You are on page 1of 2

L’élection de votre député : un rendez-vous démocratique important

La fonction du député est de représenter la Nation tout entière. Son travail s’effectue à la fois à l’Assemblée Nationale (Palais Bourbon à Paris) et dans sa circonscription. A l’assemblée, les députés votent les lois et en proposent. Les députés contrôlent également la politique du gouvernement, à travers les procédures du vote de confiance, de la motion de censure et de l’engagement de la responsabilité du Gouvernement sur un texte. Les députés peuvent interroger les membres du Gouvernement par des questions écrites qui sont publiées, avec la réponse du ministre, au Journal Officiel, et par des questions orales posées directement en séance. Dans sa circonscription, le député doit être à l’écoute de ses concitoyens et faire remonter leurs préoccupations à l’assemblée nationale aux fins d’amélioration des textes législatifs.

ELECTIONS LEGISLATIVES / 10 ET 17 JUIN 2012 / 1ère CIRCONSCRIPTION DE LA MARNE

« La démocratie au cœur

Nous nous engageons à un compte-rendu régulier de mandat. Il sera créé un conseil de circonscription qui agira comme un observatoire citoyen de nos engagements et permettra d’informer et de consulter en permanence les électeurs de la circonscription.

La 1ère circonscription de la Marne est constituée de 4 cantons de Reims et Bétheny, ainsi que du canton de Bourgogne. Elle recouvre la partie nord du bassin rémois jusqu’aux limites des départements des Ardennes et de l’Aisne.

Les cantons de la circonscription : Reims 2 : Centre-ville, Jean-Jaurès et Epinettes Reims 4 : Bétheny, Orgeval, Neufchatel, la Neuvillette Reims 6 : Europe, Chemin Vert, Dauphinot Reims 10 : Laon-Zola, Luton, Clairmarais Bourgogne : Auménancourt, Bazancourt, Berméricourt, Boultsur-Suippe, Bourgogne, Brimont, Caurel, Cauroy-lès-Hermonville, Cormicy, Courcy, Fresne-lès-Reims, Heutrégiville, Isles-sur-Suippe, Lavannes, Loivre, Merfy, Pomacle, Pouillon, St-Etienne-sur-Suippe, St-Thierry, Thil, Villers-Franqueux, Warmeriville et Witry-lès-Reims.

Francine

Girard

Cédric

LATTUADA
36 ans, 1 enfant, cadre territorial Vice-président de Reims Métropole Conseiller municipal de Reims

Suppléante 47 ans, 3 enfants, agent commercial 1ère adjointe à Cormicy

près la victoire face à Nicolas Sarkozy, une nouvelle perspective s’ouvre pour notre pays. Maintenant, le débat doit s’amplifier sur le sens qu’il faut donner à la politique d’une nouvelle majorité de gauche.

A

banques et les marchés financiers. Il faut changer de logique, réorienter l’argent vers les salaires, investir pour répondre aux immenses besoins qui s’expriment. Notre candidature s’inscrit dans le rassemblement et la dynamique engagés avec Jean-Luc Mélenchon. Elle s’appuie sur les exigences de femmes et d’hommes qui portent des valeurs et des principes profondément ancrés à gauche.

Echanger, débattre, agir
clattuada@gmail.com - 07.86.10.29.11 - www.cedric-lattuada2012.fr

Restons en contact
Nom Adresse E-mail Téléphone A renvoyer à Cédric Lattuada
Front de Gauche 1ère circonscription de la Marne

Prénom

Depuis 5 ans nous avons été de toutes les initiatives pour combattre la politique conduite par la droite. Sur chaque sujet, nous avons travaillé à rassembler pour défendre l’emploi, les salaires et les retraites, pour les services publics, pour la votation citoyenne sur la Dès demain, il s’agira de résister à la finance et de Poste, pour le CHU de Reims, pour l’école, pour dé- voter les lois nouvelles qui garantissent le changefendre notre territoire et nos communes… ment. Pouvoir d’achat, emploi, services publics, enDe son côté, le député UMP sortant a voté toutes les vironnement, partage des richesses… sont autant de lois de régression. Son bilan est dramatique. L ’éco- besoins immédiats à satisfaire. nomie tourne à vide parce que Vous pouvez compter sur nous pour les mettre au les richesses produites par les cœur de nos projets et de nos engagements. salariés sont aspirées par les Avec le soutien de

Jean-Luc Mélenchon

25, rue des poissonniers 51100 Reims

«

ET MAINTENANT UN DÉPUTÉ VRAIMENT À GAUCHE DANS LA MARNE
RAISONS (AU MOINS) DE VOTER

5
1 2

La France n’a jamais été aussi riche de son histoire
Les profits des 40 plus grosses entreprises françaises ont atteint 75 milliards d’euros en 2011. Ce n’est pas la crise pour tout le monde ! En 30 ans, 10% de la richesse produite sont passés des poches du travail à celles du capital. Cela représente 200 milliards d’euros par an, de quoi permettre à tous de vivre dignement...

Cédric LATTUADA

GAUCHE CANDIDAT FRONT DE SLATIVES AUX ELECTIONS LEGI

Un travail pour chacun-e, du pouvoir d’achat et de meilleures conditions de travail n SMIC à 1700 euros brut tout de suite, négociations pour l’augmentation de tous les salaires n Interdiction des licenciements boursiers et droit de veto des salariés en cas de licenciements n Limitation stricte des contrats précaires dans le privé (5% dans les grandes entreprises, 10% n Droit aux 35h pour tous, fin des exonérations de cotisations sur les heures supplémentaires n Doublement des effectifs d’inspecteurs du travail pour faire respecter le droit du travail n Grande réforme fiscale pour des impôts réellement progressifs Un renouveau des droits sociaux et des services publics pour vivre bien n Droit à la retraite à 60 ans pour tous à taux plein n Remboursement à 100% des dépenses de santé n 200 000 nouveaux logements sociaux de qualité
couvertes par la Sécurité sociale (75% du salaire de référence) dans les PME) et titularisation des 800 000 précaires de la fonction publique collectifs et des pensions de retraite

3

Un encadrement strict de la finance pour mettre l’argent au service du développement humain n Taxation des revenus financiers au même niveau que les salaires n Pôle public de la finance et du crédit contre la spéculation et pour n Permettre aux Etats d’emprunter auprès de la Banque Centrale Eun Blocage des échanges financiers avec les paradis fiscaux
ropéenne (BCE) sans passer par des financiers privés des investissements utiles

4

Un nouvel élan démocratique, de l’entreprise à l’Europe n Election d’une assemblée constituante pour la VIe République n Traité refondateur d’une Europe de la coopération et non de la concurrence libérale

n Loi pour l’égalité afin d’éradiquer toutes les discriminations (sexisme, racisme, homophobie,...) n Respect scupuleux du droit d’asile et nationalité française pour tout enfant né en France

5

n Recrutements et moyens accrus aux services publics malmenés depuis 10 ans (Ecole, santé,
emploi, justice, police...)

par an et soutien à l’accession sociale à la propriété

Un engagement permanent pour la paix et le respect de l’environnement n Investissements massifs dans les énergies renouvelables et la sobriété énergétique n Agence nationale pour accompagner les collectivités locales dans leur maîtrise publique de n Prix rémunérateurs pour les paysans dans le cadre d’une transition écologique
l’eau

n Sécurité sociale professionnelle et allocation d’autonomie pour les jeunes adultes
dicapées)

n «Prestation de compensation » et services publics de l’autonomie (personnes âgées et han-

n Sortie de l’OTAN et de ses stratégies guerrières, et respect du droit international

n Baisse programmée du budget de la Défense nationale (31,5 milliards d’euros en 2012)