You are on page 1of 9

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

Paix – Travail – Patrie

------ASSEMBLEE NATIONALE 8 LEGISLATURE Année législative 2010 3ème session ordinaire (Novembre 2010)
ème

--------

LOI
FIXANT LE STATUT DU GROUPEMENT D’INTERET PUBLIC

L’Assemblée Nationale a délibéré et adopté, en sa séance plénière du lundi 06 décembre 2010 le projet de loi n° 873/PJL/AN dont la tene ur suit :

(3) Les personnes physiques ne peuvent pas faire partie du Groupement d’Intérêt public. (2) Le Groupement d’Intérêt Public peut être créé dans divers domaines. dans un domaine bien déterminé. – (1) Le Groupement d’Intérêt Public est créé par une Convention signée entre les parties au cours d’une Assemblée Générale constitutive. de l’éducation et des activités culturelles et sportives . – La présente loi fixe le statut du Groupement d’Intérêt Public en abrégé « GIP ». du développement scientifique et technologique. . 2 . Le Groupement d’Intérêt Public dispose de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. DE L’ORGANISATION ET DU FONCTIONNEMENT DU GROUPEMENT D’INTERET PUBLIC CHAPITRE I DE LA CREATION ARTICLE 5. pour exercer ensemble des activités ayant un caractère de mission de service public. ARTICLE 3. Le Groupement d’Intérêt Public est à but non lucratif.(1) Le Groupement d’Intérêt Public est une personne morale de droit public constituée entre l’Etat ou une Collectivité Territoriale Décentralisée et d’autres personnes morales de droit public ou de droit privé. (2) Les parties sont représentées à l’Assemblée Générale par des personnes dûment mandatées à cet effet. de l’action sanitaire et sociale. Elles doivent préalablement s’associer dans un regroupement conformément à la loi. ARTICLE 4. ARTICLE 2.TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1er. notamment celui de la recherche. TITRE II DE LA CREATION.

(2) Le Groupement d’Intérêt Public acquiert la personnalité juridique dès la signature de l’arrêté d’approbation de la Convention. .la dénomination précédée ou suivie de la mention « GIP » . (3) Dans ses rapports avec les tiers. Chef du Gouvernement. leurs responsabilités ou rôles particuliers. la responsabilité du Groupement d’intérêt Public est limitée à son patrimoine. ARTICLE 6. ARTICLE 8. .l’organisation .l’objet et la durée .(1) La durée de vie du Groupement d’Intérêt Public peut être prorogée sur délibération de l’Assemblée Générale. à la diligence du Ministre responsable du secteur d’activités concerné. ARTICLE 7.le siège social . . 3 . (3) L’arrêté d’approbation ainsi que le texte de la Convention sont publiés au Journal Officiel.(3) La Convention visée à l’alinéa 1 ci-dessus doit comporter les indications suivantes : . – (1) La Convention portant création du Groupement d’Intérêt Public est approuvée par arrêté du Premier Ministre. . ainsi que les modalités de leur mise à disposition.l’identité des parties. . .la date et le lieu de la signature . (2) Dans le respect de leurs régimes respectifs. les apports ainsi constitués deviennent le patrimoine du Groupement d’Intérêt Public qui en détermine les conditions de leur affectation et de leur utilisation. – (1) La Convention détermine la nature et la valeur en argent des apports de chaque partie.

Chef du Gouvernement. 3.adopter le programme d’activités conformément à la mission du Groupement d’Intérêt Public . . Chef du Gouvernement. SECTION I DE L’ASSEMBLEE GENERALE ARTICLE 10.examiner et approuver les rapports du Comité de gestion . . alinéa 3 de la présente loi sont également transmises au Premier Ministre. (3) Toute modification des mentions prévues à l’article 5. le Comité de Gestion . pour approbation et insertion au Journal Officiel. .(2) Copie de la résolution prononçant la prorogation est transmise au Premier Ministre. – (1) L’Assemblée Générale est l’organe délibérant et de pilotage stratégique du Groupement d’Intérêt Public.réaliser l’objet du Groupement d’Intérêt Public . . . dûment mandatés à cet effet. 4 . l’Administrateur. pour approbation et publication au Journal Officiel. (2) Elle regroupe les représentants des parties à la Convention. CHAPITRE II DE L’ORGANISATION ARTICLE 9.désigner les membres du Comité de gestion .admettre ou exclure une partie . l’Assemblée Générale .approuver les comptes . (3) Elle est compétente entre autres pour : . – Le Groupement d’Intérêt Public comprend les organes suivants : 1. 2. .déterminer la stratégie d’intervention du Groupement d’Intérêt Public .

5 . . Toutefois. SECTION II DU COMPTE DE GESTION ARTICLE 11.du suivi de l’exécution des décisions de l’Assemblée Générale .recruter ou nommer le Commissaire aux Comptes. se réunir en session extraordinaire. . les responsabilités et la composition du Comité de gestion sont définies par la Convention.recruter et nommer l’Administrateur . A ce titre. .. .de la prise de toute mesure nécessaire au bon fonctionnement du Groupement d’Intérêt Public. l’Administrateur assure l’administration et la gestion opérationnelle du Groupement d’Intérêt Public.du dialogue avec tous les acteurs clés du système dans lequel opère le Groupement d’Intérêt Public . il est notamment chargé : . en tant que de besoin. des mesures de prise en charge lors des sessions peuvent être envisagées. SECTION III DE L’ADMINISTRATEUR ARTICLE 12. – (1) Le Comité de Gestion assure la direction générale et le bon fonctionnement du Groupement d’Intérêt Public. (4) l’Assemblée générale se réunit une fois par an en session ordinaire. .de la supervision de la gestion du Groupement d’Intérêt Public . (2) L’étendue du mandat. (3) La fonction de membre du Comité de gestion est gratuite. . Elle peut.de la préparation des sessions de l’Assemblée Générale .(1) Sous l’autorité du Comité de Gestion.

– Les conditions de mise à disposition de salariés d’une personne morale de droit privé à un Groupement d’Intérêt Public sont fixées par la Convention. Toutefois. notamment du point de vue de l’organisation du travail. ARTICLE 15. permettant de satisfaire un besoin précis pour une durée déterminée suivant les modalités prévues dans la Convention. le régime de leur rémunération ainsi que celui de leur protection sociale sont déterminés par le Comité de gestion. TITRE III DU REGIME JURIDIQUE DU PERSONNEL DU GROUPEMENT D’INTERET PUBLIC ARTICLE 14. – Les modalités de fonctionnement du Groupement d’Intérêt Public sont fixées par la Convention signée entre les parties. ARTICLE 17.(2) Les modalités de recrutement de l’Administrateur ainsi que ses missions sont définies par la Convention. 6 . ARTICLE 18. – Les salariés d’une personne morale de droit privé mis à la disposition d’un Groupement d’Intérêt Public sont placés sous un régime de droit public pendant toute la durée de ladite mise à disposition dans leurs rapports avec le groupement. – Le groupement d’Intérêt Public peut employer des personnels propres recrutés directement et justifiant des qualifications spécifiques. ARTICLE 16. – L’affectation des agents publics au Groupement d’Intérêt Public s’effectue par la voie de la mise à disposition ou de détachement. – Les personnels mis à disposition conservent leur statut d’origine et sont placés sous l’autorité de l’Administrateur. des agents publics ou des personnels qui lui sont affectés par des personnes morales de droit public ou de droit privé. parties à la Convention. CHAPITRE III DU FONCTIONNEMENT ARTICLE 13.

les subventions. . – Les ressources du Groupement d’Intérêt Public sont des deniers publics . 7 .CHAPITRE IV DISPOSITIONS FINANCIERES. – (1) Les ressources du Groupement d’Intérêt Public sont gérées suivant les règles de la comptabilité privée. SECTION II DISPOSITIONS FISCALES ARTICLE 21.les produits de l’activité .les apports des parties . ARTICLE 20. leur gestion est soumise au contrôle des institutions chargées du contrôle et de la vérification de la régularité et de la sincérité des opérations de gestion des finances publiques. – Les excédents de gestion des Groupements d’Intérêt Public ne sont pas imposables. . . (3) Les excédents de gestion du Groupement d’Intérêt Public sont réaffectés à la réalisation de son objet social.les dons et les legs . COMPTABLES ET FISCALES SECTION I DISPOSITIONS FINANCIERES ET COMPTABLES ARTICLE 19. A ce titre. (2) Elles comprennent : .

. TRANSITOIRES ET FINALES ARTICLE 23.ARTICLE 22. – Le Groupement d’Intérêt Public n’est pas assujetti aux dispositions du Code des marchés publics. .par la réalisation ou l’extinction de son objet social . à compter de la date de promulgation de la présente loi. disposent d’un délai de douze (12) mois. pour se conformer aux dispositions de celle-ci.Le Groupement d’Intérêt Public est dissout : . 8 . . les Bailleurs de Fonds et les Communautés. suivant les modalités fixées par la Convention. ARTICLE 24. (2) La liquidation visée à l’alinéa 1 ci-dessus s’effectue conformément aux dispositions de la Convention. .par l’arrivée du terme . relèvent suivant la nature de la question. – (1) La dissolution d’un Groupement d’Intérêt Public entraîne sa liquidation. ARTICLE 25. TITRE IV DISPOSITIONS DIVERSES. . – Les structures exerçant actuellement des missions de service public basées sur un partenariat entre l’Etat.(2) Le Groupement d’Intérêt Public assure le paiement des cotisations et charges sociales du personnel qu’il emploie. et des rapports avec les tiers d’autre part. du juge compétent.par décision de l’Assemblée des membres. ARTICLE 27. ARTICLE 26. conformément à la loi. l’Assemblée Générale prononce ou constate la dissolution. – Les litiges nés de l’interaction entre les parties à la Convention d’une part.(1) Le Groupement d’Intérêt Public n’est pas assujetti à la TVA. En cas de silence de la convention. nomme un liquidateur dans un délai de trente (30) jours et fixe sa rémunération.

/- YAOUNDE. ARTICLE 28. puis insérée au Journal Officiel en français et en Anglais. CAVAYE YEGUIE DJIBRIL 9 . L’excédent d’actif est réparti entre les membres suivant les stipulations de la Convention. est nommé par une décision de justice qui fixe également les conditions de sa rémunération. à la demande d’un membre ou d’un créancier du Groupement. – En tant que de besoin.(3) Si l’Assemblée Générale n’a pas procédé à la nomination d’un liquidateur dans le délai prévu ci-dessus. ARTICLE 29. ce dernier. – La présente loi sera enregistrée et publiée suivant la procédure d’urgence. la présente loi peut faire l’objet de textes d’application pris par voie réglementaire. LE LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE. (4) Le liquidateur réalise l’actif et éteint le passif du Groupement dissout.