info Apec

LES MÉTIERS CADRES DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE

LES RÉFÉRENTIELS DES MÉTIERS CADRES

Les Référentiels des métiers cadres sont une publication de l’Apec.
Les Référentiels des métiers cadres sont des outils destinés aux étudiants, aux cadres et aux acteurs de la production industrielle.

Ils permettent : - de mieux connaître et faire connaître les métiers cadres d’une fonction, d’un secteur ou d’un domaine en évolution au moyen de fiches métiers, - d’identifier les entreprises où s’exercent ces métiers, - de fournir des informations pratiques permettant au lecteur d’aller plus loin dans la recherche d’un emploi ou de pourvoir un poste. Ils sont réalisés à partir de l’analyse : - des offres d’emploi confiées à l’Apec, - d’interviews de DRH, de responsables opérationnels et de cadres, - de rencontres entre professionnels. Dans la même collection : - Les métiers de l’immobilier - Les métiers de la logistique et du transport - Les métiers du multimédia - Les métiers de l’environnement - Les métiers de la finance et de la comptabilité - Les métiers des fonctions commerciale et marketing - Les métiers de l’agroalimentaire - Les métiers de l’assurance - Les métiers des ressources humaines - Les métiers des télécoms - Les métiers de l’informatique - Les métiers de la fonction achats - Les métiers du secteur sanitaire, social et médico-social - Les métiers de la fonction études, recherche et développement

Les métiers cadres de la fonction production industrielle Cet ouvrage est créé sur l’initiative de l’Apec, Association pour l’emploi des cadres, régie par la loi du 1er juillet 1901. Il s’agit d’une œuvre collective, l’Apec en a la qualité d’auteur. L’Apec a été créée en 1966 et est administrée par les partenaires sociaux (Medef, CFE-CGC, CFDT Cadres, Ugica-CFTC, UCI-FO, UGICT-CGT). Toute reproduction totale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation expresse et conjointe de l’Apec, est strictement interdite et constituerait une contrefaçon (article L122-4 et L 335-2 du code de la Propriété intellectuelle).

Ont participé à son élaboration : Au département Études et Recherche de l’Apec : Brigitte Bos, manager du pôle Études, Sylvie Delattre, responsable des études métiers, May Cha, chargée d’études, et Blue-search Conseil, cabinet de conseil en recrutement et ressources humaines. Février 2008

LES MÉTIERS CADRES DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE
DES MÉTIERS EN DÉVELOPPEMENT UN DOMAINE À DÉCOUVRIR

LES RÉFÉRENTIELS DES MÉTIERS CADRES

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

1

Directeur technique N° 3 .Responsable QHSE p. 73 p. 31 p.Responsable de production N° 6 . 89 — p.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .Ingénieur process méthodes © Apec .Ingénieur en maintenance industrielle N° 10 .Référentiel des métiers de la production N° 9 . 81 Les cartographies Les métiers de la fonction production par famille Les métiers de la fonction production par finalité Cartographie des métiers de la fonction production selon l’expérience Cartographie des métiers de la fonction production par type d’employeur et niveau d’intervention — — — Cartographie des métiers de la fonction production par fourchette de rémunération — — Métiers de direction N° 1 . 28 p. 8 p. 41 p.Directeur d’usine — — — — Métiers de la gestion de la production N° 5 .Responsable planification — — — Métiers support à la production N° 8 .Ingénieur de production N° 7 . 103 — p. 38 p.Directeur de production N° 4 . 34 p. 67 p.Ingénieur qualité N° 11 . 37 p. 97 — p. 53 p. 30 p. 29 p. 109 — 2 © Apec . 35 p.SOMMAIRE INTRODUCTION ■ ENTREPRISES ET CADRES DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE ET DES MÉTIERS SUPPORTS ■ Les acteurs de la fonction production Les évolutions des métiers cadres de la production industrielle — — p. 59 p.Directeur industriel N° 2 . 15 FICHES MÉTIERS ■ Les organigrammes Typologie des organisations en production industrielle Organigramme type grande structure ou grand groupe Organigramme type PME-PMI Organigramme type d’une Unité Autonome de Production (UAP) — — — — p. 36 p. 47 p.

159 — © Apec .Chef de projet industriel N° 13 . 152 — ANNEXES ■ Abréviations et sigles Lexique p.Référentiel des métiers de la production © Apec .Ergonome N° 15 .Ingénieur sécurité environnement p. 135 — POUR ALLER PLUS LOIN ■ Associations et fédérations professionnelles Établissements de formation Publications Sites Internet p. 123 — p. 149 — p. 117 — p.Ingénieur en informatique industrielle N° 14 .Métiers liés à l’organisation de la production N° 12 . 143 — p. 129 — p. 146 — p. 157 — p.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 3 .

.

* Les Référentiels des métiers cadres : Les métiers de la fonction achats et Les métiers de la logistique et du transport. à l’ordonnancement et au contrôle des activités de production de l’entreprise. Chaque fiche est illustrée par le témoignage d’un cadre en poste. La montée des pays émergents. ainsi que les compétences recherchées sur le marché.INTRODUCTION Dans un contexte de mondialisation et de forte concurrence nationale et internationale. qui sont chargées d’adapter et de faire évoluer la production. La fonction production regroupe globalement quatre grands ensembles : • la direction industrielle qui a pour mission de définir. © Apec . la maintenance du matériel (ingénieur en maintenance industrielle). Ils ont pour objectifs l’amélioration et l’optimisation de la fabrication. d’ingénieur en informatique industrielle. la mise en œuvre de nouvelles productions sont devenues des constantes. sachant que les fonctions achats. les fonctions liées à l’organisation de la production. approvisionnement et logistique ont été traitées dans d’autres Référentiels*. financières ou humaines). • enfin. la réactivité. Ce référentiel analyse les transformations de la production industrielle et présente au travers de quinze fiches métiers les descriptifs et les évolutions des métiers cadres. • la gestion de production. de normes. Elle concerne les fonctions de directeur industriel. On trouve ainsi les métiers de chef de projet industriel. Ils concernent essentiellement les process et les méthodes (ingénieur process méthodes). directeur technique. d’ergonome et d’ingénieur en sécurité environnement. Elles concernent plus spécifiquement dans ce référentiel les métiers de responsable et ingénieur de production.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 5 . et la qualité/sécurité (ingénieur qualité et responsable QHSE). d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie industrielle des entreprises. directeur de production et directeur d’usine. les exigences accrues en matière de réglementation. de responsable planification. • les métiers supports qui viennent en appui de l’activité industrielle. les entreprises industrielles s’adaptent et se reconfigurent sans cesse : le changement. la planification des ressources (matérielles. c’est-à-dire l’ensemble des activités qui participent à l’organisation. de compétitivité et de rentabilité participent à l’évolution de la production industrielle et de ses métiers. En même temps. il faut optimiser les moyens existants pour produire toujours plus et à moindre coût.

.

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle ENTREPRISES ET CADRES DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE .© Apec .

que l’on peut regrouper en trois ensembles : • les PMI et groupes industriels : présents dans de nombreux secteurs d’activité. environnement. • les partenaires et sous-traitants industriels : ils travaillent aux côtés de groupes industriels pour assurer tout ou partie de la fabrication du produit. en direction des PMI/groupes industriels ou des partenaires/sous-traitants industriels.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . qui sont pour la plupart des entreprises de taille importante travaillant en lien étroit avec les constructeurs automobiles pour la fabrication de pièces ou systèmes du véhicule. ils pilotent le cycle de vie d’un produit. Les principaux acteurs de la production et des fonctions support Groupes industriels et PMI Partenaires et sous-traitants industriels Entreprises de services industriels Grands groupes (+1 000 salariés) Grands groupes de sous-traitance Sociétés d’ingénierie industrielle PMI (50 à 1 000 salariés) Filiales de production de grands groupes (usines indépendantes) Sociétés de conseil en organisation Jeunes entreprises industrielles innovantes PMI régionales ou nationales spécialisées dans la sous-traitance Éditeurs de logiciels informatiques Fournisseurs de pièces et/ou matières premières Organismes de contrôle et certification (qualité. etc. • les entreprises de services industriels : elles fournissent des services supports à la production. sécurité.) 8 © Apec . jeunes entreprises innovantes). Citons notamment le cas des équipementiers automobiles. Ils peuvent être de taille importante (groupes industriels de 1 000 salariés et plus) ou plus réduite (PMI. La démarche de production industrielle nécessite différents acteurs. Il s’agit par exemple des sociétés de conseil en organisation industrielle ou encore des éditeurs de logiciels en informatique industrielle. de sa définition jusqu’à sa mise sur le marché. en passant par sa fabrication (réalisée en interne ou en externe).LES ACTEURS DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE La fonction production est étroitement liée au monde de l’industrie.

services qualité Fabrication Magasin Stockage Besoin du client ou du marché Source : F. le formage (travail de la forme de la © Apec . Description du processus Qui Activités Besoin du client ou du marché Service de Programmation Ordonnancement Lancement (POL) Service POL Programmation – prévision Lancement Service POL Ordonnancement Approvisionnements Approvisionnements Ateliers.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 9 . Gillet . Maithi.Goinard. Toute la fonction production. de la réception du besoin d’un client à sa satisfaction. Différents départements et services travaillent ensemble pour atteindre ces objectifs. coûts et délais. L’Usine Nouvelle/Dunod. L. Il présente également les acteurs impliqués dans chaque étape au niveau opérationnel (sur un site de production. 2007 Les cadres de production ont pour mission de fabriquer des produits en tenant compte des objectifs de développement de l’entreprise et en respectant les critères de qualité. dans une usine…). • La production/fabrication qui comprend les ateliers de production dédiés à la fabrication du produit.LA FONCTION PRODUCTION DANS L’ENTREPRISE Le processus de production Le schéma suivant dresse les grandes étapes du processus de production. l’usinage (ajustement de la taille des pièces). Ils sont généralement spécialisés par savoir-faire : par exemple en métallurgie.

Environnement) : elle garantit le respect des règles de fabrication tout en assurant la sécurité des salariés de l’usine et son environnement. La place de la production dans l’entreprise Achats Marketing produit Recherche et développement Approvisionnements Ergonomie/Sécurité/ Hygiène/Environnement Production Process et méthodes/ Planification Qualité et contrôle Maintenance industrielle Logistique Marketing/Commercial/ Distribution Partenaires industriels NB : les fonctions en italique sont traitées dans les autres référentiels Apec. la qualité est indépendante du département procédés/ méthodes et des équipes de production/fabrication. etc. direction industrielle. direction des opérations. le responsable planification garantit la bonne répartition des ressources (humaines. perte de qualité des produits… • Le département qualité/contrôle : en règle générale. matières premières…) entre les différents ateliers.). Cette expertise fait appel à la fois à des notions méthodologiques (comment être plus productif ?). Son rattachement hiérarchique dépend essentiellement de la stratégie de l’entreprise (direction de site.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . 10 © Apec . Sécurité.pièce). la fonction production est centrée sur les éléments en surbrillance. Il s’agit d’une fonction centrale. • La maintenance industrielle : ce service consiste à faire en sorte que les équipements industriels soient en permanence en état de fonctionnement et à anticiper les dysfonctionnements. augmentation des coûts. • Le département process. d’investissements industriels (avec quelles machines être le plus efficace ?) et techniques (comment simplifier ou optimiser les contraintes de fabrication du produit ?). notamment en raison des préjudices importants subis en cas de panne de machines : retards de livraison. Le département qualité veille au respect des normes de fabrication définies par l’entreprise et/ou des organismes extérieurs de contrôle (Commission européenne par exemple). • La fonction HSE (Hygiène. La planification est essentielle en particulier lorsque les ateliers sont dépendants les uns aux autres dans la chaîne de production. le conditionnement… Le département production/fabrication est généralement composé de chefs d’ateliers et d’opérateurs placés sous la responsabilité d’ingénieurs de production (responsable et/ou directeur de production selon la taille du site). • La planification : en étroite relation avec les responsables de lignes de production. méthodes et industrialisation qui veille à améliorer en permanence les techniques de production.

Il est responsable de la production. l’appartenance à un groupe et la pré- Modèle 2 : Entreprise de taille moyenne à grande s’appuyant sur un ou plusieurs sites de production Organiser et optimiser la production en tenant compte des contraintes de qualité. les normes de fabrication… Le tableau suivant met en évidence différents types d’organisation et de positionnement de la fonction production selon les catégories d’entreprises : Grands groupes s’appuyant sur plusieurs sites de production et sur des partenaires Définir et piloter l’ensemble des métiers liés à la production. Piloter l’ensemble du cycle de conception et de fabrication des produits de l’entreprise. La place et l’organisation des différentes fonctions dans l’entreprise varient selon plusieurs critères1 : le secteur d’activité. aéronautique. Le directeur de production encadre les cadres de production et les ateliers.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle sence ou non de partenaires industriels. Il gère l’ensemble des budgets.Organisation de la fonction production selon la taille et le type d’entreprise Titre du responsable Exemples sectoriels Organisation PMI (50 à 1 000 salariés) Taille de l’entreprise Directeur technique Responsable de production Cadre ou non-cadre Mécanique (fabrication de pièces). Cf. techniques. L’entreprise est généralement monosite (siège + ateliers sur le même site). La fonction production est très centrale dans l’entreprise. Modèle 1 : PMI centrée sur la production avec un seul site de production. afin de garantir une vision large et globale des performances de production de l’entreprise. avec les ateliers de production internes. la complexité technique des produits. Directeur industriel Cadre dirigeant Automobile. achats… de l’entreprise. grandes entreprises (1 000 à 5 000 salariés) La fonction production met en place et anime une organisation de production optimale et concurrentielle. des partenariats et de la sous-traitance. Les organigrammes. RH. en lien avec les directions commerciales. des investissements. le plus souvent également siège social de l’entreprise Directeur de production Directeur d’usine/de site Cadre Mécanique. 11 . la taille. financières. énergie… Très grandes entreprises et groupes (> 5 000 salariés) Modèle 3 : © Apec . ni la conception technique des produits. Le directeur industriel gère plusieurs sites de production (en lien avec des directeurs de sites). chimie… Grosses PMI. agroalimentaire. textile (tissus notamment) La fonction production est rattachée au directeur général de l’entreprise : ce dernier encadre le directeur technique et les chefs d’atelier pour la fabrication des produits. Statut du collaborateur responsable Modèle Missions 1. coût et délais. des achats et des fonctions supports. Il ne gère ni les achats. Il s’agit du modèle d’organisation le plus « abouti ». en lien avec les directions de l’entreprise.

LES PRINCIPAUX EMPLOYEURS La production industrielle Les bastions de la production industrielle Dans le domaine de la production industrielle. Le recours à des partenaires industriels et sous-traitants est indispensable. Les fonctions production et support (qualité. Certains ont mis en place des organisations plus structurées. La qualité des produits rend plus ou moins compétitive l’entreprise face à la concurrence. C’est le cas notamment de : Les objectifs qualité/coûts/délais Les cadres de production sont soumis à des objectifs liés aux besoins de l’entreprise et du marché. la fabrication d’instruments d’optique et de précision… Il s’agit d’une industrie transverse. process/méthodes…) y sont particulièrement développées et on y rencontre également une forte complexité en matière de cycles de production. tout comme l’automobile. les entreprises adoptent des stratégies d’externalisation ou de délocalisation vers les pays à bas coûts de production (pays de l’Est. le secteur automobile pèse un poids significatif en France en termes de volume de recrutement (280 000 salariés en 2007). les contraintes de qualité sont extrêmement fortes et le degré de spécialisation des cadres est élevé. Au niveau de la production. Par ailleurs. et contribue à son image. On peut notamment citer les cosmétiques. Enfin. composée principalement de PMI. la conformité des produits de l’entreprise à certaines normes de qualité (ISO entre autres) peut lui ouvrir de nouveaux marchés. ou de diminuer le prix de vente de ses produits. Au-delà des secteurs d’activité et de leurs spécificités. s’appuyant sur des équipes importantes et sur des partenaires industriels. • Les délais : le respect des délais peut être fixé contractuellement avec les clients de l’entreprise. ou même la politique d’acquisition du groupe Safran). d’hygiène et de sûreté environnementale sont placées au premier plan et les fonctions support spécialisées dans ces métiers (ingénieurs procédés…) y sont très présentes. Par ailleurs. Parmi les grands groupes de ce secteur. un non-respect des délais entraînant alors des pénalités financières et/ou commerciales (perte des clients ou des contrats). conditionnés par la nature même des matières premières utilisées. la non-capacité de l’entreprise à fournir aux marchés les quantités prévues en temps et en heure peut entraîner une baisse des ventes liée à une pénurie de produits commercialisables. de l’aéronautique ou autres. avec un recours permanent à des soustraitants spécialisés (équipementiers de second ou de premier rang). tous les secteurs d’activité n’ont pas les mêmes contraintes de fabrication. liées entre autres à la réglementation en matière de sécurité des utilisateurs. le caoutchouc et la plasturgie. • Les coûts : cette variable conditionne en partie la rentabilité de l’entreprise et sa capacité à gagner et fidéliser ses clients face à la concurrence. financiers. Sanofi ou encore Rhodia. on trouve notamment Michelin. 12 © Apec .). • L’industrie aéronautique et spatiale : le secteur a entrepris un processus de mutualisation des moyens de recherche et de production en organisant autour d’un consortium différents acteurs européens (notamment à travers EADS. Les secteurs en mutation Certains secteurs ont mis en place progressivement au sein de leurs organisations de nouvelles techniques de production. de coûts et de délais (qcd). ils ont développé une culture d’entreprise forte autour des métiers de la production. • L’industrie automobile : avec des groupes comme Renault et PSA Peugeot-Citroën. D’une façon générale. valorise ses activités de recherche et développement. ce secteur est depuis quelques années marqué par une volonté forte de réduction des coûts. la pharmacie. Le secteur est soumis à des contraintes de qualité extrêmement fortes. etc. pays asiatiques. etc. • La mécanique : le segment de la mécanique regroupe la fabrication de machines industrielles. Les contraintes de sécurité. les produits d’entretien… Ces secteurs présentent tous des schémas de production industrielle complexes. matériels… est souvent mesurée par les indicateurs de qualité. • L’industrie chimique : il existe différentes industries et applications industrielles autour de la chimie. la recherche du meilleur équilibre entre les moyens humains. La maîtrise des coûts permet à l’entreprise d’accroître sa marge pour investir. Afin de répondre à la pression de la concurrence sur ce segment de marché. • La qualité : il s’agit de l’un des éléments de positionnement de l’entreprise sur son marché. l’outillage et les sous-ensembles de pièces mécaniques (à destination de l’automobile.).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .

fiabilité…). De plus en plus. beaucoup de fabricants ont choisi d’implanter leurs sites de production à l’étranger (pays de l’Est. qualité. qualité et délais. du transport et surtout à la concurrence. hygiène. En une dizaine d’années. • Les éditeurs de logiciels en informatique industrielle : l’informatique industrielle s’est fortement développée dans les métiers de la production. ou accroissement des capacités de production) travailler pour d’autres clients n’appartenant pas au groupe. de refondre un système d’information ou de réduire les coûts. les sociétés d’ingénierie exercent dans tout type de secteur. analysent et préconisent des solutions. • Les sociétés de conseil en organisation industrielle : la plupart des grands cabinets de conseil en organisation possède une branche « industrie ». Dans ce cas. • les équipements électriques et électroniques : on note une forte présence de la sous-traitance industrielle. Les éditeurs de logiciels assurent le développement des logiciels (standards ou développements spécifiques) mais aussi le déploiement chez les clients utilisateurs. • Les sociétés d’ingénierie industrielle : véritable lien entre les idées et la fabrication. notamment vers les pays asiatiques à bas coûts. les consultants en organisation industrielle observent. La sous-traitance industrielle On peut distinguer différentes formes de sous-traitance industrielle : • les prestataires en sous-traitance industrielle : l’entreprise sélectionne différents prestataires possibles après consultation et choisit finalement celui qui lui présente les meilleures conditions de production sur la base de critères de coûts. Les fonctions supports à la production s’y développent avec un renforcement des effectifs et des outils sophistiqués de planification. Inde…). • les partenaires industriels : deux groupes industriels allient leurs efforts pour fabriquer un produit. Ils peuvent être rattachés à un organisme public (contrôle et prévention). l’ergonomie par exemple. © Apec . les sociétés d’ingénierie cherchent à développer des pôles de conseil en organisation industrielle afin de capitaliser sur leurs compétences techniques et sur les problématiques de leurs clients. Le secteur est marqué par un fort recul de ses ventes. méthodes de travail. de partage de connaissances et de technologies (exemple : secteurs automobile et aéronautique). qui attribue pour la France les normes ISO. La possibilité d’externaliser les achats et la production vers ces pays est soumise à de fortes contraintes de contrôle et de qualité de l’organisation industrielle des partenaires (process. L’organisme le plus connu est probablement l’Afnor (Association française de normalisation). l’industrie agroalimentaire est de plus en plus soumise à des contraintes fortes de qualité (sécurité alimentaire. Elles prennent en charge les études de faisabilité. sécurité. Ils sont liés par des obligations mutuelles de mise à disposition de moyens de production. Avec la concurrence des pays à bas coûts. LES ENTREPRISES DE SERVICES INDUSTRIELS D’autres acteurs interviennent en appui sur tout ou partie du cycle de production de l’entreprise. • l’industrie textile : le développement de la production dans le secteur textile se fait avant tout dans une optique de rationalisation des coûts et d’externalisation massive. Asie. Ils peuvent se spécialiser sur des missions plus dédiées. Leur offre intègre également de la formation et du conseil en organisation industrielle. sécurité. Celles-ci fonctionnent comme de véritables centres de profit et considèrent leur maison mère comme un client. Elles peuvent également dans certains cas (ralentissement d’activités par exemple. • Les organismes de contrôle et de certification : ils interviennent dans différents domaines d’activité : environnement. méthodes et qualité. la majorité des grands industriels ont placé l’informatique au cœur de leur chaîne de production. Qu’il s’agisse d’améliorer la productivité d’un site. etc. leur rôle se rapproche de celui des cabinets de conseil. avec de grands industriels comme Danone. lié au coût des matières premières. définissent et mettent en œuvre les méthodes de fabrication pour les entreprises qui produisent. notamment dans les secteurs faisant appel à des procédés complexes de fabrication : la chimie par exemple.• l’industrie agroalimentaire : secteur de poids en termes de chiffre d’affaires. Ils en assurent ensuite le déploiement et l’utilisation par les équipes production de l’entreprise. Leur expertise est généralement « technique ». • les filiales de groupe : certains groupes ont mis en place des filiales dédiées à la production de tout ou partie de leurs besoins industriels. privé (par exemple : Bureau Veritas) ou intervenir en conseil indépendant afin d’accompagner l’entreprise vers une certification (norme ISO par exemple).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 13 . placée sous la tutelle du ministère de l’Industrie.).

.

au sein de l’entreprise et à l’extérieur (soustraitants. faire évoluer les outils et les méthodes de travail. stocks. mettre en œuvre des projets d’implantation de systèmes d’information.cti-commission. élaborer ou © Apec . directeur de production… Afin de lever tout risque de confusion : • dans la première partie du référentiel. gérer les séquences de production (approvisionnement. contrôler et s’assurer de la qualité de leur prestation. main d’œuvre. continuer à remplir leurs missions de base et parallèlement mener des missions plus spécifiques. voire stratégiques. fournisseurs…). Cette dernière peut regrouper un certain nombre de métiers : ingénieur mécanique. optimiser les coûts (taux de pertes. la fonction production ne doit plus uniquement « gérer la production ». Les cadres de production doivent accompagner les changements qui interviennent dans les organisations industrielles. Le titre « d’ingénieur » s’acquiert après avoir suivi une formation de niveau bac + 5 validée par la CTI (Commission des titres d’Ingénieur 2). ce métier est également accessible à la population non-cadre (techniciens. sécurité. le parti a été pris d’utiliser l’expression « cadre de production » pour traiter de l’ensemble des métiers cadres de la fonction production. mais s’inscrire dans des stratégies industrielles et un environnement économique en évolution permanente. • Suivre les fournisseurs et les prestataires : rechercher (« sourcing ») et valider techniquement les fournisseurs par rapport aux critères de l’entreprise (qualité. environnement…). logistique…). mais également une fonction dans l’entreprise L’intitulé ingénieur de production désigne plusieurs réalités : • un titre correspondant à une formation. • une fonction dans l’entreprise. conditions de travail. Par extension. il peut désigner dans les usages un titulaire d’une formation universitaire de même niveau dans le domaine de la production (Master…). responsable d’une ligne de production. • Faire évoluer l’organisation industrielle pour qu’elle s’adapte aux variations du marché. chef de ligne de production… 2. Ouvert aux jeunes diplômés. www. respecter les règles de qualité et de sécurité (produit. • Stimuler l’innovation pour optimiser le processus de production et faciliter la circulation de l’information : rationaliser les moyens de production sur le site (entre ateliers et services : maintenance. frais de maintenance…). voire conclure des partenariats industriels. le contenu du poste et les missions réalisées correspondent au métier de chef d’atelier. agents de maîtrise) pour laquelle l’évolution de carrière a été rendue possible par l’expérience professionnelle.LES ÉVOLUTIONS DES MÉTIERS CADRES DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE LA FONCTION PRODUCTION À L’AUBE DU XXIe SIÈCLE Ingénieur de production : un titre. Par ailleurs. • une fiche métier spécifique (fiche 6 : « ingénieur de production ») décrit le poste comme métier d’entrée dans la fonction de cadre de production. • Assurer le bon fonctionnement du processus de fabrication/production : suivre la productivité et les indicateurs de production. conditions de travail…). chef d’atelier.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 15 . logistique…).fr Les grandes missions des cadres de production Au cœur des entreprises industrielles du XXIe siècle.

• L’augmentation du prix des matières premières (pétrole. mais également une grande polyvalence. Les méthodes dites « japonaises » (méthodes du juste à temps. les cadres de production maîtrisent des domaines tels que la mécanique. Les nouvelles stratégies industrielles Les stratégies industrielles s’élaborent désormais dans un environnement économique à la fois complexe et international. aéronautique…). hygiène. d’Asie. Le tableau ci-dessous met en relation les choix stratégiques des entreprises et l’impact sur les métiers et les compétences recherchées. Désormais. normes Seveso de dangerosité). R&D. etc. Kanban. • Le renforcement de la concurrence internationale. débouchés tels que les énergies renouvelables…). le cadre de production du « XXIe siècle » doit : 16 © Apec . D’un management avant tout hiérarchique. avec des équipes gérées en direct. commercial…). nécessitant non seulement des compétences techniques pointues. délocalisation. la responsabilité sociale des entreprises et le principe de précaution sur le plan sanitaire et médical s’imposent dans les pays occidentaux. De l’expert au manager polyvalent Depuis les années 1970. private equity…). systèmes d’information. Les pays émergents d’Amérique latine. d’Europe de l’Est ou du Bassin méditerranéen… offrent des opportunités de développement pour les groupes industriels occidentaux (externalisation. Ils représentent également des concurrents éventuels. À la production en volume s’est peu à peu substituée la production en fonction de la demande. ressources humaines. environnement…). des cadences.réfléchir à de nouvelles stratégies : effectuer des choix d’internalisation ou d’externalisation d’activités. marketing. Irak…). minerais…) provoquée par l’accès à la consommation des pays émergents (notamment la Chine et l’Inde) et les tensions géopolitiques (MoyenOrient. Les mutations de l’environnement économique des entreprises ont un impact fort sur les métiers de la production. protection de l’environnement…). logistique. centré sur la gestion de la production (maîtrise des coûts. le calcul et la prévision. du zéro défaut. gérer les relations commerciales. chargés de faire évoluer l’organisation. les conditions de travail dans la construction mécanique (automobile. marchés potentiels…). la production industrielle est de plus en plus au contact des autres fonctions de l’entreprise (achats. céréales. • de managers polyvalents. États-Unis. effectuer une veille technologique et concurrentielle. promouvoir l’entreprise et ses produits.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . sécurité et environnement. faible coût de main d’œuvre. De nouveaux acteurs sont présents dans le monde industriel : les fonds d’investissement (LBO. arbitrer entre délocalisation et relocalisation. de la qualité et des délais). Loi Reach sur la toxicité des sites de production. les procédés chimiques. la protection de l’environnement dans la chimie ou l’énergie (cf. soumis à un certain nombre de facteurs tels que : • Le ralentissement de la croissance dans les pays industrialisés (Europe occidentale. • Ajuster la stratégie industrielle pour avoir le meilleur positionnement par rapport au marché : conquérir de nouveaux marchés. mais le portefeuille d’activités se diversifie avec la prise en charge de tâches connexes (méthodes. développer de nouveaux produits. sécurité. chef de projet qualité et informatique industrielle). planifier la production. centrées autour du produit. Kaizen. etc. Japon) et une stagnation de la consommation de produits manufacturés. qualité. • Une pression financière de plus en plus importante de la part des actionnaires des pays industrialisés. gestionnaires de production. acteurs de la stratégie industrielle. La dominante du métier reste bien la gestion de production. Disposant d’une formation théorique scientifique. moyen et long terme. Ce phénomène conditionne les coûts de production et obligent les ingénieurs à rechercher des alternatives (nouveaux process. maîtriser les cadences… • d’ingénieurs aux compétences transverses. • Le renforcement des réglementations en matière de qualité. C’est ainsi que les entreprises ont aujourd’hui besoin : • d’experts techniques. Ils possèdent des compétences techniques propres à la fonction : définir les gammes. la plupart des ingénieurs de production occupent souvent une double ou triple fonction (par exemple : responsable méthodes production. Le développement durable (écologie. Au-delà de la gestion de la fabrication. développer des structures matricielles ou des organisations « en îlots » sur les sites. On peut citer quelques exemples : la traçabilité des produits dans l’agroalimentaire.). Ces évolutions touchent tous les secteurs de l’industrie. Ceux-ci sont attentifs à la performance économique et en particulier financière de l’entreprise (rentabilité et retour sur investissement à court. maintenance. affecter les ressources. Ishigawa…) connaissent un succès important et durable. les notions de rentabilité et d’amélioration continue se sont largement imposées dans le management de la production.

Être capable de s’intégrer dans des organisations horizontales (en réseaux). petite série…). production de spécialités) Positionnement sur des créneaux à forte valeur ajoutée (luxe. de la clientèle…). cogérance de filiales ou de sites de production… Gérer les externalisations ou les délocalisations (« offshore ». Planification. Recours à l’externalisation ou à la délocalisation pour compenser des marges faibles dans les pays industrialisés : – « Offshoring » vers l’Extrême-Orient. contrefaçon…). sécurité. achats industriels. – diminution des coûts. de la qualité et des délais… Fabriquer des produits à forte valeur ajoutée (marché de niches. – optimisation des stratégies industrielles (faible coût de main d’œuvre…). Mais aussi lutter contre les effets pervers (concurrence. adaptation de l’appareil productif… Ensemble des acteurs de l’industrie Rechercher des marchés à l’international Des opportunités dans les pays émergents… – nouveaux débouchés commerciaux. des technologies ou des procédés de pointe. moulage…). Rendre l’organisation plus flexible et stimuler l’innovation de process ou de procédés Développement des partenariats industriels : – entre plusieurs donneurs d’ordres. économique et financière plus poussée. d’assistance à la mise en œuvre. Recherche de compétences rares ou en devenir (modélisation. maîtrise des coûts. de service après vente… 17 . Nouer des partenariats avec les pays d’implantation : pénétration de marchés. maintenance. Prestataires © Apec . croissance externe vers d’autres produits ou secteurs…). d’ateliers de fabrication. La gestion opérationnelle étant confiée à des prestataires ou des sous-traitants. Logistique. Gérer de façon plus rigoureuse la production dans une optique de retour sur investissement. et maintien des profils techniques (fournisseurs. – développement des services industriels (tertiairisation du secteur) : plus de conseil. voire de piloter des organisations sans sites de production. matériaux composites-kevlar. et de nouveaux procédés/process pour une production rentable. maîtrise des coûts. – entre plusieurs prestataires. optimisation de l’appareil de production. – « Nearshoring » vers l’Europe de l’Est ou le Bassin méditerranéen. Stratégies industrielles et conséquences sur les métiers de la production Donneurs d’ordres (constructeurs…) Produire en masse (volume. grande série) Ajustement sur la concurrence du secteur ou du marché. Management interculturel. Compétences en marketingcommercial. Accorder encore plus d’importance au type et aux besoins des clients (segmentation de l’offre. Gérer la réorganisation des sites en centres de coûts/profits. – entre donneurs d’ordres et prestataires. Décloisonner la fonction production : management plus transversal. Trouver des relais de croissance en externe. « nearshore ») : lancement d’usine. carbone…). écologie et responsabilité sociale. gestion de projets innovants. Internalisation des activités voire croissance externe. séparation d’activités. bagage linguistique. R&D. SSII…). Innovation technologique et investissements dans la R&D : – amélioration continue des process de production. Veille marketing et technologique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle Développer la sous-traitance de spécialité Diversification de l’offre : – développement de la sous-traitance de spécialité (équipement. Déterminer les marchés porteurs et les plus rentables. formation des équipes locales… Renforcer les exigences en matière de qualité. nanotechnologies. études. l’Amérique latine. QHSE…). organisation. Culture marketing.Stratégies industrielles et conséquences sur les métiers de la production Impact sur les activités Compétences recherchées Choix stratégiques des entreprises Axes de développement Renforcer leur cœur de métier Spécialisation des acteurs de l’industrie : – Les donneurs d’ordres se recentrent sur leur cœur de métier (filialisation. – Le marché de la prestation devient de plus en plus dynamique. l’Asie.

les responsables et directeurs de production sont de plus en plus gestionnaires de la relation clients-fournisseurs. les cadres de production doivent relever des enjeux importants : Optimiser l’organisation • Maintenir la rentabilité des sites de production à l’échelle locale. Le management interculturel est désormais un critère clef pour exercer cette fonction. À un niveau opérationnel. cursus universitaires…). maîtrise des coûts. Les directeurs de site/d’usine. en collaboration avec les responsables et ingénieurs de production. maintenance industrielle…). de partenariats avec des universités ou des entreprises étrangères. les matériaux composites…). Elle représente un tremplin de carrière important quel que soit le niveau de responsabilité. Elles se sont notamment traduites par un recours de plus en plus important à la sous-traitance. et celle de la langue du pays d’implantation un atout. la construction automobile ou le textile. comptabilité. économie-finance. dans le privé ou le public). En France. par un troisième cycle ou par des stages longs à l’étranger. • de cadres internationaux. structures matricielles). une ouverture sur l’ensemble de l’activité industrielle. réseaux de partenaires et de sous-traitants comme dans l’aéronautique ou l’automobile…). Dans ce contexte.– s’adapter au management fonctionnel (mode projet. par des fermetures de sites et des vagues de réorganisation (délocalisation. voire les diriger à distance. interne. Les cadres de production issus d’écoles d’ingénieurs peuvent également compléter leur formation initiale par un Master (achats internationaux. programme hauts potentiels…). • Des doubles profils. Les formations pour accéder à un poste de cadre de production sont généralement supérieures (niveau bac + 4/+5). les énergies renouvelables. La maîtrise de l’anglais est indispensable. – gérer des équipes hétérogènes (diversité de compétences ou de formation). très prisées sur le marché de l’emploi (gestion. planification…). – manager au sein d’un réseau industriel plus ou moins étendu en cas de délocalisation ou d’externalisation (organisations intercontinentales. les nanotechnologies dans l’électronique. piloter les sous-traitants ou former le personnel local aux standards de l’entreprise (qualité. La mobilité géographique s’impose . externalisation. Ces futurs ou jeunes cadres peuvent également acquérir des compétences managériales plus approfondies. – prendre en charge la relation clients et fournisseurs.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . filialisation…) dans les pays émergents. • Les prémices d’une « double compétence » : technicienne et gestionnaire. process…). formations qui s’adressent aux cadres expérimentés (par le biais de la formation continue. doivent opti- 18 © Apec . une part croissante des ingénieurs de production s’orientent vers des MBA (« Master in business administration »). Les écoles d’ingénieurs l’intègrent très tôt dans leurs parcours de formation par le biais de programmes de formation (initiale ou continue) en anglais. de stages longs à l’étranger. management de projets internationaux. Les profils issus de cursus universitaires plus spécialisés dans un domaine (gestion de la production. Les cadres de production sont désormais au contact direct du personnel local pour établir des relations commerciales. • Une fonction de plus en plus spécialisée. • des fonctions qui exigent des niveaux de qualification initiale plus élevés et des compétences élargies. Elles ont particulièrement touché la production industrielle à moindre valeur ajoutée (grande série…). suivre la production. par exemple la recherche (Master recherche ou doctorat. RH…). LES GRANDS ENJEUX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE Les restructurations industrielles ont été lourdes de conséquences ces dernières années et ne sont pas terminées. Elles leur permettent d’élargir leurs compétences à la gestion globale de l’entreprise afin d’accéder à des postes de direction. les textiles intelligents. Enfin. Ils compensent ainsi leur manque d’expérience par une culture générale et des méthodes immédiatement opérationnelles. les profils universitaires (niveau Master) peuvent compléter leur formation initiale par des compétences techniques dans des domaines de pointe (les alliages. c’est par exemple le cas dans la pétrochimie. – agir dans une optique de retour sur investissement (reporting. avec une forte proportion de filières techniques et scientifiques (écoles d’ingénieurs. et en Europe. systèmes d’information…). Ils ont désormais accès à plusieurs types de formations. peuvent obtenir.

maintenance. la robotique. ingénieur de production…) doivent prendre en charge la gestion opérationnelle : transfert d’activités (détermination des lots. d’automatiser et de mieux contrôler les activités de production. prendre en charge la direction d’une filiale ou prospecter des réseaux de distribution afin d’écouler leur production. évaluation des résultats dans la durée… • Porter l’offre commerciale à l’international. S’appuyant sur des démarches participatives et l’utilisation de méthodes type Kanban. Les directeurs industriels (ou techniques) peuvent. Le management de la production se rapproche de la gestion d’entreprise. ils sont amenés à gérer le développement. 71). logistique. recherche ou développement de partenariats locaux. enrichissent les postes de travail (responsabilisation des opérateurs. La modélisation informatique (CFAO : Conception de la fabrication assistée par ordinateur). ils s’investissent dans « l’innovation process ». la production (GPAO) et la maintenance (GMAO) sont connectées aux systèmes logistique (lean manufacturing). Les cadres de production ont pour objectif l’amélioration continue de la production en termes de qualité. MES : « Manufacturing Execution System ». ils supervisent l’implantation des systèmes d’information métiers (SIP : Système d’information de production. • Intégrer la production au management de l’entreprise. par exemple. en étoiles centrées autour du produit…). le contrôle de gestion et la planification. logistique (lean manufacturing). des nuisances. l’Amérique latine. Le management industriel se fait de plus en plus à distance. approvisionnement sont associés (démarche TPM : Totale productive maintenance…). En fonction des résultats et des choix de direction.miser l’activité des ateliers (positionnement par rapport aux concurrents. achats (e-procurement/e-sourcing…) . suivi des indicateurs et reporting des performances à la direction générale…). identification des potentiels de production des pays… Les managers intermédiaires (responsable production. des déchets. À la maîtrise des coûts. témoignage du responsable production p. Il y a encore quelques années. de leur service ou plus largement de l’établissement. des défauts. maîtrise des coûts et optimisation des délais de livraison. coûts. parfois en « fabless » (sans sites de fabrication propres). Ils sont souvent amenés à travailler avec les ingénieurs process méthodes pour rendre l’organisation plus flexible… • Informatiser l’appareil de production. – au sein du système d’information global de l’entreprise (PGI). Ils doivent adapter l’organisation et le site à la spécificité des produits et aux contraintes réglementaires. d’« offshoring » (vers l’Asie.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 19 . Ils doivent sans cesse veiller à optimiser la performance de la production industrielle : réduction des © Apec . • Mettre en œuvre des stratégies de sous-traitance. – au sein de la filière industrielle. Les cadres de production doivent ainsi renforcer leurs compétences financières pour veiller à la rentabilité de leur(s) atelier(s). ils participent à l’interconnexion des systèmes d’information métiers : achats (e-procurement/ e-sourcing). dans lesquels fabrication. désormais. dans la mise en œuvre de progiciels de gestion intégrés (PGI) . lancement de sites de production. ils gèrent de plus en plus la fabrication et l’étude des améliorations opérationnelles (exemple : cf. les ingénieurs font évoluer l’organisation des ateliers (en îlots autonomes. C’est par exemple le cas pour le secteur automobile. L’évolution technologique dans ce domaine concerne désormais l’ingénierie logicielle : les programmes (« software ») sont chargés directement dans les automates et permettent de relier la machine aux systèmes d’information des ateliers ou de l’entreprise. Les cadres de production interviennent à plusieurs niveaux : – au niveau transversal. Les directeurs industriels doivent effectuer des arbitrages stratégiques : recentrage sur leur cœur de métier. productivité. RH… Innover : du produit au process Le lien est de plus en plus ténu entre les cadres de production et les services études R&D. Ces technologies permettent de rationaliser. les cadres de production étaient surtout impliqués dans « l’innovation produit » . L’enjeu consiste actuellement à mettre en place des systèmes intégrés de gestion. de la qualité et des délais liée au processus de fabrication. autogestion des ressources…) et favorisent les synergies ou la mutualisation des ressources (entre produits. gestion de la production et/ou de la maintenance assistée par ordinateur). transfert des compétences…). Polyvalents. 5 S…. sécurité du matériel et des personnes. la Russie) ou de « nearshoring » (vers l’Europe de l’Est ou le Bassin méditerranéen). entre services…). Kaizen. Les pays émergents représentent de nouvelles sources de débouchés pour la production industrielle. logistique. la fermeture des établissements ou la réorganisation du site de production en centre de profit (ou de coûts). La collaboration entre ces fonctions s’effectue de plus en plus en amont au moment de la constitution de l’offre. marketing commerciaux et achats. De plus en plus. s’ajoutent la maîtrise budgétaire. implication des services supports… • Placer le produit au cœur des process de production. Les directeurs industriels sont ainsi chargés de nouer des partenariats avec d’autres pays ou des entreprises locales pour pénétrer ces nouveaux marchés. la productique et l’automatique continuent à se développer dans les ateliers. choix d’internalisation ou d’externalisation de leurs activités. Ishigawa.

L’ensemble de ces évolutions techniques et technologiques crée des systèmes globaux d’aide à la décision et à la prévision (planification des investissements et de la production). Autant d’exigences qui font évoluer la culture industrielle et les métiers eux-mêmes.) ou les prestataires informatiques (cabinets de conseil en organisation. démarches participatives…). etc. Les ingénieurs de production doivent avoir une vision globale du management de projet de systèmes d’information. Répondre aux exigences réglementaires Maîtriser les rejets dans l’environnement (pollution. achats. automatisme. référence à des standards reconnus. d’hygiène et de conditions de travail. Ils collaborent de plus en plus avec la direction informatique (systèmes d’information. Plus « stratèges ». etc. SSII. Environnement : QHSE) et fusionner les référentiels ISO 14001 (environnement). site de production. – les métiers d’experts devraient se développer et prendre de l’importance pour soutenir l’activité industrielle et répondre aux exigences de compétitivité et de réglementation. ouvert à de nouveaux modes de management (réseaux. – de nouvelles priorités apparaîtront. Les réglementations nationale et internationale évoluent constamment. Sécurité. Les cadres de production ont un rôle à jouer : mettre en place des systèmes de management intégrés à la qualité (Qualité. projets…). de suivre la productivité en temps réel (suivi d’indicateurs) et de relier la fonction production aux autres fonctions de l’entreprise.La gestion de la production passe désormais par l’acquisition d’une plus grande technicité en informatique industrielle : modélisation. obligeant les équipes à s’investir dans trois grands chantiers : • Mettre en adéquation l’activité industrielle avec l’évolution des normes et de la réglementation. juridique. L’ingénieur expert de la production évolue vers le gestionnaire d’activités. organismes certificateurs : ISO. toutefois. Elles imposent aux cadres plus de vigilance. agroalimentaire…). argument commercial…). international. service après ventes d’équipementiers spécialisés). Les questions de développement durable et de responsabilité sociale des entreprises deviennent primordiales. Afnor. marketing. etc. LA FONCTION PRODUCTION : QUELS MÉTIERS POUR DEMAIN ? Des métiers qui évoluent Connaissance des marchés. mais aussi au respect des procédures environnementales. et ce dans tous les secteurs d’activité (mécanique. exploitation. Hygiène. assistance à maîtrise d’ouvrage. liées à l’enjeu de l’international. L’ingénieur de production sera de plus en plus évalué sur sa capacité à faire bouger l’organisation industrielle et à anticiper les évolutions du marché. En lien avec les autres fonctions de l’entreprise. On peut dès lors s’attendre à trois grands changements pour les années à venir : – les métiers traditionnels de production devraient évoluer. de veille et d’investissement et exigent des compétences en management de projets QHSE (connaissance des réglementations. • Développer la prévention. ISO 9001 (management-process). traçabilité…). rentabilité. la distinction entre management industriel et management de la production se faisant plus marquée. OHSAS 18001 (santé-sécurité).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Les cadres de production doivent de plus en plus développer des actions préventives à tous les niveaux de l’entreprise (direction industrielle. veiller à la traçabilité des produits… : autant de contraintes à respecter. • S’engager dans des démarches de certification et de labellisation QHSE. sensibiliser le personnel sur ces sujets devient un réel enjeu. veille. la sécurité et l’environnement se situent désormais au premier plan. Les ingénieurs de production veillent à la qualité du produit et des process de fabrication (adéquation au cahier des charges. à une plus grande implication dans le 20 © Apec . atelier). ils doivent également acquérir une connaissance des autres problématiques métiers de l’entreprise (commerciale. Les ingénieurs de production doivent dès lors s’appuyer sur des experts (ingénieur qualité ou sécurité environnement). les cadres de production se concentrent peu à peu sur l’analyse de la productivité et le reporting nécessaire aux décisions d’investissement. Le contrôle reste omniprésent . Les enjeux relatifs à la qualité.). toxicité…). architecture système et logicielle.). en électronique. L’optimisation des systèmes d’information permet à la fois de mieux connaître le produit (modélisation). énergie. décloisonnement de la fonction et performance opérationnelle s’imposent. maintenance. L’obtention de label ou de certification qualité sont des arguments de communication externe et interne (valorisation de l’image de marque. garantir la sécurité et la santé du personnel (réduction des accidents du travail…). Bureau Veritas. etc. l’administration et des organismes tiers ou de contrôle (exemple : Drire.

Un cadre multi-local En raison de : l’ouverture internationale. Deux tendances risquent de s’amplifier dans les prochaines années : la diversification de l’offre (susceptible de fragiliser le secteur industriel) et une montée en puissance du tertiaire industriel (services. prestations de conseil. Les responsables de production devraient étendre leur périmètre d’action à d’autres activités. de services après-vente…). Se différencier sur un marché très © Apec . Suivre les gammes de produits. fonctionnel et multilocal. Les cadres de production devront orchestrer l’ensemble des ressources intervenant dans le processus de production (production. Cela implique des compétences en pilotage d’équipes. Les directeurs d’usines pourront diriger l’ensemble des services techniques. généraux et l’évolution des organisations industrielles. les ingénieurs devraient gagner en autonomie. prestataires. la mobilité internationale. ces derniers devront s’investir plus intensément dans la veille (technologique et industrielle) et le soutien aux services commerciaux. voire clients). Management hiérarchique. management des ressources humaines et à la valorisation des métiers de production. identifier les tendances et positionner la production vis-à-vis de la concurrence deviendront des priorités. conduite du changement et veille (technologique. Par ailleurs.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 21 . telles que les achats. activités connexes. du directeur technique et du directeur de production convergent. • Des superviseurs au niveau local. • Les métiers de la direction industrielle : vers le « product management ». Le management industriel est amené à se décentraliser et s’organiser différemment : au niveau local. la gestion des ressources humaines. • Des phénomènes qui s’accentuent. de formation. voire les fonctions commerciales. ces cadres devront être capables de faire évoluer techniquement le positionnement d’un produit sur son marché. Véritables « chefs de produits techniques ». le développement des réseaux mondialisés.Les évolutions de la fonction production Facteurs d’évolution Transformations technologiques Nouveaux procédés et technologies Produits de plus en plus complexes Maîtrise du savoir-faire par l’entreprise « Outsourcing » et « Offshoring » pour la production Concurrence internationale Mutations stratégiques Délocalisation des unités de production De nouveaux gisements de croissance Un cadre local Un cadre expert Un gestionnaire de l’innovation Le passage du cadre du XXe siècle à l’ingénieur du XXIe siècle en trois phases Un « product manager » qui assure la production. Un ingénieur « nomade » ou cadre international. réglementaire et juridique). suit les tendances du marché et remodèle l’organisation en conséquence. Un manager de la complexité Évolutions organisationnelles Un cadre encadrant Un cadre manager qui a une double compétence en management (fonctionnel et opérationnel). Les priorités du directeur industriel.

hygiène. des compétences « extérieures » à l’univers de la production seront nécessaires pour mener ces projets (audit. Il participera à l’amélioration et à l’optimisation de l’appareil ou des méthodes de production. l’ingénieur process-méthodes sera un acteur déterminant dans les évolutions organisationnelles du site. en accompagnement du changement (formation…). normes…). en particulier en cas de stratégie de « nearshoring » (Europe de l’Est. • QHSE . en gestion de projets ou en gestion de la relation client seront de plus en plus nécessaires. sciences humaines…). en lien avec les enjeux sociétaux et environnementaux des entreprises. à l’interface entre la stratégie industrielle et la gestion de production : analyste de l’évolution des commandes commerciales et de la production. de conseil. ses « rapports » permettront d’alimenter et d’orienter les prises de décision. fonctionnelles. • dans un travail « multi-local ». cadre de production…). culture d’entreprise…). d’œuvre). Dès lors. Confrontés à des environnements à géométrie variable. la R&D et la production. les cadres de production doivent prendre en considération ces nouveaux territoires. Il devrait constituer de plus en plus une fonction autonome (en central). ces métiers devraient se développer et monter en compétences. les ingénieurs de production pourront dès lors se spécialiser : • dans une zone géographique précise (Chine. l’Orient ou l’Amérique latine). d’interaction et de proximité avec les différents niveaux de la fonction production (hiérarchiques et géographiques). Maghreb…). MoyenOrient. Son rôle ne pourra que se renforcer à l’avenir avec notamment l’intégration des contraintes QHSE dans la gestion de la production. responsable du développement durable. • Les organisateurs industriels : nouvelles qualifications nouvelles formations ? Diriger les organisations industrielles dans les années à venir nécessitera plus d’assistance. les cadres de production devront satisfaire des donneurs d’ordres toujours plus exigeants sur les coûts (flexibilité. Au sein des filiales. par exemple. Dans l’équipement. • L’ingénieur process méthodes deviendra « le bras droit » du responsable de production. Responsable QHSE. les implantations d’entreprises tendent à se rapprocher de l’Europe (stratégie de « nearshoring »). projets transverses… et seront de plus en plus évalués sur leur capacité à faire bouger l’organisation industrielle et à anticiper les évolutions du marché. Ils devront s’adapter aux évolutions des organisations industrielles et du management : structures matricielles. Des métiers d’experts qui se développent Certains métiers à forte expertise se développent pour répondre à des contraintes de plus en plus complexes (évolutions réglementaires. À l’interface entre le bureau d’études techniques. L’enjeu résidera dans la parfaite connaissance du milieu local. pénibilité du travail. maîtrise d’ouvrage. Les entreprises auront toujours besoin d’ingénieurs experts en technique et en gestion mais feront appel à des profils plus « commerciaux » pour valoriser un produit sur un marché local ou international. pénurie 22 © Apec . des compétences en assistance à maîtrise (d’ouvrage. une grande adaptabilité à d’autres langues et à d’autres comportements professionnels. • Le responsable planification prend une place grandissante dans la gestion de la production.Qualité. Inde. de chef de projet en organisation ou d’ergonome. devraient permettre de répondre à ces enjeux. Les métiers de consultant. Leur capacité à intervenir dans plusieurs pays simultanément et à passer d’une culture à une autre sera déterminante. Le phénomène devrait se développer. Dans le tertiaire industriel. diminution des coûts et développement des prestations de services…). la stratégie d’« offshoring » trouve ses limites . ingénieur sécurité environnement…. Moyen-Orient…). des pratiques et des codes culturels. Ces changements nécessitent une solide culture générale sur les nouvelles zones d’implantation industrielle. • s’intégrer dans le(s) pays d’implantation. Le cadre de production : nouveau manager des ressources humaines Vieillissement de la population active. sécurité et environnement : quatre activités au sein d’une même direction. Actuellement. • Des ingénieurs de production « managers de la complexité ». accroissement des départs en retraite. Des cadres « nomades » À la suite des vagues « d’offshoring » menées ces dernières années par les groupes industriels (externalisation et/ou de délocalisation vers l’Asie. une bonne pédagogie. Les « expatriés » d’hier devront devenir des formateurs et faire accéder les cadres locaux aux standards de l’entreprise (management. correspondant qualité.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . les groupes industriels ont tendance à constituer leur encadrement en recrutant directement dans ces pays (directeur de site. process.concurrentiel sera un enjeu vital pour les entreprises industrielles.

enrichissement des postes de travail). logistique. • faire face à des difficultés de recrutement de personnels qualifiés. La revalorisation des métiers de production Les métiers industriels souffrent d’une image assez peu attractive auprès des jeunes diplômés. provoquant ainsi des tensions sur le marché de l’emploi. plus proches de la maison mère. ces enjeux ont pris de l’importance en milieu industriel. les sites de production sont plus aisés à piloter. élaborer des plans de formation et développer des mobilités internes au sein de l’entreprise (locale ou internationale). afin d’attirer et fidéliser les jeunes diplômés. Les branches professionnelles telles que l’Union des métiers de la métallurgie. management. L’enjeu dans les années à venir devra consister à « redorer » cette image. marketing. mécanique…) deviennent transversales à l’ensemble des secteurs industriels. réduction de la pénibilité des tâches. Prise en compte des maladies professionnelles. congés. avec l’appui d’ergonomes et/ou de représentants du personnel. • renforcer leurs efforts en matière d’amélioration des conditions de travail. de sécurité et de RSE Maîtrise des coûts indirects (transport. Les formations initiales tendent à être plus ouvertes sur l’entreprise (commercial. Certaines compétences (informatique. • s’adapter à la décentralisation de la gestion des RH. le Forthac dans le textile… ont déjà entamé des démarches dans ce sens. À la limite entre l’organisation et les ressources humaines. amélioration des conditions de travail… autant d’éléments qui permettent de maintenir un climat social favorable au sein des sites de production et de renforcer la productivité. R&D. Les cadres de production devront relever quatre grands défis pour répondre aux enjeux sociaux et aux exigences de productivité : • associer développement des RH et stratégies industrielles. conseil…). notamment dans des secteurs comme la mécanique ou la métallurgie.Avantages Réduction des coûts Création de partenariats avec des entreprises locales Stratégie d’« offshoring » Ouverture de nouveaux marchés Contraintes Maîtrise des codes culturels Maîtrise des process au regard des normes de qualité. automatisme. concurrence low costs…) Harmonisation et optimisation des coûts Plus grande capacité de contrôle Atout du « nearshoring » Proximité avec les maisons mères Main d’œuvre plus qualifiée et plus polyvalente (permet la grande et la moyenne série) Les contraintes des stratégies d’offshoring demeurent. production ou de site) devront collaborer plus étroitement avec les directions des ressources humaines pour mettre en œuvre une gestion des emplois et des compétences (GPEC). recrutement.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 23 . absence…). Les managers devront dès lors revoir leur politique de recrutement. © Apec . Être cadre sur un site de production impliquera une plus grande autonomie dans le management des ressources humaines. technique. barrières douanières…) Protection de l’intégrité des produits (lutte contre la contrefaçon. Cependant. Une pénurie de profils techniques est à prévoir. Les ingénieurs de production devront s’investir davantage dans ces domaines. d’ingénieurs… autant de sujets qui préoccupent l’avenir des dirigeants industriels. transmission des savoirs. Engagés plus fortement dans le suivi administratif et gestionnaire (reporting. Les cadres de la direction industrielle (directeur industriel. des accidents du travail. les cadres de production devront mettre en œuvre le développement des ressources humaines à l’échelle locale (reconnaissance de l’expérience.

Par ailleurs, les évolutions constatées dans la fonction production (renforcement des activités administratives et financières, organisation, amélioration des performances…) laissent entrevoir des possibilités de recrutement d’ingénieurs avec double compétence (gestion-

production), des formations supérieures à dominante plus gestionnaire (formation ESC, IAE, AES, MBA…) complétées par des Masters spécialisés (logistique, maintenance, gestion de production).

CONCLUSION
Si hier la production concentrait surtout ses efforts sur la productivité, on constate aujourd’hui une recherche d’équilibre entre productivité, qualité, sécurité et environnement, même si la contrainte de productivité se fait chaque jour plus forte dans un contexte de mondialisation et de forte concurrence. Les métiers de la production vont continuer à évoluer en fonction de nombreux facteurs (internationalisation des marchés, déploiement des usines, évolution des stratégies industrielles, des organisations…). En conséquence, les cadres de production devront de plus en plus s’adapter aux changements, aux exigences des clients, à la complexité des organisations et développer de fortes compétences en termes de polyvalence et de flexibilité. On devrait cependant voir se développer deux types de profils : • les profils à dominante « technique » : ils seront toujours indispensables pour répondre à l’activité industrielle et aux évolutions technologiques. L’enjeu sera de permettre la convergence entre les matériaux et les technologies pour fabriquer des produits innovants à forte valeur ajoutée. • les profils à dominante « managériale » : les managers de production de demain devront s’inscrire dans le pilotage de l’activité industrielle, répondre aux objectifs fixés, manager l’équilibre productivité-qualité et impulser les changements nécessaires.

24

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

LES FICHES MÉTIERS
• LES ORGANIGRAMMES • LES CARTOGRAPHIES • LES MÉTIERS DE DIRECTION INDUSTRIELLE
© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

• LES MÉTIERS DE LA GESTION DE PRODUCTION • LES MÉTIERS SUPPORT À LA PRODUCTION • LES MÉTIERS LIÉS À L’ORGANISATION DE LA PRODUCTION

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • UNITÉ AUTONOME DE PRODUCTION (UAP) .LES ORGANIGRAMMES • TYPOLOGIE DES ORGANISATIONS EN PRODUCTION INDUSTRIELLE • GRANDE STRUCTURE OU GRAND GROUPE • PME-PMI © Apec .

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle Atelier Produit 2 Atelier : Étape 2 Direction industrielle Produits 3 & 4 Atelier : Étape 3 Unité autonome de production (UAP) : produit 3 Atelier Produit 3 Unité autonome de production (UAP) : produit 4 Atelier : Étape N Organisation qui se développe (modèle de « business unit ») Organisations actuelles .DG Usine généraliste Atelier Produit 1 Unité autonome de production (UAP) : produit 2 © Apec .DG Siège .DG Usine généraliste Direction industrielle Produits 1 & 2 Atelier : Étape 1 Unité autonome de production (UAP) : produit 1 TYPOLOGIE DES ORGANISATIONS EN PRODUCTION INDUSTRIELLE Source : Apec Organisation classique Siège .28 Organisation par étape de fabrication Organisation par produit .type Unité autonome de production (UAP) Siège .

Source : Apec Directeur général Directeur industriel Directeur de production Responsable planification Directeur technique Organigramme des services centraux Ergonome Responsable QHSE ORGANIGRAMME TYPE GRANDE STRUCTURE OU GRAND GROUPE Ingénieur de production Responsable de production Ingénieur sécurité environnement Ingénieur qualité Ingénieur en maintenance industrielle Ingénieur process méthodes Ingénieur en informatique industrielle Chef de projet industriel Directeur d’usine Directeur général © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle Organigramme sur le site de production 29 .

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .ORGANIGRAMME TYPE PME-PMI PRESTATAIRES Directeur général Consultant en organisation Directeur d’usine/ site de production Ergonome Responsable production Directeur technique Directeur industriel Ingénieur de production Ingénieur en maintenance industrielle Responsable QHSE Les fonctions qualité et sécurité sont confondues Ingénieur process méthodes Légende : Lien hiérarchique Lien fonctionnel Équipes opérationnelles Ingénieur en informatique industrielle Source : Apec 30 © Apec .

ORGANIGRAMME TYPE UNITÉ AUTONOME DE PRODUCTION (UAP) Directeur général Responsable QHSE Directeur d’usine/ site de production Directeur technique/ industriel produit Ingénieur qualité Responsable production Ingénieur sécurité Ingénieur en maintenance industrielle Ergonome Ingénieur de production Ingénieur process méthodes Ingénieur en informatique industrielle Équipes opérationnelles Légende : Lien hiérarchique Lien fonctionnel Responsable planification Chef de projet industriel Source : Apec © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 31 .

.

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • SELON L’EXPÉRIENCE • SELON LA FOURCHETTE DE RÉMUNÉRATION • PAR TYPE D’EMPLOYEUR ET NIVEAU D’INTERVENTION .LES CARTOGRAPHIES MÉTIERS DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE • PAR FAMILLE • PAR FINALITÉ © Apec .

Directeur d’usine Gestion de la production N°5 .Directeur de production N°4 .Ingénieur qualité N°11 .Ingénieur process méthodes N°9 .Directeur technique N°3 .Responsable QHSE MÉTIERS CONNEXES Organisation de la production N°12 N°13 N°14 N°15 Chef de projet industriel Ingénieur en informatique industrielle Ergonome Ingénieur sécurité environnement Source : Apec 34 © Apec .Responsable de production N°6 .Ingénieur en maintenance industrielle N°10 .Ingénieur de production N°7 .CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS PAR FAMILLE Direction industrielle N°1 .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .Responsable planification Support de la production N°8 .Directeur industriel N°2 .

Chef de projet industriel : il élabore et met en œuvre un projet lié à la conception ou la réorganisation d’un système de production.CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS PAR FINALITÉ MÉTIERS CONSTITUTIFS DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE 1/ Le management stratégique 1. Ergonome : il cherche à optimiser la situation de travail. Il identifie les nouveaux axes de développement de l’activité industrielle de l’entreprise. de modernisation ou de mise en conformité de l’appareil de production. Ingénieur qualité : il est chargé de mettre en œuvre et d’organiser les procédures de suivi et de contrôle qualité au sein de l’unité de production ou de l’entreprise sur la base d’un cahier des charges (défini par le client. Il peut intervenir également dans l’amélioration de la production. Responsable de production : il organise la production et supervise la fabrication de produits complexes ou de gammes de produit. 10. Il est chargé de faire vivre la politique de l’entreprise en matière de qualité. Ingénieur en informatique industrielle : il intervient pour optimiser les flux d’information au sein du site de production.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 35 . Il encadre un ou plusieurs ingénieurs de production. le mode opératoire des opérateurs et le respect des aspects réglementaires (sécurité. il recherche la meilleure adéquation possible entre les contraintes de l’appareil de production. Il encadre des équipes de techniciens et d’agents de maîtrise. 9. 8. des normes…). 6. santé…). les marchés potentiels.). Il assure la gestion technique et administrative. méthodes. Directeur technique : il décline la stratégie industrielle sur les sites de production. Il intervient fonctionnellement sur les process et les méthodes de travail. 3. Responsable Qualité hygiène sécurité environnement : il a pour mission de mettre en œuvre un système global de prévention des risques et d’amélioration des process de l’entreprise. Source : Apec © Apec . 2/ Le management opérationnel 4. Il s’occupe ainsi des aspects administratifs et financiers. Directeur industriel : il définit la stratégie industrielle globale du groupe en accord avec le directeur général. les services commerciaux et la R&D. Ingénieur process méthodes : il étudie les axes d’amélioration. Il fixe les objectifs de production au niveau du site de production et veille à l’utilisation optimale des ressources. de la phase de conception jusqu’à la réalisation. Ingénieur sécurité environnement : il intervient dans la conception. la coordination et la mise en œuvre de la politique de l’entreprise en matière d’environnement. MÉTIERS SUPPORTS DE LA FONCTION PRODUCTION INDUSTRIELLE 11. 5. qualité. de qualité et de délais. Il définit la stratégie de fabrication des gammes de produits et veille à l’optimisation globale de la production. Directeur d’usine : il exerce en qualité de directeur d’établissement. Ingénieur en maintenance industrielle : il veille au bon fonctionnement des moyens destinés aux activités de production. Responsable de la planification : il reçoit et analyse les commandes émises par le service commercial pour définir les ordres de fabrication dans le respect des contraintes de coûts. de sécurité des sites et des conditions de travail. de sécurité et de conditions de travail au sein d’un système qualité global. 14. Après enquête. Il est l’interface entre la production. Dans ce cadre. Il est responsable de l’ensemble des services intervenant en support de la fabrication (maintenance. 15. etc. 12. Directeur de production : il pilote la production de plusieurs sites de production dans le respect des contraintes de coûts. 2. QHSE. 7. Il assure également l’automatisation des tâches industrielles pour améliorer le matériel de l’usine et la productivité des ateliers. et se charge de nouer des partenariats de haut niveau. il met en œuvre une stratégie de maintenance sur le site et pilote les équipes sous sa responsabilité. 13. hygiène. délais. Ingénieur de production : il veille à la performance et à l’atteinte des objectifs de production de son atelier ou de sa ligne de fabrication.

Responsable planification N°11 .Ingénieur en maintenance industrielle N°10 .Directeur technique N°4 .Ingénieur process méthodes N°5 . Plus de 10 ans d’expérience Source : Apec 36 © Apec .Ingénieur qualité N°13 .Ingénieur en informatique industrielle N°15 . Moins d’un an d’expérience N°12 .Directeur de production N°2 .Ergonome N°9 .Directeur industriel Jeunes cadres.Ingénieur de production N°8 .Chef de projet industriel N°14 .Ingénieur sécurité environnement N°6 .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . De 6 à 10 ans d’expérience Cadres très confirmés.Responsable de production N°7 .Directeur d’usine N°1 . De 1 à 5 ans d’expérience Cadres confirmés.Responsable QHSE N°3 .CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS SELON L’EXPÉRIENCE Ouvert aux jeunes diplômés.

Responsable planification 9. Ingénieur sécurité environnement 13. Directeur de production 4. Directeur industriel 12. Ingénieur qualité 15. Directeur d’usine 1. Ingénieur en maintenance industrielle 11. Ingénieur process méthodes 10. Chef de projet industriel 14. Ergonome Source : Apec © Apec .CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS SELON LA FOURCHETTE DE RÉMUNÉRATION De 25 K€ à 30 K€ de 30 K€ à 55 K€ de 55 K€ à 75 K€ de 75 K€ à 100 K€ Supérieur à 100 K€ 6. Directeur technique 3.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 37 . Ingénieur en informatique industrielle 5. Responsable QHSE 2. Ingénieur de production 8. Responsable de production 7.

Ingénieur de production N° 7 .Directeur industriel N° 2 .Ingénieur en maintenance industrielle N° 10 .Ergonome N° 15 .Ingénieur en maintenance industrielle N° 10 .CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS PAR TYPE D’EMPLOYEUR ET NIVEAU D’INTERVENTION Métiers exercés en entreprise N° 1 .Responsable planification GESTION N° 8 .Ingénieur en informatique industrielle N° 14 .Directeur d’usine Métiers exercés chez les prestataires N° 5 .Responsable de production N° 6 .Responsable QHSE N° 8 .Ingénieur en informatique industrielle N° 14 .Ingénieur process méthodes N° 9 .Ingénieur sécurité environnement N° 13 .Chef de projet industriel N° 12 .Ingénieur qualité N° 11 .Ingénieur process méthodes N° 9 .Ingénieur qualité SUPPORT N° 12 .Ingénieur sécurité environnement ORGANISATION Source : Apec 38 © Apec .Directeur technique STRATÉGIE N° 3 .Organisateur industriel (consultant) N° 13 .Ergonome N° 15 .Directeur de production N° 4 .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .

DIRECTEUR D’USINE .DIRECTEUR DE PRODUCTION © Apec .DIRECTEUR TECHNIQUE • N° 3 .DIRECTEUR INDUSTRIEL • N° 2 .MÉTIERS DE DIRECTION • N° 1 .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • N° 4 .

.

affecte la production et négocie des partenariats de haut niveau. papier carton. Cram.) ■ Clients grands comptes ■ Sous-traitants © Apec . ■ Filiales de grands groupes et prestataires industriels de grande taille (équipementiers…). etc.N°1 . Le directeur industriel définit et pilote la stratégie industrielle de l’entreprise. agroalimentaire…). Cadre confirmé : entre 100 et 200 K€ (selon la taille de l’organisation et le périmètre du poste). effectue les choix d’organisation (externalisation. DIRECTEUR DES OPÉRATIONS INDUSTRIELLES. Inspection du travail. Il identifie les axes de développement (produits. R&D ■ Directeur administratif et financier ■ Directeur des achats ■ Responsable QHSE ■ Administration (ministères.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 41 Directeur industriel . marchés potentiels…). ■ Président directeur général (PDG) ■ Directeur général de l’entreprise NB : Le directeur industriel est en général membre du comité de direction. DIRECTEUR INDUSTRIEL PRODUIT. ■ Grands groupes industriels présents dans tous les secteurs de l’industrie (automobile. transferts d’activités…).DIRECTEUR INDUSTRIEL DIRECTEUR TECHNIQUE INDUSTRIEL. ■ Directeur de production ■ Directeur technique ■ Directeur des études. Drire.

automobile. Dans les PME-PMI.D IRECTEUR ■ LE POSTE Activités principales INDUSTRIEL Définition de la stratégie industrielle de l’entreprise en lien avec le directeur général • Suivre les évolutions du marché : ventes. Variabilité des activités Le rôle du directeur industriel varie selon le secteur d’activité et les caractéristiques de l’outil de production : • dans les grandes entreprises. innovations technologiques. • dans certains secteurs (aéronautique. filialisation. tendances de consommation.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Négocier les contrats et gérer les accords commerciaux des grands comptes (partenariats…). le directeur industriel peut prendre en charge le développement d’une ligne ou d’une gamme de produits sur ses marchés (validation technique. le directeur industriel peut venir en appui de la direction commerciale. veille technologique et industrielle). matérielles et économiques) entre les sites de production et les procédures générales d’organisation. nationale ou internationale) : externalisation. la « grande série » dans les pays émergents Définition de la stratégie opérationnelle des sites de production • Définir les grands axes de la politique de production et des services supports en lien avec le directeur de production et le directeur technique (maintenance. jouet. organisation…). • Effectuer des choix d’organisation industrielle à grande échelle (locale. La production en petite série sera plutôt circonscrite en France. • Piloter la politique d’achats et de sous-traitance industrielle de l’entreprise en collaboration avec la direction des achats. développer les synergies entre les sites de production… 42 © Apec . • Effectuer des choix de positionnement : recentrage sur le « core business » (cœur de métier) de l’entreprise. stratégie de croissance externe… • Développer des contacts commerciaux de haut niveau par la fidélisation des clients existants et la prospection de nouveaux clients. Dans d’autres secteurs (outillage. il prend souvent l’appellation de directeur technique : son champ d’action s’étend de la coordination du support technique de la fabrication jusqu’aux services généraux. le directeur industriel sera un spécialiste intervenant sur un nombre réduit de références. industrie pharmaceutique. le directeur industriel a la responsabilité de plusieurs sites de production. agroalimentaire…). voire des milliers de références. Dans des structures de type « unités autonomes de production ». des laboratoires (R&D) ou des sous-traitants. textile…). • Suivre et rendre compte auprès de la direction générale des résultats de son activité en termes financiers (centre de profit ou centre de coût selon l’orientation de l’entreprise). • Faire réaliser des études par un bureau d’études ou le service méthodes sur de nouveaux produits à réaliser ou l’évolution des process. • Planifier l’affectation globale des ressources (humaines. • Conclure des partenariats industriels de haut niveau avec des organismes de recherche. une de ses missions sera de choisir la localisation la plus pertinente en fonction de la production demandée. Dans ce cas. Il prend ainsi part aux discussions afin de convaincre les clients potentiels des possibilités techniques du site de production. • Élaborer la stratégie produit de l’entreprise : étudier les besoins des clients en lien avec la direction commerciale de l’entreprise. • Optimiser de façon transversale les moyens de production : piloter la mise en œuvre d’un système d’information. le directeur industriel peut être amené à participer à la réflexion sur le positionnement de la société vis-à-vis du marché et de ses concurrents. il devra prendre en charge une production extrêmement variée avec parfois des centaines. Management global de la branche industrielle de l’entreprise • Définir la politique en matière de production industrielle en cohérence avec la stratégie globale de l’entreprise. Activités éventuelles Généralement rattaché à la direction générale. • Effectuer les choix d’investissement concernant l’outil de production. Dans le cadre de négociations commerciales complexes. services généraux. • son rôle sera également différent s’il dirige une seule unité de production ou s’il supervise une organisation multi-site. • Étudier le positionnement et les performances des produits de l’entreprise sur son marché. transfert d’activités d’un site à un autre (relocalisation…).

• Autorité. volontarisme et force de conviction pour faire adhérer les équipes aux objectifs et les faire avancer dans un but commun. • Très bonnes qualités de gestionnaire pour suivre son activité sous forme de compte de résultat.D IRECTEUR INDUSTRIEL • Très bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise et des relations entre les différents départements dans le cadre d’un pilotage transversal de l’activité industrielle. Inde. d’adapter les produits et de superviser les évolutions d’organisation. idéalement complétée par celle d’une ou deux autres langues lorsque certaines activités industrielles sont réalisées à l’étranger. • Maîtrise impérative de l’anglais. par exemple. • Capacité à gérer plusieurs dossiers de fond simultanément . sur une nouvelle source d’approvisionnement de matières premières… ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes (École centrale. • Sens de l’écoute et ouverture d’esprit pour dialoguer avec des interlocuteurs variés (fonctionnels et opérationnels). Le management des équipes sera partiellement délégué au directeur de production local. • La dimension internationale est déterminante dans le mode de management du directeur industriel : ainsi. • Parfaite maîtrise des composants de l’outil technique afin d’être en mesure d’apporter son expertise lors des négociations commerciales de haut niveau. le directeur industriel qui gère un site de production basé en France pourra connaître dans le détail les problèmes rencontrés par ses équipes. le directeur industriel d’un groupe international dont les usines sont implantées dans deux ou trois continents répartira son temps de présence entre les différents pays. Institut catholique des arts et métiers. Europe de l’Est. ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Directeur technique • Directeur de production • Directeur de bureau d’études (si parcours en production) Compétences techniques • Parfaite maîtrise technique du domaine d’activité de l’entreprise pour connaître les contraintes des produits et la concurrence sur le marché. idéalement dans des fonctions techniques ou en production. Durée d’expérience Ce poste est ouvert aux cadres s’appuyant sur un minimum de dix ans d’expérience professionnelle. sur la création d’un nouveau produit. Brésil. Institut national des sciences appliquées…) ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise. Évolutions professionnelles (P+1) • • • • Directeur général de filiale Directeur industriel d’un groupe international Directeur général industriel Président directeur général (lorsque la personne est à son compte) • Directeur conseil (en organisation industrielle) © Apec . • Qualités d’analyse et de synthèse pour aller rapidement à l’essentiel dans le cadre de décisions complexes (choix d’investissement. A contrario. • 3es cycles universitaires techniques (Master/Master in Business Administration) spécialisés dans le domaine d’activité de l’entreprise. ouverture ou fermeture de sites. Personnalité • Hauteur de vue et sens stratégique pour orienter la stratégie industrielle de l’entreprise. soustraitance…). réflexion sur l’organisation d’une ligne de production. (Chine. Maghreb…) . École polytechnique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 43 . ce qui nécessitera de fréquents déplacements à l’étranger.

Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois .D IRECTEUR Exemple d’offre À voir aussi INDUSTRIEL ■ Directeur industriel H/F Biélorussie ■ La fiche Fonctions. Source : Apec ■ Les fiches Secteurs. Anglais opérationnel. sera un atout majeur. Relais de la direction générale. Il souhaite insuffler une nouvelle dynamique auprès des équipes opérationnelles. La pratique de l’anglais est indispensable.Meuble • Chimie • Édition . Notre groupe industriel développe une large gamme de produits innovants et maîtrise l’intégralité de son process.Caoutchouc Exemple d’offre • SSII . Membre du Comité de Direction. optimisation et évolution de l’outil industriel et logistique. responsable industriel ou responsable de site. vous êtes force de proposition. et supervisez l’ensemble de nos activités industrielles. de ses standards et des référentiels qualité.fr. la fabrication et la commercialisation de robots destinés aux secteurs électronique et aéronautique.Imprimerie • Électronique . vous managez les responsables opérationnels des deux filiales de production.Équipements électriques • Énergie . Poste évolutif. vous possédez une expérience significative (8 ans minimum) du management opérationnel et de la gestion en centre de profit d’une activité industrielle. Membre du comité de direction.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier . Source : Apec 44 © Apec . amélioration des méthodes et des performances et pilotage des investissements techniques. vous possédez une réelle expérience en tant que directeur de production.Carton • Pharmacie • Plastiques . Collection Métiers • Aéronautique . La connaissance du secteur automobile. dans un environnement de grande ou moyenne série (fabrication sur-mesure…). vous définissez et mettez en œuvre une véritable stratégie industrielle. rubrique « marché de l’emploi ». vous êtes garant de l’organisation technique et de la production : management des fabrications et des flux.Éditeurs de logiciels • Télécoms ■ Directeur industriel H/F Proche Nantes (44) 80 à 100 K€/an • Textile . spécialisée dans la conception. Ingénieur de formation.Habillement .apec.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Collection Métiers 120 à 150 K€/an • Direction industrielle Filiale française (CA : 25 M€) d’un groupe industriel coté à la Bourse de Paris. recrute. notamment en termes de modes managériaux et synergies industrielles. Ingénieur + 3e cycle gestion (MBA. IAE…). pilotez l’activité en les organisant et en les gérant en véritables centres de profit.Cuir • Travail des métaux Consultables sur : www.

de la qualité. il faut aller à l’essentiel. et effectue de fréquents déplacements en Asie. il travaille d’abord en tant que responsable de production. Ces dernières années. la fabrication et les services supports (achats et approvisionnements). la conception CAO. Il poursuit chez Décathlon. Avant d’occuper sa fonction actuelle de directeur des opérations industrielles. Enfin. le plastique. Mattei Constantin Théodore occupe un premier poste dans un bureau d’études & engineering. pour les plus âgés. je pilotais la fabrication des jeux de construction constitués d’assemblage vis-écrou. La difficulté de ce métier est renforcée par la saisonnalité des ventes (80 à 85 % du CA réalisé à la période de Noël) et par le nombre de références (plus d’une centaine de produits différents). Mattei Constantin Théodore le voit sur un poste de direction générale dans une activité où la production prédomine. Malgré la résistance au changement.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 45 . Membre du comité de direction. les ateliers. Mes fonctions englobent l’ensemble des activités qui interviennent directement ou indirectement dans la production d’un jeu de construction. Je prends en charge le bureau d’étude et méthodes. avec si possible une dimension internationale. » Le secteur du jouet lui permet d’intervenir sur des domaines variés tels que l’électronique. où il pilote les sous-traitants et les achats. » Sur le site de production de Calais. notamment lorsqu’il s’agit d’une production de masse. livraison au client. » Diplômé de l’École nationale supérieure des arts et métiers en 1993. Des qualités d’analyse et de synthèse sont indispensables : plus vous montez dans la hiérarchie. jusqu’à sa fabrication sur site. il faut savoir canaliser les énergies pour donner vie à une idée. c’est l’articulation entre le management et la production : « L’animation. Meccano « Membre du comité de direction. © Apec . rotation du stock. Ce métier nécessite une grande ouverture d’esprit en raison de la diversité des interlocuteurs. » Ce que Mattei Constantin Théodore apprécie en particulier dans son métier. bien sûr. On passe du papier au prototype. « L’ensemble de ces équipes représente environ une centaine de personnes dont la moitié travaille à la production. avant de devenir directeur industriel. Je détermine les équipes nécessaires et participe à la conception des outillages spécifiques à la ligne de production. nombre d’unités produites… « Actuellement mon périmètre englobe la direction du site de production basé à Calais. c’est-à-dire un jeu de construction. Je choisis ensuite le lieu le plus pertinent pour la fabrication. Par ailleurs. il participe à l’élaboration de la stratégie industrielle : l’ouverture d’une filiale. née d’une feuille de papier. la journée commence par un tour complet du site. « Je prends le relais après le design. Son avenir. mais également l’ensemble des services : « Je prends la température de l’activité et évoque les problèmes rencontrés. je me consacre aux dossiers importants avant d’enchaîner sur les réunions par département. je pilote l’ensemble de l’activité industrielle : de la conception technique d’un produit en amont. il est garant de l’atteinte des objectifs fixés : respect du budget. je pilote désormais l’intervention des sous-traitants pour les activités logistique. la dimension internationale du poste lui permet de s’ouvrir à d’autres cultures. la mécanique. Après cette visite. l’automatisation des chaînes de production sont autant de sujets sur lesquels il intervient. qui se transforme en un produit commercialisable. puis est recruté chez Meccano en 1999. Suite à la réorganisation de la société il y a deux ans. Puis j’ai pris en charge de nouvelles gammes : des jeux en matériaux plastiques à destination des plus jeunes et des produits incluant plus d’électronique. les investissements à prévoir. l’organisation et le pilotage des équipes sont essentiels pour atteindre un objectif commun. et le pilotage des activités de fabrication en Chine. puis à l’industrialisation. comme tout directeur d’activité. La première étape consiste à traduire le cahier des charges réalisé par le service marketing en cahier des charges technique. puis responsable support technique. À l’origine. moins vous avez de temps à consacrer à chaque sujet . » Mattei Constantin Théodore est également responsable de l’unité stratégique « Opérations ». ma mission s’est enrichie par l’élargissement de la gamme et des techniques utilisées pour les jeux. » Mattei Constantin Théodore a en charge le processus de fabrication du produit. maintenance et informatique.D IRECTEUR ■ TÉMOIGNAGE ■ Mattei Constantin Théodore INDUSTRIEL Directeur des opérations industrielles. mes équipes interviennent dès la conception technique du produit.

.

■ PMI assurant la conception et la fabrication de ses produits.DIRECTEUR TECHNIQUE RESPONSABLE TECHNIQUE. ■ Entreprises de services industriels. notamment éditeurs de progiciels en informatique industrielle. ■ Directeur général de l’entreprise ■ Directeur industriel ■ Directeur de site de production ■ Responsable production ■ Responsable maintenance industrielle ■ Responsable achats ■ Responsable process et méthodes ■ Responsable logistique ■ Responsable QHSE ■ Chef de projet industriel ■ Ingénieur sécurité environnement ■ Services R&D et marketing © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 47 Directeur technique . DIRECTEUR TECHNIQUE ET SERVICES GÉNÉRAUX. Il est responsable de l’ensemble des services techniques intervenant en support de la fabrication (maintenance. méthodes. DIRECTEUR TECHNIQUE ET INGÉNIERIE. notamment dans les secteurs de la mécanique. de l’électronique.N°2 . de la chimie. QHSE.). Cadre confirmé : entre 75 K€ et 120 K€. Le directeur technique décline la stratégie industrielle sur les sites de production. etc.

Le rôle et la place du directeur technique diffèrent également selon la taille et l’organisation de l’entreprise : • dans les grands groupes. formation des opérateurs… • Prendre en charge l’évaluation et la sélection des principaux sous-traitants et prestataires de l’entreprise. travaux neufs…) afin d’optimiser la production en termes de coûts. • Veiller à la coordination des actions entre les équipes chargées de la gestion de la production et les services techniques. • au sein d’une entreprise de services industriels. pannes de machines. 48 © Apec . Son périmètre d’activité s’étend à la gestion de la soustraitance industrielle. Variabilité des activités Le rôle du directeur technique varie selon le type d’entreprise : • au sein d’une entreprise fabriquant elle-même les produits qu’elle conçoit. En l’absence d’un département Achats. • Définir précisément les attentes en matière d’achats de matières premières et/ou de pièces/sous-ensembles selon des critères de coût et de qualité. notamment en rencontrant les clients et/ou prospects lors des phases d’avant-vente. de logistique et de gestion de la production en lien avec le directeur ou le responsable de production. il va participer fortement à la conception de l’offre de l’entreprise mais s’investir également dans la phase d’avantvente. plus-value et compétitivité par rapport à la concurrence… • Étudier les améliorations et les adaptations d’un ou plusieurs sites de production (mise en place d’une ligne de fabrication. de qualité et de délais. le directeur technique peut prendre en charge le pilotage des achats dans leur globalité. Activités éventuelles Le directeur technique peut prendre une part active aux activités de développement commercial de l’entreprise. pour les sites de production (ou les ateliers suivant la structure). • au sein d’une entreprise qui conçoit ses produits mais externalise sa production. nouvelles lignes de production. recrutements.D IRECTEUR ■ LE POSTE Activités principales TECHNIQUE Études des commandes sur un plan technique • Étudier la faisabilité technique lors de la conception d’un produit ou d’une gamme de produits en lien avec le bureau d’études R&D. de qualité et de respect des délais. le développement et l’industrialisation des produits d’une part et l’encadrement des équipes de production d’autre part.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . la segmentation entre fonction opérationnelle et management stratégique est plus mar- Encadrement et organisation des équipes de production et des équipes techniques • Effectuer des points quotidiens avec les responsables et ingénieurs de production. Il peut dans ce cadre exercer un rôle proche de celui d’un directeur conseil en cabinet conseil. aux achats industriels (machines…) ou aux achats de prestations (conseil en organisation…). Mise en place des moyens nécessaires à la production • Diriger et coordonner sur les sites de production les activités techniques de fabrication. régulation des approvisionnements. aménagements de la planification… • Veiller à la mise en œuvre et à la bonne application des règlements en matière de qualité et de sécurité dans l’entreprise. d’entretien. amélioration des process. les équipes de planification et de maintenance industrielle afin d’identifier les dysfonctionnements et valider l’atteinte des objectifs. • Évaluer au quotidien les besoins de l’entreprise afin d’ajuster les capacités de production. • Résoudre les problèmes humains et/ou matériels : absentéisme. le directeur technique assure une veille sur les évolutions technologiques (au niveau des process de production ou des produits). Dans le cadre de l’optimisation des ressources industrielles liées à la production. • Sélectionner les principaux fournisseurs de l’entreprise et valider notamment l’adéquation technique de leurs produits par rapport aux objectifs de production. • Réaliser ou faire réaliser les investissements nécessaires à l’amélioration des moyens de production : optimisation des installations industrielles. son rôle va s’articuler autour de deux axes : la conception. le rôle du directeur technique se concentre sur la conception technique des produits et sur le respect du cahier des charges (démarche qualité) par les sous-traitants ou partenaires industriels. • Fixer les objectifs de production en matière de quantité de pièces produites par jour. de maintenance. • Veiller au développement du savoir-faire technique de l’entreprise : modernité des process ou moyens de production.

• Capacité à être mobile notamment en cas d’organisation industrielle multi-site (nombreux déplacements). • Formation de niveau maîtrise spécialisée dans les métiers de la production ou le secteur d’activité de l’entreprise. les services généraux… • dans les structures de petite et moyenne taille. répartition de la production entre les sites. Ce dernier est alors rattaché directement à la direction générale ou au directeur d’usine. vous avez une expérience significative en tant que directeur technique à la tête d’un site de production agroalimentaire. Les missions sont les suivantes : évaluation des investissements. Sous l’autorité du directeur industriel. métiers… • Excellentes connaissances des process techniques de création d’un produit. le directeur technique occupe souvent la fonction de directeur industriel.D IRECTEUR TECHNIQUE Personnalité • Qualités managériales afin d’encadrer les équipes de production et obtenir leur adhésion aux objectifs de l’entreprise. • Maîtrise des normes et du cadre réglementaire relatif aux produits développés par l’entreprise. ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • • • • Directeur/Responsable de production Responsable process méthodes Directeur de bureau d’études Directeur d’une société d’ingénierie (dans le secteur de l’entreprise) Durée d’expérience Ce poste est ouvert aux cadres ayant au minimum six ans d’expérience professionnelle. des prestataires et des équipes à l’étranger. • 3es cycles universitaires (Master) techniques spécialisés dans le domaine d’activité de l’entreprise. • Maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères pour traiter avec des fournisseurs.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 49 . Il peut également prendre en charge l’intégralité de la production. le directeur technique prend en charge la mise en œuvre opérationnelle et technique de la production : affectation des ressources. • Rigueur et précision aussi bien dans la définition des spécifications des produits de l’entreprise que dans la démarche de contrôle qualité et d’organisation de la production. • Grande polyvalence car le directeur technique doit pouvoir passer rapidement d’une activité à une autre. Source : Apec © Apec . Exemple d’offre ■ Directeur technique H/F Paris (75) 90 K€ +/an Une société holding financière détenant des sociétés spécialisées en agroalimentaire recrute un nouveau collaborateur pour intégrer son équipe de direction. De formation ingénieur industriel ou agroalimentaire. idéalement dans des fonctions techniques. quée. évaluation de la faisabilité technique des nouveaux projets. Il participe à la définition de la stratégie industrielle de l’entreprise. les travaux neufs. ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise. validation des choix industriels. • Bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise : organigramme. Évolutions professionnelles (P+1) • Directeur de département Conseil • Directeur industriel d’un groupe international Compétences techniques • Connaissances techniques dans le domaine d’activité de l’entreprise afin d’être à même d’encadrer et de comprendre le travail des ingénieurs qui développent les produits.

D IRECTEUR
Exemple d’offre À voir aussi

TECHNIQUE

■ Directeur technique H/F Saône-et-Loire

■ La fiche Fonctions. Collection Métiers 75 à 90 K€/an
• Direction industrielle

Cabinet de conseil en recrutement recherche pour un de ses clients leader sur le marché de l’ingénierie et la construction de centrales solaires de puissance. Dans le cadre de la politique définie par la direction générale de la société, le directeur technique et ingénierie aura à : • réaliser les études techniques Affaires Clients et assurer le support technique aux achats ; • élaborer l’architecture technique et industrielle des projets ; • manager les équipes techniques métiers : thermique, électricité et instrumentation et contrôle, mécanique et structures, génie civil et construction. Vous êtes de formation ingénieur, avec une solide expérience dans des projets industriels d’envergure. Vous possédez des connaissances dans les domaines de la mécanique, de l’électricité et de l’instrumentation, et du contrôle. Source : Apec

■ Les fiches Secteurs. Collection Métiers
• Aéronautique - Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois - Meuble • Chimie • Édition - Imprimerie • Électronique - Équipements électriques • Énergie - Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier - Carton • Pharmacie • Plastiques - Caoutchouc • SSII - Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile - Habillement - Cuir • Travail des métaux
Consultables sur : www.apec.fr, rubrique « marché de l’emploi ».

50

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

D IRECTEUR
■ TÉMOIGNAGE
■ Alexandre Cardon

TECHNIQUE

Directeur technique, Centre Est Vitrage
« Le directeur technique définit la stratégie industrielle de l’usine. Il pilote la production, ainsi que les services connexes tels que la logistique, la maintenance… afin de répondre aux exigences de coûts, de qualité et de délais. » Diplômé de l’Ensam Paris en 1995, Alexandre Cardon a occupé plusieurs postes avant de devenir directeur technique. À l’issue de sa formation, il exerce le métier de chargé d’affaires dans le secteur de l’industrie électrique. Il évolue pendant sept ans chez Thomson en tant que responsable maintenance, puis responsable d’unité autonome. Actuellement, il travaille chez Centre Est Vitrage, une filiale du groupe Saint-Gobain qui fabrique du vitrage isolant. Alexandre Cardon prend en charge la stratégie industrielle de l’entreprise : « En tant que directeur technique du site, je seconde le directeur général sur la partie industrielle. Chaque année, je définis avec lui l’enveloppe budgétaire et les prévisions d’investissements pour l’année suivante. Dans le cadre de mes missions, je gère l’ensemble des aspects liés la production : du pilotage de la fabrication à son suivi technique en termes d’entretien ou de travaux neufs. » Il s’assure de l’adaptation de l’organisation industrielle au marché (demandes clients, technologies, etc.). « Actuellement, les demandes des clients évoluent très vite, vers toujours plus de complexité et de fonctionnalité des produits. Je dois ainsi garantir les engagements commerciaux pris en matière de prestations, qualité, coûts et délais : cela passe par la bonne coordination entre les méthodes, la fabrication, la logistique, la maintenance et les fournisseurs de matières premières. Nous travaillons sur le principe du “juste à temps” : chaque unité produite sur nos lignes a des caractéristiques uniques et nous nous engageons à livrer deux jours après réception de commande. Nous avons donc de très fortes contraintes sur l’ordonnancement et la synchronisation des flux qui nécessitent une amélioration permanente de notre organisation. Dans ce contexte, les arrêts de machines se ressentent très rapidement chez nos clients. » Alexandre Cardon encadre les services chargés de la production et suit leurs performances, car il est garant de la productivité de l’usine. « Je compare les résultats de notre usine avec ceux des autres sites de production. Au quotidien, j’adapte les capacités de production par rapport au rythme des commandes. Je suis l’évolution du TRS [Taux de rendement

synthétique] qui m’indique le niveau de fiabilité des machines, leurs performances et la qualité du produit réalisé. Je surveille le rapport charge de travail/effectifs disponibles, puis j’ajuste les affectations du personnel. Parmi mes priorités, je cherche à optimiser les coûts de production et à améliorer le “rendement matière” sur les ateliers. Mon rôle consiste à réduire les coûts de non qualité et de déchets, ainsi qu’à optimiser l’utilisation des matériaux servant à la fabrication. Je fais évoluer les méthodes de travail, l’organisation ou le paramétrage des machines, en lien avec les chefs d’atelier et les opérateurs. » Il dirige la maintenance industrielle du site, notamment l’entretien des machines et des bâtiments. « J’encadre un responsable maintenance dont l’équipe a pour objectif la mise en place d’une démarche TPM [Total Productive Maintenance] : après analyse des pannes les plus pénalisantes, chaque technicien se voit confier des projets de modification des machines pour éradiquer les causes de dysfonctionnement. Dans cette démarche, la clef du succès réside dans l’augmentation de la qualité des échanges entre les équipes de fabrication et les équipes techniques. Après recueil des besoins, je gère les investissements en matière d’équipements ou de travaux neufs. Enfin, je suis chargé de définir et de mettre en œuvre la politique de l’entreprise en matière de qualité, sécurité et conditions de travail. » Le management des équipes industrielles (maintenance, production, logistique…) fait partie intégrante de ses attributions. « Je veille à faciliter la communication interne et à améliorer le climat social. Ma mission est de construire et d’entretenir l’implication des équipes opérationnelles autour des orientations définies par la direction générale. Je gère certains aspects des ressources humaines comme le recrutement, les entretiens annuels ou l’élaboration du plan de formation. Les relations sociales sont également de mon ressort. » Pour Alexandre Cardon, ce métier comporte à la fois une dimension stratégique et très opérationnelle. « Il faut avoir une certaine hauteur de vue pour arriver à sentir les situations conflictuelles ou les tendances du marché. La ténacité est une qualité essentielle dans notre métier car notre challenge consiste à trouver régulièrement des solutions dans des situations où d’autres se sont résignés. Mais il faut aussi savoir faire preuve d’écoute et de curiosité pour être en mesure de dialoguer avec tous les représentants de l’univers industriel d’une usine : production, maintenance, services techniques, méthodes, intervenants extérieurs… »

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

51

qualité. chimie. en particulier dans les secteurs automobile. Il définit la stratégie de fabrication des gammes de produits et veille à la performance globale de la production. agroalimentaire. recherche et développement ■ Responsable QHSE ■ Responsable planification ■ Ingénieur process méthodes ■ Ingénieur en maintenance industrielle ■ Acheteur industriel ■ Responsable logistique ■ Responsable ressources humaines ■ Responsable administratif et financier ■ Directeur marketing © Apec . plasturgie et mécanique… ■ Directeur industriel ■ Directeur technique ■ Directeur général ■ Directeur études. . Le directeur de production met en place l’organisation et pilote la production dans le respect des contraintes de coûts. aéronautique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 53 Directeur de production ■ PME/PMI.DIRECTEUR DE PRODUCTION DIRECTEUR TECHNIQUE DE PRODUCTION.N°3 . Cadre confirmé : entre 75 et 120 K€. électronique. ■ Grandes entreprises industrielles. délais.

• Communiquer aux équipes de production les objectifs individuels et collectifs de coût. en lien avec le directeur du site. qualité. informations correctement diffusées en interne… • Suivre l’évolution des indicateurs de performance par rapport aux investissements réalisés : accroissement de la capacité de production. qualité et délais à atteindre et les règles de fonctionnement internes. tonnage annuel… • Identifier les principaux leviers d’action pour optimiser la production : capacité de production. • Anticiper avec les ressources humaines les besoins en matière de recrutement de profils cadres et non-cadres. • Suivre avec le département des ressources humaines le climat social et identifier les zones de conflit potentielles avec les salariés et/ou représentants syndicaux. accident. délais…). • Participer à différentes phases du projet : validation du cahier des charges. • Assurer un reporting sur les performances en matière de production. ingénieurs process méthodes… 54 © Apec . • Analyser la capacité annuelle de production de l’usine et la comparer aux besoins commerciaux de l’entreprise. participation au déploiement de la solution retenue… • Vérifier que les investissements réalisés et les projets déployés sont bien intégrés au sein de la production : utilisation efficace par les équipes. méthodes. moyen ou long terme d’améliorer les performances de production : acquisition de nouvelles machines. • Définir avec le directeur de l’usine les principaux indicateurs de performance pour évaluer le bon fonctionnement de la chaîne de production : productivité par machine. • Faire le bilan et expliquer les résultats au directeur d’usine et/ou au directeur des opérations industrielles. ordonnancement. de la qualité. de la sécurité… Organisation et gestion de la production • Mettre en place les solutions définies en matière d’organisation de la production : nouveaux process. validation du choix avec les équipes de direction industrielle de l’entreprise et/ou le directeur de site. audit qualité… • Communiquer aux équipes de production les résultats quotidiens obtenus et identifier avec eux des solutions en cas de difficultés spécifiques. Dans le cadre de certains projets. rythme de production) pour les différentes lignes de production de l’usine. en contrats indéterminés ou intérimaires. construction d’un nouvel atelier. approvisionnement… • Suivre en permanence (au quotidien) les différents indicateurs de performance. le directeur de production peut travailler de A à Z sur la gestion du dossier.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . absentéisme. ingénieurs fabrication… Reporting à la direction • Alerter le directeur d’usine sur tout événement majeur au sein des équipes (grève. • Veiller à la bonne marche de l’ensemble de la chaîne de production : fabrication. volumes. nouvelle organisation fonctionnelle… • Planifier la production dans le respect du cahier des charges (quantités. Au-delà des Encadrement et animation des équipes • Animer au quotidien la relation avec les différents responsables de départements de production : ingénieurs de production. Activités éventuelles Le directeur de production peut prendre en charge des activités de maintenance industrielle. mais aussi du bon fonctionnement de la chaîne de fabrication. Gestion des plans d’optimisation de la production • Analyser les besoins fonctionnels pour les projets d’investissements liés à la production. consultation des prestataires ou solutions du marché. • Identifier les dysfonctionnements et les imprévus de production et apporter des solutions aux principaux acteurs concernés : chefs d’ateliers. et échanger ainsi sur les bonnes pratiques de production. Il peut également collaborer directement avec le siège de l’entreprise sur l’ensemble des questions liées à la qualité et à l’organisation.D IRECTEUR ■ LE POSTE Activités principales DE PRODUCTION Définition et mise en place des objectifs de production • Établir les plans de charge (quantités. responsable planification. qualité. par ligne de production. recrutements d’effectifs. panne sérieuse…). Il est alors garant non seulement de la productivité des équipes de production. ressources humaines… • Proposer des investissements qui permettront à court. taux de rebus.

fédérer ses équipes autour d’objectifs communs de performance et posséder un certain charisme. les ressources humaines. qualité… • Bonne culture générale des métiers de l’entreprise. • Hauteur de vue et adaptabilité afin d’imaginer des solutions nouvelles face à des problèmes complexes qui peuvent surgir à tout moment. Il dirige plusieurs unités autonomes de production qui vont chacune piloter leur performance et traiter les aspects planification. © Apec . La durée minimale d’expérience varie toutefois selon la taille de l’entreprise : au moins dix ans pour un grand site. mise en place d’une nouvelle ligne de production… aspects fonctionnels qui le concernent (expression des besoins. • Bonne maîtrise de l’anglais technique. méthodes représentent des départements à part entière au sein desquels on trouve des équipes de cadres spécialisés. de maintenance ou encore de planification. Dans ce cas de figure. Variabilité des activités L’activité du directeur de la production peut varier selon : • la taille du site de production : au sein de grandes usines. en particulier les achats. chaque matin. Son rôle se transforme alors en pilote de prestataires. Les prestataires peuvent également intervenir dans un cadre plus ponctuel de projet : informatique industrielle. les équipes de production fonctionnant en continu.D IRECTEUR DE PRODUCTION afin de contrôler le bon fonctionnement des opérations. il intervient également sur les phases de rédaction de cahier des charges. qualité. avec lesquels le directeur de production entretient un dialogue fort. • Très bonne connaissance de l’activité globale de son entreprise et des contraintes de compétitivité propres à son marché : concurrence. sécurité… Chaque acteur du département développe. le directeur de production peut porter le titre de responsable de production. • le rythme de production : si les équipes de production sont organisées 24h/24 et 7j/7. des compétences fonctionnelles qui lui permettent de gérer une activité transverse. de négociation budgétaire et contractuelle. • Formation de niveau maîtrise spécialisée dans les métiers de la production ou dans le secteur d’activité de l’entreprise. Par ailleurs. • l’organisation du site de production : on peut notamment citer l’exemple des Unités autonomes de production (UAP). Compétences techniques • Excellente maîtrise de toutes les contraintes techniques (en termes d’outils de production et de spécificités produits) liées aux produits. le directeur de production doit. organiser un suivi des performances sur l’activité de la nuit. • 3es cycles universitaires techniques (Master) spécialisés dans le secteur d’activité de l’entreprise. Personnalité • Qualités de leadership et de management : le directeur de production doit posséder de bonnes capacités d’animation. Durée d’expérience Ce poste requiert au minimum six ans d’expérience professionnelle dans les métiers de la production. Il se concentre sur le suivi des indicateurs de performance et assure des visites très régulières sur site ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le secteur d’activité de l’entreprise. le marketing. mais sa proximité managériale par rapport aux équipes du terrain est plus forte. le directeur de production aura sous sa responsabilité plusieurs intermédiaires hiérarchiques cadres. Au sein d’une plus petite structure. de plus en plus demandée pour dialoguer/négocier avec des prestataires/ partenaires européens. Il s’appuie toujours sur des ingénieurs de production. L’activité du directeur de production se centre avant tout sur l’animation et l’organisation des process et le reporting vers sa direction. On ne parle pas d’astreintes mais de capacité à rester joignable en cas de dysfonctionnement lourd.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 55 . maintenance. constituées de groupes d’opérateurs responsables de la réalisation complète d’un produit ou d’un service. de prospection et de sélection des prestataires. eux-mêmes travaillant avec d’autres cadres de production. le directeur de la production ne s’appuie pas sur des départements séparés les uns des autres pour gérer les problématiques de qualité. le directeur de production doit se rendre disponible en permanence en cas de problème. délais. Les fonctions connexes de type qualité. • la présence ou non de prestataires externes : le directeur de production peut externaliser tout ou partie de sa production. validation du cahier des charges et déploiement). coût. en plus de sa compétence technique initiale.

sur l’organisation du travail et sur les choix des moyens à utiliser. vous avez 5 ans minimum d’expérience comme directeur de production en industrie agroalimentaire. vous disposez d’une solide expérience en management d’équipes de fabrication et êtes rompu aux techniques d’amélioration continue. Bilingue anglais. recrute. Vous assurez un rôle de coordination entre les différents services de production et les services supports.D IRECTEUR • Résistance au stress. il peut avoir à régler de graves problèmes en pleine nuit. DE PRODUCTION ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Responsable de production • Responsable process méthodes • Consultant en organisation industrielle Évolutions professionnelles (P+1) • Directeur de site de production • Directeur technique • Directeur industriel • Responsable QHSE Exemple d’offre Exemple d’offre ■ Directeur de production H/F Chartres (28) 80 à 90 K€/an ■ Directeur de production H/F Mesnil-St-Nicaise (80) 80 à 95 K€/an Filiale d’un groupe international de la métallurgie. Source : Apec 56 © Apec . car le directeur de production est souvent présent tôt le matin et tard le soir. Source : Apec Société de 260 collaborateurs spécialisée dans la transformation du blé (site classé Seveso seuil bas. • Grande réactivité et force de décision. leader sur son marché. De formation bac + 5 en agrochimie type Ensiam. Rattaché au directeur général. • Disponibilité. consommation annuelle de l’ordre de 880 K tonnes) en glucose. La connaissance du secteur automobile sera fortement appréciée. polyols et alcool. vous êtes source de suggestions et force de proposition. Le moindre écart dans sa performance ou celle de ses équipes peut être identifié par les indicateurs de suivi de la production. De même. appartenant à un groupe leader mondial. charisme et sens de l’organisation.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . De formation ingénieur généraliste. les objectifs à atteindre et déterminez les moyens nécessaires à leur réalisation. coûts et délais. car il doit gérer un nombre parfois considérable de problèmes au cours d’une journée. car le directeur de production est soumis en permanence à des objectifs de performance qui peuvent être réévalués tous les jours. vous mettez en œuvre tous les moyens nécessaires à la réalisation des projets managériaux entrepris au sein de votre secteur. Vous assurez une fonction d’analyse et d’étude des coûts et proposez un plan d’optimisation. • Qualités d’organisation. Vous disposez d’une large autonomie dans la gestion du budget défini. vous prenez la responsabilité de la production du site en termes de quantités. de planification et de rigueur pour piloter les projets. avec un délai de réflexion souvent très court. recrute. vous êtes doté d’un bons sens relationnel. capable de fédérer et d’être force de propositions. Vos principaux atouts sont : pragmatisme. Si la production est organisée en 24h/24 et 7j/7. Vous organisez et gérez le potentiel technique et humain nécessaire à assurer la production. Vous serez alors amené à conduire des groupes de travail pour mettre en place ces plans d’action incluant les méthodes d’amélioration continue. Membre du Codir. vous vous appropriez la pérennisation des procédés de production afin de parfaire leur fiabilité (l’augmentation de la productivité de ce site est un atout majeur pour la continuité de son développement dont l’estimation actuelle permet d’entrevoir une majoration de 50 % dans les prochaines années). en accord avec la direction. Vous fixez. Rattaché au directeur général.

» Éric Brient est diplômé en 1987 de l’ENSCI de Limoges et obtient le titre d’ingénieur céramiste. ajustement de process… » Éric Brient participe aux choix d’investissement sur le site de production. l’adaptation du matériel existant… L’objectif étant de rendre l’appareil de production plus flexible et plus adapté à l’évolution des gammes de production. cristallerie Baccarat « Je suis chargé du pilotage global de la production. gestion de l’organisation ou de projets… sont désormais des enjeux de premier plan. La polyvalence des opérateurs est constante et les savoir-faire très différents d’une gamme de produit à une autre. je participe aux décisions et aux prévisions d’investissements pour l’année suivante. le poste requiert de plus en plus des compétences managériales : communication à tous les niveaux hiérarchiques. Je réfléchis et initie une politique de développement des compétences du personnel que j’encadre : identification des besoins. le retour sur investissement. nous évoluons sur un marché de niche : nous fabriquons des produits très “aboutis” qui esthétiquement et techniquement sont très difficiles à contrefaire par nos concurrents. Cependant. » Il contribue également à des projets plus transversaux. En lien avec le directeur industriel. » Il est responsable des gammes de fabrication sur l’ensemble du site. « Avant d’entrer en 1995 chez Baccarat. Il est important de rester en contact avec les opérateurs afin de garder une certaine proximité avec le terrain. lustrerie. fondée en 1764. J’assure ainsi la mise en œuvre d’une politique d’amélioration continue au © Apec . J’évalue la faisabilité technique du projet. réduction des coûts et des délais… Je débute ma journée en analysant les résultats de la veille et en suivant les indicateurs de performance. comme j’exerce sur le site de production. « Je participe à des comités transversaux intégrant les autres services afin d’étendre la démarche d’amélioration continue à l’ensemble du site. décoration de maison et bijoux). Je dirige un effectif global de quatre cents personnes réparties sur deux unités de production. j’effectue de nombreux passages dans les ateliers. j’occupe la fonction de directeur de production du seul site de production de l’entreprise. puis chez Guardian Europe au Luxembourg. J’effectue régulièrement un reporting au directeur industriel. » Directeur du département Production. Cette formation lui a permis d’avoir un parcours au sein de l’industrie de la céramique et de la verrière. Les périmètres de ces instances concernent aussi bien le respect de mise sur le marché des nouvelles collections que l’adéquation aux nouvelles règles environnementales ou la gestion des compétences.D IRECTEUR ■ TÉMOIGNAGE ■ Éric Brient DE PRODUCTION sein du site de production : méthodes de travail. pour ensuite mettre en place des actions correctrices en cas de dérive : étude de problème. Je dirige aussi la fabrication de produits industriels destinés à l’industrie des spiritueux de luxe (Carafes de cognac…) et la réalisation de pièces uniques. » Éric Brient doit superviser l’exécution des programmes de production sur l’ensemble des unités et faire évoluer l’organisation vers toujours plus de réactivité. des savoir-faire et la maîtrise des délais de production sont omniprésents. « Je gère au niveau de l’ensemble de la production les affectations des équipes sur les différentes gammes de produits. ainsi que les facteurs de risques. Je supervise l’exécution des programmes et les délais de fabrication. Je gère un catalogue composé de 5 000 références (arts de la table. j’ai toujours travaillé dans la production : au sein de Jacob Delafon. » Pour Éric Brient. La diversité des produits proposés et des commandes rendent sa tâche complexe. « J’identifie les sources de gains de productivité et recueille les besoins émis par mes équipes. Puis je mesure les écarts entre la production réelle et les prévisions. des faïenceries de Gien. » Enfin. Depuis 2005. Je dois au quotidien veiller à rendre l’outil de production et l’organisation toujours plus flexibles. » « Chez Baccarat. « Je dois vérifier que les coûts de production sont respectés et optimisés au quotidien. Cela peut concerner l’achat de matériel neuf.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 57 . définition et suivi de l’application du plan de formation… Enfin. sur des postes d’ingénieur de fabrication et de responsable de production. implanté en France. une grande partie de son temps est consacrée au management des ressources humaines. suivi d’équipes. « Être directeur de production nécessite un bon bagage technique dans le domaine concerné. Chacune correspond à une étape particulière du traitement du verre. « La coordination de l’appareil de production.

Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier .D IRECTEUR À voir aussi DE PRODUCTION ■ La fiche Fonctions.Cuir • Travail des métaux Consultables sur : www. 58 © Apec .apec. rubrique « marché de l’emploi ». Collection Métiers • Aéronautique .Caoutchouc • SSII .Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile .Imprimerie • Électronique .Carton • Pharmacie • Plastiques . Collection Métiers • Direction industrielle ■ Les fiches Secteurs.Équipements électriques • Énergie .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois .Habillement .Meuble • Chimie • Édition .fr.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .

DIRECTEUR DE FILIALE. coopératives. Il prend en charge les aspects administratifs et financiers et veille à la rentabilité du site de production. services administratifs…) ■ Responsable QHSE ■ Ingénieur sécurité environnement ■ Ingénieur qualité ■ Fournisseurs et sous-traitants ■ Clients © Apec .DIRECTEUR D’USINE DIRECTEUR DE SITE DE PRODUCTION. DIRECTEUR D’ÉTABLISSEMENT DE PRODUCTION. agroalimentaire. ■ Directeur général ■ Directeur industriel (dans les grands groupes) ■ En général. qualité. plasturgie et mécanique… ■ Filiales de grands groupes européens ou internationaux.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 59 Directeur d’usine . ■ PME/PMI. en particulier dans les secteurs automobile. DIRECTEUR D’UNITÉ AUTONOME DE PRODUCTION (UAP). électronique. ■ Entreprises familiales. chimie. aéronautique.N°4 . Le directeur d’usine exerce en qualité de directeur d’établissement. membre du comité de direction ■ Toutes les directions de l’entreprise (production. Il peut intervenir également dans l’amélioration de la production. commerciale. maintenance. achats. Cadre confirmé : entre 80 et 150 K€. ■ Grandes entreprises industrielles.

le directeur d’usine peut occuper des fonctions plus opérationnelles. • en PME-PMI. Performance et optimisation de l’organisation • Définir et suivre avec le responsable de production les principaux indicateurs de performance pour évaluer le bon fonctionnement de l’ensemble des ateliers de production. Il veille ainsi à la rentabilité du site de production. • Relayer les objectifs de la direction générale et veiller à maintenir un climat social favorable. qualité. • Veiller au climat social de l’usine en prenant en charge les relations avec les instances représentatives du personnel. le développement des compétences et la formation des équipes. maintenance. ou d’un groupement d’établissements. ressources humaines… • Veiller à la qualité de l’activité industrielle (qualité produits. • Présider les Comités d’établissement (CE). • Suivre l’amortissement du matériel. le sourcing des fournisseurs. • Prendre en charge les projets d’investissements annuels (travaux neufs. 60 © Apec . • Identifier avec le responsable de production les principaux leviers d’action pour optimiser la production de l’usine : capacité de production. à la négociation et au pilotage des soustraitants et des prestataires du site. logistique. • Prendre en charge les relations avec les principaux clients et fournisseurs de l’entreprise (accueil sur le site. Gestion et organisation du site de production • Gérer l’ensemble des fonctions rattachées à la production : fabrication. économique. • Superviser la mise en œuvre du plan d’investissement à court.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Il peut également conduire des démarches de certification-qualité. le directeur d’usine peut intervenir sur des projets transversaux au sein de l’établissement. la gestion des frais généraux d’entretien et de structure (masse salariale. C’est plus particulièrement le cas en matière de réduction des coûts des services généraux. techniques) afin de garantir la fabrication des produits et de répondre aux demandes commerciales. • Effectuer un reporting à la direction générale et participer à l’élaboration de la stratégie industrielle du site (en lien avec la direction générale de l’entreprise. • Défendre le budget d’investissement annuel et les projets auprès de la direction industrielle. • Décliner la politique salariale de l’entreprise et évaluer les besoins en recrutement en lien avec les services RH. les réunions avec les Délégués du personnel (DP) et les Comités hygiène-sécurité-conditions de travail (CHSCT). et la réalisation des devis. Activités éventuelles Dans certains cas.D IRECTEUR D ’ USINE ■ LE POSTE Activités principales • Prendre en charge au niveau local les relations avec les organismes et partenaires du site de production (administration. l’évolution professionnelle… en matière de développement des compétences et de promotion des salariés. la direction technique industrielle et le directeur de production). prise en charge des activités de sous-traitance industrielle…) en lien avec les services achats et commerciaux. Variabilité des activités L’activité du directeur d’usine varie selon le type et l’organisation de l’entreprise dans laquelle il intervient : • dans les grands groupes. Enfin. management environnemental) et mettre en place une politique d’amélioration continue. qualité… • Organiser les moyens du site (humains. process. moyens de production. Son périmètre d’activité peut alors s’étendre à d’autres domaines que le management. Il peut par exemple prendre en charge les services Management des ressources humaines et des systèmes QHSE • Faire appliquer la politique de l’entreprise en matière de protection de l’environnement et de sécurité (participation à la mise en place des systèmes QHSE…). méthodes. ERP). Il assume sa fonction de chef d’établissement : il se concentre sur le management et bénéficie de l’aide des services connexes à la production pour réaliser sa mission (correspondants qualité. • Effectuer une veille sur l’évolution des normes et de la réglementation en matière de qualité et de sécurité. maintenance…). financière et comptable de l’usine. moyen et long terme. Il peut par exemple participer à l’implantation d’un système d’information ou d’un progiciel de gestion (PGI. • Résoudre les problèmes sociaux majeurs pouvant handicaper durablement les process de production (grèves. il peut prendre part à l’évaluation. le directeur d’usine est chargé de faire appliquer la stratégie industrielle de l’entreprise. organisme de contrôle et de certification…). • Assurer au sein de l’usine la gestion de la mobilité. fournitures. accidents…). logistique. sécurité. gestion du parc…) en lien avec le contrôle de gestion. • Assumer les responsabilités de gestion administrative. logistique…) à travers la rédaction des cahiers des charges. financiers.

• Hauteur de vue car le directeur d’usine est amené à prendre des décisions stratégiques. • Excellente connaissance du secteur d’activité de l’entreprise. d’une autre langue étrangère (espagnol.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 61 . ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) Durée d’expérience Ce poste requiert au minimum six à sept ans d’expérience dans les métiers de la production du même secteur d’activité. Kanban. ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise (Mines.D IRECTEUR D ’ USINE généraux et gérer la relation avec les sous-traitants. de la langue du pays d’implantation. il peut être secondé par le directeur technique et le responsable de production des sites concernés. le directeur d’usine peut également s’occuper de plusieurs sites de production. Amdec…). allemand…). Il exerce en binôme avec le responsable production qui se charge d’optimiser la fabrication. mais également un homme de terrain qui peut être sollicité à tout moment en cas de problème. Personnalité • Sens des responsabilités et autonomie afin d’assumer les missions d’un chef d’entreprise (sur un plan pénal). • Directeur industriel • Directeur administratif • Consultant en management d’entreprise • Créateur ou repreneur d’entreprise © Apec . • Mobilité géographique lorsque l’entreprise possède plusieurs sites de production ou est présente à l’international. Il peut également prendre lui-même en charge la fabrication de produits complexes. groupe international) • Directeur d’usine/de site plus important. École polytechnique. conflit social…). Il supervise ainsi la conception. • Maîtrise de l’anglais. JAT…) afin de mener des projets de restructuration au sein de l’usine. • Maîtrise des méthodologies d’amélioration continue (5 S. • Autorité et sens de l’organisation pour diriger efficacement son établissement. Il peut également être ouvert à des cadres ayant exercé des fonctions de directeur technique. définit les process et veille directement à la qualité du produit. Dans le cas d’organisations multi-sites. si l’entreprise travaille à l’international. de ses produits et de son positionnement vis-à-vis de la concurrence. le directeur d’usine occupe souvent le rôle de directeur technique. Évolutions professionnelles (P+1) • Directeur général (multi-site ou de filiale. Dans ce contexte. • Écoute et diplomatie pour être en mesure d’apaiser les conflits (gestion de la relation client. • Qualités relationnelles et charisme pour mobiliser et stimuler les équipes afin d’atteindre les objectifs de l’établissement. • 3e ou fin de 2nd cycle universitaire (Master) techniques spécialisés dans le domaine d’activité de l’entreprise ou dans les métiers de la production. • Directeur/Responsable de production • Directeur technique • Consultant en organisation industrielle Compétences techniques • Capacité à gérer l’usine comme un centre de profit et aptitude au management transversal. car le directeur d’usine est à la fois un homme de stratégie. • Tempérament commercial et capacités de négociation pour mener des relations de haut niveau avec les clients et les fournisseurs. Icam…). • Connaissance des environnements qualité et réglementaire HSE propres à son secteur (ISO 9000. • Disponibilité. • dans les structures de taille petite et moyenne.

• la responsabilité managériale complète. aussi bien du chiffre d’affaires que du résultat. La maîtrise de l’allemand et de l’anglais est requise. industrie pharmaceutique…). Collection Métiers • Aéronautique . rubrique « marché de l’emploi ». notamment la mise en packaging spécifique ainsi que les demandes de faisabilité du service commercial. vous prenez en charge : • la production : suivre les plannings de production au jour le jour et surtout s’assurer du suivi des effectifs. vous avez une solide expérience de la direction générale en milieu industriel de moyenne/grande série dans le domaine de la transformation des métaux pour l’industrie automobile. Vous connaissez l’industrie agroalimentaire ou à défaut une industrie axée sur la qualité (exemple : chimie.Carton • Pharmacie • Plastiques .Habillement .Imprimerie • Électronique . Vous possédez une expérience de coopération francoallemande. Nous sommes présents dans le monde avec plus de 120 bureaux en Amérique du Nord. vos missions seront : • l’entière responsabilité opérationnelle du site en matière de qualité.Meuble • Chimie • Édition . • le développement : valider et suivre les productions. Rattaché hiérarchiquement au directeur général groupe. quantité et rentabilité.Cuir • Travail des métaux ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’agroalimentaire Consultables sur : www. nous sommes spécialisés dans les missions de transition nécessitant l’intervention d’un cadre ou d’un dirigeant financier que ce soit pour la réalisation ou la coordination de projets.apec. • la gestion d’une activité en étroite coopération avec la direction du groupe en Allemagne. spécialisé dans le développement et la production de pièces de structures en métal dont les principaux process sont l’emboutissage et l’assemblage. type ingénieur…. si possible l’emboutissage. Ses clients sont les grandes marques automobiles au niveau mondial.Caoutchouc • SSII .fr. planification et ordonnancement.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . en Europe et en Australie. Nous recrutons pour l’un de nos clients. ■ Directeur d’usine H/F Lot-et-Garonne 80 à 120 K€/an Leader mondial du recrutement temporaire et permanent. • la motivation de vos équipes par les méthodes de management modernes. Collection Métiers • Direction industrielle ■ Les fiches Secteurs. communes et représentations patronales… De formation technique. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur. Vous avez une excellente maîtrise des process de production. Rattaché au directeur général.Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile . Personnalité de leader et d’entrepreneur. Vous avez une bonne capacité à gérer les effectifs d’une usine (4 personnes en direct et 80 en indirect). administrations.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier . vous justifiez d’une expérience de 15 ans minimum en management de production. banques. Vous avez l’énergie et le dynamisme pour entraîner vos équipes dans la réalisation d’objectifs ambitieux. Source : Apec Exemple d’offre ■ La fiche Fonctions. vous êtes doté d’un bon esprit de synthèse. • le contact régulier avec les clients. Source : Apec 62 © Apec . • la qualité environnement : suivre les réclamations et les incidents qualité au jour le jour avec la responsable qualité. spécialisé dans le secteur de l’agroalimentaire.D IRECTEUR D ’ USINE Exemple d’offre À voir aussi ■ Directeur de site industriel métallurgie H/F Moselle 80 à 110 K€/an Notre mandant est un équipementier automobile allemand de renom.Équipements électriques • Énergie .

Il s’occupe ainsi du suivi de l’évolution des commandes commerciales. de responsable de production sur différents sites en France. » En fonction des commandes. En matière de qualité. définis les méthodes de fabrication et fixe son prix. Par contre. Bonna Sabla « Je suis chargé d’assurer la compétitivité de l’établissement et de superviser son fonctionnement au quotidien. homme de communication et visionnaire. J’interviens au quotidien pour les conseiller ou résoudre des problèmes majeurs : pannes. En effet. « J’assure l’interface entre les services commerciaux et ceux dédiés à la fabrication. « En général. » Il doit également décliner la politique de l’entreprise en matière de qualité et de sécurité. » Arnaud Grimbert doit superviser le bon déroulement de la production. Au sein de l’usine. Je valide les plannings de production et les ajuste en fonction des prévisions des ventes.D IRECTEUR D ’ USINE ■ TÉMOIGNAGE ■ Arnauld Grimbert teurs intérimaires. Je gère les ressources humaines et l’évolution des emplois au niveau des sites. « Ce poste nécessite d’être en permanence sur le terrain au contact de l’usine. je suis chargé de mettre en œuvre le système qualité ISO 9000 et de superviser notre certification par l’AFAQ. l’application de la politique d’entreprise et le pilotage de la production. « Je prends en charge la gestion administrative et financière des usines. les méthodes ou les marchés émergents. Il faut que je sois polyvalent : à la fois chef d’entreprise. » Arnaud Grimbert travaille depuis 1995 chez Bonna Sabla. en collaboration avec le directeur industriel de la division. je délègue la responsabilité opérationnelle de la production à mes chefs d’atelier. j’aimerais pouvoir développer de nouveaux produits et de nouvelles opportunités commerciales. j’anime des groupes de travail avec mes équipes. une école d’ingénieurs généraliste. » Directeur d’usine. Je suis également les frais généraux d’entretien et de structure en lien avec le contrôle de gestion. Sur le terrain. à court terme. Arnaud Grimbert doit assurer la gestion globale des établissements sous sa responsabilité. « Je réalise des actions de communication sur le sujet. Arnaud Grimbert doit veiller à la compétitivité et à la rentabilité de ses usines. Je veille à l’application de la stratégie industrielle au niveau de l’usine. J’élabore le budget d’investissement annuel que je défends auprès de la direction industrielle. j’assure l’interface entre tous les services et tous les niveaux de l’entreprise. » Ce qui attire particulièrement Arnaud Grimbert dans le métier de directeur d’usine. en collaboration avec des correspondants de la DRH ou des services techniques. je veille à ce que la livraison s’effectue dans le respect des contraintes de coûts. J’effectue régulièrement une veille industrielle sur les outils. Je suis également disponible pour recevoir d’éventuels clients lorsque des visites d’usines sont programmées. Je veille régulièrement aux évolutions de la normalisation. Par ailleurs.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 63 . de qualité et de délais. soit au total 64 salariés. Arnaud Grimbert peut intervenir plus directement dans le processus de fabrication. « Je définis la stratégie de mon établissement en accord avec celle de l’entreprise. accidents… Je valide les plans de charge et veille à l’évolution des stocks et des approvisionnements. » Ses missions s’articulent autour de trois axes principaux : le management. » Au sein de la division Assainissement et Matériaux. Je veille à la compréhension et au respect des procédures sécurité lors de l’accueil de collabora- © Apec . une filiale du groupe Consolis. Il devient directeur d’usine en 2000 : « Deux sites sont désormais sous ma responsabilité. il occupe successivement les postes de responsable sécurité qualité. je préside les réunions des délégués du personnel et les comités d’entreprise. je dirige moi-même la production : j’élabore le produit. Au quotidien. Puis je confirme les délais de livraison ou les retards éventuels aux commerciaux. Dans le domaine des relations sociales. spécialisée dans les bétons et le génie civil. je reçois les fournisseurs pour effectuer les devis des projets sécurité envisagés au cours de l’année ou en réunion CHSCT. Je contrôle en permanence la performance et la compétitivité de l’usine vis-àvis de mes concurrents. c’est la dimension opérationnelle du poste. Enfin. je dois posséder une très bonne culture générale sur les aspects techniques plus qu’une réelle expertise. lors de la réalisation de produits complexes. et devient ingénieur généraliste en 1995. Débutant comme ingénieur de production. Il suit un cursus à l’Institut catholique des arts et métiers.

.

RESPONSABLE PLANIFICATION .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • N° 7 .RESPONSABLE DE PRODUCTION • N° 6 .INGÉNIEUR DE PRODUCTION © Apec .MÉTIERS DE LA GESTION DE LA PRODUCTION • N° 5 .

.

■ Directeur de production ■ Directeur technique industriel ■ Directeur de site ■ Ingénieur de production ■ Ingénieur en maintenance industrielle ■ Responsable logistique ■ Ingénieur process méthodes ■ Ingénieur du bureau d’étude ■ Ingénieur qualité ■ Ingénieur sécurité environnement ■ Contrôleur de gestion ■ Responsable QHSE ■ Responsable des achats ■ Services marketing et commercial ■ Fournisseurs et clients © Apec . . Il fixe les objectifs de production au niveau du site et veille à l’utilisation optimale des ressources. métallurgie. Le responsable de production supervise la fabrication de gammes de produit et de produits plus complexes.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 67 Responsable de production ■ PMI ou grandes entreprises industrielles (automobile. Il encadre un ou plusieurs ingénieurs de production. ■ Filiales de grands groupes européens ou internationaux. électronique. ■ Sociétés coopératives de production (SCOP) ou plus largement coopératives. RESPONSABLE EXPLOITATION. agroalimentaire…).N°5 . Jeune cadre : entre 30 et 45 K€. Cadre confirmé : entre 45 et 75 K€. ■ Entreprises familiales.RESPONSABLE DE PRODUCTION RESPONSABLE FABRICATION.

développement d’expertise…). opérateurs.). • Sensibiliser les équipes et contrôler l’application des règles en matière de qualité et de sécurité. ergonomie…) pour réduire les coûts. • Suivre la réalisation des investissements selon le budget défini. animer et coordonner les équipes : ingénieurs. produits semi-finis…). • Analyser au jour le jour les indicateurs de suivi de la production (données de reporting. approvisionnement des matières premières…). Si la dominante de leur activité reste la production. • Déterminer les plans de charge : besoins en matières premières. • mettre en œuvre une démarche qualité ou viser l’obtention de certifications qualité (responsable qualité production). • Assurer la maintenance préventive : révision et entretien du parc machines. agents de maîtrise. Suivi des relations avec les clients et les prestataires • Vérifier que les commandes livrées au client sont conformes au cahier des charges et respectent les contraintes de coûts. ils peuvent néanmoins consacrer une partie de leur temps à : • améliorer l’organisation et les méthodes de travail (responsable méthodes production).R ESPONSABLE ■ LE POSTE Activités principales DE PRODUCTION Analyse des contraintes de fabrication • Étudier le dossier de fabrication et participer à la définition des méthodes de fabrication. • Entretenir les relations avec les partenaires sociaux afin de garantir la qualité du climat social (CE. machines. fabricants de pièces détachées) et organiser la coopération avec les équipes internes. • Garantir l’approvisionnement et la disponibilité du matériel et des stocks (matières premières. • Animer des groupes de travail dans le cadre de projets au sein de l’usine. • Garantir les coûts. tableaux de bords. les délais d’intervention et contrôler la qualité de la production. taux de déchets. • Superviser l’intervention des prestataires (sous-traitants. • Traduire les éléments du cahier des charges en objectifs de production. changement de méthodes de travail…) ou s’adapter à de nouvelles commandes (modification de l’appareil de production. pièces de sous.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . les investissements et les moyens (humains. • Prévoir les ajustements nécessaires pour réduire les cycles de production (réorganisations. organismes de contrôle type Bureau Veritas…). valoriser et développer les compétences du personnel (souhait de mobilité. qualité et délais. équipementiers.) à court et moyen terme. etc. taux de pannes…). techniciens. • Identifier. etc. • Effectuer une veille sur les évolutions techniques et industrielles du marché et de la concurrence. Gestion de la fabrication • Fixer les objectifs de production des ateliers ou des lignes de fabrication. • Contrôler le processus de fabrication et les résultats au regard du cahier des charges. • Mettre en place et suivre les indicateurs relatifs à l’activité du service (tableau de bord technique. destinés à améliorer l’appareil de production ou les conditions de travail. • Faciliter l’intervention des experts en matière de contrôle réglementaire pour répondre aux obligations administratives (Inspection du travail. reporting financier…). Management des équipes de production • Informer. • Respecter les normes de sécurité et de qualité du processus de fabrication. 68 © Apec . • Participer à la définition du plan de formation des équipes et aux recrutements en lien avec les services RH.traitance… • Planifier les objectifs de production (produits ou gammes). réorganisation des équipes…). • Construire ou améliorer les indicateurs de performance et prendre les mesures de réajustement nécessaires pour améliorer la production. • Piloter les prestataires afin de garantir la continuité du flux de production (disponibilité des pièces. Fiabilisation et amélioration des process Activités éventuelles • Mettre en œuvre des démarches d’amélioration continue de l’organisation industrielle. Les responsables production disposent la plupart du temps de plusieurs « casquettes ». CHSCT. • Participer aux projets de modernisation de l’outil de production (adaptation à de nouveaux produits.

Durée d’expérience L’accès à des postes de responsable de production peut être relativement rapide pour des jeunes cadres justifiant de cinq ans d’expérience en gestion de la production. Kaizen. dans les structures importantes. cadres techniques) justifiant de cinq à dix années d’expérience. dans des organisations en « feu continu ». Par exemple dans l’industrie verrière. mySAP ERP. il gère le processus d’industrialisation de façon globale. maintenance…). le responsable production peut dépendre du directeur général. Il est ainsi très polyvalent et a un périmètre d’activité assez large qui peut couvrir certaines activités connexes. du directeur d’usine ou du directeur technique. Ceisi…). chimie. électricité. En cas de conflit social. En cas de pannes. • Capacité d’adaptation. Variabilité des activités La taille et l’organisation de l’entreprise influe sur la place et le rôle du responsable production. à froid…). Compétences techniques • Maîtrise des techniques mises en œuvre dans la fabrication des produits. SMED…).production) ou des activités logistiques.méthodes). • animer des projets transversaux (ERP. la maintenance (responsable production maintenance). s’ajoute le stress lié aux rythmes de production des sites. les responsables de production ont en charge une étape de traitement du verre (à chaud. tels que la construction automobile. Le poste. et ce à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. • Aptitude à la gestion des ressources humaines et au management afin de faire évoluer ses équipes tout en veillant à la rentabilité de la production. • piloter les services techniques voire les services généraux (responsable technique production. machines automatisées. • Aptitude à déléguer. • Connaissances en économie et en gestion administrative. mécanique…).R ESPONSABLE DE PRODUCTION ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes (Ensam. le responsable de production développera des compétences spécialisées. d’une autre langue étrangère. D’autres. Suivant les secteurs. • Maîtrise des techniques d’amélioration continue (Kanban. • Dans les plus grosses structures. • Maîtrise de l’anglais et. Ensi. • Maîtrise des outils statistiques et des logiciels de gestion de production (ERP-PGI. Par ailleurs. de plus en plus. est ainsi beaucoup plus opérationnel et spécialisé. le responsable de production doit se rendre sur le site de production. GED…) en qualité de chef de projets (responsable production . ces cadres peuvent fonctionner en 3X8. Produflex…). par exemple. l’équipement ou l’industrie textile. • Écoles d’ingénieurs spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise (électronique. etc.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 69 . adonix. Ainsi. responsable maintenance production…). solliciteront davantage des compétences en organisation industrielle afin de réduire au maximum les coûts de main d’œuvre. il pourra être spécialisé par type de produit ou responsable d’une étape du cycle de fabrication. • Connaissance de l’environnement de la production.). le métier de responsable de production est très exigeant dans la mesure où il est garant du bon fonctionnement de la production au sein de l’usine. ce poste est accessible à des non cadres (techniciens. • Dans les petites structures. Suivant l’organisation de l’entreprise. la qualité (responsable qualité . Enfin. GPAO. à la pression des délais et des coûts. Personnalité • Capacité à animer et fédérer des équipes autour des objectifs de production. ouverture d’esprit et capacité à communiquer avec différentes équipes (du dirigeant à l’opérateur). il doit temporiser et souvent gérer directement les relations sociales avant l’arrivée du directeur d’usine par exemple. notamment des fonctions supports (logistique. Dans ce contexte. formation pouvant être complétée par un Master spécialisé. TPM. Ainsi. © Apec . 6 sigma. telles que les études et les méthodes (responsable production . • Formation universitaire supérieure bac + 2 à bac + 5 (type DESS/Master) en gestion de la production (l’alternance est très appréciée). agents de maîtrise. être soumis à des astreintes le week-end ou la nuit.chef de projet industriel). Les secteurs tels que la chimie ou la pharmacie sont très exigeants en matière de respect des procédures de sécurité et de management environnemental. • Connaissances sectorielles spécifiques à l’activité de l’entreprise (aéronautique. il est placé sous la responsabilité du directeur de production.

une expérience de 10 ans minimum au sein d’une PME en tant que responsable d’atelier. matières premières. des coûts et de la sécurité. vous avez le goût du travail en équipe et un fort sens du management. Ingénieur EFPG. Rattaché au directeur de production. Rattaché et en étroite collaboration avec le PDG. vous planifiez le travail et gérez les effectifs en fonction du carnet de commandes. dans un souci constant des délais. Kaizen. Vous optimisez la production avec l’aide d’outils d’amélioration continue (5S. Rompu aux techniques de gestion des flux et optimisation des processus avec une vision transversale de l’entreprise. capacités d’organisation. ISO’) et élaborez des améliorations dans le cadre des projets d’investissements ou de notre politique d’amélioration continue.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . et relais pour la soustraitance.R ESPONSABLE • Pragmatisme. Vous assurez en collaboration avec les contremaîtres la gestion du personnel travaillant dans votre secteur et les formations. découpe. fabrique et commercialise des articles de grosse puériculture et plus particulièrement des sièges de sécurité pour enfants dans les réseaux de la grande distribution et des spécialistes. Vous avez en charge les différents ateliers de mécanique. Au-delà de votre formation. assemblage ainsi que les dépôts de produits finis. • Bon esprit de synthèse pour effectuer le reporting ou résoudre rapidement des problèmes. agent de maîtrise ou méthodes. Vous êtes le garant des délais de livraison dans le respect de la qualité et de la productivité. des standards de qualité. de méthode et de planification. Dans le cadre de notre développement. Source : Apec 70 © Apec . • Grande réactivité pour résoudre rapidement des problèmes et sens de l’anticipation pour parer aux incidents ou dysfonctionnements (pannes…). vous possédez 4 ans d’expérience en management de production. Source : Apec Exemple d’offre Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable de production sur des gammes plus complexes • Directeur de production • Directeur d’usine • Responsable planification • Responsable logistique approvisionnement • Responsable maintenance • Ingénieur qualité • Ingénieur sécurité environnement • Ingénieur process méthodes • Ingénieur technico-commercial • Acheteur industriel • Chef de projet industriel • Organisateur industriel ■ Responsable fabrication en papeterie H/F Blendecques (62) 40 à 50 K€/an Nous sommes une société industrielle papetière de 170 personnes. • Rigueur afin de faire respecter l’ensemble des procédures de fabrication. pour gérer la fabrication au quotidien. vous coordonnez et supervisez l’ensemble de la production de votre machine. confection. nous privilégions. • Sang froid et capacité à travailler dans l’urgence car un arrêt dans la chaîne de fabrication peut avoir de très lourdes conséquences sur les résultats et l’avenir de l’entreprise. nous créons ce poste. injection polyuréthanne. DE PRODUCTION Exemple d’offre ■ Responsable de production H/F Charvieu (38) 30 à 45 K€/an ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Ingénieur de production • Ingénieur process méthodes • Ingénieur en maintenance industrielle • Ingénieur qualité • Responsable planification PME de 100 salariés. leader sur le marché français de la production de couverture blanche.

il rejoint Panzani au poste de responsable de production du site de Nanterre. « Un responsable de production passe finalement beaucoup de temps à gérer des aléas. Sempertrans France Belting Technology. Il s’agit de valider les plans de charge. la mise en place d’un nouvel atelier a pu être réalisée avec un budget de 20 M€. Johnson Control à Strasbourg.R ESPONSABLE ■ TÉMOIGNAGE ■ Jean-Christophe Boissarie DE PRODUCTION conditions de travail. les ressources humaines. Le siège est basé à Lyon et s’appuie sur deux sites de production en France. Sous la responsabilité d’un directeur d’usine. Panzani est un groupe agroalimentaire français qui compte environ 1 000 salariés. JeanChristophe Boissarie pilote la production. pour une capacité de 85 000 tonnes annuelles. Marseille et Nanterre. « Je suis tout d’abord garant du budget alloué aux activités de production. rendement technique par machine. Jean-Christophe Boissarie rejoint le secteur de l’automobile en intégrant un équipementier de premier rang. En 2002. « Mon premier réflexe le matin est d’analyser les résultats de la veille sur la base de différents indicateurs de performance : tonnage. puis responsable d’atelier de production à la tête d’une équipe de 110 personnes. consultation et sélection des prestataires. avec une spécialité mécanique et plasturgie. Lorsque nous avons décidé de construire un nouvel atelier de production. la communication interne… permet de mieux agir sur la performance globale de la production. nous avons pris en charge le pilotage de A à Z sur Nanterre en coopération avec le directeur technique de Panzani et le directeur d’usine de Nanterre : validation du cahier des charges. » Dans cette optique. » La gestion des ressources humaines. la production et sa planification rythme la vie des autres départements : ressources humaines. Ce dernier totalise environ 150 personnes. La partie RH et communication interne étaient importantes puisqu’il fallait expliquer à l’ensemble du personnel l’impact de ce projet et également allouer différemment les ressources . ressources humaines… » Diplômé de l’Insa Strasbourg en 1997 (ex-Ensais). constitue une des priorités au même titre que les © Apec . Le site de Nanterre produit des pâtes alimentaires sèches. « Le climat social nécessite une attention particulière. la formation des ouvriers et des conducteurs de lignes était à organiser. il évolue comme responsable de projet industriel. La vigilance s’exerce toute la journée. Responsable de production. Nous veillons au respect des conditions de travail. une des clefs d’optimisation de la performance réside dans la gestion de l’ensemble des paramètres de production : « Développer une vision globale aussi bien sur la production. » Pour Jean-Christophe Boissarie. La dimension humaine est très importante dans la performance des lignes de production. taux de rebus. Le moindre incident de production peut avoir un impact sur les chiffres et les performances de l’usine. Le rôle de Jean-Christophe Boissarie s’articule autour de plusieurs axes. Panzani « Un responsable de production doit parler tous les langages : qualité. négociations. » « Enfin. qualité. Un projet de ce type comprend à la fois une partie process et choix des lignes de production. etc. les activités d’encadrement et d’animation d’équipes nécessitent une présence significative sur le terrain : « Un responsable de production doit rester en contact permanent avec ses équipes et les réalités du terrain. afin de réunir toutes les conditions nécessaires au bon déroulement des opérations. Aujourd’hui ce nouvel atelier produit 55 000 tonnes annuelles sur les 85 000 produites par l’usine. une partie génie civil que nous avons sous-traitée et toute la gestion des lignes de conditionnement qu’il faut adapter à nos besoins très spécifiques. La production s’effectue 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. les méthodes et la maintenance. etc. d’optimiser la capacité de production pour répondre aux besoins des ventes et de programmer les investissements pour les années suivantes. » De fait.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 71 . Tout d’abord technicien d’atelier « quelques mois intéressants pour apprendre le quotidien du terrain ». en tant que directeur d’usine. Ainsi. voire la nuit car le site fonctionne en permanence. et plus particulièrement le développement des compétences des équipes. au sein de l’usine. taux de pertes… La compétitivité de la production est très importante pour les résultats et la rentabilité de l’entreprise. Il faut en permanence s’adapter et rebondir car la pression s’exerce au quotidien. » Ensuite. la maintenance. approvisionnements. » Les objectifs de production sont en permanence au cœur de l’usine. méthodes. Il s’agit principalement de gestion de projet en lien avec les équipes du siège et/ou l’autre site de production de Panzani. Jean-Christophe Boissarie a rejoint courant 2007 un groupe international de plasturgie. j’interviens également sur le suivi technique des méthodes de production. notamment la sécurité. planification.

Habillement .Caoutchouc • SSII . Directement rattaché au directeur de production du site de Bordes.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . agroalimentaire • Textile. métallurgie • Électrique.R ESPONSABLE Exemple d’offre À voir aussi DE PRODUCTION ■ Responsable UAP fabrication H/F Bordes (64) 60 à 70 K€/an Filiale du leader mondial des turbines pour hélicoptères civils et militaires.Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . Vous êtes impliqué dans notre démarche d’amélioration continue et veillez au développement des compétences de vos collaborateurs. Collection Métiers • Aéronautique . Collection Métiers • Mécanique. pharmacie. nous recrutons. rubrique « marché de l’emploi ».Imprimerie • Électronique . vous assurez l’encadrement de vos équipes (entre 150 et 180 personnes). De formation ingénieur (mécanicien.Carton • Pharmacie • Plastiques . vous planifiez et garantissez le plan de production dans un souci constant de qualité et de réduction des délais.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier .apec. électronique • Chimie. Source : Apec ■ Les fiches Fonctions. productique).Cuir • Travail des métaux ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’agroalimentaire Consultables sur : www. bois. ceci dans une phase de forte augmentation de l’activité.Équipements électriques • Énergie . vous justifiez d’une expérience significative de la fonction dans le management d’équipes importantes acquise dans un environnement industriel réactif de moyennes ou grandes séries. La maîtrise de l’anglais est exigée. imprimerie ■ Les fiches Secteurs.Meuble • Chimie • Édition .fr. 72 © Apec .Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile .

d’une nouvelle organisation ou d’un nouvel outil. L’ingénieur de production anime et coordonne un process de fabrication. Dans ce référentiel. CHEF DE LIGNE DE PRODUCTION. Jeune cadre : entre 35 et 45 K€.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 73 Ingénieur de production ■ Sites de production de PMI ou de grandes entreprises industrielles (mécanique. Il encadre les équipes placées sous sa responsabilité. ■ Entreprises familiales. ouvert aux jeunes diplômés de formation supérieure (école d’ingénieurs ou universitaire). papier carton. métallurgie. ■ Directeur technique ■ Directeur de production ■ Responsable production ■ Responsable maintenance industrielle ■ Ingénieur process méthodes ■ Ingénieur du bureau d’études ■ Ingénieur qualité ■ Ingénieur sécurité environnement ■ Contrôleur de gestion ■ Responsable des achats © Apec .N°6 . transformation des métaux. un poste d’encadrement (directeur de production…) ou un premier emploi. INGÉNIEUR DE FABRICATION. INGÉNIEUR (AVEC SPÉCIALISATION DANS LE DOMAINE D’ACTIVITÉ DE L’ENTREPRISE). il est responsable d’un atelier et gère le lancement d’une ligne de production. de qualité et de délais. laboratoires ou sociétés d’ingénierie spécialisées dans le domaine industriel. énergie…). Jeune diplômé : entre 25 et 35 K€. le métier d’ingénieur de production est décrit comme un poste d’entrée dans la fonction production. Il peut désigner un cadre titulaire d’un diplôme d’école d’ingénieurs.INGÉNIEUR DE PRODUCTION CHEF D’ATELIER DE FABRICATION. Fortement soumis aux contraintes de coûts. . ■ Sociétés coopératives de production (SCOP) ou plus largement coopératives. NB : l’intitulé ingénieur de production recouvre plusieurs sens.

• Veiller au quotidien au respect des délais. qualité. automates…). • Mettre en place un programme de maintenance préventive. Gestion de l’activité et reporting • Comparer et optimiser les indicateurs de suivi de la production (données de reporting sur les volumes. les cadres exerçant le métier d’ingénieur de production peuvent prendre part à des projets plus transversaux (ERP-PGI. • Proposer des aménagements de l’organisation industrielle afin d’optimiser la réponse aux demandes commerciales. • Collaborer avec les ingénieurs process méthodes à l’étude de l’optimisation des ateliers au quotidien (organisation. Contrôle du bon déroulement de la fabrication et assistance technique • Mettre en œuvre le programme de production de l’atelier (ou de la ligne de fabrication). techniciens. • Sensibiliser le personnel et contrôler l’application des règles en matière de qualité et de sécurité. • Trouver des solutions en cas de pannes majeures (maintenance curative) et apporter des conseils techniques lors de la fabrication de produits complexes. opérateurs). délais). • Mener des projets de modernisation de l’outil de production (adaptation à de nouveaux produits.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Favoriser le développement ou la reconnaissance des compétences des équipes sous sa responsabilité (souhait de mobilité. travaux neufs. • Suivre les coûts (de production et d’investissement). matériel de production. matériel. • Assurer un reporting d’activité auprès du responsable ou directeur de production (évaluation des ressources. • Participer à la définition des méthodes de travail (besoins en matières premières. Encadrement des équipes d’opérateurs et d’agents de maîtrise • Animer et coordonner les activités d’une équipe de production (agents de maîtrise. tableaux de bords. • Superviser la passation des commandes aux sous-traitants. changement de méthodes de travail…). • Participer aux opérations de programmation des automates ou des systèmes de GPAO en lien avec les ingénieurs en informatique industrielle (automaticiens). pannes…). • Évaluer et définir les besoins de recrutement en lien avec les services RH. 74 © Apec . • Faire respecter le cahier des charges aux prestataires et aux sous-traitants et évaluer les résultats. repos. • Planifier les objectifs de production. remplacements. adaptation dans le cadre du lancement de nouveaux produits…). • Gérer l’approvisionnement en veillant à la bonne répartition des flux de matières premières. des quantités. • Répartir la charge de travail au sein d’une ou plusieurs équipes sous sa responsabilité. • Assurer la montée en cadence de l’outil de production. • Déterminer les plans de charge par poste ou machine en tenant compte des contraintes de production (coûts. etc. taux de déchets. modification technique des ateliers. machines. • Gérer les effectifs de l’atelier ou de la ligne de fabrication (absences. Activités éventuelles Suivant la taille et l’organisation de l’entreprise. • Gérer et contrôler l’utilisation des équipements (instruments de laboratoire. de la qualité et des coûts. • Identification de solutions pour réduire les cycles de production (réorganisations. • Intervenir dans les actions de maintenance (corrective et curative) et assurer la disponibilité du matériel (lien avec les fournisseurs de pièces de rechange…). • Contrôler le respect et l’application des procédures de sécurité et de qualité de la fabrication.) à court terme.I NGÉNIEUR ■ LE POSTE Activités principales DE PRODUCTION Lancement d’une ligne ou d’un atelier de production • Planifier et coordonner les différentes phases du process de production après réception du cahier des charges techniques. mise en place de CQP-certificat de qualification professionnelle…). pièces de soustraitance…). ergonomie…). adaptation des lignes de production…). les investissements et les moyens (humains. Participation à l’amélioration de l’appareil de production • Mettre en œuvre des démarches d’amélioration continue de l’organisation industrielle (système qualité…). • Suivre la fabrication et assurer la livraison des commandes conformément au cahier des charges. roulements d’équipes…). congés. taux de pannes…).

les ingénieurs de production peuvent être amenés à s’expatrier. les ingénieurs de production ont des tâches plus segmentées. l’adaptabilité. 6 sigma. Enfin.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 75 . les secteurs de l’extraction. analyse de la production…) et managers de proximité sur le terrain. le terme de chef d’atelier sera plus utilisé. Ils sont notamment chargés de la formation. Ces cadres peuvent également évoluer dans des équipes pluriculturelles (projets. BTS) à bac + 5 (type DESS/Master) en gestion de la production (l’alternance est très appréciée). mais reste toutefois ouvert aux jeunes diplômés. les intitulés métiers peuvent varier. imprimerie. électricité. Enfin. chef d’équipes de production… ces intitulés de métiers font référence aux cadres qui travaillent dans un atelier de production (ligne de fabrication. des achats…). on retrouvera le terme d’ingénieur de fabrication. de l’approvisionnement. • Compétences en management et en encadrement d’équipe afin de respecter les objectifs de production. procédure…) de l’entreprise au personnel local. Dans la construction automobile ou la métallurgie. Suivant les secteurs d’activité. Enfin dans les secteurs de l’extraction. ils sont en charge de produits de plus en plus complexes.I NGÉNIEUR Variabilité des activités DE PRODUCTION la transmission des standards (qualité. • Maîtrise des techniques d’amélioration de l’organisation et de la qualité des process (Kaizen. Par exemple. Il est généralement ouvert aux jeunes de formation supérieure à l’issue de stages significatifs (souvent en tant qu’assistant responsable production). plus polyvalente. UAP dans une PMI importante). Compétences techniques • Aptitude au management de la production (gestion de budget. la fonction est souvent confondue avec celle de responsable de production. Des impératifs sectoriels conditionnent également l’activité de ces cadres. Ils peuvent également exercer en laboratoire. justifiant d’une dizaine d’années d’expérience. par exemple dans le secteur de la chimie. • Maîtrise des techniques mises en œuvre dans la fabrication des produits. Ingénieur de production. ils reportent alors au responsable de production qui supervise la production de l’ensemble du site. L’ouverture d’esprit. ces deux postes sont accessibles à des salariés noncadres (techniciens. Icam…). • Bon niveau dans le domaine des statistiques appliquées à la gestion. organisation. Smed. Ils ont souvent la charge d’un atelier de production (chef d’atelier). création et suivi d’indicateurs…). formation pouvant être complétée par un Master spécialisé. de la pharmacie ou de l’agroalimentaire requièrent une attention particulière aux procédures de qualité et de sécurité. agents de maîtrise). du pilotage et de ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes (Ensam. • Écoles d’ingénieurs spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise (électronique. chef d’atelier de production. Amdec. La nature et les volumes de produits fabriqués conditionnent les responsabilités des cadres de production. industrialisation). la veille technologique et l’actualisation des compétences en informatique industrielle s’avèrent indispensables pour répondre à un secteur très dynamique. • Dans les petites structures (UAP en PMI). SPC…). Homme de terrain avec un fort volet opérationnel. de plus en plus. où la part d’innovation est importante. © Apec . Selon leur expérience. de l’agroalimentaire ou de l’électronique. Suivant l’organisation de l’entreprise. de la chimie. À titre indicatif. l’ingénieur de production se consacre à la fabrication (planification. on retrouvera le titre d’ingénieur de production. Ces cadres sont à la fois gestionnaires de la production (suivi d’indicateur. coordination avec des prestataires…). travailler à l’international. Access…) afin d’établir des bilans prévisionnels (planification…). • Dans les structures de moyenne et grande taille (filiale de groupe industriel. de production). • Maîtrise des logiciels (Excel. Durée d’expérience Le poste d’ingénieur de production représente la phase de maîtrise d’un savoir-faire (usinage. Le poste de chef d’atelier requiert légèrement plus d’expérience (généralement un à deux ans). cadres techniques. Dans le secteur de l’industrie électrique ou électronique. La prise en charge de missions QHSE s’inscrit ainsi dans le quotidien de ces cadres (management environnemental…). où l’on crée des composants ou des interfaces hommes/machines. textile…). fonderie…) et l’ouverture sur du management de proximité. l’apprentissage des codes locaux et la maîtrise d’au moins une langue étrangère sont appréciés. dans le secteur de la papeterie. • Formation de type bac + 2 (IUT. et prend en charge l’ensemble des activités connexes (gestion de la logistique.

maintenance…). Ingénieur sécurité environnement. ■ La fiche JD 1er emploi. Collection Métiers • Ingénieur de fabrication Consultables sur : www. ou lors de la mise en place de systèmes de gestion informatisés (GPAO. Responsable QHSE. Acheteur industriel. Ingénieur R&D Ingénieur process méthodes. • Ingénieur en maintenance industrielle. bois. sang froid et réactivité pour faire face rapidement aux imprévus de la production et ne pas handicaper l’usine : une panne peut avoir de très lourdes conséquences sur la stratégie industrielle. • Ingénieur qualité. notamment des fonctions supports (logistique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .Caoutchouc • SSII . horaires décalés type 2x2/3x8…). FAO…).Équipements électriques • Énergie .Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile . • • • • • • • • • • DE PRODUCTION Responsable logistique approvisionnement. agroalimentaire • Textile. • Responsable planification. généralement l’anglais ou l’allemand. Collection Métiers • Mécanique. • Flexibilité afin de s’adapter à des horaires contraignants (astreintes. Collection Métiers • Aéronautique . • Dynamisme. notamment en matière de process de production. Personnalité • Aptitude à l’encadrement pour motiver les équipes sous sa responsabilité. électronique • Chimie. • Maîtrise d’au moins une langue étrangère. imprimerie ■ Les fiches Secteurs. rubrique « marché de l’emploi ».Carton • Pharmacie • Plastiques .fr.Cuir • Travail des métaux Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable de production. pharmacie. etc.Habillement . chimie. 76 © Apec . • Métallurgie • Papier . Responsable en maintenance industrielle. • Sens de l’organisation pour gérer le quotidien de la fabrication (gestion des prestataires externes. métallurgie • Électrique. ou de sécurité. productique…).).I NGÉNIEUR • Connaissance de l’environnement de la production. À voir aussi ■ Les fiches Fonctions. planification du travail…). • Connaissances sectorielles spécifiques à l’activité de l’entreprise (aéronautique. pour être à même d’évoluer dans des groupes à dimension internationale ou établir des contacts avec des fournisseurs étrangers. de qualité. Expert technique/Consultant en organisation industrielle. GMAO.Extraction • Mécanique ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Stagiaire (fin d’études). • Sens du travail en équipe et aptitudes relationnelles pour gérer les relations avec les acteurs internes et externes de l’entreprise. • Rigueur et discipline pour se conformer aux nombreuses procédures et les faire respecter.Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . • Ingénieur process méthodes.apec.Meuble • Chimie • Édition . • Pédagogie pour former les opérateurs sur les machines et transmettre un savoir. • Connaissances en informatique industrielle pour pouvoir intervenir sur des machines de production (automatique.Imprimerie • Électronique . Chef de projet industriel. Ingénieur technico-commercial.

Olivier de Rohan Chabot espère évoluer vers un poste de chef d’atelier dans une autre usine du groupe.I NGÉNIEUR ■ TÉMOIGNAGES ■ Olivier de Rohan Chabot DE PRODUCTION Chef d’équipe de fabrication. je réalise un bilan annuel avec chaque personne de mon équipe et j’établis les plans de formation. » Après cette expérience d’un an et demi. mais doit être accompagnée d’une réflexion : « Il faut agir vite. être à l’écoute. j’ai intégré en 1998 l’ENI de Tarbes pour me spécialiser en gestion de la production. Je me charge ensuite de réduire ces écarts. Sa formation se caractérise par un solide bagage technique dans les métiers industriels. EADS Socata « Homme de terrain. de maintenance et de qualité. Située à Tarbes. la motivation et la performance des agents dépendent non seulement de l’entreprise mais également de facteurs extérieurs à l’entreprise : situation familiale. le rendement des machines et la performance des équipes. ne pas perdre de temps et la décision est souvent prise sans avoir la possibilité de maîtriser l’ensemble des enjeux. Le volume de production annuel à réaliser demande une organisation sans faille. À 24 ans et encore peu d’expérience dans l’entreprise. ■ Sébastien Fontez Chef de ligne de production. » Sébastien Fontez obtient son diplôme d’ingénieur généraliste en 2001. la sécurité est un élément essentiel. « Chaque équipe forme un agent au poste de correspondant sécurité qui joue un rôle important dans la sécurité de l’atelier : il réalise des inspections préventives de sécu- rité des machines. Par ailleurs. Olivier de Rohan Chabot encadre une équipe de trente agents de production. de qualité et de production. » Manager des équipes est pour Olivier de Rohan Chabot un défi majeur. Je m’occupe principalement de l’organisation des formations liées à la sécurité et de la mise à jour des indicateurs. » Dans un atelier de fabrication. « Une partie de mon temps est consacrée au suivi d’indicateurs de qualité et de production. je prépare l’atelier pour l’équipe suivante. motiver et former les agents sont les clés du succès pour mener à bien ma mission. assemblage de pneus « crus » et cuisson. » Olivier de Rohan Chabot apprécie ce métier très opérationnel : « On fabrique des produits et l’équipe voit concrètement le résultat. Après un © Apec . j’établis les bilans de performance de mes agents. Au sein de l’atelier Assemblage. Olivier de Rohan Chabot effectue son stage de fin d’études (six mois) chez Michelin. « Après un BTS en mécanique et automatismes industriels. . il doit être capable d’affirmer sa légitimité en tant que manager et décisionnaire. je m’assure de l’affectation des agents sur les machines en fonction du plan de production et des compétences individuelles. Enfin. Les effectifs de l’usine dans laquelle il travaille sont organisés en 3x8 et répartis entre plusieurs ateliers : préparation de produits intermédiaires. J’analyse ainsi les pertes de matières qui peuvent être dues à une mauvaise manipulation ou au dysfonctionnement d’une machine. participe à l’analyse des accidents (arbres des causes. » Diplômé de l’École centrale Paris. Par ailleurs. De manière hebdomadaire et mensuelle. » Son activité lui impose un suivi régulier des indicateurs de pilotage de son atelier.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 77 . le contact avec le produit et le management. plans d’actions…). sa mission consiste à piloter l’activité de son équipe de production en termes de sécurité. il est garant des délais et de l’optimisation des coûts de production sur sa ligne de fabrication. Michelin « La performance de l’usine dépend directement de celle des équipes des ateliers de production : fixer les objectifs. etc. « Je décline pour mon équipe les objectifs fixés au niveau de l’usine et détaillés par atelier dans le cadre du plan annuel… Au quotidien. » L’action prédomine. Eurocopter…). à la fin de mon poste. Il intègre de façon permanente l’entreprise en janvier 2007 en tant que chef d’équipe de fabrication dans un site de production du groupe fabriquant des pneumatiques pour voitures située dans le Nord-Est de la France. « Il faut savoir écouter ceux qui ont de l’expérience et prouver sa plus-value. filiale du groupe EADS dédiée à la fabrication d’avions d’affaires et d’équipements pour le compte de constructeurs aéronautiques (Airbus. nous n’avons pas toujours prise sur ces éléments. le chef de ligne de production est responsable de la bonne livraison des commandes au client. problèmes personnels. Cette filière m’a attiré pour le côté concret de la production. Le bon sens et l’humilité sont des qualités nécessaires dans cette fonction pour faire adhérer les équipes. Je surveille les écarts entre la production de pneus et les prévisions. nous devons résoudre le plus efficacement possible les problèmes de flux. l’usine compte environ 1 200 personnes et trois unités de production. Afin d’assurer les rotations d’équipes. » Il travaille actuellement chez EADS Socata. En poste.

S’il faut diriger. » À long terme. Sébastien Fontez aimerait s’orienter vers l’univers des PME-PMI pour devenir directeur de site. « Sous l’autorité du chef d’unité [responsable de production]. il est embauché en 2001. « J’aime ce métier parce que l’on ne s’ennuie jamais ! J’apprécie surtout la pression. je surveille le lancement des ordres de fabrication et veille au bon déroulement du rythme et des volumes de production. puis j’ai intégré le service méthodes pour fiabiliser les process au progiciel. les dysfonctionnements. depuis la réception de la commande commerciale jusqu’à la livraison à Airbus dans le respect des contraintes de coûts. l’établissement des emplois du temps. » Pour Sébastien Fontez. J’interviens en amont pour estimer les coûts. Ces éléments me permettent de déterminer la meilleure adéquation charge de travail/effectifs. il faut aussi faire preuve d’humilité. les prix et les délais de livraison. » À moyen terme. « J’ai débuté par le déploiement de SAP auprès des équipes de terrain.I NGÉNIEUR stage de fin d’études en informatique chez EADS Socata. » Le rôle de Sébastien Fontez est dédié à l’optimisation de la fabrication d’un produit qu’il gère. kevlar… il occupe le poste de chef de ligne de production. les pannes. Le poste de chef d’unité me permettrait de piloter à la fois les services méthodes. Une évolution vers un poste de responsable logistique est possible. le travail dans l’urgence. d’écoute et de diplomatie. J’encadre une centaine de personnes composées de chefs d’équipes et d’ouvriers. J’étudie le plan d’approvisionnement d’Airbus qui me fixe les délais à respecter. il peut contrôler l’activité de sa ligne de fabrication. 78 © Apec . selon les critères de qualité exigés. je prévois les recrutements. de qualité et de délais. je suis responsable d’une ligne de fabrication dédiée au client Airbus. » Il souligne que ce métier requiert par ailleurs d’excellentes compétences techniques : « Il faut bien connaître les techniques de planification de la production. etc. il participe à des projets d’organisation industrielle. qui fabrique des pièces à base de matériaux type carbone. « J’élabore des scénarios d’internalisation ou de délocalisation de tout ou partie d’une ligne de fabrication. et les procédés utilisés dans la fabrication comme la polymérisation ou le traitement des surfaces. « Je prévois et gère mes besoins en recrutement en fonction de l’activité. définir les volumes de transferts ou les immobilisations de pièces.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . les défauts de qualité du produit par rapport aux prévisions du bureau d’études… » DE PRODUCTION Responsable de son budget. J’ai en charge la formation du personnel. Une grande partie de mon temps est consacrée à gérer les aléas de la production comme les besoins en approvisionnement de pièces. l’organisation des équipes au sein de l’atelier… Je m’occupe aussi des besoins récurrents de l’atelier en petit outillage et négocie directement auprès de mes fournisseurs les références. voire créer sa propre structure. de prévoir mes besoins en recrutement et de planifier la production sur la ligne de fabrication à six mois. dix-huit mois. « Je réceptionne la commande émise par le service administration des ventes. les axes de formation ou la réorganisation des ateliers. au tarif prévu. Sébastien Fontez souhaite évoluer vers un poste de chef d’unité. la production et les sous-traitants. « Au quotidien. L’objectif étant de livrer Airbus en temps et en heure. » Au sein de l’unité « matériaux composites ». dimensionner les équipes. le métier de chef de ligne de production est à la fois très exigeant et très épanouissant. En aval. la relation client… et même la gestion des conflits. « J’aimerais pouvoir décider de façon transversale et gagner en polyvalence. mais m’intéresse moins. J’analyse le plan de fabrication qui établit les objectifs de production (cadences. il assure l’interface avec le client et lui garantit les livraisons. » Une fois cette étape passée. Dans un premier temps. » Enfin. Les relations humaines sont très importantes pour aider les équipes à atteindre les objectifs de production. process…). il doit également administrer les ressources sous sa responsabilité. ordonnancement.

vous possédez une expérience (1 an minimum) en milieu industriel.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 79 . La maîtrise de l’anglais et de l’informatique (Excel/Word) est souhaitée. Doté d’une certaine finesse d’esprit. de la qualité et des coûts. De formation ingénieur agroalimentaire. leader dans la fabrication de moquettes moyen et haut de gamme. Estit. Vos missions consistent à manager les équipes. autonome. À terme. spécialisé dans la fabrication de pièces composites. Vous maîtrisez l’anglais et possédez ces compétences : leadership. en collaboration avec le responsable achats. formation et gestion du personnel. Vous gérez les moyens techniques dans l’optique de faire progresser de façon continue la productivité et la fiabilité. volontaire et capable d’anticipation. Rattaché au directeur production. Avec 58 000 collaborateurs présents dans plus de 100 pays.4 Mds euros/CA). Source : Apec ■ Chef d’atelier teinture H/F Arthon (36) 35 à 45 K€/an Exemple d’offre ■ Ingénieur de production à l’expatriation H/F Maroc 26 à 35 K€/an Équipementier aéronautique (350 personnes). spécialisé dans la fabrication de pièces composites. Nous concevons. Vous assurez la gestion des ressources (environ 60 personnes) et vous veillez au respect des règles de sécurité sur les postes de travail. De formation ingénieur textile (Ensait. Source : Apec Nous sommes une PME française de 220 personnes filiale d’un groupe international. des coûts et des délais de production d’un atelier de lait UHT fonctionnant en 3x8. systèmes et services. vous êtes impliqué. Dans le cadre de projets transverses. vous avez pour mission d’optimiser en permanence votre production dans le respect des délais. vous justifiez d’une expérience dans le secteur industriel d’au moins 5 ans en teinture. en France et à l’export. Possédant une double casquette à la fois technique et managériale. évaluation…) une équipe de production de 25 personnes.I NGÉNIEUR Exemple d’offre DE PRODUCTION Exemple d’offre ■ Ingénieur production atelier UHT H/F L’Hermitage (35) 28 à 32 K€/an Premier groupe fromager européen (110 sites – 29 000 collaborateurs dont 14 000 à l’international . nous recrutons dans le cadre de notre développement à l’étranger. Après une période de formation sur notre site français (91).7. défis majeurs pour l’avenir de l’entreprise. vous vous imposez grâce à vos compétences. vous possédez 3 ans d’expérience dans le pilotage d’équipe de production. au cours des divers stades du transfert d’électricité. recrute pour poursuivre le fort développement de ses marques. Nous sommes positionnée tant sur le marché résidentiel qu’auprès d’une clientèle de professionnels. idéalement en industrie agroalimentaire et une connaissance des process. Rattaché au responsable d’atelier. vous êtes garant de la qualité. dynamisme et rigueur. des quantités. nous recrutons dans le cadre de notre développement à l’étranger. Source : Apec © Apec . recrutement. coûts et qualité. Ensitm…). Source : Apec Exemple d’offre ■ Responsable de ligne de production H/F Aix-les-Bains (73) 32 à 40 K€/an Équipementier aéronautique (350 personnes). vous participerez aux réflexions sur l’étude d’économies d’énergie et les problèmes environnementaux. vous coordonnerez. rigoureux. Ce poste nécessite une grande disponibilité. en 2X8 ou 3X8. participez aux achats des matières. définition des objectifs. nous proposons à nos clients des solutions technologiques pour produire de l’énergie sans CO2 et acheminer l’électricité en toute fiabilité. procédés et matières. dont 5 chefs d’équipes agents de maîtrise. personne de terrain. du générateur à l’utilisateur. Ingénieur généraliste à dominante mécanique. vous avez le sens de la communication et du management. vous avez une expérience de 6 mois minimum (stage) réalisée dans une mission opérationnelle en production. encadrez (formation. Vous encadrez une équipe de 35 personnes environ. fabriquons et mettons en service une gamme complète d’équipements. très intéressé par une expérience à l’étranger. Ingénieur bac + 5 mécanique ou électrotechnique. Vous êtes également responsable de la recherche et de l’évaluation de nouveaux fournisseurs. ordonnancement… Rattaché à un responsable de production. à garantir la maîtrise technique du procédé de fabrication et à assurer la production dans le respect des délais. suivi des thèmes qualité et techniques. managerez et animerez un secteur de production (30 personnes) : planification. vous êtes responsable d’une ligne de production et vous êtes garant du respect des objectifs en termes de qualité. ainsi qu’à votre autorité naturelle et vos talents d’animation. coûts et délais. vous participez dans un premier temps au lancement de notre usine au Maroc. Esprit de challenge. participez par la qualité de votre reporting et la pertinence de vos propositions au plan d’amélioration du site.

.

pharmaceutique.N°7 . agroalimentaire. RESPONSABLE ORDONNANCEMENT. Il est l’interface entre la production. de qualité et de délais. en particulier dans l’industrie mécanique. ■ Directeur industriel ■ Directeur technique ■ Directeur de production ■ Directeur d’usine/de site de production ■ Responsable de production ■ Ingénieur de production ■ Services commerciaux ■ Services achats ■ Ingénieurs d’études R&D ■ Contrôle de gestion ■ Fournisseurs et sous-traitants © Apec . automobile. ■ Les équipementiers industriels et les PMI de taille importante. PRÉVISIONNISTE. Il définit les ordres de fabrication dans le respect des contraintes de coûts. . les services commerciaux et la R&D. Le responsable planification reçoit et analyse les commandes émises par les services commerciaux.RESPONSABLE PLANIFICATION INGÉNIEUR/RESPONSABLE PLANNING. ou textile.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 81 Responsable planification ■ Grandes entreprises industrielles. électronique. Jeune cadre : entre 30 et 40 K€. Cadre confirmé : entre 40 et 60 K€.

de plus en plus de PMI font appel à ces experts polyvalents. Ce rôle d’étude privilégie des relations fonctionnelles avec le management opérationnel des 82 © Apec . façonnage. • Fournir au client une estimation des délais et des moyens alloués. • Veiller à la répartition optimale des ressources et de la charge de travail dans les unités de production. moyen et long terme. prestataires de maintenance industrielle…). Traditionnellement. capacité.). • Suivre l’activité au jour le jour par l’analyse des indicateurs d’avancement (tableaux. R&D et commerciaux. gammes de produits. des process ou des méthodes de travail. etc. • Étudier le dossier du produit à fabriquer et proposer des ajustements au bureau d’études. volumes de recrutements…). • Participer à la conception et à la modernisation de l’appareil de production en lien avec les responsables production et les chefs d’ateliers. Suivi de la mise en œuvre du/des plan(s) de production • Ajuster le plan de production en cas de retard ou d’incident technique sur une chaîne de production. • Optimiser les aspects logistiques tels que la gestion des stocks et des approvisionnements (quantité. • Expliquer voire régler les litiges en cas de retards ou de malfaçons (pièces défectueuses. graphiques…). le responsable planification est présent dans les grands groupes.R ESPONSABLE ■ LE POSTE Activités principales PLANIFICATION Analyse de la demande client • Analyser les nouvelles commandes de produits émanant des services commerciaux. trimestrielle ou semestrielle selon les produits ou le secteur). rupture d’approvisionnement…).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Optimiser les process de traitement des commandes et les différentes étapes de la « supply chain » (chaîne logistique). • Évaluer les process de production à mettre en œuvre (usinage. fabricants de pièces détachées. • Mesurer les écarts entre la production effective et les prévisions estimées. les organisations industrielles ramifiées ou internationales. le responsable planification exerce depuis le siège de l’entreprise. son rôle peut englober la conception et l’optimisation des gammes de fabrication des produits. Sa position le rapproche de la direction industrielle sur des missions d’analyse et de stratégie industrielle. rendement…) avec les ressources humaines disponibles (réaffectation de personnel. • Évaluer et coordonner le potentiel de fabrication des machines (charge. • Assurer un reporting aux directions métiers concernées (industrielle. en collaboration avec les services commerciaux de l’entreprise. Variabilité des activités L’activité du responsable planification ne sera pas la même suivant sa position dans l’entreprise et le secteur d’activité. • Superviser les relations avec les sous-traitants industriels (équipementiers. il est chargé de coordonner et de gérer les flux liés à l’activité des différentes usines. des coûts et de la qualité. suivant l’organisation de l’entreprise. • Justifier les écarts de production et proposer des préconisations au management opérationnel de la production (chef d’atelier…) ainsi qu’aux responsables stratégiques (direction industrielle ou de la production). des équipements de production. Au sein des grandes structures Dans les grands groupes. • Définir le budget annuel et effectuer son actualisation (mensuelle. Planification des objectifs de production • Lancer les ordres de production aux unités de production.). Aussi. Suivi des relations commerciales • Garantir la livraison des commandes dans le respect des délais. disponibilité…). Désormais. • Préconiser des adaptations de l’organisation industrielle en accord avec l’évolution des commandes clients (produits. commerciale…). Éloigné des sites de production. Activités éventuelles Le statut du responsable planification est à l’interface avec les services dédiés à la production. Orientation de la stratégie de production • Réaliser des prévisions sur les variations de la demande de façon à les anticiper. ateliers) les plannings de production à court. etc. • Transmettre aux unités de production (usines.

Au sein de structures plus réduites Sur les sites de production. • Bonne résistance au stress. Personnalité • Organisation et réactivité afin de parer aux imprévus qui peuvent ralentir la fabrication. Il occupe alors un rôle proche de celui du responsable méthodes ou d’un chef de projet industriel. En fonction des commandes. diagramme de Gantt…). logistique. ingénieur de production…).). • Maîtrise d’une langue étrangère (anglais ou allemand). Au sein de petites structures La fonction de responsable planification est souvent confondue avec la fonction de responsable de production. fusion. répondant ainsi aux critères de qualité et de sécurité de l’entreprise. plus l’éventail de leurs activités s’élargit à des domaines tels que les achats. quel que soit le niveau hiérarchique. • Adaptabilité. Ces cadres prennent alors en charge la planification dans le temps. • Diplomatie et « leadership » pour faire passer ses idées auprès de ses interlocuteurs. la fabrication et l’évolution des process de production sur le site. voire la prise en charge des relations commerciales.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 83 . il surveillera particulièrement la continuité du flux de production (assemblage. par exemple. En cas de rupture d’approvisionnement. ordonnancement. Il alterne alors la fabrication de véhicules nécessitant une fabrication lourde (multiples options) et ceux dotés d’une configuration plus légère. • Dans des secteurs comme l’industrie du verre ou l’équipement (aéronautique. Durée d’expérience Ce poste nécessite deux à cinq ans d’expérience dans la production et dans le même secteur industriel. sites production (responsable de production. le responsable planification est le chef d’orchestre de l’usine. il peut être amené à revoir entièrement l’appareil de production ou son organisation au sein de l’usine. ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes (Icam. organisation et plus rarement en qualité. celle d’une deuxième. plus la structure est réduite. • Compétences en management (achats. économiefinance…) et en gestion de projets d’organisation (Kanban. • Maîtrise des systèmes de gestion de la production assistée par ordinateur (GPAO) et des règles de gestion industrielle (méthode PERT. au contact des chefs d’ateliers pour optimiser la dynamique de production. Elle peut également être complétée par un passage dans les fonctions R&D en tant qu’ingénieur méthodes. etc. les résultats du responsable planification étant indexés sur les performances du plan de production. voire d’une troisième est généralement appréciée. la logistique. automobile ou chimie par exemple). alternant entre son bureau et les ateliers.R ESPONSABLE PLANIFICATION • Formation de type bac + 2 à bac + 5 en gestion de la production. • Excellentes qualités relationnelles et de communication pour nouer des contacts efficaces. Mines…) avec une spécialisation en gestion de la production. capacité d’écoute et de dialogue pour ajuster son discours à des interlocuteurs très variés (direction industrielle. management opérationnel. procédés-méthodes. la gestion des livraisons. Compétences techniques • Bonnes connaissances des produits et des procédés de production. SAP…). © Apec . obtenir la confiance des interlocuteurs et comprendre les impératifs des différents métiers. Des priorités qui peuvent être différentes suivant les secteurs d’activité • Dans la construction automobile. le responsable planification veillera à harmoniser l’utilisation des lignes de montage et ajuster la charge de travail des opérateurs. Par ailleurs. • Maîtrise de l’informatique industrielle pour être en mesure de faire évoluer les outils GPAO ou de conseiller sur l’implantation d’un progiciel de gestion (ERP. • Forte capacité d’adaptation afin de collaborer avec l’ensemble des départements de l’entreprise. Kaizen…). en mécanique ou ordonnancement. fournisseurs…). Mobile en permanence. il contactera les sous-traitants pour trouver des produits de remplacement dans les plus brefs délais.

R ESPONSABLE ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Ingénieur de production • Ingénieur process méthodes • Ingénieur d’affaires Exemple d’offre PLANIFICATION ■ Ingénieur planification H/F Grenoble (38) 35 à 50 K€/an Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable de production (et/ou méthodes) • Ingénieur en maintenance industrielle • Responsable des opérations logistiques • Ingénieur qualité • Acheteur industriel • Consultant (organisation ou management industriel. Vous serez en charge d’éviter les problèmes de livraison en tenant informés les fournisseurs sur l’état réel du stock et de l’inventaire et serez amené à développer des responsabilités de leadership au sein de l’équipe. médical.Carton • Pharmacie • Plastiques . Reportant au directeur industriel du site. formation…) Constructeur informatique au rayonnement mondial (1 200 collaborateurs en France). L’anglais courant est indispensable. contrôle. Source : Apec ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’agroalimentaire Consultables sur : www. Ingénieur généraliste « supply chain » ou génie industriel (+ idéalement Master ou MBA). 84 © Apec . qualité ■ Les fiches Secteurs. Ingénieur mécanicien de formation. De formation supérieure technique. industrie) recrute. vous travaillerez sous la responsabilité du N-2 de l’entreprise. vous serez intégré dans une équipe responsable des pièces de rechange. leader mondial de l’interconnection de haute technologie (aéronautique. vous disposez de 5 ans d’expérience en supply chain. Responsable d’une fonction stratégique.apec. Leadership. Source : Apec Exemple d’offre ■ Responsable planification aéronautique H/F Région Centre 50 à 60 K€/an Cabinet recherche pour l’un de ses prestigieux partenaires.Habillement .Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile . marketing en environnement industriel ou grande entreprise internationale. vous organiserez celle-ci en fonction des commandes et des délais de réalisation et vous gèrerez les flux de matières et de produits.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Rattaché au manager. bonne capacité de négociation et de reporting sont vos principales compétences. Source : Apec À voir aussi ■ Les fiches Fonctions. et des outils de planification et d’ordonnancement.Cuir • Travail des métaux ■ Responsable planning H/F Elbeuf (76) 35 à 45 K€/an Filiale française d’un important groupe international (175 salariés). et des outils de planification de multiples fournisseurs. vous aurez pour responsabilité toute la planification de la production. Intervenant pour un équipementier aéronautique incontournable de la région Centre.Équipements électriques Exemple d’offre • Énergie . de la demande de gestion et de supply chain. Votre anglais est courant.Caoutchouc • SSII . rubrique « marché de l’emploi ».Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . et gérez les sous-traitants d’assemblage.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier .Meuble • Chimie • Édition . des ERP. Vous possédez une parfaite connaissance de la GPAO. vous justifiez d’une expérience minimale de 2 ans en production industrielle.fr.Imprimerie • Électronique . automobile ou autre). esprit positif. vous optimisez les flux physiques de production interne et les stocks. militaire. logistique • Méthodes. ferroviaire. Vous managez 8 collaborateurs. Collection Métiers • Achats. spatial. vous possédez 3 ans d’expérience en achats/planning. idéalement dans le secteur du transport (aéronautique. recrute pour accompagner le développement d’une de ses divisions. À ce titre. Collection Métiers • Aéronautique .

» Lors du lancement de nouveaux produits.R ESPONSABLE ■ TÉMOIGNAGE ■ David Lalandre PLANIFICATION Responsable de la planification siège. « Le plus important. ils fonctionnent sur des cycles de production de plusieurs semaines et sont dépendants les uns des autres.Kentucky). » © Apec . MessierBugatti emploie 1 300 salariés à travers le monde et dispose de trois principaux sites de production. deux en France (Villeurbanne pour les disques de freins carbone et Molsheim pour les roues et freins) et un aux États-Unis (Walton . David Lalandre est intégré à la Business Team Roues et Freins. il intègre en 2002 Messier-Bugatti. » Après cette expérience. » Dans le cadre de cette fonction. David Lalandre souligne l’importance d’avoir une bonne connaissance de l’environnement technique des produits. Il occupe un rôle de conseil et d’aide à la décision. Il gère le plan prévisionnel commercial. je dois déterminer le besoin du client et le traduire en objectif de production. société du groupe Safran. Il ne faut pas imposer ses points de vue. Il doit anticiper et comprendre les fluctuations de la demande : « Au quotidien. du siège et des sites de production. c’est d’être légitime aux yeux de tous mes interlocuteurs. de nouer des contacts avec les différentes personnes de la supply chain. Au sein de la supply chain (logistique). d’achats.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 85 . Groupe international de haute technologie. mais au contraire faciliter la tâche des différents acteurs avec lesquels on travaille. de suivi de fabrication et de service aprèsvente. « Cette activité m’amène une fois par mois à me déplacer sur le site de Molsheim (près de Strasbourg) pour participer à des réunions de coordination de l’activité des différents sites de production. Il insiste également sur la nécessité de développer des facultés d’écoute et de pédagogie pour expliquer et/ou convaincre ses interlocuteurs. » Par ailleurs. « Je suis à l’interface entre les besoins des responsables de production. établir des prévisions et mesurer les écarts entre les résultats observés et ceux attendus. Mon rôle consiste ensuite à faire prendre en compte ces variations aux responsables des lignes de production. techniques et commerciaux. des commerciaux et de la partie technique de l’entreprise. Messier-Bugatti « Je dois expliquer les variations de l’activité commerciale et faire en sorte que les sites de production atteignent les objectifs définis. les sites ne fabriquant pas les mêmes produits. je dois analyser l’évolution des ventes ou des échanges de disques de freins. il est en contact avec tous les sites de production. David Lalandre débute sa carrière comme ingénieur polyvalent dans une PMI chargée de la sous-traitance mécanique dans le secteur de l’aéronautique. auprès de la direction de l’entreprise. il est force de proposition en matière de choix d’investissements sur les différents sites de production. « J’intervenais sur des problématiques d’études. Dans ce cadre. aujourd’hui Arts&Métiers Paris Tech) en 1998. Safran fournit notamment des équipements destinés aux avionneurs et compagnies aériennes. et de comprendre leurs attentes. David Lalandre assure un rôle d’intermédiaire entre les différents services concernés : il définit la demande et oriente la production des produits à fabriquer. En effet. il est en contact avec les services production. Basé au siège (Vélizy). » Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie mécanique de l’École nationale supérieure des arts et métiers (Ensam.

.

INGÉNIEUR QUALITÉ • N° 11 .INGÉNIEUR EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE © Apec .INGÉNIEUR PROCESS MÉTHODES • N° 9 .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • N° 10 . HYGIÈNE.MÉTIERS SUPPORT DE LA PRODUCTION • N° 8 .RESPONSABLE QHSE (QUALITÉ. SÉCURITÉ. ENVIRONNEMENT) .

.

N°8 . INGÉNIEUR MÉTHODES. de modernisation ou de mise en conformité de l’appareil de production. transformation des métaux. Diren…) ■ Organismes de contrôle et de certification (Bureau Veritas…) ■ Sous-traitants ■ Fournisseurs © Apec .INGÉNIEUR PROCESS MÉTHODES INGÉNIEUR PROCESS. INGÉNIEUR ÉTUDE PROCESS. INGÉNIEUR INDUSTRIALISATION. papier carton. ■ Sociétés de conseil et d’ingénierie spécialisées dans le domaine industriel. À l’interface entre le bureau d’études et la production.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 89 Ingénieur process méthodes ■ Site(s) de production de PMI ou de grandes entreprises industrielles (mécanique. Jeune diplômé : entre 25 et 35 K€. l’ingénieur process méthodes étudie les axes d’amélioration. chimie. énergie. Jeune cadre : entre 35 et 45 K€. énergie…). ■ Directeur industriel ■ Directeur technique ■ Directeur d’usine ■ Responsable production ■ Responsable bureau des méthodes ■ Ingénieur de production ■ Ingénieur brevet ■ Ingénieur sécurité environnement ■ Ingénieur en informatique industrielle ■ Responsable maintenance industrielle ■ Responsable logistique ■ Ingénieur du bureau d’études ■ Ingénieur qualité ■ Contrôleur de gestion ■ Services achats et commerciaux de l’entreprise ■ Administration (Drire. . INGÉNIEUR PROCÉDÉS DE FABRICATION. pétrochimie.

• Étudier les solutions technologiques pour réduire les risques industriels (émission de gaz. puis optimiser les cadences de fabrication. • Suivre les évolutions concernant les innovations dans le domaine ou secteur d’activité de l’entreprise. • Effectuer régulièrement des test d’évaluation des performances (benchmark) afin de comparer le site de production à ses concurrents (pratiques. • Conseiller et apporter une assistance technique aux ingénieurs afin de résoudre des problèmes mineurs intervenant au niveau du processus de fabrication. • Construire et suivre quotidiennement les indicateurs d’activités des ateliers de production (tableaux de bords. pollution sonore…). sécurité et d’environnement en lien avec les experts techniques. rapports. Gestion documentaire et veille technologique • Créer ou mettre à jour la base documentaire (dossiers techniques. de sécurité…). • Élaborer un sourcing des fournisseurs et analyser techniquement leurs offres. • Proposer des axes d’amélioration et estimer les coûts (budget. d’augmentation de production et de réduction de pertes. • Participer à la conception et aux choix d’implantation d’équipements productifs. achats. de réutilisation de l’appareil de production ou d’investissement. • Rédiger des rapports techniques (protocoles. en lien avec les ingénieurs de production (chefs d’atelier). • Conduire régulièrement des réunions techniques avec les chefs d’atelier et les opérateurs pour identifier les situations à risque et décider des interventions « mineures ».Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Établir les programmes prévisionnels de production à moyen et long terme. Amélioration de l’industrialisation et adaptation de l’appareil de production • Réaliser des études de faisabilité pour adapter l’outil de production aux nouvelles demandes commerciales. • Réaliser les études préalables à la conduite de projets de fiabilisation. documents de procédures…) et optimiser le fonds documentaire. • Participer à la conception des gammes de fabrication des produits. • Aider à la mise en production de nouveaux équipements et de procédés : élaboration des cahiers des charges et chiffrage des investissements. méthodes. ou adapter l’outil de production. production. Animation de réunions techniques • Mettre en place un système de retour d’expériences pour identifier les points de blocage et les acquis des processus engagés. • Faire des propositions sur de nouvelles opportunités de production. qualité. notices d’exploitation) sur les procédures à suivre en matière de Activités éventuelles Les ingénieurs process méthodes peuvent également être chargés de l’ordonnancement et de la planification. • Organiser des réunions entre les services concernés par l’optimisation de la production : services commerciaux. technologies…). définir les procédures à suivre et rédiger les dossiers de fabrication. • Superviser les phases de tests et de mise au point des process. Réalisation d’études techniques sur les processus de production • Décomposer et analyser les différentes étapes du procédé de fabrication pour fiabiliser les process de production. Ils interviennent alors sur un ou plusieurs sites et sont mobilisés pour étudier l’implantation de nouvelles usines ou unités de production. les ingénieurs du bureau d’études et les ingénieurs sécurité environnement. laboratoires. • Concevoir des modules de formation et/ou former le personnel aux nouvelles procédures (pratiques de travail. temps…) en lien avec les ingénieurs du bureau d’études. • Rechercher des solutions technico-économiques pour optimiser les coûts de production (diminuer la consommation de matières premières…). graphiques…).I NGÉNIEUR ■ LE POSTE Activités principales PROCESS MÉTHODES Optimisation de l’organisation des ateliers de production • Analyser les dysfonctionnements et participer à la mise en place d’une démarche d’amélioration continue. 90 © Apec .

de conception et de dessin assisté par ordinateur (CAO. formation pouvant être complétée par un Master spécialisé. la fonction d’ingénieur process méthodes peut être très liée aux problématiques QHSE. • Dans les petites structures. d’impact sur l’environnement ou de respect des règles sanitaires à l’intention de l’administration (Drire. des expériences en production ou dans un service R&D sont généralement requises. Dans ce cas de figure. mathématiques appliquées. L’activité peut également varier suivant les contraintes du secteur dans lequel ils interviennent : • Dans des secteurs comme la chimie ou l’énergie. • Maîtrise des techniques d’amélioration continue (5S. pour être à même d’évoluer dans des groupes à dimension internationale ou d’établir des contacts avec des fournisseurs. • Capacité à écouter et à communiquer avec ses collaborateurs afin d’être force de proposition. • Dans les grands sites de production. L’activité des ingénieurs process méthodes évolue en fonction de la structure dans laquelle ils travaillent. • Réactivité afin d’étudier une solution technique dans les meilleurs délais pour répondre aux besoins des équipes de production (ou commerciales). Dans ce cas. des activités de planification et d’ordonnancement. Diren…) ou d’organismes de certification (ISO. L’activité process méthodes peut enfin être directement prise en charge par le directeur/responsable de production ou le directeur technique. Durée d’expérience Le poste d’ingénieur process méthodes est ouvert aux jeunes diplômés possédant des stages significatifs. • Connaissances des procédés spécifiques au secteur en fonction de la production de l’usine ou de l’atelier (chimie fine. le plus souvent. Smed…) ou liées à des projets qualité (Amdec. Ils sont le plus souvent rattachés à la production et travaillent de concert pour obtenir des conditions optimales de production. © Apec . toxicité…). ils peuvent occuper des fonctions plus opérationnelles : par exemple la prise en charge de la production ou. électricité). Afnor). automatique. Les cadres sont alors mandatés pour réaliser des études techniques régulières en matière de sécurité. Ils occupent fréquemment des postes de chefs de projets dans des domaines transversaux tels que la sécurité ou la qualité. • Connaissance d’au moins une langue étrangère. textile…). productique…). informatique industrielle (systèmes d’informations. électricité. Pour ce type de poste. imprimerie. ils pourront être amenés à coordonner l’évolution de plusieurs sites de production. simulations. Personnalité ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes (Ensam. • Capacités d’analyse et de synthèse pour rassembler des informations techniques et organisationnelles et proposer des solutions. pétrochimie…). • Connaissances générales en physique (mécanique. Eni…). En plus de leur activité d’études. • Capacité à anticiper et à détecter les dysfonctionnements. les composantes de leur fonction sont très largement liées à la dangerosité de ces secteurs (risques d’explosion. • Rigueur et organisation pour évoluer dans un univers très procédurier. les ingénieurs process méthodes sont davantage spécialisés par type de procédés. Compétences techniques • Maîtrise de la planification à moyen et long terme et du management (budgétisation. lecture de tableaux de bord…). généralement l’anglais ou l’allemand. suivant les secteurs d’activité dans lesquels ils interviennent. simmogrammes…).I NGÉNIEUR Variabilité des activités PROCESS MÉTHODES • Formation de type bac + 2 à bac + 5 (type DESS/Master) en gestion de la production (l’alternance est très appréciée). SPC…). Ainsi. Pert. Ensi. par exemple. • Compétences en management et en encadrement pour piloter des équipes d’opérateurs et de techniciens. calculs de charge. ils sont généralement très polyvalents. l’ingénieur process méthodes peut avoir en charge les aspects de sécurité et d’environnement. • Écoles d’ingénieurs spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise (électronique. • Maîtrise des aspects techniques de la fabrication et de l’appareil de production. • Maîtrise des statistiques appliquées à la gestion et des logiciels associés (Excel.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 91 . Ils peuvent constituer un service à part entière dans les très grandes structures (service méthodes). DAO…). • Bonne pratique des logiciels de modélisation. triangle vert. • Les ingénieurs process méthodes exerçant dans le secteur agroalimentaire sont quant à eux très fortement soumis aux contraintes de traçabilité et de respect des contraintes sanitaires des produits. Access…) pour répondre au cœur d’activité de l’ingénieur procédés (analyses prévisionnelles.

vous participez à l’industrialisation des futurs tracteurs de la gamme. la fabrication et la distribution de matériel agricole. • Réalisation des dossiers d’investissement. en particulier lorsque l’ingénieur travaille dans des grands groupes industriels. vous développez les nouveaux process de montage. 265 implantations). fabrication. • Sens du travail en équipe et aptitudes relationnelles pour gérer les relations avec les acteurs internes et externes de l’entreprise. • Adaptabilité. • Participation aux modules des plateaux projet. renforce son équipe Process. R&D. • Consultation des fournisseurs. qualité). Source : Apec ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Ingénieur en maintenance industrielle • Ingénieur en informatique industrielle • Ingénieur qualité • Ingénieur sécurité environnement • Ingénieur R&D • Ingénieur de production • Responsable planification Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable de production • Directeur de site de production • Responsable planification • Responsable logistique approvisionnement • Responsable d’un bureau d’études • Responsable QHSE • Ingénieur R&D • Ingénieur qualité • Ingénieur technico-commercial • Acheteur industriel • Chef de projet industriel • Consultant en organisation industrielle Exemple d’offre ■ Ingénieur process H/F La Ferté-Bernard (72) 30 à 35 K€/an Un des leaders mondiaux de l’aménagement intérieur et de l’électronique automobile (76 000 collaborateurs. • Rédaction des cahiers des charges. à de nouvelles méthodes de travail. FOP. un atout.I NGÉNIEUR • Goût pour l’innovation et les nouvelles technologies pour trouver des solutions adaptées aux problématiques de la production et compétitives. celle de l’allemand. en contribuant à l’amélioration de la productivité. capacité à se remettre en question et ténacité pour s’adapter à tout type de problématique industrielle et faire passer ses propositions. • Réalisation d’études de productivité. notamment en apportant un soutien technique aux ateliers. • Mobilité géographique. recherche pour sa direction industrielle. plans de surveillance…). • Pédagogie pour participer à la formation du personnel. Source : Apec 92 © Apec . La maîtrise de l’anglais est impérative (TOEIC =/+ 750). Vous assurez le bon déroulement de la production en vérifiant et en assurant la mise en place et la capacité des moyens nécessaires. direction projet. • Industrialisation des nouveaux moyens et/ou produits. • Création et mise à jour de la documentation méthodes (gammes. PROCESS MÉTHODES Exemple d’offre ■ Ingénieur méthodes électroniques H/F Le Mans (72) 33 K€ brut/an Filiale d’un groupe industriel spécialisé dans la conception. Ingénieur généraliste avec des connaissances en électronique. Rattaché au directeur. vous possédez une première expérience dans le domaine des méthodes électroniques. • Animation des groupes de travail multi-métiers (méthodes.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . La maîtrise de l’anglais est souhaitée. Vos principales missions sont : • Définition des processus de montage et choix des moyens. • Correspondant technique du bureau d’études. De formation école d’ingénieur. vous avez au moins 2 ans d’expérience dans le milieu de l’industrie si possible automobile. option électronique. Rattaché au responsable process. Vous avez une connaissance et/ou intérêt pour le machinisme agricole. améliorez la fabrication en grande série des produits électroniques dont vous avez la charge.

J’assure ainsi la montée en cadence de l’appareil de production et recherche les sources de gains et de productivité. « Il faut échanger avec les différentes équipes : en interne. Cela passe par l’analyse des opérations machines. je dois gérer des domaines plus généralistes . en volumes et les économies potentiellement réalisables. on peut rentrer tard le soir avec la peur du lendemain. Il y a beaucoup de diversité et il faut s’adapter en permanence. » © Apec . pour progresser. « Je dois maîtriser les coûts de la fabrication et mettre en œuvre une démarche qualité d’amélioration continue par des méthodes type Kanban ou Kaizen. « J’interviens sur l’ensemble du processus de fabrication : je mets en place l’industrialisation. Il se répartit entre le pilotage des équipes. Pascal Raffanael débute sa carrière dans l’industrie automobile au sein du groupe Peugeot SA. les constructeurs et les opérateurs. les cycles et les cadences de production pour lancer le processus de fabrication.I NGÉNIEUR ■ TÉMOIGNAGES ■ Pascal Raffanael PROCESS MÉTHODES Ingénieur industrialisation méthodes. il prend à son tour la responsabilité d’une ligne de fabrication au niveau des méthodes : « J’ai dû industrialiser (mettre en place) une deuxième ligne de production pour répondre à l’augmentation de la demande.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 93 . il est souhaitable de partir à l’étranger. Les productions phares de l’entreprise sont notamment la fabrication d’injecteurs pompes et d’injecteurs pour systèmes « common-rail ». la transmission des savoirs ou les discussions avec les partenaires sociaux peuvent également faire partie de mes attributions. les ingénieurs d’étude et les ingénieurs de production. En 2000. qui compte les principaux constructeurs automobiles comme clients. les souhaits des clients évoluent. il souligne l’importance du contact humain pour s’épanouir dans ce métier. » Pour exercer le métier d’ingénieur industrialisation-méthodes. J’identifie les dépenses inutiles. c’est l’absence de routine : « La production est un univers très riche. » Il doit également veiller à maintenir la performance des machines et à optimiser l’outil de production. » Ce qui l’attire dans ce métier. afin de fiabiliser l’outil de production. Rattaché au responsable méthodes production. en temps. j’analyse les “coûts rebuts” à partir des différents tableaux de bord d’activités. Pascal Raffanael insiste sur la capacité et la nécessité de relativiser et de s’adapter. D’abord recruté en contrat à durée déterminée. » Ingénieur généraliste après l’obtention de son diplôme à l’Institut catholique des arts et métiers. toutefois. à la suite d’un remplacement. considérée selon lui comme un accélérateur de carrière. « Actuellement les possibilités d’évolution en France sont réduites . « Le milieu de la production est passionnant . son intégration définitive se concrétise avec l’apprentissage de l’allemand. Lorsqu’une ligne de production s’arrête. de même que les technologies. » Par ailleurs. Dans le cadre d’un projet 6 sigma. pour progresser. Les aspects ressources humaines tels que le maintien du climat social. » Une grande partie de son quotidien est consacrée au service de la production. Une fois la chaîne de fabrication lancée. « Le déroulement d’une journée dépend des aléas de la production. « Mes premières missions consistaient à améliorer l’industrialisation de l’outil de production. il rejoint la filiale française de l’équipementier allemand Robert Bosch. » Puis. éviter les pièges et développer sa capacité d’anticipation. avec les fournisseurs. elles permettent d’élargir les domaines de connaissances et d’avoir une vision plus globale de l’entreprise. » Le rôle de Pascal Raffanael consiste tout d’abord à assurer la montée en cadence de la « production machine ». et la participation à des projets internes. Robert Bosch France « Un ingénieur industrialisation méthodes assure l’industrialisation et l’optimisation de la chaîne de production. il assure l’interface entre le client. Cette étape nécessite du temps et un dialogue constant avec les services techniques. Lors du lancement de nouveaux produits. des fournisseurs. il occupe le poste d’ingénieur de production. Pascal Raffanael serait éventuellement intéressé par une expérience d’expatrié. etc. mais également animer des réunions destinées à améliorer l’appareil de production et résoudre les problèmes machines ou organisationnels. la résolution des litiges au sein de l’atelier. Puis je définis les plans de charges. au sein de la division « usinage ». Ces périodes d’expatriation durent généralement trois ans. » À terme. les mesures proposées et annoncées à la direction industrielle doivent être rapides et efficaces. Il exerce au sein de la division « Diesel System ».

I NGÉNIEUR ■ Sandrine Dolley PROCESS MÉTHODES Ingénieur procédés chimiques. » Ces études l’amènent à collaborer notamment avec les experts sécurité. Ce site emploie 530 personnes et son activité repose sur l’élaboration du chlore. le taux d’émissions polluantes dans l’environnement. » « Mon action porte également sur l’activité quotidienne de l’usine et ses impacts sur l’environnement. j’interviens en amont afin de réaliser des études de faisabilité technique pour adapter un atelier de production aux nouvelles opportunités commerciales. je m’occupe de l’évolution à moyen et long terme d’un certain nombre d’ateliers de production. les services Hygiène. si nécessaire. ou simplifier les procédés de fabrication. optimiser les réactions chimiques. elle démarre sa carrière comme ingénieur études de dangers chez Arkema. Sandrine Dolley travaille sur le site de production de Jarrie (en Isère) comme ingénieur procédés sur des installations dédiées à la chimie du chlore. « Au sein du service procédés. « La recherche d’informations passe par des échanges avec les agents de maîtrise et les opérateurs de production sur les installations ou dans les salles de contrôle. par exemple. Depuis 2002. Elle est chargée d’analyser les risques liés à l’activité d’un site chimique. Sandrine Dolley complète sa formation par un Master en technologie environnementale. « Nous identifions les risques possibles tels qu’un incendie ou une émission de gaz toxique afin de mettre en place les mesures préventives adéquates pour réduire la probabilité et les conséquences de tels événements. » Sandrine Dolley est chargée d’améliorer les procédés de fabrication et de diminuer les coûts de production. Le poste d’ingénieur procédés est souvent un premier poste qui permet d’avoir un œil extérieur sur la production. » Sandrine Dolley assure ainsi l’interface entre les services dédiés à la fabrication. » Diplômée de l’École nationale supérieure des industries chimiques (Ensic) de Nancy en 1998. » 94 © Apec . un acteur majeur de la chimie dans le monde. l’installation d’un nouveau matériel. À l’issue d’un stage de fin d’études. Sandrine Dolley a un rôle d’élaboration d’études techniques. j’étudie les pertes lors des différentes étapes de fabrication des produits.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . ARKEMA « Je dois améliorer les procédés de fabrication et mesurer les risques liés à l’activité d’un atelier de production. Lors du développement d’un nouveau produit. Dans ce cadre. au regard de critères économiques et réglementaires. ce qui explique que ce site soit classé dans la catégorie Seveso (directive européenne liée à la maîtrise du risque chimique). de la soude. Ainsi. le succès de ces études est en grande partie conditionné par le dialogue avec les équipes opérationnelles. Ses missions englobent également l’analyse des risques liés aux procédés. sécurité. Je dois optimiser le fonctionnement des ateliers de production. des dérivés chlorés ainsi que du chlorate/perchlorate et de l’eau oxygénée . Sous l’autorité du chef de service procédés. Pour Sandrine Dolley. environnement (HSE) et les services de calculs scientifiques. les services commerciaux et le bureau d’études chargé de la réalisation des travaux. les possibilités de synergies au niveau de l’utilisation des équipements et. je suis chargée d’étudier les technologies ou les solutions destinées à diminuer. Mon métier fait appel à des compétences techniques dans le domaine du calcul en génie chimique et à l’utilisation de logiciels informatiques pour réaliser des modélisations ou des simulations qui permettent d’imaginer ce qui se passe à l’intérieur des réacteurs et des autres équipements. « Ma mission consiste à analyser les procédés de fabrication pour diminuer la consommation de matières premières et d’énergie.

Rattaché au chef de service Machine à papier.Éditeurs de logiciels • Télécoms Exemple d’offre • Textile .Meuble • Chimie • Édition .apec. papetier ayant une forte aptitude à la communication. contrôle. Vous maîtrisez les outils informatiques. Collection Métiers • Aéronautique . assurer une veille technologique .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 95 .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois .Carton • Pharmacie • Plastiques . coordonner l’industrialisation des nouveaux produits (formulation). définir et mettre en œuvre les modes de fonctionnement du process et vous êtes garant des résultats process.Imprimerie • Électronique . Vos qualités d’initiative et de pragmatisme. statistiques. Collection Métiers • Ingénieur méthodes ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’environnement Consultables sur : www. Ingénieur chimiste. génie des procédés option formulation) avec de préférence une première expérience.I NGÉNIEUR Exemple d’offre PROCESS MÉTHODES À voir aussi ■ Ingénieur procédés H/F Villefranche (69) ■ La fiche Fonctions. concevoir les nouvelles installations. méthodologies d’analyses et de résolution de problèmes. Source : Apec ■ La fiche JD . votre bonne sensibilité aux outils de management. Vous apporterez également une assistance technique et élaborerez les méthodes d’exploitation nécessaires à la maîtrise et à l’optimisation des fabrications. qualité Entreprise recherche pour son site de formulation de produits phytosanitaires. tout en développant une activité de fond vers des objectifs à moyen et long terme. réaliser les études sécurité et environnement avec le service QHSE. Collection Métiers 34 à 40 K€/an • Méthodes. La maîtrise de l’anglais est indispensable. génie des procédés. Vous avez une formation d’ingénieur grande école (génie chimique.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier . sont vos principales compétences.Caoutchouc • SSII .Habillement . Capacité à gérer une activité quotidienne et opérationnalité importante. © Apec . idéalement en formulation. Source : Apec ■ Les fiches Secteurs. vous possédez une expérience de 2 ans minimum comme ingénieur en production papetière à feu continu. L’anglais courant est nécessaire.fr. rubrique « marché de l’emploi ».1er emploi. vos missions sont : l’aide et le soutien proactif aux membres de l’équipe opérationnelle de production (environ 50 personnes) pour assurer l’atteinte des objectifs du service. votre capacité d’écoute et votre aisance relationnelle seront vos atouts pour la réussite de cette mission.Équipements électriques • Énergie . en relation avec tous les services concernés . Vos missions sont les suivantes : identifier et élaborer les nouveaux procédés de fabrication.Cuir • Travail des métaux ■ Ingénieur process production papier H/F Alizay (27) 32 à 33 K€/an Nous sommes une entreprise spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et papier impression écriture (400 salariés).

.

Jeune cadre : entre 30 et 45 K€. ■ Directeur d’usine/de site de production ■ Directeur industriel ■ Directeur technique ■ Directeur de production ■ Responsable de production ■ Ingénieur de production ■ Contrôleur de gestion ■ Ingénieur process méthodes ■ Ingénieur en informatique industrielle ■ Responsable/Ingénieur sécurité environnement ■ Service achats ■ Services commerciaux ■ Prestataires et fournisseurs ■ Clients (s’il exerce chez un prestataire) © Apec . Dans ce cadre. fabricants de matériels. ■ Entreprises de production industrielle (mécanique. il met en œuvre une stratégie de maintenance corrective et préventive sur le site et pilote les équipes sous sa responsabilité. électronique…). L’ingénieur en maintenance industrielle a pour mission de veiller au bon fonctionnement des moyens destinés aux activités de production. RESPONSABLE DE LA MAINTENANCE.INGÉNIEUR EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE RESPONSABLE D’ÉQUIPE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 97 Ingénieur en maintenance industrielle . métallurgie. ■ Les prestataires : grands ensembliers industriels (grandes entreprises de maintenance). RESPONSABLE EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE. entreprises de services de maintenance. Cadre confirmé : entre 45 et 70 K€.N°9 .

Pilotage de l’activité maintenance • Animer et coordonner les équipes de maintenance (techniciens. avec l’informatisation croissante des process de l’entreprise. de même qu’à la synergie entre les ressources. reporting financier…). GMAO. Ils peuvent également prendre en charge les aspects logistiques et les approvisionnements en matériel ou en matières premières.I NGÉNIEUR ■ LE POSTE Activités principales EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE Mise en œuvre des contrôles réglementaires • Prévenir et gérer les impacts sur l’environnement et la sécurité. gestion informatisée des documents techniques. Entretien de l’outil de production • Garantir la disponibilité du matériel au quotidien et respecter les objectifs de productivité du service (gestion des défaillances itératives. Il veille alors à la répartition des moyens et des interventions.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Il peut par exemple gérer l’externalisation des services généraux.). En effet. travaux neufs. Dans les structures de grande taille (grands groupes. filiales. ISO 14000. il peut être amené à superviser l’implantation d’un système d’information (progiciel de gestion. Mise en œuvre du plan de maintenance du site • Piloter le budget dédié à la maintenance (suivi des indicateurs d’activités du service. • Gérer les moyens et les ressources de la maintenance (répartir les affectations des hommes et du matériel…). • Organiser et améliorer la maintenance des installations industrielles (investissement. etc. actions correctives. Ils pilotent alors une équipe ou un service de maintenance composée de cadres. réaction d’urgence aux pannes…). • Assurer la maintenance curative du matériel et intervenir en assistance technique en qualité d’expert (réparation en atelier. Dans le cadre de structures mondialisées. financières. etc. • Entretenir les relations avec les partenaires sociaux afin de garantir la qualité du climat social (CE.). • Effectuer une veille sur les évolutions réglementaires relatives à l’environnement et la sécurité. la production pétrolière ou la production d’énergie. • Mettre en place des programmes de maintenance préventive (contrôle. • Gérer et suivre les contrats de sous-traitance. agents de maîtrise ou ingénieurs suivant l’organisation de la structure). les entreprises peuvent mettre en place des réseaux de maintenance au sein desquels les cadres partagent leurs pratiques (« best practices. • Garantir la qualité des prestations du service maintenance et de l’activité industrielle au regard des normes en vigueur (ISO 900. dans les sociétés prestataires de services. etc. Variabilité des activités Dans les structures de taille réduite (sites de production de grands groupes. reporting…). en particulier dans certains domaines tels que la chimie. • Négocier avec le directeur technique les ressources nécessaires à la mise en œuvre de cette politique (humaines. en intervention chez le client. CHSCT. 98 © Apec . • Mettre en place et suivre les indicateurs relatifs à l’activité du service (tableau de bord technique.). amélioration de l’offre technique…). il devra effectuer de nombreux déplacements au niveau national. des frais d’usines. ce métier requiert une grande mobilité géographique. maintenance prévisionnelle. démarche TPM-Total Productive Maintenance…). • Identifier les axes d’optimisation des coûts (définition des immobilisations. Activités éventuelles L’ingénieur en maintenance industrielle peut participer à des opérations de restructuration de service de maintenance industrielle. l’ingénieur en maintenance industrielle peut coordonner les activités de maintenance sur plusieurs sites de production. • Sensibiliser et suivre le plan de formation des équipes en matière de qualité et de sécurité. • Suivre la réalisation des investissements au regard du budget. petites et moyennes entreprises) : les ingénieurs en maintenance industrielle peuvent avoir le titre de responsable maintenance. d’agents de maîtrise et de techniciens. voire s’expatrier pour travailler à l’international. adaptation de l’appareil de production…). techniques. des frais de démarrage…). etc. Enfin. • Prendre en charge des projets techniques du site (maintenance du matériel. De plus. lean manufacturing…). benchmarking…) et échangent sur les spécificités propres au management local.). délais).

• Maîtrise d’une langue étrangère (l’anglais ou l’allemand). Rattaché au directeur de production. métiers… • Très bonne connaissance de la fonction production (produits. Vous gérez vos actions en vue d’atteindre des objectifs de performance (réduction du nombre de pannes. © Apec . • Ingénieur de production • Ingénieur process méthodes Évolutions professionnelles (P+1) Compétences techniques • Connaissances générales en sciences : chimie. hydraulique…) avec une expérience de plus de 5 années en maintenance de site industriel. recrute. • Esprit d’organisation afin de pouvoir traiter plusieurs sujets en même temps et les prioriser. mécanique. • Formation scientifique ou technique (gestion de la production. • Compétences en gestion de données informatisées et connaissance des principaux logiciels de gestion de maintenance. • Forte capacité d’adaptation afin de collaborer avec l’ensemble des départements de l’entreprise. chimie.. en progression de + 20%/an dans un environnement exigeant tourné vers le client. Vous êtes méthodique. etc. • Capacité de négociation et aptitude au management nécessaires au pilotage des sous-traitants et à l’encadrement d’équipes. rythmes d’industrialisation) pour pouvoir intervenir efficacement. ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) Durée d’expérience L’accès à des postes de responsable maintenance est accessible à des jeunes cadres disposant de deux à trois ans d’expérience ou d’une expérience significative. mécanique…). de communication et de diplomatie afin d’animer et de fédérer les équipes. vous assurez la maintenance corrective et préventive du site industriel. physique. automatiques. • Grande réactivité et capacité à prendre rapidement des décisions. physiologie. électricité. afin de pouvoir échanger avec les différents interlocuteurs de l’entreprise. électricité. ou à des cadres confirmés (cinq à dix ans d’expérience). De formation maintenance industrielle. • Écoles d’ingénieurs généralistes (Enim. • Très bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise : organigramme. • Excellent niveau en statistiques et maîtrise des principaux tableurs (Excel. biologie. Ensam…) ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise (électronique. Access…) complété par des notions en programmation (visual basic…).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 99 . électrotechnique.I NGÉNIEUR ■ LE PROFIL Diplômes requis EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE • Excellentes qualités relationnelles. automatisme. vous êtes ingénieur (compétences en mécanique. maintenance industrielle…). Source : Apec Personnalité • Capacité d’anticipation afin d’envisager les problèmes qui peuvent se présenter (panne machine. suivant la structure. • Maîtrise des contraintes technologiques liées à la spécialité de la production (automatismes. accident grave…). ITII. rigoureux et avez le sens du service. réalisation du plan de maintenance préventive et réduction des coûts pour améliorer l’efficacité de l’organisation). • Directeur technique • Directeur d’usine • Responsable maintenance industrielle • Responsable de production • Ingénieur en informatique industrielle (si profil informatique) • Responsable QHSE • Chef de projet/consultant en organisation industrielle • Ingénieur technico-commercial Exemple d’offre ■ Ingénieur maintenance industrielle H/F Montpellier (34) 35 à 40 K€/an Concepteur et fabricant de profilés aluminium (250 personnes-CA 56 M€) intégré à un groupe international. électricité…). logistique. en particulier lorsque le cadre exerce dans un grand groupe.

I NGÉNIEUR Exemple d’offre EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE À voir aussi ■ Responsable maintenance H/F Limoges (87) ■ La fiche Fonctions. Votre sens des responsabilités. gérez votre budget en toute autonomie (2. vous participez au CHSCT. CA 105 M€). vous garantissez le niveau de performance des installations. Titulaire d’un bac + 2 à + 5 en électromécanique.Caoutchouc • SSII . Source : Apec ■ Les fiches Secteurs. aptitude à la conduite de changements. À ce titre. Au sein du CODIR auquel vous appartenez. Rattaché au directeur de l’usine.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . nous fabriquons sur notre usine de Limoges (240 personnes) des produits de salle de bains et cuisine en grès.Équipements électriques • Énergie .Meuble • Chimie • Édition .fr.Habillement . vous coordonnez les entreprises intervenantes. vous possédez une expérience de 7 ans en maintenance de procédés industriels continus.6 M€). Source : Apec ■ La fiche JD .Cuir ■ Responsable maintenance H/F Ouest France 45 à 65 K€/an • Travail des métaux Grand groupe chimique recrute pour l'un de ses sites (Ouest France). vous avez une expérience de 5 ans minimum de la gestion d’ateliers d’entretien en contexte industriel. Collection Métiers 30 à 45 K€/an • Maintenance. Collection Métiers • Aéronautique . idéalement en feu continu.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier .1er emploi. rubrique « marché de l’emploi ». Rattaché au directeur maintenance. vous pilotez la maintenance curative et préventive industrielle du site avec votre équipe de 12 collaborateurs et gérez les investissements et travaux neufs dont vous êtes responsable. vous prenez en charge la maintenance d'un atelier stratégique pour le Groupe. vous êtes à la tête d'une équipe de 20 personnes.apec.Carton • Pharmacie • Plastiques . Dans un contexte de forte technicité/d'évolution organisationnelle.Éditeurs de logiciels Exemple d’offre • Télécoms • Textile .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . sécurité Leader sur nos marchés (1 180 personnes. et des meubles de salle de bains. 100 © Apec .Imprimerie • Électronique . De très bonnes notions en électricité/instrumentation sont nécessaires. à la prise de décision ainsi que votre management constructif seront appréciés. Collection Métiers • Ingénieur maintenance-entretien Consultables sur : www. Ingénieur généraliste (type AM) avec idéalement une spécialisation en maintenance.

je travaille avec les responsables de production. « Sur le site. De nombreuses réunions sont nécessaires au quotidien pour coordonner les équipes internes et les prestataires. de sécurité au travail ou d’ergonomie. Le site de Mehun-sur-Yèvre fabrique des câbles à haute valeur ajoutée pour des applications en centrales nucléaires ou dans la pétrochimie sur des plateformes offshore. » Gery Dewas a obtenu son diplôme d’ingénieur à l’Institut catholique des arts et métiers (Icam) en 2001. j’interviens en cas de pannes importantes des machines. » Ses responsabilités sont nombreuses : elles vont de la maintenance des installations et du matériel. Gery Dewas est responsable du service maintenance d’une usine de 350 personnes. Je veille au rangement des ateliers et à la mise à disposition des pièces détachées en magasin. tout en prenant le temps d’expliquer et d’accompagner le changement.I NGÉNIEUR ■ TÉMOIGNAGE ■ Gery Dewas EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE Responsable maintenance. mais à coordonner le tout : je dois posséder des compétences en management. » Rattaché au directeur de site. à la suite de son stage de fin d’études comme adjoint du responsable de production. Depuis 2004. ainsi qu’en mécanique. curatif et préventif. Je suis également intégré à un réseau maintenance au niveau de la direction industrielle du groupe. il fait partie du comité de direction de l’usine. » Il a également en charge l’externalisation des services généraux. à l’évolution des coûts liés aux process et mesure les écarts avec les prévisions. à des problématiques d’organisation industrielle ou de ressources humaines. Nexans France « Je dois faire en sorte que les services de la production disposent de moyens en bon état de fonctionnement : bâtiments. par exemple. « Je gère les sous-traitants pour passer d’une maintenance propriétaire à une maintenance d’accompagnement global (“full service”). « À 28 ans. « Je veille au respect du budget. énergie. » © Apec . J’applique un plan de surveillance au niveau du site et supervise les contrôles réglementaires effectués par un prestataire extérieur. je garantis un service de maintenance en continue et veille à un climat social favorable. de l’externalisation des services généraux (espaces verts. je décide des actions correctives à envisager et je les mets en œuvre. mener plusieurs tâches en parallèle. chauffage. Au sein de l’usine. En cas de non-conformité. du suivi de tableaux de bord et de l’établissement de plans d’actions. machines. sécurité du personnel. les chefs d’ateliers. « Mon rôle ne consiste pas à apporter des solutions techniques. je mène parallèlement plusieurs chantiers. je suis chargé de la restructuration des services de maintenance. » Une grande partie de son temps est consacrée au management du service maintenance. » Le métier de responsable maintenance nécessite d’être réactif et polyvalent tout en restant diplomate : « Il faut arriver à prioriser les demandes. « L’usine dispose d’un parc important de machines de types très différents pour produire des câbles spéciaux à la demande du client (tolérance aux hydrocarbures. Il intègre Nexans la même année. en gestion de données informatiques. » Ces activités nécessitent des qualités relationnelles. gardiennage). Au niveau des ateliers. haute résistance au feu…). en automatisme et en électricité de puissance. Ce groupe mondial est présent en Europe et dispose d’une vingtaine de sites de production en France. » Gery Dewas doit assurer le bon fonctionnement de l’usine. « J’ai mis en place une politique de maintenance préventive et j’ai réorganisé le service en deux pôles. Je suis chargé de la gestion des contrats. ce métier constitue une bonne opportunité pour accéder à des responsabilités dans la production. de la création d’indicateurs. » Selon Gery Dewas.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 101 . le responsable méthodes et la direction technique. Nexans (anciennement Alcatel Cable) est leader mondial sur le marché des câbles. en gestion d’équipe. du déménagement et de la réorganisation de l’atelier maintenance et de la mise en place d’une Gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO). « Il permet en effet d’acquérir une bonne connaissance du fonctionnement d’une usine. « J’encadre un service de 23 agents de maîtrise et techniciens chargés d’intervenir sur les aspects mécaniques et électriques des équipements de production… » Il a en charge deux grandes missions : l’optimisation des services de maintenance et l’encadrement des équipes. Je m’occupe aussi de la gestion du personnel et des relations avec les délégués du personnel sur des questions de santé.

.

■ Directeur technique ■ Responsable maintenance industrielle ■ Responsable QHSE ■ Directeur d’usine ■ Responsable ressources humaines NB : Généralement. chimie. aéronautique. ■ Directeur technique ■ Responsable/Directeur production ■ Directeur industriel ■ Responsable maintenance industrielle ■ Acheteur industriel ■ Responsable process méthodes ■ Responsable logistique ■ Chef de projet industriel ■ Ingénieur sécurité environnement © Apec . L’ingénieur qualité est chargé de mettre en œuvre et d’organiser les procédures de suivi et de contrôle qualité au sein d’une unité de production ou d’une entreprise. CORRESPONDANT QUALITÉ. sociétés prestataires de service. RESPONSABLE CONTRÔLE QUALITÉ. Cadre confirmé : entre 40 et 55 K€. sur la base d’un cahier des charges (client. normes…). ■ Grandes entreprises. les fonctions qualité et sécurité ne dépendent pas hiérarchiquement de la production.N°10 . ■ Laboratoires de contrôle. en particulier dans les secteurs automobile. RESPONSABLE LABORATOIRE CONTRÔLE QUALITÉ.INGÉNIEUR QUALITÉ INGÉNIEUR FIABILITÉ/CONTRÔLE QUALITÉ. plasturgie et mécanique… ■ PME/PMI. Jeune cadre : entre 30 et 40 K€. électronique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 103 Ingénieur qualité . Jeune diplômé : entre 28 et 30 K€. RESPONSABLE QUALITÉ. agroalimentaire.

les fonctions qualité sont souvent cumulées avec la fabrication. suivre la politique définie et mise en œuvre dans le groupe. R&D et commercial afin d’atteindre les objectifs de qualité.I NGÉNIEUR ■ LE POSTE Activités principales QUALITÉ Mise en œuvre de la démarche qualité • Mettre en place. l’étiquetage. • Prévoir et organiser les audits fournisseurs dans le respect des normes. le consultant en qualité intervient pour Relations avec les différents partenaires • Corriger les cahiers des charges des produits en fonction des exigences des clients et faire remonter leurs demandes. achats. • Échanger avec les différents ingénieurs qualité du groupe. Suivi et contrôle des indicateurs qualité • Contrôler et suivre les indicateurs permettant de vérifier la conformité des produits fabriqués aux normes en vigueur et aux procédures définies dans le cadre de la certification. Il est force de proposition auprès de celles-ci. • Optimiser les process qualité (système qualité) en fonction des contraintes de faisabilité de l’entreprise. de la politique qualité de l’entreprise. • Organiser des tests. commercial) pour les convaincre d’adopter de nouvelles manières de faire ou de nouvelles techniques. • Animer des groupes de travail sur l’écriture des procédures et des règles concernant la qualité. il participe activement à l’amélioration des process de production avec les équipes de production. de détection et de mesure… • Effectuer une veille documentaire et procéder à la lecture de revues spécialisées. • Sensibiliser sur le terrain les opérateurs et les chefs d’atelier sur l’importance du respect et des enjeux de la démarche qualité. • Rencontrer les différents services de l’entreprise (production. • Participer à la mise en place d’un logiciel de gestion de production ou d’un ERP. d’un cabinet ou d’un organisme de prévention et de contrôle : • sur des grands sites de production. Veille réglementaire • Suivre et appliquer les nouvelles réglementations propres au secteur de l’entreprise concernant les produits. 104 © Apec . sur l’élaboration des futures normes. soulignant les variations et les prévisions pour la semaine à venir. • Analyser les écarts entre les prévisions et les résultats constatés. l’emballage. • Établir des relations avec les organismes de contrôle : AFFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) pour l’agroalimentaire… • Participer à des groupes de travail en France ou au niveau européen. • Élaborer et communiquer une synthèse hebdomadaire sur la qualité du processus de fabrication. • Organiser des actions de sensibilisation et de formation du personnel au problème de la qualité. le nettoyage des appareils. Variabilité des activités Les activités de l’ingénieur qualité diffèrent selon qu’il exerce au sein d’une entreprise. • dans les PME. • dans un cabinet d’audit et de conseil en management de la qualité. • Négocier les améliorations techniques et humaines en interne avec les services production.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Manager une ou plusieurs équipes dans le cadre de projets importants. recherche et développement. des audits internes en vue d’analyser les points de non-conformité et de mettre en place des actions correctives et préventives adaptées. la R&D… Le responsable qualité travaille alors seul et réalise lui-même les contrôles des matières premières et des produits. • Préparer la rédaction des manuels et des procédures qualité. • Participer à l’élaboration de la documentation des produits de l’amont à l’aval. en passant par les contrôles réguliers effectués sur la ligne de production ou par le laboratoire. approvisionnement. voire international. • Définir en conséquence les investissements ou les améliorations des process. accompagner et suivre les procédures qualité dans l’entité dans laquelle il travaille. notamment en ce qui concerne l’anticipation des réglementations et des normes dans le domaine d’activité de l’entreprise. achats. • Contrôler le respect des critères de qualité par les fournisseurs et les sous-traitants. les nouveaux appareils de contrôle. approvisionnement. Activités éventuelles • Accompagner les contacts extérieurs dans le cadre des visites d’usines. les process.

OHSAS sur le management environnemental. achats. Il assure les contrôles sur les lignes de production. Il vérifie la qualité des pièces à chaque stade de fabrication. approvisionnement. métiers… pour mettre en évidence les différents leviers d’actions de la politique qualité. ces cadres doivent connaître des référentiels plus spécifiques en complément des référentiels généralistes (ISO…) : par exemple. • Force de conviction auprès des salariés de l’entreprise lors de la mise en œuvre d’une démarche de certification. • Maîtrise du process de création d’un produit. recherche et développement.I NGÉNIEUR QUALITÉ dre les composantes du produit et les données scientifiques liées aux tests et contrôles.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 105 . gère et coordonne. les opérations nécessaires au fonctionnement du laboratoire de contrôle dans le respect de la réglementation. • 3e cycle universitaire (Master) scientifique. Au sein de l’équipe qualité. les produits finis et les appareils de mesure. etc. ou ISO TS 16949 dans l’automobile… Personnalité • Grande rigueur et précision pour s’assurer du strict respect des normes internes à l’entreprise et de la réglementation en vigueur. biologie. Le responsable du laboratoire de contrôle réalise des contrôles et des essais sur la sécurité et la conformité du produit fini. Ainsi. sécurité. L’ingénieur qualité intervient directement sur l’amélioration du fonctionnement des process de l’entreprise. • Ingénieur de production • Ingénieur process méthodes • Ingénieur R&D • Ingénieur sécurité environnement Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable de production • Responsable département R&D • Responsable QHSE (Qualité. Les tâches du responsable qualité varient d’une entreprise à l’autre selon son organisation. complété par une formation qualité dispensée par un organisme de formation. l’ingénieur qualité est très présent sur le terrain. Compétences techniques • Connaissances générales en sciences (chimie. Il a pour mission de faire remonter les informations de la production aux responsables qualité. électricité. • Bonnes capacités de négociation pour arbitrer entre les nouvelles exigences des clients et les contraintes des différents services de l’entreprise (production. Il organise. physiologie. • Maîtrise des normes et de la réglementation relatives aux produits développés par l’entreprise. apporter conseil et expertise sur la mise en œuvre d’une démarche qualité.) afin de compren- © Apec . la norme ISO 22000 ou la norme HACCP sur la sécurité des denrées alimentaires dans l’agroalimentaire. commercial). • 3e cycle universitaire (Master) en management de la qualité. ■ LA MOBILITÉ ■ LE PROFIL Postes précédents (P-1) Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise. • Bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise : organigramme. maintenance. hygiène. • Excellentes qualités relationnelles pour intervenir auprès des clients et communiquer avec les autres services de l’entreprise. physique. spécialisé dans le domaine d’activité de l’entreprise. Il peut par ailleurs être amené à vérifier la conformité des processus de l’entreprise au regard des démarches de certification engagées. environnement) • Autres départements de l’entreprise : bureau d’études. en liaison avec les responsables d’atelier. • Capacité à travailler en équipe car ce travail s’inscrit dans le cadre des projets globaux de l’entreprise. services généraux… Durée d’expérience Ce poste est ouvert aux jeunes diplômés.

• la réalisation d’audits internes/externes. Confrontés à de nouveaux défis.Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile . Rattaché au responsable qualité. logistique.Habillement .Imprimerie • Électronique .Meuble • Chimie • Édition . 19 filiales de distribution dans 150 pays). contrôle. Vous êtes responsable de la mise au point des méthodes de contrôles (HPLC. Source : Apec À voir aussi Exemple d’offre ■ La fiche Fonctions. GC.1er emploi. recrute pour son site industriel situé à Cergy-Pontoise (95). pharmacien ou équivalent. CA : + 900 M€. tant en France qu’à l’international. production. maîtrise statistique… L’anglais courant est requis. Vous êtes responsable de : • l’élaboration. vous coordonnez les activités liées à l’organisation et au fonctionnement d’un laboratoire de contrôle qualité (environ 25 personnes). Votre motivation et votre implication seront indispensables à la réussite dans ce poste.fr. Votre sens du contact vous permet d’être une interface efficace avec les services achats. Vous avez la responsabilité de la libération des matières premières et des produits finis (soins. 106 © Apec . Ingénieur chimiste ou équivalent. le déploiement des actions quotidiennes de sensibilisation et de formation relatives à l’application des règles qualité. Rattaché au Directeur Recherche. De formation ingénieur. nous renforçons nos ressources dans des domaines tels que l’ingénierie. maquillage). vous justifiez d’une expérience de 10 ans minimum au sein d’un laboratoire de contrôle dans la cosmétologie et/ou la pharmacie avec management d’équipe. Collection Métiers • Aéronautique . Rattaché au responsable qualité de l’ingénierie simultanée. vous avez au moins 2 ans d’expérience dans un poste similaire. CA de 18. UV).I NGÉNIEUR Exemple d’offre Exemple d’offre QUALITÉ ■ Responsable laboratoire de contrôle qualité H/F Pontoise (95) 45 à 55 K€/an Laboratoire pharmaceutique (6 000 personnes.Carton • Pharmacie • Plastiques . La connaissance des LIMS (Laboratory Information Management System) est souhaitée. rubrique « marché de l’emploi ». Source : Apec ■ La fiche JD . Notre groupe réalise une forte expansion. parfumerie. vous êtes le garant de la qualité et vos actions visent à réduire les coûts de non qualité. Collection Métiers • Méthodes.Équipements électriques • Énergie .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois .Caoutchouc • SSII . avec 4 ans minimum d’expérience dans une fonction qualité généraliste. Vous êtes de formation ingénieur qualité.1 M€). Collection Métiers • Ingénieur qualité ■ Les Référentiels des métiers cadres • Les métiers de l’agroalimentaire • Les métiers de l’informatique Consultables sur : www. affaires réglementaires et nos fournisseurs.Cuir • Travail des métaux Nous sommes leader en Europe dans la conception et fabrication de nacelles de moteurs d’avions (2 600 personnes). gérez et développez le pôle contrôle qualité. vous supervisez. soutien et surveillance de la mise en œuvre des règles qualité dans les procédures et de l’exploitation des outils de maîtrise des procédés. maintenez et améliorez le système qualité. IR. qualité ■ Ingénieur qualité H/F Le Havre (76) 35 à 42 K€/an ■ Les fiches Secteurs.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Source : Apec ■ Responsable contrôle qualité H/F Le Plessis-Pathé (91) 30 à 32 K€/an Nous sommes un laboratoire possédant 30 ans d’expérience dans la formulation et la production de produits dermocosmétiques (170 personnes.apec. idéalement en aéronautique. Vous maîtrisez l’anglais. Vous connaissez les outils d’analyse de risques. Vous managez une équipe de 4 personnes.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier . gérez les libérations de lots.

» Groupe international. « Après cette expérience en R&D. je suis souvent amené à me déplacer pour rencontrer mes interlocuteurs et observer le problème sur place. Il est alors embauché chez Dassault Aviation comme ingénieur d’essais et devient responsable qualité en 2004. Je coordonne l’ensemble des actions ayant trait à la qualité sur un modèle d’avion.I NGÉNIEUR ■ TÉMOIGNAGE ■ Thanh Nam Pham QUALITÉ Responsable qualité. Pour cela. C’est la clé qui me permettra de collaborer au mieux avec ces personnes pour mettre en œuvre les démarches et les meilleures solutions qualité. « C’est un travail d’équipe. il est chargé d’assurer le maintien de la qualité d’un modèle d’avion. « Je suis l’interlocuteur spécialisé dans les problèmes de qualité sur un programme : de la conception de l’avion à son développement. Je mets alors en place toutes les actions possibles pour faire reproduire la pièce en conformité avec les normes de qualité définies préalablement. Je passe beaucoup de temps au téléphone. un établissement de production ou un sous-traitant. » Le rôle de Thanh Nam Pham est aussi de répondre aux demandes des acteurs du projet comme le bureau d’études. Le produit final doit être conforme aux normes de qualité et de sécurité fixées par la législation et le cahier des charges initial. je voulais occuper une fonction plus proche des préoccupations du client. j’effectue des recommandations et je déploie les solutions adaptées. Mes objectifs sont d’assurer la sécurité des vols et la satisfaction du client. » L’aspect relationnel est primordial dans son métier. Thanh Nam Pham travaille au sein de l’équipe programme Falcon. À toutes les phases de construction. en réunion et en déplacement. Dassault est un constructeur d’avions civils et militaires qui emploie 12 000 personnes dans le monde. quand un problème qualité est détecté sur un équipement ou sur une pièce. « Au-delà de l’esprit de rigueur inhérent à la fonction.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 107 . budgétaires et de délais. en passant par la production. » Il souligne également l’importance de la langue anglaise. Après avoir analysé la situation. » Thanh Nam Pham est diplômé de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace en 2001. Chaque modèle d’avion est construit en mode projet. Il faut connaître parfaitement l’organisation de l’entreprise (fonctionnement des services et connaissance des métiers) pour pouvoir faire appel au bon interlocuteur. » © Apec . En lien avec nos experts techniques et le service qui a fait remonter l’information. « Quand un problème de qualité est détecté. Parmi les qualités nécessaires pour exercer sa fonction de responsable qualité. j’analyse l’origine du défaut. qu’il pratique quotidiennement. Rattaché au responsable du service de la « direction générale de la qualité totale ». je dois m’assurer que les procédures de qualité sont respectées et cela. il ne faut pas avoir peur d’aller au devant des gens. Je dois aussi être capable de communiquer avec des personnes travaillant dans des services et des domaines techniques très différents. Dassault Aviation « Je suis l’interlocuteur qualité durant toutes les phases de fabrication d’un avion. je fais une expertise et une synthèse du problème. je dois rapidement mettre en place des actions correctives. Par exemple. Thanh Nam Pham cite la curiosité et la communication. » Le processus qui consiste à construire un avion chez Dassault s’appelle un programme. qui assure la maîtrise d’œuvre d’avions d’affaires. en accord avec les contraintes techniques. Je dois créer mon propre réseau de contacts au sein de l’entreprise et instaurer avec chacun d’entre eux une relation de confiance. « Mon rôle consiste à assurer la livraison d’un avion en conformité avec toutes les exigences de qualité définies par le client et la législation.

.

énergie.RESPONSABLE QUALITÉ-HYGIÈNE-SÉCURITÉENVIRONNEMENT (QHSE) . l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). ■ Entreprises industrielles qui disposent de sites de production industrielle en particulier dans les secteurs automobile. les Directions régionales de l’industrie. HSE. il est garant de l’environnement de travail des salariés et du site de production. la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass). CHARGÉ DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ. minier… ayant des installations classées (Seveso. Cadre confirmé : entre 45 et 75 K€.RESPONSABLE QSE. INSPECTEUR HSE. de la recherche et de l’environnement (Drire)… ■ Directeur général ■ Directeur technique ■ Directeur d’usine ■ Ingénieur en maintenance industrielle ■ Directeur technique ■ Responsable/Ingénieur production ■ Ingénieur qualité ■ Ingénieur sécurité environnement ■ Ingénieur process méthodes ■ Acheteur industriel ■ Responsable logistique ■ Directeur des ressources humaines ■ Organisations syndicales © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 109 Responsable Qualité-hygiène-sécurité-environneResponsable qualité-hygiène-sécurité-environnement (QHSE) N°11 . par exemple l’Inspection du travail. ICPE). textile. RESPONSABLE GESTION DES RISQUES INDUSTRIELS. ■ Organismes publics de prévention et de contrôle. plasturgie. Dans ce cadre. Jeune cadre : entre 30 et 45 K€. aéronautique. chimie. électronique. Le responsable QHSE a pour mission de réduire et de contrôler les risques industriels au sein d’une entreprise. agroalimentaire.

supports de formation. délais) pour la mise en œuvre de cette politique. financières.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . pour sensibiliser les équipes à la prévention des risques. prestataires. • Négocier avec la direction de l’usine les ressources nécessaires (humaines. l’hygiène. il devra mener une veille sur les évolutions des normes et de la réglementation (qualité de service industriel. à l’équipement de travail. l’environnement et aux conditions de travail. • Réaliser une veille permanente sur les évolutions de la réglementation relative à la qualité. • Analyser les risques relatifs aux salariés. interventions de partenaires externes : sous-traitants. équipements de protection individuelle…) à Variabilité des activités Les activités du responsable QHSE diffèrent selon qu’il exerce au sein d’une entreprise. • Apporter un support opérationnel à l’ensemble des départements internes afin de garantir la conformité des installations et des process au regard des exigences de qualité. de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et organiser des groupes de travail sur la réduction des risques. d’hygiène et de sécurité. analyser et exploiter les résultats du plan d’actions par rapport aux objectifs définis en amont. • Réaliser des bilans statistiques. sécurité des chantiers. et en effectuant des analyses chimiques dans l’environnement proche du site de production. • Animer un réseau de partenaires extérieurs : médecine du travail. • Répondre aux demandes des autorités de régulation : délivrance de documents techniques. • Faire une analyse et une synthèse de documents juridiques pour traduire la réglementation et les normes en instructions et en actions réalisables (système de management QHSE). de sécurité et d’environnement pour réaliser des audits par les services. mairie. Élaboration d’un programme d’actions • Établir les indicateurs de qualité. • Mettre en œuvre un programme d’amélioration de la qualité (process/produit) avec le management opérationnel sur les sites de production (charte. d’un cabinet ou d’un organisme de prévention et de contrôle : 110 © Apec . • Diriger avec le chef d’établissement les réunions du Comité d’hygiène. Drire. Définition de la politique QHSE • Définir les objectifs en matière de qualité et de prévention des risques industriels en fonction du contexte réglementaire (cadre législatif. malfaçons. santé…). INRS. management environnemental. Ddass. au produit et au site de production : maladies professionnelles. • Vérifier les installations et leur conformité en réalisant des visites de contrôle des équipements et produits. remise de dossiers administratifs. indicateurs…). Mise en œuvre et suivi du plan d’actions en matière d’hygiène. Formation interne et animation des partenariats liés à la prévention • Concevoir et animer en interne des actions de formation. transport de matières dangereuses… • Effectuer des recommandations auprès des différents services concernant la conception des postes de travail. • Superviser la mise en œuvre du plan d’actions (accueil des représentants des organismes vérificateurs ou certificateurs.R ESPONSABLE QHSE ■ LE POSTE Activités principales destination des services internes pour faciliter la prise de décision. mener des enquêtes après des accidents pour en déterminer les causes (accidents du travail. le responsable QHSE peut prendre en charge les dossiers de certification et de labellisation. de la réglementation. de sécurité et d’environnement • Concevoir des outils spécifiques (imprimés. assurer la traçabilité et fiabiliser les procédures de sécurité. la définition des méthodes et process. experts d’assurances. accidents. • Élaborer un programme d’actions : prévention des situations à risque. amélioration des process existants… • Prendre en compte des avis de danger énoncés par les opérationnels. etc. préfecture. techniques. • Accueillir les organismes vérificateurs et certificateurs lors d’audits et/ou de visites de contrôle. pollution environnementale. pompiers…). environnementaux…). la sécurité. Activités éventuelles Si l’entreprise n’est pas certifiée. Dans ce cadre. • Rédiger des demandes d’habilitations et d’autorisations à destination des organismes publics. labels et certifications obtenus) et des orientations de la direction générale. etc. d’hygiène. le choix des équipements.

administratif. • Forte capacité d’adaptation afin de travailler avec l’ensemble des départements de l’entreprise. conseils de prévention…). OHSAS 18000…). • au sein d’un organisme de réglementation ou de certification. il participe activement à l’amélioration des process de production avec les équipes concernées. • 3e cycle universitaire (Master) scientifique. NF. afin d’assurer l’interface avec les différents partenaires internes et externes. notamment en secourisme et en incendie. hygiène. Il est force de propositions notamment en ce qui concerne l’anticipation des réglementations et des normes dans le domaine d’activité de l’entreprise. hygiène. • Bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise : organigramme. complété par une formation QHSE ou HSE dispensée par un organisme de formation. etc. la sécurité. directeur technique ou le directeur de l’usine qui assure les missions QHSE (qualité. process). Afaq…) ou à des normes (ISO 9000 : 2001. l’environnement et les conditions de travail. métiers… pour connaître les différents leviers d’actions de la politique HSE. environnement (ISO 9001 v 2000. biologie. Au sein d’organismes certificateurs. électricité.. • Aisance rédactionnelle pour rédiger les rapports de réglementation nécessaires à la mise en production d’un produit. Personnalité • Grande rigueur pour faire respecter les normes QHSE et les contraintes réglementaires en vigueur. anatomie. • Capacité à travailler en équipe car ce métier s’inscrit dans le cadre des projets globaux de l’entreprise. santé publique et environnement. ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) Durée d’expérience Ce poste s’adresse surtout aux cadres bénéficiant d’une expérience minimum de deux ans sur des postes d’ingénieur en environnement. • 3e cycle universitaire (Master) maîtrise des risques industriels ou management de la qualité dans le domaine industriel. • • • • • Ingénieur de production Ingénieur process méthodes Ingénieur Sécurité environnement (SE) Ingénieur qualité Ingénieur en maintenance industrielle © Apec . afin de pouvoir collaborer avec les différents interlocuteurs de l’entreprise. • Excellentes connaissances de la réglementation relative à l’hygiène. • Connaissances des normes qualité ISO ou plus largement des normes Qualité. spécialisé dans le domaine d’activité de l’entreprise. il peut également être amené à manager une équipe de plusieurs ingénieurs sécurité environnement ainsi que des ingénieurs qualité.R ESPONSABLE QHSE • sur des grands sites de production. Afnor. • Maîtrise des techniques d’intervention d’urgence. urbanisme. Il peut également être dédié à une problématique en particulier telle que la prévention des risques de sécurité ou la gestion des risques environnementaux d’un site de production. le responsable QHSE participe à la définition des normes (Qualité. ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise. physiologie. Il veille au respect de la réglementation par les entreprises (visites de contrôle. sécurité et environnement). • Diplôme universitaire de technologie QHSE ou HSE. il valide plus spécifiquement l’adéquation à un label qualité (ISO. Dans le cadre de projets importants (produit. Il est également ouvert à des cadres disposant de trois à cinq ans d’expérience en production. sécurité et environnement) qui encadrent le processus de fabrication des produits. • Capacité d’anticipation afin d’adapter les process de production aux évolutions futures de la réglementation. • Bonnes capacités de négociation et force de conviction pour participer aux réunions avec les autorités administratives. Compétences techniques • Connaissances générales en sciences : chimie. physique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 111 . • Excellentes qualités relationnelles. OHSAS 18001…). hygiène. • Notions essentielles en droit du travail. • dans des structures de petite taille. c’est le responsable maintenance. responsable production. ISO 14000 v 2004. sécurité.

R ESPONSABLE QHSE
Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable de production • Directeur technique • Conseiller technique environnement en organisme professionnel (syndicat, chambre de commerce…) • Consultant en organisation industrielle
Exemple d’offre

■ Responsable risques industriels H/F Haute-Savoie 30 à 40 K€/an
Nous sommes une société de décolletage automobile en croissance de 80 personnes. Rattaché au directeur SMI (Système de management intégré), vous prenez en charge l’animation et l’amélioration continue du système de management des risques liés à l’hygiène, la santé, la sécurité, l’environnement et la sûreté industrielle. Ce poste est particulièrement intéressant pour les candidats souhaitant dépasser la dimension HSE classique avec la sécurisation des activités. De formation bac + 2 minimum avec au moins 3 ans d’expérience terrain HSE en milieu industriel, si possible en PME, vous êtes reconnu pour votre rigueur, votre autonomie et votre investissement professionnel. Par ailleurs, votre sens de l’animation, de la communication et vos aptitudes pédagogiques vous permettent d’occuper ce poste dans sa pleine dimension. La maîtrise de l’anglais est requise. Source : Apec

Exemple d’offre

■ Responsable QHSE H/F Champagne-Ardennes

30 à 35 K€/an + variable + véhicule.

Pour un Groupe coopératif céréalier (4 sites, CA de 85 M€), parmi les leaders régionaux. Rattaché au directeur général, vous intervenez dans les différentes sociétés et branches du groupe : mise en application des réglementations nationales de sécurité, environnement, qualité, suivi du document unique de prévention des risques, formations sécurité et sensibilisation du personnel à la prévention, suivi juridique avec les administrations, veille réglementaire. Vous participez aux réunions CHSCT, définissez et suivez les méthodes de contrôle des produits finis et matières premières, des moyens de production et des prestations des sous-traitants. Vous diagnostiquez les causes des imperfections et proposez des améliorations. Vous gérez audits internes/externes et contrôle de la métrologie. Titulaire d’un DESS/Master SQHE, vous avez 5 ans d’expérience minimum en milieu industriel. Personne de terrain, votre expérience vous donne le recul nécessaire pour prendre la charge du poste. Source : Apec

À voir aussi

■ Les fiches Fonctions. Collection Métiers
• Méthodes, contrôle, qualité • Maintenance, sécurité • Expertise, assistance technique

■ Les fiches Secteurs. Collection Métiers
• Aéronautique - Spatial et autres matériels de transport Exemple d’offre • Agroalimentaire • Bois - Meuble • Chimie • Édition - Imprimerie • Électronique - Équipements électriques • Énergie - Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier - Carton • Pharmacie • Plastiques - Caoutchouc • SSII - Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile - Habillement - Cuir • Travail des métaux
Consultables sur : www.apec.fr, rubrique « marché de l’emploi ».

■ Responsable Qualité/Sécurité/Environnement H/F Angoulême (16) 35 K€/an
Société spécialisée dans la conception et la fabrication d’accessoires pour la menuiserie Aluminium et PVC (85 personnes) recrute dans le cadre de l’accroissement de ses activités. Rattaché au directeur général, vous mettez en œuvre la politique Qualité (contrôle de la pérennité des certifications), Sécurité (prévention des risques, CHSCT) et Environnement (coordination des projets auprès des organismes spécialisés) au sein de la société. De formation bac + 2 minimum ou ingénieur dans les domaines Qualité, Sécurité, Environnement, vous êtes pragmatique et disposez de 5 ans minimum d’expérience en qualité (ISO 9001). Ce poste de contact nécessite des qualités d’animateur, de communication et une forte capacité à convaincre. Source : Apec

112

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

R ESPONSABLE QHSE
■ TÉMOIGNAGE
■ Éric Leproust Éric Leproust s’occupe également de l’amélioration des conditions de travail des salariés. « En termes de sécurité, le siège de l’entreprise fixe des objectifs très stricts. Nous devons faire en sorte qu’il n’y ait aucun accident. Mon rôle est d’améliorer les processus de sécurité dans tous les services. Je m’assure que les procédures de sécurité sont bien respectées : port des équipements de sécurité, précautions d’utilisation des machines… Pour diminuer les impacts négatifs de l’activité sur la santé des opérateurs, je prends en charge l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail. Pour cela, je travaille en collaboration étroite avec un kinésithérapeute et la médecine du travail. Nous réaménageons les postes en prévention des maladies professionnelles ou du développement de pathologies. Nous cherchons ainsi à soulager le poids des charges et repensons les gestes et postures de travail. » Par ailleurs, Éric Leproust est responsable du transport des marchandises dangereuses. Il supervise la vérification de l’équipement des camions et leur révision. Éric Leproust est le principal interlocuteur des organismes publics. « Je suis en relation permanente avec les autorités de réglementation (Agence de l’eau, Inspection du travail…) et les administrations publiques (mairie, préfecture…). Je réponds à leurs besoins et à leurs attentes en fournissant les informations dont elles ont besoin. » Il est ainsi responsable des dossiers administratifs (demandes d’autorisations, bilans sanitaires…). Enfin, une grande partie de son travail consiste à effectuer une veille régulière sur les changements de réglementation. « Je suis le garant des activités de mon entreprise au niveau réglementaire, ma responsabilité personnelle est engagée civilement et pénalement en cas d’accident. »

Responsable HSE, Alpine Renault
« Mon rôle est d’optimiser les conditions de qualité, d’hygiène, de sécurité et d’environnement au sein de l’usine. » Diplômé d’un BTS électrotechnique, Éric Leproust commence sa carrière en tant que technicien dans un bureau d’études. Puis il décide de reprendre ses études et suit une formation au Centre d’études supérieures industrielles (Cesi) ; il obtiendra son diplôme d’ingénieur en 1994. Il est alors recruté par Renault en tant qu’ingénieur en bureau d’études. En 1998, la société lui propose de mettre en place la certification ISO 14001 à l’usine d’Alpine Renault. Après l’obtention de cette certification deux ans plus tard, il devient le responsable HSE du site de production. « J’apprécie la diversité des personnes avec lesquelles je suis en contact : la totalité des services de l’usine, les administrations publiques, les prestataires… Mon action est transverse à tous les champs d’activité de l’usine. » Alpine Renault est une filiale du groupe Renault. Basée à Dieppe, l’usine de fabrication des modèles de la marque compte environ 400 salariés. Éric Leproust est rattaché au chef des services techniques du site. En adéquation avec les moyens financiers et humains alloués par la direction, il gère les contraintes de sécurité, d’hygiène et d’environnement du site. Pour cela, il est secondé par un technicien sécurité qu’il encadre. « Je dois faire vivre le système environnemental de l’usine qui regroupe l’ensemble des démarches relatives au respect de l’environnement. J’étudie les impacts environnementaux de l’activité du site. J’effectue un bilan régulier du volume de rejets que nous reversons dans l’eau et dans l’air. Je dois m’assurer que nous sommes en conformité avec les normes fixées par la réglementation et la certification ISO 14001. Renault a également ses propres orientations en matière de protection de l’environnement. Pour respecter ce cadre, je définis et mets en place un plan d’actions pour limiter les rejets dans l’air et dans l’eau, réduire les volumes de déchets, diminuer notre consommation d’énergie… »

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

113

INGÉNIEUR EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • N° 14 .CHEF DE PROJET INDUSTRIEL • N° 13 .ERGONOME • N° 15 .MÉTIERS LIÉS À L’ORGANISATION DE LA PRODUCTION • N° 12 .INGÉNIEUR SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT .

.

Le chef de projet industriel élabore et met en œuvre un projet lié à la conception ou la réorganisation d’un système de production. aéronautique. Cadre confirmé : entre 40 et 60 K€. chimie. agroalimentaire. Jeune cadre : entre 30 et 40 K€. Jeune diplômé : entre 28 et 30 K€.N°12 . ORGANISATEUR. CONSULTANT EN ORGANISATION INDUSTRIELLE.CHEF DE PROJET INDUSTRIEL CHEF DE PROJET. NB : Dans une grande entreprise. ■ Sociétés d’ingénierie et de conseil en organisation industrielle. ■ Directeur général ■ Directeur conseil ■ Directeur industriel ■ Directeur technique ■ Directeur d’usine ■ Directeur de la supply chain ■ Responsable/ Directeur de production ■ Responsable ressources humaines ■ Ingénieur en maintenance industrielle ■ Responsable achats ■ Responsable QHSE ■ Ingénieur process méthodes ■ Responsable logistique © Apec . le chef de projet industriel est généralement basé au siège. . plasturgie et mécanique… ■ PMI. administrative et budgétaire depuis la phase de conception jusqu’à sa réalisation. en particulier dans les secteurs automobile. Il en assure la gestion technique.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 117 Chef de projet industriel ■ Grandes entreprises industrielles. électronique.

sur les dépassements de délais. coordination et suivi • Superviser et coordonner le travail de l’ensemble des acteurs internes et/ou externes (dont les sous-traitants). • Suivre et contrôler le déroulement du projet. les produits ou les process émergents. à l’extérieur. personnel. • Participer à l’élaboration des budgets d’investissement et négocier les ressources nécessaires (humaines. • Établir et diffuser un cahier des charges auprès des clients internes et des fournisseurs pour garantir la faisabilité et la qualité technique des solutions proposées. Selon la taille de l’entreprise ou le département dans lequel il évolue. • Prise en charge de la veille industrielle sur les technologies. durée de vie du produit. calendrier. et/ou de la direction générale. suivi du partage de connaissances. • Rechercher en permanence les évolutions possibles des équipements dans son domaine pour optimiser le fonctionnement des installations (nouvelles et existantes) et procéder à leur application. le chef de projet industriel peut être chargé en partie. Activités éventuelles En fonction du type de projet. du nombre d’intervenants et de la nature du client. en fonction des différentes contraintes (techniques. Organisation et planification • Structurer le projet (méthodes. de sécurité.).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . délais) en fonction de l’avancement du projet. etc. sur la tenue du budget ou son surcoût. voire en totalité de la veille industrielle liée à ses activités. la mise en production d’un nouveau produit industriel. • Assurer l’assistance nécessaire au maintien et à l’amélioration de l’outil industriel en termes de productivité et de qualité. l’exécution du planning et le respect du budget. outils de pilotage…) et définir les règles de fonctionnement permettant l’exécution des travaux dans les meilleures conditions de délai. économiques et juridiques). ERP…) ou l’amélioration de méthodes et procédés industriels (aide à la définition des besoins. • Réaliser ou faire réaliser des études afin de vérifier la faisabilité technique et économique du projet. visiter les chantiers. • Préparer en amont les éléments de chiffrage et/ou de facturation. techniques. optimisation des flux. rencontrer les fournisseurs. • Évaluer les aspects positifs ou négatifs du projet (sur le collectif de travail. de qualité et de coût. la mise en œuvre de nouveaux outils (automates. sur la qualité des partenaires). • Évaluer et optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation des différentes étapes du projet afin d’établir un plan global de réalisation. achats. financières. paramètres du process. • Élaborer des dossiers techniques à destination d’autres services (qualité. cartographie des process. • Faire une analyse « des bonnes pratiques » du projet et des propositions en vue de l’amélioration des projets futurs (procédures. Il Pilotage. • Prévoir les risques pouvant intervenir au cours de la réalisation. les partenaires institutionnels… 118 © Apec . En fonction de son degré d’expertise technique et/ou fonctionnelle. • Rencontrer les différents unités/acteurs participant au projet. • Définir avec les collaborateurs du projet les objectifs et les délais de réalisation des différentes tâches (ordonnancement des tâches. il peut aussi réaliser les essais d’industrialisation en lien avec le service production pour apporter des solutions d’amélioration technique des produits. chaîne de montage. maintenance) afin de finaliser le projet : références des matières premières. Il peut ainsi être impliqué dans la prospection et la sélection de nouveaux fournisseurs. les fournisseurs ou sous-traitants). • Assurer le reporting final du travail auprès de la direction industrielle. • Organiser et animer des réunions avec les acteurs intervenant sur le projet afin d’effectuer les choix et l’affectation des ressources. calendrier prévisionnel). • Participation active aux tests en laboratoire de contrôle. validation des résultats… Contrôle et finalisation du projet industriel • Analyser les résultats obtenus et ajuster les écarts (entre prévisions et réalisation) qui peuvent exister en menant des actions correctives. • Assurer la coordination entre les acteurs concernés par le projet (dans l’entreprise. partenaires…).C HEF ■ LE POSTE Activités principales DE PROJET INDUSTRIEL Analyse des demandes clients (internes ou externes) • Répondre à une demande du siège concernant le démarrage d’un site. les différents services. • Animer des points réguliers avec l’ensemble des partenaires : état d’avancement du programme. méthodes. le chef de projet industriel peut se voir confier des tâches spécifiques ou complémentaires.

• Très bonne connaissance de l’organisation. Les postes de consultant en cabinet ou dans les sociétés d’ingénierie peuvent être ouverts à des jeunes diplômés dotés de stages significatifs en management industriel (production. du fonctionnement et de l’organigramme de l’entreprise pour collaborer avec les bons interlocuteurs. la production et le chef de produit. méthodes…). GPAO. Durée d’expérience Ce poste requiert une expérience de deux ans minimum. Lorsqu’ils exercent en cabinet. l’organisateur industriel conseille et accompagne les équipes sur les aspects techniques ou fonctionnels d’un projet industriel (assistance à maîtrise d’œuvre. Variabilité des activités La taille de l’entreprise et du site de production influe directement sur le positionnement du poste de chef de projet. formation…). négociation. Lorsqu’il est salarié de l’entreprise. ingénieur process méthodes). automobile…). • Maîtrise des techniques de gestion de projet (expression des besoins. par outils technologiques (ERP. • Connaissance du marché associé au projet industriel afin d’adapter le projet aux contraintes du marché et à l’offre des concurrents. • Aisance rédactionnelle pour rédiger des notes techniques et des rapports sur l’avancement du projet. le chef de projet peut n’avoir aucun lien hiérarchique avec les collaborateurs de son projet (ingénieurs production. méthode Pert. © Apec . Ces derniers sont alors rattachés directement au responsable de production ou au département des méthodes. assistance à maîtrise d’ouvrage) ou sur l’accompagnement du changement (communication. Selon l’organisation interne de l’entreprise. logistique. Ses clients sont alors les différents services de l’entreprise en lien avec la production industrielle (fabrication. • Maîtrise de l’anglais. • Dans les entreprises de services et conseils. Ils peuvent également aider leurs clients à se positionner par rapport à leurs prestataires ou leurs fournisseurs dans le cadre d’un projet industriel (coordination commerciale. il y a souvent plusieurs chefs de projet. de sécurité et d’environnement. afin d’animer et mobiliser une équipe de collaborateurs. • Anticipation pour détecter et évaluer les problèmes pouvant perturber le bon déroulement du projet et réactivité pour intervenir en conséquence.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 119 . cahier des charges…. les consultants en organisation industrielle peuvent être consultants généralistes en management industriel. Il peut aussi être en charge d’une équipe de collaborateurs de nationalités. le chef de projet industriel peut être amené à effectuer de nombreux déplacements à l’étranger. • Compétences managériales pour encadrer et motiver les équipes. 6 sigma…) et des différents outils associés. planning. et donc de cultures différentes. Ils exercent alors sous la tutelle d’un consultant senior. La mobilité géographique et le niveau d’anglais deviennent alors des critères déterminants. peut également être amené à créer lui-même les outils de test et de contrôle. • 3es cycles universitaires (Master) techniques spécialisés dans le domaine d’activité de l’entreprise. Selon le degré d’internationalisation de l’entreprise. planification et répartition des activités entre le client et ses prestataires…). chacun ayant la responsabilité d’une partie seulement du projet en cours. machines…) ou par métiers (logistique. • Bonnes connaissances des procédés de fabrication et des règles d’hygiène. production…). • Dans les petites et moyennes entreprises. • Bac + 4/5 scientifique. le chef de projet industriel peut être entièrement responsable du lancement d’un produit. informatique industrielle…). • Dans les entreprises de taille très importante. Gantt. CMMI. Ils peuvent être spécialisés par secteur d’activité (agroalimentaire. faire avancer le projet. à l’oral comme à l’écrit. l’organisateur industriel peut être chef de projet ou consultant interne. Il devient alors l’interface incontournable entre le bureau d’études. donner les consignes. Compétences techniques • Solides connaissances des technologies utilisées dans le projet.C HEF DE PROJET INDUSTRIEL ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d’activité de l’entreprise. • Rigueur et qualités d’organisation afin de définir les priorités d’action et l’allocation des moyens. L’action peut être ponctuelle ou durable avec pour but d’optimiser le management de l’activité industrielle. Leurs attributions incluent les missions classiques de l’organisateur industriel. Personnalité • Qualités relationnelles et de communication.

Souvent en déplacement à l’étranger. Source : Apec Exemple d’offre ■ Chef de projet industriel H/F Valence (26) 31 à 36 K€/an Une des activités de notre groupe (CA 5 Mds USD. vous avez une expérience de 2 ans minimum dans le domaine de la fabrication de produits industriels. de l’analyse à la mise en œuvre des recommandations. Des déplacements longs hors Europe sont à prévoir. vous avez en charge le management industriel de nos produits : analyse des contraintes industrielles.C HEF • Persévérance et bonne résistance au stress car les projets sont souvent soumis à des contraintes fortes (financières. délais). fondée par d’anciens managers de grands cabinets. Nos clients sont des grands groupes industriels. ingénieur généraliste. vous avez 5 ans d’expérience internationale en projet ou ingénierie. vous êtes amené à : gérer des projets industriels (dimensionnement. DE PROJET INDUSTRIEL Exemple d’offre ■ Chef de projet industriel international H/F Orléans (45) 40 à 60 K€/an Laboratoire pharmaceutique international (80 % de notre CA à l’international) recrute pour son site industriel proche d’Orléans. les perspectives d’évolution rapides. • Capacité d’adaptation afin de collaborer avec l’ensemble des départements de l’entreprise et les partenaires extérieurs (sous-traitants. calcul des coûts prévisionnels en phase d’appels d’offres. validation/choix technique des fournisseurs et interface en phase de production. assurer des missions de soutien technique auprès de sites internationaux existants et participer à l’élaboration de guidelines techniques pour l’ensemble de la direction de production pharmaceutique du groupe. démarrage) concernant des bâtiments. 55 000 personnes) fournit dans le monde entier des solutions aux opérateurs de transport public et crée ce poste dans le cadre de son développement. Source : Apec ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • • • • Ingénieur process méthodes Ingénieur de production Ingénieur qualité Ingénieur en bureau d’études Exemple d’offre Évolutions professionnelles (P+1) • • • • • • Directeur industriel Directeur technique Directeur/Responsable de production Responsable en maintenance industrielle Consultant en organisation industrielle Directeur d’un département conseil/Manager en cabinet ■ Consultant en organisation industrielle H/F France + étranger 37 à 55 K€/an Nous sommes une jeune société de conseil en organisation. Les investissements en formation sont importants. vous avez la capacité de gérer et de coordonner en anglais des projets à distance. De formation ingénieur électronique ou équivalent. Conscient des contraintes liées à l’environnement pharmaceutique. Vous êtes rattaché au directeur des techniques de production internationales. vous participerez à des missions complètes d’organisation industrielle. vous savez être autonome et rigoureux. suivi. La maîtrise de l’anglais est impérative. • Sens des délais et du résultat afin d’évaluer et d’optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation des différents étapes du projet. utilités et équipements de process.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Source : Apec 120 © Apec . Sous la responsabilité d’un chef de projet. Rattaché au responsable service industrialisation et au sein d’une équipe de 6 personnes. • Flexibilité car les imprévus sont nombreux. • Force de conviction et argumentation pour convaincre en interne. Nous les aidons à améliorer la performance de leurs sites de production et de leur logistique. Ingénieur généraliste de formation. en France et à l’étranger. De formation bac + 5. en forte croissance. planification. administrations publiques…). Pragmatique. optimisation des coûts. vous avez une expérience de 3 ans comme consultant ou en industrie et avez participé à des projets d’amélioration de performance industrielle. définition du scénario de fabrication et déploiement des moyens.

Je dois superviser et coordonner le travail de l’ensemble des acteurs internes et externes : équipes de production et logistique. Par exemple. Pour cela. en particulier la mécanique. Je définis des objectifs. il conçoit et met en place des indicateurs de suivi du projet (financiers. Puis nous établissons et rédigeons un cahier des charges pour poser les conditions et les contraintes techniques. Puis je constitue une équipe projet regroupant plusieurs de nos experts techniques (des ingénieurs spécialisés dans des domaines très pointus de l’optique) et des ingénieurs qualité et production. Il passe un tiers de son temps en déplacement sur les sites de production. le textile. le conditionnement. « J’ai été responsable de fabrication. ingénieurs qualité… Mon activité est transverse à l’ensemble des départements de l’entreprise et touche tous les champs d’intervention. Il est alors embauché comme ingénieur de bureau d’études dans un cabinet de conseil. qui est interne à l’entreprise. il organise et planifie la mise en œuvre. Rattaché au responsable du service « Projets et logistique ». le bâtiment ou le bois. » Il négocie lui-même en interne les ressources (humaines. et plus en aval lorsqu’il s’agit de réorganiser les services liés directement ou indirectement à la production. il est chargé des projets d’industrialisation de nouveaux produits et d’amélioration de la productivité des sites de production. financières. « Je souhaitais compléter ma vision de l’entreprise et du process produit. ACPL « Mon rôle consiste à aider et accompagner mon client à optimiser sa production. » ■ TÉMOIGNAGES ■ Frédéric Armandon Chef de projet industriel. Je dois faire appel à des compétences variées : techniques.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 121 . » Ses clients sont pour la plupart des PMI localisées dans la région de la Somme. Il définit avec eux les objectifs et les délais de réalisa- ■ Pierre Lepoetre Consultant en organisation industrielle. « Pour apporter une réponse en cohérence avec le besoin exprimé par le client et les moyens dont disposent les sites de production. managériales et commerciales. » Son travail part d’un besoin exprimé en interne par le service marketing ou par un directeur d’établissement de production. Pierre Lepoetre est ingénieur. Puis j’ai évolué dans le conseil pendant cinq ans pour fonder ACPL consultant en 2001. » Diplômé en 1986 de l’École des mines de Douai. je mène des actions correctives pour réajuster le projet. » © Apec . il intègre Essilor en tant que chef de projet R&D. « Mon rôle consiste à déployer des solutions pour lancer la production d’un nouveau produit et à optimiser les moyens de production d’une usine. techniques. il anime des réunions avec les acteurs intervenant sur le projet afin d’affecter les ressources. Frédéric Armandon propose des solutions techniques au problème rencontré. « Si je m’aperçois qu’il existe un écart entre les prévisions et les résultats obtenus. J’apprécie le côté polyvalent de mon métier. puis devient chef de projet industriel en 2006. spécialisé notamment en plasturgie. J’interviens en amont lors de l’expression des besoins. Frédéric Armandon travaille au sein de l’entité « prescription Europe » du groupe qui compte environ 70 personnes. techniques. il est actuellement consultant indépendant en organisation industrielle. quand nous mettons en place un nouvel équipement. organiser et coordonner le projet industriel d’une entreprise. Pour les mettre en œuvre. Une fois le projet achevé. « Mes clients appartiennent aux secteurs de l’industrie. « J’aime avoir une vision globale d’un projet et être en relation avec des interlocuteurs d’horizons divers. la plasturgie. Nous pouvons décider de réorganiser des process de production déjà existants ou d’en concevoir de nouveaux. « Vient ensuite la mise en œuvre du plan d’actions que je pilote. ingénieurs procédés et méthodes. Mes premiers interlocuteurs sont en général des directeurs de PMI. je peux proposer le réaménagement de machines ou l’achat d’équipements neufs ou d’occasion. Je suis le garant de la livraison finale du programme lancé.C HEF DE PROJET INDUSTRIEL tion des différentes tâches. j’identifie également les besoins en formation. » En collaboration avec son équipe projet. En 2002. » Groupe international. » Frédéric Armandon obtient son diplôme d’ingénieur Arts et Métiers en 2000. « Je dois tout d’abord identifier le besoin exact de mon client. Dans un premier temps. d’entreprises familiales ou des directeurs d’usines. je dois m’assurer de l’implication des techniciens qui vont utiliser ces machines. je m’appuie sur le catalogue technique de mon entreprise. délais) qu’il juge nécessaires pour la réalisation du projet. Essilor opère dans le secteur de l’optique. Après avoir obtenu les moyens. budgétaires et de délais. » Frédéric Armandon anime des points réguliers avec l’ensemble des partenaires pour valider l’état d’avancement du programme. puis responsable méthodes production pendant une dizaine d’années. délais) pour garantir le retour sur investissement conforme à celui exprimé par le client. Essilor « Le rôle du chef de projet est de piloter. conçois des plannings . Après un parcours varié dans les métiers de l’industrie. nous vérifions la faisabilité technique et économique du projet. » Frédéric Armandon apprécie la diversité de son travail.

modalités d’organisation… Enfin.Carton • Pharmacie • Plastiques . il faut également avoir un tempérament commercial. Par exemple. J’évalue la fluidité de l’information au sein des services ou des ateliers : mode d’accès aux données. j’utilise une panoplie de méthodes type Amdec. Je les accompagne vers plus d’autonomie : contrôle qualité. j’analyse précisément la demande et je recherche des financements pour réaliser le plan d’actions. Sur le terrain. Kanban pour faire évoluer l’organisation industrielle. je peux être amené à organiser un service méthodes au sein d’une usine. respect des procédures.Meuble • Chimie • Édition .Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier . Une expérience approfondie est indispensable pour se faire accepter autant par le dirigeant que par ses salariés. Une fois la collaboration engagée avec le client. « Il faut avoir une bonne culture générale des métiers et des technologies sur lesquels on intervient. rubrique « marché de l’emploi ».Équipements électriques • Énergie .Caoutchouc • SSII . 122 © Apec .Cuir • Travail des métaux ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’agroalimentaire Consultables sur : www.C HEF Les interventions de Pierre Lepoetre se décomposent en trois moments phares : la prospection commerciale. » Le travail de diagnostic de Pierre Lepoetre nécessite une très bonne maîtrise des techniques de management industriel. je présente mes observations. À la suite d’un contact commercial.Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . prise en charge de la maintenance des installations et de l’approvisionnement. J’effectue un premier diagnostic sur l’organisation industrielle de mon client. Collection Métiers • Gestion. j’accompagne les opérateurs pour faire évoluer les process de travail ou les interventions sur les machines. » Ses missions peuvent concerner l’optimisation des coûts et l’amélioration des services existants : « Sur un atelier de production. affaires ■ Les fiches Secteurs.Habillement . pour évoluer dans le conseil. Une certaine ténacité est nécessaire pour faire passer ses idées et vaincre les résistances lors de l’intervention. résolution des pannes.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . nécessaire pour prospecter et fidéliser les clients.Imprimerie • Électronique . » Il souligne également l’importance des relations humaines et de l’expérience de l’univers industriel. qualité • Projets. Lorsque la taille de la structure le permet. « Ma prospection se fait surtout par le biais de visites d’entreprises. Je m’occupe également de l’assistance fonctionnelle lors d’implantations de systèmes d’information GPAO ou ERP. Collection Métiers • Aéronautique . je me suis spécialisé dans le lancement d’usine lors de la phase d’étude sur plans. l’intervention et la fidélisation. d’autant plus que je travaille sans lien hiérarchique avec eux.apec. Mon objectif est double : développer les compétences des salariés et réduire les causes de nonproduction. Enfin. » Pierre Lepoetre est chargé d’assister ses clients lors de l’implantation d’une nouvelle organisation : « J’interviens en amont pour anticiper et optimiser les flux de production à venir et adapter la future organisation. « J’analyse des indicateurs tels que le taux de rendement synthétique (TRS). contrôle. je travaille plus spécifiquement sur l’enrichissement des postes de travail. ou la répartition charge/effectifs. Smed.fr.Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile . reporting de l’activité de production… Le développement des compétences des équipes m’amène à prendre en charge des actions de formation à la gestion. à la sécurité et à l’ergonomie. organisation • Méthodes. le taux d’emploi [utilisation] des machines. » DE PROJET INDUSTRIEL À voir aussi ■ Les fiches Fonctions. les sources de dysfonctionnement et les axes d’amélioration possibles.

INGÉNIEUR EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE INGÉNIEUR AUTOMATICIEN. INGÉNIEUR GMAO. ■ Sociétés de services et d’ingénierie informatique (SSII). Jeune cadre : entre 30 et 45 K€. L’ingénieur en informatique industrielle intervient pour optimiser les flux d’information au sein du site de production.N°13 . ■ Entreprises industrielles (aéronautique. INGÉNIEUR CFAO. électronique…). INGÉNIEUR GPAO. Jeune diplômé : entre 25 et 30 K€. pharmacie. ■ Équipementiers ou prestataires de maintenance industrielle. automobile. Cadre confirmé : entre 45 et 70 K€. chimie. ■ Directeur de production ■ Directeur technique/industriel ■ Directeur bureau d’études ■ Responsable de la maintenance industrielle ■ Chef de projet industriel ■ Chef d’atelier ■ Ingénieur process méthodes ■ Ingénieur bureau d’études ■ Ingénieur qualité ■ Acheteur industriel ■ Services commerciaux ■ Services après-vente ■ Fournisseurs ■ Sociétés prestataires © Apec . ■ Bureaux d’études et sociétés d’ingénierie spécialisés dans le domaine industriel.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 123 Ingénieur en informatique industrielle . télécoms. éditeurs de logiciels spécialisés dans le domaine industriel. Il assure également l’automatisation des tâches industrielles pour améliorer le matériel de l’usine et la productivité des ateliers.

de qualité et de délais et s’assurer de la livraison. l’ingénieur en informatique industrielle évolue essentiellement dans les grosses structures (groupes. • Chez le client final. Usine nouvelle…). Salon européen de la recherche et de l’innovation…). • Planifier les délais et fixer le budget nécessaire à l’intervention. Activités éventuelles L’ingénieur en informatique industrielle peut également participer aux processus qualité de l’entreprise. • Suivre l’évolution du projet en fonction des contraintes de coûts. • Conseiller et accompagner techniquement l’utilisateur dans la prise en main de l’outil. Mise en production et support aux utilisateurs • Assurer la recette du projet et le suivi de la mise en production de l’outil. Il peut également s’investir dans l’amélioration du management (ISO 9001) en collaboration avec les ingénieurs qualité. • Élaborer le cahier des charges technique sur la base des spécifications fonctionnelles. • Réaliser les tests unitaires et d’intégration de l’outil avant la mise en production. ordre de vision…). débugs…). logiciel) • Concevoir les architectures logicielles. automatisation (PLC). de schémas. • Prendre en charge les actions de maintenance (curative ou préventive). des produits. Management de projet • Évaluer le degré de faisabilité de l’intervention en fonction des compétences disponibles. • Étudier la faisabilité technologique des applications. • Réaliser le prototype expérimental et corriger les dysfonctionnements. gestion du personnel. visites d’entreprises…). • Rédiger le manuel d’utilisation à destination des utilisateurs. MESUREXPO. Conception et test de l’outil (réseau. • Effectuer la validation fonctionnelle de l’outil et rédiger les rapports de test. • Évaluer techniquement la prestation des fournisseurs en amont d’un projet ou d’un investissement en lien avec le service achats.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Participer à des salons professionnels et des échanges de bonnes pratiques (à Paris : ESPACE ELEC. de données constructeurs. Auquel cas. Dans un bureau d’étu- Veille technologique et industrielle • Suivre dans la presse spécialisée l’actualité et les progrès en matière d’informatique industrielle (Mesures. Variabilité des activités Le type d’entreprise dans laquelle l’ingénieur en informatique industrielle exerce. • Suivre le positionnement des concurrents (analyse des plaquettes commerciales. il sera responsable de l’ensemble des ressources sous sa responsabilité (approvisionnement en fournitures. grandes entreprises…). influe sur son rôle et ses missions. • Définir les protocoles et les scénarios de tests (plans de tests). • Fixer les objectifs des opérateurs et techniciens. Après quelques années d’expérience. de plans. Au quotidien. modification de commandes…). l’ingénieur en informatique industrielle prendra en charge le pilotage d’un service dédié. évaluation de fournisseurs…). gestion de budgets…). il veille à la qualité du produit/outil qu’il réalise afin de respecter les termes du cahier des charges. • Assurer le service après-vente par des actions de tierce maintenance curative ou évolutive (ajout d’instructions.I NGÉNIEUR ■ LE POSTE Activités principales EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Analyse du besoin • Spécifier les besoins de l’utilisateur en termes de fonctionnalités du produit. • Programmer et développer les algorithmes de commande (code. • Veiller à la disponibilité du matériel et affecter les ressources nécessaires (recours à des prestataires externes. bugs. réseaux ou systèmes. 124 © Apec . recrutement. • Piloter les prestataires (SSII…) en cas d’externalisation de tout ou partie de l’informatique industrielle de l’entreprise. automate. • Décomposer le projet en sous-projets spécialisés par modules (interfaces homme/machine.

la double compétence est recherchée par les employeurs. Rational Rose…) et de contrôle qualité (Pareto. Dans un service de maintenance. • Chez les prestataires. automatisme. En lien avec l’ingénieur en informatique industrielle. Ainsi. Merise. • Ingéniosité afin de trouver des solutions techniques ou organisationnelles : interface homme/machine. ou amélioration de postes automatisés. ADA. Delphi. en aval. • Mobilité et disponibilité car le poste peut nécessiter de nombreux déplacements ou une forte sollicitation du cadre. De plus en plus. Enfin. • Maîtrise des techniques de base en management afin de pouvoir piloter un projet. il travaille souvent en temps réel car un arrêt de machine peut avoir de lourdes conséquences. • Formation universitaire de type bac + 2 (DUT…) à bac + 5 (DESS/Master) dans les domaines cités ci-dessus. logiciel. • Maîtrise de l’anglais technique indispensable pour comprendre une documentation ou des interlocuteurs qui s’expriment selon des standards internationaux. Ces ingénieurs peuvent ainsi se répartir entre deux grands domaines d’expertise : • L’informatique industrielle. programmes). voire un service suivant la séniorité du cadre. Esie. Efficom…). Ishikawa…). Visual Basic. Six Sigma. des. le métier d’ingénieur en informatique industrielle peut être soumis aux rythmes de production des usines. il peut intervenir en amont lors de l’élaboration du cahier des charges technique d’une offre commerciale. ou à distance par le biais d’Internet. chronologie des actions…). • Rigueur et organisation pour mener à bien un ou plusieurs projets simultanément. AFDX. informatisation des ateliers…).I NGÉNIEUR EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE mes. • Adaptabilité pour répondre aux besoins des utilisateurs et évoluer chez plusieurs clients. Une expérience de deux ans peut leur permettre de devenir chefs de projets. en automatis- © Apec . ESCPI. l’ingénieur en informatique industrielle peut intervenir directement en assistance technique. C#. Il peut se déplacer chez le client pour intervenir directement sur la machine. À la différence de l’informatique de gestion. • Bonnes connaissances techniques en mécanique. domotique et électronique… • Maîtrise de l’anglais et idéalement d’une autre langue étrangère. Personnalité • Écoute et proximité avec le terrain afin d’améliorer la productivité et les conditions de travail en fonction des besoins des utilisateurs. Les ingénieurs automaticiens définissent des architectures et les algorithmes de commandes qui permettent de piloter les machines (tâches à effectuer. à la maintenance (GMAO)… et programment le plan de production de l’atelier. Durée d’expérience L’accès à des postes d’ingénieur en informatique industrielle peut être ouvert à des jeunes diplômés disposant de stages significatifs. en architecture système (Ensam.net. Les ingénieurs en informatique industrielle installent des systèmes d’information dédiés à la production (GPAO. T-SQL…) ou orientés objets (C. génie logiciel. programmation…). éthernet/CAN…). java. ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs spécialisées en génie informatique ou électronique. en particulier lorsque le cadre évolue à l’international.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 125 . Epitech. en informatique industrielle. ASP…). ces cadres peuvent être soumis à des astreintes le week-end ou la nuit. En raison de l’évolution des technologies. il est chargé du paramétrage de l’outil et du service après-vente. Enfin. Labview…). • Connaissance des méthodes d’analyse d’un projet informatique (UML. Compétences techniques • Maîtrise des langages de bases de données (SQL. il intervient pour évaluer la faisabilité des projets d’amélioration de l’appareil de production (machines. Enfin. • Les automatismes. automatique. logiciels. les postes actuels regroupent souvent ces deux types d’expertise sous l’intitulé « ingénieur en informatique industrielle et automatismes ». ils supervisent l’intégration de ces bases de données au sein du système de GPAO de l’atelier ou de l’usine. Ils sont chargés de définir les architectures de ces réseaux et veillent à leur intégration au sein du réseau de l’entreprise. • Maîtrise des langages de développement d’interfaces web (Html. les postes de responsable de service sont confiés à des cadres plus expérimentés disposant d’environ cinq ans d’expérience. il lui arrive de prendre en charge une partie d’un projet (développement informatique. PHP. Lorsque le contrat avec le client est conclu. voire de réorganisation d’une ligne de fabrication. des réseaux (bus ARINC.

Équipements électriques • Énergie . Vous avez des compétences en mécanique du vol et des connaissances en Matlab Simulink. dans le secteur de la biochimie. • Ingénieur en électronique • Ingénieur système et réseaux Exemple d’offre À voir aussi ■ Ingénieur informatique industrielle H/F PACA 35 à 55 K€/an Nous sommes un groupe de 8 000 collaborateurs. • du guidage et de la supervision existants. vous êtes débutant ou avez une première expérience (stages) en qualité d’ingénieur en aéronautique. la défense et l’industrie recrute au sein d’une de ses activités. • Responsable informatique industrielle et automatisme. • Consultant technique en informatique industrielle.éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Dans le cadre de lignes de production. Source : Apec ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’informatique Consultables sur : www. • Chef de projet informatique. 126 © Apec . électronique… • Ingénieur R&D • Ingénieur d’étude et de développement informatique. Ingénieur généraliste avec option automatique.apec. Des déplacements en France et à l’étranger sont à prévoir. Vous avez un très bon niveau d’anglais. vous réaliserez la programmation et l’analyse fonctionnelle en Delta V et en batch d’automates. • Architecte technique. Collection Métiers • Aéronautique .Imprimerie • Électronique . Rattaché au responsable d’activité.Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois . nous intervenons sur leurs projets les plus innovants. • de la gestion de projets automatiques et aéronautique. De formation ingénieur en informatique industrielle. robotique et si possible spatial et aérodynamique. • Chef de produit technique. Partenaire des grands comptes. électronique ■ Les fiches Secteurs.technicien en informatique industrielle. acteur européen incontournable du Conseil et de l’Ingénierie en Technologies Avancées. intervenant dans la santé. automatisme. rubrique « marché de l’emploi ».Extraction • Mécanique Exemple d’offre • Métallurgie • Papier . nous recherchons un ingénieur en informatique industrielle/ automaticien.Carton ■ Ingénieur automaticien H/F Montigny (78) 32 à 40 K€/an • Pharmacie • Plastiques . Source : Apec ■ Les fiches Fonctions.Habillement . Collection Métiers • Informatique industrielle • Électrique.fr. • Stagiaire . vous bénéficiez d’une première expérience en programmation Delta V d’Emerson et en batch.Meuble • Chimie • Édition .I NGÉNIEUR ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable maintenance industrielle. • Chef de projet industriel. vous êtes en charge : • de la maintenance/amélioration des lois de pilotage. • des commandes de sous-systèmes. Vous participez à l’élaboration d’offres commerciales.Cuir • Travail des métaux Groupe (450 personnes) spécialisé dans les hautes technologies. Rattaché à notre Responsable Business Unit et pour l’un de nos clients.Caoutchouc • SSII .

Je veille ensuite à l’actualisation d’une base de données contenant toutes les versions des programmes des machines vendues. il pilote et suit les projets menés par ses équipes : création de logiciels. il intègre Automatech en 2000 : une entreprise qui exporte des machines pour la fabrication de circuits imprimés à destination du marché asiatique principalement. « Il faut posséder un très bon bagage technique dans le domaine de l’électronique ou de l’informatique industrielle pour s’adapter au poste. il obtient un DESS (Master) en automatique et informatique industrielle à l’université de Caen. Je supervise les choix techniques et conseille mes équipes sur les projets en cours. « Au sein du bureau d’études du site de production. Tout au long des projets. Je dois par exemple tenir compte des aspirations professionnelles de chacun. amélioration de programmes ou de machines automatisées… « Mon rôle consiste à réceptionner les nouveaux projets puis à les étudier et à en évaluer le coût. Le projet étant planifié dans le temps. » © Apec . » Enfin. dépendante de l’évolution de l’euro par rapport au dollar. soit d’amélioration sur le matériel existant. par rapport à ses débuts de carrière. « Sur une machine. » Pour cela. » François Xavier Mathieu a pour mission de superviser la réalisation de la partie automatisée des appareils de production. j’ai démarré ma carrière comme ingénieur puis responsable de la partie informatique industrielle d’un projet. Depuis son arrivée chez Automatech. Après les tests. améliorer les méthodes de travail et débarrasser nos produits de leurs fonctionnalités les moins utiles. développement logiciel…). Automatech « Je suis chargé de concevoir l’automatisation des machines de production. » François Xavier Mathieu a un parcours universitaire scientifique spécialisé dans les domaines électronique. » Une grande partie de son temps est consacrée à la gestion des ressources humaines de son service. J’estime le budget et les frais à prévoir afin de les transmettre au service des achats qui s’occupe de la négociation sur les prix. je dois réduire les coûts de notre matériel de production.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 127 . je m’occupe de l’affectation des ingénieurs sous ma responsabilité en fonction de leur charge de travail et de leur expertise. électrotechnique et de l’automatique. Pour ne pas perdre de parts de marché par rapport au Moyen-Orient ou au Japon. Je gère les congés et pilote l’ensemble du process de recrutement. il souligne l’importance de plus en plus grande accordée à la maîtrise des coûts de production et au management. il exerce d’abord dans le service après vente. La veille technologique impose de se documenter régulièrement par le biais de la presse spécialisée ou de se déplacer sur des salons professionnels. » Son expertise de l’informatique industrielle et des automatismes est également mobilisée en matière de veille technologique ou lors d’achat en matériel (renouvellement de licence de programmes. Par contre. La curiosité vis-à-vis de la mécanique et des métiers de la production est indispensable car ce sont des domaines auxquels nous sommes très liés. J’occupe aujourd’hui la fonction de responsable du service informatique industrielle et automatismes. puis dans la fabrication de machines semi-automatiques et la programmation d’automates. l’informatique industrielle concerne l’animation de mouvements de pièces. Il s’agit soit de création de produit. j’évalue la fonctionnalité des produits qu’ils proposent et les mets en compétition au niveau des coûts. je dois suivre son avancée dans le respect des contraintes de qualité et de délais. » François Xavier Mathieu est à l’interface entre l’informatique et la mécanique. En 1996. notamment la validation technique des candidats. au quotidien. alors que le domaine des automatismes est beaucoup plus lié au séquencement de la machine.I NGÉNIEUR ■ TÉMOIGNAGE ■ François Xavier Mathieu EN INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Ingénieur en informatique industrielle et automatismes. il faut savoir faire preuve de pragmatisme : élaborer un programme ou un mouvement de pièce ne s’improvise pas. Cette évolution implique un suivi plus rigoureux des budgets d’investissement et un lien beaucoup plus étroit avec les services commerciaux et après-vente. J’interviens également en qualité d’expert pour conseiller mes collaborateurs ou le service aprèsvente lorsqu’ils rencontrent un problème technique. et mettre en place une politique de développement des compétences. « Nous sommes une société exportatrice. « Mes responsabilités de manager d’équipe m’amènent à prendre en charge certains aspects de la gestion des ressources humaines. « Je suis chargé d’évaluer les offres des fournisseurs et des prestataires sur le plan technique. Après un court passage dans l’agroalimentaire et dans le télétravail.

.

■ Grandes entreprises industrielles. INGÉNIEUR ERGONOME.N°14 .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 129 Ergonome . hygiène. Jeune diplômé : entre 28 et 30 K€. agroalimentaire. Il recherche la meilleure adéquation possible entre les contraintes de l’appareil de production. chimie. Jeune cadre : entre 30 et 45 K€. en particulier dans les secteurs automobile. santé…). plasturgie et mécanique… ■ Cabinet de conseil en ergonomie ou en organisation. Cadre confirmé : entre 45 et 70 K€. L’ergonome cherche à optimiser la situation de travail des équipes de production.ERGONOME CONSULTANT EN ERGONOMIE. ■ Organisme public ou parapublic (réseau ANACT…). aéronautique. le mode opératoire et le respect de la réglementation (sécurité. ■ Directeur général ■ Directeur cabinet conseil ■ Responsable ressources humaines ■ Responsable HSE ■ Responsable projet ■ Directeur d’usine ■ Directeur/Responsable/ Ingénieur de production ■ Directeur technique ■ Responsable maintenance industrielle ■ Acheteur industriel ■ Responsable QHSE ■ Ingénieur process méthodes ■ Responsable logistique ■ Médecine du travail ■ Inspection du travail ■ Chef d’atelier © Apec . électronique.

améliorer les notices d’utilisation. Le métier d’ergonome varie selon le type d’employeurs : • au sein des grandes entreprises industrielles ayant placé la production au cœur de leur activité (textile.E RGONOME ■ LE POSTE Les activités principales • Effectuer une veille scientifique : recherche documentaire.. • Présenter des préconisations au client : réorganisation ou enrichissement des postes de travail. écoles d’ingénieurs…) ou en entreprises sur les thèmes de la prévention des risques notamment (TMS : Troubles musculo-squelettiques…). répétitions…). d’un poste ou d’un environnement de travail. Recueil des données • Observer des opérateurs en situation de travail pour découvrir les causes réelles de dysfonctionnement ou de gêne. attitudes et déplacements. via l’élaboration du cahier des charges. financières. de l’aménagement de l’espace ou de l’architecture par exemple. Il peut également intervenir dans les domaines de la sûreté. • Conduire des entretiens individuels ou animer des réunions pour échanger sur les problèmes rencontrés et les améliorations possibles. salariés. d’un service R&D ou d’un service RH. • Prévenir les risques d’accidents. métallurgie. peuvent également assurer des cours au sein d’organismes de formation (universités. • Proposer des méthodologies adaptées : étude qualitative et/ou quantitative (chiffrage. Les ergonomes. la sécurité. Établissement du diagnostic et des préconisations • Étudier l’ensemble des informations recueillies et synthétiser les informations afin d’en extraire des informations pertinentes. la médecine du travail. l’ergonome pourra s’inscrire dans les domaines de la santé. • Faire appliquer les normes existantes sur les conditions d’hygiène et de sécurité. • Recueillir des éléments physiques (volume sonore. suivant leur pratique. ambiance de travail…) qui permettront d’élaborer le diagnostic. postures. participation à des conférences scientifiques. adapter les évolutions des équipements de protection ou la réorganisation de la chaîne de production. de confort des opérateurs ou de facilité d’exécution à destination du personnel et de la direction. gestes. poids de charge. l’ergonome peut dépendre d’un bureau d’études. aéronautique…). conseil sur des investissements à effectuer… • Diffuser les travaux : publication de rapports d’expertise. • Organiser des actions de formation. le handicap. lecture de revues spécialisées… Identification et définition du besoin client • Répondre à une demande client concernant la création ou l’amélioration d’un produit. mais doit égale- 130 © Apec . • Concevoir ou effectuer des préconisations d’achats d’équipements et d’appareils de protection. comptage des fréquences. • Négocier les ressources nécessaires (humaines. luminosité. • Élaborer des simulations. Variabilité des activités Les spécialités de l’ergonome sont très nombreuses : elles englobent autant le fonctionnement des machines que l’organisation ou l’individu. présentation aux acteurs concernés (direction. délais) pour la mise en œuvre et le suivi du plan d’actions… Mise en œuvre des améliorations et suivi du plan d’actions • Adapter au mieux les postes de travail aux capacités et compétences des personnes (modification des postures). • Élaborer et administrer des questionnaires ou faire passer des entretiens (individuels ou collectifs…). Ainsi. maquettes et prototypes d’installations ou de produits. représentants du personnel…). • Aider la direction générale et les différents services de l’entreprise à établir des définitions de poste. le développement de pathologies et de maladies professionnelles en sensibilisant les équipes sur les bonnes postures (trouble musculosquelettiques…). Dans ce contexte. Les activités éventuelles L’ergonome peut participer à des colloques ou des salons pour échanger sur les meilleures pratiques en matière d’ergonomie. son activité correspond à un travail de fond et de suivi tout au long de l’année.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .) et psychologiques (stress. • Choisir le matériel neuf. • Rechercher des solutions en matière de conditions de travail. • Participer aux études de faisabilité technique du projet ou produit. • Utiliser des outils spécifiques tels que la vidéo et la prise de photos pour pouvoir étudier précisément les postures. gestuelles. de la fiabilité des machines. techniques..

■ LE PROFIL DES CADRES Diplômes requis • Master en ergonomie. Son travail se rapproche ainsi de celui d’un consultant interne et s’inscrit autant dans une activité curative que préventive. posture…). car le consultant en ergonomie intervient en tant que prestataire et doit garder à l’esprit une relation commerciale avec son client. • en cas de rattachement à l’encadrement intermédiaire (responsable de production…). sous des contraintes de coût. son action peut englober également une composante commerciale pour fidéliser ou prospecter de nouveaux clients. des déplacements fréquents sur le terrain pour recueillir les informations. ces postes sont destinés principalement à des ergonomes seniors. de qualité et de délais. • Sens du concret et pragmatisme dans les solutions proposées afin de faciliter leur mise en œuvre et être proche du terrain. pénibilité… • Bonnes connaissances du fonctionnement global d’une entreprise et des différents métiers qui la composent.E RGONOME ment répondre précisément à des demandes exprimées par des utilisateurs ou des directions métiers. il s’agit là d’une des limites du conseil. lui-même. N’étant pas présent au sein de l’entreprise de façon durable et permanente. • Forte disponibilité car l’activité implique des horaires irréguliers. informatique. plus tourné vers l’opérationnel. en phase aval : ces missions sont plus généralement destinées à des cadres juniors. l’adaptation d’une machine ou d’un outil… Enfin. mention ergonomie. ambiance de travail. Ses actions sont de courte durée et concernent la modification d’un outillage. ce poste est ouvert aux jeunes diplômés. de conditions de travail mais également en droit social et en sécurité sociale. organisation du travail. Personnalité • Très bonnes qualités de communication et d’écoute afin de bien cerner les enjeux du projet et de créer un climat de confiance avec l’ensemble du personnel de l’entreprise. accompagnement en amont…). • Master en sciences cognitives et ergonomie. • Master sciences de la vie. • Master sciences humaines et sociales. physiologie… • Connaissances des différentes contraintes de production : rythme horaire. • Écoles d’ingénieurs généralistes avec une spécialisation en ergonomie… Compétences techniques • Bonnes connaissances en psychologie. • Connaissances de la législation en matière de sécurité. • Curiosité et capacité d’observation pour saisir l’information en situation (geste. disposant de stages significatifs en ergonomie. Ils sont alors chargés d’aménager et d’implanter les solutions proposées sur le site de production. il s’inscrira davantage dans une démarche curative. • Sensibilité commerciale. • Capacité à trouver des solutions innovantes ou à faire émerger des propositions.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 131 . d’hygiène. • en maîtrise d’ouvrage. La place et l’action de l’ergonome dépendent également de son rattachement dans l’entreprise : • s’il dépend de la direction industrielle (direction générale dans les PMI. • Connaissances des process industriels. • Master psychologie du travail. • dans le conseil. • Bonnes capacités de négociation et force de conviction pour impulser des changements (nouveaux procédés de fabrication. Il agit principalement en réponse à un besoin identifié par une entreprise cliente et tente d’y répondre. biologie. il n’a pas les moyens d’agir de façon préventive toute l’année. Par ailleurs. de la direction générale aux opérateurs de chaîne en passant par les ingénieurs. il aura davantage d’impact et ses missions auront tendance à s’inscrire dans la durée (démarche préventive. Il doit également accepter que ses préconisations ne soient pas toujours suivies . sociologie. © Apec . mention ergonomie. de malfaçons ou de chute de productivité. Durée d’expérience En cabinet comme en entreprise. le positionnement de l’ergonome varie selon le moment d’intervention dans un projet : • en maîtrise d’œuvre lors de la phase de conception des postes de travail : essentiellement concentrés sur la phase d’études et de propositions de solutions en lien avec le bureau d’études et les services R&D. réaménagements du site…). mention ergonomie. attention. directeur technique dans les grands groupes). Il fera évoluer l’appareil ou les méthodes de production à la suite d’un constat d’accidents. comprendre les stratégies en place et établir un diagnostic. de l’organisation de l’entreprise… • Maîtrise des techniques de recueil de données et traitement statistique des données. l’ergonome va travailler pour différents types de clients. gestes et postures. • Fortes capacités d’adaptation et résistance aux pressions car l’ergonome est en contact avec une population très hétérogène.

vous avez 7 ans d’expérience minimale en environnement industriel (automobile de préférence).Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier .Carton • Pharmacie • Plastiques .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .Habillement . rubrique « marché de l’emploi ».apec. Avec 10. rôle d’expertise pour les sites de production mondiaux de l’activité) et de contribuer à l’intégration systématique de l’ergonomie dans la conception des produits et moyens (R&D. la production et la livraison de six modules majeurs du véhicule. vous êtes chargé de capitaliser la connaissance en ergonomie (animation du réseau fonctionnel. Collection Métiers • Aéronautique . nous sommes l’un des leaders mondiaux de l’équipement automobile. diffusion d’outils d’évaluation en ergonomie. De formation bac + 5 en ergonomie. Source : Apec 132 © Apec .7 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 60 000 professionnels répartis dans 28 pays. ■ Ergonome H/F Étampes (91) 50 à 65 K€/an Nous sommes experts dans la conception. vous êtes totalement bilingue anglais. Rattaché à l’activité Sièges d’Automobile. programmes).Équipements électriques • Énergie .Meuble • Chimie • Édition .Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile .E RGONOME ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • • • • • Psychologue du travail Médecin du travail Ingénieur de production Ingénieur process méthodes Ingénieur en informatique (dont informatique industrielle) À voir aussi ■ Les fiches Secteurs.fr.Imprimerie • Électronique . Apte à travailler en réseau et à l’international.Cuir • Travail des métaux Évolutions professionnelles (P+1) • • • • Responsable QHSE Chef de projet industriel Consultant en ergonomie (en libéral) Responsable développement RH (dans le cadre d’un projet industriel) • Responsable d’un cabinet de conseil ■ Le Référentiel des métiers cadres Exemple d’offre • Les métiers des ressources humaines Consultables sur : www.Caoutchouc • SSII .

il traduit le besoin exprimé par son client en démarche d’intervention. Mon objectif est d’articuler confort de l’utilisateur et impératifs de production : coûts. » Tout d’abord. des hypothèses de travail retenues et des délais estimés. « On me contacte à la suite de plaintes. L’observation en situation de travail est très importante. Consultant indépendant en ergonomie les premières années de sa carrière. « J’utilise des indicateurs de production tels que l’analyse des volumes de production. » Enfin. fréquence des gestes. port de charges. Suivant la mission. Il faut être curieux. Je travaille avec le service méthodes pour analyser les contraintes et faire réaliser un prototype avec les ingénieurs qui. eux. Je dois être capable de trouver l’information et de comprendre les causes des difficultés exprimées. incontournable pour l’élaboration d’un diagnostic. il doit fournir une réponse opérationnelle au besoin d’un client en ergonomie du travail (usage du salarié) ou en ergonomie produit (usage du client final). Jean-Charles Dodeman envisage de développer son cabinet. plus mon travail est pertinent et rentable pour l’entreprise. par exemple. le métier d’ergonome a toute sa place à jouer dans un projet d’organisation industrielle.). » Jean-Charles Dodeman peut compléter son analyse par l’étude de données sociales ou issues de la production. Plus en amont. lors du développement de projets industriels. » Ensuite. de qualité. consciemment ou non. méthodes et ressources humaines. ou en raison de la préoccupation sociale de l’entreprise cliente. « J’interviens en curatif comme en préventif sur des problématiques d’optimisation des situations de travail et de gains de productivité. un jour. le diagnostic établi. mais également que je sois force de propositions. » Pour Jean-Charles Dodeman. En conception. ainsi qu’un très bon bagage théorique. « Un ergonome est capable d’intégrer le comportement et la psychologie de l’utilisateur. possèdent la compétence technique. « Au quotidien. j’aide le client à rédiger un cahier des charges qui tienne compte de toutes les fonctionnalités de l’outil. des taux de rendement synthétiques ou les résultats qualité.E RGONOME ■ TÉMOIGNAGE ■ Jean-Charles Dodeman ment. Action Ergo « Je dois comprendre les situations de travail pour proposer des améliorations des outils de production ou des méthodes de travail. Une excellente formation initiale en psychologie du travail ou en physiologie est nécessaire. La forme des outils ou des pièces qu’ils manipulent est aussi un élément à prendre en compte. « Je fais préciser la demande de mon client : je cherche alors à cerner les contraintes d’organisation. » Ce métier exige d’importantes compétences relationnelles. « Je dois accompagner mon client dans la recherche de solutions. Consultant en ergonomie. Il fonde le cabinet Action Ergo en 2006 à Paris. voire techniques du problème posé. j’établis une proposition commerciale qui tient compte de la complexité du problème. « Dans le cadre d’un réaménage- © Apec . » À terme. avoir envie d’apprendre et se confronter à la technique. elle permet de saisir l’ensemble des actions effectuées par les opérateurs. je me base aussi sur des données sociales telles que la pyramide des âges par atelier. Ensuite. Dans le cas d’une réalisation par un sous-traitant. de créer son propre service d’ergonomie au sein d’un grand groupe. Je passe beaucoup de temps dans les ateliers à échanger avec eux. délais… » En tant que consultant.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 133 . etc. il côtoie l’univers industriel chez Air Liquide (expertise sur les impacts d’un projet de réorganisation). de constats de situations à risques. Réaménager coûte souvent plus cher que concevoir. observe leurs actions et les conditions dans lesquelles elles sont réalisées (postures. je dois être capable d’anticiper le comportement de l’utilisateur par rapport aux solutions techniques envisagées. mais n’exclut pas. J’écoute leurs commentaires. de même qu’une bonne pratique du terrain. qualité. vient la phase de terrain. je peux accompagner sa mise en œuvre et l’améliorer avec les opérateurs pour qu’il corresponde exactement à leurs besoins. » En 1996. je dois décrire l’exercice du travail de façon objective. Jean-Charles Dodeman obtient un DESS (Master) en psychologie du travail. Il n’a pas de limite dans la proposition de solutions. Plus j’interviens tôt dans le processus d’organisation. il faut que je gagne la confiance de mes interlocuteurs. j’apporte mon expertise dès la conception des postes de travail ou d’un nouveau procédé technique. Jean Charles Dodeman est l’interlocuteur des responsables de production. Jean Charles Dodeman doit définir des axes d’amélioration. sans privilégier seulement l’aspect technique. PSA Peugeot Citroën (conception d’une méthode d’analyse de la tâche du conducteur) ou chez Degrémont Suez (co-conception de bâtiments et ouvrages dans les projets architecturaux). Une fois ce dernier réalisé.

.

Cadre confirmé : entre 45 et 55 K€. aéronautique. ■ Responsable QHSE ■ Directeur technique ■ Directeur de production ■ Directeur d’usine ■ Directeur de département conseil (en cabinet de conseil) ■ Chef de projet industriel spécialisé en environnement ■ Direction générale ■ Ingénieur en maintenance industrielle ■ Responsable/Ingénieur de production ■ Acheteur industriel ■ Ingénieur qualité ■ Responsable logistique © Apec . agroalimentaire. chimie. L’ingénieur sécurité environnement intervient dans la conception. Jeune diplômé : entre 28 et 30 K€. en particulier dans les secteurs automobile. plasturgie et mécanique… ■ Grands groupes éco-industriels ou de travaux publics. de sécurité des sites industriels et des conditions de travail. INGÉNIEUR EN ENVIRONNEMENT. AUDITEUR ENVIRONNEMENT. la coordination et la mise en œuvre de la politique de l’entreprise en matière d’environnement.INGÉNIEUR SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT RESPONSABLE ENVIRONNEMENT. électronique.N°15 . Jeune cadre : entre 30 et 45 K€. bureaux d’études. ■ Cabinets de conseil généralistes disposant d’un département ou d’une compétence en management environnemental.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 135 Ingénieur sécurité environnement . ■ Grandes entreprises industrielles. ■ Sociétés prestataires d’audit ou de certification spécialisées en environnement ou sécurité (Bureau Veritas…). sociétés d’ingénierie. ■ Cabinets de conseil en gestion de l’environnement. CONSULTANT EN MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL.

amélioration du cadre de vie. Mise en place et suivi du projet • Concevoir des outils spécifiques de sensibilisation (supports de formation. Animation des relations internes/externes • Concevoir et animer en interne des actions de formation et de communication. objectifs…). calculs… d’impact) et présentant les différents scénarios de situations à risque. remise de dossiers administratifs obligatoires. le choix des équipements ou des matières premières. et avoir en charge la gestion des relations avec les sous-traitants.I NGÉNIEUR ■ LE POSTE Les activités principales SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT Diagnostic du projet de l’entreprise • Analyser le projet d’aménagement d’un site de production (nouvelles constructions. Drire. • Répondre aux sollicitations des autorités de régulation : délivrance de documents techniques. financières. contrôle des nuisances…). • Animer et informer un réseau de partenaires extérieurs : collectivités territoriales. • Communiquer en interne au sein du siège ou du cabinet de conseil sur le déroulement de la mission et l’évaluation de la satisfaction client. guides de conseils d’utilisation d’équipements. l’environnement et au développement durable (ISO 14000. de recueil des données et le mode de diffusion des informations. • Mettre en place des outils de mesure et des indicateurs permettant de pallier aux risques de dégradation de l’environnement ou du cadre de vie (consommation d’énergie. préfecture. panneaux signalétiques…) à destination du site pour fiabiliser les procédures relatives à la protection de l’environnement (gestion de la pollution. Veille réglementaire • Effectuer une veille permanente en matière de réglementation et de certification liée à la sécurité. • Instruire des demandes d’autorisation à destination des organismes publics. pour impulser une dynamique de réflexion et d’innovation en matière de contrôle des impacts environnementaux. Ddass. etc. délais) à la mise en œuvre de cette politique. • Instruire des demandes d’habilitation après audit du/des site(s) de production en vue d’une certification. ISO 19000 systèmes QSE. l’ingénieur sécurité environnement prend en charge les dossiers de certification et de labellisation. • Vérifier les installations et leur conformité en réalisant des visites de contrôle du site et en effectuant des analyses chimiques dans l’environnement proche du site de production. au-delà des activités de contrôle réglementaire. etc. • Rédiger un rapport d’étude synthétisant toutes les données environnementales (études. • Définir les objectifs en matière de prévention des risques environnementaux en fonction du contexte réglementaire (cadre législatif. 136 © Apec . normes OHASS…). Activités éventuelles Si l’entreprise n’est pas certifiée. labels et certifications obtenus) et des orientations de la direction générale. peut également animer des séminaires de sensibilisation en entreprise sur les enjeux stratégiques et économiques liés au respect de l’environnement. • Analyser et synthétiser les documents juridiques pour traduire la réglementation en instructions et actions réalisables. agrandissement ou transformation d’usine) ou le lancement d’un nouveau produit (incidences d’un produit sur l’environnement tout au long de son cycle de vie). INRS. la définition des méthodes de travail… • Négocier avec la direction les ressources nécessaires (humaines.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . • Présenter au client une synthèse des actions engagées et des résultats obtenus. • Effectuer des recommandations auprès des différents services concernant la conception du site ou du produit. • Définir les procédures de traitement du fonds documentaire. volumes des rejets déchets polluants l’air et l’eau…). • Réaliser des bilans statistiques de l’activité industrielle et comparer les résultats aux grilles d’analyse définies en amont (critères. mairie. • Construire des indicateurs afin de suivre et de mesurer la performance du processus de veille. techniques. L’ingénieur sécurité environnement. • Apporter un support opérationnel au bureau d’études en terme de conformité des installations ou du produit aux normes réglementaires environnementales européennes et internationales. Il peut aussi se voir confier une mission de conseil et d’assistance lors de la mise en place des unités opérationnelles de l’entreprise.

Hazop…). mention droit et gestion de l’environnement. Le consultant en management environnemental peut travailler en amont sur les phases de réponse à appel d’offres en lien avec les équipes commerciales du cabinet. génie rural. elles peuvent recourir à des cabinets conseil pour s’assurer qu’elles respectent bien la législation et ainsi minimiser les risques environnementaux. • dans les industries à risques technologiques majeurs. • en cabinet de conseil. Compétences techniques • Excellentes connaissances de la réglementation relative à la protection de l’environnement pour s’assurer de la conformité du site de production au cadre législatif en vigueur. contrôle et analyse des rejets liquides et gazeux issus de la production. APR. Dans les industries dites polluantes. Dans ce cas. • Écoles spécialisées en agriculture. © Apec . son rôle sera plus orienté vers la mise en place de mesures de protection et de prévention. • Forte rigueur. • Master de droit. argumentés et sans faille auprès des structures/organismes de financement. le contrôle des conditions d’hygiène et de sécurité de travail et l’évaluation des risques d’incidents ou d’accidents au niveau du site. son activité se rapproche de celle d’un consultant en organisation industrielle. une partie de son temps peut être consacrée au développement commercial (fidélisation et détection d’opportunités commerciales) du cabinet de conseil ou de la société pour laquelle il travaille. • Intégrité et grande capacité d’analyse et de synthèse afin de présenter des dossiers objectifs. • Compétences en gestion et planification de projet afin de bien maîtriser les principes d’évaluation. Il participe à la rédaction de tout ou partie de la réponse technique du cabinet. • Bonnes connaissances techniques dans le domaine scientifique étudié afin de dialoguer efficacement avec les équipes opérationnelles du client. • Connaissances des normes (14 001 et 18 000) et des techniques d’analyse de risques (Amdec. eaux et forêts… • 3e cycle universitaire (Master) Sciences de l’environnement. Durée d’expérience Ce poste est accessible aux jeunes diplômés mais s’adresse surtout aux cadres bénéficiant d’une expérience minimum de deux ans en production. Variabilité des activités Elle dépend de la polyvalence de l’ingénieur sécurité environnement et des missions qu’il gère : • il peut intervenir sur des sujets liés à l’organisation des process de production. Il analyse les modes de fonctionnement de l’entreprise et propose des adaptations pour optimiser les process de production. Sur des sites de production classés à risque (type Seveso). Personnalité • Bonnes qualités de communication et d’écoute afin de bien comprendre les enjeux d’un projet industriel et de créer un climat de confiance avec la direction de l’entreprise. Il établit le cahier des charges de la mission et assure le suivi commercial. les missions de l’ingénieur sécurité environnement seront davantage tournées vers la protection directe de l’environnement : surveillance des équipements d’épuration ou de traitement. En effet.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 137 . le consultant en management environnemental a un rôle plus important auprès des entreprises en matière d’audit et de conseil en gestion des risques de pollution.I NGÉNIEUR SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT ■ LE PROFIL Diplômes requis • Écoles d’ingénieurs généralistes avec spécialisation en gestion de l’environnement. pour celles qui ne possèdent pas de département environnement. gestion de l’élimination des déchets sur place ou recherche de centres de traitement extérieurs… L’ingénieur sécurité environnement est généralement assisté d’une équipe de techniciens et d’ingénieurs qu’il encadre pour des activités techniques spécifiques. de chiffrage et de suivi d’un projet. notamment dans la rédaction des dossiers d’autorisation et de certification. La polyvalence du consultant en management environnemental est plus grande car il intervient dans divers domaines industriels et auprès d’entreprises de tailles très variées. • Curiosité et bonne capacité de synthèse pour effectuer de façon pertinente une veille réglementaire sur les thématiques environnementales et les innovations technologiques. comme la chimie. il est en charge du Plan de prévention des risques technologiques (PPRT). • Sensibilité commerciale car le consultant en management environnemental intervient en tant que prestataire et doit garder à l’esprit une relation commerciale avec son client. Enfin. Il apporte un soutien technique à l’analyse du besoin client et aux méthodologies à déployer pour atteindre les objectifs demandés.

Vous maîtrisez l’anglais. vous assurez vos missions en étant épaulé par le Responsable de l’activité énergétique. De formation ingénieur. vous menez les actions de sensibilisation auprès des équipes de production et gérez les relations avec les organismes extérieurs. au contact quotidien des Responsables opérationnels et du personnel. Vous avez 3 ans d’expérience minimum en bureau de contrôle. sensibilisation du personnel sur les problématiques sécuritaires et environnementales. avant votre spécialisation. vous êtes le garant du site pour l’environnement. ■ Ingénieur environnement confirmé H/F Annecy (74) 24 à 30 K€/an Entreprise (290 personnes. Des déplacements sont à prévoir en France et en Europe. Votre connaissance du management des normes ISO 14001 et ISO 18000 vous permettra d’être rapidement opérationnel sur ce poste. La connaissance des techniques d’analyse de risque (APR. ou possédez une formation bac + 2 en sécurité environnement avec au moins 5 ans d’expérience dans le domaine. Rattaché au responsable qualité sur un site industriel de 260 personnes. Pour cela vous menez les audits nécessaires et mettez en place les actions correctives et préventives identifiées suite à ces audits. Mines d’Alès). Rattaché au responsable d’agence. vous justifiez d’une expérience similaire de 2 ans minimum en environnement industriel. classé Seveso 2. Autonome. vous êtes reconnu grâce à votre esprit d’équipe et votre goût du terrain. Hazop) sera appréciée. vous avez une première expérience en rapport. Insa. dans le cadre de la réglementation ou des labels HPE. la santé et la sécurité : veille règlementaire. réaménagements du site. • Bonnes capacités de négociation et force de conviction pour impulser des changements (nouveaux procédés de fabrication. 23 agences) recrute pour développer l’activité énergétique environnementale et sécurité des installations de fluides. Conseiller technique du site pour les investissements.I NGÉNIEUR SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT Exemple d’offre • Aisance rédactionnelle pour rédiger les dossiers de demande de certification et les rapports de réglementation nécessaires à la mise en production d’un produit.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Source : Apec ■ LA MOBILITÉ Postes précédents (P-1) • Ingénieur de production • Ingénieur process méthodes • Ingénieur qualité Évolutions professionnelles (P+1) • Responsable QHSE • Responsable d’un département au sein d’un cabinet de conseil spécialisé en management environnemental • Consultant en organisation industrielle • Chef de projet industriel Exemple d’offre ■ Ingénieur sécurité environnement H/F Épinal (88) 28 à 30 K€/an Exemple d’offre Fournisseur de boyaux cellulosiques à l’industrie alimentaire à travers le monde depuis 80 ans grâce à une politique d’innovation et de qualité. Amdec. L’anglais courant est exigé. etc. respect des dispositions légales. conseil des responsables opérationnels. Source : Apec ■ Ingénieur sécurité environnement H/F Cher 35 à 45 K€/an Cabinet de conseil en recrutement spécialisé dans la recherche d’ingénieurs et cadres techniques recrute pour groupe industriel américain (50 000 personnes) leader sur son marché (pompes hydrauliques). suivi des inspections. vous êtes en charge d’animer les systèmes de management environnement et sécurité. vous avez des connaissances sur la thermique du bâtiment ou êtes prêt à vous investir pour les acquérir. effectuez des missions relatives à la HQE et anticipez les missions pouvant être proposées sur la base des propos du Grenelle de l’Environnement. vous étudiez la sécurité des installations de fluides. Vous développez les missions relatives aux économies d’énergie dans les bâtiments neufs ou anciens.). etc. Source : Apec 138 © Apec . De formation ingénieur généraliste (type Esigec. Rattaché au directeur du site. De formation ingénieur généraliste (spécialité QSE).

filiale du groupe NutriXo et acteur majeur de la meunerie française. hygiène. il est embauché en CDI et devient ingénieur en prévention sécurité environnement. de maintenance… et contrôler les actions effectuées au niveau de la sécurité du site. avec une spécialité dans les matériaux (plastiques. il peut s’orienter vers un poste de consultant en management QHSE (Qualité. Actuellement. les difficultés de mise en œuvre pour les opérationnels et la nécessité de ce type de démarche. J’effectue un diagnostic basé sur un référentiel interne pour évaluer la conformité de chaque site. pour fédérer et développer une prise de conscience générale sur ces projets. « Je me déplace souvent dans les moulins pour rencontrer les responsables de sites. « Depuis le siège. Rechercher. ou à travers des newsletters spécialisées sur Internet… La veille passe également par la fréquentation de salons professionnels comme par exemple Expoprotection à Paris ou le salon Préventica en sécurité. Il faut également faire preuve d’écoute et de persuasion. J’oriente mes interlocuteurs sur les prestations de formation et les organismes les plus pertinents en matière de sécurité et d’environnement. Cela permet de mieux connaître les impacts d’un système de management de la sécurité environnement. « J’interviens de façon régulière en lien fonctionnel auprès du management intermédiaire : assistance à la rédaction de documents de reporting. « Je suis basé au siège des Grands Moulins de Paris. Notre démarche est désormais adaptée pour répondre aux demandes réglementaires et de normalisation. Durant cette formation. j’ai souhaité effectuer une mobilité professionnelle en 2001 par le biais d’une formation complémentaire. Je dois toujours actualiser l’information dont je dispose sur les thèmes de la sécurité et de l’environnement. analyser. » Christophe Mure insiste sur l’importance d’être pragmatique lorsque l’on se lance dans le métier d’ingénieur sécurité environnement. sécurité. « J’évolue dans une entreprise très à l’écoute de ces questions de sécurité et d’environnement. Au sein de la direction technique centrale. synthétiser. J’identifie les avancées. ainsi qu’à l’étude de la mise en place d’un système de management sécurité environnement dans le cadre des normes OHSAS 18001 et ISO 14001. Je peux ensuite comparer les sites les uns par rapport aux autres dans le cadre d’un benchmark interne. je suis chargé de faire appliquer la politique de l’entreprise en matière de sécurité et d’environnement.I NGÉNIEUR ■ TÉMOIGNAGE ■ Christophe Mure SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT Il se charge également de l’accompagnement du management opérationnel sur les questions de sécurité et d’environnement. Ingénieur prévention sécurité environnement. J’ai participé à l’évaluation des risques professionnels. environnement). » Christophe Mure mène également une veille régulière sur l’évolution des référentiels et de la réglementation. j’ai effectué un stage en agroalimentaire aux Grands Moulins de Paris. J’effectue également des sessions de formation internes sur différents thèmes relatifs à la sécurité-environnement (arbre des causes. » En terme d’évolution professionnelle. « J’ai travaillé dans l’industrie du verre et l’extraction minière. Sur le terrain. et de veiller à la mise en conformité des différents sites de production français et européens. Pour cela je me documente dans la presse spécialisée. J’ai intégré la première promotion du Master en management QSE du CESI de Toulouse. polymères. de qualité et d’environnement sont très fortes. » © Apec . il décide d’évoluer vers des fonctions plus transversales. secteurs dans lesquels les contraintes de sécurité. Pollutec en environnement. j’informe et conseille les équipes de production sur les évolutions du cadre légal et normatif. Grands Moulins de Paris « Je contrôle la mise en œuvre d’un système de management de la sécurité et de l’environnement : mise en conformité. Christophe Mure obtient son diplôme d’ingénieur de l’École des mines d’Alès. journée sécurité. ATEX…). de simulation d’exercices de sécurité ou de gestion des rejets d’eau. Après une expérience en tant que chef d’établissement. » Parmi ses missions principales. de production. » En 2003. Christophe Mure a pour projet de renforcer la démarche de prévention des comportements des collaborateurs. au suivi des procédures ou pour relayer des actions de communication. « Un passage par les métiers opérationnels de la production est bénéfique. » À court terme. une grande partie de son temps est consacré au contrôle et à la mise en conformité des sites de production. transmettre. Attiré par ces spécialités. je souhaite développer une démarche de prévention et de management des comportements sécuritaires en sensibilisant l’encadrement intermédiaire et les opérateurs.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 139 . classer… sont des activités indispensables dans mon métier. » En 1995. veille réglementaire… J’apporte aide et conseil autant à la direction technique qu’aux managers opérationnels sur les sites de production. assistance aux opérationnels. analyse les causes d’accidents et les ajustements à effectuer. génie civil…). je suis mobilisé en tant qu’expert en cas d’accidents.

I NGÉNIEUR À voir aussi SÉCURITÉ ENVIRONNEMENT ■ Les fiches Fonctions. Collection Métiers • Maintenance.Extraction • Mécanique • Métallurgie • Papier . Collection Métiers • Aéronautique . sécurité • Expertise.Éditeurs de logiciels • Télécoms • Textile .Imprimerie • Électronique .Habillement . 140 © Apec .Caoutchouc • SSII .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . assistance technique ■ Les fiches Secteurs. rubrique « marché de l’emploi ».apec.fr.Équipements électriques • Énergie .Spatial et autres matériels de transport • Agroalimentaire • Bois .Cuir • Travail des métaux ■ Le Référentiel des métiers cadres • Les métiers de l’environnement Consultables sur : www.Meuble • Chimie • Édition .Carton • Pharmacie • Plastiques .

POUR ALLER PLUS LOIN • ASSOCIATIONS ET FÉDÉRATIONS PROFESSIONNELLES • ÉTABLISSEMENTS DE FORMATION • PUBLICATIONS © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • SITES INTERNET .

.

drire. rue La Boétie 75008 Paris Tél.ineris.industrie.gouv. Unia (Union nationale des ingénieurs agronomes) 64.syntec-ingenierie. catalogue de formations. de la recherche et de l’environnement http://www. http://www. http://www.fr/portail/chiffres/ sessi.fr/ Agence de l’innovation industrielle Organisme d’État chargé de promouvoir l’innovation industrielle.oecd. Abonnement gratuit à la newsletter.gouv. rue Léon-Bonnat 75016 Paris http://www.fr QUELQUES EXEMPLES PAR FILIÈRE INDUSTRIELLE : AGROALIMENTAIRE : ANIA (Association nationale des industries alimentaires) 155. rue de Presbourg 75008 Paris Tél. 01 49 52 51 00 www. fiches métiers. http://www.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 143 .industrie-gfifrance. 01 53 83 86 00 www. Industrie et Services : études macroéconomiques par secteur. Publie des guides pratiques. Entreprise. boulevard Haussmann 75008 Paris Tél. 01 44 53 20 20 www.fr Communiqués et revues de presse sur l’actualité du secteur.com Offres d’emploi. rue du Cardinal-Mercier 75009 Paris Tél.aii.com/ Syntec Ingénierie 3.minefe. © Apec . ingénieurs et techniciens de l’agriculture et de l’agroalimentaire) 1.gouv. bourse d’emploi.ccfa. 01 45 61 04 06 www.fr/themes/industrie/ index.fr/srt/aii/home Ineris : Institut national de l’environnement industriel et des risques Institut chargé de la réalisation d’études de risques et de prévention.net Apecita (Association pour l’emploi des cadres.org ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES : ORGANISATIONS PATRONALES ET RÉSEAUX PROFESSIONNELS GFI Groupe des fédérations industrielles.fr AUTOMOBILE : CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles) 2.apecita.htm http://www.gouv.uniagro.industrie.fr/ OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques.fr/index_portail.ASSOCIATIONS ET FÉDÉRATIONS PROFESSIONNELLES ORGANISMES INSTITUTIONNELS Sites ministériels http://www.html Direction régionale de l’industrie. http://www.ania.php http://www.

rue de Prony 75854 Paris Cedex 17 Tél. 01 40 53 70 00 www. 01 44 68 18 00 www. rue Louis-Blanc La Défense 92400 Courbevoie Tél. 01 40 88 00 35 www.fr ACIP (Association des cadres de l’industrie pharmaceutique) 163-165.fr FSPF (Fédération des syndicats pharmaceutiques de France) Maison des Pharmaciens 13.cnpa. 01 53 59 02 10 www. rue Ballu 75311 Paris Cedex 09 Tél.fspf.AMEUBLEMENT : UIB (Union des industries du bois) 6. avenue de Saint-Mandé 75012 Paris Tél. 01 46 53 11 00 www. 01 46 25 02 30 Publie un annuaire des entreprises adhérentes (annuel). 01 55 78 28 98 www.laplasturgie.CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) 50.org Fédération de la Plasturgie 65.unifa.fiev.fr Rubrique offres d’emploi.fr Fiev (Fédération des industries des équipements pour véhicules) 79.uic.acip. rue de Pommard 75012 Paris Tél. rue Jean-Jacques-Rousseau 92158 Suresnes Cedex Tél.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . avenue Charles-de-Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 47 17 67 37 www.fr ÉNERGIE : Ufip (Union française des industries pétrolières) 4.com BOIS .scifrance. rue de la République Quartier : Paris .fipar. 01 56 69 67 89 www. SCI (Société de chimie industrielle) 28.fr GEP (Groupement des entreprises parapétrolières et paragazières) 45. rue Saint-Dominique 75007 Paris Tél.ucaplast. rue Rouget-de-Lisle 92158 Suresnes Cedex Tél. 01 44 53 19 25 Publie Le Pharmacien de France (mensuel) : sommaire sur le site web. www. Ucaplast (Union des syndicats des PME du caoutchouc et de la plasturgie) 37-39. avenue des Champs-Élysées 75008 Paris Tél.com CHIMIE .PHARMACIE . FIP (Fédération des industries de la parfumerie) 33.Édition 2005 www. 01 44 01 16 16 Publie Le Panorama de la Plasturgie .La Défense 10 92800 Puteaux Tél. www.org 144 © Apec .fr Propose des analyses de conjonctures et des études téléchargeables en ligne.PLASTURGIE : UIC (Union des industries chimiques) Le diamant A 14.fr Annuaire des entreprises adhérentes.asso. avenue Daumesnil 75012 Paris Tél.ufip.gep-france. 01 53 42 15 50 www. 01 40 99 55 00 www.com Unifa (Union nationale des industries françaises de l’ameublement) 28 bis. avenue Hoche 75008 Paris Tél.industriesdubois.

sélection de filières de formation initiale. lexique professionnel trilingue. rue Louis-Blanc 92400 Courbevoie Tél. avenue de Wagram 75017 Paris Tél. rue de Neuilly.federation-cartonnage. www. 01 41 14 63 00 Publie : Fonderie . électroniques et de communication) 11-17. 01 45 44 13 37 www.fr Sitelesc (Syndicat des industries de tubes électroniques et semi-conducteurs) 17. rue Hamelin 75016 Paris Tél. www. www. GIM (Groupement des industries métallurgiques) 34. www. 01 47 56 31 00 Publie La Lettre du Textile consultable également sur le site. 01 53 89 07 60 www. Sélection commentée de sites spécialisés. Comité Colbert 2 bis.org Annuaire des professionnels.comite-colbert. cartons et celluloses) 154.org UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) 56. de la couture et de la mode.fr Propose les chiffres clés et l’actualité du secteur.fieec.uimm. boulevard Haussmann 75008 Paris Tél. L’Annuaire des entreprises de la fédération des industries électriques et électroniques et de communication (biennal).org Possibilité de télécharger les études et synthèses réalisées par l’Institut.HABILLEMENT . rue de la Baume 75008 Paris Tél.LUXE : UIT (Union des industries textiles) 37-39. BP 121 92110 Clichy Tél.ctif. IFTH (Institut français du textile-habillement) Avenue Guy-de-Collongue 69134 Écully Cedex Tél. fiches métiers. Système de veille personnalisée.com Dans la rubrique médiathèque : annuaire des fonderies françaises et répertoire des fournisseurs de matériel et de produits de fonderie.gimrp. avenue Charles-de-Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine Tél.copacel.MÉTALLURGIE : FIM (Fédération des industries mécaniques) 39-41. MÉCANIQUE . 01 53 89 24 00 www.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 145 .sitelesc. Commande en ligne des analyses sectorielles et autres publications de la fédération.Fondeur d’Aujourd’hui (mensuel). papiers et cartons. CTIF (Centre technique des industries de la fonderie) 44. rue de l’Abbé-Grégoire 75006 Paris Tél.net Analyse de la conjoncture. 01 41 92 35 00 www.TEXTILE . 01 45 05 70 70 Publie : Le Bulletin des industries électriques et électroniques (mensuel). PAPIER . 01 40 54 20 20 www.fr Annuaire des fabricants de pâtes.fr © Apec .ifth. 01 45 05 70 26 www.fr ÉLECTRIQUE . 04 72 86 16 00 www. ainsi qu’une lettre d’information destinée aux adhérents.ÉLECTRONIQUE : FIEEC (Fédération des industries électriques. 01 47 17 60 00 Publie la revue Industries mécaniques.com Liens vers les sites d’entreprises de luxe des secteurs du cuir.fim. rue Hamelin 75783 Paris Cedex 16 Tél. Fédération française du cartonnage 15. avenue de la Division-Leclerc 92318 Sèvres Cedex Tél.textile.CARTON : Copacel (Confédération française des industries des papiers.

d’hydraulique et des télécommunications (ENSEEIHT) 2.fr/ École nationale des mines Groupe École des mines (GEM) : Paris. rue Charles-Camichel.fr École d’ingénieurs du CESI (EI. Angers. avenue Aristide-Briand.fr École nationale supérieure des arts et métiers Le réseau Ensam : Aix.univ-lyon1. Cluny. boulevard Saint-Michel 75272 Paris Cedex 06 Paris : www. Nantes. Metz.polytechnique. Côte de Nacre Boulevard Maréchal-Juin 14032 Caen Cedex 05 www.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . École Centrale de Paris Grande Voie des Vignes 92295 Châtenay-Malabry www. avenue Félix-Viallet 38031 Grenoble www. Nantes. L’Ensam Paris 151.ensgi. Alès. Toulouse www.ÉTABLISSEMENTS DE FORMATION L’accès à la fonction de cadre de production peut se faire via des formations généralistes ou des formations plus spécialisées. Toutefois.studyrama. QUELQUES EXEMPLES DE FORMATIONS LONGUES (BAC + 5 ET PLUS) Formations permettant l’attribution du grade de Master ou le titre d’ingénieur de production Deux grandes voies d’accès se dégagent : les cursus d’écoles d’ingénieurs et la voie des troisièmes cycles universitaires. Les établissements présentés dans chaque rubrique constituent des éléments de repère et non une liste exhaustive.ensmp. Dans ce référentiel. BP 7122 31071 Toulouse www. Bordeaux.fr 146 © Apec .icam.fr Institut catholique des arts et métiers (Icam) Groupe Icam : Lille. BP 57 92224 Bagneux Cedex www. Les formations par secteur d’activité (agroalimentaire.onisep. d’électronique. Lille. Studyrama (www.fr).ec-lille.fr École nationale supérieure d’électrotechnique.fr L’École nationale des mines de Paris 60. Carquefou.fr École nationale supérieure de génie industriel (ENSGI) 46.fr).fr). électronique et informatique industrielles (AEII) Campus 2. CESI) Master organisation de la production industrielle 116. ou L’Étudiant (www. Nancy site du groupe : www. boulevard de l’Hôpital 75013 Paris www.enseeiht.unicaen. nous fournirons au lecteur des informations centrées sur la production industrielle.ensam. Douai. Albi. Saint-Étienne. Chalons-enChampagne.fr Université Lyon I Master gestion de la production industrielle 43.ecp.eicesi.fr Université de Caen Master automatique.gemtech.groupe-icam. automobile…) ne seront pas mentionnées. d’informatique.fr École centrale de Lille Programme ITEEM Avenue Willy-Brandt 59000 Lille www. le lecteur pourra se référer à des sites d’orientation type : Onisep (www. boulevard du 11-Novembre-1918 69622 Villeurbanne Cedex www.fr École polytechnique 91128 Palaiseau www. Paris.inpg.letudiant.

com Formations orientées management industriel (bac + 6 et plus).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 147 . route Monéteau 89000 Auxerre www. Bâtiment E 34054 Montpellier www. licences professionnelles. rue Raspail 02100 Saint-Quentin www.com © Apec .u-strasbg. rue de Coureilles. BP 42018 49016 Angers Cedex www. « Management du transport aérien ».iut-angers-cholet.insset.univ-montp1.u-picardie.em-lyon.com ESC Toulouse Plusieurs Masters spécialisés : « Juriste d’entreprise industrielle ».uha.esc-larochelle.com ESC Clermont Master spécialisé : management des partenariats industriels 4.Université Louis-Pasteur Strasbourg I Master génie mécanique et industriel 4. rue Blaise-Pascal 67070 Strasbourg Cedex www-ulp.esc-toulouse. « Marketing et technologie agroalimentaires » 20. Université de Picardie . boulevard Trudaine 63037 Clermont-Ferrand www.isem.audencia.fr QUELQUES EXEMPLES DE FORMATIONS COURTES (BAC + 2 À 4) L’accès à la fonction de cadre de production est également possible pour les titulaires de formations plus courtes (bac + 2 à 4 : maîtrise.fr Université Paris 2 Panthéon-Assas Master économie managériale et industrielle Spécialité organisation de l’entreprise et stratégies industrielles 12. avenue Guy-de-Collongue 69134 Écully www.u-paris2. DEUST…). option : génie industriel 23. Les Minimes 17024 La Rochelle Cedex 1 www. BP 7010 31068 Toulouse Cedex 7 www. boulevard Lavoisier.iutmulhouse.fr Institut universitaire de technologie de Mulhouse Licence professionnelle gestion de la production industrielle 61. dispensées par certaines écoles de commerce Audencia Nantes Master management global des achats et de la supply chain 8.fr Institut universitaire de technologie d’Angers/Cholet Licence professionnelle sciences de la production industrielle 4.Institut national supérieur des sciences et techniques (Insset) Maîtrise des sciences de la production industrielle 48. « Logistique.fr Institut des techniques d’ingénieurs de l’industrie de Bourgogne (ITII) 6.esc-clermont.itiibourgogne.fr EM Lyon Master in science in management. DUT.fr Institut supérieur de l’entreprise de Montpellier (Isem) Master organisation et stratégie : management stratégique de la production Espace Richter Rue Vendémiaire.fr/ Groupe Sup de Co La Rochelle Master management industriel 102. place du Panthéon 75005 Paris www. rue Albert-Camus 68093 Mulhouse Cedex www. route de la Jonelière 44312 Nantes www. achats et échanges internationaux ». boulevard Lascrosses.

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .u-paris10. 300 91405 Orsay Cedex www.univ-littoral.univ-littoral.univ-tours.univ-nancy2.Zone de la Mi-Voix 62228 Calais Cedex www.univ-brest. avenue de la République 92000 Nanterre www.fr Université Nancy 2 Licence professionnelle gestion de la production industrielle Mention management de la production et gestion des flux 1.fr Université Paris XI Licence professionnelle gestion de la production industrielle spécialité Métiers de la mesure.fr 148 © Apec . de l’instrumentation et du contrôle Bât. rue du Pasteur M. BP 99 62968 Longuenesse www.blois.S. C. 2903 41029 Blois Cedex www. place Jean-Jaurès.fr Université Littoral IUP génie des systèmes industriels.fr Université Paris X Nanterre Licence professionnelle production industrielle Option informatique industrielle et productique 200.u-psud.Institut universitaire de technologie de Blois Licence professionnelle gestion de la production industrielle 3. rue Lyautey 54000 Nancy www.L.fr IUP génie des systèmes industriels Option maintenance industrielle Longuenesse (62) et Lieusaint (77) Centre universitaire René-Descartes Avenue René-Descartes.fr/iut Université de Bretagne occidentale Licence professionnelle sciences-technologies-santé Mention production industrielle . King BP 649 . option : informatique industrielle 195.spécialité conception et fabrication de produits Rue de Kergoat BP 93169 29231 Brest Cedex 3 www.

2006 Management de la production. Chardon. Dunod. Pillet Éditions d’organisation. Éditions d’organisation.ladocumentationfrancaise. Maimi L’Usine nouvelle/Dunod. 2007 http://enquete. 2006 QUELQUES OUVRAGES PLUS SPÉCIALISÉS Bâtir un système intégré.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 149 . ministère de l’Industrie. 2006 Qualité en production.com Offres d’emploi.cnisf. EMS Editions. Technip.strategie. Martin -Bonnefous.fr/img/pdf/ rapport_metiers_2015. Nakhla. 2007 Gestion de la production. 2007 http://www. © Apec . C.PUBLICATIONS OUVRAGES GÉNÉRAUX Toute la fonction production F. Pillet. Dunod.Goinard. 01 56 79 41 00 www.usinenouvelle. Éditions d’organisation. 2007 http://www. Duret.org/2007/ L’industrie française 2005-2006 Rapport publié par la Documentation française Paris. 2006 Logistique de la production. Chen. De l’ISO 9000 à Six Sigma D.pdf Observatoire des ingénieurs français : rapport de la 18e enquête du CNISF CNISF : Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France.gouv. Total Productive Maintenance J. Gillet .5e édition F. 2005 RAPPORTS Les métiers en 2015 : rapport du groupe prospective des métiers et qualifications O. Comprendre les logiques de gestion industrielle pour agir .fr/rapportspublics/074000582/index. M. Éditions d’organisation. 2006 Le guide de la TPM. L. 2007 Gestion de production A. Ghedira. Gillet . M-A. Estrade Collection « Qualifications et Prospectives » DARES.Goinard. M.shtml REVUES PROFESSIONNELLES L’Usine nouvelle (hebdomadaire) Tél. Approches de modélisation et de résolution K. Bufferne. revues de presse et dossiers par secteur de l’industrie. Blondel. Qualité/Sécurité/ Environnement De la qualité au QSE F. 2e édition J. Courthois. 2006 L’essentiel du management industriel M.

AGROALIMENTAIRE AGRA Alimentation (hebdomadaire) 84. annuaire des organisations professionnelles.fr ÉNERGIE Énergie Plus (bimensuel) 47. SPATIAL Air & Cosmos (hebdomadaire) Tél. 01 48 74 15 96 CHIMIE .agraalimentation.etai.process-magazine. Revue de presse internationale. www.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .CARTON CEM . avenue Laplace 94117 Arcueil Cedex Tél. boulevard Sébastopol 75003 Paris Tél. 01 46 56 91 43 www. parachimique et pharmaceutique : actualité du secteur. PAPIER .fr Process Alimentaire (mensuel) Tél. Cosmétiques.com AUTOMOBILE Auto Infos (bimensuel) 20. actualités techniques du secteur.com Informations économiques et réglementaires sur l’ensemble du secteur aéronautique.com Portail de l’industrie chimique.france-chimie. 01 41 98 40 22 www.com MÉCANIQUE .machpro.fr Machines Production (bimensuel) Tél. 01 44 25 30 01 www. rue de la Saussière 92641 Boulogne Billancourt Cedex Tél.Cartonnages et emballages modernes (mensuel) 176. Actualités (bimestriel) Groupe ETAI Tél. 01 42 74 28 00 www.asso.energie-plus. 01 44 59 38 38 www.Le magazine de l’instrumentation et des automatismes industriels (mensuel) Tél. Mesures . 01 44 94 50 60 Publie : Un numéro spécial Usines chimiques (annuel) Le Guide des achats de la chimie et de la pharmacie (hors-série annuel).PHARMACIE . offres d’emploi. abonnements aux revues du groupe ETAI. rue Ballu 75311 Paris Cedex Tél. rue Louis-Blanc 92400 Courbevoie Tél. 01 46 99 24 www.com Propose un abonnement qui permet de consulter toutes les archives des publications du groupe. 02 99 32 21 21 www.air-cosmos. 01 49 29 32 00 www.com TEXTILE L’Industrie Textile (mensuel) 16. agenda événementiel.QUELQUES SUGGESTIONS DE REVUES CONSACRÉES À DIFFÉRENTES FILIÈRES DU SECTEUR INDUSTRIEL AÉRONAUTIQUE. Chimie Pharma Hebdo Info Chimie Magazine (mensuel) Parfums.fr Annuaire des industries mécaniques et de la soustraitance.atf.org 150 © Apec . 01 47 17 68 09 www. 01 48 25 50 30 www. offres d’emploi.PLASTURGIE Plastiques & Caoutchoucs Magazine (mensuel) La Lettre des Plastiques (hebdomadaire) Groupe ETAI Tél.editionspci. rue du Temple 75003 Paris Tél.france-chimie.MÉTALLURGIE Hommes et Fonderie (mensuel) Association technique de fonderie (ATF) 45.mesures.

rue Saint-Fiacre 75002 Paris Tél.La Revue du papier carton (mensuel) 16.fr Site de la Société d’électricité. ICTS-newsletter). © Apec . 01 56 90 37 09 www.see.Revue de l’électricité et de l’électronique (mensuel) 17.asso.ÉLECTRONIQUE REE . 01 42 36 51 02 ÉLECTRIQUE .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 151 . rue de l’Amiral-Hamelin 75783 Paris Cedex 16 Tél. Agenda des manifestations. e-STA. de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication qui publie la REE et d’autres revues spécialisées (3EI.

org L’Observatoire prospectif et analytique des métiers et qualifications de la métallurgie Union industrielle des métiers de la métallurgie.org/index. offres et demandes d’emploi.com Site dédié aux femmes dans l’industrie.fr Industrie Imail Site d’information sur les produits et les métiers de l’industrie.com/ac_01_index. www. http://metiers. partenaire des entreprises et des salariés du secteur des industries alimentaires.com/index. www.lesechos.php Tout industrie.usine-nouvelle.metiers-industries-alimentaires. www. fiches métiers.com Europétrole Portail de l’industrie du pétrole.com Les echos. www. www.php?page=home L’Usine nouvelle Portail du magazine L’Usine nouvelle (hebdomadaire).industrielle. organisme paritaire.com www.com Industrie-jeunes.forthac. www.uimm.org/ Les industries alimentaires Réalisé par L’AGEFAFORIA.php 152 © Apec .com Planète Industries Localisé à Dunkerque.fr/fr/textes_conventionnels_cct/ bas_05observatoire.com QUELQUES EXEMPLES DE SITES SPÉCIALISÉS PAR FILIÈRE INDUSTRIELLE Ameublement Portail de l’ameublement français : annuaire de sites.com/fr SITES D’INFORMATION SUR LE SECTEUR INDUSTRIEL IndustriElle.fr Les industries du papier carton Observatoire prospectif des métiers et des qualifications. www.reference-industrie. des textiles et du cuir.planete-industries.fr L’industrie en Île-de-France Portail de l’emploi industriel en IDF.com/ Les métiers de la chimie Réalisé par l’Union des industries chimiques (UIC) http://lesmetiersdelachimie.industrie-iledefrance.industrie-jeunes. www.industrie-imail. annuaire des laboratoires adhérents.SITES INTERNET SITES RENVOYANT À DES OBSERVATOIRES DES MÉTIERS LEEM (Les entreprises du médicament) Observatoire des métiers. www. des textiles et du cuir Réalisé par le Forthac pour promouvoir les métiers de la mode. www.com/ Référence Industrie Portail sur l’actualité industrielle.toutindustrie. www. www.fr Site institutionnel destiné à promouvoir l’industrie auprès des jeunes.leem. dossiers thématiques… www. www.html L’Observatoire de la mode.fr Portail du quotidien Les Echos : articles.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .lesindustriespapierscartons.ameublement.euro-petrole.

liens. www. documentation. www.fr woodcenter.com www. www.com La mode française Site portail qui donne accès à une sélection de sites spécialisés (marques.jobgate.France .emploi.fr/rh.woodcenter.aeroemploiformation. organismes techniques et scientifiques).do Emploi LEEM Bourse de l’emploi. presse spécialisée. www. www.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 153 . équipement.cetim.com Site Gamma Portail de l’industrie nucléaire en France. www.org Emploi Textile Site emploi spécialisé dans le textile. www. salons. Propose plusieurs sites emploi dans le domaine du textile. www.com © Apec .industrie-emploi. métiers et formations.Centre technique des industries mécaniques Site emploi dans l’industrie de la mécanique.org Le bois Portail de la filière bois. annuaire d’entreprises.proplast.mecanet. actualité. actualités.com Pharmanetwork Site emploi de l’industrie pharmaceutique et de la santé : espace candidats et recruteurs. répertoire de sites Internet des associations et des professionnels du secteur bois. www.leem. bourse de l’emploi). papier.site-gamma. www. points-clés du secteur.com Jobgate Site emploi spécialisé dans l’industrie automobile. emploi et formation (métiers.fr/ Proplast Site de la filière plastique française : chiffres-clé du secteur. banque de CV. Rubrique offres d’emploi.emploi-textile. www. salons.le-bois.pharmanetwork.fr Cetim . formations).com/ Quelques exemples de sites emplois spécialisés par secteur : Agrojob Site emploi spécialisé dans l’industrie agroalimentaire.com Aeroemploi formation Site emploi spécialisé dans l’industrie aéronautique.Elec Portail d’information et de services du secteur électronique/électricité. www.agrojob. etc. offres d’emploi. Base de données de plus de 2 000 sites web : produits bois.fr Mecanet Portail officiel des industries mécaniques acteurs du secteur (organisations professionnelles.net Portail dédié à la filière bois. forêt. sylviculture.metallurgie.france-elec.net SITES SPÉCIALISÉS DE RECHERCHE D’EMPLOI Industrie Emploi.org/fr Métallurgie Annuaire par spécialité des sites d’entreprises du secteur de la métallurgie.lamodefrancaise. www. papier carton et emballage. www. www.edito.

.

© Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle • LEXIQUE ANNEXES • ABRÉVIATIONS ET SIGLES .

.

Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 157 . de leurs effets et de leur criticité Afaq .Afnor : Agence française pour la qualité/normalisation Anact : Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail CAO : Conception assistée par ordinateur CFAO : Conception et fabrication assistée par ordinateur CM : Capabilité machine CP : Capabilité procédé Ddas : Direction départementale des affaires sociales Diren : Direction régionale de l’environnement Drire : Direction régionale de l’industrie et de la recherche ERP : Enterprise Resource Planning FAO : Fabrication assistée par ordinateur GMAO : Gestion de la maintenance assistée par ordinateur GPAO : Gestion de la production assistée par ordinateur HACCP : Hazard Analysis and Critical Control Point ISO : International Standard of Organization INRS : Institut national de recherche et de sécurité LCC : Life Cycle Cost MES : Management Execution System MOA : Maîtrise d’ouvrage MOE : Maîtrise d’œuvre MRP/MRP2 : Management Resource Planning MSP : Maîtrise statistique des processus MTTR : Mean Time To Repair OF : Ordre de fabrication PDP : Programme directeur de production PGI : Progiciel de gestion intégrée PME/PMI : Petites et moyennes entreprises/industries (effectif inférieur à 500 salariés) © Apec .ABRÉVIATIONS ET SIGLES Amdec : Analyse des modes de défaillance.

QRQC : Quick Response Quality Control QHSE : Qualité. hygiène. environnement R&D : Recherche et développement SPC : Statistic Process Control SMQ : Système de management par la qualité SME : Système de management environnemental SI : Système d’information (global ou métier) Scop : Société coopérative de production SMED : Single Minute Exchange or Die TMS : Troubles musculo-squelettiques TPM : Total Productive Maintenance TQM : Total Quality Management TRS : Taux de rendement synthétique UAP : Unité autonome de production 158 © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . sécurité.

LEXIQUE PRODUCTION INDUSTRIELLE
Achats de production C’est l’ensemble des achats qui permettent la fabrication des produits d’une entreprise : matières premières (aluminium, pétrole…), produits transformés (polyester, polyamide) et produits finis (palettes, composants électroniques, emballage…). Aussi appelés achats stratégiques, les achats de production concourent à optimiser en flux tendu les achats de fournitures en fonction de la capacité de production de l’entreprise, qui s’ajuste elle-même à la demande du marché. Achats hors production Il s’agit des achats qui ne rentrent pas dans la fabrication des produits d’une entreprise. Ils sont généralement regroupés en quatre sous-familles : transports, informatique, maintenance et fournitures de bureau. Adéquation charge/effectif Voir la définition : plan de charge. Amélioration continue Activité régulière permettant d’accroître la capacité à satisfaire aux exigences. La démarche s’accompagne de méthodes visant à réduire les dysfonctionnements, les défauts et à optimiser les flux de production (certaines sont définies dans ce lexique : voir Méthode). Amélioration de la qualité Partie du management de la qualité axée sur l’accroissement de la capacité à satisfaire aux exigences. Cadences de production Rythmes de production auxquels sont soumis les ressources humaines et/ou l’appareil de production. Les cadences de production définissent sur des échelles de temps le volume de pièces à produire. Cahier des charges Document énumérant et décrivant les travaux et prestations-ainsi que leurs modalités d’exécution-qu’il est nécessaire de mener à bien pour atteindre les objectifs d’une prestation (qualité, technique, etc.). Capabilité machine (CM ou CMk) Analyse la performance d’une machine dans le cadre d’un objectif de production. Cet indicateur permet de contrôler sa capacité à répondre aux spécifications d’un cahier des charges (réalisation d’une pièce…) défini avec le client. Capabilité procédé (CP ou CPk) L’objectif est le même que celui de la capabilité machine, sauf qu’il s’applique aux procédés/process de production. Chaîne logistique (supply chain) Fonction du processus d’acheminement des matières et des produits qui, à l’intérieur et à l’extérieur d’une entreprise, se déploie d’un bout à l’autre de la chaîne de production et de distribution, depuis l’achat des matières premières aux fournisseurs jusqu’à l’expédition et la vente des produits, en vue d’un meilleur contrôle des stocks et service à la clientèle. Conception assistée par ordinateur (CAO) Technique de conception basée sur l’utilisation de produits (logiciels) informatiques permettant de concevoir un objet, d’en achever la forme et de générer les données nécessaires à sa fabrication. Conception de la fabrication assistée par ordinateur (CFAO) Procédé qui mobilise des systèmes informatisés (systèmes d’information, machine à commande numérique…) pour concevoir, programmer et réaliser les différentes étapes de fabrication.

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

159

ERP (Enterprise Resource Planning) Appelé aussi PGI (Progiciel de gestion intégré), l’ERP est un ensemble de processus et de systèmes intégrant les fonctions de l’entreprise comme la comptabilité, la gestion des ressources humaines, la gestion de production, la gestion financière… L’ERP prend la forme d’un logiciel d’applications multimodule qui aide une organisation à contrôler les processus d’affaires. Fabless Le fabless désigne une entreprise qui n’a pas d’usine et qui, par conséquent, externalise ou délocalise sa production. Juste-à-temps Action qui consiste à livrer ou à recevoir la marchandise et les ordres de production au bon moment, c’est-à-dire en limitant au maximum les stocks (« flux tendus »). Cette approche globale de la production au plus juste, vise à améliorer la flexibilité et la productivité d’un système industriel : la production se fait en petite série dans des délais de livraison courts. Gamme de fabrication Document ou ensemble de documents qui détaille les différentes phases de la production (découpage en lots, opérations, phases, séquences…), le matériel et les machines à affecter, et les objectifs de production (coûts, volumes, qualité, délais…). GMAO : Gestion de la maintenance assistée par ordinateur Système d’information métier qui permet de gérer, de piloter et de décider des actions de maintenance à engager : maîtrise des coûts, optimisation des moyens techniques et humains et des stocks de pièces de rechange, etc. GPAO : Gestion de la production assistée par ordinateur Système d’information métier dédié à la gestion des flux de production. Il permet de gérer les nomenclatures, les gammes de fabrication, d’élaborer des plans de charges et de suivre leur évolution dans le temps. Généralement ces systèmes se décomposent en modules dédiés à la gestion des stocks, au pilotage de la production et au calcul des coûts de revient. Homologation L’homologation est la certification conforme d’un produit à une norme ou à une réglementation. Intégration Il s’agit de l’assemblage progressif des éléments d’un système, logiciels, matériels, mode de management… en vue de constituer un modèle global. Démarche « Lean » Approche de la production industrielle conçue pour « produire au plus juste » : réduction des délais, réduction des coûts et amélioration continue de la qualité des produits. Les tâches inutiles ou à faible valeur ajoutée sont supprimées pour optimiser les flux : conception, industrialisation, fabrication, approvisionnements… On parle alors de « lean production », de « lean manufacturing », etc. Le système de certification ISO Ces normes attestent que le produit, le management ou le service fournis par les entreprises industrielles sont conformes aux exigences fixées par un référentiel créé par l’« international standard organization ». Des normes transversales au management de l’entreprise existent et tendent à fusionner au sein d’un référentiel global de la qualité (QHSE) : ISO 9000 (process/industrialisation), ISO 14001 (environnement), ISO 18001 (santé sécurité). Ces normes peuvent se combiner avec des déclinaisons sectorielles (ISO/TS 16949 dans l’automobile, ISO 22000 dans l’agroalimentaire…). Maintenance industrielle La fonction maintenance industrielle assure le bon fonctionnement des outils et de l’appareil de production. Plusieurs types de maintenance existent : • l’intervention en réaction à un dysfonctionnement ou une panne : maintenance curative, • l’anticipation des défaillances et la définition de plans d’actions avant qu’elles n’apparaissent : maintenance préventive, • la prévision et le suivi d’indicateurs pour repérer les conditions de défaillances : maintenance prévisionnelle, • la mise en place de mesures destinées à faire évoluer l’appareil de production pour allonger sa durée de vie : maintenance proactive.

160

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

Maîtrise d’ouvrage (MOA) Le client (personne physique ou morale) auquel le maître d’œuvre doit fournir son service. Maîtrise d’œuvre (MOE) La personne physique ou morale qui doit fournir un service à son client, alors appelé maître d’ouvrage. Management Resource Planning (MRP/MRP2) Découle du Plan directeur de production (PDP) : évaluation du besoin en approvisionnements (articles) en fonction de la commande finale. Cette démarche prend en compte l’analyse des nomenclatures, l’étude des stocks et l’application des procédures de gestion des ressources. Management Execution System (MES) Système d’information « intégré » (ERP-PGI) qui permet de relier tous les services impliqués directement ou indirectement dans la production. Il permet d’interconnecter l’ensemble des systèmes d’information métiers (GPAO, GMAO, CRM -marketing, supply chain…) entre eux, ainsi qu’avec les systèmes fonctionnant en temps réel (contrôle de commande, ateliers…). Ce système offre une vision globale de la production : passée (historicisation, traçabilité…) et présente (distribution des ordres de fabrication, gestion de la performance des équipements…). Mean Time To Repair (MTTR) Indicateur mesurant la « maintenabilité » d’une machine : le nombre de contrôles à effectuer pour répondre aux exigences de qualité. Méthode A3 Problem Solving Méthode/outil d’analyse des causes de non-qualité. Description graphique sur une feuille A3 de l’analyse, des actions et du suivi du plan de résolution des problèmes à effectuer. Méthode d’Analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité (Amdec) Méthode d’analyse préventive de la sûreté du fonctionnement des processus de production. Basée sur une analyse systématique des risques de fonctionnement, elle en recherche leurs origines et leurs conséquences. Cette méthode est utilisée dans tous les secteurs d’activité. Méthode Hazard Analysis and Critical Control Point (HACCP) Dérivé de la méthode Amdec, c’est une méthode d’analyse des risques très utilisée dans l’agroalimentaire, la chimie et l’industrie pharmaceutique. Méthode Kaizen Trouvant son origine dans le management de Toyota, cette méthode signifie « bon changement » ou « amélioration » en japonais. C’est une méthode de gestion de la qualité qui privilégie le bon sens commun, les approches à faibles coûts, le réajustement permanent. Elle est basée sur l’implication de l’ensemble des salariés et peut se décliner au niveau de l’usine, de l’atelier ou de l’appareil de production. Méthode Kanban La méthode Kanban (mot japonais signifiant étiquette) consiste à établir un système d’information interne qui permet de décentraliser la gestion de la production, de maîtriser les en-cours et de gérer les approvisionnements et le lancement de la production sans gestion administrative. Cette méthode s’applique essentiellement dans les entreprises dont la fabrication de produits est continue (séries longues ou moyennes). Méthode Life Cycle Cost (LCC) Méthode de calcul des coûts de production d’un produit tout au long de sa durée de vie jusqu’à son démontage. Elle inclut plusieurs types de coûts tels que : le coût pour le client final, les frais de mise en œuvre, énergétiques, de maintenance… Elle peut s’appliquer à de nombreux domaines industriels tels que la production, la logistique ou la maintenance par exemple. Méthode Maîtrise statistique des processus (MSP) Cette méthode est aussi appelée Statistical Process Control (SPC). Préventive, elle doit permettre de fiabiliser et de maintenir les processus de production au niveau requis de régularité. Elle permet également de parer aux dérives des processus et de diminuer les rebus ou les déchets de non-qualité. La méthode est principalement utilisée dans la production en moyenne et grande série, elle est particulièrement adaptée à la gestion de la qualité (ISO 9000).

© Apec - Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle

161

Nomenclature Document présentant la liste hiérarchisée et quantifiée des articles nécessaires à la réalisation d’un produit. elle consiste à analyser les étapes d’exécution. des modèles statistiques et le suivi en continu des process. Offshoring Opération de sous-traitance ou de délocalisation de tout ou partie de la production industrielle dans les pays émergents très éloignés de la maison-mère (Asie. Ce document/plan d’action est élaboré conjointement par la direction générale de l’entreprise. c’est-à-dire la correspondance entre la charge de travail prévue et le besoin en effectif compte tenu des contraintes de coûts. Programme directeur de production (PDP) Désigne le cadre de référence de la production sur une période donnée. la disponibilité des ressources et des matières. du Bassin méditerranéen. la direction industrielle et la direction commerciale. La normalisation est réalisée par des organismes spécialisés (Afaq. appel à des sous-traitants… Une fois le plan de charge établi. Cette méthode permet de prioriser et de traiter les problèmes directement à 162 © Apec . Normalisation La normalisation est le fait d’établir des normes industrielles. Née dans les années 70 chez Toyota. Amérique latine. Plan de charge Récapitulatif de l’ensemble des charges induites par les différents ordres de fabrication : disponibilité des ressources. fixe les délais et la qualité à obtenir. QRQC : (Quick Response Quality Control) Outil d’analyse des causes de non-qualité. les objectifs de management et le portefeuille de commandes. etc. les cadres de production déterminent l’adéquation charge/effectif.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Plan industriel et commercial (PIC) Il définit les objectifs industriels en fonction du carnet de commandes existant et des prévisions commerciales. Nearshoring Il s’agit de la sous-traitance ou de la délocalisation de la production dans un pays proche. soit des organisations indépendantes créées par les professionnels d’un secteur d’activité donné. du Sud. Modélisation La modélisation est l’opération par laquelle on établit le modèle d’un phénomène. Elle peut être également étendue à l’ensemble des fonctions de l’entreprise. Ordre de fabrication Ordre de produire des pièces à destination d’un site de production.). Process Ensemble des étapes ou transformations nécessaires à la fabrication (production) d’un produit. généralement en Europe de l’Est. Produit C’est le résultat d’un processus de production correspondant à un cahier des charges et à une commande commerciale. L’ordre de fabrication définit le volume de pièces à produire. reproductible et simulable. de qualité et de délais. Il prend en compte les prévisions (plan industriel et commercial). Afnor…). d’un atelier ou d’une ligne de fabrication. Méthode SMED (Single Minute Exchange or Dire) Cette méthode a pour objectif de flexibiliser au maximum l’appareil de production.zéro défaut Cette méthode de management se base sur le mode projet. destinées à harmoniser l’activité d’un secteur. qui sont le plus souvent soit des organismes d’État. à les réorganiser. à les abréger et à réduire les temps morts de production causés par le changement de produits. afin d’en proposer une représentation interprétable. besoin de ressources supplémentaires.Méthode Six Sigma . Elle vise à éliminer les défauts qui peuvent exister dans les processus de production industrielle.

des procédures. Système de management par la qualité (SMQ) Ensemble de la structure organisationnelle. qualité…). les services impliqués et leurs actions (fabrication. Taux de fonctionnement brut Ce taux représente les pertes dues à l’immobilisation d’une ou plusieurs machines.l’endroit où ils apparaissent. les responsabilités. des procédés et des ressources servant à mettre en œuvre la gestion de la qualité. inspections nettoyage). Elle favorise l’émergence de solutions en impliquant l’ensemble des acteurs concernés. Les secteurs les plus touchés sont l’agroalimentaire. Système de management Système permettant d’établir une politique et des objectifs. la métallurgie. opérateurs…). la communication et la remise en cause permanente des process et méthodes de travail sont constantes pour fournir un produit ayant la meilleure qualité possible.fr). les pratiques. Troubles musculo-squelettiques (TMS) « Les TMS sont des maladies multifactorielles à composante professionnelle. mais également le BTP et les services. les activités de planification. des moyens de production et l’intégration totale de tous les services impliqués © Apec . La responsabilisation des acteurs (encadrement. réaliser. Séquences de production Déclinaison du programme de production. Cet indicateur permet de suivre le taux d’utilisation des machines et l’efficacité des lignes de production. et d’atteindre ces objectifs. les ressources utilisées. elle s’étend actuellement à l’ensemble des secteurs industriels. » (Source : Assurance Maladie : http://www. TPM. Taux de rendement synthétique (TRS) Appelé aussi taux de rendement machine ou en anglais « overall equipment effectivness ». les séquences sont un découpage de la production en unités de temps dans lesquelles sont spécifiés les lots à produire. les procédures. L’amélioration du TRS peut se faire par l’utilisation de méthodes types SMED. Système de management environnemental (SME) Composante du système de management global qui inclut la structure organisationnelle. Elle a pour finalité de maîtriser la fiabilité des installations et donc son impact sur la performance (production. juste-à-temps. Unité autonome de production (UAP) Ce modèle d’organisation (matriciel) peut s’adapter à des sites de production (usine…) comme à des ateliers (îlots de production).Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 163 .ameli. Ces dernières se basent sur la mutualisation des ressources. Utilisée au départ dans l’industrie automobile. mettre en œuvre. des responsabilités. les procédés et les ressources pour élaborer.risquesprofessionnels. toutes les personnes d’un même secteur sur le fonctionnement des moyens de production grâce à l’auto-maintenance (check-list comprenant tous les points à vérifier lors de la prise de poste de l’opérateur. Total Quality Management (TQM ou démarche de qualité totale) Méthode de travail née au Japon qui oriente les moyens et l’ensemble des équipes impliquées dans la production vers la satisfaction du client. Il concerne les organisations industrielles centrées sur la fabrication d’un produit. Taux de qualité (ou indicateur de non-qualité) Il recense et décrit les pertes liées à une mauvaise fabrication. organisationnelles et psychosociales. au quotidien. Total Productive Maintenance (TPM) Méthode de travail en site industriel impliquant. Taux de performance Ce taux décrit les pertes dues à un fonctionnement non-optimal d’une ou plusieurs machines. Son originalité vient du fait que les salariés sont les associés majoritaires de l’entreprise dont ils détiennent au minimum 51 % du capital. passer en revue et maintenir la politique environnementale. Scop (Société coopérative ouvrière de production) Société (type SA ou SARL) qui fonctionne comme une entreprise classique. maintenance…). Les sollicitations qui sont à l’origine des TMS sont biomécaniques.

164 © Apec . Elle peut concerner le positionnement technique d’un produit (veille technologique) ou le produit (veille industrielle) lui-même par rapport aux produits de la concurrence.directement ou indirectement dans le processus de production.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle . Veille Collecte et exploitation permanente d’informations concernant l’environnement de l’entreprise. Ces organisations considérées comme des « business unit » peuvent être envisagées comme des centres de coûts ou centres de profits.

Le secteur définit l’activité de l’entreprise et non celle du salarié. c’est-à-dire un modèle d’emploi théorique reconstruit à partir d’un ensemble de postes réels présentant des proximités suffisantes (en termes de compétences mobilisées et de finalité) pour être étudiés et traités de façon globale. chargé des relations publiques. la finalité du métier de responsable de la communication interne est de développer la culture de l’entreprise ou du groupe. au sein de la fonction communication. responsable de la communication externe. Par exemple. responsable de la communication interne. Secteur (d’activité) Regroupement de l’ensemble des entreprises ou des établissements exerçant une activité principale similaire. Par exemple. La plupart des entreprises présentent un même découpage interne entre grandes fonctions : direction générale. son contenu et ses modalités d’exécution. journaliste d’entreprise. On peut distinguer plusieurs emplois types (ou « métiers ») au sein d’une même fonction. des transports. l’objectif de la fonction communication est de construire et promouvoir une image positive et cohérente de l’entreprise. etc. etc. une autre de ses activités est de conseiller les cadres dirigeants. fonction commerciale. Par exemple. Poste de travail Regroupement d’activités exercées régulièrement par un salarié. de l’industrie mécanique. Par exemple. Elle permet d’en comprendre le rôle et l’utilité dans l’organisation. Fiche métier Elle décrit un emploi type. l’une des activités du responsable de la communication interne consiste à définir les actions de communication. © Apec . ressources humaines. Le poste de travail est défini par l’entreprise quant à son lieu d’exercice. Fonction Ensemble de métiers qui concourent à un même objectif final nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise. À titre d’illustration. de la construction. on distingue les métiers de directeur de la communication. de l’assurance.Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle 165 . comptabilité. production. on peut citer les secteurs de l’hôtellerie. attaché de presse. communication.RESSOURCES HUMAINES Activité Ensemble de tâches à accomplir par le salarié dans le cadre d’une situation de travail et mobilisant des compétences déterminées. Finalité (du métier) La finalité du métier est sa raison d’être.

NOTES 166 © Apec .Référentiel des métiers cadres de la fonction production industrielle .

.

Photocomposition Nord Compo Multimédia 59653 Villeneuve-d’ Ascq .

boulevard Brune – 75689 Paris Cedex 14 w w w. f r C E N T R E R E L AT I O N S C L I E N T S : 0 8 1 0 8 0 5 8 0 5 * D U L U N D I AU V E N D R E D I D E 9 H 0 0 À 1 9 H 0 0 *prix d’un appel local EDREFE0015 02/08 .ISBN 978-2-7336-05387 ISSN 1771-9275 Prix : 19. a p e c .90 € Les Référentiels des métiers cadres Les métiers cadres de la fonction production industrielle Association Pour l’Emploi des Cadres 51.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful