu de domination [Ps 102. vit et règne non seulement sur la terre d’Egypte [Gn 45. après avoir rasé la chevelure de la mortalité. 15]. 10]. vrai Moïse retiré des eaux de la mortalité [Ex 2. il a envoyé ses disciples dans le monde entier. commander à toutes les créatures et maladies en vertu du nom de Jésus Christ [Cf. 22]du Roi éternel. 5s]. L'ARBRE DE VIE JËSUS SUPËRIEUR DU MONDE 36 Le Seigneur est apparu. sur la terre et dans les enfers [Ph 2. 757]. avec la coopération du Seigneur. car il a été tiré de la prison de la mort et des enfers par ordre du Dieu du ciel.

Psallentibus Angelis et exsultantibus Sanctis. Deus et Dominus Angelorum et hominum super caelos caelorum ascendit [Ps. omnis lingua super inenarrabili bono affluentissimae caritatis tuae. 9. impollutus. Act. nubeque interposita. 1] in caelis". IESVS. tanto melior Angelis effectus. 13] sequentibus. 11] mira potestatis agilitate uolauit seditque ad dexteram Patris. et inde. LIGNUM VITAE FRVCTVS X. 17. 19]. humanis se occultauit aspectibus . 26]. uultui paternae gloriae uulnerum.BONAVENTURA. 1. ibique iugiter uultui benignissimi Patris apparet ad [82b] interpellandum pro nobis [Hebr. Domine Pater. 38. 32] in mortem. 1. segregatus a peccatoribus et excelsior caelis factus [Hebr. 2. quae ascendentem recepit. . cicatrices ostenderet. 2. IESVS. sanctus. et caeli aperta iam porta. conciues illos faciens Angelorum et domesticos Dei [Eph. quanto differentius prae illis sortitus est nomen [Hebr. "Gratias tibi referat. 67. 24. ut nobis esset Pontifex. non sine magni designatione mysterii in ipso quadragesimo die conuescens una cum discipulis suis [Act. 58 SVBLIMITAS ASCENSIONIS. 37. 19]. ut tantum tamque fidelem aduocatum coram te haberemus [1Joan. Talis enim decebat. CAELO LEVATVS. uidentibus illis. qui in dextera Maiestatis assistens. sed eum pro nobis omnibus tradidisti [Rom. exsules introduxit in regnum. 2. 8. Quadraginta post resurrectionem Domini peractis diebus. 9-11]. 24]. qui unico Filio cordis tui non pepercisti. 4]. benignus Magister in Montem oliueti conscendit. captiuam duxit captiuitatem [Ps. innocens. eleuatis manibus ferebatur in caelum [Luc. 34] et super pennas uentorum [Ps. 1. 4]. 67. quatenus et ruinas restauraret angelicas et aeterni Patris cumularet honorem et se triumphatorem ostenderet et Dominum exercituum se esse probaret. sicque ascendens in altum. 50-51. quae pro nobis pertulit. 7. pandens iter [Mich. DVCTOR EXERCITVS.

L'ARBRE DE VIE FRUIT X 59 SUBLIMITÉ DE L’ASCENSION JÉSUS. mais tu l’as livré à la mort pour nous tous [Ro 8. il a ouvert le chemin [Mi 2. Dieu et Seigneur des anges et des hommes. 757]. ANSELMUS. devant la face du Père très miséricordieux afin d’intercéder pour nous [He 9. avec l’admirable agilité de la toute puissance. . [He 7. 24]. Seigneur Père. JÉSUS ÉLEVÉ AU CIEL 38 Alors que les anges jouaient de la cithare et qu’exultaient les saints. il s’est caché aux regards humains.BONAVENTURE. saint. Ac 1. un si grand et si fidèle avocat [1Jn 2. les cicatrices des blessures qu’il a endurées pour nous. De Humanitate Christi [PL 158. sans interruption. augmentait la gloire du Père éternel. et là. 9-11]. afin que nous ayons. il se tient là. 4]. 13] à ceux qui suivaient. séparé des pécheurs. qui élevé au-dessus des cieux. se montrait triomphant et prouvait qu’il était le Seigneur des armées. innocent. pour le don inénarrable de ta surabondante charité. 50-51. Et ainsi. [82b] car il convenait que nous ayons un tel pontife. par la porte du ciel déjà ouverte. à la vue de ceux-ci. sans tache. les mains levées. 19] et. il a volé sur l’aile des vents et s’est assis à la droite du Père ayant été fait d’autant supérieur aux anges que le nom qu’il a reçu en partage est bien différent du leur [He 1. et après qu’une nuée se fut interposé et eut reçu celui qui montait. Tu n’as point épargné le Fils unique de ton cœur. montant en-haut. qu’en ce même quarantième jour. enlevé au ciel [Lc 24. il a introduit les exilés dans le royaume et en a fait les concitoyens des Anges et les familiers de Dieu [Ep 2. il a emmené captive la captivité [Ps 67. 34]. ce n’est pas sans signifier un grand mystère. 1]"10. CHEF D’ARMÉE 37 Quarante jours s’étant écoulés depuis la résurrection du Seigneur. 10 Cf. il fut. il est monté au-dessus des cieux [Ps 67. est monté au mont des Oliviers . 26] et assis à la droite de la Majesté. devant toi. 32]. "Que toute langue te rende grâce. le bon maître a mangé avec ses disciples [Ac 1. Meditatio 9. 19]. montrerait à la face de la gloire paternelle. 4]. car il restaurait les ruines angéliques.

Septem quoque septimanis dierum a resurrectione excursis. 4. per quorum administrationem et gratiam sanctificantem tribuit et peccata dimittit. 15 . secundum quod eiusdem Spiritus sancti dictabat instinctus. scilicet Ecclesiam suam. Spiritu sancto mirabiliter operante. In hac siquidem sancta Ecclesia per orbem uniuersum. Repleti sunt omnes Spiritu sancto et coeperunt loqui uariis linguis [Act. congregatis in unum discipulis cum mulieribus et Maria Matre Iesu.BONAVENTURA. distribuendo charismatum dona. partim uerbis ignitis. 2. 40. sicut caput Ecclesiae Christum exposuit Deus fluctibus passionum. 2]. 15]. sic Apostoli. pro eo quod ori uerbum. illustrati doctrina et confortati potentia. Sic Patriarchae. 3]. sic Prophetae. Et quoniam in igne tribulationis peccata purgantur. 1. 2. partim mirandis prodigiis per totum mundum "plantauerunt Ecclesiam sanguine suo" .[83a] IESVS. sic et corpus eius. 14 . partim perfectis exemplis. ideo. 2. . cum pauci essent et simplices. factus est repente de caelo sonus tanquam aduenientis spiritus uehementis [Act. 3]. qui super centum uiginti hominum turbam descendit et apparuit in linguis igneis [Act. LIGNUM VITAE IESVS. LARGITOR SPIRITVS. Nam quosdam in ea dedit Apostolos. sic etiam omnia membra Christi electa usque ad diem iudicii pertransibunt. quosdam prophetas. 11-12]. qui miro ordine instar ciuitatis supernae in ea dispensat dignitatum officia. alios pastores et doctores ad consummationem Sanctorum et aedificationem corporis Christi [Eph. quae nunquam nisi in fide et unitate eiusdem sanctae matris Ecclesiae relaxantur. 29]. per multas tribulationes transiere fideles . 60 39. Confessores et Virgines et quotquot placuerunt Deo. intellectui lucem et affectui ministraret ardorem. 3. eiusdem sancti Spiritus uirtute purgata. ut speciosa nimis miraque uarietate circumdata [Ps. quinquagesimo scilicet die. alios uero euangelistas. 6. Ioan. tanquam summus hierarcha. qui omnem eos ueritatem edocuit et ad omnem dilectionem accendit et in omni eos uirtute firmauit. satanae uero et angelis eius terribilis ut castrorum acies ordinata [Cant. 4]. usque in finem saeculi ad probationem et purgationem tribulari permittit. Qui etiam secundum gratiam Spiritus sancti septiformem septem dedit Sacramenta quasi septum medicamenta morborum. Nam ipsius adiuti gratia. amabilis facta est Sponso suo eiusque paranymphis [Cf. 1. quae. illuminata atque perfecta. 44. LAXANS REATVS. multiformiter distincta et uniformiter coniuncta unus praesidet Pontifex Christus. sic Martyres.

sous l’action admirable de l’esprit. tantôt par des exemples parfaits. Nocturn. Sept semaines de jours s’étant écoulées depuis la résurrection. puisqu’il allait donner la parole à leur bouche. Jn 3. ou encore évangélistes.. terrible comme une armée rangée en bataille [Ct 6.[83a] JÉSUS REMETTANT LES PÉCHÉS 61 40 Dans cette sainte Église répandue par le monde entier. 11 BREVIAR. les Martyrs. conférant par leur administration la grâce sanctifiante et remettant les péchés qui ne sont jamais remis sinon dans la foi et l’unité de cette même sainte Mère Église. illuminés par sa doctrine et fortifiés par sa puissance.tantôt par des discours enflammés. Commune Apost. multiplement diverse et unanimement rassemblée. 15. préside un seul Pontife. Resp. les Confesseurs et les Vierges et tous ceux qui ont plu à Dieu sont fidèlement passés par de nombreuses tribulations. et c’est ainsi aussi que tous les membres élus du Christ les traverseront jusqu’au jour du jugement. y dispense. En elle. 15]. au cinquantième jour donc. planté dans le monde entier. le Christ. C’est ainsi que les Patriarches. 1. bien qu’ils fussent peu nombreux et simples. les sept sacrements comme sept médicaments des maladies. 4] selon que le leur dictait l’instinct de ce même Esprit Saint qui leur a enseigné la vérité. ROM. Et ils furent tous remplis de l’Esprit Saint et ils commencèrent à parler diverses langues [Ac 2. les a enflammés d’un amour total et les a confirmés en toute vertu. les disciples étant rassemblés avec les femmes et Marie la mère de Jésus. l’Église"11 qui. 29] de celui-ci. 2. au prix de leur sang. selon la grâce septiforme du Saint esprit. de même que Dieu a exposé aux flots des souffrances le Christ. mais pour Satan et ses anges. aidés par sa grâce. L'ARBRE DE VIE JÉSUS DISPENSATEUR DE L’ESPRIT 39. de même permet-il que son corps. 2. Chef de l’Église. 3]. 3. illuminée et sanctifiée. 3] . tantôt par des miracles prodigieux. "ils ont. la lumière à leur intelligence et l’ardeur à leur affection. les offices des dignités en distribuant les dons des charismes. Il a aussi donné. 2] : l’Esprit descendit sur cette troupe de cent vingt personnes et apparut en langues de feu [Ac 1. aimable comme toute belle et revêtue d’une admirable variété [Ps 44. 14. les Apôtres. 11-12]. Ainsi.BONAVENTURE. par la vertu de ce même esprit. Et puisque les péchés sont purifiés dans le feu de la tribulation. il se fit soudain un bruit du ciel semblable au bruit d’un vent impétueux qui arrive [Ac 1. les Prophètes. organisant ainsi les saints pour l’œuvre du ministère en vue de la construction du Corps du Christ [Ep 4. il a en effet donné aux uns d’être apôtres. . à l’instar de l’ordre admirable de la cité d’en haut. ou bien pasteurs et docteurs. hiérarque suprême qui. à d’autres d’être prophètes. c'est-à-dire son Église soit éprouvée et purifiée par la tribulation jusqu’à la fin du monde. est devenuepour son époux et les paranymphes [Cf. purifiée.

Cor. 62 IESVS. IESVS. TESTIS VERIDICVS. 96. 142. 18] Non ergo intres in iudicium cum seruo tuo. Quo fiet. Cf. patens infernus. 14. impius et peccator ubi parebunt ?" [I. diuinae iussionis uirtute resurgent omnesque astabunt ante illud [83b] iudiciale tribunal [Rom. 1. omnes quoque. 16]. Paccator sic comprehensus. 2.BONAVENTURA. quo Deus cordium iudicabit occulta. 12]. 25s]. quin recipiat unusquisque secundum opera sua [Apoc. 4. ut dicant montibus et petris : Cadite super nos et abscondite nos a facie sedentis super thronum et ab ira Agni [Apoc. 5. LIGNUM VITAE FRVCTVS XI. 42. 8]. tunc reuelabuntur consilia cordium [I. 6. 4. adeo Iudex uniuersorum reprobis iratus uidebitur. 23]. IVDEX IRATVS. 31]. "Magna igitur indicta est nobis necessitas probitatis. ut contra testimonium ueritatis loquentis in Christo et conscientia cuiuslibet pariter contestantis nulla prorsus infitiandi. Porro futuri iudicii tempore. 41. Apparente siquidem omnipotentis Filii Dei signo in nubibus [Cf. 20. Petr. 2]. "Tunc superius Iudex apparebit iratus. Matth. iusto tunc Dei iudicio ab omnibus expugnentur. et pugnabit cum illo orbis terrarum contra insensatos [Sap. impiis ad sinistram . AEQVITAS IVDICII. 30. inferius horrendum chaos. Luc. 21. Tunc illuminabuntur abscondita tenebrarum. qui dicitur liber uitae [Apoc. ut simul et in instanti omnium omnia secreta omnibus tanta certitudinis claritate patescant. praecedet ignis ante faciem iudicis [Ps. 5]. acuet autem diram iram in lanceam. a sinistris infinita daemonia. cum omnia agamus in conspectu Iudicis cuncta cernentis". 3. Sumet scutum inexpugnabile aequitatem. 19s]. Angeli cum tuba mittentur. qui in monumentis sunt. defendendi uel excusandi seu subterfugiendi pateat semita. Si enim uix iustus saluabitur. 24. [84a] . congregabuntur electi a quatuor uentis caeli [Matth. 24. et ipse liber aperietur. tunc libri pandentur conscientiarum. uirtutibusque caelorum commotis. sed et ad orbis conflagrationem mondialibus concurrentibus ignibus. Induet enim pro thorace iustitiam et accipiet pro galea iudicium certum.Thess. II. A dextris peccata accusantia. quo effugiet ? Certe latere erit impossibile et apparere intolerabile. Domine [Ps. 10]. collocatisque omnibus iustis ad dexteram. ut qui contra Auctorem omnium procaciter pugnauerunt.

l’enfer ouvert. Alors les secrets des ténèbres. alors les conseils des cœurs seront révélés. il revêtira pour cuirasse la justice et pour casque son jugement infaillible. Libr. 46 [PL 184. d’excuser ou d’esquiver sans que chacun reçoive selon ses œuvres. Meditatio2. En effet. De terrore iudicii [PL 158. par un juste jugement de Dieu. prosa 6 [PL 63. tous ceux qui sont dans les tombeaux. 22. n. Par là. Il prendra pour bouclier inexpugnable l’équité mais aiguisera son inflexible colère comme une lance et le globe de la terre combattra avec lui contre les insensés [Sg 5. 862] ANSELMUS. JÉSUS JUGE IRRITÉ 42 A l’apparition du signe du tout puissant Fils de Dieu sur les nuées [Cf. le feu précédera la face du juge. TÉMOIN VÉRIDIQUE 63 41. L'ARBRE DE VIE FRUIT XI ÉQUITÉ DU JUGEMENT JÉSUS. 532] . 18]"13 Seigneur. n’entre donc pas en jugement avec ton serviteur [Ps 142. 12 13 BOETHIUS. V. "Alors en-haut apparaitra un juge irrité. toutes les puissances des cieux ayant été ébranlées et les feux du monde concourant à la conflagration du monde. A droite les péchés accusateurs. De interiori domo. Lc 21. où Dieu jugera les choses cachées. lorsque le juste sera tout juste sauvé. seront mis en lumière. les anges seront envoyés avec une trompette et les élus seront rassemblés des quatre vents du ciel . par une clarté de certitude si grande qu’à l’encontre du témoignage de la vérité que la bouche du Christ exprimera et que chaque conscience attestera également ne se présentera aucun moyen de nier. Mt 24. 724] . 30. en bas un horrible chaos. que tous les secrets de tous seront manifestés à tous. tous les justes ayant été réunis à la droite et les impies à la gauche : le juge de tous apparaitra si irrité aux réprouvés qu’ils diront aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous et cachez nous du visage de celui qui siège sur le trône et de l’agneau [Ap 6. Mais au temps du jugement futur. 16]. Car. à gauche les démons sans nombre. alors les livres des consciences seront déployés et le livre qui est lui-même appelé livre de vie sera ouvert. de défendre. 25s]. où se montreront l’impie et le pécheur ? [1P 4. Où fuira le pécheur attaqué de toute part ? C’est sûr : Il sera impossible de se cacher et intolérable de comparaître. 2] [84a].BONAVENTURE. si bien que ceux qui auront combattu impudemment l’auteur de toutes choses. puisque nous accomplissons tout devant un juge qui voit tout"12. BERNARDUS. seront assaillis par toutes choses. "Une grande nécessité de probité nous est donc imposée. par la vertu du commandement divin ressusciteront et se tiendront tous devant le tribunal [83b] qui les jugera. 19s] . c. De consolatione philosophiae. il adviendra en même temps et en un instant.

66. quando ingredientes impii in inferiora terrae tradentur in manus gladii partesque uulpium erunt [Ps. in pacis pulcritudine sedeant in tabernaculis fiduciae et requie opulenta [I. 24]. 44. quod flammis exurantur aeternis. . et fumus tormentorum eorum ascendat in saecula saeculorum [Apoc. 11] . 64 43. 3. gemina quoque stola uestita. omnipotens Dei uirtus perpetuae illos exponet tam carne quam spiritu uoracitati flammarum. LIGNUM VITAE IESVS. Cor. 1]. 30] omnibus inimicis Iesus Christi. 11]. 17] sponsa et Sponsus. 19. 21.BONAVENTURA. 13. 6. 57. qui paratus est diabolo et angelis eius [Apoc. ut. 10-11]. in caelestis curiae traducetur palatium. Matth. ianua clausa [Matth. 9. sed poenae . 20. tanto illi Agno caelesti copulabitur foedere. 1]. quae de caelo tanquam sponsa ornata descenderat [Apoc. Ezech. et lux solis septempliciter sicut lux septem dierum. 14. 25. colligatisque ad modum fascis [Cf. Matth. uestieturque Christus omni pulcritudine electorum tanquam tunica polymita [Gen. 109. tanquam opertus omni lapide pretioso. 13]. Tunc uirgines prudentes atque paratae intrabunt cum sponso ad nuptias. ut unus fiat spiritus [I. VICTOR MAGNIFICVS.10. IESVS. 41]. Paralip. Tunc egredientur electi ad consideranda cadauera [Isai.10]. Tunc illud dulce resonabit epithalamium. 2. 62. 25. Tunc bestia et pseudopropheta et qui acceperunt imaginem eius in stagnum mittentur ignis et sulphuris. ut et nunquam deficiant et tamen urantur et sentiant in aeternum. tunc lauabunt iusti manus suas in sanguine peccatorum [Ps. Lata sententia damnationis in reprobos. iam nunc praeparata ad nuptias Agni [Apoc. SPONSVS ORNATVS. 16. Denique mundi facie innouata in melius. 22. et in sacrum illum arcanumque thalamum introducta. ciuitas illa sancta Ierusalem. scilicet daemonum. et per omnes uicos Ierusalem Alleluia [84b] cantabitur. qui eos suis fraudulentis seduxerunt. in qua omni decore ornatus refulgeat. 7]. tunc denique uictoriosissimus Agnus ponet inimicos suos scabellum pedum suorum [Ps. 37. Cf. mortua morte quidem non naturae. 9]. cum lux lunae erit sicut lux solis.

. corps et âmes. 65 JÉSUS PARÉ COMME UN ÉPOUX 44 Lorsque la face du monde aura enfin été renouvelée en mieux. Cf.Mt 13. 2. 9]. 11]. et l’alleluia sera chanté dans toutes les rues de Jérusalem [84b]. 30]. Alors les justes laveront leurs mains dans le sang des pécheurs [Ps. L'ARBRE DE VIE JÉSUS VAINQUEUR MAGNIFIQUE 43 Lorsqu’aura été portée contre les réprouvés. la sentence de damnation qu’ils soient brûlés par les flammes éternelles et que tous les ennemis de Jésus Christ auront été liés comme des bottes de paille [Cf.10. ils brûleront et souffriront éternellement et que la fumée de leurs tourments s’élèvera dans les siècles des siècles [Ap 14. Alors les vierges prudentes et parées entreront avec l’époux aux noces et lorsque la porte aura été fermée [Mt 25. c’est-à-dire des démons. 7]. la sainte Jérusalem. sera conduite au palais de la cour céleste pour être introduite dans la sainte et secrète chambre nuptiale et sera unie à l’agneau céleste par une alliance telle qu’elle fera de l’épouse et de l’époux un seul esprit [1Co 6. lorsque la lumière de la lune sera comme la lumière du soleil et la lumière du soleil multipliée par sept comme la lumière de sept jours. Alors retentira ce doux épithalame. Alors les élus sortiront pour considérer les cadavres [Is 66. lorsque les impies. Ez 16. les exposera sans fin. elles siègeront dans la beauté de la paix. cette cité. qui les ont séduits par leurs fourberies. 24].10] maintenant déjà prête pour les noces de l’agneau [Ap 19. qui descendra du ciel parée comme une épouse [Ap 21. Alors la bête. la vertu toute puissante de Dieu. 11]. et revêtue d’une double robe. Alors enfin l’Agneau tout à fait victorieux placera ses ennemis comme escabeau sous ses pieds [Ps 109. 41]. 13] dans laquelle il brillera paré de toute beauté comme s’il était couvert de toute pierre précieuse. dans des tentes de confiance et dans un repos opulent [1Par 22.BONAVENTURE. 17] et que le Christ sera revêtu de toute la beauté des élus comme d’une tunique damassée [Gn 37. 3. morts non d’une mort naturelle mais de châtiment . 57. 9. Mt 25. le prétendu prophète et ceux qui auront accueilli son image seront envoyés dans le lac de feu et de souffre qui a été préparé pour le diable et ses anges [Ap 20. 1]. qui entreront dans les profondeurs de la terre seront livrés aux mains du glaive et deviendront la part des renards [Ps 62. 10-11]. à la voracité des flammes de sorte que sans jamais se consumer. 11].

3. cui omnes tribus et populi et linguae seruient [Dan. ut sic multiformis sapientia Dei [Eph. quod nec regnantium pluralitate diuiditur nec participatione minuitur nec numerositate confunditur nec inaequalitate deordinatur nec circumscribitur loco nec uariatur motibus nec tempore mensuratur. 22. 10] ex ipso et in ipso per totum regnum refulgeat tanquam a speculo decoris omnium specierum et luminum contentiuo et tanquam in libro. et unum tamen uerbum omnia! Vere. cuius scriptura indelebilis. Et haec quidem sapientia scripta est in Christo Iesu tanquam in libro uitae. et regnum ipsius non corrumpetur. 7. REX REGIS FILIVS. O si talem librum inuenire possem. . in quo omnes thesauros sapientiae et scientiae [Col. 8. pro eo quod non rex a regno. 3] recondidit Deus Pater . 35]. 66 45. LIGNUM VITAE FRVCTVS XII. cuius cognitio uita. cuius inspectus desiderabilis. LIBER SIGNATVS. sed a rege regnum trahit originem. ut Verbum inspiratum in intellectibus angelicis atque beatis. 2. cuius origo aeterna. 46. in quo secundum profunda Dei mysteria omnia conscribuntur. qui habet in uestimento et in femore suo scriptum : Rex regum et Dominus dominantium [Apoc. 10. caritas. uita. IESVS. cuius scientia dulcis. cuius uerba inenarrabilia. cuius potestas aeterna. ut Verbum incarnatum in mentibus rationalibus carni unitis . cuius profunditas imperscrutabilis. Sane regnum Dei aeternum aestimari habet iuxta regnantis celsitudinem gloriosum et nobile. AETERNITAS REGNI. Ad gloriam regni perfectam non solum requiritur potestas excellens. qui hunc inuenit librum inueniet uitam et hauriet salutem a Domino [Prov. Et hic est uere rex pacificus [I. IESVS. cuius doctrina facilis. quae non auferetur. 24]. 19. in quo cum ipso regnant omnes iusti. sed secundum fulgores aeternarum legum a luce sapientiae indecepte manantium. ut non secundum indeterminatae uoluntatis arbitrium disponantur gubernacula regni. Paralip. cuius incorruptibilis essentia. cuius lex est ueritas. 14] in aeternum.BONAVENTURA.O quam gloriosum est huius excellentissimi Regis regnum. 16]. pax. 9]. ac per hoc Vnigenitus Dei ut Verbum [85a] increatum est sapientiae liber et lux in mente summi Artificis uiuentibus plena rationibus et aeternis. . aeternitas . Hic autem est rex. Reg. uerum etiam sapientia fulgens. cuius uultum et caelum desiderat et uniuersa terra [III.

limité par le lieu. est : en tant que Verbe [85a] incréé. changé par les mouvements. être estimé glorieux et noble selon la grandeur de celui qui règne. la doctrine facile. Et celui-ci est vraiment le roi pacifique [1 Par 22. 16] et dont est éternelle la puissance qui ne lui sera pas enlevée. 24]. les paroles inénarrables et dont pourtant un seul mot est toutes choses. comme à partir d’un miroir contenant la beauté de toutes les espèces et lumièreset comme dans un livre dans lequel tout est consigné selon les profonds mystères de Dieu 15. c. la science douce. LIVRE SCELLÉ 46 Pour la gloire parfaite du royaume n’est pas seulement requise une excellente puissance mais aussi une éclatante sagesse afin que les affaires du royaume ne soient pas disposées selon l’arbitraire d’une volonté indéterminée mais selon les lumières des lois éternelles qui émanent sans erreur de la lumière de la sagesse. c’est le royaume qui la tire du roi. 11. 14 15 Cf. Et ainsi. rendu confus par le nombre. éternité. 14] éternellement. comme livre de vie14 dans lequel Dieu le Père a déposé tous les trésors de la sagesse et de la science [Col 2. car le roi ne tire pas son origine du royaume. le Fils Unique de Dieu. l’examen désirable. 1. et dont le règne ne sera pas détruit et que toutes les tribus.BONAVENTURE. dont la connaissance est vie. 2 [V. où avec lui règnent tous les justes. p. Breviloquium. 8 [V. Ô qu’il est glorieux le royaume de cet excellentissime roi. à juste titre. mesuré par le temps ! 67 JÉSUS. Et cette sagesse est écrite dans le Christ Jésus lui-même. vie. c. en tant que Verbe inspiré. 2. 216] . L'ARBRE DE VIE FRUIT XII ÉTERNITÉ DU RÈGNE JÈSUS. dont la loi est vérité. 10]. l’essence incorruptible. diminué par la participation. paix. p. dont l’origine est éternelle. peuples et langues serviront [Dn 7. 3]. dont l’écriture est indélébile. Ah ! Si je pouvais trouver un tel livre. dans les esprits angéliques et bienheureux . en tant que Verbe incarné. 35]. Vraiment celui qui trouve un tel livre. dans les esprits rationnels unis à la chair . désordonné par les inégalités. charité. Est roi en effet celui qui porte inscrit sur son vêtement et sur sa cuisse Roi des rois et Seigneurs des seigneurs [Ap 19. n. la profondeur insondable. si bien que la sagesse multiforme de Dieu [Ep 3. Breviloquium. qui n’est pas divisé la pluralité de ceux qui règnent. 229] Cf. 9] dont le ciel et la terre entière désirent le visage [3R 10. resplendit au travers de tout le royaume à partir de lui et en lui. ROI FILS DE ROI 45 Le royaume de Dieu doit. le livre de la sagesse et la lumière dans l’esprit de l’Artisan suprême empli des raisons vivantes et éternelles . trouvera la vie et puisera le salut dans le Seigneur [Pr 8.

16]. 1. anxiatorum spiritum dulce solatium. IESVS. desiderate Iesu. qui de se ipso dicit : Ego sum alpha et omega. ut in uoce exsultationis et confessionis [Ps. 10]. FONTALIS RADIVS. clarum et dulce profluuium fontis absconditi ab oculis omnium mortalium. 35. 5. 12]. laborantium fortitudo. uoluptatis diuinae [Ps. In hoc siquidem regno aeterno data omnia optima et dona perfecta a Patre luminum in affluentia descendunt [Iac. quoniam apud te est fons uitae. 12. In te igitur ut finem omnium credens. Finem namque desideriorum omnium constat esse beatitudinem. spes exsulum. 41. 1. 7. anima Deo deuota. ex omni uirtute [Marc. saluator redemptorum. FINIS OPTATVS. 44. ac per hoc uere et proprie dictus est Iesus. 17] et copia per illum qui est superessentialis radius. omnia potest. redemptor es perditorum. 30] ferar. 35. inclyta proles summi Dei et fructus sublimis uteri uirginalis. tu solus saluas. quia non est aliud nomen sub caelo datum hominibus [Act. cuius profundum sine fundo. Ad quem quidem statum nullus peruenit nisi per ultimam resolutionem in eum qui est fons et origo bonorum tam naturalium quam gratuitorum. cuius puritas imperturbabilis" . uberrimus quoque fons gratiarum omnium de cuius plenitudine nos omnes accepimus" [Ioan. 9]. 12]. quaecumque es. cuius amplitudo incircumscriptibilis. cum sit unus. 45. qui laetificat ciuitatem Dei [Ps. unica merces et laetitia omnium ciuium supernorum. 5]. 8] . promouentur et finiuntur . 68 47. principium et finis [Apoc. tam coporalium quam spiritualium. experientia teste probantes. sic per Verbum carni unitum reparantur. mi bone Iesu. Christus Iesus. et in se permanens omnia innouat. qui. quia. lux omne lumen illuminans et conseruans in splendore perpetuo mille millena lumina fulgurantia ante thronum Diuinitatis tuae a primaeuo diluculo! O aeternum et inaccessibile. Hoc nos oleo sacro perunge huiusque torrentis desiderabilibus guttis sitibundas refocilla fauces arentium cordium. 8]. inquam. in quo quis possit obtinere salutem. sperans et amans ex toto corde. quia tu solus sufficis. tu solus bonus et suauis es te requirentibus et diligentibus nomen tuum [Ps. caelestes illi conuiuae hymno incessabili iubilant. sicut per uerbum aeternaliter dictum omnia producuntur. et in lumine tuo uidebimus lumen [Ps. [86a] . torrens. ex [85b] quo fluuius procedit olei laetitiae [Ps. 48. et torrens ignei uigoris. quo laetabunda ebrietate potati. Ad hunc fontem uitae et luminis curre cum desiderio uiuo. 25] in hunc fontalem radium ualet incurrere. 5] decantemus tibi cantica laudis. "Tu enim. cuius altum sine termino. Est enim emanatio quaedam claritatis uirtutis omnipotentis Dei sincera. tam temporalium quam aeternorum. et cordis intima ui ad eum exclama : "O inaccessibilis decor Dei excelsi et purissima claritas lucis aeternae. Et hic est. triumphantium corona et imperiale fastigium. uita omnem uitam uiuificans. quae est "status omnium bonorum congregatione perfectus". LIGNUM VITAE IESVS. ex tota mente. 4.BONAVENTURA. 1. et ideo nihil inquinatum [Sap. ex tota anima.

la douce consolation des esprits anxieux. que la fin de tous les désirs est la béatitude. toi seul sauves. 25] ne peut donc entrer dans ce rayon fontal.et proclame de toute la force intime de ton cœur : "O beauté inaccessible du Dieu Très-Haut. 12]. Toi seul es bon et suave pour ceux qui recherchent et aiment ton nom [Ps 5. de tout mon esprit. Tu es le rédempteur de ceux qui sont perdus. les meilleurs bienfaits et dons parfaits descendent tous en abondance et en quantité du Père des lumières [Jc 1. – Qui que tu sois. inaccessible. 8] qui réjouit la cité de Dieu [Ps 45. car. Car toi seul suffis. qui s’appelle vraiment et proprement Jésus. qu’auprès de toi est une source de vie et que dans ta lumière nous verrons la lumière Ps 35. par les gouttes désirables de ce torrent. RAYON FONTAL 47 Dans ce royaume éternel. lumière qui éclaire toute lumière et qui conserve dans un éclat perpétuel les mille milliers de lumières qui brillent devant le trône de ta divinité depuis la première aube . Oins-nous entièrement de cette huile sacrée et réconforte. 9]qui abreuve d’une joyeuse ivresse les convives célestes qui ne cessent de chanter leur hymne de jubilation. clair et doux de la source cachée aux yeux de tous les mortels. en demeurant en lui-même. âme vouée à Dieu. peut tout et renouvelle tout. Car. en effet. car il n’est pas d’autre nom donné sous le ciel aux hommes [Ac 4. 8] . splendeur très pure de la lumière éternelle. la couronne et le trône impérial de ceux qui triomphent. temporels et éternels. JÉSUS. par lequel on puisse obtenir le salut. FIN DÉSIRÉE 48 Il se trouve. t’espérant et t’aimant. l’unique récompense et joie de tous les citoyens den-haut. prosa 2 [PL 63. lib.5] et le torrent d’une force brûlante. 317-325] BOETHIUM. grâce à celui qui est le rayon superessentiel. Et c’est celui qui dit au sujet de lui-même : Je suis l’alpha et l’oméga. Jésus. si ce n’est pas un retour ultime en celui qui est la source et l’origine des biens de nature et de grâce. le désiré . [86a] 69 16 17 Cf. de divine volupté [Ps 35. Croyant que tu es la fin de toutes choses. le principe et la fin [Ap 1. Il est en effet pure émanation de la gloire et de la force du Dieu tout puissant et rien de souillé [Sg 7. je me transporte en toi. qui est "un état parfait en raison du rassemblement de tous les biens" 17 . 17]. le Christ Jésus. torrent. à l’immensité sans borne. O écoulement éternel. Un état auquel nul ne parvient. qui parce qu’il est seul. dis-je. corporels et spirituels. de même toutes sont réparées. mon bon Jésus. 724] . à la hauteur sans limite. à la profondeur sans fond. 10]. 5] et reconnaissions. à la pureté qui ne peut être troublée"16. les gorges desséchées de nos cœurs assoiffés afin que nous te chantions des cantiques de louange au milieu d’un chant d’exultation et de louange [Ps 41. vie qui vivifie toute vie. la source abondante de toutes les grâces de la plénitude duquel nous tous avons reçu "[Jn 1. L'ARBRE DE VIE JÉSUS. cours avec un vif désir jusqu’à cette source de vie et de lumière. le sauveur de ceux qui sont rachetés. De consolatione philosophiae. de toute ma force. l’illustre Fils du Dieu suprême et le fruit sublime d’un ventre virginal. après l’avoir expérimenté. De reductione artium ad theologiam [V. promues et achevées par un verbe uni à la chair.BONAVENTURE. la force de ceux qui travaillent avec peine. l’espoir des exilés. de même que toutes choses sont produites par un verbe prononcé éternellement. III. de tout mon cœur. 12]. et d’où [ 85b] sort le fleuve de l’huile de joie [Ps 44. 16].

9s. 2. recedentes ab omni malo [Iob 28. qui super te in omni plenitudine requievit [Isai. inquam sapientiae. crucifixum et glorificatum. 12]. aeternae Maiestatis tuae reuerentiali pondere tranquillemur. donum etiam intellectus. 11. donum timoris. Haec enim nos in illa sacra tua quam nos docuisti oratione [Cf. decus et imperium per infinita saecula saeculorum. quo fructum ligni uitae. 3. quo mentis nostrae contuitus illustrentur . donum consilii. quod uere tu es. quo. donum scientiae. Amen. donum fortitudinis. 28]. EXPLICIT LIGNVM VITAE . donum pietatis. ut de thesauris suis emittat in nos Spiritum gratiae septiformis. 11.3]: spiritum. quo impugnantium [86b] hostium uiolentias eneruare possimus . 6. Luc. Vnigenitum eius pro nobis hominem factum. uidelicet sapores uiuificos degustemus . 2s] petere uoluisti. Matth. LIGNUM VITAE ORATIO PRO OBTINENDIS SEPTEM DONIS SPIRITVS SANCTI. cui cum Patre et Spiritu sancto omnis sit honor et gloria. 70 49 Oramus igitur clementissimum Patrem per te. quo post tuorum uestigia gressuum rectarum semitarum itineribus incedamus . gratiarum actio. haec et nunc per crucem tuam petimus obtinere ad laudem sanctissimi nominis tui. quo induamus misericordiae uiscera [Col. quo sacrae doctrinae tuae repleamur fulgoribus ad discretionem boni et mali .BONAVENTURA.

12] . à partir de ses trésors. Lc 11. qui nous revêt des entrailles de miséricorde [Col 3. la gloire et l’empire par les siècles des siècles infinis. Don de conseil. l’Esprit de la grâce septiforme. 2. que tu es en vérité . qui nous fait avancer en suivant les traces de tes pas par les itinéraires des droits chemins . qui illumine les perceptions de notre esprit . 9s. 2s] que tu nous a enseignée .3] sur toi en toute plénitude : Esprit de sagesse. 28]. . son Fils unique qui pour nous est devenu homme. Don aussi d’intelligence. à la louange de ton nom auquel avec le Père et l’Esprit Saint soient l’honneur et la gloire l’action de grâces. Don de science. par toi. qui peut réduire les violences des ennemis qui nous attaquent [86b] . qui nous remplit des lumières de ta sainte doctrine pour discerner le bien et le mal. nous stabilise par le poids de révérence venant de ton éternelle majesté . nous demandons d’obtenir. Don de force. qui a reposé [Is 11. Don de crainte.C’est ce que maintenant. qui nous fait goûter les saveurs vivifiantes du fruit de l’arbre de vie. par ta croix. Amen 71 FIN DE L’ARBRE DE VIE .C’est en effet. ce que tu as voulu que nous demandions dans cette sainte prière [Cf.BONAVENTURE. Don de piété. qui nous éloigne de tout mal [Jb 28. . L'ARBRE DE VIE PRIÈRE POUR OBTENIR LES SEPT DONS DE L’ESPRIT SAINT 49 Nous prions donc le Père très clément. Mt 6. a été crucifié et glorifié afin d’envoyer en nous.