MCA

Maïza, Bouchouk et Gasmi convoités Ghrib :
Maïza : «L’expérience «Le Mouloudia de Maïza nous ne se refuse pas» sera utile»
adieux à ses joueurs

Menad fait ses

CRB

VENDREDI

18
MAI 2012

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1928 PRIX 20 DA

Hannachi fait une offre à Nessakh
JSK dépendra des pourparlers entre Hannachi et Zetchi»

JSK

Cela sʼest passé hier

«Je rendrai ma réponse incessamment»
El Orfi : «Mon avenir à la

Hadiouche proche de la JSK
«Je n’ai pas encore pris une décision finale»
«J’ai discuté avec Moh Chérif de plusieurs sujets»

On parle du retour de Seguer
USMA

«On ne méritait pas le titre»
«On a perdu 8 matchs et on a été incapables de gagner à l’extérieur, c’est trop !»
«On n’a pas un groupe soudé ; chacun cherchait ses intérêts»
Equipe nationale Sauf dégradation de la situation sécuritaire

Djediat jette un pavé dans la mare

«Les incidents de Saïda n’ont rien à voir»

a négocié ave USMH c Zafour et Doukha : «J'ai plusieur Megatli s

Z. Tiab

JSMB

Mali-Algérie devrait se jouer à Bamako
Il est depuis hier en France

contacts»

Djabou vers Monaco ou Montpellier Bologne veut Mesbah, Allegri dit non

02

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil Équipe nationale Le «marché» des spéculations a commencé Quatre Algériens en LDC 2013 C’est peut-être un peu gonflé de le crier sur
tous les toits, au moment où les Africains font et défont le foot européen, mais c’est la première fois de l’histoire du football algérien que quatre footballeurs algériens seront dans les startingblocks de la Ligue des Champions UEFA version 2012/2013. Un «honneur» que nous devons certes, minimiser, puisque beaucoup de nations africaines ont fait mieux depuis longtemps, mais qui reste un évènement assez appréciable pour les passionnés algériens de la LDC. Ces derniers pourront suivre donc les péripéties de la petite perle du foot algérien, Sofiane Feghouli avec le FC Valence, mais aussi celles de Djamel Mesbah, de la force tranquille des Verts, avec son clinquant Milan AC qui voudrait tout déchirer la saison prochaine. A ces deux, il faudra ajouter les «Grecs» de l’Olympiacos que sont Djamel Abdoun et Rafik Djebbour, bien qu’on ne donne pas cher de leur parcours en cette LDC huppée. L’essentiel pour nous Algériens reste d’avoir l’honneur de dire qu’on y est à travers nos quatre compatriotes.

Bologne exige Mesbah en contrepartie de Mudingayi
a y est, c’est parti ! Les grands championnats d’Europe à présent terminés, le coup d’envoi officieux du marché des transferts a été donné. Par «officieux», on entend les spéculations des médias qui rythmeront l’actualité footballistique jusqu’au 31 août, dernier jour du marché des transferts. Déjà, on commence à envoyer certains joueurs un peu partout. C’est le cas déjà de Ryad Boudebouz, annoncé en France, en Angleterre et en Espagne, et de Sofiane Feghouli, que des Français envoient déjà au Paris Saint-Germain. Un autre nom d’Algérien a été évoqué hier : Djamel Mesbah, que des médias assurent qu’il partira à Bologne la saison prochaine.

Ç

d’un autre départ. Même si sa priorité est de «recharger» le milieu du terrain, le compartiment qui a le plus souffert des départs, il ne compte pas affaiblir pour autant son compartiment défensif, surtout que Gianluca Zambrotta, qui joue au même poste que Mesbah, a arrêté sa carrière et que Luca Antonini a souvent eu de petits pépins physiques. En un mot, il ne compte pas déshabiller Pierre pout habiller Paul et il l’a signifié aux dirigeants de Bologne.

L’agent de Mesbah n’a rien reçu
De son côté, Djamel Mesbah ne veut pas entendre parler de transfert en ce moment. Maintenant qu’il a achevé, pour cette saison, ses engagements avec l’AC Milan, il est pleinement concentré sur la sélection nationale avec laquelle une série de trois matchs officiels importants l’attend dans une quinzaine de jours. Ce qui est sûr, c’est que personne à Milan ne lui a signifié qu’il partira en prêt. Son agent, qui a l’habitude de le tenir au courant de tous les contacts sérieux, ne l’a pas appelé, ce qui veut dire qu’il s’agit de simples projets d’offres, en prévision de la prochaine saison. Ce qui est sûr, c’est qu’il est habitué aux spéculations et aux rumeurs de transferts, lui qui, l’été dernier, du temps où il était à Lecce, avait été «transféré» par la presse italienne partout en Italie et même à Tottenham, en Angleterre. Il connaît donc la chanson. Une chanson qui continuera certainement jusqu’au 31 août. F. A.-S.

Milan veut acheter Mudingayi, Bologne préfère un échange
Pourquoi donc à Bologne, club plutôt modeste puisqu’il ne jouera aucune compétition européenne la saison prochaine, et pas un autre club ? C’est parce que le Directeur général du club, Roberto Zanzi, l’a demandé à l’AC Milan en échange d’un de ses joueurs que les Milanais veulent avoir : Gaby Mudingayi. Ce dernier, international belge originaire de la République démocratique du Congo, est convoité par Milan afin de suppléer le départ de Gennaro Gattuso. Le club milanais a fait une offre pour lui, mais Zanzi a répondu qu’il ne voulait pas d’argent, mais d’un joueur en échange et il a jeté son dévolu sur Mesbah.

Avec déjà 12 départs, Allegri ne veut pas le lâcher
Cependant, l’AC Milan ne se montre pas disposé à faire du troc. Alors que pas moins de 12 joueurs du club vont arrêter ou changer de club, l’entraîneur Massimiliano Allegri ne veut pas

Newcastle a fait une offre pour Brahimi La formation française
semble un réel vivier pour Newcastle. Avec la réussite actuelle que connaît Hatem Ben Arfa, au point d’être rappelé en sélection de France, les joueurs formés en France sont très convoité du côté de Saint James Park. Ainsi, des offres ont été envoyées par Newcastle pour quatre joueurs : les défenseurs Mathieu Debuchy et Mapou Tanga-Mbiwa (ce dernier ayant été fraîchement convoqué en sélection de France), l’attaquant Ibrahima Touré et le milieu de terrain d’origine algérienne Yacine Brahimi. Ce dernier, qui n’a pas vraiment gagné sa place à Rennes, espère avoir un plus grand temps de jeu et Newcastle lui offre cette opportunité. Reste à savoir si son club consentira à le vendre, surtout qu’il lui reste encore deux années de contrat.

Soudani avec les Verts depuis hier

L’attaquant du Vitoria de Guimaraes, Hillal Soudani, a rejoint le groupe hier en milieu de journée. Le meilleur buteur du championnat de l’exercice précédent effectue, à l’occasion, son retour chez les Verts, après avoir été écarté pour le match de la Gambie.

Pour Boudebouz, le match de l’OM n’est pas encore gagné
Alors qu’une victoire, dimanche face à l’Olympique de Marseille, suffirait au FC Sochaux pour assurer son maintien en Ligue 1 française, vu que le club occupe la 15e place avec 39 points, devant quatre autres «candidats» pour le maintien, Ryad Boudebouz se refuse à tout triomphalisme et appelle ses coéquipiers à la vigilance, dans une interview accordée au journal L’Alsace : «L’OM fait partie des équipes qui peuvent sortir un grand match à tout moment. Ce serait une erreur de penser le contraire. Donc, s’il faut mettre le pied et tacler, nous serons prêts à le faire. Il ne faut pas sous-estimer l’OM, car on pourrait prendre une volée. Nous, quand on s’enflamme, c’est d’ailleurs souvent qu’on s’en prend une, de volée.» Avec un goal-average très défavorable (-21), Sochaux aura très peu de chances, en cas de nul, de se maintenir, à moins que les autres clubs derrière ne gagnent pas tous. Pour éviter tout calcul, une victoire est souhaitée.

Il s’est entraîné en compagnie de Doukha et Slimani à la forêt de Bouchaoui
Hillal Soudani, Doukha Azzedine et Islam Slimani se sont entraînés en solo dans l’après-midi d’hier, à la forêt de Bouchaoui. La séance a été dirigée par le préparateur physique de l’EN, Cyril Moine.

Les autres ont eu droit à une séance de récupération
Par ailleurs, les cinq autres joueurs ne se sont pas entraînés avec les trois cités cidessus. Après avoir appliqué le programme tracé par Halilhodzic durant les quatre jours, ils ont été soumis à une séance de récupération avec sauna et bassin.

Certains internationaux se plaignent

Un repos réparateur s’impose pour les Verts
prendront part bientôt au championnat d’Europe des nations, ou ceux qui joueront les éliminatoires de la CAN 2013 et le Mondial 2014 dans la zone Afrique, les Verts seront obligés d’écourter leurs vacances. s’il veut que les rênes restent longtemps entre ses mains.

P

our beaucoup de footballeurs, la fin de saison est synonyme de repos réparateur. C’est à cette période que les joueurs se relâchent et profitent des vacances avec leurs proches, afin d’évacuer le stress et les tensions engendrés par la succession des matchs durant plus de neuf mois. Les médecins accordent en général entre 20 et 30 jours aux joueurs, afin de leur permettre de se requinquer en famille. Cependant, certains parmi les internationaux n’ont parfois pas cette chance, puisqu’ils sont appelés à abréger leurs vacances, pour répondre à l’appel du drapeau national. A l’instar de plusieurs footballeurs qui

Halilhodzic restera-t-il ferme et sourd aux envies des joueurs ?
Halilhodzic a retenu le 26 mai, comme date butoir de regroupement de ses joueurs. Et gare à celui qui viendra en retard, comme les dernières fois ! Le sélectionneur national se veut comme à ses habitudes ferme et intransigeant sur la ponctualité. Pas une heure de retard ne sera tolérée et cela tout le monde le sait. Soit. C’est ce que les supporteurs aimeraient qu’il impose à son groupe

Boudebouz (35 matchs, 2956 mn) doit avoir un peu plus de repos, tout comme Feghouli, Medjani et Mostefa
On n’a rien à lui reprocher dans ce sens. Mais on voit mal comment certains parmi les joueurs ayant joué beaucoup de matchs vont faire pour récupérer des efforts qu’ils ont consentis durant toute la saison. On pense par exemple à ceux qui ont une charge assez respectable comme Ryad Boudebouz (35 matchs, 2956 minutes), Carl Medjani (34 matchs, 2813 mn), Mehdi Mostefa (33 matchs, 2766 mn), et Sofiane Feghouli (30 matchs, 2102 mn), pour ne citer que ceux-là.

Le rapport annuel effort/repos doit être strictement respecté
Ces joueurs dont on aura besoin également pour 2013 risquent bien de se retrouver cramés au mois de janvier, si le staff technique venait à se tromper dans cette science importante qu’est le rapport annuel effort/repos qu’on se doit de respecter. Nul n’a le droit de donner de leçon aux spécialistes. Mais il serait bien plus sage de respecter les humains, bien que les footballeurs soient apparentés à des machines de nos jours.

Ne pas trop tirer sur la corde, comme avec Belhadj et Yahia
Enfin, le point le plus important reste à nos yeux la rigidité que pourrait montrer Halilhodzic dans le cas où certains éléments venaient à retarder d’un ou deux jours, leur arrivée au stage du 26. On pense notamment à ceux qui ont besoin de demeurer un peu plus avec leur famille, pour ne les avoir vus que très peu durant la saison. Ce bien-être légitime, que les lois internationales du travail accordent aux professionnels ne doit pas être piétiné au nom de la rigueur. Vahid Halilhodzic doit savoir aussi qu’à force de tirer sur la corde, elle finira bien par casser un jour. Les exemples de Belhadj et Yahia sont là pour appeler tout le monde à la sagesse. D. D.

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil Équipe nationale
La Fémafoot n’a toujours rien reçu concernant la domiciliation du match
Alors qu’il s’est envolé, hier, vers la France

03

Tous les chemins Montpellier et Monaco mènent à Bamako A
a domiciliation du match Mali-Algérie continue toujours de susciter des interrogations. Que ce soit au Mali ou en Algérie, personne ne connaît le lieu de cette rencontre. Pour les Maliens, le silence de la FIFA veut tout simplement dire que la rencontre est maintenue pour le 9 juin au stade du 26-Mars de Bamako, soit une victoire de la Fémafoot, après que son président Hammadoune Cissé eut déclaré à plusieurs reprises que la rencontre allait être maintenue à Bamako. Du côté algérien, on ne sait plus sur quel pied danser, dans la mesure où on ne connaît toujours pas le lieu de la rencontre. Néanmoins, comme nous l’avons indiqué déjà dans une de nos précédentes livraisons, la FIFA devrait s’appuyer sur un rapport complémentaire de la CAF. Mais après que la plus haute instance footballistique du continent ait maintenu les deux rencontres de la Coupe de la Confédération, Real Bamako-WA Casablanca et CO Bamako-Enppi, les 12 et 13 de ce mois sur le sol malien, précisément au stade du 26-Mars, cela laisse le doute planer sur une programmation éventuelle de ce Mali-Algérie dans la capitale malienne. Egypte-Mozambique et Libye-Cameroun à huis clos Un autre point très important qui laisse le doute planer de plus en plus sur cette domiciliation de ce match qui, rappelons-le, mettra aux prises les deux favoris de ce groupe H, c’est la décision prise par la CAF de faire jouer deux rencontres des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 à huis clos. La première, Egypte-Mozambique, qui était prévue à Alexandrie, et la seconde, Libye-Cameroun, prévue à Sfax. En raison de la situation sécuritaire qui reste tout de même instable en Tunisie et en Egypte, la Confédération africaine de football a décidé de faire jouer les deux rencontres sans

Djabou, ce sera entre
rer l’intérêt des deux équipes avant de passer aux choses sérieuses.

L

ani Doukha et Slim oupe nt le gr rejoigne Après la libération de Chaouchi à Bouchaoui Doukha et Islam Sli la présence du public. Autrement dit, si Azzedine pe de la la CAF avait pris la moindre décision, mani ont rejoint le grou le, hier dans la l’information aurait été rendue publique. sélection nationa achi C’est dire que tous les chemins mènent à... matinée. Le gardien harr belouizdadi r Bamako. ainsi que le goléado Hamza R. sont entrés en stage à la de r, Vahid uite à la libération de amical face au Niger, prévu le 26 nneu mande du sélectio matchs de Faouzi Chaouchi du stage, mai au stade Mustapha-Tchaker, le s les Halilhodzic, aprè ils seront trois gardiens de staff technique a pris la décision de ampionnat. Il est sur le calepin d’Halilhodzic la 29e journée du ch

bdelmoumen Djabou s’est envolé, hier, à destination de la France, pour négocier un éventuel transfert en France. Le milieu de terrain sétifien, non concerné par cette dernière rencontre de championnat face à l’USM Alger, à Bologhine, tente par tous les moyens de décrocher un contrat professionnel. Après avoir été proposé par Vahid Halilhodzic à l’entraîneur du FC Nantes, Bruno Barrochelli, le jeune lutin sétifien a reçu des propositions de deux clubs français, l’un de L1, l’autre de la L2. Il s’agit, respectivement, de Montpellier, le futur champion de France et l’AS Monaco. Se trouvant actuellement en France, il devrait mesu-

Il devrait être de retour au pays demain

Retenu par ce stage de l’EN, qui va commencer lundi prochain, Abdelmoumen Djabou devrait être de retour au pays, demain ou au plus tard après-demain, dans le but de rejoindre la sélection qui prépare t r o i s matchs très importants face au Rwanda, au Mali et à la Gambie. De son côté, le joueur veut à tout prix montrer un visage très séduisant lors des t r o i s matchs du mois de juin. H. R.

Il ne devrait pas y avoir

de changement
S
but pour les prochaines rencontitulariser le portier de l’USM El Harrach, Azzedine Doukha pour ce match. La raison est bien simple, le gardien du CSKA Sofia, Raïs Mbolhi, rejoindra le groupe à partir du 24 ou 25. Avec la compétition et le voyage harassant, le staff technique a décidé de le laisser au repos. Par ailleurs, le gardien de la JSM Béjaïa, Si Mohamed Cédric, sera le deuxième gardien. On ne sait pas encore s’il fera son entrée en cours de jeu. Autrement dit, avec la titularisation de Doukha, on comprend bien que le portier harrachi sera le deuxième gardien après Mbolhi, lors des trois matchs face au Rwanda, le Mali et à la Gambie. H.R.

Chafaï pourrait être la solution

L’

axe central de la défense constitue une problématique pour le sélectionneur national Vahid Halilhodzic. Avec les blessures de Madjid Bougherra et Djamel Benlamri, l’arrivée tardive de Smaïl Bouzid, le défenseur de Baniyas, et le risque de voir Medjani se blesser lors du match Toulouse-Ajaccio, le coach risque de se retrouver dans l’embarras, avec un seul défenseur central de métier, à savoir le longiligne Kabyle, Essaïd Belkalem. De ce fait, il pense sérieusement à faire appel à un défenseur central de métier, même s’il sera possible de procéder à la reconversion de Liassine Cadamuro dans l’axe. La solution serait le jeune Farouk Chafaï. Le jeune défenseur usmiste, que beaucoup considèrent comme le libéro de charme et digne successeur de Mounir Zeghdoud à l’USMA, serait sur les tablettes de Vahid Halilhodzic. Mesurant 1,82m, ce joueur a réussi à s’imposer parmi la «dream team» de l’USMA, cette saison, devenant un élé-

ment d’une très grande importance au sein de cette formation.

Le joueur a épaté lors du championnat d’Afrique des U23
Vahid Halilhodzic a été séduit par Farouk Chafaï lors du tournoi des U23 de la CAF, qualificatif aux jeux Olympiques. Le sélectionneur national s’est rendu au Maroc pour superviser certains joueurs de l’EN olympique. La paire centrale, Chafaï -Benlamri, qui a joué durant les trois matchs, avait séduit le sélectionneur. Par la suite, il a décidé de retenir Benlamri et laisser Chafaï en liste d’attente. L’occasion s’est présentée par la suite encore une fois au sélectionneur de voir de près ce jeune lors du huitième de finale de la Coupe d’Algérie à Bologhine entre l’USMA et la JSK. Ce jour-là, le défenseur usmiste a fourni une prestation de premier ordre.

u tres de l’Equipe nationale au Aoudia et Djabo mois de juin. Une source autoFrance en ux autres risée nous a révélé, hier, que le Par ailleurs, de cemment par staff technique des Verts, à sa joueurs retenus ré ic pour le stage tête le sélectionneur, a pris la Vahid Halilhodz ur les trois décision de ne pas convoquer de préparation po abou et Aoumatchs, à savoir Dj s en stage un autre gardien de but, du moins pour le moment. Vahid s rentré dia, ne sont pa i et Halilhodzic a, en effet, pris à l’instar de Sliman avec l’EN ’ils ne soient cette décision pour ne pas Doukha, bien qu s par le dernier trop chambouler son effectif, pas concerné e à l’USM se contentant ainsi de trois match de l’ESS fac e. gardiens : Mbolhi (CSKA Alger à Bologhin
Sofia), Doukha (USMH) et

Il est compétitif cette saison
Alors qu’il a disputé plus d’une dizaine de matchs l’an

dernier avec les moind de vingt ans, Farouk Chafaï Tedjar a repris est très compétitif cette sai- l’entraînement hier djar, son. Il a disputé environ Concernant Saâd Te en effet, reune quinzaine de matchs blessé, ce dernier a, îneavec l’USMA, sans compter pris hier le chemin des entra l’impasse les matchs avec la sélection ments. Après avoir fait ilieu nationale Espoirs. Il est de- sur quelques séances, le m byle a repris avec le venu titulaire indiscutable à de terrain ka i a l’USMA depuis plus de deux groupe. Une nouvelle qu agé le sélectionmois. beaucoup soul H.R. neur, Vahid Halilhodzic. H. R.

Pour l’éthique, Hachoud Si Mohamed (JSMB). Benmoussa et osition Doukha sera aligné laissés à la disp face au Niger de l’ESS et AbdeMokhtar Benmoussa nt pas Pour ce qui est du match ne so rahmane Hachoud ge avec Le football rwandais en deuil s eux aussi en sta entré Sétifiens prenl’EN. Les deux ière rencondront part à la dern face aux Patrick Mafisango, le milieu de terrain de la sélection nat tre de champion nationale du Rwanda et du FC Simba de la Tanzanie, ir de Soustara, saRouge et No est décédé, hier matin, suite à un accident de la circua été prise medi. La décision lation à Dar Es Salem, la capitale tanzanienne. La thique sportive, pour respecter l’é voiture que conduisait le joueur a heurté une moto t à l’enjeu de la par rappor puis a dévié de la chaussée. Ce joueur avait pris part pionnat ième place du cham deux aux éliminatoires de la Coupe du monde 2010 et uer entre l’USM qui va se jo joué à Blida face aux Verts. Il avait même été l’aula JSM Béjaïa. Alger et

Mafisango est décédé hier matin

teur du fameux but dans les filets de Lounès Gaouaoui. Après son excellent parcours cette saison avec le Simba, notamment en Coupe de la CAF, Sredrojevic Milutin l’a appelé en sélection. Ce dernier a fait la déclaration suivante : «Nous sommes très tristes pour lui. C’était un brave type. Sur le terrain, il avait d’énormes qualités. Je pense qu’il avait un très bon avenir devant lui. On l’a appelé en sélection parce qu’on a vu que c’était un élément qui pouvait rendre d’énormes services à la sélection du Rwanda.» H. R.

04
Après Remache

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil JSK

offre à Nessakh

Hannachi fait une
cidé de tourner une nouvelle page après avoir eu un différend avec son joueur au mois de mars dernier. Pour rappel, Hannachi avait demandé à Nessakh de prolonger son contrat, chose que le natif d’Oran aurait refusé. Depuis, les relations entre les deux hommes étaient devenues quelque peu froides. Mais depuis hier après-midi, tout porte à croire que Nessakh a retrouvé le moral, après que son président l’eut considéré à sa valeur juste. mais, la balle a changé de camp. C’est Nessakh qui devra rendre une réponse dans les prochaines heures à son président. Joint par nos soins, hier après-midi, le joueur nous a fait savoir que la réponse ne tardera pas à se faire, sans pour autant nous livrer plus de détails sur l’offre de Hannachi.

C

omme annoncé par nos soins dans nos précédentes éditions, le président Hannachi s’est attaqué au dossier du renouvellement du contrat des éléments dits cadres. Après avoir pris attache avec le latéral droit Belkacem Remache mercredi dernier, le boss kabyle s’est entretenu par téléphone avec le latéral gauche Chamseddine Nessakh. C’est dans l’après-midi que le premier responsable du club a fait son offre au joueur, en attendant de connaître sa réponse. Même si l’on ignore le montant exact qui lui a été proposée, tout porte à croire que Hannachi a fait une énorme faveur à son joueur. On parle d’une offre très intéressante qui ne devrait pas laisser le joueur indifférent. Il semblerait que Hannachi a dé-

Il souffre de douleurs aux adducteurs
Apparemment, Nessakh ne sera pas concerné par ce dernier match de la saison face à l’ASO. Et pour cause, le joueur souffre de douleurs aux adducteurs. D’ailleurs, il devait s’entretenir avec le médecin du club dans la soirée d’hier, avant de regagner Oran. Nessakh aura le week-end pour trancher définitivement sur son avenir à la JSK. A. A.

Le joueur rendra sa réponse dans les prochaines heures
Tout comme Remache, Nessakh n’a toujours pas rendu de réponse à son président. Comme à son habitude, Hannachi accorde un temps de réflexion à ses joueurs, afin qu’ils étudient l’offre à tête reposée. Désor-

Nous avons appris, hier, d’une source sûre que les responsables de la JSK ont contacté le portier de l’ASO, Ghalem. Notre source nous a confié que l’intérêt que porte la JSK au gardien de but de l’ASO ne date pas d’aujourd’hui. D’ailleurs, ils ne perdent pas l’espoir de voir ce gardien de but opter pour la JSK cet été, sachant qu’il sera libre de tout engagement dès le mois de juin prochain.

Ghalem contacté

Pour sa part, le latéral gauche Chamseddine Nessakh nous dira : «Je n’ai pas encore rencontré le président, mais on a eu une discussion au téléphone. On ne s’est pas longuement entretenus. Pou r ma part, je lui donnerai ma réponse dans les prochaines heures. Tout devrait être définitivement fixé dans peu de temps. Je dois juste prendre un temps de réflexion, avant de trancher. Mais je l’ai déjà déclaré par le passé, il est clair que ma priorité va à la JSK . Je suis même prêt à faire des concessions. Désormais, je pense que les choses s’éclaircissent davantage. Ce qui est certain, c’est que la décision finale sera rendue ces jours-ci.»

«Je rendrai ma réponse dans peu de temps»

Nessakh

«J’attends la dernière journée pour penser à mon avenir»
Contacté par nos soins pour connaître sa version, le portier Ghalem nous a déclaré : «Il est vrai que je suis intéressé par l’idée de porter le maillot de la JSK. A ce que je sache, il n’y a aucun joueur qui ne souhaiterait pas évoluer sous les couleurs des Canaris. Seulement, pour le moment j’attends d’abord la dernière journée du championnat justement face à la JSK pour penser à mon avenir. Je fais entièrement confiance à mon manager qui s’occupera de tous les contacts», a confié Ghalem. L. A.

Lié par un contrat d’une saison

A propos de sa blessure, Nessakh ajoutera : «J’ai ressenti des douleurs aux adducteurs lors du match face à la JSMB. Malheureu sement, ces douleurs n’ont toujours pas disparu. J’ai avisé le staff médical de ma blessure. Je rallierai Oran ce soir où j’effectuerai des soins. Ce qui est sûr, c’est que je ne pourrai pas jouer le match face à l’ASO.» A. A.

«Je ressens des douleurs aux adducteurs»

Assami attend un signe de la direction
Arrivé l’été dernier en provenance de Gap, le défenseur central Noureddine Assami a été rarement utilisé cette saison. A part une brève apparition en Coupe de la CAF, Assami ne compte que 3 titularisations en Ligue 1. Ce n’est qu’en fin de saison que le joueur a pu faire son bilan. Et pour expliquer ce faible temps de jeu, Assami le lie au fait qu’il existe 5 joueurs au même poste, à savoir Rial, Khellili, Belkalem, Bitam et Zarabi. Le joueur estime qu’avec un tel nombre, il lui était presque impossible de jouer et gagner sa place. Toutefois, cette situation ne semble pas trop inquiéter le joueur qui s’est dit prêt à poursuivre l’aventure à la JSK. Même s’il a des contacts de clubs des Ligues 1 et 2, le joueur ne s’impatiente pas. Il rencontrera Hannachi dans les prochains jours, afin d’en savoir davantage sur sa situation. Dans le cas où il est maintenu dans l’effectif, il partira en vacances. Dans le cas contraire, il demandera sa lettre de libération, pour changer d’air. Affaire à suivre.

Il partira en France avant la fin du mois
Une fois que la JSK aura joué son dernier match face à l’ASO, Assami, au même titre que les autres joueurs, partira en vacances. Il quittera le pays avant la fin du mois en cours. Mais avant, Assami aura une discussion avec le président Hannachi. D’après une source proche de la direction kabyle, le boss s’entretiendra avec les joueurs sous contrat à partir de la semaine prochaine, afin de les régulariser, avant de leur afficher ses intentions de les maintenir ou non au sein de l’effectif de la saison prochaine. A. A.

Après une saison extrêmement difficile, les Kabyles joueront leur dernière rencontre en Ligue 1, ce samedi, face à l’ASO. Ce sera l’ultime sortie des hommes de Mourad Karouf, et l’occasion de laisser au repos les cadres de l’équipe. En effet, le coach kabyle compte procéder à un turn-over de son effectif en faisant appel aux joueurs qui n’ont pas beaucoup joué cette saison. Tout comme la formation chélifienne, plusieurs joueurs manqueront à l’appel. Déjà, Nessakh souffre des adducteurs et devrait rater ce match. De même que pour Ziad, suspendu pour contestation de décision face à la JSMB. En plus des deux joueurs, on notera l’absence de Asselah qui cédera sa place à Mazari, auteur d’une excellente rencontre mardi dernier au stade de l’Unité-Maghrébine. D’après des indiscrétions, 3 joueurs espoirs seront aligné lors de cette ultime rencontre. C’est donc l’ensemble des 3 compartiments de jeu qui seront chamboulés à nouveau. Les Kabyles tenteront tout de même de terminer sur une bonne note, même si le résultat de ce match n’aura aucune influence sur le classement final. A. A.

Des changements attendus face à l’ASO

Hannachi compte convaincre Zetchi
Si la plupart des joueurs de la JSK sont en fin de contrat et qu’ils ont leur destin entre leurs mains, ce n’est pas le cas de l’un des meilleurs joueurs, que la direction veut conserver pour une autre saison. Lui c’est le milieu récupérateur Hocine El Orfi qui continue de briller à la JSK. Considéré comme l’une des pièces maitresses de l’effectif kabyle, la direction ne souhaite pas laisser partir El Orfi, et le président Hannachi lui-même a confié à ses proches qu’il usera de tout son poids et des relations très étroites qu’il entretient avec Zetchi, le président du PAC, pour trouver une nouvelle fois un terrain d’entente pour prolonger le contrat du joueur. Etant toujours la propriété du PAC, Hocine El Orfi n’a pas toute la liberté pour choisir sa future destination, et tout dépendra des négociations que le PAC aura avec les clubs qui souhaitent le recruter. Une source de la direction kabyle nous a confié que le président Hannachi compte négocier avec Zetchi dans les prochains jours et qu’il ne désespère pas de mener à bien cette opération.

«Je n’ai aucune raison de m’inquiéter»
La saison touche à sa fin, qu’avez-vous décidé concernant votre avenir ? Etant sous contrat, je ne peux pas dire grandchose. Pour le moment, j’attends de rencontrer le président Hannachi pour décider. En principe, je devrais le voir avant de repartir chez moi en France. Ce n’est qu’après mon tête-à-tête avec lui que je serai fixé. Après une saison difficile, comptez-vous poursuivre l’aventure à la JSK ? Il est vrai que je n’ai pas beaucoup joué cette saison. Ça n’a pas été facile. Mais je reste convaincu qu’on ne m’a pas donné ma chance. J’ai réalisé de bonnes prestations lors des matchs joués cette saison. D’ailleurs, j’ai du mal à expliquer ce manque de temps de jeu. N’êtes-vous pas inquiet pour votre situation ? Je n’ai aucune raison de m’inquiéter. Je suis toujours sous contrat et c’est à la direction de décider. Pour ma part, je suis prêt à rester, car je sais que j’ai ma place à la JSK. Si le président me dit que le club a encore besoin de mes services, je resterai sans souci. Dans le cas contraire, je récupérerai ma lettre de libération. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

El Orfi : «Mon avenir dépendra des négociations»
Approché pour qu’il nous donne son point de vue sur son avenir, El Orfi nous dira : «Contrairement à d’autres joueurs, moi je ne suis pas libre. Comme vous le savez, je suis à la JSK sous forme de prêt après un accord intervenu entre les deux directions de la JSK et du PAC, mon ex-club. Personnellement, je n’ai pas encore une idée précise sur mon avenir et tout dépendra des négociations avec mon ex-président. Honnêtement je me sens à l’aise à la JSK où je ne manque de rien. Donc, à défaut d’un contrat solide à l’étranger, je voudrais rester à la JSK». L. A.

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup de dés JSK
Il est en contact avec plusieurs joueurs

05

Semaine décisive pour Hannachi
L’été est déjà arrivé et voilà les clubs se bousculant pour les meilleurs joueurs de notre championnat afin de renforcer leurs effectifs, à une journée seulement de la fin de l’exercice. A la JSK, et dès que l’équipe a été sauvée de la relégation, qui a hanté les esprits pendant plusieurs semaines, le président Hannachi et ses proches ont entamé les contacts avec de nombreux joueurs ayant démontré cette saison leur talent, pour essayer au moins de décrocher dans un premier temps leur accord de principe. Depuis plus d’une semaine, plusieurs noms de joueurs sont annoncés à la JSK -- la majorité était déjà ciblée par le passé --, et qui se trouvent, désormais, libres de tout engagement et, de ce fait, habilités à choisir d’eux-mêmes leur prochaine destination. Tatem, Slimani, Benlamri et tant d’autres joueurs sont convoités par le club kabyle et Hannachi a une semaine pour assurer déjà le premier contact. Après le match face à l’ASO, le dernier de la saison, le président Hannachi aura une semaine décisive pour convaincre les joueurs qu’il a ciblés dans l’espoir de monter une équipe qui pourra rivaliser la saison prochaine et redécouvrir le challenge africain. C’est l’unique ambition qui anime toute la maison kabyle en ce moment.

L. A.

Il est en fin de contrat avec le MCS

Le CRB contacte Asselah
A une journée de la fin de l’exercice, plusieurs joueurs de la JSK, en fin de contrat, sont pistés par plusieurs formations de l’élite. Après l’ASO qui a contacté officiellement Asselah, puis la JSMB qui veut dès maintenant préparer le départ de Cédric, nous avons appris, hier, qu’un autre club, le CRB, est aussi entré en course pour obtenir l’accord de principe de Malik Asselah, qui, pour le moment, préfère accorder la priorité à son club actuel. saison prochaine. Sachant le joueur en fin de contrat, les supporters du CRB ont informé Asselah qu’ils veulent bien le voir accepter le challenge, surtout qu’Ousserir est annoncé partant depuis quelques jours. Asselah s’est juste contenté de leur signifier que son avenir dépendra du destin.

Hadiouche proche de la JSK
Après avoir été contacté la saison dernière et aussi relancé l’hiver dernier, l’attaquant du MCS, Hadiouche, qui n’a pas pu rallier la JSK en raison de sa situation administrative, lui qui est sous contrat jusqu’à juin prochain, a été contacté dernièrement par la JSK,. C’est ce que nous a confié une source digne de foi. Devant l’impératif de procéder à un renforcement de choix de sa ligne d’attaque, les responsables de la JSK ont retenu sur leurs tablettes plusieurs noms de joueurs évoluant en attaque et dont la majorité a déjà été approchée officiellement. L’attaquant du MCS, qui se trouve en fin de contrat cet été, et compte tenu de la relégation de son équipe en Ligue 2, est déjà sûr de ne pas rester dans l’Ouest. Même si pour le moment les négociations entre lui et la JSK n’ont pas été entamées, tout porte à croire qu’il est plus que jamais proche de la JSK. attendre la dernière journée pour voir plus clair.

Il accorde la priorité à la JSK
Ce qu’il y a lieu de préciser à ce sujet, c’est que Hadiouche a toujours émis le vœu de jouer à la JSK. Cela ne date pas d’aujourd’hui, et c’est pour ce club justement qu’il accorde la priorité. Reste seulement à savoir si les responsables de la JSK le rencontreront cette semaine avant que d’autres formations, celles déjà citées, n’entrent en course.

«Ma priorité va pour la JSK»
«Je pense que j’ai toujours dit que ma priorité va pour la JSK, je ne pense pas trouver mieux que la stabilité. Je voudrais continuer dans ce club où je ne manque de rien ; il nous reste encore un dernier match de championnat à jouer ce samedi, après la situation sera plus claire», a tenu à déclarer Asselah. L. A.

Hadiouche devait rencontrer Hannachi au Hilton
Présent à la cérémonie organisée par le quotidien Maracana, avant-hier à l’hôtel Hilton, l’avant-centre Hadiouche devait rencontrer le premier responsable de la JSK, Moh Cherif Hannachi, sur place. Néanmoins et selon des indiscrétions, les deux hommes n’ont pas eu le temps d’évoquer le sujet. Notre source n’écarte pas la possibilité qu’ils se reverront à partir de samedi.

On parle du retour de Seguer Toujours dans le compartiment offensif, nous avons appris d’une source crédible que le nom de l’exattaquant de la JSK, Seguer, est revenu sur les lèvres de certains proches de la JSK. Seguer, qui a fait une saison chez les Canaris, a rallié l’ASO avec laquelle il est qualifié à la phase de poules de la Ligue des champions. Le retour de Seguer à la JSK n’est pas à écarter, à plus forte raison qu’il est libre de tout engagement. Une source bien informée nous a confié que le joueur aurait souhaité changer d’air, mais pour l’instant il n’a pas encore rencontré Medouar le président chélifien, pour débattre de la question. Il a rencontre Hannachi avant-hier

Des supporters l’ont approché à Alger
Se trouvant à Alger au lendemain de la défaite face à la JSMB, le portier de la JSK, Malik Asselah, a été approché par certains fans du CRB qui l’ont supplié de venir porter le maillot du club belouizdadi la

L’ex-attaquant de la JSK, Seguer a rencontré le président Hannachi en marge de la cérémonie des Oscars organisée par notre confrère Maracana. Les deux hommes ont Remache eu, selon des indiscrétions, une brève prolonge le CRB, CSC, WAT ezoauani,e N discussion. Pour arté et CABBA sur éc suspense ! l’instant, on piste proche de la Rencontré par le président Hannachi, ses traces ignore de Annoncée t du RCA, uan avant-hier après-midi, le latéral droit Imad Re- quoi les deux Il n’y a pas que la JSK JSK, l’attaq n’est plus la mache, s’est vu proposer une offre. Le joueur, qui parties ont qui s’intéresse à HaNezoauani, e. a demandé un temps de réflexion mais qui s’est diouche puisque, selon priorité du club kabylfié parlé, n montré peu satisfait de la somme qui lui a été prodes informations, le e nous a co C’est ce qu roche de la di- posée, n’a jusqu’à hier soir, pas revu le président. En même si joueur est convoité par l’on n’écarte e, e source p principe, une deuxième rencontre devait avoir lieu, pas le souplusieurs formations un ion. Selon cette sourc la hier soir, ou au plus tard, aujourd’hui, car Hannaqui souhaitent l’enrôler rectdirection privilégie t hait des la ayan chi souhaite bien obtenir, d’abord, l’accord de tous responsala saison prochaine. Il attaquants pépiste des e riche ex ses cadres avant de passer à l’acte en matière de bles kabyles s’agit du CRB, du acquis un fait tout pour recrutement. Par ailleurs, nous avons appris CSC, du WAT et, de voir Se, et elle tarience que le frère de Remache, qui s’occupe de ses meilleur at enfin, du revenant guer porter recruter le otre championaffaires, a essayé de joindre au bout du fil parmi l’élite, le de nouveau le quant de n on certaines Hannachi, hier, pour approfondir enCABBA. Pour l’instant, maillot du club nat. Sel eations, N ar le core plus les négociations. le joueur n’a négocié kabyle. inform t pisté p avec personne préférant L. A. zoauani es HD. NA

Se fiant à certaines indiscrétions, la JSK s’est vue proposer cette semaine les services du portier du CRB, Nassim Ousserir, et le latéral gauche du RCK, Khelaf. Se trouvant en fin de contrat avec leurs clubs respectifs, les deux joueurs sont libres de tout engagement. Aussi, les deux postes proposés, à savoir un gardien de but et un arrière gauche, se trouvent au centre des intérêts du club kabyle en cette période d’été. Pour l’instant, le président Hannachi n’a pas encore entamé les négociations avec les concernés. Reprise des entraînements hier soir

Ousserir et Khelaf proposés

La JSK veut terminer sur une victoire
De retour de Béjaïa où ils se sont inclinés sur le score de un but à zéro, les Canaris ont été libérés pour une journée de récupération. Karouf a rappelé ses poulains à la reprise des entraînements, hier, en attendant l’ultime séance de ce soir en prévision de la dernière journée prévue demain soir face à l’ASO. Même s’ils ne l’affichent pas clairement, on peut constater que les Canaris sont déjà en vacances, notamment depuis que le maintien en Ligue 1 a été assuré à la suite de la victoire face au NAHD. Néanmoins, il reste un match à domicile dont les Canaris veulent profiter pour terminer la saison pare une victoire sur l’ASO, laquelle se présentera à Tizi Ouzou avec l’objectif de briguer une place qualificative à une compétition africaine, surtout que la joie est toujours de mise après l’historique qualification à la phase de poules de la Ligue des champions. Pour ce match de fin de saison, Karouf a mobilisé tous ses joueurs, ce qui explique qu’il ne veut en aucun cas jouer ce match sur un air de vacances. Plusieurs absents face à l’ASO L’autre détail qui caractérisera le match de demain est le nombre des joueurs qui seront absents. Outre les internationaux Tedjar et Belkalem, Karouf se passera des services de plusieurs autres joueurs, en l’occurrence Ziad suspendu pour cumul de cartons et Saïdi blessé. L. A.

Yousfi répond : «Après mon départ de la JSK en 92, je l’ai laissée entre les mains des enfants du club»
N’ayant pas apprécié qu’il soit accusé d’avoir abandonné la JSK en 92 après seulement quelques mois à la tête de la présidence, notamment après qu’il eut pris la décision de se retirer des affaires de la commission de la réflexion, l’ex-président de la JSK, Mourad Yousfi, a pris attache avec nous pour apporter certaines précisions à même d’éclairer l’opinion publique. A ce propos, il déclare : «Je tiens à informer les supporters de la JSK ainsi que l’opinion sportive, en général, que mon départ de la JSK est personnel. Je tiens à rappeler que c’est l’entreprise ENIEM qui a lâché la JSK. Moi, je suis venu avec d’autres perridj, Menguelti et les autres.» «Je suis parti pour des raisons personnelles que je ne dévoilerai pas» Pour ce qui est des raisons exactes qui l’ont poussé à quitter le club, Yousfi dira : «Les événements remontent à plusieurs années, ce n’est pas aujourd’hui que je vais annoncer les raisons qui m’ont contraint de quitter après quelques mois seulement. Tout le monde connaissait la situation générale de l’époque dans la région, les raisons restent d’ordre personnel que je ne dévoilerai jamais.» Y. A.

Hadiouche «Je nous avons contacté, affirme n’avoir pris me décision concernant ne tarderai pas à décider» L’attaquant du MCS, Hadiouche, que aucune
son avenir. Il déclare qu’il sera en fin de contrat au mois de juin et qu’il prendra sous peu une décision. «Il est vrai que j’arriverai au terme de mon contrat avec le MCS, au mois de juin. Pour l’instant, je n’ai pris aucune décision concernant ma future destination. Je dois, d’abord, honorer mon contrat jusqu’à la dernière minute ; après on verra. J’ai eu plusieurs contacts, dont la JSK, bien sûr, et je ne tarderai pas à trancher», a déclaré Hadiouche.

L’attaquant de l’ASO, Seguer, lui, confie avoir eu un contact de la JSK et que cela remonte à un mois. «Pour l’instant, je me concentre uniquement sur ma mission avec l’ASO. Même si sur le plan local nous cherchons encore une place sur le podium, en compétition africaine, le bilan est positif avec cette qualification à la phase de poules de la Champions League. Pour ce qui est du contact avec la JSK, je vous confie qu’il remonte à un mois, quand j’ai été approché mais comme j’étais entièrement concentré sur ma mission avec l’ASO, et je n’ai pas encore répondu. J’ai rencontré Hannachi avant-hier ; nous avons abordé plusieurs sujets, même hors du football. Ce que je peux vous dire, c’est que je déciderai de mon avenir sous peu», a déclaré Seguer.

Seguer : « J’ai discuté avec Hannachi de plusieurs sujets »

H. B.

sonnes pour sauver le club d’une situation très délicate à l’époque. Nous avons tous travaillé la main dans la main pour garder le club loin du danger avec le précieux concours de notre frère Issad Rebrab. Je dois souligner une chose très importante. Lorsque je suis parti, j’ai laissé la JSK entre les mains des hommes du club, à savoir, Iboud président, le défunt Kamel Aouis, que Dieu ait son âme, Abdeslam, Moh Nesnas, Der-

06

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil MCA
Chaouchi en colère ts contre ses dirigean contre ses chi serait en colère
gulariser ses Ghrib a promis de ré maines dans de n’ont se troupes leur argent qu’ilsux toujours pas perçu alors que le

aou son Blessé à la main, Fawzi Ch nifestés pour s’enquérir de ants qui ne se sont plus ma à l’instar de ses partenaires dirige qui attend état de santé. Chaouchi, it aussi connaître les inle reste de son dû, voudra de percevoir s de club rs que d’autres président tentions de sa direction alo ruter pour le prochain ion de le rec ont manifesté leur ambit it discuter avec ses emLe portier des Verts voudra qui s’inscrit en pointillé. exercice. son avenir A. Y. ployeurs afin d’être fixé sur

Inquiets pour ndaté à cet effet fin, Réda Babouche a été ma d’Omar championnat touche à sa eur auprès tercéder en leur fav par ses camarades afin d’in eu un long entretien au r que les deux hommes ont Ghrib. C’est hie régler tout le eur de section a promis de siège du club. Le coordinat ailleurs, conseillé à ses es. Ghrib a, par t monde dans deux semain leurs familles, ensuite, tou ser les vacances auprès de joueurs de pas r situation financière. l’assainissement de leu rentrera dans l’ordre avec l’ensemble du groupe. message lancé par Ghrib à T. Che C’est, du moins, le

Bira «Décréter les vacances alors
qu’il reste un match à jouer est un manque de professionnalisme flagrant»

C

onsciencieux et connu pour son souci du détail, Abdelkrim Bira n’a pas du tout apprécié les nombreuses absences de ses joueurs sans la moindre justification : «C’est inadmissible de voir autant d’absences à l’entraînement, alors qu’il reste encore un match à jouer. Décréter les vacances avant la fin du championnat est un manque de professionnalisme flagrant que je condamne fermement. Figurezvous que j’ai éprouvé toutes les peines du monde pour réunir 18 éléments, afin de faire le voyage à El Eulma. C’est une honte d’en arriver là.»

découragé en me lançant, ce n’est pas la peine il n’y a pas de bons joueurs en espoirs. C’est grave qu’un grand club comme le Mouloudia réputé jadis pour son école et sa formation se retrouve incapable de fournir de bons éléments à l’équipe fanion.»

avec Sayoud qui doit répondre aux attentes des supporters»
N’ayant pas hésité à critiquer la prestation de Sayoud à l’issue du match face au MCO, Bira est revenu sur ses déclarations qui auraient pu blesser le joueur cairote toujours aussi loin de son niveau : «Il faut que les supporters sachent que je n’ai aucun problème avec Sayoud, lequel certes m’a beaucoup déçu contre le MCO car j’attendais beaucoup plus de sa part. Il faut aussi qu’il sache qu’il a eu cette chance de jouer au Ahly, Al Ismaïly et le Mouloudia. Trois grands clubs du continent africain. Et comme tel, il doit répondre aux attentes en se montrant à la hauteur. Ce que j’ai dit, c’est pour le faire réagir car il reste un joueur talentueux qui peut apporter beaucoup à son club et son pays.»

«Les conflits au niveau de la direction ne m’encouragent pas à rester mais…»
L’absence des joueurs injustifiée conjuguée aux conflits intestins avec ce bras de fer entre Ghrib et Loungar sont autant d’éléments qui n’encouragent pas Abdelkrim Bira à poursuivre son aventure avec le Doyen : «C’est sûr, qui ne voudrait pas diriger un grand club comme le Mouloudia ? Cela dit, avec tout ces conflits au niveau de la direction avec Loungar ne m’encouragent pas à rester au Mouloudia. Toutefois, je compte bien m’asseoir autour d’une table de négociations avec Omar Ghrib qui m’a fait confiance en faisant appel à mes services. Mais je ne resterai que sous certaines conditions.»

reste, il est évident que ce qui s’est passé dans le vestiaire à la mitemps du match contre le Mouloudia d’Oran ne doit plus se répéter. J’ai fait table rase sur cet incident, car je sais que Ghrib voulait à tout prix gagner ce match contre le MCO et je comprends sa colère car les joueurs étaient out durant le premier half.»

«Nous irons à El Eulma pour la gagne»
Concernant l’affiche de ce samedi face à son ancien club, Abdelkrim Bira dira : «Je suis content pour El Eulma qui a assuré son maintien. Cela va nous permettre de jouer ce match loin de la pression d’une rencontre à enjeux. Cela va me permettre de retrouver mes amis et les responsables du MCEE avec qui j’ai toujours entretenu de bons rapports. Notre objectif est clair, nous irons là-bas pour la gagne et non pas pour faire du tourisme.» T. Che

«C’est très grave qu’on ne puisse pas trouver de bons espoirs pour renforcer l’équipe fanion»
Voulant lancer dans le bain certains joueurs espoirs, Bira s’est heurté à la réalité du terrain : «Face à cette situation, je voulais profiter de l’occasion pour lancer dans le bain trois ou quatre joueurs espoirs. Et qu’elle ne fut ma surprise lorsqu’on m’a

«Si je reste, ce qui s’est passé dans le vestiaire à la mi-temps du match face au MCO ne doit plus se répéter»
Bira est revenu dans cet entretien sur les frictions qui ont eu lieu dans les vestiaires durant la mi-temps face au MCO : « Si je

«Je n’ai aucun problème

Zeddam «Sans les problèmes et les conflits
nous aurions pu jouer carrément le titre»
Un mot sur ce match nul concédé à domicile face au MCO. Nous sommes un peu déçus, car nous avions l’opportunité en seconde mi-temps de passer devant au tableau d’affichage mais nous avons, souvent, confondu vitesse et précipitation, car ce ne sont pas les occasions qui manquaient. Comment expliquezvous qu’une fois encore vous étiez complètement à côté de votre sujet durant le premier half ? Apparemment, on n’a du mal à nous adapter avec le fait de jouer l’après-midi sous une chaleur étouffante alors que nous avions l’habitude de nous produire en nocturne. Mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’à chaque fois nous avons su réagir, ce qui démontre que notre équipe à du caractère. Un mot sur le but d’Amroune qui a mis fin à une longue période de disette ? Nous étions tous contents pour lui, surtout après tout ce qu’il a enduré. Dommage qu’il n’y avait pas le public pour partager avec lui ce moment de bonheur. Ayant déjà assuré le maintien parmi l’élite, vous allez affronter prochainement le Mouloudia d’El Eulma dans un match de prestige… Ce sera le dernier match de la saison. Par conséquent, les deux formations voudraient terminer le championnat sur une bonne note d’autant plus qu’il n’y aura plus d’enjeu, puisque notre futur adversaire a assuré, dès la journée précédente, son maintien. Au vu de votre parcours durant la deuxième partie du championnat, il y a de quoi nourrir beaucoup de regrets car il y avait matière à jouer le podium, voire la plus haute marche du podium. C’est sûr qu’on peut avoir quelques regrets, car on aurait pu jouer carrément le titre et je pèse mes mots. Nous avions l’équipe pour, mais lorsqu’on se penche sur tous les problèmes auxquels nous avons été confrontés, on peut considérer que nous avons réalisé un exploit. Il ne faut pas oublier qu’on n’a pas eu de repos en raison de la Ligue des champions. Il y a eu aussi la valse des entraîneurs puisque cinq coachs ont dirigé à tour de rôle l’équipe. Il y a eu aussi les problèmes au niveau de l’administration avec la venue des investisseurs qui ont perturbé le groupe. Et malgré tout cela, on s’est retrouvés au prix de gros efforts à jouer le podium en cette fin de saison qui a été gâchée par cette défaite contre l’USMA. Il ne faut pas aussi oublier que nous sommes tous au bout du rouleau, surtout ceux qui ont disputé la Ligue des champions. Il est temps pour nous de prendre un peu de va-

A vingt-quatre heures de la fin de la saison, Hamza Zeddam a accepté de revenir sur une saison qui aurait pu être plus accomplie n’avaient été les différents problèmes qui ont ralenti la bonne marche de l’équipe.
cances pour décompresser après une saison longue et éreintante. Sous entendez-vous que votre avenir s’inscrit au Mouloudia ? Pourquoi pas ? Je me sens bien dans ce club qui est ma seconde famille. Maintenant, il faudra que je trouve un accord avec mes dirigeants et tout irait pour le mieux. Dans ma tête, je suis mouloudéen à moins que mes employeurs ne veuillent plus de moi. A ce moment-là, je chercherais un club preneur. Et croyez moi, ce n’est pas les offres qui manquent. On parle du CSC qui veut vous récupérer à tout prix. (Un grand sourire) Ce n’est pas une surprise. Déjà, la saison passée, on m’avait proposé de revenir à la maison. Mais bon, comme je vous l’ai dit, je me sens bien au Mouloudia et j’ai envie de poursuivre l’aventure avec le Doyen. Entretien réalisé par Tarek Che

N° 1928 Vendrredi 18 mai 2012

Coup triple MCA

07

Maïza, Gasmi et Bouchouk

sur le calepin de Ghrib
ongeant déjà au prochain exercice, Omar Ghrib est en train d’élargir son champ d’action. D’ailleurs, nous avons appris que le responsable de section a ciblé les deux joueurs de la JSMB, Adel Maïza

S

et Ahmed Gasmi sans oublier l’attaquant d’El Qadissiya, Saïd Bouchouk. D’ailleurs, hormis Bouchouk qui est encore sous contrat avec le CAB, Ghrib a décidé de ne cibler que des joueurs qui seront libres au mois de juin afin de ne pas être contraint de

négocier avec leurs équipes pour obtenir le fameux sésame.

Ghrib : «L’expérience de Maïza servirait beaucoup le Mouloudia»
Concernant les ambitions de Ghrib de faire venir prochaine-

ment Adel Maïza, le responsable mouloudéen nous dira : «Maïza est un joueur de métier et d’expérience qui servirait beaucoup le Mouloudia. Ce serait donc bien de l’avoir avec nous.» T.Che

refuse pas même si personne ne m’a contacté pour le moment»

Maïza «Le MCA ne se

e désormais ex-joueur de la JSMB, Adel Maïza, serait très séduit par cette idée de jouer au Mouloudia même si rien n’a encore été entrepris de façon officielle. «Il est évident que le Mouloudia, qui est un très grand club, ne se refuse pas, même si pour le moment je n’ai été contacté par personne. Le fait que le Mouloudia et Ghrib s’intéressent à moi, prouve qu’on me fait confiance et que je ne suis pas un tricheur comme certains veulent le faire accroire», dira Maiza. M. L.

L

L’échographie a révélé une sévère entorse à la cheville droite

Mobitang «C’est dommage,

mais je serai forfait pour le match face à El Eulma !»

Contraint de sortir à dix minutes du terme pour se faire remplacer par Abdelmalek Djaghbala, Claude Mobitang a passé, hier matin, une échographie qui a révélé une sévère entorse à la cheville droite. Résultat des courses : le médecin traitant du Camerounais lui a prescrit dix jours de repos. Cela sous-entend que Claude sera forfait pour la dernière affiche de la saison contre le Mouloudia d’El Eulma. «Dommage, mais je suis contraint de déclarer forfait pour le match contre El Eulma. C’est mon ancienne blessure qui s’est réveillée. L’échographie a confirmé une sévère entorse à la cheville qui nécessite dix jours de repos. J’aurais aimé disputer ce dernier match de la saison mais ce ne sera pas possible», nous a-t-il confié.

Il regagnera la France le 24 de ce mois
Le Lion indomptable nous a confié qu’il comptait se rendre, le 24 de ce mois, en France pour passer quelques jours de vacances auprès de ses proches. Profitant de l’occasion, Mobitang poursuivra ses soins en Hexagone tout en suivant l’actualité de son club via le Net.

ouloudéen, Seddik Berradja, semble déjà en comme l’atteste vacances so la séance d’hier n absence à matin. Sans aucune raison ap gaucher du MC parente, le A Après une longue période d’inactivité qui passe sur la séan a fait l’imce aura duré 3 mois en raison de sa blessure sur le dernier m d’hier et atch du aux adducteurs, Amir Sayoud a dû attendre championnat co l’avant-dernière refaire surface. loudia d’El Eulmntre le Mou- Incorporé par le journée pour vingt minutes du coach Bira à pel, Berradja av a. Pour rap- terme à la place de Mohamed Amroune, l’inai son coach Bira t demandé à ternational espoirs avait l’occasion de faire de ser de la rencon le dispen- taire toutes les critiques, lorsque suite à un club formateur, tre face à son slalom dans la surface oranaise, il s’est offert le éviter les critiqu MCO, pour une position idéale pour marquer le but libéraes et les sous- teur. Mais au lieu de cela, Sayoud a ajouté le geste de trop qui a permis aux défenseurs d’inentendus.

Berradja aux abonnés absen Le milieu de te ts rrain m

Sayoud déçoit encore

Depuis sa venu l’intersaison, Se e au club à dd ne s’est jamais m ik Berradja Aligné à plusieurs reprises en défense centrale depuis sa venue aise. Opéré du ontré à son au club, Abdelmalek Djaghbala constituera, ce samedi, la solution m mois d’octobre énisque au de rechange pour le coach Bira. Ce dernier compte incorporer 2011, le natif l’ex-Harrachi aux côtés de Hamza Zeddam pour composer la char- d’Oran a dû attendre les trois nière centrale. Djaghbala se dit prêt à relever le défi pour ce dernier derniers matches de la phase aller pour refa rendez-vous de la saison. Mais avec le dé ire surface. part T. Che ce sont tous les de Bracci, espoirs de Berradja Une dernière séance à Hydra «Priorité au Mouloudia Bouhraoua aurait confié à Eddir Se conten qui se sont envolés. ta marquée par plusieurs Loungar qu’il comptait démissionner paritions nt de quelques ap- même si j’ai reçu des offres de la , Seddik absences Lassé par la tournure des événements, Abdelkader droit aux insulte a eu même plupart des clubs de L 1, sauf Sétif» Pour préparer leur dernier match de la saison, Bouhraoua aurait confié, hier par téléphone, à Eddir Suspendu face au MCEE pour cumul de cartons, tiques des Chn s et aux criles gars du Mouloudia se sont entraînés, hier Loungar qu’il comptait rendre le tablier. N’ayant plus ao penalty manqu ua suite au Hamza Koudri, qui est en fin de contrat, suscite la matin, sous une chaleur de plomb au stade de la maîtrise de la situation, le président du CA voué convoitise des formations de Hydra. Plusieurs joueurs ont brillé par leur abdrait quitter le navire. bab de Belouizd face au Cha- fant de Mila nous a confirmé la Ligue 1. D’ailleurs, l’enqu’il avait reçu à un moad sence pour cette dernière séance avant de croiser goutte qui a fait . C’était la ment ou à un autre des offres émanant de la majorité le fer avec les Eulmis dans une affiche qui se déborder le Départ ce matin par route pour vase. Désormais, Be des équipes de l’élite, à l’exception de l’Entente de Sétif jouera sur un air de vacances. Malgré cela, le El Eulma décidé de mettre un rradja a qui ne s’est pas encore manifestée. «Les Chnaoua doicoach Abdelkrim Bira ne s’est pas ménagé en terme à vent savoir que je compte bien donner la priorité au C’est ce matin que la délégation mouloudéenne son aventure av concoctant un programme que Zeddam et les ec Mouloudia même si je reconnais que j’ai reçu des offres devra prendre la route à bord de son autocar de siens ont suivi à la lettre. Bien que les vacances se qui était loin de le Doyen de la plupart des clubs de Ligue 1, à l’exception de l’Enré haut standing pour rallier la ville d’El Eulma. Et profilent à l’horizon, Bira n’a pas hésité à interveses attentes, d’o pondre à tente de Sétif. Je n’ai que l’embarras du choix mais cela ù son en c’est à l’hôtel El Rif que l’équipe du MCA devra nir pour recadrer ses troupes. Pour le technicien ne m’empêche pas de donner la priorité à mon club qui d’aller ailleurs. vie élire domicile durant son court séjour dans les mouloudéen, l’équation est toute simple : tout

Il a décidé d e quitter le Doyen

Djaghbala pour le remplacer

Koudri

tervenir, même si cela s’est fait de manière irrégulière et qui aurait mérité un penalty. D’ailleurs, Bira, sur son banc de touche, était en colère après Sayoud qui n’aurait pas dû tergiverser. Autant dire que la leçon du match face à la JSMB, qui avait eu lieu le 11 février dernier, n’a pas servi de leçon à Sayoud qui a, une nouvelle fois, déçu alors qu’il pouvait faire taire tous ses détracteurs. Pour rappel, il avait essuyé les insultes nourries du public de Bologhine en raison de sa prestation médiocre, mais dans le temps additionnel, le joueur d’Al Ahly, en se présentant nez à nez avec le portier béjaoui, Cédric Si Mohamed, a vendangé une occasion en or en optant pour un tir de l’extérieur du pied. Quelques heures plus tard, la sentence est tombée. Bracci a été limogé manu militari de son poste d’entraîneur pour avoir pris le risque de faire jouer Sayoud durant toute la partie. A. Y.

faire pour terminer invaincu avec le Doyen.

Hauts Plateaux.

T. Che

m’a permis de prendre une dimension internationale», nous a déclaré Hamza.

T. Che

engagements avec Joma qui a apporté beaucoup au club»
Habituellement très discret et refusant de se mettre sous les feux des projecteurs, le chargé du management et du marketing du club, Rafik Hadj Ahmed, a décidé cette fois-ci de sortir de son mutisme. Le responsable mouloudéen s’insurge contre tous ceux qui sont en train de propager des rumeurs sur un probable divorce entre l’équipementier Joma et le Doyen. Pour Hadj Ahmed, aucune offre officielle n’a été émise par la boîte helvétique, Burrda, qui avait par le passé fait faux bond au club au terme de deux mois de négociation. «Je suis sidéré par toutes ces rumeurs. Je suis le premier responsable du marketing et du management du club et je peux vous assurer qu’aucune offre officielle ne nous a été faite par Burrda. Il faut que nos supporters sachent qu’il y a deux ans de cela, nous étions en négociations par le biais d’une boîte française avec cette firme qui nous a fait faux bond au dernier moment, ce qui dénote du peu de professionnalisme de cette entreprise. Je le dis et je le redis : nous sommes sous contrat avec Joma jusqu’en juin 2013, et nous comptons bien aller au terme de nos engagements. Lorsque nous avons signé avec Joma, le club se ventait d’avoir décroché un contrat juteux avec la boîte espagnole. Et maintenant, on veut nous faire croire que notre association n’est plus rentable. C’est complètement absurde. Ceux qui sont en train de propager de telles rumeurs, qu’ils sachent qu’ils sont en train de nuire au club et pas à Hadj Ahmed. Il faut savoir aussi que Joma est prête à nous laisser l’exclusivité des produits dérivés du club. Ce qui est une première ici en Algérie. Alors qu’on cesse de nous chercher la petite bête sous prétexte qu’on s’est fait avoir par Joma qui a beaucoup apporté au Mouloudia. Il est programmé de signer un contrat de renouvellement Incha Allah au mois de septembre. Et celui qui a un contrat plus avantageux que celui de Joma, qu’il se présente pour agir, car nous en avons marre des belles paroles sans les actes», dira Hadj Ahmed, hors de lui. qui est le représentant de la firme en Afrique. D’ailleurs, les dirigeants ibériques l’ont fait explicitement savoir par téléphone à leurs homologues mouloudéens qui les ont aussitôt rassurés. Pour les pensionnaires de Cheraga, il ne fait aucun doute sur cette association avec l’équipementier ibérique qui ira jusqu’au terme du contrat signé il y a de cela deux saisons au Hilton.

Rafik Hadj Ahmed «Nous comptons aller au terme de nos

Les responsables de Joma en colère
La rumeur d’une probable négociation avec la boîte helvétique, Burrda, n’a pas été du goût des responsables de Joma, et à leur tête Alberto Corcia,

T. Che

08

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil ESS

Bizarre autant qu’étrange

le trophée de champion ne sera pas remis ce samedi !
ans tous les pays du monde, le trophée est remis au champion lors de la toute dernière journée et cela quel que soit l’endroit où il évolue. Exception est faite quand le titre est attribué bien avant le terme de l’exercice en cours. Au vu de l’incertitude qui régnait lors de l’avant-dernière journée, le trophée n’a pas été remis aux Sétifiens à la fin du match contre le CSC. C’est donc tout naturellement que cette petite cérémonie doit se dérouler demain au stade Omar-Hamadi. La ligue en décidera autrement...

Plusieurs joueurs étant indisponibles Des changements dans l’équipe
l est certain que ce samedi, la formation sétifienne présentera non seulement un tout nouveau visage, mais aussi une tout autre approche en ce qui concerne la façon de jouer, par rapport aux matchs précédents. «Il est certain que l’équipe va connaître des changements dans sa composante, du moment que nous comptons un grand nombre de joueurs indisponibles qui viendront s’ajouter à ceux qui l’étaient déjà. Certains compartiments du jeu se verront injecter du sang neuf et je regrette de ne pas avoir eu assez de temps pour peaufiner les options tactiques qui seront mises en place le jour du match», nous dira Madoui.

D

Un argument qui ne tient pas la route
L’argument avancé par les membres de l’instance dirigée par Kerbadj est qu’ils veulent éviter de provoquer les supporters de l’USMA. C’est n’importe quoi et c’est tout simplement une insulte qui est faite aux fans rouge et noir. On ratera ainsi du côté de la ligue une superbe occasion pour montrer au monde la maturité de notre football. Le champion applaudi par les supporters de son principal concurrent… Pourquoi pas ? Encore une fois, parce qu’on ne voit pas «plus loin que le bout de son nez», on ratera un rendez-vous avec l’histoire !

Les Sétifiens à Bologhine pour le panache
Les objectifs majeurs ayant été atteints, les Sétifiens s’apprêtent à boucler, à l’instar des autres formations, cet exercice ce samedi. Même si c’est une belle affiche, c’est un peu le match de trop pour cette formation sétifienne qui vient de tout rafler et qui ira en quelque sorte à Saint-Eugène un peu comme on va à une corvée. Elle aura à en découdre avec un ensemble de l’USMA qui visera la meilleure place possible au classement, après avoir longtemps concurrencé les Sétifiens. Toute auréolée de son titre de champion

d’Algérie, la formation sétifienne ne veut quand même pas perdre pied et cela passe nécessairement par un bon résultat ce samedi.

I

Le coach avertit, la récré est terminée !
Le ton employé par Alain Geiger envers ses joueurs a visiblement changé depuis hier. Le coach sétifien, qui a fait la fête après l’obtention du titre de champion et qui employait, jusque-là un langage plutôt conciliant envers ses joueurs, a changé de méthode du tout au tout. Il y a un match à jouer et pourquoi pas à gagner et il ne veut, désormais, rien pardonner à ses joueurs. S. B.

Une équipe décimée face à l’USMA
Comptez bien : Djabou, Benhamou, Diss, Aoudia, Delhoum, Cyril et Youssef Sofiane. Ce sont là autant de titulaires en puissance de cette équipe de Sétif qui rateront le rendez-vous de ce samedi contre l’USMA. La dernière rencontre jouée par les Sétifiens le fut au stade du 8 mai. Ce jour-là, l’ESS avait gagné contre le CSC par un score pour le moins éloquent. Une victoire qui consacrera l’équipe de Sétif. L’heure est donc à la confirmation, même si, en face, il y aura une équipe de haut calibre et surtout très coriace. L’adversité sera bien là et la partie s’annonce difficile. Malgré cela Geiger tentera de présenter un ensemble plutôt conquérant.

Une défense recomposée
Pour le poste de gardien de but, Berguiga remplacera au pied levé Benhamou suspendu. Berguiga renouera donc avec la compétition. La ligne arrière sera recomposée avec l’absence de Diss. C’est d’abord dans un souci de donner de la puissance à sa ligne défensive que Geiger fera ses choix. Même si Lakhdhari piaffe d’impatience de jouer et qu’il a montré ces derniers temps qu’il était en grande forme, il ne détrônera pas Hachoud pour ce qui est du poste d’arrière droit. Ce dernier est le joueur le plus régulier et aussi le plus performant de l’équipe depuis le début de la saison. La principale mission du rideau défensif sétifien est de ne pas encaisser de buts et surtout d’éviter de se faire prendre sur contre.

Geiger : «Le beau jeu doit être de mise ce samedi»
Alain Geiger est conscient de la difficulté de la tâche et sait ce qu’il reste à faire. Il nous dira à ce sujet : «Comme toujours en tant que professionnels, il faut faire des résultats. On reste certes sur un magnifique événement mais il faut que les joueurs se remobilisent et fassent honneur au maillot qu’ils portent.» Pour ce qui est du prochain adversaire, le coach sétifien précisera : «Disons que c’est jouable face à l’USMA. Cette équipe est le genre de formations qui est très difficile à manier que ce soit sur son terrain fétiche ou à l’extérieur. La tâche s’annonce compliquée, et ce sera à mes joueurs de montrer qu’ils ont du cœur et aussi les moyens de réaliser un bon résultat. De toutes les manières, le beau jeu doit être de mise, histoire de régaler ceux qui se déplaceront au stade.»

Lakhdhari «Je dédie ce titre
aux Sétifiens et aux Biskris»
Lakhdhari, le jeune défenseur sétifien, nous avouera qu’il est en train de vivre un véritable conte de fées après que son équipe eut réussi le doublé, coupe et championnat. Il se dit par ailleurs satisfait de ses dernières prestations.
Bien sûr tout va pour le mieux après que votre équipe eut réussi à gagner la Coupe d’Algérien et tout dernièrement le titre de champion d’Algérie… Les nouvelles ne peuvent être qu’excellentes suite à notre victoire en Coupe d’Algérie et juste après ce titre de champion. Nos supporters nous ont réservé un accueil extraordinaire. Ce sont là des moments inoubliables. Nous avons réussi à atteindre les principaux objectifs du club. Tous les efforts que nous avons déployés n’ont pas été vains. Je voudrais dédier ce titre aux Sétifiens et aux Biskris. Etes-vous satisfait de vos dernières prestations ? Ce n’est pas à moi de juger. Je pense avoir fait mon travail convenablement. Le fait de jouer m’a fait gagner en confiance et je peux vous dire que j’ai beaucoup progressé et cela dans tous les domaines cette saison. Comment cela s'est-il traduit pour vous sur le terrain ? En ce qui me concerne, je pense avoir donné le meilleur de moimême, même si rien n'a été évident pour moi avec la formidable concurrence qui existe à l’Entente. Bien sûr, notre force est cet esprit de groupe car chacun fait des erreurs et a des choses à se reprocher. Nous gagnons et perdons ensemble. Nous sommes tous assez grands pour reconnaître nos défaillances. Personnellement, j’ai beaucoup travaillé pour être à la hauteur de la confiance faite par mon entraîneur. Justement, quelle a été la principale force de l’Entente cette saison ? Incontestablement le collectif et aussi la présence de joueurs qui font la décision comme Benmoussa et Djabou. Il faut savoir que nous avions envie de bien faire et de réussir de gros matchs. C’est ce que nous nous sommes efforcés de faire et les choses nous ont été favorables. Il est vrai que nous sommes tombés parfois sur des équipes très motivées et qui ont fait du jeu. Nous avons su tenir le coup et cela nous a permis de prendre des points. Pour d’autres rencontres, cela a beaucoup moins marché. Comment avez-vous vécu les matchs où les choses ont moins bien marché ? C'est clair que nous avions envie de bien faire au départ. C'était des matchs importants pour l’équipe. Il nous fallait impérativement engranger des points et cela pour nous mettre de la distance avec nos poursuivants. Cela n’a pas toujours été le cas et croyez-moi nous avons souffert pour arracher le titre. Vous aurez lors du prochain match à jouer contre l’USMA à Bologhine. Dans quel état d’esprit allez-vous aborder cette rencontre ? Nous avons le statut de champion d’Algérie à défendre et nous gardons en tête que nous devons faire preuve de concentration. Ce sera compliqué face à une très bonne équipe qui aura des choses à prouver. Cependant, nous serons au rendez-vous. Entretien réalisé par Khaled H.

La confirmation des attaquants ?
Ils ont inscrit jusque-là en championnat 53 buts les Sétifiens. Pour cause de blessures et de suspensions, leur entraîneur apportera certaines modifications. L’une d’elles consistera en la reconversion de Djahnit en tant que milieu offensif en lieu et place de Djabou suspendu. Il sera associé dans cette tâche à Benmoussa qui semble, pour le moment, être le meilleur à ce poste. Ils seront donc tous deux de la partie et auront à déblayer le terrain pour le jeune Nadji. Ce dernier aura la lourde tâche d’être le fer de lance de cette équipe de Sétif et c’est quand il est posté juste devantla ligne intermédiaire qu’il est le plus dangereux.

Ferrahi pour gagner la bataille du milieu
Le milieu du terrain fut, lors des deux derniers matchs, le maillon faible, s’il faut en trouver un, de cette équipe de Sétif. Parfois dépassés par les évènements, les hommes du milieu seront de moins en moins présents dans le harcèlement et la récupération, ni à même d’alimenter les attaquants en bons ballons. Le principal changement qui sera préconisé par Geiger sera l’association de Karaoui à Ferrahi. Ces deux joueurs auront, pour mission première, de faire la loi dans leur zone et empêcher les meneurs de jeu de l’USMA de sévir. La reconversion de Ferrahi en milieu récupérateur donnera plus de mordant au compartiment le plus affecté par les absences. S. B.

Eviter de se faire piéger !
Créer le danger, c’est justement ce à quoi s’emploieront les coéquipiers de Benmoussa. Les attaquants, ils auront à être constamment en mouvement et à multiplier les appels pour espérer déséquilibrer la solide ligne arrière de l’USMA. Cette équipe de Sétif est dans l’obligation de porter le danger et aussi d’éviter de se faire piéger sur contre comme cela a été, de nombreuses fois, le cas. Même si c’est pratiquement une équipe bis qui sera alignée, on espère du côté de Sétif une belle performance ou, à défaut comme le veut leur entraîneur, une belle prestation.

S. B.

10

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup neuf CRB

Bellakhdar dans le
viseur des Belouizdadis
fin d’éviter d’être pris de court par les concurrents, les dirigeants du CRB commencent d’ores et déjà à préparer la saison prochaine, en établissant la liste des joueurs qu’ils ont ciblés. Après Yalaoui (MCA) et Douadi (MCEE), un autre joueur vient d’être proposé à la direction du club. Il s’agit de l’ailier gauche du MC El Eulma, Fayçal Bellakhdar. C’est son manager, Kamel Ould Mohamed qui l’a proposé au président Azeddine Gana, ce dernier semble intéressé de son côté par cet élément qui a donné du fil à retordre à son équipe lors de la rencontre qui a opposé le MCEE au Chabab au match retour. Même l’entraîneur Djamel Menad n’a pas tari d’éloges à son sujet. L’intérêt du Chabab pour l’attaquant prodige du MCEE ne

A

date pas d’aujourd’hui, puisqu’il a été contacté lors du mercato hivernal dans le but de le recruter, mais la direction eulmie s’est opposée au départ de son meilleur élément. Maintenant que le joueur se trouve en fin de contrat, le Chabab ne sera pas obligé de passer par le MCEE pour l’enrôler. Il viendra à Alger pour entamer les négociations Le joueur étant d’accord pour porter les couleurs du CRB la saison prochaine, la direction du club l’a invité à venir à Alger afin d’entamer les négociations. On a appris à ce sujet que l’attaquant eulmi devrait être à Alger la semaine prochaine, c’est-à-dire juste après la fin du championnat, en compagnie de son manager, pour entamer les négocia-

tions avec le club de Laâquiba. Les dirigeants du Chabab font de cet élément leur priorité, et feront le nécessaire pour l’avoir dans leurs rangs en prévision de l’exercice prochain. Son frère Ammar lui a conseillé d’opter pour le Chabab Fayçal Bellakhdar est le jeune frère de Ammar Bellakhdar, l’actuel joueur de la JSMB, et qui a déjà évolué au CRB. Ce dernier a conseillé à son petit frère d’opter pour le Chabab, un club où il pourra s’épanouir et montrer ses capacités. N. B.

Menad fait ses adieux aux joueurs
A la fin de la séance d’entraînement d’hier qui s’est déroulée à Aïn Benian, Djamel Menad a réuni ses joueurs et les a salués en leur serrant la main un par un. Par ce geste, le technicien belouizdadi a, semble-t-il, fait ses adieux à ses joueurs et les a remerciés pour les moments intenses qu’ils ont vécus cette saison. Bien que le président Gana tienne à lui, Menad n’a pas encore donné son accord final. Même sa présence demain sur le banc face à l’ASK n’est pas certaine.

Gana : «On veut me casser»
Comme nous l’avons déjà rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, les comptes du CRB sont bloqués. Interrogé à ce sujet, le président Azeddine Gana nous dira qu’il y a anguille sous roche dans cette affaire : «Je ne comprends pas comment on peut bloquer notre compte, qui n’a rien à voir avec l’ancien qui appartenait au CSA. Celui de la société SSPA est récent, je ne comprends pas pourquoi on le bloque à cause de certaines affaires liées au CSA. C’est une procédure illégale.» Rappelons que trois anciens joueurs du CRB ont réclamé leur dû, et Mohamed Talis a même introduit une action judiciaire l’année passée contre le club de Laâquiba. C’est le CSA/CRB qui doit de l’argent aux trois joueurs, selon le président belouizdadi, et donc on ne peut pas de ce fait bloquer le compte de la société. «Franchement, je n’arrive pas à saisir ce qui se passe. Je pense qu’on veut me casser. On est en train de me mettre les bâtons dans les roues, alors qu’on est dans une période cruciale pour préparer le prochain exercice», ajoutera-t-il. Bien que les caisses soient renflouées par l’argent des sponsors, le Chabab ne pourra pas bénéficier de son bien dans l’immédiat, à cause du gel de son compte bancaire. brefs délais. Mais notre politique est connue, nous allons offrir aux joueurs des sommes d’argent selon les moyens du club. Je dirai à ceux à qui on a proposé une fortune ailleurs que le CRB ne pourra pas s’aligner sur des propositions mirobolantes.»

«On finalisera avec les cadres incessamment»
Concernant les négociations avec les cadres de l’équipe que le CRB veut garder pour la saison prochaine, Azeddine Gana dira clairement : «Nous allons essayer de finaliser avec eux dans les plus

Le président du CRB, Azeddine Gana a rencontré l’attaquant du MC Saïda, Abdennour Hadiouche et son manager Mrabet, lors de la cérémonie de remise du trophée au meilleur joueur, organisée par le journal Maracana avanthier. Comme nous l’avons déjà rapporté, l’ex-attaquant du NAHD intéresse le Chabab qui veut recruter un attaquant pour parer à l’éventuel départ de Slimani. Hadiouche, qui se trouve en fin de contrat et son club rétrogradé en Ligue 2, ne trouve pas d’inconvénients à évoluer au Chabab.

Gana a rencontré Hadiouche

Boulhabib a discuté avec le manager d’Ousserir
Le président du CSC, Boulhabib a rencontré le manager d’Ousserir, gardien de but du CRB, à l’occasion de la cérémonie de la remise du trophée du meilleur joueur organisée par le journal Maracana, avant-hier à l’hôtel Hilton. Le président du CSC a l’intention de rencontrer le portier belouizdadi en personne pour essayer de le convaincre de porter le maillot vert et noir la saison prochaine.

Le Chabab avec les remplaçants contre l’ASK
it Après avoir fa matchs pour s trois derniers rbache ratera sur le re, Khe cause de blessu rnier match de la saialement le de au stade du 20-Août ég ain son prévu dem ttaquant belouizdadi face à l’ASK. L’a rs de sa blessure au souffre toujou re de douleurs, je ne genou. «Je souff Je suis en train de peux pas jouer. d’éviter de passer me soigner afin », nous dira-tsur le billard il.

KherbacheSK A out face à l’ mpasse l’i

Le dernier match que disputera le Chabab demain sur son terrain face à l’ASK, ne sera qu’une simple formalité. La formation du Chabab ayant perdu tout espoir de jouer une place sur le podium, tandis que l’adversaire du jour se trouve déjà en Ligue 2. Ce qui a amené Djamel Menad à songer à chambouler son équipe. Le technicien belouizdadi devait déjà aligner une équipe composée de remplaçants lors de la dernière rencontre face à l’USMH, avant de se raviser à la dernière minute, vu la sensibilité de la rencontre. Djamel Menad, qui a subi les critiques des supporters, n’a pas voulu connaître une fin de saison difficile. Pour cette

dernière rencontre face à l’ASK, qui ne sera qu’une simple formalité, Menad donnera leur chance aux joueurs peu utilisés cette saison, de terminer avec un match dans les jambes. Les titulaires se sont plaints de la fatigue Les joueurs titulaires qui ont joué sur deux fronts, se sont plaints de la fatigue et surtout des blessures. Le technicien belouizdadi a décidé donc de ménager certains qui n’ont pas connu de répit lors des dernières journées du championnat, à l’instar de Rebih, Mameri, Aksas, Abdat, Slimani et Meghout. Etant donné que le match de demain n’aura aucune consé-

quence, Djamel Menad veut éviter à ses joueurs des blessures lors de la dernière journée de l’exercice en cours. En effet, Ammour qui souffre d’une élongation à la cuisse et Benabderrahmane des adducteurs, n’ont pas pris part au dernier match contre l’USMH et sont out pour le match de demain. Une dernière chance pour certains de convaincre le coach La rencontre d’aujourd’hui devra être aussi une dernière chance pour certains joueurs de convaincre Menad, qui a rendu une première liste de joueurs à libérer, qui n’est pas définitive. Le technicien belouizdadi profitera de l’occa-

sion pour donner leur chance à certains joueurs de s’exprimer, et qui se sont plaints de ne pas avoir du temps de jeu, comme Lahmar. Ce dernier a affiché ses intentions de quitter le club, dans le cas où il ne bénéficiera plus de la confiance de son entraîneur. Idem pour Amroune et Benayache qui n’ont pas beaucoup joué depuis leur recrutement. Premier match pour Hamzaoui Le jeune joueur Mehdi Hamzaoui devrait avoir une chance d’être titularisé pour la première fois, avec l’équipe première cette saison. Recruté au mercato hivernal, ce jeune défenseur a été convo-

M qué deux fois, sans avoir pu u sifflet jouer. Il devra cette fois a d’arbiprouver ses qualités deLa commission ial vant le public belouizgné Farouk M trage a dési qui oppodadi. En parallèle, cette match pour diriger le B à l’ASK à parrencontre sera sans main le CR sera de aucun doute la dernière ra assisté par tir de 17h. Il se pour certains joueurs e soum, alors qu que la direction a décidé, Gourari et Sem atrième arqu en concertation avec Bichari sera le bitre. Menad, de libérer pour laisser place à d’autres éléments capables d’apporter un plus la saison prochaine, où nt le Chabab sera appelé à Entraîneme n participer à la Coupe de Aïn Benia s, hier à la CAF en sa qualité de née de repo Après une jour sont entraîfinaliste de la Coupe B se CR d’Algérie, du moment les joueurs du tut sportif d’Aïn ti que l’ESS participera à nés hier à l’ins ière séance est la C1. Une dern Benian. t jourd’hui avan N. B. prévue pour au
demain. d’affronter l’ASK

ial

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup fort USMH

11

Confiance renouvelée à Charef
ses joueurs. Le premier responsable de l'USMH espère, toutefois, trouver l'argent nécessaire pour leur payer le reliquat. Cela nécessitera une enveloppe financière de 2,5 milliards de centimes au moins. Selon nos sources, l'argent disponible dans les comptes ne suffit pas pour payer tous les joueurs. Cela fait que les dirigeants de l'USMH vont devoir mettre la main à la poche, pour compléter l'enveloppe financière réservée au payement des primes de signature. Il s'agit, en fait, d'une cotisation des dirigeants qui leur permettra de réunir quelques centaines de millions de centimes. Cette somme ajoutée à celle déjà disponible pourrait suffire au président pour s'acquitter de ce lourd fardeau. «Tout à fait ; j'ai rencontré Mohamed Laïb et nous nous sommes entendus sur tout. Il m'a tenu un langage qui m'a beaucoup plu, et surtout convaincu. Je lui ai promis de rempiler. Il ne reste que la signature. Cela se fera en temps opportun.»

Laïb l’a rencontré avant-hier soir

La liste des libérés pour bientôt
Au sujet de la liste des libérés, il est encore un peu tôt pour en parler. Mais une chose est sûre : l'assainissement toucherait principalement les joueurs seniors. «Les jeunes qui n'ont pas encore atteint 21 ans, ils seront probablement gardés, car «même quand ils ne jouent pas avec l'équipe première, ils participent très souvent aux matchs de championnat de la catégorie des U21», nous a déclaré un des membres du staff technique. En tout cas, les jours à venir nous renseigneront beaucoup plus sur les noms des joueurs qui feront les frais de cette opération.

… et pense déjà à dégraisser l'effectif
Dans la perspective de renforcer l'effectif, la saison prochaine, la direction du club entend libérer quelques éléments pour laisser la place aux nouvelles recrues. Il est vrai qu'avec la promotion de quelques jeunes parmi les U20, qui brillent au sein de leur catégorie, le staff technique ne se soucie pas trop du recrutement. Notre source nous a révélé que pas moins de 9 éléments seront libérés de l'effectif actuel : «Le coach va certainement se passer des services de certains joueurs, qui n'ont pas montré grand-chose. Leur éventuelle libération ne leur sera que bénéfique, puisqu'ils auront plus de chance de jouer ailleurs. Ainsi, ils gagneront en compétition.»

L'entraîneur Boualem Charef devrait poursuivre sa mission la saison prochaine avec l'USMH, selon les propos de Mohamed Zoubiri, un dirigeant influent au sein du club. Même son de cloche chez le président du club, Mohamed Laïb, qui nous a déclaré il y a quelques jours : «Boualem Charef a atteint l'objectif assigné, qui est le maintien de l'équipe en ligue 1. Le travail qu'il a accompli est satisfaisant. Donc, il n'y a pas d'objection pour qu'on ne lui renouvelle pas notre confiance». Ce sont les propos de ce responsable, qui avait fait aussi l'éloge de son entraîneur pour avoir insufflé du sang neuf à l'équipe avec la promotion en équipe fanion de beaucoup de jeunes, à l'image de Tatem, Abid,

Boulakhoua, Kahouadji, Borsi, Messaoudi et Yaya. «C'est déjà une garantie pour l'avenir du club», notera Laïb, qui compte garder l'ossature de l'équipe la saison prochaine. «Je vais négocier avec les éléments dont le contrat arrive à expiration, dès la fin de cette saison, mais je précise que ce sera seulement avec ceux qui peuvent rendre d'énormes services à l'USMH», ajoutera le président. Il affirme encore que ses joueurs «auront touché jusqu'à maintenant près de 75 % de leurs dû, en attendant le reste à la fin du championnat». Concernant le volet financier et en prévision de la saison prochaine, Laïb soulignera que «l'USMH est toujours à la recherche de sponsors», au moment où l'on parle à El-Har-

rach d'une éventuelle arrivée d’un industriel comme sponsor principal du club.

Griche chez Laïb pour son avenir
Selon un proche du joueur, on apprend que la direction de l'USMH ne s'est toujours pas manifestée pour discuter avec certains éléments concernant leur avenir, comme c'est le cas de Griche qui voudrait connaître les intentions de la direction. Raison pour laquelle il compte se déplacer dès ce dimanche au bureau de Laïb pour lui faire part de ses contacts avec un club saoudien, mais aussi pour connaître les intentions du président harrachi. En d'autres termes, Griche, qui se trouve en fin de contrat, attend du concret de la part de sa direction avant d'entamer les négociations avec les présidents des clubs qui l'ont contacté. N. R.

Laïb entame les négociations avec certains cadres…
Le président Laïb devra entamer dans les prochains jours les négociations avec certains éléments en fin de contrat, pour les convaincre de rempiler. Concernant certains joueurs parmi les jeunes, avec lesquels la direction compte bâtir l'équipe de la saison prochaine et qui sont toujours liés au club, Laïb est en train de les régulariser un par un. Il compte, d'ailleurs, apurer d'ici à la fin du mois de mai, ses dettes avec

Laïb convainc Tatem de rester
Joint par nos soins, hier en début d’après-midi, Tatem nous a confirmé avoir eu une discussion avec le président Laïb concernant son avenir :

Les Harrachis appréhendent de perdre Charef et Hendou

Partiront, partiront pas ?
C'est la grande interrogation dans les milieux sportifs de l'USMH, notamment concernant l'entraîneur Boualem Charef qui garde un mutisme total sur son avenir avec le club harrachi. Bien que des informations le donnent partant, Charef n'aurait pas, selon certaines sources, fixé sa prochaine destination. Il aurait reçu des propositions de certains clubs. Pourtant, le désir de continuer l'aventure avec l'USMH est très fort chez ce technicien dont tout le monde à ElHarrach est satisfait du travail accompli à la tête de l'équipe pendant les quatre saisons qu’il est aux commandes techniques. L'USMH est sur le point de terminer le championnat à la dixième place, ce qui est, en somme, un parcours moyen pour une équipe qui espérait arracher une place sur le podium. N’empêche que les dirigeants du club veulent à tout prix garder Charef à la tête de la barre technique car, pour eux, ce serait une bonne chose pour l'équipe. L'avenir de Charef avec l'USMH n'est pas le seul problème qui inquiète les dirigeants et les supporters, les regards sont aussi braqués sur la vedette de l'équipe, Hendou. En effet, perdre ce joueur serait un gros handicap dans la mesure où il a été l'un des grands atouts de l'équipe et reste son véritable catalyseur. Le contrat de ce joueur arrive à expiration, ce qui a poussé les dirigeants harrachis à faire le forcing pour le convaincre de rempiler à l'USMH pour une autre saison.

Doukha «J'ai plusieurs
contacts, mais je n’ai rien décidé»
Votre équipe a réussi son objectif, à Toutefois, je préfère prendre tout mon temps avant de trancher sur savoir le maintien. Un commenma future destination. Je ne vous taire ? cache pas que j’ai envie de rester Je pense qu’on mérite mieux que à El Harrach, où j'ai passé deux cette 10e place au classement. Plutrès belles saisons. Mes meilsieurs facteurs, parfois extra sportifs, leures, en tous cas, avec, à la clé, ont faussé les résultats. De ce fait, on une finale de Coupe d’Algérie la s’est retrouvés contraints de lutter pour le maintien. Pourtant, on a beau- saison dernière. Peut on supposer que Doukha coup travaillé pour atteindre au moins sera toujours en jaune et noir une troisième place, mais on aurait pu la saison prochaine ? faire mieux. Je ne peux rien vous dire pour Comment jugez-vous votre rendel’instant car moi-même je ne le ment cette saison ? sais pas. J'ai bien bossé cette saison. J'ai joué Entretien réalisé par presque tous les matchs, toutes compétitions confondues. J'ai donné le Nacer Eddine Ratni meilleur de moi-même et j'espère avoir été à la hauteur. Je pense avoir fait une belle saison. Avez-vous songé à votre avenir ? Sincèrement, je ne veux pas qu'on se focalise trop sur ce sujet. Pour moi, c'est clair : j'ai toujours donné la priorité à l’USMH, mon club actuel. Rassurezvous, ce n'est pas aujourd'hui que je vais lui tourner le dos. Mais votre nom est annoncé un peu partout. Qu'en est-il Vers un renforcement du bureau des autres On apprend, par ailleurs, que la direction de l'USMH, soucieuse d'assucontacts ? rer une meilleure stabilité sur le plan financier, veut se renforcer par l'intéDes contacts, gration des industriels qui viendraient rejoindre la composante de l'équipe j'en ai plusieurs. des actionnaires. Notre source nous a révélé que plusieurs industriels ont Je peux même vous été approchés pour investir dans l'ASP/USMH. Certains d'entre eux se sont dire que je n'ai jamontrés intéressés par cette éventualité qui, vraisemblablement, a des mais été tant sollicité. chances d'aboutir.

Stage d'intersaison Le président hésite entre l’Espagne et la Slovénie
Le lieu du stage cette année n'a pas été encore tranché, puisque le président Mohamed Laïb a deux choix entre la Slovénie et l’Espagne. Le boss harrachi hésite toujours entre ces deux pays, même si certains dirigeants veulent que l'équipe aille en Tunisie, comme d'habitude, pour des considérations financières. Le président décidera dans les jours à venir.

Charef et les joueurs régularisés
Vivement la fin de la crise, ont dû se dire les dirigeants de l'USMH qui peuvent lancer un «ouf» de soulagement, après l'arrivée d'une subvention qui est venue renflouer les caisses du club. Sitôt arrivée, cette subvention a été utilisée pour le payement de certains éléments et celle de l'entraîneur qui attendait le complément de son dû. Ce dernier, qui était considéré par la direction comme étant le cas le plus urgent, aurait selon toute vraisemblance perçu son argent.

e Nessakh, hamseddin C
d’Oran ! ouchou» le «Ch
P
our former un athlète de haut niveau, les nombreux chercheurs dans le domaine du sport sont unanimes à dire qu’il faut au moins 8 ans de formation, soit 2 cycles olympiques. La raison est toute simple, l’athlète ou le joueur doit prendre le temps de développer ses qualités physiques, techniques et psychologiques pour s’adapter à l’effort, une fois arrivé à la catégorie seniors. Mais, parfois, on trouve des athlètes qui défient cette notion théorique. Il s’agit de joueurs qui bénéficient des qualités innées qui leur permettent de prendre de l’avance sur les autres joueurs du même âge. C’est le cas de Chamseddine Nessakh, l’actuel arrière gauche de la JSK. Sa forme époustouflante depuis le début de saison nous a incités à aller à la découverte de ce joueur talentueux, afin de découvrir son secret. C’est avec une grande hospitalité que nous avons été accueilli chez la famille Nessakh, pour rencontrer ses frères et sa maman qui nous a longuement parlé de son fils dont elle est fière aujourd’hui. Chez les Nessakh, le foot est une histoire de famille Arrivé dans le quartier La route de Tlemcen où réside Chamseddine, nous avons été accueillis par son frère Karim qui lui aussi était footballeur professionnel à l’ASMO puis au RCK. Une fois chez lui, nous avons rencontré 3 autres frères à lui et son meilleur ami d’enfance qui sont tous des mordus de la balle ronde. Alors qu’on venait tout juste d’entamer la discussion, on a senti une grande simplicité chez la famille Nessakh, qui nous parlait des débuts de Chamseddine. Avant même d’en savoir davantage sur la vie de leur jeune frère, on a tout de suite constaté que chez les Nessakh, le foot est, d’abord, une histoire de famille. Coureur de sprint, gardien de but, arrière gauche, milieu et attaquant, la polyvalence dès son jeune âge Comme tous les footballeurs du monde, Chamseddine Nessakh a goûté au plaisir du ballon rond dès son jeune âge dans son quartier. C’est sur le terrain qui se trouve à deux pas de la maison familiale que l’actuel arrière gauche de la JSK a fait ses premiers pas. Toutefois, le foot n’a pas été la première discipline pour Chamseddine. Il y a eu l’athlétisme avant. Et oui, Chouchou, comme le surnomment ses proches, était un coureur de sprint. Toutefois, cela n’a pas duré longtemps, puisque quelques mois plus tard, il a rejoint les catégories jeunes de l’ASMO. Là aussi, Chamsou est passé par plusieurs postes. Il a débuté comme gardien de but, son entraîneur de l’époque ayant constaté que son joueur avait une bonne technique. C’est à ce moment-là qu’il l’a aligné comme arrière gauche, puis milieu récupérateur, puis ailier gauche et même parfois comme attaquant de pointe. Entre l’athlétisme et les différents postes de jeu occupés, on comprend mieux aujourd’hui le secret de la polyvalence du joueur. Slimani, l’entraîneur qui a constitué le tournant de sa carrière Les chances de briller ne se présentent pas tous les jours. Pour un joueur, il se peut que ça se joue sur un seul match. Chamseddine Nessakh n’a pas raté cette rencontre qui aura été le tournant de sa carrière. A cette époque-là, Chamseddine jouait chez les cadets et l’entraîneur des seniors, Slimani, était à la tête des seniors. Lors d’un match de préparation entre les deux catégories, Slimani a décelé un talent certain chez ce jeune latéral gauche qui se battait comme un lion sur le terrain. A la pause, il l’a aligné avec les seniors, mais avant, Slimani lui avait glissé deux mots qui ont métamorphosé le joueur qui avait à peine 17 ans. Chamseddine s’en souvient comme si c’était hier : «Slimani m’avait dit : ‘‘Ecoute mon fils, tu vas jouer la seconde mitemps avec les seniors. Et si tu joues bien, tu sera convoqué au prochain match de championnat face au CABBA’’». C’est ce qui s’est passé. En se déplaçant à Bordj, Nessakh a eu la chance de jouer la seconde période. Dès son entrée sur le terrain, Chamseddine a provoqué un penalty pour son équipe. C’est à ce moment-là que sa carrière sportive a pris une autre dimension. Il signe à la JSK en juin, mais joue jusqu’en décembre à l’ASMO Dès son premier contact de la JSK à l’été 2009, Nessakh n’a pas hésité un seul instant à rejoindre le club kabyle. Toutefois, il lui restait six mois de contrat avec l’ASMO. Au début, les dirigeants oranais étaient tombés d’accord avec leurs homologues kabyles sur le montant du transfert du joueur. Pour preuve, Nessakh s’était même déplacé à Alger pour signer son contrat et encaisser sa première tranche de la prime de signature. Mais contre toute attente, les dirigeants oranais ont changé d’avis et refusé de transférer leur joueur. L’argent a, donc, été restitué. Chamseddine a été contraint d’aller jusqu’au terme de son contrat, avant de signer un nouveau contrat à la JSK d’une durée de 2 ans et demi. Un choix que le joueur ne regrette pas, estimant que le club kabyle lui a donné la chance de prendre part à la plus prestigieuse des compétitions africaines, la Ligue des champions, et de gagner la Coupe d’Algérie, après l’avoir gagnée en juniors avec l’ASMO.

12

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil Reportage

13

«Je séchais les cours

au primaire pour

aller jouer au foot !»
Votre contrat prendra fin au mois de Certains vous considèjuin prochain. En toute franchise, acceprent comme faisant partie teriez-vous l’idée de prolonger ? des meilleurs arrières gauche Avant toute chose, je tiens à dire du championnat. Pensez«J’ai que je n’oublierai jamais tout ce que la vous que c’est le cas ? commencé Pour ma première saison à la le foot comme JSK a fait pour moi. Toutefois, je JSK, la concurrence avec Ous- gardien de but pense qu’il faudra que je discute avec le président pour décider de mon avesalah m’a empêché de m’impoà l’ASMO» nir. ser en force, contrairement à la Quels sont vos objectifs ? saison qui a suivi. Maintenant, Il est clair que mon souhait est de porter qu’on dise que je suis l’un des meilleurs arrières gauche du championnat me ré- un jour les couleurs de la sélection. Je me bats jouit. Toutefois, je sais que je peux donner aussi au quotidien pour décrocher un contrat encore plus. Je dois maintenir mon niveau professionnel en Europe, car cela donnera pour être régulier et pour percer davantage. une autre dimension à ma carrière. Revenons à votre enfance. RaconLa JSK vous a recruté comme artez-nous vos débuts dans le monde rière gauche, mais par la «Mon du football ? suite, on a découvert que grand reComme tous les enfants du vous êtes un joueur très gret, c’est de monde, j’ai commencé à jouer dans offensif. Où vous sentezne pas avoir mon quartier. On me surnommait le vous le plus à l’aise ? connu mon surdoué. Par la suite, j’ai eu la chance Je me sens à l’aise sur le père» d’être gardien de but chez les benjacouloir gauche. Dans le football mins de l’ASMO. Voyant que j’utilisais moderne, il n’y a plus d’arrière gauche type. Ma force est d’attaquer et de dé- beaucoup mes jambes pour un gardien, l’entraîneur de l’époque m’a fait jouer au milieu, fendre sans souci. puis arrière, ensuite en attaque. Mais on ne vous sentait pas à l’aise avec Votre polyvalence a, donc, débuté à 12 Saïb. Est-ce vrai ? ans ? Tout à fait. Le problème avec Saïb, c’est Exact. J’avais même fait de l’athléqu’il n’arrêtait pas de me faire des retisme. Par la suite, j’ai fait toutes mes marques. Au moindre geste «Mon classes à l’ASMO, jusqu’en seniors. technique ou une talonnade rêve ? Pourquoi avoir choisi la JSK ? sur le terrain, il me grondait. Jouer pour Je savais que ce club allait me donIl me demandait de jouer mon pays et ner l’opportunité de briller. Je me simple. Je lui ai dit que de tels aller en Eurends compte que je ne me suis pas gestes techniques existent bel trompé et j’ai vu juste. rope» et bien en Europe, pourquoi ne Mais apparemment, vous avez eu pas jouer librement alors ? Il a beaucoup de mal à poursuivre votre scomal apprécié ma remarque, et depuis, larité... le courant ne passait plus. J’étais nul. Parfois, je faisais des bêtises Quel est l’entraîneur qui vous a le plus juste pour que l’enseignante me renvoie de la marqué entre Geiger, Belhout, Ighil et classe afin d’aller jouer au foot. Saïb ? Regrettez-vous cela ? C’est Belhout, car c’était le seul enNon, du moment que j’exerce un traîneur qui me donnait le plus métier qui me passionne beaucoup. de liberté dans le jeu. Ighil «Si je De plus, j’ai eu une enfance difficile. aussi m’a marqué par sa force n’étais pas Ce n’est pas facile de vivre dans une de caractère. Je n’oublie pas aussi que tout comme Bel- footballeur, j’au- famille nombreuse de 14 filles et garrais été probaçons sans père. Il m’était très difficile hout, lui aussi m’a fait d’avoir une scolarité stable. blement confiance. maçon !» Qu’est-ce que vous regrettez le plus Parlons du parcours de la dans la vie ? JSK. Quelles sont les raisons C’est de ne pas avoir connu mon père. qui ont fait que vous avez raté votre Lorsqu’il est décédé, j’étais très jeune. saison ? Si vous n’étiez pas footballeur, Je dirais que nous avons raté notre quel métier auriez-vous exercé ? première moitié de saison. La raison Probablement maçon (sourire). principale, c’est le fait d’avoir joué la Non, sérieux, je vois mal ma vie sans phase aller sans préparation physique. le football. Ça aurait été la galère La Coupe de la CAF nous a été fatale. pour moi. On a entamé cette compétition afriHeureux de votre vie jusque-là ? caine sans la moindre prépara«Le Très heureux. Je remercie au quotion. C’est la raison pour courant ne tidien Dieu de m’avoir permis d’être laquelle je dirais que le manque passait pas footballeur. Beaucoup de jeunes de de préparation a été la seule entre Saïb et mon âge n’ont pas eu cette chance. raison qui explique notre parmoi» Entretien réalisé par cours difficile en championnat. Abdelatif Azibi

Nessakh Zahra (maman)

Ses débuts avec les minimes de l’ASMO.

Sa prochaine destination, probablement la France En fin de contrat à la JSK au mois de juin prochain, le latéral gauche Chamseddine Nessakh a refusé de trop s’étaler sur la question, estimant que ce n’était pas encore le moment de parler de son probable départ du club kabyle. Toutefois, il n’a pas caché le vœu d’embrasser une carrière professionnelle, comme tout joueur ambitieux. Faut-il préciser que Nessakh préfère le championnat français, en affirmant que la Ligue 1 ou 2 serait un excellent tremplin pour lui. Même s’il a quelques touches de l’Hexagone, Nessakh préfère temporiser quelque peu, afin de mieux se concentrer sur sa mission à la JSK. Toutefois, il ne serait pas contre l’idée de partir en France, en cas de contacts sérieux lors du prochain mercato hivernal, ce qui arrangerait les deux parties, à savoir la JSK et lui. Abdelatif Azibi

«Lorsque Chouchou était en 6e année primaire, le directeur m’avait dit de le laisser jouer au foot»

Lors de notre virée à son domicile, nous avons eu une longue discussion avec la maman Nessakh qui nous a parlé de l’enfance de Chamseddine. Elle nous a même raconté ce que le directeur de l’école primaire, que fréquentait son fils lui a dit, après les résultats de la 6e. En parlant de son plus jeune garçon, elle nous dira : «Chamseddine a eu une enfance calme. Pour preuve, je ne l’ai jamais frappé. Il n’avait qu’une seule occupation depuis qu’il était jeune, à savoir jouer au football. D’ailleurs, le directeur de l’école primaire qu’il fréquentait m’avait dit : «Ya Hadja, votre fils aime beaucoup le foot, c’est un surdoué. Laissez-le jouer au foot. Même si je m’étais résigné à l’idée qu’il fasse carrière dans le football, l’important est qu’il aime ce qu’il fait. La maman privilégie toujours les études, mais parfois, lorsqu’il y a le talent, il faut le laisser s’exprimer.»

Il présente fièrement quelques médailles qu’il a gagnées.

Au milieu de sa famille.

Karim Nessakh :
«J’essaye d’éviter à mon frère les erreurs que j’ai commises durant ma carrière»

Avec l’équipe cadette asémiste.

Il nous montre le terrain où il a fait ses débuts.

Talentueux, «Chamsou» a été promu chez les seniors

Un beau sourire qui ne le quittera jamais

dotes qu’il nous a racontées, nous en avons choisi quelques-unes. Lors de l’interview, Chamseddine s’est rappelé le jour où il a mis à terre son entraîneur Rachid Belhout, sans le vouloir bien sûr. Se trouvant dans le rond central, Nessakh a lancé un boulet de canon en direction du but. Belhout, qui se trouvait par hasard à l’entrée des 18 mètres, a reçu le ballon en plein visage et s’est retrouvé K-O. Il a fallu l’intervention des joueurs pour l’aider à se relever. Nessakh a bien évidement présenté ses excuses sous le regard de ses partenaires qui ont beaucoup ri.

q

Le jour où il a assommé Belhout à la suite d’un tir qParmi les anec-

l’actuel arrière gauche de la JSK, Chamseddine Nessakh, a failli mettre fin à son rêve de jouer au football. Il s’en est sorti avec une fracture au poignet et une sévère blessure à la jambe. Aujourd’hui, Nessakh en garde l’un de ses plus mauvais souvenirs.

qdent de la route alors qChamseddine dans son quartier, qu’il était un adolescent, nous avons été invités à visiter le terrain où il a fait ses débuts dans le monde du football. Là aussi, Chouchou, comme le prénomment ses amis, a pas mal d’anecdotes. Il s’est rappelé sa chute du sommet d’un arbre d’une hauteur de plus de 4 mètres. Chamseddine avait à peine 10 ans. Heureusement pour lui qu’il s’en était sorti avec une simple fracture à la main.

L’accident de la route qui a failli mettre fin à sa carrière

A 10 ans, il est tombé d’un arbre d’une hauteur de qVictime d’un acci- plus de 4 mètres

Il garde en mémoire le tacle de Rafik Halliche qui qLors de notre balade avec lui a déboîté l’épaule

Ce qu’il n’a jamais décl aré aux méd ias q q
qLes blessures, Nessakh en a connues ! Après deux accidents dont il a été victime, alors qu’il était très jeune, Chouchou a contracté une autre, plus sévère celle-là, quelques années plus tard, mais cette fois sur un terrain de football. Et c’est l’actuel défenseur de Fulham, Rafik Halliche, qui en est le principal responsable. Ce jour-là, l’ASMO jouait un match de préparation face au NAHD. Lors d’un duel sur le côté gauche, Halliche avait violemment taclé Nessakh qui s’était mal réceptionné sur la pelouse. Bilan : déboîtement de l’épaule. Nessakh garde toujours une séquelle de cette blessure. qDécidément, Chamseddine est un joueur pétri de qualités et avec un gros cœur comme ça. Pour preuve, Nessakh nous a révélé que son souhait le plus cher est d’accompagner sa mère à La Mecque pour faire le pèlerinage et accomplir ainsi le 5e pilier de l’Islam. Nessakh attend seulement le moment pour le faire, car en étant signataire avec un club de l’élite, il ne peut se permettre de s’absenter pour une si longue durée.

L’ex-joueur de l’ASMO et du RCK, Karim Nessakh, est visiblement le meilleur conseiller de Chamseddine, vu son passé footballistique. Il nous a fait savoir qu’il essaye toujours d’orienter son jeune frère afin qu’il embrasse une brillante carrière de footballeur. Il dira : «J’essaye de donner à mon jeune frère les meilleurs conseils, afin qu’il ne commette pas les mêmes erreurs que moi. Le jour où il a eu le contact de la JSK, je lui ai fait savoir qu’en Algérie, il ne trouvera pas mieux. Il réussit actuellement une bonne saison et c’est à la JSK de le considérer à sa juste valeur.»

Une «hadja» avec la maman, c’est son souhait le plus cher

Sur le terrain de ses débuts.

dans le monde du football avec beaucoup d’humour. IL nous dira qu’il lui arrivait de jouer 3 matchs par jour lorsqu’il était en 1re année juniors à l’ASMO.

qle foot dans le sang. En qignoreest douél’art culinaire. Pourvert, Chamseddine L’origine Chouchou qS’il sur le rectangle du surnom évoquant son enfance, Chamtout de preuve, le jour où il qDepuis qu’il évoluait dans les catégories seddine nous a relaté ses débuts a voulu faire plaisir à sa sœur en lui préparant une tamina qjeunes à l’ASMO, Nessakh a toujours porté
(un gâteau à base de semoule et de miel, ndlr), il l’a expédié en urgence à l’hôpital pour problème gastrique. Chamseddine nous a raconté cette anecdote en riant jusqu’aux larmes. Depuis ce jour-là, sa famille lui a interdit de franchir la porte de la cuisine, sauf pour manger bien sûr !

3 matchs par jour à 17 ans, qui dit mieux ? Ne jamais goûter à un qC’est ce qui s’appelle avoir gâteau qu’il a préparé !

ce surnom de Chouchou. Finalement, ChamqA 21 ans, Chamseddine s’est permis de s’acheter sa seddine a hérité ce surnom de son frère aîné première voiture de type Renault Scenic, grâce à la preKarim qui jouait en seniors, à l’époque de Daham mière tranche de la prime de signature de la JSK. Sans le caet Ammour. Chamsou était alors le petit Chou- cher, Nessakh nous a fait savoir qu’il a encaissé la somme de chou, un surnom qui le suit jusqu’à aujourd’hui. 70 millions de centimes.

q

Il s’est offert une Scenic avec la prime de signature de la JSK

14

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup double JSMB

itôt de retour au pays, le nouveau patron de JSMB, Zahir Tiab, qui prendra les commandes du club juste après la rencontre de demain contre le MCS, commence déjà à mettre à exécution son plan de travail, en prévision de la saison prochaine. Il n’a pas hésité, donc, à convoquer le capitaine Zafour et Amine Megatli, étant le plus ancien joueur béjaoui pour une réunion de travail. Cela a permis au président de prendre l’avis de chacun du fait qu’ils étaient les mieux indiqués pour cela. Il voulait, surtout, avoir une première idée sur l’ensemble du groupe afin qu’il puisse prendre des décisions dans les prochains jours relatives au maintien de certains et la libération d’autres.

Zafour et Megatli

Zahir Tiab a rencontré

Légère séance d’entraînement hier matin
est hier dans la matinée à 10h que les camarades de Mebarakou ont effectué leur dernière séance d’entraînement, au stade de l’Unité-Maghrébine, avant leur déplacement à Mostaganem. C’était une séance légère. Le coach n’a pas vraiment programmé grand-chose afin d’éviter la fatigue à ses poulains, à quelques encablures seulement de la confrontation de demain. Après cette séance, le coach béjaoui a communiqué la liste des joueurs retenus en vue de la rencontre de demain, ceux concernés par cette rencontre ont entrepris leur voyage.

C’

S

Derrag et Megatli ont rejoint le groupe à Alger
de JSMB Amine Megatli, Le défenseurqui alaraté la séance d’hier dans la matinée, devait rejoindre le groupe hier à Alger pour effectuer le voyage à Mostaganem, tout comme son camarde Derrag qui n’a pas repris le travail depuis le match de la JSK. En effet l’exMouloudéen a rejoint directement son domicile à l’issue du dernier match. Pour le moment, on ignore toujours les raisons de son absence qui suscite beaucoup d’interrogations au sein de l’entourage du groupe.

Ils auraient déjà donné leur accord pour renouveler
Ainsi, après avoir assisté à la dernière rencontre et parlé avec les joueurs en fin de match, Zahir Tiab a tôt fait de prendre le taureau par les cornes en s’attaquant au dossier des fins de contrat, et ce, par souci de ne pas perdre encore du temps. Il veut, surtout, permettre aux joueurs en question d’être fixés sur leur avenir avant de partir en vacances, comme ils le souhaitaient eux-mêmes d’ailleurs. C’était aussi par souci de barrer la route à ceux qui font les yeux doux aux joueurs de cette équipe béjaouie. En effet, durant cette même

réunion, Tiab n’a pas raté l’occasion de proposer aux deux joueurs le renouvellement de leur contrat à la JSMB, en prévision de la saison prochaine. Les deux joueurs ont déjà donné leur accord de principe au président et lui ont promis de renouveler la semaine prochaine.

Les négociations officielles avec les cadres, la semaine prochaine
Le conseil d’administration du club béjaoui, à sa tête le président Zahir Tiab, s’apprête à entamer de manière officielle les négociations avec les joueurs en fin de contrat dans les prochains jours, afin de les convaincre de renouveler leur contrat en faveur de la JSMB qui compte, toutefois, garder la majorité de ses cadres, en prévision de

l’exercice prochain, comme il nous l’a déjà fait savoir : «Pour le moment, on n’a pas encore finalisé avec nos cadres, mais il faut dire aussi que d’ici quelques jours, on convoquera nos joueurs qui sont en fin de contrat pour négocier avec eux, dans le but de rempiler», disait le président de la JSMB qui ne compte, toutefois, garder que les joueurs qui ont donné satisfaction au cours de cette saison. «C’est clair. Le club ne retiendra que ceux qui ont donné satisfaction au cours de cette saison.»

La liste des libérés sera connue incessamment
La liste des joueurs qui seront libérés par la JSMB, à l’issue de cet exercice, se précise de plus en plus. C’est donc cette semaine que la direction du club rendra publique la

liste de ces joueurs. La direction compte bien garder certains de ces cadres mais pas tous, puisque, d’après Zahir Tiab, le club procédera à un lifting pour ne garder que ceux qui ont donné satisfaction durant cet exercice. Tiab affirme que le club libérera trois à quatre joueurs au maximum : «Il faut que chaque joueur sache que la liste sera établie en fonction du temps de jeu de toute la saison. Un élément qui n’a pas trop joué cette saison, on ne va pas le garder, c’est sûr. Pour le moment, on n’a pas encore établi cette liste mais cela devra se faire, prochainement, en collaboration avec notre staff technique. Je ne sais pas encore, mais je pense qu’on libèrera au moins quatre éléments», a annoncé un dirigeant. S. A.

Les Béjaouis depuis hier à Mostaganem
est hier en fin de journée que la formation béjaoui s’est déplacée à la Alger par avion, avant de poursuivre sa route à destination de Mostaganem dans la nuit à bord de leur bus personnel et continuer leur préparation, en prévision de la rencontre en championnat qui les opposera avec le MCS demain soir à partir de 17h au stade de Mostaganem. Les joueurs passeront encore une nuit à Mostaganem, avant de regagner Béjaïa demain juste après le match.

C’

Après Nessakh et Asselah

La direction s’attaquedeà JSK Nessakh et le gardien El Orfi En plus des deux joueurs la
Malik Asselah, qui ont été approchés de manière officielle, mardi, à l’issue de la rencontre ayant opposé la JSMB à la JSK, la direction de la JSMB, qui veut réussir son recrutement en vue de la saison prochaine, a jeté son dévolu sur le milieu récupérateur des Canaris, El Orfi en l’occurrence qui, selon nos informations, a été contacté lui aussi ces derniers jours par les dirigeants de la JSMB qui sont prêts à négocier avec le joueur ainsi que la direction du PAC, sa lettre de libération, du moment que ce dernier est toujours lié pour une autre saison avec son ancien club. Dans ce même chapitre, on a appris que Tiab envisage déjà une réunion avec le président du PAC, Kheïredine Zetchi, afin de négocier le rachat de sa lettre de libération et celle de Bilel Ouali, l’actuel meneur de la JSMB, qui se trouve dans la même situation qu’El Orfi.

Ouali en marge du groupe
Blessé à la cuisse lors du dernier match face à la JSK, le jeune milieu de terrain de la JSMB, Bilel Ouali, qui a raté la séance de mercredi dernier, a repris les entraînements hier dans la matinée en solo. Il s’est contenté de quelques tours de piste seulement, avant de rejoindre l’infirmerie pour poursuivre les soins. Malgré cela, Michel l’a bien retenu pour le match de demain contre le MCS. Toutefois, sa participation reste incertaine, du moment que le joueur nous a fait savoir qu’il ressentait toujours de petites douleurs.

Dernières retouches sur place
fois sur les et afin préparation Unepoursuivre lalieuxdevant lede pour cette rencontre MCS, le staff technique béjaoui a programmé une toute dernière séance d’entraînement, aujourd’hui dans la soirée, à l’heure du match, au stade Feradji. Le staff technique veut surtout apporter quelques correctifs nécessaires avant le déroulement de ce match face aux Saïdis. Une légère séance sera suffisante pour bien récupérer et mettre en place les toutes dernières retouches, en prévision de cette rencontre de demain soir qui revêt une grande importance pour les Béjaouis qui veulent à tout prix gagner pour préserver leur seconde place.

«J’ignore si je pourrai jouer ce samedi»

Niati dans le viseur
A la recherche d’un attaquant, les dirigeants béjaouis, qui sont sur les traces de quelques avant-centres de notre championnat, ont ciblé un autre joueur qui pourrait bien rejoindre la JSMB cet été. Il s’agit de Niati, l’avant-centre de l’O. Médéa, qui a réalisé une très belle saison avec son équipe, en inscrivant pas moins de 13 buts cette saison. Pour le moment, rien n’est officiel mais d’après nos informations, ce joueur, qui se trouve actuellement à Béjaïa, pourrait entamer les négociations ces jours-ci avec la direction. S. A.

«J’ai repris le travail normalement, mais je n’ai vraiment pas forcé. Je n’ai pas voulu prendre des risques. Je suis convoqué pour le match de Saïda, mais je ne suis pas sûr de jouer ce Les match, car je resEspoirs sens toujours joueront à Saïda de petites Contrairement à leurs aînés qui joue- douleurs au Achouri ront la rencontre de demain à Mostaga- niveau de pour officier nem, à huis clos, les Espoirs de la JSMB ma la rencontre livreront leur dernier match de la saison, de- cuisse. La commission fédérale de la FAF a main à 11h, au stade 13-Avril de Saïda, Pour le publié, hier, la liste des arbitres devant officier les matchs de la 30e et dernière comme annoncé sur le site officiel de la Ligue moment, journée du championnat professionnel, nationale. Les poulains de Ghimouz, qui oc- je dois cupent la première place, avec un point encore de Ligue 1, seniors, et U21. Quant à la d’avance sur l’USMA, devront donc faire de m’entraîrencontre du MCS qui se jouera deleur mieux pour gagner ce match, afin de ner une main au stade de Mostaganem à parpréserver la place de leader qui leur fois sur tir de 17h, ce sera l’arbitre Achouri permettra de rempoter le cham- place ce venqui sera assisté par les deux pionnat cette saison, après la dredi, pour y juges de touche, Tamen Coupe d’Algérie. voir plus clair.» et Zid.

20 joueurs convoqués

P

our la rencontre face au MCS qui se déroulera demain, Alain Michel a décidé de convoquer 20 joueurs pour faire le voyage. Mis à part le retour de Zafour et Megatli qui ont été suspendus face à la JSK lors de la dernière, le coach a retenu les mêmes éléments qui ont été convoqués pour le derby. Ce sont donc les changements à noter dans la liste du coach qui a convoqué tous les autres joueurs dans son effectif, pour faire le voyage. Ainsi, on retient les noms suivants : Si Mohamed, Megatli, Zerrara, Bellakhdar, Zafour, Bachiri, Ouali, Boulanseur, Gasmi, Djebarat, Mebarakou, Derrag, Hamlaoui, Aït Ferguane, Boulahia, Ziane, Hamouche, Yabeun et Yellemou, Aourès.

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup ferme MCO
Il a négocié avant-hier avec le joueur et son père

15

n’ira nulle part»
n fin de contrat avec son club, le petit prodige du MCO, Belaïli, est au centre des convoitises de la plupart des ténors de la Ligue 1. Annoncé à la JSK, à l’USMA et au MCA, Belaïli n’a pas encore décidé de son avenir. Du côté de la direction du MCO, on veut convaincre le joueur par tous les moyens de poursuivre l’aventure avec les Oranais l’exercice prochain. Le président du MCO, Djebbari, a affirmé à ce sujet que le joueur «n’ira nulle part» et qu’il fera tout pour le garder. Il est à noter que le boss oranais a déjà entamé les négociations avec le joueur afin de le convaincre de rester au Mouloudia la saison prochaine. Avanthier, l’homme

Djebbari «Belaïli
fort du Mouloudia d’Oran a rencontré le joueur et son père.

Savoy «Il se pourrait que je
décide de mon avenir lorsque je serai en Suisse»
Ayant largement contribué au sauvetage du Mouloudia d’Oran de la relégation, l’entraîneur suisse, Raoul Savoy, n’est pas encore fixé sur son avenir. En effet, son contrat avec le MCO prendra fin après le match de ce samedi face au CAB. Si les responsables du club veulent le convaincre de poursuivre l’aventure avec le Mouloudia la saison prochaine, Raoul Savoy ne semble pas pressé de prendre une décision concernant son avenir : «Je ne suis pas pressé de décider de mon avenir. Je suis pleinement concentré sur le match de ce samedi face au CAB. Je veux gagner cette rencontre et offrir un dernier succès aux supporters. Par la suite, je déciderai de mon avenir. Il se pourrait que je décide de mon avenir lorsque je serai chez moi en Suisse.» Il est à noter que Savoy rentrera chez lui en Suisse ce mardi. La

Il rentrera ce mardi chez lui

E

«Je finaliserai ce lundi avec Savoy»
Pour ce qui est du cas de l’entraîneur, Raoul Savoy, Djebbari Youssef s’est montré très confiant pour convaincre le Suisse de rester au club l’année prochaine. Alors que Savoy prendra ce mardi l’avion pour rentrer chez lui, Djebbari espère finaliser lundi avec lui : «Savoy a réalisé un grand travail à la tête de la barre technique du Mouloudia. L’équipe a beaucoup progressé depuis son arrivée et il a beaucoup contribué au maintien du club en Ligue 1. Ce lundi, je finaliserai avec lui.» R. O.

liste des 18 sera dévoilée aujourd’hui

R.O.

L’AG des actionneurs aura lieu la semaine prochaine
Selon le président du Mouloudia d’Oran, l’AG des actionneurs aura lieu au plus tard la semaine prochaine. Il est à noter qu’une réunion des membres du conseil d’administration devait avoir lieu hier soir au siège de la SSPA/MCO.

Séance écourtée pour Benatia
Le milieu de terrain du Mouloudia d’Oran, Benatia, n’est pas allé au terme de la séance d’entraînement d’hier matin. En effet, le joueur n°6 du MCO a ressenti quelques douleurs qui l’ont contraint de mettre un terme à ses efforts. Benatia est d’ores et déjà out pour le prochain et dernier match du championnat qui opposera son team ce samedi au CAB.

C’est aujourd’hui que les gars d’El Hamri effectueront leur ultime séance d’entraînement avant d’affronter le CA La séance d’entraîneBatna demain au stade Ahmed-Zabana. ment d’hier a connu la Cette séance aura lieu à partir de 10h au présence du défenseur Sestade Allal-Toula. C’est à l’issue de cette limi qui a voulu reprendre séance d’entraînement que l’entraîle chemin des entraîneneur Savoy va annoncer la liste des ments avec ses coéquipiers. 18 joueurs concernés par le Toutefois, l’entraîneur Savoy a match de ce week-end.

Le coach renvoie Selimi…

renvoyé le joueur en lui affirmant qu’il est exclu du groupe. Dagoulou L’ancien sociétaire du CRB en tenue de ville s’est donc retrouvé dans L’attaquant Eudes Dagoul’obligation de rebrousser chemin. lou s’est présenté hier au stade

Hichem-Cherif et Tiah absents à l’entraînement d’hier
La séance d’entraînement du Mouloudia d’Oran d’hier matin, qui s’est déroulée au stade Allal-Toula, a connu la présence de la plupart des joueurs, à l’exception de Hichem-Cherif. Ce dernier a raté cette avant-dernière séance d’entraînement d’avant-match face au CA Batna. Rappelons que l’attaquant du Mouloudia n’est pas concerné par le match de ce week-end car il a été suspendu après avoir écopé d’un troisième avertissement face au MCA. Il est à noter que Tiah a, lui aussi, raté la séance d’hier.

rester au Mouloudia la saison prochaine»
A l’instar de tous les Hamraoua, le milieu de terrain Boussehaba Brahim s’est montré très content, voire soulagé, après que l’équipe eut assuré définitivement son maintien en Ligue 1. A une journée de la fin du championnat, l’ancien sociétaire du WAT a largement contribué à ce sauvetage, lui qui avait déjà réalisé cet exploit la saison dernière avec la formation de la ville des Zianides. Dans l’entretien qui suit, Boussehaba dresse un bilan du parcours de son team durant la phase retour du championnat mais évoque aussi son avenir avec le club. Lui qui avait rejoint le MCO au mois de décembre dernier sous forme de prêt et qui est toujours sous contrat avec le CRB jusqu’en juin prochain.

Boussehaba «Je suis prêt à
On imagine que vous êtes soulagé après que le Mouloudia d’Oran a assuré définitivement son maintien en Ligue 1… Et comment ! Vous savez, nous avions connu des moments difficiles ces derniers mois et nous avions travaillé très dur pour atteindre cet objectif. Nous sommes très contents d’avoir assuré le maintien du Mouloudia d’Oran à une journée de la fin du championnat. Cela va nous permettre d’aborder le prochain et dernier match de la compétition face au CA Batna à l’aise. Je dédie cet exploit à tous ceux qui avaient cru en nous et qui nous ont soutenus dans les moments difficiles, plus particulièrement les supporters qui ont été d’un grand apport pour nous cette saison. Avec du recul, quelle lecture faites-vous du parcours du Mouloudia durant la seconde manche de la compétition ? A mon arrivé au Mouloudia au mercato dernier, la situation était critique. Nous savions parfaitement ce que nous devions faire. Certains m’avaient dit à l’époque que j’avais pris un énorme risque en optant pour le Mouloudia, mais j’ai été convaincu au fond de moi-même que le club avait encore ses chances pour sortir de cette situation. D’ailleurs, j’estime que la situation de mon club, le WAT, la saison dernière, était beaucoup plus compliquée que celle du Mouloudia cette saison. Malgré tout, nous avions pu réaliser le maintien parmi l’élite. Les joueurs du Mouloudia d’Oran étaient motivés à relever le défi. Ils se sont donnés à fond et je suis vraiment content que nos efforts aient été récompensés. Nous avions enchaîné par une série de plusieurs matchs sans le moindre faux pas. Cela prouve que nous avions amplement mérité notre maintien, contrairement à ceux qu’ont voulu faire croire certains. Que voulez-vous dire par là ? Certains ont douté de notre victoire à Béjaïa. Pourtant, avant d’avoir battu la JSMB chez elle, nous avions pu décrocher des résultats positifs à

Allal-Toula en tenue de ville. Le … son contrat a été résilié Centrafricain est arrivé en retard au Le contrat du joueur Selimi avec le Mouloustade. Le joueur qui devra se rendre dans les tout prochains jours au dia d’Oran vient d’être résilié. Maroc, n’a pas pu discuter avec Les responsables du club Bousseter son entraîneur qui était ont pris cette décision au sifflet préoccupé par la séance à l’issue de l’affaire La commission d’arbitrage d’entraînement. du joueur qui a été a communiqué la liste des arbitres devant officier les matchs de la 30e et arrêté récemment dernière journée de championnat de en raison de sa la Ligue 1. Le match qui mettra aux conduite en état prises le Mouloudia d’Oran avec le CA d’ivresse. L’ancien Batna, qui se jouera au stade Ahmed- sociétaire du CRB Zabana, sera dirigé par Bousseter. devra aller trouver Ce dernier sera assisté dans misun autre club la saision par Haci et Hamou. son prochaine. Nader sera le 4e arbitre.

Tizi Ouzou face à la JSK et à Sétif contre l’ESS. Cela prouve que nous avions une bonne équipe. Nos détracteurs ont eu notre réponse sur le terrain. A titre personnel, et après le WAT, vous aviez réussi le maintien avec le MCO, vous devez être contents, non ? Evidemment ! Ce qui me fait encore plus plaisir est le fait d’avoir inscrit les deux buts qui ont permis à ces deux clubs d’assurer leur maintien en Ligue 1. La saison dernière, j’ai marqué celui qui avait assuré la survie du WAT en Ligue 1. Cette saison, j’ai réalisé le même exploit avec le MCO en inscrivant un but face au MCA. Je suis très content d’avoir contribué au maintien du Mouloudia d’Oran parmi l’élite. Maintenant, j’espère que les responsables du club vont construire une grande équipe en prévision du prochain exercice sportif car le MCO a les moyens de jouer les premiers rôles. Dans quel état d’esprit allez-vous aborder votre prochain et dernier match du championnat face au CAB ? Ecoutez, ce match est très important pour nous même si nous avons déjà atteint notre

objectif qui est le maintien en Ligue 1. Nous voulons vraiment terminer la saison en beauté en enchaînant par un dernier succès qu’on offrira à nos supporters en guise de reconnaissance. Nous allons aborder ce match avec une très grande motivation et allons donner le meilleur de nous-mêmes pour récolter les trois points, inch’Allah. Sur un plan personnel, allez-vous rester au Mouloudia d’Oran la saison prochaine ? Comme tout le monde le sait, je porte le maillot du Mouloudia d’Oran depuis le mois de décembre dernier sous forme de prêt, car je suis toujours sous contrat avec le CRB jusqu’en juin 2013. J’ai dit aux dirigeants du Mouloudia à l’issue du match de mardi dernier face au MCA que je suis prêt à poursuivre l’aventure avec les Hamraoua la saison prochaine, à condition qu’ils rachètent mon contrat de leurs homologues du CRB. S’ils parviennent à le faire, je suis partant pour une nouvelle aventure. Je ne vous cache pas que les dirigeants du CRB m’ont proposé l’idée de revenir au club la saison prochaine. Entretien réalisé par Riad O.

16

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup de manivelle ASO

Vers le retour de Azzedine Doukha L
e marché des transferts commence tôt pour le président Medouar qui mène une course contre la montre pour bâtir une grande équipe capable de décrocher en juillet prochain une place en demi-finale de la Ligue des champions. Deux défis à relever : convaincre les cadres de l’équipe de rester pour une nouvelle saison et recruter pas moins de cinq joueurs d’expérience qui pourront rendre l’équipe plus performante car elle sera face à de grands challenges. Les ambitions Medouar sont claires : arracher un titre national et aller le plus loin possible dans la compétition africaine surtout que les chances de l’ASO grandissent de jour en jour. La liste des joueurs à recruter est importante. La direction a déjà quelques noms qu’elle contactera les jours avenir pour renforcer l’équipe. Ainsi, plusieurs noms sont annoncés, à l’exemple de l’enfant du club qui a fait toutes ses classes à l’ASO, Azzedine Doukha. Le keeper international, qui est actuellement à l’USMH, est pressenti pour revenir au bercail l’exercice prochain surtout qu’il est l’un des jeunes gardiens de but qui ont percé ces deux dernières

années. Le joueur a exprimé son vœu de se rapprocher de sa famille surtout après le décès de son père le mois dernier. Seule l’ASO peut satisfaire son désir. Ce sera aussi l’occasion pour lui de prendre part à la ligue des champions. Reste à savoir si Medouar l’estimera à sa juste valeur surtout qu’il a deux offres émanant de l’USMA et l’ESS. Le président chéliffien n’a guère le choix. S’il compte réellement récupérer son joueur qu’il a formé et veut résoudre le problème du gardien de but, il n’a qu’à mettre le paquet.

A. F.

Mellouli et Segeur au menu
Le président Medouar veut absolument négocier et faire signer ses cadres prochainement pour leur permettre de passer leurs vacances et se consacrer au volet recrutement. Il devra commencer dès lundi avec Farid Mellouli et Mohamed Segeur afin de les convaincre de rempiler pour une nouvelle saison. Ce sera ensuite le tour de Ghalem, Zazou, Abdeslam, Bentoucha, Achiou et Gharbi. Pour entamer le nouvel exercice dans de bonnes conditions et arriver à concrétiser ses objectifs, Medouar doit absolument garder l’ossature de l’équipe.

Il commencera les négociations avec les cadres dès lundi

Une offre officielle pour Mellouli
Le stoppeur de charme de l’équipe, Farid Mellouli, a reçu ces derniers jours une offre intéressante du CSC qui veut l’enrôler pour la nouvelle saison. Le président ne trouvera en principe aucun problème à faire signer son joueur du moment que ce dernier donne la priorité à l’ASO, surtout qu’il a réalisé deux saisons pleines, en arrachant un titre de champion d’Algérie et une qualification pour la phase de poules.

Selon une source proche du keeper chélifien Mohamed Ghalem, ce dernier aurait eu une offre intéressante de la part de la JSMB. Il songe sérieusement à l’accepter surtout qu’il a émis le désir se reprocher de sa famille. Ce qui motiverait son départ, c’est le fait que la direction club envisage de recruter un autre grand gardien du championnat et il ne veut pas qu’il soit victime de la concurrence. Il compte d’ailleurs s’entretenir avec le président Medouar à ce propos après le match de la JSK. Ainsi, il connaîtra les intentions réelles du président à son sujet.

Ghalem pressenti à Béjaïa

L’USMBA veut Zazou

s Le promu en enrôler son exsencorenouveauson avis.aprèsD1, l’USMBA, veutD1. Le concerné n’a joueur Samir Zazou son accession en pas donné Il attend de parler avec le président Me-

A. F.

douar surtout qu’il est motivé de jouer la Ligue des champions. S’il arrive à trouver un terrain d’entente avec l’ASO, il rempilera sans problème. groupe a repris le travail soir Boumezrag s s Leune dernière séance pour hierfin deau stade delorsCettematch avec avant la de cet exercice. séance a connu plusieurs défaillances cause blessures du de l’USMA. Saâdi comptera sur les autres éléments lors du match de la JSK pour pallier l’absence des titulaires. s matin à Alger où elle passera la nuit, slors L’équipe se déplacera cedu championnat. Le groupe effectuerala avant de rejoindre demain la ville de Tizi Ouzou pour affronter JSK de la dernière journée une dernière séance de travail ce matin avant de prendre la route.

Les nouvelles cibles de Medouar Ziti, Metref, Tedjar, Bouaïcha et Hachoud en tête de liste
Le président Medouar devra entamer les négociations avec plusieurs joueurs afin de renforcer l’équipe qui jouera la Ligue des champions dans un mois et demi. Pour cela, il a établi une première liste qui renferme plusieurs éléments qui sont en fin de contrat avec leurs équipes respectives. On citera les noms de Ziti (CSC), Bouaïcha (MCEE), Metref et Tedjar (JSK) et Hachoud (ESS). Medouar veut absolument les engager surtout qu’il possède encore sept licences africaines pour jouer les poules. Pour cela, il ne trouvera pas mieux que l’ASO où il a passé une saison exceptionnelle durant laquelle il a pu revenir à son meilleur niveau et gagner le titre de champion. Le joueur qui a eu un conflit avec le président Medouar en début de cette saison s’est excusé auprès de lui et tout est redevenu comme avant.

L’équipe s’est entraînée hier

Djediat, ce n’est pas impossible !
D’autres sources parlent du retour de Lamouri Djediat à l’ASO après une saison passée avec les Usmistes. Le joueur n’est plus chaud à l’idée de rester à l’USMA et préfère changer d’air.

Départ ce matin

A. F.

Zaouche «On vise les 50 points»
Comment vous sentez-vous après une semaine difficile mais qui s’est terminée comme vous le souhaitiez ? On est très heureux de cette fin heureuse car on a souffert après avoir perdu nos chances de remporter le titre de champion et après l’élimination aussi en Coupe d’Algérie. C’est pour cette raison qu’on a tout misé sur cette qualification en phase de poules afin de sauver notre saison. A présent, nous sommes réconfortés d’avoir réussi ce pari. C’est pour cette raison que nous avons oublié toute cette souffrance après avoir terminé la saison avec cet exploit. On imagine que vous avez vécu beaucoup de pression lors de cette période, non ? C’est vrai, nous avons joué les derniers matches sous une grande pression après avoir perdu nos objectifs. Il ne nous restait que cette qualification, heureusement qu’on est restés solidaires pour l’arracher. Pour y arriver, nous étions obligés de faire l’impasse sur le titre de championnat. On ne pouvait pas jouer à fond les dernières rencontres qui intervenaient à chaque fois à la veille de nos matches de Ligue des champions. Il vous reste encore un match à livrer face à la JSK, est-ce que l’équipe le prendra au sérieux ? C’est sûr, il nous reste trois points en jeu dans cet exercice et il va falloir jouer ce match pour la victoire. Il n’y aura aucune pression sur nous ni sur l’adversaire. C’est un match de fin de saison et tout peut arriver. Notre objectif sera d’atteindre les 50 points. Nous jouerons pour arracher la victoire et terminer la saison sur une bonne note après la victoire face à l’USMA. L’équipe n’aura pas cette fois-ci un long congé, puisque vous devez commencer en juillet la phase de poules. Un commentaire? On en est conscients. C’est pour cette raison qu’il va falloir entrer en vacances directement après la fin de l’exercice afin de bénéficier de ce repos comme il se doit, étant donné que les préparatifs commenceront au mois de juin. Heureusement pour nous que l’exercice se termine tôt cette saison, chose qui nous permettra de prendre quelques semaines de repos. Comment voyez-vous vos chances après avoir connu vos adversaires ? C’est un peu trop tôt de parler de nos chances puisqu’il faut attendre le profil qu’aura l’équipe en juillet prochain, car il y aura des départs et des arrivées. On est tombés dans un groupe maghrébin, puisqu’il y aura deux équipes tunisiennes. Ça sera des derbys et la qualification se jouera jusqu’à la dernière journée. Ce qui est sûre, on évoluera sans aucun complexe car on n’est pas arrivés à ce stade de la compétition par hasard. Vous avez eu la chance d’affronter l’ESS en 2008, pensez-vous de cet adversaire ? C’est une équipe très expérimentée et qui a l’habitude de gagner cette compétition. Mais en 2008, on a failli les éliminer car on a perdu 2 à 1 à Sousse et le match retour s’est soldé par un score vierge. A cette époque, on n’avait pas d’avantcentre de métier. Soudani était blessé et Biyaga était au Cameroun, lui qui a marqué lors du match aller. Je crois que beaucoup de choses ont changé depuis au sein des deux formations. Une évidence, notre équipe est plus forte et plus mûre qu’avant. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Communiqué
KHALLASLI : prenez en charge les appels de vos proches !
Alger, le 16 mai 2012 Constamment à l’écoute des attentes de sa clientèle, Nedjma lance son nouveau service exclusif « KHALLASLI », qui permet à vos proches de vous appeler même avec ZERO (0) DA de crédit. Pour prendre en charge les appels de vos proches, il vous suffit de composer gratuitement *404 #, appuyer sur la touche d’appel et constituer une liste de 10 numéros Nedjma de votre choix. Vos proches inscrits sur votre liste n’auront qu’à composer 404 suivi de votre numéro et leurs communications sont systématiquement payées par vous et ce aux mêmes tarifs de votre offre. Vous pouvez également reconnaître l’appel « KHALLASLI » reçu grâce au chiffre 404 qui précèdera le numéro de votre proche au moment de l’appel. Par ailleurs, il vous est possible, et de façon gratuite, de gérer votre liste en supprimant, en ajoutant ou en remplaçant des numéros. Utile et pratique, notamment dans les situations d’urgence, « KHALLASLI » s’ajoute à la panoplie des services inédits conçus par Nedjma pour ses fidèles clients afin de leur permettre de communiquer dans des conditions avantageuses et confortables. Le Département des Relations Publiques Nedjma

N° 1928 Vendredi 18 mars 2012

Coup d’œil Ligue 1

17

WAT

Accusé d’avoir négocié avec Ghrib avant le match face au MCA

Djemilli «C’est un pur mensonge, je défie
quiconque de donner la moindre preuve»

V

enu très jeune au WAT, le portier Houari Djemilli, qui fait partie des plus anciens joueurs widadis au sein de la bande à Abdelkader Amrani, est en train de vivre une fin de saison très compliquée sur le plan sportif mais aussi humain, avec des relations très tendues avec la galerie locale. Pire encore, le natif de Teghinif est accusé d’avoir négocié avec Omar Ghrib avant la réception du MCA. Laissant ainsi le doute planer sur l’honnêteté du portier tlemcénien.

seconde période, Houari Djemilli refuse pour autant d’assumer à lui seul cette défaite. Affirmant que c’était une faillite de tout le groupe qui n’a pas réussi à résister à dix, face à une équipe mouloudéenne bien aidée par l’arbitre Achouri ce jour-là.

«Après sept ans au WAT je ne peux pas trahir le club»
Très frustré mais surtout peiné d’apprendre les récentes accusations concernant son probable contact avec Ghrib avant le match face au MCA, Djemilli a démenti cette probable rencontre ainsi que le moindre arrangement en faveur du club doyen : «C’est totalement faux et imaginaire, car je n’ai ni discuté ni rencontré Ghrib. Je ne suis pas un lâche pour trahir le WAT, alors que j’y ai passées sept longues années. C’est grâce à ce club que j’ai fait un nom dans l’élite.»

«Certes, j’ai commis une erreur de main sur le second but»
S’il refuse d’endosser l’unique responsabilité des trois buts, le keeper widadi n’a pas nié non plus, qu’il soit totalement fautif sur l’action du second but. Le joueur évoque une faute de main lors d’une sortie anodine. Gêné, selon ses dires, par un soleil de plomb qui l’a déstabilisé à réussir sa sortie. Offrant ainsi l’occasion à Djallit, d’égaliser.

ters, après chaque sortie ratée ou dégagement imprécis. Mais ce qui reste inexplicable, c’est qu’une frange du public tlemcénien a tenu à l’insulter après un arrêt effectué en première période face au MCA, alors que le WAT menait par deux buts à zéro, en réclamant Rafik Maazouzi, le chouchou des supporters.

que cette saison est la pire depuis le début de sa carrière, avec de nombreux problèmes sur mais aussi en dehors des terrains.

«Moi libéré ? Je ne suis au courant de rien»
Annoncé parmi la listé des libérés, Houari a refusé de trop évoquer ce sujet, vu que rien n’est encore officiel. Le président Abdelkarim Yahla nous a confié lui même, qu’il va attendre la fin de saison et le bilan moral de l’entraîneur Amrani avant de trancher sur cette fameuse liste des libérés.

25 ans, a gagné beaucoup durant sa longue expérience au WAT. Sachant qu’il a disputé plus de 100 matchs avec le maillot bleu et blanc, ce qui n’est pas donné à tout le monde, surtout pour un gardien de but.

«Je veux partir en laissant ma place propre»
Avant de finir notre discussion avec Djemilli, ce dernier qui devra logiquement rejoindre une autre écurie de l’élite la saison prochaine, espère partir sans le moindre problème avec la direction. Le joueur veut laisser sa place propre, en cas d’un probable retour durant les années à venir. Djemili insiste, qu’il sera quoi qu’il arrive, un fervent supporter du club phare des Zianides. Othmane Riyad Baba Ahmed

«Cette année est la pire saison de ma carrière»
Alors qu’il a l’habitude de gagner toujours un statut de numéro un au WAT, malgré une forte concurrence par le passé, à l’instar de Sofiane Benmoussa ou Samir Hadjaoui. Houari Djemilli, qui a joué certes de nombreux matchs cette saison avec notamment une grande prestation en huitième de finale de la Coupe d’Algérie face au… MCA, nous a confié

«Je ne suis pas le seul responsable de la défaite face au MCA»
Auteur d’une prestation décevante face au MCA, lui qui a encaissés trois buts en

«Les gens m’insultent même en réalisant des parades»
Ce qui gêne le plus le gardien widadi, c’est qu’il est devenu la cible des suppor-

«A 25ans, je suis encore jeune mais avec un riche vécu»
Après sept ans à Tlemcen, Houari Djemilli, qui n’a que

CSC

On commence à évoquer

Le dernier match perd de son attrait
Avec les résultats enregistrés par certaines formations du groupe et plus particulièrement l’AS Khroub et sa défaite à domicile devant le Mouloudia d’El Eulma, il y a eu cette décantation qui vient de se faire en bas du tableau général. Ce qui évidemment a eu pour effet d’enlever tout attrait à la dernière confrontation du CS Constantine au Nasr Hussein Dey. Un match qui se jouera sans aucun enjeu, car les camarades de Z’mit ont d’ores et déjà assuré leur maintien parmi l’élite. A défaut d’assister à ce dernier round dans une ambiance particulière, force est de constater que le stade Hamlaoui pourrait ne pas faire le plein escompté. C’est la démobilisation générale dans les rangs des supporters puisque pour l’heure, on semble avoir fait le choix de commencer à se poser moult questions sur l’avenir du club pour la saison prochaine et surtout les correctifs à apporter dans bien des registres. Sans aucune pression, gageons que le staff technique devra se passer des services de beaucoup de ses éléments pour seulement aligner les disponibles afin de clore cet exercice.

Sétif réussit bien à Dahmane
En tant que centre avant, le joueur Dahmane n’a pu retrouver son efficacité que face à l’Entente de Sétif. Sa réalisation dans la dernière confrontation fait suite à la dernière rencontre entre les deux équipes. En effet, Dahmane avait réussi un doublé lors du match aller avant d’observer une grève jusqu’à la rencontre retour. Comme quoi Sétif réussit bien à un joueur de qualité et qui aurait pu faire beaucoup mieux depuis sa venue au club. Il faut dire dans ce registre que le système de jeu adopté par le staff technique, aurait été loin de permettre à cet élément de faire étalage de ses qualités offensives. Très souvent esseulé à la pointe du compartiment offensif, il rencontra moult difficultés à trouver la faille.

le futur effectif
Malgré la position affichée par Boulhabib, celui qui est sensé prendre en charge les recrutements et autres libérations des joueurs pour la future saison, qui reste hésitant à lancer son programme de travail, l’on croit savoir que son administration aurait d’ores et déjà entrepris certains contacts avec certains éléments pouvant faire partie du groupe clubiste pour la saison prochaine. Les noms cotés pour l’heure restent ceux du milieu défensif de la JSM Béjaïa, Ferhat, et le buteur du CA Bordj Bou-Arréridj, Belguerfi. Les deux éléments auraient accepté le principe avant d’entrer dans la phase des discussions pouvant leur permettre de faire leur choix définitif. De la bouche des deux joueurs, le contact aurait été confirmé. Une preuve que Boulhabib ne tient pas à perdre du temps même s’il envisage de quitter la maison clubiste. Une pratique qui lui ressemble beaucoup car pour la saison passée, il y a eu pareille manœuvre. Seulement, les supporters souhaitent que de telles initiatives puissent être prises en commun accord avec le futur coach de l’équipe afin de ne

Est-ce la dernière de Lemaïci ?
Est-ce le denier match du défenseur Lemaïci avec sa formation clubiste ? C’est la question qui semble se poser pour l’heure. En effet, cet élément aurait reçu une proposition de la part de la formation de la JSM Béjaïa. L’intéressé confirme l’information mais se garda d’en dire plus. Il se limite à annoncer que la saison n’est pas encore terminée et que l’heure d’évoquer pareille mesure viendra après. Du moins après la rencontre du Nasr Hussein Dey. Il n’est pas le seul joueur dans ce cas. Mais chacun estime que c’est encore tôt d’évoquer les futures tractations en matière de changement de clubs.

point avoir à le regretter ultérieurement. C’est une attribution de technicien et jusqu’à preuve du contraire, Boulhabib n’est pas de cette catégorie. A moins que…

Libérations en nombre prévues
Le volet libération des joueurs pourrait connaître bien des remaniements. L’on croit savoir que beaucoup d’éléments n’ont pas justifié leur valeur depuis leur arrivée au club. Certains joueurs payés en

dessus de leur valeur ont fait de braves sorties et cela risque d’influer dans leur reconduction. Pour l’heure, Boulhabib ne s’avance nullement sur le sujet mais nous sommes certains qu’il possède une idée précise de ce qu’il va entreprendre dans les jours prochains. Pour rappel, quelques éléments ont d’ores et déjà annoncé la couleur, comme le milieu de terrain Hadjadj, le centre avant Cheniguer et le latéral gauche Bensaci. Tahar Aggoune

Reprise hier
Le reprise des entraînements s’est faite hier et ce, dans le calme le plus absolu. Au vu de la tournure des choses, le match du NAHD n’étant qu’une formalité. On assiste à une gestion normale du travail à entreprendre. Du côté du staff technique, l’objectif étant de terminer la saison sur une bonne note, à savoir prendre les trois points de ce rendezvous et glaner une ou deux positions au classement . On peut dire que tout se passe pour l’heure sur un air de vacances.

18

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil Ligue 1

NAHD

Ould Zmirli «J’y suis, je reste»
e président du Nasria, Mahfoud Ould Zmirli, a annoncé une bonne nouvelle pour les fans sang et or qui le respectent pour avoir donné beaucoup au club. En marge de la cérémonie des oscars organisée par le journal Maracana, Ould Zmirli a annoncé qu’il restera au club et fera tout pour le remettre en Ligue 1. «Nous avons déboursé beaucoup pour le club et nous ne sommes pas prêts à partir comme ça. Nous allons continuer à travailler pour le remettre sur les rails», a déclaré Ould Zmirli qui aura désormais gagné en expé-

Ligue 2 USMAn
Vers une union Boudiaf-Taliba
L’intérêt affiché par les deux hommes d’affaires, Bahadine Taliba et Abdelhamid Boudiaf, pour investir dans la SSPA de l’USMAn fait déjà rêver les supporters bônois. En effet, ces derniers souhaitent l’union des deux hommes d’affaires, capables d’assurer une meilleure assise financière dans l’avenir, et remettre le club en première division. Abdelhamid Boudiaf nous a affirmé qu’ils ne sont pas contre l’idée d’une union et de travailler la main dans la main à l’USMAn. Les deux hommes semblent complémentaires du moment que Boudiaf possède l’expérience nécessaire dans la gestion, lui qui a déjà présidé l’USMAn lors de la saison 1992/1993 et Hamra Annaba en 1999, alors que Taliba est l’un des hommes les plus riches de la wilaya d’Annaba.

L

rience et en maturité après les quelques années passées dans son club préféré comme dirigeant puis président. Quant aux déclarations de Mourad Lahlou sur la préparation de la prochaine saison, Ould Zmirli affirme que Lahlou est libre de dire ce qu’il veut, mais le dernier mot lui reviendra en ce qui concerne le recrutement et la libération des joueurs ainsi que le choix de l’entraîneur.

Vers un entraîneur étranger
Quant au futur entraîneur qui dirigera l’équipe en Ligue 2, le président du Nasria affirme que la

priorité ira vers un entraîneur étranger dont le nom n’est pas encore connu. Toutefois, le boss husseindéen n’écarte pas la piste locale, surtout avec des coachs qui ont fait leurs preuves, à l’image de Nabil Medjahed qui a fait un bon travail, mais a été trahi par les résultats. Ould Zmirli songe également à Benzekri, un enfant du club aux compétences avérées. Mais tout dépendra des négociations, quand on sait que Nour a toujours exigé le départ de certains dirigeants qui ne font que nuire à l’image de marque de l’équipe et ils sont connus par tous.

Transfert de Benlamri : priorité à l’étranger
Quant à l’éventuel transfert du défenseur international Djamel Benlamri, le boss nahdiste affirme que la priorité sera donnée à la piste étrangère. «L’éventuelle transfert de Benlamri sera vers l’étranger. Nous veillerons à l’intérêt du club et du joueur. Mais la piste locale n’est pas totalement écartée, si un club satisfait les conditions exigées par la direction (2,5 milliards, ndlr)», a conclu Ould Zmirli. S. H.

Benlamri, 2e meilleur espoir de l’année
Le défenseur international du Nasria, Djamel Benlamri, a été désigné 2e meilleur espoir de l’année, selon un sondage effectué par le journal Maracana. Il a été devancé par l’attaquant de l’USMA, Farouk Chafaï. Après cette consécration, le joueur nahdiste affirme contre toute attente : «Si je ne pars pas à l’étranger, je resterai au NAHD. En Algérie, je ne jouerai nulle part, hormis le Nasria.»

Derrardja «C’est fini, je pars»
Un commentaire sur votre large victoire sur le MCS ? C’est une victoire pour l’histoire et pour le prestige, sinon elle ne changera rien au classement puisque l’équipe est officiellement reléguée en Ligue 2. Nous avons prouvé qu’on jouera de la même manière jusqu’à la fin de saison. Vous avez tout de même quitté la dernière place… Oui et cela nous permettra de rester en Ligue 1, si un changement de système de compétition venait à être adopté avec 18 clubs. Sinon, nous avons prouvé qu’on peut faire mieux et que l’équipe mérite un meilleur sort. L’équipe est officiellement reléguée en Ligue 2, un commentaire ? On est tous déçus, mais nous avons la conscience gera rien, puisque l’équipe est reléguée. Vous avez été sacré meilleur buteur du club cette saison… Sur le plan personnel, j’ai prouvé que j’ai ma place dans l’équipe. Cela dit, j’aurais pu marquer plus si j’avais eu plus de temps de jeu, notamment durant la phase aller. Mais dans l’ensemble, cela ne me réconforte pas, car l’équipe est reléguée en Ligue 2 et pour cela je suis très déçu. Quel est votre avenir ? Je suis encore lié au club par un contrat d’une saison encore, mais je préfère changer d’air à partir de cette saison. Si la direction du club me libère, j’opterai pour un autre club au sein duquel je peux m’épanouir et jouer pour quelque chose. Entretien réalisé par S. H.

Ouinez et Mansouri veulent investir dans le club
Le président actuel de Hamra Annaba, Djamel Ouinez, n’a pas caché son désir d’investir dans le club de l’USMAn. C’est la raison pour laquelle il a été invité par la DJSL d’Annaba pour participer à la conférence de presse animée par les membres du conseil d’administration pour connaître la situation financière du club, notamment le montant des dettes. Idem pour l’industriel Mansouri qui a révélé ses intentions d’investir dans le club. L’ancien président Meribout ainsi que d’anciens joueurs ont été conviés à assister à la conférence de presse.

Sit-in à Bensiam
Des supporters du Nasria ont menacé d’observer un sit-in aujourd’hui au stade Bensiam, pour manifester leur colère contre la situation catastrophique de l’équipe engendrée par la mauvaise gestion de l’actuelle direction. Les supporters exigent le départ des responsables qui, selon eux, ont échoué dans leur mission. Le dirigeant Lahlou a toutefois appelé au calme pour pouvoir y remédier et travailler dans la sérénité. S. H.

tranquille. Nous avons fait de notre mieux, mais nous avons été trahis par les résultats. Nous aurions pu faire mieux et l’équipe du Nasria mérite de jouer les titres pas la relégation. Nous sommes très déçus pour nos supporters qui ont besoin de titres et de consécrations, après plu-

sieurs années de disettes. Comment allez-vous aborder le dernier match face au CSC ? C’est le dernier match de la saison, nous allons l’aborder avec toute la rigueur pour espérer terminer par un bon résultat et augmenter notre capital points. Même si cela ne chan-

Présence douteuse de Guechi à Batna
La présence du défenseur Ali Guechi au stade du 1er-Novembre de Batna, mardi passé, où il a assisté à la rencontre entre le CAB et le WAT, a suscité des interrogations du côté d’Annaba. Certains n’ont pas hésité à affirmer que le joueur évoluera dans la capitale des Aurès après que le CAB eut assuré son maintien en première division. Le joueur a rencontré, à l’occasion, l’entraîneur du WAT, Abdelkader Amrani, qui lui aurait proposé de l’emmener à Tlemcen. Une proposition qu’il lui a déjà soumise la saison passée, mais Ali Guechi a préféré rester à Annaba. Le joueur, quant à lui, assure qu’il n’était à Batna que pour faire du tourisme. «Je suis allé en touriste à Batna et rencontrer d’anciens coéquipiers qui sont soit au CAB soit au WAT», affirme-t-il.

MCS

Addadi «Terminer la
saison sur un succès»
Un mot sur cette défaite face au NAHD ? C’était un match entre deux relégables. Le fait de faire ce déplacement au 20-Août avec plus de la moitié de l’effectif absent nous a compliqué la tâche. Nous n’avons pas su tenir malgré les efforts fournis. Le MCS a montré deux visages différents lors de cette rencontre… Lors de la première période, on a fait jeu égal avec cette équipe du NAHD, on a résisté à la pression et on aurait même pu ouvrir le score. Et en seconde période, le but que nous avons encaissé nous a coupé les jambes et le NAHD a réussi à tuer le match. Donc vous n’avez pas tenu physiquement ? D’une certaine manière oui, car en seconde période nous n’avons pas pu suivre le rythme de la rencontre. On a payé cash le fait que plusieurs joueurs aient raté plusieurs séances d’entraînement. Le fait de savoir qu’on est relégué en L2 affectet-il le moral de l’équipe ? Effectivement, le fait de savoir que ça ne sert à rien de gagner affecte le moral et il y a toujours un manque de concentration, en plus qu’il n’y a pas d’enjeu. Comment se présente cette rencontre face à la JSMB ? Ça sera la dernière rencontre du championnat et aussi la dernière dans cette Ligue 1 professionnelle. Bien que nous soyons relégués, ça sera une confrontation entre deux équipes qui voudraient terminer la saison sur une victoire, surtout que la JSMB est en haut du tableau et voudrait jouer une compétition africaine. Ce qui veut dire que vous voulez quitter la Ligue 1 sur une bonne note... Les carottes sont cuites pour nous, mais on voudrait quand même terminer la saison par une victoire. C’est futile, mais un succès pourrait nous éviter la dernière place. Mais la JSMB voudra préserver sa place de dauphin… Certes, la JSMB viendra pour faire un grand match et confirmer son statut du dauphin, ce qui lui permettra de jouer une compétition africaine la saison prochaine. Donc, il est sûr que notre mission ne sera pas du tout facile. Avez-vous les moyens de gagner ce match à huis clos ? La JSMB sera au top et hyper motivée, cependant nous nous n’avons rien à perdre, notre seul souci lors de ce match est de finir le championnat sur un succès. Entretien réalisé par Amar B.

Aujourd’hui dernière séance d’entraînement
L’équipe du MCS devra effectuer son dernier entraînement aujourd’hui vendredi au stade du 13-Avril-1958 à 17h30. A l’issue de cette séance, l’entraîneur va établir la liste des 20 joueurs qui feront le déplacement à Mostaganem, pour affronter la JSMB pour le compte de la dernière journée du championnat.

Guerroudj misera-t-il sur les jeunes ?
Vu que c’est le dernier match de la saison, qui plus est, sans enjeu pour le MCS, et que la plupart des joueurs titulaires seraient sur le depart, à croire que l’entraîneur du MCS va miser sur les jeunes pour affronter le JSMB. Guerroudj devra trancher à l’issue de la dernière séance d’entraînement aujourd’hui en fin d’aprèsmidi. Amar B.

Ouadah : «Priorité à Annaba»
En dépit de l’ambiguïté qui règne au sein du club après le départ de Menadi, plusieurs joueurs en fin de contrat donnent toujours la priorité au club bônois. C’est le cas du capitaine d’équipe, le gardien de but Ouadah, qui nous dira à ce sujet : «Je donne toujours la priorité à Annaba, et j’espère qu’on trouvera une solution rapide pour ce problème.» C.K

20
Man United

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil International
Barça Inter Milan
quier d’Allegri.

Le défenInterrogé par la radio uruseur du FC Micha guayenne Sport 890, l’attaquant de Barcelone, Owen a anl’Inter Milan, Diego Forlan (32 ans), a Dani Alves, noncé, hier, expliqué que malgré les bruits l’enopéré d'une son départ de voyant au Brésil, il n’entendait pas boufracture de Manchester ger cet été, en poursuivant l’aventure à la clavicule, United, qui ne Milan, sans pour autant avoir la sera absent souhaite pas le chance de disputer une compétition européenne la entre six à conser ver après saison prochaine : «Je veux rester à l’Inter Milan. huit se3 saisons en Un départ au Brésil n’était qu’une rumeur. J’ai un maines. Dani Alves demi-teinte contrat avec l’Inter et je vous le répète, je va, donc, manquer la marquées par veux rester à l’Inter», a-t-il lâché. Une finale de la Coupe du de nombreuses mise au point qui a le mérite Roi contre l'Athletic Bilblessures et peu de temps de jeu : d’être claire. bao, le vendredi 25 mai, in"Le manager m'a informé, mardi, dique le club. "Le joueur a que le club ne m'offrirait pas un été opéré ce soir (mercredi) nouveau contrat. J'ai aimé chaque d'une fracture-luxation de la minute au cours de ces trois anclavicule droite survenue le nées dans un club fantastique. Je matin à l'entraînement. Le voudrais remercier les joueurs, les temps de récupération fans et le staff pour leur soutien, et prévu est de 6 à 8 seleur souhaiter le meilleur pour le maines", a expliqué futur. Je vais maintenant prendre le Barça sur son de courtes vacances et me concensite internet. trer sur mon prochain transfert", À en croire le quotidien sportif a expliqué l’ancienne gloire de Liespagnol As, les Skyblues seraient son compte Twitter. verpool sur sur le point de transmettre une offre Révélé à Liverpool, en 1997, Mide 36 M€ à l’Athletic Bilbao pour s dochael Owen a vécu 8 année l’international espagnol Fernando à sa deuxième saison rées jusqu' Llorente (27 ans). Puisqu’il s’agit du au Real Madrid, en 2005-2006, montant de sa clause libératoire, laquelle il a époque à partir de c’est, donc, au champion du monde commencé à enchaîner les bles2010 de choisir d’accepter ou non Le sélectionneur de la Roja s'est exsures. Arrivé en 2009 à Manchesde relever ce challenge, sachant ance de Newcastle, primé au sujet du cas compliqué de ter en proven qu’il aura moins de garantie de Déjà une première Owen aura disputé 52 matches Carles Puyol, opéré samedi dernier et s’offrir une place de titulaire indéboulonnarecrue estivale pour sous le maillot des Red Devils, incertain pour disputer l'Euro 2012. ble à City, vu le grande concurrence en le club allemand ! Le cette saison, pour un total «Puyol a encore ses chances pour aller à dont 4 attaque, contrairement à son club Bayern Munich a de 17 buts. l'Euro. C'est difficile, mais nous ne saurons que de toujours. annoncé que Tom le 27 mai s'il voyagera ou pas avec nous", a déclaré Starke, le gardien de Vicente Del Bosque. Le défenseur catalan s'est fait but d'Hoffenheim, a opéré du genou droit, samedi, et sera probablesigné un contrat de trois ans jusqu'en 2015. ment absent six semaines, en ratant officiellement Le Bayern Munich tient sa nouvelle les trois premiers matchs de l’Euro 2012. doublure de Manuel Neuer au poste de gardien de but. Tom Starke arrive tout droit d'Hoffenheim pour trois ans après deux saisons passées au club. "C'est un joueur d'expéLe milieu de terrain de Rennes, Yarience qui dégage cine Brahimi (22 ans – sous contrat 2013, BeEn fin de contrat en juin du calme et paljusqu’en juin 2014), qui intéresse le Bonoît Assou-Ekotto évolue à Tottenham liera parfaiterussia Monchengladbach et Aston Villa, depuis le mois de juin 2006. Le latéral gauche des Spurs ment le départ à serait aujourd’hui dans le collimateur de pourrait tenter sa chance au sein d'un autre championnat la retraite de Jörg Newcastle. En effet, selon Le 10 Sport, les européen que la Premier League. Et cela tombe plutôt Butt", a indiqué Magpies auraient fait une offre à Rennes bien pour le joueur, puisque Sky Sport 24 rapporte que le club bavarois. de 1,5M€. Le Stade Rennais a refusé la Juventus de Turin serait intéressée par sa venue dès Le portier de 31 cette proposition, mais Newcastle pourl'ouverture du prochain mercato estival. On verra, ans s'est dit ravi de rait revenir à la charge, en espérant néanmoins, si le board de Tottenham fait le népouvoir "jouer pour enrôler un joueur très technique, à cessaire afin de prolonger son bail ou bien, au des grands titres, nol’instar de Hatem Ben Arfa, qui a réussi une fin de contraire, décide de le laisser partir afin tamment en Ligue des saison très remarquable, au point d’être rapde récupérer une indemnité de champions". pelé récemment par le sélectionneur transfert convenable. Laurent Blanc, en prévision de DortLimogé par Liverpool ce sif. Del’Euro 2012. mund), mercredi, Kenny Dalglish a puis son Brendan Rodfait part de sa déception de ne arrivée, près de gers (Swansea) ou pas avoir pu terminer le tra- 100 millions d'euros vail commencé : «Bien sûr que ont, en effet, été investis. On encore Alan Pardew (Newcasje suis déçu des résultats en pense, notamment, à Andy Car- tle). Mais le quotidien anglais championnat, mais je roll (40 millions d'euros), Luis croit savoir que les deux favoris L’ancien attaquant du Real Madrid, Raul Gonzalez Blanco, n’é c h a n g e r a i s Suarez (26,5), Stewart Downing au banc d’Anfield sont André qui vient de quitter Schalke 04 en Allemagne pour deux saipour rien au monde (22), Jordan Hendersson (20), Villas-Boas (libre depuis son désons au club qatari d’Al-Sadd, souhaite revenir au Real Madrid la victoire en League Charlie Adam (8,5) ou encore part de Chelsea) et Roberto après sa carrière de joueur, selon des déclarations à Al-Djazira Cup, car je sais ce que José Enrique (8). Au vu des piè- M a r t i n e z Sports rapportées par Marca, jeudi : «Mon départ du Real Masignifie pour les fans et tres prestations de certains de (Wigan). drid fut un peu précipité, mais je reviendrai un jour», a ainsi le club d’avoir à nou- ces joueurs, on peut comprendre déclaré Raul à la chaîne Al-Djazira Sports au Qatar. Marca veau remporté un l'agacement de la direction de en faisait sa une, jeudi. Parti il y a deux saisons du Real pour trophée», explique Liverpool. Le club de la Mersey Schalke après 323 buts inscrits sous le maillot blanc, record Dalglish dans un se cherche un nouvel entraîdu club, Raul, 34 ans, a, donc, laissé entendre qu’il reviencommuniqué diffusé neur, et les noms commencent drait un jour dans son club formateur une fois sa carrière par le club. Revenu à déjà à pleuvoir. Le Daily Mail de joueur terminée. Il a, également, laissé la porte ouverte à Anfield, en janvier dresse une liste de coaches une éventuelle sélection en équipe d’Espagne pour l’Euro2011, pour remplacer Roy susceptibles de relever le 2012, qui paraît tout de même improbable : «Si la Roja Hodgson, Kenny Dalglish défi. On y trouve, notamm’appelait, j’irais de suite. Mais si je ne suis pas appelé, je paye pour les mauvais résul- ment, Didier Deschamps l’encouragerai comme n’importe quel autre supporteur», a tats de son équipe malgré un (Olympique de Marseille), conclu le nouveau coéquipier de Nadir Belhadj. recrutement coûteux et mas- Jurgen Klopp (Borussia

Owen finalement libéré par Ferguson el

L’avenir de Keïta dans le doute
Même s’il lui reste encore deux ans de contrat, Seydou Keïta pourrait ne plus jouer sous les couleurs du FC Barcelone la saison prochaine. Très lié à Pep Guardiola qui le tenait en haute estime, il aimerait connaître les intentions de Tito Vilanova à son égard avant de prendre une décision. Il sait, également, qu’à 32 ans, il a peut-être là une chance unique de signer le dernier gros contrat de sa carrière alors que l’Atletico Madrid, le Milan AC et Malaga lui font les yeux doux. Privés de Ligue des champions la saison prochaine, les Colchoneros semblent les moins bien placés pour remporter la mise, alors que le Milan AC, qui a perdu plusieurs «vieux» éléments cet été, peuvent lui offrir l’occasion de devenir un cadre dans l’échi-

Vers deux mois d'absence pour Alves

Forlan : «Je veux rester à l’Inter»

Man City

36 M€ pour s’offrir le buteur Llorente

B. Munich

Espagne

Starke, le nouveau concurrent de Manuel Neuer

Del Bosque : "Puyol a ses chances"

Tottenham

Newcastle

AssouEkotto intéresse la Juventus

Après Ben Arfa, les Magpies veulent Brahimi

Liverpool

Les Reds à la recherche d’un nouvel entraîneur

Raul : «Je reviendrai un jour au Real Madrid«

N° 1928 Vendredi 18 mai 2012

Coup d’œil International

21

La principale surprise de la profiter d'un salaire colossal et il deviendrait à coup sûr le joueur l'OL, a annoncé qu'il comptait liste de joueurs retenus mercredi le mieux payé de la Premier League anglaise. Le footballeur âgé poursuivre l'aventure avec les par Roy Hodgson en vue de l'Euro de 30 ans a dit récemment qu'il souhaite rester chez les RosGones la saison prochaine. «J'es2012 est la mise à l'écart de Rio Fersoneri, sauf que son entraineur ne veut plus de lui selon père rester à Lyon. J'ai l'intention de dinand. Le sélectionneur anglais excertains sources proches du club milanais. Avec une atrester ici. J'ai cette envie, a expliqué plique que l'absence du défenseur taque composée de Tevez, Balotelli et Ibrahimovic l'attaquant international argentin lors central de Manchester United n'est liée «Trois phénomènes !», le coach Mancini, risque de de l'émission OL System sur la chaîne du qu'à des raisons «purement footballisperdre beaucoup de cheveux la saison prochaine ! club. Je me sens très bien dans la ville, tiques». «Rio est un très grand joueur (...) dans le club, sportivement je vais bien.» Si la non-qualificamais j'ai dû me baser sur ce que j'ai vu ces tion de l'OL en Ligue des champions - pour la première fois derniers mois, sans compter qu'il n'a pas tant depuis 2000 - ne lui fait pas plaisir, Lisandro veut disputer l'Eujoué depuis la Coupe du monde et qu'il n'a ropa League à fond la saison prochaine. «C’est une déception de joué qu'une fois pour l'Angleterre l'an dernier», ne pas faire la Ligue des Champions. Je dispute cette compétition a affirmé Hodgson hier au micro de Sky Sports. L'ancien manager depuis sept ans… L’an prochain, il faudra jouer l’Europa League à de West Bromwich Albion n'aurait donc, à l'en croire, pas été infond.» Mardi dernier, Jean-Michel Aulas avait déclaré "intransférafluencé par une cohabitation éventuellement difficile entre le Red bles" le gardien Hugo Lloris et l'attaquant argentin. "C'est logique Devil et John Terry. Ce dernier, qui a été à l’origine du départ de l’anparce que Lisandro (Lopez) me l'a dit. Il a envie de rester à Lyon. Nous cien sélectionneur Capello, est accusé d'avoir proféré des insultes raavons discuté durant la saison. Mon cœur et mon projet sont à Lyon et je cistes à l'encontre d'Anton Ferdinand, le frère de Rio. suis là tant que vous le souhaitez, m'a-t-il dit.»

Angleterre Manchester City OL Hodgson : «L’absence de LaArumeur Ibrahimovic refait surface Lisandro : «J'ai l'intenen croire le journal The Sun, le board de Manchester City aimerait bien réussir à recruter Zlatan Ibrahimovic. Pour parvenir à leurs fins, les CitiFerdinand est purement tion de rester» zens pourraient proposer au Milan AC une somme d'environ 30 milLisandro Lopez, sous footballistique» lions d'euros. A l'Etihad Stadium, l'international suédois pourrait contrat jusqu'en juin 2014 avec

Chelsea
A l'image d'Alessandro Nesta, Mark van Bommel, Gennaro Gattuso ou encore Filippo Inzaghi, Massimo Ambrosini aurait pu être remercié poliment par les diSalomon rigeants du Milan AC. lou, l’atKa Pourtant, au milieu de taquant ces papis, un joueur elde Ch aura survécu. Le capisea, ne taine des Rossoneri, sait pas ce Massimo Ambrosini a en l’avenir que effet été conservé par sa dilui réserve. Il rection. Résultat, le footune décision prendra balleur âgé de 34 ans a après la finale de la accepté de signer un nouampions. Ligue des ch veau contrat jusqu'en juin En attendant, il veut 2013. Pas sûr pour autant remporter le seul troque l'Italien ait la garantie lui manque phée qu’il d'être titulaire au sein de depuis son arrivée à l'équipe de Massimiliano suis à un Chelsea : «Je Allegri la saison propas de gagner la Ligue chaine. je des Champions. Après veux juste Le Milan entre en déciderai. Je gagner la Ligue des course pour , Champions. Si je réussi Debuchy j’aurais remporté tous Convoité par plus les trophées possible sieurs clubs en Europe, avec Chelsea, ce qui le latéral droit lillois Maétait mon objectif en vethieu Debuchy (26 ans, nant ici», a ajouté 32 matchs et 5 buts en l’ivoirien. L1 cette saison) n'a que

AC Milan
l'embarras du choix pour la saison prochaine. Alors que Valence a déjà entamé des discussions concernant l'international français (3 sélections), et que le manager de Man United, Sir Alex Ferguson, l’a cité dans son calepin, le site Tuttomercato anexigés par le LOSC. Mathieu Debuchy, qui sera absent lors du dernier match de championnat face à Nancy, a certainement disputé son dernier match en France à Montpellier (0-1), lui qui fera partie de la liste des 23 retenus par Laurent Blanc, pour disputer le prochain Euro 2012, surtout après le forfait de Sagna.

Brésil
Pas moins de 40ME pour lâcher Thiago Silva
La publication du média italien Tuttosport révèle que le Milan AC pourrait augmenter son tarif pour céder Thiago Silva. Le défenseur central de la Seleção devrait en effet quitter le club lombard en fin de saison. La valeur désormais demandée par les dirigeants milanais serait de 40 millions d'euros alors qu'ils en demandaient 30 il y a encore quelques semaines. Le départ de l'ancien joueur de Fluminense permettrait au Milan d'investir sur des jeunes révélations mondiales, même si le Barça ne va nullement payer une telle somme pour enrouler le défenseur central brésilien.

Kalou, Ambrosini rempile jusqu’en juin 2013
décision après le Bayern

nonce que le Milan AC surveillerait de près Debuchy. Les Rossoneri seraient disposés à dépenser les 8 millions d'euros

ncante, la sélection du Brésil se prépare déjà pour la prochaine Coupe du monde 2014 qui se déroulera sur ses terres. L'ancienne gloire brésilienne, Pelé, attend beaucoup mieu x du jeu collectif de la Se leção. «Nous avons encore deux ans avant la Coupe du monde. Les joueurs présents ont en core besoin de temps pour former une vraie équipe», a déclaré Pelé dans des propos rapportés par Eurosport.

attend mieux de la Seleção Loin d'être convai

Pelé

PSG

Nenê tout proche d’une prolongation
prolongations de nombreux anciens, tels que Zoumana Camara, Sylvain Armand, Mathieu Bodmer ou encore Guillaume Hoarau. Le directeur sportif parisien négocierait aussi (et surtout) avec Nenê, dont le contrat arrive à son terme en 2013. Ce dernier demanderait... le même salaire que Javier Pastore, soit 4,5 millions d’euros par an ! «Il pourrait revoir ses ambitions salariales à la baisse s’il obtient deux années ferme», précise le journal. Nenê est comeilleur buteur de Ligue 1 avec 21 réalisations.

Leonardo : «Aucune offre pour l’instant à Lavezzi»
Depuis quelques heures, la rumeur annonçant la possible arrivée d’Ezequiel Lavezzi à Paris enfle en Italie. Une rumeur confirmée par RMC qui annonce même qu’un accord n’est pas loin d’être trouvé. La radio s’est d’ailleurs empressée de contacter le directeur sportif du PSG au sujet de l’éventuelle arrivée de l’international argentin de Naples dans

Ça s’active en coulisse au Paris Saint-Germain. D’après L’Equipe, Leonardo travaillerait actuellement sur les

la capitale. Le dirigeant Leonardo a nié toute offre parisienne, confirmant toutefois la grande qualité du joueur : «Lavezzi ? C’est un joueur intéressant. Mais pour l’instant nous n’avons fait aucune offre.» Sous contrat avec Naples jusqu'en 2015, l'international argentin possède une clause libératoire qui s'élève à environ 32 millions d'euros, clause qui ne pose aucun problème aux parisiens. A noter aussi que l’Inter Milan, s’intéresse aussi à celui qui est comparé à Maradona à Naples.

Barça Mascherano : «Vilanova est le changement le moins traumatique»
Cet été, Tito Vilanova sera entraîneur du Fc Barcelone en lieu et place de Pep Guardiola. En conférence de presse, Javier Mascherano est revenu sur ce changement. Guardiola s’en va après une étape unique, la plus belle. Il laisse une équipe qui a encore beaucoup d’avenir, des gens jeunes qui ont faim de titres et avec de l’expérience pour guider les plus jeunes. Tito est la continuité. C’est le changement le moins traumatique, le meilleur qui aurait pu nous arriver. Il fait partie de cette réussite», a affirmé celui qui devra prolonger son bail chez le club catalan.

Real Madrid

Victoire sans forcer en amical
En déplacement à Koweït (ville), la capitale du Koweït, pour y affronter la sélection locale en match amical, le Real Madrid s'est imposé sans forcer (0-2), grâce à des réalisations d'Angel di Maria (27e) et Cristiano Ronaldo (32e). A noter que les Français Karim Benzema et Raphaël Varane ont été titularisés en attaque et en défense centrale par José Mourinho pour ce match.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

22

Le Buteur n° 1928 Vendredi 18 mai 2012

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parcom jeux-sante@lebuteur.

Sudoku n° 979

In

L'épistaxis désigne communément le saignement de nez.
ous ?

QCM
Qui a cosigné avec Pierre Joxe les accords dʼEvian ?
a- Houari Boumediène b- Krim Belkacem c- Ferhat Abbas

L’intrus
Pomme Sac Ver Prise

LS V
eaviez-

Pourquoi les baleines ont une grande langue ?

M

éli Débusquez 2 armes dont élo les noms ont été mélangés :

Qui Cʼest ?

N O V L A K A S E N I M E KO V C H

Charade
Depuis le dinosaure, la baleine est le plus gros animal que l'on connaisse sur terre. On a trouvé des individus dont la longueur allait jusqu'à trente mètres de long pour un poids de 180 tonnes. Cet animal peut atteindre un tel poids car il vit en milieu marin et l'eau l'aide à soutenir son poids car autrement son squelette ne supporterait pas et s'effondrerait. La baleine possède aussi une grande langue et celle de la baleine bleue pèse environ deux tonnes sept cents car la taille de la gueule de cet animal est tout simplement gigantesque et chez cet animal, tout est disproportionné.

D

evinette

Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

On se couche sur mon 1er. Mon 2e parasite les intestins. Mon 3e se trouve dans la basse-cour. Mon tout est une ville dʼAngleterre.

Quel est l'ange protecteur des roux ?

Qui a dit ?
«Un escalier dʼune administration est un endroit où des fonctionnaires qui arrivent en retard croisent ceux qui partent en avance»
Elsenhower Allende Clemenceau Carnot

Enigme
Quand on en est loin, on y pense pas. Plus on s'en rapproche, on y pense. Quand elle est là, on y pense plus. Qu'est-ce que c'est ?

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature

Cʼest un sportif

Mots fléchés n° 1436

Ce

jour-là

1974 : L'Inde devient le sixième pays possesseur de l'arme nucléaire. 1980 : Eruption du Mont Saint Helens, dans l'état de Washington qui fait une soixantaine de victimes et ravage tout sur environ 200 km de rayon. Cela équivaut à 500 fois l'explosion d'Hiroshima. 2007 : Inde : Attentat à la bombe dans la grande mosquée d'Hyderâbâd causant le décès de neuf personnes et blessant une cinquantaine.

Humour…

Quelques définitions
1- COMPTABLE : Celui qui connaît le prix de toute chose et la valeur de rien du tout. 2- PARENTS : Deux personnes qui apprennent à un enfant à parler et à marcher, pour ensuite lui dire de fermer sa gueule et de s'asseoir.

3- PÉTER : Éternuer dans ses sousvêtements. 4- PSYCHIATRE : Homme intelligent qui aide les gens à devenir cinglés. 5- POLITICIEN : Personne obtenant de l'argent des riches et des votes des pauvres pour protéger les uns des autres.

La photo du jour

Sudoku n° 979

Lʼintrus Sac : le seul auquel on ne peut pas ajouter le mot «terre» pour former un nom composé (pomme de terre, ver de terre, prise de terre) Charade Liverpool (lit- ver- poule)

S o llu t iio n d e s jje u x … So lut io n des j eux… So ut on des eux…

De qui sʼagit-il ? Michael Schumacher Méli-Mélo Kalachnikov et Semenov Enigme La mort QCM b- Krim Belkacem Qui cʼest ? Claudia Cardinale Devinette Oliver, parce que l'ange Oliver protège les roux. Qui a dit ? Clemenceau

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1928 Vendredi 18 mai 2012
Horaires des prières
26 Djoumadi e tani 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
VENDREDI
VARIABLE, ORAGEUX

SAMEDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

«Une abeille vaut mieux que mille mouches»
(Proverbe français)

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h44 : 16h34 : 19h54 : 21h28 : 03h53 : 05h37

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 21 °C A-M : 33 °C Vent : 11 km/h Direction : N.W.

Matin : 18 °C A-M : 27 °C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

ACTUEL

Tout savoir sur la pomme de terre
Au four, en purée ou en salade, la pomme de terre sʼapprête de multiples façons et elle est très digeste. Elle contient beaucoup de fibres alimentaires et une profusion de vitamines et de minéraux. Essayez les pommes de terre à chair bleue ou violette, elles sont riches en antioxydants! Quelques mots sur la pomme de terre La pomme de terre contient beaucoup plus dʼamidon (un glucide) que la plupart des légumes. Cʼest pourquoi certains nutritionnistes croient quʼon devrait plutôt la considérer comme un féculent, dans la même catégorie que le pain et les pâtes. Mais le Guide alimentaire canadien la classe parmi les fruits et légumes. Elle contient dʼailleurs une quantité impressionnante de vitamines et de minéraux, ainsi que dʼautres composés ayant des effets bénéfiques pour la santé. Elle a donc sa place dans un régime alimentaire varié et équilibré. La pomme de terre est le légume le plus consommé en Amérique du Nord, mais malheureusement trop souvent sous forme de frites. Ses bienfaits qq Maladies cardiovasculaires. Une étude a démontré que, chez des hommes en santé, la consommation quotidienne de pommes de terre à chair jaune ou violacée diminuait lʼinflammation et le stress oxydatif. Ces deux facteurs contribueraient à la prévention des maladies cardiovasculaires. qq Lipides sanguins. Des études indiquent que lʼamidon résistant (un sucre complexe) provenant de la chair de pomme de terre, ajouté à la diète des animaux, entraînerait une diminution du cholestérol et des tri-

Ferrari lance sa première voiture hybride Elle ne fera certainement pas le bruit typique des Ferrari mais verdira un peu lʼimage des célèbres voitures rouges. Le modèle Enzo, lancé en 2002, va être décliné en motorisation hybride, une première pour le constructeur italien. Luca di Montezemolo, président de Ferrari, a annoncé que la nouvelle Enzo sera commercialisée dʼici à la fin de lʼannée 2012. Malgré son moteur hybride, la voiture sera la plus puissante de la gamme : un moteur essence de 12 cylindres complété de deux moteurs électriques permettront de réduire la consommation de carburant de 40% tout en gardant la pêche. Mais même si la voiture divisera par deux ses émissions de CO2, elle restera parmi les plus grosses émettrices : environ 270g par km, alors que la moyenne des voitures neuves européennes est de 138g. Quant à son prix, sʼil reste encore à confirmer, il devrait avoisiner les 660.000 euros.

Lapin aux champignons

Recettes

glycérides sanguins. Lʼamidon résistant de pomme de terre crue, administré à des rats, permettrait également de diminuer le « mauvais »cholestérol (LDL) en plus dʼaugmenter la fermentation intestinale et dʼaméliorer lʼabsorption de certains minéraux13. Dʼéventuelles études cliniques permettront dʼévaluer si des résultats semblables peuvent être obtenus chez lʼhumain. Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont révélé quʼune consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et dʼautres maladies chroniques. La présence dʼantioxydants dans les légumes et les fruits pourrait jouer un rôle dans ces effets. La cuisson nʼaffecterait pas beaucoup la capacité antioxydante de la pomme de terre. Selon différentes études, une fois cuite, elle conserverait jusquʼà la moitié de son contenu en composés phénoliques (incluant les acides phénoliques et les flavonoïdes) et même jusquʼà 97 % dans

Deux girafes meurent de stress Cʼest un drame quʼa annoncé le jardans un zoo
din zoologique de Lodz situé en Pologne. Lundi, le directeur adjoint M. Stanislawski a expliqué que deux de leurs girafes étaient mortes. Cause de leur décès : elles nʼauraient pas résisté au stress provoqué par lʼintrusion de deux vandales dans la nuit de samedi à dimanche. Selon la direction du parc animalier de Lodz, les vandales sʼen sont pris à des panneaux dʼorientation, des bancs et des sculptures. Ils ont ensuite lancé des débris vers les animaux. Une première girafe est morte quelques heures après lʼincident tandis que la deuxième a été trouvée morte lundi matin. Cité par lʼAFP, le directeur adjoint a indiqué : «Lʼautopsie de la première girafe, une femelle de 3 ans, a permis de constater la fissure dʼune valvule et des ecchymoses au coeur, qui témoignent dʼun grand stress. La deuxième, une femelle de 6 ans, était légèrement malade avant ces incidents. Le stress a pu lʼachever».

certains cas. Que contient-elle ? La pomme de terre renferme des acides phénoliques (acide chlorogénique)34, des flavonoïdes (catéchines)4, ainsi que de la vitamine C5. Ces composés antioxydants protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Le contenu en composés phénoliques de la pomme de terre diffère considérablement selon la variété, les conditions de culture et climatiques, ainsi que les méthodes dʼanalyse utilisées. Par exemple, les variétés de pommes de terre à chair jaune ou violacée posséderaient plus dʼacides phénoliques que les pommes de terre à chair blanche. La pelure de la pomme de terre serait également plus riche en acides phénoliques que sa chair. Les variétés à la chair bleue ou violacée possèderaient plus de flavonoïdes que les pommes de terre « traditionnelles » et leur consommation augmenterait la capacité antioxydante de lʼorganisme.

Pour 4 personnes Ingrédients :  quatre cuisses de lapin  huit tomates  400 grammes de champignons  50 grammes de beurre  40 centilitres dʼeau  un cube de bouillon de boeuf,  trois grosses cuillères de crème fraîche  un peu dʼhuile  sel  poivre Préparation Plonger les to-

mates incisées dans lʼeau bouillante pendant trente secondes pour les peler ensuite. Faire revenir les cuisses de lapin dans lʼhuile et le beurre. Rajouter les tomates. Saler et poivrer puis faire cuire quarante minutes. Rajouter les champignons et la crème fraîche et faire cuire dix minutes de plus. Servir immédiatement.

12 astuces pour manger sain !
Pour manger sain, il suffit dʼêtre malin ! Saviez-vous que les sardines sont riches en calcium, que les herbes aromatiques regorgent de vitamines ou quʼil faut se méfier des produits enrichis ? 12 trucs et astuces auxquels penser, sans efforts, ni contraintes !

Question
des œufs durs demande plus de temps et d'énergie que digérer des oeufs moins cuits. Mais la digestion d'un oeuf dur prend beaucoup moins d'énergie que celle qu'il apporte. Par ailleurs, l'oeuf dur est souvent conseillé dans les régimes amaigrissants car c'est un bon «coupe-faim» et on le cuisine sans graisse. C'est à ce titre, et à ce titre seulement, que l'on peut considérer qu'il aide à perdre du poids.

People

Secret Story- Zelko accuse TF1 de racisme
Cette fois, lʼancien maitre des sousterrain va loin dans ses propos, pour expliquer sa défaites face à Marie, le jeune héraultaise gagnante e édition de la 5 de «Secret Story». Il accuse « TF1 » de racisme, estimant que la première chaine a orchestré la victoire de Marie, car elle «nʼa peutêtre pas voulu faire gagner un serbe», indique-il lors dʼun entretien avec «Webreal TV». «Le français standard est en kiff sur les trucs où quand il regarde il se dit cʼest un truc de ouf jʼaimerais jamais être comme ça, et ils ont pitié. Elle (Marie, ndlr) est rentrée dans ces critères de confessions intimes avec son gars. », dit-il avant dʼajouter : «TF1 nʼa peut-être pas voulu faire gagner un serbe». Au cours de cet entretien, Zelko se lâche sur ses anciens camarades, estimant quʼAyem est trop «bizz bizz», alors que Geoffrey est un «bouffon».

Persil, aneth, basilic, coriandre, cerfeuil, thym… Ajouter des herbes aromatiques à votre alimentation est une astuce simple et délicieuse pour manger plus sain ! Elles concentrent de nombreux bénéfices nutritionnels. Elles nʼapportent aucune calorie et, en parfumant les plats, elles permettent dʼutiliser moins de sel dont la consommation ex-

font Penser aux herbes aromatiques ! Les œufs durs est basée maigrir Cette rumeur sur le fait que digérer
cessive est à lʼorigine de lʼhypertension artérielle. Conseils pratiques : Opter pour les herbes fraîches ou surgelées plutôt que déshydratées (moins savoureuses). On les ajoute au début dʼune préparation froide (salade…) et à la fin dʼune préparation chaude (plat mijoté) pour préserver les arômes.

Vrai !

A stuce
Recycler un gobelet de fastfood
Il arrive à tout le monde dʼaller dans un fastfood avec les enfants. Alors autant que faire se peut, on peut justement récupérer les gobelets en plastique. Comme ils sont couverts dʼun couvercle, ils pourront être recyclés en pots de peinture pour enfants. Il suffira quʼils mettent leurs pinceaux à la place de la paille et bienvenue à la peinture propre.

Demain : Limiter les aliments transformés

N ew s
Sa nté

Un remède inattendu

contre le hoquet
responsables du réflexe du hoquet. En résumé, il surstimule ces nerfs et élimine le message du hoquet». Un effet qui nʼest en fait pas vraiment une découverte puisque certains remèdes de grandmère évoquaient déjà lʼefficacité dʼun sucre arrosé de vinaigre. Reste que la sucette demeure une idée pratique.

Une jeune américaine de 13 ans pourrait bien avoir mis au point un véritable remède contre le hoquet. Celle-ci a conçu une sucette fabriquée à base de sucre et de vinaigre qui stopperait instantanément le hoquet. Le New York Times, qui a interviewé la jeune fille, rapporte ses propos : ce remède «déclenche un ensemble de nerfs dans la gorge et la bouche, ceux qui sont

Le
Une étude provenant dʼexperts de lʼUniversité de la ville de Sendaï, au Japon, pourrait faire lʼeffet dʼune bombe au pays du Soleil Levant. Et pour cause, elle affirme que la population japonaise pourrait disparaître dans les 1000 années à venir, rapporte vendredi lʼhebdomadaire japonais Japan Today. Vieillissement de la population et taux de natalité en forte baisse (les ventes de couches seraient plus importantes pour les personnes âgées que pour les nourrissons), la population japonaise sʼamenuise à un rythme effréné, au point dʼinquiéter très sérieusement les scientifiques de tous le pays. «Le 5 mai 3011, il y aura quʼun seul enfant dans le pays» Pourtant, de nombreuses campagnes de prévention du gouvernement japonais ont été mises en place pour alerter la population de cette forte baisse du taux de natalité. Malgré tous ces efforts, les chercheurs sont clairs : il nʼy aura plus dʼenfants de moins de 15 ans au Japon en 3011 si rien ne change.

C hiffre du jour

1000

Le Japon pourrait disparaître d’ici 1 000 ans !
«Cela a débuté en 1975 lorsque le taux de fécondité du Japon a diminué en dessous de deux», raconte Hiroshi Yoshida, professeur dʼéconomie à lʼUniversité de Tohoku. «Si le taux de déclin se poursuit, nous serons en mesure de célébrer la fête de la journée des enfants le 5 mai 3011 car il y aura quʼun seul enfant dans le pays», a-t-il ajouté. 16,6 millions dʼenfants au Japon Leurs conclusions sont même presque effrayantes. Le pays du Soleil Levant est en train de sʼautodétruire car en refusant de pro-

créer, elle se punit alors ellemême dʼauto-extinction. Pour donner une échelle, les scientifiques de lʼUniversité de Sendaï estiment que lʼArchipel compte un enfant de moins toutes les 100 secondes.

14:40 Sur mesures 15:00 TV5MONDE, le journal 15:25 Questions pour un champion 16:00 Artisans du changement 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Prozac : la maladie du bonheur 18:05 Recettes de chefs 18:30 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 19:55 Y'a du monde à Cannes 20:00 Le plus grand cabaret du monde 21:55 TV5MONDE, le journal 22:05 Journal (RTS) 22:35 Y'a du monde à Cannes 22:40 Envoyé spécial 00:25 TV5MONDE, le journal Afrique

11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:50 Trafic info 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Flirt à Hawaii 15:35 Grey's Anatomy 16:25 Grey's Anatomy 17:20 Une famille en or 18:05 Money Drop 19:00 Journal 19:30 Toi toi mon toit 19:35 Trafic info 19:40 Après le 20h, c'est Canteloup 19:50 Koh-Lanta, la revanche des héros 21:30 Vendredi, tout est permis avec Arthur 23:20 C'est quoi l'amour ? 01:10 Trafic info 01:15 50mn Inside 02:10 Julia Corsi, commissaire 03:00 Julia Corsi, commissaire

12:00 Journal 12:52 Consomag 13:00 Toute une histoire 14:15 Comment ça va bien ! 15:15 Le jour où tout a basculé 16:05 Côté Match 16:10 Seriez-vous un bon expert ? 16:50 CD'aujourd'hui 16:55 On n'demande qu'à en rire 18:00 N'oubliez pas les paroles 18:55 Emission de solutions 19:00 Journal 19:35 Boulevard du palais 21:10 Tirage de l'Euro Millions 21:15 Eclats de Croisette 21:16 Transat AG2R 21:20 Cash investigation 22:50 Taratata 00:20 Dans quelle éta-gère 00:25 Journal de la nuit

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:00 Scènes de ménages 12:45 P.S : I Love You 14:50 Mary et Tim 16:40 Un dîner presque parfait 17:45 100% Mag 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 NCIS : Los Angeles 20:40 NCIS : Los Angeles 21:30 NCIS : Los Angeles 22:10 NCIS : Los Angeles 23:00 Sex and the City 23:30 Sex and the City 00:05 Sex and the City 00:35 Sex and the City 01:00 Scrubs 01:25 Scrubs 01:50 M6 Music / Les nuits de M6

N° 1928 VENDREDI 18 MAI 2012

o C ilmme lui a dit

«Hammar est un grand dirigeant»
Abdelhakim Serrar, président de la SSPA/ESS

Au propre ou au figuré ?

Zidane toujours cohérent, selon Materazzi
Marco Materazzi a raccroché les crampons, mais il a gardé son franc-parler. Et sa maladresse... Ainsi, Matrix a tenu des propos plutôt étranges ce mardi sur la chaîne Sky. Tout cela concerne Leonardo, Zidane et... le capitaine du Concordia. Sur la question d'un journaliste concernant une rumeur du retour de Leonardo du côté de Milan, l'ancien défenseur de l'Inter a déclaré : «Ce serait étrange qu'il puisse revenir à l'Inter. Il a abandonné le navire la saison passée, ce n'est pas un bon capitaine. Leo a fait comme Schettino (le capitaine du navire Concordia, qu'il a abandonné lors de son naufrage en janvier dernier, naufrage qui a coûté la vie à 32 personnes, ndlr), même si je ne peux pas comparer les deux choses, l'une concerne le football et l'autre des vies humaines. Mais je préfère encore Zidane à Leonardo, lui est fidèle à ses idées et a toujours été cohérent. Leo ne l'a jamais été avec moi.» Toujours aboyeur, le Marco.

Ce n’est pas de la langue de bois

«Omar Ghrib est en train de faire le clown»

S

Abdelkader Drif, ancien président du MCA

uzanne au pays des

merveilles

Les trophée tombent comme s’il en pleuvait chez Abdelmoumen Djabou qui, après avoir remporté le doublé avec l’ESS, vient d’être sacré Meilleur joueur de l’année, par le quotidien Maracana. Le meneur de jeu international s’est vu remettre le trophée Maracana par le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, au cours d’une cérémonie conviviale où anciens et actuels acteurs étaient tous réunis au cours d’une soirée solennelle au cours de laquelle plusieurs autres joueurs ont été primés.

Djabou remporte le trophée Maracana

Charef bat le record de Bahmane
Boualem Charef détient déjà un record avec l’USMH. Celui de l’entraîneur qui a coaché le plus grand nombre de matchs sur le banc du club banlieusard depuis l’Indépendance. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’apathique entraîneur détient ainsi le record de longévité au club. Seul le défunt Abdelkader Bahmane a duré aussi longtemps. Quatre ans pour être précis, de 1971 à 1975, mais à la différence que Charef a coaché le plus grand nombre de matches. Un record personnel qu’il devrait battre, dans la mesure où il est pressenti pour au moins un temps encore. Le président Mohamed Laïb a fait savoir, en effet, au cours d’une collation qu’il souhaitait voir son coach continuer. Bah, celui-ci n’a pas encore dit s’il restait, faisant mine d’être indécis, mais comme il avait déjà fait le coup la saison dernière, il devrait être là à la reprise.

Miguel Lopes annule son mariage à cause de l’Euro
Miguel Lopes ne s'attendait pas à être convoqué à l'Euro 2012 par Paulo Bento, le sélectionneur portugais. Le latéral droit de Braga a donc été obligé d'annuler son mariage prévu cet été. L'ancien joueur du FC Porto avait déjà prévu de se marier cet été : «J'ai dû appeler beaucoup de gens, mais ils ont compris ma décision. On va trouver une autre date», a expliqué avec humour le défenseur lors d'une conférence de presse, avant d'ajouter : «C'est le plus beau jour de ma vie. J'ai toujours rêvé de porter le maillot de l'équipe nationale. J'ai énormément travaillé pour avoir cette chance un jour.» Miguel Lopes sera vraisemblablement la doublure de Joao Pereira lors de la prestigieuse compétition européenne.

Vu son attitud aucoup, l’attaquant du WAT, be rs pète un peu ou qui on a tissé bien des laurie ri, à André. Celui-c froissé certains par son compo e titre !- a nfrères lors s co -à just ensants selon no tement jugé off WAT. L’attaquant, qui a été na Bdernier CA fin du match, a du la plus sollicité à turellement le pas enlever son casque à mude ne les questions fait exprès peine d’écouter ue et prendre la posture qui n’a pas manqué siq n’a s. Une des journaliste monde. Du coup, l’interview us d’irriter tout le ément, on ne le regarderait pl ur pas eu lieu. Ass œil à Batna, dorénavant. d’un bon

st André, ce n’eil ! gent pas trilèsde quoi croire qu’il se la e, y a

Azzed SK qu’il n’a ogradé avec l’A répit. Sitôt rétr ntenir, en dépit de toute sa pas réussi à mai ionneur des U23 s’est déjà lect volonté, l’ex-sé avenir. Toujours ouvert à penché sur son ités, le coach est annoncé tual toutes les éven il serait déjà en négociade Fès où hreb ux. Un vrai du côté du Mog mercredi des quotidiens loca arrière. lé ce er en tions, ont révé vent. Pas le temps de regard garçon dans le
ses tournées musicales aux révolutionnaires algériens. En 72 et sur demande de Houari Boumediène, elle a chanté pour commémorer le 10e anniversaire de l’Indépendance. Lors de la crise de 2009 entre Egyptiens et Algériens, Warda a été l’une des rares artistes à appeler à la sagesse, ce lui a valu le respect des Egyptiens, même les plus chauvins parmi eux.

n a annoAïtcéudi ne s’accorde aucuna Djo ur ine

Aït Djoudi oc u Mar

Warda est morte
La nouvelle est tombée hier. Warda, la chanteuse algérienne la plus connue dans le monde arabe est décédée d’un arrêt cardiaque à l’âge de 73 ans. Née à Paris d’un père algérien originaire de Souk Ahras et d’une mère libanaise, Warda s’est malgré son jeune âge, engagée pour la cause du FLN en faisant don de ses recettes durant

Zaoui ouvre un restaurant à Chlef
On le voyait venir. Bon, pas forcément dans la restauration, mais on savait que Samir Zaoui avait une âme de commerçant né. Preuve en est, il vient d’ouvrir son restaurant à Chlef. Un établissement plutôt branché qu’il a baptisé la Casa. (La maison, ndlr). On ne sait pas encore si on y sert le fameux couscous de Aïn Boucif dont il n’a pas arrêté de louer la succulence, mais il paraît qu’il y fait bon vivre. Ce n’est pas Mellouli qui nous le dit, mais le défenseur serait un fidèle de chez fidèle. Plats variés et ambiance garantie, avec un Zaoui aux petits soins. Que demander de plus !

Ali Haddad est triste d’avoir raté sa saison avec l’USMA. Il me fait de la peine, le pauvre ! Qu’est-ce que je dis ? Le pauvre ? Je divague. Arrêtez, même les riches ont le droit d’avoir des moments de tristesse, non ? Ce n’est pas une exclusivité des petites gens qui ne se gênent pas eux, d’être heureuses dès qu’ils le peuvent. Il faut donc le comprendre notre «cher forgeron». Mais on ne va pas pleurnicher à la place du P-DG de l’ETRHB qui, croyez-moi, a beaucoup de satisfactions ailleurs. Et heureusement pour lui ! Car quelqu’un d’autre à sa place se serait fait construire un viaduc imposant, juste pour ne pas rater son suicide. L’impact de la chute des Usmistes, c’est du sérieux. Personne ne leur pardonne ce ratage, à tel point qu’ils sont devenus la risée des clubs, même en terminant 3e. Eh, oui, on ne pardonne rien aux riches, quand on est pauvre ! C’est la nature qui le veut. Les Chnaoua se payent leur tête jour et nuit. Mais à l’USMA aussi, on sait bien répliquer. Vous savez quoi ? Ils les qualifient de qablatte (sages-femmes), parce qu’elles sont souvent heureuses pour les bébés des autres et rarement pour les leurs. Comprendre que les Chnaoua allument les fumigènes plus pour les titres gagnés par les autres que ceux de leur club. Mais sérieusement, comment un club comme l’USMA a-t-il pu rater le titre cette saison ? A mon avis, tout est lié à la gestion underground qui échappe encore aux novices Haddad. Gueuler, se faire détester et craindre à la fois, fréquenter les bonnes personnes aux bons endroits, infiltrer la LNF et la FAF… Un peu comme un rat d’égout, mais tout en gardant une image de gentleman. Pour y arriver, les Haddad gagneraient peut-être à rappeler Saïd Allik qui connaît tous les rats pour les avoir tous piégés et relâchés, quand l’USMA était pauvre et forte. Mais est-ce une liaison dangereuse que de réunir Allik et Haddad ?

Haddad-Allik pour gagner le titre

Suzanne Amokrane suzanneamokrane@yahoo.fr

Footaises
diplômes… de cuistot ! Vahid Halilhodzic s apprécie Chaouchi,
s

Samir Zaoui passera s prochainement ses
s

p eo ple

mais pas Faouzi
s

o L’inf

président à Hammar

Abdehakim Serrar s confisque le statut de

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful