JSK

Rogombe, la nouvelle piste

C’est un espoir gabonais âgé de 21 ans
«Jouer à la JSK m’intéresse»
Ishola : «Je n’attends que l’invitation et le visa pour venir»

29
JUIN 2012

VENDREDI

Chaouchi promet
«Je signerai ce samedi»
«Hachoud sera avec nous» «On jouera le titre la saison prochaine»

MCA

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1970 PRIX 20 DA

Des dirigeants contre le retour de Hadjadj

USMA Les Usmistes participeront à la Coupe arabe

Doukha confirme
«Oui, j’ai rempilé»
Laïb : «Il est à 100 % avec nous»

USMH

Abdoun restera à l’Olympiakos

Aklil
(son agent) :

Gana veut Metref à tout prix !

CRB

«Jouer la Ligue des champions a motivé son choix»

02

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup neuf Équipe nationale

Engagés dans les éliminatoires de l’Euro 2013 Engagés dans les éliminatoires de l’Euro 2013 Espoirs avec la France Espoirs avec la France

Ghoulam et Brahimi, décision après le 7 septembre

L

e sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, suit avec intérêt l’évolution des dossiers des joueurs binationaux pressentis pour endosser le maillot de la sélection algérienne, à l’instar du milieu de terrain de Rennes, Yacine Brahimi, et de l’arrière gauche de SaintEtienne, Faouzi Ghoulam, annoncés comme de potentielles nouvelles recrues de l’EN, en prévision des prochaines échéances des Verts. Ainsi, espérés pour le mois de septembre prochain, Coach Vahid n’entend pas les attendre éternellement. Comme il l’avait laissé entendre lors de l’une de ses conférences

de presse tenues à Alger, les Franco-Algériens désireux de jouer pour leur pays d’origine doivent se manifester et montrer un attachement sans faille à la sélection. «L’Equipe nationale, c’est quelque chose de sacré, on ne peut pas avoir un pied pour la France et un autre pour l’Algérie. Ceux qui choisissent de jouer pour l’Algérie doivent le faire avec le cœur, et à ce moment-là, ils sont les bienvenus», n’avait t-il eu de cesse de répéter aux journalistes présents. Par ailleurs, si l’on croit une source proche de la FAF, des proches de Ghoulam et Brahimi ont été déjà approchés par des dirigeants de la Fédération

algérienne, pour convaincre ces deux talents.

Leur cœur balance entre l’Euro avec les Bleus et la CAN2013 avec les Verts
Réticents pour des raisons sportives évidentes, ces deux joueurs, qui sont en course avec les Bleus pour disputer l’Euro 2013 Espoirs, joueront leur dernier match de poules contre la Slovaquie, le 7 septembre prochain. Il faut dire que le challenge de jouer une compétition d’un très grand niveau rend Ghoulam et Brahimi un peu hésitants, mais celui de disputer la CAN-2013 avec les Verts les excitent à plus d’un titre, si l’on croit une source

proche de Yacine et Faouzi. Très attachés au pays de leurs parents, ces deux éléments, qui n’ont jamais caché leur amour pour l’Algérie, se décideront bientôt. M. A.

Réagissant à une information qui l’a donné intransférable

Aklil : «Boudebouz possède bien un bon de sortie»
Comme révélé par nos soins, Ryad Boudebouz, qui avait prolongé son contrat d’une saison avec Sochaux, possède un bon de sortie de son club. Réagissant à une information rapportée par le site français le pays.fr, qui aurait repris une déclaration de Bernard Maraval, dans laquelle le premier responsable du recrutement à Sochaux aurait considéré Boudebouz sochalien la saison prochaine, Karim Aklil, l’agent du milieu de terrain sochalien précise : «Ryad a obtenu son bon de sortie, il quittera donc Sochaux dès qu’on recevra une proposition qu’on jugera intéressante. Marseille n’est pas le seul club qui le veut. Maintenant, je ne peux rien vous dire de plus, surtout que rien n’est encore fait». Comprendre par là que Ryad est en pourparlers avec plusieurs prolonger l’aventure. C’est ce que nous a expliqué, hier, son agent Karim Aklil, lors d’un entretien téléphonique. «Abdoun est bien à l’Olympiakos, il a fait une superbe saison et l’année prochaine, il disputera la Ligue des champions, donc il y restera.»

Le CSKA est dans l’incapacité d’assurer son salaire

Le départ de Mbolhi devient inévitable
Le gardien de but international algérien du CSKA Sofia, Rais Ouaheb Mbolhi, ne devrait pas aller au bout de son contrat de prêt d’une année avec le club de la capitale bulgare. En tout cas, ses dirigeants au CSKA ne sont pas en mesure d’assurer son salaire estimé à 1 million d’euros annuel. Pour rappel, c’est l’une des raisons qui a poussé les responsables bulgares à recruter un gardien de but local. Il s’agit du portier de Chernomorets Burgas, Stoyan Petrov Kolev. Ainsi, son départ devient inévitable.

Samara l’a mis sur le marché des transferts
Selon quelques sites russes spécialisés, la formation du Krylia Sovetov Samara a officiellement placé le gardien algérien, Rais Ouaheb Mbolhi, sur la liste des transférables. Les responsables russes ont eux aussi engagé un gardien, pour succéder à Mbolhi, donné partant cet été.

clubs désireux de l’enrôler. Il faut dire que Liverpool, Newcastle et d’autres formations en France, à l’instar de l’OL et Bordeaux, font les yeux doux à la pépite algérienne.

«J’active pour trouver de bons clubs à Slimani et Soudani»
Concernant les deux révélations des derniers matchs de l’EN, à savoir Islam Slimani et Hilal Soudani, Aklil déclare : «Pour Slimani, il s’est engagé avec moi. Je suis en train de faire le nécessaire pour lui trouver un bon club qui réponde à ses ambitions et qui lui permettra de progresser sur le plan sportif. Je m’occupe aussi du dossier Soudani que j’espère aussi placer dans un bon club.» Moumen A.

«Abdoun restera à l’Olympiakos»
Après une saison remarquable où il a réussi un doublé, le premier dans sa carrière, le milieu de terrain international algérien, Djamel Abdoun, est bien parti pour renouveler avec l’Olympiakos le Pirée. Abdoun, qui avait aussi effectué quelques apparitions en Ligue des champions, devrait

Sa libération coûtera 1,5 million d’euros
Après avoir constaté que la formation du CSKA Sofia était dans l’incapacité de lever l’option d’achat de Rais Ouaheb Mbolhi, l’équipe du Krylia Sovetov Samara a revu le montant de transfert de l’Algérien, afin d’ouvrir la porte aux clubs des autres championnats d’Europe de pouvoir s’offrir les services du portier numéro 1 de l’EN. Ainsi, toujours selon la presse russe de ce jeudi, la libération de Mbolhi a été fixée à 1,5 million d’euros.

Ammari : « A Marseille, il va y avoir du monde pour moi dans les tribunes »
L’international Espoirs algérien, Najib Ammari, a signé son premier contrat pro avec l’Olympique de Marseille. Formé au centre de formation de Mazargues, le jeune prodige algérien veut casser la baraque avec l’OM. Courtisé par de grands clubs anglais et espagnols, Najib, qui a accordé une interview exclusive au journal marseillais Le Phocéen, explique son choix pour Marseille : «C’est un challenge qui m’excite, c’est très intéressant. De toute façon, que ce soit un an ou quatre, dès la première année, tu dois faire tes preuves. Sinon tu n’avances pas. Regarde ceux qui ont signé cinq ans, mais qui n’ont pas joué; derrière, ils ne peuvent se faire prêter qu’en National. Si je fais une grosse année cette saison, en prêt ou en grappillant du temps de jeu à l’OM, ce sera tout à mon avantage.» «Avec l’arrivée d’un nouveau coach, j’aurai une chance» Najib Ammari estime que cette saison qui se profile ne peut être que bénéfique pour lui. Il affirme qu’il est prêt à tout pour saisir sa chance et profiter du changement opéré à la barre technique de l’OM pour convaincre : «Je n’ai rien à perdre. Au début, on était parti sur un prêt. Mais au vu de la situation économique, du fait qu’il n’y ait pas de nouveaux arrivants, ça peut changer. Surtout avec un nouveau coach. La situation va peut-être évoluer. Les compteurs seraient remis à zéro. Mais si c’est quelqu’un (entraîneur) déjà au club, c’est très bien aussi, ça sera à moi de confirmer.» «À l’étranger, j’aurais gagné plus, mais ce n’est pas mon but» Revenant sur les contacts qu’ils avaient eus cet été de divers horizons, Najib Ammari dira : «J’ai eu des offres concrètes. Mais je ne voulais pas partir sur un goût d’inachevé, laisser ma famille, alors que je sais que je peux réussir à Marseille. Je suis conscient de mes qualités. Je ne pouvais pas partir sans signer pro. C’est ma ville. Je n’ai pas regardé le côté financier. Le projet de Marseille est loin d’être dégueulasse. À l’étranger, j’aurais eu quatre ans, cinq ans de contrat, j’aurais gagné plus. Mais ce n’est pas mon but. Je préfère relever le défi. Je n’ai pas peur. Il va y avoir du monde dans les tribunes pour moi, mais c’est une source de motivation en plus. Si tu te mets la pression, t’es mort. Ma famille, elle était déjà là en Gambardella, en matchs internationaux, et ça ne m’a jamais intimidé. Bien au contraire». Moumen A.

Moumen A.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup neuf Équipe nationale

03

Torino intéressé par Ghezzal
Abdelkader Ghezzal pourrait retourner jouer en Italie, à partir de la saison prochaine. C’est ce qu’a laissé entendre la presse italienne. En effet, on évoque que l’international algérien, qui n’a pas été retenu par Vahid Halilhodzic au dernier stage de l’EN du mois de juin passé, est courtisé par la formation de Torino FC, de la Serie B. On indique, à cet effet, que le club voisin de la Vieille Dame veut engager l’ancien attaquant de Bari et de Sienne, au vu de sa connaissance du Calcio. Bien que cette saison n’ait pas été fameuse pour l’Algérien, il a réussi tout de même à montrer quelques signes positifs lors des derniers matchs de la saison, en Espagne, avec Levante où il a inscrit un doublé lors de la dernière journée. Toutefois, personne ne sait encore si le joueur a été réellement approché ou non par les responsables de Torino. Mais selon Toto mercato, un site italien spécialisé dans le football, une première approche a bien eu lieu. Il est à signaler que cet intérêt de Torino ne date pas d’aujourd’hui. C’est ce que laisse croire le même site internet, à savoir Toto mercato. Des informations font même part de contacts entre l’ancien joueur de Bari et des clubs qataris de première division. Ainsi, il n’est pas à écarter de voir Ghezzal jouer la saison prochaine au Qatar, en compagnie de Meghni, Ziani, Belhadj et autres… Cette destination pourrait ne pas jouer en faveur de l’attaquant algérien, déjà écarté par Vahid Halilhodzic. En tout cas, le joueur n’a toujours pas tranché sur sa prochaine destination. Il veut prendre tout son temps, avant de se prononcer. H. R.

Il est convoité par des clubs du Qatar
Par ailleurs, Abdelkader Ghezzal est aussi convoité par des clubs du Qatar.

Yahia a joué une mi-temps face à Zweibrücken
Pour son deuxième match de préparation, la formation allemande du FC Kaiserslautern a disposé avant-hier de son adversaire du jour, le SVN Zweibrücken sur le score de (2-0). Le premier but fut inscrit à la 16’, tandis que le second, est venu à la 52’ suite à un pénalty. Anthar Yahia, l’ancien capitaine des Verts, a débuté cette partie amicale en tant que titulaire, mais s’est contenté cependant d’une seule mi-temps, puisque le coach de Kaiserslautern a décidé de faire tourner au maximum son effectif.

Yahia Cherif ne bougera pas d’Istres
Longtemps annoncé sur le départ, Sid Ali Yahia Cherif, restera bien la saison prochaine à Istres. En effet, courtisé par quelques clubs algériens, notamment l’USM Alger et le CS Constantine, l’ancien canari, qui souhaitait revenir au bercail, n’a pas toutefois réussi à ramener ses papiers, puisque les dirigeants istriens n’ont pas voulu le libérer, surtout après la très belle saison qu’il a réalisée l’année passée, en ayant l’auteur de pas moins de 11 buts en championnat. Pour confirmer tout cela, Yahia Cherif a répondu présent avant-hier lors du début des entraînements.

Boughèche opte pour Al-Taawen
Libre de tout engagement, après son départ d’Al Nasr, l’ancien attaquant du Mouloudia d’Alger, Hadj Boughèche ne quittera pas pour autant l’Arabie Saoudite, puisqu’il vient de s’engager en faveur du club d’Al Taawen Al-Saoudi, pour une durée d’un an, a indiqué la presse saoudienne hier. Hadj Boughèche tentera de rebondir au sein de cette formation, lui qui a connu bien des difficultés avec Al-Nasr la saison passée. Il retrouvera au sein de sa nouvelle équipe l’ancien défenseur de l’USM Harrach, Adlène Griche. Le joueur devrait débuter les entraînements avec sa nouvelle formation très bientôt, à l’occasion du stage de préparation qu’effectuera le club en Tunisie.

Alors que le CSKA Sofia entre en scène pour l’enrôler

Ouali préfère l’Espagne
Auteur d’une saison remarquable sous les couleurs du FC Mans, en Ligue deux française, Idir Ouali continue toujours d’attirer les convoitises de plusieurs clubs européens. La dernière en date, celle du CSKA Sofia. Selon une source bien informée, le club de la capitale bulgare a fait une proposition assez intéressante aux conseillers de l’attaquant algérien. Cette proposition, qui serait assez intéressante sur le plan financier et même sur le plan sportif, s’ajoute à celles de Valladolid et d’Almeria, clubs de première division espagnole, comme nous l’avons déjà indiqué la semaine passée. Les performances réalisées par Idir Ouali sous les couleurs du Mans, lors de l’exercice précédent, lui ont valu un grand intérêt de la part de plusieurs clubs, puisque son nom circule aussi en Bundesliga. Néanmoins, selon des informations fiables, Idir Ouali préférerait jouer pour un club de première division espagnole, Valladolid ou Almeria. Pas chaud à cause des problèmes financiers des clubs bulgares Seulement, bien que la proposition du CSKA Sofia ait été intéressante, que ce soit sur le plan sportif ou financier, il n’en demeure pas moins que les conseillers du joueur sont hésitants par rapport aux problèmes financiers que traverse la Bulgarie et qui se sont répercutés sur le football. Donc, on craint que le CSKA rencontre des difficultés à honorer ses engagements financiers avec le joueur. Sur le plan sportif, le CSKA Sofia disputera l’Europa League la saison prochaine, après avoir raté de peu le titre de champion de Bulgarie. Son retour de vacances aura lieu aujourd’hui… Selon les conseillers d’Idir Ouali, le joueur ne se trouve pas chez lui actuellement. La même source indique qu’il se trouve, en ce moment, en compagnie de sa famille pour passer quelques jours de vacances, histoire de bien se reposer, avant l’entame de la nouvelle saison. Ainsi, il sera, aujourd’hui, de retour chez lui pour se consacrer à son avenir. …et la signature cette semaine Concernant sa signature qui constitue le sujet d’actualité, il faut savoir que cela devrait se faire d’ici la semaine prochaine, au plus tard. C’est ce que nous avons appris d’une source très proche du joueur. Ce dernier, dès son retour chez lui, devrait rencontrer ses conseillers afin d’étudier toutes les propositions qui lui sont parvenues. Même si le joueur accorde la priorité au championnat espagnol, il n’en demeure pas moins que la possibilité de le voir porter les couleurs du CSKA n’est pas à écarter. H. R.

Il débutera face à l’Union Berlin
Par ailleurs, la Ligue allemande de football a dévoilé il y’a quelques jours de cela le calendrier complet du championnat de Bundesliga 2 pour la saison 2012/2013. Le FC Kaiserslautern, qui a été relégué, pour rappel, la saison passée en Bundesliga, cherchera bien évidemment à vite revenir parmi l’élite. Le premier match de la saison pour les coéquipiers d’Anthar Yahia, se jouera à domicile face au FC Union Berlin, le 4 août prochain.

Ghilas débutera au Vélodrome

S. F.

Dans le but de négocier avec Kaiserslautern

Hachoud ralliera l’Allemagne ce dimanche
D’après nos informations, Abderrahmane Hachoud, le latéral droit de l’EN, ralliera dimanche matin la ville allemande Francfort, pour aller ensuite en direction de la ville de Kaiserslautern, afin de négocier avec les dirigeants du FCK local, un probable transfert. Le désormais ancien sétifien a mis en pause pour le moment ses négociations avec Nantes et Nancy et devrait, si tout se passe bien, trouver un accord avec les dirigeants allemands, sans même passer de tests. C’était prévu au départ que le joueur parte hier, mais au dernier moment, il a retardé le voyage de trois jours, puisqu’il attend que son frère, qui demeure aussi son agent et son plus proche conseiller, récupère son visa pour qu’ils puissent partir ensemble. Arrivé à Kaiserslautern, Hachoud trouvera son compatriote, Anthar Yahia, qui évolue, pour rappel, au sein de ce club, et qui, d’après nos informations, n’a dit que du bien à ses responsables au sujet de l’enfant d’El Attaf. N. S.

Deuxième meilleur buteur de la L2 la saison dernière, Kamel Fethi Ghilas continuera bien l’aventure avec Reims la saison prochaine et ce, malgré les sollicitations dont il fait l’objet de quelques autres clubs de l’élite, à l’image de Valenciennes ou bien Toulouse. A ce propos, les dirigeants rémois ont trouvé récemment un accord avec leurs homologues de Hull City, pour le rachat du contrat du joueur. Actuellement en vacance, Ghilas devrait reprendre l’entraînement avec son club, d’ici une semaine à dix jours. Pour son grand retour en Ligue 1, le Stade de Reims débutera par un périlleux déplacement au Vélodrome pour affronter l’Olympique de Marseille.

S. F.

Tournoi du 50e anniversaire de la FAF et de l’indépendance

La Bosnie officiellement invitée

Un journal bosnien, a rapporté hier que la Fédération bosnienne de footbal, a reçu, il y a quelques jours de cela, une invitation officielle de la part de son homologue algérienne pour prendre part au tournoi international pour la célébration du 50e anniversaire de la FAF et aussi de l’indépendance du

pays, qui aura lieu au mois de novembre prochain, à l’occasion des dates FIFA. Ledit journal a précisé que les membres de la Fédération bosnienne comptaient se réunir dans les prochains jours, à Sarajevo, pour prendre une décision au sujet de la participation ou non des coéquipiers d’Edin Dzeko à ce

tournoi amical. Vahid Halilhodzic, le sélectionneur national, qui devrait rallier la Bosnie au courant de la semaine prochaine pour passer quelques jours de repos, pourrait assister à cette réunion et convaincre ses compatriotes d’accepter l’invitation adressée par l’Algérie. Par ailleurs, le journal a ajouté

qu’une grande nation africaine et une autre d’Amérique latine (Ndlr, le Brésil a priori) auraient donné leur accord pour participer à ce tournoi, qui regroupera comme révélé dans nos précédentes éditions, quatre sélections et qui se tiendra vraisemblablement les 13 et 14 novembre 2012. S. F.

04

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup d’œil JSK

Une semaine avant la reprise des entraînements

Coup d’œil sur l’effectif 2012/2013

I

l ne reste plus qu’une semaine aux Kabyles avant de rechausser leurs crampons et se remettre au travail. Au repos depuis le 29 mai dernier, les joueurs n’ont plus le droit de se plaindre, surtout ceux qui ont pris part à la coupe de la CAF l’été dernier. Après une saison extrêmement difficile, les joueurs de la JSK ont eu le temps nécessaire de se reposer et faire un long break. Toutefois, du côté de la direction, ce fut une tout autre histoire. Et pour cause, le président Hannachi, Mourad Karouf et l’ensemble des dirigeants avaient un lourd dossier à gérer, celui du recrutement. Comme ce fut le cas il y a deux ans, Moh Cherif Hannachi a pris la décision de remanier son effectif à plus de 80 %. Cette décision a été prise après avoir constaté que la plupart des joueurs n’ont pas donné satisfaction. Entre les « fin de contrat » et les libérés, l’effectif de la JSK a connu un grand chamboulement cette saison. Ce qui est certain, c’est qu’un grand chantier attend Fabbro le nouvel entraîneur, qui aura fort à faire pour mettre en place une équipe homogène

d’ici le mois de septembre prochain. Le seul avantage, c’est qu’il dispose du temps nécessaire pour ce faire.

12 départs contre 9 arrivées
Sur l’ensemble des équipes de Ligue 1, la JSK fut la première équipe à avoir recruté 5 joueurs en moins d’une semaine. Une performance de la direction qui révèle toute la détermination de Hannachi à boucler cette opération le plus rapidement possible. 24 heures après la fin du championnat, la JSK avait réussi à conclure avec les deux latéraux, Mekkaoui et Bencherifa, avant d’officialiser deux jours plus tard la venue de Maroci. Par la suite, on a enregistré les signatures des attaquants Hadiouche, Messaâdia, Bouaïcha et Bellakhdar pour renforcer le compartiment offensif. Les choses ne se sont pas arrêtées là, puisque Hannachi a réussi à racheter le contrat de Benlamri contre la somme de 2 milliards de centimes. Le boss kabyle a aussi décidé de faire appel à un 3e gardien, pour relancer la concurrence dans les buts. Le choix s’est donc porté sur le jeune portier béjaoui Abdenour Merzouki,

dont on dit beaucoup de bien. En gros, la JSK a fait appel à 9 nouveaux joueurs contre 12 départs, puisque Nessakh, Zarabi, Assami, Bitam, Saïdi, El Orfi, Tedjar, Hemani, Metref, Boulemdaïs, Dembélé et Chaâbane Meftah ne porteront plus le maillot kabyle la saison prochaine.

11 joueurs maintenus
Contrairement à la saison dernière où la plupart des cadres ont été maintenus, cette saison, seul 11 joueurs seront kabyles. Les dirigeants actuels ont décidé d’opter pour la stabilité dans les buts en prolongeant les contrats d’Asselah et Mazari. Même chose en défense en gardant le latéral droit Remache et l’axial Rial. Pour le reste de l’effectif, ils sont tous sous contrat. Cela concerne bien évidemment Belkalem, Sedkaoui, Ziad, Hanifi, Lamhene, Meftah et Camara, même si le maintien de ce dernier dépendra du recrutement des joueurs étrangers.

nous mettons sous presse, la direction du club n’a toujours pas tranché sur son cas. Si Hannachi décide de maintenir Khellili dans l’effectif de la saison prochaine, on peut être quasi certain que Belkalem quittera la JSK. En conflit avec son président, l’international algérien risque fort d’être libéré. En attendant, Khellili n’écarte pas l’éventualité de rester au club, mais il veut d’abord rencontrer son président.

Il ne reste que deux joueurs pour boucler la liste
Après le recrutement de 9 joueurs, les dirigeants kabyles ne sont pas encore satisfaits à 100 %. L’idéal aux yeux des responsables est de faire appel à deux autres joueurs afin d’équilibrer l’ensemble des compartiments de jeu. A l’heure actuelle, Hannachi est sur la piste de deux joueurs étrangers. Si tout va dans le bons sens, la JSK aura 21 licences séniors. Pour le reste, 3 espoirs et 2 juniors seront promus et feront partie de l’effectif 2012/2013. A. C.

Khellili, un cas en instance
Si Camara est maintenu dans l’effectif jusqu’à preuve du contraire, le cas de Khellili n’est pas encore réglé. Au moment où
Listes des joueurs recrutés Noms Prénoms Merzouki Abdenour Mekkaoui Zineddine Benlamri Djameleddine Bencherifa Walid Maroci Tayeb Bouaïcha Djamel Messaâdia Ahmed Hadiouche Abdenour Bellakhdar Fayçal Liste des départs Noms Prénoms Nessakh Chamseddine Zarabi Abderraouf Assami Noreddine Bitam Abderrezak Saïdi Lyès El Orfi Hocine Tedjar Saâd Hemani Nabil Metref Hocine Boulemdaïs Hamza Dembélé Makan Meftah Chaâbane

Attendus pour revoir la durée de leurs contrats

Asselah, Remache, Rial et Hadiouche ce dimanche chez Hannachi

Age 20 25 23 24 27 30 26 28 27 Age 24 33 25 23 25 25 26 33 28 30 26 22

Poste Gardien de but Arrière gauche Axial Milieu gauche Demi défensif Milieu offensif Attaquant Attaquant Attaquant Poste Arrière gauche Axial Axial Axial Demi défensif Demi défensif Milieu offensif Attaquant Milieu offensif Attaquant Attaquant Défenseur

Ancien club JSMB CSC NAHD RCK JSMB MCEE CAB MCS MCEE Club actuel ASO Inconnu Inconnu CAB JSMB USMA USMA Inconnu Inconnu CSC Inconnu WAT

omme tout le monde le sait, la LFP a apporté cet été un léger rectificatif sur ce qui concerne la durée des contrats des joueurs. A cet effet, il a été annoncé qu’aucun joueur n’a le droit de signer pour une durée de moins de deux ans. Cette mesure concerne les anciens souhaitant rempiler dans leurs clubs respectifs ainsi que les nouvelles recrues. Peu avant l’annonce de cette nouvelle mesure, la JSK a fait signer des contrats d’une saison à certains de ses joueurs qui sont le latéral droit qui fut le premier cadre à avoir rempilé ainsi

C

qu’Asselah et le capitaine Rial. Pour ce qui est des nouvelles recrues, seul Hadiouche a paraphé un contrat d’une saison. Une source de la direction nous a informés que les joueurs cités sont attendus en début de semaine au siège du club, pour porter la durée, pour laquelle ils ont signé, à deux ans suite à quoi leurs dossiers seront validés par la LFP. C’est ce dimanche que les Remache, Asselah, Rial et Hadiouche seront en principe reçus par le président Hannachi qui sera en déplacement à partir d’aujourd’hui au Maroc, où il s’occupera de toutes les

modalités inhérentes au second stage de préparation qu’effectuera la JSK en août prochain. Outre l’inspection des différents sites qui peuvent accueillir les Canaris, Hannachi s’occupera également de contacter ses homologues présidents de clubs marocains pour programmer d’éventuels matchs amicaux. Hannachi compte sur ses bonnes relations avec les présidents du WAC, du Raja, pour ne citer que ceux-là, pour programmer des joutes amicales qui serviront beaucoup la JSK pour sa préparation d’intersaison. Y. A.

Il aura un nouveau président

Le CSA prépare son AG
Quelques jours après avoir tenu la réunion de la SPA JSK, la direction kabyle s’apprête à tenir une assemblée générale, mais qui concernera cette fois le CSA. A la tête du CSA, le président kabyle Mohand Cherif Hannachi compte, et ce conformément à la loi, en fin de mandat olympique, organiser une assemblée générale qui va procéder à l’élection d’un nouveau président qui serait, selon nos informations, un ancien joueur du club.

Toutes les autres disciplines seront réactivées
Après l’élection d’un nouveau bureau pour le CSA, l’on a appris d’une source proche de la direction que la principale mission à la-

quelle s’attellera la nouvelle équipe dirigeante est de réactiver toutes les autres disciplines sportives à savoir le handball, le volley-ball, le judo, entre autres. Pour ce qui est des ressources financières sur lesquelles s’appuiera le CSA, ces dernières proviendront des différentes subventions de l’Etat, APW, APC ainsi que le cercle du club. L. A.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup neuf JSK

05

Ishola L’attaquant Romaric Fred «Mon manager Rogombe veut jouer à la JSK s’occupera de l’invitation de la JSK»
C’est un espoir gabonais de 21 ans

T

oujours à la recherche d’un attaquant africain pour la saison prochaine, le président Moh Cherif Hannachi n’a jusque-là pas tranché, même s’il reçoit des offres au quotidien. Pas plus tard que la semaine dernière, un manager gabonais voulait proposer un jeune espoir évoluant au Congo. Il s’agit de Romaric Fred Rogombe. Ce jeune attaquant âgé de 21 ans est considéré comme un espoir du football gabonais. Bénéficiant d’un statut d’international, Romaric souhaiterait redonner une autre dimension à sa carrière en tentant une nouvelle expérience en Afrique du Nord. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il est annoncé en Algérie, puisque le technicien belge Eymael voulait le ramener avec lui, dans le cas où il tra-

vaillerait en Algérie.

Il est sous contrat avec Vita Club

A l’heure actuelle, la JSK est sur la piste de deux milieux de terrain africains. En effet, il s’agit de l’Ivoirien Bobley Anderson et le Burkinabé Wasiyou Ishola. Il est d’ailleurs fort probable que les deux joueurs en question rallient la ville de Tizi Ouzou à partir du mois prochain. Quant aux attaquants, rien n’est encore clair. Hannachi veut un buteur dans son équipe avant de boucler le recrutement. D’après certains, Romaric peut répondre au profil recherché, dans le cas où la JSK serait prête à racheter son contrat, puisque le joueur gabonais est lié pour une saison supplémentaire avec Vita Club. A. A.

préfère venir à la JSK, car c’est un grand club».

Diané (manager du joueur) : « Je vais proposer à la JSK deux attaquants burkinabés »
Quant au manager de Wasiyou Ishola, Diané en l’occurrence, il nous dira : «J’attends l’invitation de Wasiyou. Je sais que la JSK veut l’avoir et que le joueur est très intéressé. Je sais qu’on trouvera un accord avec le club algérien. Je profiterai de l’occasion pour leur proposer deux attaquants burkinabés qui jouent à l’étranger, dont un en Egypte. Je sais qu’ils vont plaire au président de la JSK». A. A.

Bouaïcha «Une saison pleine

Joint par nos soins, le jeune attaquant gabonais nous dira : «Pour l’instant, il n’y a pas eu de contact officiel de la part de la JSK. Mais je ne vous cache pas que je suis très intéressé de jouer à la JSK. Toutefois, il faut savoir que je ne suis pas libre de tout engagement. Il me reste une année de contrat avec le Vita Club. D’ailleurs, j’ai reçu plusieurs offres, mais je n’ai pas encore décidé. Je dois rencontrer mes dirigeants pour essayer de trouver une solution. En tous les cas, je reste ouvert à toute proposition de la part du club algérien». A. A.

« La JSK m’intéresse »

Le milieu de terrain burkinabé, Wasiyou Ishola, nous a fait savoir que c’est son manager Diané qui se chargera de réceptionner son invitation du club kabyle. Il nous dira : «Je me trouve actuellement en vacances chez moi. J’ai

chargé mon manager de s’occuper de mon contact avec la JSK. Dès que l’invitation lui sera parvenue, on commencera les démarches pour l’obtention du visa». Avant d’ajouter : «J’ai reçu plusieurs offres ici au Burkina Faso, mais je

passe par la réussite du stage»
Venu cet été à la JSK en provenance du MCEE, le nouvel attaquant kabyle, Bouaïcha, reste convaincu qu’une saison pleine passe par la réussite du stage estival que la JSK effectuera en trois parties cette année. Pour l’ex-Eulmi, la présence de Fabbro à la barre technique est une bonne chose, et lui comme tous ses partenaires, affirme que la JSK visera le titre.
La direction ne tardera pas à vous informer du regroupement prévu dans quelques jours à Tizi avant de prendre la route vers la Tunisie, comment passez-vous cette période ? Après avoir profité du repos, je m’apprête effectivement à rejoindre Tizi en début de semaine. Comme tous mes équipiers, j’ai profité au maximum, chacun de nous s’est beaucoup dépensé durant l’exercice précédent et là on a profité pour recharger les batteries avant de reprendre le travail. Il est certain que vous êtes resté à l’écoute de tout ce qui a trait à l’actualité de votre nouveau club, n’estce pas ? Bien sûr que oui, en plus de la presse à travers laquelle j’ai suivi toute l’actualité de la JSK, je suis resté en contact avec certains de mes coéquipiers. Je sais que plusieurs nouveaux joueurs ont opté pour la JSK. Je sais également que d’autres ont choisi d’autres clubs et c’est ça la vie d’un joueur. La présence de Bellakhdar au sein de la JSK va certainement vous faciliter l’adaptation, n’est-ce pas ? C’est évident, je suis content que mon ami Bellakhdar a opté pour la JSK, je sais qu’ensemble on pourra faire pleins de bonnes choses. Bellakhdar est plus qu’un ami pour moi, c’est une très bonne chose qu’on soit venus tous les deux en Kabylie. Sa présence me facilitera l’adaptation, même si je ne me sentirai pas étranger puisque je connais plusieurs autres joueurs. Le fait que la JSK cherche toujours à se renforcer en attaque, cela va certainement accentuer la concurrence, quel est votre avis ? Le fait que la JSK cherche encore à ramener un attaquant ne me dérange pas. Je connais mes qualités et je sais réellement ce que je peux apporter. Il est normal que la JSK cherche toujours à ramener les meilleurs joueurs. En vue de l’objectif tracé, à savoir remporter le titre, le président Hannachi fait tout pour garantir la venue des meilleurs. Je tiens, par ailleurs, à vous dire que la concurrence est une bonne chose. Le président Hannachi a nommé le technicien italien Fabbro à la barre technique, quel est votre sentiment ? Je pense que si le président a opté pour lui, c’est qu’il sait qu’il pourra apporter sa touche à l’équipe. L’entraîneur Fabbro est déjà passé par le MCA avec lequel il a gagné des titres, pourquoi ne pas refaire ce parcours avec la JSK. J’espère qu’il réussira dans sa mission et nous serons là, nous les joueurs, pour lui faciliter la tâche. Remporter un titre n’est pas uniquement l’objectif du club ou de l’entraîneur, nous aussi en tant qu’acteurs sur le terrain ça reste notre principale mission. Le staff technique connaît déjà les grandes lignes de la préparation estivale, vous allez débuter en Tunisie avant de poursuivre au Maroc en attendant de boucler par un troisième et dernier stage, quel commentaire faites-vous ? Le stage sera l’occasion de mettre les bouchées doubles. Une saison pleine passe par un stage réussi. Nous tâcherons de travailler dur pour atteindre nos objectifs à la JSK, c’est une tradition de jouer le titre, nous serons comptables devant nos supporters. Entretien réalisé par Lyès A.

La prospection des jeunes a pris fin hier
La prospection des jeunes joueurs, initiée par la section jeunes catégories de la JSK, a pris fin hier. Une centaine de jeunes se sont déplacés de plusieurs localités de la Kabylie pour tenter leur chance d’être retenus parmi les 25 éléments de chaque catégorie, à savoir minimes, cadets et juniors. L’opération, qui a été supervisée par une commission technique, a connu, selon les dirigeants, un franc succès et plusieurs éléments talentueux ont été dénichés.

Les membres des staffs techniques maintenus
Ce qui est important de signaler aussi, c’est que la section des catégories jeunes a décidé de renouveler sa confiance à tous les entraîneurs, qui ont exercé la saison dernière dans l’optique d’assurer la stabilité. C’est ainsi qu’on retrouve avec les minimes l’entraîneur Cheriki, les cadets, Gourari, les juniors, Tahar Lamhene, U20 Kherroubi et Boussaïd pour les Espoirs.

A. Lahcène (Pdt des jeunes catégories)

«Les meilleurs ont été retenus»
Contacté par nos soins pour nous dresser un bilan de l’opération, le président des catégories jeunes, Aziz Lahcène nous a déclaré : «Je tiens à vous informer que l’opération de prospection des jeunes joueurs, a connu un franc succès. L’information du déroulement de ces journées a été bien diffusée, en témoigne la présence sur le terrain de plusieurs jeunes venus de plusieurs régions de la Kabylie et même de l’extérieur, notamment de la wilaya de Boumerdès. Ces journées ont été supervisées par une commission technique composée de techniciens qualifiés, et les meilleurs éléments ont été retenus. Désormais, nous allons passer à la préparation du second volet, celui qui a trait à la reprise des entraînements en prévision de la nouvelle saison. Une attention particulière sera accordée à ces jeunes catégories, c’est l’objectif principal de notre section.»

L. A.

06

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup sûr MCA

Ghazi
«Avec une bonne préparation, on réalisera une bonne saison»
Considéré comme la meilleure recrue de l’exercice précédent, Karim Ghazi, qui est solidaire avec Ghrib, ne cache pas sa détermination de réussir grâce au stage, en Pologne, une saison de haut vol.
Quelques jours après la réunion avec Ghrib, tout semble rentré dans l’ordre. Qu’en pensezvous ? Personnellement, je n’ai jamais douté de la parole de Ghrib qui se démène tout seul pour essayer de trouver les fonds nécessaires qui lui permettront de régulariser le groupe. J’estime qu’il a réussi sans pari puisque la majorité des joueurs ont été convaincus par la procédure prônée par la direction. Justement, la direction du club a promis de vous octroyer le reste de l’argent à votre retour de Pologne. N’est-ce pas ? Absolument. Il faut faire preuve de compréhension avec les responsables du club. Nous aussi, on doit faciliter la tâche à Ghrib qui est en train de faire le maximum pour répondre à nos attentes et, par la même occasion, recruter de nouveaux joueurs. Ce qui n’est pas du tout évident. C’est pour cela qu’on doit tous consentir des efforts pour venir en aide au club qui mérite tous les sacrifices. Et puis, s’il manque un ou deux mois de salaire, ce n’est vraiment pas la fin du monde, surtout que nous avons perçu presque l’intégralité de notre dû. Est-ce que vous avez remis votre passeport pour l’obtention du visa ? Je n’en ai pas besoin dans la mesure où j’ai déjà un visa Schengen. Je suis donc prêt à regagner la Pologne avec le groupe. Justement, ce stage en Pologne devra vous permettre à vous et à vos partenaires de bien préparer le prochain exercice, après une saison difficile due à l’absence d’une préparation d’intersaison, C1 oblige. Sur le plan personnel, j’estime avoir réussi une bonne saison, malgré l’absence d’une préparation adéquate, car je n’avais pas fait un stage d’intersaison. Idem pour mes partenaires qui étaient engagés en Ligue des champions. C’est pour cela que ce regroupement aura une importance vitale. En ce qui me concerne, j’ai hâte d’y être afin de bien s’armer pour la saison prochaine qui, j’espère, sera couronnée de succès. Nous sommes passés à deux doigts de décrocher une place africaine malgré un début de championnat poussif. A nous, donc, de faire en sorte que cette fois nous terminerons au moins sur le podium, si ce n’est plus, car nos supporters vont attendre beaucoup de nous. Quel regard portez-vous sur le Mouloudia nouvelle version qui pourrait compter dans ses rangs les Mokdad et Hachoud ? Ce sera extraordinaire pour le club de compter des éléments de cette envergure. Cela ne pourra que tirer l’équipe vers le haut, surtout que la direction semble avoir réussi son pari qui était de garder tous les cadres, à l’image de Chaouchi, Zeddam, Attafen et autre Djallit, pour ne cités que ceux-là. La stabilité est gage de toute réussite. Entretien réalisé par Tarek Che

Ayant brillé par son absence lors de la réunion qui a été organisée par Ghrib avec ses joueurs à l’hôtel Hilton, Claude Mobitang ne devrait pas rallier l’Algérie comme prévu, avant le départ vers la Pologne. Préférant prolonger son séjour en France auprès de sa famille et ses proches, le défenseur camerounais semble vouloir, par le biais de son manager Léo, faire savoir à sa direction qu’elle accepte de rejoindre l’équipe directement en Pologne à partir de Paris. Seulement, le Lion indomptable compte aussi réclamer à son club une réservation d’un billet d’avion pour rejoindre ses partenaires directement de la capitale française.

Mobitang veut rallier la Pologne à partir de Paris

La direction préconise le départ à partir d’Alger
Alors que les pensionnaires de Chéraga sont en train de se démener comme des diables pour obtenir à temps les visas pour l’ensemble de la délégation, voilà que Mobitang vient poser des soucis supplémentaires à son club, qui doit lui envoyer un billet d’avion pour qu’il puisse rallier la ville polonaise de Wisla. Face à la dernière requête du joueur africaine, les responsables mouloudéens n’ont nullement l’intention de répondre à ses doléances même si le coordinateur de section, Omar Ghrib, veut étudier l’itinéraire recommandé par le joueur. «Pour le moment, Mobitang ne m’a rien spécifié, car c’est Hadj Ahmed qui est en charge des formalités d’usage. Cela dit, nous allons voir si cette situation nous arrange ou pas, du point de vu financier et pratique, même si je préconise le départ de l’ensemble du groupe à partir d’Alger», nous dira Ghrib. Même si l’homme fort du MCA semble ouvert à toute proposition, les concessions doivent se faire uniquement dans des cas de force majeure. C’est pour cela que Mobitang pourrait être forcé de rallier Alger, au plus tard le 2 juillet, pour s’envoler quelques heures plus tard avec la délégation. T. Che

Attafen a remis, hier, son passeport…
La direction mouloudéenne a récupéré, hier matin, le passeport de Billel Attafen afin d’entamer la procédure pour l’obtention du visa. Le fait d’avoir remis le fameux document démontre de la volonté du joueur de se rendre en Pologne pour le stage d’intersaison, alors que des rumeurs faisaient état de son envie de quitter le club. C’était une manière pour Billalou, comme on le surnomme, de balayer toutes les allégations d’un revers de la main.

Trois jou ernés se so atorze joueurs conc t, le personl’hôtel Hilton, les qu Rais, pour toucher leur dû. Finalemen lable passer rad ’il faudrait au préa la BEA de Bir Mou ppelé aux joueurs qu ssant le montant de 50 milnel de la banque a ra it dépa effet, chaque retra réunir la une commande. En it être précédé d’une commande pour es do t précisé que lions de centim de la banque on sage. Et tionnée. Les cadres somme d’argent men mais qu’il fallait suivre la procédure d’u passei dé ible qu l’argent était dispon talisent une somme sables de quatorze joueurs to on lorsqu’on sait que les centimes, il y a de quoi mettre les resp Ghazi et 3 milliards de en, Chaouchi, rait les d, Moum par rras. Ainsi, les Daou sage en exprimant la BEA dans l’emba er aux formalités d’u ier ont dû se pli Bir Mourad Rais la BEA de autre Bessegh . Les responsables de nés pour dimanche écrit leur commande aux joueurs concer qui fixé rendez-vous voir son argent, ce ont d’ailleurs ception devra perce ées par une opposiut le monde sans ex matin. To eurs propag ulations et aux rum mettrait fin aux spéc l’énergie débordante. tion à T. Che

isseront es joueurs enca anche L chèque re e dim lors la ré à ion leursrseulement après avoircçu leur chèque rendde hier un13 h àà us nt

Les nouvelles recrues ont obtenu leur visa
Concernant les nouvelles recrues, à l’image de Ouali, Bachiri, Djemili et même Meklouche, tous ces éléments ont obtenu hier leur visa pour la Pologne. Une épine de moins pour la direction qui se charge du dossier des autres joueurs de la délégation qui seront réglés au plus tard ce dimanche.

Un lundi marathon pour Liewig
Programmant sa venue pour lundi 2 juillet à Alger, Patrick Liewig aura une journée marathon à négocier. En effet, dès son arrivée en fin d’aprèsmidi, le coach français devra signer son contrat puis se rendre à son hôtel pour se reposer, avant de prendre le chemin de l’aéroport. Cette fois-ci, il sera question de s’envoler avec son nouveau groupe à destination de la Pologne. Et c’est à travers ce stage que l’entraîneur du Club Africain découvrira ses troupes. T. Che

Les Chnaoua accostent Metref et l’encouragent à opter pour le MCA
L’ex-joueur du Mouloudia, Mohamed Derrag, semble toujours jouir de l’estime des Chnaoua qui le portent toujours dans leur cœur. Lors de son mariage qui a eu lieu avant-hier à Tipasa, Billel Attafen était le seul représentant de l’équipe présent sur les lieux. Hocine Metref, qui faisait partie des convives, a été accosté par les supporters du Mouloudia qui lui ont demandé de rejoindre les rangs du Doyen. Très touché par cette marque de soutien des fans du MCA, Metref a promis de prendre une décision définitive, après la date du 5 juillet qui coïncidera avec son mariage. T. Che

… Sayeh, Djeghbala et Besseghier aussi
Trois autres joueurs, à savoir Réda Sayeh, Abdelmalek Djeghbala et Abdelkader Besseghier, se sont rendus, hier matin, au consulat de Pologne sis à Hydra pour l’obtention des visas. T. Che

Anniversaire
L’adorable et coquette Chergui Lina vient de fêter ses 7 ans. En cette heureuse circonstance, sa maman et son papa lui souhaitent une vie pleine de santé, de joie, de bonheur et surtout de réussite. Mille bisous à la prunelle de nos yeux.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup de manivelle MCA

07

Chaouchi «Ce samedi, je signerai ma
prolongation de contrat»
Après avoir entretenu le suspense, le portier des Verts, Fawzi Chaouchi, devra officialiser dans les heures qui viennent sa prolongation de contrat. Soutenu par tout le peuple du Mouloudia, l’enfant de Bordj Menaïel veut désormais répondre aux attentes des Chnaoua en signant un bail de deux saisons au profit du Doyen. A ce sujet, le gardien de but nous dira avec détermination et optimisme : «Comme je vous l’ai dit précédemment, j’ai toujours été soutenu par les supporters du Mouloudia qui ont voulu que je reste. Et je tiens à répondre à leur attente car dans la vie il n’y a pas que l’argent. Certes, j’ai reçu des offres de clubs algériens, bien supérieures à celle du Mouloudia, mais le fait de me sentir bien dans ce club m’a incité à rester. Dès que j’ai rencontré Ghrib au Hilton, nous sommes parvenus très vite à un accord et aussitôt j’ai donné mon accord pour rempiler. D’ailleurs, j’envisage de le faire ce samedi.»

«Hachoud sera avec nous»
L’autre sujet qui préoccupe Chaouchi concerne le dossier Hachoud. Pour le portier des Verts, il est fort probable que Hachoud atterrisse au Mouloudia. «Je considère Hachoud comme mon frère. D’ailleurs, souvent il me consulte sur certains sujets. Il est donc évident que je vais l’encourager à avenir au Mouloudia. Personnellement, je suis confiant et je peux vous dire qu’il sera avec nous sauf si un club allemand parvient à le convaincre de signer un contrat professionnel. Nous allons d’ailleurs nous voir incessamment et ce sera l’occasion d’évoquer cette venue au Mouloudia», nous a déclaré Chaouchi en conclusion. R. B.

«Nous devons jouer le titre la saison prochaine»
Concernant les objectifs à atteindre la saison prochaine, Chaouchi semble clair à ce propos : «Le Mouloudia est un grand club qui doit jouer les premiers rôles. D’ailleurs, étant quelqu’un d’ambitieux, nous devons carrément jouer le titre. Et je peux vous dire que nous avons les moyens d’y arriver.»

Djallit
«Même si j’ai une totale confiance en Ghrib, je tiens à mon augmentation de salaire»
Meilleur buteur de l’équipe avec dix réalisations, Mustapha Djallit espère une revalorisation de son contrat qui doit être revu à la hausse.
Vous étiez absent à la réunion de lundi dernier au Hilton, est-ce une forme de boycott de votre part ? Alors là, pas du tout. Ayant une totale confiance en Ghrib, j’ai préféré rester à Béchar pour profiter de ces derniers jours de vacances avec mes proches. Je sais qu’il n’y aura pas de problème, c’est pour cela que je n’ai pas voulu me déplacer jusqu’à Alger. Quand comptez-vous vous rendre à Alger car il faudra faire très vite pour l’obtention des visas ? De ce côté-là, il n’y a aucun souci dans la mesure où j’ai envoyé une photocopie de mon passeport à mes dirigeants qui se chargent des formalités. Personnellement, je dois me rendre à Alger ce samedi afin de rencontrer Ghrib. C'est-à-dire ? Bien que je sois sous contrat, je dois négocier avec Ghrib afin qu’il revoie à la hausse ma rémunération. Ayant donné satisfaction depuis ma venue au club lors du mercato hivernal, il est logique de discuter avec Ghrib d’une revalorisation de mon salaire. D’ailleurs, Ghrib est d’accord sur le principe, il ne nous reste qu’à trouver un accord sur le montant.

GGGAlors qu’il était annoncé de retour au bercail, Fodil Hadjadj n’a pas fait l’unanimité au sein de la direction mouloudéenne qui était divisée à son sujet. Certains pensionnaires de Chéraga n’ont pas oublié que Hadjadj avait eu recours à la justice pour obtenir réparation. D’autres ne sont pas convaincus par les qualités du joueur qui est loin de la forme qui était la sienne lorsqu’il se produisait sous les couleurs du Mouloudia. Et pour toutes ces raisons, le coordinateur de section Omar Ghrib semble se raviser en renonçant carrément à faire venir le héros de la finale de Coupe d’Algérie face à l’USMA en 2007. T. Che

Le Mouloudia semble renoncer à Hadjadj

GGGAlors qu’il était tout proche du Mouloudia, Sofiane Khellili a de très fortes chances de poursuivre l’aventure avec les Canaris. Cette volonté de partir d’Essaid Belkalem de la JSK devra inciter le président Moh-Cherif Hannachi à garder Khellili. Ce dernier sera donc contraint de reporter ses projets de jouer au MCA. D’ailleurs, Omar Ghrib aurait renoncé à faire venir le jeune défenseur.

La piste Khellili s’éloigne

GGGAprès une longue période de convalescence, Zinedine Bensalem devrait voir le bout du tunnel grâce à ce stage en Pologne. L’international Espoirs, qui s’était blessé en octobre 2011, avait dû faire l’impasse sur toute la saison, alors qu’il avait bon espoir de se produire sur le côté gauche, surtout après le départ de Boudebouda au Mans. Zinou, comme il est surnommé par ses camarades, a déposé avant-hier son dossier pour l’obtention du visa. Le gaucher mouloudéen s’est donc rétabli à temps pour le regroupement en Pologne. Le stage de la résurrection donc pour Bensalem qui espère refaire surface lors de ce travail foncier qui se fera sous la coupe de Patrick Liewig.

Le stage de la résurrection pour Bensalem

T. Che

Mokdad préfère entretenir le suspense jusqu’à la findedu taire ses détracmois faire Annoncé proche du
Que pensezvous de la volonté de la direction de recruter l’attaquant malien Bangoura ? Je pense que c’est une très bonne chose, comme ça la pression sera partagée entre les animateurs de la ligne avant. Cela ne pourra que se répercuter positivement sur le rendement de l’équipe. C’est sûr qu’on a envie d’avoir un groupe solide capable de se mêler à la course au titre. C’est comme ça que je perçois les choses. Est-ce que vous avez envie de battre votre record de la saison écoulée ? J’ai bien envie de faire mieux que la saison écoulée. Si j’ai inscrit dix buts lors de la phase retour, je peux faire nettement mieux au cours d’une saison qui s’étalera sur trente rencontres. Entretien réalisé par Tarek-Che Mouloudia, Abdelmalek Mokdad veut encore temporiser pour étudier les nouvelles offres qui lui sont parvenues des pays du Golfe. Les pétrodollars semblent faire réfléchir l’ex-joueur de l’US Créteil qui avait, pourtant, donné son accord à Omar Ghrib et Rafik Hadj Ahmed. En contact permanent avec Mokdad, celui-ci continue à entretenir le suspense, du moins jusqu’à la fin du mois. N’ayant aucun problème de visa, Mokdad sait qu’il pourra rallier la Pologne sans le moindre souci, d’où son envie d’attendre le dernier moment, avant de trancher de façon définitive. Du côté des pensionnaires de Chéraga, on s’arme de patience afin de traiter ce dossier avec beaucoup de calme, car tout le monde connaît Mokdad pour être un joueur de caractère, qui a une sainte horreur qu’on le bouscule ou qu’on cherche à lui forcer la main. Franchir les marches, l’une après l’autre, pour aboutir à une signature de contrat avec le joueur le plus courtisé du championnat national. Réussir la transaction marquerait les esprits et permettrait au coordinateur de section

Les joueurs et les dirigeants, aujourd’hui à Bordj Menaiel pour le mariage d’Azzedine

Bien que son avenir ne s’inscrit teurs et fédérer les supplus au Mouloudia, Sofiane Azzedine porters derrière son prend cette séparation avec beaucoup projet de bâtir une équipe capable de jouer de philosophie. D’ailleurs, le portier du MCA, qui a pris part aux six renla plus haute marche contres de la phase de poules de la du podium. C’est, en tout cas, l’enjeu du dos- C1, a invité, aujourd’hui, tous ses partenaires et les responsables du club, à sier Mokdad qui leur tête Omar Ghrib, à son mariage. connaîtra dans quaBien qu’il doive convoler en justes rante-huit heures son noces le 12 juillet, Azzedine a orgaépilogue. nisé, aujourd’hui, une fête en son domicile afin de partager ce moment de Ghrib : «Je bonheur avec ses potes qui seront voudrais faire tous présents. signer Hachoud et Mokdad samedi ou Azzedine : «Je ne suis pas dimanche» rancunier même si j’avais Le coordinateur de section, Omar envie de rester au Ghrib sait qu’avec Mokdad et HaMouloudia» choud dans son effectif, le MoulouBien que pris par les préparatifs de dia pourra aspirer à jouer les son mariage, Sofiane Azzedine a premiers rôles et se mêler ainsi dans trouvé le temps de nous livrer ses imla course au titre. A propos des dospressions sur ce divorce avec les Vert siers de Mokdad et Hachoud, et Rouge. «C’est sûr que j’avais envie l’homme fort du Doyen dira : «J’ai de rester au Mouloudia, car c’est ma très bon espoir de conclure avec Mokdad et Hachoud. D’ailleurs, mon ob- seconde famille. Mais bon, c’est aussi le destin et il faut l’accepter. Et puis, sinjectif est de faire signer les deux cèrement je ne suis pas du tout rancujoueurs demain ou dimanche. Et je ferai tout pour atteindre cet objectif et nier. J’ai des propositions que je vais étudier prochainement, car comme répondre ainsi aux attentes de nos vous le savez, je suis pris par les prépasupporters.» ratifs de mon mariage», nous a confié T. Che le natif de Bordj Menaiel. T. Che

08

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup pour coup ESS

Obifol
est à Tunis
Comme cela était convenu, le Nigérian Obifol s’est rendu en Tunisie pour y rencontrer Serrar. Le joueur ne dispose pas d’un visa d’entrée en Algérie et c’est ce qui explique le choix de Tunis comme lieu de rendez-vous. C’est un manager tunisien qui a proposé à Serrar cet attaquant nigérian de 24 ans qui évolue à Malte. Il a porté, lors du précédent exercice les couleurs du club maltais de Hermun Spartanz avec lequel il a inscrit 31 buts.

Doukha répond à Serrar : «Non, je ne me prends pas pour Buffon»
oukha nous a confié qu’il n’est pas tenté par une aventure, ailleurs qu’à El Harrach. Il a voulu expliquer sa décision aux supporters sétifiens qui attendaient sa venue : «La saison a été éprouvante pour moi et cela sur tous les plans. Je suis quelqu’un qui recherche la stabilité, avant toute chose. L’USMH est mon club et je ne suis pas du tout intéresse par une aventure hors d’El Harrach. Il est vrai que j’ai eu des discussions avec les dirigeants de l’ESS, mais au grand jamais je ne leur ai donné ma parole. Il faut savoir que j’ai attendu les Sétifiens pendant un mois. A chaque fois le rendez-vous était reporté pour telle ou telle raison. Au final, j’ai pris la décision de rester à El Harrach.»

D

La lettre de libération de Ghazali a coûté 400 millions

L’attaquant sétifien Youssef Ghazali a signé, il y a deux jours de cela, un contrat de deux ans au profit de l’ASO. Medouar a dû s’acquitter de la somme de 400 millions pour avoir la lettre de libération du joueur.

Sa libération estimée à 50 000 euros
Obifol est encore sous contrat avec son club le Hermun Spartanz. Son manager a informé la direction de l’ESS que sa lettre de libération coûterait la somme de 50 000 euros.

«Certaines déclarations m’ont fait très mal»

Une perte sèche de 600 millions
En réalité, le transfert de Ghazali à Chlef n’est pas, à proprement dit, une bonne affaire pour le Sétifien. Il faut savoir que la lettre de libération de ce joueur a coûté un milliard de centimes à la trésorerie du club sétifien. C’est la somme exigée par Yahla pour le laisser rejoindre le club des Hauts Plateaux. Il faut dire que le passage de Ghazali à Chlef a été des plus chaotiques. Le Tlemcénien n’a jamais pu en réalité conquérir le cœur des supporters de l’ESS.

u les «J’ai attend l’ESS e dirigeants d mois» pendant un
500 000 euros pour libérer Bouadha

«Un dirigeant de l’ESS a dit que s’il avait négocié avec Buffon, cela aurait été plus simple. Cette déclaration m’a fait très mal car je suis quelqu’un qui ne fuit pas ses responsabilités et qui je pense a toujours fait preuve de modestie. Je voudrais présenter toutes mes excuses aux supporters sétifiens pour qui j’ai le plus grand respect.» K.L.

Un salaire de 10 000 euros lui sera proposé…
La direction de l’ESS va proposer un salaire de 10 000 euros à Obifol. Si cette condition est acceptée par le Nigérian, l’Entente ferait une excellente affaire au vu de la flambée que connaissent les exigences financières des joueurs locaux.

La direction de l’ESS a été surprise en prenant connaissance du montant exigé par Debrecen pour libérer Salim Bouadla. Sa lettre de libération coûtera pas moins de 500 000 euros. Cette somme a été jugée exorbitante et semble avoir définitivement découragé les membres de la cellule de recrutement qui avaient fait du recrutement de Bouadla une de leurs priorités.

Arab : «Nous introduirons un recours»
La décision de mettre à l’amende l’ESS après que le fils de Belkaïd eut porté, lors de la remise de la Coupe d’Algérie, un maillot floqué du sigle d’un sponsor autre que celui exclusif de la Coupe d’Algérie n’en finit pas de faire des mécontents. C’est ainsi que le directeur général de la société Black Eagles nous dira : «Nous allons d’abord étudier ce dossier et voir s’il existe une clause qui traite exactement de ce qui nous est reproché. Dans le cas contraire, il est certain que nous introduirons un recours.»

Hachoud, le cinquième !
Avec le départ de Ghazali pour l’ASO, ils sont cinq joueurs à avoir quitté l’effectif de l’Entente cette saison. L’attaquant sétifien a suivi la voie de Djabou qui s’est engagé avec le Club Africain, Bentaleb (MCO), Benmoussa (USMA) et Meguenni (JSMB). Il y a fort à parier que Hachoud sera le cinquième élément à quitter Sétif. L’arrière international de Sétif est annoncé du côté de Nancy.

Bakhti pressenti
Le meilleur buteur de l’O Médéa qui évolue en L2 est attendu en début de semaine à Sétif. C’est Latrèche qui l’a eu sous sa coupe qui l’a vivement recommandé à Madoui. Bakhti a inscrit en tout 14 buts la saison passée dont 3 en Coupe d’Algérie. S.B.

… et un contrat de deux ans
Le contrat qui liera Obifol à l’ESS sera d’une durée de deux ans. Ce choix est dicté par le fait que la direction sétifienne sera engagée en Ligue des champions africaine et les choses sérieuses en ce qui concerne cette compétition ne commenceront qu’au début de la saison 2013-2014. Par ailleurs, il a été déjà convenu que Obifol ne sera pas soumis à des essais et qu’il signera son contrat immédiatement après avoir passé la visite médicale. S.B.

Les caisses renflouées
es caisses du club sétifien vont connaître une véritable bouffée d’oxygène, dans les tout prochains jours. En effet, pas moins de 2 ,5 milliards de centimes vont être encaissés. Il y a d’abord 1,5 milliard de la part de l’opérateur téléphonique Djezzy. La ligue va délivrer dans

L

incessamment un chèque d’un montant d’un milliard et cela concerne le titre de champion d’Algérie pour le compte de la saison 20112012.

En attendant le chèque de la Belle
Comme convenu, la direction du groupe spécialisé dans l’agro-alimentaire

la Belle va procéder au versement de la somme de 1,25 milliard de centimes à l’ESS. Cette somme correspond à une première tranche après l’engagement qui a été signé, il y a de cela une dizaine de jours. Par ailleurs, la direction de l’ESS est sur le point de conclure un accord de sponsoring avec le quoti-

dien d’information Le Temps d’Algérie. Le contrat qui sera signé bientôt portera sur deux ans et sera d’un montant de 3 milliards de centimes.

300 millions pour Hemani
Echaudée par l’affaire du franco-tchadien Edangar, où elle a dû, en plus de ré-

gler les arriérés du joueur, payer une lourde amende, l’administration de l’ESS veut dorénavant prendre ses devants. C’est ainsi qu’elle a réservé les 300 millions que réclame Hemani. Ce dernier doit se rendre le 5 juillet à Sétif pour empocher son chèque.

Madoui : «Des qualités techniques, mais aussi une
bonne moralité pour faire partie de l’effectif»
Nous avons fait avec Madoui, le technicien sétifien, le point en ce qui concerne l’opération recrutement et il nous a dit qu’il n’y avait aucune raison pour qu’il ne soit pas satisfait. Il ajoutera que l’équipe sera au top le jour J et que les supporters de l’ESS seront fiers de leur équipe.

Est-ce que l’opération recrutement va conditionner le parcours de l’ESS en championnat ? Sans aucun doute. Il ne faut surtout pas se tromper dans ses choix, car après il n’est plus possible de se rattraper. Il y aura des choix à faire et nous les ferons. Il nous faut aussi réussir la préparation d’avant-saison. Avant de parler de la préparation, qu’avez-vous à dire en ce qui concerne les joueurs qui ont été recrutés jusque-là ? Chaque recrutement se fait en fonction de la politique choisie par la direction du club. Le conseil d’administration du club, et il a tout à fait raison, veut construire une équipe d’avenir et cela sans

négliger la saison qui va débuter. Ceci explique le choix des joueurs qui ont été recrutés. Nous avons fait venir des jeunes joueurs, qui, certes, viennent de divisions dites inférieures, mais qui ont une énorme envie de se battre et de montrer de quoi ils sont capables au plus haut niveau. Ceci est à mes yeux, une qualité. En même temps des joueurs ayant une certaine expérience de la L1 sont avec nous et associés aux anciens joueurs, ils constitueront l’ossature de l’équipe. Quels sont les critères qui guideront votre choix ? Les qualités techniques de chacun, bien sûr, mais aussi celles morales. Nous donnerons la chance à tous les jeunes éléments

qui ont rejoint le club. Ils auront plusieurs occasions de montrer ce qu’ils savent faire. A partir de là, nous en retiendrons quelquesuns. Il y a, bien sûr, une recherche d’équilibre entre les lignes qui sera faite. Quelles sont les grandes lignes du programme de la préparation ? Nous entamerons le travail foncier qui consistera à une remise à niveau sur le plan physique. Celui se poursuivra lors du stage que nous aurons à effectuer. Vous avez eu avec le président une réunion de travail dernièrement, avez-vous parlé d’objectifs ? Pas vraiment, nous avons surtout fait le point en ce qui

concerne l’opération recrutement. Celle-ci, je peux vous le dire, même si elle est bien avancée, n’est pas encore terminée. Nous avons encore des compartiments du jeu à renforcer et aussi à recruter un gardien de but. Pour ce qui est des objectifs, l’ESS ne peut que jouer les premiers rôles. Certains joueurs ont quitté le club. Un commentaire ? C’est la loi du football. Des joueurs quittent le club et d’autres les remplacent. Certains ne sont pas arrivés à s’adapter à Sétif et je suis certain qu’ils réussiront ailleurs,c’est par exemple le cas de Ghazali qui pourrait être l’un des meilleurs attaquants du pays. Entretien réalisé par Khalil L.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup d’œil USMA
Le club de Soustara a été invité par le sponsor de la compétition

09

L’USMA jouera également la Coupe arabe

Pour une surprise, c’en est une ! Les Rouge et Noir ne disputeront pas en fin de compte une seule compétition internationale, mais deux. En effet, les Algérois, que ce soit dirigeants ou supporters, ont appris une agréable nouvelle hier matin en ayant été informés que leur équipe chérie, l’USMA, a été invitée par World Sport, le sponsor de la prochaine édition de la Coupe arabe des clubs, à prendre part à ladite compétition, devenant ainsi le deuxième représentant algérien, puisque le CRB, quatrième au classement, sera aussi présent. C’est donc sur quatre et non pas trois fronts que les Usmistes vont se battre puisqu’en plus de cette compétition, le championnat et la Coupe d’Algérie, les protégés de Miguel Angel Gamondi prendront part à la Coupe de la CAF, une compétition qui ne débutera qu’en 2013.

buts à un lors du match retour. Une équipe qui sera présente lors de cette nouvelle édition.

compétition
Dans le groupe usmiste actuel, quatre joueurs ont déjà remporté par le passé cette compétition. Il s’agit, en effet, de Mohamed Yekhlef, Adel Maïza, Abdelkader Laïfaoui et Lamouri Djediat. Si les deux derniers ne l’ont gagnée qu’une seule fois, les deux premiers ont été sacrés champions à deux reprises. D’ailleurs, lors de la seconde consécration, Maïza a été le capitaine de l’équipe phare des Hauts Plateaux, donc c’est lui qui a brandi le trophée à Blida, à l’issue du match face au Raja Casablanca.

Le FC Tevragh Zeïna, adversaire des Rouge et Noir
Après le tirage au sort du premier tour qui été effectué hier matin à Djeddah, en Arabie Saoudite, en présence de Mohamed Raouraoua, le président de la FAF, les Usmistes connaissent donc leur adversaire et ce sera le FC Tevragh Zeina, champion de Mauritanie. Cette équipe, toujours en course pour le doublé, sera donc le premier adversaire des Usmistes. Une équipe qui semble être, faut-il le dire, à la portée des Usmistes.

suivi les traces de son ami en optant pour l’USMA, et le destin semble avoir bien fait les choses. Le dernier coach à avoir dirigé le club usmiste lors de cette compétition, Oscar Fullone, verra quelques mois plus tard Gamondi lui succéder en dirigeant le club usmiste en Coupe arabe des clubs.

Birama Gaye (ent. Tevragh Zeïna) : «Ça va être difficile pour les deux équipes»
Après plusieurs tentatives, nous avons réussi, hier en fin d’après-midi, à prendre attache avec le premier responsable du staff technique de l’adversaire des Rouge et Noir, Birama Gaye, qui nous a surpris en nous annonçant qu’il n’est pas du tout au courant que son équipe affrontera l’USMA. «Croyezmoi, vous êtes le premier à me l’annoncer. Je viens de l’apprendre», nous a-t-il lancé avant d’enchaîner : «Je vais peut-être vous surprendre une nouvelle fois, mais sachez que j’ai une idée bien précise sur l’USMA. J’ai suivi leur dernier match face à l’ESS. Je sais que c’est une très bonne équipe, à l’image de tous les grands clubs de la Ligue 1 algérienne. D’ailleurs, ils ont terminé à un point seulement du leader. Le match va être difficile pour nous, mais aussi pour eux parce que nous aussi nous disposons d’une bonne équipe qui est composée de plusieurs jeunes qui auront leur mot à dire.» Adel Cheraki

Zemma, Khoualed et Feham y ont déjà participé
Si Yekhlef, Laïfaoui, Maïza et Djediat l’ont remporté, Mohamed Amine Zemmamouche, Nacer Eddine Khoualed et Feham Bouazza se sont contentés d’une participation. Les deux premiers sont les seuls rescapés puisque c’est sous les couleurs rouge et noir qu’ils ont goûté à la Coupe Arabe des clubs. A l’image des vainqueurs, Bouazza, lui, l’a disputée lorsqu’il défendait les couleurs de l’ESS.

L’aller à Nouakchott, le retour à Alger
Le FC Tevragh Zeina, qui a déjà affronté une équipe algérienne par le passé, la JSK, en Coupe de la CAF, accueillera le club de Soustara chez lui à Nouakchott. Le match retour aura bien sûr lieu à Alger. Pour le moment, les dates de la double confrontation n’ont pas été communiquées. Il est nécessaire de signaler que cette équipe de la capitale mauritanienne renferme dans ses rangs onze joueurs internationaux, d’après nos informations.

La dernière participation remonte à 2007/2008
Le premier tour prévu pour le mois de septembre, l’USMA n’en sera pas à sa première puisque le club de Soustara a déjà participé par le passé à la Coupe arabe des clubs à plusieurs reprises, mais la dernière participation remonte à la saison 2007/2008. Cette année-là, les Rouge et Noir ont quitté cette édition en huitième de finale en s’inclinant face au club égyptien d’Al Ismaïly sur le score de trois buts à un à l’aller et quatre

De Fullone à... Gamondi
Ancien entraîneur du club algérois, Oscar Fullone a été à l’origine de la venue de Miguel Angel Gamondi en Afrique, puisque ce dernier, et pour sa première expérience, a été l’adjoint du coach le plus titré du continent. Quelques années plus tard, Gamondi a

Laïfaoui, Maïza, Djediat et Yekhlef ont déjà gagné cette

Yekhlef : «J’en ai gagné deux, je veux une troisième Coupe arabe»
Mohamed Yekhlef est l’un des deux joueurs usmistes à avoir gagné deux Coupes arabes. Joint par nos soins juste après le tirage au sort du premier tour, l’arrière latéral gauche des Rouge et Noir nous parle dans cet entretien de cette compétition. A quelques jours de la fin des vacances, êtes-vous prêt pour la reprise ? Oui, il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Nous avons eu droit à plus d’un mois de repos, c’est suffisant quand même. Maintenant, nous devrons penser à reprendre les entraînements. En tout cas, moi je serai dans les prochaines heures à Alger. Savez-vous que l’USMA disputera la Coupe arabe des clubs, cette saison ? Ah bon ? Sincèrement, je ne le savais pas. Je viens de l’apprendre. C’est une belle surprise celle-là. Moi, je n’ai gardé que de bons souvenirs de cette compétition que j’ai remportée à deux reprises lorsque je défendais les couleurs de l’ESS. Parlez-nous de la joie de la consécration ? Pour moi, la première a été d’un goût bien particulier que la seconde parce que nous sommes allés chercher le trophée en Jordanie. Lors du match aller, on s’était neutralisés. Nous avons fait de notre mieux pour offrir une victoire à Rabah Saâdane puisque ça coïncidait avec le jour de son anniversaire, mais ça n’a pas été le cas. Après la fin de la rencontre, il est rentré au vestiaire et nous a remonté le moral, avant de nous dire que nous allons gagner cette coupe chez eux. C’est ce que nous avions réalisé au final. Je n’oublierai jamais ces moments-là. Jamais deux sans trois, dit-on. Voulez-vous la gagner une nouvelle fois ? Et comment ! La question ne se pose même pas. Je veux une troisième, et je suis sûr que mes coéquipiers aussi ne diront pas non à une consécration. Le parcours sera toutefois long, donc il faudra gérer étape par étape. Pensez-vous que l’USMA a les moyens de se battre sur quatre fronts ? Bien sûr que oui. Il y a deux joueurs au minimum à chaque poste. C’est un grand avantage et ça nous sera d’une grande utilité. Je crois que cette année nous n’allons pas avoir beaucoup de difficultés par rapport à l’exercice précédent. Que préférez-vous, la Coupe de la CAF ou la Coupe arabe ? Le niveau de la Coupe de la CAF est meilleur que celui de la Coupe arabe, mais cette dernière a aussi son charme. Moi, j’aime bien la jouer parce que les conditions sont meilleures que celles que nous vivons en Afrique noire où tous les moyens sont réunis pour déstabiliser l’adversaire. Il y a souvent aussi de mauvaises surprises, mauvais accueil contrairement à ce qui est le cas en coupe Arabe des clubs ou nous n’avons jamais manqué de rien. Lors de cette nouvelle édition, vous allez affronter le FC Tevragh Zeïna. Connaissezvous cet adversaire ? Non. J’ai déjà affronté une équipe mauritanienne, mais pas cette formation. À l’époque où je jouais à l’Entente, nous avons eu affaire à un autre club. Le match aller se jouera chez eux, tandis que le retour aura lieu à Alger. Qu’en pensezvous ? C’est une bonne nouvelle. Il va nous falloir donc bien gérer le match aller afin que nous soyons plus à l’aise au retour. En tout cas, nous allons faire de n o t r e m i e u x pour honorer de la meilleure des manières l’Algérie et, bien sûr, les couleurs du club. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Rebouh Haddad :

«Disputer cette compétition sera une bonne expérience»
Contacté par nos soins, Rebouh Haddad, le numéro 2 du club, nous a déclaré : «Prendre part à une telle compétition ne sera qu’une bonne expérience pour nous. Nous avons été invité, et nous allons faire de notre mieux pour bien représenter l’Algérie. Nous allons nous battre sur tous les fronts. Concernant notre adversaire, je pense qu’il est à notre portée. A nous donc de bien gérer cette double confrontation.»

Gamondi ne rentrera qu’aujourd’hui
Prévu pour hier, ce n’est qu’aujourd’hui que Miguel Angel Gamondi rentrera en Algérie. Le technicien argentin qui n’aurait pas trouvé une place dans le vol pour Alger a été contraint de repousser son retour de 24h.

Réunion Haddad-staff technique reportée
Elle devrait avoir lieu hier, mais l’absence de Gamondi a poussé le premier responsable du club à reporter la réunion avec les membres du staff technique et les membres des autres staffs. A en croire une source bien informée, ce n’est que lors des jours à venir qu’elle devra se tenir. A. C.

Corrigé aziz (pour Ali : buuuuuuuuuuuuut Italia ! ! ! ! !

10

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

devenue un livre ouvert» A
ncienne gloire d’Arsenal, martin Keown travaille depuis quelques années comme consultant à la BBC. Nous l’avons rencontré après la demi-finale Espagne-Portugal qui a eu lieu mercredi au Donbass Arena de Donetsk. A notre

Keown «L’Espagne est

De nos envoyés spéciaux en Pologne et en Ukraine

Farid Aït-Saâda

Adel Haddad

grande joie, il se débrouille très bien en français, fruit de ma présence de nombreux «Frenchies» dans l’équipe d’Arsenal à son époque : Pirès, Wiltord, Vieira, Petit, Anelka et Henry. Il a accepté très gentiment de répondre à quelques questions.

terre ont été L’Espagne en finale, est-ce une les conséquences d’erreurs collecsurprise pour vous ? tives. Ils ont été d’un bon niveau, Il est clair que tout le monde a donné mais ils ne sont pas meilleurs que l’Espagne favorite pour atteindre la ficeux que j’ai cités. nale avant même le début du tournoi. En dépit des prestations irrégulières des Quels sont les meilleurs souvenirs que Espagnols lors de cet Euro, ils restent vous gardez de votre carrière ? quand même les champions du monde Tous les titres gagnés avec Arsenal et tenants du trophée. Ces simples donsont de bons souvenirs pour moi. Nous nées font que son accession à la finale gagnions une moyenne d’un titre par est somme toute logique. saison à la fin des années 90 et au début des années 2000. Ne pensez-vous pas, cependant, qu’elle ne fait plus aussi peur Cependant, Arsenal n’a plus gagné de qu’auparavant, puisque le Portugal, titre de champion depuis 8 ans. Est-ce qui ne compte pas un nombre aussi la faute à la politique appliquée par élevé d’individualités, l’a poussée à Arsène Wenger ? recourir à la séance des tirs au but ? Wenger accomplit un excellent travail Certes, mais quand il s’agit d’une depuis son arrivée au club. Si on veut demi-finale, tout reste possible et les évaluer son travail, il faut le faire de maquatre prétendant sont sur un pied nière globale, depuis qu’il a débuté au d’égalité. Il ne faut pas occulter le fait club, et non en jugeant uniquement les que la sélection espagnole est devenue dernières saisons. Il a ramené beaucoup un livre ouvert puisque tous ses adverde titres au club et il faut respecter sa saires connaissent sa manière de jouer politique quelle qu’elle soit. «Yorke et Cole étaient coriaces, et se préparent pour la contrer. Cela pousse le mais heureusement que je n’ai jamais Pensez-vous que Arsenal n’a pas pu tenir sélectionneur Del Bosque à tenter parfois de le rythme des politiques de recrutement joué contre Henry et Bergkamp» surprendre avec des choix inattendus comme des stars menées par Chelsea, Manchester la titularisation de Negredo face au Portugal. paramètres de la sélection juste avant le début City et, à un degré moindre, Manchester La fatigue est-elle pour quelque chose dans de l’Euro, j’estime que sa participation est bien United ? le rendement des Espagnols ? meilleure qu’elle ne l’a été Mondial-2010. C’est vrai. Il ne faut pas oublier que Arsenal Naturellement. C’est difficile d’être toujours au évolue dans l’un des championnats les plus durs De quels paramètres parlez-vous ? même niveau physique et technique, surtout au monde et il est dur de prendre le dessus en La démission de Fabio Capello et la désignaque l’Espagne est devenue la cible de toutes les une saison sur Manchester United, Liverpool et tion d’un nouveau sélectionneur un mois seulesélections. Ce n’est plus comme lors de l’Euroautres Chelsea qui recrutent à grands frais et dément avant le début de l’Euro. Hodgson n’avait 2008 où elle avait joué avec une plus grande sépensent beaucoup d’argent chaque année pour pas le temps nécessaire pour bien se préparer au rénité, ce qui lui avait permis de surprendre tout gagner des titres. En Espagne, c’est différent : tournoi. Il y a eu aussi les blessures de quelques le monde. Il ne faut oublier non plus que la séquand le Barça ne remporte pas le titre, cela cadres de l’équipe, tels Frank Lampard et la suslection espagnole est constituée des joueurs du veut dire que c’est le Real Madrid qui le rempension qui a frappé Wayne Rooney. FC Barcelone et du Real Madrid qui disputent porte et vice-versa. En votre qualité d’ancien défenseur, quel est une moyenne de 55 matches par saison, alors Quel est l’attaquant le plus coriace que vous le défenseur qui vous a plu dans cet Euro ? que ceux du Portugal ne dépassent pas une avez affronté durant votre carrière ? Il y en a plusieurs qui sont ne train d’accommoyenne de 40 matches par saison, à l’exception Il y avait de grands attaquants à mon époque, plir un grand tournoi et ce n’est pas une surprise de ceux d’entre eux qui jouent au Real Madrid. dont le tandem de Manchester United, Dwight pour moi. Sergio Ramos est en train de confirQuelle appréciation portez-vous sur la Yorke et Andy Cole, qui était très dangereux. mer la très bonne saison qu’il a accomplie avec participation de la sélection d’Angleterre, Mon coéquipier Tony Adams et moi éprouvions le Real Madrid, Gerard Piqué est revenu en dont vous avez été l’un des grands beaucoup de difficultés à le neutraliser. Il y avait force en dépit d’une saison moyenne avec le FC défenseurs par le passé ? également l’attaquant argentin Gabriel Batistuta. Barcelone, Daniele De Rossi s’est également ilCe qui est arrivé à l’Angleterre était prévisible, lustré dans son nouveau rôle de libéro, ainsi que Cela dit, j’étais chanceux car je n’ai pas eu à afquoique la chance lui ait tourné le dos encore fronter mes deux coéquipiers à Arsenal, Thierry l’Allemand Mats Hummels. une fois aux tirs au but. Il est rare où les séances Henry et Dennis Bergkamp, qui étaient insaisisVous n’avez cité aucun défenseur anglais… de tirs au but ont souri à l’Angleterre. Il était sables (rires). Terry et Lecott n’ont pas commis beaucoup possible pour les Anglais d’arriver aux moins Entretien réalisé à Donetsk par d’erreurs et les trois buts encaissés par l’Angleaux demi-finales. Cependant, compte tenu des Adel Haddad

uro-visi n
l’art de fermer les gueules

Balotelli,

Mario Balotelli est noir. Le premier Noir à être convoqué en sélection d’Italie. Sa participation à l’Euro-2012 a été largement remise en cause dans son pays. C’est que le Balotelli a un caractère très difficile, tellement difficile que même le grand José Mourinho, qui en a pourtant vu d’autres et qui a apprivoisé une pelletée de joueurs imbus de leur personne (Deco, Drogba, Joe Cole, Materazzi, Eto’o…), a rendu les armes devant lui lorsqu’il l’avait à l’Inter. Que dire alors que de son entraîneur actuel à Manchester City, Roberto Mancini, pourtant Italien comme lui, mais qui avait révélé publiquement qu’il ne pouvait pas le gérer ! C’est donc nanti d’une sulfureuse réputation que «Super-Mario» a débarqué à l’Euro. Premiers matches contre l’Espagne et la Croatie et premières critiques virulentes de l’impitoyable presse italienne : trop individualiste, trop suffisant. L’entraîneur Prandelli, qui ne veut pas avoir la presse sur le dos, cède et le met remplaçant contre l’Eire. Il rentre en cours de match et met un but d’un retourné acrobatique et, au moment où il allait vraisemblablement insulter quelqu’un (son entraîneur ou les journalistes), son coéquipier Bonucci a la bonne idée de lui mettre la main à la bouche pour l’en empêcher. En quarts de finale contre l’Angleterre, non seulement il sort un grand match, mais il exécute le premier tir au but avec calme, alors que le gardien de but anglais Hart, qui le connaît très bien puisqu’il évolue avec lui à Manchester City, a tout fait pour l’énerver. Balotelli a beau avoir un sale caractère, il ferme sa gueule et fait fermer celles des autres en répondant avec art sur le terrain. A méditer par un certain coéquipier de Manchester City.

F. A.-S.

Balotelli crucifie les Allemands
Archi-favorite de cet Euro 2012, la Mannschaft a «déposé les armes» hier soir, face à sa bête noire, la Squadra Azzurra. Cette dernière doit incontestablement sa qualification à deux éléments clés. Devant, Balotelli a été décisif en offrant deux buts à son équipe, ne laissant aucune chance au gardien de but allemand en le crucifiant à bout portant, de la tête à la 20’ et d’une frappe foudroyante à la 36’. L’autre héros de la soirée a été le gardien de but italien, sans doute le meilleur actuellement au monde, Buffon. Celui-ci a tout simplement tout arrêté, excepté le penalty de özil dans le temps additionnel. Dimanche, les Italiens, qu’on n’attendait pas à ce stade de la compétition, devront en découdre avec les Espagnols pour une finale inédite.

Italie 2 - Allemagne 1

Matthäus ne veut pas parler de l’Algérie
Croisé avant la demi-finale Allemagne-Italie qui s’est déroulée hier au stade national de Varsovie, l’ancien capitaine de la sélection allemande et champion du monde, Lothar Matthäus, n’a pas voulu s’exprimer sur l’Algérie, refusant poliment, mais fermement d’aborder le sujet. Il est vrai qu’il n’a pas de bons souvenirs contre les Algériens puisqu’il faisait partie de la sélection de la RFA (Allemagne de l’Ouest) qui avait perdu contre l’Algérie lors du Mondial-82, avec des buts inscrits par Rabah Madjer et Lakhdar Belloumi, et de l’équipe du Bayern Munich qui avait été privée du sacre en Coupe d’Europe des clubs champions par le même Madjer, auteur d’une égalisation avec le FC Porto d’une talonnade historique et d’une passe décisive pour le but de la victoire. Il a quand même accepté de prendre une photo. C’est mieux que rien. F. A.-S.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

11

Del Bosque «Un bon socle défensif»
Le sélectionneur de l'Espagne Vicente Del Bosque s'est félicité du «bon socle défensif» de la Roja en demi-finale (0-0,4-2) mercredi, qui lui a permis de résis-

Espagne

De nos envoyés spéciaux en Pologne et en Ukraine

Farid Aït-Saâda

Adel Haddad

ter au Portugal ajoutant que la chance avai fait pencher la rencontre en (sa) faveur.

Comment avez-vous vécu ce match tendu ? Etes-vous satis-

fait de la prestation de vos joueurs ? Oui. Il est vrai que les premières 90 minutes ont surtout été marquées par les prestations défensives des deux équipes. Il y a eu peu d'occasions de but de part et d'autre. Cet équilibre s'est ensuite je pense un peu rompu à notre profit en prolongation. Le Portugal a livré un très bon match. Mais au final, la chance a fait pencher la rencontre en notre faveur. Ronaldo était annoncé comme l'un des grands dangers côté Portugal et finalement Arbeloa l'a très bien contrôlé... Oui. Mais ce n'est pas que de son fait. Tous ou presque ont

contribué à ce bon contrôle de Ronaldo. Car Arbeloa a reçu de nombreuses fois l'aide de Piqué, de Ramos et ensuite, quand Ronaldo a changé d'aile, Jordi Alba l'a aussi bien muselé. Mais c'est vrai qu'Arbeloa a fait un très bon match, de la même manière qu'il donne satisfaction depuis le début de cet Euro. L'une des grandes forces de l'Espagne sur cet Euro, c'est sa défense non ? Oui, c'est vrai que nous avons réalisé un très bon match en défense. Nous ne prétendons pas être une équipe défensive, vu les caractéristiques de nos joueurs. Mais c'est

toujours bon de pouvoir s'appuyer sur un bon socle défensif. Vous êtes désormais en finale, mais vous y accédez aux tirs au but. Cette difficulté à vous créer des occasions franches face au Portugal vous préoccupe-t-elle par rapport à la finale ? C'est vrai que c'est un aspect que nous devons améliorer. Mais je crois aussi que dans ce match, nous avons su hausser notre rythme, avec les entrées de Navas et de Pedro qui nous ont fait du bien. Globalement, nous nous sommes tout de même créé plus d'occasions que le Portugal. Fabregas, comme il l'avait déjà

Pas vraiment épargné par la critique après son penalty raté face au Bayern Munich en demi-finale de la Ligue des champions, Sergio Ramos a une nouvelle fois pris ses responsabilités, en demi-finale de l’Euro face au Portugal, pour inscrire de fort belle manière son tir au but et mettre les siens sur la voie royale. «Après cette expérience, beaucoup de gens pensaient que je ne prendrais pas mes responsabilités. Quand vous faites une erreur, vous devez apprendre de ça. Le coach me connaît bien, il me fait confiance, il sait que je suis un peu fou (rires). Avoir réussi à le marquer, ça me rend fier. Quand mon tour est venu, j'étais sûr qu'il allait plonger d'un côté. C'était risqué, mais j'étais confiant», a raconté Ramos après la rencontre. A l’instar d’Andrea Pirlo face à l’Angleterre en quarts de finale, Sergio Ramos a tenté et réussi une panenka lors de la séance des tirs aux buts contre le Portugal mercredi soir. Et à en croire Vicente Del Bosque, son sélectionneur, le joueur avait prévu son geste. «Sergio nous a dit qu'il avait remarqué que le gardien portugais plongeait toujours sur un côté et il a choisi d'imiter le geste de Pirlo de l'autre jour (...) Il semblerait que cela soit à la mode et j'aime bien ça», a-t-il expliqué à l’issue de la rencontre.

sait que je suis un peu fou !»

Ramos « Del Bosque

rieuse de l'Euro 2008 et de la Coupe du monde 2010, l'Espagne va de nouveau disputer une finale, après sa victoire face au Portu gal (0-0, 4-2 tab) mercredi soir. De quoi réjouir le défen seur de la Roja, Gerard Piqué (25 ans, 44 sélections, 4 buts), qui ne se lasse pas de ces En écartant le grandes échéances, lui qui est Portugal (0-0, 4 en train de réaliser un tournoi tab 2) mercredi honorable, après pourt ant une soir, l'Espagne a saison assez décevante en réussi l'exploit club. «Atteindre autant de fide se qualifier nales est quelque chose que pour sa troinous devons vraiment ap présième finale en cier. L'Espagne mérite cet te quatre ans. Le qualification et cette sér ie de gardien de but finales, pour les gens et les Iker Casillas joueurs. Il faut savoir ap pré(31 ans, 136 sécier ces opportunités de remlections) savoure porter des titres», a ind iqué le ce moment histoCatalan.

«L’Espagne mérite cette qualification» Victo-

Piqué

fait lors du quart de finale face à l'Italie en 2008, est à nouveau dernier tireur lors des pénalties. Il possède une grande force mentale, non ? Oui. En fait, nous laissons chaque joueur choisir l'ordre dans lequel ils veulent tirer. Et lui nous a dit : Je veux y aller en dernier. Cela a fait notre affaire car c'est un très bon tireur. Et maintenant, avez-vous une préférence entre l'Italie ou l'Allemagne pour la finale ? Non, aucune. Cela sera de toute façon une excellente finale et notre rival sera, quel qu'il soit, un grand rival. In FIFA.com

Fabregas «J'ai eu peu avant l'heure de jeu, Cesc Fala bonne intuition» Entré sur le terrain
bregas (25 ans, 68 sélections et 10 buts) a été le dernier à toucher le ballon mercredi soir, lors de la demi-finale remportée au bout du suspense face au Portugal (0-0 ap, 4 tab 2). Le milieu espagnol a commenté son tir au but victorieux. «On m'a dit que j'allais tirer en deuxième, mais j'ai répondu que je voulais plutôt tirer en cinquième. J'avais un pressentiment que les choses se passeraient bien et que la vie me réservait quelque chose d'aussi beau que ce momentlà. J'ai eu la bonne intuition, même s'il faut reconnaître que c'est plus facile de tirer pour se qualifier que dans une situation contraire, où si on le manque on est éliminés», a-t-il commenté auprès de Telecinco. Le milieu de terrain du Barça a pris quelques instants pour parler au ballon. Voilà ce qu’il lui a dit : «Il y a quatre ans (lors de l’Euro 2008, contre l’Italie), j’ai dit la même chose au ballon : “Ne me fait pas faux bond”», a-t-il lâché.

Casillas «Pas à la portée de tout le monde»
rique, lui qui est en train de participer activement à un nouveau probable sacre de l’Espagne, sur la scène européenne : «C'est sûr, nous nous souviendrons de ce moment quand le temps passera, surtout quand nous n'atteindrons plus les finales. Tout ça n'est pas à la portée de tout le monde. C'est une équipe qui a été faite à base de souffrance, de critiques, mais grâce à elle, tout le monde est content, le public, la presse et les joueurs. Nous voulons continuer à donner de la joie», a confié le Madrilène après la

qualification.

Bento " On A la suitepasdemi-finale denos2012 perdue mercredi par"le Ronaldo «Les n'a saisi occasions de la l'Euro

Portugal

Portugal aux tirs au but face à l'Espagne (0-0, 4-2 t.a.b), le sélectionneur lusitanien, Paulo Bento s'est montré à la fois très Nani : déçu de l’élimination mais aussi très fier de la prestation «L’Espagne a ses joueurs, qui ont tenu tête au grand favori pour le Préférant tirer en dernier lors simplement plus de sacre final : « Je pense qu'on a été meilleurs sur de la séance des penalties, la les 90 minutes, mais on n'a pas saisi nos déception se lisait évidemchance que nous» occasions. L’Espagne a ensuite été plus ment sur le visage de CrisA l’issue de l’élimination du forte en prolongation, mais on autiano Ronaldo, en voyant Portugal face à l’Espagne en rait pu gagner avant, on était vraidemi-finale de l’Euro (0-0, 4 t. Fabregas offrir la qualificament bons en première mi-temps tion à l’Espagne : «Je resa.b. à 2), Nani s’est montré et à la fin de la seconde. Si j'avais déçu mais terriblement lucide, sens de la tristesse. Perdre dû choisir un moyen de perdre, lui qui a réussi un Euro très re- en demi-finale aux tirs au je n'aurais pas choisi celui-là. but, ça fait mal mais les penalties, c’est une loterie. Je marquable. «Nous sommes arriL'Espagne est une grande équipe pense que ce championnat d’Europe a été un succès vés après beaucoup d’efforts, et mais nous savons maintenant pour nous. Nous avons été bons, nous faisons partie c’est difficile d’être éliminé aux tirs que nous pouvons être à la haudes quatre meilleures équipes et nous avons manqué de au but, après tellement de souffrance. teur de n’importe qui", a déclaré à chance aux tirs au but mais c’est comme ça. Nous pouNous avons montré beaucoup de qualités et la fin du match au site de l'UEFA. vons être fiers mais franchement, nous sommes frustrés nous sommes fiers, mais l’Espagne a sim"Même si on est éliminés, cet Euro doit car nous savions que nous pouvions atteindre la finale. plement plus de chance que nous», a nous apporter de la confiance pour la Nous avons bien joué et nous la méritions. J’ai fait de mon analysé le joueur de Manchessuite. Je suis fier de mon équipe, tout le pays mieux donc je suis satisfait de ma contribution à l’équipe», a déter United. doit l'être", a ajouté Bento. claré le Lusitanien à l'UEFA après la rencontre.

penalties, c’est une loterie»

12

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

De notre envoyé spécial en Pologne : Farid Aït-Saâda

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

13

pour voir Modric au Real ?On sait
depuis déjà plusieurs jours que les dirigeants du Real Madrid font le maximum en coulisses afin d'obtenir la signature de Luka Modric. Selon le quotidien As, le milieu offensif de Tottenham serait déjà tombé d'accord avec les Merengue sur le plan contractuel. En clair, l'international croate serait enthousiaste à l'idée d'intégrer l'équipe de José Mourinho la saison prochaine. La Casa Blanca tenterait désormais de faire l'autre moitié du chemin en ce qui concerne l'indemnité de transfert qu'il faudra offrir pour séduire le board de Tottenham. Les Madrilènes seraient enclins à débourser environ 25 millions d'euros pour Luka Modric et à inclure dans la transaction le milieu de terrain turc Nuri Sahin. Mais malgré une première année délicate au Real Madrid (4 matches de Liga), le pépite turc Nuri Sahin «2 ans» ne veut pas perdre espoir et se voit bien jouer des coudes avec les Ozil, Di Maria, Kaka et Cristiano Ronaldo pour s'assurer une place dans le onze de José Mourinho la saison prochaine. «Je n'ai aucune intention de changer de club puisque je joue dans le meilleur du monde. J'ai réalisé un rêve en signant au Real», a rappelé l'ancien joueur du Borussia Dortmund sur le site Goal.com. de quoi remettre en cause le transfert de Modric à Madrid.

Sahin + 25ME

Croitie

Italie

dio Intervenu sur Ra n, Paolo Maldéfenseur du Mila rformances de gendaire nné sur les pe dini a été questio ours été très critique envers ’ai touj de voir Balotelli : «J aiment dommage et les li parce que c’est vr rs l’extérieur, envers les coéquipiers Balotel ments enve s années que e car cela fait de certains comporte vraiment dommag tueux en Italie, surtout à ce adversaires. C’est talen eu un garçon aussi des deux premières rencontres, nous n’avons pas lors iquement pas vraiment plu e match. Il a prat poste. Il ne m’a il a fait un superb fatigué, il a fait exacteleterre s mais contre l’Ang grand no me semblait trè tout seul car Cassa dé l’entraîneur et s’est comporté en joué e lui a deman ment de ce qu joueur.»

Toujours très P. Maldini : « Balotelli» rs critique enve Monte Carlo, le lé-

Mario Balotelli, loin d’être un renard des surfaces
Auteur d’un but magnifique face à l’Irlande, Mario Balotelli bénéficie de la confiance sans faille de Cesare Prandelli. Pourtant, à la vue de la statistique dévoilée par Opta, le sélectionneur italien pourrait bien se passer des services de super Mario. En effet, selon l’organisme spécialisé dans les statistiques, Balotelli n’a converti qu’un seul de ses 20 tirs tentés durant la compétition, comme c’était le cas notamment contre l’Angleterre, ou le joueur du MAN City a bénéficié de nombreuses occasions franches sans pour autant tromper son coéquipier en club, Joe Hart, avant de transformer la première tentative durant la séance des penalties.

F

n ra

ce

Danemark

En fin de contrat pourrait être tenté par une expérience en Premier League. D'ailleurs, à Aston Villa serait disposé à le recruter cet été. Eliminé dès le premier tour en l'Euro avec le Danemark, le latéral gauche de 27 ans, champion des Pays-Bas ie cette saison, prend la convoitise des Vil2009 et auteur de quatre buts en Eredivis «C'est d'un grand inlans avec sérieux, comme l'a confirmé son agent Marko Benes à Sporten.dk : de terrain) gauche a été approché térêt pour Simon.» En plus d’Aston Villa, le latéral (ou milieu et l'Inter Milan. aussi par Lyon, qui espère se séparer d'Aly Cissokho, notamment suivi par Naples

Poulsen approché par Aston Villa et l’OL Poulsen avec l'AZ Alkmaar, Simon

Olivier Giroud, le désormais ancien attaquant du MHSC, a évoqué les raisons qui l'ont amené à choisir Arsenal : «Par rapport à la ferveur qu’il peut y avoir autour du foot. Les gens vont en famille au stade. Ils sont vraiment passionnés, c’est dans leur sang : ils vivent, mangent et dorment football. C’est différent de la France et il y a en plus un challenge sportif très intéressant, ici à Arsenal. Moi, je joue vraiment pour marquer l’histoire, prendre un maximum de plaisir et en donné aux fans et aux spectateurs. La Premier League me correspond tout à fait.»

Giroud : «Je joue pour marquer l’histoire»

Les victoires de la Roja comme

Espagne

remède contre la crise !

Alors que l’Espagne est plongée dans la crise économique à l'instar de ses voisins européens «Gr èce, Italie et Portugal», l’euphorie suscitée par la qualific ation en finale de l’Euro 2012, tend à atténuer la souff rance des supporters. «C'est curieux ce qui arrive quel quefois. Quelle que soit la gravité de la situation de notr e pays, avec la crise et tout ça, le football a constitué une sorte d'oasis qui a permis aux gens d'oublier un tout petit peu», a déclaré Iker Casillas à la radio CadenaSer. «Le football a été source de joie, et nous sommes heureux et ravis de cela. Nous voulons que les gens en profitent au maximum, car ça risque de ne pas se répéter», a-t-il ajouté. En route pou r un triplé historique, la Roja affrontera en fina le le vainqueur de la confrontation entre l’Ita lie et l’Allemagne, qui s’est déroulée hier soir.

Personne n’aime perdre aux tirs au but. Mais on aime tous gagner un match et peu importe la manière. Surtout quand il s’agit d’accéder à une finale. La défaite du Portugal contre l’Espagne est douloureuse, pour ceux qui ont vibré avec Ronaldo et Nani. Je n’ai pas vu les Espagnols souffrir autant depuis longtemps. Même leur match nul contre l’Italie avait été plus «léger» que celui de mercredi. Paulo Bento a tenu ses promesses en allant droit devant, acculant souvent la Roja dans sa dernière ligne. La bataille du milieu a été gagnée rageusement par Veloso, Moutinho et Mereiles auteurs de mouvements rugueux mais intelligents et harmonieux. Ils ont fermé tous les espaces, serrant toutes les lignes devant Xavi, Inesta et Bousquets, tout en portant le nombre en attaque. Ce n’est pas honteux de jouer avec cinq défenseurs fixes (avec Veloso) quand le besoin se fait sentir, du moment que le deuxième rideau se renforçait aussitôt afin de relancer vite pour Ronaldo, Nani et Almeida. Ce dernier aurait été sans doute mieux inspiré s’il avait eu l’audace de se rapprocher de deux ou trois mètres avant de tenter ses tirs. La distance n’était, à mon avis, pas la bonne pour surprendre Casillas. De même pour Ronaldo qui avait été malheureux sur ses tentatives. Mais Cristiano a été énorme dans ce match, montrant bien qu’il reste l’un des deux meilleurs joueurs du monde avec Messi. Voir Del Bosque rappeler Xavi sur le banc était révélateur du mal être de son système. La Roja a perdu son football, jusqu’à son réveil dans les prolongations, quand Inesta est passé au milieu, laissant l’incroyable Alba et la fraîcheur de Pedro faire le reste. Le Portugal n’a vraiment pas à rougir de cette défaite, car Ronaldo et ses camarades ont prouvé qu’ils ont bien intégré la cour des grands d’Europe. L’Espagne revient de loin, pour… aller encore plus loin !

n’a pas à rougir

Portugal

Si son contrat à la tête de la sélection nationale italienne court jusqu’en 2014, Cesare Prandelli examinera sa situation à la fin de l’Euro 2012. «J'ai toujours dit que le terrain me manquait. Laissons l'Euro se terminer et nous réfléchirons à tout cela», a-t-il avancé à la RAI, jeudi. L’ancien entraîneur de la Fiorentina, qui a succédé à Marcello Lippi en 2010, n’exclut donc pas de quitter les rênes de la Squadra Azzurra à la fin de l’exercice. L’appel du terrain au quotidien sera-t-il trop fort, pour celui qui a redonné une âme mais surtout un style de jeu assez plaisant pour l’Italie ?

reste flou sur son avenir

Prandelli

Chiellini «Pas un
miracle, mais….»
Le défenseur central italien, Giorgio Chiellini a déclaré qu'au moment de sa blessure il a cru que l'Euro 2012 était terminé pour lui. «Quand je me suis blessé, j'étais persuadé que l'Euro 2012 était fini pour moi. Mais je n'ai jamais abandonné et je me suis battu. Je ne suis pas en train de dire que c'est un miracle, mais je ne peux pas expliquer ma récupération aussi rapide» a déclaré le défenseur de la Juventus avant d’affronter l’Allemagne.

La talonnade de Madjer

Mercato Euro 2012
Assez performant avec le Portugal durant cet Euro 2012, Raul Meireles alimente récemment les rubriques dédiées aux transferts en Angleterre. Selon le Daily Mirror, Naples serait très intéressé par le milieu de terrain portugais. Le président du club, Aurelio De Laurentiis, aurait

Suède Espagne

Le Portugal

Par Rabah Madjer

Echo d’Euro 2012
Invité sur RMC, Christophe Dugarry, champion du monde 1998 avec Laurent Blanc et désormais consultant sur Canal+, a fortement critiqué l'attitude des deux milieux de terrain offensifs Samir Nasri et d’Hatem Ben Arfa durant l'Euro. «L’épisode de Nasri m’a énormément agacé. Je suis un peu partagé. J’en veux à Nasri car Laurent Blanc lui explique qu’il a fait une bêtise et 3 jours après, il reparle devant la presse pour insulter les mecs», a expliqué l'ancien attaquant, avant de

même déjà établi les premiers contacts avec les agents du Portugais. Agé de 29 ans, Depuis déjà plusieurs Raul Meireles est arrivé chez jours, les gestionnaires du les pensionnaires de StamFC Barcelone s'activent en ford Bridge l'été dernier. Il a coulisses afin de conclure disputé 28 rencontres de Pre- le transfert de Jordi Alba. mier League et 11 de Ligue Selon les journaux espades champions en 2011-2012 gnol s de Marca et de Sport, avec les Blues. Le Valence CF et le FC Barcelone ont confirmé hier Moutinho à séduit le PSG avoir trouvé un accord concernant le transfert déA la recherche toujours de joueurs capafinitif de Jordi Alba en fables de permettre au club de la capitale veur du club catalan. Le française de rivaliser avec les grands clubs très talentueux latéral européens, le PSG aurait fait une offre de gauche espagnol va s’enga35M€ au FC Porto pour l’international porger après l'Euro 2012 pour tugais Jõao Moutinho (44 sélections). Agé de les cinq prochaines saisons 25 ans, ce milieu de terrain de poche (1.70 m pour 61 kg) est contre une indemnité de déjà expérimenté pour son âge, ce qui plait énormément aux 14 millions d’euros. Déjà bien dirigeants parisiens... Hormis Moutinho, Le latéral gauche du connu outre-Rhin Real Madrid, Fabio Coentrão, auteur d’un Euro plus que où il est l’un des convaincant avec le Portugal, aurait été conseillé à Leonardo piliers de la dépar Pauleta relaie le quotidien sportif espagnol Marca. Pour fense du Borussia autant, ce bruit de couloir n’a pas été confirmé. D’ailleurs, la Dortmund, douCasa Blanc ne souhaite pas entendre parler d’un transfert ble champion pour un joueur qui lui a coûté 30 M€ il y a à peine un an. d’Allemagne en titre, Matts HumPays-Bas France mels (23ans) a littéralement explosé à la face du monde lors de l’Euro ukraino-polonais Auteur d'un Euro satisfaisant avec Roberto Mancini envisagerait de reoù il s’est imposé l'équipe de France, Hugo Lloris (25 ans, cruter le défenseur italien, Andrea Racomme un élément 37 sélections) a attiré la convoitise d'un noccia qui évolue à l’Inter Milan. Pour indispensable de nouveau grand d'Europe. Selon le 10 Sport convaincre le club lombard de lui céder l’arrière garde de la hier, Liverpool envisagerait de recruter le son joueur, Roberto Mancini envisageMannschaft. De portier de l'Olympique Lyonnais. Les Reds rait de proposer un échange du joueur quoi faire chavirer trouveraient là un renfort de choix, en cas avec le milieu de terrain néerlandais, la Vieille Damme, de départ de leur gardien Pepe Reina (29 Nigel De Jong. Peu utilisé la saison comme l’a indiqué ans, 34 matchs en Premier League cette saison) annoncé tout dernière (11 matches de Premier hier Tuttosport. La proche d’un départ au Milan AC. Mais si Liverpool compteLeague) par le technicien italien, l’inJuventus se serait en rait mettre 15 millions d'euros sur la table, Lloris pourrait lui ternational batave envisage un départ. A effet penchée sur le refuser cette offre. Le Rhodanien avait annoncé il y a Manchester City, l’arrivée d’Andrea Ranoccia, apporterait quelques temps ne vouloir quitter l'OL que pour un club disune doublure de choix à la paire de défenseurs centraux, putant la Ligue des champions, ce qui n'est pas le cas de LiVincent Kompany et Joleon Lescott, alors que De Jong verpool, qui peine à rivaliser avec les clubs londoniens et les pourra apporter sa grinta à l’Inter Milan, après une saison deux clubs de Manchester, pour finir parmi le Big Four. très décevante dans la Serie A.

Alba va Meireles dans le s'engager viseur de Naples pour 5 ans au Barça

L’agent d’Ibrahimovic
relance la piste du PSG
L'attaquant du Milan AC Zlatan Ibrahimovic (30 ans, 32 matchs et 28 buts en Serie A en 2011-2012) devrait continuer à susciter des rumeurs quant à son avenir. Pour cause, l'agent de l'international suédois, Mino Raiola, assure que son protégé n'est pas certain de rester chez les Rossoneri. «Zlatan est un joueur du Milan. Si vous voulez en savoir plus sur son avenir, demandez à Silvio Berlusconi et Adriano Galliani. S'il va rester à Milan ? Je n'y mettrais pas ma main au feu, je ne garantis rien», a-t-il indiqué à SportMediaset. De quoi relancer les rumeurs d’un départ d’Ibrahimovic vers le Paris Saint-Germain, qui est prêt à offrir un pont d’or au suédois, s’il veut rejoindre la bande à Ancelotti.

La Juventus mise gros sur Hummels
cas Mats Hummels, qui rêverait de l’associer à l’excellent Giorgio Chiellini pour prolonger la série d’invincibilité de la Vieille Dame la saison prochaine. Les dirigeants du Borussia Dortmund auraient, à la vue de cet intérêt, proposé une idée : échanger Matri, l’attaquant bianconero contre le solide défenseur allemand. En effet, le départ de leur attaquant Robert Lewandowski semblant inéluctable (Manchester United), les champions d’Allemagne se seraient mis en

Allemagne

De Jong poussé vers l’Inter Milan par Mancini ?

Lloris, futur portier des Reds ?

tête que la venue du meilleur buteur de la vieille dame cette saison serait une bonne nouvelle et ferait d’une pierre deux coups : remplacer Lewandowski et leur permettre d’acheter d’autres joueurs à d’autres postes. Pas sûr que la valeur de l’un soit celle de l’autre mais sait-on jamais. Affaire à suivre donc…

Dugarry «Nasri et Ben Arfa
doivent avoir des sanctions»
poursuivre: "Ben Arfa, c’est inadmissible aussi. Après le match face à la Suède, il envoie un texto et Laurent Blanc lui demande d’attendre un peu. Il lui répond: «coach, ça ne va rien changer au résultat. Si vous n’êtes pas content de moi vous n’avez qu’à me renvoyer». «Comment peut-on dire ça à son sélectionneur ? Je trouve ça scandaleux et inadmissible. Ces deux joueurs doivent avoir des sanctions.»

R. M.

Angleterre

Malgré un corps meurtri qu’il définit lui-même comme celui d’un «cadavre», Miroslav Klose reste, à 34 ans, une pièce essentielle de l’Allemagne à laquelle il apporte son talent et surtout son «expérience», dixit son capitaine Philipp Lahm dans les colonnes de L’Équipe, au point de revenir en force, en disputant les deux derniers matches avec le statut de titulaire. A l’inverse d’un Mario Gomez, redoutable finisseur mais peu mobile, Klose est «vif», «se déplace beaucoup» et est «très doué techniquement», détaille Joachim Löw qui a noté que sa présence rendait Mesut Özil meilleur et plus influent. Mais pas de quoi énerver Mario Gomez, malgré ses trois buts inscrits depuis le début de la compétition. «Il n’y a pas de rivalité entre nous. Comme lui, j’ai appris à mettre mon ego de côté.»

Klose/Gomez, une concurrence royale

Libre au 1er juillet, Manchester Le club d’Arsenal, se serait résigné au United ayant d'ores et déjà annoncé qu'il ne départ de l’attaquant néerlandais, Robin renouvellerait pas son bail, Michael Owen est à la Van Persie cet été. Le Daily Mail affirme recherche d'un nouveau point de chute cet été. Et si que certains dirigeants d’Arsenal seraient en privé pour l'on en croit les informations de Sky Sports, l'attale moment, résignés à voir Robin Van Persie quitter les quant de 32 ans pourrait prochainement s'engager Gunners pendant le mercato estival. De l’autre côté avec la formation d'Al Shabab. La direction du club Manchester City s’apprête à casser sa tirelire pour faire pensionnaire du championnat des Emirats arabes du joueur néerlandais l’un des mieux payés de Premier unis a d'ailleurs confirmé l'information sur son League. Il semble que les arrivées conjuguées d’Olivier Gicompte Twitter, précisant que le Ballon d'Or roud et Lukas Podolski à Arsenal ces dernières semaines 2001 était «une cible identifiée» et que soient une preuve qu’Arsène Wenger ne compte plus trop sur son agent était actuellement à son joueur à l’avenir, surtout que le hollandais tarde à prolonDubaï pour «négocier un ger son bail, en exigeant de constater un recrutement de qualité contrat». cet été, afin de lutter avec les autres ténors du championnat anglais.

France

Arsenal veut se débarrasser de Van Persie ?

Owen tout proche d’Al Shabab

Louis Nicollin «Domenech était meilleur que Blanc !»
Invité sur RMC, le président de Montpellier Louis Nicollin a commenté l’actualité de l’équipe de France et tout particulièrement le cas du sélectionneur Laurent Blanc, formé et lancé au MHSC, mais qui n’est pas vraiment sur de poursuivre l’aventure à la tête des Blues : «J’estime que Laurent Blanc n’est pas un chef. Ça ne regarde que moi. Il ne m’a rien fait mais si j’étais président, même si j’aime beaucoup Blanc, je ne le garderais pas», a lancé "Loulou", avant de poursuivre : «Domenech était meilleur, il avait des couilles. S’il y avait eu Le Graët à son époque, ça ne se serait pas passé comme ça»... Du pur Loulou !

premier tour avec la sélection néerlandaise, le sélectionneur Bert van Marwijk a créé la plus grosse déception de cet Euro. Si le président de la Fédération néerlandaise de football Bert van Oostveen avait (KNVB) , ce derpris position pour Marwijk de la sa démission nier a annoncé ste de la tête des Bataves. Finali 2010, il n'aura Coupe du monde der un cette fois-ci pas réussi à sou iviind vrai collectif au-delà des trat coudualités, alors que son con 'en 2016. «La Fédération rait jusqu , à la deet Van Marwijk ont décidé ctionneur, de mettre mande du séle c effet imun terme à son contrat ave ris. Pour le momédiat», a-t-on app demment ment, on ne connaît évi seur. pas le nom de son succes

Van Marwijk p miné e jette l’éEliongdès le

Pays-Bas

Hodgson «C’était un peu bas
de se moquer d’un joueur»
son opinion. Je ne sais pas quelle relation il avait avec Wayne mais j’ai toujours pensé que c’était un peu bas de se moquer d’un joueur qui était si appliqué à bien faire, contre-attaque-t-il chez SkySports. «Son attitude à l’Euro était magnifique. Il faisait toujours du travail supplémentaire aux entraînements et étaient derrière les autres lorsqu’il a été suspendu. Dans le dernier match, lui et un ou deux autres joueurs n’ont pas étaient à leur niveau. C’est le football. Les joueurs ne sont pas des robots», reconnaît-il le successeur de... Capello à la tête de la sélection anglaise.

Angleterre

Après des échanges d’amabilités entre Wayne Rooney et l’ancien sélectionneur anglais Fabio Capello, Roy Hodgson est venu au secours de son joueur. «Capello a le droit de donner

David Beckham privé des JO !
Pressenti pour intégrer la liste de Stuart Pearce et être l’un des trois «vieux» autorisés à participer aux Jeux Olympiques de Londres, David Beckham vient d’annoncer qu’il n’avait pas été retenu pour prendre part à l’aventure olympique des Trois Lions. «C’aurait été un honneur pour moi de faire partie de cette équipe de

Grande-Bretagne unique en son genre, a-t-il confié au site de Sky Sports. Evidemment, je suis extrêmement déçu de ne pas en être. Mais il n'y aura pas plus grand supporter que moi. Comme tout le monde, j'espère que l'équipe remportera la médaille d'or.» Les trois joueurs de plus de 23 ans choisis par le Comité Olympique britannique sont Micah Richards, Craig Bellamy et Ryan Giggs.

Allemagne

Pays-Bas

14

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Lloris monte au créneau «Si Ménez est sanctionné, Blanc a
De nos envoyés spéciaux en Pologne et en Ukraine
Farid Aït-Saâda

Adel Haddad

C

il faudra que je le sois aussi»
qui a été fait autour : «On dirait que ça n’arrive qu’en équipe de France et qu’à cette équipe de France. Mais c’est arrivé à toutes les générations, à tous les niveaux.» Qui plus est, la révélation des incidents de vestiaire a également pesé sur la conscience du porteur du brassard tricolore : «Un truc comme ça doit rester dans le vestiaire. [...] C’est notre vie de groupe, ça ne regarde personne !», s’énerve-t-il, sans cesser d’argumenter : «D’accord, Samir Nasri et Alou Diarra se sont pris la tête, mais le lendemain, ils se faisaient la bise pour se dire bonjour, comme d’habitude.» Sauf qu’avec l’équipe de France, c’est désormais une chose bien commune, un léger incident est automatiquement mis en exergue pour faire la Une des gazettes. Et on a le droit d’estimer qu’un vestiaire n’est pas aussi soudé qu’il le dit lorsqu’il prétend avoir été désuni par de simples fuites, un phénomène aussi fréquent que les prises de tête dans un groupe. ne veux pas du rôle du gentil dans cette affaire. Je ne sais plus ce que je lui ai dit, mais je l’ai pourri. [...] Je ne sais pas non plus ce qu’il m’a dit mais cela se passe comme ça dans n’importe quelle équipe.» Manière pour lui de se retirer l’image de ce joueur gentil et réservé qui lui colle à la peau et qui, il le dit lui même, «l’agace.» Comme les préjugés ont la vie dure, on promet à Lloris de nouveaux clichés, surtout après qu’il a dit qu’il serait «choqué» en cas de sanction pour Ménez : «Il faudra moi aussi me sanctionner. Il faut arrêter avec les gentils, les polis, ceux qui ont une bonne tête.»

rencontré

«Ce qui se passe dans le vestiaire, ça ne regarde personne !»

ar c’est véritablement en capitaine que s’est mué Lloris en montant au créneau comme il l’a fait, assumant ses responsabilités tout en défendant ses coéquipiers, sans toutefois faire la moindre concession à leur égard. On s’attendait évidemment à une comparaison avec l’ambiance de Knysna, où il était déjà présent, il y a deux ans. «Mais ça n’a rien à voir ! En 2010, on s’était mis en situation de faute professionnelle, avec tous les évènements que l’on connaît, et au-delà de l’échec sportif (NDLR : un nul et deux défaites), le poids de l’extra-sportif avait été considérable. Là, tout le monde a joué à fond, dans la préparation comme dans la compétition.» Dommage que le même Lloris se contredise un peu plus tard en analysant le match contre la Suède, perdu 2-0, qui venait interrompre la série de 23 matches sans défaite sur laquelle pouvaient s’appuyer les Bleus à l’orée de cet Euro : «Ce n’est pas tant le résultat que la manière qui nous a fait mal.»

Le Graët

«Je ne cautionne pas les propos de Nasri»

«Sur le terrain, on se lance des flèches, mais ça n’empêche pas de se serrer la main à la fin»

Gallas
Dans une interview à paraître dans France Football, William Gallas explique que ce n’est ni plus ni moins que «le vrai visage» de Samir Nasri qui a été donné à voir aux supporters de l’équipe de France en Ukraine. Pour s’être accroché à de nombreuses reprises avec Samir Nasri, en sélection mais aussi en club, William Gallas estime connaître parfaitement la personnalité du nouveau vilain petit canard de l’équipe de France,

Sur les incidents de vestiaire qui ont suivi la contre-performance face aux coéquipiers d’Ibrahimovic, Lloris se montre davantage inflexible. S’il a des regrets sur ces évènements, ce n’est pas tellement pour ce qu’ils ont été : «Après une défaite, il y a de la déception, de l’énervement [qui] font partie de la vie d’un vestiaire. [...] Ce n’est pas forcément constructif mais c’est le propre des réactions à chaud.» Mais bien à cause de tout le bruit médiatique

On en vient alors à l’écart qui a directement concerné le capitaine : l’insulte dont Jérémy Ménez l’a gratifié. Encore une fois, Lloris estime qu’on en a fait des tonnes pour bien peu de choses : «Soyons honnêtes, c’est moi qui lance les hostilités. Sur le terrain, on se lance des flèches, mais ça n’empêche pas de se serrer la main et de se respecter à la fin. Je

Mais que les choses soient claires, Lloris, s’il absout Jérémy Ménez, ne se montre pas pour autant clément devant tout ce qui présente. Ainsi, précise-t-il, qu’il «ne cautionne pas les propos de Samir Nasri» à l’encontre de certains journalistes, sans oublier de préciser que celui de l’AFP l’avait envoyé promener avant d’essuyer une pluie de grossièretés. D’autant qu’à son sens, «il n’a pas besoin de ça.» Mais que ces excès légitiment une série de critiques étendues à tout le groupe, le numéro 1 des cages françaises ne veut pas l’accepter : «Je trouve inadmissible qu’on résume le comportement de l’équipe de France à cet incident. Comment peut-on effacer tout ce qu’on a fait pendant deux ans ? L’équipe de France [...] et de nombreux joueurs ne méritent pas ça. Il y en a qui n’ont pas joué du tout, comme Mathieu Valbuena, et d’autres qui ont perdu leur place, comme Patrice Evra, qui ont été exemplaires

«Blanc doit rester»

jusqu’au bout, qui ont pensé à l’équipe jusqu’au bout.» Quitte à ce que d’autres, moins exemplaires, fassent fi de leur bon état d’esprit.

Si on résume, Hugo Lloris ne trouve pas le présent si sombre et affirme sans sourciller que le groupe France sera compétitif pour la Coupe du monde 2014, malgré la présence de l’Espagne dans leur groupe de qualification : «On a énormément de talents, de joueurs qui se sont révélés

tire sur
coupable en Ukraine de deux dérapages vis-à-vis de la presse et des médias. Il n’est donc pas étonné de l’attitude qu’a adoptée l’ancien Marseillais lors de l’Euro. Toutefois, il tient bien à rappeler aux gens que l’image qu’a donnée Samir Nasri ces trois dernières semaines constitue à ses yeux «sa vraie image». «Je ne m’en réjouis pas, mais les gens ont pu apprécier par euxmêmes qui était vraiment Samir Nasri, déclare Gallas dans une interview à paraître ce vendredi dans France Football. Et je n’étais ni en Ukraine ni en Pologne. Ces

Nasri

pendant l’Euro, d’autres qui ont montré qu’ils avaient le niveau international. Je le maintiens, nous avons avancé !» Et pour se projeter un peu plus, Lloris évoque également l’Euro 2016 qui se déroulera en France : «Même si c’est un objectif lointain, même si nous sommes touts de passage, cela doit être un moteur.» Et personne, d’après lui, n’est mieux placé que Laurent Blanc pour en tirer le maximum. Le capitaine des Bleus demande du «temps, de la stabilité et de la continuité», et appelle donc à ce que le président, dont les doutes s’accumulent autour de la poursuite de sa mission à la tête des Bleus, reste en place pour les prochaines années.

Le sélectionneur de l’équipe de France est arrivé à la Fédération française de football vers 10h30, hier. Son contrat se terminant le 30 juin, les deux hommes doivent discuter d’une éventuelle prolongation. Depuis la demi-finale entre le Portugal et l’Espagne, Laurent Blanc est peut-être un peu plus rassuré. Il peut maintenant dire que l’équipe de France a été éliminée par une Roja invincible, qui a atteint la finale d’une compétition internationale pour la troisième fois consécutive. C’est donc dans des circonstances sportives peutêtre moins défavorables que prévues que le sélectionneur français a rencontré le président de la Fédération française de football, Noël le Graët, pour discuter d’une éventuelle prolongation de contrat. Sur la table, pas mal d’autres dossiers épineux pourraient être résolus, comme la possible radiation de certains joueurs de l’équipe de France. Samir Nasri, après avoir multiplié les interventions inappropriées, a le plus de risque de se faire suspendre ; Hatem Ben Arfa, pour son altercation avec Laurent Blanc suite à la défaite face à la Suède ; Jérémy Ménez pour ses insultes envers l’arbitre et Hugo Lloris ; et enfin Yann M’Vila pour avoir refusé de serrer la main à son remplaçant Olivier Giroud et L. Blanc. Rappelons que Didier Deschamps, technicien de l’OM, pourrait prendre la place de Blanc s’il n’était pas reconduit. En conflit avec les dirigeants marseillais, l’ancien technicien de la Juventus et de l’AS Monaco pourrait enfin se voir attribuer le titre de sélectionneur national, poste auquel il a souvent été placé comme favori, notamment après l’éviction de Raymond Domenech.

«Les gens ont pu apprécier par eux-mêmes
qui était vraiment Samir»

Les Français contre les primes

Après un Euro médiocre, la question des primes accordées aux joueurs de l’équipe de France a refait surface. Et le jeunes joueurs prennent moins que l’on puisse dire c’est que l’idée de la grosse tête, ils n’ont plus de repères et n’ont pas la voir les Bleus toucher leur prime n’est pas très maturité suffisante pour populaire dans l’opinion. Sans équivoque, les Français se prononcent en effet à 90% pour prendre du recul. Tout la suppression des primes accordées aux leur arrive trop vite et ils ne joueurs de football qui participent aux maîtrisent plus la situation. compétitions internationales selon Le milieu du football connaît un sondage OpinionWay réala vérité, il sait.» lisé les 27 et 28 juin pour LCI et Tilder.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup d’œil JSMB

15
fin aux services de son préparateur des gardiens, Abderrazak Harb, a déjà recruté un autre technicien en prévision de la nouvelle saison. Il s’agit de Sebaâ, l’ex-sociétaire de l’ESS. Profitant de son déplacement, avanthier dans la soirée, pour se réunir avec le coach Alain Michel, le nouvel entraîneur des gardiens a paraphé un contrat d’une année.

ux Benzerga signe pour devient deaners sign
Omar Benzerga, Le milieu de terrain franco-algérien, la JSMB qui enregistre ainsi sa huiun contrat de deux ans au profit de zerga portera le numéro 5. tième recrue de ce mercato estival. Ben d’hier, l’ex-milieu de terrain du FC Comme annoncé dans notre édition ction béjaouie avant-hier, s’est déplacé Nantes, qui a négocié avec la dire Le joueur a rencontré le président une nouvelle fois hier pour finaliser. jradj et après quelques minutes de Tiab et le manager général Rachid Red vé un terrain d’entente. C’est ainsi négociations, les deux parties ont trou contrat d’une durée de deux ans, que le joueur a accepté de parapher un nouvelle loi de la FAF. conformément à la

Mebarki récupérera ses papiers dimanche

Les supporters satisfaits du recrutement, en attendant la suite
ans l’attente, depuis la fin de la saison, de voir enfin leurs nouvelles recrues débarquer à Béjaïa, les supporters de la JSMB, qui commençaient à s’inquiéter pour leur équipe, surtout après le départ de pas moins de neuf joueurs, sans compter ceux qui ont été libérés, ont lancé un grand ouf de soulagement, après le recrutement de huit nouveaux joueurs. Cela dit, le recrutement de ces éléments a calmé les fans de l’équipe qui voient leur équipe, notamment le compartiment du milieu, déjà bien loti, se renforcer par des joueurs qui peuvent facilement pallier les départs de Maroci, Boucherit, Ouali, Benchaïra, Kacem et les autres aussi. «Ce sont de bons et jeunes éléments qui peuvent apporter un plus à notre équipe. Certes, c’est difficile de changer presque toute une équipe, mais il faut dire aussi que personne n’est irremplaçable. La direction a déjà réussi la première partie de l’opération recrutement, en attendant les autres recrues, car notre équipe aura encore besoin de se renforcer davantage pour espérer jouer les premiers rôles la saison prochaine et faire bonne figure en Ligue des champions africaine», disait un groupe de supporters qui attend, toutefois, d’autres recrues la semaine prochaine.

D

mais aussi de secouer l’attaque béjaouie qui a terminé la saison parmi les meilleures de notre championnat avec plus de 40 buts marqués. Avec Derrag, l’un des meilleurs techniciens à son poste de notre championnat, et la force physique de Bourekba, un attaquant racé, ajouté à l’expérience des autres joueurs, la JSMB de la saison prochaine crachera le feu en attaque, cela sans oublier Aourés, Aït Fergane, Hammouche et les autres qui pourraient ajouter un plus à n’importe quel moment.

Un renfort de choix au milieu

savoir que son équipe aura besoin, au moins, de trois défenseurs (un axial, un arrière gauche et un autre polyvalent), en prévision de la saison prochaine pour pallier le départ de Maïza et de Bachiri ainsi que Boulahia, qui a été libéré dans le courant de la semaine, pour le moment, un seul défenseur central a été recruté. Il s’agit du jeune Mokhtar Meghni qui a réalisé une saison remarquable avec l’ESS. Pour le moment, c’est la seule recrue en défense, mais il faut dire aussi que la direction est en train de ratisser large pour dénicher d’autres défenseurs de qualité, que ce soit en Algérie ou à l’étranger.

Ils rêvent du duo DerragBourekba en attaque

Les fans de la JSMB, qui ne sont pas près d’oublier l’attaquant Ahmed Gasmi, qui a passé deux belles saisons à la JSMB, depuis qu’il y a débarqué en 2010, pensent toutefois que le recrutement de Bourekba et le retour en force de Derrag, lors des dernières journées de la saison écoulée, pourraient faire l’affaire aussi, du moment que ces derniers ont déjà fait leurs preuves au sein des clubs où ils ont joué. Les supporters des Vert et Rouge estiment que l’attaque cette saison crachera encore le feu avec ces deux éléments. Un duo de choc qui aura, donc, pour mission de faire oublier au public les exploits de Gasmi

Le secteur, qui a connu un grand changement cet été, est celui du milieu de terrain. Après le départ de cinq joueurs évoluant dans ce compartiment, la direction a décidé de faire signer pour l’instant pas moins de quatre autres éléments de taille. Il s’agit de Hadji, Bahloul, Neyati, Saïdi et probablement Saâdi. Des joueurs très jeunes mais qui possèdent une certaine expérience, eux qui peuvent apporter certainement le plus escompté dans l’entre-jeu de l’équipe béjaouie. En plus de cela, la direction est en négociations avec d’autres milieux de terrain émigrés susceptibles de rejoindre la JSMB cet été.

… en attendant les émigrés et deux Africains

Comme annoncé dans notre édition d’hier, l’attaquant de l’ASMO, Bilel Mebarki, qui veut jouer à la JSMB la saison prochaine suite à l’offre intéressante du président Tiab, a déjà trouvé un terrain d’entente avec les responsables de M’dina J’dida pour sa libération. D’après nos informations, le joueur devra récupérer officiellement ses papier, dimanche, après la résiliation de son contrat. Selon notre source, le joueur a dû renoncer à quatre mois de salaires pour avoir sa libération. La direction a préféré le libérer maintenant et bénéficier de cet avantage que de le garder et de le payer jusqu’au dernier centime, surtout que le joueur sera libre en décembre 2012. Ainsi, Mebarki sera certainement la huitième recrue béjaouie, cet été.

Michel depuis hier en France

En défense, seul Meghni jusque-là…

Même si le coach Michel nous a déjà fait

Derrag convole en justes noces
C’est dans une superbe ambiance que le mariage de l’attaquant de la JSMB, Mohamed Derrag, s’est déroulé. La nouvelle coqueluche des supporters de la JSMB, qui a convolé en justes noces, avant-hier à Bou-Ismaïl, sa ville natale, était tout content de recevoir ses invités. Parmi eux, bien sûr, quelques joueurs du club de la JSMB. Ils n’étaient pas nombreux, certes, mais Megatli, Benchaïra et Bouraba ont fait le déplacement et ont tenu à partager la joie de leur coéquipier. Ces derniers ont représenté leurs camarades qui n’ont pas pu effectuer le déplacement. Tout s’est déroulé dans une soirée très spéciale pour Derrag qui devra rater la première semaine de préparation avec son équipe.

Comme annoncé par nos soins, le président de la JSMB est sur les traces de quelques joueurs émigrés et africains évoluant dans différents championnats. Car, en plus des négociations qui se déroulent en ce moment avec les Franco-Algériens Herouat, Benzerga et Mehamha, on a appris, d’une source généralement bien informée des affaires du club béjaoui, que la direction aurait déjà envoyé pas moins de quatre invitations à des joueurs africains qui devront arriver incessamment à Béjaïa, soit avant la reprise, pour subir des tests. Notre source nous a confirmé qu’il s’agit de deux attaquants congolais et de deux défenseurs camerounais. S. A.

Un défenseur congolais proposé
Outre les joueurs africains proposés à la direction béjaouie, il y a aussi un jeune défenseur central congolais qui, lui aussi, a été proposé au président Tiab. Il évolue dans le championnat congolais, plus précisément dans le club des Diables Noirs. Pour l’instant, le chairman et le coach Michel n’ont pas dit leur dernier mot concernant le recrutement de ce joueur, car ils attendent toujours l’arrivée de plusieurs joueurs africains ces jours-ci. A noter que c’est un ami à Michel, qui travaille dans ce pays, qui a fait la proposition à la direction. En tous les cas, d’après nos informations, la direction compte lui envoyer une invitation pour se rendre à Béjaïa, la semaine prochaine, afin d’y subir des tests dès le début des entraînements à Béjaïa, et qui commenceront le 12 juillet prochain au stade de l’Unité maghrébine.

Se trouvant à Béjaïa, depuis dimanche dernier, pour des réunions de travail avec le président Tiab et les dirigeants, Michel s’est rendu, hier matin, chez lui en France. Pour rappel, le driver de la JSMB a déjà signé durant la même semaine son contrat d’une saison. Le coach devra passer encore quelques jours de repos chez lui avant de revenir à Béjaïa le 10 juillet prochain, pour entamer avec son équipe la préparation de la nouvelle saison.

Yellemou regagne, enfin, le Burkina Faso

hésité à mettre à leur disposition un grand téléviseur plasma pour suivre la rencontre de demi-finale de l’Euro 2012 entre l’Espagne et le Portugal qui s’est déroulée dans la soirée. Les supporters présents ont créé des scènes extraordinaires, oubliant qu’ils étaient venus assister au mariage de Derrag.

Megatli se mariera lundi prochain

Ses ex-coéquipiers du MCA et de la JSK ne l’ont pas oublié

En plus des joueurs de la JSMB, d’autres joueurs qui ont eu l’occasion d’évoluer aux côtés de Derrag, que ce soit au Moulou-

dia ou à la JSK, ont tenu aussi à assister à cet heureux événement. Il y avait des joueurs de la JSMB, mais aussi du MCA, de la JSK et même de l’OMR. En effet, Ali Moussa, qui a côtoyé Derrag par le passé, était aux côtés de son ami. Les excoéquipiers de Derrag au Mouloudia ont répondu, eux aussi, à l’invitation de leur ancien camarade. Attafen, Amroune, Bouchema, Metref et l’entraîneur Mahdaoui étaient aussi là, contents de partager la joie aux

côtés de leur ami.

Un grand téléviseur plasma pour suivre Espagne-Portugal

Le plus remarquable dans cette soirée pas comme les autres, c’est la présence de plusieurs supporters du Mouloudia. Ils étaient plus de 60 personnes à avoir fait le déplacement pour assister à la fête de leur ancien attaquant. Un geste qui a fait énormément plaisir pour l’enfant de Bou-Ismaïl qui n’a pas

Après Mohamed Derrag, ce sera au tour d’Amine Megatli de lui emboîter le pas, la semaine prochaine. En effet, le latéral droit de la JSMB se mariera lundi prochain. Il organisera une cérémonie chez lui à Médéa. Juste après, Megatli devra s’envoler en Turquie pour passer la lune de miel. Ainsi, la direction a décidé de lui accorder une semaine supplémentaire de repos, avant de reprendre le travail. Ce sera, également, le cas pour Derrag qui a choisi la France pour passer quelques jours de vacances.

Sebaâ a signé son contrat
Comme annoncé par nos soins, la direction, qui a décidé de mettre

S. A.

Après une longue attente, le désormais exattaquant de la JSMB, le Burkinbé Erneste Grégoire Yellemou, a pu quand même se rendre chez lui avanthier. Le joueur, qui a résilié son contrat au début de cette semaine, a été régularisé par la direction. Il a perçu pas moins de 86 millions de centimes, ce qui lui a permis, d’ailleurs, d’acheter un billet d’avion et de regagner Ouagadougou après plus d’un mois d’attente. Pour rappel, Yallemou a été recruté lors du mercato hivernal dernier, mais vu que le staff technique n’a pas été satisfait de son rendement, la direction a décidé de résilier son contrat pour recruter un autre attaquant africain de qualité. S. A.

16

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup de colère USMH

Laïb crie son ras-le-bol

«C’est fini, je ne peux plus mener seul la barque et sous les critiques en plus»
est un président très déçu que nous avons rencontré mercredi soir au stade Lavigerie, alors que son équipe s’apprêtait à s’entraîner. En fait, Mohamed Laïb était doublement déçu. D’abord par le fait que son équipe n’ait pu s’entraîner à l’heure fixée, c'est-à-dire 18 heures au lieu de 20 heures, en raison de la mauvaise programmation de l’APC de Mohammadia. Mais aussi et surtout à cause de l’absence des dirigeants. D’ailleurs, Laïb n’a pas manqué de nous faire part de ses regrets quand à la défaillance des dirigeants dans ces moment où la présence de quelques-uns à ses côtés auraient pu l’aider à régler plusieurs problèmes. «Franchement, j’en ai à ras-le- bol. D’ailleurs, je ne sais pas si je pourrai continuer à mener seul la barque. Nous sommes onze actionnaires, mais je ne vous cache que depuis plusieurs semaines, je travaille pratiquement seul. Mis à part un ou deux actionnaires qui parfois marquent leur présence, tous les autres ne donnent aucun signe de vie», dira Laïb, avant d’enchaîner avec un goût d’amertume : «Si au moins on récoltait des encouragements, cela nous donnerait plus d’envie de continuer. Lisez (il nous montre un journal) ces accusations gratuites à mon encontre. Comment voulez-vous qu'on ait la force de poursuivre notre travail ?»

Doukha «J’ai rempilé parce que je me sens bien dans mon club»
On a appris que vous avez renouvelé à l’USMH, le confirmez-vous ? Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’ai bel et bien rencontré le président, Mohamed Laïb. Il m'a alors convaincu de rempiler et j’ai accepté. Maintenant, vous pouvez me considérer Harrachi. Peut-on connaître ce qui vous a incité à le faire ? J'ai donné ma parole à Laïb pour rempiler. Je n'ai pas pu dire non à sa proposition car le président de l’USMH est quelqu'un de très correct et je ne pourrai pas le trahir. Surtout qu'il tenait absolument à moi. Il m'a témoigné son estime et sa confiance. Ainsi, je n'ai pas pu rester insensible à son désir de me garder. Cela fait bientôt deux ans que je suis à l’USMH, je me suis très bien intégré au sein de cette équipe qui m'a accueilli à bras ouverts. Je ne manque de rien, le club a tenu tous ses engagements envers moi. Donc, je ne vois pourquoi lui tourner le dos aujourd'hui. Apparemment, c'est la stabilité qui vous a poussé à renouveler votre contrat, non ? C'est très important pour réussir une bonne saison, car l'expérience joue un grand rôle dans la réussite d'une équipe. Avec ce facteur, l’USMH aura plus de chance de faire bonne figure la saison prochaine et réussir mieux que l'exercice écoulé. Vous avez pourtant reçu des offres d’autres clubs... Certes, j'ai eu pas mal de contacts, et en plus très intéressants, mais il faut savoir que dans le parcours d'un joueur, il n'y a pas que l'argent qui compte. Les hommes et la confiance rentrent aussi en jeu. Personnellement, j'ai choisi de continuer le parcours avec cette équipe harrachie, car dans ma tête, les choses sont claires : il n'est pas question pour moi de quitter l’USMH où je me sens comme chez moi et je pense que cela veut tout dire. Ne regrettez-vous pas votre choix ? Pas du tout, je tiens à préciser que j'ai décliné plusieurs offres. J'ai opté pour la stabilité. J'ai rempilé pour une année et je ne regretterai jamais ce choix, surtout que j'ai beaucoup d'ambitions avec l’USMH. Je souhaite honorer mon contrat et permettre à ce club de réaliser ses objectifs la saison prochaine. Un dernier mot pour conclure ? Pour terminer, je dirai que je ferai de mon mieux la saison prochaine pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par les dirigeants du club. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

C'

tion d’augmenter le capital social de la SPA. D’ailleurs, tous les actionnaires étaient d’accord pour doubler la valeur de l’action de un à deux millions de dinars, mais par la suite, la plupart se sont ravisés. Ils sont six parmi les actionnaires à avoir changé d’avis alors que trois seulement ont tenu parole et ont ramené l’argent, les autres, au nombre de six, ont changé d’avis.»

doit pouvoir puiser de son centre de formation. Quand on investit, par exemple, 200 millions sur un joueur pour le former, on doit pouvoir tirer profit de ses capacités, une fois arrivé en seniors.»

«Leur inculquer la même conception du jeu que celle des seniors»
Dans le même ordre d’idées, Mohamed Laïb, que nous avons interrogé sur la possibilité de voir les entraîneurs des jeunes travailler en collaboration avec l’entraîneur en chef, nous confie : «Nous sommes en train de travailler dans ce sens. D’ailleurs, on vient d’engager un nouveau technicien qui occupera le poste de DTS chargé de coordonner le travail de toutes les catégories des jeunes à qui on doit inculquer, dès leur jeune âge, la conception du jeu de l’équipe première pour que, une fois formés, ils puissent s’adapter très rapidement au jeu de l'équipe première.»

«On doit réalimenter le réservoir des jeunes»
Parlant des objectifs du club à court et moyen terme, le président de l’USMH a été catégorique en affirmant que la formation reste le premier objectif que la direction s'est fixée. «Justement, vous me donnez là l'occasion de donner une précision concernant les objectifs du club. Il faut savoir que depuis sa création, l'USMH a toujours été un club formateur. C'est notre vocation et on ne peut rien changer. Je crois que personne ne peut nier le fait que l'USMH a toujours été le réservoir des clubs riches de la capitale et qui a beaucoup donné aux différentes sélections nationales. El Harrach n'est pas un club bien nanti financièrement, il doit donc tirer ses ressources de son centre de formation et de son école de football», dira Laïb, avant d’enchaîner : «Je crois que personne n’ignore que l’USMH doit investir dans ce créneau. Il faut des moyens, certes, mais aussi une stratégie et le club

Il veut en finir avec le recrutement
Décidé à en finir avec l’opération recrutement, le premier responsable de l’USMH veut mettre le paquet pour concrétiser définitivement avec les nouvelles recrues. Pour cela, il envisage de rencontrer tous les éléments convoités, afin d'officialiser leur venue au club. Il est vrai que le statu quo entretenu par la direction quant au recrutement n’a pas manqué de soulever quelques inquiétudes chez les supporters après que l’USMH ait laissé filer plusieurs éléments, à l’instar de Mazari et Benattia qui étaient en contact avec le club mais aussi avec d’autres formations. Mais l'hésitation de la direction a fini par les lasser. Cela les a incités à aller voir ailleurs. Raison pour laquelle la direction du club compte en finir avec les nouveaux qui n’ont pas encore signé, au plus tard ce dimanche, pour clore l'opération recrutement.

Laïb : «Doukha est à 100% avec nous»
Dans notre édition d’hier, nous avons annoncé la signature de Doukha à l’USMH sans l’avoir confirmée. Finalement, cette information s’est avérée réelle puisque c’est le président Laïb en personne qui nous l’a confirmée : «Doukha jouera à l’USMH la saison prochaine. Au début et même s’il était en contact avec l’ESS, j’étais certain qu’il restera à l’USMH. Désormais, Doukha est à 100% avec nous.»

«Pour l’augmentation du capital, certains actionnaires ont donné leur accord, puis se sont ravisés»
Concernant l’augmentation du capital social, dont on a maintes fois parlé, n’a pas encore été fait. D’ailleurs, de nombreux supporters s’interrogent sur les raisons qui bloquent cette opération qui aurait pu permettre au club de bénéficier d’une bouffée d’oxygène, en ces moments où le club a besoin d’argent pour faire face aux dépenses, notamment le payement des joueurs, nouveaux et anciens, ainsi que les deux stages de préparation. Interrogé à ce sujet, le président Mohamed Laïb nous éclaire : «Effectivement, il était ques-

ntr d’Ukraine Hendou est reterrainé rachi, qui était en vacances chez har de

Pas d’inquiétude concernant les anciens
Alors que la priorité est souvent accordée aux cadres de l’équipe en fin de contrat, le président Laïb reste très confiant quant au maintien de la majorité de ses meilleurs éléments, à l’exception de Legraâ qui a préféré changer d’air. N. R.

lieu de terrain Karim Hendou, le milieu au pays. Cependant, le mi ille, en Ukraine, est rentré groupe, a demandé c le sa fam dre les entraînements ave harrachi, qui devait repren ances en Algérie, plus nce pour prolonger ses vac été sans susciter l’inune autorisation d’abse i Saf. Son absence n’a pas précisément du côté de Ben se sont interrogés sur les raisons ayant poussé ters qui r son sérieux et quiétude des suppor ps que prévu. Connu pou eur à prendre plus de tem it, en effet, toujours le premier à reprence jou ndou éta son professionnalisme, He surtout cela qui a fait naître quelques soucis les entraînements. C’est dre s avaient à un moment SMH au point où certain en Ukraine. chez les amoureux de l’U ueluche définitif de leur coq donné pensé à un retour ch harrachi a acReprise demain d’hier après-midi, le coa te après la fin de la séance mettre de récupérer Jus r per os à ses joueurs pour leu ain cordé une journée de rep rise est prévue pour dem e semaine chargée. La rep leurs forces, après un en fin d'après-midi.

Limane «El Harrach n’a pas de prix»
Vous faites partie des joueurs convoités par des clubs de Ligue 1. Peut-on avoir une idée sur vos intentions par rapport à votre avenir sportif ? Je me considère toujours Harrachi. Je viens de passer trois saisons avec l’équipe première qui m'ont permis de gagner en expérience. A El Harrach, je me sens chez moi, raison pour laquelle je n'ai jamais pensé à quitter ce club. Mais vous n'avez encore rien signé... D'accord, mais dans ma tête, je suis à l'USMH. J'ai donné mon accord définitif aux dirigeants. Je ne pense pas changer d'avis. Ma parole vaut beaucoup plus que l'argent. A un moment donné, on a appris que vous étiez en contact avec certains clubs, avec de grosses cylindrées… Non, il n'y a rien de vrai. A aucun moment, il n'a été question pour moi de quitter l'USMH. Maintenant, s'il y a des gens qui croient à cette éventualité, je ne peux pas les empêcher de dire ce qui leur passe par la tête. Qu'est-ce qui a motivé votre décision de rempiler à l'USMH ? Il y a plusieurs facteurs qui me poussent à prendre une telle décision. Je ne vous cache pas que la confiance que j'ai gagnée à El Harrach n'a pas de prix. Que ce soit les supporters ou les dirigeants, tout le monde m'estime. C'est la raison principale de ma décision de rempiler. Du point de vue financier, êtes-vous satisfait ? Je n'ai pas encore négocié. Disons qu'à El Harrach, je suis estimé à ma juste valeur. Mais ce n'est pas là un facteur déterminant dans ma décision de rester. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Charef alterne entre le volet physique et technique
Hier, Boualem Charef et son staff ont concocté une double séance très riche en exercices. Après un échauffement physique, les jeunes Harrachis ont été soumis à un travail de course en 10x15 mn suivi d'exercices physiques pour finir par un travail d'appui. La séance de l'après-midi a vu l'apparition du ballon ! Après un nouvel échauffement, le staff a mis en place un gros travail tactique, avant d'organiser des jeux avec appuis. Bechouche : «Cette phase est assimilable à un grand chantier» Parlant de la préparation, Bechouche, l’entraîneur-adjoint, a fait remarquer que la préparation est encore dans sa phase primaire et qu’il est difficile de tirer des conclusions : «On ne peut pas en parler pour l’instant, car nous sommes toujours dans la phase primaire. Cette période est assimilable à un grand chantier où tout est encore en travaux. Au fil du temps, on verra beaucoup mieux.»

Stade Lavigerie

Les jeunes du quartier passent avant l’USMH
Décidément, l’USMH, malgré son statut de club professionnel, continue à souffrir du manque d’infrastructures sportives. Les joueurs et l’entraîneur en chef Boualem Charef l’ont encore un fois vérifié mercredi passé, au stade Lavigerie. Programmée à 18 heures, la séance d’entraînement a débuté à 20 heures précises. Soit deux heures d’attente pour le coach harrachi et ses poulains, qui ont dû poireauter sur la main courante du stade du 1er-Novembre dans l’attente de la fin d’un tournoi interquartiers.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup de vent CRB

17
Le CRB participera à la Coupe arabe
Le Chabab de Belouizdad représentera, en compagnie de l’USMA, l’Algérie à la prochaine édition de la Coupe arabe qui se déroulera probablement au Qatar. Après avoir effectué le tirage au sort, c’est le Chabab qui prendra part à cette compétition en sa qualité de finaliste de la Coupe d’Algérie. Quant à l’USMA, c’est le sponsor du tournoi qui a décidé de l’inviter à y prendre part. La Ligue des champions arabe a repris ses droits après avoir été, rappelons-le, interrompue en 2009.

Belouizdad n’attend plus que Metref !
près la signature de Mehdi Benaldjia et Farès Hemitti, la direction du Chabab devra attendre l’arrivée du Nigérian Sodji et le Béninois Angan, pour clore son recrutement qui, faut-il le signaler, a fait naître chez les supporteurs un sentiment de désarroi et beaucoup d’appréhensions. Mais en réussissant à faire renouveler tous leurs cadres, à l’exception de Meghout, et le renforcement de l’effectif par Hemitti, Benaldjia, Messaoudi et Harkat, les dirigeants peuvent également puiser dans la catégorie inférieure, en l’occurrence les Espoirs. Un recrutement judicieux et qualitatif a été effectué par le président Azzedine Gana pour faire de cette équipe, le réservoir de demain, une sorte d’antichambre comme cela se fait sous d’autres cieux. Le staff technique devra se séparer d’un, voire deux attaquants, car outre la présence de Slimani,

A

Kherbache, Hemiti, Amroune et Oudira, en attendant la finalisation des pourparlers avec les deux Africains, la cellule de recrutement devra trancher sur les cas de joueurs appelés à chercher d’autres clubs. Le front de l’attaque n’a jamais été aussi bien étoffé. Amroune et Oudira, les deux recrues du mercato d’hiver, devraient payer les frais car, selon un dirigeant : «Nous avons recruté ces deux attaquants au mercato d’hiver pour apporter le plus dans leur compartiment, mais force est de reconnaître que leurs prestations tout juste moyennes, ne leur ont pas été d’un grand secours en leur permettant de gagner la confiance et l’estime de la direction. Je pense que Slimani et Kherbache, d’une part, Hemiti et les deux Africains d’autre part, sont de l’avis de la direction belouizdadie, les mieux indiqués pour terroriser les défenses adverses, et on croit d’ailleurs en eux.»

Il remplacera Aoued
En ayant définitivement perdu tout espoir de le garder dans l’effectif belouizdadi, la direction du Chabab

devra ratisser large pour trouver un successeur à Aoued. Il est vrai que la présence dans ce registre de jeu d’un meneur de jeu exemplaire en la personne d’Ammar Ammour est rassurante, mais il n’en demeure pas moins que le recrutement d’un autre maître à jouer ne serait pas de trop. La longue saison qui attend, désormais, le CRB qui devra disputer le titre la saison prochaine et participer à une joute internationale, lui exigera d’avoir en son sein des doublures de qualité dans chaque poste. Le président Azzedine Gana veut frapper un grand coup en convoitant Metref. D’ailleurs, des contacts préliminaires ont été entamés entre les dirigeants et le joueur, dont l’intermédiaire est son ancien coéquipier à l’USMA, Ammour, mais faute de temps, les deux parties ont promis de se revoir après le mariage de l’ex-Usmiste. Du côté belouizdadi, on fonde beaucoup d’espoirs pour la venue de Metref, et Azzedine Gana en a fait sa plus grande priorité pour boucler le dossier plutôt réussi du recrutement.    Djamel Abed

Qui affrontera le CRB au 1er tour ?
Le Chabab de Belouizdad exempte du premier tour affrontera le vainqueur du tournoi à trois regroupant une formation de Djibouti, de la Somalie et des îles Comores pour le compte des 1/16e de finale de la coupe Arabe des clubs champions. Le match aller aura lieu le 18 septembre alors que le retour est programmé pour le 26 du même mois, le CRB aura l’avantage de recevoir pour la seconde partie son adversaire sur la pelouse du 20-Août. Le vainqueur de cette édition empochera la bagatelle de 600 000 dollars.

Gana : «On veut aller loin dans cette compétition»
«Nous avons émis le vœu de participer à cette compétition et on a été chanceux d’y prendre part, car la Ligue des champions a un charme particulier et on tentera d’aller le plus loin possible. C’est un challenge intéressant qui pourrait nous permettre de nous situer par rapport aux grosses écuries arabes. On va se préparer sérieusement pour réussir notre participation non seulement à ce tournoi mais aussi pour les challenges nationaux.» Djamel A.

Gana : «Je suis toujours la cible de critiques acerbes»

L

e président du conseil d’administration, Azzedine Gana, a rencontré dans son bureau, à Boumerdès, le président du CSA, Mohamed Belaïd, pour une réunion de travail en l’absence de tous les actionnaires pour différentes raisons. Mais les deux responsables ont passé en revue tous les dossiers du club, le bilan de la saison précédente, le recrutement et le plan de travail pour la saison à venir. Le président a profité de la réunion pour présenter officiellement sa démission du conseil mais Mohamed Belaïd, son unique interlocuteur, s’est opposé à cette idée et lui a demandé d’écarter cette éventualité.

«Belaïd a été contre ma démission»
«En ayant fait part de ma décision quant à mon probable départ, le président du CSA, Belaïd, m’a montré sa solidarité en me demandant de rester, et qu’il était contre toute idée de me voir quitter la présidence du conseil. Le président du CSA a essayé de me convaincre en me disant que vu le travail effectué jusque-là et le recrutement réussi, le mérite me revenait pour diriger le club la saison à venir car selon lui, le mérite revient à celui qui s’est toujours montré disponible et qui s’est sacrifié pour que le club atteigne ses objectifs.» «Je pense que certains supporteurs en font vraiment trop ; ils sont toujours insatisfaits de mon travail et ne s’empêchent pas de me critiquer à longueur de temps. J’ai pourtant tenu tous mes engagements, notamment

sur le plan de recrutement, un dossier qui a fait couler beaucoup d’encre, mais bien que la majorité soit satisfaite des nouvelles recrues, ce groupuscule de fans essaye de minimiser le travail colossal effectué par les dirigeants. C’est pourquoi, j’ai décidé de partir après que j’eus terminé ma mission.»

Réception en l’honneur des U15
Louable initiative du premier magistrat de la commune de Belouizdad Ahmed Laggoune qui a convié tous les joueurs de la catégorie minimes à une collation en leur honneur. Pour rappel, les poulains de Chedeba sont invités à participer à un tournoi international qui se déroulera du 1er au 7 juillet à Barcelone. La cérémonie a eu lieu dans la salle de réunion du stade du 20-Août avec la présence du doyen des dirigeants Ali Chaar. Le président de l’APC a encouragé les jeunes Belouizdadis à honorer les couleurs du club mais surtout celles de la nation. Un geste fort apprécié par le staff technique, les joueurs et les parents alors que la direction du club, qui n’a même pas participé aux frais du déplacement, s’est illustrée par un absentéisme récurrent. A titre de rappel, le voyage de la délégation du CRB a été rendu effectif grâce au précieux concours de l’ancien dirigeant Adlène Djâadi qui a aidé le club financièrement pour qu’elle puisse prendre part à ce tournoi contrairement aux dirigeants du club qui n’ont pas déboursé le moindre sou ni émis le moindre encouragement.

«L’ouverture du capital est incontournable»
«Avec Mohamed Belaïd, nous avons également parlé de l’ouverture probable du capital. Le président du CSA m’a informé que la procédure exige beaucoup plus de temps, car même en possession du rapport d’évaluation, il nous faudra encore attendre le rapport de l’expert pour fixer la valeur des actions. La procédure administrative pourra nous être défavorable.» Djamel A.

«J’ai présenté ma démission»
«Même si des invitations ont été expédiées à tous les actionnaires, le seul qui s’est déplacé a été Mohamed Belaïd le président du CSA qui fait partie du conseil d’administration. Pour une raison ou une autre, les autres actionnaires ont brillé par leur absence mais malgré cela, nous avons tenu à entamer les travaux même en nombre très restreint. J’ai exposé, d’abord, le bilan de la saison précédente, le dossier recrutement ainsi que le programme pour le prochain exercice, et à la fin, j’ai, comme annoncé auparavant, présenté ma démission du conseil.»

Mohamed Belaïd : «Logiquement, il est en droit de terminer son travail»
«Je me suis rendu à la réunion du conseil provoquée par le président Azzedine Gana, bien que nous n’étions que deux à nous réunir. Et le point sur lequel je peux m’y attarder est la démission présentée par Gana, j’ai essayé de le faire revenir sur sa décision, dans l’intérêt du CRB, mais face à la gronde d’une certaine frange d’inconditionnels, qui ne cesse de le critiquer à tort et à travers, il campe sur sa position pour quitter la présidence lorsqu’il aura ficelé tous les dossiers en cours. Je pense sincèrement que le président du CA est en droit d’aller au bout de son engagement, ce n’est pas le moment d’effectuer ce changement ô combien prépondérant, car changer pour le plaisir de le faire n’arrangerait pas les affaires du CRB appelé à plus de stabilité et de sérénité. Azzedine Gana doit rester pour le bien du Chabab et continuer à travailler. En tant que supporteur du club, le recrutement effectué est plus que rassurant, les joueurs ramenés peuvent apporter le plus escompté avec l’effectif déjà en place, le Chabab aura fière allure la saison prochaine et aura certainement son mot à dire.» Djamel A.

18

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup triple MCO

Désaccord avec Feddal
Après Hichem Chérif, qui devait lui aussi signer sa demande de contrat avant-hier, Mohamed Feddal n’a pas trouvé un terrain d’entente avec les dirigeants du MC Oran. Le transfuge du CR Bendaoud, qui a signé pour une mensualité de dix millions de centimes l’été passé, a réclamé une augmentation de salaire acceptée, d’ailleurs, par la direction du club. Mais les deux parties ne sont pas tombées d’accord sur le montant de la mensualité. Elles devront se revoir dans les prochains jours, car le joueur n’a pas l’intention de quitter l’équipe. A rappeler que Feddal avait inscrit quatre buts la saison passée.

opération de recrutement, qui a pourtant commencé en trombe, a connu un sérieux coup d’arrêt qui inquiète à plus d’un titre les fans du Mouloudia. Ayant déjà certes engagés sept éléments capables de donner un plus certain, la saison prochaine, d’autres renforts s’imposent pour l’équilibre de l’équipe. Il faut, tout d’abord, désigner un entraîneur de renom, capable de gérer le groupe, fixer le programme de la préparation et définir les objectifs de l’équipe en fonction du recrutement. Ensuite, les dirigeants doivent combler certaines lacunes, à commencer par le poste de gardien de but suite au départ de Fellah, et celui de pointe de l’attaque, puisque l’équipe n’a pas encore convaincu El Bahari de prolonger et souhaite, également, prêter Sandaogo.

L’

Un entraîneur , un gardien et un avant-centre efficace !
à un stade avancé, le président du Mouloudia ne s’est pas empêché de solliciter d’autres techniciens en catimini, afin de combler ce vide le plus rapidement et établir un programme de travail avec son futur staff technique. Dix jours seulement nous séparent de cette date de la reprise des entraînements, sans que l’équipe n’arrive à engager officiellement un entraîneur appelé lui-même à fixer son effectif et à mettre en place un plan d’action durant cette intersaison. puisse le remplacer, et la suite tout le monde la connaît. Le MCO fut rétrogradé en D2 à cause, notamment, de quelques bévues de ses gardiens de but de l’équipe. C’est pourquoi la direction doit bien chercher avant d’engager un dernier rempart.

Ce qui manque encore au Mouloudia

Daïf ou Ferradji pour succéder à Fellah

Bien qu’ils affirment que le reste du recrutement sera effectué par le nouvel entraîneur, les dirigeants du MCO se mettent déjà à la recherche d’un portier numéro 1. Deux gardiens de but tiennent la corde ces derniers temps. Il s’agit d’Amara Daïf du CSC, et Ferradji celui du CABBA. En tous les cas, il se pourrait que les dirigeants tranchent sur l’identité du gardien de but avant la désignation d’un entraîneur.

Un buteur de métier est obligatoire

Guitarni, Kadri, Sabri et Abed promus en seniors

Quel gardien de but pour l’équipe ?

Un entraîneur et vite

La question de l’entraîneur taraude, ces derniers temps, les esprits des fans du Mouloudia d’Oran. Depuis que la piste Savoy est tombée à l’eau, la direction du Mouloudia peine à trouver une solution de rechange. Bien que les contacts avec Bouali soient arrivés

Un poste très sensible est en train de faire défaut au Mouloudia d’Oran, qui est à la recherche d’un gardien de but titulaire, à dix jours seulement de la reprise des entraînements. Le départ inattendu de Fellah, qui a opté pour le CABBA, s’avère une véritable catastrophe pour l’équipe oranaise, du moment que des gardiens de but d’expérience ne courent pas les rues. Le départ de Fellah, cet été, nous fait rappeler celui de Mezaïr en début de saison 2007-2008, lorsque ce dernier avait choisi l’USM Annaba sans que le Mouloudia ne

L’autre poste, qui fait actuellement défaut à cette équipe du Mouloudia d’Oran, est celui d’avant-centre. Sachant que la direction n’a pas encore conclu avec El Bahari et souhaite en même temps prêter Sandaogo, l’on voit pas qui parmi l’effectif actuel pourra accomplir cette tâche. Même en présence d’El Bahari et de Sandaogo, l’équipe a souffert sur le plan offensif, alors qu’en sera-t-il en cas de leur départ. Les dirigeants seront, en effet, appelés à prendre la sage décision de récupérer ces éléments, car même dans le marché des transferts, aucun joueur de ce profil n’est disponible, surtout suite au départ de Hamiti au CRB et de Ghazali à l’ASO Chlef. A.L.

avoir lieu demain après C’est officiel, l’assemblée générale ordinaire devra ration à une AG ard Des Chasseurs). Une AGO qui servira de prépa boulevard Abbane-Ramadane (ex-boulev club amateur. Il se pourrait que Djebbari sucprésident du élective durant laquelle on désignera un nouveau m soit atteint afin que l’AG ait lieu demain. cède à lui-même. Mais encore faut-il que le quoru

L’AGO confirmée pour demain au siège du club situé au -midi

Quatre éléments, et non des moindres de la classe des espoirs, seront promus en équipe fanion. Il s’agit de deux éléments ayant déjà l’habitude de jouer chez les seniors que sont Kadri Iliès et le gardien de but, Mohamed Guitarni, qui a joué titulaire face au NA Hussein Dey avant de participer à la seconde période du match face au CA Batna. Les deux autres éléments sont le buteur Sabri et le milieu de terrain Abed, qui a déjà pris part à quelques stages de préparation avec l’effectif des seniors. Ces éléments seront promus parmi l’équipe fanion cet été.

El Bahari pose ses conditions !
Constatant que ce e sont pas les contacts qui manquent à El Bahari Nasreddine, les dirigeants du Mouloudia d’Oran ont fini par se manifester en prenant attache avec leur meilleur buteur. En effet, le manager général Haddou Moulay a convoqué, hier, Senouci le joueur en question pour le rencontrer. «Très heureux Les deux perd’avoir opté pour sonnes ont disle MCO» cuté tête-à-tête. On l’appelle le pigeon voyageur lui qui a connu pluEl Bahari ne sieurs équipes dans sa carrière. La nouvelle recrue du Mouloudia d’Oran, Senouci Bouziane, qui a monnayé son s’est pas montalent respectivement à l’ASMO, l’USMB, le MCS, le MCA et tré très gourl’ASO, se dit que le MCO pourra être le meilleur choix de mand, lui sa carrière : «Je suis très heureux d’avoir opté pour un pourtant, qui aussi prestigieux club. N’importe quel joueur issu de la région de l’Ouest rêve, un jour, de porter le maillot du fait office de MCO», dira le joueur en question. Et d’enchaîner : sérieux contacts «Je suis très motivé à l’idée de défendre le avec l’ESS, le maillot du Mouloudia. Je vais tout faire pour MCEE et apporter mon expérience et mon savoirfaire à l’équipe. On peut compter l’USMBA. Le joueur sur moi dans n’importe s’est dit prêt à faire des quel poste.» concessions en ce qui concerne le reste de son dû de la saison écoulée, tout en réclamant une avance de deux mois de la saison prochaine. Haddou Moulay a promis d’étudier son cas avec le président le jourmême et lui rendre la réponse dans les meilleurs délais. Le joueur ne s’est guère montré pressé concernant sa future destination. en effet, que les dirigeants du MCO lui ont manqué de respect et, par correction, ils devaient négocier, d’abord, avec leur homologue de l’ASM Oran. De toutes les façons, le MCO n’a pas l’intention, pour le moment, de solliciter des joueurs de l’ASM Oran sous contrat.

Il a rencontré, hier, Haddou Moulay

«Le MCO ne m’a pas relancé»
Se trouvant en vacances en Turquie, le milieu de terrain des Rouge et Blanc, Harizi Abdelkader, ne devra pas prolonger au MCO pour la simple raison que les dirigeants du club ne l’ont pas relancé. En effet, le joueur, qui se trouve chez lui depuis quatre jours déjà, a décidé de répondre aux sollicitations dont il fait l’objet. «J’ai attendu le MCO par correction, mais personne n’a daigné m’appeler pour me rassurer concernant mon dû. Je pense avoir attendu le temps nécessaire», déclare Harizi avant d’ajouter : «A présent, je suis dans l’obligation de penser à mon avenir. J’ai décidé de négocier avec les équipes désireuses de s’attacher mes services. Je devais, d’ailleurs, m’assoir avec les dirigeants du MCEE qui sont les premiers à m’avoir sollicité.» Harizi révèle aussi qu’il est en butte à un énorme problème financier avec le MCO : «Le club me doit beaucoup d’argent. J’aurai aimé trouver un accord de principe avec la direction, mais cette dernière n’a pas donné signe de vie», ajoute le joueur qui risque de solliciter la CRL pour avoir son dû. A.L.

Harizi proche d’El Eulma

Même Ouasti ne sera pas lâché

L’ASMO ne fera pas de cadeau au MCO

Apparemment, le MCO doit chercher ailleurs que l’ASMO pour effectuer son recrutement. En effet, un des hommes forts du club de M’dina J’dida, Baghor Merouane, a révélé, en marge de l’AG ordinaire du club, qui a été reportée avanthier, à nos soins que le Mouloudia d’Oran ne bénéficiera d’aucun de ses éléments quel que soit le prix que ce club mettra sur table. Le dirigeant en question n’a rien contre le club, mais il en veut terriblement aux dirigeants pour avoir chipé Mezaïr, l’hiver passé, alors qu’il était sous contrat. Il estime,

Pour ce qui est du cas de Zoubir Ouasti, qui est en train de défrayer la chronique, le dirigeant en question a révélé que le joueur n’ira pas au Mouloudia d’Oran, et qu’il fera tout son possible pour le garder à l’ASMO. “A 99%, Ouasti restera avec nous», lâche-t-il. A.L.

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012
De notre envoyé spécial au Maroc : Brahim Saâdallah

Coup d’œil ASO
Coup de théâtre
Ghalem et Messaoud ont refusé de s’entraîner hier

19
Reprise lundi
Au lieu de dimanche, c’est lundi prochain que les camarades de Samir Zaoui reprendront le chemin des entraîDeux éléments nements pour la n’ont pas pris part à la dernière dernière ligne droite pour préparer leur séance d’hier. Il match face à l’Etoile s’agit de Mohadu Sahel. Belhout, med Messaoud qui a justifié son qui a accordé trois jours de repos à ses absence par le fait qu’il était très joueurs, compte beaucoup sur ces fatigué, et du derniers qui doivent gardien Mohamed Ghalem qui mettre les bouchées doubles pour bien a refusé de desaborder la compéticendre de sa chambre pour les tion africaine. Un stage réussi mêmes raisons. Tout le monde s’acLe Camerounais corde à dire que le stage que vient d’efarrivera fectuer l’ASO à aujourd’hui Nous avons indi- Ifrane est le plus réussi de l’équipe en qué, hier, que l’attaquant came- terre marocaine. C’est la première rounais qui est fois, en effet, que le attendu pour staff technique parpasser des tests vient à mettre en aparrivera dimanche. Finale- plication tout le programme qu’il ment, son avait tracé, tout en arrivée est prédisputant des vue pour aumatchs amicaux aux jourd’hui dates prévues. En vendredi. plus, les sparringLes partners qui ont Chéliffiens aujourd’hui donné la réplique à Alger aux Chéliffiens L’équipe de l’ASO étaient d’un bon carentrera aulibre, dans la mesure jourd’hui au où il s’agit d’équipes pays, après 14 engagées dans les jours passés au compétitions afriMaroc. Il est à caines. rappeler que le Tout le monde s’est rétabli retour était Il est vrai qu’à un prévu demain samedi, mais en certain moment, l’équipe avait déploré raison de la deplusieurs joueurs mande des joueurs d’écour- blessés, ce qui avait ter leur séjour au inquiété le staff techMaroc, on a dé- nique, mais à l’issue cidé d'écourter le de ce stage, on ne compte aucun stage d'un jour. joueur à l’infirmerie. Les Chéliffiens Tous les joueurs quitteront leur blessés ont été remis hôtel ce matin sur pied et se porvers 10h et leur vol vers Alger est tent beaucoup mieux. prévu à 11h45.

ontre toute attente, Rachid Belhout vient de prendre une décision à laquelle personne ne s’attendait. Hier jeudi, et à l’issue de la dernière séance d’entraînement qui a eu lieu sur le terrain du complexe sportif du WAC, l’entraîneur de l’ASO a annoncé à ses dirigeants qu’il ne va pas retenir Sofiane Djenane, tout en les chargeant d’aller faire part au joueur de sa décision. Personne ne comprenait plus rien. Le joueur, qui avait attiré l’attention durant les quelques jours qu’il a passés avec l’équipe à Ifrane, celui envers lequel joueurs et staff technique n’ont pas tari d’éloges tout au long de son séjour avec l’équipe, en l’annonçant même comme la nouvelle force de frappe de Chlef, vient d’être écarté pour tests non concluants selon Belhout qui nous avait déclaré pourtant, il y a quelques jours, qu’il était séduit pas les qualités physiques et techniques de Djenane.

C

Belhout pas convaincu par Djenane

savoir qu’il n’a pas, disons-le crument, le niveau pour jouer à Chlef. C’est à n'y rien comprendre, mais c’est pourtant la vérité. Sofiane Djenane ne rentrera pas aujourd’hui avec l’équipe à Chlef.

teur, et dans ce registre, le joueur n’a pas répondu présent. Belhout a donc décidé de se séparer de ses services.

Il était loin de s’attendre à une telle décision

Un attaquant qu’on a voulu utiliser dans la récupération

Il est signataire d’un contrat de deux ans

Le joueur s’était entraîné le plus normalement du monde hier matin, et dans sa tête, il s’apprêtait comme l’ensemble des joueurs à rentrer le lendemain, c’est-à-dire aujourd’hui, au pays pour préparer le premier rendez-vous africain contre l’Etoile du Sahel, prévu le samedi 7 juillet. Après avoir pris sa douche et déjeuné avec l’équipe, les dirigeants de l’ASO se sont approchés de lui pour lui dire que l’entraîneur voulait le voir et qu’ils aimeraient éclaircir quelques points avec lui. Djenane s’est certainement posé des questions, mais il était loin de penser qu’on allait lui annoncer une mauvaise nouvelle.

Belhout lui annonce la mauvaise nouvelle

Quelques instants après, le joueur a eu une entrevue avec Rachid Belhout et son adjoint Benchouia. C'est ainsi que le technicien chélifien lui a annoncé sa décision de ne pas le retenir. Il lui a fait comprendre, tant bien que mal, qu’il ne rentrait pas dans ses plans et que son profil ne l’intéressait finalement pas. Djenane n’a rien compris. Il y a quelques jours, tout le monde disait de lui qu’on avait déniché la perle rare, et aujourd’hui, on lui fait

Comme il nous l’a fait savoir luimême, Djenane est un attaquant. «Je suis un attaquant, mais je peux jouer derrière les attaquants, il n’y a pas de problème là-dessus», nous déclarait-il dans l’entretien qu’il nous a accordé au lendemain de son arrivée. Par la suite, le joueur a fait étalage de ses qualités lors des matchs d’application et des séances d’entraînement à l'issue desquels tout le monde semblait satisfait de lui, allant jusqu’à dire que c’est le bon coup de l’été. Mais on ne sait pour quelle raison Belhout a voulu le tester dans un registre défensif. Au cours des deux matchs amicaux, il l’a utilisé au milieu du terrain comme récupérateur, et là, le joueur n’a pas eu le rendement escompté.

Cela dit, il est à rappeler que l’exsociétaire du Bétis Séville a signé un contrat de deux ans avec l’ASO dès son arrivée à Ifrane, le 18 juin dernier, soit trois jours après le début du stage. Ce qui revient à dire que si l’ASO veut procéder à une résiliation unilatérale du contrat, il est en droit d’exiger des indemnités en obligeant la direction de Chlef de lui payer plusieurs mois de salaire. C’est la raison pour laquelle les dirigeants présents au Maroc ont tenté de raisonner le joueur en lui faisant savoir qu’il a largement le temps devant lui de trouver un club preneur.

«J’ai été mal évalué»

Sa bonne prestation contre le Maghreb de Fès n’a pas suffi

Zaoui «On doit débuter par une victoire contre l’Etoile du Sahel»
à remercier tous les joueurs pour avoir supporté toute cette charge de travail dans des conditions aussi difficiles. J’espère qu’on en tirera profit. Il paraît que votre entraîneur n’est pas encore fixé sur son équipe type, vous le croyez ? Je crois que l’équipe est déjà dans sa tête, mais il ne veut pas encore la donner. Mais pour moi, l’essentiel est de trouver l’équilibre nécessaire entre tous les compartiments et de profiter des individualités que renferme notre effectif. Je suis convaincu que nous avons de bons éléments, et avec les nouvelles recrues qui devront renforcer les rangs de l’équipe, l’ASO aura un grand potentiel cette saison. Mais il y aura toujours des joueurs qui n’accepteront pas le banc… L’équipe qui va jouer la semaine prochaine contre l’ES Sahel ne sera certainement pas celle qui va jouer les autres matchs de Coupe d’Afrique et du championnat. Il y aura certainement des changements jusqu’à ce que l’équipe trouve son équilibre. Je veux dire par là que tout le monde aura sa chance et chaque joueur doit montrer qu’il ne mérite pas de s’asseoir sur le banc. En même temps, tout le monde doit savoir que le football se joue à onze seulement. Quels sont les éléments qui ont attiré votre attention ? Je ne veux pas citer de noms, mais je dirai que dans l’ensemble, tous les joueurs ont répondu présent. Les anciens ont montré de bonnes dispositions, et quelques jeunes et nouveaux ont un peu manqué de rythme et cela se comprend, certains manquent de compétition et d’endurance. Je veux aussi parler des gardiens, et je cite cette fois-ci Hamzaoui et Kebsi qui auront certainement un grand avenir devant eux. Je peux même dire que l’Algérie aura un autre Chaouichi et un autre Mezaïr. Comment voyez-vous ce prochain match contre l’ES Sahel ? Il faut savoir que nous avons programmé ce stage avec un programme spécial pour que l’équipe soit prête pour la compétition africaine, la semaine prochaine. On sait qu’il y a une grande sensibilité quand il s’agit de matchs contre nos amis tunisiens, c’est un derby, mais nous allons tout faire pour les battre. Il est important de bien débuter la compétition, cela vous donne plus de confiance et vous permet de prendre de l’avance dès le début. L’Etoile du Sahel vous a éliminés en Coupe de la CAF en 2009. Vous pensez à votre revanche ? Ce n’est pas exactement cela. Ce n’est pas l’Etoile qui nous a éliminés ce jour-là, mais l’arbitre libyen qui a dirigé le match aller à Sousse. Il a tout fait pour que l’ESS gagne. Sans parler de revanche, on se doit de gagner ce match, d’autant qu’on ira juste après en Tunisie pour affronter l’Espérance de Tunis. Entretien réalisé par Brahim S.

De l’avis de tous, Djenane a sorti un match très correct contre le Maghreb de Fès, et malgré une bonne prestation lors de cette rencontre, Rachid Belhout avait déjà son idée sur lui, et avait même pris sa décision. Le technicien chéliffien avait besoin d’un «travailleur» au milieu du terrain et d’un bon récupéra-

Evidemment, nous avons approché le joueur pour connaître son avis sur cette décision, pour le moins surprenante. «J’ai été surpris autant que vous, je n’ai pas trop compris cette décision. Franchement, j’ai ma place dans cette équipe, je peux même vous dire que je suis meilleur que beaucoup de joueurs dans cette équipe, mais je crois que j’ai été très mal évalué. Je suis très déçu, je voulais jouer à Chlef, cela me tenait à cœur, mais que voulezvous, on a décidé autrement», nous a-t-il déclaré hier, après son entrevue avec Belhout.

B. S.

Un troisième match amical Il était prévu que mardi… Trois jours de repos

Samir Zaoui fait ici une brève évaluation du stage d’Ifrane et nous parle du prochain match de son équipe en Ligue des champions contre l’Etoile du Sahel.
Que pensez-vous de votre stage qui vient de prendre fin ? Je trouve que c’est un stage réussi, dans la mesure où nous avons pu appliquer tout le programme qui a été tracé, en dépit des conditions difficiles de notre séjour. Et à l’occasion, je tiens

les joueurs bénéficieront à leur arrivée en Algérie de deux jours de repos, mais le staff technique a décidé de leur accorder une troisième journée. En effet, les joueurs ont beaucoup travaillé durant leur séjour à Ifrane et n’ont bénéficié d’aucune journée de repos, même le lendemain des deux matchs amicaux disputés à deux jours d’intervalle. Les joueurs ont bien accueilli cette nouvelle puisque ça va leur permettre de souffler un peu, après une grosse fatigue.

...probablement contre l’USMH

Comme déjà indiqué, Rachid Belhout a besoin d’un troisième match amical, avant d’affronter l’ES Sahel. Cette rencontre devra permettre à l’entraîneur chélifien d’apporter les derniers réglages à son effectif, avant le jour J. Selon nos informations, ce match pourrait avoir lieu mardi prochain. Les dirigeants de l’ASO ont déjà entamé des contacts avec quelques clubs, et le choix sera porté probablement sur l’USMH. La rencontre aura lieu normalement sur le terrain du stade Boumezrag.

20

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup d’œil Ligue 1

CSC

WAT

Malgré la signature de certains éléments

Forcing de Boulhabib

Amrani pourra faire le tri
A l’exception de la crise financière, qui est devenue une tradition au sein du club phare des Ziyanides, la direction tlemcénienne a tenu convenablement son rôle durant cette période de mercato estival, en recrutant certains éléments de qualité, à l’instar du portier Rafik Mazouzi, du milieu offensif Bennaï, ainsi que de l’attaquant Yabeun, sans oublier quelques jeunes éléments prometteurs, à l’image de Kedjour, Bekakcha ou Meftah. En dépit de cela, l’entraîneur Abdelkader Amrani risque de faire le tri au niveau de sa composante avant le stage bloqué prévu à l’étranger.

Il a été au courant de tout, mais…
Si le coach widadi a profité de quelques jours de vacances en se rendant chez sa famille en Tunisie, il suit avec attention l’actualité des transferts, bien qu’il ne connaisse pas le réel niveau de certains. Il se méfie, toutefois, des propositions des managers, c’est plutôt à la réalité du terrain qui l’inté-

resse.

Il ne veut garder que les meilleurs
Garder les meilleurs joueurs en prévision du prochain exercice est une attitude compréhensible du coach, lui qui veut éviter à tout prix les erreurs du passé. En tout cas, il dispose d’assez de temps pour jauger le niveau et les capacités de chaque joueur.

Trancher rapidement les cas Boudjakdji et Belgheri

Comme annoncé depuis quelques jours, l’administration clubiste, plus particulièrement le dirigeant Boulhabib, chargé des recrutements, ne perd pas le moindre temps pour continuer à recevoir moult joueurs devant renforcer son effectif. Après avoir assuré certains éléments de qualité, il persiste à exploiter la piste des joueurs émigrés en tentant de rencontrer certains parmi eux. C’est ainsi que le joueur Kerouche, qui évolue en Angleterre, et aussi un certain Ben Ouanes, seraient sur le point de passer au bureau du dirigeant clubiste dans les heures qui viennent. Une certitude, dans les rangs des supporters, on semble afficher calme et sérénité au vu des annonces des proches de Bouhabib. Connaissant la capacité de Boulhabib en matière de négociations, les fans clubistes ont entière confiance en leur responsable. Reste que ce dernier se doit de confirmer cette confiance et ce, pour le bien de tous.

Gil et Efossa en discussions
Tout porte à croire que les deux joueurs étrangers de la saison passée, en l’occurrence les milieux de terrain, le Camerounais Gil N’gomo, et le Nigérian Efossa, seraient partants pour la saison prochaine. C’est en tout cas ce que vient de déclarer le dirigeant Boulhabib avant-hier. La possibilité de céder Efossa serait, donc, mise de côté, en attendant de voir plus clair avec les contacts établis par Boulhabib à l’adresse des joueurs nouveaux.

Comme le recrutement sera bientôt bouclé, la direction - qui a laissé le soin à l’entraîneur Amrani de trancher quant au maintien ou non des cadres de l’équipe, Boudjakdji et Belgheri - devra prendre une décision finale durant les heures à venir, vu que c’est indécent envers ces joueurs, qui ont tant donné au WAT, de les laisser dans le flou total.

La pression sera surtout sur les nouvelles recrues
Si le coach Abdelkader Amrani doit logiquement garder les joueurs de l’an dernier, il fera forcément le tri parmi les nouvelles recrues. De quoi mettre une certaine pression sur les nouveaux, que ce soit les signataires ou les neuf éléments retenus lors des tests. Et pour cause, personne ne veut rater l’opportunité de valider sa place dans l’effectif widadi, en ayant la chance d’évoluer dans un grand club de l’élite.

Les stages à l’étranger se confirment
Boulhabib vient de confirmer que la date de reprise des entraînements sera maintenue au 10 juillet. Il a parlé d’un premier stage en Tunisie à partir du 11 juillet, suivi d’un autre en Turquie, qui serait plus technique pour l’ensemble des éléments choisis. Beaucoup de joueurs ont confirmé le maintien des dates évoquées.

L’embarras du choix pour le futur coach
Il ne fait aucun doute que pour le dirigeant Boulhabib, le futur entraîneur de sa formation serait un étranger. C’est ce qui explique les moult contacts établis à cet effet et aussi les multiples CV se trouvant sur son bureau à l’heure actuelle. Et c’est aussi cet état de fait qui a pesé dans le choix de Boulhabib. Il a dû se raviser à maintes reprises pour ne point passer à l’action avec certains entraîneurs ciblés. Beaucoup de supporters estiment que la présence d’un coach dans les choix des éléments aurait été un point positif, mais… Comme le choix est porté sur un étranger, sa connaissance des joueurs algériens devrait passer au second plan. En tout état de cause, la décision finale devrait être prise dès le début de la semaine à venir.

Et si le WAT sera encore meilleur la saison prochaine ?
En cas du recrutement du défenseur du CSC Lemaïci ainsi que du miLe lieu offensif Brahim Boussestage bloqué haba, le club phare des entre le Maroc et la Ziyanides pourra entamer la nouvelle saison Tunisie avec un effectif encore Il faut vraiment patienter avant de meilleur que l’exercice donner une réponse définitive, car même la direction n’a pas encore tranché précédent, en tenant à assurer rapidement de manière définitive. On parle tantôt le maintien avant de du Maroc, tantôt de la Tunisie. Une tenter de titiller les chose est sûre : les Bleu et Blanc effecgrandes écuries de tueront leur stage de préparation l’élite. d’avant-saison dans l’un de ces Othmane Riyad Baba deux pays. Ahmed

Une semaine décisive
Selon des proches de Boulhabib, la semaine à venir sera celle de la concrétisation des efforts établis depuis longtemps déjà. En mettant à profit les quatre jours à venir, Bouhabib aurait en tête d’arrêter définitivement l’effectif d’éléments devant porter les couleurs clubistes. Ce qui, d’ailleurs, explique les nombreuses venues de joueurs pour ce week-end. Tahar Aggoune

MCS

CRISE AU MCS

Ligue 2 ASK

concernés marginalisés
La les dirigeants du MCS et les autoLa cellule de crise est en train de rités locales depuis quelques faire de son mieux pour débloprésidence du mois. Les autorités, à part quer la situation, et ses memCSA pose toujours l’APC de Saïda qui a déblobres ont déjà rencontré le wali problème qué plus de quatre milet le P/APW de Saïda, mais liards, ont brillé par leur le résultat n’a pas été satisSe focaliser sur la crise financière faisant. Il fallait que des di- qui secoue la SSPA/MCS fait oublier que absence, jetant un froid rigeants du MCS soient le club amateur est sans président depuis dans les relations. dans la délégation afin Impliquer les plus de trois semaines. Les prochains d’exposer les problèmes urjours, au cas où le compte sera alimenté, anciens gents du club. Le problème est essentiellement finan- un sérieux problème se posera puisque dirigeants la présidence est toujours vacante. La crise financière est cier ; les caisses sont vides et en train d’hypothéquer les les dirigeants n’ont pu venir à Qui va signer les chèques des chances du MCS de faire un bout de cette crise. Le wali a joueurs ? Et qui pour gérer cet bon recrutement. La situation émis le vœu d’aider le CSA/MCS, argent ? exige les efforts de tout le monde mais sur le dossier de l’équipe, car personne n’a la formule mace sont les dirigeants qui gique. Pour la débloquer, la solution pouvaient le défendre Dernière passera automatiquement par les dicomme il se doit. Il faut minute : AG élective rigeants. Bien que le MCS ait raté sa dire que Saïd Amara du CSA ce lundi saison, mais depuis plus de trois et Benalioua ont pesé Les dirigeants et les membres de l’AG ans les dirigeants ont réalisé un lourd lors les discussions, mais il man- ont décidé d’organiser une assemblée gé- bon parcours en accédant en Ligue quait une pièce au nérale élective dans les plus brefs délais. 1 avec peu de moyens. Donc, perpuzzle. Rien ne se Cette AG se déroulera, lundi prochain, sonne ne pourra nier les efforts déafin d’élire le nouveau président du ployés. cache à Saïda. Le couAmar B. rant ne passe pas entre club amateur et débloquer, enfin, la situation du club, qui est en retard sur tous les plans .Amar B.

Les principaux

SOS, l’ASK cherche un boss avant le 30
Les affaires administratives de l’ASK sont toujours au point mort, alors que les équipes courent dans tous les sens pour trouver des issues, au Khroub la situation au niveau du CA et de la SSPA est catastrophique. Aucun président à la tête des deux, sauf que le temps ne va rien pardonner à la SSPA qui reste la plus concernée par l’avenir de l’ASK. Sachant que le 30 juin sera la dernière date pour payer les droits d’engagement pour la prochaine année en Ligue 2. Le futur président du conseil d’administration de la société, devra payer la somme de 150 millions pour garantir à l’ASK une participation en championnat professionnel. Malheureusement, Dib et Abdelaâli auraient démissionné, ce qui a fait fuir aussi Khettabi qui s’est rétracté de sa décision de prendre les commendes du club professionnel. En manque de garanties, Khettabi a préféré calmer le jeu et observer de loin ce qu’il y’aura de nouveau. Cela pourrait provoquer des problèmes avec la LFP. Une autre bataille judiciaire perdue par l’ASK Une autre affaire judicaire perdue par l’équipe khroubi. Cette fois, l’heureux gagnant est l’actuel joueur du CSC, Karim Nait Yahia. Ce dernier a eu gain de cause, et il touchera un bon pactole prochainement de la part de l’ASK. Pour rappel, c’est la 2e affaire gagnée par le joueur, après celle du MOB, il y a deux années de cela. L’ASK a perdu toutes ces affaires en justice lors des deux années précédentes, avec les Tebib, Zouad et enfin Naït Yahia. Un tournoi au Khroub le 4 juillet à la mémoire de Bounab Suite à la mort tragique du milieu offensive de l’ASK lors d’une partie de football pour aider une association caritative à Ain Abid précédemment, les copains du joueur et les autorités locales de la commune de Khroub ont trouvé une bonne manière pour honorer la mémoire de Hamza Bounab en ce mois de juillet. Un tournoi sera organisé le 4 et le 5 juillet, cet événement connaîtra la présence de quatre équipes, l’ASK, le MOC, le CSC et une autre formation de l’Est qui sera invitée dans les prochains jours. D’après nos informations, certains grands joueurs à l’image de Ziaya et Djabou auraient donné leur accord pour venir participer à ce tournoi. Ce mini championnat se jouera en deux, demi-finale et une final. Pour ce qui est de la prise en charge des équipes et les invités, la famille de Bounab s’occupera de ce volet. Abdou Henine

Coup d’œil Ligue 2

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

21 ASMO

USMB
A J-2 du dépôt de bilan

Une solution doit être trouvée

En raison de quorum non atteint

L’AGO du CSA/ASMO reportée à lundi
Prévue pour mercredi au siège du club, l’assemblée générale ordinaire du club sportif amateur ASMO a été, finalement, reportée à lundi en raison de quorum non atteint. En effet, et sur les 95 membres qui composent la liste de l’AG, 45 d’entre eux seulement se sont présentés à ce rendez-vous. Après environ une heure d’attente, le président du CSA/ASMO, El Morro Mohamed, a pris la parole pour annoncer le report de cette AGO à lundi prochain : «Je vous informe messieurs, les membres de l’assemblée générale, que le quorum n’a pas été atteint pour tenir l’AGO du CSA. Sur les 95 membres qui composent la liste de l’AG, 45 sont ici présents dans la salle. Donc, et comme le stipule la réglementation, cette AGO sera reportée. Je vous informe que sa date est fixée pour ce lundi à 17h ici au siège du club.» Cette AGO, qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive jusqu’à présent, a connu la présence de certains anciens joueurs du club à l’instar de Bouha, Belkheira et Fadel. En revanche, cette AGO a été marquée par l’absence de certains membres influents de la direction du club, à l’image d’Oumamar et de Benamar. Il est, enfin, utile de noter que cette AGO a été marquée par l’absence du représentant de la DJS, même si sa présence n’est pas obligatoire pour la tenue de l’AG. En revanche, un huissier de justice en l’occurrence, Farik, a été présent dans la salle mercredi dernier. Riad O.

Il est indispensable qu'une solution soit trouvée pour éviter le dépôt de bilan de la SSPA/USMB, qui aurait pu entraîner sa disparition et, avec elle, celle du football professionnel à Blida. Il est urgent de voir, enfin, le bout du tunnel et d'envisager de nouveaux horizons pour le club phare de toute une région et auquel les Blidéens sont profondément attachés. Par ailleurs, les autorités locales entendent visiblement continuer à accompagner l’USMB, sans pour autant faire dans la surenchère. «Nous réitérons notre volonté de continuer à soutenir l’USMB. Dans le respect de nos engagements et des citoyens blidéens, nous accompagnerons le club dans ses projets de développement.»

club. Cette année, les résultats des équipes jeunes ont été plus que satisfaisants et c’est, là, le véritable capital du club.

Du bon et du moins bon
Les Blidéens n’arrivent pas à accuser le coup après l’énorme gâchis et une grande somme de frustration, plusieurs semaines après que le verdict soit tombé. Pas question pour autant de lâcher l'équipe, qui passera une nouvelle saison en L2. Il faut vite rebondir, ne cesse-t-on de répéter du côté de Blida. Depuis quelques semaines, la déception a pris le dessus. Il faut positiver et repartir de l'avant. Le passage en L2 ne doit être qu’une transition. Il y a dans l’équipe de jeunes joueurs qui peuvent donner la plénitude de leurs moyens, la saison prochaine. On ne peut pas faire abstraction de tout ce qui a été fait pendant toute une saison. Il faut, avant cela, que des investisseurs consentent à reprendre le club et ceci n’est pas du tout une mince affaire.

industriels montrent des réticences pour investir dans la nouvelle société commerciale, et cela pour diverses raisons. Beaucoup de personnes se sont demandé comment un club comme l’USMB n’attire pas les investisseurs, alors, qu’en principe, il pourrait s’agir d’un projet fructueux. Chercher la raison… Il ne faut pas aller très loin. Elle réside tout simplement dans le fait que plusieurs personnes, qui ne possèdent aucune caractéristique, pour espérer décrocher une place au sein du conseil d’administration sont là contre vents et marées. Il aurait été plus sage pour ces personnes de quitter les lieux, afin de permettre l’intronisation de gens capables de mener le club à bon port et de le mettre à l’abri du besoin. Malheureusement, la réalité est tout autre.

Ne pas sacrifier les jeunes catégories
Actuellement, les inquiétudes de la municipalité vont, surtout, du côté de la formation et des jeunes pratiquants. L’APC espère que la nouvelle équipe en place fera des efforts pour renforcer le lien avec la direction des équipes de jeunes, ainsi que l'avenir de la formation du

Ne pas s’attendre à des miracles
Tant qu’on ne change pas la manière d’agir et qu’on ne laisse pas les hommes compétents agir pour redorer le blason du grand club de Blida, il ne faut, surtout, pas s’attendre à des miracles. L’USMB risque de perdurer dans la médiocrité, et cela peut la mettre en grand danger. S. B.

Les industriels indifférents
Depuis que l’USMB a changé de statut, les

MOC
Questionnements sur l’accalmie existante
En constatant que plusieurs éléments annoncés comme partants avec le Mouloudia de Constantine, viennent d’opter pour d’autres formations. Les supporters commencent à se poser des questions sur les déclarations faites par leurs dirigeants, depuis un certain temps déjà. La hantise de perdre un précieux temps est d’actualité, car pour l’heure rien de concret n’a vu le jour. Il reste les déclarations du premier concerné, en l’occurrence Kamel Madani, qui sont diversement commentées dans l’environnement proche du club des Bleu et Blanc. Il faut aussi ajouter que certains départs confirmés de cadres de la saison dernière ne sont pas passés inaperçus dans les rangs des supporters. Autant de questionnements qui méritent explication pour retrouver cette stabilité indispensable à toute réussite future. CSA-SSPA : c’est le calme plat La relation entre les responsables du CSA mociste et ceux de la SSPA ne semblent pas connaître la moindre avancée. Une coupure qui est loin d’arranger les affaires des uns et des autres. Toujours est-il que beaucoup de supporters estiment qu’en l’état actuel des choses, bien des difficultés seraient au programme dans un avenir immédiat. T. A.

Zaïm lâche du lest
Le président de l’USMB a tenu à nous faire une révélation, qui ne manque pas d’importance. Il a renouvelé sa volonté de céder les actions qu’il détient, sans exiger le moindre centime. Il nous en donne ici les raisons. dépose, cela signifierait qu’elle serait rétrogradée. C’est peut-être ce que cherchent les détracteurs de l’USMB. Il ajoutera que c’est pour cette raison qu’il n’exigera pas le moindre centime de celui qui reprendra le club. investissements et qu’il était prêt à déployer, en personne, un tapis rouge à ceux qui veulent gérer l’USMB. Ces derniers auront à leur disposition un effectif de qualité. phare de la Mitidja retrouve son lustre d’antan.

Un effectif de qualité
Pour ce qui est de l’effectif, Zaïm dira que les joueurs qui défendent les couleurs du club sont, pour la majorité d’entre eux, avides de connaître la gloire et gagner des titres. C’est ce qui explique cette rage qu’ils ont, lorsqu’ils sont sur le terrain. Ils ont maintenant une certaine expérience de ce championnat de L 2 et ils ont les qualités pour effectuer un parcours satisfaisant la saison prochaine. Les éventuels repreneurs auront à effectuer un recrutement minimum, puisque la plupart des joueurs sont encore sous contrat. S. B.

La transparence est de mise
Pour ce qui est de la reprise du club, tout sera fait dans la transparence et dans l’objectif de redonner effectivement à ce grand club qu’est l’USMB la place qui est la sienne. Zaïm dira qu’il agira toujours avec toutes ses forces pour le bien de son club de toujours. Il est, par ailleurs, affirmatif : il soutiendra tous ceux qui contribueront à la réussite de l’USMB. Il veillera à ce qu’il y ait des dirigeants compétents et objectifs pour mettre l’USMB sur de bons rails. C’est ce qui semble lui tenir à cœur. Il faut que le club

Une société bâtie sur des bases solides
En abordant le sujet qui tient à cœur les dizaines de milliers de fans de l’USMB, Zaïm parlera de la société par actions, la SSPA/USMB. Il dira que cette société a été bâtie sur des bases solides et elle peut tenir pour au moins le quart de siècle à venir. Il dira que cela va sûrement déplaire à certains, mais que c’est une vérité. Le premier responsable du grand club de Blida ajoutera que si la société présente son bilan et le

Toutes les facilités offertes
Celui ou ceux qui reprendront le club auront toutes les facilités pour mener à bien leur mission. Ils n’auront aucun passif à gérer ni n’auront à débourser le moindre centime pour le rachat des actions du club. L’actuel homme fort de l’USMB s’est dit dans l’obligation de céder sa place à quelqu’un d’autre. Il précisera que les clubs professionnels sont avant tout des sociétés commerciales qui doivent générer des richesses après

N° 1970 Vendredi 29 juin 2012

Coup d’œil Ligue 2

21
USMB Zaïm lâche du lest

ASMO

Baghor : «Je serai candidat à la présidence du club»
Rencontré en marge de l’AGO du CSA/ASMO qui devait avoir lieu mercredi dernier et qui a été reportée à lundi prochain, le chargé de la sécurité de la SSA et membre très influant au sein de la direction du club, Baghor Merouan a annoncé sa candidature à la présidence du club. Connu pour son franc-parler, Merouan n’est pas allé par quatre chemins pour évoquer la situation actuelle du club, le conflit qui existe entre la direction et l’opposition ainsi que ses projets futur s’il sera élu président du CSA/ASMO. Baghor Merouan a tout d’abord annoncé sa candidature à la présidence du club sportif amateur : «Oui, je confirme cette information. Je serai candidat à la présidence de l’ASMO. Comme tout le monde le sait, je suis un enfant de l’ASMO et je porte ce club dans mon cœur. J’estime avoir les moyens nécessaires pour le diriger.» Et d’ajouter : «Contrairement à d’autres, j’ai toujours aidé le club, surtout dans les moments difficiles. Personne ne peut nier cela. Je veux continuer à aider ce club. C’est pour cette raison que je suis intéressé par la présidence de l’ASMO.» prétendre présider l’ASMO. En effet, il a déclaré être prêt à injecter 2 milliards de centimes au club tout en promettant d’apporter d’autres sources de finances pour permettre au club de fonctionner le plus sereinement du monde : «Pour un début, j’injecterai 2 milliards de centimes. Dieu merci, j’ai les moyens financiers nécessaires pour prétendre présider l’ASMO et l’aider à retrouver son passé glorieux. Maintenant, celui qui veut me concurrencer est le bienvenu. S’il existe une personne qui peut apporter plus d’argent au club, je serai alors le premier à voter pour lui lors de la prochaine assemblée générale élective.» de retrouver l’élite la saison prochaine.» «Que l’opposition

Le président de l’USMB a tenu à nous faire une révélation, qui ne manque pas d’importance. Il a renouvelé sa volonté de céder les actions qu’il détient, sans exiger le moindre centime. Il nous en donne ici les raisons.

Une société bâtie sur des bases solides
En abordant le sujet qui tient à cœur les dizaines de milliers de fans de l’USMB, Zaïm parlera de la société par actions, la SSPA/USMB. Il dira que cette société a été bâtie sur des bases solides et elle peut tenir pour au moins le quart de siècle à venir. Il dira que cela va sûrement déplaire à certains, mais que c’est une vérité. Le premier responsable du grand club de Blida ajoutera que si la société présente son bilan et le dépose, cela signifierait qu’elle serait rétrogradée. C’est peut-être ce que cherchent les détracteurs de l’USMB. Il ajoutera que c’est pour cette raison qu’il n’exigera pas le moindre centime de celui qui reprendra le club.

présente un grand industriel pour présider le club si elle en possède un»
Par la suite, Baghor Merouan a ouvert le feu sur l’opposition. L’actuel chargé de la sécurité de la SSA/ASMO a appelé les opposants de l’actuelle direction à présenter un grand industriel, capable de prendre en main le club. «A mon sens, l’opposition doit être constructive pour aider le club à s’améliorer et aller vers l’avant. Aujourd’hui, je dit à ceux qui nous critiquent de présenter un grand industriel capable de présider l’ASMO si ils en possèdent un bien évidemment», dira Baghor. Et de poursuivre : «Comme on dit, l’argent est le nerf de la guerre. Dans le foot d’aujourd’hui, l’argent est devenu un élément très important pour permette au club de bien fonctionner. L’ASMO a besoin d’argent et de moyens financiers. J’espère que cette opposition agit avec du concret et parvient à trouver un homme riche capable de présider le club. Si tel est le cas, et comme je vous l’ai déjà dit, je serai le premier à lui donner ma voix. Mais, je suis contre qu’on fasse l’opposition seulement pour l’opposition.»
Riad O.

Toutes les facilités offertes
Celui ou ceux qui reprendront le club auront toutes les facilités pour mener à bien leur mission. Ils n’auront aucun passif à gérer ni n’auront à débourser le moindre centime pour le rachat des actions du club. L’actuel homme fort de l’USMB s’est dit dans l’obligation de céder sa place à quelqu’un d’autre. Il précisera que les clubs professionnels sont avant tout des sociétés commerciales qui doivent générer des richesses après investissements et qu’il était prêt à déployer, en personne, un tapis rouge à ceux qui veulent gérer l’USMB. Ces derniers auront à leur disposition un effectif de qualité.

«Pour un début, j’injecterai 2 milliards, celui qui veut me concurrencer est le bienvenu»
Baghor a, par la suite, affirmé avoir les moyens financiers pour

«Je ramènerai 7 nouveaux joueurs la saison prochaine et avec moi l’ASMO jouera l’accession»
Le candidat à la présidence de l’ASMO affirme avoir déjà en tête 7 nouveaux joueurs pour porter le maillot vert et blanc la saison prochaine. «Les gens me connaissent parfaitement et me font confiance. J’ai en tête 7 nouveaux joueurs qui sont tous d’accord

pour jouer au club la saison prochaine. Si je suis président du club, ces 7 éléments porteront tous le maillot de l’ASMO Inch’Allah», dira Merouan qui a refusé de dévoiler les noms de ses joueurs. Pour ce qui est de ses objectifs, il nous confie : «Mon projet repose sur la formation et l’école. L’ASMO à toujours été une grande école de football qui se repose sur ses propres joueurs. J’axerai mon travail alors sur la formation. Je ferai également tout ce qui est en mon possible pour permettre à l’ASMO

Un effectif de qualité
Pour ce qui est de l’effectif, Zaïm dira que les joueurs qui défendent les couleurs du club sont, pour la majorité d’entre eux, avides de connaître la gloire et gagner des titres. C’est ce qui explique cette rage qu’ils ont, lorsqu’ils sont sur le terrain. Ils ont maintenant une certaine expérience de ce championnat de L 2 et ils ont les qualités pour effectuer un parcours satisfaisant la saison prochaine. Les éventuels repreneurs auront à effectuer un recrutement minimum, puisque la plupart des joueurs sont encore sous contrat.

oint par téléphone, Prévue pour mercredi au siège du club, l’assemblée hier en début d’aprèsgénérale ordinaire du club sportif amateur ASMO a midi, le directeur de été, finalement, reportée à ce lundi en raison de quola jeunesse et du sport rum non atteint. En effet, et sur les 95 membres qui d’Oran, Gharbi, nous a composent la liste de l’AG, 45 d’entre eux seulement se affirmé que son instance sont présentés à ce rendez-vous. Après environ une ne reconnaît pas l’AGO heure d’attente, le président du CSA/ASMO, El Morro du CSA/ASMO, qui n’a Mohamed a pris la parole pour annoncer le report de pas eu lieu mercredi dercette AGO à lundi prochain : «Je vous informe mesnier en raison de quorum sieurs les membres de l’assemblée général que le quorum non atteint. «Non, la n’a pas été atteint pour tenir l’AGO du CSA. DJS ne reconEl Sur les 95 membres qui composent la naît pas Morro ne sera liste de l’AG, 45 sont ici présents cette dans la salle. Donc, et comme le pas candidat stipule la réglementation, cette L’actuel président du CSA/ASMO, El AGO sera reportée. Je vous inMorro Mohamed a affirmé mercredi dernier forme que sa date est fixée pour ce lundi à 17h ici au qu’il ne sera pas candidat à sa propre siège du club.» Cette AGO, succession : «Non, je ne serai pas candidat à la qui a fait couler beaucoup présidence du CSA/ASMO. Je préfère me focaliser d’encre et de salive jusqu’à sur la SSA. Un grand travail nous attend pour la présent, a connu la présence réalisation du centre de formation, et cela va de certains anciens joueurs nous prendre un temps fou. Donc, je ne du club à l’instar de Bouha, peux pas continuer à présider le club Belkheira et Fadel. En revanche, cette AGO a été marquée sportif amateur ASMO.» AGO par l’absence de certains membres R. O. pour la influents de la direction du club, à simple et l’image d’Oumamar et de Benamar. Il est unique raison enfin utile de noter que cette AGO a été marquée par que la réglementation n’a l’absence du représentant de la DJS, même si sa prépas été respectée. Les ressence n’est pas obligatoire pour sa tenue. En revanche, ponsables du club nous un huissier de justice, en l’occurrence Farik, a été préont présenté la demande sent dans la salle mercredi dernier. dans la matinée afin de Riad O. tenir cette dernière en fin

La DJS ne reconnaît pas L’AGO du CSA/ASMO l’AGO de mercredi dernier reportée à ce lundi

En raison de quorum non atteint

S. B.

J

d’après-midi du même jour. Or, la réglementation exige que la demande doit être présentée à la DJS quelques jours avant sa tenue», nous a déclaré le DJS au bout du fil.

DJS a répondu sans hésitation : «Elle aura lieu en présence de la dernière liste, à savoir 95 membres.»

MOC
Questionnements sur l’accalmie existante
En constatant que plusieurs éléments annoncés comme partants avec le Mouloudia de Constantine, viennent d’opter pour d’autres formations. Les supporters commencent à se poser des questions sur les déclarations faites par leurs dirigeants, depuis un certain temps déjà. La hantise de perdre un précieux temps est d’actualité, car pour l’heure rien de concret n’a vu le jour. Il reste les déclarations du premier concerné, en l’occurrence Kamel Madani, qui sont diversement commentées dans l’environnement proche du club des Bleu et Blanc. Il faut aussi ajouter que certains départs confirmés de cadres de la saison dernière ne sont pas passés inaperçus dans les rangs des supporters. Autant de questionnements qui méritent explication pour retrouver cette stabilité indispensable à toute réussite future. CSA-SSPA : c’est le calme plat La relation entre les responsables du CSA mociste et ceux de la SSPA ne semblent pas connaître la moindre avancée. Une coupure qui est loin d’arranger les affaires des uns et des autres. Toujours est-il que beaucoup de supporters estiment qu’en l’état actuel des choses, bien des difficultés seraient au programme dans un avenir immédiat. T. A.

L’AG de lundi se tiendra en présence de 95 membres
Le DJS nous a expliqué que la direction de l’ASMO lui a présenté une demande verbale pour la tenue de l’AGO du CSA lundi prochain : «J’ai rencontré ce matin (NDLR : jeudi) les responsables de l’ASMO et je leur ai expliqué que l’AGO de mercredi ne sera pas prise en considération. Ils m’ont présenté verbalement une demande pour lundi. J’attends de recevoir celle-ci par écrit afin de leur donner le feu vert pour l’organisation de leur assemblée. Si tel est le cas, l’AGO du CSA/ASMO aura lieu ce lundi inch’Allah.» A la question de savoir avec quelle liste se déroulera la prochaine AGO du CSA/ASMO, le

L’AG élective se déroulera en présence de 95+29 membres
Le DJS d’Oran, Gharbi, a expliqué par la suite que la direction de l’ASMO lui a remis une liste de 29 membres qui seront réhabilité dans la liste d’AG. «Pour ce qui est du conflit concernant la liste d’AG du CSA, la direction de l’ASMO m’a remis une liste supplémentaire de 29 membres qui seront réhabilité. Ces derniers auront le droit d’assister à l’AG élective qui se déroulera après l’AGO pour élire un nouveau président», a déclaré le DJS. On comprend donc qu’il n’y aura pas d’AG extraordinaire après l’AG ordinaire prévue ce lundi. R. O.

22

Le Buteur n° 1970 Vendredi 29 juin 2012

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parcom jeux-sante@lebuteur.

Sudoku n° 1019

In

L'hexakosioihexekontahexaphobie est la phobie du nombre 666.

QCM
Qui était le coordonnateur général du groupe des 22 qui ont déclenché la Révolution algérienne ?
a- Mustapha Ben Boulaïd b- Mohamed Boudiaf c- Krim Belkacem

L’intrus
Mohamed Boudiaf Krim Belkacem

Mohamed Chaâbani Ahmed Ben Bella

LS V
eaviez-

ous ?

El Bayadh : Le passionné des martyrs
Dans la wilaya dʼEl Bayadh, vit Abdelhamid Messous, 58 ans surnommé «le passionné des martyrs», a réalisé une grande chose pour rendre hommage à la guerre de Libération nationale, et à la mémoire des martyrs. En effet, il a décidé de donner à chacun de ses six fils le nom dʼun martyr de la révolution nationale. Amirouche, 26 ans ; El Houas, 22 ans ; Krim Belkacem, 19 ans ; Hassiba Ben Bouali, 17 ans ; Abane Remdane, 16 ans et enfin Mohamed Boudiaf, 12 ans. Ainsi, tous ses enfants portent les noms de grands hommes algériens qui ont sacrifié leurs vies pour que vive lʼAlgérie. Exception faite pour sa fille Zoubeida qui, elle, porte le prénom de sa défunte mère qui autrefois nʼarrêtait pas de lui souffler dans lʼoreille «lehmala nʼtmourth», qui veut dire «lʼamour de la patrie».

M

éli Débusquez deux évènements attachés à lʼhistoire élo noms ontde Mohamed Boudiaf dont les été mélangés

Qui Cʼest ?
Ta y e b E l W a t a n i

DANREINVODELUPENTIONCE

Charade
Mon premier est une terre mouillée. Mon second est la mienne. Mon troisième vit dans les égouts. Mon quatrième nʼest pas un garçon. Mon tout est un assassin.

D

evinette

Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

Quelle est la différence entre un bébé et un crocodile ?

Qui a dit ?
«La Révolution, nous la ferons même si pour cela nous devons faire appel aux singes de la Chifa»
Didouche Mourad Amirouche
Mohamed Boudiaf Si El Houas

E

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette photo

nigme

Cʼest un amas d'ivoire au fond d'une chambre noire... qu'est-ce ?

Cʼest un chef dʼEtat

Mots fléchés n° 1475

Ce

jour-là

1453 : Prise de Constantinople par les Ottomans. 1923 : La Constitution de la Palestine est suspendue par les Anglais, en raison du refus de coopérer des Arabes. 1953 : Première ascension de l'Everest par Edmund Hillary et Tenzing Norgay. 1985 : Drame du Heysel à Bruxelles. 1992 : Assassinat du Président algérien Mohamed Boudiaf.

Humour…
QQQ Que fait un informaticien quand sa voiture tombe en panne ? - Il ferme toutes les fenêtres, sort de sa voiture, rentre à nouveau et essaye de redémarrer. QQQ Un mendiant sonne à la porte de Mounir. - Vous auriez pas un petit quelque chose pour moi ? - Oui, vous aimez la soupe de la veille ? - Oh oui, oh oui ! - Ben repassez demain ! QQQ Achour rentre de l'école et annonce tout fier à sa maman : - J 'ai eu 20, aujourd'hui ! - En quelle matière ? - 3 en maths, 5 en français et 12 en gym ! QQQ Le père de Mourad s'étonne de ne pas recevoir le bulletin scolaire de son fils. Il lui en demande la raison : -Et ton bulletin, il n'est pas encore arrivé ? -Si, si mais je l'ai prêté à Rachid pour qu'il fasse peur à son père !

La photo du jour

Sudoku n° 1019

Charade Boumaârafi (Boue- ma-rat-fille) Lʼintrus Ahmed Ben Bella, sa mort est naturelle, les trois autres ont été assassinés. Méli-Mélo R : Révolution- indépendance

S o llu t iio n d e s jje u x … So lut io n des j eux… So ut on des eux…

De qui sʼagit-il ? Mohamed Boudiaf QCM b- Mohamed Boudiaf Devinette Le bébé fait une mare dans son lit et le crocodile fait son lit dans la mare. Enigme La chambre noire est la bouche et l'amas d'ivoire, les dents. Qui a dit ? Mohamed Boudiaf Qui cʼest ? Mohamed Boudiaf

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 1970 Vendredi 29 juin 2012
Horaires des prières
9 Chaâbane 1433

23

Prévisions météo pour Alger et ses environs
VENDREDI
BEAU TEMPS

SAMEDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h51 : 16h43 : 20h14 : 21h54 : 03h41 : 05h32

«Les excès tuent plus sûrement que les épées»
(Proverbe chinois)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 28 °C A-M : 37 C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

Matin : 28 °C A-M : 37 C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

Huit astuces pour lutter contre la chaleur !
Vous ne supportez pas la chaleur ? Voici toutes les astuces pour vous rafraîchir nʼimporte où, et faire baisser la température efficacement chez vous… même sans climʼ ! Astuce n° 1 : Se rafraîchir Pour vous rafraîchir, tout est bon ! Chez vous, une douche fraîche suffit souvent à se sentir beaucoup mieux. Vous pouvez aussi prendre un bain tiède ou tout simplement vous passer un gant frais et humide sur tout le corps. A lʼextérieur, pensez à la piscine, mais aussi aux lacs , rivières, et bien sûr, à la mer (attention, si le mercure est élevé, trempez-vous toutes les deux heures progressivement pour éviter les chocs thermiques). Astuce n°2 : Boire beaucoup Nous sommes composés de 65-70% dʼeau mais nous ne la stockons pas. Il faut donc en boire au moins 2 litres par jour, voire 3 ou 4 en cas de grosse chaleur si on nʼa pas de problèmes cardiaques. Et même si on a pas soif ! Car la sensation de soif se manifeste souvent lorsquʼil y a déjà déshydratation. On peut alterner avec des jus de fruits, du thé, des crèmes, des soupes glacées ou des fruits riches en eau (melons, pastèques). Attention : évitez de boire trop frais, le choc thermique peut causer des désagréments (maux de ventre). Conseil : en cas de déshydratation suspectée, faite les test du pli cutané. Prenez entre lʼindex et le pouce la peau de la face dorsale de la main. Si le pli persiste, vous êtes en manque dʼeau. Astuces n°3 : Chercher la clim Si le mercure est vraiment haut, cherchez la clim ! cʼest une excellente façon de maintenir la tempéradre des draps mouillés dans les pièces et en orientant le ventilateur vers eux. Pensez aussi, en cas de chaleur vraiment étouffante, à arroser les murs et les toitures de votre domicile… si vous habitez en maison. Astuce n°6 : Utiliser des brumisateurs Ombrelles, parapluies, parasols... Ces accessoires peuvent protéger du soleil, mais sont pénibles à transporter. Mieux vaut miser sur le brumisateur ! Il est petit (se glisse facilement dans un sac) et vous permet de vous rafraîchir tout au long de la journée où que vous vous trouviez ! Certes, il est plus coûteux quʼun gant humidifiée avec de lʼeau froide, mais il a les mêmes effets sur lʼépiderme. Astuce n° 7 : Rester chez soi aux heures chaudes Quand le thermomètre commence à flirter avec les 30° C, mieux vaut sortir de préférence tôt le matin ou tard lʼaprès-midi, et évitez les heures plus chaudes entre midi et seize heures. En cas de nécessité, préférez lʼombre et protégez-vous (chapeau, ombrelle, parasol...). En clair, adoptez si possible le rythme méditerranéen : courte sieste lʼaprès midi, sorties à la fraîche et en soirées... Astuce n°8 : Oublier les activités trop intenses Cʼest bien connu, plus on sʼagite, plus on a chaud. Aussi, en cas de chaleur, évitez les mouvements intempestifs et les gestes inutiles. Économisez-vous ! On oublie le sport aux heures chaudes surtout en plein soleil, cʼest dangereux (risque dʼinsolation, de coup de chaleur, dʼarrêt cardiaque…). On opte pour les mots croisés, un bon film au cinéma, de la lecture...

ACTUEL

Un tribunal allemand interdit la circoncision a Un tribunal allemand
jugé que la circoncision d'un enfant pour des motifs religieux est une blessure corporelle passible d'une condamnation. Les droits des parents en matière d'éducation et de liberté religieuse ne souffrent d'aucune atteinte s'ils doivent attendre que l'enfant soit en âge de décider lui-même de procéder ou non à une circoncision, a estimé le tribunal. Dans un jugement qui devrait faire jurisprudence, le tribunal de grande instance de Cologne (ouest) a estimé que «le corps d'un enfant était modifié durablement et de manière irréparable par la circoncision». «Cette modification est contraire à l'intérêt de l'enfant qui doit décider plus tard par lui-même de son appartenance religieuse», selon ce jugement qui n'interdit pas cet acte à des fins médicales. «Le droit d'un enfant à son intégrité physique prime sur le droit des parents.» Appel à légiférer Le Conseil central des juifs d'Allemagne a vivement réagi à cette décision judiciaire, estimant qu'il s'agissait d'«une intervention insensible, gravissime et sans précédent dans les prérogatives des communautés religieuses». «La circoncision des garçons nouveau-nés est un élément essentiel de la religion juive et est pratiquée depuis des milliers d'années partout dans le monde», a insisté le président du Conseil, Dieter Graumann. La communauté musulmane, qui compte plus de 4 millions de membres, n'a pas encore réagi.

Recette Gâteau aux fruits
Ingrédients Q 500 g de fruits (ex : 3 pommes et 2 poires conférence) Q 2 œufs Q 80 g de sucre semoule Q 120 g de farine Q 125 g de beurre fondu Q1 à 2 cuillères à café de levure chimique Préparation 1 Epluchez vos pommes et vos poires, évidez-les et coupez-les grossièrement en morceaux. 2 Cassez vos œufs et fouettez les vivement. Rajoutez progressivement le sucre , la farine à laquelle vous aurez incorporé la levure. Terminez par le beurre que vous aurez fait fondre préalablement à feu très doux. 3 Lorsque votre

ture corporelle entre 36.4 et 37.6…). Programmez, par exemple, vos emplettes aux heures chaudes. Les centres commerciaux sont climatisés. Prévoyez des courses en supermarché tous les jours, en particulier du côté des rayons surgelés. Pensez également aux cinémas, bibliothèques, musées et autres centres culturels qui sont souvent équipés en climatisation. Astuce n°4 : Porter des vêtements adaptés Pour se protéger de la chaleur, mieux vaut opter pour les tenues amples, en coton ou en lin. Les tissus doivent être de préférence de couleur claire ! Si les tissus sont noirs, cʼest quʼils ne reflètent aucune lumière et absorbent toutes la chaleur. Oubliez en revanche toutes les fibres synthétiques et les vêtements serrés qui étouffent lʼépiderme et favorise la transpiration, donc les pertes hydriques. Astuce n°5 : Rafraîchir lʼatmosphère Pour rafraîchir lʼatmosphère de chez vous, pensez à fermer les volets dès le matin et ré-ouvrez-les tard le soir. Vous pouvez aussi opter pour un ventilateur (sur pied ou au plafond). Il brasse généreusement lʼair. Plus efficace encore, vous pouvez suspen-

Un jeu vidéo iranien contre Salman Rushdie On sait q'une fatwa réclamant
lʼexécution de Salman Rushdie a été émise par l'ayatollah Rouhollah Khomeiny, il y a vingt-trois ans. L'auteur des Versets sataniques est aujourd'hui le personnage principal d'un jeu vidéo afin que toutes les générations connaissent ses pêchés, rapporte le Guardian. Intitulé «The Stressful Life of Salman Rushdie and Implementation of his Verdict» (la stressante vie de Salman Rushdie et la mise en œuvre de son verdict, ndlr), le jeu a été développé par l'Association islamique des étudiants, une organisation sponsorisée par le gouvernement. C'est au cours de l'International Computer Games Expo de Téhéran que l'on a pu découvrir le jeu vidéo. Selon le site de Press TV, une chaîne d'Etat iranienne, les organisateurs avaient envisagé cet événement comme une occasion de présenter la culture iranienne, ses valeurs et l'identité musulmane, mais également un moyen de présenter les productions iraniennes aux designers et studios internationaux de développement de jeux vidéo.

mélange est bien homogène, rajoutez vos fruits en mélangeant soigneusement. 4 Dans votre plat à tarte, vous pouvez mettre du papier sulfurisé afin que le gâteau n'attache pas. Mettez votre préparation dans votre récipient en l'étalant régulièrement. 5 Faites cuire à four préchauffé (thermostat 6 /7) pendant 40 à 45 minutes. Dès que le gâteau est doré, vous pouvez le sortir du four. Pour finir... Servir une fois refroidi. On peut faire cette recette avec des fruits de saison, fraises, cerises, etc.

Que soigne vraiment lʼacupuncture ?
Mal deContre-indications : Nʼintroduisez aucun liquide sʼil lʼacupuncture permet de soulager dos et de dents, migraines, déprime ou arthrite : y a perforation des tympans. la douleur sans effet secondaire. Médecine chinoise millénaire, elle est désormais présente Ne vous privez pas de sucre, au contraire ! dans nos hôpitaux. Le point sur ses atouts et ce quʼelle peut vraiment soigner.

Question

Dos : les aiguilles plus efficaces que les médicaments
La stimulation des points dʼacupuncture peut soulager le mal de dos. Avantage par rapport aux médicaments : peu de risque dʼaccoutumance ou dʼeffets secondaires. En médecine traditionnelle, le mal de dos correspond à lʼexcès, lʼinsuffisance ou la stagnation dʼénergie au niveau des méridiens de la vessie, de la vésicule biliaire, de la rate ou du rein. Les aiguilles calment la douleur et les inflammations. Les preuves scientifiques : Plus de 30 essais contrôlés, regroupés dans la méta-analyse Manheimer (2005), montrent une efficacité de lʼacupuncture supérieure aux médicaments pour soulager les douleurs chroniques du dos. En pratique : Pour les douleurs de dos ponctuelles, une à trois séances dʼacupuncture peuvent suffire.

Pour mincir, il faut manger beaucoup de fruits
Faux !
Pour perdre du poids, il faut surtout manger de tout, en n'oubliant pas les fruits et légumes évidemment. En revanche, les fruits sont très sucrés donc il vaut mieux ne pas en abuser.

A stuce
Conseils pour soulager les coups de soleil
QQ Prendre un yaourt nature dans votre frigo puis l'étaler directement sur le coup de soleil. QQ Laisser reposer environ 15 minutes. La sensation de «chaud» devrait disparaître assez rapidement. QQUne autre petite astuce consiste en rentrant à la maison de se masser avec du vinaigre de cidre. Grâce à cela votre peau ne pèlera pas, ou peu.

People
Rihanna évacuée de son hôtel à cause d'un incendie !
On pouvait penser que Rihanna profiterait de son passage à Londres pour se reposer mais depuis qu'elle a mis ses pieds dans la capitale anglaise, il ne lui arrive que des trucs de fou. Comme ce matin, mercredi 27, alors qu'elle se reposait tranquillement au Corinthia Hotel, elle a été tirée du lit en urgence ! Un feu venait de se déclarer dans la cage d'ascenseur, déclenchant l'alarme dans tout l'établissement. La chanteuse ainsi que 300 autres clients ont été évacués dans la rue pendant que les pompiers sont allés maîtriser les flammes. Heureusement quelque temps après, tout le monde a pu retrouver sa chambre. Rihanna, une fois changée et pomponnée, a sauté dans un taxi et posté sur Twitter : «Je suis à la rue depuis 6h du matin. Feu à l'hôtel !»

Demain : Lʼacupuncture, solution antimigraine

N ew s
Sa nté

Habiter près d'une route bruyante est mauvais pour votre cœur
le risque de crise cardiaque et la pollution sonore cette fois de la circulation routière une étude publiée le 20 juin dans la revue scientifique PLoS One et dont le site américain ABC News s'est fait l'écho. Les chercheurs de l'Institut d'épidémiologie de la Danish Cancer Society à Copenhague ont constaté que les personnes qui vivaient avec des niveaux plus élevés de bruit de circulation (environ 60 dB) autour de leurs habitations présentaient un risque plus élevé de crise cardiaque. Ainsi, pour chaque 10 dB (décibels) de bruit, le risque de développer une crise cardiaque est de 12% plus important !

Le trafic routier, avec la pollution, est mauvais pour notre santé (allergie, asthmes etc.), on le sait depuis de nombreuses années. Il y a quelques jours, un rapport de l'OMS avait même accusé le diesel d'avoir des effets cancérogènes massifs. Le lien entre la santé du cœur et de la pollution de l'air est également connu, et des chercheurs ont même remarqué que le risque de maladie cardio-vasculaire avait diminué à Pékin pendant les Jeux Olympiques 2008, lorsque la pollution avait été maintenue à des niveaux en dessous de la normale. Mais selon plusieurs chercheurs danois, il y aurait même un rapport entre

Le

C hiffre du jour

5000

Dans le Sahara, on trayait les vaches dès 5 000 avant J.-C
Des chercheurs de l'Unité de Géochimie Organique de l'Université de Bristol ainsi que de l'Université La Sapienza de Rome ont effectué une analyse moléculaire et isotopique des résidus d'acides gras absorbés par les parois de poteries non vernies vieilles de près de 7.000 ans. De précieuses pièces ont été découvertes dans un site archéologique des montagnes de Tadrart Acacus, en Libye. Grâce à ces analyses, les chercheurs ont alors découvert que la moitié des récipients analysés avaient contenu des produits laitiers. «Nous savions déjà combien les produits laitiers (...), qui peuvent être extraits d'un animal pendant toute sa durée de vie, étaient importants pour les gens de l'Europe néolithique. Il est donc intéressant de trouver la preuve qu'ils étaient également importants dans la vie des hommes préhistoriques d'Afrique», a expliqué Julie Dunne, membre de l'équipe de recherche cité par Science Daily. «En plus d'identifier cette adoption rapide de la production laitière dans les pratiques, en Afrique saharienne, ces résultats fournissent également une base pour notre compréhension de l'évolution du gène de persistance de [l'enzyme digestive appelée] la lactase, qui semble avoir surgi une fois que les hommes préhistoriques ont commencé à consommer des produits laitiers», a précisé la chercheuse.

13:00 L'iceberg 14:30 Flash info 14:35 Cent regards sur le monde 15:00 TV5MONDE, le journal 15:25 Questions pour un champion 16:00 Des trains pas comme les autres 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Tout sur moi 18:05 Mixeur, les goûts et les idées 18:30 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Comme un chef 21:40 TV5MONDE, le journal 21:50 Journal (RTS) 22:20 Envoyé spécial 00:25 Les plus belles îles du littoral français 00:45 TV5MONDE, le journal Afrique 01:00 Coup de pouce pour la planète 01:30 Acoustic 02:00 TV5MONDE, le journal

11:00 Les douze coups de midi 11:55 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:50 Météo 12:53 Trafic info 12:55 Les feux de l'amour 13:55 L'esprit d'une autre 15:30 Grey's Anatomy 16:20 Grey's Anatomy 17:10 Secret Story 18:05 Money Drop 18:50 Mon assiette santé 19:00 Journal 19:30 Toi toi mon toit 19:35 Trafic info 19:40 Nos chers voisins 19:50 Les 30 histoires les plus spectaculaires 21:45 Secret Story 23:40 Secret Story 00:25 L'affiche du soir 00:30 Confessions intimes

11:55 Mon rêve, ma médaille 12:00 Journal 12:50 Consomag 13:00 Toute une histoire 14:05 Comment ça va bien ! 14:50 Point route 14:55 Côté Match 15:00 Athlétisme 19:00 Journal 19:30 Image du jour : JO de Londres 19:35 On n'demande qu'à en rire 22:30 Tirage de l'Euro Millions 22:35 Concert unique 23:55 Dans quelle éta-gère 00:00 Journal de la nuit Outre-mer 00:15 Envoyé spécial 01:45 Complément d'enquête 02:50 Toute une histoire 03:45 Avoir vingt ans à Moscou

12:45 Deux mobiles pour un meurtre 14:30 Camp Rock 16:35 Pékin express : carnet de voyage 16:40 Un dîner presque parfait 17:45 100% Mag 18:45 Le 19.45 19:05 En famille 19:50 NCIS : Los Angeles 20:40 NCIS : Los Angeles 21:30 NCIS : Los Angeles 22:20 NCIS : Los Angeles 23:05 Sex and the City 23:35 Sex and the City 00:05 Sex and the City 00:35 Sex and the City 01:05 Scrubs 01:30 Scrubs 02:00 M6 Music / Les nuits de M6

N° 1970 VENDREDI 29 JUIN 2012

Szarmach «Dahleb et Madjer m’ont
Tu penses, donc tu y es !
(ambassadeur de l’UEFA pour l’Euro-2012) :

C il a dit lui
omme

«Dans ma tête, je suis à l’USMH»
Ali Bouamria, milieu de terrain de l’ASMO

Ce n’est pas de la langue de bois

marqué, Saïb fait partie de l’histoire d’Auxerre»

«Cristiano Ronaldo est une vraie machine de guerre»
Hassan Yebda, milieu de terrain de l’EN

S

uzanne
au pays des

merveilles

es plus jeunes ne se souviennent sans doute pas de Andrze, Szarmach, l’un des meilleurs joueurs polonais de tous les temps. C’est au Mondial-74 qu’il commencé à faire parler de lui en terminant deuxième meilleur buteur de la compétition derrière son compatriote Grzegorz Lato, se distinguant au sein d’une sélection qui a inscrit pas moins de 16 buts dans le tournoi. Deux ans plus tard, il terminait meilleur buteur du tournoi de football des jeux Olympiques de Montréal. Il a aussi été de la sélection polonaise qui avait terminé 3e au Mondial-82. S’il est tant méconnu avec tout ça, c’est que le régime communiste ayant cours en Pologne du temps où il était

L

au sommet de sa carrière obligeait les joueurs polonais à ne quitter le pays pour jouer à l’étranger qu’à l’âge de 30 ans. Il avait donc attendu de boucler ses 30 ans pour jouer en France, plus précisément à l’AJ Auxerre, où il a percé au point d’être encore, à ce jour, le meilleur buteur de l’histoire du club (96 buts en 5 ans). Aujourd’hui, il est ambassadeur de l’UEFA pour l’Euro-2012, puisque c’est son pays est co-organisateur de la compétition. «Côté organisation, la Pologne a été à la hauteur» A une question sur son appréciation sur la qualité de l’organisation, il s’est voulu modeste en nous demandant d’interroger plutôt les dirigeants de l’UEFA, les sélec-

tions participantes et les supporters. «Ce sont eux qui sont les plus à même de dire si tout s’est bien passé et s’ils se sont sentis chez eux. Mon humble avis est que la Pologne a été à la hauteur des attentes. Il n’y a eu aucun accroc en matière organisationnel et tout se passe très bien», s’est-il contenté de nous dire, visiblement prudent, car tenu par le droit de réserve. «Dahleb a été meilleur buteur du PSG en étant milieu de terrain» Au sujet des Algériens qu’il a croisés au cours de sa carrière, il s’est montré plus expansif. Le premier nom qu’il a cité a été Rabah Madjer. «Madjer, quelle classe ! C’est l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Il m’a mar-

qué, comme il a sans doute marqué tous les gens qui suivaient le football à l’époque. Il y a aussi un Algérien que j’ai croisé sur les terrains : Mustapha Dahleb. Lui aussi m’a marqué. A une certaine époque, il avait terminé meilleur buteur de son club, le Paris Saint-Germain. Ce n’est pas facile de le faire quand on est milieu de terrain comme lui», se remémore-t-il. Il se souvient également de Abdelghani Djadaoui et Nordine Kourichi contre qui l’attaquant qu’il est avait joué. «Je me rappelle même de Khirat !» Il se rappelle même d’un Algérien qui est très peu connu, sinon pas du tout, en Algérie : Ferhat Khirat, aujourd’hui encadreur. «Il a joué un peu à Auxerre (dans

l’équipe B, ndlr). Je m’en rappelle bien car il ne cessait pas de dire à tout le monde qu’il est Algérien», se marre-t-il. Bien sûr, en ancien de l’AJ Auxerre, il ne manque pas de citer l’Algérien qui a le plus marqué ce club, Moussa Saïb. «Il a contribué à remporter le seul doublé de l’histoire du club. Rien que pour ça, il fait partie de l’histoire d’Auxerre.» Un club qui, aujourd’hui, est en Ligue 2 après une trentaine d’années de présence parmi l’élite française : «On sentait venir la dégringolade. Cela fait quelques années que le club était menacé. Même s’il a disputé la Ligue des champions la saison d’avant, on sentait la fin. Dommage !» F. A.-S.

Mon fils sera footballeur !
C’est beau le professionnalisme… Ghrib offre 320 millions qu’il a récupérés de chez le boucher, Haddad 400 millions et dit que c’est juste un pourboire, Serrar dégote 200 millions en revendant du ciment en deuxième main, Hammar en donne 201 pour surenchérir et montrer qui est le boss à l’ESS, Gana leur dit «On va voir dans une semaine», Hannachi en promet 300 par le biais de son frère, en comptant récupérer 350 au tribunal, quand il en aura marre d’eux, Laïb donne 50 millions et pense que c’est trop pour deux joueurs, Djebbari ne sait pas à qui donner ses millions, parce que personne ne veut aller jouer en territoires occupés… Mais, on ne parle que de millions dans le monde du foot en Algérie. Tout cela, afin de payer des joueurs qui n’ont pas le niveau pour jouer en Europe. Quelle chance, ils ont ces mecs ! Ils sont mieux payés que les médecins, les ingénieurs, les architectes, les notaires (euh, peut-être pas eux, comme les députés), en tout cas, mieux que les professeurs qui leur mettaient des zéros sur vingt et les prédestinaient à finir vendeurs des coupe-ongles sur les trottoirs… Moi, si j’ai un garçon demain, je l’appellerai Zizou, mais je lui dirai qu’il n’y a qu’un seul Zidane pour ne pas qu’il nous prenne la tête comme certains binationaux. Tous les soirs, en rentrant de l’école, je lui ferai des révisions des pieds, comme pour les voitures. Je ferai ausculter ses jambes en permanence par les meilleurs médecins, l’emmènerai chez la pédicure pour lui limer les ongles et lui refaire la peau des talons. Je suivrai ses entraînements comme s’il devait passer son PHD en fin de semaine. Il faut vraiment être stupide pour ne pas tenter d’en faire un footballeur avec tout ce qu’ils gagnent. C’est eux les mieux payés avec les entraîneurs dans ce pays. Ne giflez plus votre enfant quand il rate son examen de maths. Donnez-lui juste un bon coup de pied au derrière en lui demandant de bien se rappeler comment il doit tirer les ballons de sa vie !

Malgré 120 minutes pleines de sa part, un geste risque de rester dans les mémoires au beau milieu de la prestation de haut vol offerte, hier soir, par Fábio Coentrão. Alors qu’on s’approchait de la mitemps, le latéral du Real Madrid entend des mots venir du banc de touche espagnol, en particulier du siège de Pepe Reina. Ni une, ni deux, Coentrão prend chaud et répond illico. D’abord par un petit geste de la main pour les inciter à se taire, avant de se caresser les bourses, ce qui ne manque pas de faire bondir le gardien de Liverpool par la suite. Ben quoi, y a pas moyen de placer un petit hommage à Mickael Jackson en plein match ?

’env du Le vilain geste Coup dtournoide oi de Coentrão premier aujourd’hui freestyle

ESS Et le maillot de Doukha, on en fait quoi ?
On ne sait pas qui a passé commande, mais on est quand même surpris de découvrir que dans certains magasins de sport de la ville de Sétif, des maillots de l’ESS flanqué du nom de Azzedine Doukha sont prêts à être mis en vente. Pourtant le gardien de but n’a jamais signé quoi que ce soit à l’Entente, bien qu’on l’ait annoncé à maintes fois acquis. Comme il a renouvelé son contrat à l’USMH, les fameux maillots sont bons à solder. Il n’a vraiment pas le nez pour les affaires celui qui en a eu l’idée, mais alors là, pas du tout !

Van der Vaart

barque en AlgéLe freestyle dé on de Wassim . Sous l’impulsi rie tte discipline, nslimane, ce Be ère» à la culture jusqu’ici «étrang ence à faire érienne, comm alg de chemin. Après son bonhomme l’hiver dernier regroupement un id, qui a connu Maqam El Chah à t, de l’engouemen plus ou moins remet ça aule vice-champion ntre des afjourd’hui au Ce zouar. Au Ez faires de Bab noi «natiomenu, un tour quel sera nal» à l’issue du ier chamconnu le prem de freepion d’Algérie vainqueur Le style. l’Algérie, à représentera hain ChamDubaï, au proc onal de freepionnat internati r l’implication style. A rappele eurs de l’EN, tel de certains jou rra et Ryad Madjid Boughe lène Guedioura Boudebouz. Ad lui, nommé para été, quant à e en Algérie. rain du freestyl

Quand on supporte la Roja, on ne peut pas ne pas connaître Manolo. C’est le supporter le plus célèbre de la sélection espagnole, leur «Yamaha» à eux, celui qui donne la (le Ola, serions-nous tentés de dire) au célèbre «España ! España !» en battant la mesure avec son non moins célèbre tambour. Merouane Khemiri, jeune Algérien de Blida, n’a pas raté l’occasion d’assister à l’Euro et se prendre en photo avec lui en arborant fièrement un survêtement de l’Algérie. Gracias señor y ¡Viva España !

Gracias señor Manolo !

Messi invité
à l’anniversaire de Roger Mila

se la coule douce
Rafael van der Vaart s’est vite remis d’un Euro plus que décevant. Le milieu néerlandais voit le bon côté des choses : si la sélection oranje est sortie de l’Euro dès le premier tour, les vacances se prolongent. En l’occurrence, il est parti à la mer en famille. Et qui dit famille Van der Vaart, dit sa sublime épouse Sylvie. Oui, des fois, ça a du bon l’élimination.

o L’inf

Lionel Messi, la star du FC Barcelone au Cameroun ? ça fait évidemment rêver plus d’un au pays de Samuel Eto’o. Et pourtant, cela pourrait se faire. Comment ? Le meneur de jeu argentin est invité à la célébration des soixante ans de Roger Milla. L’Argentin pourrait bien faire le déplacement au Cameroun. Il participerait ainsi aux festivités qui sont prévues pour ce week-end dans la capitale camerounaise, et pourrait éventuellement parLigue de Sétif ticiper au match de gala de ce vendredi à 15 heures au Stade Messaoud Omnisport de Yaoundé. A l’issue On s’y attendait, la tête de la de cette cérémonie, la pose de la Koussa reste à de football. Ligue sétifienne ational a première pierre d’un centre de forL’ex-arbitre intern ur un po mation qui portera le nom de été réélu, hier, quatre ans. Ses Roger Milla sera effectuée autre mandat de toute vraisempairs ont, selon dans le village natal de n de la stabilité. nce, choisi l’optio bla l’ancien international, à tball. mieux pour le foo Tant Pouma, dans la région du littoral, le 3 juillet prochain.

Suzanne Amokrane suzanneamokrane@yahoo.fr

Footaises
l’annule : les nouveaux joueurs ne trinqueront pas à la santé de Haddad I Alain Michel veut les beurs et l’argent des beurs ! I Journées de débrayage vues au CABBA : Maghout négocie L’USMA prévoit Iune collation, puis
I

Koussa réélu

ople

I I

pe