UTILISATION DE L’ENERGIE SOLAIRE EN AFRIQUE

Journée d’échange Joué-les-Tours, le 5 avril 2003

Journée animée par Francis MENANTEAU, « Les Amis de Nafadji »

Quelques notions électriques de base 1. Travaux pratiques 10.1 Chargeurs de batterie. la puissance. avantages et inconvénients de chacune 8.1 Câblage d'une installation et essais divers 11.4 3. L'énergie solaire 3. télévision.1 L'électricité 1. Les récepteurs solaires 8. Les batteries d'accumulateurs 7.2 Différentes sortes de système d'éclairage.3 La tension.2 Achats matériels : Où ?.4 Choix du régulateur 10.1 Comment les choisir ? (notion de puissance et de rendement) 8. la capacité d'une batterie 2.2 3. solutions d'autosuffisances 14 Les projets solaires CENTRAIDER 2 / 11 . Pérennisation des installations 13. 9.3 Calcul de la capacité batterie 9.3 Avantages et inconvénients de chaque sorte 5.1 Pourquoi? 6. Transport? 12 Exemples de réalisations concrètes 12.1 3. Calcul d'une installation solaire 9.2 Principe électrique 6.1 Les besoins en énergie 9.1 Différentes sortes.1 Différentes formes 2. l'énergie.3 Leur raccordement 7. Schéma électrique de principe d'un système photovoltaïque 5.2 Caractéristiques électriques 5.5 4. la résistance.3 3. Les capteurs solaires 5.1 Faire faire ou faire soi-même Avantages / inconvénients 11.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 Plan de l’intervention 1.1 Maintenance préventive solaire 13. magnétophone. calcul d'amortissement.2 Sa consommation et sa répartition dans le monde Son utilisation dans le monde Ses avantages et inconvénients Comparaison avec d'autres énergies renouvelables Ses domaines d'utilisation Son avenir 3. éclairage maternité. le courant. L'énergie 2.2 Formation des villageois à l'entretien et au dépannage 13. Logistique d'installation 11. radio villageoise 13. équipement audio visuel d'une maison des jeunes. Les régulateurs 6. 8. les récepteurs 1. Comment ?.2 Les générateurs.3 Organisation financière. ….4 Les supports de fixation 6.3 Autres récepteurs (convertisseur.2 Calcul du nombre de panneaux 9.1 Différentes sortes 5.

batterie. Posée sur une table d'un mètre de hauteur. la capacité * La tension C'est une différence de potentiel entre 2 points Si l'on fait une analogie entre une batterie et une bouteille d'eau. la valeur "1" peut représenter sa tension par rapport au sol.3 La tension. soit toujours dans le même sens. La tension s'exprime en Volts. pile …). *La capacité d'une batterie : Elle représente la réserve d'énergie qu'elle peut restituer pour un certain régime de décharge. En déduire la puissance perdue dans le fil si celui-ci est en cuivre et de diamètre 1mm. à une fréquence donnée (exemple : le réseau EDF dont la fréquence est 50 Hertz soit 50 allers/retours par seconde). l'énergie. rappels de quelques grands principes 1. dans son lit. se représente symboliquement par U et se mesure avec un appareil appelé voltmètre. CENTRAIDER 3 / 11 . la puissance. le courant.? L'ampoule et la batterie sont distantes de 50m. . comme intensité et se mesure avec un ampèremètre. Il s'exprime en ampères.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 14. à un moment donné. On connecte une batterie de 12V aux bornes d'une ampoule de 12W. les récepteurs Il existe 2 grandes catégories de systèmes électriques : . combien de temps peut-elle maintenir l'ampoule allumée.1 Montage des projets. Quelques notions électriques de base 1. se représente symboliquement par I. on peut représenter la tension par la différence de hauteur entre la bouteille d'eau et le sol. Calculer l'intensité qui traverse le circuit et la résistance de l'ampoule. * La puissance C'est le produit de la tension par le courant P = UI. plus son potentiel augmentera et plus sa tension par rapport au sol sera grande. Elle s'exprime en ohms ( Ω ) et est égale à U/I. Cette propriété est nommée résistance ( R ).des récepteurs qui absorbent l'électricité.heure et est désignée par la lettre C. * La résistance Le courant qui circule dans un circuit dépend de la propriété des appareils mis dans le circuit à freiner ce courant. Si la batterie a une capacité de 12Ah.2 Les générateurs. 1. * Quelques exemples de calcul. * Le courant On peut faire l'analogie avec le courant d'un fleuve qui n'est autre que la quantité d'eau circulant. Ils sont caractérisés par 2 grandeurs principales : la tension et l'intensité 1. Elle s'exprime en ampère. Le courant électrique est la quantité d'électricité qui circule dans un circuit électrique. une batterie) ou dans un sens. la résistance.des générateurs qui produisent de l'énergie électrique (turbine. c'est une circulation alternative. c'est alors une circulation continue (exemple: une pile. Plus on élèvera la bouteille. C= 100Ah à C/10 signifie qu'une batterie pourra débiter un courant de C/10 soit 10A pendant 10 heures. Elle s'exprime en Watt (W) * L'énergie : c'est la puissance multipliée par le temps et s'exprime en Wh. Ce déplacement peut s'effectuer.1 L'électricité L'électricité est produite par un déplacement d'électrons dans la matière. puis dans l'autre.

3.Montage parallèle : Les générateurs doivent délivrer la même tension. . La plus grande source d'énergie consommée dans le monde est le pétrole.10-5 ρ = résistivité du cuivre = 1. Cette consommation d'énergie est toujours grandissante. et un peu plus de la moitié atteint le sol soit environ 10000 fois la puissance moyenne consommée par l'homme. inépuisable. 3. . 10-8Ω/m à 0°C R = 2 Ω à 0°C soit 2V de perdu sur 12V. hydraulique ou solaire 2. 16% pour le Pacifique et 33% pour l'Europe. son besoin est donc de 2500Wh soit une puissance d'environ 100W.51% pour l'Amérique du Nord.L'énergie : 2. principalement sous forme de charbon (30%).6. 1g d'eau) et que 1Wh = 3600joules.18j (= énergie pour élever de 1°C. L'homme consomme donc en moyenne 20 fois plus que ses besoins vitaux (100 fois plus pour un Américain. 2.1 Son utilisation dans le monde Le soleil produit 2 sortes d'énergie : lumineuse et calorifique.7 1017 W. Nota : Cette résistance augmente de 40 10-3 Ω par °C Journée d’échange du 5 avril 2003 Différents types de montage . En un siècle. elle a été multipliée par 7 alors que la population est passée de 2 à 6 milliards d'habitants. de pétrole (40%) et de gaz naturel (30%) On utilise également des énergies renouvelables du type éolienne.Cette dernière due au rayonnement infra – rouge et ultra violet peut être captée et servir par exemple pour chauffer de l'eau (chauffe-eau solaire).5 tep/habitant/an (1tep = 11600kWh) correspond à une puissance constante de 2000W/habitant.2 Sa consommation et sa répartition dans le monde Durant l'année 2000. l'énergie primaire mondiale consommée représente 10000 Mégatonnes équivalent pétrole. Par comparaison.L’énergie solaire Solution I = P/I =12/12 = 1A R = U/I soit 12/1 = 12 Ω T = C/I = 12/1 = 12heures R(Ω) = ρ l (m)/S (m²) S = (0. biomasse.L'énergie lumineuse peut être directement transformée en énergie quand elle frappe des panneaux appelés photovoltaïques.1 Différente forme C'est l'énergie fossile. . Toutes les études scientifiques et statistiques démontrent que les réserves seront épuisées dans 50 à 100 ans maximum. D'où une sensibilisation de nombreux scientifiques pour les énergies renouvelables et notamment l'énergie solaire. Le courant équivalent est égal à la somme des courants de chaque branche des générateurs. La puissance solaire est de 1.14 = 7. 50 fois plus pour un Européen et 6 pour un habitant du Bengladesh).85. C'est une énergie renouvelable. un être humain a besoin d'environ 2500 Kilocalories par jour.5.10-3)² x 3.2. Il suffirait de la capter 10s/jour pour couvrir l'ensemble des besoins en énergie de notre planète qui est de 1.Montage série : La tension équivalente est égale à la somme des tensions de chaque générateur.L'énergie solaire : 3. issue de la matière vivante végétale ou animale qui est la plus utilisée dans le monde. Sachant qu'une calorie = 4. Avantages et inconvénients de l'énergie photovoltaïque CENTRAIDER 4 / 11 . non polluante.

Ensuite le caractère modulaire des panneaux photovoltaïques permet un montage simple et adaptable à des besoins énergétiques divers. Le stockage de l'énergie électrique pose encore de nombreux problèmes.L’énergie solaire 3. Le coût de fonctionnement est très faible vu les entretiens réduits et il ne nécessite ni combustible. Tous les rayons incidents ayant une énergie plus faible ne seront donc pas transformés en électricité.2. C'est la raison de son utilisation sur les engins spatiaux. Lorsque le stockage de l'énergie électrique sous forme chimique (batterie) est nécessaire. Tributaire des conditions météorologiques. L'installation ne comporte pas de pièces mobiles qui la rend particulièrement appropriée aux régions isolées. Schéma électrique de principe d'un système solaire Panneau Régulateur Utilisation Batterie CENTRAIDER 5 / 11 . De même.2. Inconvénients : • • La fabrication du module photovoltaïque relève de la haute technologie et requiert des investissements d'un coût élevé. Les systèmes peuvent être dimensionnés pour des applications de puissances allant du milliWatt au MégaWatt. · Les générateurs photovoltaïques ne sont compétitifs par rapport aux générateurs diesel que pour des faibles demandes d'énergie en régions isolées. Avantages : • • • • Journée d’échange du 5 avril 2003 D'abord une haute fiabilité. de l'ordre de 10-15 % (soit entre 10 et 15 MW/km² par an pour le BENELUX) avec une limite théorique pour une cellule de 28%. les rayons lumineux dont l'énergie est supérieure à 1 eV perdront cette énergie. 3. Pour arriver à déplacer un électron. ni son transport. • • • • 4. ni personnel hautement spécialisé. Le faible rendement des panneaux photovoltaïques s'explique par le fonctionnement même des cellules. le coût du générateur est accru.2. La technologie photovoltaïque présente des qualités sur le plan écologique car le produit fini est non polluant. il faut que l'énergie du rayonnement soit au moins égale à 1 eV. silencieux et n'entraîne aucune perturbation du milieu. si ce n'est par l'occupation de l'espace pour les installations de grandes dimensions. Le rendement réel de conversion d'un module est faible.1. le reste sera dissipé sous forme de chaleur.

composés de cellules interconnectées. C'est ainsi que les modules photovoltaïques modernes.0 Généralités Journée d’échange du 5 avril 2003 Les cellules solaires photovoltaïques sont des semi-conducteurs capables de convertir directement la lumière en électricité. mais il faudra attendre près d'un siècle pour que les scientifiques approfondissent et exploitent ce phénomène de la physique L'utilisation des cellules solaires débute dans les années quarante dans le domaine spatial. .Procédé moins gourmand en énergie.Première génération de photopiles. Les recherches d'après guerre ont permis d'améliorer leurs performances et leur taille mais il faudra attendre la crise énergétique des années 70 pour que les gouvernements et les industries investissent dans la technologie photovoltaïque et ses applications terrestres.Méthode de production laborieuse et difficile. Les cellules poly-cristallines : . De plus.5kW/m 2 Courant en fonction de la température à 1kW/ 1kW/m2 3 0.1 Différentes sortes Avantages et inconvénients de chacun Les cellules monocristallines : .) I 3 25 2 15 1 0. . . leur champ d'application ne cesse de s'élargir. a été découverte par E. en passant par toutes les applications électroniques de poche.Il faut une grande quantité d'énergie pour obtenir un cristal pur. . . Pour éviter d'élever leur température. 5.8kW/m 2 25 60°C 45°C 2 15 1 0. variable en fonction de l'éclairement Cette caractéristique peut permettre de connecter directement une batterie aux bornes d'un panneau qui adaptera sa tension de sortie à celle de la batterie La courbe donnant la valeur du courant en fonction de la température prouve que plus la température augmente et moins le panneau délivre de puissance.2 Caractéristiques électriques (voir les courbes ci-dessous) Les cellules se comportent comme des générateurs de courant. penser à laisser un vide d'air entre les panneaux et par exemple une toiture en tôle Courant et tension en fonction de l'éclairement à 25°C I (Amp.1kW/m2 05 0 CENTRAIDER 5 10 15 20 U(Volt 05 0 5 10 15 20 U(Volt) 6 / 11 25°C . très chère. du pompage à l'éclairage. et donc.Coût de production moins élevé.Rendement de seulement 6 % par module 5. ont largement prouvé leur efficacité et leur haute fiabilité.Rendement de 13 % Les cellules amorphes : . . appelée effet photovoltaïque.L’énergie solaire 5 Les capteurs solaires 5. Cette conversion.Coût de production bien plus bas.Un taux de rendement excellent de 15 %. Becquerel en 1839. Aujourd'hui. les laboratoires de recherche et les industries travaillent en collaboration pour développer de nouveaux concepts ou de nouveaux procédés susceptibles d'améliorer les performances électriques et de réduire les coûts des cellules solaires.

• Une batterie s'impose. Les principales sont les batteries au plomb et au cadnium-nickel.régulateur séquentiel (pour courant fort) 7.système autorégulant avec diode de blocage . Il faut alors avoir recours aux batteries "grand public". Il existe différentes sortes de batterie.3 Les supports de fixations Orientation des panneaux L'installation des modules peut se faire sur un toit si son orientation et son inclinaison sont bonnes ou à même le sol pour peu que l'endroit soit bien dégagé. avec une tolérance de 15°. Dans les systèmes nécessitant un stockage de l'énergie électrique. Ces dernières sont beaucoup trop chères et plus difficiles de mise en œuvre. 6.4 V pour une batterie de 12 V. besoins importants en hiver dans l'hémisphère nord) ou haute (irrigation…). On les place habituellement avec la pente vers l'équateur (vers le sud dans l'hémisphère nord). mal adaptées pour le solaire et de ce fait leur durée de vie est très limitée (2ans maximum). De nombreux constructeurs proposent des batteries spécifiques solaires. Toutefois. de petites bulles commencent à se former sur les électrodes positives. La hauteur maximale du soleil variant au cours de l'année. il vaut mieux réduire le courant de charge non seulement pour éviter des dégâts mais aussi afin de mieux atteindre l'état de charge complète. Cette batterie aura pour rôle de maintenir en service une charge en période de faible ensoleillement ou en l'absence d'ensoleillement. une batterie peut se connecter directement à un module photovoltaïque sans la moindre conversion ni transformation. Son rôle principal est de réduire le courant lorsque la batterie est presque entièrement chargée. ce qui pourrait créer un court-circuit.régulateur série . On la prend en général égale à la latitude. On peut citer à titre d'exemple : . Lorsqu'une batterie se rapproche d'un état de charge complète.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 5. Malheureusement. on sera bien avisé de maintenir la tension par élément de batterie entre 11 V et 14. • L'énergie photovoltaïque peut faire fonctionner une pompe pour les besoins en eau dans une région isolée sans forcément avoir recours à une batterie de stockage. Un courant trop élevé peut provoquer une déformation des électrodes à l'intérieur. la batterie électrochimique à accumulateur constituera souvent l'option la plus simple et la plus adéquate. type batteries de voiture. Les dites "ouvertes" et les "étanches". et plus on diminue le nombre de cycle charge/décharge (s'arranger pour décharger au maximum par jour.régulateur parallèle . on choisira une inclinaison supérieure ou inférieure à la latitude suivant que les besoins sont les plus importants lorsque la course du soleil est basse (éclairage. 20% de la capacité totale). Les régulateurs Les systèmes de régulation de charge sont des éléments d'un système photovoltaïque qui ont pour but de contrôler la charge et la décharge d'une batterie afin d'en maximiser la durée de vie. cependant dans la majorité des cas. La durée de vie d'une batterie sera considérablement allongée si l'on évite autant que possible des surcharges importantes et des décharges profondes. L'inclinaison des panneaux n'est pas critique. elles existent. il est souvent très difficile de pouvoir acheter ce type de batterie dans les pays africains. faites pour accepter de nombreux cycles charge/décharge à de faible courant. En effet. cependant. aéré (10 cm d'espace sous les modules est vivement conseillé) et protégé. Les batteries Il existe très peu d'installations autonomes qui n'ont pas besoin de stocker de l'énergie. l'inclinaison des modules devrait rester supérieure à 10° pour assurer un auto nettoyage lors des pluies. On utilise donc les batteries plomb qui se divisent en en 2 grandes catégories. • On peut aussi relier des ventilateurs directement sur les panneaux PV si on se contente des heures de soleil pour leur fonctionnement. Les différents types de régulateurs se distinguent essentiellement par la manière dont ils empêchent la surcharge. CENTRAIDER 7 / 11 . Pour ce faire. Plus on décharge profondément une batterie. A partir de ce moment.

Préférer des systèmes fonctionnant directement sur la valeur de la tension fournie par les panneaux.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 8) Les récepteurs 8. il faut la gérer au mieux et éviter de la gaspiller. Coef. on aura donc utilisé 36W soit 4 fois plus. un convertisseur de P<100W. Ex: Pour le Mali.36 = environ 40Wc. A elle seule.44 pour le Mali. Pour cela. très bon rendement. Luminescent ou fluorescent (ionisation d'un gaz). Capa bat. pour alimenter le magnétoscope en 220V.36 donc 108/0.3 Calcul de la capacité batterie Cette capacité est surtout fonction de l'autonomie désirée suivant le nombre de jours sans soleil. 8-2 Différentes sortes de système d'éclairage Incandescent : Exemple : ampoule classique à rendement très faible (filament traversé par un courant et qui devient incandescent sans brûler car vide à l'intérieur de l'ampoule). L'autre méthode de calcul est de dire: Je considère que je peux avoir 6 jours sans soleil. Son rendement sera d'environ 50% s'il est utilisé à 18W.8 = 67Ah CENTRAIDER 8 / 11 . = Coef bat 7. Ces coefficients permettent certains calculs. Il faut donc 1 module de 40Wc Méthodes par expérience sur le terrain Au Mali. Exemple : Un magnétoscope d'une puissance de 18 watt consommée (sous 220V) possède en interne un système abaisseur de tension pour alimenter les composants internes du magnétoscope. Eviter les convertisseurs qui ont des faibles rendements et qui multiplient l'énergie consommée souvent par 2 à 5 fois celle strictement nécessaire.1 Comment les choisir? L'énergie photovoltaïque étant coûteuse à récupérer. cette alimentation consomme plus de 10W. On peut utiliser la méthode de calcul préconisée par le même constructeur Photowatt qui donne un coefficient batterie de 7. 150 Wh. un panneau de 50Wc restitue en moyenne par jour. il faut donc un panneau de 50 fois 108/150 soit 36 Wc 9. il faudra un convertisseur 12/220V ayant un rendement très faible à la puissance utilisé.1 Les besoins en énergie On veut par exemple faire fonctionner chaque jour 3 fluos de 12W pendant 3 heures 3 fluos 12W 3h/j donc 36W x 3 = 108Wh/j 9. Pour 8W réelle.2 Calcul du nombre de panneaux On peut utiliser plusieurs méthodes : Méthode d'un constructeur Photowatt qui édite des cartes du monde partagées en zones affectées de coefficients variables suivant l'ensoleillement. il faut choisir des systèmes à haut rendement. Ma consommation étant de 9Ah par jour. Il est très difficile de trouver dans le commerce.44 / 12) = 67Ah Estimation du nombre de jour d'autonomie: : L'intensité consommée = 36W/12V = 3A pendant 3H soit 9Ah consommée par jour Temps autonomie : 80% de 70Ah = 56Ah/9Ah = 6 jours. Ne voulant pas décharger la batterie de plus de 80% sa capacité devra être de 54/0. De plus. Le besoin étant de 108Wh.44 donc Cbat = 108(7. module = 0. j'ai besoin de 54Ah pour ces 6 jours. 9) Calcul d'une installation solaire : 9.

Reste à régler également le problème du poids qui oblige par exemple d'acheter sur place les batteries. un angle minimal de 10°/ horizontal est à respecter pour favoriser l'auto-nettoyage. Mise en place: des régulateurs qui doivent être raccordés à proximité immédiate des batteries à protéger suivant la notice particulière du constructeur. Par expérience. de salles de classes 13) Pérennisation des installations 13. Aucune garantie sur les produits. nord et vice et versa. Eviter absolument le montage de la boîte de connexion en partie basse du module. Leur faire appel implique souvent un coût plus élevé mais une sécurité sur la qualité des installations. + 15 pour les grandes latitudes.1 Faire faire ou faire soi-même Il existe beaucoup de sociétés spécialisées dans l'énergie solaire. Cela promet inévitablement de très long palabres avec les douaniers du sud qui deviennent de moins en moins tolérants. il est souvent préférable d'acheter le matériel en France et de le transporter sous forme de bagage personnel. Il faudra donc choisir un régulateur pour une batterie de 12V capable de délivrer un courant mini de charge de 3A et un courant mini d'utilisation de 3A 10) Conseils pratiques d'installation L'installation des panneaux photovoltaïques passe obligatoirement par les phases suivantes: Choix du terrain : dégagé de tout risque d'ombrage par des bâtiments (surtout en hiver) ou par la croissance de la végétation Orientation des panneaux afin de bénéficier de l'ensoleillement maximum en temps et en qualité impliquant le respect de 2 règles essentielles *Inclinaison par rapport à la latitude du lieu d'installation. 12) Exemple de réalisation * Un chargeur de batterie avec 2 panneaux solaires de 50Wc et un compteur d'Ampères heures * Une installation vidéo comprenant 3 panneaux 12V de 50Wc. d'une maternité. Faire soi-même apporte souvent bien d'autres avantages : s'approprier pleinement le projet et donc la capacité d'en assurer la maintenance préventive. 3 batteries de 100Ah. On se heurte cependant à de nombreux problèmes locaux du type: -difficulté pour trouver le bon matériel approprié. en tout état de cause.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 9. 24. un magnétoscope et un convertisseur 12V/220V * Eclairage d'un dispensaire. + 10 pour les latitudes moyennes (entre 20 et 35 °) . le dépannage ou des modifications comme par exemple une amélioration du service rendu ou une extension des possibilités Il est souvent également intéressant d'impliquer le village où se fera l'installation sous forme de participation directe en main d'œuvres et acquisition des connaissances de montage mécanique et électriques 11. 48V).4 Choix du régulateur Les critères principaux sont la tension de la batterie à recharger (12. le courant maximum débité par le panneau (3A pour un panneau de 50Wc) et le courant maximum d'utilisation (3A pour notre cas). Où ? Comment ? Transport L'idée première dans nos actions de développement est de favoriser l'économie locale et donc d'acheter tout sur place. Très peu de spécialistes avertis. une télévision couleur.1 Maintenance préventive CENTRAIDER 9 / 11 . *Plein sud dans l'hémisphère.2 Achat matériels. Pas l'assurance d'un matériel neuf ou d'occasion. + 0 pour les petites latitudes. - 11) Logistique d'installation 11.

On peut en rappeler ici quelques grands principes. Un panneau de 50 W a permis en 2002 d'assurer 120 recharges soit 48000CFA pour l'année 14) les projets solaires Ils doivent répondre aux mêmes critères que tous les autres projets vers les pays du sud. 13. du bon état des câbles électriques…. • Etablir un dossier complet du projet • Faire faire une évaluation des réalisations CENTRAIDER 10 / 11 . Exemple d'un projet d'éclairage d'une maternité Consommable Batterie 50 Ah Tubes fluo Nettoyage panneau Total Prix en francs français 500 15x2 Durée 2ans 2ans 1 fois par semaine Coût annuel en FF 250 15 50 315 Il faut donc trouver 315 F par an Les solutions sont à élaborer avec les autorités villageoises.3 Organisation financière L'idée est de trouver les solutions pour rendre le village financièrement autonome de son projet Il faut donc commencer à établir un budget de fonctionnement pour trouver les ressources nécessaire à son équilibre. des raccordements électriques. 100 revenant au technicien de la maintenance solaire. vérification des niveaux de l'eau des batteries.2 Formation des villageois à l'entretien et au dépannage Cela représente un des volets le plus important pour la survie dans le temps des installations. que des bénéfices . Chaque charge de batterie rapporte 500FCFA dont 400 tombe dans une caisse communautaire. • Il faut obligatoirement faire participer la population d'une façon ou d'un autre pour responsabiliser les receveurs • La formation à la maintenance est un volet primordial pour la pérennisation des installations • Ne pas oublier la mise en place d'une logistique d'autosuffisance garantissant la continuité du projet même en cas de disparition de l' instigateur du projet.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 Nettoyage régulier des panneaux. • Ce doit être un besoin unanime d'un village qui en fait volontairement la demande. Elles peuvent être du type: chaque accouchée verse une participation calculée suivant le nombre présumé de naissances totales annuelles ou il faut trouver une autre ressource de revenu. Cela peut être par exemple un chargeur de batterie solaire qui ne dégage lui. L'idéal est de faire participer les villageois au montage câblage des système solaires de façon à leur faire acquérir les bases du savoir. 13.

com Naps France S.com Z.naps-france. 35.77.65000 Tarbes Tel.61 / Fax : 04.89.photowatt.05.81.89 8. (33).21.solarcomfrance. (33).67.D703 .62. chemin de Saint Gobain .Le Luzard 3 77437 Marne-la-Vallée Cédex 2 Tel.12.34.fr Photowatt http://www.I.com Solarcom www. de Bastillac (Nord) .30730 St MAMERT .07 / Fax. allée du 12 février 1934 Noisiel .66.72.A.com/ CENTRAIDER 11 / 11 .FRANCE Tél: (33) 04.59.26 ENERGIES NOUVELLES ENTREPRISES LE MAS D'EOLE .St COMES .36 .63.11.nouvelles@wanadoo.78.58.66.31 Email : energies.05. +33 1 6037 3560 Fax +33 1 6037 8411 Mail : france@napssystems.Fax: (33) 04.69190 SAINT FONS Téléphone : 04.62.34.L’énergie solaire Journée d’échange du 5 avril 2003 Quelques bonnes adresses Naps France www.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful