You are on page 1of 3

Vitalité Québec I La minute écologique

HAUTE TECHNOLOGIE, HAUTE TOXICITÉ?

Par Gabriel Parent-Leblanc
avec la collaboration de Sylvie Leblanc, n.d.

Imaginez un instant ce qu’aurait été votre journée sans aucun contact avec des appareils électroniques. Difficile, n’est-ce pas?
Ces derniers sont maintenant omniprésents dans notre entourage. Effectivement, des objets comme les ordinateurs, les iPod, les appareils photo numériques et les téléphones cellulaires sont de plus en plus essentiels à une majorité de personnes. Cependant, tous ces appareils ont une durée de vie limitée qui varie de 2 à 3 ans. Il y a toujours une nouvelle technologie plus puissante et plus agréable qui fait son apparition quelque part sur le marché. Des appareils en état de marche sont donc constamment jetés et remplacés par d’autres, encore plus évolués. En réalité, pour être plus
38 Vitalité Québec | Mai 2008

précis, 30 000 tonnes de déchets technologiques sont ainsi délaissés et ce, au Québec seulement! Or, ces déchets contiennent un taux extrêmement élevé de matières dangereuses et seulement 6 % d’entre eux seront recyclés.

meilleur exemple est celui des ordinateurs personnels. Selon Gordon Moore, co-fondateur d’Intel (l’un des plus gros fabricants de microprocesseurs), la puissance brute d’un ordinateur double approximativement tous les deux ans. Les ordinateurs qui se vendent aujourd’hui, même les plus puissants, sont sur le point d’être obsolètes. Ce n’est pas le seul élément en jeu. En effet, en ce moment même, des ingénieurs en informatique sont payés pour créer des programmes beaucoup plus «gourmands» en ressources qu’ils ne devraient l’être. Selon le National Geographic, le nouveau système d’exploitation de Microsoft, Windows Vista, en est un parfait exemple. Bien qu’il apporte une nouvelle interface, sa dernière version demande des ressources carrément exagérées. Résultat? Les machines moins récentes qui pouvaient jusqu‘ici plus ou moins bien fonctionner sont donc vouées au remplacement et aboutissent dans une décharge.

De l’équipement déjà dépassé La courte durée de vie de nos appareils électroniques n’est pas le fruit du hasard. Les entreprises de matériel technologique vendent et fabriquent plus d’équipement et leurs profits augmentent proportionnellement. Le

Les pays en voie de développement : un dépotoir idéal Ainsi, ces machines désuètes se retrouvent à la poubelle. Comme une petite partie seulement

L’huile de son de riz
GAMMA FORCE

Métaux et éléments à risque pour votre santé
par Sylvie Leblanc
Beaucoup de composants et d’éléments (métaux) présents dans nos appareils électroniques peuvent, en plus des problèmes reliés à l’environnement, être dommageables à notre santé. Voici donc les composés et métaux les plus présents dans nos vénérés appareils technologiques qui, selon plusieurs auteurs et chercheurs, pourraient à plus ou moins long terme hypothéquer notre santé : Le baryum : est présent, entre autres, dans certains composants de téléviseurs. Une exposition (selon sa concentration) pourrait causer des problèmes gastro-intestinaux, des faiblesses musculaires, des difficultés respiratoires et une hausse ou une baisse de la tension artérielle. Le béryllium : pourrait être présent dans plusieurs composants électroniques (cartes mère, etc.) Certains chercheurs considèrent le béryllium comme cancérigène (la poussière de béryllium pourrait causer le cancer des poumons). Les produits à base de brome, retardant les flammes : composés souvent présents dans certaines matières plastiques, câbles et fils. Il semble que ce groupe de composés pourrait affecter gravement les fœtus ainsi que la thyroïde . Le cadmium : est présent dans certains câbles et fils, stabilisants de plastique, micro chips, dans certaines batteries d’ordinateurs portables. Selon plusieurs scientifiques, le cadmium, lors d’une exposition à long terme, pourrait amener des dommages aux reins et aux os. Le chromium : est présent dans les agents de protection contre la corrosion des matériaux de plaques électroniques, entre autres. Selon les chercheurs, l’inhalation des vapeurs provenant du chromium pourrait endommager le foie, les reins et provoquer un risque de cancer des poumons ainsi que certains problèmes reliés à l’asthme. Le mercure : est présent dans certains circuits électroniques, dans certains relais et clés de contact. Le mercure serait sans doute relié aux dommages du cerveau (système nerveux) ainsi qu’aux reins. La présence de mercure lors de la grossesse est très dommageable au développement du fœtus (notez que le mercure peut passer dans le lait maternel). Le plomb : est présent dans certains circuits électroniques, dans le verre de certains écrans, etc. Le plomb est reconnu comme neurotoxique. Il peut aussi créer des dommages aux reins et être préjudiciable au système reproducteur. Selon les organismes gouvernementaux, même une exposition légère au plomb peut entraver le développement mental et cognitif des enfants. Le P.V.C. : selon le U.S. Environmental Protection Agency, le fait d’incinérer ou de brûler les plastiques produirait un fort taux de dioxine, hautement cancérigène. Bref, un beau cocktail toxique!

La source d’antioxydant par excellence !

Santé la différence
• Améliorez votre qualité
du sommeil.

GAMMA FORCE

• Augmentez votre résistance au stress. • Atténuez de façon significative
taux de • Abaissez votrede triglycérides. cholestérol et les symptômes de la ménopause.

L’huile de son de riz Gamma Force : : L’huile de son de riz Gamma Force le produit le plus concentré en le produit le plus concentré en
Gamma Oryzanol Gamma Oryzanol

des déchets technologiques est recyclée, il est tout naturel de se questionner sur le sort du reste de leurs composants. Afin de répondre à la question, il serait important d’analyser le sujet d’un point de vue monétaire. Malheureusement, avec la politique internationale actuelle, il est plus profitable pour une personne ou une entreprise d’exporter les déchets que de les recycler proprement. Les appareils, en état de marche ou non, se retrouvent alors dans des régions du globe où les lois environnementales et sociales sont peu ou pas exis-

tantes. Ainsi, plusieurs pays en voie de développement reçoivent une quantité industrielle de ces déchets. Un pays comme l’Inde, par exemple, peut recevoir jusqu’à 20 tonnes de déchets technologiques par jour. De ce poids, les appareils pouvant encore fonctionner sont vendus, tandis que les autres (75 % du matériel envoyé en fait) finissent dans des dépotoirs ou chez des marchands d’ordures. Or, dans ces déchets, il y a une quantité impressionnante de composés toxiques pour l’environnement et la santé (lire encadré).
Vitalité Québec | Mai 2008 39

disponible en Amérique disponible en Amérique

www.gammaforce.ca www.gammaforce.ca
Info ::(450) 531-5962 Info (450) 531-5962
Veuillez prendre la valeur la que TPS détaillantsont dans valeur Économisez TPSAuetetlalaTVQTVQce:sontLesLesEntrepriseslalaGamma Économisez nominale deTVQsontbon.comprisesdans noteGamma TPS et la ce bon. comprises valeur Économisez Force défrayeront lacomprisesdedeladansGammade nominale de ce Les Entreprises nominale de bon. totalité la valeur Entreprises de Force défrayeront la totalité valeur Au détaillant : Veuillez prendre note que la la Au détaillant : Veuillez prendre note que

5$ 5$

ce Forceàdéfrayeront la vous ayez accepté ce ce ce bon, à condition que vous ayezla valeur de bon, condition que totalité de accepté ce d’un condition que l’achat accepté bon d’un consommateur à à l’achat d’un de bon bon, à consommateurvous ayez d’un de ce bon d’un Utiliser bon pour tout d’un nos produits.consommateur à l’achat autre de nos produits.Utiliser cece bon pour tout autre nos serait usage produits. unacte frauduleux. LaLa autre usageserait un Utiliser ce bon pour tout date acte frauduleux. date usage serait un d’échéance pour acte frauduleux. La dede d’échéance pour les demandes date les demandes d’échéance est 31 remboursement est le le les août 2008.Si Si de remboursementpour 31 août demandes le le 2008. remboursement est le 31 aoûtcorrespond le nombre de coupons présentés nene2008. Si nombre de coupons présentés correspond nombre de coupons présentés les jours pas aux achats effectués dans les 9090 jours pas aux achats effectués dansne correspond pas aux cette offre sera annulée. Veuillez précédents, achats effectués dans les 90 jours précédents, cette offre sera annulée. Veuillez précédents, cetteEntreprises GammaVeuillez expédier à à: :Les Entreprises Gamma Force expédier Les offre sera annulée. Force expédier : Les Entreprises J2G 8E4. Inc. Casier postal 182, Granby QcQc J2G 8E4. Inc. Casieràpostal 182, Granby Gamma Force Inc. Casier postal 182, Granby Qc J2G 8E4.

Valide jusqu’au 30 juin 2008 Valide jusqu’au 30 juin 2008 Valide jusqu’au 30 juin 2008

La minute écologique I Haute technologie, haute toxicité ?

Comment ça se passe? De nombreuses pièces électroniques présentes dans les dépotoirs sont draînées par les pluies et finissent dans les océans. De là, il s’ensuit une longue mais certaine décomposition qui amène les composés dangereux dans les écosystèmes. Bien sûr, ce cocktail chimique fera son entrée dans les plantes (la production primaire photosynthétique) et ira ensuite se loger dans l’organisme des grands carnivores (les producteurs secondaires ou tertiaires). Tout l’écosystème subira les effets des substances chimiques. S’il en va ainsi pour les animaux et les plantes, il en sera de même pour les humains! Les pires effets sont à craindre pour ceux qui vivent dans ces régions. Plusieurs essaient tant bien que mal de profiter de ces déchets en extirpant les matériaux pouvant être revendus. Leurs méthodes sont rudimentaires : il est commun de voir des personnes utiliser du feu pour pouvoir séparer les éléments présents dans les pièces électroniques. Certaines vont même jusqu’à utiliser le même équipement (casseroles, ustensiles, etc.) pour séparer les composants valables et pour faire la cuisine. Ceci provoque un nombre élevé de polluants émis dans leur environnement et par conséquent, dans leur corps. Il n’est donc pas surprenant de voir les plus hauts taux (à l’échelle mondiale) de dioxine dans les parages des dépotoirs technologiques.

autre pays en voie de développement. Il est donc très important d’agir sur le « courant » lui-même. Arrêtons le désastre écologique redouté ; commençons dès maintenant à en réduire ses effets néfastes. Il suffit, pour chacun d’entre nous, d’acheminer nos vieux appareils électroniques au bon endroit. Heureusement, au Québec, depuis septembre dernier, il est possible d’envoyer tous nos déchets technologiques dans les magasins Bureau en gros participants. Grâce à l’émission La vie en vert et son programme « Zéro déchet électronique », le géant de l’informatique a accepté d’être l’intermédiaire dans ce dossier. La chaîne, en collaboration avec le CFER ( Réseau récupérant de façon acceptable les déchets), permet désormais aux consommateurs de pouvoir se débarrasser de leurs équipements de façon respectueuse de l’environnement. Fait à noter, les nombreux écocentres de la ville de Montréal font aussi le même travail de recyclage. Ainsi, avant de jeter vos déchets électroniques, pensez aux dégâts qu’ils causeront s’ils ne sont pas recyclés de la bonne façon. Les alternatives sont là. C’est à vous de jouer !

Références
- National Geographic, «High-Tech thrash», janvier 2008. -La vie en vert, Télé-Québec «Mission Zéro déchet technologique», www.lavieenvert.tv/petition, en ligne le 6 mars 2008. - Documentation disponible des Écocentres, ville de Montréal.

Des solutions au problème Il serait trop facile de mettre le blâme sur les pays qui reçoivent les chargements de déchets électroniques. Avec l’obtention de nouvelles lois et réglementations, ce courant de matériel ne ferait que changer son itinéraire… vers un
40 Vitalité Québec | Mai 2008