You are on page 1of 3

INTERVENTION DE

:

Alain FREMONT, Adjoint au Maire de NEVERS

Président du groupe Pays SERBIE

De Cités-Unies-France

TIRANA (ALBANIE) : 24 novembre 2008

Assemblée Générale de NALAS ; Network of Associations of Local
Authorities of South-East Europe
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre,
Messieurs les Présidents,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais d’abord vous dire mon plaisir d’être ce jour à TIRANA et en
ALBANIE.

Un pays, une capitale trop méconnus parce que l’Histoire contemporaine est
encore présente dans les esprits.

Alors, nous voulons donner du sens à notre présence, à notre collaboration et à
nos actions.

Ayons à l’esprit l’intérêt de ces rencontres.

Transformons cet intérêt vers un souhait de développement avec les
collectivités de l’espace balkanique.

Je suis en même temps le représentant de Cités-Unies France qui fédère les
collectivités françaises engagées dans l’action internationale et la coopération – et je suis le
représentant d’une ville française qui a fait de cette compétence internationale une véritable
politique publique.

Cités-Unies France :

-a établi de nombreux partenariats à travers le Monde et en Europe – je pense en particulier à
l’Association des Municipalités de la République de CROATIE ou encore à la conférence
permanente des Villes et Municipalités de SERBIE.

-a pour objectif de promouvoir la démocratie locale, la gouvernance et le renforcement des
capacités des autorités locales.

-travaille sur les questions internationales en étroite collaboration avec les associations de
collectivités territoriales françaises.

-entretient des relations étroites avec le Ministère français des Affaires Etrangères et
Européennes mais aussi avec la Commission Européenne.

Ma présence ici à TIRANA atteste de la collaboration naissante et croissante
que nous pouvons établir avec NALAS, votre grand Réseau des Associations Nationales de
pouvoirs locaux de l’Europe du Sud-Est.

Maintenant, je vais demander à chacun d’ouvrir son atlas à la page des rives de
la Méditerranée.

De MARSEILLE à TEL AVIV, et puis de BEYROUTH jusqu’à ALGER, que
de tensions et que de cultures rassemblées.
Et puis, la Mer Adriatique en face de l’Italie, avec des pays qui ont une sortie
sur la mer, d’autres qui ne l’ont pas ou qui ne l’ont plus.

Voilà un espace attachant qui me permet d’assurer un message pour dire qu’il
ne faut pas oublier ce côté-là de la Méditerranée.

L’oubli ne sera pas notre faiblesse car, c’est avec vous que nous établirons une
nouvelle étape de la construction européenne avec la volonté que vous aurez d’une vraie
coopération.

C’est la main tendue de Cités-Unies, c’est l’effort des collectivités françaises
afin de faciliter les échanges et de favoriser une concertation plus étroite.

La proposition de Cités-Unies France, c’est d’assurer une coordination entre
villes françaises et villes des Balkans, là voilà la vérité de ce message concret, qui ne peut se
nourrir que d’un état d’esprit… et cela c’est un concept que l’on a ou que l’on n’a pas.

Alors, nous allons réussir les temps qui viennent, qui permettront à vos
capitales respectives de rester en Europe pour rejoindre l’Europe déjà en marche.

On voit bien la marche de vos pays respectifs : certains ont le statut de pays
candidats à l’Union Européenne, d’autres ont le statut de pays candidats potentiels.

Notre réflexion portera donc globalement sur la Région, sans oublier bien sûr,
parce que c’est important, chacun des pays concernés.

Voilà, Mesdames et Messieurs, ce que j’ai voulu dire pour donner du sens à
notre réflexion collective.

Avec le nécessaire respect identitaire et culturel que nous devons à chacun, ma
conclusion sera de vous assurer du regard attentif des collectivités françaises.

Travailler en réseau me paraît indispensable et très formateur. La diplomatie
des villes peut s’enrichir des expériences des autres.

Tourner le dos au siècle dernier et construire une Europe de Paix me semble le
bon chemin et ce chemin, avec Cités-Unies France, et avec NALAS nous allons le parcourir
ensemble.

Alain FREMONT