Bonne nouvelle, vous êtes engagé ! mal de vos employeurs précédents, le monde est petit.

Qui sait, l'interviewer joue peut-être au golf chaque semaine avec un de vos anciens patrons ! Prenez le temps de réfléchir, mais pas trop. Évitez les temps d'attente de trois à dix minutes entre chaque réponse, votre interlocuteur sera découragé. Souriez et détendezvous... Après tout, c'est juste une entrevue ! • Autoévaluation. À la maison, prenez quelques minutes pour évaluer votre performance. Comment s'est déroulée l'entrevue ? Puis-je m'améliorer? Des questions m'ont-elles surpris? N'oubliez pas d'écrire à l'employeur pour le remercier d'avoir pris le temps de vous rencontrer. Faites un suivi.

Les techniques d'entrevue

en consultant les dépliants sur place ou simplement en téléphonant et en posant quelques questions à la secrétaire ou à la réceptionniste. Posséder une bonne connaissance de l'entreprise est un signe d'intérêt, mais vous serez aussi mieux en mesure de convaincre l'interviewer. On recherche toujours des gens passionnés au travail ! 2. Pourquoi voulez-vous travailler chez nous ? Si vous êtes emballé par l'équipe jeune et dynamique et l'excellent service à la clientèle, n'hésitez pas à le mentionner. Si l'entreprise est reconnue pour sa bonne réputation et son esprit innovateur, dites-le tout haut. Par contre, si vous êtes simplement attiré par la proximité des lieux, par la voiture fournie et le salaire intéressant... motus et bouche cousue ! Ne donnez jamais l'impression à l'employeur que vous êtes uniquement intéressé par les avantages sociaux. 3. Qu'avez-vous fait pendant x nombre d'années ? Cette question a pour but de justifier votre absence du marché du travail. Peu importe sa durée, tentez de démontrer que vous êtes une personne active. Par exemple, j'ai fait du bénévolat pendant deux ans auprès des personnes âgées, j'ai suivi un cours de formation en bureautique, j'ai pris une année sabbatique pour faire le point sur ma vie professionnelle, j'ai beaucoup voyagé, j'ai élevé mes enfants, j'ai travaillé à la maison (contractuel), etc.

LES CINQUANTE QUESTIONS LES PLUS POPULAIRES
Selon des études, environ 2 200 questions peuvent être posées en entrevue de différentes façons. Mais rassurez-vous, elles concernent généralement vos compétences, vos On gJgiie toujours habiletés, votre personnalité, vos aptitudes et vos JUire ce qu'on n'est qualités, vos réalisations et votre formation. pjs obligé de dire. Voici un inventaire de 50 questions populaires PRO\TRBE pouvant faire partie du processus de sélection. CHINOIS Je les ai regroupées sous cinq thèmes: intérêts et motivation, expériences et compétences, jugement, personnalité et autoévaluation.

Intérêts et motivation
1. Que savez-vous sur notre entreprise et ses activités ?

Il est primordial de vous renseigner sur la compagnie, sur ses produits et ses services, ainsi que sur sa philosophie. Depuis combien de temps existe-t-elle, quelle est sa réputation et quelle est l'atmosphère générale qui y règne ? Vous pourrez trouver de très bonnes informations dans les répertoires spécialisés d'entreprises,

4. Quel âge avez-vous ? Petite question discriminatoire que certains employeurs utilisent, bien que, selon la Charte des droits et libertés, l'âge ne soit pas un motif valable de refus. Quoi qu'il en soit, demeurez positif, n'invoquez pas vos droits législatifs, car vous risquez de refroidir l'employeur. Répondez honnêtement en ajoutant quelques traits de votre personnalité. Par exemple, j'ai 47 ans, je suis quelqu'un de fiable, de responsable et de loyal envers une entreprise. Vous pouvez également demander si l'âge est très important

)
Bonne nouvelle, vous êtes engagé Les techniques d'entrevue

pour occuper ce poste ; cette question déstabilisera peut-être un peu l'employeur.
5. Avec quel genre de personnes aimez-vous travailler?

y retourner si on vous rappelait; ce n'est pas très rassurant pour l'employeur qui veut vous embaucher. Optez pour le genre de formule suivant: «Je ne retournerai pas chez mon ancien employeur. Il est certain que j'ai aimé mon expérience, par contre, chez vous, j'aurai de nouvelles responsabilités et un environnement qui correspond parfaitement à mon cheminement clé carrière. »
9. Que pensez-vous de nos produits et services ?

Cette question permet d'évaluer l'authenticité des aspects de votre personnalité. On recherche souvent des gens qui nous ressemblent en termes d'aptitudes, de qualités et d'intérêts. Alors, faites ressortir les aspects qui vous plaisent le plus, ils devraient bien vous représenter.
6. Dans votre dernier emploi, quelle tâche aimiez-vous le plus et pourquoi', le moins et pourquoi ?

Prenez bien le temps de vous renseigner sur l'entreprise pour pouvoir répondre adéquatement à cette question. N'hésitez pas à décrire les qualités des produits et services et à en vanter les mérites. Mais n'en faites pas trop !
10. Vous est-il déjà arrive de perdre votre motivation au travail? Qu'avez-vous fait ?

Délicate question qui touche des cordes sensibles. Pour le volet «tâches préférées», allez-y honnêtement en mentionnant ce qui vous fait vibrer. Pour le volet «tâches exécrées», soyez prudent : nommez des tâches qui ne sont pas essentielles pour occuper le poste convoité. Par exemple, si vous détestez parler au téléphone et que dans le travail qui vous intéresse vous devez faire des suivis téléphoniques, vous allez inquiéter votre futur employeur.
7. Pourquoi avez-vous choisi ce domaine ?

Pour l'employeur, la motivation est un élément sacré. Des employés démotivés ne donnent pas un très bon rendement, alors ne stressez pas inutilement votre interviewer. Vous pouvez mentionner que vous avez déjà eu des hauts et des bas dans votre travail, mais n'oubliez pas d'expliquer comment vous avez remédié à la situation, par exemple en vous fixant de nouveaux objectifs ou en tentant de trouver des méthodes pour améliorer votre travail.
11. Quelle est, pour vous, l'ambiance idéale de travail?

Le choix d'une profession ou d'un métier est intimement lié à nos intérêts, à nos aspirations et à nos habiletés. Évitez de répondre : « Parce que j'aime ça ! » L'employeur s'en doute, et il l'espère aussi. Expliquez plutôt ce qui vous a amené à choisir cette branche. Par exemple, votre désir d'aider les gens, votre goût pour la mécanique, votre sens artistique, vos habiletés en communication, etc. Si c'est le fruit du hasard ou parce que vous aviez besoin d'argent, optez pour autre chose...
8. Si vous aviez le choix aujourd'hui entre retourner chez un ancien employeur ou travailler ici, que choisiriez-vous?

Une très bonne question pour tester vos intérêts, votre motivation et votre personnalité. Idéalement, vous pouvez mentionner que vous aimez une bonne communication entre les collègues de travail et la direction et que vous appréciez travailler avec une équipe dynamique et efficace.

Expériences et compétences
12. En quoi votre formation sera-t-elle utile pour le poste ?

Petite question piège pour vérifier votre désir réel de travailler dans cette entreprise. Si vous avez adoré votre dernier travail, vous pouvez le souligner, par contre, évitez de dire que vous voudriez

Prenez le temps de bien évaluer vos acquis. Vous serez surpris de constater à quel point certains aspects de votre formation

Bonne nouvelle, vous éies engagé !

'

Les techniques d'entrevue

méritent d'être mis en valeur. Consultez la liste de vos cours et notez les h a b i l e t é s que vous avez développées. Par la suite, comparez avec l'emploi postulé.

opportun de passer cette information sous silence et de ne pas l'indiquer dans votre curriculum vitae. Dans le meilleur des cas, il serait préférable de dire que les syndicats ont leurs bons et leurs mauvais côtés, et que vous n'avez pas vraiment de préférences. 17. J'aimerais que vous me donniez un exemple de créativité ou de bon jugement. Vous avez déjà dû faire preuve de créativité dans v o t r e travail pour vous sortir d'une situation embarrassante ou pour régler un problème urgent. Exemple: «Lors d'un bris mécanique de la chaîne de production, j'ai décelé les défaillances techniques pour permettre à l'équipe de réparation d'effectuer un diagnostic rapide et ainsi éviter des retards de production. » 18. Désirez-vous éviter certaines situations dans vos emplois futurs ? Plusieurs répondront: «Perdre mon emploi ! » Bien que cette réponse soit fort sympathique et justifiée, il serait préférable de parler directement du travail. Par exemple : «J'ai toujours eu de bons rapports avec mes collègues, alors j'éviterai les problèmes de communication. » 19. Quelles sont, à votre avis, les qualités requises pour réussir dans ce domaine ? Nommez les qualités nécessaires à l'emploi. Par exemple : l'entregent pour la vente, le souci de la personne pour le travail communautaire, la minutie pour un travail de précision ou l'honnêteté pour le milieu bancaire.

13. De quelle réalisation professionnelle êtes-vous le plus fier? Pensez à tous vos bons coups. Avez-vous gagné le prix du meilleur vendeur ? Avez-vous fait épargner de l'argent à l'entreprise ? Avez-vous créé, organisé, développé quelque chose en particulier (nouveau logiciel, banque de données, manuel d'information pour les employés, organisation d'un colloque, réorganisation de l'entrepôt, etc.) ? N'hésitez pas à mettre vos talents en valeur !

14. Quelle était la principale responsabilité de votre poste précédent ?
Lorsque vous parlez de vos expériences passées, tentez toujours de faire le lien avec l'emploi pour lequel vous postulez. Vous pourrez ainsi démontrer comment vos compétences pourront être utiles dans le poste convoité. Par exemple, si vous avez occupé un poste de comptable et que vous postulez pour un emploi dans le domaine du service à la clientèle, mentionnez que vous aviez une excellente approche client basée sur la confiance. 75. Dans l'exercice de vos fonctions, quelle est la plus grande difficulté que vous ayez rencontrée ? Cette question permet de vérifier votre facilité à composer avec l'imprévu, votre capacité d'adaptation et la façon dont vous vous sortez des situations délicates. Prenez bien soin de démontrer votre habileté à vous sortir de l'embarras. Soulignez vos compétences dans la prise de décision ou dans la gestion de conflits avec un client difficile. 16. Que pensez-vous des syndicats ? Voilà une question intéressante pour vérifier si vous êtes un syndicaliste en herbe ou non. Si vous avez été représentant syndical dans votre dernier emploi et que l'entreprise n'est pas syndiquée, cet élément pourra peut-être insécuriser l'employeur. Il serait

20. Pouvez-vous me donner un exemple de décision prise par votre patron et avec laquelle vous n 'étiez pas tout à fait d'accord ? Vous pouvez répondre «Non», si vous êtes d'un tempérament qui assimile, sans porter de jugement, les nouvelles règles et normes. Autrement, justifiez le désaccord par un exemple concret, mais un bon conseil... soyez discret et neutre. Aucun patron n'aime que l'on critique son mode de gestion.

»
Bonne nouvelle, vous êtes enga 21. De quelle façon planifiez-vous et coordonnez-vous votre travail ? On apprécie toujours les gens qui organisent bien leur travail. Exemple : — J'organise mes tâches par priorités en portant une attention particulière aux urgences. De plus, je respecte les normes établies par l'entreprise. 22. Comment prenez-vous vos décisions ? Retenez ces trois mots: voir, juger, agir. La clé du succès dans la prise de décision repose grandement dans le respect de l'ordre de priorité de ces trois mots. Premièrement, observer la situation, deuxièmement, analyser les besoins et les solutions et finalement prendre une décision réfléchie et l'appliquer. Attention, la formule ne fonctionne que dans cet ordre ! 23. -À votre avis, quel est le taux d'absentéisme normal dans une entreprise ?

Les techniques d'en trente

le poste; par exemple, pour un poste au service à la clientèle, dire «les clients difficiles» n'est pas très rassurant. Voici, par contre, quelques bons exemples: des gens incompétents, la négligence, le manque de professionnalisme, etc. 26. Avez-vous un casier judiciaire ? Dites-vous qu'on vous pose cette question parce qu'elle a un lien direct avec la nature de l'emploi (travail dans une banque, dans un bureau d'avocat, dans un casino, etc.). Il est important d'être honnête car, de toute façon, l'employeur se réserve le droit d'effectuer son enquête. Si vous avez commis une faute mineure, n'oubliez pas de faire une demande de pardon au ministère de lajustice. Il est possible de le faire après une période de cinq ans. Si l'employeur vous demande des explications sur vos erreurs de jeunesse, tentez d'être positif et de démontrer que vous êtes bien conscient de votre erreur et qu'il n'a aucune crainte à avoir pour l'avenir.
1

Il est évident que l'on veut tester votre assiduité et votre

tolérance, mais, de grâce, ne tombez pas dans le piège. Dites plutôt que l'idéal serait aucun absentéisme, que chaque employé devrait assurer une présence assidue et que, pour vous, un simple rhume ne justifie pas une absence.

u

27. Comment réagissez-vous face à des tâches routinières ? « La routine tue», me disait récemment un de mes clients. Peut-être que oui, peut-être que non. C'est à vous d'en juger. En fait, tout travail a sa part de routine. Il est important de le mentionner et de démontrer que vous êtes à l'aise avec ce constat. 28. Pourquoi avez-vous changé d'emploi aussi souvent ? Cette question mesure votre stabilité et votre fiabilité au

Personnalité
24. Comment réagissez-vous face à la pression et au stress ? Si vous avez déjà travaillé dans des situations'stressantes, donnez des exemples concrets: un rapport urgent à terminer, des clients à servir, du travail sur une chaîne de production, etc. Vous pouvez aussi donner vos trucs pour gérer le stress: faire du sport, de la méditation, etc.

25. Qu'est-ce qui vous irrite le plus ?
Par cette question, l'employeur peut vouloir vérifier votre niveau de tolérance, votre patience ou votre tempérament. Répondez prudemment en mentionnant des éléments peu menaçants pour l'emploi. Évitez de donner des exemples en lien direct avec

.

travail. Dans le marché actuel du travail, les emplois sont de plus en plus contractuels. La durée du mandat peut varier, et il est parfois de courte durée. Cette situation peut très bien justifier plusieurs changements dans votre cheminement de carrière. Si vous avez changé d'emploi pour d'autres raisons (pour obtenir un meilleur salaire, parce que l'emploi vous déplaisait ou parce que vous avez eu plusieurs conflits de personnalité), soyez prudent en répondant. Voici un exemple intéressant : «J'ai changé d'emploi à quelques reprises, car je ne trouvais pas un

bonne nouvelle, vous êtes engagé !

Les techniques J entic\iu'

environnement qui correspondait à mes intérêts. Par contre, v o t r e entreprise a les caractéristiques que je cherche, et je serais heureux d'y évoluer. "

esprit d ' é q u i p e . Pensez à vos a m i s ou a n c i e n s c o l l è g u e s : qu'avez-vous apprécié le plus chez eux ? 33. Comment vous comportez-vous dans une réunion d'équipe ? Cette question vise à connaître votre c a p a c i t é à prendre votre place dans un groupe. Vous pourriez répondre : «J'observe ce qui se passe, je prends des notes, j'étudie la situation, je prends ma place en participant aux d i s c u s s i o n s et aux d é c i sions. » 34. Y a-t-il des gens avec lesquels vous avez plus de difficulté à travailler ? Vous pouvez répondre honnêtement mais sans discrimination. Par exemple : «J'ai du mal à travailler avec des gens qui ont des problèmes de communication ou des collègues qui ne sonc pas motivés. » 35. Quelles qualités aimeriez-vous retrouver chez un patron ? Faites attention à cette question car, souvent, les gens ont tendance à dénigrer les performances de leurs anciens patrons. Restez positif et neutre. Par exemple : « Qu'il soit un leader et un bon communicateur, que ses directives soient claires et qu'il soit apte à mettre en valeur le potentiel d'un employé. » 36. Vous est-il déjà arrivé d'avoir à vivre un ou des conflits de personnalités au travail P Le mot «conflit» m'a toujours fait penser à un combat de boxe. C'est un mot très négatif qui suppose que vous êtes un trouble-fête ou que vous avez un tempérament agressif. Si vous avez déjà eu des petits problèmes, parlez plutôt de mésententes ou de malentendus. Si vous avez amené en cour v o t r e dernier employeur, il n'est surtout pas nécessaire d'en parler. Gardez ce petit secret pour vous ! 37. Quels sont vos points forts ? Ma question préférée. Pourquoi ? Parce qu'elle fait référence à la connaissance de soi et à la mise en valeur des aptitudes

29. A\ez-\ous des enfants ? C e t t e question est souvent posée par l'employeur dans le but de vérifier votre disponibilité et votre flexibilité, ou dans l ' e \é d'éviter un congé de maternité. Si vous avez des enfants, il est important de dire à l'employeur que vous vous organisez très bien à l'extérieur du travail (vous avez une bonne gardienne), ou encore que vos enfants sont assez vieux pour se débrouiller. Si vous prévoyez avoir des enfants, gardez la surprise pour plus tard, une fois en poste ! 30. Dans votre emploi précédent, que pensiez-vous de la philosophie de l'entreprise < Prudence ! Critiquer la gestion ou le fonctionnement d'une entreprise est plutôt délicat. Soyez neutre. Exemple 1 : «J'ai eu une bonne expérience chezXYZ et j'ai toujours apprécié leur philosophie axée sur un service à la clientèle personnalisé. » Exemple 2 : «Je n'ai pas eu à critiquer le fonctionnement de l'entreprise, car tout fonctionnait très bien. » 31. Vos employeurs ont-ils déjà critiqué votre travail? A c c e p t e r la critique n'est pas toujours facile. II.n'existe malheureusement pas de cours ou d'exercices pour être plus o u v e r t . Les e m p l o y e u r s aiment les gens flexibles qui désirent améliorer leur rendement ou leurs compétences. Mentionnez à l'employeur que la critique est une excellente manière de corriger ses lacunes. 32 Si vous aviez a choisir vos collègues de travail, quels seraient vos critères ? Un vieux proverbe dit «Qui se ressemble, s'assemble», et c'est bien vrai ! Les qualités que l'on désire retrouver chez les autres sont parfois les nôtres: dynamisme, sociabilité, entregent,

!
Bonne nouvelle, vous êtes engagé ! Les technitiiies J'i 'iiques

Autoévaluation
41. Sur une échelle de 1 à 10, quelle note donnez-vous à votre maîtrise de l'anglais?

personnelles. La plupart des chercheurs d'emploi négligent cette question et répondent des clichés (honnête, ponctuel, etc.). De grâce, faites un effort et soulignez les caractéristiques qui vous démarquent vraiment des autres chercheurs d'emploi. Faites un parallèle avec l'emploi postulé, démontrez clairement que vous êtes le bon candidat. Par exemple, un vendeur pourra mentionner qu'il est un habile communicateur, qu'il possède une approche personnalisée de service-conseil, qu'il est flexible et qu'il réagit bien face au stress et à la pression.
)(/e/s sont vos points faibles ?

Il n'est pas nécessaire d'être modeste. Si vous maîtrisez très bien cette seconde langue, accordez-vous 9 ou 10 points sans hésitation. Par contre, si votre anglais est fonctionnel, optez pour un 6, c'est un juste milieu. Dans les autres cas, évitez de quantifier votre évaluation, dites plutôt que vous désirez perfectionner votre anglais en prenant des cours du soir. 42. Pour vous, que représente le succès ? Cette question tente de cerner vos motivations profondes et ce qui vous stimule dans la vie. Le succès n'ayant pas le même sens pour tous, parlez uniquement du domaine professionnel. Quelques exemples de réponses : « C'est d'atteindre mes objectifs et de me fixer de nouveaux buts. » « C'est d'être efficace et compétent dans mon travail. » « Le succès est une source d'inspiration pour relever de nouveaux défis. » 43. Qu'est-ce qui vous porte à croire que vous réussirez dans cet emploi ? Faites référence à vos compétences, à vos expériences et à vos aptitudes. Donnez des exemples concrets de situations pour illustrer à quel point vous possédez le profil de l'entreprise. Par exemple: «Je sais que le poste de secrétaire demande beaucoup de polyvalence, mais je peux effectuer la comptabilité, gérer l'inventaire et assurer un service à la clientèle courtois et personnalisé. » 44. Avez-vous des limites ou un handicap qui pourraient nuire à votre travail? Question délicate. Si votre handicap est apparent, rien ne sert de le cacher, soyez honnête et franc, mais demeurez positif dans vos explications. Par exemple : «J'ai un problème avec mon bras droit, mais je n'aurai aucune difficulté à effectuer les tâches que vous demandez. J'en ai fait de semblables dans le

Une de mes clientes m'a récemment beaucoup fait rire avec sa franchise. Secrétaire de métier, avec plus de dix ans d'expérience, elle m'a avoué au cours d'une simulation d'entrevue que son pire défaut était sa difficulté à se retrouver dans ses dossiers. Je me suis tout de suite imaginé ma candidate à la réception avec une tonne de papiers sens dessus dessous ! Optez pour des défauts plus légers, par exemple, «j'ai de la difficulté à dire non » ou encore «je suis quelqu'un d'un peu timide». 39. Parlez-moi de vous. Evitez de parler de choses personnelles qui n'ont aucun lien avec le poste convoité. Profitez-en plutôt pour relever vos points forts, aptitudes et compétences. Parlez des réalisations dont vous êtes fier, de vos projets et de vos intérêts. Exemple: «J'ai une formation en administration et j'ai travaillé pendant plus de cinq ans en gestion des ressources humaines. Ma philosophie de travail est axée sur les résultats, je suis dynamique et très responsable. » 40. Que pensez-vous de vos anciens employeurs ? Comme le monde est très petit et que votre ancien employeur joue peut-être au golf avec le directeur du poste auquel vous aspirez, il serait prudent d'éviter de dire de vilaines choses. Si votre ancien patron semblait avoir très peu de qualités apparentes, cherchez très fort... Dans le pire des cas, mentionnez qu'il offrait des bons produits ou un bon service.

m m m

Bonne nouvelle, vous êtes engagé !

)

Les techniques d'entre>n\

passé. » Si votre handicap n'est pas apparent et que vous jugez qu'il ne vous occasionnera aucun problème, soyez discret. Dans tous les cas, évitez les longues explications sur votre état de santé. Ne parlez pas de vos opérations, de vos hospitalisations ou de la liste des médicaments que l'on vous a prescrits.

Pensez à tout ce que vos collègues de travail bien intentionnés disent sur vous. Tout, tout, tout. Triez toutes vos belles qua lités et gardez celles qui vous distinguent le plus. Si vous n'étei pas inspiré, téléphonez à vos compagnons de fortune. 49. Qu'avez-vous à améliorer dans votre travail? Il est toujours intéressant de pouvoir améliorer ses perfor mances au travail, mais il est important de ne pas confondre aspect à améliorer et défaut. Un défaut fait partie de v o t r e personnalité tandis qu'un aspect à améliorer est un élément technique extérieur à vous. Ne vous attardez pas sur vos défauts optez pour ce que vous aimeriez perfectionner, par exemple, vo c connaissances en anglais ou en informatique. 50. Quel salaire désirez-vous ? Qu'il est pertinent de conclure en parlant d'argent ! Dr sujet qui nous passionne tous à différents degrés. Idéalement n'avancezjamais de chiffres précis, à moins que l'on ne vous y for ce. Mais je vous le dis, résistez à la tentation. Tout d'abord, renseignez-vous sur les salaires moyens en vigueur dans votre domai ne et ensuite établissez une échelle de salaire réaliste qui tient compte de vos compétences. Voici quelques exemples : «Je me suis informé et je sais que les gens qui travaillent dans le domaine de la comptabilité gagnent entre 2 5 0 0 0 S et 35000 $ par année. Je suis prêt à m'ajuster à cette échelle de sa laire.» «Je pense que le salaire doit se situer entre 1 2 $ l'heure e r 18 $ l'heure.»

45. Parlez-moi de votre pire échec dans le travail. Évitez de dramatiser. Il ne s'agit pas de dire que vous n'avez jamais rien vécu de difficile, mais plutôt de doser votre réponse. Si vous donnez des exemples de situations, tentez de démontrer comment vous vous en êtes sorti. Exemple : « Dans mon emploi de représentant, j'ai dû changer la stratégie de mise en marché des produits, car il y avait beaucoup de problèmes de marketing. Ma première tentative a échoué. J'ai trouvé la situation difficile. Mais ma deuxième tentative a permis d'augmenter les ventes de 30%. » 46. Avez-vous des questions ? Généralement posée à la fin de l'entrevue, cette question vous permet d'éclaircir certains points. Préparez une ou deux questions pertinentes concernant le poste et les responsabilités que vous aurez à assumer. Par exemple : « Quel sera l'horaire de travail ? », « Quel équipement utilisez-vous ? », « Quelle est la date du début de l'emploi ? » Évitez les questions concernant le salaire, la durée des vacances ou les avantages sociaux, car on se questionnera peut-être sur vos motivations. 47. Pourquoi devrais-je vous embaucher, vous plutôt qu'un autre ? Cette question est souvent l'occasion de terminer l'entrevue sur une note positive. Certains se contenteront de dire: « Parce que j'ai les qualités et l'expérience nécessaires pour le poste... », mais ce n'est pas suffisant. Vous devez faire succinctement le résumé de vos expériences, compétences, habiletés, formations, réalisations et intérêts. C'est en quelque sorte la cerise sur le gâteau !

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

RAISONS DE DÉPART

Fermeture d'usine

1.

Abolition du poste

3.

Manque de travail

4.

Retour aux études

5.

Fusion d'entreprise

6.

Fin de contrat

7.

Congé parental (maternité)

8.

Déménagement de l'entreprise

9.

Déménagement personnel

10.

Emploi temporaire

I.

Emploi saisonnier

12.

Mise à pied

13.

Sinistre

14.

Faillite

15.

Changement d'administration

16.

Meilleures conditions de travail

17.

Chance d'avancement

18.

Changement d'orientation

Page 5 1 de 61

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

ÉCHELLE SALARIALE

Taux Salaire annuel Salaire hebdomadaire horaire $ / heure 30 heures] 35 heures] 40 heures 30 heures] 35 heures 40 heures
6,00$ 6,50$ 7,00$ 8,00$ 8,50$ 9,00$ 9,50$ 10,00$ 10,50$ 11,00$ 1 1 ,50 $ 12,00$ 12,50$ 13,00$ 13,50$ 14,00$ 14,50$ 15,00$ 15,50$ 16,00$ 16,50$ 17,00$ 17,50$ 18,00$ 18,50$ 19,00$ --19,50$ • 20,00$ 20,50 $ 2 1 ,00 $ 21,50$ 22,00 22,50 23,00 23,50 24,00 24,50$ 25,00$ 25,50$ 26,00$ 26,50$ 27,00 $ 27,50$ 1 80,00 $ 195,00$ 210,00$ 240,00 $ 255,00 $ 270,00 $ 285,00$ 300,00$ 3 1 5,00 $ 330,00 $ 345,00 $ 360,00 $ 375,00$ 390,00 $ 405,00 $ 420,00 $ 435,00$ 450,00 $ 465,00 $ 480,00 $ 495,00 $ 510,00$ 525,00$ 540,00 $ 555,00 $ 570,00 $ 585,00$ 600,00$ 615,00$ 630,00 $ 645,00 $ 660,00 $ 675,00$ 690,00 $ 705,00 $ 720,00 $ 735,00$ 750,00 $ 765,00 $ 780,00 $ 795,00 $ 810,00$ 825,00 $ 210,00$ 227,50$ 245,00 $ 280,00 $ 297,50 $ 315,00$ 332,00$ 350,00 $ 367,00 $ 385,00$ 402,50 $ 420,00 $ 437,50$ 455,00$ 472,50$ 490,00 $ 507,50 $ 525,00 $ 542,50 $ 560,00 $ 577,50$ 595,00 $ 612,50$ 630,00 $ 647,50 $ 665,00 $ 682,00 $ 700,00 $ 717,50$ 735,00$ 752,00 $ 770,00 $ 787,50$ 805,00 $ 822,50$ 840,00 $ 857,50$ 875,00$ 892,00 $ 910,00$ 927,50$ 945,00 $ 962,50 $ 240,00 $ 260,00 $ 280,00 $ 320,00 $ 340,00 360,00 380,00 400,00 420,00 440,00 460,00 $ 480,00 $ 500,00 $ 520,00 $ 540,00 $ 560,00 $ 580,00 $ 600,00 $ 620,00 $ 640,00 $ 660,00 $ 680,00 $ 700,00 $ 720,00 $ 740,00 $ 760,00 $ 780,00 $ 800,00 $ 820,00 $ 840,00 $ 860,00 $ 880,00 $ 900,00 $ 920,00 $ 940,00 $ 960,00 $ 980,00 $ 1 000,00 $ 1 020,00 $ 1 040,00 $ 1 060,00 $ 1 080,00 $ 1 100,00$ 9 360,00 $ 10 140,00$ 10920,00$ 12480,00$ 1 3 260,00 $ 1 4 040,00 $ 14820,00$ 1 5 600,00 $ 16380,00$ 17 160,00$ 1 7 940,00 $ 18 720,00$ 1 9 500,00 $ 20280,00$ 2 1 060,00 $ 2 1 840,00 $ 22 620,00 $ 23400,00$ 24 180,00$ 24 960,00 $ 25740,00$ 26 520,00 $ 27 300,00$ 28 080,00 $ 28 860,00 $ 29 640,00 $ 30420,00$ 3 1 200,00 $ 3l 980,00$ 32 760,00 $ 33 540,00 $ 34320,00$ 35 100,00$ 35 880,00 $ 36 660,00 $ 37 440,00 $ 38 200,00 $ 39 000,00 $ 39 780,00 $ 40 560,00 $ 4l 340,00$ 42 120,00$ 42 900,00 $ 10920,00$ 1 1 830,00 $ 12 740,00$ 1 4 560,00 $ 15470,00$ 16380,00$ 1 7 290,00 $ 1 8 200,00 $ 19 110,00$ 20 020,00 $ 20 930,00 $ 2 1 840,00 $ 22 750,00 $ 23 660,00 $ 24 570,00 $ 25 480,00 $ 26 390,00 $ 27 300,00 $ 28210,00$ 29 120,00$ 30 030,00 $ 30 940,00 $ 3l 850,00$ 32 760,00 $ 33 670,00 $ 34 580,00 $ 35 490,00 $ 36 400,00 $ 37 310,00$ 38220,00$ 39 130,00$ 40 040,00 $ 40 950,00 $ 4l 860,00$ 42 770,00 $ 43 680,00 $ 44 590,00 $ 45 500,00 $ 46410,00$ 47 320,00 $ 48 230,00 $ 49 140,00$ 50 050,00 $ 12480,00$ 13 520,00$ 14560,00$ 16640,00$ 17680,00 18720,00 1 9 760,00 20 800,00 2 l 840,00 22 880,00 23 920,00 $ 24 960,00 $ 26 000,00 $ 27 040,00 $ 28 080,00 $ 29 120,00$ 30 160,00$ 3l 200,00$) 32 240,00 $ 33 280,00 $ x 34 320,00 $ 35 360,00 $ 36 400,00 $ 37 440,00 $ 38 480,00 $ 39 520,00 $ 40 560,00 $ 4 1 600,00 $ 42 640,00 $ 43 680,00 $ 44 720,00 $ 45 760,00 $ 46 800,00 $ 47 840,00 $ 48 880,00 $ 49 920,00 $ 50 960,00 $ 52 000,00 $ 53 040,00 $ 54 080,00 $ 55 120,00$ 56 160,00$ 57 200,00 $

=?

^>

Page 52 de 6l

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

MA PERCEPTION

Page 53 de 6l

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi puui I enifjiui

LA DÉMARCHE DE RAPPEL

Prendre connaissance de la décision Environ une semaine après l'entrevue, ou le lendemain du jour prévu pour la prise de décision, téléphonez à l'employeur pour savoir à quoi vous en tenir (s'il ne vous a pas encore donné de ses nouvelles). Le silence de l'employeur ne signifie pas nécessairement que votre candidature est rejetée. Il se peut que l'employeur n'ait pas encore pris sa décision et, le cas échéant, votre appel téléphonique pourrait jouer en votre faveur. L'employeur attend peut-être une réponse du candidat qui a été choisi et ce dernier peut décider de refuser l'offre d'emploi. Et même si votre candidature n'a pas été retenue, pour prendre connaissance des résultats plutôt que de vous demander ce que signifie le silence de l'employeur. Puisque l'on vous a convoqué à une entrevue, vous avez le droit d'en connaître les résultats. Si vous n'en êtes pas informé, vous pouvez conclure que l'entreprise fait preuve de mauvaises manières ou d'une politique pitoyable en matière de personnel. Ne craignez pas de gêner l'employeur ou son représentant : ils vous doivent une réponse. Lorsque vous téléphonez pour prendre connaissance des résultats de votre offre de service, votre conversation doit être brève. Si votre candidature est rejetée, soyez disposé à accepter l'échec de façon objective, à la façon des gens d'affaires. Comment rester en contact avec les employeurs Modèles - Comment prendre connaissance de la décision
Bonjour Madame Michaud, ici Raymond Martin. Mardi dernier, nous nous sommes entretenus de Vous-même : mon offre de service comme commis aux statistiques. Je désire vous faire savoir que je suis toujours très intéressé par le poste, je me demande si vous avez pris une décision. Monsieur Martin, bien entendu je me rappelle de vous. Ça me fait plaisir de savoir que vous vous intéressez toujours à cet emploi. Malheureusement, nous n'avons pas encore pris de décision définitive. Nous comptons le faire d'ici vendredi prochain, je vous ferai alors connaître sélection. les résultats de la

Employeur :

Page 54 de 6l

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides fjuui i umpiui pour l'emploi

LA DÉMARCHE DE RAPPEL (suite)

OU
Oui, Monsieur Martin. Je vous remercie de m'avoir appelé. En effet, nous avons pris notre décision. Employeur : Malheureusement, nous n'avons pas retenu votre candidature pour ce poste. Je souhaite que vous vous trouviez bientôt un emploi. Je vous remercie beaucoup, Madame Michaud, d'avoir étudié ma candidature. Je suis déçu, mais je Vous-même : demeure intéressé à ce que vous conserviez ma candidature pour les prochains postes disponibles.

Comment apprécier une offre d'emploi
Lorsqu'une première réponse positive se présente, vous pouvez penser « Eh bien, enfin! » sans y songer davantage et accepter immédiatement le poste. Réfléchissez avant de vous engager. S'agit-il vraiment de l'emploi que vous désirez ? Qu'advient-il de vos autres offres de service ? Y a-t-il des entreprises dont vous attendez bientôt des nouvelles ? Il faut que vous teniez compte de tous ces facteurs avant de prendre une décision finale. Il existe plusieurs façons de peser le pour et le contre d'une offre d'emploi. L'une d'entre elles consiste à dresser la liste de tous les avantages et inconvénients sur deux colonnes distinctes. Cette méthode vous aidera à visualiser les facteurs qui entrent en ligne de compte dans votre décision. Une fois votre liste faite, inscrivez ces facteurs suivant vos priorités : si les facteurs négatifs l'emportent sur les facteurs positifs, songez à refuser l'offre d'emploi. Par ailleurs, dans le cas ou votre décision aurait des répercussions sur les membres de votre famille, n'oubliez pas d'en tenir compte. Si vous modifiez le cours de leur vie sans même les consulter, ils vous en tiendront rigueur.

Façon d'apprécier les offres d'emploi
Dressez la liste des facteurs qui vous importent au travail (voir document Les oaleurs ou troooil). Jugez ensuite si les exigences de l'emploi offert correspondent bien à chacun de vos désirs. À la page suivante, vous trouverez un exemple de ce genre d'évaluation. Libre à vous de l'utiliser ou de créer vos propres facteurs si ceux qui y figurent vous semblent inappropriés. Toutefois, rappelez-vous que ces méthodes ne visent qu'à vous aider à mettre de l'ordre dans vos idées. Elles ne prendront aucune décision à votre place. C'est ici que les pressentiments et l'intuition jouent un rôle important. Si vous avez des sentiments négatifs au sujet d'une offre d'emploi, vous devez y prêter attention, car ils vous révèlent peut-être des faits importants.

Page 55 de 6l

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

FORMULE D'ÉVALUATION DES

D'EMPLOI

À compléter lors d'un dilemme entre deux emplois Critères d'évaluation : 4. Beaucoup 3. Plus ou moins
2. Peu I.Pas

Facteurs à considérer
1 . Intérêt pour le domaine 2. Intérêt pour les fonctions 3. 4. 5. 6. 8. 9. Niveau du poste Possibilité d'avancement Salaire et avantages sociaux Horaire de travail Relations interpersonnelles Sécurité à long terme

Offre d'emploi A

Offre d'emploi B

7. Conditions de travail

1 0. Nécessité de voyager 1 1 . Lieu géographique du travail 12. Pressentiment, intuition

Total du pointage

Page 56 de 61

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour enipiui (joui il'emploi

LA DÉMARCHE DE RAPPEL

Comment communiquer votre décision à l'employeur
L'évaluation d'une offre d'emploi peut aboutir à quatre résultats. Vous pouvez I- accepter l'offre ou bien 2- la refuser, ou encore 3- l'accepter moyennant certaines modifîcoti'ons. Cependant, il vous faudra, dans ce cas, négocier avec l'employeur. Il se peut aussi que vous souhaitiez 4- réfléchir quelques jours de plus, mais quelle que soit votre décision, vous devrez la communiquer à l'employeur. Vous pouvez faire connaître votre décision à l'employeur verbalement ou par écrit. Il existe un moyen de régler le problème. Si l'offre d'emploi vous a été faite verbalement, une réponse verbale suffira. Mais si vous avez reçu une offre d'emploi par écrit, une lettre serait préférable. En supposant que vous décidiez de communiquer verbalement votre réponse à l'employeur, elle doit comporter les mêmes données que la lettre.

Comment mettre fin à votre recherche d'emploi
Après avoir accepté un emploi. Il vous reste encore quelques tâches à accomplir. Vous devez d'abord communiquer avec tous les bureaux de placement ou vous êtes inscrit pour les informer que vous n'êtes plus disponible et leur demander de rayer votre nom de leur fichier actif. Vous devez aussi aviser toutes les entreprises ou uous avez passé une entrevue. Pour se faire, il convient de rédiger une lettre, dans laquelle vous remerciez l'entreprise concernée d'avoir pris votre demande en considération et lui demandez de rayer votre nom de sa liste de candidats. Ensuite, vous devez faire connaître les heureux résultats de votre les personnes qui vous ont aidé. Étant donné qu'elles vous ont efforts, vous leur devez bien cette politesse. Si vous négligez pourraient se montrer beaucoup moins intéressées à vous aider chercherez un emploi. recherche d'emploi à toutes consacré du temps et des de le faire, ces personnes la prochaine fois que vous

Enfin, vous devez ranger tous les formulaires et dossiers qui vous ont servi dans votre recherche d'emploi. Il ne faut pas les donner ni les détruire, car ils pourront vous être utiles la prochaine fois. Compte tenu de l'évolution du marché du travail, il n'est pas du tout impossible que vous changiez d'emploi au cours des cinq (5) prochaines années. Si vous conservez vos formulaires et vos dossiers, vous disposerez alors d'une documentation précieuse qui vous évitera de recommencer à zéro.

Page 57 de 6l

CTBLE
Le 12 août 2002

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

LETTRE DE REFUS

Monsieur Luc Lajoie Directeur des ressources humaines La Baie d'Hudson 585, rue Sainte-Catherine Ouest Montréal (Québec) H3B 3Y5

Monsieur, Pour faire suite à notre rencontre du vendredi 7 juillet dernier, je désire vous remercier pour l'accueil chaleureux que vous m'avez réservé ainsi que pour l'intérêt que vous m'avez manifesté. Lors de cette visite, j'ai été impressionné par le professionnalisme de votre entreprise et par la cordialité des personnes que j'ai rencontrées. Je vous remercie d'avoir retenu ma candidature. Toutefois, j'ai le regret de vous informer que je ne puis accepter votre proposition puisqu'entre-temps, j'en ai accepté une autre. En vous renouvelant mes remerciements, je vous prie d'accepter, Monsieur, l'expression des mes meilleures salutations.

Votre signature Jeanne de l'Emploi

Page 58 de 6l

CTBLE
I) 2) 3)

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

ASPECTS À CONSIDÉRER DANS VOTRE NOUVEL EMPLOI

Faire bonne impression Déterminer les tâches du poste Ce qu'il faut éviter lorsqu'on débute un nouvel emploi, c'est de donner l'impression de TOUT connaître : • En ne demandant conseil à personne • • En réorganisant tout En critiquant certains aspects de l'emploi

4) 5) 6) 7) 8) 9) 10) I I) 12) 13) 14)

Faire face aux aspects plaisants et déplaisants de votre emploi Apprendre à bien utiliser votre temps au travail S'habiller de façon appropriée pour l'emploi Téléphoner si vous êtes malade ou en retard Bien déterminer vos périodes libres (pauses, dîner) Ne pas s'absenter du travail sans raison valable Éviter de faire des choses personnelles au bureau (téléphone, courriel) Exprimer poliment son désaccord avec le patron, un confrère de travail ou un client Faire face aux critiques et s'en servir pour améliorer son travail S'entendre avec les confrères de travail Savoir à qui il faut se plaindre, comment le faire et évaluer préalablement les conséquences de son geste Si vous désirez changer d'emploi, parlez-en honnêtement à votre employeur

15)

Page 59 de 61

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

COMMENT NE PAS SE FAIRE EMBAUCHER

Le service de placement de l'université de New York a établi une liste des 29 raisons les plus souvent mentionnées par les employeurs afin de refuser des candidatures. Ces données ont été fournies par 153 compagnies. Faites une autocritique en rapport avec les facteurs énumérés cidessous. Demandez-vous comment vous vous évalueriez en fonction de chacun d'eux.

1. Apparence qui laisse à désirer 2. Autoritaire, hyperagressif, vaniteux, complexe de supériorité, connaît tout 3. Manque de planification de carrière, aucun objectif 4. Manque d'intérêt, d'enthousiasme, passif, indifférent —5. Manque de confiance, d'assurance, timide, mal à l'aise 6. Accorde trop d'importance à l'argent, intéressé seulement à la meilleure offre monétaire 7. Ne veut pas débuter au bas de l'échelle, veut trop, trop vite 8. S'excuse, évasif, se cache derrière des histoires anciennes 9. Manque de tact 10. Manque de maturité 1 I. Manque de curiosité, mauvaises manières 12. Blâme, critique ses anciens employeurs 13. Manque de vigueur 14. Ne regarde pas l'intervieweur dans les yeux 15. Poignée de main flasque, moite 16. Indécision 17. Formulaire d'emploi mal complété 18. Manque de connaissances du champ d'activité 19. Aucun intérêt pour la compagnie ou l'industrie 20. Emphase sur qui il/elle connaît 2 I. Intolérant, préjugés 22. Manque d'intérêt pour les activités communautaires 23. Inaptitude à supporter la critique 24. Manque d'appréciation de la valeur de l'expérience acquise 25. En retard à l'entrevue, sans excuse valable 26. N'a jamais entendu parler de la compagnie 27. Ne remercie pas l'intervieweur pour le temps accordé 28. Ne pose aucune question concernant le poste

29. Réponses vagues aux questions posées

Page 60 de 61

CTBLE

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

CALENDRIER DES SUIVIS HEBDOMADAIRES

Date de suivi Suivi 1 :

Objectifs fixés

Objectifs atteints

Suivi 2 :

Suivi 3 :

Suivi 4 :

Suivi 5 :

Suivi 6 :

Page 61 de 61

Centre d'intervention des Basses-Laurentides pour l'emploi

ANNEXES

> Organismes communautaires > Sites Internet > Dépenses et revenus mensuels

T
www. cible-emploi, qc. ça
Bureau de Sainte-Thérèse
100, boul. Ducharme, local 230 Sainte-Thérèse (Québec) J7E 4R6 Tél. : (450) 435-5462 Télec. : (450) 437-8938

Bureau de Saint-Eustache
350, boul Arthur-Sauve Saint-Eustache (Québec) J7R 4L1 Tel. : (450) 473-1842 Télec. : (450) 974-1077

Organismes communautaires
Santé - Suicide - Toxicomanie CLSC Jean-Olivier Chénier CLSC Thérèse-Dé Blainville Maisonné de Laval Le Faubourg Alcooliques anonymes TEL-AIDE Suicide-Action Cocaïnomanes anonymes Déprimés anonymes Service psychologique Université de Montréal Entraide ACEF Basses-Laurentides Moisson Basses-Laurentides Centre d'Entraide TDB Centre d'aide communautaire DeuxMontagnes Centre d'entraide Racine-Lavoie Grenier Populaire Centraides Laurentides Comptoir Dépanne-tout Famille - Parent Regroupement des centres de la petite enfance A.G.I.R. Maison C.E.S. A.M.E. OPTION Alternative à la violence conjugale et familiale Regroupement des familles monoparentales et recomposées de Laval Centre Regain de Vie Société d'entraide familiale Ste-Thérèse Homme Entraide pour homme de Montréal Réseau homme Québec Centre pour homme opprimants et colériques Le Phare Le Transit Femme Centre de femmes Saint-Eustache Centre rayons de femmes Centre Marie-Eve Maison d'accueil Le Mitan Maison d'Ariane Autre Maison des mots des Basses-Laurentides Aide juridique (Toxicomanie) (Suicide) (Linge d'écoute) (Suicide) (Suicide) (Drogue) (Détresse) (consultation gratuite)

491-1233 430-4553 628-1011 1-800-66 1-0 101 629-6635/514-376-9230 5 1 4 - 9 3 5 - 1 101 514-723-4000 514-932-5555 514-278-2130 514-343-7725

(Alimentaire)

430-2228 434-0790 435-0199 473-9299 623-6030 623-5891 436-1584 979-4955

(Meubles) (Vêtements-meubles)

569-6424 (COOP Gardiennage MRC DeuxMontagnes) 472-9340 623-5677 514-527-1657 622-0524 (Famille monoparentale) 437-3136 430-5840

514-355-8300 514-273-6162 514-681-6335 432-2995 437-7083

(Blainville)

472-7245 437-0890 491-1494 435-3651 432-9355

434-9593 435-6509/472-0134

SITES INTERNET
Diverses ressources Banque de cv Club de recherche d'emploi Communication Québec Marché du travail Ministère de l'emploi et Solidarité Formation professionnelle et technique Ministère de l'éducation Ministère de l'Industrie et du commerce Idclic carrière et formation Réseau des entreprises canadiennes Le réseau Carrefour Jeunesse Emploi Normes du travail Avis juridique CRIQ (répertoire d'entreprises) ZIPCOM (répertoire d'entreprises) Développement ressources humaines Canada EMPLOIS Active emploi Banque d'emploi Gouvernement Fédéral Gouvernement Provincial Guichet emploi Job Action Jobboom Journal les affaires Journal les affaires Journaux locaux La Presse Monster Workopolis Canada Jobs Info-emploi jeunesse Emploi-Avenir 2000 Moteur de recherche Altavista Google Toile du Québec Yahoo cvtheque.com www.cre.qc.ca www.comm-qc.gouv.qc.ca www.into-emploi.ca mess.gouv.qc.ca www.intoroutefpt.org www.meq.gouv.qc.ca www.mic.gouv.qc.ca www.idclic.qc.ca strategis.gc.ca www.cjereseau.org www.cnt.gouv.qc.ca www.educaloi.qc.ca www.icriq.com www.zip4 1 1 .net www.hrdc-drhc.gc.ca

www.activernploi.com 8o4iob.net jobs.gc.ca www.tresor.oouv.qc.ca emploiquebec.net www.jobaction.com www.jobboom.com carrieres.lesaffaires.com www.reperes-emlpois.com www.clikcarrieres.com www.lapresse.com www.monster.ca www.workopolis.com www.canadajobs.com www.jeunesse.qc.ca Emploiavenir.ca

www.altavista.com www.google.com www.toile.qc.ca cf.yahoo.com

Loisirs
Journaux, revues, livres et vidéocassettes Alcool, bière, vin Location de films / Cinéma / Spectacles Divers

Animaux de compagnie
Frais de vétérinaire Nourriture

Soins personnels (pharmacie)
Hygiène personnelle Coiffure Autres Dons de bienfaisance Cadeaux Argent de poche Divers TOTAL

Total des dépenses mensuelles
Total des revenus mensuels Total des dépenses mensuelles

Argent disponible à la fin du mois
Page 4 de 4

Dépenses pour les voitures / Transport
Immatriculation de la voiture Permis de conduire Entretien et réparation de la voiture Essence Stationnement Transport en commun / Taxis TOTAL

Dépenses variables
Restaurants Epicerie Nettoyeur Vêtements Gardienne Entretien et réparation du terrain / Paysaqement Entretien et réparation de la maison Téléphone (BELL) Téléphone (Cellulaire + Teleavertisseur) Meubles / Décoration Frais médicaux / Prescriptions Dentiste Autres

Page 3 de 4

I Prélèvements automatiques
REER

Pensions alimentaires Epargnes pour vacances / Noël Épargnes pour les études Autres Imprévus
TOTAL

Dépenses irréqulières
Impôts et taxes Impôt sur le revenu des particuliers (si non retenues à la source) Taxes municipales (Si non incluses dans prêt hypothécaire) Taxes scolaires (Si non incluses dans prêt hypothécaire) Taxes d'eau (au besoin) Services publics (si on ne participe pas à un plan mensuel) Electricité Chauffage Prîmes d'assurance Maison / Loyer Automobile Vie / Invalidité Maladie
TOTAL

2 de 4

Dépenses et revenus mensuels
MOIS :

Revenus
Salaires Allocations Autres
TOTAL

TOTAL

Dépenses fixes
1 Loyer/ Prêt hypothécaire
1

! Services publics (si on participe à un plan mensuel)
Électricité Chauffage Services de garde Câble Contrats de services (ménage, pelouse, déneigement etc.) TOTAL

Frais mensuels pour prêts et épargne mensuelle
Epargne fixe Prêt automobile Autres prêts
Pane 1 de 4 (

|

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful