You are on page 1of 4

I) Un sommet EURO-BRICS d’ici 2015 Selon LEAP(le laboratoire européen d’anticipation politique)/2020 : Pourquoi un sommet Euro

-BRICS d’ici 2015 ? Depuis 1945, le monde continue de traverser une crise historique la fin des colonisations, Par contre les relations internationales dans les domaines (économie, stratégie, diplomatie..)Sont instable. Ce nouveau sommet pourra consolider la relation de l’UE avec la Russie, ces deux dernières constituent deux acteurs centraux sur lesquels comptent leur population, mais aussi de nombreuses régions du monde dans le but de les stabiliser. Le monde a connu une crise très grave (2008), il faut en plus des pays développés intégrées les puissances mondiales émergentes (BRICS) pour résoudre les problèmes planétaire futur ensemble. De quel « Euro » parle-t-on dans le dialogue Euro-BRICS ? On trouve le terme « Euro », il est probable qu’in ne s’agira pas de l’UE mais plutôt de l’Euroland. C’est donc autour d’un noyau franco-allemand, et plus généralement d’un Euroland que se construira le pôle européen de la dynamique Euro-BRICS. Les entreprises comme les grands investisseurs européens veulent se rapprocher au plus vite des BRICS. Ainsi que le faisait remarquer le puissant investisseur institutionnel de l’Euroland : avec une moyenne de 8% à 10% de croissance la décennie à venir côté BRICS et au mieux 1% à 2% côté américain. Les enseignements qui prônent d’un concept Euro-BRICS : Ces quatre enseignements sont très importants selon LEAP- 2020, ils méritent toute l’tension des décideurs européen et BRICS :  La richesse, la variété et la nouveauté des échanges Euro-BRICS qui tranchent avec les échanges traditionnels ente européens et américains dans le cadre de la relation transatlantique depuis le 20 dernières années.  Le sentiment partagé d’un pouvoir potentiel d’influence sur les affaires du monde avec le dialogue Euro-BRICS représentant la moitié des habitants de la planète : l’Europe continue à être le premier ensemble économique et commercial de la planète, grâce à l’Euroland, c’est la seule entité qui possède la seule devise international de dollar mais ce qui légitime le dialogue Euro-BRICS c’est bien l’euro, la Chine en-tête qui pourra diversifier ces réserves hors du Dollar US. On peut dire que les BRICS sont devenus « une force géopolitique » grâce à l’Euro, sans cette monnaie unique européenne , les cinq pays des BRICS seraient des prisonniers de Washington sans pouvoir faire autre chose que des démarches sans conséquences.  L’absence d’équivalent au sein des relations internationales de ces dernières décennies.  La grande convergence sur un grand nombre de thèmes essentiels concernant la gouvernance globale et les grands défis du monde des prochains décennies. Neuf thèmes pour l’agenda Euro-BRICS : source LEAP 2020 :

Réformes de la gouvernance mondiale (FMI. et ainsi affaiblir la domination du . …) 6. Boris Chmelev. les sources d’énergies nouvelles et alternatives 9. d’essayer de faire face aux crises économique tous unis mieux que d’agir seul chacun dans son coin. Création de programmes d’échanges universitaires Euro-BRICS 8. Réforme du système monétaire international (mise en place d’un système de gestion de plusieurs devises de réserve. Initiatives pour un équilibre social mondial (intégration volontariste de la dimension sociale intérieure et extérieure dans les grands accords internationaux) 5. Conseil de Sécurité. II. Il pourrait bénéficier des atouts respectifs et possiblement convergents dont disposent les vieilles civilisations de l'Euro-BRICS. Les BRICS veulent créer une banque commune A l’issue de la réunion du 29 mars 2012. on verrait effectivement se préciser un nouvel ordre du monde autour d'un axe Eurasiatique (Euro-BRICS) qui se substituerait à l'axe Euro atlantique actuel. Si ces thématiques se réaliseront. la conquête et l’exploitation spatiale. Réforme du la gestion globale du tandem « Commerce et investissement » (rééquilibrage des systèmes de protection des marchés nationaux) 4. Coopération scientifique et technologique notamment en matière de lutte contre le réchauffement climatique. notamment pour mieux contrôler qu'actuellement les différentes menaces économiques et environnementales qui mettent en danger la planète toute entière. « Fonder une banque commune serait une étape logique. sécurité alimentaire. Banque Mondiale. …) 7. La banque de développement des BRICS pourrait devenir une institution financière qui n’utilise pas le dollar comme moyen de paiement universel. parce que la croissance de la coopération économique au sein des BRICS nécessite un accompagnement bancaire. Ce futur sommet Euro-BRICS permettra de régler les conflits entre ces deux blocs d’une manière pacifique et de construire des relations de confiance et de développement mutuel qui jettera les bases d’une nouvelle gouvernance mondiale. …) 3. …) pour adapter ces institutions (leurs méthodes comme leurs structures dirigeantes) au monde du XXI° siècle 2. meilleure analyse des risques systémiques mondiaux. Cette banque commune permettra de faciliter les procédures de remboursement des emprunts et d’améliorer l’efficience des relations économiques ». les trafics d’êtres humains. les BRICS ont plaidé pour la création d’une banque de développement « sud-sud » visant à financer des infrastructures et de l’innovation dans les pays en développement. cohérence globale du système monétaire et financier. OMC. a déclaré le directeur du centre de recherches politiques de l’Institut d’Economie de l’Académie des Sciences. et aussi d’assurer un avenir meilleur pour la planète et ces habitants sans violence. ni conflits. Initiatives pour renforcer la « Sécurité humaine » (protection contre les désastres naturels. Initiatives pour domestiquer la finance mondiale (limitation de la rémunération des activités financières. assurance des besoins humains de base. Amélioration de la gestion globale des migrations et la mobilité des personnes Ces thématiques sont toutes importantes pour organiser de manière durable le monde d’après la crise. maîtrise internationale des flux financiers.A l’occasion du premier séminaire Euro-BRICS neuf thèmes suivants ont été retenus pour le prochain sommet 2015 : 1.

Ce processus d’intégration. Au niveau mondial. nous pouvons considérer l’Union européenne comme le laboratoire d’un processus fédérateur. la seule chose certaine est la tendance à l’intégration politique que nous observons actuellement. Les lignes de fracture sur la scène internationale ne sont ni claires ni définitives. À l’heure où les relations entre groupes politiques se diversifient et où les niveaux de gouvernance se superposent. Ce projet de banque commune montre bien la volonté des pays émergents de retirer leur épingle de la banque mondiale et du fonds monétaire international qui sont dominés par les occidentaux. il devient également essentiel de réfléchir à un moyen équitable de répartir le pouvoir décisionnel aux échelles les plus adéquates. La vision naïve qui oppose les puissances émergentes aux groupes politiques anciennement développés ne reflète sans doute pas la réalité : après tout. qui pourra non seulement s’exporter dans d’autres régions du monde. qui est déjà à l’œuvre. Elle serait aussi un excellent moyen de contourner l’euro et le dollar… au profit de yuan (monnaie chinoise) ce qui va créer des conflits au sein du groupe. à une intégration politique mondiale. appelle désormais à réformer les grandes institutions internationales. scientifiques et technologiques. doit être porté par des idées directrices fortes. en revoyant en particulier le rôle des Nations Unies. et tous les pays du BRIC ont été représentés au dernier G20 de Londres. . la Russie et la Chine sont membres permanents du Conseil de Sécurité aux côtés des pays occidentaux. le respect des droits humains. la nécessité de mettre en synergie des économies complémentaires. La démocratie. le Brésil. d’agir pour l’environnement. mais s’appliquer un jour directement à l’échelle planétaire. et de mettre en commun nos ressources humaines. par étapes. Vers une intégration politique mondiale (a revoir) Avant tout. autrement dit de préparer le terrain pour une fédération mondiale. notamment. de réguler la finance.dollar dans les transactions internationales. Cette banque serait appelée à financer des projets d’infrastructure dans les pays en développement. La création d’une banque commune est un reflet du poids acquis par les BRICS dans l’économie mondiale mais aussi une réaction devant le refus de l’Union Européenne et des Etats-Unis de lâcher le contrôle du FMI et de la Banque Mondiale. la fondation du BRIC est un argument de plus en faveur de la nécessité de procéder. Encore une fois. se plaint de la sous-évaluation du yuan. la valorisation du savoir et de l’éducation en sont quelques-unes.