La Supply Chain 1.

Définition

Quelle différence entre Logistique et «Supply Chain» ? La logistique représentait traditionnellement l'activité allant de la mise à disposition des produits finis par l'usine ou le négociant jusqu'à la livraison au client. Elle s'est désormais fondue dans le concept de «Supply Chain Management» ou SCM dont l'objectif est d'optimiser la gestion des flux physiques et des flux d'information le long de la chaîne logistique depuis le fournisseur du fournisseur jusqu'au client du client.
Elle est donc présente à tous les niveaux de l’entreprise, aussi bien au niveau opérationnel – pour la gestion des flux physiques de marchandises par exemple – au niveau tactique – pour définir les organisations et piloter ces flux à moyen terme – qu’au niveau stratégique – pour définir les grandes orientations à long terme. Planifier toute l'activité de l'entreprise, achats, production et distribution des produits, en se calant sur la demande des clients, telle pourrait être une définition synthétique de l'optimisation de la "supply chain". La «Supply Chain» n'est pas une fonction de l'entreprise, ce n'est pas non plus un service achetable à un prestataire de service, ce n'est pas un module informatique, c'est en fait une démarche de fonctionnement qui vise à assurer une gestion et une synchronisation de l’ensemble des processus qui permet à un ou plusieurs systèmes clients / fournisseurs de prendre en compte et de répondre aux attentes des clients finaux (du fournisseur du fournisseur au client du client)". La «Supply Chain» contient toutes les activités associées au flux et à la transformation des biens, depuis les matières premières jusqu’au produit fini livré à l’utilisateur, ainsi que les flux d’informations associées. Le SCM ou «Supply Chain Management» se définit alors comme l’intégration de ces activités afin d’engendrer un avantage compétitif" pour l'entreprise en mettant la satisfaction des besoins client au coeur du système. Attention: Par abus, le mot «Supply Chain» est employé bien souvent pour désigner la logistique de l'entreprise, même si la fonction n'est ni globale, ni transversale. Le mot «Supply Chain» est employé par des prestataires de services qui réalise des prestations diverses de stockage, de préparation de commandes. Ils déclarent avoir une activité «Supply Chain». C'est seulement vrai si le maillon traité s'insère dans un système global et si le système d'information utilisé s'interface bien en amont avec le système de prises de commandes du client et en aval avec le système utilisé par les transporteurs.

2. Objectif et Enjeux 2.1. Objectifs Réduire des stocks à tous les niveaux, améliorer la flexibilité et réactivité et utiliser de façon optimale les moyens de production et de la logistique. D'autant que, l'optimisation étant globale, les quelques pourcents gagnés sur des volumes énormes induisent des gains financiers très significatifs. 2.2. Enjeux - Satisfaire les attentes des clients : la flexibilité de l'organisation et la fiabilité des délais conditionnent la satisfaction des clients, - Réduire les coûts : l'intégration des flux physiques et d'informations, du point de sourcing à la livraison au client, réduit les coûts globaux de la chaîne logistique,

Free-Logistics.com©

1/3

- Optimiser l'utilisation des actifs : en créant un véritable lien entre les processus de l'entreprises. Opérationnel Gestion des commandes clients Ordonnancement des opérations et gestion des aléas Exécution des commandes : production. Structure 3. on retrouve trois grands types de famille "fonctions produits": La planification (SCP= Supply Chain Planning) L'exécution (SCE= Supply Chain Exécution) La mesure (SCEM= Supply Chain Event Management) Ces types d'applications ont des fonctions très différentes: les applications SCP servent à planifier les processus de la chaîne logistique. 3.com© 2/3 . matières premières. produits finis). IBS. de ce fait les actifs sont mieux utilisés (ressources humaines. PEOPLE SOFT.3. en-cours. SAP par exemple qui originellement était vers la planification et la stratégie s'oriente également maintenant vers l'exécution Free-Logistics. ORACLE. Stratégique Définition de l’offre de produits et services Dimensionnement de l’outil industriel et logistique Négociation de contrats et partenariat avec les fournisseurs et les clients 3. gestion des stocks matières.1. distribution et facturation La clé de la réussite réside dans la mise en cohérence des outils. gestion des opérations de transport). approvisionnements.2. équipements. les applications ou outils SCE permettent de gérer l'exécution des opérations logistiques (Achats. Ceux -ci intègrent des fonctions logistiques plus ou moins sophistiquées et couvrent globalement les besoins de base. programmation et calcul des besoins Règles d’approvisionnement et règles de gestion des stocks 3. produits finis. des processus et des pratiques quotidiennes avec la stratégie Supply Chain définie par l’entreprise. en -cours. gestion de la production. Systèmes d’Information Au sein des outils de Supply Chain. 4. Dans les SCE on retrouve: o les MES pour la fabrication (Manufacturing Execution System) o les WMS pour la gestion des entrepôts (Warehouse Management System) o les TMS pour la gestion du transport o les OMS pour gérer les ordres et les ventes les applications de SCEM vont aider à piloter et à contrôler la chaîne logistique - Les acteurs sur ce marché sont nombreux: il y a d'un coté les grands éditeurs d'ERP comme SAP. Manhattan associates. Tactique Prévisions de vente Planification.

rachat ou par alliance d'autres modules de Supply Chain.Fonctions logistiques indépendantes: dans votre entreprise une gestion de production. Planification des besoins (MRPII). Beaucoup de ces outils spécialisés ont développés des interfaces avec les grands ERP. Etape 4-Supply Chain management étendu: le SCM est étendu aux clients et aux fournisseurs avec lesquels vous partagez en temps réel des informations pour les différentes fonctions de la logistique. Gestion de la distribution. voire avec des concurrents dans une même communauté d'interets Etablir une gestion efficace de sa Supply Chain.Une fonction logistique transversale: une logistique industrielle et une logistique de distribution avec un responsable logistique créant la synergie entre les deux entités Etape 3-Supply Chain intégrée dans l'entreprise: l'entreprise a déployé des processus et des outils pour intégrer dans un fonctionnement cohérent l'ensemble des maillons internes de sa logistique. 5. Gestion des achats & GPA. c’est faire intégrer et optimiser les activités suivantes : Prévisions de la demande. une fonction transport/distribution qui travaillent de façon quasi indépendantes chacune avec ses objectifs Etape 2.com© 3/3 . - Free-Logistics. Etapes de mise en place On peut distinguer 5 étapes de mise en place: Etape 1.On retrouve d'autres acteurs très spécialisés. Gestion relation fournisseur. qui sont souvent partis d'un des outils de la SCE sur lequel ils sont très forts et qui ont intégrés par développement interne.Supply Chain Commune: l'entreprise utilise des moyens en commun avec des clients et fournisseurs.une fonction stockage. Traçabilité des flux. Gestion de la chaîne logistique. Gestion d'entrepôts & emplacements. Etape 5. Optimisation des niveaux de stock.