You are on page 1of 68

ManuMaGazine

3

LISTE DES ANNONCEURS
éro Prochain num
3B6, Ab Services, Acces Elevatique, Action Levage, Adekma, Airo France, AltéAd, Apl, Aps, Ardenn’levage, Arl, Ascorel, Autaa, Axis, Ayala, Brailly Levage, Bobcat, Centre Ouest Levage, Chastagner, Christophe levage, Chieusse levage, Ciceron, Cornut, Dalby, Delobelle, Dispack, Dmi, Donitian, Dufour, Egm, Escal, Fal Industrie, Fcl, Foselev, Freche, Genie, Hab, Hiab, Iteco France, Imex Grues, Jagulak, Jfg levage, Joly, Kiraly, Kobelco, Lafont, Landrau, Le Gai Matelot, Gsr, Leseigneur, Liebherr, Loca-bourgeois, Locagrues, Manitowoc Locnacelle, Cranes Lorlev, L.s.m.t, group, Manupièce,

LEVAGEUR

36

Reportage sur Autaa Levage et Autaa Transport

G R U E S AU X I L I A I R E S

Manukerque, Marrel, Matégrues, Merlo, Miltra, Mld Groupe, Modulift, Montagrues, Mts Sensor, Oil & Steel France, Palfinger,

43

Hiab au Bourget

Pierre Services, Polyservice 37, Ponticelli, Pvi, Revel, Risa, Rivière Manutention, Rollin, Roux Troostwijk, Sodalem, Soliman, Sotrama,

ÉVÉNEMENT

Stabline, Sud Est Réparation, Stlm, Sygmat, Syle, Terex Atlas, Terex, Tmis, Traction levage, Transport Gelin, Transport Martin, Trans Rouergue, Troisel, Valente.

48

Guima-Palfinger: la caravane est passée

MANUMAG MEMBRE DE

N AC E L L E 52
France Élévateur a inauguré ses nouveaux locaux

www.manumagazine.fr
ManuMaGazine

EN LIGNE

5

ManuMaGazine

7

Les confidences du «Mouflet»

Les confidences du «Mouflet»
ALT Finistère se renforce
Créée en 1967, la société ALT (Atlantique de Logistique et de Transport) s’est engagée dans une politique d’investissement en matériels. Le parc des agences de la pointe Bretagne (Brest , Douarnenez et Quimper) compte aujourd’hui une gamme complète de 10 camions équipés de grues auxiliaires de 13 à 81 t/m de capacité. Le groupe s’ouvre ainsi à de nouveaux marchés sur le segment de la distribution spécialisés dans les charges volumineuses. En Finistère, cet investissement s’accompagne de projets d’extension. L’agence de Brest devrait ainsi regrouper ses six sites dans un bâtiment industriel commun de 20000 m2 à l’horizon 2009. Le groupe détient 69 véhicules et 41 chariots élévateurs de 2 à 7 tonnes de capacité.

Conditions générales de location : signature à Batimat?
Le DLR est en cours de discussion, notamment avec la FFB pour que les conditions générales de locations soient finalisées d’ici peu, avec pour objectif de les signer à l’occasion de Batimat, pour une mise en place début 2008.

La manutention en hausse
Selon le dernier baromètre conjoncturel du DLR, le secteur de la manutention connaît une progression de 7 % du chiffre d’affaires au 1er semestre, comparativement à la même période en 2006. Cette évolution est surtout portée par l’activité de vente de matériels neufs (+ 8% au 1er trimestre et + 16% au second trimestre), suivie de l’activité maintenance (+6% en moyenne sur le 1er semestre) et de l’activité location de matériels de manutention (+ 5% en moyenne).

La ligne LGV Bretagne-Pays-de-La Loire déclarée d’utilité publique
La ligne ferroviaire à grande vitesse Bretagne-Pays-de-La loire entre Le Mans (Sarthe) et Rennes (Ille-et-Vilaine) a été déclarée d’utilité publique. Les travaux de cette ligne nouvelle de 182 km entre Le Mans et Rennes, qui prolongera la ligne actuelle entre Paris et Le Mans, doivent débuter fin 2009 pour mise en service fin 2012-début 2013. Le coût de ces travaux, qui permettront de mettre Rennes à 1h30 de Paris et Nantes à 1h50, est évalué à près de 2,4 milliards d’euros.

www. manumagazine.fr
La FNTP lance le site “équiper la France”
Patrick Bernasconi, Président la FNTP a annoncé le lancement du site internet “www.equiperlafrance.com”, destiné à animer le débat autour des enjeux de l’équipement et de l’aménagement de la France. S’appuyant sur un réseau d’experts de tous horizons mobilisé par la FNTP, “Equiper la France.com” souhaite engager avec les internautes une réflexion collective sur les enjeux de l’équipement et de l’aménagement de la France au cours des prochaines années. Le site proposera notamment des données chiffrées et des analyses sur les dossiers clés concernant l’équipement et l’aménagement de la France, ainsi que des points de vue de

Une AC350 pour Lorlev
La société Lorlev vient de commander une AC 350, dont la livraison est prévue en avril 2009.

Rappelons que cette machine a une flèche principale de 56 m mais bénéficie en revanche d’un excellent tableau de charge.

Le DLR organise Journée nationale de la Distribution
Le DLR organise la 7e journée nationale de la Distribution le 15 novembre prochain, sur le thème : “A la recherche de la Valeur”. Cette réunion se tiendra de 9h30 à 16h à l’Hôtel Hilton Roissy CDG. Au programme de cette journée, les interventions de Michel Gable, président du DLR et Michel Lemaire, président du groupe Distribution. Les principaux ratios de la profession seront présentés, et différentes tablesrondes et conférences sont prévues. Par ailleurs, la journée de la Location se tiendra le jeudi 6 décembre, à la FNTP à Paris.

Le DLR cherche un Président
Après 4 ans de mandat, Michel Gable cherche son successeur et la tâche n’est pas facile... Bien qu’il explique qu’un Président n’est pas seul, qu’il est entouré d’une équipe et surtout que ce mandat ramené à deux ans est des plus enrichissants et permet des contacts au plus haut niveau. Alors si vous êtes interessé, manifestez-vous auprès du DLR et de son Président.

Bouygues Immobilier construira l’an prochain un immeuble de 23000 M2 à Meudon
Cet immeuble nommé “Green Office” aura recours aux énergies renouvelables. panneaux photovoltaïques pour la production energetique, chaudière à cogénération biomasse (bois ou huile) qui permettra de produire simultanément de la chaleur et de l'électricité.

8

ManuMaGazine

Les confidences du «Mouflet»
Quelques dates à retenir
- Pollutec : du 27 au 30 novembre 2007 à Paris Nord Villepinte - Samoter : Du 5 au 9 mars 2008 à Vérone en Italie - TP Bat sud-ouest : du 6 mars 2008 au 8 mars 2008 à Toulouse - Artibat gros oeuvre TP-Paysages: du 24 au 26 avril 2008 à Nantes - Smopyc : du 22 au 26 avril 2008 à saragosse (Espagne) Et bien sûr les journées du Levage, les 5 et 6 juin 2008 à Eurodisney Paris

Travaux publics : ralentissement de la croissance
D’après le bulletin de conjoncture de la FNTP, sur les huit premiers mois de l’année, les Travaux Publics affichent désormais une croissance de +13,7% par rapport à la même période de l’an passé. Selon les données provisoires du mois d’août, l’activité a progressé de 4% par rapport à juillet.

Nouvelle acquisition pour Sarens
Le groupe Sarens aurait fait l’acquisition de la société Cherbourg Levage. Cette société de levage, réputée notamment pour son parc de treillis, aurait rejoint le groupe belge. L’annonce officielle de ce regroupement est attendue pour les prochaines semaines, ce qui nous oblige à utiliser le conditionnel.

Le BTP allemand ralentit
La fédération du BTP allemand vient d’annoncer un ralentissement de croissance dans son secteur pour l’année 2008. Le chiffre d’affaires serait évalué aux alentours de 3% de croissance en 2008 contre 4,5% cette année.

Du côté des levageurs
La société Lafont renforce son parc avec une nouvelle grue LTM 1030-2.1, de 35 tonnes de capacité, pour son agence d’Arles, ainsi qu’une nouvelle LTM 1070-4.1, de 70 tonnes de capacité, pour Manosque.

Revel à Marseille a investi dans une nouvelle grue LTM 1040-2.1 de 40 tonnes de capacité. Mediaco Atlantique renforce son parc avce une nouvelle grue Tadano-Faun ATF 65G-4, de 65 tonnes de capacité. Bouygues (76) a investi dans deux nouvelles grues Terex-PPM, deux AC 35, de 35 tonnes de capacité. En outre, Bouygues (91) une grue de chantier Terex A 600, de 60 tonnes de capacité a aussi rejoint le parc Autaa a complété son parc avec deux grues

Montagrues (92) a complété son parc avec une nouvelle grue Liebherr LTM 1045-3.1, de 45 tonnes de capacité. Sogecofa (47) a investi dans une nouvelle
grue terex-Demag AC 80-2, de 80 tonnes de capacité.

Mediaco Fos a complété son parc avec une
nouvelle grue de chantier Tadano-Faun GR550 EX, de 55 tonnes de capacité.

Mediaco Ile de France voit son parc renforcé avec une nouvelle grue Tadano-Faun ATF 65G-4, de 65 tonnes de capacité.

Le Gai Matelot (29) a renforcé son parc avec une nouvelle LTM 1045-3.1, de 45 tonnes de capacité.

Une nouvelle grue pour Localev : il
s’agit d’une nouvelle grue Terex-Demag AC 120-1, de 120 tonnes de capacité.

ADLTP (82) a passé commande d’une
nouvelle grue Terex de 160 tonnes, une AC 160. Livraison prévue juillet 2008.

Terex, une grue sur camion TC 40, de 40 tonnes de capacité et une AC 120-1, de 120 tonnes de capacité.

Beauce Matériel (28) a investi dans une
nouvelle grue Liebherr LTM 1070-4.1, de 70 tonnes de capacité. La société devrait également réceptionner début 2008 une nouvelle Liebherr LTM 1040-2.1, de 40 tonnes de capacité. Enfin, Beauce Matériel a étendu ses activités à la location, vente et réparation de chariots télescopiques Bobcat.

SE Levage (74) a agrandi son parc avec une nouvelle grue Liebherr LTM 1100-4.1, de 100 tonnes de capacité. Centre Ouest Levage (86) a complété
son parc avec une nouvelle grue Terex Demag AC 50-1, de 50 tonnes de capacité.

Landrau (49) a renforcé son parc avec deux nouvelles grues Liebherr, une LTM 1040-2.1 (de 40 tonnes de capacité) et une LTM 1070-4.1, de 70 tonnes de capacité.

MCM (86) a renforcé son parc avec une
nouvelle grue Terex-Demag AC 50-1, de 50 tonnes de capacité.

Bovis (91) a complété son parc avec une
nouvelle grue Terex PPM AC 55L, de 55 tonnes de capacité, flèche longue. La société PL Albenassiens (07) a renforcé son parc avec une nouvelle grue Terex PPM AC35 L, de 35 tonnes de capacité, flèche longue

Mediaco complète son parc avec deux
nouvelles grues Liebherr LTM 104-2.1, de 40 tonnes de capacité, pour Marseille et une nouvelle LTM1070-4.1, de 70 tonnes de capacité pour La garde/Toulon.

Lorlev recevra avant la fin de l’année deux grues Sennebogen à chenilles, une 3300 de 110 tonnes et une 5500 de 180 tonnes. La société a aussi investi dans deux nouvelles grues de chantier Terex-Bendini, TCC45, de 44 tonnes de capacité, montées sur chenilles. La société vient aussi d’agrandir son parc avec une nouvelle grue Tadano-Faun, ATF 40-G2, de 40 tonnes de capacité.

Alibert (81) renforce son parc avec une
nouvelle grue Terex-Demag, une AC 50-1.

Scales (95) a investi dans deux nouvelles Hugon (66) a agrandi son parc avec une
nouvelle grue LTM 1090-4.1 de 90 tonnes de capacité.

Action Levage a investi dans une nouvelle grue Terex-PPM, AC 35 L de 35 tonnes de capacité, flèche longue. De plus, la société propose désormais des activités de manutention et stockage industriel.

Halbwachs (67) a complété son parc avec une nouvelle grue Terex-Demag AC80-2, de 80 tonnes de capacité.

grues Terex-PPM, deux AC55-1, de 55 tonnes de capacité. Il a aussi pris commande d’une AC 35L, de 35 tonnes de capacité flèche longue et une AC 40 City, de 40 tonnes de capacité, toujours chez Terex.

ManuMaGazine

9

10

ManuMaGazine

12

ManuMaGazine

Batimat : pour les pros du bâtiment
Batimat, le salon du bâtiment et de la construction ouvre ses portes du 5 au 10 novembre à Paris Porte de Versailles dans un contexte de croissance économique du secteur de la construction.

E

n effet, la construction, comme le bâtiment, devrait connaître en 2007, après une année 2006 exceptionnelle, une croissance de 2,6 %, supérieure à la croissance nationale. La volonté affichée de Mme Boutin, Ministre du Logement et de la Ville, d’arriver à la construction de 500 000 logements par an (dont 120 000 sociaux) est fortement encouragée par la Fédération française du bâtiment, qui assure que les entreprises sont prêtes à relever le défi ! Batimat accueille pour sa 26e édition plus de 2700 exposants (dont 42% d’étrangers) et attend près de 400 000 visiteurs venus du monde entier. Les 7 espaces sectoriels (Gros Oeuvre, Matériel Outillage, Menuiserie Fermeture, Finition et décoration, Systèmes intégrés, Informatique, Services) ont été conçus comme de véritables salons spécialisés à part entière, grâce à des animations dédiées. Pour ce rendez-vous bi-annuel, les constructeurs des secteurs du levage et de l’élévation de personnes présenteront leurs produits les plus adaptés aux besoins des professionnels du bâtiment. Présentation de quelques stands à ne pas manquer...

Infos pratiques
Batimat 2007du 5 au 10 novembre 2007 horaires d’ouverures de 9h à 19h (sam. 17h) Accès Batimat En voiture Boulevard périphérique, sortie Porte de Sèvres, Porte de Versailles ou Porte de la Plaine. En métro Ligne 12, direction Mairie d’Issy, station Porte de Versailles ou Ligne 8, direction Balard, terminus. En tramway Ligne T3, station Porte de Versailles. En bus Lignes 80, station Porte de Versailles. Lignes 42, 39 et 169, station Balard. En avion Le parc des expositions se trouve à 40 minutes de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle par le RER, le métro ou l'autoroute A1, et à 20 minutes de l'aéroport d'Orly par l'autoroute A6.

AXEO (stand 4C45)
La société Axeo importe et distribue des élévateurs de charges et des nacelles élévatrices qu'elle présente, en grande partie sur son stand. Parmi ces matériels vous pourrez voir des élévateurs de charges à commande manuelle ou pneumatique, ainsi que des nacelles à mât vertical (manuelle et automotrice : Accessmaster - Axxessor - Stockpicker) et bien sûr, toujours la "fameuse" nacelle polyvalente et tout terrain : Leguan! Vous pourrez également découvrir le tout nouveau ciseaux tout terrain SX80 (évolution de la gamme Leguan)qui est monté sur roues pneumatiques et qui, grâce à ses stabilisateurs peut travailler sur des sols pentus et accidentés 'jusqu'à 25%). A noter que d'autres produits sont distribuées comme des camions nacelle, des nacelles araignées et sur chenilles...
ManuMaGazine

15

SALON
HINOWA (stand 4D72)
Sur le stand Hinowa, toute la gamme des nacelles araignées, qui se développent de plus en plus sur le marché français (voir aussi notre article pages 29-31 ). La gamme compte aujourd’hui 4 modèles de 8 à 19 m de hauteur de travail. Le constructeur présente aussi, en partenariat avec son distributeur Sud Est réparation, sa nouvelle gamme de chariots élévateurs tout-terrain, disponibles en trois modèles, avec des capacités de 400 à 1300 kg, Ces chariots élévateurs sur chenilles ont une très large variété d’applications, puisqu’ils peuvent accéder aux chantiers avec des terrains disjoints, boueux, sableux ou très inclinés, sur lesquels des chariots traditionnels à roues ne pourraient travailler. Hinowa présente aussi une mini-pelle et un mini-dumper.

CHASTAGNER (terrasse A, stand 4 et 5)
La société Chastagner présente sur son stand un nouveau modèle de grues en aluminium Klaas sur remorque, marque qu’elle distribue depuis trois ans. Ce nouveau modèle K 20/30 TS, offre aux utilisateurs de nouvelles possibilités. Equipé d’un nouveau mât aluminium qui le rend plus rigide, il permet de travailler à une hauteur maximum de 30 m pour une portée maximum de 20 m. Les capacités de charge de la

gamme s’étendent jusqu’à 1300 kg. Ces grues sont principalement destinées aux entreprises de couverture, de charpente, étanchéité, vitriers... Ces machines peuvent être dotées d’un grand nombre d’équipements et peuvent être tractées par des véhicules de 3,5 T et s’installent en moins de 10 minutes grâce à leurs stabilisateurs hydrauliques. Précisons encore que la société Chastagner assure la formation, la mise en route et

BOBCAT (Stand 4C34)
Bobcat expose sur le salon son nouveau chariot télescopique T2250, dont le principal avantage est de conjuguer les atouts de trois machines en une : un télescopique, une chargeuse compacte et une chargeuse articulée. Il a une capacité de levage nominale de 2,2 tonnes et une hauteur de levage maxi de 5,2 m. Alimenté par un moteur turbo diesel V3300-DI 4 cylindres Kubota 56 kW, il possède une cabine ergonomique offrant à l’opérateur un environnement de travail sûr et confortable.Un joystick proportionnel garantit une remontée et une descente progressive et sans à-coups de le flèche.

HAULOTTE (stand 4D62)
Le constructeur français présente sur le salon parisien deux produits nouveaux. Tout d’abord, et c’est un événement pour lui, il présente sa nouvelle gamme de chariots télescopiques tout terrain, HTL (Haulotte Top Lift), qui compte aujourd’hui deux modèles, HTL 4017 et HTL 4014, de 4 tonnes de capacité de charge maximale et de respectivement 17,2 et 14 m de hauteur de levage. Le constructeur a notamment renforcé la stabilité latérale, grâce à l’action conjuguée du verrouillage automatique de l’oscillation du pont arrière, du système de ralentissement progressif des mouvements en limite d’abaque et du correcteur de dévers. La cabine offre une visibilité à 360°, avec un pivot de la flèche placé très bas pour une meilleure visibilité.

Haulotte expose aussi un modèle de sa nouvelle gamme de nacelles sur camions, la HTB 180, de 18 m de hauteur de travail. Son déport maxi est de 10 m. Il présente aussi une petite nacelle à mât vertical, le Star 10, de 10 m de hauteur de travail, avec un déport maxi de 3 m.

16

ManuMaGazine

HIAB (stand 4C50)
Hiab dévoile sur Batimat sa nouvelle réponse aux besoins des marchands de matériaux et au secteur du bâtiment : la grue XS211, de 20 t/m de capacité, qui vient s’intercaler entre la XS 166 et la XS 244. La stabilité est assurée par des extensions de vérins d’appui jusqu’à 7m de large. Equipée d’une biellette de levage et d’articulation, cela lui confère un couple de levage identique quelle que soit la charge manutentionnée à la verticale, ainsi qu’une vitesse constante de la 2e flèche. La XS 211 est disponible avec deux systèmes de flèches : la version EP dont la particularité est d’avoir optimisé la longueur du deuxième bras (dont le nombre maximum d’extensions hydrauliques est de 5 soit une portée hydraulique de 15 m), qui permet d’avoir une portée hydraulique supérieure de 1,2 m par rapport à un même nombre d’extensions en version E. La version E, quant à elle, autorise un maximum de 8 extensions hydrauliques soit une portée de 21m tout hydraulique. Le constructeur suédois présentera sur le salon plusieurs exemplaires de cette nouvelle série, avec notamment, une XS 211 EP 5 HiDuo,

dotée d’une portée /capacité de 15m/ 1020 kg, une XS 211 EP 4 HiDuo , soit une portée /capacité de 12,60 m / 1340 kg et équipée de 2 fonctions hydrauliques avec enrouleurs et passage de flexibles à l’extérieur du bras.

JLG (stand 4C43)
Le constructeur JLG présente sur son stand à Batimat ses nouveaux chariots télescopiques à transmission PS (Powershift), une première en France pour cette gamme lancée à Bauma, qui compte neuf nouveaux modèles. Les nouveaux modèles sont : JLG 3508PS, 3509PS, 3512PS, 3513PS, avec une capacité de levage maximale de 3,5t, et JLG 4008 PS, 4009PS, 4012PS, 4013PS, avec une capacité de levage maximale de 4t, et des hauteurs de levage maximales respectives de 7,9 m, 9 m, 11,5 m, 13 m et 17 m. La transmission powershift comprend aujourd’hui une fonction de débrayage (approche de précision) et une amélioration du système de la plage d’utilisation des stabilisateurs et de la mise à niveau pour faciliter le chargement et déchargement. La commande proportionnelle est donc plus sensible et pondérée, ce qui permet d’obtenir des cycles plus rapides et d’optimiser la puissance de la machine en améliorant son efficacité générale, ses performances et en réduisant sa consommation de carburant. La cabine, entièrement renouvelée et originale, offre un meilleur accès et améliore la visibilité. Elle dispose d’un intérieur plus ergonomique. JLG présente aussi pour la première fois sur le marché français sa nouvelle nacelle à mât, la 1230ES, de 5,66 m de hauteur de travail, avec des dimensions très très compactes : 1,36 m. (L) x 0,76 m. (l) x 1,66 m (Hauteur repliée) et son poids inférieur à 800 kg, qui lui permettent d’entrer dans la plupart des ascenseurs ou élévateurs industriels ou de construction. Grâce à sa motorisation et son système de translation électrique performant, la nacelle gravit des pentes de 25%. Ces atouts en font un auxiliaire de travail précieux pour un usage dans un environnement confiné ou avec restriction de poids.

MANITOWOC CRANE GROUP (terrasse B4)
Le constructeur présente sur son stand sa large gamme de grues à tour Potain. Il expose ainsi pour la première fois sur le marché français le modèle de grue à montage automatisé Igo T70. Ce modèle, dévoilé à Bauma, peut ainsi faire varier sa hauteur entre 20 et 32 m, par unité d’accroissement de 3 ou 6 m. Sans les mâts auxiliaires, la T 70 propose des hauteurs de 15, 17 et 20 m. Elle lève une charge maximale de 4 t et peut aller jusqu’à lever 1,3 t à la portée maximale de 40 m. Facile à transporter, elle peut même voyager sur une remorque à plate-forme surbaissée. Enfin, elle se déploie automatiquement grâce à un système hydraulique. Son utilisation est

aussi simplifiée grâce à une télécommande intégrée équipée d’indicateurs. Autre nouveau modèle exposé, la MC13, qui est équipée d’un essieu de remorque et peut être transportée à une vitesse atteignant 25 km/h avec lestage complet, sans dépasser les 12 tonnes par essieu. Elle se monte facilement et rapidement. Sa capacité maximale est de 1,8 tonnes et sa longueur de flèche maximale de 22 m, portée à laquelle la Igo MC13 lève des charges de 0,6 tonnes. Enfin, le constructeur expose aussi la grue Igo 22, dont la capacité maxi de levage est de 1,8 tonnes, et qui peut encore lever 850 kg à sa longueur maxi de 28 m. La hauteur maxi est de 20 m.

KOMATSU (stand 4B50)
Komatsu présente sur son stand sa large gamme de matériels pour les chantiers. Parmi eux, un modèle de sa gamme de chariots télescopiques, lancée il y a trois ans sur le marché, le WH613, d’une capacité de charge de 3500 kg et une hauteur de levage maxi de 12,70 m. Il est conçu avec un profil à flèche extra bas, un nouveau design qui présente des avantages uniques en termes de stabilité et de visibilité. Cette caractéristique combinée au cylindre qui se trouve à l’intérieur de la flèche assure une visibilité à 360°. Il est aussi équipé d’un système hydraulique fonctionnant indépendamment de la charge suspendue CLSS, qui est un circuit à centre fermé avec détection de charge et une pompe à piston variable qui assure des mouvements proportionnels et combinés.

.

ManuMaGazine

17

SALON
MERLO (stand 4B26)
Sur son stand, Merlo fait découvrir aux professionnels français son nouveau chariot rotatif grande hauteur, le Roto 40.26 MCSS, qui atteint 26 m de hauteur de levage et une capacité de charge de 4 tonnes. Le système informatisé MCSS s’occupe en permanence du contrôle et de la gestion de tous les paramètres de fonctionnement de la machine. Il est en outre doté d’une installation hydraulique de type LoadSensing, de suspensions hydropneumatiques pouvant se mettre à niveau et de stabilisateurs à actionnement indépendant, qui lui permettent de travailller sur n’importe quel terrain. Merlo présente aussi ce qui avait été “son” événement à Bauma : la nouvelle gamme de nacelles élévatrices, dont la particularité est d’être basée sur le châssis d’un chariot, doté d’une tourelle pivotante avec cabine, d’une flèche télescopique articulée munie d’une plate-forme porte-personnes et de suspensions hydropneumatiques. Cette nouvelle série MPR offre donc la mobilité d’un chariot tout-terrain, et la rapidité de déplacement sur route d’une plate-forme sur pneus, jusqu’à 40 km/h. La gamme compte trois modèles, de 20, 25 et 30 m de hauteur de travail.

MILTRA (stand 4C42)
Miltra expose en avant-première un tout-nouveau produit pour elle, qui vient compléter sa gamme de matériels de levage et de manutention. Il s’agit des mini-grues Imai. Miltra présente donc sur son stand le modèle Jekko SPD360, qui avait été dévoilé en 2006 à Saie et dont la production a démarré en mars 2007. Ce modèle, d’une capacité de 4,3 t/m est équipé d’une flèche à quatre extensions hydrauliques avec allongement par chaînes de guidage. Il peut être doté d’un jib mécanique, avec 5 positions d’inclinaison et 4 extensions. Avec une capacité de levage de 1,8 T, il peut également lever jusqu'à 600 Kgs à 13 m avec le jib. Cette grue existe en deux versions : sur batterie ou avec un moteur diesel. Cette mini-grue, qui peut passer par une porte, est particulièrement destinée aux vitriers, mais aussi charpentiers... et tous les autres métiers exigeant de la manutention dans des endroits exigus. Miltra présente aussi les grues auxiliaires Fassi, dont elle assure la distribution sur tout l’Hexagone : le nouveau modèle F510- F560 AXP 28 (dans la catégorie des 50 t/m), avec 8 allongements hydrauliques et jib.

PALFINGER (stand 4C64)
Sur son stand, Palfinger présente la très large variété de ses matériels de levage. Il montre des modèles issus de la nouvelle gamme de petite capacité : les PK2900B, PK3400C et PK 4200C, de moins de 5 t/m de capacité. Il expose aussi une grue PK 60002, de 60 t/m de capacité, parfaitement adaptée notamment aux besoins des charpentiers. Le constructeur expose également des modèles de la catégorie moyenne, la plus demandée par les professionnels du bâtiment. Sur le stand, les autres produits du groupe, comme les bras Guima (le nouveau Power A) sont également exposés.

18

ManuMaGazine

GENIE (Stand N° 502 Allée C Hall 4)
Genie présente sur le stand Terex, un nouveau modèle venu enrichir sa gamme de nacelles élévatrices, la Z-40/23N, nacelle articulée électrique compacte, avec une hauteur de travail de 14,32 m, pour un déport horizontal de 6,91 m. Offrant un rayon de rotation de 61 cm, la Z-40/23N manoeuvre partout, dans les passages étroits comme dans les zones de travail exiguës. Cette nouvelle flèche articulée dispose d’un véritable système de commande multifonctionnel qui autorise plusieurs opérations simultanément tout en permettant à l’opérateur de manœuvrer sans heurt et d’atteindre rapidement la zone du chantier désirée et la position souhaitée. Genie présente aussi une nacelle articulée tractable, la TZ34-20, de 12,36 m de hauteur de travail (avec 200 kg dans le panier tout au long de sa courbe de travail.)Autre matériel exposé, le GS-3232, nacelle ciseau électrique compact, de 11 m de hauteur de travail, spécialement conçu pour travailler en intérieur. Le constructeur expose aussi deux chariots : les GTH 2506, et GTH 4013, présenté pour la première fois en France. Le GTH 4013 a une capacité de charge de 4 tonnes, et une hauteur de levage maxi de 13 m. Sa capacité de charge est encore 1250 kg à 9,8 m de portée horizontale. Equipé de stabilisateurs

hydrauliques avant indépendants qui possèdent une importante garde au sol de 43 cm, le GTH-4013 est idéal pour travailler sur des terrains difficiles. Le joystick multi fonction permet le cumul de plusieurs mouvements à la fois, la sortie complète du télescope s’effectue en quelques secondes seulement. Equipé du correcteur de dévers, le GTH-4013 offre à l’opérateur une stabilité maximale en toute simplicité.

TEREX-COMEDIL (stand terrasse T6)
Terex-Comedil présente sur Batimat sa nouvelle gamme de grues à montage rapide, avec le modèle CBR 32 Plus. Cette gamme a pris le relais de la génération précédente, avec de nombreuses améliorations, comme la charge en bout de flèche et la hauteur. De plus, cette nouvelle gamme a vu une amélioration des carters de protection de tous les éléments mécaniques (treuils, moteurs, centrale hydraulique) pour en améliorer la sécurité, mais aussi l’intégration des armoires de commande électrique dans les blocs de lest de base de la grue, donnant une grande protection à ces dernières. (voir aussi notre article pages 23-25)

Terex-Construction (stand 4C52)
Les grues auxiliaires Terex (anciennement Atlas-Terex) sont exposées sur le stand Terex Construction France. Les visiteurs pourront ainsi découvrir une grue 165.2, dans la catégorie des 16 t/m de capacité. Le constructeur annonce pour la fin de l’année, la sortie d’une nouvelle 36 et 38 t/m à rotation continue. Pour le second semestre 2008, c’est le haut de la gamme qui va être renforcé, avec une nouvelle 48 et 58 t/m. )

ManuMaGazine

19

ManuMaGazine

21

GRUES À TOUR

GMA : les grues pour le bâtiment
Les GMA (grues à montage automatisé, ex grues à montage rapide) représentaient en 2006, 52 % des ventes de grues à tour sur le marché français, l’un des premiers en Europe pour ces matériels.

2

007 devrait être une année historique, avec un marché des grues à tour qui devrait largement dépasser le millier d’unités. En effet, quand en 2006, 800 grues à tour étaient commercialisées sur l’année, 2007 devrait largement dépasser ces résultats, avec déjà 600 grue vendues, uniquement sur le 1er semestre, et ce grâce à l’excellente tenue de l’activité du secteur de la construction puisque 420 000 mises en chantier sont attendues cette année. La France, avec l’Allemagne et l’Italie, est un des pays les plus demandeurs de GMA, même si c’est l’Allemagne qui arrive en tête (sur les six premiers mois, environ 20% de plus que la France), suivi de la Belgique et de la Suisse. L’Espagne, grande consommatrice de grues à tour, reste cependant fixée sur les GME (grues à montage par éléments), qui représentent 90% des ventes, et qui était le marché le plus important d’Europe en 2006 et 2007, mais dont le retournement est en cours. “Nous avons constaté sur tous les marchés d’Europe, une hausse conséquente, souligne-t-on chez Potain, leader du marché, et ce tant pour les grues à montage automatisé que pour les grues à montage par éléments. Un autre dénominateur commun partout en Europe est la hausse du secteur de la location.” De son côté Terex Tours a augmenté de 60% son chiffre d’affaires sur le marché français en 2007 par rapport à 2006 (qui était déjà pour lui une très bonne année). Liebherr a vu une hausse de la demande importante sur ses grues à tour à montage par éléments, comme Terex d’ailleurs, car il semble que l’on assiste à un léger renversement de tendance. En effet, quand en 2006, le marché se répartissait à 52 % en GMA et 48% en GME (grues à montage par éléments), il semblerait que l’inverse se dessine cette année. “Le marché des GMA devrait connaître un léger ralentissement en 2008 alors que celui des GME devrait continuer à croître, analyse Renaud Buronfosse, Cisma. Ce ralentissement en GMA et notamment dans les modèles de faibles capacités vient d’un développement du secteur résidentiel où l’individuel sera moins important au regard du logement collectif.”
ManuMaGazine

23

GRUES À TOUR

Besoins
Car les principaux utilisateurs de ces petites grues à montage automatisé sont en premier lieu les petites et moyennes entreprises du bâtiment et les petites sociétés de location de matériels. “Nos plus grandes grues à montage automatisé (plus de 40 m de flèche) sont, elles, plutôt utilisées par les loueurs et les grands entrepreneurs”, constate-t-on chez Potain. “Aujourd’hui, plus de 80% de nos grues vendues sont destinées à des flottes de loueurs, explique Hans-Martin Frech, Liebherr-Werk Biberach. En Allemagne, environ 20% des grues à montage automatisé sont encore achetés par des utilisateurs finaux.”

Atouts
Ces grues comparées à d’autres équipements de levage, ont de nombreux atouts, tels que un bas coût d’exploitation (grâce à de faibles coûts de maintenance et de consommation d’énergie), et une haute productivité (grande portée, efficacité grâce au chariot horizontal, ainsi que

des courbes de charges élevées.) Elles sont fiables et faciles d’utilisation. “La clientèle d’aujourd’hui recherche un matériel simple d’utilisation, facile à démonter

et à remettre en service avec les caractéristiques techniques optimum, souligne Gilles Saunier, responsable Terex Tours en France.

“Le service faite partie des principales exigences de nos clients, et celui-ci doit être de qualité, souligne aussi M. Vadori, responsable de la société Éponyme, qui importe les petites GMA Cattaneo sur le marché français. Dans un contexte de boom européen et mondial de la construction qui ne semble pas ralentir, les délais de livraison s’allongent. Les constructeurs voient leurs carnets de commandes “deux à trois fois supérieures à la normale, et il y a des commandes d’anticipation qui apparaissent pour se positionner au niveau livraison, constate M. Buronfosse. Cela représente un risque en cas de retournement de conjoncture , ce qui parait peu probable en zone Euro, en dehors de l’Espagne et du Royaume-uni en résidentiel, le non résidentiel n’étant pas touché.”

24

ManuMaGazine

GRUES À TOUR

Le point sur l’essentiel des gammes...
sa hauteur sous crochet de seulement 14 m en position de mâture rétractée, la 26 K.1 peut s’utiliser sans problème sur des chantiers où la hauteur est limitée. Terex-Comedil : Les grues à montage rapide Terex-Comedil sont produites dans l’usine de Cusano Milanino près de Milan, où 600 unités sortiront de production cette année. Côté nouveautés, le constructeur a renouvelé sa gamme de grues à montage automatisé, avec la série CBR Plus, qui a pris peu à peu le relais de la génération précédente, avec de nombreuses améliorations. Tout d’abord, le renforcement des capacités des charges sur la CBR24H (220 / 400 Volts), passant de 1600kg de charge maxi à 2000 kg pour la CBR24H PLUS, dont la longueur de flèche maxi est de 24 m. La charge de bout de flèche et la hauteur ont aussi été améliorées. De plus, la dernière-née de cette gamme, la CBR26H PLUS semble bien Liebherr Le constructeur allemand Liebherr a récemment renouvelé sa gamme de grues à montage automatisé, avec notamment la 22 HM, qui s’adresse également aux artisans des secteurs du bâtiment, de la charpente, des éléments préfabriqués, qui est dotée d’un nouveau châssis directionnel. La fonction d’inclinaison extrême de la flèche permet une hauteur sous crochet de 33,4 m. la porté maxi de la 22HM atteint 27 m et sa capacité de charge maximale est de 2000kg. Elle peut être déplacée, au choix, en l’attelant par timon ou par sellette d’attelage, et à une vitesse pouvant atteindre 80 km/h à l’aide d’un camion à trois essieux. L’essieu tandem intégré offre des avantages en terme de coût et de temps lorsque la grue est fréquemment déplacée. Le châssis est directionnel, et il peut être déverrouillé de la partie supérieure de la grue de façon à être orienté librement. A partir de 10 km/h, la direction de la grue s’effectue comme une remorque, ce qui permet de garantir qu’elle reste bien dans la voie du camion. Autre nouveauté dans la gamme Liebherr, la 26 K.1, présentée à la dernière Bauma. Elle vient compléter la série K, qui compte donc désormais six modèles. Elle associe les avantages d’une flèche dépliable par voie hydraulique à ceux d’une mâture télescopable en treillis permettant plusieurs hauteurs sous crochet. La grue affiche une charge maximale de 2500 kg et soulève encore 1000 kg à une portée de 26 m, en bout de flèche. De plus, la superposition avec flèche relevée à 40° de la 26 K.1 permet d’atteindre une hauteur sous crochet maximale de 37 m (quand la hauteur de base sous crochet est de 23 m). La flèche peut être inclinée en continu entre 0° et 20° ou 20° et 40° grâce à un système de suspension hydraulique. Avec donc depuis 1983 une large gamme composée de grues avec des flèches de 15 m à 41 m, et des capacités de charge maxi de 3000 kg. Toutes les grues peuvent être transportées complètes attelées derrière un camion, grâce à des roues et un essieu de remorque. Potain Le constructeur français a développé plusieurs nouveaux modèles dans sa gamme de grues à montage automatisé. Il a notamment porté ses efforts sur la sécurité et la facilité d’utilisation. Par exemple, dans la série Igo, les indicateurs de radius, de charge maxi, de moment et de vitesse de vent ont été intégrés à la radiocommande. Autre aspect, la facilité de transport, avec par exemple des grues à montage automatisé équipées de ballast “permanents” et/ou de stabilisateurs mécaniques, comme sur les modèles Igo MB13A ou IGO MC13. Cette dernière, une des nouveautés de la gamme, est équipée d’un essieu de remorque et peut ainsi être transportée à une vitesse atteignant 25 km/h, avec lestage complet, sans dépasser les 12 tonnes par essieu. Sa capacité maxi est de 1,8 tonnes et sa longueur de flèche maxi est de 22 m, portée à laquelle elle lève encore 600 kg. Dans cette série, d’autres nouveaux modèles, comme la Igo 22, la IGO MA13 ou MB13A sont dotés des mêmes avantages. Dernière nouveauté, la Igo 70, étudiée pour être montée dans un espace restreint. Elle lève une charge maxi de 4000 kg (1300 en bout de flèche) avec une hauteur sous crochet maxi de 32 m grâce à la rallonge. Elle atteint jusqu’à 40 m de portée. Potain annonce la sortie l’année prochaine d’autres nouveaux modèles dans sa gamme de grues à montage automatisé. Toute la gamme est à découvrir sur le stand de Batimat.

répondre à la demande des clients, dont le principal atout est incontestablement une alimentation électrique en 220 Volts monophasé pour une capacité de charge de 2000 kg à 12,40 m. Enfin, les armoires de commande électrique ont été intégrées dans les blocs de lest de la grue, donnant une grande protection à ces dernières. La gamme CBR compte aujourd’hui neuf modèles, de 1 à 4 tonnes de charge maxi, avec des longueurs de flèche de 16 à 40 m maxi (pour la CBR 40H). (A voir sur le stand à Batimat) Cattaneo Les grues à montage automatisé du constructeur italien Cattaneo, sont importées depuis une douzaine d’années par la société Vadori (installée en Savoie, à travers un réseau de revendeurs)). Ce constructeur, implanté à proximité de Milan, s’est spécialisé dans les grues à montage automatisée, et développe

ManuMaGazine

25

ManuMaGazine

27

REPORTAGE

Les nacelles Hinowa passent à la vitesse supérieure
Les nacelles araignées sur chenilles Hinowa sont distribuées en France par la société Sud Est Réparation, basée dans le Var. En quelques années, elle a vu ces petites nacelles prendre leur place sur le marché français

Michel Spataro, dirigeant de SER, a fondé l’entreprise en 1989 avce ses deux frères Dominique et Joseph

ManuMaGazine

29

REPORTAGE

Les nouveaux locaux de Sud-Est Réparation disposent de 1200 m2 couverts sur un terrain de 5000 m2.
“La France est sans doute l’un des marchés les plus difficiles d’Europe, mais nous avons vu, depuis que nous distribuons les nacelles Hinowa, une bonne progression de leur implantation”, explique Michel Spataro, dirigeant de la société Sud-Est Réparation, qui distribue les produits Hinowa en France. Petit à petit en effet, ces nacelles se développent dans l’Hexagone, en faisant la preuve de leurs nombreux atouts. Sud Est Réparation, importateur exclusif de ces nacelles en France, s’appuie sur un réseau d’une quarantaine de points de vente et de SAV répartis dans tout l’hexagone. Deux commerciaux, dans le nord et le sud, permettent aussi de répondre aux besoins des clients. La société a été créée en 1989, par Michel Spataro et ses deux frères, Dominique et Joseph avec pour activité principale la vente et la réparation d’engins de TP. Installée dans la Var à la Croix-Valmer (à quelques kilomètres de St-Tropez), Sud Est Réparation vient de déménager depuis le début de l’année dans de nouveaux locaux, à Grimaud, de 1200 m2 couverts, sur un terrain de 5000 m2, dotés d’étaliers modernes et d’un hall d’exposition des matériels. Les locaux de la Croix-Valmer vont eux aussi prochainement connaître des travaux d’agrandissement et de modernisation. La société emploie aujourd’hui 20 personnes pour un chiffre d’affaires d’environ 6,5 millions d’euros en 2006. “Et 2007 a très bien démarré. Je pense que nous allons voir une croissance de 20% de notre chiffre d’affaires.”

La Goldlift 14.70 est l’un des produits phares sur le marché français, avec ses 14 m de hauteur de travail.

Les mini-dumpers sont aussi distribués par SER

30

ManuMaGazine

REPORTAGE

S.E.R distribue de nombreux matériels
Aujourd’hui la vente de matériels représente 75% de son activité, même si la réparation d’engins de TP a fait sa réputation. “Nous avons été très connus pour l’entretien et la réparation des grandes pelles dans notre secteur, qui a fait notre renommée” souligne M. Spataro. Aujourd’hui Sud Est Réparation (SER) est donc le distributeur exclusif des produits Hinowa, mais aussi des minichargeurs Eurocomach et des bras de levage Bob Italev. L’entreprise est aussi agent Case, Bomag, Iveco, Gourdon, Bomag... et Dieci (c’est d’ailleurs l’un des premiers importateurs Dieci en France) bref de nombreuses marques aux produits complémentaires , qui permettent de proposer une gamme complète à ses clients, quelle que soit leur activité : bâtiment, travaux publics, élagage, maçonnerie... S.E.R commercialise également les nacelles sur porteurs CMC, dans les zones où ce constructeur n’a pas de

représentant. “C’est notre point fort: la diversité des matériels que nous distribuons. Comme nous sommes issus du secteur de la réparation, nous connaissons bien les produits et leurs points forts, souligne M. Spataro. Nous avons un bon réseau, très vaste et je me déplace aussi beaucoup, notamment pour effectuer la mise en route et la formation sur les nacelles Hinowa.” Autre atout et pas des moindres: pas de délais d’attente pour ces matériels, qui sont tous en stock. “C’est notre avantage et c’est ce qui nous permet de répondre très vite aux besoins de nos clients, avec des matériels immédiatement disponibles.” L’autre volet de l’activité de l’entreprise, est la partie carrossage et réparation. “Nos ateliers sont aussi spécialisés dans la soudure, l’équipement de bennes, grues, caissons pour camions. Nous pouvons également réaliser la réfection, transformation ou adaptation des godets ou accessoires TP” explique M. Spataro.

De 8 à 19 m
Les petites nacelles Hinowa se sont bien développées en quelques années. De bons résultats sur un petit marché, bien que la France reste encore à la traine pour ces mini-nacelles, comparativement à d’autres pays comme la Hollande ou l’Espagne), ce qui s’explique par les nombreux atouts de ces matériels, visibles au premier

coup d’oeil en démonstration, et qui ont convaincu des entreprises telles que l’entreprise de location Cheraki (sud-est), France Mat, ou la Société varoise de location. Des loueurs, mais aussi des jardiniers, des élagueurs, des peintres, des maçons que les nombreux avantages de ces nacelles ont séduit. “Elles passent partout, par une porte de moins de 2 m, les finitions sont excellentes. Les pompiers de Monaco se sont aussi montrés intéressés, pour accéder dans les rues étroites de la vielle ville, où un camion ne passerait pas” raconte M. Spataro. La gamme compte 4 modèles de 8 à 19 m de hauteur de travail, avec flèche articulée. Les plus vendues sur le marché français sont les modèles de 14 et 19 m de hauteur de travail. La nacelle Goldlift 1470 a un poids de seulement 1700 kg (elle existe en version “allégée” de 1370 kg), et peut donc être tractée par un véhicules avec permis B. Elle a un déport maxi de près de 7 m, et est très appréciée notamment par les élagueurs. Quant au modèle Lightlift

19.65, il a donc une hauteur de travail de 19 m (avec une personne dans le panier ou 17 m avec deux personnes). Il a une largeur maximale de seulement 78 cm, complètement replié, ce qui lui permet de passer par de simples portes sans difficultés (grâce à un système de chenilles rétractables). La portée horizontale est de 6,5 m. Ces nacelles peuvent être manœuvrées avec une radiocommande, ce qui offre à l’opérateur de rester à une distance de sécurité des chenilles, et qui évite aussi sa présence pendant les phases de chargement et déchargement du camion. Elles sont dotées de la bi-motorisation : moteur diesel ou électrique, et peuvent donc travailler aussi en intérieur (des chenilles blanches sont d’ailleurs disponibles pour les travaux sur sols fragiles). Hinowa propose également une large gamme de mini-dumpers, et depuis Bauma, trois modèles de chariots élévateurs sur chenilles, avec des capacités de 400, 900 et 1400 kg, qui grâce à leurs chenilles, peuvent travailler sur les terrains boueux,

pentus, sur lesquels les traditionnels chariots à roues ne pourraient pas accéder. Ils peuvent être particulièrement adaptés pour de travaux sur des plages, dans le jardinage, l’agriculture et la construction. Tous ces matériels seront présentés sur le stand Hinowa/Sud-Est Réparation à Batimat.

ManuMaGazine

31

34

ManuMaGazine

LEVAGEUR

Chez Autaa, chacun sa partie...

Avec le levage et le transport , la société Autaa implantée dans le berceau des usines de Lacq connaît depuis ces dernières années un essor important.Dirigée par les deux frères Lionel au levage et Marcel au transport, cette entreprise familiale a de nombreux projets. Fort de son développement ces cinq dernières années , elle compte poursuivre l’augmentation de ces activités au cours de ces prochains mois.

C

’est tout d’abord avec l’extension de ses locaux que cette entreprise compte prendre un virage supplémentaire , “tout en restant au cœur de notre équipe et présent sur le terrain” souligne Lionel Autaa . Basée à Artix, la société verra ses bureaux s’agrandir et se moderniser. La surface extérieure sera quant à elle, réaménagée et bénéficiera d’une toute nouvelle structure . La fin des travaux est prévue pour l’automne 2008. En plus de ces nouveaux locaux, la société va également se développer sur le Nord Aquitaine avec l’acquisition externe d’une entreprise de levage dont le nom restera confidentiel encore quelques jours et qui lui permettra d’augmenter son parc de grues de 36
ManuMaGazine

10 machines.

manutentions”
La société Autaa levage est dirigée par Lionel Autaa qui est issu du monde de l'activité pétrolière et qui a dirigé l'agence parisienne pendant 18 ans avant de revenir à Artix . Autaa levage réalisera plus de 8 millions d’euros de CA en 2007 avec 35 personnes . Cette activité dessert l’industrie

Deux sociétés distinctes couvrent donc les activités de l’entreprise: Lionel Autaa dirige “le levage et les activités de

pour 80% de son chiffre d’affaires , les 20% restant pour le BTP. Car Artix siège de l’entreprise est situé juste à côté des usines de Lacq connues pour leur exploitation de gaz et de pétrole.Bien qu’aujourd’hui ses prochaines missions s’orientent vers la fabrication de bio-éthanol puisque depuis 1 an, Total a mis à disposition son terrain pour la construction d’une nouvelle usine pour le compte de l’espagnol Abener. Les travaux de cette nouvelle usine s’achèveront fin 2008 et auront généré de nombreuses opérations de levage, tant du côté de la construction que du démantèlement de certains bâtiments. Ce département levage a été développé en 2003 avec la reprise de la société Verdy à Pau. Grâce à cette acquisition la société Autaa a conquis de nouveaux marchés dans le domaine de la manutention (transfert industriel, déménagements

LEVAGEUR Le parc d’Autaa Levage
Aujourd’hui le parc de l’entreprise est composé de grues mobiles de 30 à 220 tonnes avec 13 machines à Artix (64) et 12 machines à Verneuil (77). Deux machines complémentaires viendront étoffer le parc très prochainement. En 2008, la société sera livrée d’une grue Demag AC 50 et AC120 ainsi que d’une TC 40 en Juillet et devra attendre 2009 pour recevoir ses dernières commandes soit une Demag City AC30, une Liebherr LTM 1040, Une Grove GMK 3055 et une GMK 4100L. “L’acquisition d’une grue c’est beaucoup une question de relationnel “souligne Lionel Autaa qui dispose d’un parc diversifié néanmoins dominé par la marque Terex-Demag. Le parc profite d’une moyenne d’âge de 5 ans en moyenne. C’est une des particularités des frères Autaa qui attachent beaucoup d’importance à l’entretien de leurs matériels. “Le levage demande une disponibilité complète en tant que prestataires de services” explique Lionel Autaa, “nous devons être souples et réactifs . Nos clients sont issus du secteur pétrolier, aéronautique, ou du bâtiment. Notre présence à Paris nous permet de répondre à notre clientèle basée sur les deux secteurs Nord et Sud à savoir les compagnies pétrolières, parapétrolières, aéronautiques, industrielles.”

La GMK 5220 a réalisé des opérations de levage dans la nouvelle usine de Bio-Éthanol dans le bassin de Lacq

ManuMaGazine

37

LEVAGEUR

Marcel Autaa orchestre le Transport.
C’est en fait l’origine de la société qui a vu le jour en 1928 avec le grand-père de Marcel et Lionel et qui avait pour la petite anecdote participé au Tour de France et utilisa ses gains pour la création de son affaire .Quel bel exemple de ténacité car tous ceux qui pratiquent le cyclisme sauront pourquoi ... C’est donc à cette époque que la société Autaa est créée. Trente ans plus tard, son fils Guy et son épouse Claudine créèrent leur propre entreprise. Aventurier dans l’âme , Guy Autaa se tourne tout d’abord vers le transport européen (Belgique, Italie, Angleterre puis n'hésite pas à franchir d’autres frontières pour servir ses clients et se développe alors pour le transport international avec des marchés en Norvège, en Russie et même au Moyen Orient tout en se spécialisant dans les activités pétrolières). En 1983 il crée l’agence de Verneuil et s’ouvre vers le transport d’équipements pétroliers et parapétroliers liés au développement forage du bassin parisien et travaille avec Total, Gaz de France et de nombreuses Compagnies étrangères. Claudine Autaa reprendra les rênes de la société en 1987 après la disparition de son mari. C’est à ce moment que Lionel et Marcel la rejoindront pour faire perdurer les affaires familiales.

Marcel Autaa, les camions c’est sa partie et sa passion

Mr Guy Autaa

Marcel et Lionel Autaa à leurs débuts

38

ManuMaGazine

LEVAGEUR

Les activités transport
Avec près de 400 cartes grises, la société Autaa est aujourd’hui une entreprise réputée dans le transport. 120 personnes sont employées dans cette activité qui bénéficie bien évidemment des sites d’Artix et de Verneuil. 10 millions d’euros de chiffre d’affaires seront réalisés à la fin 2007 et comme pour le levage, les activités et le chiffre d’affaires devraient progresser de 20% l’an prochain. Le parc camion est composé des marques Scania et Volvo. L’activité régionale ( Aquitaine et Midi-pyrénées) est tournée vers le BTP avec le transport d’éléments préfabriqués en béton. Dans le transport européen, c’est la continuité des activités de l’entreprise. En Allemagne, et en Italie, la société effectue des transports conventionnels mais aussi du transport en vrac . Le transport de déchets amianté est aussi une activité importante de l’entreprise. Le transport de masses indivisibles est aussi une activité de poids puisqu’elle représente 30% de son CA. En bref, l’entreprise a plus d’une corde à son arc... entre les transports régionaux , nationaux ou européens, les transports de marchandises dangereuses, le transport lourd, le transport de véhicules neufs et d’occasion qui a fait

Beau comme un camion, magnifique ce Kenworth !

d’ailleurs l’objet de la création d’une filiale nommée SBTA et qui surtout ne compte pas en rester là ....

Les moyens matériels de l’entreprise
25 grues de 20 à 220 tonnes grues auxiliares de 10 à 50 t/m Chariots élévateurs de 2,5 à 15 tonnes porteurs de 20 à 50 m3 Tautliner de 80 à 120 m3 Plateaux Bennes TP, céréalières et fonds mouvants. des surbaissées de 25 à 70 tonnes de CU. Plateaux extensibles jusqu’à 30 m Citernes pulvérulentes equipements de manutention Nacelles jusqu’à 40 mètres

Autaa et sa filiale STBA pour le transport des voitures

ManuMaGazine

39

GRUES AUXILIAIRES

Hiab au Bourget
C
Thierry Aubry, PDG de Hiab France, est arrivé il y a deux ans. Si la période est faste, elle nécessite néanmoins beaucoup d'attention commerciale. "Les nombreuses nouveautés que nous présentons nous permettrons d'augmenter encore nos parts de marché en France." Hiab renforce aussi sa gamme dans la catégorie très demandée des 20 t/m, avec la nouvelle XS 211 qui est le segment de puissance qui croît le plus et qui concerne essentiellement celui des matériaux de construction et des activités du bâtiment. 'est le 15 octobre dernier que Hiab a organisé une journée pour ses clients privilégiés dans un lieu fascinant, le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget. Près de 200 invités y ont participé , dont de nombreux levageurs français. Cette journée était aussi l'occasion pour tous de découvrir Paris vu du ciel pendant des vols en hélicoptères pour une durée de 30 mn, mais surtout de découvrir en avant-première les toutes nouvelles XS 211 et XS 1055. C'est donc au musée de l'Air et de l'espace , où l'on peut toujours voir le tout-premier Concorde mis en service en mars 1969, que Hiab, avait choisi de présenter à ses clients ses nouvelles gammes. Cette journée était animée par de nombreuses distractions, telles la visite du Musée, un simulateur, le planétarium, mais aussi de très belles démonstrations de matériels effectuées par des opérateurs de grues venus tout spécialement de Norvège, Suède et Irlande.

Michel Michon, dit “Monsieur Chariot embarqué”: il sait tout de ce produit et défend son utilisation depuis de nombreuses années. C'est un véritable spécialiste, qui a éclairé les invités sur les particularités de ces machines et leurs performances techniques . Les chariots embarqués Moffett offrent une gamme de 1,5 à 3,5 tonnes de capcaité de levage.
ManuMaGazine

43

GRUES AUXILIAIRES

La nouvelle XS1055 de 100 t/m de capacité séduit les levageurs

Au micro, Hervé Lherondel, Responsable marketing et grands comptes Hiab France, fournissait les explications techniques sur les XS 211 et XS1055 de 100 t/m de capacité. Cette grue a d'ailleurs retenu la plus vive attention des nombreux levageurs présents. C'est la plus puissante de la gamme Hiab. On notera son faible encombrement lorsqu'elle est en position repliée, moins d'1,80 m , ce qui la rend unique dans sa classe de capacité. La XS1055 équipée de son JIB offre une portée hydraulique de 29,50 mètres avec une capacité de 1240 kg. Autre atout majeur, cette nouvelle XS1055 en version 10 rallonges hydrauliques ne pèse que 9 600 kg !Ce qui facilite d'autant le montage sur les véhicules et accroit en parallèle la charge utile. La aussi cette XS 1055 n'a pas d'équivalent sur le marché. C'est la seule machine du marché à obtenir 24 m de portée hydraulique sans le jib et ce avec 10 rallonges hydrauliques. En outre elle est aussi disponible en version EP (système d'optimisation de la deuxième flèche), avec un maximum de 6 extensions hydrauliques pour une portée de 16,3 m. Soit une portée supérieure de 1,2m par rapport à la version E6 et un poids mort inférieur de 250 kg toujours par rapport à la version E6 ! Une optimisation complète. Elle peutêtre équipée comme tous les modèles de la gamme Hiab d'un système de pesage embarqué très appréciable lors des manutentions, et qui permet une lecture immédiate de la charge levée . Son gros intérêt : plus aucun fil, la transmission se fait via une émission radio directement sur un lecteur portable. La XS 1 055 bénéficie de la technologie HiPro: le nec plus ultra avec un distributeur loadsensing V 91 et une commande à distance de dernière génération Combidrive 2 dont le mode de communication est avec la technologie Bluetooth.

44

ManuMaGazine

GRUES AUXILIAIRES

Plusieurs levageurs étaient venus découvrir les nouveaux produits Hiab, on reconnait l’équipe Mediaco, les Transports Brel, Christian Lafont, Frédéric Blais, d’Adekma Levage . Greger Jacobson, senior vice-president, ventes région EMEA (Europe, Afrqiue Moyen-Orient) avec Bernard Dubout, PDG de Promat, concessionnaire Hiab sur la région Sud-est. Bien que puissante la XS 211 se caractérise par un poids mort extrêmement faible, ce qui offre un double avantage : -Une charge utile plus importante pour le client, un montage plus aisé , même sur des véhicules 2 essieux . L’activité charpente sera comblée par le choix de 2 JIB avec un maximum de 4 extensions hydrauliques, ce qui dans la configuration optimisée donne une portée hydraulique de près de 25 m. Ce jib remontant au-dessus de l’horizontale par rappport à la 2e flèche avec un angle de 30° ce qui permet d’atteindre les endroits les plus éloignés. De plus, la XS 211 est disponible avec plusieurs versions de treuils. Combiné avec le jib, la XS211 peut se replier sans avoir à défaire une quelconque poulie : compacité et gain de temps.

Présentation aussi des rollers avec la gamme XS qui se monte sur semi-remorque ou plateau . Toutes leurs fonctions peuvent être commandées à partir de la radio. Les Rollers sont particulièrement requis pour les marchands de matériaux puisque les charges deviennent autonomes et peuvent se mouvoir sur le plateau.

Le chariot présenté était un 2,5 t, avec mât rétractable à 600 mm. Il était doté de fourches télescopiques et peut être proposé en 1 ou 3 roues motrices. Exposé en version multidirectionnelle, il était équipé d'un blocage de différentiel qui lui permet de sortir des situations particulièrement difficiles, comme par exemple des terrains boueux. Il bénéficie d'une excellente traction sur l'ensemble des 3 roues. Ce modèle est très maniable et très rapi-

Un nouveau système ToolXchanger permet de changer les accessoisres très rapidement et en toute sécurité pour l'opérateur.

ManuMaGazine

45

46

ManuMaGazine

ÉVÉNEMENT

Guima-Palfinger : la caravane est passée
Après plus de 8200 kilomètres parcourus, 25 étapes et 5000 clients rencontrés, la Caravane GuimaPalfinger a effectué sa dernière halte en région parisienne, dans les nouveaux locaux de Palfinger Services
Armand et François Vincent, dirigeant de Palfinger France ont de quoi avoir le sourire : les ventes de grues sont excellentes pour 2007, et la Caravane a été un succès

12

camions sur les routes de France, présentant toute la variété de la gamme de matériels du groupe Palfinger, pen-

dant plus de six mois... la Caravane Guima-Palfinger qui a réalisé son premier tour de France a franchit la dernière étape il y a quelques jours dans les nouveaux locaux de Palfinger Service à St-Michel sur Orge, en région parisienne. Pour cette occasion, plus de 350 personnes avaient répondu présent pour fêter la clôture de la caravane, lors d’une soirée mémorable. “C’est un véritable succès, se félicitent Armand et François Vincent, dirigeants Palfinger France. Nous avons rencontré plus de 5000 clients en tout, tous les constructeurs de châssis se sont associés à notre initiative, et bien sûr, notre réseau a répondu présent, dans chaque région de France. C’était aussi l’occasion pour

nous de démontrer toute la variété de la gamme de matériels Palfinger.” En effet, les 12 camions étaient équipés de grues auxiliaires Palfinger, de grues forestières et de recyclage Epsilon, mais aussi de bras et multibennes Guima, de nacelles Bison, les chariots embarqués Crayler, ainsi que de toupies et pompes à béton Cifa (marque que distribue Palfinger France)... une gamme étendue donc que ne connaissent pas forcément tous les clients du constructeur, et qu’ils ont pu découvrir avec de nombreuses démonstrations. Devant le succès de la Caravane Guima-Palfinger, le constructeur autrichien envisage d’exporter cette initiative dans d’autres pays d’Europe, comme en Espagne par exemple.

48

ManuMaGazine

ÉVÉNEMENT

Nouveaux locaux
Palfinger a profité de cette dernière étape pour inaugurer lors d’une journée portes-ouvertes, les nouveaux locaux de Palfinger Service à St-Michel sur Orge. Créé en 2000, ce site n’a cessé de se développer réclamant donc l’agrandissement régulier de ses locaux, pour pouvoir répondre dans les meilleures conditions à la demande des clients, dans les deux activités de la société : le montage et le carrossages des grues neuves Palfinger, et le SAV. “Nous avons progressivement agrandi le site, d’abord en 2002, puis à nouveau en 2005, avec notamment l’ajout d’une nouvelle cabine de peinture. Aujourd’hui, nous manquons à nouveau cruellement de place. Avec ces nouveaux locaux qui seront fonctionnels en début d’année, nous avons doublé notre surface”, explique Philippe Chaldjian, directeur du site. Ce nouveau bâtiment s’étend en effet sur une surface d’environ 1500 m2, ce qui portera la surface totale à 3000 m2... Il est destiné à accueillir la partie SAV, et un magasin de pièces détachées, pour permettre à l’actuel atelier de se consacrer à la partie montage/carrossage des véhicules neufs. Ce site de St-Michel sur Orge a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros en

2006,(montage et service seulement) qui devrait être du même ordre en 2007. Il emploie aujourd’hui une trentaine de personnes et de nouvelles embauches sont prévues dès le 1er trimestre 2008, pour répondre à l’importante demande, qui suit la croissance des ventes de grues sur le secteur. “Avec ces nouveaux locaux, nous souhaitons aussi développer une activité de maintenance préventive et mettre en place un service de dépannage itinérant, souligne M. Chaldjian. Rappelons que Palfinger Service s’appuie sur trois sites, qui réalisent le montage et le SAV des grues Palfinger. Le site de St-Michel sur Orge a été créé car il n’y avait pas de concessionnaires dans le sud de Paris. “Les sites Palfinger Services sont aussi là pour fournir une aide technique à notre réseau de concessionnaires” souligne Marco Mazzanti, directeur Palfinger Services. Un réseau qui compte 25 concessionnaires et 115 points de SAV sur tout l’Hexagone. Le site de St-Michel sur Orge est comme la plupart du réseau Palfinger , certifié opérateur qualifié et ISO 9001. Seule difficulté aujourd’hui, pour lui comme pour la plupart des carrossiers de France : savoir gérer les délais de livraison longs et parfois fluctuants des constructeurs de châssis. Une gageure parfois, qui rend les plannings difficiles à mettre en place.

Les Bras Guima ont été à la fête pendant toutes la durée de la caravane M. Philippe Chaldjian, directeur du site de StMichel sur Orge

Tous les matériels étaient présentés, comme les nacelles Bison, commercialisées par Mme Brigitta Busch.

La nouvelle grue Palfinger PK74002, de 74 t/m de capacité

ManuMaGazine

49

50

ManuMaGazine

NACELLES

France Elevateur : ça déménage !

C

’était un véritable jour de fête, un vrai moment de bonheur, où près de 500 invités ont découvert la nouvelle usine France Elevateur située en Lorraine. Ainsi le constructeur prend une nouvelle dimension, plus faste , plus présent sur le terrain, plus ouvert sur de nouveaux marchés européens. Après 5 millions d'euros d’investissement, trois ans de patience... ! France Elevateur tenait à marquer le coup et a dignement célébré l’inauguration de ses nouveaux locaux, Une occasion aussi de présenter à ses clients toute l’étendue de sa gamme de nacelles sur porteurs. Aujourd’hui, France Elevateur (qui fait partie du groupe MT Trading, comprenant aussi les sociétés AB Services, IN2E et 4’Axe) est donc installée sur des locaux de près de 10 000 m2 couverts, dont 900 m2 de bureaux , sur 40 000 m2 de terrain. L’usine compte produire près de 1200 nacelles sur porteur par an et emploie aujourd’hui près de 125 personnes.

Claude Muller, C’est la “tête” technique du groupe, il travaille depuis de nombreuses années avec Vincent Thouvenot. Tous deux oeuvrent en parfaite harmonie et projettent l’entreprise vers la réussite.

Vincent Thouvenot, PDG de France Elevateur au charisme prometteur, persuasif et ambitieux mène le groupe avec ardeur. Après un petit moment d’émotion partagé avec ses clients et ses collaborateurs, il s’est exprimé sur l’entreprise et ses projets.

Rodolphe Chiles, directeur commercial de France Elevateur, ne manque pas de travail en ce moment.... et comme pour les autres constructeurs quand il perd le sourire c’est pour annoncer les délais de livraison à ses clients .... 52
ManuMaGazine

NACELLES

De très jolies filles et talentueuses danseuses de french Cancan ont animé la soirée...

Depuis de nombreuses années, AB service qui fait partie du groupe MT Trading, distribue les nacelles Bizzocchi en France, c’était donc l’occasion pour le constructeur de remercier son fidèle distributeur

Bertrand Carret, PDG de la société de location de nacelles Rent Force dans le sudouest avait fait un long voyage pour ne pas manquer cet événement.

AB service assure la commercialisation et le SAV des nacelles Bizzocchi.

Impossible de ne pas citer EDF dans cette fête , puisque France Elevateur a signé un de ses plus gros marchés.

Le Topy 10 est le produit phare de la gamme: cet élévateur de 10 m de hauteur de travail est monté sur porteur VL sans stabilisateur. Il a déjà été vendu à plus de 500 exemplaires.
ManuMaGazine

53

Le carnet du Chef d’atelier C’est LA rubrique qui vous permet de trouver en un clin d’oeil la pièce détachée qu’il vous faut.
Vous êtes spécialiste de la pièces détachées, ou de la réparation... Cette rubrique est pour vous ! Contactez Virginie au 04 92 92 81 66

54

ManuMaGazine

ManuMaGazine

55