You are on page 1of 10

LACOSTE cl ERINGER

.1

République française
Au nom du Peuple français

Tribunal de Grande Instance de Paris

17ème Chambre correctionnelle - Chambre de la Presse No d'affaire : 1103108042 Jugement du : 13 septembre 2011

NATURE DES INFRACTIONS : DIFFAMATION ENVERS PARTICULIER(S) PAR PAROLE, ECRIT, IMAGE OU MOYEN DE COMMUNICATION AU PUBLIC PAR VOIE ELECTRONIQUE, TRIBUNAL SAISI PAR: Citation à la requête de Thierry LACOSTE délivrée à parquet étranger le 3 février 2011. PERSONNE POURSUIVIE : Nom Prénoms Nationalité Domicile Comparution ERINGER Robert américaine 1187 Cost Village Rd 93108 SANTA BARBARA CALIFORNIE (ETATS-UNIS) non comparant.

PARTIE CIVILE POURSUIVANTE : Nom Domicile LACOSTE Thierry Chez SCP d'ANTIN-BROSSOLLET 17 Rue Alphonse de Neuville 75017 PARIS non comparant représenté par Me olivier D'ANTIN avocat au barreau de Paris.

Comparution

EN PRÉSENCE DE MONSIEUR LE RÉPUBLIQUE

PROCUREUR DE LA

PROCEDURE D'AUDIENCE Par exploit d'huissier en date du 3 février 20 1I, Thierry LACOSTE a fait citer devant ce tribunal (17ème Chambre correctionnelle- Chambre de la Presse) à l'audience du 13 septembre 201I, Robert ERINGER, pour y répondre des délits de diffamation publique et injures publique envers un particulier, prévus et réprimés par les articles 29 aLI et 32 aLI, 29 al.2 de la loi du 29 juillet 1881, à la suite de la mise en ligne les 9 novembre 20 I 0, 10 novembre 2010, 15 novembre 2010, 17 novembre 2010, 22 novembre 2010, 24 novembre
(i )

Page no 1

'" '! ,';

Jugement n° 14 2010, 1er décembre 2010,9 décembre 2010, 21 décembre 2010, sur son blog accessible à 1' adresse www.eringer3 3 .corn de plusieurs textes qu'il considère attentatoire à son honneur et à sa considération à raison des passages suivants .Ile 9 novembre 2010 (pages 36,37 et 38 du constat des rr et 6 décembre 2010 (poursuivi comme diffamatoire ) :
"ERINGER : LARVOTTO A MONACO : COMMENT LES PERDANTS VEXES D'UN MARCHE DOUTEUX ONT REMPORTE LE GROS LOT" Assez tôt dans l'affaire, la police de Monaco avait décidé de réaliser une surveillance rapprochée du consortium MARZOCCO-SCHRIQ UI, notamment de ses sources de financement. Officiellement, Claudio MARZOCCO et Philippe SCHRIQUI détenaient tous deux un tiers de leur consortium d'investisseurs. Mais la police avait des raisons de croire que ces hommes d'affaires établis à Monaco avaient réparti leurs fond pour s'assurer d'avoir un joker dans leur manche: Ce "joker", c'était Claude PALMERO, Chef de l'administration au Palais de Monaco et comptable personnel du Prince Albert II de Monaco. Palmera, comme la police l'a appris, était "porteur de parts" du consortium Marzocco-Schriqui. Ce qui est une autre façon de dire que Palmera avait accepté une part en silence en échange de son influence. Donc : le consortium Marzocco-Schriqui a exploité un agent d'influence à l'intérieur du Palais pour manipuler (ou du moins c'est ce qu'ils pensaient) les décisions du prince souverain en leur faveur. Palmera occupait un poste d'extrême confiance et aurait dû être à 100% loyal envers Albert. Au lieu de cela, dans un évident conflit d'intérêts, Palmera a opéré en secret, en partenariat avec des intérêts privés, pour s'enrichir. Et ce n'est pas tout: Marzocco, dans ces transactions avec VINCI, grosse société de construction française, a fait appel aux services d'un avocat. Et pas n'importe quel avocat. Thierry LACOSTE, alors (et aujourd'hui) l'avocat personnel du Prince Albert. Lorsque le consortium Marzocco-Schriqui a été écarté du stade final, les perdants vexés Palmera et Lacoste ont convaincu leur patron, le Prince, de ne pas poursuivre le développement de Larvotto. Un initié du Palais nous a ensuite dit: "Ils pensaient qu'ils pourraient avoir une autre chance si le développement Larvotto extension reprenait ensuite vie". Mais avec le projet Larvotto annulé, le Prince ALBERT était mûr pour être manipulé par ses conseillers les plus proches pour créer une "alternative".

Page n° 2
1 '

.1

;
;J

Jugement n° 14

Quel type d'alternative? Un gratte-ciel de quarante-neuf étages appelé Tour Odéon, aujourd'hui en construction. (Depuis !afin des années 1980, le Prince Rainier III avait interdit la construction des immeubles tours. Il favorisait les projets de mise en valeur des terres.). Et donc qui a emporté le contrat de construction de ce qui sera le plus grand immeuble de Monaco? Une chance de deviner. Exactement : Marzocco et VINCI, avec Lacoste comme avocat. Les Monégasques devraient maintenant se poser la question : est-ce que le compteur des haricots du Palais Claude Palmera détient une part secrète dans la Tour Odéon ? Et quoi d'autre le duo malhonnête Palmera & Lacoste a-t-il manipulé Albert à approuver? Mais juste quand vous pensiez que cela ne pouvait pas être pire : Au début de ce post, nous avons dit que la police de Monaco avait des soupçons sur le financement Marzocco-Schriqui. Question: pourquoi avait-elle des soupçons? Réponse : En raison des liens d'affaires entre Claudio Marzocco et Philippe Schriqui et une figure de la mafia russe locale. (Cliquer pour agrandir l'image d'un document officiel de la police). Si le prince Albertpossédait ne serait-ce q 'une once d'intégrité, il lancerait une enquête officielle sur cette corruption à large échelle, et exigerait les démissions immédiates de Claude Palmera et Thierry Lacoste. "

./ le 10 novembre 2010 (pages 34, 35 et 36 des constat des 1er décembre te 6 décembre 2010) poursuivi au titre de la diffamation :
"DIFFAMATION? C'EST ÇA OUI Il y a de cela un an cette semaine, le palais royal de Monaco faisait la déclaration suivante aux médias: "des poursuites judiciaires sont en cours aux Etats Unis à l'encontre de M Eringer ". C'était un mensonge. Monaco n'ajamaisfait aucun procés à Eringer. La déclaration du Palais continuait en ces termes : "Le Palais souhaite faire part de son indignation quant aux nombreuses allégations fausses et diffamatoires proférées à l'encontre de SAS le Prince Albert II de Monaco qui souillent son image." Au cours des douze derniers mois, ce blog a détaillé la véracité de ces affirmations. Et devinez quoi? toujours aucun procès contre Eringer.
Page no 3

Jugement n° 14 Cela a toujours été dans l'autre sens : c'est Eringer qui poursuit Monaco. Et Monaco, pendant toute une année, a fui l'opportunité, par une communication de pièces, d'expliquer pourquoi il croit que les allégations d'Eringer sont "fausses et diffamatoires". La raison pour laquelle Monaco ne souhaite pas aborder le fond du procès d'Eringer est simple: ses affirmations sont exactes et vérifiables. Il y a un an, l'avocat à Paris du Prince Albert, Thierry Lacoste, a déclaré à l' AFP : "les accusations de M Eringer sont sans fondement. Il n y a pas un seul élément de preuve. C'est juste beaucoup de vent". Il est aujourd'hui très clair, un an plus tard, que c'était les commentaires de Lacoste qui étaient sans fondement et beaucoup de vent. Ce qui fait plus de Lacoste un parjure qu'un juriste. Les raisons pour lesquelles Lacoste et son acolyte ClaudePalmero ont manipulé le Prince pour lui faire tourner le dos au Service des Renseignements de Monaco sont également très claires : Ce duo aux mains sales avait peur qu 'Eringer ne lève le voile sur leurs opérations louches et ne les signale au Prince. " ./le 15 novembre 2010 (pages 28 et 29 du constat des 1er et 6 décembre 2010) poursuivi au titre de la diffamation :

"LE LARVOTTO DE MONACO : MANOEUVRES FRAUDULEUSES
nous avons des conseils pour la demi-douzaine et plus de consortiums qui ont dépensé des millions d'euros en propositions et études pour avoir le droit d'être candidats dans le projet de développement Larvotto : Poursuivre Monaco pour fraude. Et pendant que vous y êtes, intentez des actions en dommages et intérêts à l'encontre de Thierry Lacoste et Claude Palmero. Le marché était déterminé dès le départ au plus haut sommet de l'échelle. ERINGER: LE SMARCHES DOUTEUX DE MONACO: LE FIASCO DE LARVOTTO ET LE SPECTRE DU PRINCE RAINIER. Et il a été manipulé pour tomber dans l'oubli par des personnes malhonnêtes avec des desseins pour l'avenir. ERINGER : LARVOTTO A MONACO: COMMENT LES PERDANTS VEXES D'UN MARCHE DOUTEUX ONT REMPORTE LE GROS LOT Il existe des documents et des témoignages qui permettront de corroborer que vous avez été volontairement escroqués. Que cela serve également de leçon à quiconque d'autre envisageant de faire affaire avec la Principauté de Monaco. Le système est truqué en faveur de personnes avides et corrompues à l'intérieur du Palais, du gouvernement et au sein même du pouvoir judiciaire. Page no 4

Jugement n° 14

ERINGER: LES CHRONIQUES: L'ETHIQUE A MONACO ETHICS CHANGE CONSTAMMENT Lorsque W. Somerset Maugham a qualifié Monaco de "lieu ensoleillé pour gens louches" il avait sous-estimé la situation. Charles de Gaulle l'a exprimé avec plus de justesse : "Monaco est la seule entreprise criminelle d'Europe qui se fait passer pour un pays". ./le 17 novembre 2010 (pages 24 et 25 du constat des 1er et 6 décembre 2010) poursuivi au titre de la diffamation : "LE CRIME ORGANISE RUSSE A MONACO: OLEG KIM Né le 28janvier 1951 à Taddy-Kurgan, au Kazakhstan, le Coréen ethnique Oleg Davidovic KIM a des ,liens d'affaires avec les hommes d'affaires Claudio MARZOCCO et Philippe SCHRIQUI, installés à Monaco. La police de Monaco a commencé à s'intéresser à ces liens lorsque MARZOCCO et SCHRIQUI ont créé un consortium pour soumissionner sur le projet de développement maudit de Larvotto. La police soupçonnait que le financement du consortium provenait de KIM, quia bénéficie de la double nationalité russe et costaricaine. La police était encore plus gênée par les liens avec le Palais de Monaco : à savoir que Claude PALMERO était chef de l'administration au Palais de Monaco .. La police a découvert que PALMERO, initié du Palais ayant une influence que le Prince Albert II, avait reçu une participation secrète dans le consortium. Lorsque le consortium Marzocco-Schriqui a échoué au dernier stade, PALMERO et l'avocat du Prince, Thierry LACOSTE, ont déconseillé à Albert de poursuivre le projet Larvotto.

À la place, ils ont proposé une gratte-ciel de quarante-neufétages. MARZOCCO a emporté le contrat".
./le 22 novembre 2010 (pages 16 et 17 du constat des 1er et 6 décembre 2010) poursuivi au titre de la diffamation : "LA SIGNIFICATION DE "NOUVELLE ETHIQUE" Ce qu'avait voulu dire le Prince Albert II de Monaco au début de son règne en 2005, lorsqu 'il avait concocté la phase "Nouvelle éthique", est aujourd'hui limpide. L'éthique, ou "l 'ancienen éthique "n serait ainsi définie :Principes moraux qui régissent le comportement d'une personne ou d'un groupe. La "nouvelle éthique" ce doit être ça: immoralité dénuée de principes tout en faisant semblant d'avoir de l'éthique. Cela résume manifestement le comportement du Prince Albert et de ceux qui Page no 5

Jugement n° 14
le manipulent. Claude PALMERO, Chef de l'administration au Palais de Monaco, a par exemple, fait preuve d'un manque de principe et de morale en acceptant une participation secrète dans une société à la recherche d'activités lucratives dans la principauté.

ERINGER : LARVOTTO A MONACO : COMMENT LES PERDANTS VEXES D'UN MARCHE DOUTEUX ONT REMPORTE LE GROS LOT
Thierry LACOSTE, l'avocat personnel du Prince Albert, a manifestement manqué de principes et de morale en représentant Samy MAROUN, louche homme d'affaires libanais, dans ses négociations avec Monaci tout en essayant d'influencer les décisions d'Albert" .

./ le 24 novembre 2010 ( pages 11 et 12 du constat des 2010) poursuivi au titre de l'injure :
uTHIERRY LA DINDE

rr et 65

décembre

à l'occasion de Thanksgiving, nous remercions Thierry Lacoste.
Nous le remercions d'avoir menti aux médias sur le rôle de Robert Eringer à Monaco. Sans les mensonges de Lacoste et la façon dont il a mal géré le procès d'ERinger, ce blog n'existerait pas. Eringer a conçu ce blog spécialement pour défendre son nom après que Lacoste a qualifié les affirmations d'Eringer d'"infondées' et de "beaucoup de vent". C'était bien entendu, les remarques de Lacoste qui étaient "infondées" et "beaucoup de vent". ERINGER : SOUS LES PROJECTEURS: DE GROS MENSONGES Et maintenant, indifférent aux actes irresponsables de Lacoste, le blog d 'Eringer fait ce que son client, le Prince Albert II, avait promis de faire sans y parvenir : exposer au grandjour la corruption et la criminalité au sein de la Principauté de Monaco. Le blog d'Eringer reçoit maintenant des milliers de visites par semaine. Chaque personne exposée au grand jour dans ce blogpeut également remercier Thierry Lacoste. (Leurs actes douteux seraient sans cela certainement restés secrets à jamais).
Lorsque les lecteurs s'assiéront pour leur festin de Tltanksgiving cette année, merci de remercier Thierry Lacoste... La plus grosse dinde de Monaco."

Page no 6

Jugement n° 14

.Ile rr décembre 2010 (pages 3 et 4 du constat des poursuivi au titre de la diffamation :

rr et 6 décembre 2010)

"LECRIMEORGANISERUSSEAMONACO:OLEGKIM,IIEMEPARTIE Oleg Davidovitch KIM est la figure du crime organisé russe liée aux hommes d'affaires Claudio MARZOCCO et Philippe SCHRIQUl ERINGER :LE CRIME ORGANISE RUSSE A MONACO: OLEG KIM MARZOCCO et SCHRIQUI ont des liens avec Thierry LACOSTE (avocat personnel du Prince Albert Il) et Claude PALMERO (Chef de l'administration au Palais de Monaco). ERINGER : LARVOTTO A MONACO : COMMENT LES PERDANTS VEXES D'UN MARCHE DOUTEUX ONT REMPORTE LE GROS LOT Selon des documents en possession de la police monégasque, Oleg KIM était chargé du blanchiment d'argent pour le trafiquant d'armes de la Mafia rouge Leonid MININ. (MININ et Viktor BOUT ont, ensemble, inspiré le personnage de trafiquant d'armes de Nicolas CAGE dépeint dans le film Lord ofthe War). KIM était également intermédiaire dans les trafics d'armes menés par une société appelée Rosvooroujenic. Des procureurs suisses en 2000, ont accusé KIM de blanchiment d'argent en association avec Pavel BORODINE ancien chef de l'équipe du Président russe Boris YELTSIN. En 2001, KIM a été arrêté et détenu à Moscou pour possession d'héroïne. Le 13 mars 2001, la police de Monaco a reçu des demandes de renseignements d'interpol Moscou concernant Oleg Kim et sa fille, Olga KIM NEKRICH, dans le cadre d'enquêtes sur la blanchiment d'argent. Olga, née le 7 septembre 1974 à Krasnoïarsk, en Russie, est ressortissante israélienne et résidente de Monaco. "

.! le 9 décembre 2010 (page 17, 18 et 19 du constat du 14 décembre) poursuivi au titre de la diffamation :
"Il s'agit de l'homme que la police monégasque a suspecté d'avoir financé le projet d'extension du Larvotto, tel que promu par des partenaires silencieux, à savoir Thierry LACOESTE, Avocat du Prince Albert II et Claude PALMERO, la comptable du palais princier. Quelle tragédie pour Monaco!" . .Ile 21 décembre 2010 (pages 32, 32 et 33 du constat du 30 décembre 2010) poursuivi au titre de la diffamation : "THIERRY LACOSTE JOUE AUX PETITS CHEVAUX

Page no 7

Jugement n° 14 (UNE PHOTO)
Thierry Lacoste, le menteur professionnel parisien avocat du prince Albert II de Monaco, est copropriétaire d'un cheval de course, qu'il partage avec son ami du bâtiment aux mains sales, Claude MARZOCCO. Nom de l'animal : Moraga Ire Le 23 juin 2010, Moraga Ire a remporté une course à Marseille. Une association d'entraîneurs de chevaux a demandé que Moraga subisse un test anti-dopage. Le Fédération National du Cheval a réalisé les analyses dans son labo. Et devinez quoi? Moraga a été testé positif à lajlunixine (résultat confirmé par un second test). Source Wikipedia : La jlunixine est une substance interdite de Classe A du Réglement de la Fédération Equestre internationale. Lacoste et son entraîneur Jean-Claude ROUGET, ont été cités à comparaître au cours d'une audience disciplinaire (Lacoste nes 'est pas présenté),· (UNE PHOTO) Le 22 septembre, Moraga Ire a été disqualifié et son entraîneur Rouget condamné à une amende de 3. 000 euros. Surprise, surprise: Thierry Lacoste n'est pas seulement un menteur, c'est aussi un tricheur. (UNE PHOTO) Albertfait confiance à ce menteur et tricheur pour gérer comme il ne faut pas ses affaires juridiques? Quelle tragédie pour Monaco?"

La partie civile sollicite la condamnation du prévenu à lui payer une somme de 50.000 euros à titre de dommages et intérêts, au titre des diffamations; 10.000 euros au titre de l'injure, le retrait du blog concerné des textes diffamatoires et injurieux sous astreinte de 5. 000 euros par jour de retard, ainsi qu'une indemnité de 12.000 euros sur le fondement de l'article 475-1 du code de procédure pénale. A 1' appel de la cause, le président a constaté la seule présence du conseil de la partie civile, puis il a donné lecture de l'acte qui a saisi le tribunal. Les débats ont été tenus en audience publique. Le président a donné connaissance des faits motivant la poursuite. Le président a constaté que l'affaire venait sur poursuite de Thierry Page no 8

Jugement n° 14 LACOSTE. Après avoir entendu, sur la consignation et le calendrier, le conseil de la partie civile et le représentant du ministère public, le tribunal, après en avoir délibéré, a statué en ces termes. MOTIFS Avant toute décision au fond, il y a lieu conformément aux dispositions de l'article 392-1 du Code de procédure pénale, de fixer le montant de la consignation à déposer par la partie civile entre les mains du régisseur de ce tribunal pour garantir l'amende civile susceptible d'être prononcée. Cette consignation eu égard aux éléments d'appréciation fournis à l'audience, doit être fixée à la somme de MILLE EUROS ( 1 000 €) et versée avant le 9 décembre 2011. Le tribunal considère qu'il y a lieu de renvoyer l'affaire aux audiences des 9 décembre 2011,9 mars 2012,6 juin 2012, pour relais et 29 juin 2012 à 13h30, même chambre, pour plaider. PAR CES MOTIFS Le tribunal statuant publiquement, en matière correctionnelle, en premier ressort et par jugement de défaut (art 412 du code de procédure pénale) à l'encontre de Robert ERINGER, prévenu, et par jugement contradictoire à l'égard de Thierry LACOSTE, partie civile; FIXE à MILLE EUROS (1 000 €), le montant de la somme présumée nécessaire pour garantir l'amende civile susceptible d'être prononcée; DIT que cette somme devra être versée au régisseur de ce tribunal sous peine de non recevabilité, avant le 9 décembre 2011 ; RENVOIE l'affaire aux audiences des 9 décembre 2011, 9 mars 2012, 6 juin 2012, pour relais et 29 juin 2012 à 13h30, même chambre, pour plaider.

('

Page no 9

J

Jugement n° 14 A l'audience du 13 septembre 2011, 13h30, 17eme chambre, le tribunal était composé de: Président: Assesseurs : Ministère Public: Greffier : Jean-Marc CATHELIN premier vice-président adjoint Marie MONGIN vice-président Alain BOURLA premier juge Claire DONNIZAUX substitut Viviane RABEYRIN greffier

LE GREFFIER

LE PRESIDENT

~~~

_/

Page no 10