You are on page 1of 23

Notes Joan Bron

ECONOMIE SPATIALE ET ACTUALITÉ

- 350'000 ans : Paléolithique : l’être humain est capable de développer une


idée. Développement du langage.
- 35'000 ans : L’homme de Cro-Magnon. Début de la prise de conscience.
Développement des arts.
- 10'000 ans : Révolution néolithique (Irak, Iran. Europe -> - 6'000 ans). Ceci
était une révolution économique. L’être humain commence à
produire (agriculture, élevage). ON va créer des surplus (ce
dont on a besoin pour vivre). Début de la sédentarisation
(villages, villes).
- 5'000 ans : Début des civilisations (cultures).
Apparition des métaux :
 Cuivre (-3'000 ans)
 Bronze (- 1500 ans -> monde Grec)
 Fer (- 500 ans -> peuple Celtes)
 …
1700 ans : Révolution agricole
Révolution industrielle

P OPULATION ( CROISSANCE EXPONENTIELLE ) :


Année Population (en mio)
-10'000 20
0 200
1'000 400
1'700 700
1'800 1'000
1'900 1'500
1'970 3'500
2'000 6'200
2'050 10'000

TAMC : taux annuel moyen de croissance


Croissance actuelle : 1,5 % / an
Chine : 0.8 %
Inde : 2.0 %
Nigeria, Brésil : 2.5 %

La Chine (1'200 mio d’habitants) + l’Inde (1’000 moi d’habitants) représentent 1/3 de
l’humanité.

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 1/23


Notes Joan Bron

Pakistan : 150 mio Indonésie : 200 mio


Bengla Desh : 120 mio Japon : 130 mio
USA : 280 mio Brésil : 170 mio
Mexique : 110 mio Russie : 150 mio
Nigeria : 120 mio

Il y a environ 190 pays dans le monde, pour une moyenne d’habitants de 12 moi.
La terre peut accueillir maximum 35 milliards de personnes.

Grands problèmes :

 Surpopulation relative, déséquilibre


 Alimentation : problème de répartition, de partage. On peut nourrir environ 12
milliards de personnes avec les ressources actuelles
 L’eau : la moitié des conflits sont liés à l’eau
 Ressources : (matières premières, pétrole, énergie, …)
 Climat, environnement
 Terrorisme

Utilisation et répartition de l’énergie :

Population Energie
(%) (%)
Pays développés (PID) 25 75

Tiers-monde (T.-M.) 75 25

L’objectif de l’ONU est de faire que les pays industrialisés et développés diminuent leur
consommation d’énergie de 50 % et les pays du Tiers-monde puissent augmenter de
30 %. Cependant, du côté de la politique cet objectif est irrecevable.

Kep : kilo équivalent pétrole par habitant. Unité pour mesure l’énergie.
Tep : tonne équivalent pétrole

USA : 8'000 kep/hab (en 2000) UE : 4’000 kep/hab (en 2000)

Inégalité de la répartition des richesses :

Population PIB
(%) (%)
Pays développés (PID) 15 80

Tiers-monde (T.-M.) 85 20

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 2/23


Notes Joan Bron

PIB/hab. UE : 25'000 € Pays les plus pauvres : 600 €


Chine : 4'000 € Inde : 2'300 €

D ÉMOGRAPHIE :

< 15 ans > de 65 ans

Pays développés (PID) 20% 15%

Tiers-monde (T.-M.) 45% 5%

Les 45 % peuvent engendrer des problèmes d’alphabétisation. En effet, cela représente


de très grands investissements.

Taux d’analphabétisme :

UE : 1 % (parfois jusqu’à 5 %, selon la région) Plus pauvres : 50-80 %


Chine : H : 8 % F : 20 % Inde : H : 32 % F : 60 %

Investissements :

Si le taux de la population double, les installations, infrastructures et divers moyens


doivent également augmenter.

Population : x 2 en 30 ans
Investissements : x 2 en 30 ans

Migrations :

Les gens des campagnes vont vers les villes et les gens des pays pauvres vont dans les
pays riches.

A NCIEN RÉGIME (A.R.)


Structures :

Cela s’est étalé sur une longue durée, env. 10'000 ans (du néolithique à la révolution
agricole). Le PIB par habitant au 17ème siècle est de 150-200 €.

Caractéristiques de l’A.R. :

L’agriculture constituait 80-85 % de la population active. Agriculture extensive.

 Faiblesse des rendements (peu rentable)


 Faiblesse de la productivité

Rendement : Production/ha : 10-12 quintaux/ha (Aujourd’hui : 50 quintaux/ha)

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 3/23


Notes Joan Bron

Production/semence : 5/1 (on sème une graine on en récolte 5)


Productivité : Labourage : 0.5 ha/jour/paysan (Aujourd’hui : 50 ha/j./paysan)
L’agriculture était axée sur les céréales (blé, riz). C’était ce que l’on appelle de la
monoculture.

Faiblesse du rendement et de la productivité :

 Techniques : outillage rudimentaire (bois, fer, …). Les outils en métal étaient
relativement précieux. Les charrues étaient rares.
 Semailles : à la volée
 Semences : pas de choix
 Entreposage : mauvais. Les récoltes étaient entreposées dans des greniers
 Absence d’engrais

Cercle vicieux de l’agriculture ancienne :

Rendement et Surfaces étendues


productivité faibles (uniquement du blé)

Blé Peu de pâturages


Peu de possiblités
Alimentation
Peu d'engrais Peu de bétail

L’A GRICULTURE (A.R.)


Les paysans laissaient (selon le tableau ci-dessous) les terres en jachères (terres qu’on
laisse reposer : assolement biennal (sud) et triennal (nord)).

An
Sole
1 2 3

Sole 1 Blé Blé Jachère

Sole 2 Blé Jachère Blé

Sole 3 Jachère Blé Blé

La jachère c’est la régénération naturelle du sol.

Champs communaux
(pâturages)

Village
Jardins

Terres (blé)

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 4/23


Notes Joan Bron

L’alimentation était déficiente :

 La fragilité des récoltes


 La précarité (disette, famines)

Les crises étaient fréquentes. Elles étaient dues à :

 La fragilité de l’alimentation
 La météo (mauvaises récoltes)

Démographie : (-> naturelle, c’est-à-dire qu’il y a pas de contrôle de naissances)

Caractéristiques :

a) Mortalité : taux brut (Décès / population totale) = 35-40 %


 Mortalité infantile : 250 ‰ (nombre de décès chez les enfants âgés de
moins d’un an, par rapport à la population totale)
 Mortalité juvénile : 250 ‰ (nombre de décès chez les enfants âgés de 1 à 5
ans, par rapport à la population totale)

Causes endogènes : Causes exogènes :


- fragilité du fœtus (biologiques) - alimentation
- hygiène
- maladies

b) Natalité : taux brut de natalité = 35-40 %


Nuptialité : âge au mariage : 25-30 ans (tardif)
Période de fécondité : 18-42 ans (env. 8 enfants par femme)
En pratique : 14 ans de fécondité (env. 4-5 enfants par femme)
Intervalle inter génésique : 3 ans (temps entre deux naissances)

On constate donc que la natalité et la mortalité sont plus ou moins égales. Cela signifie
que la croissance démographique est lente.

C RISES DE L ’A NCIEN R ÉGIME :

Crises de subsistance qui concerne l’agriculture et la démographie. Ces crises sont


récurrentes, c’est-à-dire qu’elles reviennent tout les 7 à 8 ans). De manière générale,
c’est la météo qui est l’élément déclencheur.

Météo -> mauvaises récoltes -> baisse de la production (blé) -> augmentation du prix

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 5/23


Notes Joan Bron

Les deux derniers points entraînent une sous-alimentation (disette (plus à manger tous
les jours), puis famine). Ce phénomène débouche sur des épidémies (variole, peste) ->
augmentation de la mortalité -> diminution de la nuptialité -> diminution de la natalité.

Production Production de blé


Economie
Production augmente et
les prix se stabilisent.
Prix

1693 1694 1695

Démogr. déficit rattrapage


40% Natalité

40% Mortalité
baisse de la surmotalité

1693 1694 1695

Au bout d’un moment, il y a un blocage de la population.

Villes : artisanat :

Artisanat existe grâce à la demande.


Le prix du blé augmente -> la part du revenu consacré à l’alimentation augmente -> la
demande diminue. Mais le revenu reste stable.
La crise se transmet -> le chômage augmente -> la pauvreté augmente -> les épidémies
apparaissent. La crise générale de la société touche de très grandes surfaces.

C RISES STRUCTURELLES :
Malthus (1820) : Malthusianisme (contrôle des naissances)

Schéma malthusien :

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 6/23


Notes Joan Bron

La population va s'effondrer,
Production alimentaire puis va reprendre.
Cela va s'étendre sur 200-400 ans.

assez à manger pour tout le monde

Vers 1350 : La population diminue en Europe de 20-50 % (Sicile : 20 % et


l’Angleterre : 50 %). Ceci en raison des crises, épidémies et guerres.
1600-1650 : La population diminue à cause des crises et guerres.
1750-1800 : Augmentation de la population. On sort du système (voir schéma ci-
dessus). Nous avons réussi à adapter la production alimentaire à la
population.

D ÉMOGRAPHIE ( AVANT 1700) :


Urbanisation :

Taux d’urbanisation :

 Russie : 5%
 Suisse, France : 15 %
 Pays-Bas, Italie du Nord : 25 %

Caractéristiques :

 Peu de villes
 Villes relativement petites (15-20 milles habitants)
 Londres, Paris, Rome, Naples Venise, Gênes, Palerme, Lisbonne, Séville,
Amsterdam, Milan  villes avec plus de 100'000 habitants.
• Ports à blé
• Plaines à blé

Actuellement :

P.-D. : 80 % (population « rurbaine ») T.-M. : 40-50 % (taux d’urbanisation)

Rurbanisation : développement des villages proches des grandes villes, dont-ils


constituent des banlieues.

Rome est une ville avec plus d’un million d’habitants. Pour nourrir cette population
(essentiellement de blé), ils prenaient tout d’abord la nourriture :

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 7/23


Notes Joan Bron

1. En Italie
2. En Europe
3. En Sicile
4. En Afrique du Nord

Artisanat : (5-10 %)

 Marginal (qui a un rôle secondaire), rigide (difficile de varier l’offre et la


demande)
 Secteurs :
• Textiles (secteur clé) : lin, chanvre, laine, habits, voiles, cordes. Coton et
soie (provenant de l’Asie).
• Métallurgie : fer, cuivre (Allemagne, Suède), étain. Bois, terre cuite. Les
bateaux étaient en bois, mais étaient (lors de grands voyages) rongés par
des bêtes. Alors, ils ont dû recouvrir ces bateaux de cuivre.

Histoire économique de la région :

Fer : Von Roll


Verre : Au bord du Doub, de la Birse, de la Sorgne. A Court.
Bois : secteur très intéressant et prometteur
Terre : Laufon
Pierre : Vigier

Commerce :

Le commerce était un secteur marginal (5 %).

Caractéristiques :

 Local (existe pratiquement pas) : colportage (porte à porte). Les gens qui
pratiquaient cette démarche, profitaient également de la situation pour informer
le peuple.
 Foires (se déroulent annuellement) : horlogerie
 Commerce international : grand commerce maritimes (XVème siècle)

Commerce triangulaire :

Sucre, rhum, bois précieux, or,


argent
Indiennes (coton),
soie

Produits manufacturés
(armes, verroterie, …)
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 8/23
Notes Joan Bron

Métaux précieux
Main d’œuvre
(esclaves)

Or, ivoire

Développement de la technique de la navigation :

 Ils naviguaient à l’aide du soleil ;


 Pour calculer le temps, ils utilisaient des sabliers :
 Pour la vitesse, ils utilisaient une corde avec des nœuds à intervalle régulier ;
 Il faut toujours une base : le méridien. Maintenant c’est le méridien de
Greenwich qui est très souvent utilisé.

Paramètre important : développement de la mesure du temps (-> chronographe ->


ressort (arc jurassien)).

Découpage en tranches de la terre : latitudes ou parallèles.

Grandes découvertes (1450-1520)

• Côtes africaines
• Redécouverte de l’Amérique
• 1er tour du monde

Transports, communications :

A cette époque, il y avait peu de déplacements. Le monde était cloisonné.

Caractéristiques :

 Lenteur (à pied, en char, …). Il y avait les transports terrestres ou fluviaux


 Coût élevé

Frein à l’économie et au développement

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 9/23


Notes Joan Bron

La conséquence est que les prix ont augmenté. Car les transports étaient longs, donc le
coût élevé.

Révolution : période de mutation des structures.

R ÉVOLUTION AGRICOLE :

Pays-Bas (XVIIème siècle) :

 Commerce international (commerce triangulaire) se développe


 Croissance démographique relativement développée
 Terres limitées

Par conséquent la densité de la population va augmenter et en même temps la


productivité.

Principaux éléments des progrès :

1. Suppression de la jachère
 Plantes et fourragères (trèfle, sarrasin, … et maïs, pommes de terre)
 Plus de bétail, alors amélioration de la qualité et par conséquent, il y a
augmentation de l’alimentation humaine.
 Augmentation de l’engrais, possibilité d’augmenter les rendements.
2. Outillage : amélioration (métal, semoir, …)
 Augmentation des rendements.
3. Sélection :
 Semences (blé, …). Meilleure conservation.
 Animaux. On a plus de choix.
4. Amélioration des sols : « polders »
5. Plus de bétail, alors on peut utiliser les chevaux. Le cheval permet de gagner
environ 20 % de la productivité. Les paysans vont donc ferrer les chevaux, alors la
demande de fer va augmenter.

Pays-Bas Angleterre (1680-1720)


(production de laine)

Progrès Pop. 4mio (faible)


Plein de terres disponibles

Augmentation du rendement Augmentation du rendement


et de la productivité

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 10/23


Notes Joan Bron

Productivité : production / travailleurs

Rendement : production / surface ou production / semence

Révolution industrielle (1750) :

Augm. de la Augm. du Augm. de


RA
productivité revenu l'alimentation

Mécaniser Climat : froid.


Coton Plafonds
(tissage, Augm.
(Asie) physiologique
fillature) demande

Augm. demande Energie : bois Goulot Charbon de


de fer (rare) d'étranglement terre

Fer : augm. de
la pté / aug.
RA : révolution agricole
de l'offre /
dimin. du prix

Dans ce schéma, il manque les hommes.

Hommes : dim. Atténuation Augm. de Augm. de la


de la mortalité des épidémies l'alimentation population

Augm. De la Dim. de la Augm. de la


Augm. de la
population population population
pté agricole
active paysanne active

Les femmes et les enfants travaillent. Notamment dans les mines.

Comparaison d’une production de blé durant la RA et RI :


Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 11/23
Notes Joan Bron

Meilleures terres : Cultiver des terres moins bonnes :


Diminution du rendement

4 personnes 8 personnes
Surface : 2 ha Surface : 5 ha
Rendement : 1000 kg/ha Rendement : 800 kg
Population
Semences : 1/5 = 400 kg Semences : 800 kg
double
Production : 2000 kg Production : 4000 kg
Alimentation : 1600 kg = 400 kg/pers./an Alimentation : 3200 kg
Productivité : 500 kg/pers. Productivité : 500 kg/pers.

Lorsqu’on a des terres disponibles de bonne qualité et avec les progrès techniques :

8 personnes
Surface : 5 ha
Rendement : 1200 kg/ha (1/6) Production : 6000 kg
Semences : 1000 kg 4000 + 1000 = 5000
Production : 6000 kg Surplus : 1000 kg
Alimentation : 500 kg/pers./an = 4000 kg
Productivité : 750 kg/pers. -> 6000 kg / 8 personnes

Plafond
Surplus de Vendre ce Augmentation
physiologique
1000 kg surplus du revenu
(saturation)

Augm. de la Augm. de la Lorsqu'il y a


Progrès
demande de demande de plus d'utilité, il
techniques
fer textile (coton) y a un plafond

T RANSMISSION DE LA RA ( PRÉCÈDE LA RI) :


Observations de ce qui se passe en Angleterre (grenier à blé) :

Exportation en 1750 (200’000t/an -> env. 8 % de la production).

 Impulsions au développement (création de « fermes modèles ») : Angleterre,


France
 Publications, revues, … (Quesnay et Jethro Tull)

Pays touchés par la révolution :

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 12/23


Notes Joan Bron

Pop.
Années Pays Pop. (mio) Pays
mondiale %
1760 1 7 1

1800 6 50 6 F, B, USA, CH, (All.)

1860 11 190 14 Aut., Hongr., Tchéquie, (All.)

1930 28 760 37 Russie, Suède, Japon…

2000 36 1420 25 DK, Hollande

Cela a commencé par l’Angleterre et ça se répand autour de ce pays.

Caractéristiques structurelles :

1. Simplicité technique (on a fait notre développement sur une technique très
simple).
 Empirisme
 Analphabètes : Anglais en 1830 : 50 %
Ouvriers : 70 %
Pas d’investissement dans l’éducation.
2. Faible coût d’investissement
Investissement pour mettre un actif au travail (pour engager une personne)
1810, Anglais : 4 mois de salaire
2000, T.-M. : 400 mois de salaire (base : ouvrier moyen local)
 Techniques complexes
 Investissement dans la formation
3. Conditions sociales défectueuses
Pas de protection des ouvriers.
Exploite les enfants (leur travail est payé 10 à 12 fois moins).
A cette époque, le salaire correspondait au minimum vital.
4. Niveau des profits très élevé
On peut créer des entreprises facilement.
1810, Angleterre : taux de profit : 20-35 %
Actuellement : 3-10 %

Financement :
 Autofinancement (financement par les flux de l’entreprise)
Facteurs nationaux et internationaux :
5. Coûts des transports élevés :
 Les transports terrestres : le prix double sur 400 km. Donc le prix des
produits va augmenter.
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 13/23
Notes Joan Bron

6. Protectionnisme : augmentation des prix des produits anglais.


 Les tarifs douaniers existent et sont pratiqués par tous les pays. Par
conséquent, les taxes douanières sont assez élevées.
Libre échange : abolition des tarifs douaniers (Angleterre : env. 1840)
 L’économie est dominante : l’Angleterre produit une grande partie de la
production mondiale des produits nécessaires, tels que :
• Textile
• Fer
• Charbon
7. Interdiction d’exporter les machines
 Favorise l’innovation et l’imitation
 Effets induits de l’économie
Exemple d’effets induits :

Augmentation de
Augmentation de la
la demande de
demande de fer
textile
Investissement direct
(lié au secteur)

Investissements
induits

Achats d'hauts-
fourneaux

Augm. du revenu

Augmentation de la
demande de brique

Investissements
induits

M ATURATION DE LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE (1830-1860/70) :


 Diminution du prix de fer :
• Premiers ponts en fer : 1779
• Premiers bateaux en fer : 1787
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 14/23
Notes Joan Bron

• Premières conduites d’eau en fer : 1788

Angleterre :
Production de fer
Années
(1000 t./an)
1760 25

1820 580
Augmentation de la productivité
Augmentation de la production
Augmentation de la demande de fer

 Energie hydraulique :
• Rigide : possibilité de faire des canaux
• Intermittente : il y avait des réservoirs en cas de sécheresse
• Chère

Découverte de la vapeur (machines, chaudières). Diminution du charbon.

Denis Papin (1647-1714), Physicien, il utilise le premier la force de pression fournie par
la vapeur d'eau.

 Vapeur :
• Énergie bon marché
• Souple
• Fiable

La vapeur et le fer étant bon marchés, cela a pour conséquence la révolution des
transports :

a) Chemins de fer :
• Angleterre : 1825
• USA : 1827
• France : 1828
• Russie : 1838
• Suisse : 1847

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 15/23


Notes Joan Bron

Années Km de voies

1825 quelques

1860 100'000 km

1870 210'000 km

b) Marine : cela a influencé les migrations

B ILAN DE LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE :


Actif :

1. Le pain est presque gratuit -> sortie de la précarité.


Productivité agricole : pour produire 1000 kg de blé
1700 : 1'600 h. de travail
1800 : 140 h. de travail (USA) -> techniques relativement anciennes
1900 : 40 h. de travail -> mécanisation + chimie (engrais)
2000 : 4 h. de travail -> progrès du XXème siècle
 la productivité a été multipliée par 400
2. Produits/biens manufacturés abondants et bon marchés (révolution de la
distribution)
Fer :
1700 : 1,5 t/actif/an
1840 : 60 t/actif/an  la productivité a été multipliée par 1500
2000 : 2200 t/actif/an
Baisse du prix du fer.
3. Energie (kep : kilo équivalant pétrole)
1700 (monde) : 10 kep/pers./an
2000 (Europe) : 3700 kep/pers./an
2000 (USA) : 8200 kep/pers./an
2000 (pays pauvres) : 200 kep/pers./an

Monde (800 mio d’habitants) : 1750 : 8 mrd de kep


Suisse (7 mio d’habitants) : 2000 : 25 mrd de kep
4. Transports
La productivité a été multiplitée par 120, grâce au travail et au capital.
Baisse du coût : les bateaux peuvent transporter davantage de marchandises
(céréales, minerai, pétrole -> 500'000 t).
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 16/23
Notes Joan Bron

Augmentation des déplacements (voyages) -> grâce à l’évolution des mentalités


5. Santé
Mortalité infantile :
1700 : 250 ‰
2000 : 10 ‰
6. Sciences -> recherches (95 % des savants sont vivants actuellement)
Naissance de la formation, de l’école obligatoire, des études (1880-1910)

Passif :

 Coût humain : protection des enfants (Angleterre : 1840)


 Colonialisme
 Pillage des ressources naturelles -> pollution

T RANSITION DÉMOGRAPHIQUE

35-40 ‰ = natalité
= mortalité
= population totale stable
= surplus de naissances, croissance
de la population
10-12 ‰

1750 1850 1950

Baisse de la mortalité :

 Baisse des épidémies


 Augmentation de l’alimentation (révolution agricole)

Aujourd’hui (2006), la bourbe de natalité est différente par rapport aux pays du monde
et nous ne savons pas exactement où nous allons.

Quelques problèmes si la population augmenterait davantage :

 Manque de logements
 Énergie
 Manque d’eau
 Etc.

T RANSITION SECTORIELLE :
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 17/23
Notes Joan Bron

 Primaire : agriculture
 Secondaire : industrie (construction)
 Tertiaire : services

80%

= secteur primaire
= secteur tertiaire
= secteur secondaire

5%

1750 2000

Arc JU :

Secteur primaire : 6%
Secteur secondaire : 35 – 40 %
Secteur tertiaire : 50 – 55 %

Révolution agricole – révolution industrielle : agriculture - industrie


Maturation de la révolution industrielle : industrie - industrie
Révolution technique (1870-1910) : industrie - services
Actuellement (2e révolution technique) : services - services

N ON TRANSMISSION DE LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE ET LES OBSTACLES


ACTUELS :
Pas d’obstacles à priori (socio-économiques)

1. Eloignement géographique (circulation de l’information RA)


2. Climat :
• Pays développés : climat tempéré (bon pour l’agriculture)
• Tiers-monde : climat tropical (subtropical) : sols, maladies, conditions
de travail difficiles
3. Le climat définit le type d’agriculture
• Blé (tempéré) -> progrès de la révolution agricole
• Riz (tropical) -> progrès non transposable
4. Densité de la population
Angleterre : 1700 : 1,2 hab/ha surface cultivée
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 18/23
Notes Joan Bron

France : 1800 : 1,2 hab/ha surface cultivée


Angleterre : 1800 : 1,5 hab/ha surface cultivée
Inde, Chine : 1880 : 3,6 hab/ha surface cultivée
Corée : 1880 : 5 hab/ha surface cultivée
Birmanie : 1880 : 3 hab/ha surface cultivée
On peut nourrir plus de monde avec un hectare de riz qu’un hectare de blé.
5. Expansion coloniale européenne (1500)
 débouchés supplémentaires
 fournisseurs de matière première
L’Inde a été colonisé par l’Angleterre  inversion des flux commerciaux.
L’Inde est devenue importatrice de textile (habits) anglais (baisse des coûts de
transports) et exportatrice d’opium, de coton, de jute,…
L’agriculture y est désordonnée :
• Diminution des cultures vivrières
• Augmentation des cultures d’exportation
L’Inde a développé les chemins de fer (1850). Cependant, ceci était au profit de
l’Angleterre. Pour la construction des voies, le fer a été importé d’Angleterre.

Caractéristiques du colonialisme (monde entier) :

 Inde
 Chine : indirectement. Guerre de l’opium (1840 – France, Angleterre). Ils
voulaient imposer au gouvernement des ports pour le commerce.
 Indonésie : XVIe siècle : Portugais / XVIIe siècle : Hollandais. L’Indonésie était
appelée l’île des épices.
 Philippes : Espagnols du Mexique, 1898 : USA
 Indochine : France
 Afrique : 1880 : Angleterre, France, Belgique, Allemagne, Espagne, …
 Amérique du Sud :
• Politiquement indépendante (1810)
• Capitaux (ont voulu se développer, mais le processus a été interrompu par
la colonisation)
 Thaïlande : pas colonisé ou à moitié
 Afghanistan : idem
 Iran : idem

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 19/23


Notes Joan Bron

Obstacles au développement (actuel ou histoire contemporaine) :

1. Démographie : inflation
• 1950-1980 : 2,7 % (doublement en 28 ans)
• Europe (1800-2000) : croissance de la population : 0,5 à 1 % / an
(accompagne le développement)
• T.-M. : croissance : progrès médicaux importés  « artificiels »
a) Agriculture du T.-M. : diminution de la surface à disposition par paysan
La productivité augmente peu : engrais, progrès  alimentation faible
Pas/peu de croissance industrielle
b) Investissements en formation/enseignement
40-50 % < de 14 ans
 analphabétisme
2. Complexité des techniques
Rupture P.D. / T.-M.
 investir dans la formation (savoir utiliser les techniques des pays développés)
Biens d’équipement (machines, biens de production) : peu de production
 on importe (pas/peu d’effets induits)
3. Diminution des coûts des transports
Mer : 1820 -1910 : diminution de 90 %
Terrestres : 1820 – 1910 : diminution de 95 %
 la matière 1ère est transformée dans les P.D.
Baisse de la protection industrie (contre l’importation)
4. Coût des investissements : très élevé
Investissement : 4 mois de salaire (Angleterre  RI)
Investissement : 400 mois de salaire (T.-M.  actuellement)
Optimum des entreprises (taille) Europe : n’existe pas *
Economies d’échelles T.-M. : existent

* à cause de la simplicité des techniques, alors le coût moyen ne va pas changer.


5. Hypertrophie du tertiaire
Augment. de la population  augment. de la population rurale  diminution de
la surface cultivable/agricole.
Secteur II : incapable d’employer la main d’œuvre (agricole)
Les gens vont en ville : augmentation de la population en ville
Secteur III : augment.  augment. du prix  revenu réel stagne (PIB, croissance)
6. Effets de démonstration (mode, …)
Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 20/23
Notes Joan Bron

Copier les produits des P.D.


Importation :
• Augmentation de la dette du pays
• Diminution de l’épargne locale
• Diminution de l’artisanat local
7. Mondialisation
• Démantèlement des protections tarifaires
• Spécialisation

C HINE :
Alphabétisation :

 Démographie : taux : 0.9 %


 Réforme agraire  augment. du revenu  augment. de la demande industrielle

Analphabétisation  environ 15 % (H : 10 % / F : 20 %)

J APON :
Le Japon est le seul pays non européen qui se développe avant 1900 (env. 1870).

Les raisons :

1. Société développée (structures)


2. Eloignement :
 Bombay – Tokyo  10'000 km
 Shanghai – Tokyo  3'000 km
Le Japon est relativement proche des USA.
3. Climat tempéré (environ égale au climat de l’Europe du Sud)
 Riz, blé
 Pas de cultures tropicales : il n’y a pas de choses précieuses, dont on ne s’y
rend pas et par conséquent, personne ne colonise le Japon.
4. Niveau technique (plus bas que l’Inde et la Chine)
 ne sont pas producteurs (pas de produits de luxe)
5. Ce pays est en dehors des flux commerciaux européens (commerce du triangle et
de la révolution industrielle).
6. Non colonisé (pas de progrès médicaux importés d’Europe)
La démographie est restée stable.

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 21/23


Notes Joan Bron

7. Croissance de la population (1870-1910) :


 Taux de croissance annuel moyen : 0.9 % (bas)
 Brésil : 3.0 %
 Inde : 1.5 %
8. Contact : USA (1850-1860)
Peary (amiral américain) s’est rendu au Japon. Lorsque les Américains ont
commencé à se rendre au Japon, les Japonais se sont rendus compte du décalage
économique de leur pays. Ceci a débouché sur une révolution politique (Meiji) :
réforme agraire  augmentation de la productivité (agriculture) 
industrialisation  augmentation du revenu national

L ES RÉVOLUTIONS TECHNIQUES :
RA Techniques simples
RI
Maturation de la RI

Première révolution technique : 1870-1910


Techniques complexes.
Les sciences et les techniques se rapprochent.
1. Electricité : dynamo
2. Moteur à explosion : pétrole
3. Chimie  engrais
 Médicaments :
• Antiseptiques (iode)
• Analgésiques
• Anesthésie (opium)
 Fibres artificielles Machine à coudre (Singer, 1851)
 Plastiques
4. Télécommunications
 Télégraphe (Samuel Morse) : câble Atlantique (1866)
 Téléphone (Allemagne : Bell) : 1er réseau :
• USA : 1878 : 21 abonnés
• Londres : 1879
• 1886 : 260'000 appareils

 Rupture entre les pays développés et les pays en voie de développement

Conséquence économique :

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 22/23


Notes Joan Bron

 Croissance de la productivité (particulièrement secteur I et II)


Croissance importante de la production de l’offre globale
Croissance (moins importante) de la demande globale
Augmentation de la population, donc également de la population active. Ce qui a pour
conséquence le chômage structurel. Il y aurait eu 30 mio de personnes au chômage
(Europe). Ce qui a débouché sur de grandes migrations (USA, Canada, Australie, Nouvelle
Zélande, Chili, Argentine, Uruguay). Ces migrations débouchèrent sur la révolution des
transports.

Complexité technique :

 Formations : école obligatoire (1880-1910)


 Entreprises : investissement (pour s’adapter aux nouvelles conditions de
production)
 Développement des marchés marginaux  on vend dans les colonies

Economie spatiale et actualité DD/11/YYYY Page 23/23