You are on page 1of 42

Albert Lejeune, professeur titulaire au Dpt management et technologie

ESG-UQAM, lejeune.albert@uqam.ca
Communication au séminaire du DIC, UQAM, Montréal,
le 4 octobre 2007

L’objectif de cette recherche est de relier, de façon exploratoire, le déploiement massif des grandes
applications d’entreprise au développement des sciences et technologies de la cognition
(STC). Une recherche-action et des entrevues en profondeur permettent de distinguer les
caractéristiques de l’espace de la stratégie (vide, programmatique, habité) qui entoure le
déploiement massif des applications d’entreprise dans le secteur des services bancaires et
financiers, plus précisément les guichets automatiques et le fichier central client. Si la haute
direction considère les guichets automatiques comme une extension automatisée des activités
routinières, le déploiement massif du fichier central client modifie l’espace de la stratégie dans ses
dimensions de légitimité, d’outils et de théorie. Des processus de changements et de
transformation sont alors observables dans chacun des grands domaines de l’organisation :
l’apprentissage, la culture, l’information, les processus et les personnes. On peut poser, dans les
limites du terrain étudié, que ces changements dans l’espace de représentation de la stratégie
organisationnelle et de ses transformations procèdent d’une progression logique présente dans le
développement des STC (Varela, 1988) : cognitivisme, émergence et enaction. Pratiquement, cette
recherche devrait permettre de mieux gérer les attentes et d’adapter les méthodes d’évaluation pour
les projets d’investissement en TI orientés vers la représentation (Informating) et l’interaction
(Knowledging); d’utiliser ces projets comme levier lors de la transformation des organisations; de
redéfinir l’importance des dimensions soft comme l’apprentissage, la culture et les personnes. De
façon originale, cette communication cherche à exploiter le développement des recherches en STC
pour élargir la nature des questions que les chercheurs en administration se posent au sujet de
l’évaluation et de l’implantation des SI-TI. Pour Varela, par exemple, les TI ne sont que la partie
émergée des STC.

31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune, Ph.D. 2

Technologie de l’information et espaces de la stratégie :
quels liens avec les (STC)?

1. Introduction
2. Trois formes de la TI: importance stratégique vs performance
3. Architectures: technologique, d’entreprise, organisationnelle
4. GA et FCC: les processus
5. Minceur formelle (thin) et épaisseur informelle (thick)
6. La carte polaire de Varela: cognitivisme, émergence et enaction
7. Espaces de la stratégie: vide, programmatique, habité
8. Les liens en espaces de la stratégie , les TIC et la cognition
9. Conclusion: faire les cuivres ou préparer ‘The next big thing’

31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune, Ph.D. 3

Technologie de l’information et espaces de la stratégie :
quels liens avec les (STC)?

31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune, Ph.D. 4

et A. Tom Informating Siebel. tableaux de bord. (2001). ERP. SAP R/3 . Lotus Notes. Williams (2006).0.Formes de la TI Offre de produits génériques Alignment context Automatisation EDI. Wikis… buzz Tapscott. HarperBusiness.G. et J. Web Knowledging 2. Brio. Venkatraman. (2 millions de copies. Competing on Analytics. M. Morabito et Sack 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Netmeeting. J. Harris (2007). 30 langues) Représentation CRM. et Automating Champy. Wikinomics. eAnalytics. buzz Davenport.D.D. Penguin Group * Zuboff. HBSP. buzz Hammer. Reengineering the Corporation. T. Ph. Interaction Outlook. D. 5 .

100 90 80 70 60 50 Importance stratégique 40 30 Performance 20 10 Performance 0 Automatisation Importance stratégique Représentation Interaction American Airlines. Ph. Hopper. 6 .D. 1990.-P. V. systèmes Automatisation (Automating): système de réservation SABRE Représentation (Informating): Yield Management System Interaction (Knowledging): INTERAACT 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

D. 7 . Ph. 1995 -client Interaction (Knowledging): AutomatisationLotus Notes (Automating): guichet automatique Représentation (Informating): fichier central client Interaction (Knowledging): courrier électronique 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.100 90 80 70 60 50 Importance stratégique 40 30 Performance 20 10 Performance 0 Automatisation Importance stratégique Représentation Banques canadiennesInteraction Automatisation (Automating): guichet automatique ReprésentationBanques (Informating): fichier central canadiennes.

D. Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. 8 . Ph.

Comparaison des vignettes narratives entre GA et FCC 200 150 100 50 0 Guichets automatiques Fichier central client 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Ph.D. 9 .

45 45 40 35 30 25 20 16 15 10 20 5 5 5 0 1 3 4 8 10 3 4 11 6 1 3 2 Série1 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Ph. 10 .D.

11 . Ph.D. Processus connaissances 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Culture Stratégie Apprentissage Personnes Standards Systèmes Données Structure Plateforme numérique Information.

12 .D. Processus connaissances 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Culture Stratégie Apprentissage Personnes Standards Systèmes Données Structure Plateforme numérique Information. Ph.

13 .D. Ph. Reconnaît Caractéristiques organisationnelles qui émergent de patterns dans des Observateur domaines VOIT (molécules) processus information apprentissage alignés entre eux culture 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

D. 14 . Ph. Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

15 .D. Ph. Processus de retrait de fonds personnes structure information outil 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

16 .D. Ph. Processus de retrait de fonds personnes = structure information outil = ATM caissières 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

Ph.D. Processus de retrait de fonds personnes structure information outil = = clients ordinateur 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. 17 .

18 . Ph. Processus de retrait de fonds personnes structure information outil = ATM = clients 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.D.

business impartition? intelligence central client 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. 19 . Processus de retrait de fonds information personnes = clients structure outil = ATM personnes outils = SGBR. FCC ordinateurs = informaticiens structure = Fichier transactionnels. Ph.D.

D. Processus de retrait de fonds Nouvelle stratégie? Nouveau modèle d’affaires ? information personnes = clients structure outil = ATM personnes FCC = informaticiens structure = Fichier outils = SGBR. impartition? ordinateurs transactionnel central s. 20 . Ph. business intelligence client 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

D. 21 . Ph. 80% 70% 60% 50% GA 40% FCC FCC 30% 20% 10% GA 0% Processus 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

22 . Ph. Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.D.

Organisation La Banque Nationale Le travailleur du savoir Le marketing Processus Le processus de retrait de fonds Données Le guichet automatique . 23 .ATM 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.D. Ph.

Banque de l'Est 60 50 40 30 20 10 Banque de l'Est 0 technologique interne externe programmatique Financière habité vide automatisation représentation interaction Intentions stratégiques Positionnement Processus stratégiques Stratégies réalisées Processus stratégiques Performance Environnement Espace de la stratégieArchitecture Solutions de la TI 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. 24 . Ph.D.

Stratégie réalisée Série1 de réduction des coûts 0 de niche de suiveur 8 11 de preneur de risques 17 TI .questionnement mission 11 9 25 .31/12/2008 20 100 0 120 60 40 80 140 130 Processus stratégiques Réorganisation des activités 28 dans la succursale 19 nouveaux liens affaires -TI 10 processus culturels 22 nouveaux liens info-mktg ressources financières 17 15 1 r et d ressources humaines ressource temps 7 10 83 Stratégie intentionnelle de réduction des coûts 14 de différentiation 24 de niche 4 à partir de la TI 29 7 émission de cartes acquisition de marchands 4 amélioration du service 6 questionnement de la mission 11 56 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Ph.stratégie coopérative Série2 TI .D.

26 31/12/2008 . Ph. Organisation La Banque Nationale THIN THICK Le processus de décision La pratique du dirigeant Le processus d’analyse marketing La pratique de l’analyste Le processus de retrait de fonds La pratique du client Le continuum de l’information Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.D.

Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. 27 .D. Ph.

Quand les symboles représentent fonctionne de adéquatement quelque aspect du façon appropriée? Varela. Qu’est-ce que la  1. monde réel. 28 . Comment cela fonctionne-t-il?  2. Comment des éléments physiques discontinus: savoir qu’un les symboles. 1988.Le programme de recherche du cognitivisme LE COGNITIVISME 1. Par n’importe quel dispositif pouvant représenter et manipuler 3. système cognitif  3.D. Le traitement de l’information: la cognition? manipulation de symboles à partir de règles 2. Ph. et que le TI…solutionne 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

savoir qu’un  3. Des règles locales gèrent les 2.Le programme de recherche de l’émergence L’ÉMERGENCE 1. Comment cela fonctionne-t-il? opérations individuelles et des règles de changement gèrent les 3. L’émergence d’états globaux dans cognition? un réseau de composants simples. Quand les propriétés émergentes système cognitif sont identifiables à une faculté fonctionne de cognitive – une solution adéquate façon appropriée? Varela. pour une tâche donnée.D. 1988. 29 . 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Comment liens entre les éléments. Qu’est-ce que la  1.  2. Ph.

Le programme de recherche de l’enaction L’ENACTION 1. de l’évolution). Comment historique non interrompu. savoir qu’un  3. en continuel fonctionne de développement ou quand il en forme un façon appropriée? nouveau (comme cela arrive dans l’histoire Varela.D. L’action productive: l’historique du cognition? couplage structurel qui enacte (fait- émerger) un monde. Qu’est-ce que la  1. Quand il s’adjoint à un monde de système cognitif signification préexistant. capable du subir des changements structuraux au cours d’un 3. 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Par l’entremise d’un réseau d’éléments fonctionne-t-il? inter-connectés. Comment cela  2. 1988. 30 . Ph. 2.

D. Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. 31 . Ph.

intuition du V.-P. intuition du Vision. obsession. intuition du V.-P. Légitimité du V.-P. 32 . obsession. Espace vide Politique Légitimité des bureaux-chefs Légitimité du fournisseur TI Légitimité du V. obsession. Ph.D. informatique fournisseur TI Vision. marketing informatique Légitimité du V.-P. sommet informatique Emprise du sommet sur les opérations et les activités Théorique Vision.-P.-P. opérations Instrumental Action majeure posée par le Action majeure posée par le V. marketing 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

Espace programmatique Politique Résistance au changement Pouvoir de l’équipe de planification stratégique Légitimité du réseau de Pouvoir du V. 33 . dans le cadre du plan procédures Théorique Modèle conceptuel utilisé Modèle économique et financier pour formuler une stratégie Modèle technologique Effort de modélisation du puzzle 31/12/2008 (Nolan…) Séminaire DIC UQAM TI-STC par Alberttechno-stratégique Lejeune. Ph. programmes. informatique et de la succursales planification des systèmes Instrumental Gestion par projet. par Décision majeure prise dans le cadre produit de la planification stratégique Emprise du plan sur les Utilisation du FCC au siège social activités et les opérations Formation aux plans.D. Marge de manœuvre de la succursale budgets.-P.

D. Ph. 34 . Espace habité Politique Luttes de pouvoir locales Partage du pouvoir sommet- succursales Luttes de pouvoir au sommet Légitimité des succursales Pouvoir des équipes de travail Instrumental Action collective entre Utilisation du FCC par la succursale succursales Emprise de la succursale sur Formation au travail d’équipe ses propres activités Langage stratégique Marge de manœuvre commun Autonomie Théorique Recherche du consensus Émergence de projets et d’initiatives stratégiques Idéologie de la participation 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

Ph.D. 35 . Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

comporte la définition d'une structure. modèle symboles à partir de règles technologique (Nolan…). Quand les symboles la formulation de lois (relations représentent adéquatement déterministes ou probabilistes) reliant quelque aspect du monde réel. l’information solutionne… 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. Ph. et la définition des paramètres. pouvant représenter et stratégique manipuler des éléments  MODÈLE: Toute représentation physiques discontinus: les théorique simplifiée d'un système : elle symboles.  3. Le traitement de formuler une stratégie.effort de  2. 36 .D. les impulsions ou entrées du système à et que le traitement de ses réponses ou sorties. ESPACE PROGRAMMATIQUE COGNITIVISME  Modèle conceptuel utilisé pour  1. modèle l’information: la manipulation de économique et financier. Par n’importe quel dispositif modélisation du puzzle techno.

37 . Ph.Déployer les TI dans l’espace programmatique 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.D.

L’émergence d’états globaux de projets et d’initiatives dans un réseau de composants stratégiques.D. émergence  1. Ph. 38 .  3. Des règles locales gèrent les opérations individuelles et des  Propriétés émergentes règles de changement gèrent les liens entre les éléments. idéologie de la simples. 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. participation  2.ESPACE HABITÉ ÉMERGENCE Recherche du consensus. Quand les propriétés émergentes sont identifiables à une faculté cognitive – une solution adéquate pour une tâche donnée.

D. 39 . Ph.Déployer les TI dans l’espace habité 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.

obsession. Quand il s’adjoint à un monde de signification préexistant.  2.D. intuition  1. en continuel développement ou quand il en forme un nouveau (comme cela arrive dans l’histoire de l’évolution). L’action productive: l’historique du couplage structurel qui enacte (fait- émerger) un monde. 40 . capable  L’empire de l’entrepreneur: de du subir des changements Steve Jobs à Guy Laliberté au structuraux au cours d’un historique Cirque du soleil non interrompu.  3. Par l’entremise d’un réseau d’éléments inter-connectés. 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.ESPACE VIDE ENACTION Vision. Ph.

Déployer les TI dans l’espace vide Des routines dans le quotidien pour pouvoir regarder l’océan… 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune.D. Ph. 41 .

in an even bigger way. but after that business was completed I couldn’t help asking a question. That very predatory approach of leaping through the window of opportunity and staying focused on those big wins—not on maintenance activities—is what distinguishes a real entrepreneurial strategy. 42 . 31/12/2008 Séminaire DIC UQAM TI-STC par Albert Lejeune. which for him was Pixar and then. The network externalities are just too strong to upset the de facto “Wintel”3 standard. I was there to help Telecom Italia try to do a deal with Apple. Ph. “We’re cutting costs and we’re making alliances.” He was waiting until the right moment for that predatory leap. the iPod. So what are you trying to do? What’s the longer-term strategy?" He didn’t agree or disagree with my assessment of the market." Jobs didn’t give me a doorknob-polishing answer. He just smiled and said. He didn’t say. “Steve. “I am going to wait for the next big thing.D. Technologie de l’information et espaces de la stratégie : quels liens avec les (STC)? Then in 1998 I had the chance to talk with Steve Jobs after he’d come back and turned Apple around. “this turnaround at Apple has been impressive. But everything we know about the personal-computer business says that Apple will always have a small niche position.” I said.