Mardi 17 avril 2012

L
Créateur et cofondateur de Keyhubs

orsque vous lancez une nouvelle entreprise (ou même si votre entreprise est passablement établie) vous connaissez des pointes et des creux lorsqu’il s’agit de revenus mensuels ou trimestriels. Quand les choses vont bien,

vous croyez que tout ira bien pour toujours. Et lorsque les revenus tarissent, vous vous sentez comme si vous alliez devoir fermer l’entreprise dans quelques semaines. Évidemment, lorsque les affaires se tarissent, vous vous activez anxieusement à attirer de nouveaux revenus. Aucune occasion d’affaires ne se présente, mais vous espérez qu’en envoyant des courriels, en prévoyant de nouveaux rendez-vous et en assurant un suivi avec d’anciens contacts, peut-être, et seulement peut-être, vous trouverez la « source » qui vous permettra de vous rendre au prochain mois. Tôt dans ce parcours entrepreneurial, j’ai découvert une vérité assez implicite au sujet de la croissance des revenus : activez-vous et les bénéfices viendront – mais de sources les plus inattendues ou imprévisibles. Je crois que de nombreux autres entrepreneurs ont constaté la même chose, et lorsque j’ai entendu l’un d’entre eux le dire à haute voix, je me suis dit : oh mon Dieu, c’est ce que j’ai découvert aussi! Il y a un certain temps, j’ai écrit un article sur la façon dont les arbres servent de grande métaphore pour l’entrepreneuriat – maintenant il y a une prolongation à cette analogie : lorsque vous secouez l’arbre, les fruits tombent. Le réseautage constitue maintenant une part importante de la stratégie de développement des affaires de Keyhub. Nous avons lancé des réseaux pour des raisons égoïstes, mais nous avons appris qu’il s’agit en fait d’un art raffiné – une occasion parfaite de pratiquer l’altruisme. Lorsque les réseaux sont élaborés correctement, nous croyons qu’ils peuvent mener les personnes et les entreprises vers des parcours magiques et mystérieux de développement personnel et professionnel inestimable. Tout cela est très bien, mais ce n’est qu’après avoir regardé de plus près nos dépenses pour 2011 (en préparation des impôts) que nous nous sommes rendu compte à quel point le réseautage était inexplicablement lié à la croissance des revenus. Pouvons-nous quantifier ce phénomène étonnant? Dans le graphique ci-dessous, la ligne verte représente nos revenus mensuels de 2011, et la ligne bleue représente l’argent dépensé en réseautage en personne (dîners d’affaires, discussions autour d’un café, etc.) durant la même période. On constate que les revenus dépassent largement l’investissement en réseautage; nous avons toutefois normalisé les axes du graphique pour permettre une meilleure visualisation.

À première vue, quelqu’un dirait : bien sûr – vous investissez du temps et de l’argent pour rencontrer des gens, et cela mènera à des affaires. Faites des appels d’affaires et vous obtiendrez de nouveaux contrats. Cependant, moins de 25 % de nos revenus de 2011 peuvent être attribués directement à notre investissement de 2011 en réseautage. Oui, plus nous étions actifs, plus nous obtenions de bénéfices; les deux n’avaient toutefois pas de lien net de cause à effet. Le simple fait de réseauter semblait engendrer des affaires, mais cellesci provenaient de canaux inattendus et sans rapport. L’activité a mené à des occasions d’affaires, mais pas d’une façon qui était prévisible. Quelles sont les chances que deux mesures s’alignent si bien? Bien que nous ayons besoin de plus de points de données pour tirer des conclusions statistiques solides, l’exercice a renforcé notre croyance que lorsque vous créez des liens avec les gens de façon désintéressée, les affaires trouvent une façon de vous revenir comme un boomerang. Nous adorons réseauter pour le simple fait de réseauter – nous le faisons parce que nous voulons être connus et aider les gens. Nous constatons que lorsque nous approchons le réseautage selon cette perspective, le réseau nous récompense avec de nouvelles pistes, possibilités et occasions d’affaires de façons qui sont aussi miraculeuses qu’insondables. Quelle a été votre expérience? Cet article a été originellement affiché le 5 avril 2012, sur le blogue de Keyhubs

Rechercher de bonnes idées, de nouvelles perspectives ainsi que des opinions personnelles concernant le changement transformationnel en Ontario et dans le monde www.otf.ca/sic

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful