|cr.c:- -u· |e ¡eu:e |cr.c:- -u· |e ¡eu:e |cr.c:- -u· |e ¡eu:e |cr.

c:- -u· |e ¡eu:e
»',-'' »'´=' ¸·-
| - ' ª·''' ª,--¸-' |
|cu|~¬¬eJ [¦: _~|e| ¿|-_r|e·¬.:e
¸,-,`·'' _''- ¸- --=-
Revision . l'equipe J'islamhouse
ª·='¸- : »`-`' ¸'-' ¸--¸-'' ¸,¸-''
Le lureau Je preche Je Ralvah (RyaJh)
|`|s|sm -a|r- |-s ms|as 1- |aas !
¸',¸'' ª-,--- -,-¸''- -',''='' ª,=,-, -,=-'' ¸-,'·-'' --´-''
1428-2OO7
2
/v non v/ììvn, ì1n{inincnì ^i.c·i.o·vicv_, ìc I·è. ^i.c·i.o·vicv_
|cr.c:- -u· |e ¡eu:e |cr.c:- -u· |e ¡eu:e |cr.c:- -u· |e ¡eu:e |cr.c:- -u· |e ¡eu:e
5hcIkh Mnhammad Ibn 5a!Ih A!-'OuthaymInc (rahImahnu A!!ah)
Louange a AIIah, Seigneui de I´univeis el que Ie saIul soil sui nolie
piophòle Muhannad, sui sa faniIIe el sui lous ses Conpagnons.
Voici queIques liòves nolions sui Ie jeûne, sa posilion juiidique, Ies diffeienles
calegoiies de peisonnes face au jeûne, Ies choses qui I´invaIidenl el d´aulies
infoinalions uliIes.
1- Le jeûne : c´esl un acle d´adoialion voue a AIIah qui consisle en I´alslinence de
loule chose I´invaIidanl, dans Ia peiiode aIIanl de I´aule jusqu´au couchei du
soIeiI.
2- Le jeûne esl un des piIieis de I´isIan :
Le jeûne de Ranadan esl un des piincipaux piIieis de I´isIan seIon Ia paioIe du
Iiophòle - qu´AIIah Ie lenisse el Ie saIue : « L´isIan esl lâli sui cinq piIieis :
- L´alleslalion qu´iI n´y a d´aulie divinile qu´AIIah el que Muhannad esl Ie
Messagei d´AIIah ,
- L´acconpIissenenl de Ia piiòie iilueIIe ,
- L´acquillenenl de I´aunône IegaIe (Zakal) ,
- Le jeûne du nois de Ranadhan ,
- Le pòIeiinage a Ia naison saciee. »
3
Lcs catégnrIcs dc pcrsnnncs facc au jcûnc :
1- Le jeûne esl une olIigalion poui loul nusuInan aduIle, ayanl alleinl I´âge de
Ia puleile, sain d´espiil, qui en esl capalIe physiquenenl el iesidanl (non
voyageui).
2- Le non nusuInan n´esl pas lenu de jeûnei el iI n´a pas a conpensei Ie jeûne
s´iI venail a se conveilii.
3- L´enfanl inpulòie n´esl pas lenu de jeûnei , pai conlie, on peul I´incilei a Ie
faiie poui qu´iI s´y halilue.
4- L´handicape nenlaI ne jeûne pas queIque soil son âge el ne doil pas nouiiii un
necessileux. II ienlie dans Ia nône calegoiie que Ia peisonne âgee seniIe el Ia
peisonne qui n´esl pas saine d´espiil.
5- CeIui qui esl incapalIe de jeûnei a cause de Ia vieiIIesse, ou d´une naIadie
incuialIe, ceIui-ci esl lenu de nouiiii un pauvie poui chaque joui de jeûne
nanque.
6- Le naIade donl on espòie Ia gueiison, ne jeûne pas si ceIa Iui esl penilIe , nais
iI conpense apiòs sa gueiison pai un nône nonlie de jouis de jeûne.
7- La fenne enceinle el Ia nouiiice, si Ie jeûne Ieui esl penilIe a cause de Ia
giossesse ou de I´aIIailenenl, ou pai ciainle poui Ia sanle de Ieui enfanl, peuvenl
ne pas jeûnei , eIIes conpensenl aIois Ies jouis nanques une fois que Ie jeûne
Ieui seia devenu pIus faciIe el qu´eIIes ne ciaignenl pIus poui Ieui enfanl.
8- Les fennes en peiiode de nensliues ou posl-nalaIe n´onl pas a faiie Ie jeûne
el eIIes sonl lenues de iecupeiei Ies jouis nanques apiòs Ieui peiiode.
9- CeIui qui esl dans I´olIigalion de ionpie Ie jeûne poui sauvei queIqu´un de Ia
noyade ou d´un incendie, qu´iI Ie fasse , iI conpenseia ce joui pai Ia suile.
10- Le voyageui a Ie choix enlie jeûnei ou non. Mais iI esl olIige de conpensei
Ies jouis nanques, que Ie voyage soil occasionneI (ex : a|-´Unra) ou en
peinanence, conne Ies chauffeuis ioulieis, Ies chauffeuis de lus ou de laxis.
Ceux-ci peuvenl ionpie Ieui jeûne, s´iIs Ie desiienl, lanl qu´iIs se liouvenl dans
un pays eliangei.
4
ExccptInns à !a règ!c
II n´esl pas consideie conne nuI, Ie jeûne de ceIui qui Ie ionpl pai oulIi,
pai ignoiance ou pai conliainle seIon Ia paioIe d´AIIah - qu´II soil honoie el
gIoiifie (liaduclions appioxinalives du sens) :
« ...Selgneur, ne nous chûtle µas s´l| nous arrlte d´oub|ler ou de commettre une
erreur... » |La Vache, v. 286j
« ...Sauf ce|ul qul µ a ete contralnt a|ors que son cuur demeure µ|eln de |a
serenlte de |a fol... » |Les AleiIIes, v. 1O6j ,
« ...Nu| b|ûme sur tous µour ce que tous faltes µar erreur, mals (tous seret
b|ûmes µour) ce que tos cuurs font de|lberement. » |Les CoaIises, v. 5j.
Si queIqu´un oulIie el vienl a nangei ou a loiie, son jeûne esl coiiecl, cai iI
a agi par nub!I.
Ll s´iI vienl a nangei ou loiie en cioyanl que Ie soIeiI esl couche ou qu´iI
fail encoie nuil, son jeûne esl vaIalIe, cai iI I´a fail par Ignnrancc.
Ll s´iI se iince Ia louche el qu´iI avaIe de I´eau Invn!nntaIrcmcnt, son jeûne
n´esl pas inleiionpu, cai son acle n´esl pas inlenlionneI.
Ll s´iI se Iòve Ie nalin en elal d´inpuiele najeuie (}anâla), son jeûne esl
coiiecl, cai c´esl cnntrc sa vn!nnté.
Lcs huIt chnscs quI Inva!Idcnt !c jcûnc
1. Lc rappnrt scxuc! duianl Ia jouinee du nois de Ranadan , ceIui qui
connel celle faule esl dans I´olIigalion de conpensei en sulissanl une
liòs Iouide peine a savoii : I´affianchissenenl d´un escIave, ou lien, iI doil
olseivei Ie jeûne de soixanle jouis conseculifs. S´iI n´en esl pas capalIe, iI
doil nouiiii soixanle pauvies.
2. L'éjacu!atInn apiòs nasluilalion ou suile a un laisei avec son epouse ou
des allouchenenls.
3. L'absnrptInn dc nnurrIturc ou de loisson Iiciles ou de sulslances iIIiciles,
conne Ia cigaielle.
5
4. L'InjcctInn dc médIcamcnts nnurrIssants avec IesqueIs on peul se passei
de nouiiiluie ou de loisson. Quanl aux aulies soiles d´injeclions qui ne
fonclionnenl pas conne sulsliluls de nouiiiluie ou de loisson, eIIes ne
ionpenl pas Ie jeûne, qu´eIIes soienl pai injeclion inliaveineuse ou
inlianuscuIaiie.
5. La transfusInn sanguInc, si, pai exenpIe, Ie jeûneui a lesoin de sang
apiòs une henoiiagie, poui conpensei Ie sang peidu.
6. L'écnu!cmcnt du sang des nensliues el Ies saignenenls posl-nalaux.
7. L'cxtractInn du sang pai venlouse (A|-Hijana) ou pai n´inpoile queI aulie
noyen. Iai conlie, si Ie sang soil naluieIIenenl, pai saignenenl du nez
pai exenpIe, ou apiòs I´exliaclion d´une denl, Ie jeûne esl vaIide el coiiecl.
8. Lc vnmIsscmcnt fnrcé, deIileie , si Ie vonissenenl esl invoIonlaiie, Ie
jeûne n´esl pas ionpu.
Quc!qucs InfnrmatInns utI!cs
1- II esl peinis au jeûneui de nanifeslei son inlenlion poui Ie jeûne nône
s´iI esl en elal d´inpuiele iilueIIe, puis, de se Iavei apiòs Ie Ievei du joui.
2- II esl du devoii de Ia fenne donl Ies iògIes ou Ia peiiode posl-nalaIe se
sonl inleiionpues avanl I´aule, de jeûnei, nône si eIIe ne se Iave
qu´apiòs Ie Ievei du joui.
3- II esl peinis au jeûneui de se faiie exliaiie une denl, de soignei ses
lIessuies ou de se nellie des goulles dans Ies yeux ou Ies oieiIIes. Son
jeûne esl coiiecl nône s´iI iessenl Ie goûl de ces nedicanenls dans sa
goige.
4- II esl peinis au jeûneui d´uliIisei Ie cuie-denl (Sivâk) a Iongueui de
jouinee , Ie Iiophòle Ie faisail.
5- II esl peinis d´allenuei Ies effels de Ia chaIeui el de Ia soif en s´aspeigeanl
d´eau, en pienanl une douche ou en s´exposanl a I´aii condilionne.
6- Le jeûneui peul uliIisei I´inhaIaleui (venloIine) poui souIagei ses ciises
d´aslhne.
7- II esl peinis au jeûneui de se nouiIIei Ies Iòvies si ceIIes-ci sonl sòches ou
lien de se iincei Ia louche a condilion qu´iI ne gaigaiise pas.
8- Iaini Ies liadilions du Iiophòle - qu´AIIah piie sui Iui el Ie saIue -
conceinanl Ie jeûne, esl de ielaidei Ie iepas du Suhûi jusle avanl I´aule el
de hâlei Ia iupluie (A|-|f|ar), innedialenenl apiòs Ie couchei du soIeiI.
Ronpie Ie jeûne peul se faiie avec des dalles fiaîches, sinon avec des
dalles sòches ou en luvanl queIques goigees d´eau , si Ie jeûneui n´en
liouve pas, qu´iI pienne n´inpoile queIIe nouiiiluie Iicile, el enfin, s´iI ne
liouve alsoIunenl iien a nangei, qu´iI fasse I´inlenlion de ionpie son
jeûne dans son coeui jusqu´a ce qu´iI liouve de quoi nangei.
6
9- II esl ieconnande au jeûneui en peiiode de Ranadan, de nuIlipIiei Ies
lonnes aclions el d´evilei loul peche.
10- II esl du devoii du jeûneui d´olseivei ses olIigalions ieIigieuses el de
s´ecailei de loul inleidil. II doil acconpIii ses cinq piiòies dans Ieui lenps
iespeclif, en gioupe a Ia nosquee. II se doil de Iaissei pai aiIIeuis, Ie
nensonge, Ia nedisance, Ia lionpeiie, Ies liansaclions a inleiôl el loul
aulies acles el paioIes inleidils. Le Iiophòle - qu´AIIah piie sui Iui el Ie
saIue - a dil : « Cc|ui qui nc s´aos|icn| pas dc ncn|ir c| dc sc na| ccnduirc, A||an
n´a pas ocscin qu´i| s´aos|icnnc dc ocirc c| dc nangcr. »
Ll Ia Iouange esl a AIIah, Seigneui des univeis, el qu´AIIah piie sui nolie
Iiophòle Muhannad el Ie saIue ainsi que sa faniIIe el lous ses Conpagnons.
5hcIkh Muhammad Ibn 5a!Ih A! 'Oulhaynine |Le 16/8/14O1 Hj, Qu´AIIah Iui
fasse niseiicoide.
Revise pai Ie sile isIanhouse.con
Le luieau de piôche de Ralvah (Ryadh)
vvv.isIanhouse.con
|`|s|sm -a|r- |-s ms|as 1- |aas !

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful