You are on page 1of 1

Interview de Bertrand DAUTZENBERG Question du 13h00 à propos du CHAMPIX : dangereux ou pas dangereux ?

par Elise LUCET, Journal Télévisé, France 2, le 18 décembre 2007, 13h19 EL: Et c'est justement dans ce contexte qu'une polémique éclate sur le dernier médicament de sevrage tabagique, le fameux Champix. L'agence Européenne du Médicament alerte sur un risque dit de suicidaire. Y a t'il un vrai danger ou pas, c'est la question du 13h. Et pour y répondre, nous recevons le professeur Dautzenberg, bonjour, merci d'être avec nous, vous êtes tabacologue à la Pitié-Salpêtrière, président de l'Office Français de Prévention du Tabagisme. Alors, le Champix, dangereux ou pas dangereux? BD: Y a un lien statistique indiscutable entre l'arrêt du tabac et la notion suicidaire. Il y a chez des gens qui fument en moyenne deux fois plus de suicides, ou quatre fois plus de suicides même, pour ceux qui fument deux paquets par jour. En s'arrêtant de fumer, ce risque suicidaire est exacerbé, et que ce soit avec un placebo, que ce soit avec des substituts nicotiniques, que ce soit avec le Zyban, que ce soit avec le Champix, donc il a un lien fort entre l'arrêt du tabac et la dépression, comme un accouchement et la dépression, il y a le baby blues après, il y a les cigarette blues quand on arrête de fumer EL : Donc il est important de prévenir tous ceux qui vont arrêter de fumer dans les jours qui viennent. Si vous avez un petit coup de déprime, c'est normal, qu'est-ce qu'il faut faire dans ces cas là BD : Un petit coup de déprime ou un grand coup de déprime, c'est-à-dire qu'envie de rien ou des cauchemars aussi qui sont un bon signe de déprime, ben il faut mieux consulter quelqu'un et pas rester tout seul dans sa déprime, et il faut d'abord mettre un nom sur cette déprime, bien souvent les fumeurs qui s'arrêtent ne mettent pas de nom sur la déprime. Déjà mettre un nom dessus, et après il y a des médicaments qui peuvent aider simplement, l'on peut redécaler un petit peu l'arrêt, il y a des techniques assez simples pour le faire, mais y a pas de danger sérieux d'arrêter de fumer, c'qui est dangereux, c'est de fumer. EL: Si je vous demande une proportion, combien y a-t-il de gens qui arrêtent de fumer qui ont cette dépression ou coup de déprime? BD: Quand on fume un paquet par jour, on a 50% de morts, une chance sur deux d'en mourir et de perdre 20 ans de vie, alors que là on discute de 1 cas sur 100.000 ou quelques cas par million. Donc on est d'un côté avec un risque de suicide qui est extrêmement faible, et de l'autre côté une certitude absolue chez des gens qui sont pas déprimés à l'avance. En revanche si on a déjà des antécédents de dépression, là y a souvent une petite déprime au moment de l'arrêt, il faut la prévenir. EL: Alors, la mise en garde, elle provient de l'Agence Européenne du médicament en ce qui concerne ce médicament, le Champix, et vous, là vous êtes formel: Ya pas plus de risques en arrêtant avec ce médicament -là, que en arrêtant tout seul, ou en arrêtant avec autre chose... BD: Y a quelques années, les mêmes agences avaient fait la même alerte avec le Zyban, qui était l'autre produit qui était sorti à l'époque, qui était même un antidépresseur au départ et qui, malgré ça, provoquait des dépressions. Donc c'est clairement l'arrêt du tabac qui provoque des dépressions, et y a pas de preuves, y a pas d'éléments d'ailleurs, dans l'alerte de l'Agence Européenne, qui soient spécifiquement sur le produit. Mais comme le produit marche mieux que les autres, y a plus de gens qui s'arrêtent et donc plus de gens qui sont des anciens fumeurs et qui sont éventuellement déprimés avec. EL: Donc prévenir absolument ceux qui s'arrêtent. Si jamais ils voient, et d'abord faut qu'ils s'écoutent, et ensuite si jamais ils sentent effectivement des signes de dépression ou de déprime, consulter tout de suite. BD : Et surtout pas s'arrêter d'arrêter de fumer à cause de ça, ce qui est dangereux c'est le tabac, c'est pas l'arrêt du tabac. L'arrêt du tabac sauve la vie, de façon indiscutable et tout de suite, et pour longtemps, et c'est beaucoup plus agréable EL: Merci à vous, Bertrand Dautzenberg, d'être venu sur le plateau de France 2.