Ibn ‘Uthaymîn est-il un innovateur?

Ibn ‘Uthaymîn a prononcé une fatwâ très dangereuse lors d’un cours portant sur l’explication de Bulûgh al-marâm1. Nous tirons ici la traduction des propos de ce savant d’un livre2 de salafistesjihadistes qui a pour but de faire l’apologie de tueries de femmes et d’enfants de mécréants. Ibn ‘Uthaymîn a dit3 : « La deuxième question est l’interdiction de tuer les femmes et les enfants en temps de guerre. Si on pose la question : ‘’Si les kuffâr nous font cela – c’est-à-dire qu’ils tuent nos enfants et nos femmes – Pouvons-nous alors les tuer [leurs femmes et leurs enfants]?’’ La position qui semble juste est qu’il nous est permis de tuer leurs femmes et leurs enfants – même si cela entraîne une perte de biens4 [et le fait de les tuer dans cette situation est permis]. Cela est dû au fait que cela terrifie les coeurs des ennemis et qu’il s’agit d’une humiliation pour eux. L’autre raison est la généralité de la Parole d’Allah: ‘’Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale.’’ [Al-Baqarah: 194] Et le fait de détruire (intentionnellement) la propriété (qui pourrait appartenir par la suite) aux Musulmans (en les tuant dans ce cas) n’est rien d’étrange. Et c’est pour cette raison que le bagage de celui qui vole dans le butin est brûlé, même si cela entraine la perte de quelques propriétés de l’un des combattants. […] (Le shaykh parle ensuite de l’interdiction du viol dans tous les cas, mais ce n’est pas d’intérêt ici.) […] Il y a dans cela une maSlaha, et c’est la fierté (‘izz) des musulmans! Le fait de ne pas les tuer est humiliant pour nous! Et la fierté des musulmans est plus importante! » Plus tard, on a questionné5 le Shaykh sur le fait que les femmes qui sont tuées n’ont pas tué nos femmes, est-ce donc de la justice? Il a répondu: « ‘’Donc, quiconque transgresse contre vous,
1

C’est un livre écrit par le Hâfidh Ibn Hajar Al-‘Asqallâni, mort au neuvième siècle de la hijra. Il contient environ mille-cinq-cent aḥâdîth tirés de différents recueils. Ces ahâdîth sont à la base des jugements de fiqh prononcés par les juristes de l’Islam. 2 Nous avons corrigé quelques détails. Il est intéressant de noter que le titre du chapitre de ce livre est « fatwâ des savants contemporains », car il s’agit bien là d’une innovation purement contemporaine; aucun savant des siècles passés n’a fait de fatwâ similaire malgré tous les massacres que les chrétiens, Mongols et autres mécréants ont fait sur les terres d’Islam. Si un jihadiste peut nous prouver qu’il y a un quelconque savant classique qui ait dit « si un soldat mécréant tue une musulmane, nous pouvons tuer une mécréante qui ne participe pas au combat, » nous serons ravis de corriger nos propos. Aussi, la simple présence d’un savant le disant ne rend pas la divergence nécessairement acceptable. Voir l’article connexe en réponse à cette innovation.
3

Se référer au côté “B” de la troisième cassette de Kitab al-Jihad du Sharḥ Bulûgh al-Marâm. Ou bien le télécharger du sitemême du Shaykh : http://www.binothaimeen.com/sound/snd/a0020/A0020-3B.rm 4 Le fait de les garder en vie nous permet de jouir de leur statut d’esclave. 5 Je n’entends pas très bien, mais à voir la réponse et certains mots que j’ai entendu de la question, il ne fait aucun doute que c’est ce qui fut demandé.

transgressez contre lui, à transgression égale.’’ [Al-Baqarah: 194] Où est la justice? Ils tuent nos femmes, nous tuons leurs femmes. C’est ça la justice. Ce n’est pas la justice de dire ‘’s’ils tuent nos femmes nous ne tuons pas leurs femmes.’’ Je remarque même que cela a beaucoup d’impact sur eux. » […]

Pour les gens qui font le suivi aveugle d’Al-Madkhali dans les questions de tabdî’
Sachant que : • • • • Ibn ‘Uthaymîn est l’auteur, ou du moins, un des propagateurs, d’une des innovations reprises par ceux que vous appelez les « khawârij qui terrorisent les innocents »; Sa fatwâ supporte directement des actes similaires aux attentats du 11 septembre; La fatwâ du Shaykh se trouve dans tout article, écrit, cours, document etc. produit pour défendre ce genre d’attentats; Nous pouvons affirmer sans problème que l’impact d’Ibn ‘Uthaymîn dans la pensée jihadiste moderne est au moins comparable à celui de Sayyid Qutb. En effet, une des justifications les plus fortes pour les attentats en pays occidentaux est cette fatwâ d’Ibn ‘Uthaymîn; Aucune tawba n’a été rapportée d’Ibn ‘Uthaymîn quant à ces mots qu’il a prononcés… On peut les trouver très facilement sur son site, jusqu’à ce jour-ci. On peut même voir qu’il ne fait aucun doute qu’il est très convaincu de l’exactitude de sa fatwâ puisqu’il n’a absolument laissé aucune place à l’idée que sa fatwâ puisse être fausse.

Il me fait un plaisir énorme que de vous poser les questions suivantes, questions auxquelles vous aurez beaucoup de difficulté à répondre : 1. Pourquoi ne faites-vous pas le tabdî’6 d’Ibn ‘Uthaymîn? 2. Pourquoi faites-vous le tabdî’ de celui qui suit cette position d’Ibn ‘Uthaymîn, alors qu’il est généralement plus ignorant qu’Ibn ‘Uthaymîn et donc qu’il mérite plus d’être excusé par l’ignorance ou la mauvaise interprétation? 3. Si je venais dans une de vos mosquées de Diraar où vous prêchez la gouvernolatrie, et que je répétais la fatwâ d’Ibn ‘Uthaymîn, pourquoi feriez-vous violemment mon tabdî’, alors que je ne fais que répéter les mots du Shaykh? 4. Pourquoi, depuis maintenant une décennie, faites-vous encore et encore des conférences sur le manhaj des « takfiristes jihadistes, » sans mentionner qu’une des principales sources de leur inspiration, lorsqu’ils mettent au point une bombe, est Ibn ‘Uthaymîn lui-même?
Le tabdî’ signifie : déclarer innovateur. Le principe général de la secte des madkhalites est que Rabî’ ibn Hâdî Al-Madkhali, résidant à Médine en Arabie Saoudite, est l’autorité suprême en matière de tabdî’. Il est reconnu pour avoir inclus dans le manhaj des salaf nul autre que Husnî Mubârak, qui est probablement le principal financier de la vénération de tombes en Égypte. Rabî’ est l’imâm incontesté du Jarḥ (critique) et du Ta’dîl (déclarer correcte une personne). Cela signifie que si Rabî’ déclare un homme comme étant un innovateur, pour une raison ou une autre, il faut le déclarer innovateur et le prendre en ennemi. Si une personne diverge avec Rabî’ dans son jugement, il devient lui-même un innovateur, comme l’ont été déclarés plusieurs de ses ex-associés comme Al-Ḥalabi, Al-Ma-ribi, Fâliḥ Al-Ḥarbi et beaucoup d’autres.
6

5. Comment se fait-il que nous trouvions des textes dédiés à réfuter à Abû Qatâda sur vos sites, où vous le décrivez comme un cinglé assoiffé de sang de bébé, mais qu’on ne peut pas trouver aucune réfutation contre Ibn ‘Uthaymîn? À vrai dire, Abû Qatâda était fort probablement7 un muqallid d’Ibn ‘Uthaymîn sur cette question. 6. Pourquoi voyez-vous Ibn ‘Uthaymîn comme un homme savantissime, respectable, humble, pieux, un exemple de sagesse inégalable plutôt que comme un cinglé assoiffé de sang de bébé, alors que lui-même considère qu’il est humiliant pour nous de ne pas tuer les femmes et les enfants des mécréants qui abattent nos êtres chers? 7. Vous, généralement, suivez les fatwâ d’Al-Najmî,8 que vous considérez parmi les grands savants de ce siècle. Parmi les fatwâ de cet homme, il y a la célèbre fatwâ sur le fait de collaborer avec les services de renseignements mécréants dans le but d’arrêter les attentats visant les populations non-combattantes, etc. Les talafis appliquent cette fatwâ avec un zèle indescriptible.9 Cette fatwâ fait partie des fatwâ qui différencient le « salafi » de l’innovateur, selon eux. Sans nous préoccuper de la validité de la fatwâ d’Al-Najmî pour le moment,10 nous aimerions poser la question suivante : aurait-il été « salafi » que de vendre Ibn ‘Uthaymîn à la police mécréante locale, étant donné qu’il fait partie des gens qui encouragent11 les attentats contre les femmes et les enfants? Les madkhalites ne répondront jamais à ces questions de manière satisfaisante. En fait, il n’y a pas de réponse satisfaisante à ces douloureuses questions autre que de faire le tabdî’ d’Ibn ‘Uthaymîn et d’apostasier du madkhalisme. La principale stratégie de ces gens, lorsqu’ils sont confrontés à une des nombreuses contradictions grotesques de leur manhaj, consiste à se mettre la tête dans le sable. Comment réagiront-t-ils cette fois-ci? La réponse dans le prochain épisode de la saga madkhalite.

J’ai remarqué que les salafistes-jihadistes ont généralement une fixation intense sur les positions d’Ibn ‘Uthaymîn dans le fiqh. Je n’en connais pas la cause exacte. Pour eux et pour beaucoup de gens qui sont dans la famille élargie du salafisme, Al-Albâni n’est qu’un muḥaddith dont on tire les jugements sur l’authenticité des aḥâdîth. Des doutes sont jetés quant à sa capacité d’interpréter correctement les textes, et c’est pour cela que beaucoup de gens évitent ses opinions dans le fiqh. D’autres l’accusent d’extrémisme dans al-irjâ-. Les madkhalites, quant à eux, font généralement le taqlïd d’Al-Albâni dans le hadîth, le fiqh et la ‘aqîda. 8 Ex-mufti du sud de l’Arabie Saoudite. Il était connu pour retenir sa langue envers des laïcards comme Ben ‘Ali mais il ne s’est pas gêné deux secondes pour cracher son fiel sur les Talibans et plusieurs groupes de musulmans. 9 Il nous est même parvenu du témoignage de certains frères que l’ex-rappeur Jean-François Dameus (plus connu sous le nom de Sulaymân Al-Hayiti) a dénoncé à la police comme jihadistes des musulmans qui ne sont même pas des jihadistes. Le pire est que ces musulmans-là qui ont subi les conséquences des calomnies de Jean-François Dameus répondent moins aux critères de jihadistes qu’Ibn ‘Uthaymîn lui-même. Il faut comprendre que dans le madkhalisme, il suffit de détester les gouverneurs laïcs pour mériter de se faire qualifier de khâriji et de jihâdi. 10 Nous y reviendrons, si Allah le permet. 11 Le Shaykh a dit que tuer les femmes et les enfants des mécréants était de la « justice. » Il a clairement signifié que s’abstenir de les tuer n’était pas la « justice. » Il a dit que « cela avait un grand impact sur eux » et que ces meurtres rapportaient de la gloire aux musulmans. Pas très salafi, tout cela…

7

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful